Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/02/2017

LES NOUVELLES IDOLES DE LA RÉPUBLIQUE

LES NOUVELLES IDOLES DE LA RÉPUBLIQUE
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/Up-4lhe0nes2QEdWGpF_W5T8OJcnJyw1GOtK38BupWS4djnl-loux0TuSyNqBeblbeUY2nytIYCSYT2YLY-rxy65KO656ugqjXbQkKvxPp9sQOOZLLOrr3bHLNdXNQIJsMxUlV6OpKQZCQfqEtEerUXy1e4SbLW3zK7vLLwEh2V1KGkjngT7QeLHEztPtlLq5WsPkuVMsw30npA-CVrqDS99cKWIsMrgfNNnNXTZJ4Ccwvi-1BIKlEweOy1nAi79i952Q-iUCLJjzCbB-qJiCx9ivt0_V80W1V3A6QjtoTZLyu4xCztk-miJ0Za4YHkb0mlOdMSqqGLTuc-qXuJERJQBqpkvTPkvk4NKQw6Cx9FaA7paZPFGKdc7dNOSSZlQw8tjohW2veRvTS--EDozAG9e8_WrJvXo8Zn8f0RijvxLwvemNlN-vKgjVJhPyhB9xchHrnY-Fd6nRfgyjmuPeB_itGPtpiPNJa7-GDQnC_GWTp5N0e5yqLXmqgd6OHCuEPsTY6seeaRrdMCZFpL_DzmlT0z93qTAJCQo6cT6zXV9fTfZYv3yHmkUlM_UUqgEotAUOovMHlP5QSYE6b57yEtJXuka5Y2greF2YL6m-4ycLJu6KY5r0pM92CQQ-Ky_W1y5b4g8f-J-9MAloIqEDiFAr0JYCN0Ka3Z3Qn2L7d8=w400-h300-no
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/OtlqI7PnNNTNCEC4S3zwLcpZjrPo9j5IQsxBGI3zdPuvDYHCPVPjDC39K5yUvZwGrt_KZpGACInaMVTtC7MrVARZSkS0GMxo4HwilSctc9Kfh9SjztiNEk2BQl3tK4tkGU2IRv207wKcwLX1ZlCcsJCA6BmVQ--0xicPsN5tb274A3WxzAdOnVWPt3yTpjJnROzVrAWL9ZjbH1NKJgyVe8J8XQisM-82VJupl78zOzD7wBW-Q79YU13zJ1O6riKC6tphaAE3go3vetGDR_EPALjy2asEpHQgYRaqYuK2MnWSuvtNw229SA_cV7bhvtO4IhDxS0umJ-thHwTEPnHttsPBQWseC1g8CzWIuNUi0sfEWqXOpsYY-qXVr9Jm7qfFmQOTLD6OzQ3NAo5Fy_A8MFxSzyI_gJ3HgG4p_xIuF85qyq6CxEbDBTK9M7j20oDGFRSrRkB2oJzhedLJWVjMWRs7NZagVCmqRuGxLvgmyzqc6jP5xZCtj3ZiUbELZeiN1VXIjePjTI2X1j5Bxn_C3TzrZG6S6TeDp-wWi5biCOdOI5rxjJcuGJwBHzLX-To5uqCW8hEYSBiHD3kAdwLYAH7zGfvoVAcpKi5ua5BEhslPdalMO4HxZ_nvogPfRFXYvivoKk8So4HOdqqRnsT2Hk1CV6Ly-JM3MyUXoU8vAAg=w70-h69-no
.
L'AFFAIRE THÉO
.
https://lh3.googleusercontent.com/zJaloswsre7DfNPsJT3OuQ2cBHw12nIsmcUTNFhYDtmM6JtND-GF2iKHxhn2_CJVhVXI17Ti4aW-GsLrq1azicPTLC8nhO7MgyLsKpQmzAShs1UvwyA-cDn-jPGx5pIa38AZyYpYvINF1WSO9UQXpQ1SHkZNXlCKJ3jR4I81ZcX7I0z9eFzNy8e59jvmzrCKX7Y5bjCw7dQtQGhNmfKJWQar1Ts1k6J_H_NY8ZdqowGg76oU90xj-zhgSSAIlfPsuGRovu5_CcT97fHamBP0uRTb-bLryhh6Jfh5GjyKEN-aghHd2QyPgeGJwggKpsVwO2QnBJlZOWSCMS1a8W6mT7FbgFZpARaDIj9LgtUAgg4auWrEzQuJCBrk1o8n778pernNnzKGeXsstRMUptB7ArJwJac-7iFzb_vA7k5DDBSQbH2nXlZeYLWJregzFldHVZ176czBNOgcIedvO7BdGk0z8PkoU5f_H-MveyI9AbWNVRfdtaZyBz72kvUvmKaqZ5dpW7SWDmD1RYBSnc22CcL3KQu09gVINTx_DJ_wDU3kofy2QT5hqUF0Eb1lVMgBV6rm5jrfW9TPkklOITzkz6wNeYKk9cwm7NNJJpoLEsX51mizTOkHiefWTTXdZ8xTc8mL3OubiDTuopebIJ4tQR58MaVtzvkDORS0DFO60-0=w280-h187-no
6 FÉVRIER 2017 AULNAY-SOUS-BOIS
THÉO RACONTE SON INTERPELLATION/AGRESSION
FRANÇOIS HOLLANDE AU CHEVET DE THÉO
.
.
.
 
13 FÉVRIER 2017 BOBIGNY LA VIOLENCE N’EN FINIT PLUS
.
VENGER THÉO : ÉMEUTES EN BANLIEUE ET EN FRANCE
https://lh3.googleusercontent.com/syT_gMOI1jOY4O7h51092mHxGGW2cdLt9sJyABK4W_TspANNziltrKeOWPJvZ62kivgjM0wtEuWB2-bmHqfIP8jwm7DWyt_OJDV7gbKD2B3NjBX6ZaRqaq-PNyvzZCcou5ZYhb2Q2FV30KGzIXSmyr_hhIXf8z7uByoaWRqbuTJW47wjHKbLNV5f0D0Pq4BE_LuYeoZbGR-KtX9hwf4leUi4aKoAc_EPm8BztQ8z-bAYvH_Rjp0uPtnk06ytkNrLlUhqgl6HYd9QWjh0jre1Z7XrfqIquBLteX9Z85eFLoTfN-B48Dg8LhJ5HkwzdxB_6wHF-v_Xzfk0EoHUPR6CqGPJj5Avkn4ID2P6xuKO78kWmSzX2IM5jjfAYCFahJfgRh08YF6NS9dlCnYBYsNtLcOp9lBjTdpyFDMkyuBkG_jsqUGPZ4Hijky-KBZ-2gJ6uQsogK5hqMzOHEoII8E77q_DTY3FMzI3Nzlzmz5-TIqtjCWhaU61-mJA_4rY3VHyJ4uNOhBIbp0vgUWdEd8EbbzK4YN0DwhYlmSGYUidO0057WHNI1jzG5zQl9EOyDMQiLS-UksTp_2KuQl3ak5jFluuGd8_d8XyCSfYVsTo3YOE0NiOZFZxkCv7t5ITrLX-oMGQBGpzQ7URxMu3zN0DqVRn-Yb0Jo73psHmU0zd-io=w460-h466-no
13 FÉVRIER 2017 SPUTNIK
.
Interpellations, vitres brisés, voitures brûlées, enfant dans un véhicule en feu, magasins dévastés… Les scènes de violences urbaines prennent de l’ampleur en FRANCE et envahissent plusieurs villes de SEINE-SAINT-DENIS. SPUTNIK a parcouru la banlieue parisienne et a dressé le bilan des émeutes.
.
Juste après le déclenchement des violences faisant suite aux manifestations en soutien au jeune THÉO à BOBIGNY, de nouvelles violences urbaines ont éclaté dans plusieurs communes parisiennes dont ARGENTEUIL, CLICHY-SOUS-BOIS, NANTERRE, DRANCY et LES ULIS, envahissant au total 11 villes. La situation risque de dégénérer en désastre.
.
Dix personnes ont été interpellées pour violences urbaines dans la nuit de dimanche à lundi, dans la commune de DRANCY, a-t-on appris auprès de la PRÉFECTURE DE POLICE DE PARIS.
.
Bien que les forces de l'ordre essaient de contrôler la situation, une dizaine de voitures ont été incendiées dans le département pendant la nuit, et des projectiles ont été lancés en direction des policiers devant le poste de police situé au cœur de la cité d'AULNAY-SOUS-BOIS.
.
Des affrontements entre policiers et groupes de casseurs ont également eu lieu aux ULIS (ESSONNE). Selon la chaîne de télévision LCI, une voiture de police a été la cible de projectiles. À proximité du commissariat, une vingtaine d'individus ont ensuite mis le feu à deux véhicules au milieu de la chaussée, lançant des pavés et des COCKTAILS MOLOTOV en direction du bâtiment. Les affrontements ont duré jusqu'à 2h30 du matin.
.
Dimanche soir, de violents incidents ont éclaté à ARGENTEUIL (VAL-D'OISE), où au moins un camion a été incendié et un autobus caillassé. Un chauffeur de bus LACROIX a été blessé à la tête suite à des jets de pavés sur son véhicule près de la GARE DU VAL D'ARGENTEUIL, où s'est déplacé le rassemblement. Il a été transféré à l'HÔPITAL D'ARGENTEUIL.
.
Plusieurs échauffourées ont également éclaté dans le département d'YVELINES, notamment à TRAPPES, DANNEMARIE ou SARTROUVILLE, à la suite de jets de projectiles et d'incendies de poubelles. À MANTES-LA-JOLIE, un policier a été légèrement blessé au tibia après avoir été la cible de jets de pierres et de COCKTAILS MOLOTOV par une soixantaine de jeunes.
.
Des échauffourées ont été signalées également dans plusieurs communes de la grande banlieue parisienne, notamment à NANTERRE, à TORCY EN SEINE-ET-MARNE, ainsi qu' à CORBEIL-ESSONNES EN ESSONNE, mais aussi en province à VILLEURBANNE (RHÔNE), CHAMBÉRY (SAVOIE) et RODEZ (AVEYRON).
.
Bien que tout ait commencé par une manifestation à BOBIGNY en soutien à THÉO, jeune homme victime d'un viol présumé lors d'une interpellation brutale à AULNAY-SOUS-BOIS (SEINE-SAINT-DENIS) le 2 février, la situation s'est transformée très vite en émeutes. Même la visite de FRANÇOIS HOLLANDE au chevet de THÉO, toujours hospitalisé, n'a pas réussi à calmer les esprits. Plutôt que de la compassion et du soutien, plusieurs Français y ont vu un geste politique très clair…
.
.
.
EN PROVINCE... UN EXEMPLE ROUEN
15 FÉVRIER 2017 NORMANDIE ACTU
.
ROUEN AFFAIRE THÉO. INTERPELLATIONS, BLESSÉS, DÉGRADATIONS : BILAN APRÈS LA MANIFESTATION À ROUEN
.
VINGT-ET-UNE INTERPELLATIONS, UNE PASSANTE ET UN ADO MANIFESTANT BLESSÉS : C'EST LE BILAN DE LA MANIFESTATION DE SOUTIEN À THÉO QUI S'EST DÉROULÉE MERCREDI 15 FÉVRIER 2017 À ROUEN.
.
Entre 16h30, l’heure où les premiers rassemblements en soutien à THÉO (ce jeune homme de 22 ans aurait été victime de violence et de viol lors d’un contrôle de police, à AULNAY-SOUS-BOIS, le 2 février) se sont organisés, mercredi 15 février 2017, place des Faïenciers, à ROUEN (SEINE-MARITIME), et le moment de la dispersion, vers 19h30, les forces de l’ordre ont dû intervenir à plusieurs reprises pour des dégradations de vitrines de commerces et autres incendies de poubelles.
.
Une manifestation émaillée de nombreux incidents, qui ont par ailleurs fait deux blessés : une passante et un jeune manifestant, pris en charge et transportés au CHU DE ROUEN.
.
UNE PASSANTE BLESSÉE À LA TÊTE
.
Lors d’une prise de parole, peu après 17h30, un premier projectile, un caillou, a été lancé en direction des forces de l’ordre. Quelques minutes plus tard, une passante a été blessée à la tête, par une canette de bière en verre. Extraite de la manifestation par les CRS, la femme a été prise en charge par les sapeurs-pompiers et transportée au CHU, indique une source judiciaire, à NORMANDIE-ACTU.
.
Les projectiles divers ont ensuite continué de fuser vers la police, qui a notamment essuyé quelques tirs de mortier, poursuit cette même source : une première sommation de dispersion a été lancée vers 17h45, mais les manifestants ont continué leur route, certains envisageant de se diriger vers l’HÔTEL DE POLICE, rue Brisout-de-Barneville. Sur le chemin, un véhicule a été retourné, tandis qu’une centaine de manifestants, vers 18h, mettaient le feu à des poubelles, rue Lafayette.
.
DÉBUT DE PILLAGE DANS UN MAGASIN
.
Les forces de l’ordre ont pris contact avec le CENTRE COMMERCIAL SAINT-SEVER, pour leur conseiller de fermer leurs portes. Une demie heure plus tard, un groupe s’en prenait à la BANQUE BNP SAINT-SEVER. L’établissement la BRED subissait lui aussi des dégradations dans la foulée. Deux commerces ont également fait les frais du passage d’un groupe de manifestants, place Saint-Sever, avec un début de pillage de l’un des magasins. Six premières interpellations avaient alors lieu, suivies de près par six autres, peu avant 19h.
.
Un adolescent de 15 ans se trouvait notamment près d’une vitrine brisée et présentait une large entaille au bras. Il a été interpellé par les policiers, puis pris en charge par les sapeurs-pompiers pour être transporté au CHU, indiquent les enquêteurs.
.
UN MANIFESTANT INTERPELLÉ DANS LA CLINIQUE DE L’EUROPE
.
Avant dispersion complète de la manifestation et le retour au calme, un groupe d’une vingtaine de personnes a pénétré dans l’enceinte de la CLINIQUE DE L’EUROPE, tandis que d’autres bloquaient les rames de métro. Un des mis en cause a été interpellé à l’intérieur de l’établissement de santé et huit autres ont été appréhendés dans le quartier.
.
.
.
LES LOISIRS DE THÉO
LE SOSIE DE THÉO ??! TERRORISE DE JEUNES TOURISTES ANGLAISES AVEC UN REVOLVER
.
.
.
LES AFFAIRES DE FAMILLE DE THÉO
.
https://lh3.googleusercontent.com/IBMk4PmASV2G85EYwpCEHANWwPlgkV80Q3ud3L8_UtYhmfgKf_z-T6ydQ8IsUEbm2_NaNl_2ZDFGWo5fUOmFaaITJGH0_2VS9kVtzK8byki_fSgZc-V9vN8VQhi87GP_Qy_AF4DzwgNFIcRh0sr_Br7ZLtQRgmXgMsuoSbN_xvx_KML3oyJJXGjOMFv5ZkmSa7eQmAhI9bGV1OxqrDi8DNpUX1o3oA28mMbch_IwSN-ursd-w3XQxub7u0AKoUwIOMLfkpWRugl3ru1VKj2QGL0mvY4H1cOaZNMC5yR4LZ3e9Dbp0YFLRL6wRhDg5XDeCGniaZX7-OjpydhsoV7k6FQsLtM0O7gQ8Jbih0nBBmnJA_lqYDZyau-c5dYpRr_OkEXLOM9ThnFz4PMDIG56mKj1SmNDwTsuKApsuURa8wJgq4H5pcDq21Ft_ySz6hz7zSlJRtFdPTHPaBWiQyWe-OtOcR0JLowItyV1_rir2f1EATaOlAtEn6ImWwqEbrf9RR8yP9WGZeoki8b02Byv-_xT_FJyvPxxnUiB87-KbyKp7ZznYMm3bjDu2al-_5UaAcjlqv3nKjRMDCvWHx1oEb-vtTHgsgVSgHb7Z8BYTajhjP9FX8NbqQ=w280-h175-no
LA FAMILLE DE THÉO AU CŒUR D’UNE ENQUÊTE FINANCIÈRE : 678 000 EUROS DE SUBVENTIONS
24 FÉVRIER 2017 LE PARISIEN
.
C’est une affaire qui embarrasse les autorités, et ce jusqu’au plus haut sommet de l’État. La famille de THÉO, et THÉO lui-même, se retrouvent au cœur d’une affaire financière. Une enquête ouverte par le parquet de BOBIGNY (SEINE-SAINT-DENIS) pour «suspicion d’abus de confiance et escroquerie» en juin dernier, soit bien avant le viol présumé de THÉO lors d’une interpellation brutale, le 2 février dernier, à AULNAY-SOUS-BOIS.[...]
.
Tout commence courant 2015 par un contrôle de l’INSPECTION DU TRAVAIL D’ILE DE FRANCE concernant l’association AULNAY EVENTS dont le président est MICHAËL LUHAKA, l’un des frères de THÉO. L’association est censée avoir embauché 30 salariés, formés pour être animateurs de rue. Le but d’AULNAY EVENTS ? Lutter contre la violence dans le département… L’association aurait reçu, entre janvier 2014 et juin 2016, 678 000 euros de subvention d’État par le biais de contrats d’accompagnement à l’emploi, dit Contrat aidés.

.
S’agit-il d’employés fantômes ? Lors du contrôle de l’INSPECTION DU TRAVAIL aucun élément matériel probant n’a pu être produit par les dirigeants de l’association pour étayer la réalité des emplois. Par ailleurs, plus de 350 000 euros de cotisation sociales, notamment URSAFF, n’ont pas été réglées. Entre temps, l’association a mis la clef sous la porte. D’où un signalement en avril 2016 de l’INSPECTION DU TRAVAIL auprès du PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE DE BOBIGNY.

.
Selon nos informations, les investigations des policiers du SPPJ 93 auraient montré que huit membres de la famille LUHAKA, tous habitant à AULNAY-SOUS-BOIS, ont perçu de l’association plus de 170 000 euros par virement, dont 52 000 euros sur le seul compte de THÉO. Contacté par «LE PARISIEN», MICHAEL LUHAKA se défend d’avoir employé des salariés fantômes, précisant avoir recruté en CDI plus d’une trentaine de salarié en CDI, dont les membres de sa famille. [...]
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/cut0Ek94f9VaLhlzHBoUzUNcRjn37l5RqjNc_GM4YZ0xewmJZ81jSS9MIjfXGg0zDl-Mic_rCNe8PvcKGPPIGNqNchs0MH4ZLBwYwHUeuuPJ7gQu7U3gy4wqqVtCmbLehx2O-4yKg7-LnRhiaYwOvAhw5rnMbcjbgSDNTnjugIyMuMrwMr-nwtOF_ee_MYZCj7EtdcSi3Aa8nxicdfYj1G9fydLduudhQJIzOg-4fJdEZovAoG4pAcIXkh9MweT2k-ExZ-KTy_GQfnUbpbkGmxHk8Gza3Yl_An6vqpXl-kQE3o1GQ5AkLCCBKWj2k5nvlCZ8sMPaR3ig6XhnaxsCYcjueRkVYlwYNhl22vG88rq4L0K76QMAgRYVV5tDxWaUKfmIPANY6X2kk70B8Ln4ejoVGMLHOi1D0pFeky_0nxt2AvCLe3nLnoBo7JhDi-e05sLlTML7FLTS6ttvxMZoVvsROLeJYct1XZtzZjDTIddmRhfhBNAapsJddSFcKm6I_aoYk33gV4i5xd8BycXnarlXYrFE_ucAFxe-U3c1Ypjyh2fhxUUDABaQ3FwpimjR5lC_aBHCGaWP59VoyOqaAfyU5jPqVOhPG35HfcxRKdI8LVCI84FuhA=w280-h172-no
.
LE TONTON DE THÉO VICE PREMIER MINISTRE DE LA RDC
WIKIPEDIA
.
THOMAS LUHAKA TONTON DE THÉO
.
Il est VICE-PREMIER MINISTRE, MINISTRE DES POSTES ET TÉLÉCOMMUNICATIONS (PT) ET DES NOUVELLES TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (NTIC) dans le gouvernement MALATA II depuis le 8 décembre 2014. ENOCH RUBERANGABO SEBINEZA est VICE-MINISTRE DES PT-NTIC et ÈVE BAZAIBA, le remplace au poste de secrétaire du MLC.

.
9 FÉVRIER 2017 MEDIAPART
.
Le silence assourdissant, l'aphonie sidérante de THOMAS LUHAKA, Apparatchick du régime d'imposture de KINSHASA et patriache de la famille LUHAKA est incompréhensible au sein de la diaspora congolaise. Des interrogations fusent de partout. Sans doute répu par la dictature tyrannique et sanguinaire qu'il sert, pour l'ancien rebelle du MLC la famille ne compte pas trop. Même pas une conférence de presse depuis KINSHASA, en tant que parent pour s'exprimer sur l'affaire THÉO LUHAKA, appeler au calme sans envenimer la situation. C'est facile de planquer sa famille en FRANCE et se cacher alors qu'en tant qu'acteur publique l'affaire THÉO LUHAKA n'est plus privée. Elle est même devenue mondiale avec les réseaux sociaux
.
.
.
LE TONTON DE THÉO VICE PREMIER MINISTRE DE LA RDC SERAIT LE PÈRE DE MICKAEL LUHAKA FRÈRE DE THÉO
FÉVRIER 2017 SANGOYACONGO /
.
MICKAEL LUHAKA, fils de THOMAS LUHAKA actuel ministre de Infrastructures, Travaux publics et reconstruction de la RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO, est au cœur d’une enquête financière pour abus de confiance et escroquerie en FRANCE. Les interrogations portent sur une somme de 678 000 euros.
.
MICKAEL LUHAKA n’est autre que le grand frère de THÉO, ce jeune homme congolais qui a subi un viol accidentel par la police française lord d’un contrôle de routine. C’est une affaire qui embarrasse les autorités, et ce jusqu’au plus haut sommet de l’État. La famille de THÉO, et THÉO lui-même, se retrouvent au cœur d’une affaire financière. […]
.
CONFIRMÉ PAR LE JOURNAL BELGE «LE PEUPLE» :
 
[…] PARENTÉ AVEC LE MINISTRE THOMAS LUHAKA
 
Comme le démontre NOTRE ARTICLE, THÉO serait apparenté avec le ministre congolais THOMAS LUHAKA, proche de JEAN-PIERRE BEMBA GOMBO, lequel a récemment été CONDAMNÉ LE 20 JUIN 2016 PAR LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE à 18 ans de prison. Mais cela a été totalement caché par les médias bien-pensants, malgré la confirmation du ministre LUHAKA sur SA PAGE FACEBOOK (CI-DESSOUS).
 
Ce lien de parenté expliquerait-il l’indulgence des médias face aux suspicions d’escroquerie qui entourent THÉO LUHAKA ? Expliquerait-il aussi pourquoi aucun média bien-pensant ne cite son nom de famille? Et la précipitation de F. HOLLANDE à se rendre à son chevet? […]
 
https://lh3.googleusercontent.com/mZ2ekPVSt8ldyfevarLx8tqbQmNQtbilYsy1QnVzSkVRBvJStOBE3U8a6TVqjgh8skEnVge0pt7WmCbEDheapPPk92tLxrq7bHr5t-NNwZL-qEpS-opKbWMxEMVf8NSIH5WDoGk65xp_I1SVGlR8AEYiqPHBOK5b_uQuFeX3DImlFMVsN67_RkowL534jxTbCmWbFVPxrI6xJ4FAYbYe0H2NVdiBp1Gzb7DYFWHo6UHoLLzlMrnQau03FZVb7Cn70B0xVSyMD0MrpOHM-FuRa2ssqmTCUYJ73pgOHmmDrfCjQ6uZFWaDuDtP6jl_5Wtv58-nLHbr0WVfw9BHLYav5yaCGTvGdZK9w0FTvONQUt8xFuJ0Cc5ykYm2TOkF7AItvNIpFPTb_ofpS9kQ4eMcGIxHZJjH6pGHkZqLFFeyRTZt5jRE9x2XWCvMhitOkcnhnabp7vYUuGILZZVz-h50rwuxf0zh0F34aaZWWqMdpfv9KZMGpdT4qJJHxkuCn0PQ4obApfh-aQ90nfdhXe9qaN2Uw-z6UJAYKUlXq4oln2dsre_r2wTE5MTu7-CJtU3wJx6dVHFPMVDkyhZWZfqlbWOGTQKUzzBK0IlrmayAEIa85uD7j7vdGfQbHFzIsLTPIiKXqcj2sViwxxXRDro9tBKdFev5RJ1WliKJwGLOnac=w607-h845-no
.
.
.
UN PROCÈS-VERBAL SUGGÈRE QUE LE JEUNE-HOMME ÉTAIT UN «INDIC» ET AURAIT ÉTÉ VIOLÉ PAR DES DEALERS
2 MARS 2017 RT / MARIANNE / LE PARISIEN
.
Au lendemain du viol présumé de THÉO LUHAKA, un brigadier du commissariat d'AULNAY a rédigé un procès-verbal faisant état d'actes de viol que les trafiquants de drogue du quartier faisaient subir aux indics de la police. Diversion ?
.
Si viol il y a eu, pourrait-il être le fait de dealers du quartier qui auraient ainsi voulu punir THÉO d'avoir fourni des informations à la police ? Aussi incroyable que puisse paraître une telle supposition, on peut en tout cas s'intéresser de près à un procès verbal pour le moins troublant qui a été remis par un BRIGADIER DU COMMISSARIAT D'AULNAY-SOUS-BOIS au lendemain de l'agression sexuelle présumée perpétrée par des policiers sur le jeune THÉO LUHAKA.
.
Nos confrères de MARIANNE révèlent que ce procès-verbal, adressé au COMMISSAIRE DIVISIONNAIRE VINCENT LAFON, CHEF DU TROISIÈME DISTRICT DE SEINE-SAINT-DENIS, a été annexé à la procédure ouverte après le viol présumé subi par THÉO. Il est daté du lendemain des faits, soit le 3 février. Il rapporterait des propos entendus quinze jours plus tôt par des officiers de police opérant dans la cité des 3000.
.
Selon le PV, plusieurs policiers auraient été mis au courant d'une pratique sordide qui aurait cours dans le quartier. Les dealers, pour faire régner l'omerta, violeraient les personnes soupçonnées de fournir des indications à la police (en jargon, les «indics») sur les points de vente de la drogue.
.
Mais pourquoi évoquer ces faits en pleine affaire THÉO ? Est-ce simplement pour mettre en lumière la cruauté des dealers ? Ou serait-ce un moyen de faire diversion en laissant entendre que THÉO aurait pu être violé avant l'interpellation qui a mal tourné ?
.
Dans le procès verbal que s'est procuré MARIANNE, le brigadier raconte que le «dimanche 15 janvier 2017, [il] était de ronde et patrouille anti-criminalité dans le secteur du quartier de la ROSE-DES-VENTS [là où THÉO a été interpellé] et plus particulièrement sur le point de revente régulier de la place Jupiter». Le brigadier cite les noms du brigadier et des trois gardiens de la paix qui l’accompagnaient et qui seraient donc en mesure de confirmer ce témoignage.
.
Il poursuit en expliquant que, dans l’après-midi, alors qu’il interpelle un individu, trois jeunes «très impliqués dans le trafic» dont il cite les noms, expriment leur colère au sujet de cette interpellation qui selon eux, aurait résulté de la présence sur ce point de deal de nombreux «indics».
.
Particulièrement remontés, les trois jeunes auraient alors raconté au brigadier que plusieurs indics avaient été fouettés et sodomisés à l'aide d'un manche à balai, une technique de torture visant à obtenir des aveux sur leur collaboration avec la police.
.
«Sur le coup, j’ai cru qu’il s’agissait d’une méthode d’intimidation afin que les différents services de police ne tentent plus d’obtenir des renseignements auprès des individus présents sur ce point de deal», poursuit le brigadier dans son procès-verbal, avant de conclure par une phrase pour le moins ambiguë : «Rédigé à toutes fins utiles».
.
Quand on sait que THÉO s'est retrouvé à l'hôpital avec une plaie importante à l'anus et que de sérieux éléments mettent en cause un policier présent sur les lieux et qui l'aurait sodomisé à l'aide d'une matraque télescopique lors de son interpellation, ces précisions apportées par le procès verbal du brigadier semblent clairement sous-entendre que le jeune-homme aurait pu avoir été violé antérieurement par des dealers de sa cité qui le soupçonnaient d'être un «indic'».
.
De nouveaux éléments qui ajoutent encore de la confusion de ce dossier déjà houleux, qui indigne l'opinion, use les claviers d'ordinateur et provoque de nombreux mouvements de contestation violents partout en France contre les brutalités policières.
.
Le 23 février, LE PARISIEN révélait par ailleurs que le frère de THÉO LUHANKA, MICHAËL, faisait l'objet d'une enquête du PARQUET DE BOBIGNY pour abus de confiance et escroquerie. En cause, une association dont ce dernier est le président.
.
Ayant pour but la lutte contre la violence, l'association aurait reçu entre janvier 2014 et juin 2016 quelque 678 000 euros de subventions publiques qui devaient lui permettre d'embaucher des animateurs. Mais elle serait dans l'impossibilité de prouver la réalité des embauches ni de justifier ce qu'elle a fait de cet argent.
.
.
.
DERNIÈRES NEWS DE THÉO LUHANKA
21 MARS 2017
.
NON, CE NE SONT PAS LES POLICIERS QUI LUI ONT BAISSÉ LE PANTALON
.
.
.
LES RÉACTIONS INTERNATIONALES ET NATIONALES
.
24 FÉVRIER 2017 PONALD TRUMP «PARIS N’EST PLUS PARIS»
RÉPONSE DE FRANÇOIS HOLLANDE A DONALD TRUMP «EN FRANCE IL N’Y A PAS DE CIRCULATION D’ARME»
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/OtlqI7PnNNTNCEC4S3zwLcpZjrPo9j5IQsxBGI3zdPuvDYHCPVPjDC39K5yUvZwGrt_KZpGACInaMVTtC7MrVARZSkS0GMxo4HwilSctc9Kfh9SjztiNEk2BQl3tK4tkGU2IRv207wKcwLX1ZlCcsJCA6BmVQ--0xicPsN5tb274A3WxzAdOnVWPt3yTpjJnROzVrAWL9ZjbH1NKJgyVe8J8XQisM-82VJupl78zOzD7wBW-Q79YU13zJ1O6riKC6tphaAE3go3vetGDR_EPALjy2asEpHQgYRaqYuK2MnWSuvtNw229SA_cV7bhvtO4IhDxS0umJ-thHwTEPnHttsPBQWseC1g8CzWIuNUi0sfEWqXOpsYY-qXVr9Jm7qfFmQOTLD6OzQ3NAo5Fy_A8MFxSzyI_gJ3HgG4p_xIuF85qyq6CxEbDBTK9M7j20oDGFRSrRkB2oJzhedLJWVjMWRs7NZagVCmqRuGxLvgmyzqc6jP5xZCtj3ZiUbELZeiN1VXIjePjTI2X1j5Bxn_C3TzrZG6S6TeDp-wWi5biCOdOI5rxjJcuGJwBHzLX-To5uqCW8hEYSBiHD3kAdwLYAH7zGfvoVAcpKi5ua5BEhslPdalMO4HxZ_nvogPfRFXYvivoKk8So4HOdqqRnsT2Hk1CV6Ly-JM3MyUXoU8vAAg=w70-h69-no
L'AFFAIRE MEHDI MEKLAT CHRONIQUEUR DEPUIS 2008 DU BONDY BLOG
.
LES TWEETS POLÉMIQUES
.
 
21 FÉVRIER 2017
.
MEHDI MEKLAT OU LA HAINE DE LA FRANCE : DE NOMBREUX TWEETS XÉNOPHOBES, ANTISÉMITE, HOMOPHOBES ET APPEL À LA VIOLENCE
QUELQUES EXEMPLES (les plus soft... d'autres pourront être lu sur la vidéo ci-dessus où sur 20MINUTES) :
 
https://lh3.googleusercontent.com/-yejHZMfyE5I72Z5mzZXiZhfarzNWC6mMz2cTvXlFlTOgcanbAYdShChGbM1_Z9cH2Li98-wudKHzySbJOg8yR3KlJYPwS4J1qfG18XOUn7E6J3ZADD2CDkNEx_QpMMbv7NMIQ4zWfDnqoV5wTBsSzQt_ALBeOlTwNj4WqY3GNJU8nNlLoPMCPQHful_Q1l1xE5Gz7ptbffILaq-_TQVoD-lwrmaUZtAF6higtT7r8qIM7shDdZoLqLYPlV9RvBFDTL_uzq2mZZHCUjxVkgxucuOAVmEg1r-Xm4iOdsvhNCEmpelIxi5_0cwHQ_P67oi6nxqn4sOqOeU7mai9Epkz7ZJML63Ks-6IltB3c6oNIlR82LHdEmtVxXY64HarB1XByx2fwW30h4erx7frdIZ_vUfkU5Y3cN7rNiUcoXkUw164xImdQB0DOnKikexpD3MiKj7B7UpZwW90-LwsbDFcIaHGnUMFD0nd8sVBp-v5pMtuGoG4KRqjUqy5ZAqqScfAvZ66wS4AIDb1qbNGxP1NY2h-aEO6sWeQCTfiihPe_fIo5mHmnMULaoQKWugYPWogAbgwLgxUNHPYDGlbpkU5LFwDhyduaXDghnBXvrqZM0S2kPBkQfVuj3dw8_Kp3g3azqojbGFxvxDnlX3or9i9SrV3D-Tk98fvKwrDrRl2pg=w483-h212-no
https://lh3.googleusercontent.com/KmnvCTV12z1qYNnFiATNLsTTlC_C1z2QYrmjDXLjkUQzOuk7pHkvv0YD6dVPrbsmYDxgn46x_29jm46B2UQpRZK3CtvqqgUUqoASa0fmsF0Z0iinfixPae3Ng8Wk9AtlC3H2ogSwJM1PsjuIi7AmZLaiUnjXnpu_0Pm8cpOXdtOeDmx82x8gi95f1PGJF1pAWJnT2J8oYIE8bbof4AdeUPs-XhTUy0Jts-iZc9VFIO57S_MOs2clHj_fNQk-SidTxW-8HNsAqJdRlEmA9taRKBWlmSLNJ1bJGA0vdGdFVERSlicd-oIn85O960W_UbUMwemzu5Gs1UXeSPdQqmo2mNgwc43b7YPmUqoNpwrWUNWFNU_aQINAdhdj0l2Ct8bZQ8xeStWmjrqaDuuu5qhyxulQ2IXXrkTejdD6l083h4vvaEk12L1EKPQ-WqDmecOjshAf3Zy_4CSDpEIAALUNAmOkuZmacvrUEvV5-bW7O5qZqmvtWqYZvSsZrfGvrOpDwPQRIUtJvfHXmYOQsh3FiA8ybsAwFpLFwYpyC8tMagIXv5zhwi_us_Pf_rkot-kPEORNMoTwNp5wrCAvHh3rhcbA6DjNkScy6ho60gNbCbQAYzvHSlZ78CDENV2jeRUElSaVefbCApmtoMODIkkEJGgI7gkBJ6rquv0v0N21KSE=w510-h362-no
https://lh3.googleusercontent.com/pqBRO0-8EGCsBON05VDA4WcdiS-7zi6KBcYFiMf3SPxHFmxrw6efoqCwoAcWvdqrnC4jL_BlrWyOtl2ErgdaQemo49Ruq-s179XK6fBw2MNmSF6GiPR8Xudjlm54Yk41NByybCqL6-Wz0IhakTbgfELkrkA8VAvrjcxBr0-WXJzju5q9_1nbrp8kZjlYmqCzbyFwo8F3kqS1t6SN3ZAJtZUFVRiTWD6Uo9coPYXq-03OHXX20FW3FpRx5YP_iJUENLv2KZM_9XRUfqfEL_V5SraDhO8G-9VwQ2E9ZUxRVlvvY-5vWYwcanK_-m3jMbR7N-n34iFiF8YzRAqitR6NKMGdBN8YsRU_XI4LOTgJdZa2TzX7z5rLn8LPWNKMwKkgyLQGRAnlZgQi5AW3A7B67Foffd-o1dB3ZTXqWhCh8Iy2yWDXSW_74GYaRozGfSXcdUPnG7q7tAcxjnTEgvrh8fQHXPS7gWBNpW5s8VE340mGPGhkKe0TRNBzCQVs_VolbDNL0q1nlAL89A9VQHCyMZfo3CQOSDnSIZO0IB6dlY2xxTUrLz_pKqP5kzA5Kv1AvBh7AQ4l3YTXCwGZzEj_OUDt31UBaH9db3_FXGuYpJxg166n6m60FAQ3ern8_MZuK6ImjijWFCocP7Fb7Dwl0m4cDPsxXhMCj3uFCrJ0SAg=w551-h297-no
https://lh3.googleusercontent.com/IcKbR3l1J1rz9bzcaoA43_QugTUvIZxrJbRr2dNA2NHwXS5q7pC-y8ZJv8NPXm5iIKABFwNoWwxwK5hY47ZS1YkXSJYfxx0eOSlXHtAYuhSxNH5Awuafi7Nur90v32R9QOQKWn1DdQkQmGGIUPdHj2cxYDtHRcUzCvAEtChZHDhJ55uGJdKlMDqfCbvVhKvvCZgk56__TvU5ozD-MhQfObS0gc5od5CWs5zfTurgNfKlCuN_aKK2L5tRo_Ei0vsrm5u3z8dUvL53keSRY25qkRAnFidoCgP7l-odCCsGgGuYv09P2flqeNDPBYP5LPgDS8ykbK-7EKjOciMB41yICXq7TYOBCAn_3v37rLqM-kHT0NMNWgM-iyRBsTJzXh0iZkpKV-1nrP6xOobqhlk0whHEImBAS3qFoUnWB1zinuSznzNqnlv-2AlXleHxiRUiAdsyFSCEVfn1S4nGbjrV9OppF0POPiqFHf_GxBnu_9M-aaEWE2jMtwwxFoNykQ9mc81B35dQkFZitFnVL7h500pzZilG6QX5OExm3A6zSNHw3_FQv2-unR3ljwxc0DckzJ1zTE-ixNu5eRhM6kJQIlN3Z9PrKOfXyXPkdaapclHbg4DYosHmyT94Ty53ObpDxYjv7PfEy-KmBSeve46_V9fnMelWhg47z6yf4BELvNc=w516-h306-no
https://lh3.googleusercontent.com/eC3lLxfvVhu6yoWJKgocGTKBClmZetdQkg4CMj1EJMx3we89iAuu2NPtIgNLRWRS0XXzHDf_MwVzIj3owIXmh9wX6dEWKye7ZpwTG-N3v-TwOzs0UGDTe6kb0m-o1gj96sAHuQ9cwshWf1DaJuCsMCH-c6FcWLm64df8frIoiTn5_oO11siN_Pq_1dz7DW7tBuq_7TgbzKC4QZHdx3QW7WeCz0o615_PpPrrZBcC52_YB71ajR62PljtTArxwdLPts0GMiaoqXC_2j6KEbnaRtCgpMmlXHmdAdY8U5HHjD59wNF5LhEzm6nXfM6G228DvAKAsECAem8x8ov9FwTXkN1pUqN4H98sdctlSc5yJGELYlOGtof2xaBep_CGuURsovjNZk9EcQYS2B07xDEM1aDvQsp5gbtmFlM6oA3FhZUzXQpCXP-q5PddQYedQ846bRSSjQiPmQdU0gIl1WIWb8PMiSAOW0R-Ns8LfDLcJWxEHDzlIlDCmePJaR3wpNGRddLDmZqyGx1HQzn92anDrlGJmYufTpkGN8P01vRBb84aLDAjjoAW7cn6gx0UqSzwtxHQal3ZpJUulju_1BRL7o9UYbRuOCrxNIOKlrI_mzhNySEef7gxfc5JcFs17t7fTetK0PB0Tbkj03c0Xl5b4pQzbDEnu6V-Fi3X0rq-WnQ=w555-h207-no
https://lh3.googleusercontent.com/eQ5Hu9CZX7NW6xiC79wkVQSeZyUGWguvumAo99y68KsHnau9rU3XTAoOEkZu3c4xUJ1tCIUscBnvbn8hHqXt9AikwgZ9n95iVoevE_OGAK6nxJcpznRndrXteXFZevwlu_D2mfqJ4h_NM_ip52FBpFG7jE9mpsoRndf_Ul_5xO_FuwwxPPkJxxpJ9LMJazG8gke8fQiyuxfU3mrsa51aWmzum1jySKNurrF6Af3TcbWv2ou8R6vlQj3Kht1TDWCl0HdPqGS_KYyY85b8Llm5vIktdZW585UdJP5xnDqtMyh2_lb2-yqeUTauUnwzD58dbHeyIJ9SwTkXNj0KWqWVzRzJlAv5sK8p0IRujQkBzonfVIE-33Wz43IcXpXn-G7X18932Xb9WHitVLbsQTHL3R63XbfRVXzkXngXod96bSlqsCHGIJeeDaNpLPEZVl1qraZ8oWVumGXt79HZOS_GYXaeWr2iuMaL3QhVUVGnCn52BqOefZmuLlXUthTzgN9uZ5wQYa9d-7VnJrqKezXiHE7DMBMFWnClgOfNCoGUChsRxQxQ3h0obPwuE9EGMkfOrn2VAqWhvKepfA9fOAw9nw2KVToDA1a42p-Hcpsbg_rM58feYY_jFDbtLDiVQXE0DpY9OTpJrh6wgjuZSLh2DwSRLXJ_3gv3YhMrlllTZDE=w487-h184-no
https://lh3.googleusercontent.com/q6TIQ4AESqqV9PCUICJS83GA_Ii3UxarLXHhUZ8XyNb71UAWHfI3iMCLRGWw5_fU-EkSiyhMdkSbsUqstlXyH1932S9Ib_rLz2xctN2eSstlBB1H6uUfd14mMESm5B6bxXdut1QM4TKDUjP9-dnaUcW0KmK1b3w_wr9EkkvB4evq0Ce2iy5-1YsvwsBG0XchzZ5RQLAMlBSY55C0bGzGw2QCOmf89ktieAp7s-Xjpedu3iEDe_IowVhjfwBijbr_aUSEfqY8HWP2cLWXXa4GJppZjTLpX0U01RLjpvk3Hp24neK_eZHhiqU_r5WLLjFyiPgzjl_nnrT8KiDzyKz39v_dcCO7MfWcp3N6rxVjF2oEs6yqhUVXhsZA_K9GaUVG-IUF0kk3oTcg9IKsFNMOLN8DELhcftQOcTPBI2G7gjZcrv_cYOUeg3YBzVQORsKdKNQ1OLUiE1-G3PzK-LZtAks1DPPgsqnviI66jB9Ch9_wwV3RzPN9n0ORi09u4VMDAtWbUT5j8OOIHi1j1v-RZXFo2aimWeA0Ny-NZa1UgayXK2Rs8GmE1bpwE-VdGH7wIiTJWIzXMlbY6j36in6SaSEkskPvPxtSFY1GXWMlPM47fUsV8R4s5XNV63yLoxwqa-I_jguFdNsyiQta30RK3G8oDitkPrD-EPiojE2pFNQ=w510-h188-no
 
   
.
.
.
LE BONDY BLOG APPLAUDI PAR LES POLITIQUES
.

FRANÇOIS HOLLANDE INVITÉ SURPRISE DES 10 ANS DU BONDY BLOG AVEC SES FONDATEURS LE 30 SEPTEMBRE 2014

FRANÇOIS HOLANDE : «LE BONDY BLOG EST, POUR LES QUARTIERS, UN MESSAGE D’ESPOIR ET UN EXEMPLE»
1er OCTOBRE 2014 LE MONDE
.
LE CHEF DE L’ÉTAT A CÉLÉBRÉ L’ANNIVERSAIRE DU MÉDIA EN LIGNE, CRÉÉ PENDANT LES ÉMEUTES EN BANLIEUE DE 2005
.
Il y avait foule, mardi 30 septembre, en début de soirée devant la SALLE ANDRÉ MALRAUX, le seul cinéma de la ville de BONDY (SEINE-SAINT-DENIS) où était projeté en avant-première le documentaire «BONDY BLOG, PORTRAIT DE FAMILLE» réalisé par JULIEN DUBOIS. Ce film de cinquante deux minutes raconte à travers les témoignages des jeunes blogueurs tous issus du «9/3» la formidable aventure du BONDY BLOG, média en ligne créé après les émeutes de 2005 par le journaliste SERGE MICHEL. Aujourd’hui grand reporter au MONDE, il avait lancé ce site pour le magazine suisse L’Hebdo qui souhaitait raconter les émeutes en banlieue «de l’intérieur». Pendant trois mois, près de vingt cinq journalistes suisses s’étaient relayés dans un petit studio à BONDY avant de laisser les clés aux habitants et aux blogueurs qui ont repris le flambeau en montant une association. Le film sera diffusé, fin novembre, sur FRANCE Ô (partenaire du BONDY BLOG à travers le magazine mensuel «BONDY BLOG CAFÉ»), dans le cadre d’une soirée entièrement consacrée à ce nouveau média devenu, en dix ans, un vivier de talents pour de nombreuses rédactions de la presse écrite et audiovisuelle.
.
Outre cette avant-première en banlieue à laquelle assistait RÉMY PFLIMLIN, PDG de FRANCE TÉLÉVISIONS, la surprise fut la venue inattendue de FRANÇOIS HOLLANDE quelques minutes avant le début de la projection. Sans ministre, ni membre de son cabinet mais juste entouré de son service de sécurité, le PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE s’est installé au premier rang aux côtés de la maire (PS) de BONDY, SYLVINE THOMASSIN sous les flashs des smartphones.
.
A la fin du documentaire, FRANÇOIS HOLLANDE est monté sur scène pour féliciter MOHAMED HAMIDI et NORDINE NABILI, les deux dirigeants du BONDY BLOG, et a salué «le travail d'éducation et de formation» de ce média qui montre aux jeunes de banlieue que «rien n’est figé, rien n’est écrit d’avance». «C'est le lieu où les citoyens peuvent écrire, parler de ce qu'ils ressentent, et être lus et compris dans le monde entier», a t-il ajouté. Dans un sourire, il a aussi rappelé sa participation à l’émission BONDY BLOG CAFÉ en 2012 juste quelques semaines avant son élection à la présidence de la République. «Ceux qui veulent être élu PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE doivent donc absolument venir au BONDY BLOG», a t-il lancé sous les applaudissements de la salle.
.
Le BONDY BLOG qui fêtera ses dix ans l’an prochain s’est développé dans de nombreux secteurs. Depuis juillet 2009, en partenariat avec l’ÉCOLE SUPÉRIEURE DE JOURNALISME de LILLE (NORD), l’association a lancé une classe préparatoire aux concours des grandes écoles de journalisme ouverte à vingt boursiers de familles très modestes. Dans quelques semaines, un BONDY BLOG devrait voir le jour à BRUXELLES. Dès ce mois-ci, le contenu du site sera hébergé sur celui du quotidien LIBÉRATION. «Nous avons encore plein de projets comme celui de créer une télévision afin que notre discours avance plus vite», explique MOHAMED HAMIDI. «Et si nous ne réussissons pas, et bien nous retournerons travailler au café d’à côté, comme à nos débuts».
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/EdoFiwc_dhIij1wqSC9LTucF-yvA7FbKApu-xLq8y4x9Oclh-0SdV3UWR2_DP5AuEvrpvhx_ohYVa4j4keEc5pd7Rg1NGdExpC9itZmnSPo_iYRKErnVxPkuPustiNOfySP-tioezew9UWhbVazL4yztAowkbb8OkaUHwXsuuzSkrUa2KF-JlbSEqwuI1v6DMtEE1-pezaJggbo5P23NdXc5pi6dY7qiu0vzHaNecTS-Xq73GFTxJ_IdWfG3T6Eqey-tcoj785WQ4zFEtCnjzYDCXko-qEdSQZm4ytSdn2bqd1Lh6V6NWqmTYaqPv3am0EUOokvdZrRwRuHHHyFaA-wq5H4qrlkqb_wILcr8eSHOl2zCZo6sqRkSvhXeVIMI_YriEGVDuhojR9okHSrskQvYlT4j5qMrdcd4q_mPsrZMavhrBI1PCHtNBJpu3Cuj3pgOAFelqyOhBwkv2Pwt5V7eXFfJhbPboJ_uT97igiw3-0haTVLzFm6qnrexW0vD2OBJIEILz_4XVAdd3XB8k7od9cmcXwD2QyvZP8hG6pZkOHW4Rydwn-axaNQG7tPfLxLx1IUjlZyYqeWCwJaNZ40XI_xkZNQF8QbzQ7tsHzQLlhDwcLdKh2WTUPmoQIgaOEdff6hAreURmohBInEnpO9le9RB-sn1NdA1ZNvigHc=w280-h360-no
.
CHRISTIANE TAUBIRA TROUVE BEAU ET PROFOND LE LIVRE DE MEHDI MEKLAT
«J’avais lu leurs deux livres. Je maintiens qu’ils sont bien écrits. Il y a quelque chose à purger. Il ne peut résider dans un même esprit la beauté et la profondeur d’une telle littérature et la hideur de telles pensées».
.
CHRISTIANE TAUBIRA
.
EXTRAIT :
.
https://lh3.googleusercontent.com/QBt3LOw7qvu4Kpwct7a4t4DWV3P5d9vYe2QQO-TJvoDBzaXdJ2sF6o6u6lh_gZFzkAyXky1BBobdCiDj954aUM7292LpztY0OV60J5bg6BYYonNeC--Y34UHoNmW1Z4VeITar1kM9q0QuDmNJqH6yZ4KXdndnXJSBcm1Ddt8jA8gCWMz1noyi3VCMM_vXcnuatnkRWPKM3_7ci_Xk-3bZG7HVWYj5tuE-ATBlk0UHdmKobNmg_CttcpO2MvgbNIdHhe1f8ctPAbaxrscBcZlurXv0b7OlgCl3Lq-Ha93AZlwI5eKCmwFSgSbkwlMu68Di6WCJ_q7IpgR_Yv48AzgCgHMlQvBygFouXQv7hbwJRvrmleV3H6gS2Gzcf3qjYNkMfUu2513itTdUPXHJMsF3Ec4Ioap1ivVkqSQo_zgMbrIlsFUyrt2OWVTaDdG2oqo5G1rJX8VvUyKnfFLDI-6c9gs1CUcQwdIFMLwPGfYml4tX6lgmQyrP8Eo9g5QaOl-E5cd3EVtpDkR6gLRXNs2-S6pM5okxOv9sfYedgPkOEtyYs7j59Bh4QzFAg5uJdcovjnqbLdBqQ8vmSZbHB_FuL7OJk2-SOr3Nw1hvfAGD-KQePQWk123IuL6YhZ7wxNFZbs-1WK5-I2NF3ciZ3reFPKCfFsHrVo1b08NaXL-OIs=w547-h840-no
.
.
.
MEHDI MEKLAT ET BADROUDINE ABDALLAH JOURNALISTES ET LEURS CARTES PRESSE
https://lh3.googleusercontent.com/VkDTFVH6JY43uPgfTFLpIpzM86SjSKvt_2llXgSDMaDuBXBFv6XLu1eDz-yC399CX-KVZjqLkBJuzd0oHlBwf6YwqWp1Xe3pNDnZS1RhExPcj9xFR36mbTlxt_Of3_tnCyqx7V3YtRpAQCmx9lS0H3-Z1ErxxlNUpILpDKaBSX-gU0vNDMGK2TTajnv9obvvTrM6vJZXBBJPM9FGHuTLzigLPahBXjlzz7S_AEQFf4bOKt04KtzKENg38ajJ9LYQuw1n9SG0wY2jhhZNEcLcbK25rwSCXhvDodYWv6WN334X1sOBcpMmbvvuvLczZpCI0mlJaRicr76ZUTyZkeVjRUfO3p82p3JF7dU3lY6Zn8iU-FHLoVd-U-15kPIgVeRvto3Ixloh9O6WWzsRMBVgm-D0zO1fsdojpLoj1uV6mn9Qsz1w9HzxMJuo8p6AvtwMq-HUi3V2RJMP5EKNY7YuJRaTE1YZOeuNGDshsPprLWHqiEGklPVNnTjBWb3AiUFxPAdPMChsZvT514vOdIBrWuMP-Fry-AjQjbGIjECgO-gz0OZVIzxuVlP4nZBAShPnsxTaBktMpSbEsQB01rpk_9EcTwwuMy6ps5grw5sifLw8nTJRcZlYd69G-fz7cUem9Pe_oQelz4mgVlgZAJwJrmNt2_XcEu9tbOa4dVLy4ME=w488-h485-no
.
MEHDI MEKLAT (WIKIPEDIA)
.
Né le 18 avril 1992 à CLICHY [...]
En 2008, il commence sa collaboration avec BADROUDINE SAÏD ABDALLAH en entrant au BONDY BLOG, écrivant à quatre mains leurs chroniques sur la vie en banlieue. [...]
Avec BADROUDINE SAÏD ABDALLAH il réalise pour la chaîne télévisée ARTE, les chroniques vidéos VIE RAPIDE en mars 2015, puis le documentaire Quand il a fallu partir consacré à la barre Balzac de la cité des 4000 de LA COURNEUVE, détruite pour insalubrité en 20117. [...]
En 2015, MEHDI et BADROUDINE coécrivent leur premier roman, BURN OUT, racontant la vie et les espoirs déçus de DJAMAL CHAAR [...]
Le 31 janvier 2017, avec SAÏD ABDALLAH, MEDHI fait la une des INROCKUPTIBLES avec CHRISTIANE TAUBIRA qu'ils interviewent. [...]
.
BADROUDINE ABDALLAH (WIKIPEDIA)
.
Né le 3 septembre 1992 Double nationalité comorien français [...]
En 2008, il commence sa collaboration avec celui-ci en entrant au BONDY BLOG, écrivant à quatre mains leurs chroniques sur la vie en banlieue. [...]
Il commence à collaborer, aux côtés de MEHDI MEKLAT, avec la chaine TV ARTE pour la websérie en deux saisons VIE RAPIDE, de mars 2015 à février 2016. [...]
En 2015, il publie son premier roman, BURN OUT, co-écrit avec MEHDI MEKLAT [...]
.
.
.
22 FÉVRIER 2017
.

MEHDI MEKLAT PREND LA CLEF DES CHAMPS

.
.
.
24 FÉVRIER 2017
.

MEHDI MEKLAT LE JOURNALISTE LES MÉDIAS ET LE FINANCEMENT DU BONDY BLOG

APPLAUDITS PAR :
* LE MONDE «MEHDI et BADROU, denses avec les mots»
* LES INROCKUPTIBLES
* TELERAMA
* ELLE (Qui suivre sur tweeter)
.
FINANCEMENTS :
* 150000 € du CONSEIL RÉGIONAL D'ILE DE FRANCE
* 50000€ de GEORGE SOROS
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/OtlqI7PnNNTNCEC4S3zwLcpZjrPo9j5IQsxBGI3zdPuvDYHCPVPjDC39K5yUvZwGrt_KZpGACInaMVTtC7MrVARZSkS0GMxo4HwilSctc9Kfh9SjztiNEk2BQl3tK4tkGU2IRv207wKcwLX1ZlCcsJCA6BmVQ--0xicPsN5tb274A3WxzAdOnVWPt3yTpjJnROzVrAWL9ZjbH1NKJgyVe8J8XQisM-82VJupl78zOzD7wBW-Q79YU13zJ1O6riKC6tphaAE3go3vetGDR_EPALjy2asEpHQgYRaqYuK2MnWSuvtNw229SA_cV7bhvtO4IhDxS0umJ-thHwTEPnHttsPBQWseC1g8CzWIuNUi0sfEWqXOpsYY-qXVr9Jm7qfFmQOTLD6OzQ3NAo5Fy_A8MFxSzyI_gJ3HgG4p_xIuF85qyq6CxEbDBTK9M7j20oDGFRSrRkB2oJzhedLJWVjMWRs7NZagVCmqRuGxLvgmyzqc6jP5xZCtj3ZiUbELZeiN1VXIjePjTI2X1j5Bxn_C3TzrZG6S6TeDp-wWi5biCOdOI5rxjJcuGJwBHzLX-To5uqCW8hEYSBiHD3kAdwLYAH7zGfvoVAcpKi5ua5BEhslPdalMO4HxZ_nvogPfRFXYvivoKk8So4HOdqqRnsT2Hk1CV6Ly-JM3MyUXoU8vAAg=w70-h69-no
.
L'AFFAIRE BLACK M RAPPEUR
.
COMMÉMORATION DES 100 ANS DE LA BATAILLE DE VERDUN
.
 
BLACK M VERDUN L'INSULTE AUX FRANCAIS 12 MAI 2016
LE RAPPEUR BLACK M, ANCIEN DU GROUPE SEXION D'ASSAUT, RETENU POUR CHANTER POUR LES CÉRÉMONIES DU CENTENAIRE DE VERDUN
12 MAI 2015 L'EST REPUBLICAIN
.
«C’est une proposition qui avait été faite par l’État»
 
Il explique une fois de plus que : « C’est une proposition qui avait été faite par l’État. Ce choix a été un choix collectif lors du COMITÉ INTERMINISTÉRIEL DU CENTENAIRE qui s’est déroulé à PARIS en présence du MINISTRE, du DÉPARTEMENT… Personne ne s’est élevé contre ce choix», confie-t-il. «Je ne pouvais pas proposer ce concert, je ne connaissais pas BLACK M». Pour lui, «La ville de VERDUN est maître d’ouvrage mais n’est pas seule. Le concert est financé par les différentes parties. La ville de VERDUN ne supportera pas financièrement seule».
 
Le concert coûtera donc environ 150.000 € et devait être «financé à 40 % par la MISSION NATIONALE DU CENTENAIRE et le reste est à la charge des trois collectivités à hauteur de 20 % chacune : ville de VERDUN, DÉPARTEMENT et RÉGION», martèle SAMUEL HAZARD qui insiste aussi sur le fait que le standard téléphonique de la mairie explose toujours. Et que d’abjectes insultes fusaient encore ce mercredi soir.
 
Du côté de CLAUDE LÉONARD, PRÉSIDENT DU CONSEIL DÉPARTEMENTAL, le département n’a pas reçu de demande officielle de subvention. «Quand la formalisation de la demande arrivera, elle sera étudiée par la commission culture. Je pense que ce sera globalisé dans l’organisation des 4 jours de VERDUN».
.
.
.
RACISME ?
.
COMMÉMORATION DES 100 ANS DE LA BATAILLE DE VERDUN
11 MAI 2016 LE FIGARO
.
[…] Joint par LE FIGARO, le MAIRE SOCIALISTE DE VERDUN SAMUEL HAZARD défend lui un certain «éclectisme» des commémorations, rappelant que d’autres concerts «de musique classique ou de fanfare militaire» auront lieu également. «Nous sommes harcelés depuis hier par des mails et des appels à connotation raciste. «Si ça avait été WHITE M, ça n’aurait pas posé problème» a dit par exemple une dame», déplore le maire, qui blâme «les racistes qui instrumentalisent cette polémique à des fins politiciennes». «BLACK M représente la diversité de notre pays, c’est l’artiste préféré des Français en 2016, il est adulé par les jeunes. Je ne vois pas en quoi il souille la mémoire de nos soldats», martèle-t-il.
.
Selon nos informations, le concert, qui sera gratuit pour les jeunes, n’est pas financé par la MISSION DU CENTENAIRE, mais par la communauté d’agglomération de VERDUN. Cependant, la mairie a demandé une subvention de 67.000 euros à la MISSION DU CENTENAIRE. Or, celle-ci peut financer à hauteur de 40% les frais. On peut donc estimer le prix du concert de BLACK M à 150.000 euros. «La demande est à l’instruction, nous n’avons pas encore tranché sur l’octroi d’une subvention», confie JOSEPH ZIMET, DIRECTEUR DE LA MISSION GÉNÉRALE DU CENTENAIRE. Interrogé, le MAIRE DE VERDUN refuse de donner le montant exact de la soirée. «Quel importance a le coût financier par rapport au sacrifice de nos aïeux il y a un siècle, dont je rappelle qu’ils furent nombreux à venir d’ex-colonies d’AFRIQUE ?», répond le maire lorsqu’on lui pose la question. 163.000 Français sont morts dans cette bataille qui fut l’apogée sanglante de la première guerre mondiale.
.
.
.
.
BLACK M VEUT «BAISER» «CETTE CONNE DE FRANCE»
BLACK M ET LA FRANCE
* BLACK M qui qualifiait la FRANCE de pays de KOUFFARS [mécréants] dans la chanson «DESOLE» de SEXION D'ASSAUT
.
BLACK M HOMOPHOBE
* «Je crois qu’il est grand temps que les pédés périssent. Coupe-leur le pénis, laisse-les morts, retrouvés sur le périphérique…» LA TERRE DU MILIEU
.
BLACK M VEUT TIRER SUR L'ÉCOLE
* «Je me suis juré qu’un jour, vous danserez sur mes sons
À une époque, j’voulais me procurer un SMITH ET WESSON
Une petite voix me chuchotait : «VAS-Y, TIRE SUR L’ÉCOLE
Ça fera une petite anecdote, la directrice, elle est conne»
Pourquoi ce con de surveillant m’demande de vider mes poches ?» Mme PAVOSHKO
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/jDBZw42ArtFrjX77xYDxKTkyV6XzIvgKFdbEBHCyPWNC-Nxp3OUTjipbl4aMLs1tUr7Jk4plXetghoGgJ6jDjLghTfP-xr5G8ibjwQe2-pEw_SZPXnPsdfWgOI9Ye1NUOSsg0wsk4T1d-fE5c5fKDR2FrhGY7yVUzcHSZYV9Wal_6MhrHbkwecqRYw4nPP__9oV0-Nwl7OiSRF3o-tV39MXyLFlIYIh7GOpTtx6gzpX0AHE9_PIAbX8HIsdPRIrVSXGVmDtBP4K3FgfwydNiT_nuhzPa6bqqokKiQPQ2sFzEa_BTMsDVqz15BXeJk9WrQMk63THoFqozxylIpwY1Rcz1SCm3cHajUjjFFdiGRSZHRq5HcooVQduVUrQqiDlHh3UWFEGOsbdrgkwyGUXe8frRdR5Vl7yp_qAY8bJ1Zl6tS2HGXucI3btAqhEdckxU4DBxmqYU-FPlLorOdDagiAKluiy01tgKoCQeMTR8f2R8O9Jh039wcxJIpP2UXzmLA4NDQ2BP00rFY6k6viLHpFZfgfuokHZRfijlDGw3IG6XsCuXFlfR8Lhco9JJNZHX6cvozHuow5Nx_WZwLIZOg2Wpbk95kMpywzRxtAjtvQpHdV287nE4cq3IthCZVSwOuf0xm4HoVYPDcYosSU_CDU_SF3EqsOGhTZOtB2LQNBs=w262-h192-no
«J'IRAI CRACHER SUR VOS TOMBES»
COMMÉMORATION DES 100 ANS DE LA BATAILLE DE VERDUN SANS BLACK M
5.000 adolescents déferlent entre les tombes des soldats à VERDUN, pour commémorer les 100 ans de la bataille
.
.
.

22/02/2017

SUPPRESSION DE L'ARGENT LIQUIDE EN… 2018

SUPPRESSION 
. 
DE L'ARGENT LIQUIDE EN… 2018
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/O3mATECHGXXC0kw1xeIix7WloFVndQKlpR_-df577EZo-meR3wUu4ZmIpd97QpglGZS5jwOJGvPxU98QA6GRlUkbRKh1Rnnhy1JOrM61ojq0rd_0qjDzN6LdcTcr4BbYM8lcRIVG8s4yMIcX5n06ZSwI3dksYN_pNFlKJkLoJwu3EVvQOFsZPE28vhl6Uz4yt5Ur9cdkaagy7BA1i7Q_IO4_iUF_VMkykK9hdNny7Lx-ZJtemdzCEk44SMrHEeeiKQxF8zEupyFjeLKAqjb8DANsMoZgnrL5wMSBWhBntqWRN1LDcJKRq7YNqzTEIBv98wCFzZUbzOyDYZ-7MOZVrhOwozWK0wP33P_mW0WfBKNYFLTtMyN9AjiLDo-U8nbU1F7WfqTAUpuZkeWPrC5AChusIbjB-QerjNLUgeTH7BeEbgomc0OT-1pjwg_vDFZo2eNdkr79TuQT1XRnPEHlYQETW7gy-dxCe1ocLB_oJ50rBrBBB1qhRS8m3oNkOA7O_mQF4qGv0We8x76377BIfBmqzjcOAE5GoycgZwURSujqA-UXg6eVDq4B23PCwvlOopWUijmtkB6nm44jSFlYnNenn-Zg-XQyfpMJmKAuQiyJLbVKwEeaaZCHQ-p5BrPsGePRePYx5Qx1U4L53cQL5BhRkhDc46VdSppyooF3BmQ=w400-h267-no
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/fm3xuWWpN7hRFKYCsJaDPPT3BLcUvsXl72TM1X5YBqmj0QUeMtpyPfF9l1q5Gp6W_uh-Z6PskIQyPeuVIxM4_XNcjhmFarEqaWwk0_ANnem8bfoNqNx5jrDiSw-0kN0lLhiRdHilVoC2qNI3Xqc7SXlke46ajQN9raUaBb6bdjD8BhjegIzxDEFQrB7iSx0qiU4vMh9NsLodT0aiORDdmwrWEI0xDC6g8ovJm_BF_RMUcL4NWAKj7oLvT8ElbAWRIdntXuvZeI5FBvBcpPk5eA5uxABih1FbU7oTClCCOtbOgPnD5LmbLn_bP7GSUokIeMPKas8N3uJz2RMqRENyDp4eHJb3kY9BYPAGq05i-ghSDCkt1sD6dva3mp_qcU16f3z7WUVCds-SJ0hnHX-unWCMG7Atn1MAXo2RLyaa189kyKVjNBIKIE3GgCIY_-wlGqBxE7uydRKMr84GIKFtTTTjBpe-_-Sxc6rbJ93ZsB_sbIYGQLYzTAnuwybOIwALL-N7Sy_d8QbLIQEP53qcVHJk450XXcKM16lS1BL_99KQ1baTGAILmME1tFluub1_czHqsH8mAyTpmx5TdXi4NhM5dl6u5zQMzJSBvaNlkNWF0gGm4bC4RkiEUjg9hK2tI7FX3Fc423sgvkScxa2Uq99Hwy8kiA82lxAKqa0j5A0=s160-no
.
INTERNATIONAL
.
MARS 2017
FOND MONÉTAIRE INTERNATIONAL FMI
* «THE MACROECONOMICS OF DE-CASHING» (L'ÉLIMINATION PROGRESSIVE DU CASH)
.
.
.
1 JANVIER 2014
.
44ème FORUM DE DAVOS
La fin de la monnaie fiduciaire est programmée. C’était même un des sujets «chauds» du 44ème WORLD ECONOMIC FORUM de DAVOS qui s’est tenu en janvier 2014.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/oTdv9HnOeMoNky5xx3zYr-lAGzk_JiQS6sZS7S-oYhmfTxp5BQVK6DDyi8j9KeuaTsJy1dtZBot6e4c8unzVXtRaSdsoXiealECp3xb_8eK5c1mRxKY67dT-3csE9CIgKAog5Oj2FAViLRTAjjkqDcmV1tHg67w1_cC0d0drpLVgOvqJUvlWlppR4zpL86yl7OaKCKLdoQDVhaPM3OqL91cX8H2PlMjClB0hfiKzy7UdQusJSgFKdpKRLqKw3ewvX_85unERkey_jcuLvfv9rQLhm4_1ofl92gGua-ReCpThCHQCRyJem9b9WCsRc1aKRGZRNWEy-eSLazd7LwKdmnC0ogiy_dUMTErMbi4oGIswyQ5ViWaCM3TX8vTD8fSGiHUXiLNNmmsp4yJ7ibSXoFZP5TVAjvbOOjF47tC7xvRwWt1mkzZLJ3_W75UInlHBwp9hyCvOaClcoC0qToFA5R1rko6nJIhUai3ivwftaE88swe9x26U8vifQpiqGADQ8YvfcA3NudKyT0uqG24bOFRkiIy-sH6kp-ghQ6J6-4jsnDs4a_ky5NLGJVS-Xo2NlMtV2evddx87Xu9i2bJ2cSVf38Vbs_f_nDoRNo2FOXmwqeTh5Wcqt8RBwj5Sz43dcLpGkpFIVWz4tVac9q7IL20jtml617qzLgFFLNCw5LI=w84-h57-no
.
EUROPE
.
BRUXELLES A SORTI LE TEXTE POUR LA SUPPRESSION DU LIQUIDE EN… 2018
31 JANVIER 2017 BUSINESSBOURSE
.
https://lh3.googleusercontent.com/Q-B71h92N9lIWoUjhz-KVGUHBgE4CA2ysbtoHshDlh_TQ6AQWgWL699XxJq8KUkDoVkxYWyzYHLAXWMm8sb1E58uxuhRVFMAaJWbHMBr66xb_54HzxK_ptxUCN-HwBZz6ZjjeUYk_EV2_EZRaysaXCbs0GBnEfgikb82YFEud3L5zGnhuikcUMzIG3qcqFeqzYTuffZlJ05sScg1EfZrGP9cvaXdB9fBH-FOyOLEzIC05IvQN7ZAJ9A9VLvJY-_Cvrxi9lr6THmvM-hfO6QfQTgMAAvnHd-IGhS_opWU8qbE_y0SeDZXvBQEBn8xNOC0a0iYralujNgxUrA48jPWQXegOOoW0wY7643wb12Ie4bW2I4w1RNK7XexaPNgrVifiCY-Y8SCEcIrNjVPnWN1P1BiTTzKuai_8Ws_Y-DBA6t_AOTW6zbFcwSX6pzEhKSpv4ykonguCdn9pvtkpNClXudpJWWNwFetqqEsMjrqHcgJ7hN3xALMe4xWI-A3t0UqwWwEJe6jsIf6e-Xs34g-Vwa86QV7zzIs9C_Vy7uAwoV4cEHnOJZ6nS-nMQ9-phC0lKObodw_13O6Dbx_oimCgb3Zv5tvevhXcCuEEUhFTdNCMkwUzMgB6Q1uB_HGl-CNwQIZMZ2zAUSn-5N3rP6bpqLIyAWvMU1ZFO6RDYl9qoU=w800-h462-no
.
VOUS POUVEZ CONSULTER CE TEXTE DIRECTEMENT SUR LE SITE DE L’UNION EUROPÉENNE AU FORMAT PDF
.
.
.
LA CHINE
.
https://lh3.googleusercontent.com/8ShyzbijSym_tw4R4Sn31gK0aaxyNH7Yhgn-ZCh0Ktt3pD04t1s-cWlLtesIC96mI7VmxF7uG1UAlxgJlunilKdwQOLnQwD2z5lWWS_df7WJBW7zkpLPI8SlAdWxpeN5O5kXmzQAMvvibXkZEllbOOMCnbwJXOBgeghwZnG2w1zSbTEi1pYqsThMvkXiuT1NynRrdvvsIwHbGTN8joBLuXSkgggiYk442ef1iwWa_bUsMbV96pedXU8K3BhXOGA8PV-SFx8W479Qn5K8CXSFndjDz3v4YZqg8CRBlghtD2vEIj1Kmuh8eDNOJD4DhEfEVW5izwn23xBZNW28K5aYBHiOqkTZ0kvytP84ssCCCpNvJmU639w5tZkhc9L2CNyWYFwiTsv0ZiqJQXsjK008dVEIwAfRb3B4iiVgLwhNrpRtOd-IG-cXvRpdE8VaAvfaMuxrbYQJuIS_oPd4wOljzNQz7RyJqLu0ZtDuAfcOOiteTMHAED8Nzh0l9KRYY1cDQbFhNuVZ4EXjm__snkhHnJkjwn1G7XAqnU7EgY-nxRR_iITL3RqTa5mOZ_2-Zbev8ENjTBm0jeIE8sFVO-kamBfwJtkDYvjNvXwLkoGbgDNR124XgoaYGHCmfSSKMwp_frHpYdQDnSeL_mtujCN4qB1zoVDetpnwKmdJsPuxeQeF-LE=w84-h57-no
L'ARGENT LIQUIDE S'APPROCHE DES OUBLIETTES EN CHINE
23 JUILLET 2017 L'OBS /
.
PÉKIN (AFP) - Une course en taxi, des frais de scolarité ou une botte de radis... Les Chinois paient de plus en plus avec leur téléphone portable si bien que le pays qui a inventé le papier monnaie pourrait bien être le premier à s'en débarrasser.
.
Dans un des derniers marchés en plein air de PÉKIN, YANG QIANQIAN scanne à l'aide de son smartphone le code-barre que lui tend un commerçant sur son propre téléphone. En un clin d’œil, la transaction est faite et la jeune femme, qui étudie la danse, s'en va avec ses sacs en plastique remplis de poires, de patates et d'une pastèque.
.
«J'ai du liquide sur moi mais ce n'est pas très pratique à sortir quand je porte des sacs», observe l'étudiante. Alors que le téléphone, QIANQIAN et ses compatriotes l'ont presque déjà tout le temps à la main...
.
Dans les grandes villes, le paiement mobile est omniprésent. Lors de la seule année dernière, la valeur des marchandises achetées à partir de terminaux mobiles a été multipliée par trois, à près de 5.000 milliards d'euros, d'après le cabinet IRESEARCH.
.
Une expansion largement soutenue en CHINE par la vigueur du commerce électronique, alors que les consommateurs boudent de plus en plus les points de vente classiques pour tout commander en quelques clics depuis la maison ou le bureau, du repas de midi au billet d'avion.
.
«Il est tout à fait possible que la CHINE devienne dans les dix ans qui viennent la première ou l'une des premières sociétés sans argent liquide», pronostique BEN CAVENDER, DIRECTEUR AU CABINET D'ÉTUDES DE MARCHÉ CHINA MARKET RESEARCH GROUP.
.
Selon lui, le marché du paiement mobile en CHINE est déjà 40 à 50 fois plus gros que son équivalent aux ÉTATS-UNIS.
.
- CAP SUR L'ÉTRANGER -
.
Le pays compte deux géants du paiement mobile, qui comptent à eux deux des centaines de millions d'utilisateurs : ALIPAY, filiale d'ANT FINANCIAL, propriété du groupe de commerce électronique ALIBABA, et WECHAT PAY, filiale du service de messagerie WECHAT, omniprésent en CHINE (groupe TENCENT).
.
Le paiement mobile est tellement entré dans les mœurs que certains restaurants de PÉKIN n'acceptent plus les billets de banque. Taxis, vendeurs de rue, salons de coiffure, affichent bien souvent le code QR que leurs clients n'auront qu'à scanner pour régler leur transaction.
.
Résultat, les espèces sonnantes et trébuchantes, qui représentaient encore 61% de la valeur des paiements en 2010, devraient voir leur part tomber à 30% en CHINE en 2020, prévoit l'alliance BETTER THAN CASH, soutenue par les NATIONS UNIES pour aider à la transition vers le paiement électronique, particulièrement dans les pays pauvres.
.
Les Chinois sont passés d'autant plus vite au paiement par smartphone que la carte bancaire a eu assez peu le temps de s'implanter dans le pays après sa généralisation dans les années 2000.
.
Mais les plus âgés restent parfois rétifs à l'usage du portable. «Le liquide, c'est plus pratique parce que je vieillis et ne vois pas très bien», confie une marchande de rue sexagénaire. Elle doit parfois accepter les paiements par smartphone parce que bien des clients n'ont plus d'espèces sur eux.
.
Fort de leur succès, ALIBABA et TENCENT commencent à se tourner vers l'étranger, visant le marché des touristes chinois à l'international. TENCENT vient de s'allier début juillet à l'allemand WIRECARD pour lancer WECHAT PAY en EUROPE, où ALIPAY est déjà disponible.
.
La sécurité des paiements mobiles est cependant source d'inquiétude, des malfaiteurs ayant par exemple eu l'idée de remplacer les vrais codes barre par des faux afin de voler les données d'utilisateurs et de vider leur compte en banque.
.
Soucieuses d'encourager la consommation et l'utilisation des services financiers, les autorités sont à la recherche «du juste équilibre entre l'innovation et la réglementation», selon BETTER THAN CASH.
.
.
.
L'INDE, LA SUÈDE ET TAÏWAN EXPÉRIMENTENT DÉJÀ LA SUPPRESSION DE L'ARGENT LIQUIDE
.
https://lh3.googleusercontent.com/tdehOKJ5D0amFLHMAdFZ9v8irzelXk7-jXLejndDS8QG0puwvrmnm4AGQq6e288fS3GCAzx5038H4Hl6ny1-Bp4QmdVM8RA9Rh0TyiB2ZSOv-TXi_qMNt6bG8UI2sX4lJy1mxAZ5zoINwB9ud-otZ3VOsErjocRuuPp6CGNO8JQNQ0Q9n-paSRQ4Xz_6_bVUCAFudI0Q2-3n7Y7DiiY-KLppkpUPGulkl2gEIFv4dABpTWhTqi4NGboIympg_SFyKLYrF8KwJB8F7aepma1KoZVzpgMb75KDsCpReXrGgBAKKxm-1cTSDIg8VJAE91oA4K2oAhm7BOoCH7nbbzK1obU3I4g3u7sz05nmVPiJrlYmxK_ITEBMmfB2370pS_Uk3mlg2pcNSGe93FbJHLBehhWss_Gf8lPwDOswdLQOK1iuoQvSUKF2LJ8vLMjHWb8tjB89qKt6PCqb3YEgyd8tYPM6i5IoHMk16sMlWPsHSo0jQWS_I_hQvRjAtUidlffRxAWbEh6xjjW3lKN6v3TFYArhzk7hvVQ4m5QgYJ7vDiyb4am8sKDunaRuWuV3cM0dsEQFDnhietMQ1chUbol0G1ELEszrb4rT7Z_iaXjDYxNuyTfoPfmoXoIOjV4bbTV4sh67lzMPv_OzbkGjADXzx4Zhit7WpsyDhQq1XnOOHvo=w84-h57-no
GUERRE AU CASH : TAÏWAN INTERDIRAIT L’UTILISATION DES ESPÈCES POUR LES ACHATS DE BIENS IMMOBILIERS, D’AUTOMOBILES ET DE BIJOUTERIE
22 FÉVRIER 2017 ECONOMIC DAILY NEWS / ZEROHEDGE / LE SAKER FRANCOPHONE / LE BLOG A LUPUS /
.
Le virus cancérigène et liberticide mondial que sont les interdictions d’utilisation d’espèces, au nom de la lutte contre le terrorisme, a atteint les côtes taïwanaises cette semaine. Selon un article du quotidien de TAIPEI, l’ECONOMIC DAILY NEWS, qui cite une source anonyme du MINISTÈRE DE LA JUSTICE, TAÏWAN pourrait interdire, dans le cadre de la «lutte contre le blanchiment d’argent», toutes les transactions en espèces pour des achats immobiliers et de produits de luxe.
.
COMME NOUS L’AVONS DÉJÀ MENTIONNÉ, LA GUERRE DÉCLARÉE AUX ESPÈCES ne fait pas que continuer sur sa lancée, mais elle s’intensifie.
.
Elle a commencé en OCCIDENT, par des petites intrusions dans notre droit à utiliser la monnaie de notre propre pays. Cette guerre s’est étendue à l’INDE de façon brutale, imposée à une population de 1,2 milliards de personnes, dans un pays où 68% des transactions s’effectuent en espèces. Et aujourd’hui, elle s’étend à Taïwan, comme le rapporte le ECONOMIC DAILY NEWS (traduit par GOOGLE TRANSLATE)…
.
Dans le but de renforcer la prévention et le contrôle du blanchiment d’argent, le ministère de la Justice de TAÏWAN prévoit de promouvoir à grande échelle les transactions dématérialisées. La première vague pourrait concerner les transactions dans l’immobilier, les voitures de luxe et la bijouterie.
.
Selon la législation concernant la lutte contre le blanchiment de capitaux, qui à l’heure actuelle régit l’utilisation des outils de paiement en espèces, le MINISTÈRE DE LA JUSTICE prévoit des discussions avec les autres instances régulatrices dans la seconde moitié de l’année.
.
Une fois que la législation sera finalisée, les ventes de biens immobiliers, d’automobiles et de bijouterie ne seront plus autorisées à être effectuées en espèces ; seuls des outils de paiement dématérialisés, comme les cartes de crédit, les cartes bancaires, les chèques, les paiements électroniques ou les virements bancaires seront autorisés.
.
La législation actuelle exige l’enregistrement et la déclaration de toutes transactions au-delà de 500 000 yuan [aux alentours de 16 000 dollars, et non de 72 000 USD comme mentionne la version originale du texte, qui confond le yuan chinois et le yuan taïwanais, NdT].
.
Quant à savoir si ce niveau sera encore abaissé dans le futur, cela reste incertain ; mais pour les biens immobiliers, les automobiles et la bijouterie, le niveau sera de zéro, leurs transactions seront uniquement autorisées en paiements dématérialisés.
.
En outre, les officiels expliquent que de telles modifications conceptuelles n’affecteraient pas la majorité des hommes d’affaires, tout en admettant qu’elles pourraient représenter un inconvénient pour ceux qui ne peuvent faire la demande d’obtention d’une carte de crédit.
.
Évidemment, l’excuse invoquée pour cette interdiction d’utilisation des espèces est simple :
.
Les données internes détenues par le MINISTÈRE DE LA JUSTICE montrent que la répartition des avoirs des groupes criminels est particulièrement concentrée en or, diamants, et en biens immobiliers. Les transactions immobilières sont considérées comme représentant un risque élevé de blanchiment d’argent.
.
Comme nous l’avions remarqué dans un article précédent, à première vue, la «guerre au cash» a des relents de théorie de la conspiration, et pourtant, tous les gouvernements bénéficieraient de cette capacité accrue de contrôle et y seraient donc très favorables. En fait, il se trouve que cela pourrait représenter la seule solution à leurs problèmes budgétaires actuels.
.
COMMENT SE DÉROULERAIT CE PLAN ? VOICI EN GROS COMMENT JE PERÇOIS LA PREMIÈRE PHASE :
.
* Lier la libre-circulation des espèces au terrorisme (créer l’illusion collective que tout mouvement important d’argent suppose une activité criminelle)
* Établir un plafond maximal en-deça duquel il est possible de transférer de l’argent sans avoir à le déclarer à une entité de contrôle étatique
* Abaisser ce plafond de façon périodique
* Habituer les populations à effectuer toutes leurs transactions, petites et grandes, au moyen d’une carte bancaire
* Créer l’illusion collective que le simple fait de détenir des espèces est suspect, puisque ce n’est plus le seul moyen de paiement disponible.
.
La première fois que j’ai écrit sur ce sujet, j’avais essuyé de nombreuses critiques, arguant que la mise en place d’un tel plan était impossible, et encore moins susceptible d’aboutir. Et je dois avouer que ce scénario semblait à l’époque si orwellien, qu’on peut comprendre que cela ait été considéré comme une idée saugrenue. Mais depuis cette époque, ce programme de guerre aux espèces s’est développé extrêmement rapidement. Rien que dans des six derniers mois, ce programme est devenu si visible aux yeux de tous, qu’il a gagné le nom de «Guerre contre le cash».
.
Des références médiatiques soulignent souvent le fait que des groupes terroristes financent leurs attaques par l’intermédiaire d’argent liquide. Des douzaines de pays ont plafonné les transferts bancaires qui peuvent être effectués sans être déclarés aux autorités. Certains États, notamment la FRANCE, ont déjà commencé à diminuer ces plafonds. D’autres pays, comme la SUÈDE, voient leurs banques commencer à traiter TOUTES les transactions en espèces comme suspectes.
.
Il semblerait que TAÏWAN soit en train de se joindre à cette guerre déclarée aux espèces.
.
IL EXISTE TROIS ACTEURS MAJEURS DANS CETTE GUERRE AUX ESPÈCES :
.
1. LES INITIATEURS
.
Qui ? Les gouvernements et les banques centrales.
Pourquoi? L’élimination des espèces rendra plus aisée la traçabilité de tous types de transactions, incluant celles effectuées par les criminels.
.
2. L’ENNEMI
.
Qui ? Groupes criminels et terroristes
.
Pourquoi ? L’existence de billets de banque à forte dénomination facilite les transactions illégales et protègent l’anonymat.
.
3. LES VICTIMES COLLATÉRALES
.
Qui ? Les honnêtes citoyens
.
Pourquoi ? L’élimination forcée des moyens physiques de paiement aura des répercussions potentielles sur l’économie et sur les libertés civiques.
.
Les coups portés par les gouvernements dans leur guerre contre les espèces pourraient causer encore plus de dommages collatéraux :
.
1. LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE
.
* Les transactions dématérialisées incluent systématiquement un intermédiaire ou une tierce partie.
* Les gouvernements auront un accès privilégié aux données et transactions personnelles.
* Certains types de transactions (PARIS, etc.) pourraient être interdits ou suspendus par les gouvernements.
* Les monnaies virtuelles pourraient devenir une alternative pour de telles transactions [peu probable, car les crypto-devises telles le BITCOIN sont en fait plus transparentes que n’importe quel autre moyen de paiement, car tout l’historique de chaque bitcoin est enregistré dans la BLOCKCHAIN, NDT]
.
2. L’ÉPARGNE
.
* Les épargnants n’auront plus la liberté individuelle de garder leurs économies en dehors du système bancaire.
* L’élimination des espèces fait des taux d’intérêts négatifs, une possibilité de politique économique pour les dirigeants.
Une société sans espèces signifie également que les épargnants sont susceptibles d’être mis à contribution, sans choix individuel, pour remettre à flot des banques en faillite.
* Les épargnants n’auraient qu’une marge de manœuvre très restreinte pour réagir à des événements comme la déflation ou l’inflation.
.
3. DROITS DE L’HOMME
.
* La démonétisation rapide d’une économie dans le passé a mené à des violations des droits humains à vivre et à se nourrir.
* En INDE, le retrait de la circulation des billets de 500 et 1000 roupies a causé de multiples tragédies humaines, dont des patients à qui ont été refusés des soins, ou d’autres personnes devenues incapables de se nourrir décemment.
* La démonétisation d’une économie affecte la possibilité des petites gens et des petits commerçants à survivre grâce au secteur de l’économie informelle.
.
4. CYBER-SÉCURITÉ
.
* Toute la richesse des pays étant dorénavant entreposée de manière électronique, le risque potentiel et l’impact de la cyber-criminalité augmente d’autant.
* L’usurpation d’identité pourrait faire disparaître les économies de toute une vie, pour les gens qui en seraient victimes.
* Selon l’INSTITUT DE RECHERCHE JUNIPER, le coût des attaques sur les réseaux informatiques devrait s’élever à 2 100 milliards de dollars en 2019.
.
Cette question a pris de l’ampleur plus rapidement qu’on pouvait le craindre. Il apparaît clairement que les gouvernements mènent cette guerre contre le cash à marche forcée. Il ne peut y avoir qu’une seule raison pour expliquer pourquoi ils précipiteraient un programme qui devrait normalement prendre plus de temps pour être accepté par les populations, et cela doit être qu’ils anticipent l’avènement d’un crash, avant de pouvoir mettre en place la phase suivante de leur plan.
.
.
.
 
https://lh3.googleusercontent.com/Oc2kyLbglScvE3nB65ZapAFvM9M2wCLvs34DNPeXD1yk-64dT14ifY7AzGq7qaR-wHupVGnU4VL-VmR8H_TBKXfFB_8ddhfGmGA5VQzQ2HVPWxpfOqwi1r5u44F1ji4Hhlo1ehyWZFGi_MO98CLR4ZFOmP3IW_uaQyGhByOITZ6AVTJkRe1z6XrIArZoOs4ORRl9_aAs0ulR9vyKTVEvsQy_cVVp5xa4pi76XQ5pEZECuYgtuZtoi1EdHczoC4W_gDRUsgSfb6CJyMWl36YalrnvpoBoeOGFn018Jus3l7S-8tLQ4YAmSSvlH3P6a_StXHVztxq2BK8QVmppAvs6wwWXf44cnipJQQVAG7A47u3pkXBlxebQcqJ9vR651ZWS8khQami2ofRyQmp8NSHQbj66YhDDLOsNjM3rszJTe4GRjOFDwj2YWqZsZaIwm3ADRSif5_KiCQaVcz-NYeo1OHXPbcO_LbruJ7KhJOHCt23x2x44X341AZglIgK82Fo2AL3qLGelJTAiKo8ZqdjoQDYcjQ1Tg2cL0rQzTn_vulWapdci4mryXwPr_p9WxAJdAqXBT-k4XnfyfZJ6ZuvL0lx6I7dCvFfnKXoRCS6mumsZVwtTBefekLHl50IJ_i1E5b-GNEP16heYFC6dLqcw2HD8MRON8Ygb-7ktHrpIu8s=w84-h57-no INDE DÉMONÉTISATION – SUPPRESSION DE L'ARGENT LIQUIDE
2 JANVIER 2017 LE TEMPS
.
PRÈS DE DEUX MOIS APRÈS LA DÉMONÉTISATION DE 86% DE SON ARGENT LIQUIDE, LE PAYS N’A TOUJOURS PAS RETROUVÉ SA STABILITÉ ET L’ÉCONOMIE COMMENCE À EN PÂTIR
.
Le 8 novembre dernier, les citoyens indiens applaudissaient à l’annonce surprise de la «démonétisation», perçue comme une décision héroïque de leur premier ministre NARENDRA MODI pour lutter contre la corruption. Dans une économie où les échanges sont monopolisés par l’argent liquide, les deux plus grosses coupures (de 500 et de 1000 roupies, soit environ 7,50 et 15 francs) ont brusquement été invalidées. Quelque 86% de l’argent liquide en circulation a ainsi perdu toute valeur du jour au lendemain.
.
Par cette mesure, le gouvernement nationaliste hindou a contraint les Indiens à déposer leurs billets désormais hors d’usage dans les banques, où leur valeur était créditée sur leurs comptes d’épargne. Ce qui lui permettait de lancer un gigantesque coup de filet contre l’évasion fiscale et l’économie parallèle. Dans un pays d’1,3 milliard d’habitants, l’expérience est brutale et inédite.
.
FILES D’ATTENTE ET RESTRICTIONS SUR LES RETRAITS
.
Depuis lors, l’INDE déchante. Face à la pénurie de billets, la population se serre la ceinture. Pour déposer les coupures invalidées, puis pour se procurer les nouveaux billets introduits au compte-goutte, les Indiens doivent braver les files d’attente et les restrictions imposées sur les retraits. «C’est épuisant mais on s’y est presque habitué, soupire VIKAS, un petit entrepreneur de DELHI. Et c’est pour la bonne cause…» Tentant de minimiser la casse, les autorités n’ont de cesse de publier des circulaires, réajustant tantôt les dérogations, les délais des dépôts ou les volumes des retraits.
.
Les observateurs voient dans ce désordre logistique l’aveu accablant d’un manque de préparation, que le gouvernement justifie par la nécessité du secret initial. Mais le chaos est indéniable : les banques, toujours à court de liquidités, peinent à rétablir un retour à la normale, alors que la transition monétaire devait s’achever le 31 décembre.
.
La «démonétisation» était-elle une bonne idée? Les opinions des économistes divergent. ARVIND VIRMANI salue «une mesure efficace» qui, selon BIBEK DEBROY, est une pièce «d’un plus large puzzle». D’autres critiquent l’ampleur des dommages collatéraux. STEVE FORBES, à la tête du magazine FORBES, voit la démonétisation comme un acte «révoltant et immoral». Le PRIX NOBEL D’ÉCONOMIE INDIEN AMARTYA Sen fustige une mesure digne d’un «gouvernement autoritaire», «avec des millions de gens innocents privés de leur argent».
.
COUP RUDE POUR LA CROISSANCE DU SOUS-CONTINENT
.
Car le coup porté à l’économie est rude. Les échanges et la consommation sont ralentis et les commerçants voient leurs revenus fondre. Le secteur agricole est l’un des plus meurtris, rares étant les paysans détenant un compte en banque. Payer les salaires des journaliers et des employés du secteur du textile et des bijoux est devenu un casse-tête monumental. Le secteur immobilier, qui recourt aux enveloppes d’argent liquide, est paralysé. D’après les agences de notation, la croissance économique indienne va être limitée à court terme.
.
Dénonçant «un terrorisme fiscal», les partis d’opposition retrouvent de la voix. Leurs protestations ont perturbé les séances du parlement, face au refus du PARTI DES NATIONALISTES HINDOU AU POUVOIR (BJP) d’y débattre de la démonétisation. RAHUL GANDHI, le VICE-PRÉSIDENT DU PARTI DU CONGRÈS, fustige «une mesure anti-pauvres» et l’ancien PREMIER MINISTRE MANMOHAN SINGH dénonce une «énorme erreur de gestion».
.
LE PREMIER MINISTRE OPTIMISTE FACE À LA SITUATION
.
NARENDRA MODI, lui, ne cille pas. Alors que les citoyens de cinq Etats indiens se rendront aux urnes en 2017, le premier ministre réussit la prouesse de conserver une partie de sa popularité. «La démonétisation est un mal à court terme mais apportera des bénéfices à long terme», a-t-il martelé. Sa vision promet une accélération de la croissance grâce à la hausse des dépôts bancaires et des recettes fiscales ainsi qu’une amélioration structurelle de l’économie.
.
Mais son objectif initial, qui ciblait pêle-mêle la lutte contre l’évasion fiscale, la corruption, la contrebande et le terrorisme, s’est modifié. Son gouvernement insiste désormais sur le succès de la transition vers les paiements électroniques et par cartes qui, devenus incontournables, explosent. Les autorités offrent des exonérations à tout va sur ces transactions, y compris une tombola annoncée le jour de NOËL.
.
LA FRAUDE REFLEURIT
.
Le problème est que la fraude s’est réinventée. L’argent «noir» récupéré dans les coffres des banques s’avère décevant. Les stratagèmes ont fleuri pour blanchir les magots. Des Indiens qui n’avaient jamais trempé dans la corruption ont été approchés pour déposer sur leur compte de l’argent illégal, à restituer ultérieurement contre rémunération. L’OR A SERVI DE VALEUR REFUGE. Et les raids de la police ne cessent d’intercepter des valises de… nouveaux billets.
.
LES «GROS POISSONS» ENCORE ET TOUJOURS INATTEIGNABLES
.
Les experts assurent qu’il en faudra davantage pour attraper les «gros poissons», qui détiennent une partie de leurs richesses en or, devises étrangères, biens immobiliers ou comptes à l’étranger. L’argent «noir» en monnaie papier ne représenterait que 5 à 6% de l’argent non déclaré. Selon l’économiste ARUN KUMAR, «ceux qui génèrent de réels revenus au noir seront probablement indemnes après la démonétisation».

.
Mais NARENDRA MODI promet de s’attaquer aux autres formes des fortunes illégales et même à la corruption liée aux financements électoraux. «Nous n’en sommes qu’au début de notre bataille contre la corruption, a-t-il déclaré dimanche. Nous nous devons de gagner cette guerre.»
.
.
.
 
https://lh3.googleusercontent.com/KNonXgiG9rMuUNxY5vy2Stf2k6Fv9fUsU_1uUlNy_5ZVjjvvBhTNClGM1piImLIvlq2lbUl9U-FrN1o30VOqXnq5CA_605EWXggrzTkBHq9ES7KDWQm_dmGLOKUWxPQT_hvBt2vGZh1CsUoSbYD0DbFGGS6iHk3lctJj_7HzKRtL0KPX0RVNl94O_xAAIngVi6UUHUvnPXrzeBucOOqr3XBVGOUFZJj_RJvQB9eUWkU0fPqTP3AH00h5yQJNKDNnh3KlnA_U3s9wkd5zraY-W-urIxjlFzgNZynLYQZjXdJ6fyL08YKStItmX6O6UHcUhwROofa8bIELF_wBxdmG3gwRx16TBfhUfSA_6-4VwY1VdMUUpqq51C2ZGqkFTpd62nDCGxvFRcJyoqSQ53VW591uBWvlruT9QcazeWZTYMlAZy_4S6Ca457YlHYtCQdruJYoPt7xbKFHHO4RTYN3XUtLRGqf8s__chrZ4LZFGN3QU77f3jElsSBYldFKWjYVQcFiWjqxb8sKvEOqVGL1rwZppu6wGTCPQwJPgXDr51JTluOpRXqUOLH6plLm_qZBeqT3kMUPxx1mN9ejw_sLw6t58qSafrGpzIMb87yg-KTrYsrFfCQSSzhNeRl-KsEMC2HlH3PuJCg2zKyMTZ3jAAsE6ST5YWaW8FiDymjq4fA=w84-h57-no SUÈDE, L’ARGENT LIQUIDE EN VOIE DE DISPARITION
17 FÉVRIER 2017 LE MONDE
.
Alors que ses habitants se convertissent au paiement électronique, le ROYAUME DE SUÈDE pourrait bien devenir le premier pays au monde à ne plus se servir d’espèces. Mais la transition ne fait pas que des heureux.
.
Sur la porte de ce bar à salades du centre de MALMÖ, dans le sud du pays, impossible de rater l’affichette collée sur la vitre : «Nous ne prenons que les cartes de paiement» A l’intérieur, sur le comptoir, pour ceux qui n’auraient pas compris le message, une piqûre de rappel, sur un petit carton plastifié : «Ceci est un restaurant sans liquide» SEBASTIAN KENTANDER, le patron de GRÖNA HÖRNAN («le coin vert», en français), justifie sa décision de bannir les espèces par les risques de braquage et un surcoût entraîné par la gestion du liquide. «1 % des clients râlent, les autres acceptent sans rien dire», assure le restaurateur.
.
A MALMÖ, plusieurs de ses confrères ont fait le même choix. Les bus de SKANETRAFIKEN, la compagnie régionale de transports en commun, n’acceptent plus que la carte bancaire ou les cartes prépayées, et ce depuis 2011. A une centaine de mètres, l’ÉGLISE SAINT-JEAN encourage les donations par SMS ou SWISH, l’application mobile développée par les grandes banques du ROYAUME.

.
Première à introduire les billets de banque en 1661, la SUÈDE pourrait bientôt devenir le premier pays au monde à se passer d’argent liquide. Dans un rapport publié en 2013, le professeur NIKLAS ARVIDSSON, de l’INSTITUT ROYAL DE TECHNOLOGIE à STOCKHOLM, prévoyait la disparition des espèces d’ici à 2030. Le chercheur en dynamique industrielle revoit désormais ses prévisions, tellement les changements ont été rapides ces dernières années, au point même de susciter l’inquiétude d’une frange de la population, qui ne se sent pas prête à passer au tout-numérique.
.
Alors que, en 2009, 106 milliards de COURONNES (11,19 milliards d’EUROS) en pièces et billets étaient encore en circulation dans le pays, il n’en reste plus qu’une soixantaine de milliards (6,3 milliards d’euros) aujourd’hui, selon la RIKSBANKEN (la banque centrale). C’est moins de 2 % de la valeur du PIB, contre 9 % dans la zone euro. Sur les dix dernières années, les retraits au distributeur automatique se sont réduits de moitié, tandis que les transactions par carte ont été multipliées par cinq. Les Suédois utilisent en moyenne trois fois plus leur carte bancaire que leurs voisins européens et ne règlent plus en liquide que 20 % de leurs achats en magasin.[...]
.
.
.
LES PAYS QUI PRÉVOIENT SUIVRE L'EXEMPLE DE L'INDE ET LA SUÈDE
.
https://lh3.googleusercontent.com/F17N8DHcQeRfRLIkG2vSnjcLdxMkTQ7oHjlJePDlqezLp8a0xvGMzUBZoczqt25uRa-aKkL7jWwagCyihMA7XFCO8EXNvSvv69jT30kasrPus_2OnEXgLAKu5ciWEI415wqjI1C610FmxJRzVkDbpArRyrhb_2tYT6L3U182NJ8X6Mvr-ZTigiprZTr-bXqZQM3fiLwSZIO2uH3C4Toi2fUashwxPH90T-XEAXMsFRiM3kv5oCxmSqwPPgmYYPH0XNHTDSDDHnOleGXcM70UXBd7RWpcSm9hcmSGaIPbUi_3P7kq6O7TQwvCm3RvfTkPiyBIxMLDnEGBTgJfOd9I8FOpuKoWwkJBU4cwHFx1oxgc2qKbuFo54Gu9XQXcv6HFs55lZknLq_QI2wiCWeVwjFNWXJfAHqTk8s4TI2_izDV1cHpHZ8iOOP_dZFUZJA0VVYcHZjomb_WO4WvrFyXiJJBki0GcVXk2io3sZhh-EaFa_LeHVkjqeKDLy5mZW1p0uE6dTRPB8tVC0iEy8adPX8jBe7wHcuC3U9ojTBHAlJH_Fm54UQ9JJQKT0Txu8K9zKoPi_q6hM_fHOXzKc2P8pMbOlBpRKZbTBiHugBqtYHls3SDj862uZcKet9WecwEFNg7QYXma1nqUOM17qhAL9s2MdxB1ZXIutVtigsD2XHM=w84-h57-no
LA CORÉE DU SUD FAIT UN PAS DÉCISIF VERS LA SOCIÉTÉ SANS CASH
16 DÉCEMBRE 2016 L'OR ET L'ARGENT
.
QUAND LA BANQUE CENTRALE DE CORÉE DU SUD, L’UN DES PAYS LES PLUS TECHNOLOGIQUEMENT AVANCÉS, DÉCIDE DE SUPPRIMER LES PIÈCES DE MONNAIE D’ICI 2020, C’EST LE SIGNE QUE LA FIN DU CASH EST BEL ET BIEN AMORCÉE À L’ÉCHELLE INTERNATIONALE.
.
Il y a quelques jours, la BANQUE DE CORÉE (BOK) a annoncé la disparition prochaine, mais progressive, des pièces de monnaie en circulation, dont la plus importante vaut moins de 0,50 dollar. Les Sud-Coréens sont donc invités à ramener tout leur numéraire sonnant et trébuchant qui sera converti en crédit sur leur carte «T MONEY», laquelle leur sert déjà massivement à payer leurs dépenses du quotidien (transports en commun, taxis, magasins de proximité, etc.) Pour l’instant, il s’agit d’un projet pilote qui se déroulera courant 2017 à une échelle non précisée. Mais si ce test est un succès, alors la mesure sera étendue à tout le pays dès l’année suivante.

.
FACILITER LA VIE DES USAGERS… OU MIEUX LES CONTRÔLER ?

.
Officiellement, l’objectif est de faciliter la vie des sud-coréens qui sont déjà particulièrement en avance en matière de paiements mobiles ou d’achats en ligne. D’ailleurs, les paiements en liquide ne représentent plus que 20% des transactions en CORÉE DU SUD, chaque personne possédant en moyenne 2 cartes de crédit en plus des dispositifs de E-PAYMENT. Mais une raison bien plus pragmatique dicte également l’urgence de cette mesure, et elle réside dans la faible valeur des pièces sud-coréennes. En effet, LEE HYO-CHAN, CHEF DE LA RECHERCHE À L’INSTITUT CRÉDIT FINANCE à SÉOUL, rappelle que chaque pièce de 10 won coûte bien plus que 10 won à fabriquer. La pièce de 500 won, quant à elle, est à peine équilibrée. La BOK dépense ainsi plus de 40 millions de dollars chaque année pour frapper des pièces de monnaie, un coût qui ne tient pas compte des frais engendrés par la collecte, la gestion et la distribution de ces millions de pièces.
.
Autre motif évoqué rapidement : le paiement électronique permet un suivi bien plus étroit de toutes les transactions effectuées, favorisant ainsi la lutte contre l’économie souterraine et la récupération de recettes fiscales, avec au final la possibilité d’améliorer sensiblement les perspectives économiques du pays. KIM SEONG HOON, chercheur à l’INSTITUT DE RECHERCHE ÉCONOMIQUE DE CORÉE, prévoit ainsi un gain de croissance supérieur à 1% chaque année. Les détracteurs de la mesure, quant à eux, y voient surtout (comme leurs homologues occidentaux) un moyen pour les autorités de mieux contrôler les populations. Une raison supplémentaire de débancariser une partie de ses avoirs en les plaçant dans l’or et l’argent, par exemple, afin de les soustraire aux éventuelles convoitises étatiques.

.
DE PLUS EN PLUS DE PAYS PRÔNENT LE «NO CASH»
.
Ces dernières années, de nombreux États ont, comme la CORÉE DU SUD, décidé de se débarrasser à plus ou moins long terme de l’argent liquide en circulation. Les motifs invoqués sont toujours les mêmes : lutte contre le blanchiment d’argent ou le travail au noir notamment. Mais les visées réelles semblent là encore généralement assez similaires d’un pays à l’autre, à savoir faire des économies sur la production monétaire… et surtout limiter toujours davantage les alternatives de liberté financière.
.
Les plus avancés dans ce domaine sont les pays scandinaves, qui s’orientent résolument vers une société sans cash à brève échéance. Par exemple, plus de la moitié des 1 600 agences bancaires suédoises ne détiennent plus aucun billet. Trois des quatre plus grandes banques du pays (SEB, SWEDBANK et NORDEA BANK) n’acceptent d’ailleurs plus de dépôt en espèces depuis 2013. Ce qui ne devrait guère gêner les Suédois puisque les paiements en numéraire ne représentent plus aujourd’hui que 2% des transactions ; un pourcentage extrêmement faible qui devrait même descendre à 0,5% d’ici 2020. De son côté, en 2015, l’une des principales banques Norvégiennes a elle aussi appelé à abandonner définitivement le cash au profit des moyens de paiement électroniques.
.
Enfin, en novembre dernier, l’INDE a frappé un grand coup en supprimant purement en simplement les deux plus grosses coupures du pays représentant pas moins de 82% des sommes circulant dans le pays.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/7hChua-xiNuM7w6Pl69fkfIqjdMi905kpgc_0okCEdf-NpV4OSFcdxCHlGz5HRaHAQ_hNvcd1fbukS_jD8QM_YVSpKW8Jy-cc_vR6rAZeO9IUFT4ZjllpZAtXanQQRAyWDFfXyMjSiYIT8L4KXtibRKVhdNhLAr1ruHeLy0MobkjHPGzYTyLDCc0qLBuZhnj7sfREyANg4jHSj6BwfepdbELnC86BTR0tYP65XR_0uW5isMw_BSQZoHBE9hJy9rEAIZ7Rx6WsNdH-LRUeV59QE1zAWz-jCWueSNn3P31VaLwt4_0DFz8IXF7dmg3waCxPOm2wVqhaLLAfONAJTJChLCLKESs3z1fm3ZSEy31_GHoAKnyFAFztCFbG4a2k13KOaF3jRApQnw3ZRr5NHIue2N4JTlsrFqCgJJ2UflJWsIYVwf1iUW5fZhMJWVk8nWdUwty7VuRmPJb601DrLy7Q1rQ6M2vOY8HVt5VkYQPIdq09UivSmb5zYXAYzVUyFl_mDWCfkiRu5n5WUUAah6vpJzgspBiItruBDiKZIu9S90J5SYeV2rQ3Y-C7If_vDGBG-ezrSTzByPiDPoYM2liRAu1J7_IBwhRpWMJwESUOP_h8KJ7Sb5rXzEilmCb8vXhPssboU0yq5C2teNfzo2MKEbhkfGIH2iIdSHsJmXHm6I=w84-h57-no
ISRAËL DEVIENDRA-T-IL LE PREMIER PAYS SANS ARGENT LIQUIDE ?
25 SEPTEMBRE 2013 EXPRESS.LIVE / TAXATION
.
ISRAËL POURRAIT ÊTRE LE PREMIER PAYS À ABANDONNER L’ARGENT LIQUIDE, RAPPORTE LE SITE TAXATION. Le gouvernement vient de mettre sur pieds un nouveau comité chargé d’examiner les moyens d’inciter le public et les contribuables à utiliser les moyens de paiement électroniques au lieu des espèces. De cette façon, il espère réduire les possibilités de fraude fiscale et de revenus non déclarés.
.
ISRAËL pourrait être le premier pays à abandonner l’argent liquide, rapporte le site TAXATION. Le gouvernement vient de mettre sur pieds un nouveau comité chargé d’examiner les moyens d’inciter le public et les contribuables à utiliser les moyens de paiement électroniques au lieu des espèces. De cette façon, il espère réduire les possibilités de fraude fiscale et de revenus non déclarés.

.
Le comité va d’abord examiner la création de cartes de paiement sans perception de commission sur les transactions qui pourraient être utilisées pour tous les achats et les transactions quotidiennes, et qui pourraient être remises gratuitement à toute personne percevant des bénéfices sociaux, ou ne disposant pas de compte bancaire.

.
Il va également étudier le moyen de réduire l’usage des chèques, et de limiter les paiements de montants élevés en espèces. En outre, de nouveaux protocoles de communication d’information entre l’administration des impôts et l’autorité en charge de la lutte contre le blanchiment d’argent pourraient être mis en place.

.
Les paiements électroniques offrent une traçabilité pour l’administration des impôts, contrairement à l’argent liquide. Grâce aux ordinateurs, les banques peuvent suivre les montants que les gens reportent sur leurs comptes et ceux qu’ils prélèvent, tandis que les sociétés émettrices de cartes de crédit sont capables de produire instantanément une liste de toutes les dépenses d’un individu. Dans une société sans argent liquide, tous les enregistrements seront électroniques, et vérifier qui fait quoi, combien chacun doit payer d’impôts et de taxes, et réclamer ce montant avant qu’il ne tombe sur le compte de l’intéressé deviendra beaucoup plus facile.

.
«Dans le monde, l’argent liquide joue un rôle déterminant dans l’économie souterraine et le blanchiment d’argent. Il est à la source de grandes différences entre le revenu déclaré et le revenu réel, avec des conséquences correspondantes sur les recettes fiscales», a déclaré un officiel du CABINET DU PREMIER MINISTRE.

.
Mais des observateurs restent dubitatifs. «Une décision comme celle-ci pourrait vraiment affaiblir l’économie», affirme l’un d’eux. «
LA SEULE CHOSE QUE LA SUPPRESSION DES ESPÈCES FERA SERA D’INCITER LES GENS À UTILISER DES DOLLARS ET D’AUTRES DEVISES DANS LEURS TRANSACTIONS FINANCIÈRES. A moins que le gouvernement n’interdise la détention de devises étrangères, il ne sera pas possible de se débarrasser de l’argent liquide et des problèmes qui vont avec», juge un autre.
.
.EXPRESS.LIVE
.
https://lh3.googleusercontent.com/9arhPuUbD-qD7f9HWxAkssIN7vZFccNWvIuD8fmapM21I7ypk0ov0YUoyxZHS2rjo-7T5uWphFrxt_hNoEm7FLRiXixkzg1nxtyd24NX0IWh8v0RFlKCXAELBVeESawizEcOf4fN74daBHbBw_lyw64oGl93iei0v89rjfzTczbw0euhLPV7UDJUNN7iJxCfD5PSUQiaCZZcVcCfD_ERF-rQptvULERmTMXrjp8NVWdF_fgwRttFXin_c37XesZaev-xGNYIbAVXqvHBgnOKOIkGM9OfhRodrvMWzwV6RVdCWOO4TJdL-G2bhyxNlKTieUdATX-iSi_hyrcG0XVjGugBLdKh-dqXctdtkf0Rwg-qCF7OdxYRWBUFeq23R7Nu2SJG_I4wlTb3yjYJdkPN9aC0Q4Tv42N68uyJrOJvZL7kiGkz4BuLKa7hoZu8p8i0RFmX_L6Fd7hteWcEZXEJJkdHMPVStdUYz3s2_4DISTCCEQeusd5FnKtJxEkJPi2lAU3dgSCWeL5jtUmNztqau-gI1NLLrEx6Il0qh3PP9PWv7rD-wE38LiQHoyUhCUpm32Ti4bj1aZqQ2Bk9igNgX7H0DPPo0HoNKRLVl2vI1i9Pd6YeYxFCv8SZNTch41U8fMxG9A152f225FeqFaO3FaH7YgVn2XbDI8WPvN3Alk8=w84-h57-no
L'ARGENT LIQUIDE POURRAIT DISPARAÎTRE DÈS 2020 EN NORVÈGE
2 AOÛT 2014 CHALLENGES / QUARTZ /
.
La diminution constante des paiements en espèces pourrait amener ce pays à se passer entièrement de CASH. Et d'autres Etats sont concernés. Rêve ou cauchemar ?
.
D'ici 2020, la NORVÈGE pourrait se passer entièrement d'argent liquide.
C'EST EN TOUT CAS L'AVIS DE FINANS NORGE, une association regroupant 200 établissements financiers du pays, qui fait état de cette prédiction dans son dernier rapport. La raison ? «L'argent liquide n'est plus utilisé que dans 5% des transactions, et le liquide représente désormais une part si infime des échanges que le pays pourrait facilement s'en passer», expliquent les auteurs de l'étude, qui observent une utilisation sans cesse croissante des moyens de paiement alternatifs (en NORVÈGE les paiements par carte ont ainsi augmenté de 8,6% rien qu'au premier trimestre 2014).

.
De fait, les solutions permettant de payer sans espèces se multiplient. Ainsi, le mobile sera de plus en plus utilisé comme moyen de paiement en NORVÈGE comme d'ailleurs en FRANCE. Depuis février dernier, les habitants de STRASBOURG et CAEN peuvent par exemple
RÉGLER LEURS ACHATS QUOTIDIENS AVEC LA SOLUTION ORANGE CASH, fondée sur la technologie sans contact NFC.

.
Les géants
SAMSUNG ET INGENICO ONT SIGNÉ LE MÊME MOIS UN ACCORD DE PARTENARIAT visant à développer ce type de moyens de paiement. Ceci dit, tout n'est pas encore rose au royaume du E-PAIEMENT : après trois ans d'existence, la solution BUYSTER, portée par ATOS, ORANGE, BOUYGUES TELECOM et SFR, a fermé ses portes : «nous n'avions pu attirer que 300.000 utilisateurs, soit 1% seulement des possesseurs de mobiles», regrette un porte-parole. Quant à SQUARE, la solution inventée par JACK DORSEY, le fondateur de TWITTER, elle serait à la recherche de repreneurs APRÈS AVOIR PERDU 100 MILLIONS DE DOLLARS EN 2013.

.
Il n'en reste pas moins que le marché du paiement dématérialisé va connaître un boom sans précédent dans les prochaines années: ainsi, le seul
MARCHÉ DU PAIEMENT SANS CONTACT VIA NFC DEVRAIT ATTEINDRE 100 MILLIARDS DE DOLLARS EN 2016, SELON ABI RESEARCH. Quant au BITCOIN, il commence à séduire de grandes enseignes comme MONOPRIX, qui a annoncé qu'elle permettrait bientôt à ses clients de régler leurs achats avec cette devise virtuelle.

.
EN NORVÈGE, LE SUJET DIVISE
.
Bien entendu, les promoteurs de toutes ces solutions ne se font pas prier pour mettre en avant les avantages d'une société sans CASH. FINANS NORGE, l'association norvégienne à l'origine de l'étude sur la disparition du CASH en NORVÈGE, affirme ainsi que «les solutions de paiement sans liquide contribuent à diminuer les vols avec violence et le blanchiment d'argent». D'autres ajoutent également que ce système permettrait de lutter efficacement contre la fraude fiscale. Mais les opposants à une société «non liquide» font également entendre leur voix. Ainsi la publication de l'étude de NORGE FINANS a-t-elle fait bondir GURI MELBY, DÉPUTÉ DU PARTI NORVÉGIEN VENSTRE (centre droit) : «nous pensons qu'il est naïf de croire que le crime disparaîtra en même temps que l'argent liquide, dit-il. Le crime se déplacera simplement vers de nouveaux territoires, comme par exemple les fraudes à la carte bancaire, aux paiements électroniques, et aussi le BITCOIN».

.
Si la disparition des espèces en NORVÈGE n'est pour l'instant qu'une hypothèse, elle pourrait devenir une réalité légale en ISRAËL :
SELON LE SITE TAXATION, le gouvernement de BENJAMIN NETANYAHU a créé le 17 septembre 2013 un comité chargé d'étudier les conditions dans lesquelles l'argent liquide pourrait être éliminé, afin de lutter contre la fraude fiscale. [...]
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/Fz_ljSWYXKEWxwDxPXp3s6hrJjxjQlaJTPe_5G2wDUK07jFdaOoKqll7yhMlWEpK57mrR1vPpoUR-fEHpy-CrBcqDgEQCvbPDN7SD9Q15-U5ER7CxnQ2f4tSrdqdyRvQhv6w3yF92JkO6cw835Qr-E-8uATxRlCgDJHNhQKag_FgqOqA2gJzMbqAhx6gTrokht6FvVI8uyTZmZxr7SY0H0cTAPWP22qxhtnJ1BiFzrfkKlZ2BFeRYYgs2NR8wyqlunmt0wgwszHNuj0YQ8G0YZQizNefD28XFCeTpkfi_FNWPs8zdwUCQJ_vZLCFTJLLJJie0miRui9tEcEo_i_1fD6P-rW1UOszo3ql4HA9dtNm6ttRVYYgvkiY_XfNEaOzYUK6rGtuxGDfqhFw1mxiiZLMIg5tHD7VX8Sw_JfK4mABvf90xRSEXMfSpgkeLQS7g0P3mN0WA9uwSATTPrZ4smhUuoGZeCFWaEy1Tlhqm2b17rp576BfuIH_VaK3gKaMC-soOXsZjn09SgiLnFaDMht47PR_PsVmcuppVgPZxfsH70zl4_qUcOyuWO6CYBsoUuyoDN9Ze1y-Nkp-Pg4UiODGpVyV_lC_ldaT4FU1xJTDTq8H5nEY0ExSzYzCEK4GPO0eZCg2Vu2QPUZpeJFnmeg6HEKrc5uzYfHh0qYuafM=w84-h57-no
.
LA FRANCE
.
12 FÉVRIER 2017
.
FAUT-IL SUPPRIMER L'ARGENT LIQUIDE Nicolas Doze
Vu l'état alarmante de l'économie mondiale, la suppression définitive du cash pourrait favoriser le retour de la croissance. Aussi saugrenue soit-elle, cette idée est défendue par l'économiste américain KENETH ROGOFF ou encore BENOÎT COEURÉ, membre du directoire de la BCE. Pour NICOLAS DOZE, la suppression de l'argent liquide devrait permettre aux banques de proposer de supers taux négatifs jusqu'à -5%. Avec ce système, on pourrait peut-être relancer cette fameuse inflation qui fait tant rêver les banquiers centraux, a-t-il ajouté.
.
.
.
16 FÉVRIER 2017
.
LE POURQUOI DU COMMENT DE LA DISPARITION DE L'ARGENT LIQUIDE
PIERRE JOVANOVIC
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/Tir0QWRmGN4XMeEj3klkXAuaDlwGpY0p-cxkTYdj9jShFuaq0aIQFfoVM8MqCoxu__EqxRJYffPmMMSQAzyH_A_1271iHUJfbn42vxJpppJBGSJcN9oDkziydyuzPphG_M8VVfzMrl2bje-GEWczn2IMXCECGV1sA6ZFMOeXnhO76yamgCIobsjq-ABAhNwS0aXKHcHgr4U9b8NxeU6B2krxCRh2V-ErJ4n2VtxtRU6SunoSmbz8lqNEFX78g6BGnKMEeM3nU53q6mk8TEf3WgySNLh-q3a4xfHJcdE4ZIR5tqk8hUlaOgxNIlOH1df0VDtTyXSTTwYu1-jj7a85iIC0Hc6D1TUfMo0f-JMq5syVLtbFlQCWRa18b7Hx4EhZwVkGhUryf8SZgW2-MwtGQY5nNbCiAGFqTYVjE7exM5_cNVLCdioIgtYJKRoMa0pngzy5L0d_DMvTt4t61S0zLI1IGKEt7ZRshquvnMm_SCNpEm9MDd2ERtwIteHJXqysqyMOfZWVMnac_631hPrreS_XTtnLWWz5w6pbM1luVn4wQY3fDKY3D08NjPzfGkG9oGQJmkPywSVWMgsc9SoKgxdtF-YwZIatGQsipyGsrY-7eFcT_MAsVdc0VRXe5-2SW4FtoZuRu6s5przyAFC1LX7xOzTz0Z1uB4CxElYVajg=w280-h210-no
.
.
À L'HORIZON
.
 
14 FÉVRIER 2017
.
LA PUCE ÉLECTRONIQUE FAIT SON CHEMIN

.
LE FUTUR MOYEN DE PAIEMENThttp://raton-laveur-l-aigle.hautetfort.com/puces-r-f-id/
.
.
.

15/02/2017

VACCINS Amis ou ennemis ?

VACCINS
Amis ou ennemis ?
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/pwNRC5oBkttLJnkZLo-jKFXmj81YtXyLyRTtqctFeLE3SpdNWHfWXAJ74AXUISSc9zN4eGb6j6c-dpapyW_xkZ2Xuv4lDF0InI6QpfhZmtCo_AWKdRxnpZUjWZsycwj0YUu2ZbVeOGdK1wDeTGZm6P_QacmTAvKd3QxEOZfnWLztQNYXBCNzVXdk9ZNzXPzENFHrnFtdm2VJRzA_L5qmJ1a9MsRV5YiGvL-gJ39B-xfGRuF7GrSdTbmkRP1vSrjQFU88_MpvYaComM0L6ALWwIfh4PaanJIDgPxfCmsLit3reRJjfeg3k-Pv_F6eOu8iptqvqjhGLF1n7ftooGvVZon4FCsNxjpKFFRYoUf_W93PjPIg4O7Ho5Waa1plBCRPQ95oCn_qzSrfVIJLfokyjgillWq97w7I3qeE0LXZHvvvAdqoGjTDo3lwSLbB_b_-6bXOrgY_edSI5dX2ntz2l5YkeZdJIoAeUTl8X7QnVvS9z5gfmbZHSj0wzeIN4F_yjRux-w9I7KZ1lvsDeDz6ZjCbvPA9bydXtfgfbwy5S05vZgJpRXIjHDZu9CrcbDOveMzlWIYpWRHe6tyaUp39QxGE_IQudP2Bl01oTj1XfqqVrH8Hb8chh5fYO1wX-tMhhL6Ng2moAFX2MwpnwwGRLs0xwzD5O318hhGrnrAMDrA=w370-h421-no
.
.
.
AGNÈS BUZYN MINISTRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA SANTÉ
.
https://lh3.googleusercontent.com/DKcWCz_vXfMHItEE2SK9ENh94r92balTqJc3IaXuSNId1cD8ZQB0-6UGltcPv4pnsv36j5PcsSHF3WHnBbAkGHDMtlL4Rgqd35_hHn5MN-j5kSH0rnxCYcwzvgKDsdNwaqBol32gB4pE7OJz9YM2rsW9AG7UwmP1zm4AT3mY1a7C8HUoZ0zI1snEbhmb4xNjEp_LtOjDXGoUsVPVlPRv_io2MUmeGGr-Kmj8neVjOf2QTbEYOTD0VG6x4MIPjlqb9KaHldcGYJITWVVoaCsVw_CoGPhwrG6dWI7-JGzCLkZ8rN8SgWxPT-pK0VrxI0VZXTuZKqau3wH9VxUl48g9-Sp-KzDZL6hWzhU3ehmGEvdRAUUAs9H0Dwmoe6i_Tw7Lv8zfbYfZqr_iEsjrd99g41vbZh4gml-0ZS4wgaomxZ27Cowe6uhKTKdoEy-5TVo3w0GFEOg8rkQ8i4aDavFK0LrBOiuYbVZ_HmzXbpZck8rNFZEXmXI8wakVmyGYUZxhY2Y850MQLHus95cLMGibj-736MtXXF3OUSUPuAC6Sctqyhf9Cods50_GAgqG4qD_oFD0EKGliAKygXJSPs3vg2S5zFJqzH5vrLUz5qXcEqc0dcprjlkIHWzoBNnjJmklqcJfyFnOkX_uAaDuQcrjlTteocwR5_k9uZeo3OrX7vY=w285-h168-no
AGNÈS BUZYN MINISTRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA SANTÉ : CONFLIT D'INTÉRÊTS
LE MARI DE LA NOUVELLE MINISTRE DE LA SANTÉ DIRIGE L’INSERM
.
19 MAI 2017 VALEURS ACTUELLES / LE MONDE /
.
C'ÉTAIT BIEN LA PEINE DE PRENDRE 24H POUR VÉRIFIER LES ÉVENTUELS CONFLITS D'INTÉRÊT :
.
«La nomination du tout premier GOUVERNEMENT PHILIPPE devait avoir lieu mardi 16 mai. Ce fut finalement fait le lendemain. Le nouveau PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE voulait donner plus de temps à la HAUTE AUTORITÉ POUR LA TRANSPARENCE DE LA VIE PUBLIQUE afin de vérifier les déclarations fiscales des futurs ministres et anticiper tout conflit d’intérêt. Raté. Comme le souligne LE MONDE, AGNÈS BUZYN, nouvelle MINISTRE DE LA SANTÉ [
FAVORABLE À L'EUTHANASIE], est mariée à YVES LÉVY, DIRECTEUR DE L’INSTITUT NATIONAL DE LA SANTÉ ET DE LA RECHERCHE MÉDICALE (INSERM). Or, le MINISTÈRE DE LA SANTÉ exerce une cotutelle sur cet organisme public. [...]».
L'INSTITUT NATIONAL DE LA SANTÉ ET DE LA RECHERCHE MÉDICALE (ou INSERM) est un établissement public à caractère scientifique et technologique français spécialisé dans la recherche médicale, placé sous la double tutelle du MINISTÈRE DE LA RECHERCHE ET DU MINISTÈRE DE LA SANTÉ.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/ve1_w-N43cdLcDaU08nnl85McTzuO6ytrfOoaInHn8C4iOO1MWdsjNkjet-vaxVdtPz6dR-nFOp_DEpxsnNzcMwSx_mn5qIqfUMawxTY5Ry8Z5yp9NztpANjjXOFe12_G1MpkzCh2jeWXeRbINnw6gbWfMCpKaStRcFN1yhMsiuJMUUImlwwMN4l5jQ3iqpogwFwr4cJwy5gioez8ZnhqEMLMWZfqw075RmgChsWYvV3Qen2yMiszBBFa6s70gUDHg6nfl0rnnjcMZHBzdR3nzzsrGtu9z1rGMKFF3ZfhMOvdraLZOg3ksu6xjE5HtTBt9omNBHdXPND_jUU_thsDhlBfcPuEqU8drSZ6nmXxDIGC7UUZuajONql2d9zKpGl5v40qEMGACH88_g2T8x8n3mAzqd3J79KflyXEBenVjNMJzzXG6oXHg_e1Lge0W4p3eRO4WvtqGwnnNtLm63yCeAOCG7msud_mVZyDssikctxmA7Nt0E36lVzN99AcWoW2E1vRp4dnuqTe13kodsJS3hIUa0fzXvaa5wB-GbsaGk1t0dc1z4akjIgAZ8g0m19t2UuJXAmb-SonVebV5Ifh0wwC293U4wTXBZunTwrMhKTp12VHhnGrA=w285-h195-no
AGNÈS BUZYN «EN MARCHE» CONFLITS D'INTÉRÊT LOBBYS INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE
15 JUIN 2017 LE PARISIEN / LIBRE ACTU /
.
11 VACCINS CONFLITS D'INTERET AGNES BUZIN 17 JUIN 2017
AGNÈS BUZYN, LA NOUVELLE MINISTRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA SANTÉ, DÉCLARE AU PARISIEN :
.
«Aujourd'hui, seuls trois vaccins infantiles sont obligatoires (DIPHTÉRIE, TÉTANOS, et POLIO). Huit autres, dont la COQUELUCHE, l'HÉPATITE B, la ROUGEOLE, sont seulement recommandés. Ce double système est une exception française. Cela pose un vrai problème de santé publique. Aujourd'hui, en FRANCE, la ROUGEOLE réapparaît. Il n'est pas tolérable que des enfants en meurent : dix sont décédés depuis 2008. Comme ce vaccin est seulement recommandé et non obligatoire, le taux de couverture est de 75 % alors qu'il devrait être de 95 % pour prévenir cette épidémie. On a le même problème avec la méningite. Il n'est pas supportable qu'un ado de 15 ans puisse en mourir parce qu'il n'est pas vacciné. Nous réfléchissons donc à rendre obligatoires les onze vaccins pour une durée limitée, qui pourrait être de cinq à dix ans. L'ITALIE L'a fait la semaine dernière.
.
[...] Je déteste la coercition, ce n'est pas dans mon tempérament. Mais là, il y a une urgence. Une quinzaine d'enfants sont hospitalisés à cause de la rougeole, cela m'inquiète. Il y a des fois où l'obligation est une bonne chose pour permettre à la société d'évoluer. Je pense à l'égalité hommes-femmes. On n'aurait jamais réussi à progresser dans la parité sans l'imposer dans les conseils d'administration.
.
NE CRAIGNEZ-VOUS PAS DE FAIRE LA PART BELLE À L'INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE ?
.
Je refuse qu'on me colle cette étiquette. Oui, les industriels gagnent de l'argent, mais on ne peut pas réduire la question de la vaccination à l'intérêt des laboratoires.
.
CETTE OBLIGATION POURRAIT-ELLE ÊTRE ÉTENDUE À LA GRIPPE QUI A ENCORE TUÉ 21 000 PERSONNES CET HIVER ?
.
Je me pose la question tous les jours pour les professionnels de santé. Je ne comprends pas ceux qui ne s'immunisent pas, ils font courir un risque à leurs patients. On réfléchit à ce que cela devienne obligatoire pour eux. J'en discuterai avec l'ordre des médecins et des pharmaciens»
.
ADDENDUM «AGNÈS BUZYN A ÉTÉ RÉMUNÉRÉE PAR LES LABOS PENDANT AU MOINS 14 ANS !» : on apprend ce soir qu'elle a été directement rémunérée pour diverses activités par le LABORATOIRE GENZYME, désormais filiale de SANOFI, de 1998 à 2011 ! Et ce n’est pas tout, entre 2005 et 2011 elle était aussi rémunérée par les LABORATOIRES BRISTOL MEYERS-SQUIBB et NOVARTIS. Ces deux laboratoires ainsi que PIERRE FABRE et SCHERING-PLOUGH (filiale de MERCK) ont aussi financé entre 2005 et 2011 l’ASSOCATION ROBERT DEBRÉ que dirigeait AGNÈS BUZYN. Peut-on accepter qu’une MINISTRE DE LA SANTÉ présente de tels conflits d’intérêts avec le «BIG PHARMA» ?
 
.
.
.
MISE EN GARDE CONTRE LES DANGERS DES VACCINATIONS MULTIPLES
.
VACCINS : UN RAPPORT POINTE LES RISQUES LIÉS À LA PRÉSENCE D’ALUMINIUM
22 SEPTEMBRE 2017 SUD-OUEST / LE PARISIEN / SCIENCE ET AVENIR /
..
Le CONSEIL SCIENTIFIQUE DE L’AGENCE NATIONALE DE SÉCURITÉ DU MÉDICAMENT plaide pour que les pistes de recherche soient «poursuivies» et «approfondies».
.
Un rapport du CONSEIL SCIENTIFIQUE DE L’AGENCE NATIONALE DE SÉCURITÉ DU MÉDICAMENT (ANSM), réalisé en mars dernier mais jamais rendu public, pointe les risques induits par la présence d’aluminium dans les vaccins, rapporte LE PARISIEN.
.
L’équipe du CHEF DU SERVICE NEUROMUSCULAIRE À L’HÔPITAL HENRI MONDOR DE CRÉTEIL explique l’adjuvant aluminique, y compris à «faible dose», peut conduire à «une accumulation d’aluminium à long-terme et des effets neurotoxiques», tests sur des souris à l’appui.
.
PRÉDISPOSITION GÉNÉTIQUE
.
L’étude se penche aussi sur une éventuelle prédisposition génétique à développer une maladie provoquant fatigue, troubles musculaires et mêmes neurologiques après un vaccin : sept gènes sont «surrepresentés», selon les auteurs du rapport, chez les patients affectés.
.
Ces experts médicaux plaident pour que ces pistes de recherche soient «poursuivies» et «approfondies». Le MINISTÈRE DE LA SANTÉ, interrogé par le journal, y est favorable mais martèle que malgré ce rapport, «il n’y a aucun argument scientifique" pour remettre en cause «l’innocuité des vaccins» et «rien ne démontre une dangerosité».
.
La MINISTRE AGNÈS BUZYN a récemment annoncé que 11 NOUVEAUX VACCINS SERONT OBLIGATOIRES dès le 1er janvier pour les enfants.
.
.
.
UNE NOUVELLE ÉTUDE MET EN GARDE CONTRE LES DANGERS DES VACCINATIONS MULTIPLES
8 SEPTEMBRE 2016 VACTRUTH / INITIATIVECITOYENNE.BE
.
Maintes et maintes fois VAC TRUTH a publié des histoires déchirantes impliquant des nourrissons qui ont reçu des vaccins multiples au cours d’une seule visite médicale. Beaucoup de ces enfants ont subi des lésions cérébrales irréversibles ou sont décédés dans la suite.
.
A l’heure actuelle, un enfant de huit semaines peut recevoir jusqu’à dix doses de vaccins au cours d’une seule visite, et dans un cas particulier, un enfant a reçu treize doses qui malheureusement l’ont conduit à la mort. [1]

.
Jusqu’à récemment, il y a eu très peu d’études pour permettre aux parents d’examiner les faits concernant les dangers des vaccinations multiples. Toutefois, ceci serait sur le point de changer.

.
Des études montrent que les vaccinations multiples sont dangereuses pour les bébés

.
Il y a quelques semaines, NEIL Z. MILLER a publié un document intitulé La combinaison de plusieurs vaccins pour enfants au cours d’une seule visite n’est pas sans danger. [2] En utilisant les données du VAERS (VACCINE ADVERSE EVENT REPORTING SYSTEM), MILLER a été en mesure de prouver que plus un enfant recevait de vaccins à un moment donné, plus il y avait de risques qu’une réaction indésirable se produise.

.
EN PLUS DES DONNÉES PRÉSENTÉES DANS LE TABLEAU CI-DESSOUS BASÉ SUR 38.801 RAPPORTS DU VAERS, MILLER DÉCLARE :
.
«Parmi les 38.801 rapports du VAERS que nous avons analysés, il y a d’abord eu 969 nourrissons qui ont reçu deux doses de vaccin avant qu’ils ne fassent des effets indésirables et 107 nourrissons ont dû être hospitalisés : soit un taux d’hospitalisation de 11%.

.
Parmi les 1959 nourrissons qui ont reçu 3 doses de vaccin, 243 ont dû être hospitalisés, soit 12,4%.

.
Pour 4 doses de vaccins, 561 des 3.909 nourrissons ont dû être hospitalisés, soit 14,4%. Il est facile de remarquer que sur base des rapports du VAERS, les nourrissons qui ont eu un effet indésirable ont été davantage susceptibles d’être hospitalisés quand ils ont reçu trois doses de vaccin au lieu de deux, ou quatre doses de vaccin au lieu de trois»

.
MILLER POURSUIT :
.
«Des 10.114 nourrissons qui ont reçu 5 doses de vaccin avant l’événement indésirable, 1463 ont dû être hospitalisés, soit 14,5%. Pour 6 doses de vaccin, 1.365 des 8.454 nourrissons ont dû être hospitalisés, soit 16,1%. Pour 7 doses, 1051 des 5.489 nourrissons ont dû être hospitalisés, soit 19,1%. Et pour 8 doses de vaccins, 661 des 2.817 nourrissons ont dû être hospitalisés, soit 23,5%. Le taux d’hospitalisation a augmenté linéairement de 11,0% pour deux doses à 23,5% pour huit doses»

.
En d’autres termes, plus un nourrisson reçoit de vaccins, plus il est susceptible de faire des réactions indésirables.

.
MILLER EXPLIQUE QUE :

.
«A partir des 38.801 rapports du VAERS que nous avons analysés, 11.927 nourrissons ont reçu une, deux, trois ou quatre doses de vaccin à la suite desquelles ils ont présenté un effet secondaire ; 423 de ces nourrissons sont décédés : un taux de mortalité de 3,6%.

.
Les autres 26.874 nourrissons ont reçu cinq, six, sept ou huit doses de vaccin à la suite desquelles ils ont présenté un effet secondaire ; 1458 de ces nourrissons sont décédés, soit un taux de mortalité de 5,4%.

.
Le taux de mortalité des nourrissons qui ont reçu de cinq à huit doses de vaccin (5,4%) est significativement plus élevé que le taux de mortalité des nourrissons qui ont reçu une à 4 doses de vaccin (3,6%) […]

.
Parmi les nourrissons signalés au VAERS, ceux qui avaient reçu le plus de vaccins présentaient un taux de mortalité de 50% statistiquement et significativement plus élevé comparativement aux nourrissons qui avaient reçu moins de vaccins»

.
Selon MILLER, les enfants de moins de six semaines et qui recevaient plus d’un vaccin étaient davantage susceptibles de souffrir de réactions indésirables que des enfants âgés de plus de six mois.

.
Au cours de son étude, MILLER a découvert que non seulement l’âge des enfants déterminait si oui ou non ils couraient un risque supplémentaire de souffrir d’un effet secondaire indésirable, mais il déterminait aussi le risque de les voir mourir prématurément.

.
APRÈS AVOIR EXAMINÉ LE CHIFFRE COLOSSAL DE 38.801 RÉACTIONS INDÉSIRABLES RAPPORTÉES AU VAERS, MILLER ET SON ÉQUIPE DÉCLARENT QUE :

.
«… Des 38.801 rapports du VAERS que nous avons analysés, 765 concernaient des nourrissons de six semaines ou plus jeunes, et qui avaient reçu une ou plusieurs doses de vaccin avant l’événement indésirable, et 154 de ces nourrissons ont dû être hospitalisés, soit un taux d’hospitalisation de 20,1%.
.
Parmi les 5.572 nourrissons âgés de six mois au moment de la vaccination, 858 ont dû être hospitalisés, soit un taux de 15,4%.

.
Parmi les 801 enfants qui étaient âgés de près d’un an quand ils furent vaccinés, 86 durent être hospitalisés, soit un taux de 10,7%. Le taux d’hospitalisation diminue de façon linéaire de 20,1% pour les nouveau-nés à 10,7 pour les nourrissons plus âgés. […]

.
Parmi les 38.801 rapports du VAERS que nous avons analysés, 26.408 nourrissons n’avaient pas encore six mois. Après avoir reçu une ou plusieurs doses de vaccin, 1623 nourrissons sont décédés, soit un taux de mortalité de 6,1%. Les 12.393 nourrissons restants avaient entre six mois et un an d’âge. Après avoir reçu une ou plusieurs doses de vaccin, 258 sont morts, soit un taux de 2,1%.

.
Le taux de mortalité des nourrissons vaccinés à moins de six mois était significativement plus élevé que le taux de mortalité des nourrissons âgés de six mois à un an…

.
Les nourrissons qui ont souffert d’un événement indésirable rapporté au VAERS étaient davantage susceptibles d’être hospitalisés ou de mourir s’ils étaient plus jeunes au moment de la vaccination»

.
Comme tout chercheur, scientifique ou professionnel de la Santé, MILLER n’a pu travailler qu’avec les statistiques disponibles à l’époque. Cependant, comme beaucoup d’entre nous sont conscients, le nombre des réactions indésirables rapportées au VAERS représente une simple fraction des véritables chiffres [3,4] […]

.
CONCLUSION
.
NEIL Z. MILLER a décrit quelques faits extrêmement alarmants. La situation pourrait cependant être bien pire, étant donné le fait que de nombreux effets indésirables ne sont pas déclarés. Cependant malgré tous ses efforts, aucun des grands médias n’a fait écho à ce document factuel fondé sur des preuves.

.
Les faits sont les faits, et nous à VACTRUTH, nous pensons que le temps est venu de mettre un terme à cette folie. Nous demandons aux parents de faire parvenir une copie de l’article de MILLER à tous ceux qui s’occupent de la santé, ainsi qu’aux membres du gouvernement avant qu’il ne soit trop tard.

.
RÉFÉRENCES :

.
* https://vactruth.com/2015/04/23/baby-dies-after-13-vaccines/
* http://www.jpands.org/vol21no2/miller.pdf
* http://www.harpocratesspeaks.com/2013/11/vaers-few-things-we-need-to-discuss.html
* http://www.vaccinesafety.edu/VAERS.htm
* http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0264410X16002036
* http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27421722
* http://sanevax.org/cdc-hpv-vaccines-science-shameless-promotion/
* http://www.immunize.org/laws/
* http://healthimpactnews.com/2015/there-are-271-new-vaccines-in-big-pharmas-pipeline/
.
.
.
VACCINS TÉMOIGNAGES DE PROFESSEURS EN MÉDECINE
.
https://lh3.googleusercontent.com/KiGl6aPLDD9RIwynTw7MYDDZBI4vEZ7iVQSn2XSHMei4uVa7SZiBNLFYD-jU5WHvLMKvtDdaBy14VxBfypULhaGLOPCgM5FDWfFBf9MD-Qc1bMai67AKPXj_bPSOMAAYlFUlWuYTR7zCM9gL61NwvhTBKW0yumtXkXuRpXUx9sPPwrO550OWm-VJ8IWgZG4vlFF0KvstlLpWHNqnbVe5KcuJO8UNZ3U9xKowRjB0zqWn0u5DgyWsB9p9NK7x9mAvFCkLjg_kFfz0ljxGAzON8XPru4kFObJtwkBC0XrAsenyt9AsvmlNMjGWvNolS1azfkDs01YIVUFoftgJ_UU7roOjACeFwHVtU3frS08h51vLCIGnGTc69d2k7AOPuIDlq7u4QJeZzyNDmFkKFmAbLMrcBNOfVAO69-LFSdhOqfjuqGgYh9C8XfUIr-eUn7MdISmbJgK5Seuz-1O3wc_Q-y35EIbWvUr8yRMGHiIs8mCF2ZV6jGQhTdDSKzjubrpPvfks6cNjXpllwwJrNOCbxN19zVjuvmBiiK2DR8jCqcGhtkLVp1YbhADMunZxcsElq6zUWB1Y5pgVeQ2u9w6C8Thn7wibZmbiLlMekB7JlphGfOuu-xQfeGAOZoxjZVV115NPDqIysX4PJFX_5B0lQxFNEOvAxmgrHkPk=w285-h433-no
 
OBLIGATION VACCINALE : LE PRIX NOBEL LUC MONTAGNIER JOINT SA VOIX À CELLE DES OPPOSANTS
7 NOVEMBRE 2017 MIDI LIBRE /
.
Le PRIX NOBEL DE MÉDECINE LUC MONTAGNIER a joint sa voix ce mardi 7 novembre à celle du controversé PROFESSEUR HENRI JOYEUX pour dénoncer la «dictature vaccinale» que représente selon eux l'extension du nombre de vaccins obligatoires pour les enfants, lors d'une conférence à PARIS.
.
«Nous ne sommes pas ici pour créer des polémiques mais pour lancer une alerte : nous risquons, avec une bonne volonté au départ, d'empoisonner petit à petit toute la population», a dit M. MONTAGNIER, PRIX NOBEL 2008 pour la découverte du VIRUS DU SIDA. Le PROFESSEUR MONTAGNIER a estimé que certains vaccins pourraient être liés à des «risques de mort subite du nourrisson» en raison de la présence d'un adjuvant, l'ALUMINIUM, ce qui n'est corroboré par aucune étude. Cette conférence était organisée dans un théâtre, devant des journalistes et un public acquis au discours anti-vaccin. «Nous ne sommes pas contre les vaccins mais pour qu'ils soient utilisés à bon escient et qu'il n'y ait pas d'abus», a affirmé le PROFESSEUR JOYEUX.
.
Ce cancérologue a été radié de l'ORDRE DES MÉDECINS en première instance en 2016 après une pétition sur les dangers de certaines vaccinations mais fait valoir que cette radiation est suspendue par des procédures d'appel. L'ASSEMBLÉE NATIONALE a voté le 27 octobre l'extension de 3 à 11 du nombre de vaccins obligatoires pour les enfants qui naîtront à partir du 1er janvier 2018. L'argument premier de la MINISTRE DE LA SANTÉ AGNÈS BUZYN est la baisse du taux de couverture vaccinale et la réapparition de certaines maladies, dans un contexte de défiance grandissante envers la vaccination. «Le meilleur de tous les vaccins, c'est le lait maternel», a lancé le PROFESSEUR JOYEUX.
.
L'ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ (OMS) recommande l'allaitement au sein de façon exclusive jusqu'à l'âge de six mois, puis complété par une autre alimentation jusqu'à au moins deux ans. Faute d'allaitement maternel, le PROFESSEUR JOYEUX préconise que chaque médecin juge quel vaccin administrer aux enfants en fonction des cas, sans caractère obligatoire. «Vous devez dire au médecin : «mon enfant a telle allergie», et le médecin doit prendre ses responsabilités», a-t-il poursuivi.
.
«Des allergies, chez les enfants, il y en a beaucoup. Je ne dis pas (aux parents) qu'il faut dire que les enfants ont des allergies s'ils n'en ont pas, mais face aux allergies, les médecins ont la trouille» de vacciner, a-t-il dit. «Rentrons en résistance, pas une résistance violente mais intelligente et scientifique», a-t-il ajouté, en dénonçant pêle-mêle «une dictature vaccinale», «une manipulation de la population» et «des experts dans les ministères qui sont extrêmement proches des labos».
.
.
.
ENQUÊTE SUR LES VACCINS
.
https://lh3.googleusercontent.com/jk2SjDau6MqOZICxRaiufATK_u-LgEALFU08IF9JpkFv_wUOcze7PMxhQnF3L3NT5FhWxG-2SFr-oLq0snvcaL2ns7_qlKEmnTyArVERGi5WX4e5gKCmEI87JlcPxWNTgmXXwjdnuLDYaalETgMztCOEXi4tLRE4KzvS9TY-Oi47GVy64Ifj1AMxpUr-oIbjPDO1sxITXjU3mtZ7BRwxAhON9IpczhJdODadManuVWl17nOSbHOwQLD8ZXJKfK6TiTmokSz_1LfJ3h4JWQlIvqSbhDjCL8hr5hGdtYPzwn8zwVoLBFg71cia1WWXDS0586OMoxJKkZ-oZb5yP0ba3-hCuP3jTcjNeoV0DeNu-bkhjv50pcUs3t2PHIJN_KFK_PBnKAYAQKJ72KOlt03bgkyKm-G26ruB5JZl8H3JlFgy_3jQOYWrsBJA7ss0CXQjAsTklXL-yWjub77j-7QFynmSm0rm_W4S3ux_ydYzIOSqpcSxuEi7FT1AKGegApQG2usVuocBlMSLxkaFbC2eCii0YKkmpFqIpvpwo_l6t0pWlus0_wHB9VSkSX0McZbGS62PlMbCJKgB3SOqxpJ6jAmK2VoxPBAHuE933EXRDaituQ3nGfwI-Q=w285-h236-no
ADJUVANTS DES VACCINS : «COMPRENDRE QU’EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ TOUT ÉTAIT FAUX FUT UN CHOC»
10 FÉVRIER 2017 LE MONDE
.
À une époque de profondes mutations, le rapport au temps est chamboulé. Nous avons invité des personnalités et des anonymes à se confier sur ce sujet. Cette semaine, le professeur et lanceur d’alerte ROMAIN GHERARDI.
.
CHEF DU SERVICE DU CENTRE EXPERT DE PATHOLOGIE NEUROMUSCULAIRE DE L’HÔPITAL HENRI-MONDOR À CRÉTEIL (VAL-DE-MARNE), ROMAIN GHERARDI A SIGNÉ, FIN 2016, UN OUVRAGE (TOXIC STORY, ACTES SUD) DANS LEQUEL IL NARRE SON ODYSSÉE DE LANCEUR D’ALERTE CONCERNANT LES EFFETS DES ADJUVANTS ALUMINIQUES PRÉSENTS DANS LES VACCINS. DE QUOI REVENIR SUR LE TEMPS MÉDICAL ET LA RECHERCHE FONDAMENTALE.
.
VOUS FAITES PARTIE DES PREMIERS À AVOIR DÉTECTÉ LA MYOFASCIITE À MACROPHAGES ET AVEZ DÉBUTÉ VOS RECHERCHES SUR LES EFFETS DES ADJUVANTS À LA FIN DES ANNÉES 1990. QUAND VOUS REGARDEZ LE CHEMIN PARCOURU, QUE RESSENTEZ-VOUS ?
.
On a vu apparaître cette lésion musculaire inconnue en 1993, et c’est ensuite que nous avons compris qu’elle est induite par l’aluminium. On est allé de surprise en surprise, en découvrant l’origine vaccinale de cet ALUMINIUM [depuis 1926, 60 % des vaccins contiennent des ADJUVANTS ALUMINIQUES pour renforcer la réponse immunitaire] puis en comprenant que l’innocuité de ces adjuvants ne repose sur aucune base expérimentale solide. On a longtemps cru qu’ils étaient rapidement évacués dans les urines sous forme d’atomes d’aluminium, mais les toxicologues n’avaient pas compris que les microparticules d’adjuvants sont capturées par les cellules immunitaires et ont un comportement très différent de celui des atomes d’aluminium.

.
«L’AFSSAPS, bastion de l’industrie pharmaceutique, s’évertuait à temporiser et à empêcher que la lumière soit faite sur les questions dérangeantes»
.
Comprendre que, en matière de sécurité des adjuvants, tout était faux, fragmentaire et non pensé fut un choc. Découvrir le fonctionnement des agences sanitaires fut un second choc. Je pensais, par exemple, que l’agence du médicament était la police du médicament, avec pour rôle de comprendre, de mettre en demeure, etc. Mais non :
APRÈS LE SCANDALE DU MEDIATOR, le rapport de l’IGAS [l’INSPECTION GÉNÉRALE DES AFFAIRES SOCIALES] a parfaitement décrit l’AFSSAPS [L’AGENCE FRANÇAISE DE SÉCURITÉ SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTÉ] comme un bastion de l’industrie pharmaceutique, s’évertuant à temporiser et à empêcher que la lumière soit faite sur les questions dérangeantes. L’AFSSAPS, dissoute en 2012, a été remplacée par l’ANSM [l’AGENCE NATIONALE DE SÉCURITÉ DU MÉDICAMENT ET DES PRODUITS DE SANTÉ] mais il demeure une profonde réticence à remettre en question l’industrie pharmaceutique.

.
VOTRE LIVRE RETRACE VOTRE COMBAT, UN CHEMIN DE CROIX QUI N’EST PAS TERMINÉ. ON NE PEUT S’EMPÊCHER DE PENSER À IRÈNE FRACHON, QUI A DÉNONCÉ L’AFFAIRE DU MEDIATOR ET À D’AUTRES LANCEURS D’ALERTE. COMMENT FAIT-ON POUR TENIR, DANS LE TEMPS, SEUL CONTRE TOUS ?
.
Il y a plusieurs explications. D’abord, les sous. Comme je ne travaille pas uniquement sur ce sujet, mon laboratoire a obtenu de bons financements pour étudier, entre autres, les cellules souches musculaires. Sans compter la petite dotation récurrente du laboratoire et les moyens grappillés à droite et à gauche. Tout cela nous a permis de ne jamais lâcher complètement les recherches sur les ADJUVANTS ALUMINIQUES.

.
Ensuite, il y a les malades : on les voit quotidiennement, on fait des biopsies, on détecte sans cesse de nouveaux cas. Ces patients souffrent un calvaire personnel (douleurs, fatigue, troubles cognitifs) doublé d’une profonde sensation d’injustice liée à la difficulté de faire reconnaître leur maladie. Cela nous rappelle en permanence la nécessité de continuer les recherches. Et ces recherches ont souvent donné des résultats plus stimulants que les hypothèses de départ… C’est devenu passionnant. Un scientifique ne peut résister à cela.

.
CE COMBAT A-T-IL CHANGÉ VOTRE REGARD SUR LE TEMPS EN MÉDECINE ET LE TEMPS DE LA RECHERCHE ?
.
Oui, et je retiens trois éléments. Les effets secondaires tout d’abord : le temps long n’a jamais été pris en compte dans l’étude des adjuvants, si bien que le problème n’a pas été clairement formulé avant nos travaux. Plusieurs années peuvent s’écouler avant que les effets ne se manifestent. L’adjuvant se déplace lentement du site d’injection vers des organes distants, où il persiste. Longtemps, très longtemps. Ce temps long doit absolument être pris en compte dans l’étude des toxiques environnementaux biopersistants.

.
«Notre premier article sur l’origine vaccinale de la myofasciite à macrophages a été envoyé à treize journaux différents avant qu’il y en ait un qui accepte enfin de se saisir de la question»
.
Deuxième leçon : le temps est capital dans la stratégie des agences sanitaires face à des signaux sanitaires inattendus, complexes, ou embarrassants. Elles espèrent toujours que le problème se résoudra spontanément avec le temps. Effectivement, le signal s’atténue souvent progressivement, comme ce fut le cas pour les effets secondaires signalés après la campagne de vaccination massive contre l’HÉPATITE B des années 1990. Douter, relativiser, faire durer les procédures jusqu’à l’usure permet de noyer le bruit initial dans le bruit de fond général. Les responsables éventuels peuvent alors tranquillement partir à la retraite… voire au cimetière.

.
Troisième point : le temps de la recherche est toujours beaucoup plus long que l’imagine le public. Mener une étude sur la toxicité des particules d’adjuvant prend au minimum deux ans : il faut trouver les chercheurs prêts à effectuer un travail fastidieux et mal payé, mener l’étude, analyser les résultats, écrire l’article, le soumettre pour publication et ce n’est pas fini pour autant ! Notre premier article sur l’origine vaccinale de la MYOFASCIITE À MACROPHAGES a été envoyé à treize journaux différents avant qu’il y en ait un qui accepte enfin de se saisir de la question et de le soumette pour avis à ses experts. C’est maintenant plus facile, le sujet s’est installé : notre dernier article a été accepté par retour de courrier.

.
ON EN EST AUJOURD’HUI À LA PRISE DE CONSCIENCE. ET CE GRÂCE À VOTRE OUVRAGE, AU TRAVAIL DE JOURNALISTES ET À LA MOBILISATION DES ASSOCIATIONS. CELA VOUS SOULAGE-T-IL ?
.
Oui bien sûr ! C’est très important. Mais qu’il est difficile de faire comprendre qu’il faut à la fois maintenir une couverture vaccinale protectrice de la population et faire les recherches nécessaires sur la sécurité des adjuvants… D’un côté,
LA FRANCE EST LE PAYS OÙ LA DÉFIANCE ANTIVACCIN EST LA PLUS FORTE et, de l’autre, les industriels ont beau jeu de disqualifier toute recherche susceptible de nuire à leurs intérêts de court terme.

.
Je dis aux personnes réticentes face aux vaccins que l’être humain est constitué pour faire face en permanence à un très grand nombre d’antigènes, et que le principal problème à régler est celui de la susceptibilité particulière de certains individus à des ADJUVANTS ALUMINIQUES hors d’âge. Je dis aux grands industriels, comme SANOFI, qu’au-delà de l’objectif de croissance de leur segment, visant à faire passer le chiffre d’affaires mondial du vaccin de 7 milliards en 2005 à 100 milliards en 2025, leur intérêt est de réduire dès à présent l’exposition globale des populations aux ADJUVANTS ALUMINIQUES, de travailler la question des facteurs de susceptibilité individuelle et d’optimiser continûment la sécurité de leurs produits comme le fait l’industrie aéronautique. À défaut, ils seront rapidement suspectés d’être des pourvoyeurs de maladies environnementales chroniques.
.
.
.

MICHEL GEORGET
Professeur de biologie à la retraite et écrivain, MICHEL GEORGET est auteur de plusieurs ouvrages sur la vaccination (L’apport des vaccinations à la santé publique ; Vaccination, les vérités indésirables
.


JEAN-FRANÇOIS BERGMAN
Le professeur JEAN-FRANÇOIS BERGMANN est le chef du service de médecine interne de l'HÔPITAL LARIBOISIÈRE et fut pendant de nombreuses années vice-président de la commission de mise sur le marché de l’AGENCE FRANÇAISE DU MÉDICAMENT.
.
Il a aussi été consultant occasionnel pour des études menées par des laboratoires pharmaceutiques privés.
.

HENRI JOYEUX
Le professeur HENRI JOYEUX est un cancérologue, conférencier et un écrivain engagé dans différents combats sociétaux autours de la santé. Il est par ailleurs à l'origine de plusieurs pétitions médiatiques sur le sujets de la vaccination.
.
 

YVON CAUCHOIS
YVON CAUCHOIS s'est vacciné contre la grippe H1N1 et a développé une maladie auto-immunitaire dont les symptômes sont apparus 15 jours à peine après la prise du vaccin.
Après avoir passé une série de test, il a été conclu qu'il souffrait d'une encéphalomyélite myalgique (syndrome de fatigue chronique) dont les symptômes rappellent ceux du SYNDROME DE LA GUERRE DU GOLFE.
.
Pour YVON, cela ne fait aucun doute, c'est le SQUALEN, adjuvant utilisé contre la grippe H1N1 et contre l'ANTHRAX, donné à l'époque aux soldats américains, qui est la cause de cette inflammation du tronc cérébral.
.
.
.
ÉCHEC DE VACCINS
.
https://lh3.googleusercontent.com/qh1Xya7KjyozxtTmg0fFTQ_BkE83PZTy3MrjUoQ4XWhFP9p7iI0Q4qgtKJk9F9RVXpYrb3NCqmecAqNRQ6zCaloOXzoKIqLHnJoU008wzULcpoXmtAe6AhZzd2qeuy3Y28WEvBdsIlozdHvQQtQeMffNv7n1_IudpfiTnfjOkMdPWw_7K7sNXIKu4-D8GgJwBy4eHI60XIToLKBm4WtPWajMmIVDfIJ5EP1IPpfr2LThGMBTvr_MUxHA_aWedNsyVYeJgzxlgB8P59_P--BPnAXjkYSPE_mTRI7EmgHJtYFtv-yOcpI8TC3Mqm-pOdXEMMS44xxQ7tKJjLRHerNX_ZNfj6yOUQSHeGjprJPMTDS-qtjvYPlW2M0txw2Ym2xMH3xqDgjeifgxKjmMrxL9mJ4d0H2aJF-7Re2NLE2J40lWedA9QFpW52Banhv1csDPYFXS8koG9Dvt8c_1TIN-uMhjdXD-Nr4RnOnshRwUNw3KKw-latE44h-WhxKxwuirXhHyurnsKJ3_N7D1ggGVgCA14Q6yGhsVehKcKX2uwEhqOSlbcBqEY-BZytADeRUQ0S5kxYknrj0o9QXYp-tKzWSfiyRr7tNO_AHtYLzAlj6spdhwz7FI0A=s280-no
CANCER DE L'UTÉRUS CHEZ UNE JEUNE FEMME VACCINÉE CONTRE (GARDASIL)
6 JUILLET 2016 DEEPROOTSATHOME
.
Le vaccin GARDASIL contre le HPV a été mis sur le marché pour empêcher le cancer. Dans le cas de cette jeune femme, au lieu d’empêcher le cancer, le vaccin l’a provoqué. Les parents et les jeunes-filles ont réellement besoin de comprendre les dangers que présente de vaccin. Pour les aider à comprendre, cette vidéo constitue une information des plus précieuses.
.
L’expérience a appris à cette jeune-fille qu’il n’était parfois pas approprié de faire une confiance aveugle aux conseils médicaux actuels souvent basés sur la cupidité.

.
Pour son cancer, cette jeune-femme a refusé la chimiothérapie et la radiothérapie qui lui avaient été proposées. En lieu et place elle a eu recours à des méthodes alternatives intensives. Dix ans plus tard, elle est là pour nous raconter son histoire !

.
J’ose espérer qu’un maximum de personnes pourront écouter son témoignage passionnant de 10 minutes !

.
ERIN CRAWFORD a fréquenté l’UNIVERSITÉ DE LOUISVILLE qui avait réalisé un contrat avec MERCK pour la recherche et le développement du GARDASIL. C’est, par hasard, à l’université que le vaccin lui fut proposé. Elle a accepté de se faire vacciner pour se protéger du cancer du col de l’utérus.

.
Au cours de la vidéo (9.33) la jeune femme explique qu’après son amygdalectomie d’urgence et après l’ablation du col de l’utérus cancéreux, un pathologiste indépendant a examiné les tissus des amygdales, du col de l’utérus, et a constaté que les types 16 et 18 du HPV y étaient présents. Les deux souches du vaccin GARDASIL étaient présentes dans les tissus biopsiés.
.
EXTRAITS DE LA VIDEO :

.
C’est quand j’étais à l’université que j’ai reçu la première dose du vaccin GARDASIL. Un professionnel de santé m’a expliqué qu’il existait un vaccin contre le cancer du col de l’utérus et le lui a proposé.

.
Au moment où on m’a proposé ce vaccin, j’avais bien en tête que 3 membres de ma famille étaient décédés de cancer. Cette situation a évidemment joué dans ma peur, et c’est comme cela que j’ai accepté la première injection, croyant bien faire. La nuit qui a suivi, je me suis réveillée pour vomir. Je me sentais terriblement faible. Je ne parvenais plus à bouger ni mes jambes, ni mes bras qui me semblaient peser des tonnes. J’avais aussi de la fièvre. Dans les jours qui ont suivi, les ganglions de mon cou sont devenus énormes. Une semaine plus tard, mes amygdales avaient tellement gonflé que j’ai dû être transportée aux urgences.

.
J’ai ainsi été malade pendant 6 mois. Finalement on a dû m’enlever les amygdales en urgence. Mes règles avaient aussi complètement disparu. On finit par me diagnostiquer un cancer du col de l’utérus stade 3, cette maladie que j’avais précisément voulu éviter.

.
Trois mois avant de me faire vacciner, j’avais fait mon frottis annuel et tout était parfait ; bilan de santé parfaite.

.
Après la vaccination, chaque fois que je me fâchais ou m’énervais, je m’évanouissais.

.
J’ai aussi commencé à mal réagir à plusieurs aliments qui auparavant ne m’avaient jamais causé le moindre problème.

.
Pendant un an et demi, j’ai suivi plusieurs traitements pour mon cancer. Le diagnostic de cancer a été posé 3 fois à différents intervalles jusqu’au jour où il fut décidé de m’enlever le col de l’utérus.

.
Plusieurs mois plus tard, alors même que je n’avais plus de col de l’utérus, je reçus le 4ème diagnostic de cancer. C’est à ce moment-là que j’ai réalisé que la communauté médicale ne pouvait guère m’aider.

.
Mon cancérologue m’expliqua que j’allais mourir si je n’acceptais pas la chimiothérapie et la radiothérapie. C’est alors que je me suis rappelé que la santé des 3 membres de ma famille qui avaient été traités par chimiothérapie et radiothérapie, n’avait fait que se dégrader. – J’ai alors refusé les traitements qui m’étaient proposés.- Malgré le fait que j’étais dans la peur, j’ai commencé à faire mes propres recherches, à étudier. – J’ai finalement découvert le protocole du Dr M. GERSON (jeûne avec jus de fruits et de légumes, et lavement au café). J’y ai ajouté plusieurs autres thérapies alternatives. C’est ainsi que j’ai eu recours à la chiropraxie, à la chambre hyperbare, à l’acupuncture. J’ai aussi appris à méditer. J’ai ainsi pendant 6 mois, et de manière intense eu recours à différentes thérapies alternatives.

.
Dans mon alimentation, j’ai eu l’attention particulièrement attirée par les aliments ayant des propriétés anti-inflammatoires.- Ma nourriture était essentiellement bio ; pas de pesticides.

.
J’ai aussi pris des doses importantes de vitamine C. Je veillais à prendre des aliments sans gluten, sans produits à base de soja. J’avais aussi supprimé tous les produits laitiers. Des graisses comme l’huile de coco m’ont redonné de l’énergie car, pendant environ 2 ans je m’étais sentie très fatiguée, ne voulant pratiquement plus quitter mon lit. Ce régime à base de bonnes graisses est aussi favorable au bon fonctionnement du cerveau. J’ai aussi pris beaucoup D’OMÉGA 3.

.
Une chose qui m’a beaucoup aidée : l’exercice (yoga et marche) Sur le plan de l’exercice, il me fallait aussi être très prudente.

.
J’ai aussi essayé d’éviter toutes les formes possibles d’aluminium, de fluor.

.
D’une certaine manière, je me rends compte que c’est une chance de n’avoir eu qu’une seule injection. C’est peut-être grâce à cela que je suis encore là aujourd’hui. C’est en effet après la première injection que j’ai de suite été malade. – Il y a maintenant 9 ans que je n’ai plus de cancer.

.
Je ne sais personnellement pas si c’est le vaccin qui a causé tout cela ; je ne suis pas compétente en la matière. Ce que je puis dire cependant c’est que la maladie contre laquelle je voulais me protéger, je l’ai finalement contractée, et ce fut une longue et dure bataille.

.
Je veux aussi dire aux victimes du GARDASIL qu’il y a de l’espoir grâce à l’alimentation et au style de vie.
.
.
.
ÉPIDÉMIE D'OREILLONS À L'UNIVERSITÉ D'HARVARD ... 99% DES PERSONNES INFECTÉES ÉTAIENT VACCINÉES !
 
https://lh3.googleusercontent.com/GqFTYym8Fq1SKX-CohdcnflIUF-vQuLH23hZuEx3jziLvWgd2WNV1i6aJc-KHUB0zUWeQeCAYWaIy08PphN5p9DBElMwe2n-MxINObuYNJIZoONq8ceSr6VXMSCdPI5Lg_LuJeEAYwTyCgy17E8NPNuJ0gKReTcIGLXytoVXxS7yDYuLwKFPuq3A_u8o-GQ2q-iPteAAAhOdf_QKyy1C3enyOEUdWehe-2QBS47849Lv2WfMuS3lwOBR6a-ufJlB39j5WZZcYMN9Eu5bOGFOSgHNSMOdphvWU6pflF-f0S5oonbH84fSezj-RsmSkxgfuYtfRyGrthw8xcnBuckccuctygTy_2fSTylMhkIe_vBo5ejbFo4RjZ9-XH_7AhpCSME1_2LA2TW-NVP8rPx7oCIyURT-F0t-kWOlY-Lx3X0Q75NcKBRmNzZkkRtZwTe4nj1xQekA0DiVE-h_iN4sJrTlY2E6nxXpILkfv5IyWtZbutipoE-WMo6tfBinMBhVG80kSsj0X9UOxAOj0jpzmI4O0NXgJgz9sxMDLohvNLagmQ7Lu789v9Htv4ZeFXssEYBkEx3tJDVnnOhn3SgiySUKjBCF8sSQygSw_FnqJi9dxwJUyl1sB-2-Pc4JpV2m8LKZVD0pt7mriPWr5lDJg7prqHn765se5vXZXYMmmnk=w580-h464-no
29 AVRIL 2016 EL ROBOT PESCADOR
.
D'après plusieurs articles publiés aux ÉTATS-UNIS, au cours des deux derniers mois, quarante membres du corps étudiant de HARVARD ont contracté les OREILLONS.
.
La maladie virale s'est apparemment également propagée à l'UNIVERSITÉ voisine de TUFTS et l'UNIVERSITÉ DE BOSTON.

.
Mais curieusement, le département de la santé publique a déterminé que tous les étudiants de HARVARD infectés jusqu'alors avaient reçu le vaccin contre les OREILLONS avant d'être infectés.

.
En fait, à HARVARD, 99% des universitaires avaient satisfait aux exigences de la vaccination de l’État.

.
Comment cela se peut-il qu'une épidémie apparaisse parmi des personnes qui ont reçu le controversé VACCIN ROR, le même vaccin qui a été lié à l'augmentation des cas d'AUTISME ?

.
QU'EST-CE QUI NE VA PAS ?
.
Pour répondre à cette question, les médias qui pourraient être considérés comme «officiels» utilisent les arguments suivants, comme nous le voyons sur le site SELF.COM ...

.
L'UNIVERSITÉ DE HARVARD est confrontée à une épidémie d'oreillons, qui est maintenant devenue si grave qu'elle peut compromettre les diplômes des étudiants. HARVARD a envoyé un avertissement en Février leur indiquant qu'ils avaient détecté deux cas d'oreillons, mais l'université a annoncé mardi que cela a depuis augmenté à 40 cas.

.
PAUL J. BARREIRA, DIRECTEUR DES SERVICES DE SANTÉ À HARVARD a dit qu'il est «préoccupé», ajoutant : «Je désespère que les élèves prennent ces avertissements au sérieux».

.
Les OREILLONS sont une maladie virale contagieuse qui se propage par la salive et le mucus, selon le CENTERS FOR DISEASE CONTROL AND PREVENTION (CDC). Cela commence habituellement avec quelques jours de fièvre, des maux de tête, des douleurs musculaires, de la fatigue et une perte d'appétit, suivi par un gonflement des glandes salivaires, et cela peut également provoquer un gonflement douloureux dans les organes génitaux.

.
Selon les données publiées le mois dernier par le MINISTÈRE DE LA SANTÉ PUBLIQUE DE CAMBRIDGE, tous les élèves infectés ont été vaccinés contre les oreillons par le VACCIN ROR, qui immunise contre la ROUGEOLE, les OREILLONS et la RUBÉOLE (ROR).

.
ALORS, COMMENT ONT-ILS ÉTÉ INFECTÉS ?
.
Bien que cela semble étrange que les gens contractent une maladie contre laquelle ils sont vaccinés, RICHARD WATKINS, un spécialiste des maladies infectieuses au CLEVELAND HOSPITAL CLINIC GÉNÉRAL d'AKRON dans l'OHIO, affirme que «Le vaccin n'est pas à 100% efficace. Les deux doses recommandées offrent 88% d'efficacité et une dose unique, 78% d'efficacité».
.
Eh bien, voila le message officiel et pro-gouvernemental : les vaccins ne sont pas efficaces à 100% et cela expliquerait l'épidémie. «Sujet résolu, continuez à vous faire vacciner».

.
Mais cela explique t-il vraiment l'apparition de cette épidémie, qui affecte tant de personnes vaccinées ?

.
QUE NOUS CACHENT DONC LES MÉDIAS OFFICIELS À CE SUJET ?
.
Eh bien, ce qu'ils cachent est que, derrière cette épidémie il peut y avoir un responsable très puissant : BIG PHARMA qui pendant des années a fourni des vaccins contre les OREILLONS.

.
Cette flambée inattendue confirmerait les allégations formulées depuis des années contre le géant pharmaceutique MERCK, fabricant du VACCIN ROR livré aux ÉTATS-UNIS, et qui a été accusé à plusieurs reprises de fraude.

.
Dans une affaire datant de fin 2014 rapporté pas aucun des grands médias classiques, un juge fédéral en PENNSYLVANIE a statué en faveur des plaignants qui ont accusé MERCK d'avoir menti sur l'efficacité du vaccin contre les OREILLONS (actuellement disponible uniquement en combinaison avec le VACCIN ROR).

.
Le scandale avait déjà éclaté en 2012, comme en témoigne cet article, à partir duquel nous obtenons l'extrait suivant :

.
MERCK sait depuis une décennie que son vaccin contre les oreillons est «beaucoup moins efficace» que ce que le laboratoire affirme au gouvernement, a des résultats de tests falsifiés et a vendu des millions de doses qui ont une «efficacité douteuse», inondant et monopolisant le marché avec ces vaccins.

.
Le centre de premiers soins ALABAMA CHATOM PRIMARY CARE a poursuivi MERCK une semaine après qu'une plainte déposée par deux lanceurs d'alerte de la firme ait été déclassifiée en 2010.

.
STEPHEN KRAHLING et JOAN WLOCHOWSKI étaient des virologues qui ont travaillé pour MERCK et qui affirment dans leur plainte qu'ils «ont été témoin des tests abusifs et de la falsification des données avec laquelle MERCK avait gonflé artificiellement les résultats de l'efficacité du vaccin»

.
KRAHLING et WLOCHOWSKI ont dit que la manipulation de MERCK a fait que le gouvernement américain a payé «des centaines de millions de dollars pour un vaccin qui ne fournit pas une immunisation adéquate».

.
Telle est la réalité de la médecine moderne et de l'industrie pharmaceutique qui a pris le contrôle sur elle.

.
Nous parlons d'une manipulation et d'une fraude scientifique à grande échelle au détriment de la santé de millions de personnes et dans le seul but d'accumuler des quantités obscènes de bénéfices pour ces grandes sociétés pharmaceutiques.

.
Le cas du vaccin contre les OREILLONS de MERCK et le cas de cette épidémie qui surgi parmi les gens vaccinés est un exemple clair et évident du niveau de corruption dans l'industrie pharmaceutique en collusion avec les États.

.
Nous ne disons pas que les médicaments et les vaccins sont une mauvaise chose en soi.

.
Ce que nous disons est que les médicaments et les vaccins doivent sauver des vies et nous aider à combattre la maladie, mais lorsqu'ils sont entre les mains d'institutions pharmaceutiques corrompues et criminelles, ils sont devenus un nouveau et terrible danger pour la santé publique.

.
En ce moment, beaucoup de médicaments et de vaccins sont tout autant ou plus dangereux que les maladies elles-mêmes et il s'agit d'une chose que le monde de la science, qui a grandement contribué au progrès humain, ne devrait pas tolérer.

.
Cependant, nous avons de nombreux scientifiques qui, au lieu de remplir leurs obligations, se prostituent pour l'argent, mentent à la population et collaborent dans ces crimes à grande échelle.


Le niveau de corruption qui a été installé dans le monde de la science, et en particulier dans le monde de la médecine et de la pharmacie, est l'une des plus grandes hontes de notre époque...

.
RÉFÉRENCES :

.
* http://www.activistpost.com/2016/04/current-harvard-mumps-outbreak-occurs-in-99-percent-vaccinated.html
*
http://www.courthousenews.com/2012/06/27/47851.htm
*
http://www.forbes.com/sites/gerganakoleva/2012/06/27/merck-whistleblower-suit-a-boon-to-anti-vaccination-advocates-though-it-stresses-importance-of-vaccines/#1ef89460caf7
*
http://www.cambridgepublichealth.org/news/article.php?id=171
*
http://www.self.com/trending/2016/04/how-40-harvard-students-got-the-mumps-despite-being-vaccinated/
*
https://www.yahoo.com/news/42-harvard-students-infected-mumps-180200306.html
*
http://www.nbcnews.com/feature/college-game-plan/mumps-outbreak-harvard-threatens-graduation-n564406
.
.
.
DES ENFANTS RÉCEMMENT VACCINÉS RÉPANDENT LA COQUELUCHE PARTOUT !
3 MARS 2016 VACCINE IMPACT THE VACCINE REACTION
.
Les médias ont fait beaucoup de bruit le mois dernier au sujet d’une étude qui portait sur 26 enfants en âge pré-scolaire et qui étaient tombés malades ; ils avaient attrapés la COQUELUCHE ou ont présenté des symptômes de la COQUELUCHE pendant 5 mois en 2013. [1] Tous ces enfants, âgés de un à cinq ans qui fréquentaient l’ÉCOLE MATERNELLE DE TALLAHSSEE avaient reçu 3 ou 4 doses du VACCIN contre la COQUELUCHE (DTCa) selon les recommandations du CDC (CALENDRIER VACCINAL). Les médecins qui étaient devenus nerveux, et les experts des grands médias défendant l’orthodoxie vaccinale ont fait savoir que les critiques des VACCINS risquaient d’en faire toute une histoire. [2]
.
Examinons un peu ces éléments pour voir s’il est logique ou non de faire toute une histoire parce que des enfants d’une école maternelle s’infectent l’un l’autre, tout en infectant d’autres enfants restés à la maison, alors que tous avaient été vaccinés contre la COQUELUCHE.
.
LE VACCIN CONTRE LA COQUELUCHE NE SERAIT EFFICACE QU’À 45% CHEZ DES ENFANTS D’ÉCOLE MATERNELLE
.
L’étude a été réalisée par des responsables de la Santé publique de FLORIDE le 15 janvier 2016, et a été publiée dans le journal médical EMERGING INFECTIOUS DISEASES. Elle a mis en valeur le fait que, chez les enfants en âge de fréquenter l’école maternelle, l’efficacité du VACCIN contre la COQUELUCHE était estimée à 45%. Le nombre moyen de jours entre la dernière vaccination et l’apparition des symptômes de la COQUELUCHE chez les enfants était de 22 mois. Sept enfants avaient été vaccinés l’année précédente..
.
.
 
.
.
SCLÉROSE EN PLAQUE
.
https://lh3.googleusercontent.com/I5ECLKkbMtwsXfOZONf79lWx2xvV4GRtWs5X5yTO8gayAW9R99ZPYpfsuUpSE1M2cHTWuo4cg8pBTd3uAI-_1Y8OHJYVidT_84aQ56rEPKmyFrKbZV065z_pLTN2UL6wdWUO7MC-lNxbSCbfSBEpkRYVkx0DjsY9b1FBUDXwWPZROp8_G7MG4lv8250FBwNBBuWD_WpNC1agO_J9zqpLmYRzqv3NcnisghXHXF4X8m9dkbvrEiSSpjuksNPVLCHYXX2ae1vmReB6Q8p_YPSL52-pWzV5pzMTtjZYdZotGY02Kl1WvGndEV5ga5YxYa5jWg3CI1Sgu5CeroKcRdHSL9Q25CSC6Rfs-TEEQ_csv-vOeCV1FITBNm8GgREO7k6yumEVdVp4kR11U2IzkDChUe5O4sfwPeq-3TOIxrDBdDt-7AgjBf5UkI0fOzx4VE_HMa_K3TB0p2HCCOn4lP0-D7UrQvg-kZYUKpltiJK_tdPXX9z1jxclCnkOD0Tior4S_1Nz_03YSQPjgwSbhvrcfCtS-DPxyYWSBGm8zsxv3BRt3eoi4iyhpnXKrM01szIrKKabylJG5XagMcHcLZEDM9Kg5Lsr4MisZ5dmH6nCL4MSQ94Yd05v7oBw5rorfr95U322pfNGWrHu9h-IrDv9qUa7Nbd5UFqbtNofROT0S3qqGq4=w285-h190-no
VACCIN CONTRE L’HÉPATITE B : LA COUR DE LUXEMBOURG RECONNAÎT LE LIEN AVEC LA SCLÉROSE EN PLAQUES !
22 JUIN 2017 ENTREPRISE.NEWS
.
Le vaccin contre l'HÉPATITE B peut-il causer la SCLÉROSE EN PLAQUES et ouvrir droit à une réparation du préjudice ? La COUR DE CASSATION hésitait à le dire... LA COUR DE JUSTICE DE L'UNION EUROPÉENNE VIENT DE LUI CONFIRMER QU'ELLE AVAIT LE DROIT DE LE RECONNAÎTRE. Une décision qui va compliquer l'entrée en vigueur de la vaccination obligatoire annoncée par la MINISTRE BUZYN...
.
AGNÈS BUZYN se serait probablement bien passée de cette décision qui va compliquer la mise en œuvre de sa POLITIQUE de vaccination obligatoire. La COUR DE JUSTICE DE L'UNION EUROPÉENNE vient de considérer, dans le cadre d'une question préjudicielle, qu'il était conforme au droit de l'Union Européenne de reconnaître un lien de causalité entre un vaccin de SANOFI PASTEUR contre l'HÉPATITE B et la SCLÉROSE EN PLAQUES.
.
L'affaire visait un cas français. Un homme en parfaite santé avait déclaré une SCLÉROSE après une vaccination. Il est décédé en 2011.
.
Jusqu'ici, la directive de l'UNION sur le sujet imposait aux plaignants d'établir la preuve de la causalité entre la vaccination et la maladie. La CJUE vient de reconnaître que cette preuve ne supposait pas forcément un consensus scientifique, mais pouvait simplement s'appuyer sur des présomptions fortes et sérieuses. Il appartiendra à chaque juridiction nationale de vérifier ce sérieux.
.
Cette réponse ouvre la voie à une indemnisation des victimes par les fabricants de vaccins incriminés.
.
Une très mauvaise nouvelle pour SANOFI... et pour AGNÈS BUZYN.
.
.
.
 
AUTISME
.
https://lh3.googleusercontent.com/I5ECLKkbMtwsXfOZONf79lWx2xvV4GRtWs5X5yTO8gayAW9R99ZPYpfsuUpSE1M2cHTWuo4cg8pBTd3uAI-_1Y8OHJYVidT_84aQ56rEPKmyFrKbZV065z_pLTN2UL6wdWUO7MC-lNxbSCbfSBEpkRYVkx0DjsY9b1FBUDXwWPZROp8_G7MG4lv8250FBwNBBuWD_WpNC1agO_J9zqpLmYRzqv3NcnisghXHXF4X8m9dkbvrEiSSpjuksNPVLCHYXX2ae1vmReB6Q8p_YPSL52-pWzV5pzMTtjZYdZotGY02Kl1WvGndEV5ga5YxYa5jWg3CI1Sgu5CeroKcRdHSL9Q25CSC6Rfs-TEEQ_csv-vOeCV1FITBNm8GgREO7k6yumEVdVp4kR11U2IzkDChUe5O4sfwPeq-3TOIxrDBdDt-7AgjBf5UkI0fOzx4VE_HMa_K3TB0p2HCCOn4lP0-D7UrQvg-kZYUKpltiJK_tdPXX9z1jxclCnkOD0Tior4S_1Nz_03YSQPjgwSbhvrcfCtS-DPxyYWSBGm8zsxv3BRt3eoi4iyhpnXKrM01szIrKKabylJG5XagMcHcLZEDM9Kg5Lsr4MisZ5dmH6nCL4MSQ94Yd05v7oBw5rorfr95U322pfNGWrHu9h-IrDv9qUa7Nbd5UFqbtNofROT0S3qqGq4=w285-h190-no
VERDICT D’UN TRIBUNAL ITALIEN : L’AUTISME DU PETIT GARÇON A ÉTÉ CAUSÉ PAR LE VACCIN
7 JUIN 2017 DANSQUELMONDEVITON /
.
UNE INDEMNITÉ À VIE A ÉTÉ ACCORDÉE À UN ENFANT AUTISTE QUI AVAIT PRÉCÉDEMMENT REÇU LE VACCIN HEXAVALENT.
.
MILAN – LE MINISTÈRE ITALIEN DE LA SANTÉ devra verser une somme de dédommagement bimensuelle à un petit garçon atteint d’autisme, et ce, pour le restant de sa vie.
.
C’est en 2006 que le petit garçon a été vacciné avec le vaccin HEXAVALENT de routine fabriqué par la multinationale GLAXOSMITHKLINE. Il s’agit du verdict émis par le TRIBUNAL INDUSTRIEL DE MILAN présidé par le juge NICOLA DI LEO. Selon ce juge, l’existence d’un lien causal entre la vaccination et la maladie a été établi. Qui plus est, en se référant au RAPPORT DE L’EXPERT JUDICIAIRE ET MÉDICAL ALBERTO TORNATORE désigné par le tribunal : «Le petit garçon a probablement été sensible à la toxicité d’un ou de plusieurs ingrédients du vaccin. Il est donc probable que son autisme ait été provoqué par le VACCIN INFANRIX HEXA»
.
INTERVIEW «DÉCISION INCROYABLE» AFFIRME L’EXPERT
.
VACCIN HEXAVALENT : UNE HISTOIRE DE FRIC
Le VACCIN HEXAVALENT est administré en trois injections au cours de la première année de vie. Il protège contre la POLIO, la DIPHTÉRIE, le TÉTANOS, l’HÉPATITE B, la COQUELUCHE et les infections du type HAEMOPHILUS INFLUENZA TYPE B.
.
En 2011, avant d’aller au tribunal, la famille du petit garçon de neuf ans qui avait été diagnostiqué autiste en 2010 avait introduit une requête auprès du MINISTÈRE, mais leur requête fut rejetée. Dans la suite, les parents ont porté plainte. «Le MINISTÈRE avait 60 jours pour faire appel après le prononcé du 23 septembre. Mais aucun appel n’a été déposé» affirme ALESSANDRA GENOVÉSI, l’avocate du petit garçon. Le jugement a donc été considéré comme res judicata (= ayant force de la chose jugée). La famille a émis le souhait que dans le futur, on se soucie de prendre plus de précautions avec ces vaccins. L’enfant va recevoir un dédommagement bimestriel (= tous les deux mois) de 1.683 euros plus un payement ponctuel.
.
Le rapport de 18 pages de l’expert médical désigné par la COUR se réfère à «UN DOCUMENT CONFIDENTIEL DE POIDS DE GLAXOSMITHKLINE» traitant des «soi-disant effets secondaires de l’INFANRIX HEXA, signalés pendant les essais cliniques et après la pré-autorisation, entre octobre 2009 et octobre 2011. Selon le témoignage de l’expert, il y a apparemment eu «cinq cas d’autisme rapportés au cours des essais, mais ces cas sont restés non cotés ou ont été omis de la liste des effets indésirables remise aux autorités avant l’autorisation de mise sur le marché»
.
Le verdict a aussi précisé – en conformité avec les conclusions de l’expert médical – que le vaccin avait «une propension spécifique à provoquer l’autisme, quoique théoriquement faible si elle est calculée sur la base des essais cliniques pré-autorisation, mais qui en réalité était sous-estimé, en raison de l’existence récemment confirmée par les autorités sanitaires australiennes, de lots de vaccins contenant un désinfectant à base de mercure, désormais interdit en raison de sa neurotoxicité démontrée»
.
Rien n’indique que l’AGENCE ITALIENNE DU MÉDICAMENT ait dans la suite lancé des contrôles sur le vaccin HEXAVALENT de GLAXOSMITHKLINE. «Aucune enquête particulière n’est en cours sur ce médicament qui, comme tous les vaccins, doit subir une surveillance post-marketing», explique l’AGENCE, ajoutant : «Il n’existe aucune preuve à l’heure actuelle qu’un changement soit intervenu dans la situation : les avantages de ce produit l’emportent encore sur les risques»
.
Les liens présumés entre la vaccination et l’autisme ont fait l’objet d’un débat international considérable pendant un certain nombre d’années. En 2012, UNE PEINE PRONONCÉE PAR LA COUR DE RIMINI A ÉTABLI UN LIEN ENTRE LE VACCIN TRIVALENT ROR (ROUGEOLE-OREILLONS-RUBÉOLE) ET LE SYNDROME DE KENNER (AUTISME).
.
À l’époque, le CONSEIL SCIENTIFIQUE DU CALENDARIO VACCINALE DE LA VITA – un groupe rassemblant médecins de famille, pédiatres et associations spécialisées de santé publique a publié cette déclaration : «Ce verdict pourrait déclencher une perte de confiance en un outil de prévention qui protège la santé de nos enfants et l’ensemble de la population italienne !», encourageant le MINISTÈRE DE LA SANTÉ à faire appel. Le verdict de la COUR DE RIMINI se référait à une étude publiée dans le LANCET en 1998, et établissant un lien entre le vaccin contre la rougeole et l’autisme. Quelques années plus tard, cette recherche a été retirée du journal, car elle était considérée comme peu fiable. Une enquête similaire à celle de RIMINI à nouveau sur le lien présumé entre le VACCIN ROR et l’AUTISME a été lancée par le bureau du PROCUREUR DE TRANI.
.
Au cours des trois dernières années, l’alarmisme ambiant – que les autorités de la santé estiment injustifié – a provoqué une diminution du nombre d’enfants vaccinés. En mars dernier, MOVIMENTO 5 STELLE (le Mouvement des cinq étoiles) DE LOMBARDIE a déposé un projet de loi en vue de suspendre la vaccination obligatoire, «compte tenu des niveaux de vaccination déjà élevés en LOMBARDIE. Ce mouvement précise qu’il est temps de permettre le consentement libre et éclairé à propos de la vaccination» La réponse de la SOCIÉTÉ DE SANTÉ PUBLIQUE a été assez sèche : «Il s’agit d’une perspective dangereuse pour la santé publique»
.
.
.

«VAXXED» (vaccinés) : ON A CAMOUFLÉ DES DONNÉES LIANT VACCINS ET AUTISME....
20 AVRIL 2016
.
film-documentaire «VAXXED» (vaccinés)
en langue anglaise et sous-titres en français
.
.
.
LE MÉDECIN QUI A FAIT LE LIEN ENTRE LE VACCIN ET L’AUTISME RETROUVÉ ASSASSINÉ
.
https://lh3.googleusercontent.com/-nNm0p-BLWvKQIiNhuT5nySp4IewnR2p5g7m746YlZiwkpdQwBzlisLbaDxzODAcZhKU_gGFn55Z3UB01FII0J4ar_JGXsBXZaA68-mgYtjAub5NwZijnL1L7y11z2XJ6LXjJ_VrdnnkLNRKsCli1Bk3Dtqp8Gg5nbj_mLAZCFva8RxpVaapbTX85fzFlDjkDh6lPLdKTAEfbkM113MxRPOsV3jI35huUKwx2sG9NNfKkAYzwH0sqswjLQ8ay9CYEhZvt0AELdg5dwIoaRZThKgz0gUjbTUn-Aonfv82XaE_4ipppFjh61J3B-U4kf0zrPpk0NCBGjKd2ST9J_ipkYNjzhI6uw0BJiHnNvlzKyDDmrjKMsL7shU5NuxmANT_CwlZUpyq0MrObWf6YPjYK0nPXYcyANg86nY7cHb5MqGUNd_W8DRYhK6GRD3LOeR7j64qaU3d4ZT0mVBynH5l0x81hAS0DUr9wlfRPFgK4kR9zpM36jo4qV8w1CV4WioOglu7ZSzj_driCf3zTP-q7ZAqdiZ1cE6fmsqtzfd0SVqdSp26Ygkgf_lJZ8JGs9FkDv8iiyyduDnO1FLGzxhqxORr8M-IqTdwJHlmWzzmdVNO7zN30W4EYMYzms0QdOTHqxd0i4Zicb6G-rYe4_zr0J7WbsGilwCb4AGYHr3CeZM=w320-h177-no
LE CORPS DU Dr. JAMES JEFFREY BRADSTREET A ÉTÉ DÉCOUVERT PAR UN PÊCHEUR
5 OCTOBRE 2016 INFOSMAINTENANT
.
Le corps du Dr. JAMES JEFFREY BRADSTREET a été découvert par un pêcheur dans la rivière ROCKY BROAD à CHIMNEY ROCK le vendredi 19 Juin.
.
En dépit des objections de la part de ceux qui le connaissaient mieux, les enquêteurs de la police affirment que la mort était un suicide, mais les membres de la famille et les amis ne sont pas convaincus.

.
Dr BRADSTREET était un parent d’un enfant qui a développé l’autisme juste après avoir reçu une vaccination. Cela l’a incité à rechercher les effets secondaires nocifs des vaccins qui l’ont ensuite transformé en un militant ouvertement.

.
Son compte personnel de la blessure par le vaccin causé à son fils est toujours affiché sur son blog en ligne.

.
RAPPORT D’INFOWARS :

.
«BRADSTREET avait une blessure par balle à la poitrine, ce qui semblait être un auto-infligé, selon les députés» a rapporté le Soutien.

.
Dans un communiqué, le bureau du shérif du COMTÉ DE RUTHERFORD a annoncé, «Les plongeurs ont répondu à la scène et ont récupéré une arme de poing dans la rivière»

.
Dr. BRADSTREET a couru un cabinet privé à BUFORD, GEORGIA, qui a porté sur «le traitement des enfants atteints de troubles du spectre autistique, PPD, et des troubles neurologiques et de développement connexes»

.
Parmi les différentes voies de recours, le center du Dr Bradstreet aurait effectué des traitements « de toxicité du mercure», croyant que le métal lourd pourrait être un facteur de premier plan dans le développement de l’autisme infantile.

.
Dr BRADSTREET a entrepris l’effort de déterminer la cause de la maladie après que son propre enfant a développé la maladie après la vaccination de routine.

.
«L’autisme m’a appris plus sur la médecine qu’a fait l’ÉCOLE DE MÉDECINE» le médecin a déclaré, une fois lors d’une conférence, selon JAKE CROSBY de l’EPOCH TIMES.

.
En plus de traiter les patients, BRADSTREET a également offert un témoignage d’expert devant un TRIBUNAL FÉDÉRAL au nom des familles victimes de vaccination, et a été fondateur et président du CENTRE DE RESSOURCES POUR LE DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL DES ENFANTS, qui à un moment a employé l’expert de l’autisme très méprisé le Dr ANDREW WAKEFIELD comme «directeur de recherche»

.
Les circonstances entourant la mort de BRADSTREET sont d’autant plus curieuses par un raid récent multi-agence dirigée par la FDA sur ses bureaux.

.
«La FDA n’a pas encore révélé pourquoi les agents ont fouillé le bureau du médecin, qui serait un ancien pasteur qui a été controversée depuis plus d’une décennie», a rapporté le GWINNETT DAILY POST.

.
Les pages de médias sociaux dédiés à la mémoire de BRADSTREET sont remplis avec des commentaires des familles qui disent que le défunt médecin a affecté leur vie pour le mieux.

.
«Dr. BRADSTREET était le médecin de mon fils après que mon fils a été diagnostiqué avec l’autisme. Il a fait des miracles», un utilisateur de FACEBOOK. «A 16 ans, mon fils cherche maintenant une vie normale grâce à lui. Je le remercie tous les jours»

.
«Je serai toujours reconnaissant et reconnaissant pour le Dr BRADSTREET d’avoir récupéré mon fils … de l’autisme», une autre personne écrit. «Les traitements ont changé la vie de mon fils afin qu’il puisse grandir et vivre une vie saine et normale. Dr BRADSTREET nous manquera beaucoup !»

.
Une page officielle au FACEBOOK a également été mise en place par l’un des membres de sa famille «Pour trouver les réponses aux nombreuses questions qui ont conduit à la mort du Dr BRADSTREET, y compris une enquête exhaustive sur la possibilité d’une faute»
.
.
.