Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/05/2018

LES FRANÇAIS PAIENT POUR LES ÉTRANGERS SÉCU RETRAITES

LES FRANÇAIS PAIENT POUR LES ÉTRANGERS
SÉCURITÉ SOCIALE RETRAITES
.
.
/
/
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/vZdYOH6wMcRAK2MoJZfjffQWwb05cVguVfgd9j-9FTRDzTR30THGnP0Shi5DF5Fhp1agwEGEo3-Wx8N-S9QFCiULCzn73wKWLAzow2CyoCQaIzKnGe8Hg1LWkZpFrKP12GEKXFiU9_9TaiG8FPiTNfNBfVUIAwWvCehsIT9-HfRnGBE8hVR3gdkX_PGQ87sxNAW0NtJQGEFAqHoirRuNTdyIfi15RrUzDUp1ewWv4mADCbPMVb8XH1G-SdemEB6ZqDcneNACYyyLXF3ZIg1_VmjqkiRgKV-u19HRgv3i57vFm6p2ky3E_TrNaKIi5s_qbImrkpQOIWdNjg7fEy_VzDexmo3S0j6JzkFBzyuG6S2X4QkS_3rJfmyz1UDAxGDHpDqoURZbxWzn1iuLHlHMmv5Uim-vaJci7Nt2IJXspjpH5eA3qDpX3op7T0ZbBHtImNTaOqKvOcpM7Empivm_2yC9Y9rnhRVcusnu1Q5LiVbLEJw8TTdrmfL9jTj2CgHk2QHMCa8aKwtXLJsXJrDWFX_Vd8AkengFrLwT_zLdeOxYp9apH3T5enaw8GcsSlkvZf6FRLmMN1JPEvihzuXETVlTabzpNmqtcMbmu2GtL-9u7TVsDQehnVgmdqgtFigIMBL6DNv8bMYXwrn1UUIK7lRvhxx0sA1tPg=w285-h190-no
ILE-DE-FRANCE : FINANCEMENT DE L’ACCÈS GRATUIT DES MIGRANTS À LA MÉDECINE
Les permanences d’accès aux soins de santé – PASS – permettent une prise en charge médicale et sociale pour des personnes ayant besoin de soins mais ayant du mal à y accéder, du fait de l’absence de protection sociale, de leurs conditions de vie, ou de leurs difficultés financières. Elles donnent accès à des consultations de médecine générale ou spécialisée.

https://lh3.googleusercontent.com/uxWpYPnN8UfJIzZ4ByLFcsFED_pbfPpumZWX0M1Zq8aSDVYN6d66sG13uUr_oDeB0p1_UUHLmRq4JqaTrtRVvYwHsq7GuyltyDhVrbHQp-dezDapgDMactq3ohVgVdSUe_OkrcOzXBaQ6GwoROxxjMSrXnPC0qc5KPxuWS97QfCC1xT5aog5IExrJZxZdY8RnDqt-BQTuYDCTBM-C5ei7wvFPLXxDtZfuuo5dBVBukdNlByPRmEN2P23FoE-x_hKr2OnYl1oDWOyZP3dAu2eaoF5TAGRqBI-an0hMcyLwA4aEHXeRidJSSswJ_kG9vkK0fOy6LdN3d-ZRQJESEAS8WEt6JncYOIyJz4901qw4fgs52nvcy6TJHrsgldQHcz0suPyCPL-XA9IR-KNVzTxtdnPwcIg8YcFoTQZHVOb-t_FApQftyTNbXG84bg4lBL5fAmUUSyScgZHRw9gua1DnvuY1nvwUnTHKpJiU7YRHMeo6piSgYiJyTuMx8_VLkMVBLi3kUAwI0eG5Z12m56TnBHReMNJPPCW9xEIEGGv5dSMrX3UoDfEerha0MMD6pf9UU0seJpyEsgyjZUoxidFM0Z4DNiVxXR3Fjynp-Q7PC_RBiWRc_UejVq2HHvrjrH2--jIg0epd9fQGxT3-CXfUS4246MmZ5thkA=w1025-h480-no
.
.
 
8 MAI 2018
.
QUAND LES FRANÇAIS PAIENT LES RETRAITES DES ÉTRANGERS
.
200 MILLIONS D’EUROS DE FRAUDES À LA RETRAITE ! Chaque année, les Français payent les retraites d’étrangers existant ou non… Des fraudes massives face auxquelles le gouvernement peine à réagir. L’association CONTRIBUABLES ASSOCIÉS alerte le public sur ce phénomène.
.
.
.
53 000 RETRAITÉS FANTÔMES À L’ÉTRANGER
29 SEPTEMBRE 2017 CONTRIBUABLES /
.
Dans son rapport du 20 septembre dernier, la Cour des comptes révèle que plus de 53 000 bénéficiaires inconnus touchent une retraite française dans un pays à l’étranger alors qu’ils n’y ont pas droit… ou qu’ils sont morts !
.
[...] dans le dernier RAPPORT DE LA COUR DES COMPTES (chapitre XIII, page 575 et suivantes) sur «l’application des lois de financement de la sécurité sociale», nous a encore scandalisés !
.
Les caisses de retraites continuent de verser des retraites à des morts !
.
Ce n’est pas la première fois que la COUR DES COMPTES soulève le problème…
.
Il y a sept ans déjà, en juillet 2010, ROLANDE RUELLAN, la pRÉSIDENTE DE LA SIXIÈME CHAMBRE DE LA COUR DES COMPTES, s’étonnait devant les députés lors d’une audition de « l’étonnante longévité des ressortissants algériens bénéficiant d’une retraite française en Algérie».
.
Cette haute magistrate avait mis le doigt sur un dossier épineux. Sans suite…
.
Il a fallu attendre sept ans pour qu’une enquête sorte enfin sur ces pratiques absolument scandaleuses.
.
Car dans son rapport du 20 septembre dernier, la COUR DES COMPTES révèle que plus de 53 000 bénéficiaires inconnus touchent une retraite française dans un pays à l’étranger alors qu’ils n’y ont pas droit… ou qu’ils sont morts !
.
La COUR DES COMPTES parle même d’un faux bénéficiaire de 117 ans en ALGÉRIE. S’il existait, il serait dans le GUINNESS BOOK catégorie doyen de l’humanité…
.
Des morts ou de faux bénéficiaires touchent des pensions de retraites financées par nos cotisations.
.
Répétons-le, il y aurait plus de 53 000 retraités fantômes à l’étranger.
.
Selon le rapport, c’est près de 200 millions d’euros qui seraient fraudés chaque année, sur les 6,5 milliards d’euros de retraites principalement VERSÉS en ALGÉRIE, au PORTUGAL, en ESPAGNE, au MAROC et en Italie.
.
Cette somme est énorme, et nos anciens auraient bien besoin de cet argent !
.
Car 200 millions d’euros, c’est exactement le montant des aides aux maisons de retraite publiques qu’a décidé de supprimer le gouvernement de MANUEL VALLS en 2016…
.
Vous vous demandez comment est-ce possible ?
.
Comment des fraudes d’une telle ampleur peuvent-elles avoir lieu ?
.
La réponse est malheureusement très simple :
.
Il n’y a quasiment aucun contrôle de l’identité des bénéficiaires des retraites, et les pensions sont versées sans qu’il y ait une coordination entre les différents services.
.
Alors les fraudeurs profitent largement de ce je-m’en-foutisme de la SÉCURITÉ SOCIALE et des CAISSES DE RETRAITE : il est malheureusement tout à fait possible de percevoir du système de retraite français une pension à l’étranger sans y avoir droit. [...]
.
.
.
 
 
21 JUILLET 2015
.
LES DÉPUTÉS FACILITENT LE DROIT DES ÉTRANGERS À VENIR SE FAIRE SOIGNER GRATUITEMENT EN FRANCE
 
21 JUILLET 2015 LE FIGARO
.
Les députés ont approuvé aujourd'hui une modification des conditions d'entrée des étrangers venant se faire soigner en FRANCE, afin d'introduire plus de cohérence, selon le gouvernement, mais au risque, aux yeux de la droite, d'entraîner un afflux de nouveaux arrivants. La législation actuelle permet à un étranger de venir en FRANCE bénéficier d'un traitement médical dont «l'absence» dans son pays pourrait entraîner pour lui «des conséquences d'une exceptionnelle gravité». La disposition du projet de loi sur le droit des étrangers votée par l'ASSEMBLÉE lui donne le droit de venir non seulement si le traitement est absent chez lui, mais s'il ne peut y pas avoir accès «effectivement». Elle maintient la notion «d'exceptionnelle gravité».
.
«Ces soins peuvent être présents dans le pays mais non accessibles en raison de leur coût» a expliqué le MINISTRE DE L'INTÉRIEUR BERNARD CAZENEUVE. Dans la pratique, a-t-il ajouté, il s'agit d'harmoniser le droit avec les faits, car la disposition actuelle, votée en 2011 et qui exige, «sauf circonstance humanitaire exceptionnelle», une stricte absence du traitement, n'a jamais été appliquée dans la réalité, y compris par le gouvernement de droite. Actuellement, quelque 6.000 étrangers viennent se faire soigner chaque année en FRANCE, a-t-il précisé.
.
LES RÉPUBLICAINS REDOUTENT «UN VÉRITABLE APPEL D'AIR»

.
Mais pour les députés LES RÉPUBLICAINS, qui ont voté contre le texte, la nouvelle rédaction, «plus vaste, plus floue, plus large» va entraîner «un véritable appel d'air». Selon l'un d'eux, DOMINIQUE TIAN, un pays va dire à ses ressortissants : «je n'ai pas les moyens de vous soigner, allez vous faire soigner en FRANCE». Par ailleurs, en vertu du même article 10 du projet de loi, ce ne sera plus un médecin de l'AGENCE RÉGIONALE DE SANTÉ (ARS) qui donnera l'avis médical nécessaire à l'entrée sur le territoire de l'étranger malade, mais un collège de médecins de l'OFFICE FRANÇAIS DE L'IMMIGRATION ET DE L'INTÉGRATION (OFFI), afin «d'arriver à une nécessaire harmonisation», selon le rapporteur du texte, le socialiste ERWANN BINET.
.
Actuellement, «les pratiques des ARS sont trop hétérogènes, avec des taux d'accords variant de 30% à 100%», a souligné BERNARD CAZENEUVE. Les médecins de l'OFFI agiront «sous le contrôle exclusif du ministère de la Santé», a-t-il assuré, pour calmer les inquiétudes des associations d'aides aux migrants, comme du Défenseur des droits, qui craignent une politique trop restrictive de l'OFFI, organisme dépendant du MINISTÈRE DE L'INTÉRIEUR.
.
.
.
 
 
16 JUILLET 2015
.
HÔPITAUX PARISIENS, LA DETTE DES PAYS ÉTRANGERS ATTEINT PRÈS DE 120 M€ : L’ALGÉRIE EN TÊTE
16 JUILLET 2015 LE FIGARO
https://lh3.googleusercontent.com/U8U-eKj3Ib8YtMZ3d2kZvV6wUPS3nFiZyQ5vKssxPf7ot8vrUoGQbjh_dizxARex4ESLZMOSF0OUB3GfaxK8gtxXFbdU-AI4RFXihMLPkKtsTy25GX8TTBIYu05MgJp0CTk0OYxFrQ8yZFIKaWlGXEBxW2PK5wlXQCo5QqKe320BYZHLyC7fuePR95wFHBn0mGrY9pPhvetNOihdw0QZNTuxsM2Rg3WJA8PKL-0HvFoQeyjTKQVENm41OmOVHILh1czjvZiiw61dnwKeWLoyH7Zop2j-fSAZw6ub0VShOhbEi62_7ccnr2m6eyv9Gz7C2V02xDN4YKiNyDTbg2Q5XvlFNb4i0LuVGtgqggSjRDXlfEzF8tZpvQ3iOIAJzqqQ-LuER6-YKQl2flUpBhggc7YuiJqsPTYcjOnjHjHRQzpdEEbYeLFBnBzIuRL3UTZmryd4bf1VL4jvhxKjSb28jAVrZoLBX39Q1R6WWm8Hb6Dv3ekM8_mx-ik6R8g9YMpb8_GcGTBHrZSMmKLPjWfsnBPCGNO9SvefNIcAEPHpLtlYZcIiJISPcioABXsXZ1RY2XRoBpAfcJKaGbzESlcsaECl8v8SH2gJ=w475-h209-no
 

L'ARABIE SAOUDITE DOIT 3,7 M€ AUX HÔPITAUX DE PARIS LE PARISIEN

Près de 120 millions d'euros : c'est le montant de la dette accumulée par les pays étrangers, à la fin 2014, à l'égard de l'ASSISTANCE PUBLIQUE - HÔPITAUX DE PARIS (AP-HP), qui propose un plan d'action pour éviter ces excès, selon un document interne consulté jeudi par l'AFP.
.
D'après un bilan présenté le 7 juillet par la DIRECTION EN COMMISSION MÉDICALE D'ÉTABLISSEMENT (CME), les sommes non recouvrées par les hôpitaux de l'AP-HP auprès de patients, français ou non, résidant à l'étranger, ou de leurs assureurs, s'élevaient à 118,6 millions d'euros au 15 novembre 2014.
.
Ce chiffre, qui ne concerne pas les patients étrangers résidant en FRANCE, de manière régulière ou non, équivaut à plus du double du déficit du compte principal (activités de soins) de l'AP-HP, soit 49 millions d'euros en 2014.
.
Parmi les pays les plus redevables, l'ALGÉRIE arrive en tête, avec 31,6 millions d'euros, suivie du MAROC (11 millions), des ÉTATS-UNIS (5,7 millions), de la BELGIQUE (4,9 millions), de la TUNISIE (4,7 millions) et de l'ITALIE (4,1 millions).
.
De 2010 à 2014, le nombre de séjours liés à l'accueil de patients domiciliés à l'étranger a crû de 9,8%, avec, en 2014, des séjours plus nombreux pour l'ALGÉRIE, le MAROC, l'ITALIE et le KOWEÏT.
.
.
.