Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/03/2019

LES GILETS JAUNES ACTE XVIII 16 MARS 2019

LES GILETS JAUNES ACTE XVIII

16 MARS 2019
.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/BnJSiDLEuDBPR_1HGyqoq_F9S3YFeKRLtAGAdaZJ93ozFLYp3NYbscStbgmkE2OA61EXRYMdNsLKDPbM1V2h3k9ZyqVHRPiZlIkKUF4Dxx4ebTAgwWhkBHBCCouIZp-lPLA9dpZFnNSlRht2n8-lVxIHNmgn2j-399BXqCz0aGJ8qYRQWIlO4DcIeC6OfUHDTn_Sk4QOX2vb55AwtiU3H7bZwghtRqX4ZC4acreL4yLzrBi0_H9nk4C7oRzpdhRZbezeHy6OwwzH_PNE_KZX3Wmn8ngLmF-2om-CxBdVkvnA9zBu09Xm1jcA0I2Km7AFhqSHoNa2ttgVwV1xtkGboq2dzUubMB7koddfD-E-uaDY-yn6gn4-DpfN7IGwjMg-3DNzgMG7cNMuPiIeu61_l_QMZN78fkUXcBRwdD-xoZ2yA8DSX6otFPB_ezUuTsXuTnCYIkDFXBJlbD-4ywZ78E9PSES16hjvoyeJVcmDzXkyiP0sxFVx3b9ALsHUFR_6oRu0pD54ccf6JLeW6OW06WeYZXmUw3ogsU9L527hWK_ecxx9ccOozyHzoVxidhNrLCNp0ldwU6LbSnEkZSrVZOCivSbIIVMMLIseCwPeUJvezWdSUZn9JikiPJLeqv8fL5oYYVjTr8e_wM5Pi2aU4pCVOU6XRm4g1ZFXZ53l5zlc8dGko0XAfyZ5fm_dnLt5veG31GvmQnnjCEByriXlvwwBLA=s250-k-no
.
.
..
.
.
..
 

.
LA GUERRE CIVILE ENTRE TRÈS RICHES ET TRÈS PAUVRES A COMMENCE LE 16 MARS 2019
Les équipes de l'AGENCE TARANIS ont réussi le tour de force de vraiment capturer la furieuse détermination des GILETS JAUNES et des BLACKBLOCKS. Cette vidéo est un exploit car elle montre la guerre civile, la vraie, avec des accents moyen-âgeux, en particulier avec la pluie de pavés qui tombe sur les CRS comme une violente averse de grêles. Il y aura un avant et un apres 16 mars 2019.
.
Comme EMMANUEL MACRON a choisi de balader les Français avec son débat cache-misère et surtout de continuer à ignorer les GILETS JAUNES, eh bien il vient de se prendre un dramatique retour de flamme.
.
Non, le mouvement des GILETS JAUNES ne s'est pas essoufflé, il ne s'est même pas radicalisé: il a décidé de faire la guerre à MACRON puisque celui-ci a décidé, contre l'avis de tous les députés, de vendre les AÉROPORTS DE PARIS.
..
A 5h45 du matin, les députés à la solde de MACRON ont voté et nos aéroports parisiens privatisés.
..
Une véritable insulte de plus à tout le pays. On vend ce qui rapporte de l'argent, et on ferme tout ce qui ne rapporte rien comme les maternités, commissariats, gendarmeries, tribunaux, hôpitaux, trésoreries (regardez la liste à droite), collèges, casernes, forêts, châteaux et surtout entreprises florissantes.
..
EMMANUEL MACRON et son bras droit aux finances BRUNO LE MAIRE ont décidé de passer en force malgré l'opposition des députés de gauche comme de droite, et surtout du peuple français.
..
Seul souci: désormais, les députés EN MARCHE ne pourront aller nulle part, sauf sur les plateaux de BFM-WC où ils peuvent encore vendre leur soupe ultra-libérale.
..
Du coup, les GILETS JAUNES et les BALCK BLOCKS ont tout cassé sur les CHAMPS ÉLYSÉES, mais pas que là. Au moins une vingtaine de voitures de luxe ont été incendiés un peu partout dans PARIS, sur les trajets qui ménent des gares à l'ÉTOILE.
..
Et oh surprise, si d'habitude des 9h du matin les camions de CRS entourent la PLACE DE L’ÉTOILE via les rues de TILSITT et PRESBOURG, le 16 mars 2019 rien!!! Comme si le pouvoir exécutif avait donné carte blanche aux manifestants, ou bien parce que, par manque d'effectifs, CASTANER a préféré abandonner les CHAMPS-ÉLYSÉES pour mettre ce qui lui restait comme forces autour de l'ÉLYSÉE.
..
Pour protéger le palais alors que MACRON se trouvait au sommet d'une colline, tel NÉRON observant Rome en train de brûler.
..
Donc, désormais la guerre civile a commencé, et elle sera de plus en plus violentes, avec des policiers et gendarmes qui (après ce 16 mars) préféreront se mettre en congés maladie pour burn-out.
..
Regardez-les, et constatez avec moi qu'ils ne pourront pas tenir face à cette haine et violence encore bien longtemps, car leur travail n'est plus du maintien de l'ordre mais protéger un pouvoir devenu illégitime.
..
Je dis bien illégitime car 1) l'élection présidentielle a été manipulée par les médias au profit de MACRON, 2) les Français avaient voté contre l'EUROPE, et NICOLAS SARKOZY a signé à leur place de TRAITÉ DE LISBONNE violant la volonté du peuple auquel les politiques avaient demandé de s'exprimer, et 3) parce que Macron n'a eu de cesse depuis 3 ans d'insulter publiquement le peuple qu'il représente.
..
On n'a jamais vu ça ailleurs !
..
Conséquence: le couvercle qui maintenait la colère, sous la pression du chômage et surtout de la suppression de tous les services publics a volé dans les airs.
..
La révolution et/ou la guerre civile sont en marche. Il n'y aura pas de place où se cacher et il faudra prendre parti pour les très très riches ou bien pour la... majorité des Français.
..
Ce sera à vous de choisir. Regardez bien cette video, et vous comprendrez par moments on se croirait dans une bataille antique, il ne manque que les flèches.
..
PIERRE JOVANOVIC
.
.
.
«ON A 12 COMPAGNIES DE CRS CANTONNÉES POUR SANCTUARISER L’ÉLYSÉE ET ON A LAISSÉ FAIRE LES DÉBORDEMENTS»
16 MARS 2019 FRANCETVINFOS /
.
LE SECRÉTAIRE NATIONAL CRS À L’UNSA POLICE SE DIT «SCANDALISÉ» DE VOIR «QU'ON NE FAIT PLUS DU TOUT TRAVAILLER DES GENS FORMÉS POUR PROCÉDER À DES INTERPELLATIONS».
.
Alors que la journée de mobilisation des «GILETS JAUNES» a été émaillée samedi 16 mars de violences et de pillages à PARIS notamment, le PREMIER MINISTRE ÉDOUARD PHILIPPE, accompagné du MINISTRE DE L'INTÉRIEUR CHRISTOPHE CASTANER et du SECRÉTAIRE D'ÉTAT AUPRÈS DU MINISTRE DE L'INTÉRIEUR LAURENT NUNEZ, s'est rendu devant le COMMISSARIAT DU 8E ARRONDISSEMENT de PARIS pour rencontrer les forces de l'ordre et les pompiers afin de les remercier. «Venir saluer les forces de l'ordre c'est toujours important. Il va saluer des fonctionnaires de police qui n'ont absolument pas été engagés sur le dispositif», a réagi sur FRANCEINFO DAVID MICHAUX, SECRÉTAIRE NATIONAL CRS à l’UNSA POLICE. «On a 12 compagnies de CRS qui ont été cantonnées et cloisonnées pour sanctuariser l'ELYSÉE et on a laissé les débordements se faire», a-t-il dénoncé.
.
C'est quand même énorme d'avoir environ 1 000 fonctionnaires de police spécialisés dans le maintien de l'ordre cantonnés, comme on a pu le connaître dans tous les événements qui ont précédé décembre.
.
DAVID MICHAUX, SECRÉTAIRE NATIONAL CRS À L'UNSA POLICE À FRANCEINFO
.
Il y a eu, selon lui, de mauvaises priorités dans la gestion des forces de l'ordre et de la sécurité à PARIS. «C'est flagrant, à partir du moment où on n'anticipe pas un dispositif qui était annoncé à risques avec aucun contrôle en amont, avec des dispositifs qui auraient pu être maîtrisés», a expliqué DAVID MICHAUX.
.
Le SECRÉTAIRE NATIONAL CRS À L’UNSA POLICE a estimé par ailleurs que l'on «aurait dû procéder à un dispositif très particulier et non pas cantonner des gens qui sont spécialisés dans le maintien de l'ordre à des missions de garde statique. Je suis scandalisé de voir qu'on ne fait plus du tout travailler des gens formés pour procéder à des interpellations et qu'on leur donne ce type de travail à faire», a-t-il lancé. Les chaises d'un restaurant en feu sur les CHAMPS-ELYSÉES, samedi 16 mars à PARIS, où la manifestation des «GILETS JAUNES» a dégénéré, avec des scènes de violences, d'affrontements avec les forces de l'ordre, et de pillages.
.
.
.
«ON DIRA»IT QU'ON LES LAISSE FAIRE !» : DES CRS DÉNONCENT LE MANQUE D'ANTICIPATION DE L'ACTE 18
17 MARS 2019 RT /
.
MARQUÉ PAR DES VIOLENCES CONCENTRÉES SUR LE VIIIE ARRONDISSEMENT PARISIEN, L'ACTE 18 DES GILETS JAUNES AURAIT-IL PU ÊTRE MIEUX ANTICIPÉ ? DES CRS SE MONTRENT CONFUS QUANT À LA STRATÉGIE ADOPTÉE EN AMONT D'UN ÉVÉNEMENT QUI S'ANNONÇAIT À RISQUES.
.
Forcé d'écourter SON ESCAPADE À LA MONTAGNE , le chef de l'Etat s'est exprimé dans la soirée du 16 mars sur les DÉBORDEMENTS parisiens à l'occasion du 18e acte des GILETS jaunes. Ainsi, réitérant des PROPOS DÉJÀ TENUS LE 26 FÉVRIER , EMMANUEL MACRON a de nouveau estimé que «tous ceux qui étaient là [s'étaient] rendus complices», appelant de ses vœux à «des décisions fortes, complémentaires» pour que ces violences «n'adviennent plus». «Nous n'y sommes pas» a-t-il constaté.
.
«C'EST FLAGRANT, À PARTIR DU MOMENT OÙ ON N'ANTICIPE PAS UN DISPOSITIF QUI ÉTAIT ANNONCÉ À RISQUES AVEC AUCUN CONTRÔLE EN AMONT».
.
Un échec qui a été dénoncé au sein même des forces de l'ordre alors que selon certains professionnels, l'événement aurait pu être mieux anticipé. Ainsi, DAVID MICHAUX, SECRÉTAIRE NATIONAL CRS À L'UNSA POLICE, a dénoncé auprès de FRANCE INFO une mauvaise gestion des priorités : «C'est flagrant, à partir du moment où on n'anticipe pas un dispositif qui était annoncé à risques avec aucun contrôle en amont» : «C'est quand même énorme d'avoir environ 1 000 fonctionnaires de police spécialisés dans le maintien de l'ordre, cantonnés, comme on a pu le connaître dans tous les événements qui ont précédé décembre.» a regretté le syndicaliste.
.
«C'EST PAS CROYABLE, ON DIRAIT QU'ON LES LAISSE FAIRE ! C'EST QUOI L'OBJECTIF ?!»
.
Un fiasco également ressenti par un autre CRS, dont les propos, rapportés du terrain parisien par LE JOURNALISTE WLADIMIR GARCIN-BERSON du FIGARO : «C'est pas croyable, on dirait qu'on les laisse faire ! C'est quoi l'objectif ?!» se serait ainsi indigné l'officier entendu par le journaliste, alors qu'il conversait «discrètement» avec ses coéquipiers, «lors d'une pause aux alentours des CHAMPS».
.
Un PORTE-PAROLE DU SYNDICAT UNITÉ SGP POLICE-FO a pour sa part déploré la non-déclaration de manifestations : «On ne pouvait pas sécuriser ces manifestations. Il n'y avait rien de déclaré. Il a fallu un peu de temps à mes collègues pour sécuriser les CHAMPS-ÉLYSÉES.» a ainsi expliqué le syndicaliste à l'antenne d'EUROPE 1 .
.
Selon le MINISTÈRE DE L'INTÉRIEUR, 32 300 personnes ont manifesté dans toute la FRANCE, dont 10 000 à PARIS. De son côté, la PRÉFECTURE DE POLICE a rapporté que 237 interpellations avaient été effectuées. En outre, le bilan révélé à 19h a fait état de 17 blessés du côté des forces de l'ordre et un pompier, 42 chez les manifestants.
.
Le Nombre jaune, collectif de GILETS JAUNES qui s'attèle à évaluer la participation aux manifestations chaque samedi, a quant à lui compté 230 766 manifestants, selon une première estimation donnée en fin de journée, GILETS JAUNES et manifestants pour le climat confondus.
.
.
 
 
ACTE XVIII JOHANN CAVALLERO CRS DELEGUE ALLIANCE «PLUS DE CONTACT PLUS DE VIOLENCE PLUS DE BLESSES»
NOUVELLE DOCTRINE DE MAINTIEN DE L’ORDRE : LE GOUVERNEMENT ASSUME LE RISQUE ACCRU DE BLESSÉS
19 MARS 2019 BFMTV /
.
Le PREMIER MINISTRE, ÉDOUARD PHILIPPE, a annoncé de nouvelles mesures de fermeté pour répondre aux violences qui se sont déroulées sur les CHAMPS-ÉLYSÉES. Plus de réactivité, plus de fermeté et plus de contact. Au risque de faire plus de blessés.
.
«Quand on se mêle à un groupe armé, qu’on pille, qu’on casse, on s’expose à des coups de matraque, de grenade, a déclaré PATRICE RIBEIRO, SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DU SYNDICAT SYNERGIE. Sinon on respecte la loi»
.
[…] Face aux violences, pillages, mais également au profil des casseurs, l’exécutif sort les muscles. Tout en assumant la menace de faire plus de blessés. Samedi dernier, il y en a eu 42 côté manifestants. «Jusqu’à présent, nous avons voulu faire très attention et nous voulons toujours faire très attention aux débordements, aux accidents à la sécurité des personnes, mais nous constatons que le déchaînement de violence justifie une réponse ferme», a fait savoir ÉDOUARD PHILIPPE lundi, reconnaissant sans détour qu' «il y a plus de risques» avec une stratégie policière qui prône plus de mobilité et plus de contact.
.
Interrogé ce mardi sur BFMTV et RMC sur l’usage de la force et le risque de blessures, LAURENT NUÑEZ répond du tac au tac: «Bien sûr que je l’assume (…) j’ai toujours assumé les instructions que j’ai données (…) j’ai la faiblesse de croire que la grande majorité des Français nous demandent cette fermeté, et elle sera au rendez-vous», a auguré le secrétaire d’État auprès du MINISTRE DE L’INTÉRIEUR. […]
.
.
..
«GILETS JAUNES» : QUE SONT LES «MARQUEURS CHIMIQUES» ANTICASSEURS QUI SERONT UTILISÉS «DÈS LA SEMAINE PROCHAINE» ?
19 MARS 2019 NOUVEL OBS
.
A quoi vont ressembler les «moyens nouveaux» promis lundi par l’exécutif pour faire face aux émeutiers en marge des rassemblements des gilets jaunes ? Parmi les mesures annoncées : l’arrivée dans l’arsenal des forces de l’ordre de «PMC» (produits de marquage codés).
.
Interrogé ce mardi au micro de France-Inter, le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, a livré des précisions au sujet de ce nouveau dispositif anticasseurs : «Nous allons le faire dès la semaine prochaine»
.
Ces «PMC» pourraient ainsi être diffusés via «les engins lanceurs d’eau», a indiqué le ministre, se gardant de donner pour l’instant davantage de détails : «On pourra dire ‘tel jour à telle heure vous étiez devant tel magasin», a-t-il expliqué, rappelant que ce type de dispositif est déjà utilisé dans des commerces afin de dissuader – ou d’identifier – les personne susceptibles de commettre des braquages ou les responsables.
.
«Si vous cambriolez un commerce, vous ne vous en apercevez pas, mais il y a un jet de produit marquant sur vous, qui permet ensuite d’identifier que vous étiez là et que vous êtes responsable du cambriolage»
.
«Un qui est un marqueur coloré qui fait que si vous êtes marqué, au moment d’une infraction par exemple, et qu’on vous retrouve deux heures plus tard dans le métro, il sera plus facile de faire un lien. (…) Les autres sont appelés «ADN» (…) Ce sont des marqueurs transparents qui font que quelques semaines plus tard, si l’enquête aboutit à penser que c’est vous qui êtes responsable, vous êtes interpellé, on va retrouver des traces. On pourra dire, tel jour à tel heure vous étiez devant tel magasin» […]
.
.
.
LE PARLEMENT ADOPTE LA LOI ANTI-CASSEURS
13 MARS 2019 VALEURS ACTUELLES /
.
MARDI 12 MARS AU SOIR, LE PARLEMENT A ADOPTÉ DÉFINITIVEMENT LA PROPOSITION DE LOI LR DITE ANTI-CASSEURS DANS LE CONTEXTE DES MANIFESTATIONS DE «GILETS JAUNES».
.
Le vote est tombé tard dans la soirée, mardi 12 mars. Comme attendu, LE PARLEMENT a adopté la proposition de LOI LR ANTI-CASSEURS, reprise à son compte par le gouvernement à la suite des manifestations des «GILETS JAUNES» , après un ultime vote au Sénat. Cette proposition de loi, qui prévoit des interdictions préventives de manifester, des fouilles et des sanctions pour dissimulation du visage, a été adoptée par 210 voix contre 115 et 18 abstentions. Il appartient désormais au CONSEIL CONSTITUTIONNEL, saisi sur le sujet par EMMANUEL MACRON, de se pencher sur cette loi.
.
Comme le relaye en effet RTL, le MINISTRE DE L’INTÉRIEUR CHRISTOPHE CASTANER a expliqué aux Sénateurs que «cette saisine permettra de lever les doutes, elle permettra de lever tous les soupçons» De son côté, le DÉFENSEUR DES DROITS JACQUES TOUBON s’est réjoui de cette saisine. «Nous verrons bien ce que le CONSEIL dira mais il est clair que cette disposition sur l’interdiction de manifester peut paraître contradictoire avec nos principes constitutionnels», a-t-il confié à RTL. «Ce texte présente un risque d’arbitraire. Il peut finalement permettre au préfet, donc au gouvernement, de choisir ses manifestants», a pour sa part regretté JÉRÔME DURAIN (PS). La CGT réclame quant à elle «l’abandon pur et simple» du texte.
.
.
.
ACTE XVIII PAROLES D'ÉLUS
ACTE XVIII EMMANUELMACRON
ÉDOUARD PHILIPPE APRÈS LES DÉBORDEMENTS DE LA 18E JOURNÉE DE MOBILISATION DES GILETS JAUNES
CHRISTOPHE CASTANER DES CONSIGNES INAPPROPRIÉES ONT ÉTÉ PASSÉES SUR L'USAGE DES LBD
 
PHILIPPE DE VILLIERS «ON A SOUS LES YEUX L'IMPUISSANCE PUBLIQUE D'UN ÉTAT DÉMANTELÉ»
https://lh3.googleusercontent.com/vvVL7Pos0JEMO1oS7rZJ80aI7e_2pC5qVj35ZSjEp-KPF4wSLrriNqmInnKQNR-DCzf0FGJ840xZorr7ESKXFpPecqmHbpjrZXkiud3P_GVQdBkXIePVSaLi082oU5Pn54We7olusXwC1QpoF-U3uJXtXFJnCBFQZvY7WXg2hw5iGEspcrK_NWehZGSM-RVvK9VVgNP58mdIBPbI6LzH8t9LRLY31iQZddXxqxJCUMEvMPKe1oHewDCUTzZTbPC1ZPhIDFGrKCXx6fhWfxFrO5X89gPCYsaog76JX0BoNo2IsAII1czwzIE51Gxy1Pzm9aWVQxhDdB2aHBP8jxioeEDYKBOYXxsFwGNUtFFoAnjj1sbGXyQgwUEzQm0gv2Y1WGcaopuQ2a-0c5QCCno-k_hGsvogHLEFuJSirbp_OFRMtSF8xhR5mpKme_QdW8SddTZ0np_p4IysXuVV_0XdgWbtUwS-pAfDMXkzQ3sXvlaBLVT87kKRw9-cYMs5EpzU1oDbA4mD6-szAqKwOVLKAw2CbsTMop1czGD56yApVwSnqcCsR80VdTG_TJ575WgVY7jgxSDCzCoXPelWqweB1uUy4KOacwYsk-IfR5KJTByctaAkVKfZaLSaV902gNgiOJ6oyofYnDHs5DOzyVhkCzDxNo1pc0NyABC2RV7NWCEiqwCrF9PPn_wQQDVSrUVzfjWy_XCHMPeYRO-pDp5Q_hT1DA=w285-h187-no
https://lh3.googleusercontent.com/G97Gqxs095mOZIogWj5y_-6aPZIOqqT8n0kn-ERIAejNFGRbgbTPkmrhNE_JQoxNJZFmU5iuF80_WbOymuvyi3pPZxP-ptTjJ2xp5m-ADdIyrSGt_2Ln2TUq4w7nzlf_BHvCpNhAW71FaUrQP_X0G6K78zkmLVdivTTD7JTaAl_OXu3sruILe_4Lufqp2BHDivpVyCmsP_u_vR_NvvifD-rz0UrvzcpGQe3LM_2KOTHtNTQJB4AuzKTeglkBIIposYLAvmE8_D_nZ2Gc_ZYIXWmssAmioFXji30euFGK4dRud982BpAZG0FtlOmM80IPt8sGEXKlRXaoJClEdW_W0T3Tx8lxyclyjZ2FhnYYHYtiFyf-V2W6gmtLOs_U512EhnSILV4ZZPHVdba1yF3mRWaHY7SGy5_lsJbj1ZcwquUcQJodStcU1qVIurI5NeQpKyPkDSZenSqgLa2OipyX-1jshqRNnT0c8KmuqqDjxdHyrW1-WolCHfWrXi9ewAKozdOM75QYpIYfZI_RWlltH1dhz7hr3OHD3XSVhTC_nUkeII892nTZ_xyiemsTQRddh0t4ZA9ACTGqWEaT44HM-OXw2kNveVaM4tQ76rvZUptKueTUR_xq3TkdOWLa5W2DWUJXwCitwbVw29nCeqVI8aHnQ0aMyJm6fsAEgsJoJn4_M689aJoE-ZOL3m80R_8ss63A3OqsO5XKNCRmxDRtsBGWQA=s250-k-no
https://lh3.googleusercontent.com/LimPopA3z_XfEcZUpgYwjx_QK-koCkD7XwsPfxMkWMt50zMqGyO1JdYxS-UuDcuD5uAMEpYfdYbt_Dgl8SE9DptwIeGNDAcxSDxvR61KPfeNiOH5oR-fQpl8ZLa_iAM9JT2WdHtb9ggtb8GA9Nzg7TBT7z9_PCJnV5SXx03Kdo8zvu1LE85Dqcc2H3JfvxAs8b00ISSISz5n7vNys-W_nDdBtV0wSxFGlGgaxyz9ie6sPz2S-88vTkXsMdEV-WFYR8XXioDUWSGXyOBOKaHn3AKIeA2SULg-h7oHpHq0D2-y76nUR7TCrBrL-vqXEode8m7aA2nv5VW3sR6k7AhLr3YEFLLLppZoimuEf3MwxAvUyy5wXN2YUYSBz-g_ULxnQo-C1kwVHX0eUTFRtDnd3jbZRT-2udPXcIVxzJGZ9GKVTJBqF6Y4EtNGm5GUxkObgpg5DoSmus7FMwOiLkzzOEI5skQXReIGyl1BfHe88hnV3mDAv883-7jTS6_spkjMKllO_VZZZ_VS54yUpk_UI8Jh03AQWltjNAMZXGOu-WGaFfwEvDWw-OLg9nllrgvcfZIybllUTrswUkKZTvtVG45dTXub12-Vs7N6uZrCvA0WabwVB9VjULg8aBQzzUshOc6dvfw-MFYh9vp1jTHlE6Lb1u6uww8HI5Joc_CHuBSDxJFH7r75VS3s02Yj1a1UrFeZVnartVRj3Gx_QBgbvYRJhQ=w285-h246-no https://lh3.googleusercontent.com/H6AKIEemn0-zeVYW3mzzSihBmcRaBH8XGXX2aN24fDI5H7JEoq9rTUELH0Zk5IpPmWS5dDZ7ki48AEa9nfYW1gbCG0s1DnQvKnrMdAL4hsCdB33Kkp7XdmEOGfInQywHJmMwXouJ2Tzb82skV-r9-u4lSPbsyV7vM8btEWl0Nx7Zd0UEyzn4olfMJOVfNbyAqg1PPm6iAYnqXbvP53J4OeGlmJBpRAxLgmo-rxBpZ2-z86aYFA1AOY9amB2HST2uKf7OQIxDDAuYLv34NVkOJbVRFoywGQk_GDWmlWm4pizzbvZ6kBVYtwDnkbNXFq6sNIdCWcMEU3yGNnN2TykAfZtBWwJHOpVnee3FdTUGeifkIJINFIIjF_NikX2RqLJ5th8yurxJUXqfMlctXRbTsnunPSAbsZ463RBh7qh78vE1UHZnsSI_vUdq1uW9jVJWL4JTnllNX9yJiB_eloj93S8QwgHwR6_rxSR1LYcdFqMofJnczPtPA5HHSzsIwdVxXitbEMGJ2L_nuZB0kmywTNpl-FCKUOvb1Nums9SOSJLp2xONgz4VikBMI4NYJQGCxJ_D8UO0gyp8glIqMGpZpJWekM5MFbqIt5WTdly6p4UUu5xdwHrP1baenpYGAXjuihuqJQ7xTJfQI0-w5tC9hOf5EaH_wqt24Naxsr-lOXvsSQrwL87QsdeRN06M9-mHJuy1tVlHAOmi7XKEsr37zHVYHA=w285-h165-no
https://lh3.googleusercontent.com/xMKKjPRBTnD2ZkU6IBbk6k2ROr3dbLe0SNoZkIos367OGwECnsBmB0OGujgQAzi9wq33OxU-cz8oqbcopXXFOsYG2Qo7MwUsh_97qWcOVCrZJ214IYhlXRD4r7PCvFSQ3uUHgTQqsoU2jGF1ex_8qAQVFZME0X2E9aPdbmShCd8iN8_yiQ72Sect-2lXPF5JJQ8DlD_llSPkhzKw1SziW2NHvFKDof0V2Eq5hOiYxzyNedOju_YX64SB0X-m0IwH1iBrzR4z2mwyJfCGI_63sMVjI0vN42SYD3P1z_xUtSBUnrJcWN5SXcptUjCGVPTBzxfpGeMq8izW-MN_ZpcVC8-Dm0sZ-tsU_qqU0TKeSQfFluN_b-nB1U2DrD9nkh6pWwFKW0_BcD7IyAmKzZsIt06IS0c8yZ1tkw1p2qxzuuYMLDU4tJDn9plOkohB7yQSkekuFTlFy4Q6SHEFQqp8G4H6zUPr1mJch26MqLgReWCWXMr081P6QbUEIIJgm7uS8JQtTj67gPeKCoyYuzT7q3xFobx50m9rZXfhcAIfML3hXVi9x1K22Xpkgv2-KHXZCZBP5uMdBEGVVqYQcAKjFGr9vfPYGybRdElLnE9bGB9PlUzxqJhPtz_mtm0lZrkBACwoOm8RHz6h3mgGGmfuXr-_SJVNhLcd72ypOa6eUPcLieu4_K0px_DwGm96dKf-FiYRtg9gqNa955XmuiDL9sTiqQ=w285-h244-no  
 
.
.
..
ACTE XVIII VU DE L'ÉTRANGER
ACTE XVIIII TALIE TOUR DE PISE MESSAGE A EMMANUEL MACRON
 
 
.
.
.
ACTE XVIII ACTIONS DES GILETS JAUNES (DES EXEMPLES)
ACTE XVIII MARSEILLE
ACTE XVIII LILLE
ACTE XVIII BORDEAUX
ACTE XVIII PARIS CHAMPS ÉLYSÉES
 
.
.
.
ACTE XVIII BIS (LE LUNDI 18 MARS)
ACTE 18 BIS DU 19 MARS PARIS 20° BARRICADES ET FEUX DE POUBELLES
ACTE 18 BIS DU 19 MARS CAEN BLOCAGE
 
.
.
..
ACTE XVIII MARCHE DES SOLIDARITÉS ET GILETS JAUNES
ACTE XVIII NANTES GILETS JAUNES ET MILITANTS DE LA MARCHE DU SIÈCLE FONT FRONT COMMUN
ACTE XVIII LES GILETS NOIRS REJOIGNENT LA MARCHE DES SOLIDARITÉS
 
.
.
..
ACTE XVIII LES CHAMPS ÉLYSÉES EN FEU (27 ENSEIGNES)
ACTE XVIII BIJOUTERIE BULGARI
ACTE XVIII TARA JARMON ET HUGO BOSS
ACTE XVIII SWAROVSKI
ACTE XVIII LEVI'S
ACTE XVIII LE FOUQUET'S
ACTE XVIII KIOSQUES A JOURNAUX
ACTE XVIII CINÉMA
ACTE XVIII CELIO
ACTE XVIII BANQUE TARNEAUD
 
 
https://lh3.googleusercontent.com/cPGGH_kRXSiUt7kcF_so30_SkgxBwT7uOXsjg3gjI1fpdwL8dO2A2Xfpuwy1Eq-jl89GSuIktkKnFw-PsRUX3fI6ZesDgO0O1_6ARv4YJSPFDHXQ8WjdKsWJK806ozAQGx4px615ZHrZoqWHuSgVgoZu4Xs-HK8D99eVrpdzCJqqvU8Z5sxh5-DIKJQpZg2qONDJb17vncDEQhHTwR17Pj6cEbybmoFhsiloqG49BzDsfg9vNNjAQWXb67pTHIwLG7akuUFlVXcS0qKqHK8uv5cwZWu1hkzf9b33a798_axiM5dH5yEWad288SKi3ZhTbl83zkkdYYD3YZ7ibWUeMz00luOwMEr5N2yWEZUl4x-wDXkawzNVx9G7n1OQXPUU3deN0TFR3TFodGVDhp1IIzWvw9FXwwVYW3xV9AJAjdLutr4uH0qHolpT50ZAMEspTkKBLyKjZt7vpG-tt3qUZPrWjymvmb5PUhUjGeph7sC5SeAqpQo0ACgenmHjA5MlvuCVA8dkiYmmBBWHXlzLO_e5j74NP2GDqQifAStFvlmGDi2iLjjFdsmDrBd17SEV0seq8kJvUxDXeyS73BcBnoOz91M6dmi9ZVcIwyU7lzDY0NskxQ0V8GQVXv_RiBvJhtN1oSWkf1ce9ee7wQuPyaOCRsBBYpSIDE92c-TcqWFI_rFAisUGW3fyOKj1vmnWijjl6jg-1gI769AnxAu2iaO9yw=w285-h149-no
   
 
.
.
..
INCENDIE CRIMINEL DE L’ÉGLISE SAINT SULPICE A PARIS
ACTE XVIII PARIS L’ÉGLISE SAINT SULPICE EN FLAMMES SEULS LES MEDIAS ANGLOPHONES EN PARLENT
 
 
.
.
..
LES BLACK BLOCK
ACTE XVIII PARIS CHAMPS ÉLYSÉES DRAPEAUX BLACK BLOC S
https://lh3.googleusercontent.com/hLWst3qnmg2FaoI5M_2zkqIRooQCgKUgmZT2ZUKXTu6ZdHQh6Yzwj-nWS5R_BnUT1QmS27NYq92ApsJvRR38rtgn-lR9ozCnBXIfwfgvHHwh35acE_V0qkM8IJDWfbGYPCPSPtjZEBHMHUq_iosIMFtblPSiW4B5zOGvyPKCmqKppQ2WcAoyf96_iPDF4WyRMFwxArpsKoHQzYdKH1x79Fb8iVPojzL93KjK2WyX-td9z3p6Ryh-6z_oUFsLetuCXnq-Xgek4eVAve1vi5OHHp4xiZ_HII7eewtl5-Grcozx0aSdqrX2oHaPGajgmZ1c0UMpqC1E4D9bPXm5IdIltc982nNOiHaDSoJlYNUa10Y1uWOmL1yWyL6_LdJDUlsByI12bobmBdlpNMtGFGwiOmxbWoN_HH4tHGHIvZbzLN9QSCoiTP45D31GEsrrU3IeG6FL3nFFSecBhpbR9h42pBdmqcbYRs5KMRPlt74I24jJy_IgkQ1VeFu_BLAdG_swswswP0I9ZgIIgUzf9g4DegTIyduyS64c50i2PNDbNsT0ZycG_8PEKc1t2GA2gYZOFAUvg0Ylp9OP2u7_x97qZijU3Nm82LnbNptS_b-nhc1KvQ89n-qmTjy9RRTTl_wV0vZYm1eeicERZmxpDIE8Vnve3MzsAn44Q6W1EGMUau3pl5-zZ_WZkniVYOB1qpIvhKTwkO15wG1uatX_5OOE_ShdDg=w285-h317-no
ACTE XVIII PARIS CHAMPS ÉLYSÉES ES BLACK-BLOCS SE VANTENT D’AVOIR TOUT SACCAGÉ À PARIS
 
.
.
..
VIOLENCES À PARIS/BLACK BLOCS : DES GILETS JAUNES DEMANDENT «DES COMPTES» À L’EXÉCUTIF
17 MARS 2019 BFMTV /
 
Après les violences du 18ème samedi de mobilisation, des GILETS JAUNES s’adressent, ce dimanche, à l’exécutif. THIERRY-PAUL VALETTE, CO-FONDATEUR DES «GILETS JAUNES CITOYENS», a annoncé avoir demandé «audience» à EMMANUEL MACRON, «une réunion de crise», pour obtenir «des acquis conséquents pour les GILETS JAUNES et les citoyens».
.
«Nous demandons par ailleurs des comptes concernant le laisser aller manifeste avec les BLACK BLOCS qui ont saccagé les CHAMPS-ÉLYSÉES», indique THIERRY-PAUL VALETTE.
.
«Nous ne sommes ni des parias ni des terroristes et avons le droit à toute la considération de la République, plus précisément celle d’EMMANUEL MACRON !» , a-t-il écrit dans un communiqué. […]
.
Autre REPRÉSENTANT DES GILETS JAUNES, HAYK SHAHINYAN, PRÉSIDENT FONDATEUR DU MOUVEMENT ALTERNATIF CITOYEN (MAC), a lui demandé «sans délai la démission du MINISTRE DE L’INTÉRIEUR CHRISTOPHE CASTANER pour inaptitude à la fonction ».[…]
.
.
ACTE XVII PRISE DE PAROLES DES GILETS JAUNES
ACTE XVII ERIC DROUET SOUTIENT LES RACAILLES DE GRENOBLE ET INVITE UNE CONVERGENCE DE LUTTE ENTRE COMMUNAUTÉS DES CITES ET GILETS JAUNES
ARTHUR, INTERPELLÉ ET JUGÉ SANS AVOIR MANIFESTÉ
 
.
.
.
ACTE XVIII POLICE ET GILETS JAUNES
ACTE XVIII GILETS JAUNES UTILISATION D'UN NOUVEAU GAZ DEPUIS LES TANKS VRBG
 
 
 
 
 
.
.
.
ACTE XVIII DES BARBOUZES CHEZ LES FLICS
ACTE XVIII PARIS CHAMPS ÉLYSÉES LE JOURNALISTE RÉMY BUISINE SE FAIT MATRAQUER ALORS QU'IL FILME UN POLICIER QUI SEMBLE ÊTRE EN TRAIN DE CACHER DANS UN SAC DES ARTICLES DE LA BOUTIQUE DU PSG
 
 
.
.
.
ACTE XVIII VIOLENCES CONTRE LES POLICIERS
ACTE XVIII PARIS CHAMPS ÉLYSÉES DES MANIFESTANTS S'EN PRENNENT AUX VÉHICULES DES FORCES DE L'ORDRE SUR LES CHAMPS-ELYSÉES
ACTE XVIII PARIS CHAMPS ÉLYSÉES DES MANIFESTANTS S'EN PRENNENT AUX VÉHICULES DES FORCES DE L'ORDRE SUR LES CHAMPS-ELYSÉES 2
 
 
 
.
.
.
ACTE XVIII DES STREET MEDICS SOIGNENT UN POLICIER ET SONT BOXES PAR DES POLICIERS
ACTE XVIII PARIS CHAMPS ÉLYSÉES DES STREET MEDICS VIENNENT EN AIDE À UN CRS BLESSÉS
ACTE XVIII PARIS CHAMPS ÉLYSÉES UN POLICIER BOXE DES GILETS JAUNES ET DES STREET MEDICS
ACTE XVIII PARIS CHAMPS ÉLYSÉES STREET-MEDIC COMMOTION CÉRÉBRALE, HÉMATOMES LE LONG DU RACHIS, 7 JOURS DITT
 
 
.
.
.
ACTE XVIII : VIOLENCES POLICIÈRES
 
ACTE XVIII PARIS PLACE DE L’ÉTOILE COUPS DE PIEDS DANS LE VISAGE
ACTE XVIII MANIFESTANT BLESSÉ TRAINÉ PAR LES CRS
ACTE XVIII GILET JAUNE VISAGE TOUCHÉ
https://lh3.googleusercontent.com/pvwBOBCWowBm0pqCnVnJ5-HijSnM_gLF7zSL61qNL8l3Qse3j1W2ivdvjhkKFI5_4e1alGkS4wS91xcGIG2ukhku1ZPaZFpiXhmvo6J3BVbAK_4nUOecuz6HF8l9FG0SecOn5XlqDqy3Tkd63IcwqMsTH15GHuDZjjCWziaJW0xbhzLopnYe6Qefh3e9o-20W20tBph9aeUqN7bmj3sKjJUyi_6d2AyvjWWJY0l_FCohz9QQuuSdVuk4BdGOVp5it-WnwPhfOLTU0ew7E0eMyeZMHM0sCgY8XAP32uQXE1k6wqHsgHWw7HmBlwrsuRkm6ZBo-B-zpSuKbd-ATx89-JT8ta1FdYPO-3_NFFo9b5SdId7d9nIWgjc3FpBdIZvaXdlF5-SGwnh9N9sGHQmd5ScAQ3qTjdlq6wmC3BZgNv31MoM94S_CwzG4RKBhteplwy4QkhVQVXpdXz3ky_0JM4CsSckBxVu4o4FGolCduiO7XMj8vfaG4m8l76OnlkeK5FO3h8GKTLpBFH68ibgIdbpa6x81j--IKj8WpxQzfPyJKc9B32OdszNJhWk0uswXiYzS6I1VZHHoKJZNPOtX2xU8BS6koqlR7cM2KNOgv4ASWKIW_Txlw3K_X-iCDqadLvxmeivjf57s8BSg1IYwRPJ-j5PbzfaEPO-q7ZD4d3Jb87r5bvLk4BBpUQilkMkYGxW2DaIX26m-aZvmn0npHB3WnQ=w285-h320-no 
 https://lh3.googleusercontent.com/E8Itf9Iy0Ur145AE_iErdq08gZ10dv1EfRd3o0GkVJPGbTEzTHp7PiFWM9ZjMFGeDjpZFMHPwn3-2SoNhjJasW-sjEWnIGIbXcIQfWZ-wdFe7lsPEd-dHFPemJuQ73-rS3x4Dyx2UF6xwviyhj8uto97OvF0691PGITl4cKMavPNraPb7L95gSpCBDcmQEiQKciqkht-isNsqWi9S8nP1gAcosbQon6GiLABiHpOOra1yoPIjCV8RuKvgXpCGPUKW55vZxpf9KD2IoHlsxeHwufyv47q8vuc3vLoZBaOdgyFyR3sKb814lFu7Fidq3Bh_znQkihLgS36NmmhBe9hv98S4z-VesEyx_X8fulDygJUWye04k62M2fRNVeGkbPMSEjQtiFqn7Tq89Pr593vpDuMLgy8qpb3ZU97EkbE8bhnAORTfOg2g5oamnfdEQjyhHes5Hh5VZJmurKzux5BiLB9AsXh0tpn-Da21k_UQbu1bqqkEvPanpyFRn0qxK7o61j4P4AqgwnInjEjWfybRbrxafmZBuIU1m95hPkDNzuWUNIy7Me0bd410ZHpPZhGOBoqM3dWbeGGFuBkc9xlLxnvbXTbmr2Qwf2xVx_BUhXs_5rB2bba08miRSaP-LTqK1BUodkvYRnDPFVXFMcZ1mBQphsm3QrKERBgV6yhJz_vdaK3SwlJlRyZ2oRp93ukB6-XofuGekSD0kdqEckTu4VoGA=s250-k-no
ACTE XVIII GLIF4 FRACTURE DU POUCE GREFFE DE PEAU MAIN BRÛLÉE 2° ET 3° DEGRÉ 2 PLAIES AU VISAGE NOMBREUSES PLAIES AUX JAMBES
 https://lh3.googleusercontent.com/kJEPlSiCO3ScjiRY2HQ8C5E0bb78P1FnkVZnsPgWT1lWrVPPIPdLWYUYG8TDUNMiDa2kM_di4LVDtsZLte7s5fc3EsA6mi6MwQuqSP9cPO1_ZiFWYBamVP5h7AaseOUYp22N1RirskR2c7mGdRNcCOBp_PhZbW5wFKuTe4S9YFEc_vBEr0z89VXzcm7MsD6IpdTQ5a7hFAkkYKdZvehQ7mKEBygTiQJKE00XuBKjhJ9CUqe0CtDCb8daxlu-U5bSiAl0UK19c_D2IqkYgdd5uU44VgFt7FYqC1_3uNuDsjHxwlS8i2Wy5gzNi_8YwfoNu2eYHYODs_iFVXqL9WRhGspYqTa5BNoN3kYvm1H7Vz8yvdYO7-AE6Vch0tVSJssE_QnjWLvaq2OX4l8QQH6SW9mkf16LNZrKEwJ0GWy6Qp-v0yssXkaWx1UYSfiAUxDgcm_33imOhfTG7P5RWIrwJOwonHfFssDqjocRzBsr7lxMFSvYv8aD24WBOSNGI3CtsbM06XLQ1eEgzHAGdCM5B-9Q0jd5ZKVltkKyKol45fcrXxA1YIYn1VzAZWpuWDe3d-iB8H9Axx1vXN6VL1lAvs2i_BMy4gXgjVrnRDyt8-C2an4lUPujTOaQw0oOLcbQp7RJqjdzNUIqx_7PYxozlLlC8tAknOHc7xzIfCeYIKfWmrz1vEe2u8FQ4RBBTl-ZQ4Onutl_hOC1P9XUKttQP2EHDA=s250-k-no

 https://lh3.googleusercontent.com/CyPz9n-vJsg9dqGK738x7rt9Fx319aEMWrncDpmv6a_ZYcB0XKZV2oyYpsicvGqPkJUVf0HJE_iyAr1SAzAwTSXOK0wdEJZ86_ya6FXTy4NVKoy7whwLeqBweruWg0-iPeww2vMzyQZ49kidueNdJCLjCOHeiXUnWuDJyAShRvI4mHXCZuygwiUXaN-mO9C3DlSbfX3dXlU8lAU_vM1J_LLH7KY2ejIKsc-8heBl4NMH6QSze-TXYegIaurCzTmfNpMNqqEDfUXLL2ItC3y197MQuAkjOJeR-FJJrzVBqMNyYIrHiQjZxjK51cAmOEGWuB7_E83C4ri5kdXV3YkFX5oyRnnzhGGsBWeJGISni2-CiV0sWOZUlzweTwRyeG_lHq6mS67gRcFUPUor9G1XuXzcbyCJPD6TxHxeE_q6wfDc0dw9WTLe07mJWe90r0AwG-vdhTl2-osY-qGh0bEnGMZ4EKgKwp5wHySRokJJx9-pJXTDcADddpC3yfKhWIileJiWD40_R-cctxufTV4XjWQK5-nQVZzf6FjW8RWAYjzA35jIyMmS_UnbEHRBj4sQyvCBEZJmnZlwqc2UZCyPwzwZ2CHIl8R8k1hpG8NbX7Ax9AbTGn6pdVqj9j_ohEsGh6FkdJdcb5EP1e3D2QKQyfRJiGjvJzVml0fAZHqU98nTDEI2uwRCD-WkKCFAHdjIYL399YbHtW0LM6yIFtOew67vCg=w285-h618-no

ACTE XVIII GLIF4 PIED EN PARTIE ARRACHE

 
 
.
.
.

Écrire un commentaire