Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/06/2015

ARMÉE FRANÇAISE, ALLEMANDE, BELGE, L'OTAN : LA DÉBÂCLE

ARMÉE FRANÇAISE, ALLEMANDE, BELGE, L'OTAN : LA DÉBÂCLE
.
.
.
POLICE ET GENDARMERIE FRANÇAISE : LA MISÈRE
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/4xsYHglUMGYTOFTWycQkh1AB9WRgdDGFHm_O6fiP7_KUTLpMUUQmOqCibTK-MA8OoTLdm62-TR_RCuVO-C7gZKKpdC6FkR4vA-7K72WU44AdXn9xvEhDfpOHQkfUtgac2mPfoCNarQTPpcQSv7jun1Nojqr1_1yO0v1znheZo7H6vhxVn7P2l1RBTDviqTPNUekhCNhVXezOTP7GkXe7pBHDpLAMkGkUeA3KvHG2sl2m6AgCZOKdrynEMz8xWYVoXCHNgnQ7xiPmMhSnTmF6pCIBr1C6DuYCD6oA_o2u9tGK6E6YWH8yf48JTpK966dU5Kz9UKzd98H2AXT67tqjwTEnK36bg6EOjg2Cc0N1Qu4DWmsbXf2TJEvU-bwMHgbc3wuJ_rqeKTmEbc75sE5dDpzjKXqkujX-q-t-hKYeMqVEgYZ5Jm0GxNvwaP4JTUBjrV80V-yCUCieKE9I_8CjZ7QYot_UgJUsvaHcy4Ccb_40ElQwd86f5VNHQtUiBXeAI7thDqjISmbAlUGI-9k5B1jc7-sQgHzx_r-oCI1MXByDolOFKjEJlEzdcYCJ2cT_lSBxVNQBG_LEvH1-3LlAB6ym2vVadjk-=w400-h283-no
.
En cas de conflit entre Russie/Chine et USA,
la France et l'Europe désarmées seront démunies
.
.
.
RÉSUMÉ «ARMÉE FRANÇAISE, ALLEMANDE, BELGE, L'OTAN : LA DÉBÂCLE»
PRÉSIDENTIELLE 2017 GÉNÉRAL TAUZIN «REBÂTIR LA FRANCE» FRANCE-TERRE-ESPÉRANCE.COM
OPÉRATION RONCES L’ARMÉE SE PRÉPARE-T-ELLE À RECONQUÉRIR DES PARTIES PERDUES DU TERRITOIRE FRANÇAIS
Armée néerlandaise les militaires néerlandais réduits à crier «pang pang» au lieu de tirer des balles réelles 1er août 2015
OTAN : militaires armés de bâton
L’état désolant de l’armée allemande
* Les militaires allemands se méfient de leurs armes
* La police belge utilise du gaz lacrymogène pour disperser des militaires 15 novembre 2016
La police d'anvers dotée de pistolets à peinture 17 aout 2015
L’armée belge est sur «les rotules», selon son chef des opérations
ARMÉE FRANÇAISE
* Opération Sentinelle des soldats obligés de s’inscrire à un club de sport pour prendre une douche 11 Janvier 2016
* Armée... c'est la daesh dèche 4 décembre 2015
* Les généraux sonnent le tocsin 6 novembre 2015
* Parachutistes de l'Armée Française cherchent avions à louer pour sauter 14 octobre 2015
* Sentinelle : des photos d’un lieu d’hébergement de soldats suscitent l’indignation sur les réseaux sociaux 12 septembre 2015
* Le prochain fusil de l'Armée Française sera bien étranger 11 septembre 2015
* L'armée française se dote de nouveaux fusils d'assau
* La Cour des Comptes veut des économies sur les repas servis aux militaires 5 septembre 2015
* Misère de l'Armée française à l'étranger contre les djihadistes 25 juin 2015
* Armée de l’air française : la moitié des avions cloués au sol 22 juin 2015
* Vive À mort la France ! l’armée française oublie le «made in France» pour s’équiper de 4x4 américains
* Armée : malgré la menace croissante, les politiques continuent à détruire notre outil de défense
* L'armée française va devenir le premier client de Kiloutou
* France : plus de stocks de balles et munitions à blanc pour leur entraînement : les militaires obligés de dire «pan pan» et «boum boum» lors des manœuvres
* Militaires pas payés depuis la mise en place du logiciel Louvois en 2011... désarroi de «la grande muette» qui ne veut plus se taire
* Armée française : c’est la misère
* Les militaires français s'habillent dans des bourses aux vêtements
* Militaires français au Mali : des rangers dont les semelles se décollent et les coutures cèdent
VERS LA FIN DES FORCES ARMÉES FRANÇAISES ?
* Plus de 12 000 anciens militaires au chômage
* Loi de programmation militaire pour 2015
* Lors de ses vœux aux armées, François Hollande annonce qu'il y aurait 7.500 suppressions de postes en moins sur les 34000 prévus ainsi on ne supprimera que 26.500 postes
ARMÉE POLICE ET TERRORISME
BELGIQUE
* Un djihadiste de l'État Islamique formé dans l'armée belge
POLICE FRANÇAISE
GENDARMERIE NATIONALE
* Police état des lieux
* Insécurité en France l'exempe de juillet 2015 : commissariats, pompiers ou gendarmeries attaqués
* Les gendarmes, premières victimes des coupes budget
* La fin des gendarmes
* Les gendarmes à court d'essence et d'équipements
POLICE NATIONALE
* Le TITUS, un blindé de 20 tonnes, est en test à la Préfecture de Police de Paris 5 Mai 2016
* Les nouveaux fusils d'assaut de la BAC sont arrivés... mais tirent de travers 2 Mars 2016
* Insalubrité : commissariat d’Asnières-sur-Seine, 2 policiers attrapent la tuberculose
* La police rationne ses cartouches pour faire des économies
.
.
.
PRÉSIDENTIELLE 2017
GÉNÉRAL TAUZIN
«REBÂTIR LA FRANCE»

.
.
.
OPÉRATION RONCES L’ARMÉE SE PRÉPARE-T-ELLE À RECONQUÉRIR DES PARTIES PERDUES DU TERRITOIRE FRANÇAIS
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/yNVx3EwVApOJ0AWUumCLY7SXKLVVFBuijrXEeuNP6czB_v4c7NMJvhw4dLWMqgZbkA2rjRRwEE8aFqff5KJw2vTpgkg_4s2TGsuzX4VyM0wzrqesyU140eAwuKg2XHqtw7kBVaJYroKnMezwMLRsZQArBLOrri4F-gKLcIjhWlKx2olKNjGpQ_-fIsHXw7KbqH_y6CvdxdAcxbXgxhPevI_R4539Invx2D-ffOMUaXa7G-irWhYviTZ_qmcTIapUMXaIkqTQVr8j0Or8GO3OPF4DOosx8lJCsBdvenJIT9S2l1g2z2CO7azURVbCYhYHoTr44YWEax2e4PO2bFdqLeogPVIxhMhvv02tCg2NvQycUZqIJ1Y6-3pNFonkmCJgXWrD7TLa4s8iNAO10n2KMePfrLnA4SGKhJQl5zvM5pekowkmC7a2IKwzhCewsF4MjquY--Nomrgn08CC9VNPnQn33ds4GeYjJETKAMlRu01NdfERf3R5CgneXKmNkwKt6xGSZLsngNNdvEAq8i0NOnSeeIjyVEGUZwAa5Nx09ObiWfu64we32DOQB549sdOROtihg_urqrWgIYiUw7jafBm2CoaxTXRV=w84-h57-no
https://lh3.googleusercontent.com/LAC5jVaqxc37f9RgNQU-UUVX4nnXa4XfSmZSKjkmRsLBJmRYoAXj6-fLqVxNF98Tj71AasgFwh1q7T_Rsh6qWNoCwjBs891EYmX3dpLNzeIz_bCsRVjEv-tFAivBboXkCm2y39kdS2vHamcxSk7tTYNCgYEmrXEu-eoGUeQ6SJ-Kz0MaWNSDts73gXvWS0OlIU_BXxGE-47e-9eETJpnDwSrrepGtK6R5Be2bVw0fK_cHvtu6t-0OnHAfj1Fn6M1YK7RY8aWAI60Mrjmiv2TWueSxpdgIgjN1wTGX8pOK555-SbCHgjj8iQA3HzCyT5dglpt3MNgDe4Vf4C7BvsI4ma3chWK8KytG_0cbkzQmJlCBFyA71k19bUwTaD7KptyJA_9BUhZgL5oY88sm-UIgjn96X49JSt05_iMf9wDwAqbZxdskxy6UBIz8Oxofy_9Jg7hVZcYCGCLEtKOYwUXmOvwEh4QzJbXskW2aV5umpUUAqJo3_SJr2ZoIfyBX9zyQVaMsqv7fm1LSbGEPLAXM31cIlQ5vZCpCN1GuL-BvyZUj8e52fxRBLnm2cGU_waup3imyA75hRhST-XxiXue8t8NKSjVbnj0=w135-h175-no
ARMÉE NÉERLANDAISE
LES MILITAIRES NÉERLANDAIS RÉDUITS À CRIER «PANG PANG» AU LIEU DE TIRER DES BALLES RÉELLES !
1er AOÛT 2015 RTL.B
UNE INFORMATION DE NOS CONFRÈRES DE RTL NIEUWS.

Les militaires néerlandais ne semblent pas mieux lotis que leurs homologues belges : en raison des économies, le nombre de munitions tirées à l'entraînement a été sérieusement réduit pour chaque soldat, même avant un départ en opérations, contraignant les militaires à crier «pang» au lieu de tirer avec leur arme, a rapporté samedi la chaine de télévision RTL NIEUWS.

La chaîne se fonde sur un courriel «confidentiel» émanant de l'état-major de la DÉFENSE NÉERLANDAISE. Selon des sources internes au ministère, les soldats à l'entraînement doivent simuler un tir en criant alors qu'ils appuient sur la gâchette de leur arme - un peu à l'image des soldats de l'armée malienne surpris par des caméras - «pang pang» à chaque tir, faute de munitions réelles.

La MINISTRE NÉERLANDAISE DE LA DÉFENSE, JEANINE HENNIS-PLASSCHAERT, n'a cessé de réclamer plus de moyens pour son armée.

Selon RTL NIEUWS, ces manquements sont connus depuis des années, mais leur accumulation ont fini par provoquer une «grande frustration» dans les rangs de l'armée néerlandaise. Le syndicat militaire VBM a dénoncé cette situation «scandaleuse». «Même si vous n'avez pas de balle, vous devez vous entraîner avec votre arme. Cela signifie que vous devez crier pang pang. C'est naturellement désastreux pour le moral des militaires», a affirmé le président du VBM, JEAN DEBIE.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/uoNkHVDNJoLbF5O9Hthq467gW_aT9ToGa9uiZTMMsPWeOdtmwqTaQqQteAAgPtVbCahTz8kEv60rNGIKN_j2LEWgvXO5sOOYm8xffTiUyPS6p3D3tgDR_gzrw95zo3B5IM2MwalKLDrqMaw1xo-zpaBX2aKSC57DkjnWau7holwvA_Ls5PfoG1yYcOzj3rkdXUYL1L_fhoALg7rQ-rZrvyGrzEewO-0m5S7yliAT0L_hDJNnvSMDDF_ZN0E90RNezVZCrN5fw3ntuqpzeIkxu3EfJ6mjXocPfJUOhlVBs_d1mJ7EwlUE__s5xIxeNcdjeFL3Yjz16bv2RukndseqqiMDP0C_2_uLKzJZeFVyANwEKF8MF__3iNFARxC0hECpOFiDiOCCBxYs4c65EY9Pos1a3W079gndn3vvwprEpanvfJJs1hn1Pk6QdisFpZrjPwvyaKQc9MNNzS_jE91oI15S1V-t13ziozrRBlihJziH2Ad988X0wUJGC259q59uXDptutLIdzEAlb-ks0etY_pINZ-ApOuw40igcL4KwMTQkC3nxjFAGnDcHmmoIszAyiMBr69nZM1_EMI5oLTGHuLdEXepExlu=w120-h90-no .
.
OTAN : MILITAIRES ARMÉS DE BÂTON
22 FÉVRIER 2014 LE JOURNAL DU SIÈCLE/TAGESSCHAU/THE LOCAL/THE WASHINGTON POST
.
Il n’y a plus de sous, c’est terrible, ça en devient comique surtout quand on voit cela ! Hallucinant !
Un reportage diffusé il y a quelques jours par la chaîne de télévision publique allemande ARD révèle que lors d’un récent exercice commun de troupes allemandes avec des forces de l’OTAN, les soldats ont masqué l’absence de mitrailleuses sur leurs véhicules par de fausses en bois.
https://lh3.googleusercontent.com/gfB3y7IEJ5bawtNfzqbzevLjB8u7Gpb1bDs9tMymy0SerRUVNTcBboL_DwwkwlLXFBKsqcCg1IJ-gK0VyH_0gnfJTn-XLZUiC2j80PMI1Oc4W_FsRrX6Rf-n19wqjYZWV7AjL900SalaOmLvn6MKBHw1Tf7NFn8xqYqhMemRFv-UVnG4j2RdVU_DVRk7-8TKljAlVJDmEDrwB_OeFuTU8KMeNpooi3MQtwDDK4ra-ONtuk8OcY2NFvW-rWCmAczWcsIxd3e5B7MxYICf76EbwPUAWGEXTidFb26_fCVExtqDbxhk8pg9cGkujO2Mfo9xW8OadsA-0lbQPB3gHOxKDYeuV6GvlrdiX99UuEHg-pOsXyn8PtbFFoNx6hCZDhoTtYBRYR2YGVGdZjjq7XlTuCSSV6bxdiykhK06QNg8qtr6a4Rmfm-IYKzAGHX30F6mDkCNxcA4ln6IvUiPy60jEYVwwE7SbeOcH-xhgBnVhEY_SIkQtLbUmchEV_YPqmlRFIU4e7ZXw85amQDMvc2s5PQbVbRLGbXt-HrlDcshxfdIfuAPSWi3oWe4QpQUcn9rU1_ul8865VZeW5QDGu8vWC9v9smBPqVZ=w100-h130-no
.
Selon un rapport, cette unité allemande d’intervention rapide serait incapable de remplir ses missions. PLUS DE 40% DES SOLDATS N’ONT PAS LE PISTOLET RÉGLEMENTAIRE P3 ET LA DOTATION EN MITRAILLEUSES MG3 EST INFÉRIEURE DE 30% À CE QU’ELLE DEVRAIT ÊTRE. Les opérations de nuit seraient également très compliquées puisqu’il manque 76% des appareils de vision nocturne.
.
L’an dernier, le COMMISSION DE DÉFENSE DU BUNDESTAG a été informée que sur les 89 chasseurs de l’armée allemande, seulement 38 étaient opérationnels, les autres étaient en panne.
.
L’armée allemande s’est tellement affaiblie au cours des dernières années qu’elle ne semble plus capable d’assurer sa défense et encore moins celle de ses alliés européens.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/yN26UxfbMTWMoFC3UURGEssZd_IDTECMWlGL-I-SNC4PYOGbVRjFZsWMYxeZVLM8Ku3EcSKf1eipS6gr4_Y6nBYyRg4hul1mPChsoTuRP32GNL6-qUFXPKlmxKz2NNcFmEZBwC0n4fW_ooOUJoVfNiqF-8tZ-tVo6yeZokGgpOfwh6uKbo4ypmHktAQKOdnpkPHMUA-5JsmwoeuVzoBWnz3i8Y2tcJvwqeubnS0U2zL1rmoDxpJuKNVtmgLEbqO4wjqEslT24Tnwu5OkBMj-fQQk377-bgSC6YBfjkSrqJOKEt_ksCUctYGR63LT2e2bf0NR9vx9efBuGPv9AUaq5XyuXGt3a2hSWKqGlcqmGb9HWRHr3v6Uf80pSgvZU0swfbZ39nCNGXm45RlNXtyPAGP_FNfgV3q8gEU9GQpU12xqq_x0VTVBdFvRUsd32J863lAXlqTdUv_U27V4YTWaw76B1CdCLwGiIlSUnEhGBEzNzFhF_xiqGGDroMwjXdea4FW1HOT6vqOcGnvE1B3qa-REAhCyS9KrHp3q9w2YE5W1Ci5NObllu6krQzuJcmf1_lYvB7MIiNpe0VlfeYJjH_gxjMODe-Eu=w84-h57-no
.
L’ÉTAT DÉSOLANT DE L’ARMÉE ALLEMANDE
2 OCTOBRE 2014 LOPINION.FR
.
Après avoir pu constater, liens à l’appui, de l’état tragique des armées françaises et belges (il n’y a même plus de munitions d’entrainement et les militaires doivent crier «pan» au moment de tirer), voici l’armée allemande également mal en point, très mal en point… Mais c’est voulu comme nous allons le découvrir un peu plus bas.
.
L’ARMÉE ALLEMANDE EST DONC EN ÉTAT COMPLET DE DÉCRÉPITUDE
.
Lors de la visite qu’elle vient d’effectuer dans le nord de l’IRAK, la ministre allemande de la défense URSULA VON DE LEYEN (CDU) a pu toucher du doigts les difficultés que rencontre LA BUNDESWEHR, au travers des difficultés logistiques que celle-ci rencontre pour acheminer les armes et les formateurs au KURDISTAN. DER SPIEGEL pointe dans un article acide les pannes des TRANSALL de la LUFTWAFFE… et autres «faillites, malchances et pannes» qui frappent la DÉFENSE OUTRE-RHIN.
.
A BERLIN, COMMISSAIRE PARLEMENTAIRE AUX FORCES ARMÉES – une fonction sans équivalent en FRANCE de contrôle indépendant des armées – HELLMUT KÖNIGHAUS vient de de lancer un cri d’alerte
.
«Les missions extérieures de la BUNDESWEHR ne sont plus compatibles avec l’état actuel du matériel». Principal accusé : le manque de crédits pour le maintien en condition opérationnel des équipements. Les chiffres de la BUNDESWEHR sont sont en effet inquiétants :
.
VOICI LE TABLEAU FOURNI PAR LA BUNDESWEHR :
.
Systèmes d’armes : en parc – disponibles – opérationnels
.
Hélicoptère Tigre : 31 – 10 – 10
Hélicoptère NH-90 : 33 – 8 – 8
Hélicoptère Sea King : 21 – 15 – 3
Hélicoptère Sea Lynx : 22 – 18 -4
Hélicoptère CH-53 : 83 – 43 – 16
Avion de combat Eurofighter : 109 – 74 -42
Avion de combat Tornado : 89 – 66 – 38
Corvette K-130 : 5 – 2 – 2
Sous-marin U 212 : 4 – 1 – 1
Frégate : 11 – 8 – 7
Véhicule blindé Marder : 406 – 280 – 280
Véhicule blindé Boxer : 180 – 70 – 70
.
On constate ainsi que sur les 198 avions de combat de combat en ligne, seuls 80 sont opérationnels, soit 40 % de le flotte. La situation des hélicoptères de la MARINE est consternant avec 3 vénérables Sea King et 4 Sea Lynx
.
Selon LES CHIFFRES DE L’OTAN, l’ALLEMAGNE consacre 1,3% de son PIB à la défense contre 1,9% en FRANCE.
.
.
.
LES MILITAIRES ALLEMANDS SE MÉFIENT DE LEURS ARMES
 
21 JUIN 2016 SPUTNIK
.
Seuls 8% des membres de la BUNDESWEHR déclarent avoir une pleine confiance dans leurs armes.
.
La majorité des militaires allemands ont des doutes quant à la fiabilité de leurs armes, rapporte le journal BILD citant un sondage réalisé par le CENTRE D'HISTOIRE MILITAIRE ET DES SCIENCES SOCIALES.
.
Le sondage a été effectué auprès d'environ 800 soldats de la BUNDESWEHR ayant participé aux exercices de l'OTAN TRIDENT JUNCTURE à l'automne 2015. Selon le tabloïd, ces résultats sont plus qu'alarmants: seuls 8% des sondés
.
Dans le même temps, 43% des militaires interrogés indiquent être «totalement» ou «plutôt» méfiants quant à la qualité de leurs armes.
.
D'après le PRÉSIDENT DE L'UNION DES MILITAIRES de la BUNDESWEHR ANDRÉ WÜSTNER, les résultats de l'étude témoignent de l'état lamentable des équipements à disposition de l'armée allemande.
.
Dans ce contexte, le journal rappelle que la MINISTRE FÉDÉRALE DE LA DÉFENSE URSULA VON DER LEYEN a promis de débloquer 13 milliards d'euros dans le réarmement du Bundeswehr au cours des 15 prochaines années.
.
.
.
LA POLICE BELGE UTILISE DU GAZ LACRYMOGÈNE POUR DISPERSER DES MILITAIRES
15 NOVEMBRE 2016 SPUTNIK
.
Mardi, la police bruxelloise a utilisé des canons à eau et du gaz lacrymogène contre une manifestation de militaires qui tentaient de percer le cordon et de s'approcher de l'immeuble du gouvernement abritant le bureau du MINISTRE BELGE DE LA DÉFENSE.
.
Selon des syndicats, près de 10 000 militaires ont pris part à la manifestation. La police a pour sa part enregistré plus de 8 000 manifestants, rapporte l'agence BELGA en ne signalant aucune victime suite aux affrontements entre les manifestants et les policiers.
.
Les militaires ont protesté contre la décision des autorités belges d'augmenter progressivement l'âge de leur retraite de 56 ans actuellement à 63 ans d'ici 2030.
.
En BELGIQUE, il est rare de voir les militaires manifester. La dernière manifestation remonte à 2002 et réclamait une reconsidération du statut des militaires.
.
Selon les lois belges, les militaires n'ont pas le droit de mener des grèves, cependant, ils peuvent organiser des manifestations pendant les fêtes, et le 15 novembre, la BELGIQUE célèbre la FÊTE DU ROI. Depuis avril dernier, l'effectif de militaires qui assurent la sécurité sur le territoire du royaume, où BRUXELLES a introduit un troisième niveau de menace terroriste, a atteint 1 828 personnes. Les lieux fréquentés de la capitale, y compris les gares et le métropolitain, sont patrouillés par des groupes conjoints de militaires et de policiers.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/6YjYDr7VOlcLEa2TjD-41Wt29jSnweql49y3r_vg85Eg8mo5G1PFODnIiSnDpAiPxROMBmxo3dZLj58w-NxlOCwUn1VHppIeUEPOneIhZk3CipAqd67y6dg4QCzxDt2tvIVX48_w37ZSE8soyadFpLyOt65Ez9h26LxhznPLxiuVAB6kRJ8VOenTonRHFyO_VmnzBlrUkd4BroN4OWkr-iOfrQ9q4iiumHffwxYxdNLhyiou3C9s1T_XRvIU8DEMVrsOuc6dWzYY31GK_grchsj7r7CWrdrDjVda-n-nyzr20qa1SJ5VkY6IJyxVPDr1U3hDoHM1if7WQtWq7qjzH925yQp9teWIqdv830gpE-YLtjN_SfJtVNngmN74BaSC_ohLkLT3UKDywcd5uwfqiRPIHsBEBMyptJFEy1RMSoN52JUcyMNXDS-IozezrDkzcWIZFYkCYAbHA_gbHYU-YFUlTBA4EfR-lH3Hw8ykbT_r8Yc1CMwdW-5THj_h6xYNZSBhslVh64gglwzqn_RDkgTqrZ6HzgYpvB2sWNOsLaSSk1V9GDHCPmeyJyEUOJZXbBcwXziwfPUhvHik8URI408csPN5Kyxj=w84-h57-no
https://lh3.googleusercontent.com/LAC5jVaqxc37f9RgNQU-UUVX4nnXa4XfSmZSKjkmRsLBJmRYoAXj6-fLqVxNF98Tj71AasgFwh1q7T_Rsh6qWNoCwjBs891EYmX3dpLNzeIz_bCsRVjEv-tFAivBboXkCm2y39kdS2vHamcxSk7tTYNCgYEmrXEu-eoGUeQ6SJ-Kz0MaWNSDts73gXvWS0OlIU_BXxGE-47e-9eETJpnDwSrrepGtK6R5Be2bVw0fK_cHvtu6t-0OnHAfj1Fn6M1YK7RY8aWAI60Mrjmiv2TWueSxpdgIgjN1wTGX8pOK555-SbCHgjj8iQA3HzCyT5dglpt3MNgDe4Vf4C7BvsI4ma3chWK8KytG_0cbkzQmJlCBFyA71k19bUwTaD7KptyJA_9BUhZgL5oY88sm-UIgjn96X49JSt05_iMf9wDwAqbZxdskxy6UBIz8Oxofy_9Jg7hVZcYCGCLEtKOYwUXmOvwEh4QzJbXskW2aV5umpUUAqJo3_SJr2ZoIfyBX9zyQVaMsqv7fm1LSbGEPLAXM31cIlQ5vZCpCN1GuL-BvyZUj8e52fxRBLnm2cGU_waup3imyA75hRhST-XxiXue8t8NKSjVbnj0=w135-h175-no
.
LA POLICE D'ANVERS DOTÉE DE PISTOLETS À PEINTURE
17 AOÛT 2015 LA NOUVELLE GAZETTE
.
«La police locale d’ANVERS sera le premier corps de police du pays qui disposera d’armes pouvant tirer des balles de peintures ou de projectiles de spray au poivre. Ces nouvelles armes doivent servir à neutraliser des suspects sans risquer de les tuer ... Les quatre FN-303 ... sont destinées à des unités de réaction rapides (sic) Ces armes semi-automatiques, uniques en BELGIQUE, tirent des projectiles en plastique contenant de la peinture ou du spray au poivre...»
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/6YjYDr7VOlcLEa2TjD-41Wt29jSnweql49y3r_vg85Eg8mo5G1PFODnIiSnDpAiPxROMBmxo3dZLj58w-NxlOCwUn1VHppIeUEPOneIhZk3CipAqd67y6dg4QCzxDt2tvIVX48_w37ZSE8soyadFpLyOt65Ez9h26LxhznPLxiuVAB6kRJ8VOenTonRHFyO_VmnzBlrUkd4BroN4OWkr-iOfrQ9q4iiumHffwxYxdNLhyiou3C9s1T_XRvIU8DEMVrsOuc6dWzYY31GK_grchsj7r7CWrdrDjVda-n-nyzr20qa1SJ5VkY6IJyxVPDr1U3hDoHM1if7WQtWq7qjzH925yQp9teWIqdv830gpE-YLtjN_SfJtVNngmN74BaSC_ohLkLT3UKDywcd5uwfqiRPIHsBEBMyptJFEy1RMSoN52JUcyMNXDS-IozezrDkzcWIZFYkCYAbHA_gbHYU-YFUlTBA4EfR-lH3Hw8ykbT_r8Yc1CMwdW-5THj_h6xYNZSBhslVh64gglwzqn_RDkgTqrZ6HzgYpvB2sWNOsLaSSk1V9GDHCPmeyJyEUOJZXbBcwXziwfPUhvHik8URI408csPN5Kyxj=w84-h57-no
L’ARMÉE BELGE EST SUR «LES ROTULES», SELON SON CHEF DES OPÉRATIONS
15 SEPTEMBRE 2014 OPEX360
.
De restructurations en coupes budgétaires, la DÉFENSE BELGE est bien malmenée depuis la fin de la Guerre froide, époque où des responsables politiques expliquaient qu’il fallait «récolter les dividendes de la paix». Selon UN ARTICLE DE LA RTBF publié cet été, les militaires belges ont dû consentir à se passer de 140 millions d’euros supplémentaires, sur un budget d’un plus de 2 milliards, lui même réduit de 22% en l’espace de 10 ans.
.
Comme un symbole, la composante terrestre belge a abandonné ses 83 derniers chars Léopard le 10 septembre dernier, qu’elle avait acquis initialement à 334 exemplaires. La moitié sera revendue tandis qu’une partie servira désormais de cible. Ces engins ont été remplacés par des blindés de type Piranha DF90 et DF30. Mais comme l’a souligné le GÉNÉRAL-MAJOR HUBERT DE VOS, le commandant de la FORCE TERRESTRE, si ces derniers «constituent une alternative valable», ce «ne sont pas des tanks» car ils «ne procurent pas la même protection, la même mobilité et la même puissance de feu».
.
Outre les difficultés à maintenir certaines capacités militaires, les économies imposées à la DÉFENSE BELGE ont eu pour conséquence une réduction drastique de ses effectifs. Et puis, comme cela ne suffit pas, les dépenses de fonctionnement ont été fortement réduites.
.
«Bonjour l’hygiène. Même plus possible de se laver les mains. C’est un problème général et inadmissible. Mais personne ne fait rien. Et depuis quelques jours, un autre souci : plus de papier dans ces mêmes toilettes ! J’en ai marre de devoir venir travailler dans un tel environnement», a témoigné un militaire belge à la RTBF.
.
Secrétaire permanent CGDP Défense (les militaires belges ont le droit de se syndiquer… mais ça ne change pas grand chose visiblement), PATRICK DESCY a confié à la chaîne publique belge que des restrictions avaient été décidées au niveau des «frais de logement et de nourriture» et parlé d’un «taux de départs volontaires de 70%» chez les jeunes recrues après 6 mois de service, car «l’ambiance est devenue malsaine».
.
Mais il y a encore plus grave, d’après le GÉNÉRAL MARC COMPERNOL, le chef des opérations – et donc numéro 2 – de l’armée belge. «Nous sommes sur les rotules», a-t-il affirmé dans LES COLONNES DU JOURNAL DE TIJD, le 13 septembre.
.
«La limite est atteinte Il y a de nombreuses caricatures faites sur l’armée. Le gazon autour des casernes n’est plus tondu, les fenêtres ne sont plus lavées, etc. C’est exact mais ce sont des futilités», a expliqué le général. Mais, pour lui, il y a un problème encore plus sérieux : «Nous devons économiser nos moyens lors d’entraînements. Résultat : nos troupes sont moins bien préparées et leur sécurité lors des réelles opérations est compromise».
.
En outre, a-t-il souligné, «lors de la période 2007/2009, nous avions en moyenne entre 1.200 et 1.500 hommes déployés à l’étranger. (…) Cette années, nous en avons à peine 580». Et d’ajouter : «À la fin de cette année, notre présence en AFGHANISTAN sera terminée, de même que notre mission de déminage au LIBAN. Notre participation aux opérations internationales sera de 300 soldats. On peut se demander alors quel est le but de la DÉFENSE».
[...]
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/n_n1JvxUCDo_KWCqAAWzgfz0LXrPOwS1jdt_yzCy1vgj9cKLguLUj6VnR461QVf9p6EaKUTXujxOCX7-vsui8YOkcj0kKag-SX9SX-RusKu6dnuaraU6v5NCN12PfwpKrWI_SKotC8xN9RrP_Tf14ZHGscNATkCWU4HgeQymJ0YoJ6V5CToP68vkpFO1SVonGxKvVdKobn_AjGKfToF56T3_crwG_TnkV418TDBoP1ytT6XvYSB54pt479Rh5oIxgDVYPffvd3nQlc1Z0dN-IMI90I3srYwZ--3uCDw-vqrY1g96tV3oVZwsE7bVNEFTu2SkBIv_KNoTT4WuCIq2X3C0N1ZadvJnpRCVb2j_svpi15G88h2pKkOf-aW5DasjJdag2QJXKLPpJcOFGvMHrD6jWm-bpfSTsn0PIUCJCannqVom1PFthqE8nduayoNbVXTCgWeZWyFrcgzp-aOSjf_HbfY7jN3xjRx8_qTpZc_j6WkgWOFrp0Rc_TrnTOpsA9mck4ASTUyn75ZZgI83IirnKObYsOG57DHI3EtU4_IOyUXs1CRqtfJDtc2Qp_ZajZHrEZ7VtZQnuGpgIzFYMJD7oQHS_Kr4=w84-h57-no
.
ARMÉE FRANÇAISE
.
OPÉRATION SENTINELLE DES SOLDATS OBLIGÉS DE S’INSCRIRE À UN CLUB DE SPORT POUR PRENDRE UNE DOUCHE
11 JANVIER 2016 ZONE MILITAIRE
.
Voilà maintenant un an que l’OPÉRATION INTÉRIEURE SENTINELLe a été lancée avec plus de 10.000 militaires affectés à la surveillance et à la protection des sites sensibles.
.
Au cours de ces derniers mois, plusieurs aspects de cette mission intérieure ont été évoqués sur ce site, que ce soit au sujet de ses conséquences sur la préparation opérationnelle des forces ainsi que sur le moral des soldats, de son impact sécuritaire et des conditions dans lesquelles elle a lieu, à commencer par la question de l’hébergement des troupes sollicitées.
.
Quand un soldat enchaîne plusieurs missions de 6 semaines sur le territoire national, il peut s’attendre à avoir des conditions d’hébergement autres que celles qu’il a l’habitude de trouver au début d’une opération extérieure. «Il serait paradoxal qu’ils [les soldats] soient mieux installés à GAO qu’à PARIS !», AVAIT MÊME RÉSUMÉ, en avril dernier, le GÉNÉRAL JEAN-PIERRE BOSSER, le CHEF D’ÉTAT-MAJOR DE L’ARMÉE DE TERRE (CEMAT).
.
«À partir du moment où l’urgence fait place à la permanence, ils méritent des conditions décentes pour se reposer, s’alimenter et se détendre», avait encore avancé le GÉNÉRAL BOSSER.
.
Depuis, des progrès ont certes ÉTÉ FAITS. Mais, visiblement, ils ne sont PAS ENCORE SUFFISANTS. Du moins si l’on en juge par les témoignages de soldats recueillis par FRANCE INFO, ce 11 janvier.
.
«J’ai vu des pièces insalubres, où on n’irait pas mettre des SDF ni des réfugiés, avec des rats qui passent partout, des fuites d’eau», a ainsi affirmé «XAVIER», un militaire qui témoigné anonymement. Un de ses camarades, désigné par le prénom «FRANÇOIS», a dit avoir vu, lors d’une mission dans l’est de la FRANCE, «deux douches pour 150 bonhommes, dans un bâtiment militaire désaffecté, avec du moisi sur les murs».
.
Dans le 11e arrondissement de PARIS, nous apprend FRANCE INFO, des soldats ont même été obligés de s’inscrire à un club de sport, à leurs frais, non pas pour faire de la gonflette mais simplement pour avoir accès à des douches.
.
«Cette différence de traitement» avec les CRS et les gendarmes, qui logent à l’hôtel, finit par «agacer les soldats», avance GAËLLE JOLY, qui a réalisé ce reportage sur l’OPÉRATION SENTINELLE.
.
.
.
4 DÉCEMBRE 2015
.
ARMÉE... C'EST LA DAESH DÈCHE
4 DÉCEMBRE 2015 LE PARISIEN
.
L'accélération des frappes contre DAECH n'était pas prévue. Avec 680 bombes larguées depuis le début de l'opération «CHAMMAL» en 2014, la FRANCE se retrouve à court, selon LE MONDE ce vendredi. Le MINISTRE DE LA DÉFENSE JEAN-YVES LE DRIAN aurait ainsi commandé des munitions aux entreprises américaines en urgence.
.
Plusieurs centaines de bombes guidées GBU seraient demandées par l'exécutif français. La commande était prévue, mais pas avant fin 2016. L'intensification des frappes contre le groupe ETAT ISLAMIQUE a accéléré le calendrier. Surtout qu'une partie des stocks de GBU a été cédée à l'ARABIE SAOUDITE, précise le quotidien.
.

Pour autant, la FRANCE va devoir faire preuve de patience. Les ÉTATS-UNIS pourraient mettre du temps avant de livrer puisqu'ils se sont engagés à fournir 8000 bombes à... l'ARABIE SAOUDITE. Le royaume est actuellement en guerre contre les rebelles chiites au YÉMEN.
.
.
.
6 NOVEMBRE 2015
.
LES GÉNÉRAUX SONNENT LE TOCSIN
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/ZmBbGUGhHR97IXzhQchJzgWxfs2h933zXeG3l04XfIYWkf1d8h_LswKFXEy7OIYboZP_mDqXZ_0sBS4jjhKthwV0KaRdcShof5Ljx5gTiodG-QMYRq6GUIHRc734glFTGjD9eAlYSkO29-a1ZCcHH9fVRVqbnq8IFf7lUBiVyu2-fYC9GDuHibhg9Hq8Y8Vo50yVYQcHAMUUzQBMPWJivtyONZ2DVMNVYVtZ8NK78gNf8lke5otiXwg_ESfCKNvbi4BONqc0TTT32qr4ys1alENclFsuG6qPfNDeAMHQRz_71YTJc3AR_TTc0X27AKsbn7QuYPPSAqhLXTQWAp7bXoFRa0xbdlbiyuxvof3cj84-9eGnGJO60PKTmVQZlfzHPCcrMsnjYkLo03MnWIr75pcuLdL_PWHmhETNYlDALeycmF1OyVnldkeYqrQwlXw-tKZgEZZrJ-8x_QxH8eYXcrIjW9dSa41mT9np9zNHWWNkolJ11_iR3OTZ3TDmnLg-e73IxILiXp2KXh09Rqw_3inAD1uJk2qe-NNKHHh_sO5J6SgazyicdjyCHGc0rABIWcesZGCCqjEXRPRN9Jua_qDqFWmB7ut1=w500-h375-no
PARACHUTISTES DE L'ARMÉE FRANÇAISE CHERCHENT AVIONS À LOUER POUR SAUTER
14 OCTOBRE 2015 LIGNES DE DÉFENSE
.
POUR SAUTER SUR CALVI, PAMIERS ET TARBES, PATIENCE: L'APPEL D'OFFRES VIENT DE SORTIR
.
En date du 9octobre, un avis (
À LIRE ICI) concernant la «location d'aéronefs de type pilatus pc6 et de type cessna caravan au profit des parachutistes de la 11ème brigade parachutiste (11ème bp).»
.
TROIS ZONES SONT CONCERNÉES :
.
- la région Sud-Ouest (TOULOUSE, CASTRES, CARCASSONNE, MONTAUBAN) pour le lot 1 ;
- la zone Sud Est (Etap) pour le lot 2 ;
- la zone CORSE pour le lot 3.
.
CONSÉQUENCE : LE MARCHÉ COMPORTE TROIS LOTS :
.
LOT N 1 : location d'un aéronef PILATUS PC6 et d'un aéronef CESSNA CARAVAN pour la plateforme de PAMIERS. Le montant annuel du lot n 1 est estimé à 75 000 euro(s) (H.T.) soit 90 000 euros (T.T.C.). Coût estimé hors TVA : 75 000 euros. Durée du marché ou dates de début/d'achèvement Durée en mois : 36 (à compter de la date d'attribution du marché).
.
LOT N 2 : location d'un aéronef PILATUS PC6 pour la plateforme de Tarbes. Quantité ou étendue Coût estimé hors TVA : 7 250 euros. Durée du marché ou dates de début/d'achèvement Durée en mois : 36 (à compter de la date d'attribution du marché).
.
LOT N 3 : location d'un aéronef PILATUS PC6 pour la plateforme de CALVI. Quantité ou étendue Coût estimé hors TVA : 3 750 euros.
.
Les montants ne sont pas conséquents. Mais si l'on additionne les derniers marchés au profit des FS et de la 11e BP, le volume financier devient notable. Se pose toujours la question de la cohérence de ces appels d'offres et du besoin d'une prestation globale. D'ailleurs, on retrouve la même problématique dans la BSS où le fractionnement des marchés d’affrètement et le recours à des appareils d'origine «exotique» n'est pas sans susciter des interrogations.
.
.
.
SENTINELLE : DES PHOTOS D’UN LIEU D’HÉBERGEMENT DE SOLDATS SUSCITENT L’INDIGNATION SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX
12 SEPTEMBRE 2015 ZONE MILITAIRE
.
Quelques photos montrant un dortoir où sont logés des militaires engagés dans l’OPÉRATION INTÉRIEURE SENTINELLE ont provoqué un émoi certain sur les réseaux sociaux. Et surtout des réactions indignées.
.
Ces clichés, dont on ignore où et quand ils ont été pris, montrent d’une manière crue les conditions dans lesquelles sont hébergés ces soldats : aucune armoire pour ranger les effets tant personnels que militaires, des sacs éparpillés aux côtés de FAMAS alignés et des lits de camp, des fils à linge qui traversent la pièce, un extincteur, non fixé au mur, posé sur le sol, et, le fin du fin, une colonie de cafards. Bref, c’est un véritable capharnaüm !
.
Parmi les nombreux intervenants qui ont commenté ces photos, l’on trouve le témoignage d’un soldat qui dit vivre la même chose, dans un «certain fort», avec une chambre prévu pour 8 mais qui loge en réalité deux fois plus de personnels et des changements tous les 3 jours, ce qui fait qu’il n’est pas possible de s’organiser.
.
Pourtant, comme l’OPÉRATION SENTINELLE [ndlr, lancée en janvier 2015] s’inscrit dans la durée, le MINISTRE DE LA DÉFENSE, JEAN-YVES LE DRIAN, a annoncé des mesures pour améliorer l’hébergement des militaires, comme cela a récemment été le cas à STRASBOURG ou encore à SATORY.
.
Mais l’ÉTAT-MAJOR DES ARMÉES avait prévenu, en juillet dernier : «cette évolution du soutien n’est qu’un commencement».
https://lh3.googleusercontent.com/ChzhEhZTBu-AZhegg_PvmyWXfSnfl5O7r0kxmGRT3lspZ48688MD2f-odu0c93lc4rbjK2vXxlGt1D1fVEqntd7PoBMJyD24JtA6OSaIQ2L1aRBiXEDWurXq8GjOboHrtT-kSxgxUJ6GNEgrifQ2wWYZo4VuzpLivnwep3HkVVBQ8EPdra7_ijPCyNgQs9kh8Q-1Kt9b-va0EaVRHnJC6FG90lXJzqgXSXtxSq8kfS50a5lxTFwoZ4x5uODyB2Ufd3XpENnDDTyrCk6ODwVPne_RwLDGZ2ZT43E1-OUhipJi4u39DNuvo52wCJgqNJCOyFi5hm4VcuaGXROKrs02x6jFL4rk_iHTSG0rLOi2I6izmtJIDtuYbpX2RW-6ZF8J6RFcmefVhElGbiaFh7M4UX2T-Doc6e3jCx-BFZB6zNqBAmCJzQEj_B02lEo6qxjty2QkcwArg-Zhuj96HF1s1RqNZZEjbQFhC19blKyrbn9jI1cRLJtyZPjNUyBXWj9JkwHhaiEK-8hTJsJGOYcUX4REsvESQfGIiLUxcNNl-5TMKqKg-Anxq5E2HKAajGl5_9sFdiNZ_wME3SRQ1mNkXygpyrVMSzIS=w191-h340-no
https://lh3.googleusercontent.com/BgTEcJaXezwzcnKDFWfOCZTKYgaMq497XsOVoEC2UBJOz2N1VcsLZUK_-88qn-ygjKJ-OGZYzGKjcCKLZx64Uki0nLi25EtkurWL838H-CMRLFiO5Dbm0BQqCZ7cppzbO-IP3Tbvym8zsvcxca3zF9mBZbi0WZ9O-L1wj_FiqrJo8GPVGCfKSCYD4f5H33D0C6DRO42aRtrHiJsn8z16UiioHVzIMyHyQYo6tDJFAIEiX7lAt2-mZuhhgHXzUaLnwHf46FuSLDGplTm2nSMrRNclDvPiOlGQ7O8U6yEr9dilBA8E_Dc-VdM5AA-fJNAY8Zy2w74A29GwAY6MoqUN-uiwCEQMf8kSisyYNfG-lhxt5OcshHJtI3v6RS_bvhZ1zesrt5G6XNu98XeDf6uLxl09fxrC4RKjXtbBNEhsuByyEocVGpEtLQXlK1G4ylnkonSuhpoAd0qiM2YYj3X-1UAW61i9bWmf3XXHX7V3Wki624rSCbfJ6urfrBlGE6QXwlS4DUzvp4hq2A7778ROiujXZ5yHhH8sTk8e9xl75JaT4CwHKU9C7qBCUtu3px1qx_8jE0XGijgmCR6whipiAFiaVcMbEf5S=w300-h169-no
https://lh3.googleusercontent.com/GtU1UaE86LrvgaFwgHS6gmGIAD6XyHo-NdA3YfWhgWTIFvuaVloWAyLHMDx576AlhAPPrcJwf_ifpYE4LqGQMBgsPgDwxBdXdYhS2855408uLe-AVwuGzXA6rlBnvZkY7XO7bO8K-8jIFuO2Z8-qXi5ji6T5sn4pI_X622p6Je0QMcqTdiLdOs0gqiyZjfDmjZg24hhj0n5B8OGmHTqeRT3sAwLWpvCypPPri5W7DcXdgpjufyqGsUFDXmq0YzaDecUA3GUwlGZInVOZ-fuEeBFxYn_QHy85Q0NKP-_K0x1ym2LwwAzn-XR7LkLbz3d7udKZgVdH0-AA6CfUkL8LSQAGYuQbG-j-YuTvBmXF38gdnfZFzqN3wRGHYaO21Fh2y8jmFJEHfuYcVi8GvG2UOnC_RSThLoh2NMaLvXWeDwITXql3HVIaz1BhNZJ39UKCKMrzz33F_1vzeLgv9MPS4ps21xzNEKeglwycm-wJFcE6Iikp5-r8j3MhxKqzcvbj1WUQsWKHrdlxiEuQWAGYbm3TXpqCNS8ZYXNzb0tIYjtkkYB46zCnGEec78zvGNAvYxaiuvmFNS1Cpn_cO0FhjiSgbJywCRNl=w300-h169-no
.
.
.
LE PROCHAIN FUSIL DE L'ARMÉE FRANÇAISE SERA BIEN ÉTRANGER
11 SEPTEMBRE 2015 LA TRIBUNE
.
La FRANCE non seulement ne fabrique plus de munitions (elle a perdu aussi toute son industrie de l'acier pour fabriquer des chars et des canons), mais ne fabriquera pas non plus les armes de l'ARMÉE FRANÇAISE... Le prochain fusil officiel sera étranger, et ceci parce que BRUXELLES oblige les gouvernements à libérer leur marché intérieur des armes militaires.
.
Du coup, la FRANCE ne pourra pas s'approvisionner ni en armes, ni en munitions si elle entre conflit avec un pays qui les fabrique, ou avec un pays ami de celui qui les fabrique. Remarquable politique européenne, destinée à effacer la FRANCE.
.
.
.
L'ARMÉE FRANÇAISE SE DOTE DE NOUVEAUX FUSILS D'ASSAUT
23 SEPTEMBRE 2016 LE FIGARO
.
L'armée française va se doter de fusils d'assaut HK 416 F, fabriqués en ALLEMAGNE, pour remplacer ses célèbres FAMAS dont la fabrication remonte aux années 70, a annoncé aujourd'hui la DIRECTION GÉNÉRALE DE L'ARMEMENT (DGA) dans un communiqué.
.
«Les livraisons sont prévues dès 2017 et s'échelonneront sur une dizaine d'années», précise la DGA pour qui «ce marché contribue à renforcer les solides liens entre l'ALLEMAGNE et la FRANCE dans la Défense et dans l'industrie de l'armement en particulier».
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/ikMy5wA-gQjMlBfqlGlByj6wbSd9obP8mHlZ5zSfZ_h62d-xFCCB02QnIzeSpuY6LV_AxKMIB_OSRVnSBMuHm1aJ5OsUbdGCEkL7VYf8piz-s8KflnZ6SFMPQTzAvni3_T2uhjFytg5nIV0va61W6VXL1l1HrCClceyoQXdvU1CGcasgnLA0VvX5CL5DjMSq2AtG6KOMS-oeXuBayz2mSN0drnbRsADAEdgy2rYvt5Kq6SHvuYWoiP4mMC15mwJ3eVgtUVTclKVj5LCnV6h6MYG28k6xwKokoEHWB2PPvSyxIy7iI2EA9mhlT91blNGFxyojQWyLX-ilU3KDblA_uhbPSZRTCTqzf5E9cY85IKETFfAidQyYHPK1_q8-OY9SUIhqZgAtyl8qhfOjKcV0tEcScHGGjJU64KSt64lBCZcZZIoc60_Pfa7tasloJZ1Dz3Mp_VFjt9ewOr5HOiFGFLFgIMlUDfFL7wAHr9c9-96t7lAn5g3kBdcqu63ZmcOGhZBQndYpn5SW47JjqALAD038fP7y_bfQWZwRVOavMiyVpWW1WsSQeDdL01ksLoE5tbGohPFKEJtf3nBh4tYgzuc_apeTj8xY=s136-no .
LA COUR DES COMPTES VEUT DES ÉCONOMIES SUR LES REPAS SERVIS AUX MILITAIRES
5 SEPTEMBRE 2015 ZONE MILITAIRE
.

En 2013, environ 52 millions de repas ont été servis aux militaires, dont 40 millions sur le territoire national, 7 millions en opérations extérieures et 5 millions à bord des navires de la MARINE NATIONALE. Aussi, la COUR DES COMPTES a voulu savoir s’il n’y avait pas là matière à faire des économies : 1 euros de gagné sur le rata, c’est 40 millions qui ne sont pas dépensés comme aurait dit M. DE LA PALICE.
.
D’où son référé qu’elle vient de publier à ce sujet le 4 septembre. N’ayant pas été en mesure de déterminer par elle-même le coût des repas servis dans les mess, la COUR DES COMPTES a pris les estimations données par le MINISTÈRE DE LA DÉFENSE.

.
Ainsi, ce dernier a indiqué que le coût d’un repas servi sur le territoire national est de 15,60 euros. Et cela, avancent les magistrats de la rue Cambon, «sans que soit intégrée dans ce prix la rémunération des personnels employés dans les fonctions «support», estimés à 570 personnes, qui devrait venir le majorer». Et d’ajouter : «Ce prix de revient devrait d’autant plus être maîtrisé que de très nombreux militaires bénéficient de la gratuité des repas, sur des bases juridiques dont la COUR a déjà eu l’occasion de souligner la fragilité».

.
Aussi, la COUR DES COMPTES estime ce coût beaucoup trop élevé par rapport à celui des repas facturés à 9,70 euros «dans le cadre d’une externalisation auprès d’un prestataire privé».

.
[...] le ministre a répondu à la COUR DES COMPTES que les économies possibles qu’elle a mises en avant lui paraissent «largement surévaluées». Mais il a quand même tenu à rassurer les magistrats : son «ministère n’en reste pas moins mobilisé par la recherche de gains budgétaires et de réductions de coût sur la fonction restauration».
.
.
.
25 JUIN 2015
MISÈRE DE L'ARMÉE FRANÇAISE À L'ÉTRANGER CONTRE LES DJIHADISTES
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/CNLTHQtecuU3EiJdH-aXNXH61sQIF33X4InOuC4to823ow8r4FV5-Vvx6w9xbT95hnIjM0i00AjLKdqwD5Io3MRWcJS1seL4dRwYBAaI9J-wAb31leAXuAwho4rGwwh5ATOAC_LotqRugs-CDb2T9B7KUrHvTtwaJC7wJGIheDLN8g7MZRXqCypkxKs2sRvDm7UL39zgmuLM4vwTFxr6JWKC7hrQpd6v4WduPz_y0YY1_Es1HTmzPtrzfQ0zEWjIScwDtAstsfdpMvxRvFob-apfgZp3vgD_RPgwJfA01myLxHztE6CLk47RxSjjKzLKZublduLLoSBUNbG_kwZZQkpQLwYDEQ5Uv4Ma1_zCoCgORVge-OFUTnVJYXpuY0hXoyMvqA_1uLnD4ROxuhjTiI_PpfoFF8qV5jKrjAj1xb2edcNPeSDb531sjxFocxPmH9-7paAygFVqQQRkNVKUgEOOIQq1hQi4M7an7cWj3hneWGdOzNQhmQrXTX1LMUnIy4GAdYH_rP8vbbJB_IxV9v6cSuk_mD0JDUX9x91gEjm56JybgAOhICbI_5pzbHY_xwkKbVMIqg6WBQ4uLFSeDFpJMM42pmvn=w400-h169-no
ARMÉE DE L’AIR FRANÇAISE : LA MOITIÉ DES AVIONS CLOUÉS AU SOL
22 JUIN 2015 SPUTNIKNEWS
.
Il n’y a pas que la FRANCE elle-même qui est moribonde, l’ARMÉE FRANÇAISE, autrefois un symbole national, se trouve actuellement dans un état catastrophique. La dernière information en date est l’état de décrépitude avancée du parc aérien, faute de budget, lamentable !
.
D’après un rapport publié par le MINISTÈRE DE LA DÉFENSE, seuls 40% de ses appareils militaires et civils sont disponibles immédiatement.
.
Le 13 janvier 2015, le député FRANÇOIS CORNUT-GENTILLE a interrogé le MINISTRE DE LA DÉFENSE sur la disponibilité des aéronefs de l’ARMÉE DE L’AIR FRANÇAISE. La réponse n’est arrivée que six mois plus tard.
.
Selon le quotidien LIBÉRATION qui cite le document, sur les 15 modèles (hors drones) que possède l’ARMÉE DE L’AIR FRANÇAISE, seuls deux, dont un petit jet et un avion de transport, avaient plus de la moitié de leurs appareils disponibles au 31 décembre 2014. En ce qui concerne les autres modèles, les remises en état clouent au sol une grande majorité de la flotte.
.
Ainsi, plus de 52% des 93 chasseurs Rafale des forces aériennes françaises ne sont pas en état de voler. La disponibilité des chasseurs Mirage est quant à elle comprise entre 38% et 41%, selon les modèles.
.
L’ARMÉE DE L’AIR ayant refusé de fournir les chiffres pour plusieurs de ses modèles, l’état de la flotte de Mirage chargée de la dissuasion nucléaire reste inconnu, indique le quotidien.
.
Toujours d’après LIBÉRATION, certains avions que possède l’armée de l’air ont été achetés «alors que le GÉNÉRAL DE GAULLE était président de la République». Avec un âge moyen de 51,6 ans, les Boeing KC 135, 14 avions ravitailleurs, sont aujourd’hui les plus vieux.
.
.
.
VIVE À MORT LA FRANCE ! L’ARMÉE FRANÇAISE OUBLIE LE «MADE IN FRANCE» POUR S’ÉQUIPER DE 4X4 AMÉRICAINS
5 MAI 2015 PLANET.FR
.
Le «MADE IN FRANCE» n'a pas la cote. L’armée française a décidé de remplacer ses P4 (PEUGEOT quatre roues motrices) assemblés à PSA Sochaux, par des RANGERS américains, a révélé dimanche L’EST RÉPUBLICAIN.
.
Le constructeur américain FORD a en effet remporté un appel d’offres lancé par l’armée pour renouveler son parc automobile vieillissant, avec une dernière P4 sortie des chaînes de production en 1992. Le contrat prévoit le renouvellement de 5000 véhicules sur deux ou trois ans.
.
Une décision d’autant plus surprenante que d’autres constructeurs français avaient également répondu à l’appel d’offres. Les marques RENAULT ou CITROËN avaient en effet prévu des véhicules spécifiquement pour l'armée française, avec respectivement le BERLINGO et le DUSTER quatre roues motrices.
.
ENCORE 4000 VÉHICULES À CONSTRUIRE
.
De quoi faire vivement réagir la région où sont fabriquées les autos françaises. Ainsi, comme le rapporte LE FIGARO, un CONSEILLER DÉPARTEMENTAL DU TERRITOIRE DE BELFORT, CHRISTOPHE GRUDLER, a lancé une pétition en ligne intitulée : «l'armée française doit soutenir l'industrie française : non à l'achat de RANGERS américains !».
.
Tout n’est toutefois pas encore perdu pour les constructeurs français puisque seulement 1000 véhicules ont pour le moment été commandés à Ford, 4000 restant encore à construire. Une seconde chance pour les automobiles françaises ?
.
.
.
ARMÉE : MALGRÉ LA MENACE CROISSANTE, LES POLITIQUES CONTINUENT À DÉTRUIRE NOTRE OUTIL DE DÉFENSE
13 JANVIER 2015 SECRET DÉFENSE
.
«Avec des effectifs réduits de moitié depuis 1997, l'armée de terre a fermé, au cours des dernières années, des dizaines de sites et de régiments dans toute la FRANCE. Son chef d'état-major espère aujourd'hui ne plus avoir à le faire, en s'appuyant, non pas sur une logique militaire, mais au contraire sur les nécessités de l'aménagement du territoire (...) «Je propose de maintenir notre empreinte sur le territoire» indique le chef d'état-major, en présentant le «nouveau modèle» de l'ARMÉE DE TERRE, qui plaira aux élus. «Je suis plutôt enclin à maintenir les régiments accrochés à leur garnison. Alors que la menace se rapproche du territoire national, ce ne serait pas une bonne idée de déserter la province. Les Français ne le comprendraient pas», poursuit-il. Des régions entières, comme la NORMANDIE ou la BOURGOGNE, sont devenues de quasi-déserts militaires et «l'évolution des menaces» oblige les militaires à rester présents sur le territoire (...)
.
Mais comment faire, dans ces conditions, pour continuer la décrue des effectifs de 8000 par an, toutes armées confondues ? Plutôt que de dissoudre des régiments, le général BOSSER envisage de «réduire la voilure» grâce à des «mises en sommeil» d'unités élémentaires (compagnies, pelotons, etc) au sein même de ses garnisons maintenues. La liste des unités concernées n'est pas établie, loin s'en faut. Elle sera à bas bruit médiatique et politique : la «mise en sommeil» d'un peloton au sein d'un escadron ou d'un régiment ne fera pas les gros titres».
.
En clair, on continue de détruire l'outil de défense mais discrètement et en silence...
.
.
.
.
L'ARMÉE FRANÇAISE VA DEVENIR LE PREMIER CLIENT DE KILOUTOU
https://lh3.googleusercontent.com/OGvGJCrRwrIPWazfCJI_NLFOZbXNO1EK-Zb8nWGsvgaOKD4HFv2R3iE9hxER7Ba0mrce02o3tbcmvcUqMxuq6Uy7fQ9AKEafsbmoRyS6UdG4k7cU2wsAPuGU6hUACsAOkeYtxA02CX9Tr6AGL5hWki6b2alcRRYlZqHBqSxA_CkfOKt3CMkeW38eqXBzgd_x2icn3HMjQnGHeWHcWjbSkMjR8ZxlLXKWBK0inxNpCZisQzxvjfD9N84fsqhqORX5mRMUpJk57Nv3zQZGLJmDFXy4z_5AMzFJbNAFPGtQlcDyV71rbZ_0cKw6J7JMpaGDO0I7qJPC1p-CxgkHxCcjVNuIn_SJd1mKlgN5zRCDs-GdEZyRpr7nxHW7zRT3PCFWyiEs6AOMC_3_8ICjTNTYiDsBt3gVnLR2c4HATKuyth0qbxVyyI1EScN1-u5Sx-zeQDqHlwBMj9IKqPTiHVCFT4w6Y-JZJQNj3_I-CakngEiV3ySeWRSNKAI6mDts_wBarkt9sIDrFjtBWPk1Py9ZIyye8dPmM7huRC7YJYT5Yhv0N6Rm52Jng1OOT-ESvCkMA6Rx4ULEAOXq8JFuk58K1oPRaOWG1rg9=w185-h80-no
9 OCTOBRE 2014 PIERRE JOVANOVIC
«Le MINISTÈRE DE LA DÉFENSE envisage de louer ses nouveaux équipements !»... Eh oui, plutôt que d'acheter des Rafales, des navires, des camions, des tanks, lance-missiles, etc., il existe une solution plus simple : au lieu de les acheter cash, eh bien il suffit de les louer, mois par mois. C'est la solution fabuleuse qui a été trouvée pour contourner les caisses vides : «Le MINISTÈRE DE LA DÉFENSE propose la création de «sociétés de projets», une idée combattue par BERCY mais qui a été validée à l'ÉLYSÉE. Elle s'apparente à une cession-bail. Cette structure nouvelle permettrait, comme l'a expliqué mercredi soir JEAN-YVES LE DRIAN aux députés de la commission de la défense, «des opérations de location de certains équipements militaires au bénéfice du MINISTÈRE DE LA DÉFENSE»
.
Je résume : KILOUTOU achète avec l'aide de l'État (note : ha ha ha) un sous-marin ou un char, qui sera ensuite loué à l'Armée.
.
2 OCTOBRE 2014 LOPINION
.
[...] Le MINISTÈRE DE LA DÉFENSE propose la création de «sociétés de projets», une idée combattue par BERCY mais qui a été validée à l'ÉLYSÉE. Elle s'apparente à une cession-bail (sale and lease back).
.
Cette structure nouvelle permettrait, comme l'a expliqué mercredi soir JEAN-YVES LE DRIAN aux députés de la COMMISSION DE LA DÉFENSE,
«des opérations de location de certains équipements militaires au bénéfice du MINISTÈRE DE LA DÉFENSE (...) La ou les sociétés de projets seraient créées avec un capital financé en partie par l'État, à partir des recettes de cession de participations, et en partie par des investisseurs privés. Ces sociétés rachèteraient aux armées des équipements, y compris en cours de construction et pas encore livrés, ce qui génèrerait une rentrée d'argent, une recette exceptionnelle pour le budget de l'État. ces sociétés de projet loueraient ensuite les équipements au MINISTÈRE DE LA DÉFENSE. La mise en œuvre de ces solutions innovantes doit permettre la mobilisation effective de 5,5 milliards sur la période 2015-2017. Ce dispositif aurait pour avantage de garantir les rythmes de flux de paiement vers les industriels en assurant le maintien de la capacité de production et la préservation de l'outil industriel» tout en «poursuivant la modernisation de l'équipement des forces armés».
.
Cette solution innovante, inspirée d'exemples étrangers et qui semble bénéficier du soutien de l'industrie d'armement, nécessite encore de
«régler de nombreuses questions techniques, industrielles, juridiques et financières», a reconnu JEAN-YVES LE DRIAN.[...]
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/n_n1JvxUCDo_KWCqAAWzgfz0LXrPOwS1jdt_yzCy1vgj9cKLguLUj6VnR461QVf9p6EaKUTXujxOCX7-vsui8YOkcj0kKag-SX9SX-RusKu6dnuaraU6v5NCN12PfwpKrWI_SKotC8xN9RrP_Tf14ZHGscNATkCWU4HgeQymJ0YoJ6V5CToP68vkpFO1SVonGxKvVdKobn_AjGKfToF56T3_crwG_TnkV418TDBoP1ytT6XvYSB54pt479Rh5oIxgDVYPffvd3nQlc1Z0dN-IMI90I3srYwZ--3uCDw-vqrY1g96tV3oVZwsE7bVNEFTu2SkBIv_KNoTT4WuCIq2X3C0N1ZadvJnpRCVb2j_svpi15G88h2pKkOf-aW5DasjJdag2QJXKLPpJcOFGvMHrD6jWm-bpfSTsn0PIUCJCannqVom1PFthqE8nduayoNbVXTCgWeZWyFrcgzp-aOSjf_HbfY7jN3xjRx8_qTpZc_j6WkgWOFrp0Rc_TrnTOpsA9mck4ASTUyn75ZZgI83IirnKObYsOG57DHI3EtU4_IOyUXs1CRqtfJDtc2Qp_ZajZHrEZ7VtZQnuGpgIzFYMJD7oQHS_Kr4=w84-h57-no
FRANCE : PLUS DE STOCKS DE BALLES ET MUNITIONS À BLANC POUR LEUR ENTRAÎNEMENT : LES MILITAIRES OBLIGÉS DE DIRE «PAN PAN» ET «BOUM BOUM» LORS DES MANŒUVRES
13 JUILLET 2014 LE POINT
.
DÉPRIME DES MILITAIRES : LE BUDGET DE L'ARMÉE N'A JAMAIS ÉTÉ AUSSI FAIBLE
.
Symbole de la destruction volontaire de la FRANCE et de sa capacité de se défendre, les militaires n'ont même plus de stocks de balles et munitions à blanc pour leur entraînement (croyez-vous que BFM-WC en ait fait sa «une» ?). Là, ils vont être obligés de dire «pan pan» et «boum boum» lors des manœuvres. Autant dire que leurs armes ne leur servent plus rien.
.
[...]Alors que leur devoir de réserve leur impose une discrétion extrême, les militaires françaises sonnent l'alerte :
.
https://lh3.googleusercontent.com/LAC5jVaqxc37f9RgNQU-UUVX4nnXa4XfSmZSKjkmRsLBJmRYoAXj6-fLqVxNF98Tj71AasgFwh1q7T_Rsh6qWNoCwjBs891EYmX3dpLNzeIz_bCsRVjEv-tFAivBboXkCm2y39kdS2vHamcxSk7tTYNCgYEmrXEu-eoGUeQ6SJ-Kz0MaWNSDts73gXvWS0OlIU_BXxGE-47e-9eETJpnDwSrrepGtK6R5Be2bVw0fK_cHvtu6t-0OnHAfj1Fn6M1YK7RY8aWAI60Mrjmiv2TWueSxpdgIgjN1wTGX8pOK555-SbCHgjj8iQA3HzCyT5dglpt3MNgDe4Vf4C7BvsI4ma3chWK8KytG_0cbkzQmJlCBFyA71k19bUwTaD7KptyJA_9BUhZgL5oY88sm-UIgjn96X49JSt05_iMf9wDwAqbZxdskxy6UBIz8Oxofy_9Jg7hVZcYCGCLEtKOYwUXmOvwEh4QzJbXskW2aV5umpUUAqJo3_SJr2ZoIfyBX9zyQVaMsqv7fm1LSbGEPLAXM31cIlQ5vZCpCN1GuL-BvyZUj8e52fxRBLnm2cGU_waup3imyA75hRhST-XxiXue8t8NKSjVbnj0=w135-h175-no
.
«On n'a pas de balles à blanc. A l'entrainement, avec les FAMAS, on doit dire «pan» au moment de tirer. Franchement, c'est la honte», confiait un caporal-chef au PARISIEN paru ce jour, et d'ajouter :
«on ne peut pas protester. Ils profitent du fait que nous n'avons pas le droit ni de manifester ni de nous mettre en grève. Ce n'est pas juste la déprime. On en a ras le bol».
.
DES MOYENS TROP MINCES AU REGARD DES AMBITIONS FRANÇAISES ?
.
Une grosse déprime inquiétante, au point que les militaires ne puissent plus remplir leur mission ? Depuis 1960, le budget de l'Armée n'a jamais été aussi faible, rappelle LE JOURNAL DU DIMANCHE. Une situation préoccupante qui n'épargne aucun corps de l'Armée et préoccupe jusqu'au sommet de l'État. En coulisse, le budget est évidemment en cause. Dans une enquête parue aujourd'hui, le JDD s'interroge même sur l'inadéquation entre les ambitions françaises et les moyens alloués à son armée actuellement.
.
Interrogé par LE FIGARO.FR, le GÉNÉRAL PIERRE DE VILLIERS - qui avait menacé le gouvernement de démissionner pour exprimer son désarroi - considère que «les armées françaises sont à 120 % de leurs possibilités (...) On ne peut plus faire mieux avec moins, compte tenu de toutes les réformes que nous venons de vivre ces vingt dernières années», assure-t-il. [...]
.
.
.
.
MILITAIRES PAS PAYÉS DEPUIS LA MISE EN PLACE DU LOGICIEL LOUVOIS EN 2011... DÉSARROI DE «LA GRANDE MUETTE» QUI NE VEUT PLUS SE TAIRE
https://lh3.googleusercontent.com/c7J5zCTjBA5yUWhltgWy3xYecifbQqfgnqMjF0TH4zs7RXzaQob4qjvyOBiGd41GxC6E73LnjY_-mNm6850sdUvek_YQJPToOuipmjUv0LxyU4-L7jgQmcCgkI9NsI9mtDvJzjKnDugGXKQsnzuFFRA0__FGG64_YiFirIcZyP8AKCCFMETSK6f9k-k2vuQXnEPOB0SrJqClKMe2hJjuL78a-KofHohDvjSlJlZsg9UmAmFo98XjaSywlp8mTmRuegRzXsBXoRg5Xysvwajv0f2f6qfSsCMIx8bHPPI5VVN1eh5tKXC-xbm5KFj6HJ5aeIxCiVIJrTJFVPNM9aMCUzjvPOaIZk_RduwppXyGuDlRaElqi1NtObw9roBKDRfRWYN5B2wvzJSp5Ob4Ob80MwHs4iT8fhjK2Pk_f6I-D_2tTSiORoWqqjxrEc4KmHXv7MBuPWdeEP_znjnrxPxhzYSMDSqHxFnpb7kvqEZdRg-pz7okIMV-5lU8hpranZG1OMfyCsV9DLJfUEoEnkqkOrOZcSA_93WScnopR9VuGA1kjJXBzRVHDyQElzG-kzWinGDIlWHtc4NSokYaPFx5X3cS9yd88W3Y=w400-h266-no
Photos tirées de la page Facebook du groupe
ARMÉE FRANÇAISE : LA POLITIQUE DU CACHE-MISÈRE EST DE MISE
.
28 MAI 2014 L'EXPRESS
.
Mouvement «UN PAQUET DE GAULOISES EN COLÈRE» qui reprend le concept du dos comme étendard.
https://lh3.googleusercontent.com/D9BpFFdOAoAHBGZjl3mbMZHM0uPSjx4W_NPxX3L6QKRCrawYi8vFfjp8cROobd0xMdpR5bL2SOFEBla4WOgORChpw8RYLNAn7t54nSil6C4mXxeZlorKXRHzcNHvQ5M5eEshzIoAl85S_uNodS2Fa8YBg3Ij0sga62jDVEgd8n9qXOginAZSNCA1PvwscvCUIhuIZ2zM8DfxruT7MZzc3OiEnhAS4P_F7EcxOWO9xmkBG7YFQam4WZsO82Y92LqmPy4K6kGYbKMyTKS_9q-f6P4gXFMCw9zZRJ9A6_-DhiveGTyTSN7Xrt_iBJGAnM2165Yn-AxlgL7uo56YoI6P980yN8kvejxGfmmyf8NWmkistolcWmAwyHXYuNIfsIlh4ke4zGSKM9NqTcGs-GeI7-wDdhqjs9aETs1y24MJkaAupg1oem679Dl2veC46kefQpkhWDmNKy6a-fFZhzywABNczPXamwokyF3rQpT2jZNLEQKnjVmrEUlz-k5JrESN4J_BXVKOM2sqEJimbuaslZK1fWgSI2plY3gz0H7pyLGLigT-sbHmuTQ55MmtbnnvDbTnrqsOuWAj0fB1MxaOd_VXX0ISUiEU=w389-h576-no AVRIL 2014
https://lh3.googleusercontent.com/iELs1mtZawH9ji5vLzr2OYqVOsbbj8t4wC_seo5j7VMBr0jOtt8b19E8W0Ed2SKTEq4T2g29gkWs-XjS9OxTU8r_WizbpmceZmHbnRU7-rNxxhgczhMPYXLooQpqq2kVVk-o3jijwpRSwWnfgmgoTYeNmqD2FfcPoqFODK6TL3tNSJ4c9p7Lll8uiGPCj4tkSZMEC4SnhEDk4t-REbfxIr3AjgDbkis7jn8pZq8rpOuiN3gVf47JF3NB7Kc-HNSuI7Vi6W3wFLDJFPek_0MPziRgamgt7_JAwODSO3y55hjAQg-fkqXZhCz7Ofp8DfW-fmpoql2-NaByoPiQCxh7vugGzXSiFN5sc0yyFCirdaIBcDBl5kH8xiipSA1Zdw4VJjuoBFSKv0hyFoyerozYuBEHH3w_9llVjh6tKcJO-pIkioJxuC5Kmk3XKKtgWJL64qObDmQLIT_mHBX-54MRh1mVWZ6sAPf-sziHddHAe6EzDIqHLkdz2qzD4DgqmU7LdauVeqYgCuGGlNQuSC7dtbNKn-ZS7wyMxRG60u5r_e_NLpQ_QL_72nGjuOb8cWLl5CVRR9LbVq5nePuqj1Mhg8aGrSieyOuK=w320-h452-no MARS 2014
.
.
.
.
.
ARMÉE FRANÇAISE : C’EST LA MISÈRE
19 NOVEMBRE 2013 ARMÉE MEDIA
Dans un reportage diffusé le 12 novembre 2013 sur BFM-TV, des militaires rompent le silence que leur impose le devoir de réserve pour rapporter qu’ils sont obligés de s’acheter eux-mêmes une partie de leur habillement et de leur équipement.
.
C’est sur ses deniers que ce militaire se procure un sac de couchage, car celui fourni par l’armée ne protège pas du froid. Utiliser le sac de couchage de dotation est fou, dit-il.
.
Un tankiste finance personnellement une deuxième tenue, un duvet, des maillots de corps.
.
Cet autre raconte que les officiers les encouragent à acheter sur leurs fonds propres des équipements, et c’est ainsi qu’il dépense annuellement 500 euros.
.
Ce soldat d’élite, spécialiste de l’infiltration et du camouflage présente ses achats de matériel et d’équipement militaire. Sur sa solde, inférieure à 2000 euros, il a dernièrement dépensé 400 euros pour parfaire son équipement en préparation de sa dernière mission en AFRIQUE
.
On manque de matériel, s’indigne le COLONEL JACQUES BESSY, président de l’ASSOCIATION DE DEFENSE DES DROITS DES MILITAIRES. Il rappelle qu’au MALI, un nombre considérable de nos soldats se retrouvaient en opération sans chaussures car les semelles fondaient à la chaleur..
.
Le porte parole du MINISTÈRE DE LA DÉFENSE reconnait qu’au MALI, les semelles des chaussures se décollaient à cause de la chaleur … , mais «on n’envoie personne sans le matériel adéquat» , ajoute t’il.
.
Un quart des effectifs sera supprimé d’ici 2019. La DÉFENSE à elle seule assure 60% de la suppression des postes de toute la fonction publique.
.
Le personnel administratif est remplacé par des logiciels tel LOUVOIS qui multiplie les erreurs de paiement des soldes.
.
ANGÉLIQUE LE GARREC, épouse de militaire, rapporte qu’il y a 2 ans, son mari fut payé … zéro euro. Il a fallu qu’elle demande de l’argent à ses parents pour faire vivre son foyer.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/ZFjEtcfpYWJVa6cwjTPndy6MLtPctEwLI8NUVE33rFlTfqW9aL1ihG40NFm9ziqsX0vMWbDLxb_7Xgcg2roRjxdPQ7QxUXEcizf7dyoJ3JoHv_LvoQHlYCMjd-xQAxDLaEAWMC_LGxpSu_GQjrQ3EGpA0aVo5QgB8Pa5FTuYpXv2AZ08YjV72NIVA7vqHiwYQ7GJGFx4V7s1NgpnhCkvn2zkVcTbeWxTGxUvE1DQmUlbxBz7sEgLH7_q5o4mLucnLCG8R6E-RVt76zH1e7udebRarAhu0Tixr_8ZGNs6Cx_iHLsxXzl1p5-on124bXFwF1SLNdLyA3isq-idB5YqOrLiGwBg-USCIzerWeN3P8AiLjvEsPznyOjkFbj5vU7XSId5pxQ4BMAGYe9PwQGkW3Hh6m6y9eg1g6aqYO2Ae-4pKlrKARxlDi6FqvZzuve1L1LubT0WSPRB1TPMC-SLRAJOTJBF1pBYR8uO_AZQJrl6dargvT7L26JfFl2CYWQaJjSIxZMN3My-PRPMkk0Ekh22L9ppkELP_IEM44N6CAvuYQ-krsLAUQi1QEfj8-VavuJi-bTIkzsyd1MDIypYzIyD9Gs0wfuk=w200-h237-no
.
LES MILITAIRES FRANÇAIS S'HABILLENT DANS DES BOURSES AUX VÊTEMENTS
14 AVRIL 2015 LIGNE DE DÉFENSE
.
Mais dans quel état nos responsables politiques ont-ils mis l'armée française ? A force de diminution de crédits, de réductions d'effectifs, de «rationalisation», de recherche de «l'optimisation», de réformes successives, l'administration a contraint les militaires à organiser des «bourses aux vêtements» pour leur permettre de s'habiller de manière réglementaire
.
«C'était une bonne idée, surtout en ces temps de pénuries budgétaires et de disettes vestimentaires. En mars, la BASE DE DÉFENSE DE CREIL a lancé une bourse aux vêtements. Une note de service en a expliqué les raisons :
Depuis plusieurs mois, les stocks en effets d'habillement ne cessent de se réduire et de nombreux militaires ont des difficultés à s'approvisionner pour s'habiller correctement. Selon le SERVICE DU COMMISSARIAT DES ARMÉES (SCA), cette situation ne pourra s'améliorer avant plusieurs mois.
.
Afin de proposer une solution temporaire à cette situation, la BASE DE DÉFENSE DE CREIL a mis en place une «Bourse aux vêtements». Cette initiative doit permettre à un militaire affecté sur le site de proposer à l'ensemble de la communauté des effets militaires dont il n'a plus l'usage. Il peut s'agir autant de vêtements neufs que de vêtements d'occasion en très bon état.
.
Dans un souci de simplification et d'échanges entre les administrés, un «catalogue» a été créé en ligne, alimenté directement par les personnes intéressées par ce service. Ce service est bien entendu tout à fait gratuit.
.
Est-ce à cause de ces railleries ou est-ce la honte éprouvée en hauts lieux que nos armées en soient réduites à partager des effets par manque de stocks... Toujours est-il que lundi après-midi, en enquêtant sur cette bourse aux vêtements, j'ai appris qu'elle avait été supprimée.
.
Finie la bourse aux vêtements ? Elle est «suspendue, pas supprimée», précise-t-on à la BdD où l'on ajoute que «ce concept est à adapter».
.
Certes, il n'est guère glorieux de devoir lancer un tel appel. Mais face à la pénurie de RANGERS au MALI, on avait bien fait jouer la solidarité sur le théâtre, «une mesure de bon sens» comme il est expliqué dans un nouveau livre à sortir très bientôt sur «L'OPÉRATION SERVAL». Alors, pourquoi pas une telle mesure en métropole ?»
.
A quand une annexe des RESTOS DU CŒUR pour remplacer les ordinaires et mess ?
 
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/DYTopKfZLGbdTsXs5GUZylwXBQXfZqm8u-lV_Kg5a9XvOUnIaD0EQsbusHbPvmK0lPQGBx8bTtgYVWLx0t_Ctx47C6MB6WHPz5XZIHT4lIkj5xsqLyzBAgNDWw-WrjXPuY3qskastVb5JRcAl2t7nEgam7ovtx3B11vaoaeZqVdGup74isyuv63VBh0QNcuc5lDHz8s5l5HyowQrF_bbSrFbvTJ23ky9CWVYa32I5ouneOkiJXH1_VqAzStbSoIyud8qAuJyxmwqJkCWxiYBLRfVxu9-Rc4uvD1tdCAkMisfBHK8DopHwFsn0H113f38URnk1JWrSUyabQPYJ8wNpJ3jL2171idqjEC08PqA302joE2sE0L5DiL-Ppfg1-rMMM-WTuSO_94jU6VFv5jlbsI8qkBZszBARGEHuWGxYQFYwTpwmi8IJ950X1M8pQV-C-4thJrwN9I8yftX-Ludo4wst6yNRDK9dEElZGUYVt_LvNbMjNkCMzDzKWybrGyMvcvFny4nTsYS0AB4TsnJMgnk2HT5X92AbOunXbYdQV6aOeX8vhwHIdatSigSMDaHwBRCUykzVeaXy9CJk_yd-3umTAW1mzrk=w185-h139-no
.
MILITAIRES FRANÇAIS AU MALI : DES RANGERS DONT LES SEMELLES SE DÉCOLLENT ET LES COUTURES CÈDENT
29 MARS 2013 LIGNES DE DÉFENSE
J'ignore si l'anecdote est authentique mais un confrère m'a raconté qu'un soldat français a récupéré deux paires de Rangers abandonnées par un combattant islamiste en fuite pour remplacer ses propres Rangers détruites par la caillasse des IFOGHAS.
.
Ce qui est véridique, c'est le constat déjà fait par l'ÉTAT-MAJOR DE LA BRIGADE : la qualité des Rangers et des treillis laisse dramatiquement à désirer.
.
Le pire, visiblement, ce sont les Rangers dont les semelles se décollent et les coutures cèdent. DIXIT RFI PAR EXEMPLE : «Les chaussures Rangers attachées avec de la ficelle, un soldat raconte : «C’est pourtant solide. Nos chaussures résistaient en AFGHANISTAN mais ici…ça ne tient pas. On a jamais vu ça». Ou LE MONDE : Au «potager» cultivé par les djihadistes dans leur base et où a été réunie une partie des prises, des Rangers sont alignés par pointures. Discrètement, des soldats sont venus se servir, chaussés par AQMI (qui avait pillé ces chaussures dans les stocks de l'armée malienne) pour éviter d'être contraints à marcher pieds nus dans les rochers».
.
Les rafistolages de fortune ont été constatés par les journalistes qui ont suivi les troupes des GTIA3 et 4. La variété des chaussures aux pieds de nos soldats témoigne aussi de l'usure et de la rusticité ambiante : chaussures de marche, chaussures de sports, brodequins etc.
.
Il a même fallu organiser une collecte à BAMAKO et demander aux troupes stationnées dans la capitale de donner leurs Rangers pour les pauvres «va nus pieds» des IFOGHAS !
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/n_n1JvxUCDo_KWCqAAWzgfz0LXrPOwS1jdt_yzCy1vgj9cKLguLUj6VnR461QVf9p6EaKUTXujxOCX7-vsui8YOkcj0kKag-SX9SX-RusKu6dnuaraU6v5NCN12PfwpKrWI_SKotC8xN9RrP_Tf14ZHGscNATkCWU4HgeQymJ0YoJ6V5CToP68vkpFO1SVonGxKvVdKobn_AjGKfToF56T3_crwG_TnkV418TDBoP1ytT6XvYSB54pt479Rh5oIxgDVYPffvd3nQlc1Z0dN-IMI90I3srYwZ--3uCDw-vqrY1g96tV3oVZwsE7bVNEFTu2SkBIv_KNoTT4WuCIq2X3C0N1ZadvJnpRCVb2j_svpi15G88h2pKkOf-aW5DasjJdag2QJXKLPpJcOFGvMHrD6jWm-bpfSTsn0PIUCJCannqVom1PFthqE8nduayoNbVXTCgWeZWyFrcgzp-aOSjf_HbfY7jN3xjRx8_qTpZc_j6WkgWOFrp0Rc_TrnTOpsA9mck4ASTUyn75ZZgI83IirnKObYsOG57DHI3EtU4_IOyUXs1CRqtfJDtc2Qp_ZajZHrEZ7VtZQnuGpgIzFYMJD7oQHS_Kr4=w84-h57-no
.
VERS LA FIN DES FORCES ARMÉES FRANÇAISES ?
.
PLUS DE 12 000 ANCIENS MILITAIRES AU CHÔMAGE
21 JUILLET 2015 SECRET DÉFENSE
.
DÉFENSE MOBILITÉ RECONNAIT DES «PROBLÈMES D'EMPLOYABILITÉ» POUR LES MILITAIRES DU RANG, QUITTANT RAPIDEMENT L'INSTITUTION
.
Malgré les efforts de DÉFENSE MOBILITÉ pour la reconversion des personnels en fin de contrat, plus de 12 000 anciens militaires sont aujourd'hui au chômage, selon LE DERNIER RAPPORT DE DÉFENSE MOBILITÉ POUR 2014.
.
En moyenne, 12 450 anciens militaires au chômage ont été indemnisés chaque mois par Pôle Emploi l'an dernier. Le nombre d'ex-militaires sans emploi a franchi la barre des 10 000 en septembre 2012 pour ne plus la repasser.
.
La durée moyenne d'indemnisation est de 273 jours (9 mois), elle aussi en augmentation (+ 10 % en un an).
.
Le coût de l'indemnisation (qui est supporté par le budget de la Défense) s'est élevé à 127 millions d'euros l'an passé - +4,5% en un an. L'indemnisation moyenne des demandeurs d'emploi ex-militaires est de 871 euros par mois.
.
Le rapport de DÉFENSE MOBILITÉ reconnait l'existence de «problèmes d'employabilité» de beaucoup de jeunes quittant rapidement (moins de 4 ans) l'institution militaire après un premier engagement.
.
Le profil type de l'ex-militaire au chômage est un jeune militaire du rang (80%), issu de l'ARMÉE DE TERRE 72%) après un contrat de moins de 7 ans (67%).
.
.
.
LOI DE PROGRAMMATION MILITAIRE POUR 2015
24 OCTOBRE 2014 LE ROUGE ET LE NOIR
.
Dissolutions, suppressions, désarmements, restructurations, baisse du budget, réduction des effectifs, l’ARMÉE FRANÇAISE doit faire face un ennemi nouveau auquel elle ne s’est pas préparée : la loi de programmation militaire pour 2015
https://lh3.googleusercontent.com/fyxi2KeCFFUDH1XG7PsvFsd3hdx7acm1F-GlFCoAn_ITN5fr86Yzu1TQgpxv7ZX7QP4Jbn_Ti8cOq35uqTa3pcAe8ScUrDqniKADGWC1_KDOlSWaDMySeIzdTt1vCVXItbRwSJ39naoqZ5_RxvVfHI-PyVqQMoFwdA0Eom5k5Y9Wkyab9BAVeFyKpbTG-01FYcQ-e0gswlDa8x59_zv0ANDfAmErG3nfYCh-Ta7ZJ2zCmGIE7nkYBLvEpiK7dk8DzuihL9UqaEy9H9qT7PmaJITsJKzDdKTPxBcvHAVufzNY0vjrBzLcvu86Ly4Vn5_V32pJnA-IVt_dnQjt0T3r7apvVjXyEWHal6AYIUT0NXsOqYBhQpuPJ8-sp9OQgtUIjZ-LzufqO3qa0MeneJ_vcJSwDnMlBSwq6hq4v4UK5vYivJzNsoFnnuKEu8H92OOn-ea-1v5yM9aVQt2TH4IEIWLmV6GwO4RkhoG840BW1RD17FDh8NAmERD7yhcu8DSZ4pgrKtCtFjmWKV8SNjfZn6mwXRpjX9I-YkrOpPoN9FuxN39eDBmsfrfuq2HCPeQ-4z_IyS0qR4SopCsInpCNdPzFgQ98ey-V=w642-h574-no
.
C’est en effet plus de 7 500 postes qui sont concernés, ce qui aura une influence considérable sur la capacité opérationnelle et de projection de nos forces armées.
.
À tel point qu’il convient de se poser cette terrible question : sommes-nous encore en mesure d’assurer la défense opérationnelle de notre territoire en cas de conflit majeur ?
.
Le constat est sans appel et nous laissons à nos chers lecteurs le soin de considérer la réponse au regard des objectifs de la loi de programmation militaire pour 2015 :
.
ARMÉE DE TERRE
.
* Dissolution du 1er Régiment d’artillerie de marine (1er RAMa) de CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE.
* Dissolution de l’état-major de la 1re brigade mécanisée, de sa compagnie de commandement et des transmissions de CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE.
* Réorganisation du régiment médical de BÉLIGNEUX, avec notamment la suppression de deux compagnies de décontamination NRBC et de la compagnie de ravitaillement sanitaire de CHANTEAU.
* Adaptation capacitaire de l’infanterie avec la transformation du 1er Régiment de tirailleurs (1er RTir) d’ÉPINAL et du 8e Régiment de parachutistes d’Infanterie de marine (8e RPIMa) de CASTRES en régiment d’infanterie de nouvelle génération, et suppression des sections de reconnaissance régimentaire dans l’ensemble des régiments d’infanterie.
* Adaptation capacitaire de la cavalerie avec la suppression des escadrons d’éclairage et d’investigation du 12e Régiment de cuirassiers (12e RC) d’Olivet, du Régiment d’infanterie-chars de marine (RICM) de POITIERS et du 1er Régiment de chasseurs (1er RCh) de THIERVILLE-SUR-MEUSE.
* Adaptation capacitaire de la fonction logistique avec la suppression d’un escadron de transport au 121e Régiment du train (121e RT) de MONTLHÉRY et au 515e Régiment du train (515e RT) de BRIE.
* Réduction des effectifs de certaines formations du génie, de l’artillerie et des transmissions équipées de matériel en fin de vie.
* Suppression d’une des musiques implantées en ÎLE-DE-FRANCE.
.
MARINE NATIONALE
.
* Désarmements de 5 bâtiments de combat : le transport de chalands de débarquement Siroco et le pétrolier-ravitailleur Meuse à TOULON, le patrouilleur austral Albatros à LA RÉUNION, et les deux patrouilleurs de surveillance de site Athos et Aramis à ANGLET.
* Suppression du Commandement de la marine (COMAR) À STRASBOURG.
* Fermeture de la base navale de l’ADOUR à ANGLET.
.
ARMÉE DE L'AIR
.
* Transformation de la base aérienne 901 de DRACHENBRONN, dont le site continuera d’accueillir des moyens de détection et le personnel nécessaire à leur maintenance, en élément air rattaché à la base aérienne 133 de NANCY.
* Dissolution de la base aérienne 117 de BALARD dans le cadre de la mutualisation et de l’externalisation du soutien du site de BALARD.
* Début de la dissolution de la base aérienne 102 de DIJON avec le transfert du Commandement des forces aériennes (CFA) à BORDEAUX-MÉRIGNAC et son fusionnement avec le Commandement du soutien des forces aériennes (CSFA).
* Début du transfert des escadrons de Casa de CREIL vers la base aérienne 105 d’ÉVREUX en vue de la fermeture de la plateforme aéronautique de la base aérienne 110 de CREIL en 2016.
.
INTERARMÉES
.
* Poursuite de la rationalisation de l’état-major des armées et des états-majors d’armée, de direction et de service et leur manœuvre BALARD.
* Transfert d’une partie de la direction du renseignement militaire (DRM) de CREIL vers BALARD (PARIS).
* Service du commissariat des armées (SCA)
* Accompagnement des évolutions du plan de stationnement.
* Poursuite de la rationalisation de l’ensemble des organismes du SCA, dont les GSBdD.
* Rationalisations fonctionnelles, notamment des Établissements logistiques du commissariat des armées (ELOCA).
* Première phase de la dissolution de l’ELOCA de PORTE-LÈS-VALENCES (fermeture 2015-2018).
* Dissolution du service local contentieux (SLC) de LYON.
* Direction interarmées des réseaux d’infrastructure et des systèmes d’information (DIRISI)
* Rationalisation des échelons de proximité, en centrant la transformation de l’architecture SIC sur l’usager du ministère tout en maintenant une posture opérationnelle réactive et performante.
* Optimisation de ses échelons intermédiaires et d’exécution pour la montée en puissance des centres nationaux de mise en œuvre, en cohérence avec le regroupement du ministère à Balard.
* Service des essences des armées (SEA)
* La rationalisation de la fonction soutien pétrolier et la redistribution des moyens, en vue de garantir le soutien pétrolier dans les domaines prioritaires.
.
Cela se traduira notamment en 2015 par la fermeture du CENTRE DE RAVITAILLEMENT DES ESSENCES (CRE) de CASTELSARRASIN, la réorganisation des dépôts (DEA) de MÉRIGNAC et de LANVÉOC, et le début de la montée en puissance de 5 Échelons de proximité des établissements des essences (EPEE).
.
Sur la période 2016-2019, les principales mesures de restructuration du SEA concerneront les fermetures du Centre de ravitaillement des essences (CRE) de SARREBOURG (2016), du Dépôt des essences air (DEA) de CREIL (2016), du DEA de SALON-DE-PROVENCE (2017), du DEA de Hyères (2017), du DEA de TOURS (2018), du CRE de MONNAIE (2018), du DEALAT de DAX (2018) et du CRE de BOUY (2019).
.
SERVICE DE SANTÉ DES ARMÉES (SSA)
.
La poursuite de la transformation du service avec notamment la rationalisation de l’échelon central, la réorganisation de la médecine des forces, avec des centres médicaux des armées à dimension régionale, et l’évolution du modèle hospitalier. Ce dernier reposera sur une contribution différenciée des Hôpitaux d’instructions des armées (HIA) au contrat opérationnel en distinguant les hôpitaux de plateforme (ÎLE-DE-FRANCE, PROVENCE-ALPES-CÔTE-D’AZUR) des hôpitaux hors plateforme.
.
* L’HÔPITAL DU VAL-DE-GRÂCE, au sein de la plateforme ÎLE-DE-FRANCE, fera l’objet d’adaptations spécifiques.
* Service interarmées des munitions (SIMu)
* Fermeture du Dépôt de munitions (DMu) de BILLARD en 2015.
.
Sur la période 2016-2019, les principales mesures de restructuration du SIMU concerneront les fermetures des DMU de CONNANTRAY (2016), de SALBRIS (2017–2018), de NEUBOURG (2018) et de FONTVIEILLE (2019).
.
* Direction générale de l’armement (DGA)
* Fermeture de deux centres techniques des systèmes d’information en région parisienne appartenant au service central de la modernisation et de la qualité.
* Transfert des services de la DGA de BAGNEUX vers BALARD.
* Secrétariat général pour l’administration (SGA)
.
Accompagner les évolutions du plan de stationnement des forces s’agissant notamment des structures en charge du soutien de proximité (Service d’infrastructure de la défense — SID, — Action sociale aux armées, Défense mobilité…).
.
Finaliser le regroupement des états-majors et directions de service sur le site de BALARD qui se traduira, en particulier, par une évolution du format, du stationnement et des missions du Service parisien de soutien de l’administration centrale (SPAC).
.
Intégrer les régies d’infrastructure au sein du SID dans le cadre de la logique de bout en bout retenue pour la fonction infrastructure.
.
TRISTE DESTINÉE POUR CELLE QUI FUT SURNOMMÉE EN SON TEMPS, LA «GRANDE ARMÉE»...
.
.
.
LORS DE SES VŒUX AUX ARMÉES, FRANÇOIS HOLLANDE ANNONCE QU'IL Y AURAIT 7.500 SUPPRESSIONS DE POSTES EN MOINS SUR LES 34000 PRÉVUS AINSI ON NE SUPPRIMERA QUE 26.500 POSTES
https://lh3.googleusercontent.com/Xj3YelCp-dtHZMIBVhvws5S46Ud_pD1ZumYA7WwSVfEAU7WCZE66QpCxJ6jXmdWxfV41YPagJFyHXoWNpuIJTbLMcl3UQr3_wdq1-VWMkiPu9XP7qcySAQO6psxrm-zYm-47D6J0dXWyi8NqNGkNabyf35t04CCGyAuyCVVE7eorByghPtilMIPwawa8Rrz-sCwGGFvCSSEMO3hYdyBLTOJQMnnxW0zGPUYZjSknYmOFYWr8lE3ym1SQVjsx3aVsbdsxOC68o_iVbwwm9c7U1qJGhQzoSIrMGy4y-MMJRgHpR7sj9uhOxL2LBNvMaI6VMpPOy23DYLTcPhpT0RxFhv2kYgZK5rjg2VxHqT34ynHxpx8g9BT9kqVMo5R5RGaxU8E9FvjPUrpUYswCpO5q41TBO6o32q3klbILFr4EZqBrxJkK4UdQMefUVOSGfqOkNuYsGL_l1cgUbegqFnaVgB-IxGPLWgwwpES0tX_POIBHlCMWhi7YcKOcNlzuOTMtVeal5q5qtgAhjMisDRaALRGosrmX-4ltsAzmUVihUC94bXiaFLK0KrVoSJBH4GDdADfFO68WCgC02GDEWD-2pc4s4Cw1GdOk=w40-h116-nohttps://lh3.googleusercontent.com/Xj3YelCp-dtHZMIBVhvws5S46Ud_pD1ZumYA7WwSVfEAU7WCZE66QpCxJ6jXmdWxfV41YPagJFyHXoWNpuIJTbLMcl3UQr3_wdq1-VWMkiPu9XP7qcySAQO6psxrm-zYm-47D6J0dXWyi8NqNGkNabyf35t04CCGyAuyCVVE7eorByghPtilMIPwawa8Rrz-sCwGGFvCSSEMO3hYdyBLTOJQMnnxW0zGPUYZjSknYmOFYWr8lE3ym1SQVjsx3aVsbdsxOC68o_iVbwwm9c7U1qJGhQzoSIrMGy4y-MMJRgHpR7sj9uhOxL2LBNvMaI6VMpPOy23DYLTcPhpT0RxFhv2kYgZK5rjg2VxHqT34ynHxpx8g9BT9kqVMo5R5RGaxU8E9FvjPUrpUYswCpO5q41TBO6o32q3klbILFr4EZqBrxJkK4UdQMefUVOSGfqOkNuYsGL_l1cgUbegqFnaVgB-IxGPLWgwwpES0tX_POIBHlCMWhi7YcKOcNlzuOTMtVeal5q5qtgAhjMisDRaALRGosrmX-4ltsAzmUVihUC94bXiaFLK0KrVoSJBH4GDdADfFO68WCgC02GDEWD-2pc4s4Cw1GdOk=w40-h116-nohttps://lh3.googleusercontent.com/Xj3YelCp-dtHZMIBVhvws5S46Ud_pD1ZumYA7WwSVfEAU7WCZE66QpCxJ6jXmdWxfV41YPagJFyHXoWNpuIJTbLMcl3UQr3_wdq1-VWMkiPu9XP7qcySAQO6psxrm-zYm-47D6J0dXWyi8NqNGkNabyf35t04CCGyAuyCVVE7eorByghPtilMIPwawa8Rrz-sCwGGFvCSSEMO3hYdyBLTOJQMnnxW0zGPUYZjSknYmOFYWr8lE3ym1SQVjsx3aVsbdsxOC68o_iVbwwm9c7U1qJGhQzoSIrMGy4y-MMJRgHpR7sj9uhOxL2LBNvMaI6VMpPOy23DYLTcPhpT0RxFhv2kYgZK5rjg2VxHqT34ynHxpx8g9BT9kqVMo5R5RGaxU8E9FvjPUrpUYswCpO5q41TBO6o32q3klbILFr4EZqBrxJkK4UdQMefUVOSGfqOkNuYsGL_l1cgUbegqFnaVgB-IxGPLWgwwpES0tX_POIBHlCMWhi7YcKOcNlzuOTMtVeal5q5qtgAhjMisDRaALRGosrmX-4ltsAzmUVihUC94bXiaFLK0KrVoSJBH4GDdADfFO68WCgC02GDEWD-2pc4s4Cw1GdOk=w40-h116-nohttps://lh3.googleusercontent.com/Xj3YelCp-dtHZMIBVhvws5S46Ud_pD1ZumYA7WwSVfEAU7WCZE66QpCxJ6jXmdWxfV41YPagJFyHXoWNpuIJTbLMcl3UQr3_wdq1-VWMkiPu9XP7qcySAQO6psxrm-zYm-47D6J0dXWyi8NqNGkNabyf35t04CCGyAuyCVVE7eorByghPtilMIPwawa8Rrz-sCwGGFvCSSEMO3hYdyBLTOJQMnnxW0zGPUYZjSknYmOFYWr8lE3ym1SQVjsx3aVsbdsxOC68o_iVbwwm9c7U1qJGhQzoSIrMGy4y-MMJRgHpR7sj9uhOxL2LBNvMaI6VMpPOy23DYLTcPhpT0RxFhv2kYgZK5rjg2VxHqT34ynHxpx8g9BT9kqVMo5R5RGaxU8E9FvjPUrpUYswCpO5q41TBO6o32q3klbILFr4EZqBrxJkK4UdQMefUVOSGfqOkNuYsGL_l1cgUbegqFnaVgB-IxGPLWgwwpES0tX_POIBHlCMWhi7YcKOcNlzuOTMtVeal5q5qtgAhjMisDRaALRGosrmX-4ltsAzmUVihUC94bXiaFLK0KrVoSJBH4GDdADfFO68WCgC02GDEWD-2pc4s4Cw1GdOk=w40-h116-no
LISTE NON EXHAUSTIVE :
* https://lh3.googleusercontent.com/luZdE3NmswAtyS16ghd1ktu8Z8XW1Hg2XxpwYeG8aNtfq2RDw-XymqWHWs8bLNdHjvLgzw1tOK6GzYu9tg_BSTHDj84xBMTXkWHXPsyOuCFjISig06BRogbwMo-CfKRILPnwZS0r8ZdWKHYVS8t-NkZanhIzeDY2nHahCNsPO9sWRvCb37tedpDCz9Ly3kZ6ItuNfm5KtXNbFdMkSGid6SCHqMTIBsNIr6avskOujWvb99t7IZRXVqEi6aovnWcDGEsOuRJ4t0rt3_zfT14Ndn0D9Q2QAMd7AZdXdZIbUmIQCfvM_qwHkZ6GGcFgmOeCMFiXREmEAPJtoNU9tulyiIwVBskJJuRT3xV6P-a3uv96X0Trc15qBX3T5GlMTsfRqA6FoW_6KtfL01ijPQCP42sIKOr7bjbc4ZDsvLqyKMXQTOERl32ybG8CCPaqC2Rz1fO-RfQVKqnVQ9XQB4o98NMPWBFik3ShG6Zmo0OOqQqwICgUhpZH9FVFRqPmWazWmjmi6nnFbKtdai4QCgS_JD2tllain1umPVftVPmhT5wx120r2RUUznADvwIJiaKGecxfd91sFDgUXa4BpRKPXRkoXniv8gpK=w40-h52-noMETZ 57 (Vidée des militaires) la carte qui montre comment BERCY détruit la France en toute discrétion - LIRE TOUT METZ
* https://lh3.googleusercontent.com/luZdE3NmswAtyS16ghd1ktu8Z8XW1Hg2XxpwYeG8aNtfq2RDw-XymqWHWs8bLNdHjvLgzw1tOK6GzYu9tg_BSTHDj84xBMTXkWHXPsyOuCFjISig06BRogbwMo-CfKRILPnwZS0r8ZdWKHYVS8t-NkZanhIzeDY2nHahCNsPO9sWRvCb37tedpDCz9Ly3kZ6ItuNfm5KtXNbFdMkSGid6SCHqMTIBsNIr6avskOujWvb99t7IZRXVqEi6aovnWcDGEsOuRJ4t0rt3_zfT14Ndn0D9Q2QAMd7AZdXdZIbUmIQCfvM_qwHkZ6GGcFgmOeCMFiXREmEAPJtoNU9tulyiIwVBskJJuRT3xV6P-a3uv96X0Trc15qBX3T5GlMTsfRqA6FoW_6KtfL01ijPQCP42sIKOr7bjbc4ZDsvLqyKMXQTOERl32ybG8CCPaqC2Rz1fO-RfQVKqnVQ9XQB4o98NMPWBFik3ShG6Zmo0OOqQqwICgUhpZH9FVFRqPmWazWmjmi6nnFbKtdai4QCgS_JD2tllain1umPVftVPmhT5wx120r2RUUznADvwIJiaKGecxfd91sFDgUXa4BpRKPXRkoXniv8gpK=w40-h52-no27e BATAILLON DE CHASSEURS ALPINS de CRAN-GEVRIER à coté d'ANNECY, suppression de 60 personnels de leur base pour très bientôt. L'hécatombe continue.
* https://lh3.googleusercontent.com/luZdE3NmswAtyS16ghd1ktu8Z8XW1Hg2XxpwYeG8aNtfq2RDw-XymqWHWs8bLNdHjvLgzw1tOK6GzYu9tg_BSTHDj84xBMTXkWHXPsyOuCFjISig06BRogbwMo-CfKRILPnwZS0r8ZdWKHYVS8t-NkZanhIzeDY2nHahCNsPO9sWRvCb37tedpDCz9Ly3kZ6ItuNfm5KtXNbFdMkSGid6SCHqMTIBsNIr6avskOujWvb99t7IZRXVqEi6aovnWcDGEsOuRJ4t0rt3_zfT14Ndn0D9Q2QAMd7AZdXdZIbUmIQCfvM_qwHkZ6GGcFgmOeCMFiXREmEAPJtoNU9tulyiIwVBskJJuRT3xV6P-a3uv96X0Trc15qBX3T5GlMTsfRqA6FoW_6KtfL01ijPQCP42sIKOr7bjbc4ZDsvLqyKMXQTOERl32ybG8CCPaqC2Rz1fO-RfQVKqnVQ9XQB4o98NMPWBFik3ShG6Zmo0OOqQqwICgUhpZH9FVFRqPmWazWmjmi6nnFbKtdai4QCgS_JD2tllain1umPVftVPmhT5wx120r2RUUznADvwIJiaKGecxfd91sFDgUXa4BpRKPXRkoXniv8gpK=w40-h52-noCREIL (Ville) la BASE AÉRIENNE à l'arrêt, 500 emplois directs et indirects vont disparaître - lire
COURRIER PICARD
* https://lh3.googleusercontent.com/luZdE3NmswAtyS16ghd1ktu8Z8XW1Hg2XxpwYeG8aNtfq2RDw-XymqWHWs8bLNdHjvLgzw1tOK6GzYu9tg_BSTHDj84xBMTXkWHXPsyOuCFjISig06BRogbwMo-CfKRILPnwZS0r8ZdWKHYVS8t-NkZanhIzeDY2nHahCNsPO9sWRvCb37tedpDCz9Ly3kZ6ItuNfm5KtXNbFdMkSGid6SCHqMTIBsNIr6avskOujWvb99t7IZRXVqEi6aovnWcDGEsOuRJ4t0rt3_zfT14Ndn0D9Q2QAMd7AZdXdZIbUmIQCfvM_qwHkZ6GGcFgmOeCMFiXREmEAPJtoNU9tulyiIwVBskJJuRT3xV6P-a3uv96X0Trc15qBX3T5GlMTsfRqA6FoW_6KtfL01ijPQCP42sIKOr7bjbc4ZDsvLqyKMXQTOERl32ybG8CCPaqC2Rz1fO-RfQVKqnVQ9XQB4o98NMPWBFik3ShG6Zmo0OOqQqwICgUhpZH9FVFRqPmWazWmjmi6nnFbKtdai4QCgS_JD2tllain1umPVftVPmhT5wx120r2RUUznADvwIJiaKGecxfd91sFDgUXa4BpRKPXRkoXniv8gpK=w40-h52-noBASE AÉRIENNE DE DIJON-LONGVIC la BA 102 déménagée à BORDEAUX, 1700 postes supprimés - lire
LEJDC
* https://lh3.googleusercontent.com/luZdE3NmswAtyS16ghd1ktu8Z8XW1Hg2XxpwYeG8aNtfq2RDw-XymqWHWs8bLNdHjvLgzw1tOK6GzYu9tg_BSTHDj84xBMTXkWHXPsyOuCFjISig06BRogbwMo-CfKRILPnwZS0r8ZdWKHYVS8t-NkZanhIzeDY2nHahCNsPO9sWRvCb37tedpDCz9Ly3kZ6ItuNfm5KtXNbFdMkSGid6SCHqMTIBsNIr6avskOujWvb99t7IZRXVqEi6aovnWcDGEsOuRJ4t0rt3_zfT14Ndn0D9Q2QAMd7AZdXdZIbUmIQCfvM_qwHkZ6GGcFgmOeCMFiXREmEAPJtoNU9tulyiIwVBskJJuRT3xV6P-a3uv96X0Trc15qBX3T5GlMTsfRqA6FoW_6KtfL01ijPQCP42sIKOr7bjbc4ZDsvLqyKMXQTOERl32ybG8CCPaqC2Rz1fO-RfQVKqnVQ9XQB4o98NMPWBFik3ShG6Zmo0OOqQqwICgUhpZH9FVFRqPmWazWmjmi6nnFbKtdai4QCgS_JD2tllain1umPVftVPmhT5wx120r2RUUznADvwIJiaKGecxfd91sFDgUXa4BpRKPXRkoXniv8gpK=w40-h52-no1er RÉGIMENT D'ARTILLERIE DE MARINE À CHÂLONS fermera ses portes en 2015, 3000 personnes partiront, la moitié des commerces de la ville fermeront. Cela se traduira par 3000 licenciements par ricochet dans la région - lire
OPEX360
* https://lh3.googleusercontent.com/luZdE3NmswAtyS16ghd1ktu8Z8XW1Hg2XxpwYeG8aNtfq2RDw-XymqWHWs8bLNdHjvLgzw1tOK6GzYu9tg_BSTHDj84xBMTXkWHXPsyOuCFjISig06BRogbwMo-CfKRILPnwZS0r8ZdWKHYVS8t-NkZanhIzeDY2nHahCNsPO9sWRvCb37tedpDCz9Ly3kZ6ItuNfm5KtXNbFdMkSGid6SCHqMTIBsNIr6avskOujWvb99t7IZRXVqEi6aovnWcDGEsOuRJ4t0rt3_zfT14Ndn0D9Q2QAMd7AZdXdZIbUmIQCfvM_qwHkZ6GGcFgmOeCMFiXREmEAPJtoNU9tulyiIwVBskJJuRT3xV6P-a3uv96X0Trc15qBX3T5GlMTsfRqA6FoW_6KtfL01ijPQCP42sIKOr7bjbc4ZDsvLqyKMXQTOERl32ybG8CCPaqC2Rz1fO-RfQVKqnVQ9XQB4o98NMPWBFik3ShG6Zmo0OOqQqwICgUhpZH9FVFRqPmWazWmjmi6nnFbKtdai4QCgS_JD2tllain1umPVftVPmhT5wx120r2RUUznADvwIJiaKGecxfd91sFDgUXa4BpRKPXRkoXniv8gpK=w40-h52-no1er RÉGIMENT DE TRANSMISSIONS D'ÉPINAL environ 70 suppressions d'emploi !!!! - lire
RADIO MAGNUM
*https://lh3.googleusercontent.com/luZdE3NmswAtyS16ghd1ktu8Z8XW1Hg2XxpwYeG8aNtfq2RDw-XymqWHWs8bLNdHjvLgzw1tOK6GzYu9tg_BSTHDj84xBMTXkWHXPsyOuCFjISig06BRogbwMo-CfKRILPnwZS0r8ZdWKHYVS8t-NkZanhIzeDY2nHahCNsPO9sWRvCb37tedpDCz9Ly3kZ6ItuNfm5KtXNbFdMkSGid6SCHqMTIBsNIr6avskOujWvb99t7IZRXVqEi6aovnWcDGEsOuRJ4t0rt3_zfT14Ndn0D9Q2QAMd7AZdXdZIbUmIQCfvM_qwHkZ6GGcFgmOeCMFiXREmEAPJtoNU9tulyiIwVBskJJuRT3xV6P-a3uv96X0Trc15qBX3T5GlMTsfRqA6FoW_6KtfL01ijPQCP42sIKOr7bjbc4ZDsvLqyKMXQTOERl32ybG8CCPaqC2Rz1fO-RfQVKqnVQ9XQB4o98NMPWBFik3ShG6Zmo0OOqQqwICgUhpZH9FVFRqPmWazWmjmi6nnFbKtdai4QCgS_JD2tllain1umPVftVPmhT5wx120r2RUUznADvwIJiaKGecxfd91sFDgUXa4BpRKPXRkoXniv8gpK=w40-h52-noARMÉE FRANÇAISE PLUS DE 7500 POSTES SUPPRIMÉS ET AUTANT DANS LES VILLES OÙ CES POSTES DISPARAISSENT - LIRE
LE PARISIEN
* https://lh3.googleusercontent.com/luZdE3NmswAtyS16ghd1ktu8Z8XW1Hg2XxpwYeG8aNtfq2RDw-XymqWHWs8bLNdHjvLgzw1tOK6GzYu9tg_BSTHDj84xBMTXkWHXPsyOuCFjISig06BRogbwMo-CfKRILPnwZS0r8ZdWKHYVS8t-NkZanhIzeDY2nHahCNsPO9sWRvCb37tedpDCz9Ly3kZ6ItuNfm5KtXNbFdMkSGid6SCHqMTIBsNIr6avskOujWvb99t7IZRXVqEi6aovnWcDGEsOuRJ4t0rt3_zfT14Ndn0D9Q2QAMd7AZdXdZIbUmIQCfvM_qwHkZ6GGcFgmOeCMFiXREmEAPJtoNU9tulyiIwVBskJJuRT3xV6P-a3uv96X0Trc15qBX3T5GlMTsfRqA6FoW_6KtfL01ijPQCP42sIKOr7bjbc4ZDsvLqyKMXQTOERl32ybG8CCPaqC2Rz1fO-RfQVKqnVQ9XQB4o98NMPWBFik3ShG6Zmo0OOqQqwICgUhpZH9FVFRqPmWazWmjmi6nnFbKtdai4QCgS_JD2tllain1umPVftVPmhT5wx120r2RUUznADvwIJiaKGecxfd91sFDgUXa4BpRKPXRkoXniv8gpK=w40-h52-noBASE AÉRIENNE de DRACHENBRONN supprime 193 emplois…. Autant disparaîtront dans la ville - lire
LES ECHOS
* https://lh3.googleusercontent.com/luZdE3NmswAtyS16ghd1ktu8Z8XW1Hg2XxpwYeG8aNtfq2RDw-XymqWHWs8bLNdHjvLgzw1tOK6GzYu9tg_BSTHDj84xBMTXkWHXPsyOuCFjISig06BRogbwMo-CfKRILPnwZS0r8ZdWKHYVS8t-NkZanhIzeDY2nHahCNsPO9sWRvCb37tedpDCz9Ly3kZ6ItuNfm5KtXNbFdMkSGid6SCHqMTIBsNIr6avskOujWvb99t7IZRXVqEi6aovnWcDGEsOuRJ4t0rt3_zfT14Ndn0D9Q2QAMd7AZdXdZIbUmIQCfvM_qwHkZ6GGcFgmOeCMFiXREmEAPJtoNU9tulyiIwVBskJJuRT3xV6P-a3uv96X0Trc15qBX3T5GlMTsfRqA6FoW_6KtfL01ijPQCP42sIKOr7bjbc4ZDsvLqyKMXQTOERl32ybG8CCPaqC2Rz1fO-RfQVKqnVQ9XQB4o98NMPWBFik3ShG6Zmo0OOqQqwICgUhpZH9FVFRqPmWazWmjmi6nnFbKtdai4QCgS_JD2tllain1umPVftVPmhT5wx120r2RUUznADvwIJiaKGecxfd91sFDgUXa4BpRKPXRkoXniv8gpK=w40-h52-noBASE NAVALE de la ville d'ANGLET elle va être supprimée et des centaines d'emplois dans la ville également - lire
SUD OUEST
* https://lh3.googleusercontent.com/luZdE3NmswAtyS16ghd1ktu8Z8XW1Hg2XxpwYeG8aNtfq2RDw-XymqWHWs8bLNdHjvLgzw1tOK6GzYu9tg_BSTHDj84xBMTXkWHXPsyOuCFjISig06BRogbwMo-CfKRILPnwZS0r8ZdWKHYVS8t-NkZanhIzeDY2nHahCNsPO9sWRvCb37tedpDCz9Ly3kZ6ItuNfm5KtXNbFdMkSGid6SCHqMTIBsNIr6avskOujWvb99t7IZRXVqEi6aovnWcDGEsOuRJ4t0rt3_zfT14Ndn0D9Q2QAMd7AZdXdZIbUmIQCfvM_qwHkZ6GGcFgmOeCMFiXREmEAPJtoNU9tulyiIwVBskJJuRT3xV6P-a3uv96X0Trc15qBX3T5GlMTsfRqA6FoW_6KtfL01ijPQCP42sIKOr7bjbc4ZDsvLqyKMXQTOERl32ybG8CCPaqC2Rz1fO-RfQVKqnVQ9XQB4o98NMPWBFik3ShG6Zmo0OOqQqwICgUhpZH9FVFRqPmWazWmjmi6nnFbKtdai4QCgS_JD2tllain1umPVftVPmhT5wx120r2RUUznADvwIJiaKGecxfd91sFDgUXa4BpRKPXRkoXniv8gpK=w40-h52-noARMÉE FRANÇAISE fermeture de l'ESCAT à BERGERAC, les habitants et commerçants en colère - lire
SUD OUEST
* https://lh3.googleusercontent.com/luZdE3NmswAtyS16ghd1ktu8Z8XW1Hg2XxpwYeG8aNtfq2RDw-XymqWHWs8bLNdHjvLgzw1tOK6GzYu9tg_BSTHDj84xBMTXkWHXPsyOuCFjISig06BRogbwMo-CfKRILPnwZS0r8ZdWKHYVS8t-NkZanhIzeDY2nHahCNsPO9sWRvCb37tedpDCz9Ly3kZ6ItuNfm5KtXNbFdMkSGid6SCHqMTIBsNIr6avskOujWvb99t7IZRXVqEi6aovnWcDGEsOuRJ4t0rt3_zfT14Ndn0D9Q2QAMd7AZdXdZIbUmIQCfvM_qwHkZ6GGcFgmOeCMFiXREmEAPJtoNU9tulyiIwVBskJJuRT3xV6P-a3uv96X0Trc15qBX3T5GlMTsfRqA6FoW_6KtfL01ijPQCP42sIKOr7bjbc4ZDsvLqyKMXQTOERl32ybG8CCPaqC2Rz1fO-RfQVKqnVQ9XQB4o98NMPWBFik3ShG6Zmo0OOqQqwICgUhpZH9FVFRqPmWazWmjmi6nnFbKtdai4QCgS_JD2tllain1umPVftVPmhT5wx120r2RUUznADvwIJiaKGecxfd91sFDgUXa4BpRKPXRkoXniv8gpK=w40-h52-noARMÉE FRANÇAISE démantèlement du 3e RPIMA - lire
L'INDÉPENDANT
* https://lh3.googleusercontent.com/luZdE3NmswAtyS16ghd1ktu8Z8XW1Hg2XxpwYeG8aNtfq2RDw-XymqWHWs8bLNdHjvLgzw1tOK6GzYu9tg_BSTHDj84xBMTXkWHXPsyOuCFjISig06BRogbwMo-CfKRILPnwZS0r8ZdWKHYVS8t-NkZanhIzeDY2nHahCNsPO9sWRvCb37tedpDCz9Ly3kZ6ItuNfm5KtXNbFdMkSGid6SCHqMTIBsNIr6avskOujWvb99t7IZRXVqEi6aovnWcDGEsOuRJ4t0rt3_zfT14Ndn0D9Q2QAMd7AZdXdZIbUmIQCfvM_qwHkZ6GGcFgmOeCMFiXREmEAPJtoNU9tulyiIwVBskJJuRT3xV6P-a3uv96X0Trc15qBX3T5GlMTsfRqA6FoW_6KtfL01ijPQCP42sIKOr7bjbc4ZDsvLqyKMXQTOERl32ybG8CCPaqC2Rz1fO-RfQVKqnVQ9XQB4o98NMPWBFik3ShG6Zmo0OOqQqwICgUhpZH9FVFRqPmWazWmjmi6nnFbKtdai4QCgS_JD2tllain1umPVftVPmhT5wx120r2RUUznADvwIJiaKGecxfd91sFDgUXa4BpRKPXRkoXniv8gpK=w40-h52-noARMÉE FRANÇAISE démantèlement du Centre des Essences - lire
LA DÉPÊCHE
* https://lh3.googleusercontent.com/luZdE3NmswAtyS16ghd1ktu8Z8XW1Hg2XxpwYeG8aNtfq2RDw-XymqWHWs8bLNdHjvLgzw1tOK6GzYu9tg_BSTHDj84xBMTXkWHXPsyOuCFjISig06BRogbwMo-CfKRILPnwZS0r8ZdWKHYVS8t-NkZanhIzeDY2nHahCNsPO9sWRvCb37tedpDCz9Ly3kZ6ItuNfm5KtXNbFdMkSGid6SCHqMTIBsNIr6avskOujWvb99t7IZRXVqEi6aovnWcDGEsOuRJ4t0rt3_zfT14Ndn0D9Q2QAMd7AZdXdZIbUmIQCfvM_qwHkZ6GGcFgmOeCMFiXREmEAPJtoNU9tulyiIwVBskJJuRT3xV6P-a3uv96X0Trc15qBX3T5GlMTsfRqA6FoW_6KtfL01ijPQCP42sIKOr7bjbc4ZDsvLqyKMXQTOERl32ybG8CCPaqC2Rz1fO-RfQVKqnVQ9XQB4o98NMPWBFik3ShG6Zmo0OOqQqwICgUhpZH9FVFRqPmWazWmjmi6nnFbKtdai4QCgS_JD2tllain1umPVftVPmhT5wx120r2RUUznADvwIJiaKGecxfd91sFDgUXa4BpRKPXRkoXniv8gpK=w40-h52-noSERVICE DE SANTÉ DE L'ARMÉE FRANÇAISE en cours de démantèlement - LIRE
DÉFENSE ARMÉE
* https://lh3.googleusercontent.com/luZdE3NmswAtyS16ghd1ktu8Z8XW1Hg2XxpwYeG8aNtfq2RDw-XymqWHWs8bLNdHjvLgzw1tOK6GzYu9tg_BSTHDj84xBMTXkWHXPsyOuCFjISig06BRogbwMo-CfKRILPnwZS0r8ZdWKHYVS8t-NkZanhIzeDY2nHahCNsPO9sWRvCb37tedpDCz9Ly3kZ6ItuNfm5KtXNbFdMkSGid6SCHqMTIBsNIr6avskOujWvb99t7IZRXVqEi6aovnWcDGEsOuRJ4t0rt3_zfT14Ndn0D9Q2QAMd7AZdXdZIbUmIQCfvM_qwHkZ6GGcFgmOeCMFiXREmEAPJtoNU9tulyiIwVBskJJuRT3xV6P-a3uv96X0Trc15qBX3T5GlMTsfRqA6FoW_6KtfL01ijPQCP42sIKOr7bjbc4ZDsvLqyKMXQTOERl32ybG8CCPaqC2Rz1fO-RfQVKqnVQ9XQB4o98NMPWBFik3ShG6Zmo0OOqQqwICgUhpZH9FVFRqPmWazWmjmi6nnFbKtdai4QCgS_JD2tllain1umPVftVPmhT5wx120r2RUUznADvwIJiaKGecxfd91sFDgUXa4BpRKPXRkoXniv8gpK=w40-h52-noBASE BREST-LORIENT 473 postes supprimés en 2015 LE TÉLÉGRAMME
https://lh3.googleusercontent.com/luZdE3NmswAtyS16ghd1ktu8Z8XW1Hg2XxpwYeG8aNtfq2RDw-XymqWHWs8bLNdHjvLgzw1tOK6GzYu9tg_BSTHDj84xBMTXkWHXPsyOuCFjISig06BRogbwMo-CfKRILPnwZS0r8ZdWKHYVS8t-NkZanhIzeDY2nHahCNsPO9sWRvCb37tedpDCz9Ly3kZ6ItuNfm5KtXNbFdMkSGid6SCHqMTIBsNIr6avskOujWvb99t7IZRXVqEi6aovnWcDGEsOuRJ4t0rt3_zfT14Ndn0D9Q2QAMd7AZdXdZIbUmIQCfvM_qwHkZ6GGcFgmOeCMFiXREmEAPJtoNU9tulyiIwVBskJJuRT3xV6P-a3uv96X0Trc15qBX3T5GlMTsfRqA6FoW_6KtfL01ijPQCP42sIKOr7bjbc4ZDsvLqyKMXQTOERl32ybG8CCPaqC2Rz1fO-RfQVKqnVQ9XQB4o98NMPWBFik3ShG6Zmo0OOqQqwICgUhpZH9FVFRqPmWazWmjmi6nnFbKtdai4QCgS_JD2tllain1umPVftVPmhT5wx120r2RUUznADvwIJiaKGecxfd91sFDgUXa4BpRKPXRkoXniv8gpK=w40-h52-noARMÉE FRANÇAISE démantèlement du 1er Régiment d’Artillerie de Marine (RAMa)Le plus décoré de l’armée française tire sa révérence- lire OPEX360
* https://lh3.googleusercontent.com/luZdE3NmswAtyS16ghd1ktu8Z8XW1Hg2XxpwYeG8aNtfq2RDw-XymqWHWs8bLNdHjvLgzw1tOK6GzYu9tg_BSTHDj84xBMTXkWHXPsyOuCFjISig06BRogbwMo-CfKRILPnwZS0r8ZdWKHYVS8t-NkZanhIzeDY2nHahCNsPO9sWRvCb37tedpDCz9Ly3kZ6ItuNfm5KtXNbFdMkSGid6SCHqMTIBsNIr6avskOujWvb99t7IZRXVqEi6aovnWcDGEsOuRJ4t0rt3_zfT14Ndn0D9Q2QAMd7AZdXdZIbUmIQCfvM_qwHkZ6GGcFgmOeCMFiXREmEAPJtoNU9tulyiIwVBskJJuRT3xV6P-a3uv96X0Trc15qBX3T5GlMTsfRqA6FoW_6KtfL01ijPQCP42sIKOr7bjbc4ZDsvLqyKMXQTOERl32ybG8CCPaqC2Rz1fO-RfQVKqnVQ9XQB4o98NMPWBFik3ShG6Zmo0OOqQqwICgUhpZH9FVFRqPmWazWmjmi6nnFbKtdai4QCgS_JD2tllain1umPVftVPmhT5wx120r2RUUznADvwIJiaKGecxfd91sFDgUXa4BpRKPXRkoXniv8gpK=w40-h52-no ARMÉE FRANÇAISE démantèlement de 9 fanfares militaires- lireTHEATRUM-BELLI.ORG
- Arme Blindée Cavalerie (Metz) est fusionnée avec la musique des Forces Terrestres de Lille (fusion nouveau terme pour ne pas parler de dissolution}
- Régiment de Marche du Tchad (Meyenheim)
- 35e RI (Belfort)
- 3e Régiment d’Hélicoptère de Combat (Etain)
- 503e Régiment du Train (Nîmes)
- 1er Régiment Parachutiste d’Infanterie de Marine (Bayonne)
- 1er/2e Régiment de Chasseurs (Thierville-sur-Meuse)
- 2e Régiment de Hussard (Haguenau)
- 501e / 503e Régiment de Char de Combat (Mourmelon)
- 1er Régiment de Hussards Parachutistes (Tarbes)
.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/6YjYDr7VOlcLEa2TjD-41Wt29jSnweql49y3r_vg85Eg8mo5G1PFODnIiSnDpAiPxROMBmxo3dZLj58w-NxlOCwUn1VHppIeUEPOneIhZk3CipAqd67y6dg4QCzxDt2tvIVX48_w37ZSE8soyadFpLyOt65Ez9h26LxhznPLxiuVAB6kRJ8VOenTonRHFyO_VmnzBlrUkd4BroN4OWkr-iOfrQ9q4iiumHffwxYxdNLhyiou3C9s1T_XRvIU8DEMVrsOuc6dWzYY31GK_grchsj7r7CWrdrDjVda-n-nyzr20qa1SJ5VkY6IJyxVPDr1U3hDoHM1if7WQtWq7qjzH925yQp9teWIqdv830gpE-YLtjN_SfJtVNngmN74BaSC_ohLkLT3UKDywcd5uwfqiRPIHsBEBMyptJFEy1RMSoN52JUcyMNXDS-IozezrDkzcWIZFYkCYAbHA_gbHYU-YFUlTBA4EfR-lH3Hw8ykbT_r8Yc1CMwdW-5THj_h6xYNZSBhslVh64gglwzqn_RDkgTqrZ6HzgYpvB2sWNOsLaSSk1V9GDHCPmeyJyEUOJZXbBcwXziwfPUhvHik8URI408csPN5Kyxj=w84-h57-no
.
BELGIQUE
.
https://lh3.googleusercontent.com/D-9aKfqCeRSlEDvo9733jnccMqrbM4cBxSymUHnlfPljHbt9GbCGxA7nxBUaYmIfuq82hBfv2aW617EulRKf4dsdDPKrQ5OkKPsXlUIFN0M5MdUNy6ZZ3CcuQJXneLJRS2Zezk4HLYGpKwU9h_qXQjwM4HsrIwmT2bTOkyh15n3pemszFat2uNh3lu3zB22-QKK4lmN_lt5mZT48ucltBgWBULllDmDt9noDxEYqeU377MOBTA-x72eWq4B2sM_WdBIHv5EvNYq7ifzdnNZn-sJ9um-5fMbUfSvFECJm8ImEIm7ikEc64xbXUHzQKq2v-giZ3GuYiwd7n41GJbGwfTPlNY_fduUBQCjd6k5wjwZdH3iUwfZeturbLbVcWD4er8rNGzeJY0e0Pz1lzieUqaqL4yIfkYYKD1_KJGTN20N7_LE-ddC716Vc0SPqNiXg5Deq7Fx4p89_7xQofPnxFO9jbTQEO60Y7CfpdesLOVbA60JiE1KoYi8JsGkPOAtQxuluPXCD2F9TnvS5mVNBLlV9xy5E0yuy-4pUAxpjEFVwbi4EFsbNmyjR8Nm3qjDvgnKZNe1DTNQc90WUioZifyRPEOwSOqvw=w250-h167-no
.
.
UN DJIHADISTE DE L'ÉTAT ISLAMIQUE FORMÉ DANS L'ARMÉE BELGE
25 FÉVRIER 2015 LE MONDE
LETTRE DE BRUXELLES.
.
La BELGIQUE, qui «fournit», proportionnellement à sa taille, le plus de combattants aux groupes terroristes de SYRIE et d’IRAK – 440 selon les derniers chiffres de l’INTERNATIONAL CENTER FOR THE STUDY OF RADICALIZATION, à LONDRES –, a découvert avec stupéfaction que certains de ces militants sont passés par son armée.
.
L’un d’eux, apparu dans une récente vidéo de L’ÉTAT ISLAMIQUE (EI), menaçait avec l’un de ses compagnons, poignard à la main et kalachnikov en bandoulière, de commettre des attentats à la voiture piégée et des égorgements à PARIS et à BRUXELLES. Originaire de VERVIERS, où une tentative d’attentat a été récemment déjouée après un assaut de la police qui a tué deux combattants islamistes, le jeune LOTFI AOUMEUR se serait radicalisé après des études de médecine ratées et un passage, en 2012, par les forces armées. Ambulancier dans la marine, il aurait notamment été initié au montage d’armes et à leur usage. Il a depuis gagné l’ALGÉRIE, puis la SYRIE, où il a tenté de faire venir son épouse et son bébé, stoppés en HONGRIE.
.
D’autres anciens militaires européens ont rejoint l’EI. Parmi eux, une dizaine de Français et trois Néerlandais, dont l’un a été vu, vêtu de son ancien uniforme, entraînant des combattants
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/n_n1JvxUCDo_KWCqAAWzgfz0LXrPOwS1jdt_yzCy1vgj9cKLguLUj6VnR461QVf9p6EaKUTXujxOCX7-vsui8YOkcj0kKag-SX9SX-RusKu6dnuaraU6v5NCN12PfwpKrWI_SKotC8xN9RrP_Tf14ZHGscNATkCWU4HgeQymJ0YoJ6V5CToP68vkpFO1SVonGxKvVdKobn_AjGKfToF56T3_crwG_TnkV418TDBoP1ytT6XvYSB54pt479Rh5oIxgDVYPffvd3nQlc1Z0dN-IMI90I3srYwZ--3uCDw-vqrY1g96tV3oVZwsE7bVNEFTu2SkBIv_KNoTT4WuCIq2X3C0N1ZadvJnpRCVb2j_svpi15G88h2pKkOf-aW5DasjJdag2QJXKLPpJcOFGvMHrD6jWm-bpfSTsn0PIUCJCannqVom1PFthqE8nduayoNbVXTCgWeZWyFrcgzp-aOSjf_HbfY7jN3xjRx8_qTpZc_j6WkgWOFrp0Rc_TrnTOpsA9mck4ASTUyn75ZZgI83IirnKObYsOG57DHI3EtU4_IOyUXs1CRqtfJDtc2Qp_ZajZHrEZ7VtZQnuGpgIzFYMJD7oQHS_Kr4=w84-h57-no
.
POLICE FRANÇAISE
.
INSÉCURITÉ EN FRANCE .
L'EXEMPE DE JUILLET 2015 : COMMISSARIATS, POMPIERS OU GENDARMERIES ATTAQUÉS
.
LISTE NON EXHAUSTIVE
* 5 JUILLET 2015 KREMLIN-BICÊTRE (94) : Le commissariat visé par des tirs au plomb LE PARISIEN
* 5/6 JUILLET 2015 LES ULIS (91) : Le commissariat caillassé par une quinzaine de personnes. Cette attaque n’a entraîné ni blessé, ni interpellation LE FIGARO
* 7 JUILLET 2015 ATHIS MONS (91) Une bouche à incendie ouverte et la police caillassée LE PARISIEN
* 7 JUILLET 2015 VAULX-EN-VELIN (69) : deux jeunes attaquent le commissariat à coups de tirs de mortier d’artifice LE PROGRÈS
* 9 JUILLET 2015 REIMS (51) «Une pluie de projectiles est tombée en direction des policiers», relate à l’audience l’avocat des trois fonctionnaires pris à partie.
«Il y avait une vingtaine d’individus qui lançaient des pavés, des gravats et même des haltères. L’un d’eux a hurlé : On prend les armes et on va les niquer ! Allah Akbar ! Allah Akbar !»LUNION
* 9 JUILLET 2015 TOULOUSE la police attaquée par une cinquantaine de personnes LA DÉPÊCHE
* 9 JUILLET 2015 VALENCE Les militaires de vigipirate et des policiers ont été caillassés dans le quartier de Fontbarlettes. Vers 23h30, une trentaine d'hommes, le visage caché par des foulards ou des cagoules ont tendu un vrai guet-apens aux forces de l'ordre FRANCE BLEU
* 8/9 JUILLET 2015 VALENCE (26) : Des jeunes ont tenté d’incendier le poste de police du quartier FRANCE BLEU
* 9/10 JUILLET 2015 FONTENAY-LE-FLEURY (78) : Tir de mortier contre le commissariat de police INFONORMANDIE
* 9 JUILLET 2015 LES ULIS (91) Une patrouille caillassée et des jets de mortier près du commissariat LE PARISIEN
* 10/11 JUILLET 2015 DINAN (22) : Une bande de jeunes prend d’assaut la gendarmerie OUESTFRANCE
* 11 JUILLET 2015 MELIN (77) Deux équipages de police ont été pris à partie vers 21 heures par une trentaine de jeunes LE PARISIEN
* 12/13 JUILLET 2015 VAULX-EN-VELIN (69) : Le commissariat a fait l’objet de tirs de projectiles dont une grenade à plâtre LYONCAPITALE
* 13/14 JUILLET 2015 NOISIEL (77) : Le commissariat a subi trois attaques par des tirs de mortiers et de divers projectiles LE PARISIEN
* 13/14/15 JUILLET 2015 TRAPPES (78) : Le commissariat a été visé à deux reprises par des tirs de mortiers LE PARISIEN
* 13/14 JUILLET 2015 LES ULIS (91) : Le commissariat attaqué par une quarantaine de caillasseurs, jets de cocktails Molotov, de mortiers et de pierres (nuit du 13 au 14 juillet 2015). «On en est à trois attaques de ce commissariat en moins de quinze jours» LE PARISIEN
* 13/14 JUILLET 2015 NEUILLY-PLAISANCE (93) : Les locaux de la police municipale y ont été «assiégés par une centaine d’individus» ACTU ORANGE
* 13/14 JUILLET 2015 SAINT-DENIS (93) : Le bâtiment du peloton autoroutier de la CRS7 a été la cible de jets nourris de mortiers. Un véritable guets-apens avait été monté pour accueillir la police. Sur le toit des immeubles de la cité Joliot-Curie qui jouxte les locaux de la CRS7, des jeunes projetaient des barres de fer sur les patrouilles. LE PARISIEN
* 13/14 JUILLET 2015 GARGES (95) : Le commissariat assiégé et visé par des tirs de mortiers LE PARISIEN
* 13/14 JUILLET 2015 FOSSES (95) : Plusieurs cocktails Molotov ont été lancés sur les bâtiments de la gendarmerie LE PARISIEN
* 13/14 JUILLET 2015 NEUILLY PLAISANCE (93) Véhicule de la police municipale incendié, vers minuit et demi. Le véhicule était garé devant les locaux de la police municipale lorsqu'il a pris feu LE PARISIEN
* 13/14 JUILLET 2015 ANGERS (49) Des policiers tombent dans un guet-apens, leur voiture est brûlée COURRIER DE L'OUEST
* 14 JUILLET 2015 GISORS (27) Affrontements entre une quarantaine d’individus et les gendarmes à Gisors, un gendarme blessé INFONORMANDIE
* 14 JUILLET 2015 SARCELLES (95) : Des tirs de mortiers sur le parking du commissariat LE PARISIEN
* 14 JUILLET 2015 ROUBAIX (59) Les policiers ont été accueillis «par une cinquantaine de personnes hostiles», dont certaines ont tiré vers les forces de l'ordre des mortiers «d'artifice». De gros pétards utilisés comme armes par destination, projectiles incandescents FRANCE 3 RÉGIONS
* 14 JUILLET 2015 ROUBAIX NANCY (54) Des incendies aux allures de guet-apens puisque pompiers et policiers étaient accueillis par des «caillassages». Le pare-brise d’un véhicule de police a d’ailleurs été brisé par un projectile. Vers 2 h, ce sont deux véhicules qui étaient en proie aux flammes et les secours ont dû intervenir avec un support policier. Des cocktails Molotov semble-t-il prédisposés à proximité du bâtiment Champagne, ont également été retrouvés L'EST RÉPUBLICAIN
* 14/15 JUILLET 2015 CHAMPIGNY-SUR-MARNE (94) : Le commissariat a été visé par un tir de mortier et les policiers ont utilisé leurs flash-balls pour repousser des assaillants, sans qu’il n’y ait d’interpellation LE PARISIEN
* 14/15 JUILLET 2015 MONTIGNY-LÈS-CORMEILLES (95) : Le poste de police visé par deux jets de cocktails Molotov LE PARISIEN
* 14/15 JUILLET 2015 MEYLAN (38) : Les locaux de la Police municipale incendiés FRANCETV INFO
* 14/15 JUILLET 2015 CONFLANS-SAINTE-HONORINE (78) : Lle commissariat visé par un tir de fusée de feu d’artifice LE PARISIEN
* 15/16 JUILLET 2015 MARSEILLE (13) : Le commissariat du 3e visé par deux cocktails molotov LA PROVENCE
* 15 JUILLET 2015 GRIGNY (91) Les forces de police ont à nouveau essuyé des jets de pierres, bouteilles, cocktails Molotov lancés par une cinquantaine de jeunes LE PARISIEN
* 16 JUILLET 2015 CHANTELOUP LES VIGNES (78) Cocktail Molotov et tir de mortier contre les policiers LE PARISIEN
* 16 JUILLET 2015 CHELLES (77) Les policiers, qui ont entre-temps reçu le soutien de leurs collègues du commissariat de Chelles, sont caillassés par une vingtaine de jeunes LE PARISIEN
* 17 JUILLET 2015 BEAUVAIS (60) Guet-apens : sapeurs-pompiers et policiers caillassés par une vingtaine de jeunes cagoulés qui ont bombardé le camion avec des cailloux, cassant le pare-brise LE PARISIEN
* 17 JUILLET CASTRES (81) LA Police caillassée, pare-brise cassé, insultes diverses en flots continus et des jets de pierres de la part d'un groupe d'une quinzaine de jeunes LA DÉPÊCHE
* 17 JUILLET 2015 MANTES LA JOLIE (78) Les policiers ont essuyé des jets de projectiles, bouteilles en verre jetées depuis les étages d'un immeuble INFONORMANDIE
* 28 JUILLET 2015 SAINT NAZAIRE (44) Les forces de l’ordre reçoivent un second appel : ils dépêchent alors sur place plusieurs véhicules de police. Mais là encore, ils sont la cible de projectiles. Un pavé est notamment jeté par l’un des jeunes sur une voiture de police, fort endommagée OUEST FRANCE
* 28 JUILLET 2015 SAINT NAZAIRE (44) La police à nouveau la la cible d’agressions projectiles divers, tels des œufs, abricots et un pavé jeté sur une voiture de police OUEST FRANCE
.
.
.
GENDARMERIE NATIONALE
.
.
LES GENDARMES, PREMIÈRES VICTIMES DES COUPES BUDGET
 
.
.
.
LA FIN DES GENDARMES
30 JANVIER 2015 MIDI LIBRE
.
GARD : DES GENDARMERIES «EXTERNALISÉES» LA GESTION DES CASERNEMENTS COÛTE TROP CHER
.
C'est le premier pas vers la fin de la gendarmerie... dont la gestion des casernes va être confiée à des gens comme FONCIA : «Décision a donc été prise d'externaliser la gestion de ces (casernes) à travers un bail emphytéotique de 10 à 30 ans qui permettra au CONSEIL GÉNÉRAL de continuer à être propriétaire desdits bâtiments ... L'objectif est par conséquent d'attirer un grand groupe, avec des finances solides, comme la SOCIÉTÉ NATIONALE IMMOBILIÈRE ou VINCI, entre autres, qui ont l'habitude de ce type d'opération».
.
Pendant 200 ans cela a fonctionné parfaitement sans souci, et voilà que pour faire des économies, on commence par délocaliser la gestion des casernes avant de les supprimer pour de bon. La suppression des Gendarmeries, bien que non écrite ni mentionnée dans le fameux «LIVRE BLANC» DE LA DÉFENSE NATIONALE, se voyait déjà comme le nez au milieu de la figure. Gendarmes, préparez vous à devenir policiers... C'est inévitable à ce rythme... Bienvenue dans un pays endetté par de la monnaie de singe venue du JAPON, des ÉTATS-UNIS et de l'ANGLETERRE.
.
.
.
POUR NOUS, SOLDATS, SE FAIRE AGRESSER DANS NOTRE PROPRE PAYS EST IMPROBABLE
Témoignage d'un des militaires en mission Sentinelle à NICE et agressé à l'arme blanche le 3 février 2015 (extrait de TERRE INFO MAGAZINE) :
.
https://lh3.googleusercontent.com/ID2erSQKWXG0dMkO1vaVyuH480lY8VH3XarvXTupbYCNRAkVnGeeDhoXW5ZcpewxhGSv0EBOZSk04ZtPRbnorm8jHAoDdEeCM3FSE-9R73Xh-vnbeqT-k_3sGw_vI9rwZ9wo5-Q1I-_BYj_3iDmwd1Pa4h1rWeuBzCFBP6dbgRMImQf7iFTs5AewXvFujHl3wC5aY9744cX0GirkK76dfhGa7va9xvLk1sw_fC5yGrQmMqr4AjYW6XKO2MVjaIzKhxPzqbYySKs2L6cAtec2zMXbXrA7OOrrPVlumCVWgPvei2yMNXkPTj3__HK80-n_1ahlIuCmUqj8F-Bif-HxQKiTAuMY4zCl2ZW5Iq5l4-DhBI7_0xSMzRjHP2EbDGwiZdy0uFocUSMCjtigYkQhwU4SCDui7crNVxzTTjPxNaCEqoSu9fes_NHHLNF1xTQqC-miLSoLPXcb1wBqke9FlS2t-h7WZAczB4dakzoW92YQj15TEexvLvY2mk0VG_bR4qebI6VTWRCFNSIFA6rWpPamCGQFSV4eFZUxbrMf1NEBRdZ3v2KpkYm3hiw9LY3fdiRMeMyTLk-q28PEExh9UfjZeHR3azm0=w580-h741-no
.
.
.
LES GENDARMES À COURT D'ESSENCE ET D'ÉQUIPEMENTS
https://lh3.googleusercontent.com/Tuj87Cf3qaUSxYO0lld8Pv_RGsmJV-4JB19LDaF9RRgk7atDAoWNRRzbqYmwtXZequZMUQyYZgKs3n7U05TAXIhXceb-iXdptITT4yQGb2AYIWnn7SgfD8oeMR_j73CASeIqCHUrLggw1Avv7pV99bLcGrjhPmuSovlHH0jWepbW6vXgWmPX0kzrg_uUudnEQyIpkT9PxdXpCfXebUujVs1jrlOwb0OrhZYN3HvjhvWotTnQFGjATwVQlOjm5aNrpD9FAzd5k9jw9HK99pXHDpteN-I4pmdOQS9Pyk__555qfujscC4L9YUjLmaECs4zhqsV6o0CT3G1tm9D0kDabNXMudgNYrnIy3tvsxZ9GAVjz5ZiYSMUq_fPp2S0XFpOFxzUbSBXaiEAlNfnyQXMLkdeiWJbgBo8Nf7I3ySZ-9snosdlfZ1Od6-45wrU8DWggzNU6mZwBHx_LHoa4BCfe2cb08gU229Os77HGoI4R0jfNSUqIZBChK_QiVGyCA2DNAPKop8OKnc1-Y6CM06R02GxLC6j41Up6ucZm9YAf4F4vz0i0pq7LCGegV649uuYE5ibgo4Ws9BjkExWqxYz8DhZ9EFY6Qha=w150-h210-no
27 OCTOBRE 2013 LE FIGARO
.
Le DIRECTEUR GÉNÉRAL DE LA GENDARMERIE NATIONALE a averti être «en difficulté» pour régler les factures de son administration.
.
Entendu devant les COMMISSIONS DE LA DÉFENSE NATIONALE ET DES FORCES ARMÉES DE L'ASSEMBLÉE NATIONALE et du SÉNAT, LE GÉNÉRAL DENIS FAVIER, récemment nommé directeur général de la gendarmerie nationale (DGGN), a poussé, selon l'expression du député DANIEL BOISSERIE, un «cri d'alarme» lors de ces auditions à propos du projet de budget 2014.
.
En cause, des contraintes budgétaires qui mettent la GENDARMERIE en difficulté pour assurer ses missions : «Aucune commande de véhicules n'a pu être passée pour le moment alors que ces moyens sont des outils de travail quotidien, aucune commande d'ordinateurs n'a pu être réalisée pour la deuxième année consécutive. Nous sommes également en difficulté pour assurer les paiements sur des lignes incontournables, par exemple les dépenses d'énergie pour lesquelles il manque aujourd'hui 16 millions d'euros. Je ne serai plus en capacité de payer ces factures à la fin du mois d'octobre… Aussi, pour continuer d'assurer le bon fonctionnement des unités, je serai conduit à reporter le paiement des loyers aux collectivités locales», a-t-il expliqué aux députés le 16 octobre dernier, avant de redire à nouveau ses inquiétudes aux sénateurs le 22 octobre…
.
Car un gel à titre de «réserve de précaution», aggravé par un «surgel» en début d'année, prive actuellement la GENDARMERIE comme d'autres administrations de près de 9 % de leur budget. Dès lors, affirme le DGGN, le fonctionnement de cette institution forte de 100.000 hommes et femmes se complique. Même si le premier gendarme de France veille à rester «optimiste» au vu d'un budget 2014 malgré tout «responsable et cohérent», les conséquences sont là : difficulté à approvisionner les véhicules en carburant, stagnation du parc automobile, informatique et technique.
.
«AUCUNE COMMANDE D'ORDINATEURS N'A PU ÊTRE RÉALISÉE POUR LA DEUXIÈME ANNÉE CONSÉCUTIVE» LE GÉNÉRAL DENIS FAVIER
.
Le mécontentement est partout. Du côté des élus locaux d'abord, parfois privés de cette force de sécurisation indispensable, notamment en milieu rural. Ainsi 11 députés de la Droite populaire déplorent-ils un budget pour le carburant «insuffisant, ce qui signifie, soulignent-ils, moins de patrouilles sur les territoires ruraux».
.
Du côté des gendarmes eux-mêmes, confie DENIS FAVIER, «le moral est morose. Les gendarmes pensent qu'ils n'ont pas les moyens d'accomplir leurs missions». Non pas à cause des effectifs, revus à la hausse cette année après cinq années de RGPP (révision générale des politiques publiques) durant laquelle la gendarmerie a été, selon lui, «malmenée», mais cette fois à cause de ces restrictions qui touchent les conditions d'exercice du métier et les conditions de vie des militaires, notamment leurs casernements, décrépits et parfois mal chauffés. Et le général d'énumérer les «points noirs» de l'immobilier de la gendarmerie : SATORY, MELUN, AUBERVILLIERS… Or, souligne-t-il, «le logement, qui répond à une nécessité de service et qui est une condition du maillage territorial, a un effet direct sur le moral des personnes et de leur famille». Ce que confirme CHRISTIAN CONTINI, ancien gendarme et PRÉSIDENT DE L'ASSOCIATION GENDARMES ET CITOYENS, qui note que «ce qui nous remonte du terrain, c'est que le cœur n'y est plus, les gendarmes n'ont plus l'envie de bosser»…
.
L'urgence, selon le DGGN, c'est le déblocage des fonds gelés.
.
«Incontestablement, ma première préoccupation tient à la levée du gel et du surgel afin d'éviter un report de charges sur le budget pour 2014…» Un «signal positif» que le général attend toujours.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/n_n1JvxUCDo_KWCqAAWzgfz0LXrPOwS1jdt_yzCy1vgj9cKLguLUj6VnR461QVf9p6EaKUTXujxOCX7-vsui8YOkcj0kKag-SX9SX-RusKu6dnuaraU6v5NCN12PfwpKrWI_SKotC8xN9RrP_Tf14ZHGscNATkCWU4HgeQymJ0YoJ6V5CToP68vkpFO1SVonGxKvVdKobn_AjGKfToF56T3_crwG_TnkV418TDBoP1ytT6XvYSB54pt479Rh5oIxgDVYPffvd3nQlc1Z0dN-IMI90I3srYwZ--3uCDw-vqrY1g96tV3oVZwsE7bVNEFTu2SkBIv_KNoTT4WuCIq2X3C0N1ZadvJnpRCVb2j_svpi15G88h2pKkOf-aW5DasjJdag2QJXKLPpJcOFGvMHrD6jWm-bpfSTsn0PIUCJCannqVom1PFthqE8nduayoNbVXTCgWeZWyFrcgzp-aOSjf_HbfY7jN3xjRx8_qTpZc_j6WkgWOFrp0Rc_TrnTOpsA9mck4ASTUyn75ZZgI83IirnKObYsOG57DHI3EtU4_IOyUXs1CRqtfJDtc2Qp_ZajZHrEZ7VtZQnuGpgIzFYMJD7oQHS_Kr4=w84-h57-no
.
POLICE NATIONALE
.
LE TITUS, UN BLINDÉ DE 20 TONNES, EST EN TEST À LA PRÉFECTURE DE POLICE DE PARIS
5 MAI 2016 FRANCE BLEU
.
TITUS, c’est le nom d’un nouveau véhicule blindé qui est à l’essai à la BRIGADE DE RECHERCHE ET D’INTERVENTION (BRI) DE LA PRÉFECTURE DE POLICE DE PARIS. Le blindé de 20 tonnes a été présenté mercredi et il sera en test jusqu’au lundi 9 mai 2016.
.
TITUS est un nouveau véhicule blindé. Il pèse 20 tonnes. Avec ses six roues motrices, ses six mètres de long et ses 2,50 mètres de large, le blindé peut transporter 13 hommes entièrement équipés. Depuis mercredi, le véhicule noir qui porte l’écusson de la BRIGADE DE RECHERCHER ET D’INTERVENTION (BRI), l’antigang, se trouve devant la Préfecture de police à Paris. Il est en test. TITUS pourrait remplacer l’ancien matériel. Malgré sa taille et son poids, il reste maniable, indique un membre de la BRI qui précise que le blindé peut atteindre les 110 km/h. Ce blindé peut résister à des balles de kalachnikov. Il permet à son équipage d’avancer sous le feu et d’évacuer des blessés ou des otages, explique un membre de la brigade qui a notamment donné l’assaut au BATACLAN le 13 novembre 2015.
.
Le véhicule nu coûte 800.000 euros. Equipé, il peut atteindre 2,4 millions d’euros. Si la PRÉFECTURE DE POLICE DE PARIS décide d’en acheter, il pourrait être sur place fin 2017. Un blindé plus petit, qui est plus rapide, pourrait aussi équiper la BRI de PARIS.
.
Pour l’instant, la PRÉFECTURE DE POLICE ne fait aucun commentaire. TITUS a aussi été testé par le RAID.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/S1AR2PM65FagGVnp97e4ACm2VbN0wjtaKxG_fAz7KgG38cb0rB7Kd6A_eVYBdgmU1E0f6K7IH3NEZdyva72PVFJTBpJjD1ZOsXlW-T1KdiDOJhIMqqaCijVz1KHxSLjG4GjUNytRInyUgctMUrF9fXLE9q8_oLIrCdilQI9-zWSjErxBg1rVmdSkJWUn8Sx3tuIm56Kmro0Tvq8i4NvMbvoTn-R1HMkKwaO30A23qr_mcksGWmWQyKwERnwdqJdhK1uHlV0wZJolyIUUcoAzdDox3C7ae6MmTOTP4m6aH86yizrUzkGNYWOo7Yhzi7kZUGm_1m5rBksDPnAIGxw16a8oF8lDGmS8124WGkXMS5JgqRfxnw-GE25v3_daQlSQEMSgn3zeO9jMABVL8zhZAN7K4oX8RUx44Gy4VEWrX8l4ZnjQ4ZQkaJSaIRxg4I_ZqWmp0ByFJxuMJHonO3TSs4YN_zlq8bSM8H3vhg3M2L2jOWHLzpURGmJr56sbQwdMwUaiq21VmGi-sr8dfZBHUC7F1M2v8Y3_tB99H-e4EiptfR5Y_sS4aPkWHHsDRWAKdsAh2rWMJhc7YU18hms2drkKGGFUUyJn=w250-h275-no
LES NOUVEAUX FUSILS D'ASSAUT DE LA BAC SONT ARRIVÉS... MAIS TIRENT DE TRAVERS
2 MARS 2016 NOUVEL OBS
.
Le MINISTÈRE DE L'INTÉRIEUR avait dévoilé ce lundi - non sans fierté - LE NOUVEAU MATÉRIEL des FORCES DES BRIGADES ANTICRIMINALITÉ (BAC) de la PRÉFECTURE DE PARIS. Dans ce nouvel arsenal, les 204 nouveaux fusils d'assaut de type HK G36, doivent permettre aux forces de police de lutter à armes égales avec les nouvelles formes de criminalité.
.
«Il était nécessaire que vous soyez en mesure de répliquer aux tirs d’armes de type KALACHNIKOV que certains criminels n’hésitent désormais plus à utiliser contre vous», a déclaré le ministre.
.
Problème, PLUSIEURS RAPPORTS MILITAIRES, restés confidentiels jusqu'alors, pointent les nombreux défauts de ces fusils. En clair, l'arme a tendance à tirer de travers, révèle «LE POINT». Pire, certains de ses composants en plastique auraient tendance à se déformer à partir de 23 °C...
.
Bon courage aux agents de la BAC !
.
.
.

https://lh3.googleusercontent.com/Ob92GTGP91Ozm3c3p_ioBN5-62zX2O-COzVZavAjmfCt5offhVARDHX21_t7nd7GHeFekWDRDSRR-qgY8Cw1tslqInEQaDfAZr050rB9rTSZpwiCQiluKYsie7OPe8j2Jt0J5cHfUPTq6C1V7a9vzbLTv2iIgJnQAvx7AU0ytlj_2_tbb7KUgIf_VGtC-RNK0QBYioe6GVsUylP1Dmail95W-0Yh2dwxwuY2fTpD7hmIUof4-5bOc3QjBxlO4SOhpZ4Jz57ob6n5Iclin-Qh45NfPCIRhaNQ7l1Z6MYJ_j93wW-QAsOsGzDJPdmz3R-adB9a-ay-XIQEYnTgwvXC-vdzFjUbQxab7k3qf8tUELT8l-mpPZuMlAlQxaF6QRCF7F912v3HEL-r1bZMeiVzBcas6dyDD3del-0Fubtj35K9cZ0NibiQ1HMR4_IUsc92mJY3170VRMbd1NJDOb5kIZYM45XCaGUmx127zniJCMO_iaybW5McJsVAx7ddgG_d_ljYrnm0tLd5abFQ5jmpO8cLJFSRa40pWxs0g77-EikNkgj5ndz_mUBwp5sEQhN5yuqOYBuLnyL4fA6rEkLj6uTbcyMG9ALj=w300-h225-no
.
INSALUBRITÉ : COMMISSARIAT D’ASNIÈRES-SUR-SEINE, 2 POLICIERS ATTRAPENT LA TUBERCULOSE
8 JUILLET 2015 LE POINT
.
POURTANT CE NE SONT PAS LES DÉSINFECTANTS QUI MANQUENT, SANS DOUTE QU’IL N’Y A PAS ASSEZ D’ARGENT POUR PAYER DES « TECHNICIENNES DE SURFACES ». L’ÉTAT DES « LIEUX » N’EST VRAIMENT PAS ENCOURAGEANT..
.
A trois mois d’intervalle, deux policiers du commissariat D’ASNIÈRES-SUR-SEINE ont contracté la tuberculose, rapporte LE POINT.FR. L’insalubrité des locaux du commissariat serait en cause, selon l’hebdomadaire qui pointe l’embarra de la hiérarchie policière. La première contamination s’est déclarée le 26 mars dernier. Une fonctionnaire d’une trentaine d’années a été d’urgence à l’HÔPITAL FRANCO-BRITANNIQUE de LEVALLOIS-PERRET. Là, les médecins déterminent que la jeune femme est porteuse du BACILLE DE KOCH, la bactérie responsable de la tuberculose.
.
En avril, le commissariat reçoit la visite d’un médecin de la CLAT, la CELLULE ANTI-TUBERCULOSE D’ILE-DE-FRANCE. Aucun traitement préventif n’est alors ordonné pour le reste de l’équipe. Dans le même temps, leur hiérarchie enjoint les fonctionnaires à « ne pas en parler », confie l’un des policiers au POINT.
.
Le 2 juillet un second cas se déclare, chez une autre fonctionnaire de 34 ans. Entre temps, aucune mesure n’avait semble-t-il été prise pour lutter contre une éventuelle contagion. Aujourd’hui, l’inquiétude prévaut au commissariat où les policiers dénoncent ouvertement les conditions de salubrité déplorables et l’absence chronique de mesures de protection et de matériel, gants en plastique, masques et même, jusqu’au savon.
.
POUR L’ANECDOTE : LES POLICIERS ÉTAIENT OBLIGATOIREMENT VACCINÉS CONTRE LA TUBERCULOSE !
.
CE SONT LES CONDITIONS D’HYGIÈNE QUI ONT RÉDUIT LES MALADIES ET LA MORTALITÉ EN EUROPE…
.
.
.
LA POLICE RATIONNE SES CARTOUCHES POUR FAIRE DES ÉCONOMIES
https://lh3.googleusercontent.com/LAC5jVaqxc37f9RgNQU-UUVX4nnXa4XfSmZSKjkmRsLBJmRYoAXj6-fLqVxNF98Tj71AasgFwh1q7T_Rsh6qWNoCwjBs891EYmX3dpLNzeIz_bCsRVjEv-tFAivBboXkCm2y39kdS2vHamcxSk7tTYNCgYEmrXEu-eoGUeQ6SJ-Kz0MaWNSDts73gXvWS0OlIU_BXxGE-47e-9eETJpnDwSrrepGtK6R5Be2bVw0fK_cHvtu6t-0OnHAfj1Fn6M1YK7RY8aWAI60Mrjmiv2TWueSxpdgIgjN1wTGX8pOK555-SbCHgjj8iQA3HzCyT5dglpt3MNgDe4Vf4C7BvsI4ma3chWK8KytG_0cbkzQmJlCBFyA71k19bUwTaD7KptyJA_9BUhZgL5oY88sm-UIgjn96X49JSt05_iMf9wDwAqbZxdskxy6UBIz8Oxofy_9Jg7hVZcYCGCLEtKOYwUXmOvwEh4QzJbXskW2aV5umpUUAqJo3_SJr2ZoIfyBX9zyQVaMsqv7fm1LSbGEPLAXM31cIlQ5vZCpCN1GuL-BvyZUj8e52fxRBLnm2cGU_waup3imyA75hRhST-XxiXue8t8NKSjVbnj0=w135-h175-no
3 DÉCEMBRE 2014 LE FIGARO
.
L'approvisionnement de la POLICE en munitions est rationné en cette fin d'année. Lors des séances d'entraînement de tir à PARIS, le nombre de cartouches tirées sera limité dans les chargeurs.
.
Le document dont LE FIGARO a eu connaissance fait des gorges chaudes dans les commissariats. La PRÉFECTURE DE POLICE DE PARIS vient d'adresser une note à ses grands directeurs de la sécurité de proximité de l'agglomération, de la police judiciaire et du renseignement notamment, pour leur annoncer le rationnement des munitions d'entraînement des policiers, quels que soient leurs services.
.
Cette décision se justifie par des «mesures d'économie». Au risque de donner de la consistance aux critiques récurrentes des syndicats sur la baisse des moyens accordés aux fonctionnaires. Déjà un responsable syndical à la PJ s'interroge: «Comment garantir un niveau de sécurité maximum en limitant les conditions réelles de tir pour tous les agents ? Que se passera-t-il si un gardien de la paix mal assuré tombe nez à nez avec de vrais braqueurs qui font feu en pleine rue, comme cela s'est vérifié récemment encore près des CHAMPS-ÉLYSÉES ?»
.
Dans cette note, datée du 27 octobre 2014, sur les «modalités d'utilisation des munitions d'entraînement», la DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES DE LA PRÉFECTURE DE POLICE fait d'emblée état de «contraintes actuelles qui touchent l'approvisionnement en cartouches d'entraînement au niveau national». Le problème dépasse donc le simple cadre parisien.
.
LIMITE À 16 BALLES PAR SÉANCE
.
«Dans ce contexte, explique le rédacteur du document, il a déjà été décidé, temporairement, de limiter aux trois tirs réglementaires le nombre annuel de séances de tir de chaque fonctionnaire de police». Avec deux exceptions toutefois : «la nature spécifique des missions» de l'agent (exemple : un membre d'une unité d'élite comme l'ANTIGANG) ou «une maîtrise de l'arme jugée insuffisante par le moniteur de tir».
.
Par ailleurs, le PRÉFET DE POLICE de la capitale, BERNARD BOUCAULT, a retenu le principe de «limiter à 16 (8 par chargeur) le nombre de cartouches tirées dans les armes de dotation individuelle lors des 2e et 3e séances d'entraînement au tir réglementaire». Jusqu'alors, les agents avaient droit à trois séries de 30 balles pour s'entraîner.
.
La note spécifie, comme pour couper court à une éventuelle polémique, que «cette mesure temporaire ne remet pas en cause la qualité de la formation dont l'exercice de tir ne constitue qu'un des aspects». Mais «il y a des provisoires qui durent», ironise un commissaire de la sécurité publique chargé d'expliquer les nouvelles consignes à ses hommes.
.
Le rédacteur de la note se veut pourtant rassurant : «Ces contraintes seront levées dès que possible», assure-t-il. Avant de conclure par une phrase qui laisse tout de même perplexe : «Le respect de ces mesures d'économies devrait ainsi permettre de maintenir l'activité des stands de tir jusqu'à la fin de l'année». En clair : sans réduction drastique des dotations, le stand mettrait, provisoirement sans doute, la clé sous la porte.
.
.
.