Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/07/2016

TERRORISTES PORTRAITS Des musulmans dénoncent

LA FRANCE EST LA POUBELLE DES ISLAMISTES
Fous ou possédés ?
Des musulmans dénoncent
.
.
.
.
.
.
PORC OMNIVORE EN PLEIN REPAS
LE TERRORISTE CANIBALE ANTISEMITE ABDUL RAZZAQ TLASS QUI A DEMANDÉ L’ASILE POLITIQUE EN FRANCE L'AURAIT OBTENU LE 14 JUILLET 2016 !!??
18 JUILLET 2016 GAIDECLIN / MUSLIMPRESS / SYRIANPC.COM / COMPTE FACEBOOK //
.
L'ANCIEN CHEF DE LA BRIGADE «FAROUK» (du nom de l'ancien cadre d'AL QAÏDA OMAR AL FAROUK, décédé en 2006), ABDUL RAZZAK TLASS, ancien lieutenant de l'armée régulière syrienne dont il a déserté en 2011 aurait, SELON LE SITE SYRIEN SPC, récemment obtenu l'asile politique en FRANCE après avoir fui la SYRIE et avoir trouvé
.
refuge en TURQUIE en 2013 suite à la déroute de son groupe armé face aux troupes régulières de l'ARMÉE ARABE SYRIENNE (AAS).
 .
On se souvient que TLASS et sa brigade terroriste FAROUK ont été impliqués dans de multiples exactions en 2011 et 2012, comme l'
ACTE DE CANNIBALISME FILMÉ et diffusé sur internet d'un de ses hommes (ABOU SAKKAR) envers un soldat de l'AAS, DIVERS CAS DE TORTURES SUR DES PRISONNIERS, la PRISE D'OTAGE DE CINQ INGÉNIEURS IRANIENS ET DE LEUR CUISINIER SYRIEN, le NETTOYAGE ETHNIQUE DES CHRÉTIENS et le SABOTAGE DES OLÉODUCS DE HOMS ou encore le massacre de Houla révélé par le FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG.
.
Il a par ailleurs
LANCÉ UN «APPEL AU DJIHAD» sans équivoque sur ses allégeances islamistes.
 .
Après la
RÉVÉLATION DE SES ACTIVITÉS INAVOUABLES DE «CYBERSEXE» avec une activiste syrienne «pro-démocratie» proche d'HILLARY CLINTON, il cessera ses activités à la tête de la brigade Farouk finalement démantelée en 2013 suite à l'éparpillement de ses troupes dans différents groupes djihadistes.
.
Voir le décryptage publié en 2012 d'un reportage de la chaîne anglaise CHANNEL 4 pour en savoir plus sur la BRIGADE FAROUK :
.
.
.
BRÉSIL : EXPULSION VERS LA FRANCE DE L'EX-PHYSICIEN DU CERN CONDAMNÉ POUR TERRORISME EN 2012
16 JUILLET 2016 FRANCETVINFO
.
Le professeur franco-algérien ADLÈNE HICHEUR, qui avait été condamné à PARIS en 2012 pour terrorisme, a été expulsé dans la nuit de vendredi à samedi du BRÉSIL vers la FRANCE. Un décision dans un contexte de renforcement de la sécurité au BRÉSIL avant les JO.
.
SELON LA PRESSE BRÉSILIENNE, il a été placé dans un avion pour la FRANCE vendredi soir à l'AÉROPORT INTERNATIONAL DE RIO. Dans un communiqué publié par le site internet d'informations G1, le MINISTÈRE DE LA JUSTICE, «étant donné le rejet de la demande de prolongation du permis de travail dans le pays et dans l'intérêt national, a autorisé l'expulsion immédiate du citoyen franco-algérien ADLÈNE HICHEUR».
.
L'UNIVERSITÉ DE RIO «SURPRISE»
.
«LA DIRECTION DE L'UFRJ (UNIVERSITÉ DE RIO «A ÉTÉ SURPRISE CE VENDREDI PAR L'AVIS D'EXPULSION IMMÉDIATE DU PROFESSEUR INVITÉ ADLÈNE HICHEUR, CHERCHEUR À L'INSTITUT DE PHYSIQUE», écrit l'Université dans un communiqué diffusé sur son site internet. Celle-ci fait en outre part de son «extrême inquiétude», déplorant l'absence de «justifications claires» et de respect des «principes démocratiques de base, comme le droit à la défense» dans cette affaire.
.
«La demande de renouvellement du contrat du professeur ADLÈNE HICHEUR a été analysée par plusieurs confrères de l'UFRJ et approuvée par l'Université», ajoute l'institution qui souligne que le Franco-Algérien a été l'auteur d'«articles et (de) découvertes importants dans la physique des particules».
.
UN CHERCHEUR DU CERN EN LIAISON AVEC UN RESPONSABLE PRÉSUMÉ D'AL-QUAIDA
.
En 2009, l'examen des messages électroniques de ce de ce physicien travaillant au CERN (L'ORGANISATION EUROPÉENNE POUR LA RECHERCHE NUCLÉAIRE), à GENÈVE, avait révélé des échanges avec un responsable supposé d'AL-QAÏDA au MAGHREB ISLAMIQUE (AQMI) en vue de la préparation d'attentats en EUROPE et en FRANCE.
.
RENFORCEMENT DE LA SÉCURITÉ AU BRÉSIL AVANT LES JO
.
Il avait été condamné en 2012 à PARIS à quatre ans de prison ferme pour terrorisme. Comme il avait déjà accompli deux ans et demi de détention provisoire depuis son arrestation, et AVEC LE JEU DES REMISES DE PEINES, IL AVAIT ÉTÉ LIBÉRÉ QUELQUES JOURS APRÈS SA CONDAMNATION.
 
 
 
 
 
 
<< MERCI CRICRI !!!
.
Il s'était installé au BRÉSIL en 2013. En janvier, LA REVUE BRÉSILIENNE EPOCA AVAIT RÉVÉLÉ QU'IL ÉTAIT SURVEILLÉ PAR L'AGENCE NATIONALE DE RENSEIGNEMENT (ABIN).
.
Vendredi, le gouvernement fédéral a annoncé le renforcement de son dispositif de sécurité pour les JEUX OLYMPIQUES DE RIO (5-21 août) au lendemain de l'attentat de NICE qui a fait 84 morts et plusieurs dizaines de blessés, et qui a été revendiqué samedi par le groupe jihadiste ETAT ISLAMIQUE (EI).
.
.
.
VOICI QUELQUES PROFILS DE TERRORISTES AYANT FRAPPÉ LA FRANCE ET LA BELGIQUE DEPUIS LE DÉBUT 2015
.
FRANCE LISIER DES ISLAMISTES
Connus pour faits de délinquance ou liens évidents avec l’islamisme radical, ils n’ont pas été expulsés et/ou déchu de la nationalité française (lorsqu’ils l’ont acquise par le droit du sol ou une naturalisation). La fin de l’automaticité de la «double peine» décidée en 2003 par NICOLAS SARKOZY alors à l’INTÉRIEUR, fait que nombre de délinquants étrangers restent en FRANCE malgré une condamnation pénale. La COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L’HOMME (CEDH) interdit l’expulsion des terroristes dans leurs pays d’origine car ils y risquent des mauvais traitements, notamment au MAROC, ALGÉRIE et TURQUIE. Ce laxisme conduit à des attentats à répétition.
.
.
.
.
MOHAMED LAHOUAIEJ BOUHLEL ATTENTAT NICE 14 JUILLET 2016
Tunisien de 31 ans ayant bénéficié d’un titre de séjour de 10 ans en 2009, époque où le gouvernement SARKOZY décida de porter à 80 000 le nombre de visas annuels pour les tunisiens, sa carte de séjour a été renouvelée jusqu’en 2019.
* CONDAMNÉ POUR VOL, PUIS AGRESSION d’un automobiliste avec une planche cloutée en janvier 2016 (6 mois avec sursis), il a pu rester sur le territoire à cause de la fin de l’automaticité de la «double peine» décidée par SARKOZY en 2003, permettant aux délinquants étrangers condamnés de rester en FRANCE.
* PROSTITUÉ Le tueur de NICE était bisexuel et aurait eu un amant de 73 ans DIRECTMATIN
* BOIT, SE DROGUE, URINE ET FAIT «CACA» DANS SON APPARTEMENT décrit comme un homme porté sur la boisson et volage, capable d’accès de colère et de violence. «Il faisait vraiment des trucs bizarres, glisse KARIM. Il urinait et déféquait dans son appartement. Une fois, il a aussi frappé sa belle-mère.»...il buvait de l’alcool, il se droguait LIBERATION
.
.
.
SALAH ABDESLAM ATTENTAT 13 NOVEMBRE 2015 BATACLAN PARIS

Français né à BRUXELLES en 1989 a grandi et vécu à MOLENBEEK FUMAIT DU SHIT Le soir des attaques qui ont ensanglanté PARIS, le terroriste, qui avait renoncé à déclencher sa ceinture d'explosifs au STADE DE FRANCE, rejoint une cité de CHÂTILLON, dans les HAUTS-DE-SEINE, apprend-on dans les colonnes de l'OBS. Vers une heure du matin, il se présente au neuvième étage d'un immeuble de la cité Vauban, réputée pour être un haut lieu du trafic de drogue. VALEURS ACTUELLES

* ASSIDU DES BOÎTES ÉCHANGISTES ET GAY de la nuit bruxelloise. LIBERATION
* PROSTITUÉ Un barman raconte dans les colonnes de LA LIBRE et du SUNDAY TIMES que le supposé terroriste avait l'habitude de fréquenter des bars gays de BRUXELLES. «Nous pensions que c'était un jeune prostitué». CLOSER
* PRISON AVEC SURSIS POUR VOL AVEC EFFRACTION Fin 2010, il est envoyé en détention préventive pour vol avec effraction, avant d'être condamné à une peine d'un an de prison avec sursis en février 2011. FRANCETVINFO
.
.
.
OMAR ISMAEL MOSTEFAI ATTENTAT 13 NOVEMBRE 2015 BATACLAN PARIS
Français né à COURCOURONNES (ESSONNE)
* Coups de feu et agressions au couteau se succèdent en 2000 et 2001. C’est à cette époque qu’ISMAËL OMAR MOSTEFAÏ enchaîne les premières condamnations pour délits mineurs. Huit en tout, de la tentative de vol aux délits routiers, devant le tribunal pour enfants puis au TRIBUNAL CORRECTIONNEL D’EVRY, mais sans jamais passer par la prison.
* FICHÉ S pour radicalisation depuis 2010, sa fiche fut renouvelée un mois avant les attentats de PARIS
C’est la TURQUIE qui a prévenu la FRANCE en septembre 2013, qu’il serait en SYRIE probablement. La police savait qu’il avait coupé les ponts avec son entourage, qu’il priait dans les mosquées TABLIGHI de LUCÉ et CHARTRES. Mais laissé sans surveillance…
.
.
.
SAMY AMIMOUR ATTENTAT 13 NOVEMBRE 2015 BATACLAN PARIS
Né le 15 octobre 1987 à PARIS. conducteur d'autobus de la RATP
* Ce tueur du BATACLAN a été inculpé en 2012 pour un projet de départ au YÉMEN, base arrière bien connue d’AL QAIDA. Son passeport et sa carte d’identité lui sont retirés. Mais il a suffit à un de ses complices de déclarer la perte de ses papiers à sa place, et on lui a réédité des originaux. Aussi, AMIMOUR «devait» pointer au commissariat chaque semaine, chose qu’il ne faisait plus depuis septembre dernier. Ce qui n’a pas interpellé la «vigilance» des policiers chargés de le suivre.
LE FIGARO du 23 novembre dernier notait à son endroit : «c’est le symbole de l’inertie judiciaire et administrative qui confine à la cécité».
.
.
.
IBRAHIM ET KHALID EL BAKRAOUI ATTENTAT 13 NOVEMBRE 2015 BATACLAN PARIS
Belges nés à ZAVENTEM et BRUXELLES
Le 13 avril 2016, l'ETAT ISLAMIQUE a affirmé dans sa revue en anglais DABIQ que les frères EL BAKRAOUI étaient les instigateurs des ATTENTATS DE PARIS le 13 novembre et de BRUXELLES le 22 mars 2016.
* En octobre 2010, IBRAHIM avait été condamné par le TRIBUNAL CORRECTIONNEL DE BRUXELLES pour avoir tiré sur des policiers à la kalachnikov.
* Avec un complice, IBRAHIM commet un braquage chez un agent de change. IBRAHIM reste dans la voiture et fait le guet. Une fois le braquage commis, les trois auteurs repartent en voiture. La police tente de les intercepter mais IBRAHIM EL BAKRAOUI fait feu à plusieurs reprises sur les agents et blesse l’un d’entre eux de trois projectiles. IBRAHIM reconnu coupable est condamné à une peine de 9 ans de prison.
* En février 2011 KHALID EL BAKRAOUI se retrouve devant la justice. Il est condamné à 5 ans de prison sans sursis pour des car-jackings. Lors de son arrestation, il détenait des kalachnikovs avec ses complices. Pourquoi les deux frères sont-ils libres en mars 2016 pour commettre leur massacre ?
.
.
.
LAROSSI ABBALLA ASSASSINE UN COUPLE DE POLICIERS À MAGNANVILLE DANS LES YVELINES 13 JUIN 2016
Français né à MEULAN (YVELINES)
* était connu pour de nombreux faits de droit commun (vol, recel, violences).
* condamné à trois ans de prison, dont six mois avec sursis en 2013 pour «association de malfaiteurs en vue de préparer des actes terroristes» LE MONDE.
* Mis en examen en 2011 par les juges d’instruction antiterroristes MARC TRÉVIDIC et NATHALIE POUX aux côtés de sept autres personnes originaires de la banlieue parisienne, LAROSSI ABBALLA était accusé d’avoir recruté des candidats, de les avoir endoctrinés et de s’être préparé physiquement avec eux pour aller mener le DJIHAD dans la zone tribale entre le PAKISTAN et l’AFGHANISTAN.
Entre le 5 décembre 2010 et le 26 février 2011 les huit hommes s’étaient retrouvés régulièrement en fin de semaine pour s’entraîner physiquement dans les parcs de LA COURNEUVE (SEINE-SAINT-DENIS) et d’ARGENTEUIL (VAL-D’OISE).
.
.
.
ABDELHAMID ABAOUD ATTENTAT 13 NOVEMBRE 2015 BATACLAN PARIS
Belgo-marocain né à ANDERLECHT (Belgique)
«C’était un petit con», harcelant ses condisciples et ses professeurs ou volant des portefeuilles, avait raconté un ex-camarade de classe à la DH.
«ABOU OMAR AL-BALJIKI» avait déjà fait la une des journaux belges début 2014 après avoir emmené en SYRIE son petit frère YOUNÈS, 13 ans, surnommé «le plus jeune jihadiste du monde» par certains médias.
* Condamné en BELGIQUE par défaut à 20 ans de réclusion, ABAAOUD avait rejoint la SYRIE en 2014. Il est arrivé en FRANCE en échappant au radar des renseignements européens.
Il aurait rejoint d’autres combattants belges, rassemblés dans une brigade d’élite de l’EI. Il était apparu, fine barbe et bonnet de style afghan sur la tête, dans une vidéo de l’EI où il se vantait de commettre des atrocités, s’adressant goguenard à la caméra au volant d’un véhicule qui tire des cadavres mutilés vers une fosse commune. «Avant, on tractait des jet-skis, des quads, des grosses remorques remplies de cadeaux, de bagages pour aller en vacances au MAROC. Maintenant, on tracte les infidèles, ceux qui nous combattent, ceux qui combattent l’ISLAM», se vantait-il, sourire aux lèvres, dans un mélange de français et d’arabe.
Dès 2014 il est repéré dans un vol COLOGNE-ISTANBUL, les policiers le soupçonnent d’aller faire le DJIHAD. En janvier 2015, il échappe au démantèlement de la cellule terroriste de VERVIERS, la police belge est certaine qu’il en fait partie. Il a traversé les frontières européennes depuis la SYRIE, en passant par ATHÈNES où son portable est géolocalisé, pour revenir tranquillement dans sa ville natale de MOLENBEEK. A cause du refus idéologique de contrôler les frontières par les gouvernements eurofédéralistes, il peut aller à PARIS et en revenir après avoir tué des dizaines de parisiens, victime du sans-frontiérisme.
.
.
.
MOHAMMAD AL MAHMOD et AHMAD AL-MOHAMMAD ATTENTAT 13 NOVEMBRE PARIS STADE DE FRANCE
Syriens
Le premier a été contrôlé en GRÈCE le 3 octobre 2015 sur l’ile de LÉROS. Autorisé à entrer en EUROPE comme des centaines de milliers d’hommes seuls en provenance de SYRIE, d’AFGHANISTAN, du SOUDAN et d’ERYTHRÉE. Alors que l’Etat Islamique se vante d’infiltrer les migrants, il est entré dans l’espace SCHENGEN de manière formelle tout comme son comparse AHMAD AL-MOHAMMAD, lui aussi Syrien.
.
.
.
JAWAD BENDAOUD ATTENTAT 13 NOVEMBRE PARIS STADE DE FRANCE
Franco-Marocain
«Il est à la fois bête, violent et dangereux», explique-t-on à la mairie de SAINT-DENIS
«Sa vie, c'était sexe'n shit», dit un de ses amis.
* Condamné en 2008 à huit ans de prison pour avoir tué au hachoir un adolescent de 16 ans, il sort déjà en septembre 2013 pour reprendre son activité de caïd.
* A part ses années de prison pour coups mortels entre 2008 et 2013, il cumule 13 condamnations depuis 2010 : stupéfiants, détention d'armes aggravée en réunion, faux et usage de faux, conduite en état d'ivresse et sous l'emprise de stupéfiants, violences conjugales, violences aggravées en réunion.
* Condamné à six mois d'emprisonnement le 1er mars 2014 pour violence aggravée avec armes à SAINT DENIS.
* Condamné en avril 2014 alors en détention, il est condamné pour détention de stupéfiants, appel anonyme, faux, et recel.
* Condamné Le 25 janvier 2015 à 10 mois d'emprisonnement pour dégradation aggravée en réunion et détention d'armes aggravée en réunion à AUBERVILLIERS.
* Condamné en août 2015 pour violences conjugales à une mesure alternative
.
.
.
FABIEN CLAIN ATTENTAT 13 NOVEMBRE 2015 BATACLAN PARIS
Français de l'ILE DE LA RÉUNION
* Condamné en 2009 pour être le chef d’un groupe de djihadistes voulant se rendre en IRAK, il est condamné à 5 ans de prison mais ressort déjà en 2012.
Il s’envole aussitôt pour la SYRIE où il dirige la communication francophone de l’ETAT ISLAMIQUE.
.
.
.
PROFIL PSYCHIATRIQUE DES TERRORISTES – FOUS OU POSSÉDÉS – QUELQUES EXEMPLES
.
.
.
DES FOUS
.
AMEDY COULIBALY
.
13 JUIN 2016 LE POINT
.
Expertisé en 2002 après le braquage d'une banque, alors qu'il n'était encore qu'un gamin. Les experts avaient décelé chez lui une pauvreté de ses capacités d'introspection, un «sens moral très déficient» et des traits de personnalité «immatures et psychopathiques». AMEDY COULIBALY s'inscrit, au travers de ses actes, dans «la recherche de puissance», écrivaient-ils.
.
KENJI
.
13 JUIN 2016 LE POINT
.
Un gaillard de deux mètres d'origine antillaise, a ainsi été condamné de nombreuses fois pour des délits de droit commun, avant de rencontrer les BEGHAL, KOUACHI et COULIBALY et d'être incarcéré à son tour pour des faits de terrorisme. Détenu violent et déséquilibré, il avait refusé, en 2010, de se confier au psychologue sur les souvenirs de sa jeunesse. 
.
«[Enfant], on aurait pu déceler en moi un futur serial killer. Je pensais toujours à tuer les gens. Je me demandais ce que ça ferait, ce qu'on ressentait» «Je suis né dans le sang, je vais mourir dans le sang», avait-il ajouté. 
.
Verdict de l'expertise : «Un comportement transgressif du sujet, se caractérisant par une personnalité psychopathique en rapport à une carence de l'étayage dans le milieu familial» KENJI n'est jamais sorti de prison.
.
.
.
.
DES POSSÉDÉS
.
.
UN DJIHADISTE EN ENFER
.
.
.
ABDEL «CETTE CHOSE QUI EST EN MOI DÉTESTE LA RELIGION»
.
13 JUIN 2013 LE POINT
.
ABDEL est mis en cause dans une affaire de terrorisme. Ce djihadiste de 35 ans originaire du sud de la FRANCE affirme être possédé par un «djinn».
.
«En fait, j'ai une sorte de double personnalité. Sauf que quand le djinn prend possession de mon corps, je le sens. J'arrive à le contrôler, mais pas complètement. Parfois, il me fait parler une langue qui ressemble à une langue africaine. Des spécialistes religieux m'ont dit qu'il s'agissait de la langue des djinns» Lorsqu'ABDEL, 35 ans, originaire du sud de la FRANCE, commence à raconter le mal qui l'atteint, les policiers qui l'interrogent en restent sans voix. L'homme qu'ils ont devant eux est-il complètement fou ou joue-t-il la comédie ? Mis en cause dans une affaire de terrorisme...
.
BRAHIM ABESLAM
.
22 JUIN 2016 LE POINT
.
BRAHIM ABDESLAM a pris un rendez-vous, auquel il ne se rendra jamais, en octobre 2015 pour une séance de «hijama». Il s'agirait d'une forme d'exorcisme visant à lutter contre «le mauvais oeil» et la sorcellerie.
.
.
.
DES MUSULMANS DÉNONCENT
.
 
 
BASSEM BRAIKRI DE VÉNISSIEUX (FRANCE)
MARSEILLE (FRANCE) RÉPOND À DAESH
 
   
MAROUA DE NICE (FRANCE) RÉPOND À «CHER MONSIEUR LE TERRORISTE»
UN TUNISIEN DÉNONCE APRÈS L'ATTENTAT DE SAINT ÉTIENNE DU ROUVRAY 3 AOÛT 2016
.
.
.
PARIS FARID SMAHI INTERPELLE HIDALGO ET LA CLASSE POLITIQUE, «C’EST EUX LES RESPONSABLES !» 21 AVRIL 2917
.
.
.
AQUILA A FUI L’ALGÉRIE ET L’ISLAM. ELLE PREND LA PLUME POUR DÉNONCER LE TOTALITARISME ISLAMIQUE
3 AVRIL 2017 TATAMIS


PRÉSENTATION : Née au cœur de l’ISLAM, l’ALGÉRIE, elle y (sur)vécut trois décennies avant de pouvoir s’en évader, comme on s’évade de prison. Trois décennies dont une noire (ou rouge) : celle de la guerre civile au nom d’ALLAH, pendant laquelle le sang des Algériens et des étrangers (les moines de TIBHIRINE entre autres) y coule à flot. Le terrorisme islamique a par la terreur mis à genou tout un pays. Contre vents et marées, en temps de paix comme en temps de guerre et au risque de sa vie, elle résiste et refuse de se soumettre à l’ISLAM. AQUILA ne s’est jamais sentie musulmane, elle a rejeté très tôt la religion de sa naissance. Elle force son destin en quittant l’ALGÉRIE à 30 ans pour une terre non-musulmane : la FRANCE. Elle coupe les ponts avec sa famille qui voulait la forcer, même en FRANCE, à un mariage avec un musulman, lui interdisant de se marier avec un non-musulman. Devenue femme libre et indépendante en FRANCE, elle découvre que la FRANCE et l’OCCIDENT sont à leur tour des terres déjà conquises en partie par l’ISLAM, via l’immigration musulmane légale et illégale encouragée et subventionnée par la lâcheté des politiques et la naïveté des peuples qui les élisent.


Alors que des hordes de musulmans et terroristes déguisés en réfugiés déferlent par milliers sur les rivages sud de l’EUROPE dans la sidération générale d’une société désarmée, elle quitte avec sa famille chrétienne la FRANCE pour un îlot de paix du Pacifique pour se soustraire à l’islamisation de l’OCCIDENT et à la vallée du carnage qui s’annonce. C’est au fil de ce périple, tant géographique que spirituel, qu’AQUILA nous dévoile le véritable visage de l’ISLAM. Elle nous alerte des dangers de l’islamisation du monde libre et de ce qui nous attend si nous continuons d’ignorer la déclaration de guerre ouverte de l’islam contre l’OCCIDENT. Un regard implacable et critique de l’intérieur, un témoignage précieux, une torche qui éclaire les ténèbres et montre la voie vers la lumière.


L’AUTEUR : AQUILA est une kabyle née en ALGÉRIE où elle a vécu 30 ans, avant de pouvoir enfin partir en FRANCE pour s’y réfugier. Fuyant un mariage forcé, une culture où la femme est systématiquement rabaissée, et un climat de terreur permanente, elle a refait sa vie en FRANCE. C’est son premier livre, dix ans après son départ de la terre natale.
.
.
.
 https://lh3.googleusercontent.com/sGQ5P8GW0HHAW0iwxIPmR1c35b-82T9kK0HXtJKBCd6Edx2rBWHwvqI2BURHEdj-scZAgAmBgyMz_JQMHV132Hiy7Wlz2wIFgcjtPRgujzJ1k0-TfDyT9gNOw78Isa0EQLE-R7UZM0lw_6wS_DUEdKtHLnAut2B2-FIeAo98sa1HLr-YOoHFm9qkTZNSnTqikWkekgPZIud-BQpJZGPSKoSW1bOVkBdaPe8et-hKLTutbe-wvbNsui086dGSXN8_reuWClHePCTifbsWssvCnwPBGjCKuwJ48EXedR3O0hl_VMkjuWifgXRH_2LcNjCOVVfRTHgBslupCrUCaAiG92oE9YlLnlv5TbcULjB_u3c2jFq2RWv-Xf8CKMBcWvYuDtQ6Y9X26LTlBqdgA4LV9JFalMB2aI7tDeMcORMC_tWzLlc0CKJxmsZyhWDqOrWpXAOwY_fdM3aKNsLaT1gx51XYKVrqbPZa-znk66qrnGJlAXL50Dmr1n1L2Dp1PtorZn8djTquY7el7TsOxaKl7W44dkozJNLM9iXFeD_ngzVvAnQ3sfeuwsqqMXFRjG8xcPgoWGQowFaWMt99dlX6G3YucsRQ42WFG5Wfyla-0zFVd5ceNbMp8xRV__tCy55Tmfm6NnoVbqiJTsCu3I-1Wr_A7C_4r3HbD7gUclcuSa0=w280-h408-no REFUGIÉ EN FRANCE POUR ÉCHAPPER AUX GEÔLES PALESTINIENNES, WALEED AL-HUSSEINI VIT SOUS PROTECTION POLICIÈRE POUR AVOIR DIT LA VÉRITÉ SUR L’ISLAM
2 AVRIL 2017 RFI
.
WALEED AL-HUSSEINI, Palestinien réfugié en FRANCE, sort son deuxième ouvrage. Dans Une trahison française, il dénonce avec véhémence cette FRANCE qui s’accommode, voire s’acoquine, avec l’islamisme. Au risque de mettre en péril les valeurs de cette RÉPUBLIQUE qui l’a tant fait rêver.
.
Le jeune WALEED AL-HUSSEINI a mûri. Peut-être est-ce grâce, ou à cause, de son quotidien pour le moins laborieux sur le sol français. Dans son premier ouvrage, BLASPHÉMATEUR ! LES PRISONS D’ALLAH, le jeune palestinien racontait son histoire de blogueur incarcéré puis torturé en CISJORDANIE pour avoir osé critiquer l’ISLAM. Le jeune homme évoquait sa joie d’être arrivé, grâce aux autorités françaises, dans la patrie des Lumières en 2012.
.
Quel ne fut pas son désenchantement. La tristesse de WALEED AL-HUSSEINI devenu réfugié politique s’est convertie en colère pour ne pas dire en rage. Pour l’auteur, l’islamisme qu’il a quitté en s’exilant de PALESTINE imprègne de manière croissante la FRANCE de VOLTAIRE, non pas parce qu’il est supérieur, mais parce que la société française et ses politiques se taisent, s’y habituent, voire l’utilisent à des fins électoralistes. Dans Une trahison française, sous-titrée «LES COLLABORATIONNISTES DE L’ISLAM RADICAL DÉVOILÉS», WALEED AL-HUSSEINI a décidé de tirer la sonnette d’alarme face à cette dangereuse complaisance. Il pousse un cri pour que les Français «sauvegardent leur liberté d'expression et de foi».
.
«TOUS DES COLLABORATEURS PAR INACTION»
.
En 280 pages, le jeune Palestinien dresse un état des lieux de son pays d’accueil, il s’interroge, analyse - et il sait de quoi il parle puisqu’il était musulman avant de devenir athée - et supplie les dirigeants de son pays d’adoption d’ouvrir les yeux. «J’ai constaté que la FRANCE était victime d’une multitude de trahisons. Il en va de nombreux politiciens qui, durant ces dernières décennies, ont cohabité avec la «bête» (l'ISLAM radical, ndlr) à des fins électoralistes, mais aussi d’intellectuels à la vision et à la pensée tronquée par le «tiers-mondisme» et le «droit-de-l’hommisme» ; tous des collaborateurs par inaction qui sacrifient leur pays sur l’autel d’un combat d’arrière-garde»
.
Préserver la paix civile et pratiquer la politique de l’autruche en évitant la confrontation politique, intellectuelle et spirituelle est loin d’être la solution, elle ne peut que mener à la perte de la liberté d’expression. Et le jeune réfugié politique de dénoncer tour à tour le HALAL que les islamistes veulent imposer dans les cantines scolaires, les horaires de piscine aménagés pour les femmes, etc.
.
WALEED AL-HUSSEINI décortique avec virulence la situation : la laïcité est en péril et l’islamisme s’immisce dans la société française. Parce que l’ISLAM en FRANCE n’est plus une simple religion, une «affaire personnelle», mais tente de faire de la politique et du social. Et cet ISLAM POLITIQUE vise à faire passer la CHARIA au-dessus des lois de la RÉPUBLIQUE.
.
«ISLAMOPHOBIE», UN MOT DONT USENT LES ISLAMISTES
.
Et l’auteur d’évoquer l’utilisation croissante du terme «islamophobie», un mot qui « fait le jeu des islamistes » qui se posent alors en victimes. «Pourquoi ne pas avoir de haine envers ceux qui propagent la haine ?», s’interroge le réfugié politique. Dès lors, comment oser parler de «vivre ensemble» alors que l’islamisme, qui entend l’application de la CHARIA dans tous les domaines, ne peut respecter la République et ses lois ? «En refusant d’affronter l’islamisation, de peur d’être taxée d’islamophobe, en tolérant les violations de la laïcité, la société française est complice de l’essor du terrorisme en FRANCE. La classe politique, à la recherche du vote islamique, est également complice»
.
Dernier exemple en date, évoqué avec WALEED AL-HUSSEINI, le spectacle tiré du texte posthume de CHARB - l’une des nombreuses victimes de CHARLIE HEBDO - qui a été annulé à LILLE sur demande de la LIGUE DES DROITS DE L'HOMME. Lettres aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes, qui répond à ceux qui accusaient le journal satirique de provocations envers les musulmans, est pourtant lue depuis plus d’un an en milieu scolaire. En cause ? Une «crainte de débordements» du côté de LILLE. Une pierre de plus à l’édifice du réfugié palestinien pour démontrer que la liberté d’expression a bel et bien du plomb dans l’aile en RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Et de citer en exemple la polémique sur le voile, un thème sur lequel plusieurs politiques ont été pour le moins flous, voulant «adapter» le port du voile à la FRANCE : «Comment peut-on imaginer que cet anéantissement de l’individualité puisse relever du choix ?»
.
OUVRIR LES YEUX
.
Pour WALEED AL-HUSSEINI, ce n’est ni la pauvreté ni la marginalisation qui transforme des citoyens en terroristes, c’est l’islamisation. Et les politiques de tous bords ne doivent pas «adapter» la loi de 1905 à l’ISLAM, mais la faire respecter dans son intégralité. S’ils ne le font pas, s’ils continuent de fermer, l’auteur est convaincu que le pire est à venir, en matière de terrorisme principalement.
.
L’autre problème majeur constaté par le jeune essayiste est que la majorité des musulmans de FRANCE se sentent d’abord musulmans avant de se sentir Français, et cela parce que nombre d’imams incontrôlés et incontrôlables prêchent cette doctrine-là. La CHARTE DE L'IMAM ADOPTÉE CE 29 MARS en témoigne.
.
Fustigeant à tout-va la gauche française, et dans une moindre mesure la droite (BENOÎT HAMON, NICOLAS SARKOZY, entre autres), on se demande si WALEED AL-HUSSEINI ne fait pas le jeu des extrêmes et n'est pas raciste. Il se défend : «C’est à se demander qui est raciste. Celui qui veut défendre sa société et ses valeurs ou celui qui veut imposer ses valeurs ?» Et le jeune écrivain d’arguer qu’au contraire, l’expansion de l’islamisme fait aussi le jeu de l’extrême-droite qui l’utilise à des fins électoralistes.
.
WALEED AL-HUSSEINI fait une prière : que tous les musulmans qui souhaitent la modernité réclament le droit élémentaire à la liberté d’expression, s’insurgent contre leurs institutions rétrogrades et adhèrent pleinement aux valeurs de la RÉPUBLIQUE.
.
Aujourd’hui, WALEED AL-HUSSEINI est menacé, oralement et physiquement. Il vit sous protection policière. Il regrette amèrement que la vie d'athée/ex-musulman en FRANCE soit de plus en plus difficile à vivre pour certains de ses compatriotes. Une trahison française risque d’accroître sa liste de pourfendeurs et il en est conscient. «Cette entreprise dressera contre moi une grande partie de la communauté musulmane et l’ensemble des organisations islamiques, religieuses et politiques», écrit-il. Mais rien ne l’arrête et le jeune polémiste entend bien continuer son combat pour, dit-il, agir avant qu’il ne soit trop tard.
.
.
.
TAHAR BEN JELLOUN, ÉCRIVAIN, POÈTE ET PEINTRE MAROCAIN
..
«LETTRE AUX MUSULMANS»
30 JUILLET 2016 LE MONDE
.
L’ISLAM nous a réunis dans une même maison, une nation. Que nous le voulions ou non, nous appartenons tous à cet esprit supérieur qui célèbre la paix et la fraternité. Dans le mot «ISLAM» il y a la racine du mot «paix». Cet aspect a été gommé. C’est violence et brutalité qui apparaissent.
.
Même si c’est le fait d’un seul individu, les Musulmans sont embarqués dans l’ouragan de la barbarie. La notion de paix est trahie, déchirée et piétinée par des individus qui prétendent appartenir à notre maison et qu’ils ont décidé de la reconstruire sur des bases d’exclusion et de fanatisme. Pour cela ils ont recours à l’assassinat d’innocents. Aucune religion ne permet un tel détournement, une telle cruauté.
.
Aujourd’hui, une ligne rouge a été dépassée : entrer dans une église, dans une petite ville de NORMANDIE, et s’en prendre à vieil homme, un prêtre, l’égorger comme un vulgaire mouton, puis essayer la même chose avec une deuxième personne, la laisser gisant dans son sang, entre la vie et la mort, crier le nom de DAECH puis mourir, c’est une déclaration d’une guerre d’un genre nouveau, une guerre de religion. Nous savons combien ça dure et comment ça se termine. Mal, très mal.
.
Alors, après les MASSACRES DU 13 NOVEMBRE À PARIS, ensuite le MASSACRE DE NICE et d’autres crimes individuels, voilà que la communauté musulmane, vous, moi, nos enfants, nos voisins, pratiquants ou pas, croyants ou pas, sommes sommés de réagir. Il ne suffit pas de s’insurger verbalement, de s’indigner encore une fois et dire «ça, ce n’est pas l’ISLAM», non, cela n’est plus suffisant et de plus en plus de gens ne nous croient pas quand on dit que l’ISLAM est une religion de paix et de tolérance.
.
Nous ne pouvons plus sauver l’ISLAM, ou plutôt si nous voulons le rétablir dans sa vérité, dans son histoire, si nous voulons démontrer que l’ISLAM ne consiste pas à égorger un prêtre, alors il faut sortir en masse dans les rues et s’unir autour du même message : dégageons l’ISLAM des griffes de DAECH.
.
Nous avons peur parce que nous sommes en colère. Mais notre colère est le début d’une résistance, voire d’un changement radical de ce qu’est l’ISLAM en EUROPE.
.
Si l’EUROPE nous a accueillis, c’est parce qu’elle avait besoin de notre force de travail. Si la FRANCE a décidé le regroupement familial en 1975, c’est pour donner à l’immigration un visage humain. Alors, il faudra nous adapter aux lois et droits de la RÉPUBLIQUE.
.
Nous devons renoncer à tous les signes provocants d’appartenance à la religion de MAHOMET. Nous n’avons pas besoin de couvrir nos femmes comme des fantômes noirs qui font peur aux enfants dans la rue. Nous n’avons pas le droit d’empêcher un médecin homme d’ausculter une musulmane.
 
Nous n’avons pas le droit de réclamer des piscines rien que pour des femmes. Nous n’avons pas le droit de laisser faire des criminels qui ont décidé que leur vie n’a plus d’importance et qu’ils l’offrent à DAECH.
.
D’autre part, nous devons parler, mettre en garde ceux parmi nous qui sont tentés par l’aventure criminelle de DAECH. Ce n’est pas de la délation. Au contraire c’est un acte de courage pour assurer la sécurité de tous. Vous savez bien que dans chaque massacre, des Musulmans innocents sont parmi les victimes. Notre vigilance doit être tout azimut.
.
Alors que les instances religieuses bougent et fassent descendre dans la rue des millions de citoyens appartenant à la maison de l’ISLAM, qu’ils soient croyants ou pas, et qu’ils disent haut et fort que cet ennemi qui égorge un prêtre fait couler le sang de l’innocent sur le visage de l’ISLAM.
.
Si nous continuons à regarder passivement ce qui se trame devant nous, nous serons tôt ou tard complices de ces assassins.
.
Nous appartenons à la même nation, ce n’est pas pour autant que nous sommes «frères». Mais pour le moment, pour prouver que cela vaut la peine d’appartenir à la même maison, la même nation, réagissons, sinon il ne nous restera plus qu’à faire nos valises et retourner dans le pays natal.
.
.
.
«LES MUSULMANS DOIVENT COMPRENDRE QUE LEUR SALUT EXIGE QU’ILS PRENNENT LE TRAIN DE L’HISTOIRE EN MARCHE»
 
28 JUILLET 2016 LE MONDE
.
Face au climat créé par les attentats à répétition, l’ISLAM DE FRANCE doit de lui-même déclarer un moratoire sur les prières de rue et le port du voile pour entamer le dialogue, estime le politologue ABDERRAHIM HAFIDI.
.
ABDERRAHIM HAFIDI, 53 ANS PROFESSEUR À L’INSTITUT NATIONAL DES LANGUES ET CIVILISATIONS ORIENTALES (INALCO) À PARIS, PRÉSENTATEUR DE L’ÉMISSION «ISLAM» SUR FRANCE 2 ET CONSEILLER DU MINISTRE MAROCAIN DES HABOUS ET AFFAIRES RELIGIEUSES ABDERRAHIM HAFIDI, POLITOLOGUE, ISLAMOLOGUE (MEDIAS24)
.
Cette fois, tout semble indiquer que la coupe est pleine et que la digue de patience dont ont fait preuve les Français risque de céder. Comme nous, ils sont choqués, désespérés et en colère après le MASSACRE DE LA PROMENADE DES ANGLAIS, survenu le 14 JUILLET À NICE, et l’ASSASSINAT CRAPULEUX D’UN PRÊTRE, perpétré le 26 JUILLET à SAINT-ETIENNE-DU-ROUVRAY (SEINE-MARTIME).

.
Certes, les assassins n’ont pas fait de quartier et n’ont pas trié leurs victimes et les musulmans se consolent comme ils peuvent en brandissant la liste de leurs morts comme preuve que le terrorisme n’a pas de religion !
.
ENSAUVAGEMENT DU MONDE
.
Cependant, ce n’est plus rassurant. Car il ne suffit plus de pérorer sur le fait que «l’ISLAM n’y est pour rien», que la religion islamique est une religion «de paix», que les criminels qui se drapent dans les oripeaux sanglants des victimes innocentes de l’ISLAM pour commettre leurs sales forfaits ne sont pas de «vrais musulmans»…
.
Mais la bonne foi ne sauvera pas leur foi. Il leur faudrait changer de logiciel, repenser radicalement le sens de leur présence, et redéfinir le périmètre du pacte qu’ils comptent définitivement parapher avec la société devenue – en dépit des suspicions – la leur. [...]
.
Il est donc impératif qu’ils observent un moratoire conduisant à cesser tout ce qui est de nature à semer la suspicion par temps de colère. S’abstenir de prier dans la rue : cet acte serait de nature à apaiser la société et à offrir le geste symbolique que les musulmans, forts de leur droit de pratiquer leur culte, savent trouver le compromis en temps de troubles.
.
Comprendre que certains comportements vestimentaires, notamment le port intégral de l’habit religieux, signifient pour nos concitoyens non musulmans un refus du vivre ensemble en se barricadant dans une posture d’exclusion. [...]
.
.
.
MALEK CHEBEL APRÈS LES ATTENTATS, «LES FRANÇAIS NE PEUVENT PAS ÊTRE PLUS TOLÉRANTS QU’ILS NE LE SONT DÉJÀ»
20 JUILLET 2015 LE PARISIEN
.
LE PHILOSOPHE MALEK CHEBEL ESTIME QU’IL FAUT METTRE «LE PAQUET SUR LES DISCOURS PRÔNANT UN ISLAM DES LUMIÈRES, ÉMANCIPATEUR, TOLÉRANT ET VECTEUR DE PAIX» ET S’INQUIÈTE CAR «LES MINORITÉS EXTRÉMISTES SE FROTTENT LES MAINS».
.
L’ATTENTAT DE NICE RISQUE-T-IL DE CRÉER UNE RUPTURE AU SEIN DE LA SOCIÉTÉ FRANÇAISE ?
.
Si on continue à frapper des civils aveuglément, il y a effectivement un risque de dislocation du tissu social. Je vois bien que les groupuscules et minorités extrémistes se frottent les mains et que la parole s’est libérée des deux côtés. Et je crains que cela ne fasse monter les tensions de voisinage, la suspicion, la délation, la provocation, les amalgames. Mais je ne crois pas du tout à des risques de guerre civile car je pense que la société française est suffisamment mûre et sereine pour éviter des clashs.
.
PENSEZ-VOUS QUE LE REGARD SUR L’ISLAM A CHANGÉ ?
.
Je comprends la colère des gens du fait de la répétition de ces actes criminels horribles commis au nom de l’ISLAM. Les Français ne peuvent pas être plus tolérants qu’ils ne le sont déjà, et je crains que ces événements ne cristallisent la haine contre une religion qui est peu connue et qui est malheureusement devenue aujourd’hui méconnaissable. Les gens ont tout à fait le droit de pratiquer leur religion chez eux mais, pour faciliter le vivre-ensemble, ils devraient se comporter d’abord comme des Français avant de se considérer comme des musulmans.
.
La communauté musulmane doit absolument se désolidariser de manière totale des chantres de l’ISLAM fanatisé. Après le drame de NICE, il faudrait qu’elle se réunisse dans la rue pour soutenir solennellement les victimes de cet attentat et se déclarer haut et fort ennemie de DAECH, qui est la négation de l’ISLAM. [...]
.
.
.
LE VICE-PRÉSIDENT DES IMAMS DE FRANCE DÉMISSIONNE POUR DÉNONCER LE SILENCE DES INSTITUTIONS MUSULMANES
 
16 JUILLET 2016 CAT.CH
.
Au lendemain du MASSACRE DE NICE, le VICE-PRÉSIDENT DE LA CONFÉRENCE DES IMAMS DE FRANCE, HOCINE DROUICHE, a présenté sa démission pour dénoncer les institutions musulmanes en France,
«incompétentes», selon lui.
.
«Je vais présenter ma démission», écrit-il sur sa page FACEBOOK pour protester contre ces institutions qui «ne font rien pour assurer la paix sociale et ne cessent de répéter que l’extrémisme n’existe pas».
.
L’imam franco-algérien s’insurge contre le silence de ses homologues et des prédicateurs musulmans devant ce qu’il considère comme un
«attentat terroriste».
.
L’ISLAM AUJOURD’HUI DÉSHUMANISÉ

.
En juillet de l’année dernière, déjà, dans un discours lors d’une rencontre interreligieuse à BRUXELLES consacrée à la persécution des chrétiens, il dénonçait
«le fait qu’aucun imam n’était venu se recueillir devant la rédaction de CHARLIE HEBDO ou devant le SUPERMARCHÉ CASHER». Pour lui, «l’ISLAM est aujourd’hui déshumanisé».
.
«L’absence de grands concepts des anciennes civilisations islamiques nuit aux musulmans d’aujourd’hui, soutenait HOCINE DROUICHE. Des valeurs comme le dialogue, la tolérance, la raison et l’accueil des autres n’ont pas résisté aux assauts d’un littéralisme islamique qui sépare les amis des ennemis de DIEU, les croyants des incroyants, les musulmans des infidèles. Dans un tel environnement, l’émergence du fanatisme était inévitable».
.
«SORTEZ DE VOTRE RÉSERVE !»
.
Pour l’imam,
«les derniers attentats survenus en OCCIDENT et dans le monde musulman montrent à quel point la réforme religieuse est devenue nécessaire pour la continuité de l’existence de l’ISLAM et des musulmans. De tels événements ont montré l’importance de cette réforme pour la paix mondiale».
.
Hier, sur FACEBOOK, HOCINE DROUICHE réitérait son appel aux imams français à
«sortir de leur réserve», rappelant que si «l’ISLAM est innocent, il faut des hommes courageux pour le prouver». Une tâche ardue tant, selon lui, «il est aujourd’hui très difficile de différencier l’ISLAM religieux de l’ISLAM idéologique»
.
.
.
NADINE AL-BUDAIR, QUI VIT ACTUELLEMENT AU QATAR, A ÉCRIT UN ARTICLE POLÉMIQUE DANS LE QUOTIDIEN KOWËITIE
«NOUS DEVRIONS AVOIR HONTE»
:
UNE JOURNALISTE SAOUDIENNE RÈGLE SES COMPTES AVEC LE MONDE MUSULMAN
8 MARS 2016 ATLASINFO
.
«Comment réagiraient les musulmans si des terroristes chrétiens se faisaient sauter au milieu d'eux ?», s'interroge la journaliste saoudienne NADINE AL-BUDAIR dans un article publié dans le quotidien kowëitien AL-RAI. Il a été repéré par le magazine FOCUS.
 .
NADINE AL-BUDAIR, qui vit actuellement au QATAR, a écrit un article polémique dans le quotidien kowëitien AL-RAI.
.
Son article risque d'être considéré comme trop provocant en ARABIE SAOUDITE, son pays natal.

.
NADINE AL-BUDAIR DEMANDE AU MONDE MUSULMAN DE SE REGARDER DANS LA GLACE ET D'ENGAGER RAPIDEMENT DES RÉFORMES.

 .
ELLE INVERSE LES RÔLES

 .
«Imaginez un jeune d'un pays de l'Ouest venant ici se faire sauter au milieu d'une de nos places publiques au nom de la CROIX. Imaginez que deux gratte-ciels se soient effondrés dans une capitale arabe et qu'un groupe extrémiste chrétien, en vertu de quelque comportement plus que millénaire, ait pris la responsabilité de cet acte, tout en faisant connaître sa détermination de raviver les enseignements ou quelques règles de la Christianité, selon son interprétation, afin de vivre comme au temps de JÉSUS et de ses disciples et de mettre en application certains édits d'un érudit chrétien», a écrit NADINE AL-BUDAIR, d'après une traduction de son article par l'INSTITUT DE RECHERCHE MÉDIATIQUE DU MOYEN-ORIENT (MEMRI).

 .
«Imaginez que nous visitions leurs pays comme touristes et qu'ils nous tirent dessus, fassent exploser des voitures près de nous et fassent connaître leur opposition à notre présence en chantant: chassez les musulmans de notre pays et de notre culture. Ces images sont loin de la pensée du terroriste arabe ou musulman parce qu'il a la certitude, ou avait la certitude, que l'Ouest est humanitaire et qu'un citoyen occidental refuserait de répondre de cette manière aux crimes barbares des terroristes musulmans. Malgré les actes de terrorisme d'AL-QAEDA et d'ISIS (ou ÉTAT ISLAMIQUE), nous, les musulmans, vivons sur les terres occidentales depuis des années sans peur ni inquiétude. Des millions de touristes musulmans, d'immigrants, d'étudiants et de demandeurs d'emplois vont dans les pays de l'Ouest, dont les portes leur sont ouvertes et les rues sans danger», écrit encore NADINE AL-BUDAIR.

 .
«ÉTRANGE DE CONDAMNER L'OUEST»

 .
«C'est étrange que nous, les musulmans, croyons avoir le droit de condamner de telles déclarations plutôt que d'examiner les implications de certains de nos curriculums extrémistes, de notre formation et de nos régimes, et d'en avoir honte... C'est étrange pour nous de condamner l'Ouest au lieu d'examiner ce qui arrive chez nous : les façons extrémistes dont nous interprétons la CHARIA et nos attitudes réactionnaires à l'encontre les uns des autres et du monde. C'est étrange que nous condamnions le reste du monde au lieu de lui présenter des excuses. Comment réagiriez-vous si un Européen faisait exploser un théâtre ou café fréquenté par votre fils dans votre ville? Que feriez-vous si vous entendiez des malédictions contre votre religion et votre foi tous les dimanches, comme ils en entendent de certains de nos imans le vendredi et d'autres jours ?»
.
«Imaginez vous trouver à AMSTERDAM, LONDRES ou NEW YORK, sachant que les étudiants y apprennent comme partie de leurs cours que vous êtes un infidèle et que de vous tuer est le DJIHAD qui conduit aux vierges du paradis ; prolongeriez-vous votre séjour jusqu'à la fin de l'été ou partiriez-vous ? Vous feriez-vous exploser comme le font les terroristes musulmans, ou vous contenteriez-vous de retenir votre rage et de demander d'interdire l'accès des Chrétiens aux pays arabes ; que feriez-vous ? Ces musulmans qui commettent des crimes ne représentent pas l'ISLAM, mais seulement eux-mêmes. C'est tout ce que nous savons faire, nous absoudre de toute culpabilité», conclut cette journaliste saoudienne.
.
.
.
LE GOUVERNEMENT FRANÇAIS PROTÈGE LES SALAFISTES
.
ÉTAT D’URGENCE : LES AMENDEMENTS SUR LA FERMETURE ADMINISTRATIVE DES «MOSQUÉES ISLAMISTES» SONT REJETÉS À 164 VOIX CONTRE 139...
HELENE BEKMEZIAN, journaliste au MONDE en charge de l'actualité parlementaire rapporte :
 
.
.
.
ESTROSI PERSISTE à DéFENDRE L'IMÂM SADOUNI LIé AUX FRèRES MUSULMANS
L’IMÂM SOUTENU PAR ESTROSI DIT «COMPRENDRE» LES DJIHADISTES EN RAISON DES «DISCRIMINATIONS» ET DE LA «LAÏCITÉ» À LA FRANÇAISE
 
21 JUILLET 2016 L'OBSERVATOIRE DE L'ISLAMISATION / IL GIORNALE
.
L’imâm ABDELKADER SADOUNI, que CHRISTIAN ESTROSI soutient («de toutes mes forces» assura-t-il sur RTL, VOIR LA VIDÉO) contre MARION MARÉCHAL LE PEN qui avait dénoncé à juste titre ses liens avec les islamistes des FRÈRES MUSULMANS (PREUVES DANS LA VIDÉO), vient de donner une interview éclairante à IL GIORNALE (Milan).
.
.
.

GEORGES FENECH ET FILLIERES DJIHADISTES SUD DE LA FRANCE 15 JUILLET 2016
BERNARD CAZENEUVE MÉPRISE L’ENQUÊTE PARLEMENTAIRE SUR LES ATTENTATS DU 11 NOVEMBRE 2015 (LCP)
.
Le PRÉSIDENT DE LA COMMISSION D’ENQUÊTE PARLEMENTAIRE SUR LES ATTENTATS DE PARIS s’indigne de la réponse apportée par le MINISTRE DE L’INTÉRIEUR aux propositions de sa commission..
Invité VENDREDI DANS PARLEMENT HEBDO, le DÉPUTÉ LES RÉPUBLICAINS GEORGES FENECH s’est ému de l’attitude du MINISTRE DE L’INTÉRIEUR à l’égard du travail de la commission d’enquête parlementaire sur les attentats. Cette dernière 
a rendu mercredi son rapport. BERNARD CAZENEUVE a en effet rejeté bon nombre DE PROPOSITIONS DE LA COMMISSION, qualifiant même de «plum-pudding» l’idée de créer une agence nationale du renseignement, similaire à celles existantes aux ÉTATS-UNIS et au ROYAUME-UNI.
 .
«J’ai été véritablement consterné par la réponse du MINISTRE DE L’INTÉRIEUR (…) c’est inacceptable. Venir nous dire que ce que nous proposons c’est du plum-pudding ! C’est une injure à notre travail, c’est un mépris, c’est une arrogance, c’est une suffisance. Et en tant que président de la commission d’enquête, je ne laisserai pas faire», assure GEORGES FENECH. «Je suis vraiment très en colère. Et on ne lâchera pas. On ne peut pas accepter que le ministre qui endosse la plus lourde responsabilité politique sur l’année 2015 puisse venir nous dire tout ce que vous avez fait, ça ne m’intéresse pas»

 .
Le DÉPUTÉ LES RÉPUBLICAINS annonce également son intention de demander la création d’une mission d’information parlementaire chargée du suivi des propositions émises par la commission d’enquête ainsi que son intention de rentrer en contact «avec les plus hautes autorités de l’État».
.
.
.
LA RAISON DES FOLIES DE CHRISTIANE TAUBIRA POUR VIDER LES PRISONS ET NOUS CONDUIRE AU CHAOS
QUESTION :
.
Pourquoi CHRISTIANE TAUBIRA, la GARDE DES SCEAUX, s'est-elle opposée à ce que :
* le SERVICE DU RENSEIGNEMENT PÉNITENTIAIRE puisse procéder à la sonorisation des parloirs et des cellules» (LE POINT)
* Que les peines soient non exécutées ou aménagées, escortes aux prisonniers pour leur permettre de sortir de prison, libération systématique de la majorité des détenus à la moitié de leur peine (RIPOSTE LAÏQUE)
* De la prison au DJIHAD en SYRIE : réforme de TAUBIRA un détenu en sursis a le droit de se rendre à l'étranger (LE POINT) ?
.
RÉPONSE :
.
1) Le grand amour de sa vie, l'ancien leader indépendantiste guyanais ROLAND DELANNON, père de ses quatre enfants, avec lequel elle avait fondé un parti politique, accusé d'avoir fomenté un attentat contre des installations pétrolières, ROLAND DELANNON est condamné à un an et demi de prison, qu'il purge à LA SANTÉ, à PARIS pour terrorisme PARIS MATCH
2) Le fils de CHRISTIANE TAUBIRA condamné pour complicité de vol. CHRISTIANE TAUBIRA alors DÉPUTÉE DE GUYANE, avait tenté de faire annuler purement et simplement la condamnation par le TRIBUNAL DE BOURGES (avec dispense de peine) (VALEURS ACTUELLES) (24HEURESACTU)
.
.