Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/03/2017

NOS MINISTRES ET LEURS COSTUMES

NOS MINISTRES ET LEURS COSTUMES
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/sPAkgyPGjy0LBk6NMvfaHHONkhDNy5iKEkq0mMsLJYlUc7R-0CbsW53tWHFWG7TdMp194bWGn7PKpaUppciME0G3tY0fgyIMrKWBN8yjBmfT7dAdcpeedSqTaFmeEThUH2CCwoa1thHZ0adYdKq3zPR7dU7ubzLUSlEtHkz5aMeJglyn_nBPreLDANwTBm9AsGCA__udtYxhoLdRVkuX_5mwLgvUtbRg8w7epVPkSre8pDqbxvxEIL4kr6AfAhH0EjyDOdQu_O_4a6Dcz1Z_I_I1yIlNEo8HumAdJBL41A5kVwatM0a-qwfgHjyb3Os7Tqp7RNk7TsQE0Y8_Kjgz-Z78txfMPhhtpDADnLACpjpawlwIneu2n6xy6LKSfSywqEcM0by71EQQTUThen9EEXUHqMswpJ8AkX2MhVkSt3_EdnyCrBaMgoZvEoxaOToN7zXsIvGphsHqN9f5c3iz_0Bdy-MgoC5GcpT7r3Rn74sWRnYFW2Z83YbjoKWcX9pe625TkX24sQlCWOdJsl7tjJ3GKtJkx3jj0_SfiyowWgysJU5H8A9OYA-Z7d6iuG0G-wyJsailv4l25PXzjagxqSWX1-AXCwAgl8LWZEOSGrLTfY9XuD4v_L4f5MHugFWR9x1fyxZiHi87LMQ0TK-BkJiiVrcX1QBlFlZDOY9xT3s=s480-no
.
.
.
.
EMMANUEL MACRON ET SES COSTUMES
https://lh3.googleusercontent.com/EPGaBnjHRMiHdMIM4h7tSy-cj_WMihnMg2LAaqK3_sLoPDczaHTfQBdd5lcMCmetW9hJZ7-7xT-jOc_9yTqtCH4tLbg7dwXgWvGiA5L97ZbCICkRPElnogGSXqfI5-OTB2bZ2HLJzRawAvL6q8adaUDXP8a5LaGW-YAGqFBhaUdhONqxNVEe86aOD6byGHo1CyyMj_IvJKbIKIBqxuaFQAZ36TF7tlsbmE74uLZY6jmLFRZTv8lAoTkfZZMDr2vh7Xk9oFmFXiL69Ez4zu0RvcSMC4GG-rI9nqwWPnU4Zo5nM7cuRWPf9QjCx79uQKMIC8X5KK-55ROTyAeEUIae8i2PVlvRfGgilf467Jw8wtSfkrxEjeLEFUeb1t7Q0nptrOHR8EEyaRpj9NV6yISw2HZuTW5pXQLQVHCLKsYeHZG5bh1pCNv3uH_WcHo2dTxXsw-dxQWgiXGxoyrBe6HzrUZZ3Hq0B4hWqezqBvrHHMJMsPcRkI_u0r-WmPzqS8p9GyiVbnhNxtCvqEwJLpDR5JvW23QYqTMzeTvzEjT1xALP93--uYGjM25icLiNsN5Jw46okvQRa0mEPTvga3_A9CdOr5GU-KgWoVrWVQ59ZK80_y7BA3h19o-Sf4w23UdX-MNjz5BOgYY9KCGmPpSRAU1OBw1GUJhjD0M_-DRfRE8=w780-h390-no
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/o5nnEewF7D-Uzte9B0g2xdGpKrOnaeuFgBiY93whqJIICia60XrxYgPGRS1wXoqXhHX_IzWdW1NLzKkzn7UH12UThBK2ROW6WqC_r2jaQ7B6CNCcRJzYwtT9WHlDE2bVzFYNVcVTuT_Bw4zi4gAdxt0PwzQQ4oF4-xh8lVnVc6I6QinUocOo4scV2N5HjToty4sYaqfLogWIVxqpN0ILdU803PDcrMchxBCElW1yaI6aROiUIZz2JaVpMx-LVQmRbIlZ5Wwm-UneS5o9X3dLeGNneZTHQpUixNwR2439yvBvctf-d0xZ0Tvp6AZjAvJBf3QzcyrxolD-_ScwrD9QlaGTShEOMYk8a0OvqaRr9ovP-56BUa-SYDOWK4ujBh_Eh6TawX3D_5ZiDwF1VfF5BbtjLdEZfB7f8r6yNqxMAS3KyJr_7SssesWjv-Ogd3__VMNVKBv1RIHrjJyIjx7KkewW-79gX5gsx3u4tJ1LerWN2CyXTG1G5VkTFm82Cwpvetr-RGi-9pvpm3ntXsCI-dkmiHPjwbf2noL7HWYh_7WJeYkMGFJNnEAdZwq01fPiWvPGc9b8QVwpqdCKXpSQcTprIV2y5muQa6vj6LSl5yM4wF7KMGTGz2ztUmn-rPyYhHaadgFz6ePcQGhC24uFMzBvvi17AzqPjVptiaco8ns=w285-h273-no
.
LA JUSTICE VA ENQUÊTER SUR LES COSTUMES DE FRANÇOIS FILLON
16 MARS 2017 LE PARISIEN
.
L'affaire des costumes de FRANÇOIS FILLON fait désormais l'objet d'une enquête du PARQUET NATIONAL FINANCIER.
.
La justice s’empare de L’AFFAIRE DES COSTUMES DE FRANÇOIS FILLON. Selon nos informations, le PARQUET NATIONAL FINANCIER (PNF) vient d’accorder un réquisitoire supplétif contre X pour «trafic d’influence» aux trois juges d’instruction en charge du dossier de l’emploi fictif présumé de PENELOPE FILLON et des enfants du couple.
.
L’ENQUÊTE S’ÉLARGIT.
.
LE JOURNAL DU DIMANCHE du 12 mars avait révélé qu’un riche ami du candidat de la droite à l’élection présidentielle lui avait offert depuis 2012 pour près de 48 500 euros de vêtements provenant du très chic tailleur ARNYS. Essentiellement des costumes dont 35 000 euros auraient été réglés en espèces, puis 13 000 euros par chèque, les 9 et 10 février, soit 15 jours après les révélations du CANARD ENCHAÎNÉ sur l’«emploi» de PENELOPE FILLON.
.
Une «visite» judiciaire a eu lieu dès lundi dernier chez ARNYS à PARIS où des documents comptables ont été saisis par les policiers, selon nos informations. L’hebdomadaire MARIANNE sur son site INTERNET parle de «deux perquisitions». Les juges étaient à la recherche des factures de ces vêtements réglés par un mystérieux émissaire. «J’ai payé à la demande de FRANÇOIS FILLON, avait affirmé au JDD le signataire du chèque dont le nom circule avec insistance mais n’a pas été révélé. «Un ami m’a offert des costumes, et alors ?» avait répliqué FRANÇOIS FILLON dans le journal LES ÉCHOS dénonçant une «chasse à l’homme».
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/E048BR_Ag7ARuy4KIPceWFdhzeSkM81XfAygc5HBtJtI428CD4c5esDLqLjsL52feCAmiwDIsrQrSEQoqt6rOBwpeeoE88bRuqH1PO57SEhSgXFghFfjtDagQmELLLhzkepbf9blsiFI4zJZPgxpxRmJoSicB3cAUpI3REacSWpJ_2ZWw6AZwgiAna0Oou5JA0rUe9CwYiqwTQX8Gp92a_zNpEc2RP8OUNMoB4W8_jI3eLtINuaowdlg8SXbh_1-kOYTq-nSQw-XaHHtAjzl-GT0aHzm7L8GJaiTAZs0kbsniueuLBkcFFL5e1qPI5fRh9NKmxJLrdkrumacfpwD2guH_40Dko1KJONrD7yqrgciPdOgEq4FN8aReS37E2fB3ywxj5hdumS7wshxEywuPqOjURtH8BXqY-_8bfV75E2bi3aDY7pNBJcJRJELmqHGXp012ivGPP-6C-roEDpnBPZ4ffrkY36co5e_wkZIEjNLgu7t1R_h2TARXhrb6MUG1fLUgyEdy-5PCv5FApJAd8WWbt5mr4VDZyqcOaDKTs6vPOeDkZXyebUk8Vj2E92HIEpUjEMaCYeif0rYE84WJMQ5nsm9pGf60JqcLmF7sZGci1CUDhAt9qipTXYtaRj6FGJ76hDpo8rYd__BWrG3NZm8VjEQ7Pz4BnQrhmeDog4=w280-h257-no
.
COSTUMES «OFFERTS» À PIERRE MOSCOVICI AUSSI
22 MARS 2017 LA TRIBUNE
.
Une affaire à tiroirs... image à prendre au premier degré, puisque c'est lors de la perquisition chez ARNYS, le fameux fournisseur de costumes grand luxe de FRANÇOIS FILLON, que les enquêteurs sont tombés sur une facture qui mentionnait comme bénéficiaire l'ex-MINISTRE DE L’ÉCONOMIE ET DES FINANCES.
.
Entre amis, on se fait des cadeaux, c'est normal. L'amitié n'est pas une relation à sens unique. Mais telle n'est pas la conception de PIERRE MOSCOVICI, puisqu'il a d'abord nié toute contrepartie à ce cadeau fait par, dit-il, un «ami de quarante ans».
.
Selon LE CANARD ENCHAÎNÉ publié ce mercredi 22 mars, le commissaire européen français PIERRE MOSCOVICI s'est fait offrir des costumes de luxe par un ami chez le tailleur parisien
habillant FRANÇOIS FILLON.
.
TRAFIC D'INFLUENCE OU «CADEAU NORMAL»?
.
L'hebdomadaire satirique rappelle que les faits sont antérieurs à 2012, à une époque où les parlementaires n'avaient pas à déclarer de tels dons aux autorités. Néanmoins, n'y a-t-il pas un problème ici ? L'intéressé ne voit pas où, déclarant que cette affaire «ne (l')embarrasse pas».
.
Pourtant, c'est chez ce même tailleur de luxe du 7e arrondissement que l'avocat franco-libanais ROBERT BOURGI a récemment offert deux costumes à FRANÇOIS FILLON, des faits qui ont conduit le PARQUET NATIONAL FINANCIER (PNF) à accorder un réquisitoire supplétif contre X pour «trafic d'influence» dans l'enquête sur les emplois présumés fictifs dont aurait bénéficié la famille du candidat de la droite et du centre à la présidentielle.
.
CHANTRE DE LA MORALISATION DE LA VIE PUBLIQUE, HAMON VA-T-IL RÉAGIR ?
.
Interrogé au sujet de l'article du CANARD ENCHAÎNÉ lors d'un point de presse avec le candidat socialiste à l'élection présidentielle, BENOÎT HAMON, à la COMMISSION EUROPÉENNE, À BRUXELLES, PIERRE MOSCOVICI a affirmé de ne pas être gêné par ces informations.
.
«Ce n'est pas tout à fait le lieu pour parler de cette affaire, mais je ne suis pas du tout embarrassé par cela, dès lors que ce sont de vrais cadeaux par de vrais amis, dans un vrai cadre privé», a dit l'ancien MINISTRE.
.
BENOÎT HAMON n'a pas dû beaucoup apprécier, lui QUI A PUBLIÉ SON PATRIMOINE EN FÉVRIER et qui a inscrit à son programme 10 mesures phares pour «moraliser la vie publique», parmi lesquelles «la publication de l'identité des personnes dont les dons aux formations politiques dépassent 2.500 euros».
.
«CINQ CADEAUX» MAXIMUM «EN QUARANTE ANS»
.
Toujours est-il que, lors de ce point presse à BRUXELLES, à la question de savoir si ces dons étaient sans contrepartie, PIERRE MOSCOVICI a répondu : «Cela va de soi».
.
Dans LE CANARD ENCHAÎNÉ, PIERRE MOSCOVICI confirme s'être fait offrir des costumes par un «vrai ami», négociant en vins et fournisseur de l’ÉLISÉE et de MATIGNON (ET DU QUAI D'ORSAY PRÉCISE L'OBS).
.
«En quarante ans d'amitié, leur nombre se compte sur les doigts d'une main. Et surtout, il n'y a pas de relation d'intérêt entre nous», se défend-il.
.
Le commissaire européen ajoutait cependant : «Moi aussi, je lui ai fait de beaux cadeaux ! Rien à voir avec l'affaire FILLON !»
.
On ne connaît pas encore le prix de ces cadeaux-là, on connaît seulement pour l'instant le prix des deux costumes ARNYS reçus par FRANÇOIS FILLON : environ 13.000 euros, soit 6.500 euros pièce.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/Zxc0s-y-WHoaaOPnIa1M-IIhaC0wh9P3qvgGk5848MN2NosAN8aoWk7dutdrQEx_t9YXN0GLgUvdninEE4FOq8OWeVHIjOSZTswvKILtBfOlPXzYDuN3KbH79mnlvheG6atfkfBSN1x0F_H6iutGECQqUYedugDzaWFkajEnQY7382-TcE2gC2gmyGURd1Z3A2kHVmNGixIUmlBVoOpbawkxHJMPy3OQUxTOoq0x0usaWrSzUJoVWW-Wu64XlOvsZkra7Q1PJ5d5GjYv6Uje0p3fgLYiIM41suzqR8wCRGt5e82duvbJFr9V-W9HtokCIiWhheh3aKUmpZOdSTxsNnskf22VhkM-pQsHE-uIU3506ClwjPz9-fjMQIRO4x6M8LvTgMDIRvKgnlsqeqdUYQSX2gRPFKzFnAhMTKseUbdXQE_Ux2LWo0t2o2qyG8O_X3S7yYCa1sjjDUs6wgFFn_Xf6nN7hSQuItT7Qc8i_tUSPez5RiAdn2iZQHkMWTq1Rdxvr6PSP7rwVhnpM8bOOUYK5BtG0ua6By5TO3EoC-gPKvuvg1s8KxszJvWNjsSCrJJzsSYTA9MjYyUMIP7A1Nzv5NJi1oHlI62jHRpobrXFd6RNUUhzHEyiS3vz8BKA9L9pEi8oOtc-Aegv6oS4DKk4RssZiN002xFL0jgWqXA=w285-h239-no
QUAND FRANÇOIS BAYROU SE PAYAIT POUR 42 566 EUROS DE COSTUMES EN 2002
20 MARS 2017 VALEURS ACTUELLES
.
HYPOCRISIE. FRANÇOIS BAYROU, récent soutien d’EMMANUEL MACRON, se fait un plaisir d’attaquer FRANÇOIS FILLON et ses costumes offerts pour plus de 40 000 euros. En oubliant qu’en 2002, il tentait de faire passer en frais de campagne 42 566 euros de frais d’habillement.
.
Le JDD révélait il y a peu la garde-robe à 48 500 euros de FRANÇOIS FILLON, dont une partie payée par l’avocat ROBERT BOURGI. La classe médiatico-politique s’enflammait pour cette énième révélation sur le candidat de la droite à un mois du premier tour de l’élection présidentielle. Dans ses accusateurs, un en particulier : FRANÇOIS BAYROU. Pourtant, comme l’a fait remarqué ERIC CIOTTI dimanche 19 mars sur BFMTV, en 2002, lors de l’élection présidentielle, le nouveau soutien de MACRON a connu pire.
.
Le candidat centriste de l’époque tentait ainsi, comme le rappelle également LE POINT ce lundi 20 mars, de faire passer en «dépenses de campagne» – et donc en somme que le contribuable aurait dû payer - des frais d’habillements s’élevant à 42 566 euros. Le CONSEIL CONSTITUTIONNEL avait alors estimé que cette dépense était «manifestement excessive» et l'avait ramené à 5000 euros. FRANÇOIS BAYROU avait donc dû payer de sa poche, en 2002, 37 566 euros de frais d’habillement pour la campagne présidentielle.
.
.
.

06/03/2017

INFORMATION MUSELÉE liberté d'expression en échec

.
L'INFORMATION MUSELÉE
 
LA LIBERTÉ D'EXPRESSION EN ÉCHEC
 
.
.
.
.
.
.
.
L'INFORMATION MUSELÉE EN FRANCE
.
 
https://lh3.googleusercontent.com/VFvIsXUPBRrFyStcxlnakQO9h8hOV4oRS6I5vW1nQz4-DRkMwt4M0UPnvun5Sw70euPFfcBVo9r5eAXTDAyL6ALiwhrTriYHZKwKeI7CffvBBuCkQPxwL3Gt_D3Qef7RCE53vlsUdGPc-4gNH9lXBNfYzzWtepIm4x_hyDR08TPvUCIDY-EiPCKhzH9RViNTpvUpwF9GpTOKcUHupX6M9Ic8ohKxAIv2P7hEXFapBindDxqo1CAYubel3IJxX-SKzfI_2oq-Ln9tRPyHpRnkC2-RHbezScFplYKRTnGJvesxyeibv7DQePzwFs5lhXhQzVZLvgGNceZWLHM8A7VvVHEGYHTMACfIu3aq0Nnj0Tr4O-SUOkpGiryl5NRBcC-d5xx9cCVIBhZRmsUr_4CZZwSKEzmcA47t8746zCRg4hriqzXUPhp6ZY93NvzZ95KlLRFnR27l2Gp7KRFcAFAkXkmcJ24qjZQavlako3k0WCIWaOoJpADICV_TYsHRDeWSaYgOwljk37Ed0V7kqHlMb9KF4hXH41xOPBoMzO7u6HBvV2VPYtr2Jx6hCUrg-yCY0AmaCfBS4D_YtQ0MdbjZa-VOHGRUkDa4hfU2TuhwMiH2wYfhpAN_qBUC3jUh9lniAYemHQirnDABY_CF-EDRBp-1PfMZBmshjcfs14fkxUU=w580-h457-no
 
 
REPORTEURS SANS FRONTIÈRE LIBERTÉ DE LA PRESSE EN FRANCE
.
.
.
.
ÉTHIQUE JOURNALISTIQUE
.
L'AVEU D'UN JOURNALISTE DE LA VOIX DU NORD : NOTRE RÔLE C'EST QUE LES «GENS VOTENT CORRECTEMENT»
.
.
.
24 MARS 2017
.
FAKE NEWS DANS LES MEDIAS OFFICIELS OU COMMENT«VOIR LA BOSSE DU CHAMEAU D'EN FACE MAIS PAS LA SIENNE»
.
.
.
DÉBAT SAPIR BERRUYER SUR LE DÉCODEX ET LES FAKE NEWS 26 FÉVRIER 2017

ÉLISABETH LÉVY DÉCODE DEÉCODEX
 
.
LE DECODEX POUR LES MÉDIAS DITS «ALTERNATIFS» = LIBRES
4 FEVRIER 2017 RT
.
Depuis le 1er février, la version web du MONDE propose un kit de vérification de l’information sur la toile. Censé lutter contre les «fake news» et financé par le fonds GOOGLE, il classe les sites selon leur «fiabilité».
https://lh3.googleusercontent.com/eCrGyuJzEca_XfDWrwaFgDI5Od6GMazR-BUKlXYdRdcvFuuax_vvpYR5YkIbBg5xIkHOL-uaPITsvkm51eQiHF53cjQ5D4U6SD5zK0J_18oxTbem9Be87hZN0cN5C9MgFimo_gn00Zg2Gw4AZxyv0ART5-Rn56W0xFck0EACFlFtQN92ZFXej3-zg_5uFhYmERTghzWhfv7yLhnN5cb4DzE-xQTYjdTwzIRWEOKOEg0sTn7qiPVGutcVSYz0C8xYG96NeV3ua5dYxcB40zoF2ks2S665GbxNnnmxXwdQ3P4hzuZRKKGa9TJNYUk0htA6_1x39JQVECd1q70oY6sHabVwj0DVFi7F-wm_hnBEL-YOgXAI012S6kQUIGsr3ArgWQpZVOfTMVbHDf9F0FKqs4sLaQXy4e16h2JUf-5gRCPIbAS54df0j1clbJiKoj9xXbF_4NBLpSqB5mKhSwk6GhMFvTy5j9h6IYBx1Ln-Qks9JTpSpuwkeY_VgbyPHED8wOf5lBYpItLVIAQcxtoOdWC6UL4-GZhMzFLQxZUYHL9jZ3xpnPBY_PtKncOPLRU8QzqM-0hM5KIZoxZIJMAJz5uyl-4ib0Ksuuk1m5lfmpK-K3bXQ4RsaQUg-2REWH1Na02RTnA7dVCFcUUJtjDf7IaDsH77NhhEITLxvot26g4=w498-h486-no
.
Dans un édito publié le 2 février, JÉRÔME FENOGLIO, DIRECTEUR DU QUOTIDIEN LE MONDE, présentait le «DECODEX».
.
Fruit du travail des «DÉCODEURS», rubrique du MONDE.FR chargée de «vérifier» la parole publique, il se veut un outil de référence pour aider l’internaute à choisir son information. Il a été financé par le fonds GOOGLE. SAMUEL LAURENt, boss des «DÉCODEURS», évoque un montant compris entre 50 000 et 60 000 euros.
.
SUR LA PLANÈTE MONDE, LE LABEL ROUGE N’EST PAS SIGNE DE QUALITÉ
.
Comment cela fonctionne ? Le «DECODEX» est une sorte de boîte à outils numérique. Elle propose notamment un moteur de recherche ainsi qu’une extension pour navigateur. Le classement des sites se fait par couleurs :
* GRIS pour les sites collectifs,
* BLEU pour les parodiques.
* VERT, comme avec les feux de circulation, vous pouvez y aller. On est sur du crédible.
* ORANGE, attention ! Il s’agit de publications «peu fiables ou très orientées».
* ROUGE est associé aux sites «pas du tout fiables, complotistes ou trompeurs».
.
Depuis son entrée en fonction, le quotidien vespéral fait face aux critiques. Il faut dire qu’en répertoriant environ 600 sites, difficile de contenter tout le monde. Que ce soit au niveau de la démarche en elle-même ou de la manière de classer les publications, le titre contrôlé par le trio PIERRE BERGÉ - XAVIER NIEL - MATTHIEU PIGASSE ne s’est pas fait que des amis.
BUZZFEED est tout pardonné
.
De nombreux observateurs se sont interrogés sur la manière dont LE MONDE a classé les publications. «Dans ce travail, nous n’avons pas tenu compte de la nature des positionnements politiques ou idéologiques des sites, des pages ou des comptes sur les réseaux sociaux étudiés. Notre seul critère a été leur respect des règles journalistiques (croisement des sources, vérification, etc.)», a affirmé SAMUEL LAUREnt.
.
Pourtant, à y regarder de plus près, certains «labels» ont de quoi étonner. Ce qui n’est pas surprenant, c’est la couleur verte qui est associée à l’écrasante majorité de la presse mainstream française et étrangère. Pour L’OBS, LIBÉRATION, L’EXPRESS, CNN, la BBC ou… LE MONDE, que les internautes se rassurent, «LES DÉCODEURS» ont donné leur BLANC-seing.
.
Mais qu’est-ce qui fait donc virer un site au orange ? Dans les griefs retenus par «LES DÉCODEURS», on trouve le qualificatif «militant». Visiblement, le quotidien vespéral rejette cet adjectif et peu importe s’il est régulièrement accusé de complaisance vis à vis de l’OCCIDENT et de l’OTAN. En mars 2015, lors de la visite du secrétaire général de l’ALLIANCE, le Norvégien JENS STOLTENBERG, une journaliste du MONDE s’était livrée à une interview qui avait fait des émules tant les questions qu’elles avaient posé étaient défavorables à MOSCOU.
.
En septembre de la même année, LE MONDE publiait un graphique censé démontrer la répartition des victimes du conflit syrien. Le travail du quotidien faisait apparaître une majorité écrasante de morts imputables au gouvernement de BACHAR EL-ASSAD, bien plus que l'ETAT ISLAMIQUE. Hors les données provenaient du RÉSEAU SYRIEN DES DROITS DE L'HOMME (RSDH). Un organisme connu pour son positionnement anti-ASSAD et financé, selon plusieurs médias, par l'OCCIDENT. FADEL ABDOUL GHANY, PRÉSIDENT DU RSDH, avoue d'ailleurs ne pas COMPTABILISER le nombre de victimes dans les rangs des pro-Assad. Ce qu’a reconnu à demi-mots le journaliste NICOLAS HÉNIN : «Le PRÉSIDENT DU RSDH admet avoir très peu d’information sur les pertes dans les rangs du régime.»
.
Mais il y a bien plus surprenant. Ainsi, L’HUMANITÉ, «quotidien d'information généraliste, ancien organe central du PARTI COMMUNISTE FRANÇAIS, classé politiquement à la gauche de la gauche» selon «DECODEX» bénéficie du bon code couleur. Le journal ne serait donc pas «militant». Sur les réseaux sociaux, les réactions ne se sont pas faites attendre.
.
RT FRANCE s'est vu classé dans la catégorie ORANGE. Si LE MONDE admet que notre média «peut présenter des enquêtes de qualité», il nous reproche notre «biais» pro-russe. Une tare que la chaîne qatarie AL JAZEERA ne s'est pas vue reprochée. Appartenant au gouvernement de DOHA, cette dernière a passé le test haut la main et a gagné sa pastille VERTE. Elle se retrouve pourtant régulièrement au cœur de polémiques. D’après le média suisse RTS, «dans le monde arabe, on l'accuse carrément de flirter avec les idées des djihadistes du groupe ETAT ISLAMIQUE (EI)». Cette différence de traitement entre RT France et la chaîne qatarie n’a pas manqué de faire réagir sur la toile. Certains internautes ont parlé d’un manque de «crédibilité» de l’outil du quotidien parisien.
.
BUZZFEED, à l’instar d’AL JAZEERA, a obtenu la faveur du MONDE. Le 10 janvier, la version américaine du site prenait une décision à l’éthique journalistique douteuse. Alors que CNN (elle aussi classée en VERT) rendait public l’existence d’un rapport compromettant sur DONALD TRUMP sans en publier le contenu arguant que ses journalistes n’avaient pu vérifier les informations, BUZZFEED a fait le pari inverse en mettant en ligne les 35 pages dans la foulée des révélations de sa consœur.
.
Pourtant, BEN SMITH, RÉDACTEUR EN CHEF du site, soulignait que les allégations n’avaient pu être vérifiées. Sa décision lui a valu les foudres d’une bonne partie de la presse américaine. Mais après tout, pastille VERTE ou pas, LE MONDE a couvert ses arrières en précisant que ces sites sont «en principe plutôt fiables». Personne n’est à l’abri d’une boulette.
.
ORWELL 2.0 ?
.
Au-delà des bons points distribués, c’est la démarche en elle-même qui interpelle anonymes et personnalités. DANS UN ÉDITO AU VITRIOL, ELISABETH LÉVY, fondatrice de CAUSEUR, s’est interrogée sur la pertinence de ce projet : «C’est tout de même curieux. En général, les journalistes du MONDE n’aiment pas du tout qu’on les accuse d’être des donneurs de leçon. Or, voilà qu’ils se proclament eux-mêmes arbitres des élégances morales de la profession. Au nom de quoi le service «DÉCODEURS» du MONDE serait-il habilité à décerner des brevets de fiabilité ? N’y aurait-il pas un petit conflit d’intérêt dans le fait que LE MONDE, qui est producteur d’information, soit aussi celui qui délivre l’AOC ?»
.
Même chose du côté de l’économiste JACQUES SAPIR. Celui dont le blog s’est vu coloré en ORANGE par «LES DÉCODEURS» a confié son analyse du «DÉCODEX» à RT. Il dénonce une démarche d’auto-promotion : «C'est typiquement une méthode utilisée par LE MONDE pour se faire mousser et de la publicité. Si on veut effectivement avoir un site ou une extension qui répertorie et classe les différentes plateformes qui diffusent de l'information pourquoi pas, mais cela ne devrait pas venir d'une institution comme LE MONDE qui est partie prenante de la blogosphère. C'est typiquement une méthode d'autopromotion et d’auto-publicité du quotidien.»
.
Il doute également de la pertinence de la démarche : «Face à cet outil, il y aura deux types de réactions. Soit le lecteur est convaincu par ce que dit LE MONDE et de toutes les manières, il n'ira pas regarder ou s'informer sur les sites désignés. Soit il s'agit d'un lecteur méfiant naturellement [...] Ce lecteur-là va directement voir que DÉCODEX est sponsorisé par LE MONDE et qu'il correspond donc à ce que pensent les journalistes du MONDE et que cet outil n'est pas formellement objectif.»

A l’instar de PHILIPPE BÉCHADE, collègue de JACQUES SAPIR au sein du collectif des Econoclastes, de nombreux internautes ont critiqué la trouvaille numérique du quotidien vespéral.
.
LE MONDE EN CONQUÊTE
.
Le «DÉCODEX» n’est qu’une des armes de la croisade du MONDE contre les «fake news». Un peu dans la veine de ce qu’avait proposé le gouvernement en février 2016 et son site WWW.ONTEMANIPULE.FR, les journalistes du quotidien ont décidé de mettre à disposition de tous un «kit pour vérifier l’information».
.
Notamment destiné aux enseignants, le document contient «des conseils utiles, illustrés par des dessins, cas pratiques et exercices». La rédaction du MONDE est ambitieuse, elle espère ainsi aider tout enseignant qui souhaite s’investir dans l’éducation aux médias en classe.
.
De là à voir des professeurs interroger leurs élèves à coup de «Pourquoi il est important de vérifier une information avant de la partager ?» ou distiller les «conseils pour reconnaître une théorie complotiste» de l’équipe «DES DÉCODEURS», il n’y a qu’un pas qu’il appartient à chaque enseignant de franchir.
.
Les détracteurs du projet ne sont pas au bout de leurs peines à en croire les responsables du «DÉCODEX» : «Nous n’allons évidemment pas en rester là. Nous souhaitons améliorer et compléter cet outil, en fonction de vos remarques et de vos critiques, et lui adjoindre d’autres fonctionnalités. Nous voulons aussi mobiliser une communauté d’internautes volontaires pour nous épauler. Nous travaillons également avec des chercheurs autour de la question de l’automatisation des vérifications, ce qui contribuera à enrichir notre outil.»
.
Le mot de la fin pour JÉRÔME FENOGLIO : «Notre objectif n’est nullement d’orienter le débat public : nous souhaitons contribuer à le stimuler en le préservant mieux de ceux qui cherchent à l’étouffer par la prolifération de contenus fallacieux ou tendancieux. Notre démarche n’est ni mercantile ni hégémonique.» Nous voilà rassurés.
.
Reste que la tâche des journalistes du MONDE s’annonce ardue. Le 2 février, LA CROIX publiait son baromètre annuel des médias. Leur crédibilité est en chute libre.
.
.
.
8 SEPTEMBRE 2016
.
LAURENT MAUDUIT «MAIN BASSE SUR L’INFORMATION»
8 SEPTEMBRE 2016 HUFFINGTON.POST
.
Dans cette vidéo, LAURENT MAUDUIT explique pourquoi la presse est en état de déliquescence avancé. On comprend mieux pourquoi personne ne l’invite pour qu’il parle de son livre. LAURENT MAUDUIT est co-fondateur de MEDIAPART, ancien chef du service économique de LIBÉRATION et ancien directeur adjoint de la rédaction du MONDE. Autant dire qu’il sait de quoi il parle.
.
Son livre, «MAIN BASSE SUR L’INFORMATION» est sorti il y a une semaine
.
«Alors qu’il est ambassadeur des ÉTATS-UNIS en FRANCE, THOMAS JEFFERSON écrit : «si l’on me donnait à choisir entre un gouvernement sans journaux ou des journaux sans gouvernement, je n’hésiterais pas un moment à choisir cette dernière formule.
.
Depuis la fin de la SECONDE GUERRE MONDIALE, jamais la liberté et le pluralisme de la presse n’ont à ce point été menacés. Pourtant, ce droit de savoir était au fondement de notre démocratie, garantie par l’article 11 de la DÉCLARATION DES DROITS DE L’HOMME ET DU CITOYEN. Certainement serait-il bon de le rappeler :
.
La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme ; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. Depuis quelques années d’un quinquennat laborieux et liberticide, pire encore peut-être que celui de NICOLAS SARKOZY, nous avons vécu un véritable tournant. En 2012, la concentration de la presse entre les mains de quelques milliardaires a atteint en FRANCE des proportions inimaginables. Ils contrôlent à eux seuls la quasi-totalité des grands médias nationaux, de la presse écrite ou de l’audiovisuel. Des milliardaires qui ont de surcroît presque tous comme point commun de ne pas avoir la presse ou l’information pour métier. Des milliardaires qui ont presque tous acquis des journaux non selon des logiques professionnelles mais d’influence ou de connivence. Qu’on en juge :
.
1. VINCENT BOLLORÉ est à la tête d’un groupe issu du capitalisme néocolonial français, et a pris de force CANAL + pour asservir la chaîne cryptée à ses lubies.
.
2. LE FINANCIER ISRAÉLIEN PATRICK DRAHI, véritable symbole des excès de la finance folle, s’est lancé dans une course à l’endettement et a croqué en quelques mois LIBÉRATION, le groupe L’EXPRESS avec ses innombrables publications, dont L’EXPANSION, L’ENTREPRISE, L’ÉTUDIANT, LIRE, À NOUS PARIS, CLASSICA, et pris le contrôle de 49 % du capital de NEXTRADIOTV (BFM-TV, BFM-BUSINESS, RMC), avec une option exerçable en 2019.
.
3. LE TRIO RICHISSIME COMPOSÉ DE XAVIER NIEL, PIERRE BERGÉ ET MATTHIEU PIGASSE, après avoir mis la main sur le groupe LE MONDE, a élargi son empire en achetant LE NOUVEL OBSERVATEUR. Le même banquier d’affaires MATTHIEU PIGASSE a par ailleurs investi dans le magazine LES INROCKS et la RADIO NOVA, ainsi que dans VICE. À eux trois, ils possèdent désormais LE MONDE, M, LE MONDE DES RELIGIONS, LA VIE, TÉLÉRAMA, COURRIER INTERNATIONAL, L’OBS, RUE89, VICE, et comme actionnaire minoritaire Le HUFFINGTON POST.
.
4. LE MILLIARDAIRE DU LUXE BERNARD ARNAULT, après avoir avalé le premier quotidien économique français, LES ÉCHOS, s’est offert le premier quotidien populaire, LE PARISIEN. Il possède de ce fait RADIO CLASSIQUE, Aujourd’hui en France, INVESTIR, et pour partie L’OPINION.
.
5. LE MILLIARDAIRE LIBANAIS ISKANDAR SAFA
s’est offert le magazine de droite radicale VALEURS ACTUELLES.
.
6. ARNAUD LAGARDÈRE a en partie liquidé l’immense empire de son père mais a gardé le contrôle de trois grands médias : EUROPE 1, PARIS-MATCH et LE JOURNAL DU DIMANCHE. Le groupe est par ailleurs encore propriétaire de FRANCE DIMANCHE, ELLE, VERSION FEMINA, ICI PARIS, PUBLIC, TÉLÉ 7 JOURS, GULLI, MCM, MEZZO, VIRGIN RADIO, RFM.
.
7. MARTIN BOUYGUES, le roi du béton, détient la première chaîne privée française, TF1, et donc TMC, NT1, HD1, LCI, TV BREIZH, HISTOIRE et USHUAÏA TV.
.
8. SERGE DASSAULT, avionneur et marchand d’armes de son état, est à la tête du FIGARO.
.
9. FRANÇOIS PINAULT, l’autre milliardaire du luxe, est le propriétaire du magazine LE POINT.
.
10. LES BETTENCOURT contrôlent et financent massivement le journal L’OPINION.
.
11. BERNARD TAPIE contrôle LA PROVENCE.
.
12. LE GROUPE EBRA, propriété du CRÉDIT MUTUEL, détient les journaux régionaux LYON PLUS, TOP EST, LE BIEN PUBLIC, L’EST RÉPUBLICAIN, LES DERNIÈRES NOUVELLES D’ALSACE, LE PROGRÈS, LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE, LE JOURNAL DE LA HAUTE-MARNE, VAUCLUSE MATIN, VOSGES MATIN, LE DAUPHINÉ LIBÉRÉ, LE RÉPUBLICAIN LORRAIN, LA LIBERTÉ DE L’EST.
.
L’énumération parle d’elle-même, et vaut pour constat. Nous vivons un mouvement de concentration tout à la fois historique et grave. Nous assistons à un retour de la presse de l’entre-deux-guerres, cette presse vénale et corrompue, propriété des plus grandes puissances d’argent, avec lesquelles le CNR avait précisément voulu rompre. Mais que l’on observe encore les crédits publics à la presse, pour achever ce tour d’horizon : dans le cas des aides directes, ce sont les milliardaires qui sont les premiers servis et, pour tout dire, les aides les plus colossales tombent toujours, semble-t-il, dans la poche des plus riches. Au hit-parade de ces aides directes (chiffres 2014) :
.
1er – Le Figaro (groupe de Serge Dassault) arrive 1er (15,2 millions d’euros) ;
2ème – Aujourd’hui en France (Bernard Arnault), 2e (14 millions)
3ème – Le Monde (Niel, Pigasse et Bergé), 3e (13,1 millions) ;
6ème – Libération (Patrick Drahi), 6e (8 millions) ;
7ème – Télérama (Niel, Pigasse et Bergé),7e (7,1 millions) ;
9ème – L’Obs (Niel, Pigasse et Bergé), 9e (5,2 millions) ;
10ème – L’Express (Patrick Drahi), 10e (4,9 millions) ;
12ème – Le Parisien (Bernard Arnault), 12e (4,3 millions) ;
14ème – Paris-Match (Arnaud Lagardère), 14e (3,6 millions) ;
15ème – Le Point (François Pinault), 15e (3,5 millions) ;
17ème – Les Échos (Bernard Arnault), 17e (3,4 millions) ; et ainsi de suite…
.
Nous avons encore oublié qu’une démocratie se construit avec une presse libre.
.
MAIN BASSE SUR L’INFORMATION, de LAURENT MAUDUIT. Sortie le 8 septembre aux éditions Don Quichotte. 19,90€»
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/pwNgOj9iSzcfwox7wR7_dtzTUrhzuGMZf7jsA1RHR0vMgYjQI5_YmHxe4W5l3lrqyudMQSPm_Hwu-qxK5BeYX0HyhifSJndUrJ3InJEW9m5jx630NMNE84SUJ33BEtoBi7RY_yAM7lGml5fC4AjYwHt4B3BR1dmInGuQ6bGCsJ_AbAQik6Y1yZA5G1gOXx7XLTX28tqc3LrFgfxQmEANJEGVO5joevU3MP_DeLyfPUuj5TjFCJV9eO1thH79fZrahsuWYiGsytUJ5DZ6-VFNdyVRNtPXo3sOwRopJTex6SAyStD0bP4FtSecVxLlGNUP-UDT2WNGZfo3el2KFuxCFbp4rkCPDXH9KtU7uQuXSkOXH8e1jdBpvIjuyv7k0kxdjPJNFrhqarXhiVtVi84Lrq85Ey3Y9xTDG3OUHnPpp8aF-eq1BjL53aaYDIbSu92ky7VVr-lC6J-AuD_CBKHFJYlRudH968U-q9A08AeJCCRg51uwfbF3BFYPgkS_mKNmPTvxLlJu3GhPge44VvFPs0yhrEMGXsbOC4zOsG_6qyd2o4K-ZvTDrFZI7Lw_Su_aMYB2xv4WDu_U6WjOcDwhDtE22deEIr0tUoTWZLpFIO3w9oqd7Mk3K1SQCw4dwihhJKjhyy6HJS5dg99NuRVD_2oFAdBCYtJ70papjoEXfLg=w300-h279-no
CONSÉQUENCE DE L'INFORMATION MUSELÉE : LES FRANÇAIS BOUDENT LES MÉDIAS
.
LES VENTES DE LA PRESSE PAPIER ENCORE EN BAISSE
22 SEPTEMBRE 2016 FRANCE SOIR
.
La vente de journaux papier a continué de reculer au premier semestre 2016 selon l'ALLIANCE pour les chiffres de la presse et des médias. Des baisses très variables qui représente en moyenne 2,3% et qui ne sont pas compensés par les ventes de contenus numériques.
.
A de rares exceptions près, la presse en FRANCE a de nouveau vu ses ventes baisser au premier semestre, surtout les magazines et les quotidiens régionaux, tous deux en recul de 3,5% en moyenne, selon des chiffres de l'ACPM (Alliance pour les chiffres de la presse et des médias) parus ce jeudi 22.La presse quotidienne nationale (sans compter L'HUMANITÉ) a vu ses ventes diminuer de 2,3% sur les 7 premiers mois de l'année, davantage que la baisse de 1,4% sur l'ensemble de 2015.
.
Concurrencés par l'info gratuite sur internet, pénalisés par les fermetures de kiosques, la plupart des titres ont subi une baisse de leurs ventes papier, que la hausse des ventes numériques n'a pas suffi à compenser.
.
Le quotidien le plus touché est de loin LIBÉRATION (groupe SFR MÉDIA) dont les ventes ont chuté de 21,5%, à 73.506 exemplaires en moyenne par jour, mais à comparer à un début 2015 marqué par les attentats de janvier où ses ventes avaient fortement augmenté. LIBÉRATION a vu ses ventes en kiosques et ses abonnements s'éroder depuis le début de l'année et ses ventes numériques stagner.
.
SONT ÉGALEMENT EN BAISSE :
.
* Le Parisien/Aujourd'hui en France, à -4,9% (341.000 exemplaires quotidiens en cumulé dont 209.000 pour Le Parisien)
* Le Figaro (-2,8%, 307.000 ex.)
* Le Monde (-1,8%, 267.000 ex.)
* La Croix (-0,4%, 93.000 ex).
.
SEULS TITRES EN HAUSSE :
 
* Les Echos (+1,2% à 127.000)
* L'Equipe (+5% à 228.000).
.
Dans la presse magazine, au premier semestre (comparé au 1er semestre 2015) c'est L'Express (groupe SFR Média) qui souffre le plus (-21%), avec des ventes en kiosque et des abonnements qui ont dégringolé malgré une nouvelle formule alors que les ventes numériques restent très faibles.
.
La presse télé est à la peine avec une diminution de 4 à 7% pour Télé Star, Télé Loisirs, Télé 7 Jours, Télé Poche, Télé 2 Semaines et Télé Z, et de 3% pour Télérama. Dans la presse féminine, Grazia a perdu 10%, Femme Actuelle a reculé de 8% et Elle de 1,3%.
.
Les news magazines sont également en difficulté, à l'instar de Marianne (-12%) mais aussi du Point (-8%) et, sur le même créneau, du Journal du Dimanche qui est en recul de 9% (L'Obs n'a pas encore transmis ses chiffres). Seuls quelques titres sont en hausse : Valeurs Actuelles (+5%) et Challenges (+3%).
.
Dans la presse people, Public chute de 14% et Closer recule de 7%, tandis que Voici, VSD et Gala limitent la casse avec des reculs de 3 à 5%.
.
Dans la presse quotidienne régionale, les 67 titres recensés sont tous en recul, entre -0,5% et -9% sur un an (entre juillet 2015 et juin 2016). Le leader, Ouest France, a vu ses ventes baisser de 2,3% sur un an, à 688.000 exemplaires, Sud Ouest de -3,6%, La Voix du Nord de 4,6% et Le Parisien de -6%.
.
Selon l'étude de l'ACPM, 95% de la population française déclare lire chaque mois au moins un titre de presse papier, et 61% en lit un chaque jour, dont 39% au moins un quotidien et 45% au moins un magazine. 71% des français lisent aussi au moins une marque de presse en version numérique, dont 46% sur mobile.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/tiFDHnvd0T3LRGsbxAoGJ1Hqau-DI98K_fYXSQQ3QjOZLqZjLyBBks-8oVTU-8UFY6bANod5yAR-4S1ouW4DpOpl3S06RD88hLseI-vS2L7M8weFjrxdxMhvosczSCJWnevJXdXAHdN9lfSo0OdjtL02EZCtiidwXYYKDunNznjXun5P-wWlGmRE9_ZFtgc7_76zX3QMtoWZJq1WvEdxlhm8KRzqNw8AWgQLJgkTHQj9bAtbnB_-yLTMfufOcf-0cVG0J8pZXs9M6a1NzuTI_2YW_YSA_9ICupyp1kUCmm0G06azzDIOiTAA_c3MBKmPdiMn4_oSR_uxqvD2D3K2_xbCzOVW0LNZ-o5X4FqG0aQ_v9a1LlIGbDYY00P55W5j_tFMuoxgHUrk7W_nHUic4YP0vEiJQMdKteh1cnAyZhoCFtj_yw7HrRKKfw44LKB47UOXHMcRFnRKpnwyqMUba9rfLxFlOvbp5K3ycF-dB-1RwPjweTtzZvC72xPMxWOdGewuXjKK--a7JXPtc4n4CohYikBEltZSmu77uD5lqOuZ7MWUHeZPuHHpaze-QzEs-r_59BUtHNapoWmQE4Wn7IsjkQQE0eEEqgqCewDiflkTn_t4ByCozlDfpijUUlia_bOMT6YrjDm_9OGnpTyg6hleiFWcmylgxArK7MsseYI=w100-h115-no
.
CONSOLEZ-VOUS....IL VOUS RESTERA LES SITES DE CUL
.
..

LE TSUNAMI DU PATRIOT ACT «À LA FRANÇAISE» CALQUÉ SUR LE PATRIOT ACT USA, CONTINUE
.
ET SI L’ON BLOQUAIT LES SITES INJURIEUX ENVERS LES ÉLUS, SANS JUGE ?
10 MARS 2015 NEXTINPACT.COM
 
Dans une question parlementaire qu’il vient d’adresser à la GARDE DES SCEAUX, CHRISTIANE TAUBIRA, le député du PAS-DE-CALAIS GUY DELCOURT (PS) propose d'étendre le blocage administratif aux sites diffusant des contenus injurieux ou diffamatoires pour les élus. Il demande dans le même temps de basculer ces infractions dans le Code pénal afin de muscler la réponse judiciaire.
 
La récente loi sur le terrorisme a entrepris plusieurs réformes d’ampleur dans notre droit. Spécialement, elle a transféré dans le Code Pénal L’APOLOGIE DU TERRORISME et son incitation. L'intérêt ? Outre la comparution immédiate, cela fait jouer une prescription étendue à trois ans afin de frapper des propos nettement plus anciens. Aujourd’hui, comparativement, les messages vieux de trois mois ne sont plus attaquables au titre de la diffamation publique. La même loi a aussi activé le blocage et le déréférencement administratifs des sites diffusant ce genre de contenus, et donc sans intervention du juge (voir notre actualité complète ou ).
 
Cette brèche ainsi ouverte devrait prochainement être exploitée pour d’autres infractions. FRANÇOIS HOLLANDE et le gouvernement voudraient par exemple l’étendre aux injures et diffamations à caractère raciste ou antisémite. LA MINISTRE DE LA JUSTICE A DE MÊME SUGGÉRÉ DE «CONFIER À L’AUTORITÉ ADMINISTRATIVE LA POSSIBILITÉ DE BLOQUER LES SITES ET MESSAGES DE HAINE RACISTE OU ANTISÉMITE».
 
ÉTENDRE CES MESURES AUX INJURES ET DIFFAMATIONS ENVERS LES ÉLUS
 
GUY DELCOURT, député PS, voudrait cependant qu’on aille un peu plus loin encore. Selon lui, «avec le développement croissant des nouvelles technologies et des supports d'informations et de publications libres, se multiplient et se banalisent presque les injures et propos diffamatoires envers les élus de la République».
 
De tels propos fleuris agacent justement ce parlementaire : «Les élus (…) subissent des propos de plus en plus violents qui portent atteinte à notre démocratie, et ce sans véritable possibilité de faire cesser ces agissements, compte tenu de la lourdeur et de la complexité des recours existants». Du coup, IL DEMANDE AU GOUVERNEMENT s’il ne serait pas possible d’étendre ces mesures aux injures et diffamations visant les représentants du peuple.
 
Une telle démarche, qui n’a pas encore obtenu la réponse de l’exécutif, montre une nouvelle fois la banalisation de ces réponses juridiques à caractère parfois exceptionnel, comme le blocage administratif. Rappelons que l’élu en question avait été indigné par une banderole anti-ch'tis lors d’un match de football opposant PARIS et LENS EN MARS 2008 au STADE DE FRANCE. On pouvait lire dans les tribunes, le message «Pédophiles, chômeurs, consanguins : Bienvenue chez les Ch'tis». Si l’affaire avait conduit à la condamnation de plusieurs personnes, l’élu du PAS-DE-CALAIS regrettait avoir «aussi fait l'objet de menaces sur Internet via les forums de certains groupes de supporters ultras de Paris». UN AN PLUS TARD, il décidait de bouder d'ailleurs une rencontre entre les mêmes équipes, car il avait «reçu des insultes sur un site Internet».
.
.
.
LE JOURNAL L'EXPRESS,RACHETÉ PAR LE MULTIMILLIONNAIRE FRANCO-ISRAÉLIEN PATRICK DRAHI, SOUCIEUX DE LA PÉRENNITÉ DE L'ACTUEL GOUVERNEMENT, DONT LE SCORE S'ÉCROULE, COMMENCE À DRESSER LA LISTE NOIRE DES SITES QU'IL JUGE «CONSPIRATIONNISTES» EN PRÉPARATION D'UNE DEMANDE DE FRANÇOIS HOLLANDE AU MOTIF QUE CES SITES SERAIENT ANTISÉMITES
30 JANVIER 2015  L'EXPRESS
.
CHEMTRAILS-FRANCE.COM
CHAOS-CONTROLE.COM
DREUZ.INFO
LA DISSIDENCE.ORG
DONDEVAMOS.CANALBLOG
FAWKES NEWS
LA GAUCHE MA TUER
FDESOUCHE.COM
LE LIBRE PENSEUR.ORG
LE SALON BEIGE.FR
VOLTAIRENET.ORG
LES CHRONIQUES DE RORSCHACH
RÉSISTANCE AUTHENTIQUE.WORDPRESS.COM
LE ROUGE ET LE NOIR.ORG
VOXNR.COM
LECLAIREUR.WORDPRESS
CHEMTRAILS SUISSE.CH
ALTERINFO
UN NOUVEAU PARADIGME.COM
CORRUPTION SIDA.CANALBLOG
AGENCE INFO LIBRE
999SPIRITUS.ORG
AVORTEMENT.NET
BREIZH.INFO.COM
CERCLE DES VOLONTAIRES
LA CONTRE RÉVOLUTION.WORDPRESS
CONTRIBUABLES.ORG
DIKTACRATIE.COM
ENQUETE-DEBAT.FR
ÉGALITÉ ET RÉCONCILIATION
INFO PINTERAC.NET
NOVOPRESS.INFO
MÉDIAS PRESSE.INFO
FR.STT.NET
METATV.ORG
IFATTOQUOTIDIANO.FR
INFO.CONTREINFO.FR
24MATIN.CH
MEDIA LIBRE.EU
PANAMZA.COM
LE GRAND SOIR.INFO
LE GORAFI.FR
LE JOURNAL DU SIECLE.COM
LES MOUTONS ENRAGES
MICHEL COLLON.INFO
MONDIALISATION.CA
NOUVEL ORDRE MONDIAL.CA
OUMMA.COM
PLUXACTU.COM
QUENELPLUS.COM
REOPEN911.INFO
STOPMENSONGES.COM
THEORIE DU GENRE.FR
TOUT SAUF SARKOZY.COM
TV LIBERTÉS.COM
http://www.voltairenet.org/IMG/pdf/CONSPIRATIONNISME.pdf
.
.
.
DES JOURNALISTES VICTIMES DE L'INFORMATION MUSELÉE
.
AUDE LANCELIN JOURNALISTE LICENCIÉE SUR PRESSION DE FRANÇOIS HOLLANDE
.
.
.
M6 «DOSSIER TABOU» L'ISLAM EN FRANCE LA RÉPUBLIQUE EN ÉCHEC DU 28 SEPTEMBRE 2016
.
.
.
L’UN DES AGRESSEURS DE BERNARD DE LA VILLARDIÈRE EST ADMIRATEUR DE DIEUDONNÉ ET POSE AVEC DES ARMES
.
.
.

LE DÉPUTÉ LR JULIEN AUBERT INTERPELLE CAZENEUVE SUR LE REPORTAGE DE BERNARD DE LA VILLARDIÈRE
.
.
.
BERNARD DE LA VILLARDIERE RÉPOND À SES DÉTRACTEURS
6 OCTOBRE 2016 FACEBOOK
.
Voici quelques jours que je suis la cible d’un certain nombre de médias – notamment sur INTERNET – pour ne pas avoir dit «bonjour» (ce qui est faux) à la bande de «loulous» qui m’a ensuite pris à partie, à SEVRAN, lors d’une tentative d’interview du propriétaire de la mosquée dites «des Radars».
.
L’intégralité de la vidéo de l’altercation ayant été fournie par M6 au site PUREMÉDIAS, il est possible à chacun, depuis quelques heures, de se rendre compte de l’inanité des reproches qui me sont adressés.
.
Cette fausse polémique m’a évidemment atteint car elle révèle le mal profond dont souffre la presse française. J’aurais aimé qu’elle commente plutôt, ce que nous avons contribué à révéler à travers ce premier numéro de «DOSSIER TABOU» : l’incapacité des autorités publiques – au niveau national et local – à encourager voire organiser un islam conforme aux valeurs de la RÉPUBLIQUE. Par lâcheté et/ou clientélisme électoral, on laisse des organisations plus ou moins fondamentalistes et inféodées à des puissances étrangères prendre le contrôle des mosquées, des écoles confessionnelles et donc des esprits. L’émission a fait un joli score d’audience avec plus 2 400 000 téléspectateurs. Elle a fait office de psychothérapie à en croire les multiples témoignages recueillis depuis. Nous avons posément montré, expliqué, dénoncé, ce que nombre d’entre nous ressentions confusément. Pour cela, nous nous sommes appuyés sur des musulmans qui évoquent ces dérives depuis des années en prêchant dans le désert. «ISLAM en FRANCE : la RÉPUBLIQUE EN ÉCHEC» est en passe – avec plus de 900 000 clics en 7 jours - de battre des records, en nombre de vidéos vues, sur le site du groupe M6. A voir ou à revoir.
.
Il y aurait bien des choses à dire encore sur ce sujet. Il y aurait matière à le prolonger en s’interrogeant sur les raisons pour lesquelles les gouvernements successifs se sont couchés devant les assauts de l’ISLAM RADICAL. Que plus de la moitié de la dette publique française soit détenue par des fonds étrangers ne doit pas être innocent dans cette forfaiture ! A la manœuvre, il y a d’abord JEAN-LOUIS BIANCO, le président de l’OBSERVATOIRE DE LA LAÏCITÉ, qui nous a adressé une lettre d’indignation qui vaut son pesant d’or. Elle illustre la timidité pour ne pas dire la complaisance d’un organisme – financé par le contribuable – censé défendre les couleurs de la laïcité à la française. L’ancien ministre socialiste conteste qu’il y ait, de la part d’agents publics, de «multiples arrangements» avec les lois de la RÉPUBLIQUE. Il est pourtant aux avant-postes : en quelques mois, quatre membres de l’OBSERVATOIRE ont démissionné, jugeant le président JEAN-LOUIS BIANCO trop accommodant face aux revendications islamistes.
.
Mais revenons aux méthodes de certains de mes chers confrères, grands donneurs de leçon de déontologie... qui n’ont pas pris la peine avant de publier leurs saillies moralisatrices – à part une ou deux exceptions – de m’appeler pour connaître ma version des faits sur le tournage à SEVRAN.
.
Il est vrai qu’il leur est plus facile de relayer de fausses polémiques sur INTERNET pour faire le buzz ou de donner un semblant de contenu à des talk-show qui sonnent creux. C’est ainsi que dans une étrange mise en scène, la télé dévore ses propres enfants. Il suffit de voir les sympathiques chroniqueurs de CYRIL HANOUNA jouer les têtes de Turc du grand Mamamouchi du PAF.
.
Je n’aime pas les attaques ad hominem mais puisque je suis devenu de la chair à canon pour gagner des clics ou des téléspectateurs, je vais tout de même faire une petite exception en m’en prenant aux deux extrémités du spectre des «idiots utiles» de l’islamisme.

D’abord – et en tout bien tout honneur - ENORA MALAGRÉ, de chez HANOUNA ( C8 ). Elle m’a traité de menteur avec une autorité de vestale au vu de la vidéo tronquée diffusée par BUZZFEED. Parmi les crétins décérébrés qui me mordillent les mollets depuis quelques jours, elle figure en pièce de choix.
.
ENORA Malagré donc, et son contentement d’elle-même. L’expression de la bêtise rendue arrogante par le simple effet de l’exposition télévisuelle. Son patron, CYRIL HANOUNA m’avait invité dans son émission il y a quelques mois à l’occasion de la sortie de l’HOMME QUI MARCHE chez CALMANN-LÉVY. J’avais dit oui. Mes enfants m’ont finalement dissuadé de m’y rendre. Je suis peut-être un mauvais journaliste mais j’ai bien élevé mes enfants. Si l’un des animateurs préférés des Français se reprend, je pourrais peut-être leur désobéir.
.
A l’autre extrémité du spectre, sur son versant idéologisé :
ERIC METTOUT.
.
Il exhale sa haine bien au chaud dans une des nombreuses usines à contenus du milliardaire PATRICK DRAHI. Dur, dur pour un ancien employé de SOS RACISME. Il est vrai que lui et son patron sont les complices objectifs des deux travers qui menacent le monde : la névrose égalitaire et le capitalisme sans foi ni loi. ERIC METTOUT se rend-t-il compte que son job de DIRETEUR ADJOINT DE LA RÉDACTION DE L’EXPRESS.FR en fait un négrier ? Il demande de pisser de la copie à longueur de journée à des journalistes bien planqués derrière leur ordinateur et qui ne connaissent pas grand-chose du monde qui les entoure. Il en fait des snipers pour régler ses comptes avec la vie et ses fantasmes fracassés par la dure réalité. Sectateur du «vivre ensemble», il trouve insultant que j’interviewe un imam devant un foyer djihadiste en banlieue. Quoi ? Un type avec une particule et des chaussures de ville tâchant de comprendre pourquoi des gosses ont pu rejoindre les rangs de DAECH – et pour certains en mourir ? Un comble : l’ancien activiste me reproche de jouer les boutefeux. Ce qu’il ne supporte pas – comme quelques uns de ses collègues – c’est que «DOSSIER TABOU» ait fait voler en éclat son fantasme d’une société à sa sauce, morcelée comme «LES TERRITOIRES PERDUS DE LA RÉPUBLIQUE» et dominée par la haine et l’inculture. SOS RACISME a cédé la place aux INDIGÈNES DE LA RÉPUBLIQUE. Le «vivre ensemble», selon ERIC METTOUT et ses amis, c’est chaque communauté sur son territoire et sus aux journalistes qui ne sont pas ses potes !
.
J’ai bien évidemment reçu ces derniers temps de nombreux messages de soutien. «DOSSIER TABOU» pour son premier numéro a fait un carton en terme d’audience et de notoriété. J’aurais à cœur avec mes équipes et grâce au soutien de M6, de ne pas décevoir les attentes des téléspectateurs lors de la deuxième édition. Et je me promets d’aller partout, sans amertume... et sans tabou !
.
.
.
KARINE LE MARCHAND DIABOLISÉE PAR PATRICK COHEN 5 OCTOBRE 2016 POUR AVOIR INTERVIEWE MARINE LE PEN
5 OCTOBRE 2016
.
.
.
ERIC ZEMMOUR ON VEUT ME FAIRE TAIRE ! ON VEUT M'ABATTRE ! (8 OCTOBRE 2016)
.
ERIC ZEMMOUR : LA JUSTICE OUVRE UNE ENQUÊTE POUR APOLOGIE DU TERRORISME
7 OCTOBRE 2016 LE MONDE
.
Le PARQUET DE PARIS a ouvert une enquête préliminaire pour apologie du terrorisme après les propos du polémiste ERIC ZEMMOUR, qui a affirmé «respecter les djihadistes prêts à mourir pour ce en quoi ils croient», a indiqué une source judiciaire au MONDE.
.
L'HISTOIRE SECRÈTE DE SOS RACISME 1990
L’enquête a été confiée à la BRIGADE DE RÉPRESSION DE LA DÉLINQUANCE CONTRE LA PERSONNE (BRDP), après que le PARQUET DE PARIS A été saisi par des familles de victimes des ATTENTATS DU 13 NOVEMBRE 2015 et par SOS-RACISME.
Les familles considèrent que ces propos «glorifient l’action des terroristes», a déclaré leur avocate, Me SAMIA MAKTOUF. Dans un communiqué, l’association indique, elle, avoir saisi le PARQUET DE PARIS pour des propos «intolérables en ce qu’ils justifient l’injustifiable et blessent les victimes du terrorisme et leurs proches».
.
«JE RESPECTE DES GENS PRÊTS À MOURIR»
.
Dans une interview au mensuel «CAUSEUR», parue jeudi 6 octobre, l’écrivain estime qu’entre la FRANCE et l’ISLAM, «les musulmans doivent choisir» et prône le rétablissement «des règles assimilationnistes qui prévalaient jusqu’aux années 1960».

 .
Mais il réfute la qualification «d’esprits faibles» des terroristes de l’organisation ÉTAT ISLAMIQUE (EI) que donne le journaliste qui l’interroge. «Quelle condescendance ! Moi, je prends l’ISLAM au sérieux, je ne le méprise pas, dit-il. Et je respecte des gens prêts à mourir pour ce en quoi ils croient, ce dont nous ne sommes plus capables»

 .
Quand le journaliste lui demande s’il respecte «des gens qui roulent en camion sur des enfants», par référence à l’ATTENTAT DU 14 JUILLET à NICE, il répond : «Pardon de vous chagriner, mais l’Histoire, c’est ainsi. Des innocents meurent parce qu’ils sont dans le mauvais camp ou au mauvais endroit au mauvais moment»[...]
.
 
.
.
.

28/02/2017

LES NOUVELLES IDOLES DE LA RÉPUBLIQUE

LES NOUVELLES IDOLES DE LA RÉPUBLIQUE
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/Up-4lhe0nes2QEdWGpF_W5T8OJcnJyw1GOtK38BupWS4djnl-loux0TuSyNqBeblbeUY2nytIYCSYT2YLY-rxy65KO656ugqjXbQkKvxPp9sQOOZLLOrr3bHLNdXNQIJsMxUlV6OpKQZCQfqEtEerUXy1e4SbLW3zK7vLLwEh2V1KGkjngT7QeLHEztPtlLq5WsPkuVMsw30npA-CVrqDS99cKWIsMrgfNNnNXTZJ4Ccwvi-1BIKlEweOy1nAi79i952Q-iUCLJjzCbB-qJiCx9ivt0_V80W1V3A6QjtoTZLyu4xCztk-miJ0Za4YHkb0mlOdMSqqGLTuc-qXuJERJQBqpkvTPkvk4NKQw6Cx9FaA7paZPFGKdc7dNOSSZlQw8tjohW2veRvTS--EDozAG9e8_WrJvXo8Zn8f0RijvxLwvemNlN-vKgjVJhPyhB9xchHrnY-Fd6nRfgyjmuPeB_itGPtpiPNJa7-GDQnC_GWTp5N0e5yqLXmqgd6OHCuEPsTY6seeaRrdMCZFpL_DzmlT0z93qTAJCQo6cT6zXV9fTfZYv3yHmkUlM_UUqgEotAUOovMHlP5QSYE6b57yEtJXuka5Y2greF2YL6m-4ycLJu6KY5r0pM92CQQ-Ky_W1y5b4g8f-J-9MAloIqEDiFAr0JYCN0Ka3Z3Qn2L7d8=w400-h300-no
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/OtlqI7PnNNTNCEC4S3zwLcpZjrPo9j5IQsxBGI3zdPuvDYHCPVPjDC39K5yUvZwGrt_KZpGACInaMVTtC7MrVARZSkS0GMxo4HwilSctc9Kfh9SjztiNEk2BQl3tK4tkGU2IRv207wKcwLX1ZlCcsJCA6BmVQ--0xicPsN5tb274A3WxzAdOnVWPt3yTpjJnROzVrAWL9ZjbH1NKJgyVe8J8XQisM-82VJupl78zOzD7wBW-Q79YU13zJ1O6riKC6tphaAE3go3vetGDR_EPALjy2asEpHQgYRaqYuK2MnWSuvtNw229SA_cV7bhvtO4IhDxS0umJ-thHwTEPnHttsPBQWseC1g8CzWIuNUi0sfEWqXOpsYY-qXVr9Jm7qfFmQOTLD6OzQ3NAo5Fy_A8MFxSzyI_gJ3HgG4p_xIuF85qyq6CxEbDBTK9M7j20oDGFRSrRkB2oJzhedLJWVjMWRs7NZagVCmqRuGxLvgmyzqc6jP5xZCtj3ZiUbELZeiN1VXIjePjTI2X1j5Bxn_C3TzrZG6S6TeDp-wWi5biCOdOI5rxjJcuGJwBHzLX-To5uqCW8hEYSBiHD3kAdwLYAH7zGfvoVAcpKi5ua5BEhslPdalMO4HxZ_nvogPfRFXYvivoKk8So4HOdqqRnsT2Hk1CV6Ly-JM3MyUXoU8vAAg=w70-h69-no
.
L'AFFAIRE THÉO
.
https://lh3.googleusercontent.com/zJaloswsre7DfNPsJT3OuQ2cBHw12nIsmcUTNFhYDtmM6JtND-GF2iKHxhn2_CJVhVXI17Ti4aW-GsLrq1azicPTLC8nhO7MgyLsKpQmzAShs1UvwyA-cDn-jPGx5pIa38AZyYpYvINF1WSO9UQXpQ1SHkZNXlCKJ3jR4I81ZcX7I0z9eFzNy8e59jvmzrCKX7Y5bjCw7dQtQGhNmfKJWQar1Ts1k6J_H_NY8ZdqowGg76oU90xj-zhgSSAIlfPsuGRovu5_CcT97fHamBP0uRTb-bLryhh6Jfh5GjyKEN-aghHd2QyPgeGJwggKpsVwO2QnBJlZOWSCMS1a8W6mT7FbgFZpARaDIj9LgtUAgg4auWrEzQuJCBrk1o8n778pernNnzKGeXsstRMUptB7ArJwJac-7iFzb_vA7k5DDBSQbH2nXlZeYLWJregzFldHVZ176czBNOgcIedvO7BdGk0z8PkoU5f_H-MveyI9AbWNVRfdtaZyBz72kvUvmKaqZ5dpW7SWDmD1RYBSnc22CcL3KQu09gVINTx_DJ_wDU3kofy2QT5hqUF0Eb1lVMgBV6rm5jrfW9TPkklOITzkz6wNeYKk9cwm7NNJJpoLEsX51mizTOkHiefWTTXdZ8xTc8mL3OubiDTuopebIJ4tQR58MaVtzvkDORS0DFO60-0=w280-h187-no
6 FÉVRIER 2017 AULNAY-SOUS-BOIS
THÉO RACONTE SON INTERPELLATION/AGRESSION
FRANÇOIS HOLLANDE AU CHEVET DE THÉO
.
.
.
 
13 FÉVRIER 2017 BOBIGNY LA VIOLENCE N’EN FINIT PLUS
.
VENGER THÉO : ÉMEUTES EN BANLIEUE ET EN FRANCE
https://lh3.googleusercontent.com/syT_gMOI1jOY4O7h51092mHxGGW2cdLt9sJyABK4W_TspANNziltrKeOWPJvZ62kivgjM0wtEuWB2-bmHqfIP8jwm7DWyt_OJDV7gbKD2B3NjBX6ZaRqaq-PNyvzZCcou5ZYhb2Q2FV30KGzIXSmyr_hhIXf8z7uByoaWRqbuTJW47wjHKbLNV5f0D0Pq4BE_LuYeoZbGR-KtX9hwf4leUi4aKoAc_EPm8BztQ8z-bAYvH_Rjp0uPtnk06ytkNrLlUhqgl6HYd9QWjh0jre1Z7XrfqIquBLteX9Z85eFLoTfN-B48Dg8LhJ5HkwzdxB_6wHF-v_Xzfk0EoHUPR6CqGPJj5Avkn4ID2P6xuKO78kWmSzX2IM5jjfAYCFahJfgRh08YF6NS9dlCnYBYsNtLcOp9lBjTdpyFDMkyuBkG_jsqUGPZ4Hijky-KBZ-2gJ6uQsogK5hqMzOHEoII8E77q_DTY3FMzI3Nzlzmz5-TIqtjCWhaU61-mJA_4rY3VHyJ4uNOhBIbp0vgUWdEd8EbbzK4YN0DwhYlmSGYUidO0057WHNI1jzG5zQl9EOyDMQiLS-UksTp_2KuQl3ak5jFluuGd8_d8XyCSfYVsTo3YOE0NiOZFZxkCv7t5ITrLX-oMGQBGpzQ7URxMu3zN0DqVRn-Yb0Jo73psHmU0zd-io=w460-h466-no
13 FÉVRIER 2017 SPUTNIK
.
Interpellations, vitres brisés, voitures brûlées, enfant dans un véhicule en feu, magasins dévastés… Les scènes de violences urbaines prennent de l’ampleur en FRANCE et envahissent plusieurs villes de SEINE-SAINT-DENIS. SPUTNIK a parcouru la banlieue parisienne et a dressé le bilan des émeutes.
.
Juste après le déclenchement des violences faisant suite aux manifestations en soutien au jeune THÉO à BOBIGNY, de nouvelles violences urbaines ont éclaté dans plusieurs communes parisiennes dont ARGENTEUIL, CLICHY-SOUS-BOIS, NANTERRE, DRANCY et LES ULIS, envahissant au total 11 villes. La situation risque de dégénérer en désastre.
.
Dix personnes ont été interpellées pour violences urbaines dans la nuit de dimanche à lundi, dans la commune de DRANCY, a-t-on appris auprès de la PRÉFECTURE DE POLICE DE PARIS.
.
Bien que les forces de l'ordre essaient de contrôler la situation, une dizaine de voitures ont été incendiées dans le département pendant la nuit, et des projectiles ont été lancés en direction des policiers devant le poste de police situé au cœur de la cité d'AULNAY-SOUS-BOIS.
.
Des affrontements entre policiers et groupes de casseurs ont également eu lieu aux ULIS (ESSONNE). Selon la chaîne de télévision LCI, une voiture de police a été la cible de projectiles. À proximité du commissariat, une vingtaine d'individus ont ensuite mis le feu à deux véhicules au milieu de la chaussée, lançant des pavés et des COCKTAILS MOLOTOV en direction du bâtiment. Les affrontements ont duré jusqu'à 2h30 du matin.
.
Dimanche soir, de violents incidents ont éclaté à ARGENTEUIL (VAL-D'OISE), où au moins un camion a été incendié et un autobus caillassé. Un chauffeur de bus LACROIX a été blessé à la tête suite à des jets de pavés sur son véhicule près de la GARE DU VAL D'ARGENTEUIL, où s'est déplacé le rassemblement. Il a été transféré à l'HÔPITAL D'ARGENTEUIL.
.
Plusieurs échauffourées ont également éclaté dans le département d'YVELINES, notamment à TRAPPES, DANNEMARIE ou SARTROUVILLE, à la suite de jets de projectiles et d'incendies de poubelles. À MANTES-LA-JOLIE, un policier a été légèrement blessé au tibia après avoir été la cible de jets de pierres et de COCKTAILS MOLOTOV par une soixantaine de jeunes.
.
Des échauffourées ont été signalées également dans plusieurs communes de la grande banlieue parisienne, notamment à NANTERRE, à TORCY EN SEINE-ET-MARNE, ainsi qu' à CORBEIL-ESSONNES EN ESSONNE, mais aussi en province à VILLEURBANNE (RHÔNE), CHAMBÉRY (SAVOIE) et RODEZ (AVEYRON).
.
Bien que tout ait commencé par une manifestation à BOBIGNY en soutien à THÉO, jeune homme victime d'un viol présumé lors d'une interpellation brutale à AULNAY-SOUS-BOIS (SEINE-SAINT-DENIS) le 2 février, la situation s'est transformée très vite en émeutes. Même la visite de FRANÇOIS HOLLANDE au chevet de THÉO, toujours hospitalisé, n'a pas réussi à calmer les esprits. Plutôt que de la compassion et du soutien, plusieurs Français y ont vu un geste politique très clair…
.
.
.
EN PROVINCE... UN EXEMPLE ROUEN
15 FÉVRIER 2017 NORMANDIE ACTU
.
ROUEN AFFAIRE THÉO. INTERPELLATIONS, BLESSÉS, DÉGRADATIONS : BILAN APRÈS LA MANIFESTATION À ROUEN
.
VINGT-ET-UNE INTERPELLATIONS, UNE PASSANTE ET UN ADO MANIFESTANT BLESSÉS : C'EST LE BILAN DE LA MANIFESTATION DE SOUTIEN À THÉO QUI S'EST DÉROULÉE MERCREDI 15 FÉVRIER 2017 À ROUEN.
.
Entre 16h30, l’heure où les premiers rassemblements en soutien à THÉO (ce jeune homme de 22 ans aurait été victime de violence et de viol lors d’un contrôle de police, à AULNAY-SOUS-BOIS, le 2 février) se sont organisés, mercredi 15 février 2017, place des Faïenciers, à ROUEN (SEINE-MARITIME), et le moment de la dispersion, vers 19h30, les forces de l’ordre ont dû intervenir à plusieurs reprises pour des dégradations de vitrines de commerces et autres incendies de poubelles.
.
Une manifestation émaillée de nombreux incidents, qui ont par ailleurs fait deux blessés : une passante et un jeune manifestant, pris en charge et transportés au CHU DE ROUEN.
.
UNE PASSANTE BLESSÉE À LA TÊTE
.
Lors d’une prise de parole, peu après 17h30, un premier projectile, un caillou, a été lancé en direction des forces de l’ordre. Quelques minutes plus tard, une passante a été blessée à la tête, par une canette de bière en verre. Extraite de la manifestation par les CRS, la femme a été prise en charge par les sapeurs-pompiers et transportée au CHU, indique une source judiciaire, à NORMANDIE-ACTU.
.
Les projectiles divers ont ensuite continué de fuser vers la police, qui a notamment essuyé quelques tirs de mortier, poursuit cette même source : une première sommation de dispersion a été lancée vers 17h45, mais les manifestants ont continué leur route, certains envisageant de se diriger vers l’HÔTEL DE POLICE, rue Brisout-de-Barneville. Sur le chemin, un véhicule a été retourné, tandis qu’une centaine de manifestants, vers 18h, mettaient le feu à des poubelles, rue Lafayette.
.
DÉBUT DE PILLAGE DANS UN MAGASIN
.
Les forces de l’ordre ont pris contact avec le CENTRE COMMERCIAL SAINT-SEVER, pour leur conseiller de fermer leurs portes. Une demie heure plus tard, un groupe s’en prenait à la BANQUE BNP SAINT-SEVER. L’établissement la BRED subissait lui aussi des dégradations dans la foulée. Deux commerces ont également fait les frais du passage d’un groupe de manifestants, place Saint-Sever, avec un début de pillage de l’un des magasins. Six premières interpellations avaient alors lieu, suivies de près par six autres, peu avant 19h.
.
Un adolescent de 15 ans se trouvait notamment près d’une vitrine brisée et présentait une large entaille au bras. Il a été interpellé par les policiers, puis pris en charge par les sapeurs-pompiers pour être transporté au CHU, indiquent les enquêteurs.
.
UN MANIFESTANT INTERPELLÉ DANS LA CLINIQUE DE L’EUROPE
.
Avant dispersion complète de la manifestation et le retour au calme, un groupe d’une vingtaine de personnes a pénétré dans l’enceinte de la CLINIQUE DE L’EUROPE, tandis que d’autres bloquaient les rames de métro. Un des mis en cause a été interpellé à l’intérieur de l’établissement de santé et huit autres ont été appréhendés dans le quartier.
.
.
.
LES LOISIRS DE THÉO
LE SOSIE DE THÉO ??! TERRORISE DE JEUNES TOURISTES ANGLAISES AVEC UN REVOLVER
.
.
.
LES AFFAIRES DE FAMILLE DE THÉO
.
https://lh3.googleusercontent.com/IBMk4PmASV2G85EYwpCEHANWwPlgkV80Q3ud3L8_UtYhmfgKf_z-T6ydQ8IsUEbm2_NaNl_2ZDFGWo5fUOmFaaITJGH0_2VS9kVtzK8byki_fSgZc-V9vN8VQhi87GP_Qy_AF4DzwgNFIcRh0sr_Br7ZLtQRgmXgMsuoSbN_xvx_KML3oyJJXGjOMFv5ZkmSa7eQmAhI9bGV1OxqrDi8DNpUX1o3oA28mMbch_IwSN-ursd-w3XQxub7u0AKoUwIOMLfkpWRugl3ru1VKj2QGL0mvY4H1cOaZNMC5yR4LZ3e9Dbp0YFLRL6wRhDg5XDeCGniaZX7-OjpydhsoV7k6FQsLtM0O7gQ8Jbih0nBBmnJA_lqYDZyau-c5dYpRr_OkEXLOM9ThnFz4PMDIG56mKj1SmNDwTsuKApsuURa8wJgq4H5pcDq21Ft_ySz6hz7zSlJRtFdPTHPaBWiQyWe-OtOcR0JLowItyV1_rir2f1EATaOlAtEn6ImWwqEbrf9RR8yP9WGZeoki8b02Byv-_xT_FJyvPxxnUiB87-KbyKp7ZznYMm3bjDu2al-_5UaAcjlqv3nKjRMDCvWHx1oEb-vtTHgsgVSgHb7Z8BYTajhjP9FX8NbqQ=w280-h175-no
LA FAMILLE DE THÉO AU CŒUR D’UNE ENQUÊTE FINANCIÈRE : 678 000 EUROS DE SUBVENTIONS
24 FÉVRIER 2017 LE PARISIEN
.
C’est une affaire qui embarrasse les autorités, et ce jusqu’au plus haut sommet de l’État. La famille de THÉO, et THÉO lui-même, se retrouvent au cœur d’une affaire financière. Une enquête ouverte par le parquet de BOBIGNY (SEINE-SAINT-DENIS) pour «suspicion d’abus de confiance et escroquerie» en juin dernier, soit bien avant le viol présumé de THÉO lors d’une interpellation brutale, le 2 février dernier, à AULNAY-SOUS-BOIS.[...]
.
Tout commence courant 2015 par un contrôle de l’INSPECTION DU TRAVAIL D’ILE DE FRANCE concernant l’association AULNAY EVENTS dont le président est MICHAËL LUHAKA, l’un des frères de THÉO. L’association est censée avoir embauché 30 salariés, formés pour être animateurs de rue. Le but d’AULNAY EVENTS ? Lutter contre la violence dans le département… L’association aurait reçu, entre janvier 2014 et juin 2016, 678 000 euros de subvention d’État par le biais de contrats d’accompagnement à l’emploi, dit Contrat aidés.

.
S’agit-il d’employés fantômes ? Lors du contrôle de l’INSPECTION DU TRAVAIL aucun élément matériel probant n’a pu être produit par les dirigeants de l’association pour étayer la réalité des emplois. Par ailleurs, plus de 350 000 euros de cotisation sociales, notamment URSAFF, n’ont pas été réglées. Entre temps, l’association a mis la clef sous la porte. D’où un signalement en avril 2016 de l’INSPECTION DU TRAVAIL auprès du PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE DE BOBIGNY.

.
Selon nos informations, les investigations des policiers du SPPJ 93 auraient montré que huit membres de la famille LUHAKA, tous habitant à AULNAY-SOUS-BOIS, ont perçu de l’association plus de 170 000 euros par virement, dont 52 000 euros sur le seul compte de THÉO. Contacté par «LE PARISIEN», MICHAEL LUHAKA se défend d’avoir employé des salariés fantômes, précisant avoir recruté en CDI plus d’une trentaine de salarié en CDI, dont les membres de sa famille. [...]
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/cut0Ek94f9VaLhlzHBoUzUNcRjn37l5RqjNc_GM4YZ0xewmJZ81jSS9MIjfXGg0zDl-Mic_rCNe8PvcKGPPIGNqNchs0MH4ZLBwYwHUeuuPJ7gQu7U3gy4wqqVtCmbLehx2O-4yKg7-LnRhiaYwOvAhw5rnMbcjbgSDNTnjugIyMuMrwMr-nwtOF_ee_MYZCj7EtdcSi3Aa8nxicdfYj1G9fydLduudhQJIzOg-4fJdEZovAoG4pAcIXkh9MweT2k-ExZ-KTy_GQfnUbpbkGmxHk8Gza3Yl_An6vqpXl-kQE3o1GQ5AkLCCBKWj2k5nvlCZ8sMPaR3ig6XhnaxsCYcjueRkVYlwYNhl22vG88rq4L0K76QMAgRYVV5tDxWaUKfmIPANY6X2kk70B8Ln4ejoVGMLHOi1D0pFeky_0nxt2AvCLe3nLnoBo7JhDi-e05sLlTML7FLTS6ttvxMZoVvsROLeJYct1XZtzZjDTIddmRhfhBNAapsJddSFcKm6I_aoYk33gV4i5xd8BycXnarlXYrFE_ucAFxe-U3c1Ypjyh2fhxUUDABaQ3FwpimjR5lC_aBHCGaWP59VoyOqaAfyU5jPqVOhPG35HfcxRKdI8LVCI84FuhA=w280-h172-no
.
LE TONTON DE THÉO VICE PREMIER MINISTRE DE LA RDC
WIKIPEDIA
.
THOMAS LUHAKA TONTON DE THÉO
.
Il est VICE-PREMIER MINISTRE, MINISTRE DES POSTES ET TÉLÉCOMMUNICATIONS (PT) ET DES NOUVELLES TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (NTIC) dans le gouvernement MALATA II depuis le 8 décembre 2014. ENOCH RUBERANGABO SEBINEZA est VICE-MINISTRE DES PT-NTIC et ÈVE BAZAIBA, le remplace au poste de secrétaire du MLC.

.
9 FÉVRIER 2017 MEDIAPART
.
Le silence assourdissant, l'aphonie sidérante de THOMAS LUHAKA, Apparatchick du régime d'imposture de KINSHASA et patriache de la famille LUHAKA est incompréhensible au sein de la diaspora congolaise. Des interrogations fusent de partout. Sans doute répu par la dictature tyrannique et sanguinaire qu'il sert, pour l'ancien rebelle du MLC la famille ne compte pas trop. Même pas une conférence de presse depuis KINSHASA, en tant que parent pour s'exprimer sur l'affaire THÉO LUHAKA, appeler au calme sans envenimer la situation. C'est facile de planquer sa famille en FRANCE et se cacher alors qu'en tant qu'acteur publique l'affaire THÉO LUHAKA n'est plus privée. Elle est même devenue mondiale avec les réseaux sociaux
.
.
.
LE TONTON DE THÉO VICE PREMIER MINISTRE DE LA RDC SERAIT LE PÈRE DE MICKAEL LUHAKA FRÈRE DE THÉO
FÉVRIER 2017 SANGOYACONGO /
.
MICKAEL LUHAKA, fils de THOMAS LUHAKA actuel ministre de Infrastructures, Travaux publics et reconstruction de la RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO, est au cœur d’une enquête financière pour abus de confiance et escroquerie en FRANCE. Les interrogations portent sur une somme de 678 000 euros.
.
MICKAEL LUHAKA n’est autre que le grand frère de THÉO, ce jeune homme congolais qui a subi un viol accidentel par la police française lord d’un contrôle de routine. C’est une affaire qui embarrasse les autorités, et ce jusqu’au plus haut sommet de l’État. La famille de THÉO, et THÉO lui-même, se retrouvent au cœur d’une affaire financière. […]
.
CONFIRMÉ PAR LE JOURNAL BELGE «LE PEUPLE» :
 
[…] PARENTÉ AVEC LE MINISTRE THOMAS LUHAKA
 
Comme le démontre NOTRE ARTICLE, THÉO serait apparenté avec le ministre congolais THOMAS LUHAKA, proche de JEAN-PIERRE BEMBA GOMBO, lequel a récemment été CONDAMNÉ LE 20 JUIN 2016 PAR LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE à 18 ans de prison. Mais cela a été totalement caché par les médias bien-pensants, malgré la confirmation du ministre LUHAKA sur SA PAGE FACEBOOK (CI-DESSOUS).
 
Ce lien de parenté expliquerait-il l’indulgence des médias face aux suspicions d’escroquerie qui entourent THÉO LUHAKA ? Expliquerait-il aussi pourquoi aucun média bien-pensant ne cite son nom de famille? Et la précipitation de F. HOLLANDE à se rendre à son chevet? […]
 
https://lh3.googleusercontent.com/mZ2ekPVSt8ldyfevarLx8tqbQmNQtbilYsy1QnVzSkVRBvJStOBE3U8a6TVqjgh8skEnVge0pt7WmCbEDheapPPk92tLxrq7bHr5t-NNwZL-qEpS-opKbWMxEMVf8NSIH5WDoGk65xp_I1SVGlR8AEYiqPHBOK5b_uQuFeX3DImlFMVsN67_RkowL534jxTbCmWbFVPxrI6xJ4FAYbYe0H2NVdiBp1Gzb7DYFWHo6UHoLLzlMrnQau03FZVb7Cn70B0xVSyMD0MrpOHM-FuRa2ssqmTCUYJ73pgOHmmDrfCjQ6uZFWaDuDtP6jl_5Wtv58-nLHbr0WVfw9BHLYav5yaCGTvGdZK9w0FTvONQUt8xFuJ0Cc5ykYm2TOkF7AItvNIpFPTb_ofpS9kQ4eMcGIxHZJjH6pGHkZqLFFeyRTZt5jRE9x2XWCvMhitOkcnhnabp7vYUuGILZZVz-h50rwuxf0zh0F34aaZWWqMdpfv9KZMGpdT4qJJHxkuCn0PQ4obApfh-aQ90nfdhXe9qaN2Uw-z6UJAYKUlXq4oln2dsre_r2wTE5MTu7-CJtU3wJx6dVHFPMVDkyhZWZfqlbWOGTQKUzzBK0IlrmayAEIa85uD7j7vdGfQbHFzIsLTPIiKXqcj2sViwxxXRDro9tBKdFev5RJ1WliKJwGLOnac=w607-h845-no
.
.
.
UN PROCÈS-VERBAL SUGGÈRE QUE LE JEUNE-HOMME ÉTAIT UN «INDIC» ET AURAIT ÉTÉ VIOLÉ PAR DES DEALERS
2 MARS 2017 RT / MARIANNE / LE PARISIEN
.
Au lendemain du viol présumé de THÉO LUHAKA, un brigadier du commissariat d'AULNAY a rédigé un procès-verbal faisant état d'actes de viol que les trafiquants de drogue du quartier faisaient subir aux indics de la police. Diversion ?
.
Si viol il y a eu, pourrait-il être le fait de dealers du quartier qui auraient ainsi voulu punir THÉO d'avoir fourni des informations à la police ? Aussi incroyable que puisse paraître une telle supposition, on peut en tout cas s'intéresser de près à un procès verbal pour le moins troublant qui a été remis par un BRIGADIER DU COMMISSARIAT D'AULNAY-SOUS-BOIS au lendemain de l'agression sexuelle présumée perpétrée par des policiers sur le jeune THÉO LUHAKA.
.
Nos confrères de MARIANNE révèlent que ce procès-verbal, adressé au COMMISSAIRE DIVISIONNAIRE VINCENT LAFON, CHEF DU TROISIÈME DISTRICT DE SEINE-SAINT-DENIS, a été annexé à la procédure ouverte après le viol présumé subi par THÉO. Il est daté du lendemain des faits, soit le 3 février. Il rapporterait des propos entendus quinze jours plus tôt par des officiers de police opérant dans la cité des 3000.
.
Selon le PV, plusieurs policiers auraient été mis au courant d'une pratique sordide qui aurait cours dans le quartier. Les dealers, pour faire régner l'omerta, violeraient les personnes soupçonnées de fournir des indications à la police (en jargon, les «indics») sur les points de vente de la drogue.
.
Mais pourquoi évoquer ces faits en pleine affaire THÉO ? Est-ce simplement pour mettre en lumière la cruauté des dealers ? Ou serait-ce un moyen de faire diversion en laissant entendre que THÉO aurait pu être violé avant l'interpellation qui a mal tourné ?
.
Dans le procès verbal que s'est procuré MARIANNE, le brigadier raconte que le «dimanche 15 janvier 2017, [il] était de ronde et patrouille anti-criminalité dans le secteur du quartier de la ROSE-DES-VENTS [là où THÉO a été interpellé] et plus particulièrement sur le point de revente régulier de la place Jupiter». Le brigadier cite les noms du brigadier et des trois gardiens de la paix qui l’accompagnaient et qui seraient donc en mesure de confirmer ce témoignage.
.
Il poursuit en expliquant que, dans l’après-midi, alors qu’il interpelle un individu, trois jeunes «très impliqués dans le trafic» dont il cite les noms, expriment leur colère au sujet de cette interpellation qui selon eux, aurait résulté de la présence sur ce point de deal de nombreux «indics».
.
Particulièrement remontés, les trois jeunes auraient alors raconté au brigadier que plusieurs indics avaient été fouettés et sodomisés à l'aide d'un manche à balai, une technique de torture visant à obtenir des aveux sur leur collaboration avec la police.
.
«Sur le coup, j’ai cru qu’il s’agissait d’une méthode d’intimidation afin que les différents services de police ne tentent plus d’obtenir des renseignements auprès des individus présents sur ce point de deal», poursuit le brigadier dans son procès-verbal, avant de conclure par une phrase pour le moins ambiguë : «Rédigé à toutes fins utiles».
.
Quand on sait que THÉO s'est retrouvé à l'hôpital avec une plaie importante à l'anus et que de sérieux éléments mettent en cause un policier présent sur les lieux et qui l'aurait sodomisé à l'aide d'une matraque télescopique lors de son interpellation, ces précisions apportées par le procès verbal du brigadier semblent clairement sous-entendre que le jeune-homme aurait pu avoir été violé antérieurement par des dealers de sa cité qui le soupçonnaient d'être un «indic'».
.
De nouveaux éléments qui ajoutent encore de la confusion de ce dossier déjà houleux, qui indigne l'opinion, use les claviers d'ordinateur et provoque de nombreux mouvements de contestation violents partout en France contre les brutalités policières.
.
Le 23 février, LE PARISIEN révélait par ailleurs que le frère de THÉO LUHANKA, MICHAËL, faisait l'objet d'une enquête du PARQUET DE BOBIGNY pour abus de confiance et escroquerie. En cause, une association dont ce dernier est le président.
.
Ayant pour but la lutte contre la violence, l'association aurait reçu entre janvier 2014 et juin 2016 quelque 678 000 euros de subventions publiques qui devaient lui permettre d'embaucher des animateurs. Mais elle serait dans l'impossibilité de prouver la réalité des embauches ni de justifier ce qu'elle a fait de cet argent.
.
.
.
DERNIÈRES NEWS DE THÉO LUHANKA
21 MARS 2017
.
NON, CE NE SONT PAS LES POLICIERS QUI LUI ONT BAISSÉ LE PANTALON
.
.
.
LES RÉACTIONS INTERNATIONALES ET NATIONALES
.
24 FÉVRIER 2017 PONALD TRUMP «PARIS N’EST PLUS PARIS»
RÉPONSE DE FRANÇOIS HOLLANDE A DONALD TRUMP «EN FRANCE IL N’Y A PAS DE CIRCULATION D’ARME»
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/OtlqI7PnNNTNCEC4S3zwLcpZjrPo9j5IQsxBGI3zdPuvDYHCPVPjDC39K5yUvZwGrt_KZpGACInaMVTtC7MrVARZSkS0GMxo4HwilSctc9Kfh9SjztiNEk2BQl3tK4tkGU2IRv207wKcwLX1ZlCcsJCA6BmVQ--0xicPsN5tb274A3WxzAdOnVWPt3yTpjJnROzVrAWL9ZjbH1NKJgyVe8J8XQisM-82VJupl78zOzD7wBW-Q79YU13zJ1O6riKC6tphaAE3go3vetGDR_EPALjy2asEpHQgYRaqYuK2MnWSuvtNw229SA_cV7bhvtO4IhDxS0umJ-thHwTEPnHttsPBQWseC1g8CzWIuNUi0sfEWqXOpsYY-qXVr9Jm7qfFmQOTLD6OzQ3NAo5Fy_A8MFxSzyI_gJ3HgG4p_xIuF85qyq6CxEbDBTK9M7j20oDGFRSrRkB2oJzhedLJWVjMWRs7NZagVCmqRuGxLvgmyzqc6jP5xZCtj3ZiUbELZeiN1VXIjePjTI2X1j5Bxn_C3TzrZG6S6TeDp-wWi5biCOdOI5rxjJcuGJwBHzLX-To5uqCW8hEYSBiHD3kAdwLYAH7zGfvoVAcpKi5ua5BEhslPdalMO4HxZ_nvogPfRFXYvivoKk8So4HOdqqRnsT2Hk1CV6Ly-JM3MyUXoU8vAAg=w70-h69-no
L'AFFAIRE MEHDI MEKLAT CHRONIQUEUR DEPUIS 2008 DU BONDY BLOG
.
LES TWEETS POLÉMIQUES
.
 
21 FÉVRIER 2017
.
MEHDI MEKLAT OU LA HAINE DE LA FRANCE : DE NOMBREUX TWEETS XÉNOPHOBES, ANTISÉMITE, HOMOPHOBES ET APPEL À LA VIOLENCE
QUELQUES EXEMPLES (les plus soft... d'autres pourront être lu sur la vidéo ci-dessus où sur 20MINUTES) :
 
https://lh3.googleusercontent.com/-yejHZMfyE5I72Z5mzZXiZhfarzNWC6mMz2cTvXlFlTOgcanbAYdShChGbM1_Z9cH2Li98-wudKHzySbJOg8yR3KlJYPwS4J1qfG18XOUn7E6J3ZADD2CDkNEx_QpMMbv7NMIQ4zWfDnqoV5wTBsSzQt_ALBeOlTwNj4WqY3GNJU8nNlLoPMCPQHful_Q1l1xE5Gz7ptbffILaq-_TQVoD-lwrmaUZtAF6higtT7r8qIM7shDdZoLqLYPlV9RvBFDTL_uzq2mZZHCUjxVkgxucuOAVmEg1r-Xm4iOdsvhNCEmpelIxi5_0cwHQ_P67oi6nxqn4sOqOeU7mai9Epkz7ZJML63Ks-6IltB3c6oNIlR82LHdEmtVxXY64HarB1XByx2fwW30h4erx7frdIZ_vUfkU5Y3cN7rNiUcoXkUw164xImdQB0DOnKikexpD3MiKj7B7UpZwW90-LwsbDFcIaHGnUMFD0nd8sVBp-v5pMtuGoG4KRqjUqy5ZAqqScfAvZ66wS4AIDb1qbNGxP1NY2h-aEO6sWeQCTfiihPe_fIo5mHmnMULaoQKWugYPWogAbgwLgxUNHPYDGlbpkU5LFwDhyduaXDghnBXvrqZM0S2kPBkQfVuj3dw8_Kp3g3azqojbGFxvxDnlX3or9i9SrV3D-Tk98fvKwrDrRl2pg=w483-h212-no
https://lh3.googleusercontent.com/KmnvCTV12z1qYNnFiATNLsTTlC_C1z2QYrmjDXLjkUQzOuk7pHkvv0YD6dVPrbsmYDxgn46x_29jm46B2UQpRZK3CtvqqgUUqoASa0fmsF0Z0iinfixPae3Ng8Wk9AtlC3H2ogSwJM1PsjuIi7AmZLaiUnjXnpu_0Pm8cpOXdtOeDmx82x8gi95f1PGJF1pAWJnT2J8oYIE8bbof4AdeUPs-XhTUy0Jts-iZc9VFIO57S_MOs2clHj_fNQk-SidTxW-8HNsAqJdRlEmA9taRKBWlmSLNJ1bJGA0vdGdFVERSlicd-oIn85O960W_UbUMwemzu5Gs1UXeSPdQqmo2mNgwc43b7YPmUqoNpwrWUNWFNU_aQINAdhdj0l2Ct8bZQ8xeStWmjrqaDuuu5qhyxulQ2IXXrkTejdD6l083h4vvaEk12L1EKPQ-WqDmecOjshAf3Zy_4CSDpEIAALUNAmOkuZmacvrUEvV5-bW7O5qZqmvtWqYZvSsZrfGvrOpDwPQRIUtJvfHXmYOQsh3FiA8ybsAwFpLFwYpyC8tMagIXv5zhwi_us_Pf_rkot-kPEORNMoTwNp5wrCAvHh3rhcbA6DjNkScy6ho60gNbCbQAYzvHSlZ78CDENV2jeRUElSaVefbCApmtoMODIkkEJGgI7gkBJ6rquv0v0N21KSE=w510-h362-no
https://lh3.googleusercontent.com/pqBRO0-8EGCsBON05VDA4WcdiS-7zi6KBcYFiMf3SPxHFmxrw6efoqCwoAcWvdqrnC4jL_BlrWyOtl2ErgdaQemo49Ruq-s179XK6fBw2MNmSF6GiPR8Xudjlm54Yk41NByybCqL6-Wz0IhakTbgfELkrkA8VAvrjcxBr0-WXJzju5q9_1nbrp8kZjlYmqCzbyFwo8F3kqS1t6SN3ZAJtZUFVRiTWD6Uo9coPYXq-03OHXX20FW3FpRx5YP_iJUENLv2KZM_9XRUfqfEL_V5SraDhO8G-9VwQ2E9ZUxRVlvvY-5vWYwcanK_-m3jMbR7N-n34iFiF8YzRAqitR6NKMGdBN8YsRU_XI4LOTgJdZa2TzX7z5rLn8LPWNKMwKkgyLQGRAnlZgQi5AW3A7B67Foffd-o1dB3ZTXqWhCh8Iy2yWDXSW_74GYaRozGfSXcdUPnG7q7tAcxjnTEgvrh8fQHXPS7gWBNpW5s8VE340mGPGhkKe0TRNBzCQVs_VolbDNL0q1nlAL89A9VQHCyMZfo3CQOSDnSIZO0IB6dlY2xxTUrLz_pKqP5kzA5Kv1AvBh7AQ4l3YTXCwGZzEj_OUDt31UBaH9db3_FXGuYpJxg166n6m60FAQ3ern8_MZuK6ImjijWFCocP7Fb7Dwl0m4cDPsxXhMCj3uFCrJ0SAg=w551-h297-no
https://lh3.googleusercontent.com/IcKbR3l1J1rz9bzcaoA43_QugTUvIZxrJbRr2dNA2NHwXS5q7pC-y8ZJv8NPXm5iIKABFwNoWwxwK5hY47ZS1YkXSJYfxx0eOSlXHtAYuhSxNH5Awuafi7Nur90v32R9QOQKWn1DdQkQmGGIUPdHj2cxYDtHRcUzCvAEtChZHDhJ55uGJdKlMDqfCbvVhKvvCZgk56__TvU5ozD-MhQfObS0gc5od5CWs5zfTurgNfKlCuN_aKK2L5tRo_Ei0vsrm5u3z8dUvL53keSRY25qkRAnFidoCgP7l-odCCsGgGuYv09P2flqeNDPBYP5LPgDS8ykbK-7EKjOciMB41yICXq7TYOBCAn_3v37rLqM-kHT0NMNWgM-iyRBsTJzXh0iZkpKV-1nrP6xOobqhlk0whHEImBAS3qFoUnWB1zinuSznzNqnlv-2AlXleHxiRUiAdsyFSCEVfn1S4nGbjrV9OppF0POPiqFHf_GxBnu_9M-aaEWE2jMtwwxFoNykQ9mc81B35dQkFZitFnVL7h500pzZilG6QX5OExm3A6zSNHw3_FQv2-unR3ljwxc0DckzJ1zTE-ixNu5eRhM6kJQIlN3Z9PrKOfXyXPkdaapclHbg4DYosHmyT94Ty53ObpDxYjv7PfEy-KmBSeve46_V9fnMelWhg47z6yf4BELvNc=w516-h306-no
https://lh3.googleusercontent.com/eC3lLxfvVhu6yoWJKgocGTKBClmZetdQkg4CMj1EJMx3we89iAuu2NPtIgNLRWRS0XXzHDf_MwVzIj3owIXmh9wX6dEWKye7ZpwTG-N3v-TwOzs0UGDTe6kb0m-o1gj96sAHuQ9cwshWf1DaJuCsMCH-c6FcWLm64df8frIoiTn5_oO11siN_Pq_1dz7DW7tBuq_7TgbzKC4QZHdx3QW7WeCz0o615_PpPrrZBcC52_YB71ajR62PljtTArxwdLPts0GMiaoqXC_2j6KEbnaRtCgpMmlXHmdAdY8U5HHjD59wNF5LhEzm6nXfM6G228DvAKAsECAem8x8ov9FwTXkN1pUqN4H98sdctlSc5yJGELYlOGtof2xaBep_CGuURsovjNZk9EcQYS2B07xDEM1aDvQsp5gbtmFlM6oA3FhZUzXQpCXP-q5PddQYedQ846bRSSjQiPmQdU0gIl1WIWb8PMiSAOW0R-Ns8LfDLcJWxEHDzlIlDCmePJaR3wpNGRddLDmZqyGx1HQzn92anDrlGJmYufTpkGN8P01vRBb84aLDAjjoAW7cn6gx0UqSzwtxHQal3ZpJUulju_1BRL7o9UYbRuOCrxNIOKlrI_mzhNySEef7gxfc5JcFs17t7fTetK0PB0Tbkj03c0Xl5b4pQzbDEnu6V-Fi3X0rq-WnQ=w555-h207-no
https://lh3.googleusercontent.com/eQ5Hu9CZX7NW6xiC79wkVQSeZyUGWguvumAo99y68KsHnau9rU3XTAoOEkZu3c4xUJ1tCIUscBnvbn8hHqXt9AikwgZ9n95iVoevE_OGAK6nxJcpznRndrXteXFZevwlu_D2mfqJ4h_NM_ip52FBpFG7jE9mpsoRndf_Ul_5xO_FuwwxPPkJxxpJ9LMJazG8gke8fQiyuxfU3mrsa51aWmzum1jySKNurrF6Af3TcbWv2ou8R6vlQj3Kht1TDWCl0HdPqGS_KYyY85b8Llm5vIktdZW585UdJP5xnDqtMyh2_lb2-yqeUTauUnwzD58dbHeyIJ9SwTkXNj0KWqWVzRzJlAv5sK8p0IRujQkBzonfVIE-33Wz43IcXpXn-G7X18932Xb9WHitVLbsQTHL3R63XbfRVXzkXngXod96bSlqsCHGIJeeDaNpLPEZVl1qraZ8oWVumGXt79HZOS_GYXaeWr2iuMaL3QhVUVGnCn52BqOefZmuLlXUthTzgN9uZ5wQYa9d-7VnJrqKezXiHE7DMBMFWnClgOfNCoGUChsRxQxQ3h0obPwuE9EGMkfOrn2VAqWhvKepfA9fOAw9nw2KVToDA1a42p-Hcpsbg_rM58feYY_jFDbtLDiVQXE0DpY9OTpJrh6wgjuZSLh2DwSRLXJ_3gv3YhMrlllTZDE=w487-h184-no
https://lh3.googleusercontent.com/q6TIQ4AESqqV9PCUICJS83GA_Ii3UxarLXHhUZ8XyNb71UAWHfI3iMCLRGWw5_fU-EkSiyhMdkSbsUqstlXyH1932S9Ib_rLz2xctN2eSstlBB1H6uUfd14mMESm5B6bxXdut1QM4TKDUjP9-dnaUcW0KmK1b3w_wr9EkkvB4evq0Ce2iy5-1YsvwsBG0XchzZ5RQLAMlBSY55C0bGzGw2QCOmf89ktieAp7s-Xjpedu3iEDe_IowVhjfwBijbr_aUSEfqY8HWP2cLWXXa4GJppZjTLpX0U01RLjpvk3Hp24neK_eZHhiqU_r5WLLjFyiPgzjl_nnrT8KiDzyKz39v_dcCO7MfWcp3N6rxVjF2oEs6yqhUVXhsZA_K9GaUVG-IUF0kk3oTcg9IKsFNMOLN8DELhcftQOcTPBI2G7gjZcrv_cYOUeg3YBzVQORsKdKNQ1OLUiE1-G3PzK-LZtAks1DPPgsqnviI66jB9Ch9_wwV3RzPN9n0ORi09u4VMDAtWbUT5j8OOIHi1j1v-RZXFo2aimWeA0Ny-NZa1UgayXK2Rs8GmE1bpwE-VdGH7wIiTJWIzXMlbY6j36in6SaSEkskPvPxtSFY1GXWMlPM47fUsV8R4s5XNV63yLoxwqa-I_jguFdNsyiQta30RK3G8oDitkPrD-EPiojE2pFNQ=w510-h188-no
 
   
.
.
.
LE BONDY BLOG APPLAUDI PAR LES POLITIQUES
.

FRANÇOIS HOLLANDE INVITÉ SURPRISE DES 10 ANS DU BONDY BLOG AVEC SES FONDATEURS LE 30 SEPTEMBRE 2014

FRANÇOIS HOLANDE : «LE BONDY BLOG EST, POUR LES QUARTIERS, UN MESSAGE D’ESPOIR ET UN EXEMPLE»
1er OCTOBRE 2014 LE MONDE
.
LE CHEF DE L’ÉTAT A CÉLÉBRÉ L’ANNIVERSAIRE DU MÉDIA EN LIGNE, CRÉÉ PENDANT LES ÉMEUTES EN BANLIEUE DE 2005
.
Il y avait foule, mardi 30 septembre, en début de soirée devant la SALLE ANDRÉ MALRAUX, le seul cinéma de la ville de BONDY (SEINE-SAINT-DENIS) où était projeté en avant-première le documentaire «BONDY BLOG, PORTRAIT DE FAMILLE» réalisé par JULIEN DUBOIS. Ce film de cinquante deux minutes raconte à travers les témoignages des jeunes blogueurs tous issus du «9/3» la formidable aventure du BONDY BLOG, média en ligne créé après les émeutes de 2005 par le journaliste SERGE MICHEL. Aujourd’hui grand reporter au MONDE, il avait lancé ce site pour le magazine suisse L’Hebdo qui souhaitait raconter les émeutes en banlieue «de l’intérieur». Pendant trois mois, près de vingt cinq journalistes suisses s’étaient relayés dans un petit studio à BONDY avant de laisser les clés aux habitants et aux blogueurs qui ont repris le flambeau en montant une association. Le film sera diffusé, fin novembre, sur FRANCE Ô (partenaire du BONDY BLOG à travers le magazine mensuel «BONDY BLOG CAFÉ»), dans le cadre d’une soirée entièrement consacrée à ce nouveau média devenu, en dix ans, un vivier de talents pour de nombreuses rédactions de la presse écrite et audiovisuelle.
.
Outre cette avant-première en banlieue à laquelle assistait RÉMY PFLIMLIN, PDG de FRANCE TÉLÉVISIONS, la surprise fut la venue inattendue de FRANÇOIS HOLLANDE quelques minutes avant le début de la projection. Sans ministre, ni membre de son cabinet mais juste entouré de son service de sécurité, le PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE s’est installé au premier rang aux côtés de la maire (PS) de BONDY, SYLVINE THOMASSIN sous les flashs des smartphones.
.
A la fin du documentaire, FRANÇOIS HOLLANDE est monté sur scène pour féliciter MOHAMED HAMIDI et NORDINE NABILI, les deux dirigeants du BONDY BLOG, et a salué «le travail d'éducation et de formation» de ce média qui montre aux jeunes de banlieue que «rien n’est figé, rien n’est écrit d’avance». «C'est le lieu où les citoyens peuvent écrire, parler de ce qu'ils ressentent, et être lus et compris dans le monde entier», a t-il ajouté. Dans un sourire, il a aussi rappelé sa participation à l’émission BONDY BLOG CAFÉ en 2012 juste quelques semaines avant son élection à la présidence de la République. «Ceux qui veulent être élu PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE doivent donc absolument venir au BONDY BLOG», a t-il lancé sous les applaudissements de la salle.
.
Le BONDY BLOG qui fêtera ses dix ans l’an prochain s’est développé dans de nombreux secteurs. Depuis juillet 2009, en partenariat avec l’ÉCOLE SUPÉRIEURE DE JOURNALISME de LILLE (NORD), l’association a lancé une classe préparatoire aux concours des grandes écoles de journalisme ouverte à vingt boursiers de familles très modestes. Dans quelques semaines, un BONDY BLOG devrait voir le jour à BRUXELLES. Dès ce mois-ci, le contenu du site sera hébergé sur celui du quotidien LIBÉRATION. «Nous avons encore plein de projets comme celui de créer une télévision afin que notre discours avance plus vite», explique MOHAMED HAMIDI. «Et si nous ne réussissons pas, et bien nous retournerons travailler au café d’à côté, comme à nos débuts».
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/EdoFiwc_dhIij1wqSC9LTucF-yvA7FbKApu-xLq8y4x9Oclh-0SdV3UWR2_DP5AuEvrpvhx_ohYVa4j4keEc5pd7Rg1NGdExpC9itZmnSPo_iYRKErnVxPkuPustiNOfySP-tioezew9UWhbVazL4yztAowkbb8OkaUHwXsuuzSkrUa2KF-JlbSEqwuI1v6DMtEE1-pezaJggbo5P23NdXc5pi6dY7qiu0vzHaNecTS-Xq73GFTxJ_IdWfG3T6Eqey-tcoj785WQ4zFEtCnjzYDCXko-qEdSQZm4ytSdn2bqd1Lh6V6NWqmTYaqPv3am0EUOokvdZrRwRuHHHyFaA-wq5H4qrlkqb_wILcr8eSHOl2zCZo6sqRkSvhXeVIMI_YriEGVDuhojR9okHSrskQvYlT4j5qMrdcd4q_mPsrZMavhrBI1PCHtNBJpu3Cuj3pgOAFelqyOhBwkv2Pwt5V7eXFfJhbPboJ_uT97igiw3-0haTVLzFm6qnrexW0vD2OBJIEILz_4XVAdd3XB8k7od9cmcXwD2QyvZP8hG6pZkOHW4Rydwn-axaNQG7tPfLxLx1IUjlZyYqeWCwJaNZ40XI_xkZNQF8QbzQ7tsHzQLlhDwcLdKh2WTUPmoQIgaOEdff6hAreURmohBInEnpO9le9RB-sn1NdA1ZNvigHc=w280-h360-no
.
CHRISTIANE TAUBIRA TROUVE BEAU ET PROFOND LE LIVRE DE MEHDI MEKLAT
«J’avais lu leurs deux livres. Je maintiens qu’ils sont bien écrits. Il y a quelque chose à purger. Il ne peut résider dans un même esprit la beauté et la profondeur d’une telle littérature et la hideur de telles pensées».
.
CHRISTIANE TAUBIRA
.
EXTRAIT :
.
https://lh3.googleusercontent.com/QBt3LOw7qvu4Kpwct7a4t4DWV3P5d9vYe2QQO-TJvoDBzaXdJ2sF6o6u6lh_gZFzkAyXky1BBobdCiDj954aUM7292LpztY0OV60J5bg6BYYonNeC--Y34UHoNmW1Z4VeITar1kM9q0QuDmNJqH6yZ4KXdndnXJSBcm1Ddt8jA8gCWMz1noyi3VCMM_vXcnuatnkRWPKM3_7ci_Xk-3bZG7HVWYj5tuE-ATBlk0UHdmKobNmg_CttcpO2MvgbNIdHhe1f8ctPAbaxrscBcZlurXv0b7OlgCl3Lq-Ha93AZlwI5eKCmwFSgSbkwlMu68Di6WCJ_q7IpgR_Yv48AzgCgHMlQvBygFouXQv7hbwJRvrmleV3H6gS2Gzcf3qjYNkMfUu2513itTdUPXHJMsF3Ec4Ioap1ivVkqSQo_zgMbrIlsFUyrt2OWVTaDdG2oqo5G1rJX8VvUyKnfFLDI-6c9gs1CUcQwdIFMLwPGfYml4tX6lgmQyrP8Eo9g5QaOl-E5cd3EVtpDkR6gLRXNs2-S6pM5okxOv9sfYedgPkOEtyYs7j59Bh4QzFAg5uJdcovjnqbLdBqQ8vmSZbHB_FuL7OJk2-SOr3Nw1hvfAGD-KQePQWk123IuL6YhZ7wxNFZbs-1WK5-I2NF3ciZ3reFPKCfFsHrVo1b08NaXL-OIs=w547-h840-no
.
.
.
MEHDI MEKLAT ET BADROUDINE ABDALLAH JOURNALISTES ET LEURS CARTES PRESSE
https://lh3.googleusercontent.com/VkDTFVH6JY43uPgfTFLpIpzM86SjSKvt_2llXgSDMaDuBXBFv6XLu1eDz-yC399CX-KVZjqLkBJuzd0oHlBwf6YwqWp1Xe3pNDnZS1RhExPcj9xFR36mbTlxt_Of3_tnCyqx7V3YtRpAQCmx9lS0H3-Z1ErxxlNUpILpDKaBSX-gU0vNDMGK2TTajnv9obvvTrM6vJZXBBJPM9FGHuTLzigLPahBXjlzz7S_AEQFf4bOKt04KtzKENg38ajJ9LYQuw1n9SG0wY2jhhZNEcLcbK25rwSCXhvDodYWv6WN334X1sOBcpMmbvvuvLczZpCI0mlJaRicr76ZUTyZkeVjRUfO3p82p3JF7dU3lY6Zn8iU-FHLoVd-U-15kPIgVeRvto3Ixloh9O6WWzsRMBVgm-D0zO1fsdojpLoj1uV6mn9Qsz1w9HzxMJuo8p6AvtwMq-HUi3V2RJMP5EKNY7YuJRaTE1YZOeuNGDshsPprLWHqiEGklPVNnTjBWb3AiUFxPAdPMChsZvT514vOdIBrWuMP-Fry-AjQjbGIjECgO-gz0OZVIzxuVlP4nZBAShPnsxTaBktMpSbEsQB01rpk_9EcTwwuMy6ps5grw5sifLw8nTJRcZlYd69G-fz7cUem9Pe_oQelz4mgVlgZAJwJrmNt2_XcEu9tbOa4dVLy4ME=w488-h485-no
.
MEHDI MEKLAT (WIKIPEDIA)
.
Né le 18 avril 1992 à CLICHY [...]
En 2008, il commence sa collaboration avec BADROUDINE SAÏD ABDALLAH en entrant au BONDY BLOG, écrivant à quatre mains leurs chroniques sur la vie en banlieue. [...]
Avec BADROUDINE SAÏD ABDALLAH il réalise pour la chaîne télévisée ARTE, les chroniques vidéos VIE RAPIDE en mars 2015, puis le documentaire Quand il a fallu partir consacré à la barre Balzac de la cité des 4000 de LA COURNEUVE, détruite pour insalubrité en 20117. [...]
En 2015, MEHDI et BADROUDINE coécrivent leur premier roman, BURN OUT, racontant la vie et les espoirs déçus de DJAMAL CHAAR [...]
Le 31 janvier 2017, avec SAÏD ABDALLAH, MEDHI fait la une des INROCKUPTIBLES avec CHRISTIANE TAUBIRA qu'ils interviewent. [...]
.
BADROUDINE ABDALLAH (WIKIPEDIA)
.
Né le 3 septembre 1992 Double nationalité comorien français [...]
En 2008, il commence sa collaboration avec celui-ci en entrant au BONDY BLOG, écrivant à quatre mains leurs chroniques sur la vie en banlieue. [...]
Il commence à collaborer, aux côtés de MEHDI MEKLAT, avec la chaine TV ARTE pour la websérie en deux saisons VIE RAPIDE, de mars 2015 à février 2016. [...]
En 2015, il publie son premier roman, BURN OUT, co-écrit avec MEHDI MEKLAT [...]
.
.
.
22 FÉVRIER 2017
.

MEHDI MEKLAT PREND LA CLEF DES CHAMPS

.
.
.
24 FÉVRIER 2017
.

MEHDI MEKLAT LE JOURNALISTE LES MÉDIAS ET LE FINANCEMENT DU BONDY BLOG

APPLAUDITS PAR :
* LE MONDE «MEHDI et BADROU, denses avec les mots»
* LES INROCKUPTIBLES
* TELERAMA
* ELLE (Qui suivre sur tweeter)
.
FINANCEMENTS :
* 150000 € du CONSEIL RÉGIONAL D'ILE DE FRANCE
* 50000€ de GEORGE SOROS
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/OtlqI7PnNNTNCEC4S3zwLcpZjrPo9j5IQsxBGI3zdPuvDYHCPVPjDC39K5yUvZwGrt_KZpGACInaMVTtC7MrVARZSkS0GMxo4HwilSctc9Kfh9SjztiNEk2BQl3tK4tkGU2IRv207wKcwLX1ZlCcsJCA6BmVQ--0xicPsN5tb274A3WxzAdOnVWPt3yTpjJnROzVrAWL9ZjbH1NKJgyVe8J8XQisM-82VJupl78zOzD7wBW-Q79YU13zJ1O6riKC6tphaAE3go3vetGDR_EPALjy2asEpHQgYRaqYuK2MnWSuvtNw229SA_cV7bhvtO4IhDxS0umJ-thHwTEPnHttsPBQWseC1g8CzWIuNUi0sfEWqXOpsYY-qXVr9Jm7qfFmQOTLD6OzQ3NAo5Fy_A8MFxSzyI_gJ3HgG4p_xIuF85qyq6CxEbDBTK9M7j20oDGFRSrRkB2oJzhedLJWVjMWRs7NZagVCmqRuGxLvgmyzqc6jP5xZCtj3ZiUbELZeiN1VXIjePjTI2X1j5Bxn_C3TzrZG6S6TeDp-wWi5biCOdOI5rxjJcuGJwBHzLX-To5uqCW8hEYSBiHD3kAdwLYAH7zGfvoVAcpKi5ua5BEhslPdalMO4HxZ_nvogPfRFXYvivoKk8So4HOdqqRnsT2Hk1CV6Ly-JM3MyUXoU8vAAg=w70-h69-no
.
L'AFFAIRE BLACK M RAPPEUR
.
COMMÉMORATION DES 100 ANS DE LA BATAILLE DE VERDUN
.
 
BLACK M VERDUN L'INSULTE AUX FRANCAIS 12 MAI 2016
LE RAPPEUR BLACK M, ANCIEN DU GROUPE SEXION D'ASSAUT, RETENU POUR CHANTER POUR LES CÉRÉMONIES DU CENTENAIRE DE VERDUN
12 MAI 2015 L'EST REPUBLICAIN
.
«C’est une proposition qui avait été faite par l’État»
 
Il explique une fois de plus que : « C’est une proposition qui avait été faite par l’État. Ce choix a été un choix collectif lors du COMITÉ INTERMINISTÉRIEL DU CENTENAIRE qui s’est déroulé à PARIS en présence du MINISTRE, du DÉPARTEMENT… Personne ne s’est élevé contre ce choix», confie-t-il. «Je ne pouvais pas proposer ce concert, je ne connaissais pas BLACK M». Pour lui, «La ville de VERDUN est maître d’ouvrage mais n’est pas seule. Le concert est financé par les différentes parties. La ville de VERDUN ne supportera pas financièrement seule».
 
Le concert coûtera donc environ 150.000 € et devait être «financé à 40 % par la MISSION NATIONALE DU CENTENAIRE et le reste est à la charge des trois collectivités à hauteur de 20 % chacune : ville de VERDUN, DÉPARTEMENT et RÉGION», martèle SAMUEL HAZARD qui insiste aussi sur le fait que le standard téléphonique de la mairie explose toujours. Et que d’abjectes insultes fusaient encore ce mercredi soir.
 
Du côté de CLAUDE LÉONARD, PRÉSIDENT DU CONSEIL DÉPARTEMENTAL, le département n’a pas reçu de demande officielle de subvention. «Quand la formalisation de la demande arrivera, elle sera étudiée par la commission culture. Je pense que ce sera globalisé dans l’organisation des 4 jours de VERDUN».
.
.
.
RACISME ?
.
COMMÉMORATION DES 100 ANS DE LA BATAILLE DE VERDUN
11 MAI 2016 LE FIGARO
.
[…] Joint par LE FIGARO, le MAIRE SOCIALISTE DE VERDUN SAMUEL HAZARD défend lui un certain «éclectisme» des commémorations, rappelant que d’autres concerts «de musique classique ou de fanfare militaire» auront lieu également. «Nous sommes harcelés depuis hier par des mails et des appels à connotation raciste. «Si ça avait été WHITE M, ça n’aurait pas posé problème» a dit par exemple une dame», déplore le maire, qui blâme «les racistes qui instrumentalisent cette polémique à des fins politiciennes». «BLACK M représente la diversité de notre pays, c’est l’artiste préféré des Français en 2016, il est adulé par les jeunes. Je ne vois pas en quoi il souille la mémoire de nos soldats», martèle-t-il.
.
Selon nos informations, le concert, qui sera gratuit pour les jeunes, n’est pas financé par la MISSION DU CENTENAIRE, mais par la communauté d’agglomération de VERDUN. Cependant, la mairie a demandé une subvention de 67.000 euros à la MISSION DU CENTENAIRE. Or, celle-ci peut financer à hauteur de 40% les frais. On peut donc estimer le prix du concert de BLACK M à 150.000 euros. «La demande est à l’instruction, nous n’avons pas encore tranché sur l’octroi d’une subvention», confie JOSEPH ZIMET, DIRECTEUR DE LA MISSION GÉNÉRALE DU CENTENAIRE. Interrogé, le MAIRE DE VERDUN refuse de donner le montant exact de la soirée. «Quel importance a le coût financier par rapport au sacrifice de nos aïeux il y a un siècle, dont je rappelle qu’ils furent nombreux à venir d’ex-colonies d’AFRIQUE ?», répond le maire lorsqu’on lui pose la question. 163.000 Français sont morts dans cette bataille qui fut l’apogée sanglante de la première guerre mondiale.
.
.
.
.
BLACK M VEUT «BAISER» «CETTE CONNE DE FRANCE»
BLACK M ET LA FRANCE
* BLACK M qui qualifiait la FRANCE de pays de KOUFFARS [mécréants] dans la chanson «DESOLE» de SEXION D'ASSAUT
.
BLACK M HOMOPHOBE
* «Je crois qu’il est grand temps que les pédés périssent. Coupe-leur le pénis, laisse-les morts, retrouvés sur le périphérique…» LA TERRE DU MILIEU
.
BLACK M VEUT TIRER SUR L'ÉCOLE
* «Je me suis juré qu’un jour, vous danserez sur mes sons
À une époque, j’voulais me procurer un SMITH ET WESSON
Une petite voix me chuchotait : «VAS-Y, TIRE SUR L’ÉCOLE
Ça fera une petite anecdote, la directrice, elle est conne»
Pourquoi ce con de surveillant m’demande de vider mes poches ?» Mme PAVOSHKO
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/jDBZw42ArtFrjX77xYDxKTkyV6XzIvgKFdbEBHCyPWNC-Nxp3OUTjipbl4aMLs1tUr7Jk4plXetghoGgJ6jDjLghTfP-xr5G8ibjwQe2-pEw_SZPXnPsdfWgOI9Ye1NUOSsg0wsk4T1d-fE5c5fKDR2FrhGY7yVUzcHSZYV9Wal_6MhrHbkwecqRYw4nPP__9oV0-Nwl7OiSRF3o-tV39MXyLFlIYIh7GOpTtx6gzpX0AHE9_PIAbX8HIsdPRIrVSXGVmDtBP4K3FgfwydNiT_nuhzPa6bqqokKiQPQ2sFzEa_BTMsDVqz15BXeJk9WrQMk63THoFqozxylIpwY1Rcz1SCm3cHajUjjFFdiGRSZHRq5HcooVQduVUrQqiDlHh3UWFEGOsbdrgkwyGUXe8frRdR5Vl7yp_qAY8bJ1Zl6tS2HGXucI3btAqhEdckxU4DBxmqYU-FPlLorOdDagiAKluiy01tgKoCQeMTR8f2R8O9Jh039wcxJIpP2UXzmLA4NDQ2BP00rFY6k6viLHpFZfgfuokHZRfijlDGw3IG6XsCuXFlfR8Lhco9JJNZHX6cvozHuow5Nx_WZwLIZOg2Wpbk95kMpywzRxtAjtvQpHdV287nE4cq3IthCZVSwOuf0xm4HoVYPDcYosSU_CDU_SF3EqsOGhTZOtB2LQNBs=w262-h192-no
«J'IRAI CRACHER SUR VOS TOMBES»
COMMÉMORATION DES 100 ANS DE LA BATAILLE DE VERDUN SANS BLACK M
5.000 adolescents déferlent entre les tombes des soldats à VERDUN, pour commémorer les 100 ans de la bataille
.
.
.