Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/01/2017

ISLAM LES CHRÉTIENS D'ORIENT NOUS AVAIENT AVERTIS

ISLAM
LES CHRÉTIENS D'ORIENT NOUS AVAIENT AVERTIS
.
.
.
..
.
.
 
DAESH CONTRE JÉSUS
.
.
.
5 AVRIL 2017
.
FRÉDÉRIC PONS LA VAGUE ISLAMISTE DE PERSÉCUTION DES CHRÉTIENS NE S'ARRÊTERA PAS À L'ORIENT
 
Dans son nouveau livre «LE MARTYRE DES CHRÉTIENS D'ORIENT», FRÉDÉRIC PONS explique que leur persécution a commencé bien avant que l'OCCIDENT n'ouvre les yeux. Les témoins qu'il a rencontrés en IRAK et en SYRIE nous mettent vivement en garde contre la guerre que les islamistes ont lancée contre l'EUROpe, utilisant à leur profit l'effondrement des valeurs et les lois de notre démocratie. Ces chrétiens qui ont accepté de tout perdre pour sauver leur foi sont des signes d'espérance, ici et là-bas
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/J3Cs4D-ZsWycW3wZu4gRyM3R9pSSJI5n31KtcKctoQL6lxNU8NHBZRlW-_2PACNYccXs9SjHQh0yjjbCRv-wI1eNbhOmSZ8Q8tcpBU2YVkk2eK8tz2KOK8Q8T6TkfyjHZKRyYQJZvWddvFjE5u-EGy8PO_5D8SjscLOztPH8KJKEiC8g6-7z-qzNJsaOR4i3qQPpda4p81XsKJwIQj3il6JU24WCIlsDboGPsUobc3WIGU5WcH2EE1yP2QK-OADMRGXiHkr2t0pzDBFZIntOMfxh7G5COfMjQDWgyKAGXH5ud_JG1s0g260ZLy4FGobIng4cf7SbsbUmjJ62kdfW6OTLtmCuFjW12XyVlf6uUpsQxwIOEO6Gfp_J4Vj0fIwPyz5FD1UyuXx0T0scxARbJY-DDzFkum2TStUWQia4w3lu9F4LnRfAF5cVIEDCl4oTRNnlnt3kTA2nvhXOEieinDZlCZ_BE4k_rhAGhIgH6HNJAp6ZsCAlWEbV1ehpFIXyF3slYwIG-ao8gaZQhPFU4IUcRU3slF7E9F1fjW9YaIbQMUqhklOK6kG5HMTuZS7jqgKTqp22BDZBZ7dRO3TiDsoeIo_4HJkURbbJgRvC_15Uq0rnANqr_elN0P_q3ZZDz0r-16AMEv6sXpuH33tkjMv725-dSq56l18tbdlSfxY=w285-h249-no DIONYSOS ISA GÜRBÜZ, ÉVÊQUE ORTHODOXE SYRIEN EN SUISSE VOIT DÉJÀ L’EURABIA. LES MUSULMANS SERONT BIENTÔT MAJORITAIRES ET PRENDRONT LE POUVOIR
14 AVRIL 2017 20MINUTEN
.
RELIGION, CRISE MIGRATOIRE, TERRORISME :
.
DIONYSOS ISA GÜRBÜZ tire un portait affolant de l’avenir du Vieux Continent. Selon lui, les musulmans, bientôt majoritaires en EUROPE, forceront les femmes à se voiler et convertiront la population à l’ISLAM.
.
«Dans 20 ou 30 ans, il y aura en EUROPE une majorité de musulmans. La moitié des femmes européennes devra alors porter le hijab» C’est la prophétie de DIONYSOS ISA GÜRBÜZ, l’évêque orthodoxe syrien en SUISSE, publiée dans le «TAGES-ANZEIGER».
.
Le religieux estime que «les musulmans sont en EUROPE pour prendre le pouvoir, comme au MOYEN-ORIENT», avant d’ajouter que «dans 20 ou 30 ans, il y aura en Europe une majorité de musulmans. La moitié des femmes européennes devra alors porter le HIJAB».
.
LE SORT DES CHRÉTIENS AU MOYEN-ORIENT LE PRÉOCCUPE :
.
«Ce que causent aujourd’hui des milliers de groupes terroristes de l’ÉTAT ISLAMIQUE, des TALIBANS ou d’AL-QAÏDA, est dans la continuité du génocide de 1915» A cette époque, près de deux millions de chrétiens ont été tués, des millions convertis à l’ISLAM.
.
L’évêque continue : «Ce qui nous arrive aujourd’hui a commencé il y a 1 300 ans» Au 7ème siècle, les génocides ont débuté à l’encontre des chrétiens, à l’époque dans l’obscurité, à présent sous les projecteurs des médias.
.
«RÉFUGIÉS TERRORISTES»
.
Il est naïf de penser que les millions de réfugiés qui viennent à présent via la TURQUIE vers l’EUROPE, s’adapteront tous et vivront en paix avec les chrétiens en EUROPE. En outre, parmi les réfugiés, il y a des terroristes. «Pourquoi les PAYS DU GOLFE, les ÉMIRATS et le QATAR ne prennent-ils pas de réfugiés ?» Parce que leur agenda prévoit de convertir l’EUROPE à l’ISLAM, déclare-t-il plus loin dans l’article.
.
Le nombre de familles nombreuses se développe rapidement, ils finiront par prendre le pouvoir et commenceront les persécutions, pense-t-il encore. «Ce qui se passe aujourd’hui au MOYEN-ORIENT se passera ici en EUROPE» L’évêque insiste pour dire qu’il n’appelle pas à la haine. Les 1 300 ans d’histoire de persécution lui ont seulement appris à ne pas faire confiance aux musulmans.
.
.
.
17 MARS 2017
.
PÈRE BOULAD

PÈRE BOULAD : MA POSITION EST D’ENCOURAGER TOUS CEUX QUI ONT LE COURAGE DE RÉSISTER À L’ISLAMISATION DE L’EUROPE
.
SUITE ET FIN DE L'ENTRETIEN AVEC LE PÈRE BOULAD (LIRE LES PARTIE 1 ET PARTIE 2). PROPOS RECUEILLIS EN MARS 2017 PAR NÓRA POZSGAI, JOURNALISTE À LA RADIO CATHOLIQUE HONGROISE :
.
AVEZ-VOUS UN PROJET D’ACTION CONCRET DANS LE COMBAT POUR CHANGER L’EUROPE QUE VOUS COMPTEZ MENER ENSEMBLE AVEC LA HONGRIE ?
.
Je ne crois pas que je sois appelé à un combat politique, ce n’est pas mon rôle en tant que prêtre et religieux. Mais en même temps je suis de très près la politique et les actualités, je me rends compte que ce que fait en ce moment la HONGRIE, notamment l’accord avec le groupe de VISEGRAD «V4» (HONGRIE, SLOVAQUIE, POLOGNE, RÉPUBLIQUE TCHÈQUE), représente un chemin pour que l’EUROpe se reconstitue autrement que par le passé pour sauver les identités, respecter les frontières, les cultures, les langues, et ne pas se laisser avaler par la mondialisation. Il était temps.
.
Mon projet, c’est d’encourager cette prise de distance vis-à-vis de cette mondialisation qui ne profite qu’aux milliardaires et aux banquiers. Ma position est de parler un langage vrai, d’encourager tous ceux qui ont le courage de s’exprimer et de résister à l’islamisation de l’EUROPE. L’EUROPE est une culture, une civilisation enracinée dans le judéo-christianisme, dans des valeurs humaines et humanitaires qu’il faut absolument défendre, sinon, où va le monde ! L’EUROPE a été à la pointe de la civilisation, non seulement sur le plan technique et scientifique, mais aussi sur le plan humain, humaniste et spirituel. Et en tout cela le christianisme est le moteur, même s’il est en perte de vitesse et en crise. L’évangile et la foi chrétienne ont quelque chose d’essentiel à dire, il faut revivifier le christianisme, d’une autre manière qu’autrefois. En cela je dirais que mon rôle est de soutenir toutes ces valeurs spirituelles et humaines dont l’EUROPE est porteuse.
.
LE TRAITEMENT DE LA CRISE MIGRATOIRE PAR LA HONGRIE N’EST-IL PAS EN CONTRADICTION AVEC L’ÉVANGILE QUI DIT QU’IL FAUT ACCUEILLIR L’ÉTRANGER ?
.
Nous avons le devoir d’accueillir l’étranger et de lui donner le maximum de possibilités pour s’intégrer, pour qu’il construise le pays en même temps que lui-même. Mais je pense qu’il y a un seuil de tolérance à l’accueil. On ne peut pas accueillir tout le monde, toute la misère du monde, quand ceci menace votre équilibre intérieur, celui de votre patrie, de votre famille, de votre milieu, de votre culture, de votre héritage, et de vos valeurs. Mon point de vue est qu’il y a des limites au devoir d’hospitalité. Par exemple, si une embarcation qui peut prendre vingt personnes en prend deux cents, tous les deux cents vont couler. J’ai donc le devoir de limiter. Je peux peut-être en prendre dix ou quinze, mais à partir d’un moment, je dois dire stop. Ce n’est pas de l’inhumanité, c’est simplement du bon sens. Surtout s’ils ne veulent pas s’intégrer à l’EUROPE. Je trouve que VICTOR ORBAN est très courageux par sa position très ferme pour sauver l’héritage de son pays et de l’EUROPE face à cette immigration folle vers l’EUROPE, position qu’il tient malgré toutes les critiques et la campagne médiatique contre lui. Je salue son courage et sa sincérité.
.
LE VRAI ISLAM N’EST-IL PAS MODÉRÉ ?
.
L’ISLAM est par définition politique et radical, il s’est défini comme cela depuis 14 siècles. Tous ceux qui ont voulu moderniser et réformer l’ISLAM se sont heurtés à un mur, un refus, et à des persécutions. Comme MAHMOUD MOHAMED TAHA, un grand chef soudanais qui a voulu justement réformer l’ISLAM en mettant en avant les versets mecquois, qui sont tolérants et ouverts, contrairement aux versets médinois qui ont été privilégiés par les penseurs de l’ISLAM au Xème siècle en vertu du principe de l’«abrogation». Ce chef musulman s’est fait pendre sur la grande place de KHARTOUM en juillet 1985 pour avoir voulu réformer l’ISLAM. Donc pour moi l’islamisme, qu’on appelle l’ISLAM extrémiste, radicale, ou politique, c’est l’ISLAM dans sa pureté, l’ISLAM à découvert. J’ai écrit sur ce sujet deux pages très claires, disponibles en plusieurs langues. L’islamisme, c’est l’ISLAM. Alors, qu’on ne me parle pas d’un ISLAM modéré qui n’existe que dans l’esprit des intellectuels occidentaux, dans le «WISHFUL THINKING» des musulmans modérés qui ne sont pas du tout dans la ligne de l’Islam prôné par l’UNIVERSITÉ AL-AZHAR au CAIRE, qui jusqu’à aujourd’hui forme des dizaines de milliers de prédicateurs à travers le monde dans la ligne la plus stricte, la plus rigoureuse, la plus radicale, et la plus intolérante de l’ISLAM, et ce malgré les appels répétés du PRÉSIDENT ÉGYPTIEN SISSI pour leur demander de changer leur discours. En d’autres termes, imaginer que l’ISLAM modéré va l’emporter, c’est une illusion. Le problème n’est pas dans les interprétations de l’ISLAM - ISLAM modéré, ISLAM SOUFISTE - mais le problème est dans l’ISLAM lui-même, c’est-à-dire dans les textes fondateurs eux-mêmes. Toute interprétation, surtout de la part des occidentaux, c’est du «WISHFUL THINKING» : on souhaite quelque chose, mais la réalité est autre. Par ailleurs, il y a dans l’ISLAM un principe qui s’appelle la «TAQIYA» en vertu duquel la tromperie est justifiée dans le but de faire avancer l’ISLAM : quand on ne peut pas avoir raison de l’adversaire parce que on est en position d’infériorité, il faut entrer dans le mensonge et la duplicité. C’est ce qui se passe actuellement : on croit leurs discours tenus en français, mais ils disent exactement le contraire en arabe une heure plus tard à la mosquée. Il existe des enregistrements qui prouvent cela.
.
L’OCCIDENT ET L’EGLISE SONT DONC DANS L’ILLUSION PAR RAPPORT À LEUR VISION DE L’ISLAM CAPABLE DE SE RÉFORMER.
.
QUE PENSEZ-VOUS DU DIALOGUE AVEC L’ISLAM ?
.
Il faut que l’EUROPE s’accroche à son identité, que l’Église aussi s’accroche à son identité. Pas de compromis, pas de mensonge, pas d’hypocrisie. Soyons ce que nous sommes. Je demande un dialogue franc, ouvert, confronté à l’histoire et à la réalité des faits. On ne peut pas échapper à la vérité. Quand je vous donne des arguments et que votre seule réponse est de m’égorger, c’est que nous ne sommes plus sur le même terrain. Actuellement, c’est la réponse de l’ISLAM. La semaine dernière, à ALEXANDRIE un musulman converti au christianisme est venu me trouver en me disant : je me suis converti il y a 15 ans, j’ai récemment épousé une musulmane, son père veut me tuer ou me dénoncer à la police. La police va me jeter en prison, me torturer jusqu’à ce que je dise que je suis redevenu musulman. Alors si la seule réponse est la menace et la violence, mettons les choses sur la table, ne continuons pas ce dialogue dans le mensonge !
.
L’Église actuellement refuse la confrontation sous prétexte de paix, mais c’est une fausse paix ! Le PSAUME 85 dit «amour et vérité se rencontrent, justice et paix s'embrassent». L’amour sans la vérité ? Non. La vérité sans l’amour ? Non. La justice sans la paix, ou la paix sans la justice ? Non. Il faut un dialogue dans la vérité, pas seulement en se tapant sur l’épaule, en se disant que nous sommes amis, en buvant un bon café ensemble, cela n’aboutit à rien ! Les promoteurs du dialogue ne veulent pas écouter ceux qui ont quatorze siècles d’expérience avec l’ISLAM. Ma famille a émigré de DAMAS en 1860 suite au massacre de 20.000 chrétiens. Cela, l’EUROPE ne veut pas le comprendre, bien qu’ils aient aussi connu cela dans leur histoire, mais ils ne veulent pas lire leur histoire. Sauf les Hongrois qui sont les seuls à avoir un peu compris, car ils ont connu 150 ans d’oppression ottomane il y a relativement peu de temps. Pour les autres, c’est plus lointain, ça fait plus de 1000 ans.


AVEZ-VOUS UN MESSAGE D’ESPÉRANCE DANS CE CONTEXTE DE CRISE PROFONDE ?
.
Je crois à la force de l’ESPRIT. Je crois à la force de la VÉRITÉ. Je crois que le bien est plus fort que le mal parce que je crois à la rédemption. Parce que je crois que le CHRIST a triomphé du monde. Il a dit : «j’ai vaincu le monde». Il l’a vaincu. Actuellement, je perçois quelques signes d’espérance. Pour moi, DONALD TRUMP, qui est un fou, est beaucoup moins dangereux que l’autre candidate qui devait prendre sa place. C’est un signe qu’il y a un basculement qui est en train de se faire. L’effritement de l’EUROPE est à la fois une mauvaise nouvelle et une excellente nouvelle. Parce que les Européens sont en train de réaliser qu’ils sont trompés, qu’ils ont été trompés. Il était temps de comprendre, de se réveiller ! C’est pour cela que la droite est en train de gagner un peu partout, parce que la droite s’accroche aux valeurs, aux traditions, aux identités, alors que la gauche est en train de dissoudre tout ça dans une idéologie mortifère.
.
Espérance, bien sûr ! Je suis plein d’espérance. Je suis certain du triomphe. Mais il faut relire l’APOCALYPSE, il faut voir que ce triomphe n’est pas acquis comme cela, d’un seul coup. C’est à travers des bouleversements terribles et une espèce de défaite apparente, que sera acquise la victoire finale. C’est un suspens continuel, l’histoire n’est pas jouée d’avance. Le mal est à l’œuvre. L’ivraie pousse avec le bon grain, jusqu’à la moisson. Nous sommes appelés à une vigilance continuelle, à un combat acharné contre les puissances du mal et des ténèbres, et contre le péché qui nous habite, qui habite cette société.
.
Il ne faut pas attendre en se disant : j’ai de l’espérance, je suis optimiste, parce que je suis croyant. Non, la foi nous appelle à un engagement, à un combat. C’est pourquoi cela que moi, j’ai dit à VICTOR ORBAN que je suis à sa disposition s’il a besoin de moi, car je me sens interpellé par cette crise de l’EUROPE. Pour moi l’EUROPE est essentielle. Actuellement il n’y a que peu de pays qui s’accrochent aux valeurs européennes comme le font les pays du groupe de VISEGRAD dont fait partie la HONGRIE.
.
A mon avis, tout commence par un «Non» jeté à la face de la fatalité. Il n’y a pas de fatalité. Je ne crois pas à la fatalité. Je crois qu’un seul homme peut changer la face de la terre, et que cet homme, c’est vous, c’est moi. Comment ? par un engagement spirituel d’abord, ensuite par un engagement sociétal et politique. Les deux ensemble, inséparablement. L’aspect spirituel ne nous exempte pas de l’engagement social et politique. Et puis, parler, parler, parler ! On a actuellement un instrument extraordinaire qui s’appelle internet, avec un clic on peut atteindre 30.000, 50.000 personnes. Il y a bien des gens qui le font. Je pense à un homme comme JULIAN ASSANGE qui a créé WIKILEAKS. Un individu avec son WIKILEAKS et sa technologie de l’informatique est en train de faire trembler TRUMP, et l’EUROPE, et tout le monde, parce qu’il a toute une documentation avec laquelle il peut faire tomber des chefs d’état. Un homme ! Cet homme, c’est DAVID contre GOLIATH, c’est GANDHI contre l’empire britannique, c’est NELSON MANDELA contre l’APARTHEID, c’est MÈRE THERESA. Moi je crois qu’un seul homme peut faire basculer la planète toute entière. Il suffit qu’il soit convaincu et qu’il soit possédé par l’ESPRIT, l’ESPRIT DE DIEU.
.
On manque de prophètes aujourd’hui, on manque de prophètes ! Et un prophète, c’est par définition un fou, quelqu’un qui est en marge, un marginal. Un type contre la société, contre tout le monde. C’est la violence selon l’évangile, non pas dans le sens physique ou militaire, mais une violence spirituelle. Actuellement, on nous empêche de parler au nom du politiquement correct, la gauche libérale par le spectre de l’islamophobie vise à «vous la boucler». Moi je suis un homme qui ne peut pas me taire, et personne ne me fera taire. Si, comme JEAN-BAPTISTE, on me coupe la tête, cela signifiera que ce je disais était vrai !
.
.
.
 
NICODEMUS DAOUD SHARAF ARCHEVÊQUE D’IRAK : «RÉVEILLEZ-VOUS. N’ACCEPTEZ PAS CHEZ VOUS LES RÉFUGIÉS MUSULMANS QUI ONT FAIT DE NOUS DES RÉFUGIÉS ICI»
28 DÉCEMBRE 2016 ALETEIA /
.
ENTRETIEN AVEC MONSEIGNEUR NICODEMUS DAOUD SHARAF, ARCHEVÊQUE SYRIAQUE ORTHODOXE DE MOSSOUL, DU KURDISTAN ET DE KIRKOUK.
.
ALETEIA vous emmène à la rencontre des chrétiens persécutés du MOYEN-ORIENT. Un itinéraire qui nous a conduit au LIBAN, en SYRIE et en IRAK. En SYRIE, nous avons vu MHARDEH, petit village chrétien noyé sous les obus d’AL-NOSRA, HOMS, où la guerre civile syrienne a débuté et PALMYRE, la perle du désert syrien reprise par l’ÉTAT ISLAMIQUE. En IRAK, vous découvrirez le témoignage des chrétiens réfugiés à BAGDAD et ERBIL, QARAQOSH la ville fantôme, AL-QOSH la miraculée et MANGESH, aux confins du KURDISTAN. Découvrez le récit exceptionnel de cette aventure sur les traces des chrétiens martyrs plongés dans une guerre qui n’en finit plus.
.
Chez les chrétiens syriaques, les évêques ne portaient que la CROIX pectorale. Puis ils se mirent à porter un médaillon représentant une icône, suspendu à leur cou par une chaînette d’or ou d’argent, à la manière des byzantins. En ORIENT, les évêques et les archevêques peuvent choisir d’arborer l’une ou l’autre et même les deux en cas de célébration particulière. Seul le patriarche en porte trois : deux icônes de part et d’autre de la CROIX DU CHRIST. MONSEIGNEUR NICODEMUS a laissé les vénérables insignes de sa consécration épiscopale à MOSSOUL, livrée aux mains de l’ÉTAT ISLAMIQUE. De MOSSOUL, il est sans nouvelle. Il est profondément nostalgique de sa cité, de sa terre et de toute son histoire passée. Mais les derniers habitants à y être restés ne lui manquent pas autant…
.
ALETEIA : NE VOUS INQUIÉTEZ-VOUS PAS DES HABITANTS RESTÉS À MOSSOUL ?
.
MONSEIGNEUR NICODEMUS DAOUD SHARAF : Tous les chrétiens ont fui la ville en 2014 devant les troupes de DAESH. Ceux qui sont restés, pour la plupart, les ont accueillis. Parfois à bras ouverts. Les arabes musulmans sunnites qui y vivent sont si fanatiques qu’ils pourraient donner des leçons aux Saoudiens ! Ils n’acceptent personne s’il ne partage pas leurs vues. Il faut se rappeler qu’au lendemain du coup d’État militaire avorté de 1959, dont l’épicentre était MOSSOUL, les chrétiens connurent les pires humiliations*. Dans la ville, livrée aux règlements de compte entre tribus et à l’affirmation d’un ISLAM plus radical face au «péril» laïc, les chrétiens se promenaient avec un torchon sur l’épaule. Ils le tendaient à leur concitoyens musulmans qui avaient pris l’habitude de s’essuyer les mains sur leurs vêtements. On n’avait pas beaucoup de respect à l’époque pour les «koufars» comme ils disent (les «mécréants» ou non-musulmans, Nldr). On en a pas beaucoup plus aujourd’hui.
.
LA SITUATION N’A FAIT QU’EMPIRER ?
.
Jusqu’à l’âge de douze ans, je jouais avec un garçon du voisinage. Je ne savais même pas qu’il était musulman comme il devait se moquer éperdument de savoir que j’étais chrétien. Un jour, son père rentra du pèlerinage à la MECQUE et s’en fut fini des jeux. Je n’ai pas le droit de jouer avec un «koufar» me dit mon camarade… Vous devez comprendre qu’à MOSSOUL – que l’armée irakienne soutenue par la coalition a tant de peine à reprendre – 800 terroristes de DAESH ont «convaincu» 50 000 hommes de rejoindre leur rang. Les rejoindre pour se livrer aux pires abominations : jeter à la rue des femmes et des enfants, décapiter, violer, réduire en esclavage. Il fallait que le terreau soit fertile pour les rallier si facilement à leur cause.
.
LA COALITION A-T-ELLE DES CHANCES D’ÉRADIQUER L’ÉTAT ISLAMIQUE ?
.
La politique occidentale est diabolique. Les intérêts des uns et des autres sont si contradictoires que leurs chances de réussite sont faibles. Nous ne demandons que l’application de la loi et le respect de notre dignité. Du temps de SADDAM HUSSEIN, la loi s’appliquait. Au KURDISTAN irakien majoritairement musulman (où les chrétiens de MOSSOUL ont trouvé refuge autour d’ERBIL, Ndlr), la loi nous protège et elle nous protège même mieux qu’ailleurs en IRAK. Nous attendons que des décisions soient prises pour nous assurer la protection internationale et des règles, fixées par l’ONU.
.
LA COHABITATION AVEC LES MUSULMANS EST-ELLE ENCORE POSSIBLE ?
.
Nous ne haïssons pas les musulmans. Sous l’empire de la loi, comme ici au KURDISTAN, nous pouvons tous cohabiter. Seul l’ISLAM tel que l’applique DAESH est détestable. Faut-il que leur DIEU soit faible et lâche à ce point qu’ils se sentent obliger de le protéger d’une telle manière ? Le nôtre nous protège et Il nous protégera toujours. Comme je dis souvent : DIEU n’a pas besoin des hommes qui se croient les exécuteurs de sa justice, son bras armé. Tu penses qu’un-tel est un mécréant et doit mourir ? Alors que DIEU le tue lui-même ! Nous verrons bien qui expirera le premier.
.
AVEZ-VOUS UN MESSAGE À ADRESSER AUX CHRÉTIENS OCCIDENTAUX ?
.
Réveillez-vous. N’acceptez pas chez vous les réfugiés qui ont fait de nous des réfugiés ici.
.
Le 24 novembre dernier fut consacrée à LONDRES une nouvelle église syriaque orthodoxe en présence de S.A.R. le PRINCE CHARLES. Je me suis vu refuser le visa par l’ambassade, de peur que je ne rentre pas en IRAK. Je suis résident permanent en AUSTRALIE, j’ai les visas nécessaires à me rendre aux ÉTATS-UNIS, au CANADA et même en FRANCE. Que serais-je aller faire en ANGLETERRE quand mon peuple est ici et souffre ?
.
PROPOS RECUEILLIS PAR ALEXANDRE MEYER
.
* Le mouvement laïc et nationaliste arabe mené par le général AL-SHAWAF fut réprimé violemment par le gouvernement communiste allié à l’URSS d’ABD AL-KARIM QASIM. Il sera renversé lors de la Révolution du RAMADAN en 1963, qui vit le parti BAAS, socialiste et pan-arabe, prendre le pouvoir, puis l’émergence de SADDAM HUSSEIN.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/I1TBT3qhBFf3Wqvr6Vv23BeSH0I5NNSYph1tYPRKzSOnKmcg5tbIklNWjq8kqOTSjIhCi2nODpE_GjEo60qUSc06SWIMY9l9XOdj0R9u47RYXvNqWTUXElgF3ELXGRa14c3f326iqxE95hpiyXXIwFRGLDOBvWC7sqhqUO8EyjsaV0-usTZJB0E9uAa3JfMHXym7lwiqk5LgB2YPT6DIIczuzSMPk-pjVStyeQafmMIbLRT1dJUXCMxXI3z6NLMHI38j0Ku6v-liUCUM7vcHB6vBw7undSsDl7NkEQrOPw9Q2V3c1mBESpO6gS0Ob-xHQcr9UyZwENqBZUfgh-4CZChPGq91kk1FRnsXbzuItAc8zMMtusI6cYIebbcLPHH0H4dOOTl6WflHXXsojBjd0vJb6A3uPw8joAuVUYyObXeW5FOskF_tqkKL8464_1pa6sMv9cwNWah_DYCuivuMHbdGfZ6nkRSNsU6lNapEteQnmjfhn9Vg9hHns8wQBNwKNFwfEv8dLpBq4KZo7Y2l1zZgSMMnKXxU1RUhld4HYt7_Vd4Qy3wavxV6lG8pjdDBadUvWA9VjQQZurignyW31kfwhcFK7ICLJBrdU0vsTHkKkNHatg=w299-h168-no EUROPE : MISE EN GARDE DU PATRIARCHE MGR EPHREM II PATRIARCHE DE L’ÉGLISE SYRIAQUE ORTHODOXE BASÉE À DAMAS
1er SEPTEMBRE 2016 AED
.
Lors d’un entretien avec l’AED, Mgr IGNACE EPHREM II, PATRIARCHE DE L’ÉGLISE SYRIAQUE ORTHODOXE basée à DAMAS, met en garde l’EUROPE du retour d’extrémistes qui rejettent les valeurs occidentales et veulent imposer la charia aussi largement que possible.
.
«Il devrait y avoir un moyen de filtrer ceux qui viennent en Europe, pour éviter ceux qui ont embrassé l’idéologie extrémiste» a déclaré Mgr EPHREM II dans un entretien avec l’AED. «Je ne sais pas comment il faudrait procéder, mais cela est nécessaire et devrait être fait sans violer les droits de ceux qui sont pacifiques et respectueux des lois» poursuit le Patriarche, qui dirige une Église de plus de 5 millions de fidèles à travers le monde.
.
Et d’ajouter : «Nous vivons avec des musulmans et nous les respectons, mais ce que nous avons vu au cours des dernières années est une autre forme d’islam qui considère comme des «kaffirs [infidèles]» non seulement les non-musulmans, mais aussi les musulmans qui ne sont pas d’accord avec eux sur l’interprétation de l’ISLAM.
.
Ce que nous craignons aujourd’hui, ce ne sont pas les musulmans modérés, mais certaines expressions de l’ISLAM qui veulent réclamer l’imposition de la charia en EUROPE».

 .
ÉGLISES EN PAYS MUSULMANS
.
Mgr EPHREM a également appelé les gouvernements occidentaux à insister pour que des églises soient construites dans les pays musulmans en contrepartie de la construction de mosquées en EUROPE et ailleurs en OCCIDENT : «Pouvons-nous attendre des gouvernements européens qu’ils demandent à ces pays musulmans que des églises soient construites ?» [...]
.
.
.


JUILLET 2016
.
PÈRE TOUFIC EÏD CURÉ DE MAALOULA
«NOUS AVIONS PRÉVENU LES FRANÇAIS MAIS NE SOUHAITIONS PAS QUE CELA ARRIVE»
.
.
.
Mr DARWISH (LIBAN) «LES GOUVERNEMENTS EUROPÉENS ONT PRIS UNE MAUVAISE DÉCISION EN ACCUEILLANT AUTANT DE RÉFUGIÉS»
20 NOVEMBRE 2015 AED
.
«L’EUROPE doit modifier sa politique concernant le conflit en SYRIE et enfin ouvrir les yeux». « Il est temps de lutter contre DAECH conjointement avec le gouvernement syrien. Ce n’est qu’après que nous pourrons voir comment les choses vont évoluer en SYRIE. Maintenant, il faut que toutes les forces s’unissent pour affronter l’ennemi commun»
 .
«Nous avons toujours su que DAECH est un danger pour le monde entier. Mais l’EUROPE ne l’a pas pris au sérieux».
.
«Les fondamentalistes ne peuvent pas supporter que des musulmans soient gouvernés par une majorité chrétienne, comme en FRANCE. Ils croient que ce devrait être le contraire, que les musulmans doivent dominer le monde entier» «Les jeunes hommes combattent en SYRIE. Là, ils sont soumis à un lavage de cerveau. Ils retournent en EUROPE et sont incapables de vivre sans combattre. C’est extrêmement dangereux»

 .
L’ARCHEVÊQUE S’INQUIÈTE ÉGALEMENT DE L’ÉNORME AFFLUX DE RÉFUGIÉS QUI ONT QUITTÉ LE PROCHE-ORIENT POUR PARTIR EN EUROPE.
 

.
«L’EUROPE doit examiner au plus près ceux qu’elle laisse entrer. C’est facile pour DAECH de mêler ses combattants aux réfugiés. Il peut en résulter un problème de sécurité pour l’EUROPE» «Je pense que les gouvernements européens ont pris une mauvaise décision en accueillant autant de réfugiés. C’est la raison pour laquelle beaucoup de gens veulent quitter la région, également des chrétiens. Mais il vaudrait mieux aider la population ici même, dans la région. Nous en avons besoin ici. D’ailleurs, la traversée de la mer est également très dangereuse» «À HOMS ou LATAKIEH, mais aussi à proximité de la frontière libanaise, il y a des zones sûres. Beaucoup de familles syriennes qui ont trouvé refuge chez nous sont déjà retournées chez elles»
.
.
.
CARDINAL BECHARA BOUTROS RAHI, PATRIARCHE MARONITE D’ANTIOCHE (TURQUIE)
6 NOVEMBRE 2015 BREITBART
.
Dans une interview étonnante, le PATRIARCHE MARONITE D’ANTIOCHE, le CARDINAL BECHARA BOUTROS RAHI, a soutenu que l’ISLAM a une stratégie claire, à deux volets, pour s’emparer de l’EUROPE : la religion et la procréation.
 .
Le cardinal a déclaré que les musulmans considèrent les chrétiens comme faibles et croient que, parce qu’ils n’ont pas d’enfants et pratiquent à peine leur foi, l’ISLAM les vaincra facilement. Malheureusement, a-t-il dit, les musulmans prennent leur foi plus au sérieux que la plupart des chrétiens, et ils gagnent du terrain à cause de cela.
.
.
«J’ai souvent entendu des musulmans dire que leur objectif est de conquérir l’EUROPE avec deux armes : leur foi et leur taux de natalité», a déclaré al-RAHI dans une récente interview donnée à FAMIGLIA CRISTIANA, un magazine hebdomadaire catholique italien.
Pour les musulmans, le cardinal a dit, «la pratique de la foi est essentielle et fondamentale. En ARABIE SAOUDITE, ils vont à la prière du vendredi, même s’ils ont besoin d’un bâton pour marcher. Ils connaissent le CORAN par cœur, et quand ils parlent, ils le citent souvent. La même chose n’est pas vraie pour les chrétiens qui ne se réfèrent ni à la BIBLE, ni aux enseignements de l’Église».
 .
Les musulmans croient que «la volonté de DIEU est de procréer et que le mariage est destiné à cela», a-t-il dit. «Ils pensent que le nombre leur permettra de prendre le dessus»

 .
«Les chrétiens, cependant, ne se marient plus guère et ont peu d’enfants» a-t-il dit.

 .
Le cardinal a également déclaré que les musulmans «identifient tout ce qui vient de l’Occident comme chrétien en soi. Toute la politique occidentale est une politique chrétienne, et c’est une nouvelle croisade. Ils affirment que les chrétiens sont les vestiges des croisades et de l’impérialisme occidental», a-t-il dit.
.
En même temps, AL-RAHI a vivement critiqué les solutions inefficaces que UE apporte à la crise migratoire en EUROPE, faisant valoir que la seule façon de mettre fin au chaos était d’arrêter l’ÉTAT ISLAMIQUE en IRAK et en SYRIE.

 .
Le cardinal, âgé de 75 ans, est le patriarche maronite de l’ancienne ville d’ANTIOCHE, où le christianisme a des racines profondes et millénaires. Il a dit que la poursuite du conflit provoqué par l’ÉTAT ISLAMIQUE oblige les chrétiens et les musulmans modérés à émigrer de TERRE SAINTE et que, par conséquent, avant toute chose, il convient de concentrer l’attention sur les moyens à utiliser pour mettre fin au siège.
.
Il est inutile pour l’EUROPE de se quereller sur la question de l’accueil des réfugiés, sans traiter la cause fondamentale de l’émigration du MOYEN-ORIENT qui est un conflit armé, a-t-il dit.
.
«La première chose à faire pour protéger les chrétiens au MOYEN-ORIENT est de mettre fin à la guerre en SYRIE, en IRAK, au YÉMEN et en PALESTINE», a déclaré le cardinal. «Les États européens se disputent les uns avec les autres sur le nombre de réfugiés à accueillir mais ne font rien pour mettre fin au conflit»
.
«Le MOYEN-ORIENT se vide et laisse le champ libre à des organisations fondamentalistes et terroristes», a déclaré AL-RAHI. «Pour une raison quelconque, dit-il, les États n’en parlent pas, le seul à lancer des appels est [LE PAPE] FRANÇOIS»

 .
«L’EUROPE discute à propos de l’accueil des réfugiés ; il y a ceux qui voudraient accueillir dix mille personnes et d’autres qui en prendront trois mille, mais cela ne nous aide pas» a-t-il dit. «L’EUROPE doit se concentrer sur la cause de la migration, à savoir la guerre. Vous devez fermer le robinet et faire en sorte que les musulmans et les chrétiens retournent sur leurs terres».
.
«Un MOYEN-ORIENT sans chrétiens» a poursuivi le cardinal, n’a pas d’identité»

 .
«C’est le lieu de toute révélation divine. C’est l’endroit où JÉSUS s’est incarné, est mort et est ressuscité. C’est là où l’Église est née et a commencé à proclamer l’Évangile dans le monde», a-t-il dit.

 .
AL-RAHI a également noté que les chrétiens acceptent mal d’être qualifiés de «minorité» au Moyen-Orient. «Nous sommes ici depuis deux mille ans, a-t-il dit, six cents ans avant l’arrivée de l’ISLAM»

 .
«Tout comme l’EUROPE discute de la manière de préserver son identité, il est urgent que nous faisions la même chose» a-t-il dit.
.
.
.
EPHREM AZAR DOMINICAIN IRAKIEN : «CE QUE L’OCCIDENT PROPOSE EST STUPIDE ET NAÏF»
20 SEPTEMBRE 2015 FRANCE TV INFO
.
Dominicain exilé en FRANCE depuis 25 ans, le PÈRE EPHREM AZAR revient d’un voyage en IRAK, son pays d’origine. Il déclare :
.
«Ce que l’Occident propose aujourd’hui est complètement stupide et naïf. Il ne faut pas entrer dans la pitié dangereuse et dans la sensiblerie des gens. C’est vrai, le peuple français est très généreux, j’en suis témoin, et les gens vont ouvrir leurs portes. Mais est-ce une solution ?»

.
«Il faut avoir du discernement et comprendre les causes de cette crise, notamment en SYRIE et en IRAK. Sur place, nous avons en face de nous DAECH et d’autres islamistes qui vont dire :

.
«Puisque l’OCCIDENt chrétien vous accueille, allez-y. Ils vous ouvrent les bras, allez-y… et ce pays n’est plus le vôtre. Il y a aussi un appauvrissement total de ce pays, parce que ceux qui partent, ce ne sont pas seulement malportants et les pauvres, c’est aussi toute la richesse intellectuelle, sociale, qui avait beaucoup de talent et de qualifications».
.
Comment éviter le départ massif vers l’OCCIDENT ? Selon EPHREM AZAR, il faut d’abord commencer par «favoriser la dignité» là où c’est possible, notamment dans les camps en JORDANIE et au LIBAN voisins, et en IRAK. «Il faut créer des écoles, des dispensaires, un orphelinat et des emplois sur place», explique-t-il.

.
Ceux qui ont créé ce chaos, que ce soient les Américains et les Européens, doivent «remanier leur politique aujourd’hui sur le terrain».
.
.
.
LE PÈRE ZAHLAWI, PRÊTRE À NOTRE-DAME DE DAMAS, EN SYRIE «LA MENACE QUI PÈSE AUJOURD’HUI SUR LA SYRIE PÈSE SUR LE MONDE ENTIER»
9 SEPTEMBRE 2015 CHRISTIANOPHOBIE HEBDO
.
«La FRANCE est à la remorque des ÉTATS-UNIS et d’ISRAËL et n’a plus aucune autonomie dans sa politique internationale ! Elle suit des intérêts qui ne sont pas les siens, et qui détruisent notre pays. Réveillez-vous ! Rendez-vous compte que vous perdez votre humanité, après avoir perdu votre chrétienté ! Un christianisme qui s’aveugle sans combattre le mensonge se renie lui-même. Une humanité qui nie la dignité de tout être humain n’en est pas une.
.
Et c’est pourtant ce que fait l’OCCIDENT aujourd’hui vis-à-vis du peuple syrien. Certains attaquent, d’autres se taisent. La FRANCE en fait partie, et c’est à vous de contrer la politique criminelle de vos gouvernements en dénonçant leurs mensonges ! 

.
Priez pour nous, et pour vous, et soyez sûrs d’une chose : la menace qui pèse aujourd’hui sur la SYRIE pèse sur le monde entier. Il y a une manière de la combattre et c’est urgent : cherchez la vérité et transmettez-la, sans relâche»
.
.
.
PÈRE DOUGLAS JOSEPH SHIMSHON AL-BAZI PRÊTRE CATHOLIQUE CHALDÉEN ET ANCIEN CURÉ DE LA PAROISSE MAR ELIYA DE BAGDAD «LE CANCER EST À VOS PORTES»
28 AOUT 2015 CHRISTIANOPHOBIE
.
Le dimanche 23 août, au grand MEETING CHRÉTIEN DE RIMINI, qui attire aussi chaque année de grandes personnalités du monde politique et économique, le PÈRE DOUGLAS JOSEPH SHIMSHON AL-BAZI, originaire de BAGDAD et actuellement curé catholique d’Irbil, dans le KURDISTAN IRAKIEN, où il officie auprès des réfugiés, a prévenu les Italiens et les Européens :
.
«En ITALIE, les musulmans vivent parmi vous et cohabitent avec vous. Mais quand c’est toi, le chrétien, qui dois vivre au milieu des musulmans, alors la cohabitation est impossible» Ayant lui-même subi les exactions de musulmans, enlevé et torturé pendant 9 jours, et travaillant désormais auprès des réfugiés chrétiens qui ont fui l’avancée de l’ÉTAT ISLAMIQUE, le PÈRE AL-BAZI sait de quoi il parle. 
.
Pour lui, l’EI est le vrai visage de l’ISLAM. Les musulmans radicaux de l’EI font ce que faisait MAHOMET il y a 1400 ans. «Les musulmans modérés n’existent probablement plus en IRAK», a encore dit le curé d’IRBIL, avertissant que les générations d’islamistes à venir seront sans doute encore pires.
.
Face à l’arrivée massive de musulmans, qu’on a vu refuser les paquets de la CROIX ROUGE à la frontière macédonienne sous prétexte qu’ils n’étaient pas halal, le prêtre catholique prévient les Européens : «Le cancer est à vos portes. Ils vont vous détruire. » […]

.
«Nous, chrétiens, sommes le seul groupe à avoir vu le visage du mal, l’ISLAM», a encore prévenu le PÈRE AL-BAZI. «Priez pour mes frères, aidez-les, sauvez-les», a-t-il supplié les personnes présentes, car «ce qui arrive à mon peuple est un génocide, et le seul qui le reconnaisse est le PAPE FRANÇOIS
.
.
.
PÈRE BOULAD JESUITE ÉGYPTIEN : «L’EUROPE RISQUE DE DEVENIR UNE CIVILISATION ISLAMIQUE»
17 JUILLET 2015 1D.FR
.
«IL Y A UNE CONSPIRATION DU «POLITIQUEMENT CORRECT»
.
Actuellement en OCCIDENT. On camoufle la vérité, principalement par des médias qui filtrent les informations. L’État et les politiciens disent ce qu’ils veulent vous dire. Vous ne savez, de ce qui se passe là-bas, que ce qu’on veut bien vous dire. On trouve que j’exagère, mais je l’affirme haut et fort : l’EUROPE risque de devenir une civilisation islamique. Les enjeux sont énormes et les Européens sont un peu dépassés. Derrière le discours sympathique et ouvert, il y a toute une stratégie qui se dévoile : la TAQQYA(*), le droit à la dissimulation pour servir les intérêts de l’ISLAM. L’OCCIDENT s’est laissé piégé par ces beaux discours. […]
.
L’ISLAM PEUT-IL SE RÉFORMER ?
.
Face au fixisme ou fondamentalisme, notamment de la grande UNIVERSITÉ DU CAIRE, AL AZAR, le courant réformiste a échoué à s’imposer en ÉGYPTE. 

.
Le dialogue islamo-chrétien, ouvert par le CONCILE VATICAN II, est un échec dans les faits. C’est une très bonne démarche, mais il y avait un piège, que l’Église n’a pas encore réalisé : on est tombé dans la TAQQYA. Les réunions autour de petits fours et les tapes dans le dos n’aboutissent à rien. Depuis 50 ans, le dialogue islamo-chrétien n’a abouti à rien. On se refuse de réfléchir à cela. Ce que je préconise, c’est un dialogue islamo-musulman. Une nuée de musulmans sont contre l’ISLAM RADICAL et violent. C’est à eux de prendre les choses en main !»
.
(*) La TAQÎYA (on trouve parfois les orthographes TAQIYYA ou TAKIA) (arabe : taqīya, تقيّة, venant du verbe prévenir, se prémunir) est une pratique consitant à dénier ou cacher sa foi sous la contrainte, afin d’éviter tout préjudice. Au sein de l’ISLAM, il s’agit d’une pratique qui fait notamment partie de la catégorie juridique CHIITE des choses permises par la CHARÎ’A, mais qui est condamnée par certains musulmans sunnites. La notion de TAQIYA existe également au sein du BABISME.

Cette mesure de prudence, qui permet aux musulmans soit de pratiquer leur foi en secret dans certaines circonstances de force majeure, soit de dissimuler aux yeux du plus grand nombre des vérités d’ordre ésotérique dont le SOUFISME, offre un large domaine d’application. Néanmoins, l’utilisation de la TAQÎYA demeure marginale au sein de la population musulmane
.
.
.
L'AVERTISSEMENT TERRIBLE DE AMEL NONA ARCHEVÊQUE DE MOSSOUL À L’OCCIDENT
22 AOUT 2014 CHRISTIANOPHOBIE
.
«Nos souffrances d’aujourd’hui constituent le prélude de celles que vous Européens et chrétiens occidentaux subirez aussi dans un proche avenir» déclare AMEL NONA, 47 ans, archevêque chaldéen de MOSSOUL qui a fui à ERBIL. Son message est sans ambigüité : le seul moyen d’arrêter l’exode des chrétiens des lieux qui ont vu leur origine à l’époque préislamique, c’est de répondre à la violence par la violence. NONA est un homme blessé, écrasé de douleur mais non résigné. 
.
«J’ai perdu mon diocèse. Le lieu physique de mon apostolat a été occupé par les radicaux musulmans qui veulent que nous nous convertissions ou que nous mourions. Mais ma communauté est toujours vivante (…) 

.
«Notre souffrance est un prélude à ce que vous-mêmes, chrétiens européens et occidentaux, souffrirez dans un futur proche». «S’il-vous-plaît, il faut que vous compreniez. Vos principes libéraux et démocratiques n’ont aucune valeur ici. Vous devez reconsidérer la réalité du MOYEN-ORIENT, car vous accueillez un nombre croissant de musulmans. Vous aussi, vous êtes en danger. Il vous faut prendre des décisions courageuses et dures, y compris en allant à l’encontre de vos principes. Vous croyez que tous les êtres humains sont égaux, mais ce n’est pas une chose certaine. L’ISLAM ne dit pas que tous les êtres humains sont égaux. Vos valeurs ne sont pas leurs valeurs. Si vous ne comprenez pas cela rapidement, vous tomberez victimes d’un ennemi que vous aurez accueilli dans votre maison»
.
.
.