Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/05/2017

LES 100 PREMIERS JOURS D'EMMANUEL MACRON

 
LES 100 PREMIERS JOURS D'EMMANUEL MACRON
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/_UjbzMtXWTCQu2O-ZFjWmArH_TZUryI9O0ysMz_GZ99DqPjYlSGdqVXGzd19uToiG0-tBAUTAOxjpcGs1oBBQmizCNHoDtJOWROG_-IGTRnUyoa_9gUmB-u2O3QMAXl19A6BarxzHpEblt9xt1OT_NvgWw0IJTYD9eeAQ84tDzr_o6Rb2ZJLlSgBUSAvSFdjgddMaZ-Df2gVHNQzHGLJ1NwXyUddUA4qnWwmFpMrjdERTn_LQH-u4OKOV665gUiQ6HeQMYFEmjoZxURa0Qh-eFRZBEtaFpdZPVx1BHuzHHkhubCkZWuPy1-xDrbvh2V5die2THeT0U9bJLMTEZFtz3Bfex_GFOXAg_gZki9mdSo22e28CgXiBW8M4WE76XSrt4eq5oE08_DFl0qPKnzoz4PHMAglZ3wClJH9Vv8yuoy-ylzbnnvrANUX8EApzB-EwJk2WL_T6JdgdXJPJEjiOmVMfg9O9ABoJJbFSzUe6HFsMeZccmX2hJ38c-lM7AXvdHx_WZURtNaj-dmnvLnGh_J1h8o8QW2acCA4-ipaWJoCCFtZ6eiY-_-2ysI3NPL2YHm9EACq5MH0UBPc5OOU6SIGHt3GUwmKRE0BWVcRmtKx3-FGYqU2CI8bimA2XLjt4I70rpAnhZ7NyUMCAYVbV_GIJycpkhfKvFSs7MS5ypg=w320-h180-no
.
(cette page sera complétée comme les autres au fur et à mesure des informations)
.
.
.
MICHEL ONFRAY LES LOUPS SONT ENTRÉS DANS PARIS HENRI GUAINO QUAND LES GENS VERRONT QUI EST MACRON IL SERA TROP TARD
.
.
.
DÈS LE LENDEMAIN DE L'INTRONISATION D'EMMANUEL MACRON :
.
JEAN-CLAUDE JUNCKER PRÉVIENT «LES FRANÇAIS DÉPENSENT TROP»
8 MAI 2017 BFMTV
.

Le PRÉSIDENT DE LA COMMISSION EUROPÉENNE appelle EMMANUEL MACRON à réduire la dépense publique une fois au pouvoir, jugeant que son niveau actuel n'était pas tenable à terme.
.
«Nous sommes confrontés avec la FRANCE à un problème particulier, les Français dépensent trop d'argent et ils dépensent au mauvais endroit», a déclaré lundi 8 mai, depuis BERLIN (ALLEMAGNE) JEAN-CLAUDE JUNCKER, au lendemain même de l'élection d'EMMANUEL MACRON à la présidence française.
.
«Les Français consacrent entre 53% et 57% de leur Produit intérieur brut à leurs budgets publics, compte tenu du niveau relativement élevé de la dette, cela ne peut pas fonctionner dans la durée», a ajouté le PRÉSIDENT DE LA COMMISSION EUROPÉENNE.

.
Il estime que le futur chef de l'État français ne pourra pas compter à sens unique sur la mansuétude de ses partenaires européens sur ces questions. «Il appartient aussi aux Français de faire un geste en direction des autres» en faisant les réformes nécessaires, a-t-il souligné.

.
Ces propos surviennent alors que la COMMISSION doit publier en fin de semaine ses prévisions économiques de printemps pour les pays de l'UNION EUROPÉENNE, suivies le 17 mai de recommandations. Or la FRANCE est sous pression pour respecter enfin les règles européennes, selon lesquelles les déficits publics doivent être en-dessous des 3% du PIB.

.
EMMANUEL MACRON A PROMIS DE RÉDUIRE LES DÉPENSES PUBLIQUES
.
Le président élu français a prévu dans son programme une réduction des dépenses publiques de 60 milliards d'euros en cinq ans, passant entre autres par la suppression de 120.000 postes de fonctionnaires. Mais il a dans le même temps appelé l'EUROPE à se réformer et entend promouvoir des investissements au sein de l'UNION EUROPÉENNE. Les conservateurs et sociaux-démocrates au sein du gouvernement de coalition de la chancelière Angela Merkel paraissent divisés sur l'attitude à adopter face aux projets européens du président élu français.

.
Le CHEF DE LA DIPLOMATIE ALLEMANDE SIGMAR GABRIEL, Un social-démocrate, milite pour qu'ANGELA MERKEL et son MINISTRE DES FINANCES WOLFGANG SCHÄUBLE mettent en sourdine leur orthodoxie budgétaire afin de donner une marge de manoeuvre à EMMANUEL MACRON. Il a concrètement plaidé pour la création d'un Fonds d'investissement franco-allemand en faveur de la croissance, dont il entend donner les contours «dans les prochains jours».
.
«Nous devons à présent tout faire pour que la politique d'EMMANUEL MACRON réussisse en FRANCE et en EUROPE, car si ce n'est pas le cas MARINE LE PEN est assez jeune pour se représenter dans cinq ans», a-t-il encore mis en garde lundi à BERLIN. «J'ai demandé un jour à la chancelière ce qui était plus coûteux, un déficit de 0,5% plus élevé que prévu en FRANCE ou Madame LE PEN» PRÉSIDENTE, A-T-IL DIT.

.
TOUS LES ÉTATS DE LA ZONE EURO NE SONT PAS D'ACCORD
.
Ce projet risque toutefois de rencontrer de fortes résistances de la part de la chancelière et de ses ministres conservateurs. «La politique européenne de l'ALLEMAGNE est définie par l'ensemble du gouvernement», a lancé lundi le PORTE-PAROLE D'ANGELA MERKEL, STEFFEN SEIBERT, en réponse à l'initiative de SIGMAR GABRIEL.

.
JEAN-CLAUDE JUNCKER, venu à BERLIN pour la présentation d'un livre de SIGMAR GABRIEL, s'est par ailleurs dit réservé sur le projet d'EMMANUEL MACRON d'instituer un ministre des Finances de la zone euro. «Cela annonce une gestation très difficile car tous les États de la zone euro ne sont pas d'accord que quelqu'un soit assis à BRUXELLES ou ailleurs et décide, au-dessus des Parlements nationaux, de la manière dont les budgets doivent être faits», a prévenu JEAN-CLAUDE JUNCKER.
.
.
.
QUE JEAN-CLAUDE JUNKER SE RASSURE : PLUS BESOIN DE 49.3 ET DE VOTE DES DÉPUTÉS LE CODE DU TRAVAIL SERA REFORMÉ PAR ORDONNANCES
8 MAI 2017 EUROPE 1
.
EMMANUEL MACRON A PRÉVU DE LÉGIFÉRER PAR ORDONNANCES POUR RÉFORMER LE CODE DU TRAVAIL
.
La gauche et les syndicats sont vent debout, et le projet est contesté jusque dans son camp.
.
Ce sera le premier chantier d’ampleur du PRÉSIDENT MACRON. Et son premier dossier brûlant. Le premier qui risque de se heurter à une contestation sociale d’importance, à faire descendre des manifestants dans la rue. EMMANUEL MACRON a prévu de réformer le CODE DU TRAVAIL dès l’été, après les législatives, pour insuffler de la flexibilité dans les textes, sur la durée du travail ou le licenciement facilité. Et il veut le faire par ordonnances pour aller plus vite, c’est-à-dire en ne sollicitant le PARLEMENT qu’au tout début et qu’à la toute fin du processus (voir plus bas). Et ça, ça déplaît à beaucoup de monde, sur le fond comme sur la forme.

.
LA GAUCHE ET LES SYNDICATS PRÊTS AU COMBAT

.
Concernés au premier chef, puisque la législation par ordonnances zappe par définition le dialogue social, les syndicats sont à l’affût. Et ils préviennent qu'ils ne se contenteront pas de la
«concertation accélérée» voulu par le nouveau PRÉSIDENT. «S'il persiste dans l'idée de faire des ordonnances au mois de juillet, ça veut dire qu'il va balayer le dialogue social et la concertation : il y aura problème d'une manière ou d'une autre, donc on attend de voir», a assuré JEAN-CLAUDE MAILLY, SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE FORCE OUVRIÈRE (FO), lundi sur FRANCE INFO. Même la CFTC, peu radicale, a estimé que «mettre en place les conditions d'un dialogue apaisé et constructif avec chacune des composantes du pays constitue un prérequis pour mener à bien les réformes indispensables à la santé économique et sociale de la FRANCE».

.
Déjà une manifestation. Certains ne sont pas si attentistes. Des sections CGT, SUD ou UNEF et des associations, qui n'ont jamais accepté la fin de la bataille contre la LOI TRAVAIL, ont voulu marquer le coup en manifestant en début d’après-midi place de la République. Plusieurs milliers de personne se sont rassemblées, peut-être les prémices d’un troisième tour social qui pourrait aller crescendo en fonction de l’attitude du futur chef de l’État.

.
«Irresponsable». Et ce n’est pas la gauche qui calmera les ardeurs des syndicats. Au contraire. «Il a prévu de modifier le CODE DU TRAVAIL à coups d'ordonnances. C'est dire «je sais que la FRANCE est un baril de poudre mais j'ai prévu de gratter une allumette au-dessus», a jugé ALEXIS CORBIÈRE lundi sur LCI. «C'est irresponsable et ça, il le sait», a ajouté le porte-parole de JEAN-LUC MÉLENCHON. «Ce qui s’est passé sur la LOI TRAVAIL se repassera inévitablement si on légifère par ordonnances» avait affirmé BENOÎT HAMON, le candidat PS, le 11 avril depuis son QG de campagne. «C’est la démonstration que M. MACRON n’a rien compris aux aspirations démocratiques profondes de ce pays», avait taclé le candidat PS.

.
«Nous préparer à mener de nouvelles batailles». Pour un autre ex-candidat à la présidentielle, la première réaction à l’élection d’EMMANUEL MACRON a été autrement plus offensive. «Il faut nous préparer à mener de nouvelles batailles, nous unir pour préparer la résistance face au rouleau compresseur d'un MACRON qui déclare vouloir gouverner par ordonnances pour imposer son programme antisocial», écrivait le porte-parole du NPA dans un communiqué. «Une période de combat est devant nous, et nous devons organiser le «tous ensemble», les mobilisations tous azimuts, pour inverser le rapport de forces, construire un front pour défendre dans l'unité nos droits sociaux et démocratiques», a-t-il ajouté.

.
DES DISSENSIONS DANS LE CAMP MACRON
.
«Une différence, admet BAYROU. Et même parmi les proches et soutiens d’EMMANUEL MACRON, la méthode n’est pas plébiscitée. FRANÇOIS BAYROU a ainsi admis lundi «une différence» sur ce point. «Les ordonnances, c'est une méthode dans laquelle on fait le constat que les choses sont bloquées et elles l'ont été depuis des années», a jugé le président du MODEM sur FRANCEINFO. «Je sais depuis longtemps que quand on a des décisions qui sont difficiles à prendre, c'est bien d'avancer, mais c'est bien en même temps de dialoguer, et d'essayer de trouver la meilleure démarche possible», a-t-il conseillé.

.
Les préconisations de FRANCE STRATÉGIE. Enfin FRANCE STRATÉGIE se montre elle aussi méfiante. Difficile de classer politiquement l’instance rattachée au Premier ministre, sauf que son ancien COMMISSAIRE GÉNÉRAL, JEAN-PISANI FERRY, a rejoint EN MARCHE ! en janvier 2017. Dans un rapport remis vendredi à BERNARD CAZENEUVE, l’organisme de réflexion et d’orientation économique préconise un dialogue étroit avec les partenaires sociaux, via une
«phase de concertation suffisante». Cela pourrait prendre la forme d'une «association des partenaires sociaux, en continu, aux travaux de la commission de refondation», dont la mise en place est déjà prévue. Sauf qu’EMMANUEL MACRON, chargée de la lancer, veut agir dès cet été, quand le calendrier de ladite commission définit pour l’heure une fin de mission en août… 2018.

.
Syndicaux, politiques et même institutionnels… Les obstacles sont donc nombreux pour EMMANUEL MACRON dans ce délicat dossier. Le futur PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE passera là son premier test de chef d’État. De l’issue de cette première lutte dépendra une grande partie du reste de son quinquennat
.
.
.
.
.
NOS MINISTRES
.
 

.

AMBIANCE

.
https://lh3.googleusercontent.com/fHGEVRtxPPzTU4_qp7WzvjejO5Q2bI8WhU_LjsFHBG3vBb6logFE-afN7XLg2YjzSwJNumlBtwf7ODWO5dMPnITbDMXhzPOHqEHAR90t0iQUcXZtaE7ZEt9qe8Uh5lGmzuLPuF2FuxrS-ND7ZIGvUs1geGca5zS83045u6sBhasdGGaAc37OBwnlUogqidznPF6y23rtOZeOC-wG-_uYpF-gZTZ2W5nrepvMGMHiZajJpIWc-TnrfHNidCDxNU-FSHgtNk-nrVpv6vy5BgV7TGIWIaYX1BN6eSvalr2F5hNanFgz5D4oq3UkcYhuh2RFnlV5Ziq-7XJkDrr0GbJFBgy5e_jWpmOlGuPojIEeT3EUXGv9kfLd2IBfLaTNlMCO4ni3-zyDQhcADOXI8AxtQA17wrNzXdzTZ4mEdkMsBOAGYXIQnTUxyptXTRKOjgjfVE4-__vo2L4_kJhfdGZc6PBozLMD8JuPnUSm4uSyYP-Nm5Ri6QBfSGBA7IgK_qoT5GGst3TX_jTQoAr5HEur4_8R9mGIFjutzUseKMZ59YPnoK513cR-InkNLLypUHPInb2BVv1EsYY8qMyDv0_KbYx8QmLf1tXbDkdpM_PajsZ0RJZ2OM6YdWWK40WLBd01y8gAXv6NSAKb6bRDxrMCHvf-T9E2TsNdq1mkvbB3hh4=w285-h105-no
https://lh3.googleusercontent.com/_CC1BHll1CXHWLmPMkcmMOSNntIq6O8uHr4hM9OvCKxJrDaAZbHafi1zDkKh2wGkchYnjpMauD--MUpqnLiFN06gK68tVff9-C1GeNXet8rKP264P3ubi0wxWKC7PdUsmUcoIW3FcygHZQHNA4jI4trl2XVTzSo2q5pBumXGEuUMkntgg1nIPmXSwNerUWw5rpQPwm2dqrprSSljk1Q5t1s378cCbXCFmaHFGUULONw41r3VNZ7sBangn3UgRyERnQ1rUtsc2y-gFCMcdcNr5ykCkNzlYDXVG_4wlC4aGjeiK2b2kSsRStZHQ-P0Z4ZvMCgrWuxuobX00TAD53EZxdbX99nG4fZuWHtVRs6eG2lJozsRFQrnxtDzr4XzTjHZ6kR1ktf8R5hpTYKV9_z8cjbkgWoUN5BnHQsJVR0MgeKSdtyPGCgaF03XJznviqwzAeF0O3kfFWz0n2EsJqj_X0sYk583NaATyC1raahr9MqSFE8J0T7NQ90XM4mRcS2c1QF4_PseIhJy6phI2g0TpJZjRYh481COY6GMVrxMbS54yqHOujbZ6NEoOa483t0TGczETKqXIur16VLcdrTuQbPDDVfyi1uToUyU6FrbANasM5UZGcWGwygy08a0OoG9FF7dDXcSHVE_W0MamdzrTp5WnZd4YFhMU4CwR7pGV3s=w285-h148-no
https://lh3.googleusercontent.com/i6xXRt7tOlFUjca_UCn78oGB3b8m2zV6NXMeSHIE3rNau-t_Qqs2EwTAaOyVEwT415Bd0hYJwxuLhxik7Qf8AD9N2RLmoyurnffMHZS3SpQy6knCV65Ui5HQtJBdnai5wCZdU0cF7VZ8dLeIs8hZJgoTtHF1od4oRlNbWRXuyA-FUfgMXHkKKm6rzyKxpnkLhLnezc4b3DcWC_-ms4JWeg3OwLsvySHxUIMNNl5Fe5np4iR2ILpOF77eLzsH5vuAy74qI-Sau3zj83loj0Cxq99cLvAtHSuafIZ1jn08zSAkpvHrH5H6KPKq2L7FQvfsNwEbxXrlLkqznXtG1c_z6YYaXpj7c5bfFLkIpvqZ3yabPqssdKKtMpMmRPow3209gKoYklCwz6u6uGTX_lmdi2dLzgHqn74gyX1UTdzL7ej_UBJDE8n2ua0lvLTFzPjxQDSvFMB6qnq-jc9fLtBTf84lRuimGY5iaMehhfmzGXPYDTW_vzcpSBgpfhdVl54pYXL0af3MojYiGf64aA3KRRQIDE5mRt7IsZRPGrpx9Imf3F3dwzzqmQO8y3Y_zjbE_YC77ZVnV4mQi83PmCszBkJBmVggClIcmOtJjs79GE8BbXBPGqwnkQbn_tBAiyzXoGKjziF9KDosYo5KW0k14Cs3NMnB1mrmQ8VXWB5u_xw=w922-h546-no
https://lh3.googleusercontent.com/8PKtdmPjHYErWw6fnxh81DiWQr34JBMO3bs3jt8QchLBCIPhL_aLIYab5_LuLqYsG4fbtkHz6KflBiiR_kAHwScde75v360AC4RsWYvMzp4qlcRZd95e3MehI_bmpGEol2tLE4iwC-jSMO0CifPC_KQXX27Z_oNYcnjz-sI-hcAVMYZCGE1rHBUlenWXJS3eWh0LPOp-rnCZqWZDjmnA1OfnT17-hbxo5-e_oRNLRwXzI2eb-1o02OXMCPK-VJPQ-i5hRVCTYN0dn9VmQQLoyL6Wv6xqasIgriakRxmEIbIHnbf71O3vIXcv2lhY015f5WRmBJGcNn6iS7nPvSMYX85NeS_r2eP_cjv9KMycatBz6LsSL-qRsCKFC9uMDCv5tocd-egn57x3iSFRe-X_nI4-aZdyTi_MqnxC_3Lw2usY5tdFMTtXXJnEO7CVXPTWQtODQAT0egbMkUA0zvFOgZN8AoNIXBij_dnrgSiP_DrsYax2Jm64xgiIDCWS7XfhbCTCdXnON1pNK1WoVrcgx3nXpOVDgW_sA7UL5NTKKR_L-wnOh3BPVwGd3Ky4DbfRdTvrwgMgfXHd-s6HSMb4OJzU-MP8uWttlYPMYzQq9zUj9W8FcmnZl0KFNz2Kq_Jan6odhk7weKJPaMtZ7eSivYIebeB7i-uz7QweWC3Pf5k=w805-h452-no
https://lh3.googleusercontent.com/3ryn69PmaaRGMCz31T4L5RTDJEnAM5VQh8oB6KN9UCeDBLYQbKjFANv5zxM_EnpMg4qfGlad14YxW433NGZak80Edm_NVYztwRqF5unN0RhJCHpjYpxjQQ-McAqE_k9U_3rYK5S1AGBYO9_5uJr82oaAy3EInWQ3Lj1S8IpunkvVkvZTA8D8yaMioxoIg_ix30Sa_zyv7QBOEvCvjsa9euWrF_61luJIZI9b19tFHmYINUu8CyeA1B5061jsF33Q9E5tDxzYrpXKhdS-GmV-MYammyt8WIAfBelco2dbwMnk-rWFcO02l6KWf30AnsO6kUo6ayli6f73wby5MxEkotlSwqbJ4Fhbg1pgfWvIGxNvJz2TKIId2coz7joSEcOktXSNOPEgVnOEtZAYfVoOLN0qOu5fVrLcJ5nak5s_i7BcWPN0oxSlltpD97Q0UidvFjy_0o7t6n3YgbUV41gOKF8ttMubDCgAaTUKgir5UYIjlMqe7kScv_to51mEEvGxP_FvFDGNL2mCGPGIKXrplnWhJKLBWtLUrcnsTCMQ4Bm4d6bYIS7nS5Br5nQ5BKyyUiKd0ezHP1lsdewcGl8bidJfioBKsHMJB9iKjimqdazV2IdFesn_IQ5tKVmLQMA-44MSumJqQIctOF_2x5w_DARxymbRDwXD5NHqb0Mox0U=w285-h160-no
https://lh3.googleusercontent.com/0dCvy1-JRIJiXlccD1KaglLMgYgYNV5cY2RGxCkZUwxpOO0Ebj3-X2SoZiYgGMsCy374ppZASj__WmkV1EKj935-yji4z9YK_qtzyNBXUolM6zy0sB88ctkumDjB8PMFDEmh8sdJSG6B2K17uaMJN2vPn2J0_UnW2DwmFM5r5R1r4_whlTRLxzXPo-aDVRn3VM98R4nnaWg3D4D-fIaVk9WtQHcXJeWCIVtbq_jEf4fV13NPQwJaI3qnNRlrQzOqWrNmslAqC7lGOyvVSSEpH7UNFgKTiOJmH5BbOvolDqC0f9hp7tMsR-p8Py3vzoPSHMRD_pznEcHxcHqRXNZSCDjgpKYfBXXibyo21XLKF8_QseZOP2p86d5DdSYO6qnIA3xnWWK5j3sTKZVqQToLnZyxc8kCsTlJVI4AYxDTVphdTzmb9Bv20HvazMg5zS3Ex0hQLYRyHoa4h7vubVbRZfO1sql8cEwxcILjgEVZIsEBMQ33YAoJMPjSgsrqK_qcNdBZ8tK9U1xVG_cv2CCxiDxDIZo5a4A1UzZ583qucq7OTCoEJcIB8eRe2LHYt0s9y6i9Hv0lRfstjzfN_WV5aWRgEj5I6zQeesqdI1GmItNiOwqczdx7HIqQHUm2giExrveUrzfk0jSdJ3nof8ERCMGNC5rj2yGjESZC4AMKIl8=w285-h131-no
   
.
.
.
BRIGITTE MACRON TROGNEUX L'OREILLE D'EMMANUEL MACRON
.
POUR S'APPROCHER D'EMMANUEL MACRON, MIEUX VAUT PASSER PAR BRIGITTE MACRON
9 MAI 2017 BFMTV
.
Après 20 ans de vie commune, BRIGITTE MACRON est la seule qui a véritablement l’oreille d’EMMANUEL MACRON. Depuis le soir de la victoire de son mari à l'élection présidentielle, l'ancienne professeur veille, comme elle l’a fait durant toute la campagne. Pour s’approcher de lui, mieux vaut passer par elle. «Je suis le relais, quand les gens n'arrivent pas à lui parler, moi c'est plus facile», avait-elle confié lors d'un déplacement à VILLERS-COTTERÊTS pendant la campagne en mars dernier.
.
.
.
ÉDOUARD PHILIPPE 1er MINISTRE BILDERBERG 2016
.
https://lh3.googleusercontent.com/0KpRpxhC7N37oiCv-Bfo3U-wXLqspBC8ODlYP6OhX52BzEM6IrkjcUhCjY3Slh8-1Hk6yfoKnlBWgCVqSd_28rEskDolefYlaDOUEtHFmTU_1BddLDo9Tqv_FrFybU3JeXoB_OCDt3A88JVlFFgWuKHcURWclzVbi1_XOKgWySKHqC46guevNbKtVvcVmLjTtTnVDObmT8op5wTY3TaJPsGEblsT78uSRLiCifEj3zBTgPLnXq3EbNVhRmFtr1WC0djKubCbbj2_6v9u8oHzETOEt_QRy0ZJ4NsEikgANmnHEWb_BCNQV53i1bWEXzvxaV_YxUDrycVJr-m-p5PViiwnsDycCWhBl8QN5CPjhYKuZZT-oB9JBL_3WAWb7DXLkVOamSD62Y0c24flLV_mhMOFrPQI0-Zf2HHylfvtyQGbIHv5_EOqM9aoLkMzuJNE3216rEgny-X1HmlucqSUYSlbcBsxz0jfsf6d8kHqTYosxZC_Z-NtiRRFcplFrggqOSs75n7JOGzg_sfTcuqiKtynuDJf5lRDpSodqqD4-ERDR3njYyDPW8tg4MafQ5-25P9nJjbXf9VdV_UjbGvoJ1Xj1YjeqM47ahcbevipaTfBYVr526FnB5r44JKXITCmOprp-rT-s69Kf3bIFb4XSLdo64kwEX3CftIcZSg-iaA=w635-h649-no
PREMIÈRE ÉCOLE CONFESSIONNELLE MUSULMANE SALAFISTE À LA RENTRÉE EN NORMANDIE DANS UN PRESBYTÈRE DU HAVRE, DONT ÉDOUARD PHILIPPE EST LE MAIRE
19 MAI 2017 VALEURS ACTUELLES / ISLAM EN EUROPE /
.
À la recherche d’un terrain où construire l’établissement, la communauté musulmane du département a multiplié les contacts avec les élus du HAVRE, pour finalement obtenir de s’installer en lieu et place du presbytère de l’ÉGLISE SAINT-JEAN-BAPTISTE, rue Théophile-Gautier. La CROIX ornant l’édifice a d’ores et déjà été retirée et les travaux viennent tout juste de démarrer.
.
Pour les financer, l’association en charge du projet peut compter sur l’appel aux dons des fidèles lancé par AAMI HASSEN (photo). Cet imam, dont la mosquée, à AUBERVILLIERS, est connue pour être fréquentée par des groupes salafistes, a également créé la controverse pour ses positions à l’égard des mariages forcés. Menacé d’expulsion en 2013 par MANUEL VALLS pour avoir tenu des propos homophobes, il prêche toujours à AUBERVILLIERS.

.
Soutenu par la MAIRIE DU HAVRE, son projet éducatif est d’offrir «le meilleur bagage, à travers une éducation complète alliant les apprentissages définis par le socle commun de compétences à ceux de l’ISLAM».
.
HASSEN EST EN EFFET CONNU POUR SES PRÊCHES RADICAUX (LIRE ICI).
.
.
.
GÉRARD COLOMB MINISTRE DE L'INTÉRIEUR GODF
.
https://lh3.googleusercontent.com/vfNH1ynwHc-CExk9iju6cyvFeQtoby-IFTnA5BnO4CwMv5Ut9_gPciIICTv4p5t1eqTGH0hSZplvJZUAc6ewBU29Ymp5PKxq37rLoBF3gd40U7OOS0T0Hz5Dsw3tDZzczvgIRc-Ml6jjruI3XSYfS48cqxplf3nqyISK9y3eNEer64AQ3RVdPVknogjUBrxuP52xBF6KWN-VxbJtLSEBMnZEm1XMQSlyDtZPFWGJcyJhmkSidnmsum50NUf-z5cwCS8cjA3oPj8CHw1bNE9uFrD-Uu47h8WS-uRjOXdaXU9OLFUzwJwRS0WwWw-6j3a_kp3M9eezf0CVepxL9lra9wbA4FYv7S5zqRFe8CMvJY8Dy_Imaf2h4j2jg2-rZPS9YU2ZPSmCh9VD1FRzOZ4yMwHyQOo620EOwSFGVlujmYJ7a1fI3dyvfUom4MRk91BW2cOcuQgfQmXq6aBsrRD48nM6cGuGruOA5SgLSL_qYBfOz307mzluhpAAADC1I9-W_eCNVuwoyrk6S7u-c8XvHUdaREOYtSLLg2wLzOuC-c4s0I4p_k5viKWiQnZzg3LPwFCjYwx8ewGszn1eKuX_6HlUFtMqHKfWMH7gC1Bd9716lN5fYg7zGqVNHNJ9R5QeADLc-po5MyVBU3PTj8LgRsBHMUd35r5LFAxHbfphaWQ=w285-h258-no
GÉRARD COLOMB PRO NIQAB ET BURKA SUBVENTIONNE L’INSTITUT DE «CIVILISATION MUSULMANE» À LYON
GÉRARD COLLOMB TOLÈRE DANS SA VILLE DE LYON DEPUIS DES ANNÉES DES MOSQUÉES SALAFISTES ET FRÉRISTES
.
18 MAI 2017 BVOLTAIRE / OBSERVATOIRE DE L'ISLAMISATION /
.
GÉRARD COLLOMB NOUVEAU MINISTRE DE L’INTÉRIEUR S’EST PRONONCÉ CONTRE LA LOI INTERDISANT LES NIQAB ET BURKA DANS LES RUES FRANÇAISES. Il n’emploiera donc aucun zèle à la faire appliquer.
.
D’autre part, Il soutient le nouvel INSTITUT FRANÇAIS DE CIVILISATION MUSULMANE (IFCM) en ayant fait voter une subvention de 1 million d’euros par la ville, et 1 autre million par la MÉTROPOLE qu’il dirige aussi. L’ARABIE SAOUDITE et l’ALGÉRIE ont complété le financement.
.
L’IFCM a pour objet de diffuser la culture musulmane et de donner des cours d’arabe dans les classes qu’il héberge. L’institut est toujours en chantier mais a déjà débuté son activité. COLLOMB, le jour du vote de la subvention, se justifiait en mettant en avant la dimension identitaire du projet «il faut redonner une fierté aux jeunes sans identité, leur dignité originelle». Ces jeunes serait-ils à ce point incapables d’être fiers d’être français qu’ils doivent être maintenus ad vitam aeternam dans une identité arabo-musulmane ?
.
Le président de l’IFCM est KAMEL KABTANE RECTEUR DE LA GRANDE MOSQUÉE DE LYON, QUI invite dans ses séminaires des FRÈRES MUSULMANS bien connus comme YOUSSEF IBRAM ET OMAR ABD AL KAFI (SÉMINAIRE DE JUIN 2014, sous la doublé égide IFCM et GML), ou encore ZAKARIA SEDIKKI de l’UOIF. Le sulfureux imâm ABDELKADER BOUZIANE, expulsé en ALGÉRIE pour ses propos sur la lapidation, donnait des conférences dans la MOSQUÉE DE KABTANE nous signale le chercheur SAMIR AMGHAR dans son ouvrage Le salafisme aujourd’hui (MICHALON, 2011). L’IFCM a déjà invité dans UN COLLOQUE DE MAI 2016 TAREQ OUBROU, FRÈRE MUSULMAN revendiqué, ou MOHAMED BAJRAFIL qui indique dans la biographie de son site officiel avoir appris l’ISLAM auprès de SAFWAT HEJAZI, idéologue des FRÈRES, fervent supporter des terroristes du HAMAS, interdit de séjour en ANGLETERRE et en FRANCE notamment pour conseiller de «dévorer les juifs avec les dents».
.
Sur l’affiche du colloque de l’IFCM, ON REMARQUE QUE LE SITE MUSULMAN SAPHIRNEWS EST «PARTENAIRE», le seul d’ailleurs. Inquiétant car SAPHIRNEWS, relaie les initiatives de l’école d’imâms de l’UOIF, l’IESH et du CONSEIL DE LA FATWA DE AL QARADAWI (CEFR). Ce site très influent est capable de chroniquer des ouvrages communautaristes, comme celui intitulé «LA FRANCE DES ISLAMS, ILS SONT FOUS CES MUSULMANS» DE FARID ABDELKRIM (UOIF à l’époque) dont la quatrième de couverture débute ainsi : «Nous sommes en 2005 après JÉSUS-CHRIST. Toute la GAULE est occupée par les gaulois… Toute ? Non ! Des villages peuplés d’irréductibles musulmans résistent encore et toujours à l’intégration. Et la vie n’est pas facile pour les garnisons de républicains laïcs gaulois des camps retranchés de MARSEILLORUM, STRASBOURGUM, VILLEURBANNUM, St denisum et ROUBAIXUM». (SAPHIRNEWS, 25 mars 2005)
.
UN PARTENARIAT DE L’IFCM QUI ANNONCE DES LENDEMAINS APAISÉS !
.
GÉRARD COLLOMB tolère dans sa ville depuis des années des mosquées salafistes et fréristes. La MOSQUÉE EL FETH DE GERLAND, bien qu’affiliée à l’UOIF, négocie avec la mairie du 7ème arrondissement l’acquisition d’un terrain pour s’agrandir. En mars 2016, le CHEIKH MUHAMMAD JEBRIL, pourtant interdit d’officier en EGYPTE pour son appartenance aux FRÈRES MUSULMANS, est venu à la MOSQUÉE EL FETH ainsi qu’au CENTRE SHATIBI TAWHID (8 rue Notre-Dame), lieu où s’enseigne la jurisprudence islamique avec les livres des FRÈRES MUSULMANS en référence. Autre mosquée salafiste, la MOSQUÉE AL HADITH (2 passage Comtois), qui est toujours ouverte. La MOSQUÉE MOSSAAB IBN OMEIR (15, rue Sébastien Gryphe) qui professe le wahhabisme ? Toujours ouverte. Et nous n’évoquons pas les nombreuses mosquées salafistes et celles liées aux confréries extrémistes turques de la Métropole.
.
Il aurait pourtant été facile à GÉRARD COLLOMB de passer un coup de fil à BERNARD CAZENEUVE afin de faire fermer ces lieux clairement identifiés par les services.
.
.
?
EMMANUEL MACRON PLAN DE MORALISATION DE LA VIE POLITIQUE MARS 2017
SAINT-FONS (69) : L’AFFAIRE DE DÉTOURNEMENTS QUE GÉRARD COLLOMB AIMERAIT OUBLIER (2009)
7 MAI 2010 LYON CAPITALE 1 / LYON CAPITALE 2 / LYON MAG / MEDIAPART /
.
Le MAIRE DE LYON GÉRARD COLLOMB aura-t-il lui aussi, comme son mentor en politique PIERRE MAUROY, à répondre devant la justice d’un présumé détournement de fonds, pour une affaire d’emploi fictif ? «Une vieille affaire» répond on du côté du maire de Lyon. Sauf qu’elle n’est pas prescrite. Les faits concernent l’ASSOCIATION LÉO LAGRANGE, suspectée d’avoir été une «pompe à fric» pour le PS. Ironie de l’histoire, cette association a été fondée en 1951 par… PIERRE MAUROY.
.
Dix-huit ans après les faits, deux juges lillois ont renvoyé mercredi 5 mai en correctionnelle l’ANCIEN PREMIER MINISTRE ET ANCIEN MAIRE DE LILLE, PIERRE MAUROY, pour «détournement de fonds publics». À 81 ans, il devra répondre devant la justice d’une affaire d’emploi fictif. Il lui est reproché d’avoir recruté LYNE COHEN-SOLAL en 1992 comme attachée de presse de l’agglomération lilloise, alors qu’elle était en même temps à PARIS, RÉDACTRICE EN CHEF DU JOURNAL HEBDOMADAIRE DU PS, Vendredi. En février 2006, la COUR DE CASSATION avait jugé que les faits n’étaient pas prescrits, rappelant qu’en matière de DÉTOURNEMENT DE FONDS ou d’ABUS DE BIENS SOCIAUX, la prescription de trois ans ne commence qu’à la découverte des faits.
.
Ce rebondissement inattendu donne un nouveau relief à l’affaire d’EMPLOI FICTIF révélée par LYON CAPITALE le mois dernier et qui concerne cette fois GÉRARD COLLOMB : lorsqu’il était député (1981-1988), le MAIRE DE LYON avait bénéficié des services d’une assistante parlementaire qu’il ne rémunérait pas. Cette juriste titulaire d’un bac + 5, qui s’occupait pour le futur MAIRE DE LYON de tout le travail législatif et parlementaire, était en effet payée à hauteur de 8000 francs bruts par mois (deux fois et demi le SMIC de l’époque) comme… «animatrice en formation» par le CENTRE LÉO LAGRANGE. Selon un document en notre possession, son contrat avait donné lieu à une «convention de formation professionnelle n°13 70 002 signée avec le MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ NATIONALE». Ces faits pourraient être qualifiés de détournement de fonds publics, présumément commis par l’ASSOCIATION LÉO LAGRANGE, au profit de GÉRARD COLLOMB.
.
LYON CAPITALE a réussi à retrouver cette attachée parlementaire. Elle a reconnu avoir été employée par l’ASSOCIATION LÉO LAGRANGE, alors qu’elle travaillait en réalité pour GÉRARD COLLOMB. Présente tous les jours à sa permanence, elle assurait le travail «parlementaire» : rédaction de questions écrites, analyse des projets de lois… Elle y côtoyait les assistants parlementaires «officiels», qui étaient eux rémunérés sur les crédits de l’ASSEMBLÉE NATIONALE, comme l’ancien CONSEILLER GÉNÉRAL LUCIEN DURAND, puis la première épouse du maire, GENEVIÈVE COLLOMB.[...]
.
.
.
FRANÇOIS BAYROU MINISTRE DE LA JUSTICE, LE SIECLE, GODF,
.
MINISTRE DE LA JUSTICE, FRANÇOIS BAYROU RENVOYÉ DEVANT LE TRIBUNAL POUR DIFFAMATION
19 MAI 2017 LE FIGARO
.
LE NOUVEAU GARDE DES SCEAUX EST VISÉ DEPUIS 2015 PAR UNE PLAINTE EN DIFFAMATION QUI LUI A VALU MISE EN EXAMEN. SON PROCÈS A ÉTÉ FIXÉ AU 10 JANVIER 2019.
.
FRANÇOIS BAYROU va découvrir l'envers du décor. Alors qu'il vient d'être nommé MINISTRE DE LA JUSTICE dans le premier gouvernement Philippe, le centriste aura lui-même affaire à la justice à l'occasion d'un procès pour diffamation qui a été fixé ce vendredi au 10 janvier 2019 devant la 17e CHAMBRE CORRECTIONNELLE DE PARIS. Le garde des Sceaux est en effet visé depuis décembre 2015 par une plainte en diffamation. «M. BAYROU sera présent», a indiqué son avocat MARIO STASI, alors que son client ne s'est pas présenté à l'audience de ce vendredi.
.
Le 28 septembre 2015, FRANÇOIS BAYROU étudie avec l'assemblée du CONSEIL COMMUNAUTAIRE DE PAU-PYRÉNÉES qu'il préside, la possibilité de céder deux bus à une association pour un projet d'insertion sociale. Le MAIRE DE PAU met alors en doute l'honnêteté de l'association partenaire EL SISTEMA FRANCE. Celle-ci aide les enfants en difficulté en leur apprenant la musique en orchestre et le chant. «Vouloir se faire de l'argent sur une expérience artistique, qui tient à la musique et aux enfants des milieux qui n'y ont pas accès, je trouve ça tellement énorme et scandaleux que je ne comprends même pas ceux qui essaient ainsi de nous obliger à participer à leur enrichissement», déclare alors FRANÇOIS BAYROU.
.
Dans la foulée, EL SISTEMA FRANCE dépose plainte pour diffamation publique, estimant que ces propos portent atteinte à l'intégrité de l'association. Une instruction est ouverte et, comme c'est automatiquement le cas en matière de diffamation, FRANÇOIS BAYROU est mis en examen le 30 novembre 2016, puis renvoyé devant le TRIBUNAL CORRECTIONNEL le 3 avril 2017. [...]
.
.
.
MARLÈNE SCHIAPPA SECRÉTAIRE D'ÉTAT À L'ÉGALITÉ FEMMES-HOMMES
.
https://lh3.googleusercontent.com/ogyzjZKQnN7AIY9uMm4RrpM8GRyaRCqQcHG4tlaNkBUQNgpvwz6_Rs-FLfNaRZuGXq0IN79qhwfBa0Uk2WAXGa3BDW59xB-89l6AwWjoSoWmP4FUiEUCjLEv2NwKG6BE2H2deSs0y0BYT1UcQdg-bsnDeDyZVL7j8nOOgwXOUIDCDGIwOR36kvZzhsFdMCD757U3UMaxXGwZY2NgePmnz_plD9wBZaUUeCq0rqoO1VDv6EaFxS5IOWGc_kiPs81tl7bIN1mggP9EVgfrMReBpMFWcBc0bF5LZzsXnRCx1G-RD19b-HT0voRrORn5lby7KpbkgnIE-jfnGvKpBEqDY7PXj-hRzXddBVdli4QTrOxS714fFkhECnyuEQUPtzOBuXaqR4bRr7PFuJ-mN-YXI2cLvJxgU3jjfyk87_CTNZadWnl5QPRUkryIZGi6LSwqnG0wiohckcbiG5COl-2FXf--EKsuYJyjrGoWiIpWCmT3HMqZR1dKLCK_HtaGUv-nWqaLCrZHqAzxzIlYYXC4kC5aD1oF43FLiMvENG0rEO2UMNlFVP0qkA1EvXP7h47a7dwp8YH81kXHwcZZjKb9tdgucp1rsWgTcB1pJdq7gBMmkreTNndP1qUzXndGn7T9d4X0118I--aTqH_uiNYUQTAw_eL38lvcRO5ika9l-tQ=w280-h155-no
POUR MARLÈNE SCHIAPPA, LOI 1905 : LA MESSE SUR FRANCE 2 C'EST NON, MAIS LE VOILE À L'ÉCOLE, C'EST OUI
18 MAI 2017 / HUFFINGTONPOST / VALEURS ACTUELLES
.
[…] AU MILIEU D'UN TEXTE parsemé d'anachronismes historiques où elle minimise l'antisémitisme dans les banlieues en se référant à VOLTAIRE, à DRUMONT, à VICHY, et embraye sur la «LUTTE POUR LA LIBERTÉ DU PEUPLE PALESTINIEN», MARLÈNE SCHIAPPA remet en cause a loi de 2004 interdisant le port de signes religieux ostensibles à l’école.
.
«L'ARTICLE 1ER DE LA LOI DE 1905 prévoit que la RÉPUBLIQUE «ne reconnaît ne salarie ne subventionne aucun culte». Ni plus ni moins. Interdire le voile, c'est reconnaître le voile comme signe religieux, donc reconnaître une religion.
INTERDIRE LE VOILE À L'ÉCOLE EST DONC CONTRAIRE À LA LOI DE 1905», a-t-elle écrit. Par ailleurs, un peu plus loin dans ce texte, elle estime «qu'interdire aux femmes voilées d'accompagner les sorties scolaires de leurs enfants relève ni plus ni moins de l'islamophobie».

.
Si l'ancienne adjoint du maire socialiste du MANS veut permettre le voile à l'école, elle veut en revanche interdire «la messe et les cérémonies religieuses» à la télévision publique. Dans une vidéo sur YOU TUBE pour la FONDATION JEAN JAURÈS datant de septembre 2016, elle explique (
VERS 2'50 ICI) : «LA DIFFUSION SUR FRANCE TÉLÉVISIONS - QUI EST UNE TÉLÉVISION PUBLIQUE FINANCÉE EN TRÈS GRANDE PARTIE PAR L'ARGENT PUBLIC -, DES MESSES ET DIFFÉRENTS PROGRAMMES RELIGIEUX (...) EST UNE INFRACTION À LA LAÏCITÉ (...). C’est de la théologie et c’est finalement la promotion du fait religieux et de l’oppression des femmes» , a-t-elle déclaré.
.
.
.
SYLVIE GOULARD MINISTRE DES ARMÉES BILDERBERG 2016, LE SIECLE 2015,
.
https://lh3.googleusercontent.com/mDKm7YVFIKS4ylnXlvdFUScxAIyPLSjkcMJuviWacaH42CGGL3WjRgpWN1OcULUoyLMiSb3BV2LQTqlbMCgHSd_H1uLcpwIpAza0I1UsC2stp4QSSBYOxxXZ9X_CwVZPmZ5JgjOVcDCldQA5N3VT66sWZDzt0sbnOhNBSDvKPNuRp3aK6KnV9tOJoGPv1sKsniSowe7oVoSqA6wH2vf0ixdWGq0t-hAatW6Jy-mFolYQhrQasXXkV7A-ACwo4_grQS7TiPZ3BLIZ3QF5aLQ3qtf2OOe3FPI18NaHejKomfw-7tfbYCpQfeOFYneDyRDAB4ocrRIslG_myodZLdGLJdkYcVrNyO_vrKBE-fJi0hQrwumxWffyIT8xNmWE-5Zt9yZ3UXMZILyq8hn-sw0JfeZrEiPaWL7xXsQgXUn_P07zh6fNUx9Q894UA2V84H3Ar504OumFPcsMVQo_0lM51mHcUXez_UjiFiy3VrvQzYSqCiAr8SGzP95J8cA5T2zzUXMXPeaa_6Q9LBxSzhCCit6W_hG3uB0BKWZ1yw0pDAE1zIlsvcEPRRVYLoHfIUbH5CYC9G8amTpefd_1RCQueM8O80Wh9AjEYn3qg8A1Tza7h_HmyKa8Q3JsAMDfhD3jhslIjMtEpFV8qXCtQ1VlpGe2-GiKbpyxVnHBBSqzxeM=w679-h375-no
..
.
.
.
.
AGNÈS BUZYN MINISTRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA SANTÉ
.
https://lh3.googleusercontent.com/DKcWCz_vXfMHItEE2SK9ENh94r92balTqJc3IaXuSNId1cD8ZQB0-6UGltcPv4pnsv36j5PcsSHF3WHnBbAkGHDMtlL4Rgqd35_hHn5MN-j5kSH0rnxCYcwzvgKDsdNwaqBol32gB4pE7OJz9YM2rsW9AG7UwmP1zm4AT3mY1a7C8HUoZ0zI1snEbhmb4xNjEp_LtOjDXGoUsVPVlPRv_io2MUmeGGr-Kmj8neVjOf2QTbEYOTD0VG6x4MIPjlqb9KaHldcGYJITWVVoaCsVw_CoGPhwrG6dWI7-JGzCLkZ8rN8SgWxPT-pK0VrxI0VZXTuZKqau3wH9VxUl48g9-Sp-KzDZL6hWzhU3ehmGEvdRAUUAs9H0Dwmoe6i_Tw7Lv8zfbYfZqr_iEsjrd99g41vbZh4gml-0ZS4wgaomxZ27Cowe6uhKTKdoEy-5TVo3w0GFEOg8rkQ8i4aDavFK0LrBOiuYbVZ_HmzXbpZck8rNFZEXmXI8wakVmyGYUZxhY2Y850MQLHus95cLMGibj-736MtXXF3OUSUPuAC6Sctqyhf9Cods50_GAgqG4qD_oFD0EKGliAKygXJSPs3vg2S5zFJqzH5vrLUz5qXcEqc0dcprjlkIHWzoBNnjJmklqcJfyFnOkX_uAaDuQcrjlTteocwR5_k9uZeo3OrX7vY=w285-h168-no
AGNÈS BUZYN MINISTRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA SANTÉ : CONFLIT D'INTÉRÊTS
LE MARI DE LA NOUVELLE MINISTRE DE LA SANTÉ DIRIGE L’INSERM
.
19 MAI 2017 VALEURS ACTUELLES / LE MONDE /
.
C'ÉTAIT BIEN LA PEINE DE PRENDRE 24H POUR VÉRIFIER LES ÉVENTUELS CONFLITS D'INTÉRÊT :
.
«La nomination du tout premier GOUVERNEMENT PHILIPPE devait avoir lieu mardi 16 mai. Ce fut finalement fait le lendemain. Le nouveau PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE voulait donner plus de temps à la HAUTE AUTORITÉ POUR LA TRANSPARENCE DE LA VIE PUBLIQUE afin de vérifier les déclarations fiscales des futurs ministres et anticiper tout conflit d’intérêt. Raté. Comme le souligne LE MONDE, AGNÈS BUZYN, nouvelle MINISTRE DE LA SANTÉ [FAVORABLE À L'EUTHANASIE], est mariée à YVES LÉVY, DIRECTEUR DE L’INSTITUT NATIONAL DE LA SANTÉ ET DE LA RECHERCHE MÉDICALE (INSERM). Or, le MINISTÈRE DE LA SANTÉ exerce une cotutelle sur cet organisme public. [...]»
.
L'INSTITUT NATIONAL DE LA SANTÉ ET DE LA RECHERCHE MÉDICALE (ou INSERM) est un établissement public à caractère scientifique et technologique français spécialisé dans la recherche médicale, placé sous la double tutelle du MINISTÈRE DE LA RECHERCHE ET DU MINISTÈRE DE LA SANTÉ.
.
.
.

09/05/2017

MACRONLEAKS

MACRONLEAKS

À 1 H DE LA FIN DE CAMPAGNE, WIKILEAKS DÉVOILE 9GO DE FICHIERS DÉROBÉS À MACRON. «EN MARCHE» CONFIRME L’AUTHENTICITÉ DE CERTAINS)

.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/N08pLB35YEQMnw-A3O2V1It4DYqFWtg-CB5a6knbGsErQA4zE7VgdyHaVAsxYliPKPY-NeJYCF1wo546jV3v-11yyb2AtSaSgyrTrM4iVU5NZH9jm8Irf4iRKT6Xf0JUwFMwh9es9El8XvwsR53Dbqbzb-JCzl66uniC3XdqZJxe58eWf6gN2kV-f_4U4DZRoD0dZbk6czn1P035eI37pRjlcCcBVE86AnHjpTm9JMHFtAH5POh_9GtApfwWdFSoI8dwN8QTyapI-F5ljjh4bfjRiFgeSkrj_a-fku-ocxR0sLeg2aICse-e4_0wYu31yuDbgFCGd2NWFCd2kw_t5ia-1B-jAQat8qNE9DegdAEU3XMh10hgTZhMoxDZBS56ubvwHR4I-L7VHS1pzYoz6NOcZJmV4g_kClEZ6Xv_0pVopyuhAPn4yFoBodzqKAW9uT90D3PyLduPJnF5pTWK1Z-hF5oW8zi4TPTAa95TNULsCctSrfeXFLzdbHgCOFYnKPorrrg98ITVIcItzS64s_aqNq0_LtjCwkh5-wRQavRu8dW0zp--fcE9O3ZtNmRFdmJ5wiwKS8qhEVm5KmER4ktvxKcd9EAD4zp_uLbnmY677W_ABrHTgHRwIA9guIOozVkODQewteUtDuAW6O_NnFifRNyx9Z9Nx4EuQiTajjc=w400-h262-no
.
.
.
ON PARLE DE MACRONLEAKS JUSQU'AUSTRALIE MAIS PAS EN FRANCE
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/mraXPZzzpJR570DgYAHgFakF5eeYHxwd5p-JaLaH-oCwF0hVcWa7II0xzOSJ3kRLH3VOU_FIwoXJZNo6OBrBSMjVNa4Pb2MT5xIJr5AV0ptl0SJInu94_5vLjtlcroYSIx-pwO_8BpajQ5j9yE-vCqPOpju-l67Wjx3jMZHvRRc3hb-tdDK7TDdKyH0LyNrMi9f2XQ4O8B_481H5zK5Xw3HmE9EZFJ_bwJB0vIlscbOn-5arIlb6_nROXccEVXhrKWBrzjGq5fwnoAnP4fzN5d1kiVAz6AaIUSoC6u1QWTxbeK-EmYv1mObBHDqHBt0LD2xcVnl-k69TodzivuRnZAJzgfEtnjLkizm4oRRIiYCNi7tyIH7QofWS4JJqk0QWjK_qqrWnMms17e-bzxk4ecayDLwYQnZmAKsjbSTukA2yWMe8KKOjtHxzqCmJy36pduaj5DVCH8FNarx6rdnLT-Zm6ahEDwXSoCoKmi0Tq225zjWx0k-pO5PqarRL1wFlmsd4fl7-oqLZTg1CGvllbAbFy-DsvWBwDE7eCsrZND9wrij6doSX5wB1r-D6nAAn4SbDLXwBLslLTE93xNq5FyXUY6fSikT3nnglE5kx0OW1nUHn5EYyNf6I3Q0Yjkj5eWiPu8OJI8FeE9m64xkamtEFM1udAXzL-zYH1VB7s_0=w285-h160-no
9GO DE MACRONLEAKS, À 24H DE L’ÉLECTION ?
6 MAI 2017 CHRISTIAN LARNET POUR DREUZ.INFO /
.
Sur le forum 4CHAN, quelqu’un a lâché 9 Go de documents et emails qui appartiennent à l’entourage du candidat MACRON. Comme si, 24 heures avant le vote, ils auraient la plus petite influence – à supposer qu’ils puissent être lus dans la nuit !

.
Dans un communiqué, EN MARCHE confirme l’authenticité des documents, tout en ajoutant que des faux seront glissés parmi les vrais : qu’en savent-ils ? Ils les ont scannés en quelques minutes ? Non bien entendu, et ils mentent.

.
C’est typiquement l’argument de gens médiocres destiné à des journalistes stupides pour dire que les documents qui dérangent seront nécessairement faux. C’est aussi un avant-goût des 5 ans de présidence MACRON : la servilité coutumière des médias.

.
Plus intéressant, EN MARCHE affirme que les documents ont été piratés il y a plusieurs semaines.

.
C’est à n’y rien comprendre : pourquoi avoir attendu la veille pour les publier ?

.
C’est également le point de vue de WIKILEAKS, qui dans un premier temps dit ne pas savoir si les documents sont authentiques ou le fait d’un plaisantin, car, considère aussi WIKILEAKS, publier une telle quantité de fuites 24h avant l’élection n’aura aucun effet sur son issue. Puis l’équipe de WIKILEAKS s’est donné la peine de les inspecter et conclut à leur authenticité, tout en se moquant de l’équipe MACRON : «nous doutons qu’ils soient plus rapides que nous à avoir scanné les documents»

.
Le 5 mai, WIKILEAKS TWEET : «plusieurs gigabytes d’archives prétendument de l’équipe MACRON. Ca pourrait être une blague de 4CHAN. Nous les étudions»

.
Une heure plus tard, nouveau TWEET : «A qui cela profite ? C’est trop tard pour affecter le vote, mais ça servira certainement à attiser l’hostilité contre la RUSSIE et augmenter les dépenses pour les services de renseignement»

.
Après premier examen, WIKILEAKS conclut : « #MACRONLEAKS : significatifs. Pas économiquement faisable d’avoir fabriqué le tout. Nous sommes en train de vérifier une partie»

.
Une heure plus tard encore, WIKILEAKS s’étonne de l’étrange timing de cette énorme fuite, qui a l’air authentique : «mise à jour de nos évaluations : cette fuite massive arrive trop tard pour changer l’élection. L’intention derrière le timing est étrange»

.
Enfin, WIKILEAKS donne son premier avis sur l’authenticité des fuites : «Nous n’avons pas encore découvert de faux documents dans les #MACRONLEAKS, et nous sommes très sceptiques que la campagne MACRON soit plus rapide que nous» [l’équipe MACRON a affirmé que de nombreux faux se trouvent parmi les 9Go de fuites, ce dont ils n’ont probablement pas la plus petite idée.]

.
Pour ceux qui souhaitent avoir de quoi critiquer MACRON une fois qu’il sera élu, voici où l’on peut consulter les LEAKS. Ils ont été plusieurs fois déplacés après que des plateformes les aient bloqués :

.
Sur NUMERAMA, un site français consacré au numérique, JULIEN CADOT, explique avoir «téléchargé les documents et, même s’il est impossible pour nous de tous les parcourir en un temps record, il ne fait que peu de doute qu’il s’agit de documents réels».

.
CADOT ajoute qu’«Un communiqué officiel d’EN MARCHE a confirmé l’authenticité de ces documents tout en affirmant que des faux documents se glissaient dans l’ensemble»

.
Toujours cette même subordination mentale des journalistes français qui, bien qu’ils ont l’immense masse de documents sous les yeux, n’ont pas le plus petit réflexe de bon sens pour comprendre qu’EN MARCHE bluffe en affirmant qu’il a trouvé, en quelques minutes, des faux parmi les 9Go.

.
CADOT CONCLUT :
.
«On y trouve pêle-mêle ce qui semble être le contenu d’un disque dur et plusieurs mails de collaborateurs et responsables politiques d’EN MARCHE. Il faudra du temps pour passer au crible, mais à première vue, il s’agit de documents tout à fait banals»

.
A voir. Il est impossible d’avoir confiance a priori dans les lèche-culs journalistes français.

.
CONCLUSION :
.
Le hacker qui publie 24h avant la présidentielle 9Go de données impossibles à passer en revue en si peu de temps est soit un môme, soit un anarchiste intéressé à une seule chose : foutre le bordel comme dans les rues de PARIS.
.
Les médias français ont reçu instruction du gouvernement de ne pas parler des #MACRONLEAKS. Belle démocratie la FRANCE ! Il ajoute que la diffusion de fausses informations est susceptible de tomber sous le coup de la loi. Là encore, étrange vision de la liberté de la presse? Ce sont là des mesures répressives de régime totalitaire. Si le piratage de donnée est sans aucun doute pénalement répréhensible, sa divulgation relève du travail honnête de tout journaliste, qui doit porter à la connaissance du public les informations dont il dispose, dès l’instant où il a de bonne foi le sentiment qu’elles sont probablement authentiques sans pour autant l’affirmer avec une totale certitude.

Il est étrange d’ailleurs que le gouvernement soit d’un silence de marbre lorsque des juges – chargés de faire respecter la loi – violent allègrement le secret de l’instruction des enquêtes et fuitent des documents à des médias comme LE MONDE, et sortent les menaces lorsque les fuites ne leur siéent pas.
.
Si WIKILEAKS et d’autres comme NUMERAMA pensent que les documents sont authentiques, les menaces de poursuite du gouvernement français pour faux s’apparentent à de l’intimidation.
.
Régime totalitaire je dis, régime totalitaire je persiste.
.
.
.
WIKILEAKS CONFIRME L'AUTHENTICITÉ DES DOCUMENTS
https://lh3.googleusercontent.com/E-Sk41TEbtliEu6Vky4mZs9FvuS3j4PA5dyZnL0vpfcJYITgeDnhFujt21mDpIEzkN6RkAxYBdPHyWPiRNPR3jNgI5AoaIARzv9I_pgSXkhKEydRiSj9P-zoifwdGQX-E06Wf8bJ1jU20ynoFNg3js8cgubPepoNK_7t_X3PvdTMH1spBCliTMNVfhADyuhvGZk0ADmjt1N8vhcQoX3ExoOUgScKOT77-5nLSdx46v_RILXtuyb0HHVBeHdSp54ZaUOO9n1NZBit4IVe9IjGLdvduGRFyxxsUiLJaak9B7NI5-lH6gKg1jfMo5SSPd6ponxudW5rNRcZYPIKcV_irKyw_Ww-YwLm-PfEBq-ZbEAmN0t9Nxr1hS323B5iXsVQd7hwUpT2gyuTXk_uyGCjck5dlsuNfATKQEaAPOCvukv8tSFeaNy3SY3i7oJRMJ9smnwPyKoHmUPEfdSrgPQ1bvrac6kAyTlFBAvv_BhFEtNpO9hIlk68XSuvdWTLiJfpQcbq-XRYbpbK6-sEpcRZaMzvJt7g5g2MEDj44R32_2Njw_BpTsuej0vXsBYJjO-kyUdIO-h5HrZ79dwK160bx58aw6M5iNlTtaVfMVU75S4zTGGobBy584hCYngo7deI2UvFu3Ax5z9BZMa5WDUlFVCBuX9Qwtj51ytUgBWH9ms=w580-h428-no
.
.
.
LIBÉRATION UTILISE DES DOCUMENTS DU MACRON LEAKS COMME SOURCES
11 MAI 2017 LIBÉRATION
.
COMMENT EN MARCHE A RÉSOLU SA QUESTION DE FONDS

Treize mois. C’est le temps infiniment court dont a disposé la FERRARI EN MARCHE pour propulser son candidat, EMMANUEL MACRON, au sommet de l’État. Mais surtout pour trouver le carburant indispensable à cette folle aventure : l’argent. Jamais, en effet, une association politique n’était parvenue à se constituer un tel trésor de guerre - près de 15 millions d’euros - aussi rapidement. Faute de parti installé et de subventions publiques, le candidat d’«EN MARCHE» n’a eu d’autre choix que de se lancer dans une course de fonds sans précédent.

.
OPTION PREMIUM.

LIBÉRATION, qui a pu consulter des milliers de documents issus des «MACRONLEAKS», a étudié au plus près cette stratégie de levée de fonds réalisée par le candidat et son équipe. Un travail qui s’est accompagné de multiples recoupements, afin d’identifier et d’interroger les acteurs majeurs de la «START-UP MACRON».
.
Loin de la suspicion généralisée née du hacking de ces documents et de la diffusion de «FAKES» sur INTERNET, LIBÉRATION n’a rien découvert d’illégal dans les documents relatifs à la recherche de fonds. Les mails entre les différents membres de l’équipe du candidat - au premier rang desquels CÉDRIC O, le trésorier, et CHRISTIAN DARGNAT, chargé de la collecte des dons - montrent au contraire une volonté de respecter au plus près la législation sur le financement des partis. A plusieurs reprises, les protagonistes s’échangent ainsi des articles de loi et remboursent les dons qui dépassent le plafond légal. Ces documents offrent cependant une plongée inédite au cœur de la campagne du nouveau président, et clarifient un certain nombre de points autour desquels la communication était restée jusqu’ici relativement floue.
.
Tout commence à AMIENS, le 6 avril 2016. C’est sur les terres populaires de son enfance que le futur EX-MINISTRE DE L’ÉCONOMIE a choisi de lancer son mouvement politique. L’intention, évidente, est alors de briser l’image d’un homme adoubé par les puissants, qui lui sera maintes fois reprochée durant la campagne. Pourtant, c’est bel et bien grâce aux réseaux bancaires, aux patrons de start-up et aux ténors de la finance qu’a démarré l’épopée d’«EN MARCHE».
.
Ils ne sont qu’une poignée, au tout début, à y croire et à prendre leur ticket d’entrée. Une trentaine de très proches - et leurs familles - prêts à signer tout de suite un chèque de 7 500 euros, soit le plafond légal de don annuel à un parti. Le «LOVE MONEY», comme l’appellent les start-uppers. Entre autres réseaux sollicités pour cette première étape indispensable au décollage de la fusée MACRON : celui, très performant, de HEC. Et plus largement des «cibles» proches des cercles de la finance.

.
ENTREPRISE MACRON
.
Dîners, déjeuners, cocktails… cette course effrénée à l’argent est pilotée par CHRISTIAN DARGNAT, EX-PATRON DE LA FILIALE DE GESTION D’ACTIFS DE LA BANQUE BNP PARIBAS. En seulement vingt jours, la petite équipe réussit à encaisser près de 230 000 euros, auxquels s’ajoutent 188 000 euros «en cours de récupération», divisés en 25 chèques. Très investi, celui qui est alors toujours MINISTRE DE L’ÉCONOMIE s’active pour draguer d’éventuels investisseurs. «Je l’ai croisé un soir dans un restaurant du VIIe arrondissement, peu après le lancement d’«EN MARCHE», raconte à LIBÉRATION un gros donateur, sous couvert d’anonymat. Il était avec sa femme, moi avec la mienne. Il m’explique ce qu’il est en train de faire, c’est encore un peu abscons, pas très structuré, pas très construit, mais le plan de financement est très clair. Il ne parle pas de l’ÉLYSÉE, mais me dit qu’il va démissionner du gouvernement et qu’il y a une place entre la droite et la gauche. Ça a duré dix minutes. Je l’ai suivi à l’intuition.» Quelques jours plus tard, l’entrepreneur reçoit un coup de fil de CHRISTIAN DARGNAT. Fin avril 2016, il signe un premier chèque de 4 000 euros. Quelques mois plus tard, il rajoutera 7 500 euros pour l’année 2017, à l’occasion d’un petit-déjeuner réunissant une dizaine de personnes, au cours duquel le candidat d’«EN MARCHE» restera vingt minutes pour présenter son projet.
.
La performance de la levée de fonds de l’entreprise MACRON ne doit rien au hasard. La marche à suivre, chirurgicale, est détaillée dans un document interne de trois pages daté du 26 avril 2016. Envoyé par EMMANUEL MIQUEL, CAPITAL-RISQUEUR ET TRÉSORIER DE L’ASSOCIATION DE FINANCEMENT du mouvement, au trésorier, CÉDRIC O, haut cadre d’un groupe industriel français, le document planifie la stratégie pour récolter beaucoup d’argent. Très vite. Une «matrice de couverture des cibles» révèle ainsi les catégories professionnelles que mobilise le candidat.

.
«POISSONS PILOTES»
.
LIBÉRATION a identifié les tout premiers grands donateurs, ceux ayant versé plus de 4 000 euros avant même que MACRON ne quitte BERCY. Parmi eux, 78 noms ont été identifiés. Sans grande surprise, on retrouve plusieurs cadres et deux des plus hauts dirigeants de la BANQUE ROTHSCHILD, où EMMANUEL MACRON a travaillé pendant plus de trois ans avant de devenir SECRÉTAIRE GÉNÉRAL ADJOINT DE L’ÉLYSÉE en 2012. Les milieux bancaires, avec plusieurs hauts cadres de banques d’investissement français, sont particulièrement représentés, et plus largement celui de la finance, avec de très nombreux cadres ou dirigeants de sociétés de gestion d’actifs ou de «private equity» (capital-investissement). Des fondateurs ou dirigeants d’entreprises numériques françaises et quelques avocats d’affaires viennent compléter le tableau.
.
La «TEAM MACRON» cherche aussi à établir une liste d’une vingtaine de «poissons pilotes» sélectionnés pour «leur motivation et leur réseau», et capables d’organiser de juteux dîners «dans un cadre privé». Comme OLIVIER DUHA, EX-PRÉSIDENT DE L’ORGANISATION PATRONALE CROISSANCE PLUS. Il a rencontré l’ex-secrétaire général adjoint de l’ÉLYSÉE en 2012, lors de la fronde des «pigeons», ces start-uppers qui luttaient à l’époque contre un projet de FRANÇOIS HOLLANDE de taxer davantage les plus-values mobilières. Pour EMMANUEL MACRON, ce cofondateur d’une entreprise de télémarketing a organisé en octobre dernier un petit-déjeuner à BRUXELLES, où il réside. «Autour d’EMMANUEL MACRON, il y avait une quinzaine de personnes, surtout des entrepreneurs français, raconte OLIVIER DUHA à LIBÉRATION. J’ai proposé certains noms d’invités, que je pensais intéressés. Tout le monde n’est pas ressorti séduit. Mais beaucoup appréciaient la démarche d’entrepreneur d’EMMANUEL MACRON, qui leur rappelait la leur : sans financement, sans soutien, il montait sur la table, disait n’avoir rien à perdre et vouloir défendre ses convictions. Les jeunes quadras de la finance ou de la tech se sont vite retrouvés dans cette démarche.» Autant d’individus qui deviennent des contacts pour «EN MARCHE». OLIVIER DUHA confirme : «Cela fonctionne par capillarité. On appelle dix personnes, qui en appellent trois chacune. Ce sont des réseaux de gens qui se connaissent bien. Par ricochet, il s’est monté d’autres réunions. C’est assez facile de tirer sur la bobine…»
.
Le dirigeant, dont la société est valorisée plus d’un milliard d’euros, parle de «machine de guerre» pour décrire «EN MARCHE». «J’ai été sollicité par LES RÉPUBLICAINS, mais il y avait la même différence entre eux et l’équipe de MACRON qu’entre un groupe du CAC 40 bureaucratique et embourbé dans des réunions sclérosantes et une start-up flexible, agile et performante. Ils ont très vite mis en place un process qui fonctionnait bien, avec une approche marketing : un discours pour décrire le projet, une identification des populations à cibler et des sollicitations efficaces par mail avec le concours des «helpers» [bénévoles, ndlr].»
.
Dès avril 2016, des événements destinés à des récoltes de fonds sont programmés jusqu’au début de l’été, la plupart du temps hébergés au domicile privé des donateurs. Au mois de mai, SOPHIE FERRACCI, DIRECTRICE DE CABINET DU MINISTRE MACRON, s’inquiète de ne pas avoir toutes les dates inscrites «dans [ses] tablettes». Une organisation parfois précipitée, mais cadrée à la minute près.
.
Le 1er juin, un événement organisé chez un jeune patron, dans le XVIe arrondissement de PARIS, prévoit «le passage d’EMMANUEL». Avec un timing très serré : quinze minutes de «salutations», vingt minutes de «speech», vingt minutes de questions-réponses, et enfin cinq minutes de «sortie». La cible : 35 membres de «cercles influents (hors PDG CAC 40)». «Potentiel maximum de dons» : 225 000. «Probabilité de dons» : 60 %. Résultat, «un montant prévisionnel» de 135 000 euros.
.
Reste un problème de taille : EMMANUEL MACRON étant toujours à BERCY, le risque de conflit d’intérêts est patent. La décision est donc prise de ne pas encaisser «quatre ou cinq chèques» de donateurs dont l’activité pourrait être «influencée par les décisions du ministre», comme l’avait expliqué CHRISTIAN DARGNAT à MÉDIAPART. Mais hors de question de s’asseoir définitivement sur les dons pour autant. Les chèques sont mis de côté pour être encaissés dès que MACRON quittera ses fonctions. Impossible, en revanche, de savoir quels sont les donateurs concernés : dans des documents internes, les équipes d’«EN MARCHE» évoquent une procédure particulière pour ces profils sensibles, dont les noms doivent transiter uniquement par la messagerie sécurisée TELEGRAM, et non par une boîte mail classique. Mais dès le lendemain de sa démission, le 30 août 2016, les mails font état d’un «amendement des procédures de validation» : en cas d’éventuels soucis avec les gros donateurs, les chèques seront vérifiés après encaissement.

.
PASSER À LA CAISSE
.
Cinq mois après son lancement, «EN MARCHE» est financé à plus de deux tiers par les grands donateurs, selon un document interne daté de septembre 2016. Près de 1,9 million d’euros ont déjà été récoltés, soit près de 400 000 euros par mois. Mais le plus dur reste à faire. Après la démission du ministre, son activité en vue de la présidentielle s’accélère. Les ambitions aussi. Afin de toucher de nouveaux grands donateurs, l’équipe décide d’accroître le nombre des levées de fonds en multipliant les dîners, mais aussi les petits-déjeuners ou les brunchs. Pour draguer, l’équipe d’«EN MARCHE» s’appuie sur un listing de 3 000 contacts au «taux de conversion élevée». Comprendre : largement susceptibles de passer à la caisse. «L’étape 2.0» de la collecte est lancée. Plusieurs freins aux dons sont identifiés. En particulier l’incertitude qui plane encore sur la candidature de MACRON à la présidentielle, et la suspicion d’être un «faux nez» de FRANÇOIS HOLLANDE. Mais ces limites sont sur le point d’être levées : le 16 novembre 2016, MACRON se lance officiellement dans la course à l’ÉLYSÉE.
.
En dehors des événements en FRANCE, l’autre piste de financement jugée «incontournable» est l’international. Tous les soutiens de la première heure sont invités à ouvrir leur carnet d’adresses. Parmi eux, GUILLAUME RAMBOURG, directeur d’un fonds d’investissement, organisateur de deux dîners parisiens et lui-même grand donateur. «J’ai connu EMMANUEL MACRON lorsqu’il était conseiller à l’ÉLYSÉE, raconte-t-il à Libération. Ayant vécu des années à LONDRES, je l’ai aidé à se connecter aux Français travaillant dans la finance en ANGLETERRE.» Au total, six déplacements seront effectués dans la capitale britannique par le candidat ou le trésorier de l’association de financement d’«EN MARCHE».
.
Autre cible de choix : NEW YORK, où MACRON effectue son premier déplacement en tant que candidat déclaré, du 4 au 6 décembre 2016. En trois jours, il enchaîne les rencontres. Devant les journalistes, il s’affiche avec le prix Nobel d’économie JOSEPH STIGLITZ, tandis qu’il poursuit en coulisse sa levée de fonds avec des événements calibrés sur le même modèle qu’en FRANCE. Dans une scène fugace, captée par la caméra du documentariste YANN L’HÉNORET et diffusée au lendemain de la victoire de MACRON, L’EX-MINISTRE DE L’ÉCONOMIE prend la parole au milieu des convives, dont les visages sont floutés : «Je ne vais pas vous faire un très long speech. Sur l’argent, une campagne présidentielle, c’est plafonné. Vous n’avez pas le droit d’être aidé par des entreprises, vous pouvez être aidés par des particuliers. […] J’ai encore besoin de lever en «EQUITY» 5-6 millions d’euros», lance-t-il, pas peu fier de sa blague de banquier, devant un parterre d’invités ravis.
.
Pour ce déplacement, MACRON peut compter sur CHRISTIAN DESEGLISE, L’UN DES DIRECTEURS INTERNATIONAUX DE LA BANQUE HSBC, chargé des banques centrales et des fonds souverains. Sa présence au côté du candidat était déjà connue à l’époque, mais la lecture de plusieurs mails permet de saisir l’ampleur de son implication. Dans un échange daté du 20 octobre 2016, DESEGLISE est clairement présenté comme celui qui «organise le déplacement d’EM [EMMANUEL MACRON, ndlr] à NYC». Le cadre de HSBC demande notamment des précisions «sur les modalités de réception des donations», afin de «fournir des instructions précises».
.
Quelques jours plus tard, DESEGLISE correspond avec le responsable d’une société de «PRIVATE EQUITY» basée à NEW YORK, pour le sensibiliser à la venue du candidat aux ÉTATS-UNIS. Les intentions sont limpides. Si MACRON vient pour présenter «des grands thèmes de son programme présidentiel», DESEGLISE précise : «Le second objectif, soyons très clairs, est une levée de fonds». «Un enjeu majeur pour les prochains mois», insiste le haut dirigeant de HSBC, qui s’implique tant pour la réservation d’une salle d’une université new-yorkaise qu’en gérant les modalités de paiement des dons. Il n’a pas répondu aux sollicitations de LIBÉRATION. SYLVAIN FORT, l’un des communicants de MACRON, insiste sur les «réseaux académiques» de CHRISTIAN DESEGLISE pour justifier son rôle.

.
SOUS-ÉVALUATION
.
A mesure que la campagne s’accélère, les dons affluent et, début 2017, l’équipe semble dépassée. Comme le montrent les mails internes, les questions des journalistes se font de plus en plus pressantes à ce sujet. En mars, la responsable de la com demande un point financier à CHRISTIAN DARGNAT. Ce dernier annonce une collecte totale de 9,3 millions d’euros. Mais, après réflexion, l’équipe décide de «communiquer» sur 8 millions. Dix jours plus tard, même scénario avec LIBÉRATION : le montant des dons a déjà atteint 11 millions d’euros mais, après discussion interne, le chiffre n’est pas retenu. «Collecte totale : 11 millions d’euros - on communique sur 10», avance le trésorier. «Mettre 9 millions de dons perçus et pas 10», lui répond BENJAMIN GRIVEAUX, PORTE-PAROLE DE MACRON. C’est bien ce dernier chiffre qui sera repris dans la presse au cours des jours suivants. Une sous-évaluation désormais assumée par l’équipe d’«EN MARCHE», présentée à LIBÉRATION comme un décalage d’actualisation des chiffres et la volonté de ne pas décourager les nouveaux dons.
.
Soucieuse de démontrer que MACRON n’est pas le «candidat des riches», la communication d’«EN MARCHE» s’entête également à minimiser le rôle crucial des grands donateurs dans le financement de la campagne, expliquant début avril à LIBÉRATION que «seuls 1,7 % des dons dépasseraient 5 000 euros». Pas faux. Sauf que, selon nos estimations, ces 1,7 % de gros donateurs représentent encore, en mars 2017, près de 45 % de la collecte globale. Une proportion qui ne cessera de diminuer avec l’afflux des petits donateurs en fin de campagne. Aujourd’hui, l’équipe d’«EN MARCHE» assure que cette proportion est d’un tiers. «45 000 personnes ont donné moins de 60 euros», préfère retenir BENJAMIN GRIVEAUX.
.
.
.
L'ÉTAT DEMANDE D'ÉTOUFFER L'AFFAIRE
https://lh3.googleusercontent.com/Cq_MrmkXBqJfVEnv7yUXi8KfF9adK2b2kTx2SfwcImFU0qQXvLLmVdtRl5uKgm9LQxucKLpiUw4g7U3x0o2a5LHwX9JznbCde6XP5-0l8WfZE8cWUXg11e77IcNsyLqTWqRuvyJqT8gO9UI-EmqYvp-kEsQIr7VfVXHvGlMyqQ1BIWznlSXD6_KKaA3I2RBspeMYODxR2znSmSMbRRwYQTFrGe2bxlp2fsZZaKI_yeuExdtMThD9pK2yFH79zDbfbEds_1npyg22dRqu3v_7k1KWdMIV5WWOpuxUYUzsMGc5PkdZyUkJjk4MuJCJpYgN2vqeFJ9G_aZz3CEJjJNMLoW0Sg1Re2BUN4yIPTMi1tLsIH6FOED4ym0RY329KypOE2wNgdBtll9UfEjlDsa-lzCEiuhNX3RS6aqWVSgl304S8TdUJTg47S3CBt2jMRXTT5ZlI_HlTPnFLusZ9JfGSe3t_5Q88j8tLuHIQ1VKur6XOYIvCTlsE7m-yAeE2DtdT0dAmUvgs0ff65MTOX5sVKBww-KgXir7Mol4jaeX2Blh3q_fRVMsRocQM7zMlzg--ijbYTgfrvAURZ1RO9vvqwguPa70acBu1rhAdGajyWRh1V26aVT7aaq2d5hiGXIGdDJ-zS6i8udnAbiAOe2D9oGiG3dSDt5ArOj8qMC_k4g=w623-h796-no
.
.
.
EMMANUEL MACRON EN PANIQUE MENACE DE POURSUITES
https://lh3.googleusercontent.com/AGKVr8-WvG3yOkF4jw0_wCdtx2F4YzY7h-_xdINaDXeyk4GJv7TLQmg5G-sF-rnaCwP47QAKYKDBYpXF7EvBByTGUXuxbG4sY1jwO_dH4j-ZVWDPyutxgUEz0rGqpmYoD8HvgfpKlhn3ljGtbXP-TNDDWfQpYcAlrxnVEOo-vNyCthThnStXnjkbSf-c37jrJH8J0FrODfvhier0iKPH5AR0jqf5qumy77JLN7EuGvCtLojOXi1sSWZdfzRqrJGtiJUJWW9vXGglfIAer-D06HP4mt08jpSJboYPCSt-heIIyfz3g7evBF9uSQ9WD0lJbzV8yuaHQ71IuNVtvFPf31ga74MpiDE5jWMmNBRNR6-uF0dorleiKn9Qcg2iukIZ8PzIjQd4vaykm7tFMomyjEpXyKsjYJ0h8PowDvGWutElOJjx2rFuUeAsTffdOBk1I3vApbhINp1JKvnHwgz0dBYEnd28vAUzV1zdYhJ0vCxuu-yXOY9UPJg7bhsV7u_hdnG3_qUegknjOW344Wz6jfLtpRDpsnVyN_kE65e9A1dmoiA1mUqnb3j94pwM-KAz2EXFf1spIOP7QDswEvUR3pWPlBZMrhJVrJpYzkS1KPAfsz2lubebJxCC9XpYmshgMKPbZ8YA9A11r6O6ilhh3GW5jlDILO4eu2Go0Q0t9_A=w360-h640-no
.
.
.
QUELQUES DOCUMENTS OU TWEETS
.
ILS FINANCENT «EN MARCHE»
https://lh3.googleusercontent.com/VtSTMQs3hsaw99NhLKkfaxPCBe2lOUugBE5irhp0qwGq391VAaqKS5m2VbYNsLjd0Yi2FyrI4euwJ_AZgPJ2OFMMJILLCANjiuWzLmWkSTiJBNPjxSGx8GFY4RRF95kLRzQYRoy7ka5P4V_r4Ab2_EJBqh7McpQyDhJ_ESScksFGbLNQ7qqhgeNeJvhhusZAaFPaY4zSgVHOjsvJg6xbd17AuhteuU3BnZbDNpQePJNNmsPgfNufJ0B3B5E4UeBUafbLiTaaljXHJQF1uvqNTCexYG3wi5tBntzgyhS7U99pR6ErJS30VSjOVZWagUw9AzmPr3FsodqGgzECy9torXjpjgBOMOWsKjzuCOD-Dyd2v3X1Nb0ycnMFIxIZAMa3n7PTCW3rKcHjrWm3QkaTKMQwo_UYJXBcCGubvQJr0JTRb3khzknSgOrRUanMxIvXtiVWg5FKH_Nry6EXHmLFTRit4mN75BTlOcC0pii9kVgZQ-rjCTO4q2iZQSjLDauzvZ2ucc4u_vhHWr9K1e5WEapmjxXxd9yNYMt2-R9OrnLJhDebx0Y5L5pZoexaXPALqwY4OS3Jh-_DNbhJBmVwNzQJXXQ1Ta6J0NZN9ZrImTMrnnMEnXmBjKDotA5QZUU4QxMTA88bHk8SGHczzrkFxA_C5_nCrYiGsMfSP2v6Vbk=w580-h266-no
.
.
.
EMMANUEL MACRON SOUTIENDRA LES GPA ET MPA
https://lh3.googleusercontent.com/H03Y_FBfRXwoj3PBiBfXqI46Nxg9Yz8kp90yHOcFVSsL1URSmc6--wGCuGuxebb-X7kv9mjq73_b76H3H9AiGykXaBjzp6awtMtf7lgsLuNZNu-1lvm9FiJ2B33mxc1Xpzg_968SrefDzZw3E7gSP5jYi6EN6B2lBf2vmx8LZVt-i7Y9H31swUL0BirTQAclcZsnjFOYERP8PzoRmNa52H2tjEycN5yfNAjJEbAyWmNG1zfnTgFnsu8FoHZA3KaQIJAyNV_5aXQ7mplILhJnHwoftvyESFjlGTixhNh_YmEZeBQ3v8Up3GrZF1MOf2CWUuXL1-bT2Ca_lGwX6y43dNxZai19lFgssxe-mPOOW368tuezxig3Oufem9jNQxc2sMLHqERNkYwNeZbH-oyxeUtcipPe2vSW3LF9doLsW6JEqjCQbH0MN-l6CKvbJ6wlUc9FDAUO0oMGdbVdXL4La3teM5Z9jD9CKIia6PVnsqHmjqNkLc8gtOoJ29O_uHmUmrlqkmZ0vUe4L_MiLVlSFINJK25P9AfftZDD4Tm0gN7bxzapRz_Y4fWnKzeRhuIqdaey1gpoRHzWygSKv9woPLosCUIOCnpEbw1UZ9Rx5hK9Cf-gaIvfrBGvhRqWCec0sHwy78vb1hquGz1f_ZCIED4Ra78p8EFT_tt_QNlrDWo=w572-h436-no
.
.
.e
D'AUTRES DOCUMENTS ET TWEETS À CONSULTER SUR LE SITE SUISSE «LES OBSERVATEURS»
8 MAI 2017 LES OBSERVATEURS
.
* Le système «EN MARCHE» et son financement pas très clair
Les donateurs
Financement de la CIA
* Une taupe chez FILLON renseignait MACRON, qui lui, avait des dossiers sur SARKOZY
* «EN MARCHE» connaissait avant l'heure les révélations sur «L'AFFAIRE FILLON», le nom de code était «Martyre»
* 240 000€ pour laisser des messages vocaux (daté du 18 avril 2017)
* Les emails montrent la stratégie de l'équipe de MACRON lors des dizaines d'appels illégaux d'avant le premier tour
* Fuites de documents compromettants sur MACRON qui compte laisser mourir les Français du terrorisme
* Les sympathisants D'«EN MARCHE» traités de «crevards» par la direction
* Le mot de la fin du DG de la campagne de MACRON
* Un des membres de l'équipe MACRON connaît M. TOURAINE. Ils se sont aidés mutuellement pour leurs discours (relectures,etc)
* L'équipe d'«EN MARCHE» avait préparé un communiqué en cas de décès de Jacques CHIRAC
* Des livraison de drogue à l'ASSEMBLÉE NATIONALE ? Ici l'on apprend que MACRON achète de la drogue «CRYSTAL» à l'étranger
* Des salaires hors normes: 8312 euros pour 15 jours
* Salaires mensuels net des employés d'«EN MARCHE» : Directeur Général : 10K Dir. Aff. Générale ; 5K Adjointe DAG : 2,8K Secrétaire SG : 2K
* Un virement de 64 650 € a été contracté le 22 avril par le trésorier d'«EN MARCHE» vers une étrange société nommée «DUSHOW»
* Oui, MACRON préfère UBER
* MACRON a-t-il encore des liens avec ROTHSCHILD ?
* Budget des sondages 2017 chez «EN MARCHE» = 400 000 €
* Le comité «EN MARCHE» aurait organisé un cocktail à 10 000 € en plein PARIS, au très luxueux restaurant «LES ARTS»
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/H5R3dwuCBNGrqe5bnB0qaaThY0vS2z3B_iX8k-quw0b6myiE1iuV48do1FEqWC56zO_-kOF11gQ7K-fbgGF1gs-KFhfelaPDw35r1CeRrWABxVLiIfBwWyOXcMRJx0vdG54tsn5v3EeLMc-2b3tlPi-bEaGraZO0w-xRdOoEYNgnTsi91iHbjvIRAlAlKbLoRI8gPBrIBLl5w-ypy1DOHbFg9Y64ePyJvR_d-k3s39GpFFgGWhDjDDiHgFGERtY7ScSaBfCMdnHHNhI35iY7ctLtGJraF3WetUBgaEShQVjkP3vyb_V0ha1W0_wdvE9bISAkN60xDw7XkqA1RtVQbu4S9qX9DidFzb1BRFgwFfxZh2W0xNmlxbXDy5n9ceCNe_ml-6s2xSd51vD59EjHtqaTHKmAeq-i0k3OG0x2LAh-BT2G7SDh0byedAV1XuQympGvzoH2dR2SSDhPwyRkg7-J1W2FHbBTcsqw-4aY1Sn5bQBXHe7hI48Tz-u2WBPDiORhPo8t6vsdgGRft8Ly4KW1e1W1M746bHsNuKgcBB0iITELS21q1Zi-ZBiaZcf3EqNqACj8JS6JqV9uQJjH5jMhPSaPs-0HXUcg44VixLZk_Fsrr6DRuwdumpOATK3BMVOKj2DgXhLBIv5ytZTuLO3u_O2Gr7zfcoxKLmZeXMg=w280-h194-no
MACRON LEAKS : ALAIN TOURRET AFFIRME NE PAS AVOIR ACHETÉ DE LA DROGUE
10 MAI 2017 LA VOIX
.
SOUTIEN D'EMMANUEL MACRON, ALAIN TOURRET FIGURE DANS LA LISTE DES PERSONNALITÉS PIRATÉES DANS L'AFFAIRE MACRON LEAKS
.
Le député de la 6e circonscription (VIRE-EVRECY), ALAIN TOURRET vient de porter plainte. Il fait partie des élus piratés dans l'affaire MACRON LEAKS.
.
Quelques heures avant le début de la réserve électorale (qui interdit aux dirigeants politiques, aux militants et aux médias, de parler de l’élection présidentielle), vendredi 5 mai 2017, les mails de six responsables d’«EN MARCHE !», le parti d’EMMANUEL MACRON, ont été publiés sur INTERNET. Au total, plus de 70 000 mails et documents. L’affaire a été baptisée «MACRON LEAKS»,
RAPPORTE NOS CONFRÈRES DE NORMANDIE ACTU

.
Si une partie des documents publiés est authentique, selon l’équipe d’«EN MARCHE !», l’autre est frauduleuse. Parmi les six boîtes mails piratées, figure celle d’ALAIN TOURRET, DÉPUTÉ-MAIRE DE MOULT (CALVADOS) et soutien d’EMMANUEL MACRON.

.
D’après un des documents publiés, l’élu aurait acheté de la drogue sur un site INTERNET.

.
«UN ACTE DE MALVEILLANCE»
.
pour ALAIN TOURRET qui a décidé de déposer plainte pour
.
«faux et usage de faux, usurpation d’identité informatique, diffamation et diffusion de fausses nouvelles et bruits calomnieux» dans le cadre d’une campagne présidentielle.

.
Dans un communiqué publié, mardi 9 mai 2017, en fin d’après-midi, il a précisé :

.
«J’ai été victime du pillage informatique du mouvement «EN MARCHE !» avec constitution de faux et usurpation d’identité numérique visant à faire croire que je me suis fais livrer des amphétamines à l’ASSEMBLÉE NATIONALE».

.
Le PARQUET DE PARIS a ouvert une enquête pour comprendre les raisons de ce «hacking».

.
Pour l’heure, on ignore encore l’identité du hacker, et les spécialistes ne souhaitent pas de faire des «conclusions hâtives» quant à une implication des renseignements russes.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/dTPAlqhrYq6lTIap2m68dtzkwexItwSmO8JPOkMMmWstSVsn-7BwESr6xoORn1AplVuppnBOB7gL2290T6qnU5rVH_0dEQe7slaDqfQJ8mAVlNjxa-GzR4F8sofh53DjJ-9bfYWZRwwxms3sgyBthbxaoWx7NOUpQxT2dRXj-GRoeA4hI7tfevt12xtMrC5SertOvoufUFkTWblu3ZBXN5IXS3hzvngryGpDKEfsOGSwPMsvWjg9leHeBlSyhgmQ8-3VKhjZXn_zJFvV4QsJZjqVyKRtDRv5NDlb-5X7DjasnG8uwwFOd0_n7lVRsS6j2YAbxnmmVFxJjuCfXTXxrTsBlwEiFkHb9doxkzu7cRHc1gZZ11Fy2mrBZbnwtWAJyUHl-4GZ5bBWgdy23WCjZ9x0ZsBSY3ObWAOkdhPoIx16zKMW9mT6SoF5ACwy5R2Cq6UQ8ePovnBC2vUDwDISTNjti4RhjsssI-53s7wFljV16QhjZzdnmmzXAAj3aICOmGnKtg21QQFWvCiW_n13BZK8Jrj5bjshgBsrtTDGnGX_wSnsyv_JY1aSFApjedn85dv1bWRQt4vjGPYY2FE6V_AhtMeYJxF0GXoNvqEPQgVMoCmfwWGWdDPo08FHmi9sx7N3TBoCf_jTIGWaTrIIqairW3vJBvlZSSYeL6an9X8=w280-h313-no
JEAN MARC BORELLO «LE VRAI PATRON DE MACRON» SIX MOIS DE PRISON AVEC SURSIS POUR AVOIR «FACILITÉ» LE «TRAFIC» ET «L'USAGE DE STUPÉFIANTS»
7 MARS 2017 / LE POINT / VALEURS ACTUELLES /
.
RÉVÉLATIONS. PILIER DE LA CAMPAGNE DE MACRON, JEAN-MARC BORELLO, LE MONSIEUR SOCIAL DU CANDIDAT, A ÉTÉ CONDAMNÉ À SIX MOIS DE PRISON AVEC SURSIS POUR AVOIR «FACILITÉ» LE «TRAFIC» ET «L'USAGE DE STUPÉFIANTS».
.
Surnommé «LE VRAI PATRON DE MACRON» (LE POINT), JEAN-MARC BORELLO, 59 ans, le plus influent des neuf délégués nationaux d’«EN MARCHE !», a été condamné, avec plusieurs de ses associés, à six mois de prison avec sursis le 16 septembre 1999 par la COUR D’APPEL DE PARIS. Motif, selon les attendus du jugement que VALEURS ACTUELLES s’est procuré : avoir «facilité l’usage illicite de stupéfiants, en laissant se dérouler et prospérer dans les établissements dont ils avaient la responsabilité […] un trafic de stupéfiants constitué par une revente et une consommation visibles et notoires d’ECSTASY [une drogue dure principalement utilisée dans les milieux de la nuit, NDLR]». Le même a, en outre, été condamné solidairement à payer 900 000 francs (137 000 euros) à l’ADMINISTRATION DES DOUANES. À L’HEURE où MACRON vient de dévoiler son «PLAN DE MORALISATION DE LA VIE POLITIQUE», réclamant notamment l’impossibilité pour un élu de posséder un casier judiciaire, c’est l’un des plus importants piliers de sa campagne, régulièrement présenté comme «ministrable», qui se retrouve visé…

À l’époque gérant du célèbre nightclub LE PALACE, à PARIS, celui qui est aujourd’hui à la tête du GROUPE SOS, «principale entreprise d’économie sociale et solidaire française» (15 000 salariés, 800 millions d’euros de chiffre d’affaires !), s’était défendu d’avoir été au courant de ces trafics. Peine perdue. Le tribunal a, en effet, considéré que «les éléments matériels […] rassemblés permettent de considérer que M. BORELLO a eu connaissance des faits de trafic et de consommation qui se déroulaient dans son établissement». Le soutien de MACRON, poursuit le jugement, y a même «consenti» pour des raisons financières : «En fait, M. BORELLO apparaît comme le gestionnaire d’un groupe commercial […] dont LE PALACE était le «vaisseau amiral» selon son expression. Ce groupe avait besoin d’un chiffre d’affaires important que LE PALACE était seul à lui permettre de réaliser — la relance des afters [soirées qui se prolongent toute la matinée, NDLR] a fait partie de cette stratégie commerciale. Pour y parvenir, la tolérance à la présence de dealers qui étaient en même temps des «locomotives» de clientèle était nécessaire. M. BORELLO y a consenti, implicitement sans doute, mais effectivement»

EMMANUEL MACRON, LA GRANDE ILLUSION

Celui-ci peut d’autant moins nier connaître les ravages de la drogue qu’il fut membre en 1982 de la… MISSION INTERMINISTÉRIELLE DE LUTTE CONTRE LA DROGUE ET LA TOXICOMANIE ! Quant à MACRON, il ne peut ignorer son parcours : les deux hommes se côtoient depuis… 2001 — année où BORELLO fut, à SCIENCES PO, le professeur du futur candidat.
.
.
.
LES HACKERS PRIS À LEUR PROPRE PIÈGE PAR L’ÉQUIPE MACRON
10 MAI 2017 TRIBUNE DE GENEVE
.
Si les MACRONLEAKS lancés la veille du second tour de l’élection présidentielle française ont fait «pschitt!» c’est parce que l’équipe de campagne d’EMMANUEL MACRON avait anticipé l’attaque informatique dont le mouvement «EN MARCHE !» a été la cible. Selon MOUNIR MAJHOUBI, en charge des supports numériques, les hackers auraient été pris à leur propre piège. Conscient qu’il risquait d’être l’objet de piratages informatiques, le mouvement créé par EMMANUEL MACRON s’était prémuni en créant lui-même cinq boîtes mails faussement attribuées à des responsables importants de la campagne. «Il y avait le responsable financier de l'organisation, des personnes qui travaillent dans l'équipe politique, il y avait des personnes moins connues du mouvement», a expliqué MOUNIR MAJHOUBI.
.
Comme attendu, les messageries d’«EN MARCHE !» ont été assaillies de mails garnis de fichiers piégés. Du «phishing», une méthode éprouvée qui permet de s’introduire dans les systèmes informatiques. La contre-attaque a notamment consisté à nourrir les pirates, en leur donnant des dizaines de faux mots de passe et à les renvoyer vers de faux documents ou de mauvais liens pour leur offrir sur un plateau les informations qu’ils escomptaient utiliser pour salir la réputation d’EMMANUEL MACRON.
.
Plusieurs observateurs attribuent ces attaques à l’extrême-droite américaine et aux Russes. Le NEW YORK TIMES estime que les équipes d’Emmanuel Macron ont été beaucoup plus «habiles et ingénieuses» que celles d’HILLARY CLINTON. (TDG)
.
.
.

08/05/2017

ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES 2017

ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES
2017
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/MznUiGJ4rTn6G3TvefvD6qSKZvc3C4YXpJEw-m0tApKyqwzyZjrcKmG-iwbAlfsKZjD0CK5D7032lZxwxdZ8bUCrAAOpyvHsqOLxkE1MHT3d1FnptRf7VnYpMJ3DTdhxFPai1EZ2xuBEeGQv-6U4CTVfMGPKH1Bk-_X7ixNnOFt0IkY1EbntEatHf1fg1l-NlhUYrUkm1sXNXxTZ8lnclQI8YsnWLxwokXhZCttv0Vf3CK8VdHYieefEHcFTZ875pxBmeXuTZPKbNMfcTbh9QyWPCgKmwlqqEvRrkFopAYcTAGeNKAqdzBGENwx3XAlxfB2rQ8yCyX4yfKZsSMpEVARTGFuyu8XuMxRStSNN9zQHTq9dcMR86cv513mkDfg-CJEpaxE1T6hlsicS2ZMom4VmmemQzfK2Rqa3gHpVb1RKwF1BQjTkVjC_j0da4wPmwGkm8CKjsFMDsnoVot7TnzxA_2TnkcEhyOqJPtbjecR8ON64sp0oRfI5bDpc4hFHeD4drgsFZTfr2qluVGJMe-SC5Bqym6JTOnTd1ew2he7C6vc6H5imETigDZ2K0541KVbBbN99KO7huw7iIL3QfNwgo5i7H6-o_Xogd_2j2VKiqOQLi3XvCearRyqaJsvuWMlEyJckRB4RcY-NfR0q9YNDSav3jxy0-lOITOw5y0s=w720-h811-no
.
.
.
EMMANUEL MACRON
ÉLU AVEC 66,06% DE VOIX 
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/1llCoYrKdlm3nj1LUnGC2VKU5Iaw9j4YAjo9NB1drDFmd3z1ZXB6LktNKik6MuA9yyUyB6hgOVdooWGQM0LfgFoIAmb6LSPM85B81Gq4w-jGAlhtaOxScp62LkAGB8y1g4oKrzgdUkRT8p14ZxWCCLtFH4N_XK2e6f402pq6_gJU35fZ_bG97bKGVOmsQeZSYBySR1X5kGf4BAZNS-aVpH79J1gdATmaM4qQwJ5wfFdF7vMNmoKorMhYgC0OQP42wVxtqyPzmDQJx3E1IzII6Cu36c-Dr8LKqnPDdkFGA0jJvoYwrNNT9kfATFoO6f2-JCMPIfoAAgkwQ-4IkpEKGdDVQfYMH5ctXHIMDRHj_007CrHO3u5HN-H4m3n9xMVm1UgzbNZdKRoMMAE7rQPvxJ1qFh0a-Zb5OuP05tiVNnIxSqJQg-sAlAuhq8hWIiD9KI9BNhS2IDydPud7dyu-pCYcn_4WQQ3RxWUIP9_mSfhdWJ800nZDPNQ5_yAw_Zq1PYyFuroYnp0fzaCQGlumhTtss0Bco9rmujBJl_ud-aTNvoqH5BJ-kHuDuZdl5kboTpXyOX9M7Rp74qIysO-fs4nC7svNkogOpWwHlBuGKhGiVjhYrdoIT1iDdkGZTe09asXoUyRwGFs7lfnYuVUi_qiFudj6fUpvqJkF4g20W40=s250-no
.
.

https://lh3.googleusercontent.com/wkpwxb8zxYqmvy8Lmy_OmnQN-aYpDN4SRfVvUab1ZBlyDbTQzVB2sE91DDGZiOUpCX6F4jV5crq4W7nYJIeGXD9gNpfiv8lC1Q5Q_36_vxQUoHUKrjyZWYEXFKL6mDWdrbl42oe-IEzIFbCk9iiAAra2zfDOkeLH_-JVzKoh546YrnVP9XoAPUlH0pRoAjHIDrPdrRLwVVQgTprmQ4jaJGdpil6l2RHdv_tiKzc4Xxuz_KX5ozi09u8UeCuLbr5EEZgbzE683eYuW6RTztBoeg28XgX-qhD_uxgGX0-vhv2gtN0aMwsH_dXHGR6Qx0hc1RTHRsynqPLidS__6hYX3nFR7kPEE_zmqJjiBHYHoRr2_rQoYH86AtuyTA9w7OtuAbHz_AM0k8H8pul2rE4FB1ndCkd5qGmW7a6n3GteTlgawNPH2HRWnlKk2FFp4Bx8Y2zATy1_ZWX8A0-pVeZd0etYUyycxEtLEYWRZ-yJPJwzNUTlUJukfsL6JZyFrpfZpftnqT7k1qKffm0sVYyqqdOYyN_R5180PdRJKvXhCNLBooYnqOWWk-fpDXPsb1-a9K4HPHxD4RsA4WoVrgHCCxPxJA3L744hLTPElmiipIG1a_AJtl1EZfSCWbO_OwqvqytVoKhx8raJDnG9UCovCG1GwCkS_61nkVWnftoB_VA=w580-h409-no
 
.
.
.
 
https://lh3.googleusercontent.com/c-ts4swUQQWL1LluXeVxjqnxF3pZ2q_U4BZyKRAZIPEMpHhXYkPHZnNIOqvuJpoEF3HBOxXUuWtW8mIw2XAxWIyfuwtrYt8munqZ4hYPwk9WeK5dlO0ddnz1PW0IOwgC-_e5rWC2jl8LNwS8tf2Ykv3kjzwzaEM0YqAOZXBnpGIPP08rmdlvNCxs7OJ09ry4EjSITzco83NUtcOtHIDYkvyUvCj3_RRRbT215leZlqCdIo-f51BNB6JpyrgbSjb7vc2ZGgxaas19Xqip8XTQxj5hY4wtTNE7bKpgVzYmmFoSij_Ll4rVJGM8YkBFBflztTWz9FWeOoE5EQ6appkfe6ZPKW4hVXY2_SUEj36_dl95KwhXvu8ssWRuTAG1Vprdk0QDk5U4hcNqrhjLhFggD0aB5SZPhh72YVdrxkU2iKen1xBwtd-ycOZa4NhiIIn22IdFSqbimmB1RqUqzrm3Hxvtcwhu6E16MA111_P7NRO5yH8u6StFJXMsfPZS_c4-46mzT-tSH-PInljkZ3KF4V6OJ6LSY-3lSh_DxgbW7zIwt6FFm4SZU6HdB12HtVdUz50pp7uL7OJv8DiAhCsMmD1tz2IQ4xZ7hnrzGDdLdtZ-U-5TwH7rivvYctSfx8qlzqZ_XESbLqI1YrTvoHbV7xvEscQBnVtDWPyFp3mA_1k=w580-h412-no
.
.
.
LES DONATEURS AYANT PERMIS L'ÉLECTION D'EMMANUEL MACRON RÉVÉLÉS DANS LE MACRONLEAKS
https://lh3.googleusercontent.com/gLPFFO2X8Z8_j-mBdyBnTnoNrOgr5PjYXv5GMskr-Vop7OUpw1LXF3YAVy7DbDm1ZyXdXYG6KhN9Xb9Q61KsTrudrEt6dltfKDa5XylBhM2vhgyrVZ-NrjJ4RpFLR-bjIHExY62R-2YI1WKmTDqX6VTdXPFtOS6KsZeUIlRLHfxdvtLivxhoBC3QeK_2WzaDzzuYqKmSgTxmyYjpA7b032o2FdIZEfESzuVdU738KTydk04OFtr9yVekC7tzn3yR0QXAMKVQU7Mi_kueJU8ryiOONB9yZnpTmkJIH3Au5gk0yD6srgtZSRiMgzS8DoOEVP9L3_pYD-Du040iHI-Gs2BLlMNfp8dxpD0QETMSrHrYKsKhYnXohMWzEbrBF9bg3CPga1h91kJuUKy8o6CMr1DnAphYuNdwucmbT1_Rw6NlSBERyx2yizye5kWyDP7u6iVnN00An9-1mtO-N5Rq6XByV_uicNN967pHNjVsn2FDWFzuNIYwch1skr6bCqpg2OFo72NM0z5mbdk7vn7Pki0kWpG-nd1UQG4XKeJ3G9rMsbspRr7jZsbnrpfGY4wscgg78ZdDFKoQYo0Jh023BIrOF24BO2pzWdyRYqc7SIiHmZmTTIQ40lLc9coObaWFCbOvdkYTrJbW0nSo8n4F0Lb0S7U_cDqO8IhcBsrsljE=w580-h266-no
.
.
.
MEMBRES DU GOUVERNEMENT MACRON (BILDERBERG 2014 - GODF 2016) NOMMÉS PAR LE PREMIER MINISTRE EDOUARD PHILIPPE
* ÉDOUARD PHILIPPE 1er ministre BILDERBERG 2016,
* GÉRARD COLLOMB, ministre de l’Intérieur, GODF,
* NICOLAS HULOT, ministre de la Transition écologique et solidaire, GODF,
* JEAN-YVES LE DRIAN, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, GODF, LE SIECLE,
* FRANÇOIS BAYROU, Garde des Sceaux, LE SIECLE, GODF,
* SYLVIE GOULARD, ministre des Armées BILDERBERG 2016, LE SIECLE 2015,
* RICHARD FERRAND, ministre de la Cohésion des territoires.
* AGNÈS BUZYN, ministre des Solidarités et de la Santé
* FRANÇOISE NYSSEN, ministre de la Culture
* BRUNO LE MAIRE, ministre de l’Économie
* MURIEL PENICAUD, ministre du Travail
* JEAN-MICHEL BLANQUER, ministre de l’Éducation nationale, GODF,
* JACQUES MÉZARD, ministre de l’Agriculture
* GÉRALD DARMANIN, ministre de l’Action et des Comptes publics
* FRÉDÉRIQUE VIDAL, ministre de l’Enseignement supérieur
* ANNICK GIRARDIN, ministre de l’Outre-mer
* LAURA FLESSEL, ministre des Sports
* ÉLISABETH BORNE, ministre déléguée de la Transition, LE SIECLE 2015, écologique chargée des transports
* MARIELLE DE SARNEZ est ministre déléguée chargée des Questions européennes
* CHRISTOPHE CASTANER, porte parole du gouvernement, Secrétaire d’État en charge des Relations avec le Parlement
* MARLÈNE SCHIAPPA, secrétaire d’État chargée de l’égalité des femmes et des hommes
* SOPHIE CLUZEL, secrétaire d’État chargée des personnes handicapées
* MOUNIR MAHJOUBI, secrétaire d’État chargé du numérique
.
.
.
MANIPULATIONS POLITIQUES AYANT PERMIS L'ÉLECTION D'EMMANUEL MACRON
8 MAI 2017 LA REVUE DE PRESSE DE PIERRE JOVANOVIC /
.
* la modification des règles d'équité dans les télévisions pendant le premier tour, voté par le PS et l'UMP-LR en 2016 oen toute discrétion, permettant aux grand candidats d'occuper 80% du temps d'antenne
* la décision d'avancer la fermeture des bureaux à 18 heures plutôt que de laisser ouvert jusqu'à 19h ou même 20h et cela afin d'empêcher les retardataires de venir voter à la dernière seconde
* le dossier FILLON et des salaires de son épouse sorti pile juste avant le premier tour
* le dossier des assistants parlementaires de MARINE LE PEN, calculé pour sortir juste avant le premier tour
* environ 1 million d'immigrés ont été naturalisés à toute vitesse en 2016 afin qu'ils soient inscrits sur les listes électorales de 2017 et pour qu'ils puissent voter.
* environ un demi-million de cartes électorales ont été envoyées en double permettant à ceux qui ont déménagé de voter aussi bien à l'ancienne adresse qu'à la nouvelle, même si c'est illégal... Allez vérifier !!!
* dans la ville de LYON dont le maire a été le premier supporter de Macron, des irrégularités ont été constatées avec des votes qui disparaissent pour apparaître ailleurs.
* la décision d'effacer des dizaines de milliers d'électeurs dans la région de STRASBOURG et ailleurs, ce qui donne maintenant lieu à des procès contre l’État de la part des électeurs légitimes qui n'ont pas pu voter
* dans beaucoup de bureaux de votes à l'étranger, seules les affiches de MACRON ont été envoyées
* plusieurs lecteurs m'ont rapporté des irrégularités dans leur village où les résultats, validés et signés, une fois envoyés au MINISTÈRE DE L'INTÉRIEUR, ont été... changés !!!!
* des petits candidats comme FRANÇOIS ASSELINEAU ont constaté la même chose en certains points : là où leur candidat avait remporté 8 ou 10% des votes, le résultat donné par le Ministère l'a ramené à 1 ou 2%
* la loi sur la neutralité de la presse pendant le week-end a été largement bafouée, les journaux appelant à voter MACRON le samedi que ce soit LE FIGARO ou LIBÉRATION
* des milliers de bulletins MARINE déchirés ou sans bulletin ont été envoyés aux Français... ou avec deux bulletins MACRON...
* l'interdiction donnée par l’État à la presse officielle de commenter le MACRONLEAKS alors que TOUTE la presse étrangère en a parlé et en parle encore
* la décision de FACEBOOK de sabrer des milliers de comptes favorables à MARINE LE PEN ou anti-européens, alors que le même FB laisse les comptes de djihadistes dingues ouverts juste avant les dates d'élection
* la décision hallucinante de TWITTER de suspendre également de nombreux comptes de «patriotes» de manière temporaire
* l'intrusion d'OBAMA demandant aux Frenchies de voter pour MACRON !!!
* Et surtout la décision super bien calculée par HOLLANDE de faire tomber le vote du 2e tour PENDANT UN WEEK-END de 3 jours.

.
LIRE :
.
* FRAUDES ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES 2017
.
.
.
.
.
UN «DEVOIR DE RÉSERVE» AVAIT ÉTÉ DEMANDÉ PAR LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL ET PAS RESPECTÉ PAR CERTAINS COMME L'ÉGLISE CATHOLIQUE
23 AVRIL 2017 L'EXPRESS
.
«Depuis ce samedi à 00h00, les partis politiques n'ont plus de droit de faire de propagande électorale. Cette règle s'applique aussi à tous les citoyens, a rappelé le CSA.
.
Un samedi étrangement calme. Alors que la campagne électorale pour le premier tour de l'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE s'est achevée vendredi à minuit, et que les médias ont interdiction de diffuser tout nouveau sondage jusqu'à la fermeture du dernier bureau de vote, même les réseaux sociaux semblent s'apaiser.
S'abstenir de toute activité de propagande
.
Et pour cause, cette période de réserve instituée par l'article L.49 du code électoral «interdit de diffuser ou de faire diffuser, par tout moyen de communication au public par voie électronique, tout message ayant le caractère de propagande électorale», rappelle le CSA. Il s'agit de laisser l'électeur faire son choix. Sur les réseaux, les nouveaux contenus polémiques se sont donc faits plus rares.

.
Cette interdiction ne s'adresse pas simplement aux partis politiques et à leurs militants. «Les citoyens ne sont pas non plus exemptés du respect de ces règles. Il est donc préférable de s'abstenir de toute activité de propagande la veille et le jour du scrutin», enjoint le CONSEIL CONSTITUTIONNEL.
.
.
.


https://lh3.googleusercontent.com/9-lXXShNxudYcBtSB7D2yUgzRaABgjJKzXg-qf9YVX3nrP-B1V2rMQNlGnOKY2WvJZSQhacdIz42RuBKSGVDNW7U_VFWeUa8p4X8p0pub8UDOkIG-Yhg6EC4NJ1mA3lyimBdcyrOpZvbfWsNAaAC-55xNQJH6C4fCrrSpbFuu2fp2lBJgFKdAsL6g7IjHmaGXftXVVRyAzKUGng0AlL8Sh1mTV-Yh-wG_azWon3afwvHnZJ8e7G6zSBg7zjYjkZ6z5e3PffIT9XA5_N-z7re7BkYKFvEvRYx5C5mmBc1Y6tYemm5KB1yp0TA8GydTt9EolPooyU-j0rzO8oASbDK4HpMCpVMRbu2I6hQHbD8RCLoXpNNum3B0QpX5QGdBCX0b5yt5EegCLKAxSgzg_jqZ5JCeTGbrAWSy2qq12wvWn9b04whP_blDtw2Ur07jNCmlh2OfgZKHMY0H5sjE-175rIYO4HK3c0a1wRd4Of6MM5pgovqQMJVuRB2fNYFzTxSrGdM3LH1cQsp_dzRSVODZLS2XL2DGdkHkfJC7RKF8eRUhIr2RI6kzvoUCoMkD8jnWCykUx2KEDQkPKXlGykTB6nQ9Y-RKtIovEL8wlvgvntUGD_DUrLEsoMTwziB4Rr8_Cnpql4SV1X1RLMAi6Pszz8lNo9m3FxCA3rvjPsSKm8=w280-h172-no
L'ÉGLISE CATHOLIQUE [CARDINAL BARBARIN] AU SECOURS D'EMMANUEL MACRON FAIT DISTRIBUER DES TRACTS ANTI-FN À LA MESSE LE DIMANCHE 7 MAI DANS LES ÉGLISES DE LYON
https://lh3.googleusercontent.com/ZPTZTIm7S3PVvnG81v0V__VW5FwOPtwfIjYUZrXVdCeQlriUkbxLFSNBBwa6fV1-0xnCCvVhR3eJz0N1icO4q86Gi0LavNGYZMD5-DffXEDJb4a70XfK2MFYNcHIN-xWOGTZt3eMvnL_v7B5I8ENlEdiH4C5TMNfl0RGfwxktyf2xWYKVXzfljdqUZ-mL8YRXFPOENiAeiDeBclTkKmczIguOQxMrdzZsc-EPxnzNOzP4vsoAGLiPvlQqxr-eNmBkKvNxZ6dwANRGuWnnp-rJt7ZlTe9pOlw6Kb3MU-abKNcZXgpGddzh6mhDnnFr0vT_-Whl-Xwycjd85WaUHXKmlwh9Q_PmsN5b6iN1N9Ma-9hed3cpPJNds50AekdzAWDKLTWksfKc1OT6gAMcIjHz_70iPveX_ohUT8lN2_KYo-KkRj-3nGcun7BhHzeBhw4smoL_ePkPzIaku7OWkKHR2EEgLzB52eyCR2V6VAnce-1kPtyFuk-qEnRiyDSpwKd8Q_p9NrfHsvj4Fj322ClFX-uFr7b_rhXn45TwAUi0hBpKrihWA3Ys4QMZU7GAhAoQ3Jgy-rRTXNdmS_PqcAngmzNpkDN8vumu37M4mCRvKhCOAwpXFS_8zgHRh6_mhtimgRwxKsaFrY69VMUs9_375L0i5OtfYDpl8Lbv73MRpU=w580-h789-no
https://lh3.googleusercontent.com/7to84uF5XelF94f0kpDAaUuEvt7_-knUuLNlCHxa4xFMf42cnUbmLJee_v5B5KSPTKJQPH9SVSw55tESyz_hAqdBin1D_hZjab4SjdQ23jsPUDHkj8UtUN4oModtfF1l9Qj4iifseXtZdr_WDZXbav9lOB6xZbbTP-wTL7eVj-CwZoWrIiyPJzzMRKDSRSxMOUwTrsvoN__QItYqu987c0u7RM3NyQ2QHm6Kez7qVGtk5X_gI8OqGnoi2c4iSQmZD2iaB-DH7yBM_w1QkNjqKQrArHKBGiN0oTebI-paI3UPP4c89A_g0v2rTigsaiyusDZch7Gwi0c3BLpQoApY_AyZ4gRJFSrEiLyhA4qhDBJh7Jb-a3vPwP6XnHcG6FOWCXHbVcfF0VrJ_Drn-iVsE-Sbuwrv3eAms23ar6FNeKtOqeCaSXueART4Edf5V9jG9A5UtofY0ya1AH-TH9NWknKh9HG8wYuWo8yxWuFYL4mjoxi8b7Tf8f85xi36peTuXlZWKtQ0DbwYqMDE6s460vU5vO4SzoDsek44Hq0-ErJWd54CZCaiSvAzSU_m_Zjofn6W9s_SBjYIHNo7ISnvMm2KuqRd629oAkdRjOSedQIVXaI1hEdE18-tAz4Crfc2U9KP4Bmbc_u4c_l3dMXMas2TPtjTkhOKO3mbzzz5NH0=w580-h770-no
ET OUBLIE QU'EMMANUEL MACRON EST UN DÉFENSEUR DE LA PMA ET GPA :
https://lh3.googleusercontent.com/w0eWEeuDyCjJxtdN1q6I1UYVQB4Sosb5EOCvipK8F0iWbilGdIoDXmTdttFGUGT9h82_V3YJm9ukpzXQ7SE3mzXP58HrY6bpM8dR30crdNV3-24jd3HUZlUqdoG3ahvhcQBDDLJ12Tf2kqrHseF25suc9lH6_eaL_3a7mln73dqQSj0Kvo0abJ75_JhEe87GD7iNsvUoNNe9fQW72F6jVtSDOsQN0fcQKN5lgHVvXOZcjJAjIr64IMvepLNixAZS6FedmwJcbibeVs9yuMdfaSAHVDEBfKVu6ZBHKzNTL_2nqmEBabbll5shRZnyjZVCnqFTHu9onpgWpenFGzxeWpaeFUq-K1DcU06uLWGCsrrNO_MbfUzeHHessmUCyV9qY6ndfkapBTTqSlfBe7xEv398ic6AJsAv7HFxtc8cCFxTodpZc9PrW9BsPm7_hhMY8BoUUefFL6U_dWtf8snB55GS1-g_7destJ2myQrS5jrDn8z8a0AajyqdOBz3VKVC3Ta7S0mT3_91zhscnNJbdrwbFKbrRks7Fs27iGgmoqj5aFp6G05X3aMjQEpaJiIYY6OaHqWDgZa0ljJn3-2TFMcnvNU-CqEXgrfqEWfAYGnzhrowC1YMRqYnfwhG-ZySGU-tWg-x7P1v3Q25n74Hv4L72lrp0cAlaIbe9ADhn-U=w495-h282-no
POSITION CONFIRMÉE DANS LES MACRONGATE
https://lh3.googleusercontent.com/LRbctAsTkqnl4nsfrHQzMbSVszuGMGjhNmBLSIop4M20jLCPq5UTLeYTcjHkOZAF0wjPPGNuRJsPDTi2VBUfhHTNJkjEJhESDqOA-iRJKuZldaJuQkKui8APa5p5GdV0tmwSKLyLHzDYhBNhwlC44kqnvGtE7AZuUsCsRpLQb9QRYoUJnaoPn26zfq7orlGQ-WE2qzwCsb88cdFh02bSWbFLXdoCVWLsay9tulvyHSlfuAK1vnDu5pKO2dRiEe3utuDwrCvkJK9Dp2nWXfSyWNX-P8JMgoKcQa_jZ5jrkw98e3IOTrp8q6PASy-5PF93AXq4ndaGFgPHAsVxf0qLgODBYrva5S4JRhGE0Q5QJQUm4-5-F5cqnQkf3YIDBAAi_akwnfK1NDSS2pKW20Ol-Ms92v3b754CmzgnwlAbqWNwUaMGoc28pKhJlm_4HDvGA1_plVZEAQnBTPF7sh-jzBGptL85DLeOno0tXRiltaC9vLEBb160kFbzba-7tq0fg-mu2uoe2shoFhCBCJwlouuL3Zwa270NNnE3S0jqDyrSEc0Lq61EUh9kuuC2RZf4MKYB5cB3dxfPo3G__Z-cAhaGqRijKU4ObO2Ka47phxQpCOcK9wk6OMi88K32dbeD2NAScvyVyrl6444ouVrwe6Bi--LRRRb-lIrWFwaYCJc=w572-h436-no
.
.
.

https://lh3.googleusercontent.com/NlJzX4eCl4hym_hTo019BrYgXOw6A9yz6uAFG1WvB7lUyyh5kgWum5SrKAgc3j53UZo3tHvyVfKCg81EqHzlFykB0OFlGDAC32hh6syjm_m7YUfCGx4xudKNCnOJWB_vRztL4YFaQAZ6cqhm6BrvINgQGxy9vNuv9XgNwB_uwu3kp0KChwLZ3aG3iPeDd7xcp8Q8tgQnEWRngq95K0LHbjM3EUkWAHAXd6n6LNHWvCTjtFOTVlrW8A9lMaRdiGZQCktCVc_bfRjbppITGOSLQxzXwcrpBu11jeXd4Xo0H-ZCw1Qh8wEcwAo1EGsPi9bmhUcH5i4b5i418lsuplK6TQFJBAu9coL2AFOxZDsMzuuGcds-zCFxk3ly197V32qmk-T9sm_C2ftOWplcfI2NjByAQIPsFw_nvYWQBP8Dd_nNYbjtXQzHCuYsYCZpmuMRv9877gdcU8_focVbHyHhEVcT-8ACxy1niRWfLzFz3xUT0fUhUTxOEy7iHCZK3f0zduyKoOhEQ_0uZQm8xPzCQXbEJzM3EW37vX7yW1G3GsSbvIZ7kFVXhNDxHPPuRfNGFmLd5yi8AkAOOEWHZ0z5pAgHtKfjtggrIp3TRACkvaxIes2TFtf92gfJAbcUD5hK571R_q82nHDLVgQDH6XSLDllVNlHJwofYmjgdnjEoQs=w580-h407-no
..
.
.
.

.
.
.
NATIONALITÉ FRANÇAISE POUR TOUS – BRADER LA NATIONALITÉ POUR GAGNER DES VOIX
.
VOUS SEREZ IMMÉDIATEMENT FRANÇAIS EN REMPLISSANT CE FORMULAIRE SI VOUS ÊTES :
.
* RÉFUGIÉ
* IMMIGRÉS DES PAYS D'AFRIQUE OÙ ON PARLE UN PEU LE FRANÇAIS
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/Zi9riCkE8HBBpxAcgSdPxG1onqZKPdWhi1TkRwebfi9vdpPIXcpt1iq5dqT0fhTSNxWPw3XuRzkegzAbfkmnHkrUHPJH0oNDUggzrzMz5AsNY7mAdqgqGfdBLgiv-bi74yOj0IqxINevPlhRt3_ub5sZGtp3RiZ2dpU0LwZeHUq3d-raBEY4nOVh9pxkfs7qhoaMOutpWMfgI9mcNsoM20CocdMKgQ_fTOmG3ZHVFAxsJgODb9DeJpqxHAUMDamVr56HeLIubbmaErf38s-pJojawkAmiIqUDYfVJgkD2it-iyODW4jehevnZXMcekek26ACnfYP9ws4giobwOFxndo0rdtudVc-wJgdMKkzuDNujIWiQE7lKLtXw-ORHwf3cYGVSanAUCkva27ibN42bST9Ug0U5BPHAIJpwrzysxaVNpLEPOKmg1SiXRTj9-Qb-ENy1bMElL82HdSYx7Yf21jaoGMtgvS2CQypPq7U5Al_fOMKbjeDD-GSBONaU3I2Z7EZ0Cwu5pMGA8jjWrUHmBl0egJjxqgRvvWFV3c15Ms0UwlK-a-PTKyUfFiELlJOevl52gI3Vgo4Xw6jbep2aUPcSFN6ZTgIYLWMivj9hrotWqmgFQ=w250-h193-no
LA FRANCE DEVIENT PAR CIRCULAIRE GOUVERNEMENTALE «TERRE D'ISLAM»
.
Les associations humanitaires, les idéologues, les partisans de la liberté totale d'immigrer en rêvaient depuis au moins quarante ans : ils l'ont réalisé.
.
Mais c’est exceptionnel comme décision politique, supprimer l’immigration illégale ! Dans UN PAYS EN FAILLITE dans lequel le nombre de chômeurs explose (malgré LES TRUCAGES DU GOUVERNEMENT), qui rencontre une PÉNURIE DE LOGEMENTS SOCIAUX et qui compte 3,8 MILLIONS DE MAL-LOGÉS AINSI 141 500 SDF
.


 
LE GOUVERNEMENT SOCIALISTE ABOLIT LA NOTION «D’IMMIGRATION ILLÉGALE» ET INTERDIT L’EXPULSION DES MIGRANTS CLANDESTINS
13 AOUT 2016 LE FIGARO 
.
Une circulaire du MINISTÈRE DE L’INTÉRIEUR ET DU LOGEMENT nie de fait la distinction entre immigration régulière et immigration illégale. Pour ALEXIS THÉAS, le principe de l’abolition des frontières et de l’invasion totale et illimitée de l’HEXAGONE sont actés par l’État Français.
.
Le 1er août 2016, les MINISTRES DE L’INTÉRIEUR ET DU LOGEMENT ont publié un COMMUNIQUÉ passé totalement inaperçu dans la torpeur de l’été mais d’une importance capitale sur le plan de l’évolution des mentalités et de l’idéologie politique française.
.
Ce texte marque une inflexion profonde de la conception française de l’immigration. Jusqu’alors, celle-ci était fondée sur la distinction entre l’immigration régulière et l’immigration illégale. La première, conforme à la loi, était destinée par exemple à accueillir des travailleurs dont la FRANCE peut avoir besoin, à former des étudiants dans l’intérêt de la France ou du pays d’origine, ou bien à assurer le principe d’unité familiale. En revanche, les migrants en situation irrégulière, entrés ou séjournant en infraction avec la loi, devaient impérativement repartir dans leur pays, volontairement ou par la contrainte.
.
Tel était le principe. Cette différence, pour la première fois depuis que l’immigration est devenue un sujet politique au début des années 1980, est désormais officiellement condamnée par l’État. Le migrant en situation irrégulière n’a plus vocation à être reconduit dans son pays, mais à être accueilli en FRANCE et pris en charge par la puissance publique, au même titre qu’un étranger en situation régulière ou qu’un citoyen français en difficulté.
.
LE JURISTE AJOUTE :
.
De facto, le principe ainsi proclamé abroge l’idée de frontière ou de respect du droit de l’entrée et de séjour. Les associations humanitaires, les idéologues, les partisans de la liberté totale d’immigrer en rêvaient depuis au moins quarante ans. M. CAZENEUVE et Mme COSSE l’ont fait. La question est de savoir quel sera l’ampleur de l’appel d’air que cette transformation profonde de tous les fondements de la politique d’immigration française est susceptible provoquer à terme. Le communiqué annonce une FRANCE ouverte, qui n’éloigne plus ses migrants illégaux mais au contraire les accueille.
.
Le potentiel d’émigration est infini : des centaines de millions de personnes déshéritées et désœuvrées, dans ce monde en ébullition, ne songent qu’à trouver un point d’accueil. Le gouvernement, par ce communiqué officiel, leur ouvre les portes de la maison. Reste à savoir si la FRANCE, qui compte cinq millions de chômeurs, de gigantesques problèmes de logement, des centaines de milliers de personnes vivant sous le seuil de pauvreté, un millier de cités sensibles dévastées par la violence, l’exclusion, le communautarisme, l’islamisme radical, si cette FRANC a les moyens de ce grand appel généreux.
.
Le remplacement de population définitif est donc devenu, par une simple circulaire, la politique officielle du gouvernement français.
.
.
.
.
MUSELER LES PETITS PARTIS POUR GAGNER DES VOIX
.
Une LOI EST PASSÉE EN PROCÉDURE ACCÉLÉRÉE LE 25 AVRIL 2016 afin de verrouiller l’élection présidentielle au profit des grands partis, des grands médias et des puissances d’argent qui les possèdent.
.

HOLD-UP SUR L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE
LOI DE «MODERNISATION DES RÈGLES APPLICABLES À L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE»
Dans cette vidéo vous comprendrez en quoi les principes de cette loi verrouillent le débat présidentiel pour le rendre captif des grands partis, des médias et des puissances d'argent qui les possèdent.
La nouvelle loi (chap. II, art. 4) réduit cette campagne officielle à seulement deux semaines (!), autorisant ainsi les médias à appliquer avant cette période le «principe d’équité» (en fonction de la représentativité d’un candidat ou de son parti, démontrée par un vote précédent ou par des enquêtes d’opinion), c'est-à-dire que les candidats les plus connus et disposant de nombreux élus au Parlement vampiriseront tous les débats. L’équité ne serait que la feuille de vigne du cumul des écrans.
.
2) La nouvelle loi (chap. I, art. 3) instauree la «publicité intégrale» du nom des élus ayant parrainé, c'est-à-dire la publication au JOURNAL OFFICIEL de tous les noms (et pas uniquement 500 tirés au sort), ce qui paraîtrait éventuellement normal. Cependant, M. URVOAS souhaiterait voir introduire un amendement suivant lequel les «parrains» verraient leur nom publié non pas «huit jours au moins avant le premier tour du scrutin», mais dès que le CONSEIL CONSTITUTIONNEL aura reçu leur formulaire de parrainage, c'est-à-dire avant la validation même des candidatures. Pouvoir suivre en instantané combien de personnes et qui a signé pour qui, est supposé réduire le «harcèlement» des maires, alors que c’est précisément de cette façon qu’ils pourront être livrés en direct à la vindicte populaire et au lynchage médiatique.
Ainsi, en transformant de fait les «parrains» en comité de soutien, ce dispositif vise surtout à dissuader les élus de parrainer des candidats qui déplaisent aux pouvoirs en place.
.
3) La nouvelle loi (chap. I, art. 2) exige que les présentations soient transmises «par la seule voie postale» au CONSEIL CONSTITUTIONNEL, «par l’auteur de la présentation lui-même, et non par le candidat ou son équipe de campagne». Étonnant monopole accordé à une société de droit privé…
.
Concrètement, le formulaire officiel n’arrive que quelques jours après le décret convoquant les électeurs, c'est-à-dire environ deux mois avant l’élection. Ce qui laisse moins de deux semaines aux élus pour répondre, et aux «petits» candidats des délais très serrés pour l’organisation matérielle de leur campagne, alors que les «grands» candidats, qui disposent des signatures des élus de leur parti et de beaucoup d’argent, n’ont aucun souci à se faire.
.
4) La nouvelle loi (chap. IV, art. 6), en réduisant de un an à six mois la période de comptabilisation des dépenses électorales, réduirait la période de remboursement public des dépenses de campagne, ce qui pénalisera les candidats ne disposant pas des ressources d’un vaste appareil politique
.
.
.
.
.
.
.