Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/08/2018

DÉCLARATION INTERNATIONALE DES DROITS SEXUEL [ENFANTS]

«DÉCLARATION INTERNATIONALE DES DROITS SEXUELS»
.
.
.
La loi au service du sexe
Légaliser de se marier et d'avoir des relations sexuelles avec des enfants
.
.
.
.
.
.
.
.
 
5
LOI SCHIAPPA, VOTÉE PAR 92 DÉPUTÉS ET EN L’ABSENCE DE 477 AUTRES, EN PLEINE AFFAIRE BENALLA
La LOI SCHIAPPA, votée par 92 députés et en l’absence de 477 autres, en pleine AFFAIRE BENALLA, laisse les familles totalement désarmées pour protéger leurs enfants contre les abus sexuels. Désormais, droits sexuels obligent, on va sexualiser les enfants dès la maternelle et un enfant abusé devra prouver qu’il n’était pas d’accord. On arrive au bout de l’horreur.
.
.
.
 
 
MESSAGE D'ALERTE DE LA FIN DU CONSENTEMENT VU PAR MAURICE BERGER PÉDOPSYCHIATRE
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/_O1xyaF-1T5rkJPWAKtEESdcTjVfNCOXRQwXwz3nSojPLYClEAmgVkTOgrL_T7jhuoiM8qHcr8jfnZQfQiO9K3NISLCq5WRhywvTG2dBmlRicOqyD38q58a_UNz_Sq04EY3u-D2W0qdugWI55fn_KOwT28qU0U1dTWt_4KC29E_u4W0iVWUp-m7iV1tFM7rUsHRhyMHyf0I7ekt0BpFjsJ-C-T--ZIx6f4dh3IbZHQg57d0r3mqpa-VLddIjTirqWK7w_MyMtyMUkL18LY7f1Oya1FYqQkk46rQCcFw7DYQ7VJbJ-fsatEMRetqYqC0BbAv_41G69AVyOoPFY4a7hPMoJ5XrTNGnQgq5wdkP4Zl1ZCUbWMHTTibj0u-OjkyNZFLkkTDUQagrTm5A4AMZu-gn8vgZxgtFMxtVOWERiP8QPMVd7Cm-EHCZXo3Abx3fFyl1XL7PZTPHMGANkL4ZnSQveImBHTPvz7zsSIwWv4rm2wS6y3ds7UeLixSewnmmBqWqr39Agj7JDaKgHNouKbe1zXH8mkHN4iWagp8tmiuESTONBjzl-tcMP2d4zovFfE1Hd-SxwEojL75JULgSCg8Vzd8VZkN-AGowzAmT=w284-h149-no
CE QUE CACHE L’IMMONDE LOI SCHIAPPA
https://lh3.googleusercontent.com/1LD8vhIa1J0zKkpXRzInwuh4lR7MbIwU8K7sR0C9HjqajvH5vgTVZ-vNJNL1IFJpzJRmJk4V2B863Myrk7USwapzdp_P2WUcdeug68OWXiKQinNJb2St8BgZ2rs9Y_K4Fr4e5I-3ZXRVSz_2YQTh6ALWm0LPvfWuHNPoUOu6meIgyr6BLwcb3NJ2sTOdXa9HRRuYrLi3IHnOPgYZOzuC-yeB9jeLYRr8GDuicv-mtoZCo3uY9kaD0Qv1OvWJee9cTIOaNr8RqfeWpEAQwGjPmx8WqqBJuII_FkObQmomA9i7iTsqa1awve5V8nHQlJ5zKqeWS2uGpfx919BvvmlmAAFF3E931Aa7g3n-NJsZfa75iOCAHy-vfM6kNjXwNR5cA-OdF-rBTTx0vsQIdwSKYuLscuKdz-dk8zT3f-ficTlbVhEA-TN_QAWG6-oHvEYPtASCjiyFPVI4TlqHVODmw4yUCIVajJDJ2pS8qiGG86wj3abckkKGkr6rppbpsLjql5s4EFcjlYLzrK93Sg7COPkwdZNnLlSZ2cykFq_PoodUzJwiH8vPNREmgn2HtCROQrJqnzHxAKGQ8Yt1ruQrwTHFJNPafmKZ1LwsT9UL_4dMb8wf3Uoyj1FLi0SbZ4lJ-BVXv0zMzOR2khtn5v2EKPRmKVpo6Z2q2A=w580-h283-no
11 AOUT 2018 PLANETE 360 GÉRARD LUÇON /
.
Cette loi ne «légalise pas» la pédophilie !!! c’est bien plus pervers et dégueulasse : elle supprime la notion de discernement chez l’enfant de plus 5 ans, faisant de cet «enfant de 5 ans» et de l’adolescent un jeune responsable de ses actes.
.
C’est la fin de la justice des mineurs telle qu’elle existait depuis la 1ère guerre mondiale ! À l’époque (en 1912) le parlement français avait jugé utile de créer une justice des mineurs, était dans la foulée créée la fonction de Juge pour Enfants : HENRI ROLLET devenant le 1er magistrat pour enfants.
.
Vigoureusement opposé à la théorie du «criminel-né», de LOMBROSO, HENRI ROLLET inspira notamment deux lois :
.
* la loi du 24 juillet 1889 qui permet de séparer l’enfant de ses parents, lorsque ces derniers sont reconnus «indignes» ;
.
* la loi du 22 juillet 1912 qui fixe l’âge de la responsabilité pénale à treize ans et décide la création des tribunaux pour enfants.
.
Le travail d’HENRI ROLLET sera largement complété par l’ORDONNANCE de 1945 créant l’EDUCATION SURVEILLÉE (devenue PROTECTION JUDICIAIRE DE LA JEUNESSE) comme partie intégrante du MINISTÈRE DE LA JUSTICE, en en faisant une direction à part à l’intérieur de ce ministère au même titre que l’administration pénitentiaire, la magistrature, …
.
13 ans donc, par cette loi de 1912, permet de définir l’âge de la responsabilité, donc l’âge de la capacité de «discernement» (pour ceux intéressés à une étude approfondie sur cette notion, VOICI UN LIEN
.
Le discernement, c’est la capacité à séparer le bien du mal, à conscientiser non seulement la gravité de ses propres actes mais aussi de ceux que l’ont subit.
.
Tout le monde se souvient, j’espère, de cette phrase de FINKIELKRAUT défendant son copain ROMAN POLANSKI, violeur et sodomiseur d’une gamine américaine de 13 ans et demi : «à 13 ans ce n’est plus une enfant». Effectivement, c’est choquant mais c’est un fait : à 13 ans passés elle était censée être en capacité de discerner, et donc de choisir.
.
Dites vous bien que désormais l’âge du discernement est «tombé» à 5 ans puisque l’enfant «victime» va devoir prouver qu’il était réellement victime et non pas consentant, complice, voire provocateur !!!
.
5 ANS … dans certains pays une jeune fille est pré-mariée dès qu’elle a ses premières règles, mais 5 ans …
.
Il ne reste plus qu’à supprimer la direction de la protection judiciaire de la jeunesse, étonnamment absente (écartée ?) dans ce débat sur la course en avant vers la reconnaissance de la pédophilie comme un acte normal, dès lors que l’enfant ne s’y oppose pas…
.
De fait nous pouvons désormais considérer que la «pédophilie» n’existe plus comme telle, il suffit désormais à NORDHAL LELANDAIS de déclarer que la petite MAÉLYS l’a provoqué, ce que ne manquera pas de défendre MAITRE IAKUBOVITCH, pour que LELANDAIS soit «blanchi». c’est immonde !!! C’est pour demain …
.
Précision : je suis ancien directeur à la protection judiciaire de la jeunesse (23 ans d’expérience avec des victimes et des coupables) et je suis écœuré par une telle remise en cause de toutes nos valeurs.
.
.
.
 
.
EDUCATION SEXUELLE EN CP LOI SCHIAPPA
https://lh3.googleusercontent.com/SxdFC8213UptSa_WXyXlaH9en9m3YcLypMQw6I8QEvbcuuGG8IQUN6Qs2B0qJI0Lkyf6zobC4K_d64nPqsLjpFMoXzURKy3CGn2_OjerOwwUb2qqvu1YQQuUopA-tYvJnAA6a4cO2QqYWQ3vLHDfbio8EuKjfO9cIxYK4mVG-OM_SPpV4IISjxKVYXyJPzIgvP8gUDwNDjEm516ZZi1FcLz_C51q4Alrx7P-vmXC5hAoETIaHPf3TO80c-Lr6yJ58JMMoLHr8c2N2zTDEg6KYhavZcPC3WhcKn51SyNTakiZkLu9ry5-3qqtcisvQNdEPN3QFzq-yGwvFATStQxL62RM75rW_rgl0M7CYk6S-acddzjv2CYsyDfba12f08oeHyjuZwYWbkasrzDBhksIHYcDh8Q-CyEDmdZ9YG-pitG8eJnCQqWs2kh_uq-d0RokDTAwKqbxAAWvPtItgIcuCvXPwbCwNO6OP1cvI7n4FpGTnr9FONCAQ4BZJnxxHSM8nKrpigbmVU88XeblKkdeZyXf0Sj3aoB8hD-Swx1p-N0-B1R44k8FN0Gbs3etZ88CJG02EniqdYTrilGkJDJJQstF2lqk1G2iPdoj0kIyjs1iD1yD_ZdvciTh62E0Dlfg=w285-h209-no
https://lh3.googleusercontent.com/VJIJMhhgMw7Fgijv0kZAJamTrkTTbOXNP_wxwSOeLHXSet_qgwwtoGNiTfWIkB1f1Yv0w56m0l5okB1ucdsS_Oiut2rkGA6UXWAKJbTKd_5Oy2WQoRejJ6qwTJwoXbxlNDVQVxGx3ztfa2Byn7kMyluh6i0Eu_fe8CzRSbQzd5S91Gta6ZguyxGz2FAfk5hdIHL4L5bDXDoWCopVUL0WKWdrJC1FqmwSxOc88nUL4-aoAk0MBLNwCouYpnmP62Yg9YKFCV_Qmxb3QC3B6j-VW5y0vSw2vAyEVg9ARSLcNGIgqEKQdaiOODNc6PMSLkNsdpt0fapQCymhRMIZk_bo_4x9dUHH3SoQRoyoSnigAZNdrj1r_Cn3Y2W_qXDRhDtIojEwc8AxtBbkbzvo9ArOQIB5_49-hXiU27Fu7YumQwLOixW1P7JsbQd5k9Nn8yj3ZUXRD5BoGpIGObm_H8w_XKZzbkX_8ct-Bb70fFNmQTomT2oiqoew9qRQWx7lxTwygJyrqkAJ1dODr7RUbLCO-_ktkckk8oxpfpyyhf1BsRWQ-c3UdgF1JHan7MLkHWbed-dABEJCA5_JovY6fJPS2fVAgykgM7WO9Ll6WrTLT_GPS1zku4-P167pU7UBI6KG=w285-h190-no
.
.
.

LE «PROJET INTERNATIONAL DE LIBÉRATION DES DROITS SEXUELS» EXPLIQUÉ
.
MARION SIGAUT HISTORIENNE
.
,
,
Il semble que le trafic humain, tel que défini par «LA DÉCLARATION DES DROITS SEXUELS» de l'IPPF, ne sera plus illégal ou criminalisé si un enfant «consent» à s'unir à toute personne et ce, peu importe son âge et son orientation sexuelle (pédophile, transgenre...).
.
L'obstruction des parents ne pourra plus faire obstacle à cette union puisque l'enfant aura la «capacité évolutive» de prendre seul ses décisions concernant sa vie. Les parents ne pourront pas non plus s'objecter à l'avortement ou à la prise de moyens contraceptifs puisque ce sera un droit sans restriction ni discrimination afin de respecter la «capacité évolutive de l'enfant» !
.
.
.
AUDE : UN JEUNE HOMME CONDAMNÉ À CINQ ANS DE PRISON AVEC SURSIS POUR UN VIOL SUR UNE FILLETTE DE 4 ANS
14 DÉCEMBRE 2017 FRANCEINFO /
.
Un homme de 21 ans a été condamné, mardi 12 décembre, à cinq ans de prison avec sursis pour une agression sexuelle et un viol sur une fillette de 4 ans commis en juillet 2014 à NARBONNE-PLAGE, dans l'AUDE, révèle L'INDÉPENDANT. La fillette faisait la sieste dans la chambre de l'accusé, alors âgé de 17 ans, dont la mère était assistante maternelle agréée. Il s'est alors livré à des attouchements avant de «lui mettre son sexe dans la bouche», rapporte le quotidien régional. Selon les informations de MIDI LIBRE, la fillette s'est confiée à une amie, ce qui a permis de révéler au grand jour cette affaire, jugée à huis clos par la COUR D'ASSISES DE L'AUDE DES MINEURS.
.
«JE NE SUIS PAS SURPRISE», AVOUE SON AVOCATE
.
«Il ne l'explique pas lui-même, il n'avait pas réellement conscience» de ce qu'il faisait, explique SYLVIE FERVAL, conseil de l'accusé, contactée par FRANCEINFO. L'avocate se contente d'évoquer un «jeune homme particulièrement perturbé, «addict» aux jeux vidéo et «plutôt» toxicomane au moment des faits». Elle précise que le jeune homme a été placé dans un centre éducatif fermé après les faits et ce jusqu'à sa majorité, tout en étant suivi par la protection judiciaire de la jeunesse.
.
Tous les rapports d'expertise font état d'un trouble de la personnalité et insistent sur l'importance de son environnement.
.
SYLVIE FERVAL À FRANCEINFO
.
«Je ne suis pas spécialement surprise» par cette peine, poursuit l'avocate, mais «je ne considère pas cela comme une victoire, car cela heurte profondément toutes les sensibilités». L'accusé est soumis à un suivi socio-judiciaire de cinq ans pendant lequel il a l'interdiction d'entrer en contact avec la victime et ne pourra pas travailler dans un milieu en relation avec des enfants. «Tout ce qui m'importe aujourd'hui, c'est son suivi», assure encore SYLVIE FERVAL.
.
.
.
ACCUSÉ DE VIOL SUR UNE FILLE DE 11 ANS TOMBÉE ENCEINTE, LA JUSTICE L'ACQUITTE
11 NOVEMBRE 2017 RTL /
. 
 
La COUR D'ASSISES DE SEINE-ET-MARNE a acquitté un homme de trente ans, accusé d'avoir violé une fillette de onze ans, tombée enceinte à la suite du rapport. Les jurés ont estimé que le viol n'était pas caractérisé.
.
 
Un homme de 30 ans, jugé pour le viol d'une fille de 11 ans en 2009 et contre lequel huit ans de prison avaient été requis, a été acquitté par la COUR D'ASSISES DE SEINE-ET-MARNE. La justice a estimé que le viol n'était pas caractérisé, a-t-on appris samedi de sources concordantes.
.
 
Les jurés de la COUR D'ASSISES DE SEINE-ET-MARNE ont jugé mardi soir, au terme de deux jours d'audience, que les éléments constitutifs du viol, «la contrainte, la menace, la violence et la surprise, n'étaient pas établis» a expliqué la PROCUREURE DE MEAUX, DOMINIQUE LAURENS, confirmant une information du PARISIEN.
.
L'avocat général avait requis huit ans d'emprisonnement assortis d'un suivi socio-judiciaire, a ajouté la procureure. Le parquet général a fait appel de l'acquittement vendredi 10 novembre, selon LE PARISIEN. Les faits se sont produits en août 2009, a raconté LAURE HABENECK, l'avocate de la jeune fille, aujourd'hui âgée de 20 ans.
.
Elle s'était rendue dans un parc avec un homme, âgé de 22 ans à l'époque, Cap-Verdien vivant au PORTUGAL et présent en FRANCE pour des raisons familiales. Il l'avait abordée alors qu'elle jouait avec sa cousine à CHAMPS-SUR-MARNE (SEINE-ET-MARNE).
.
Ils avaient eu une relation sexuelle, consentie selon l'accusé. Ce dernier affirme que la jeune fille avait menti sur son âge, en lui disant, selon son avocat, SAMIR MBARKI, «qu'elle avait 14 ans et qu'elle allait vers ses 15 ans», ce qu'elle conteste. Au PARISIEN, son éducatrice à NEVERS (NIÈVRE) s'étonne. «Quand je l’ai rencontrée, bien qu’elle soit enceinte, elle avait un physique de fillette. On ne pouvait pas la confondre avec une adolescente ou une femme. Elle était prostrée, inhibée»
.
LA LOI POURRAIT CHANGER
.
La famille de la jeune fille avait eu connaissance des faits en 2010, en découvrant sa grossesse. Son enfant, 7 ans aujourd'hui, avait été placé dans une famille d'accueil.
.
Cette décision intervient alors qu'une affaire similaire, révélée en septembre, a suscité la controverse : le PARQUET DE PONTOISE (VAL-D'OISE) a décidé de poursuivre pour «atteinte sexuelle" et non pour «viol» un homme de 28 ans pour avoir eu une relation sexuelle avec une enfant de 11 ans.
.
Les enquêteurs ont considéré que cette relation était consentie car aucune contrainte physique n'a été exercée sur la mineure, alors que la famille de la fillette a porté plainte pour viol, décrivant une enfant tétanisée, incapable de se défendre.
.
Suite à cette affaire, de nombreuses voix se sont élevées pour demander qu'un âge minimal soit fixé et qu'en dessous de cet âge, on ne puisse présumer que le mineur a consenti à l'acte sexuel. Le HAUT CONSEIL À L'ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES propose d'établir ce seuil à 13 ans.
.
.
.
RELATION SEXUELLE À 11 ANS : LE PARQUET NE POURSUIT PAS L'HOMME DE 28 ANS POUR VIOL
29 OCTOBRE 2017 FRANCETVINFO /
.
MICHAËL HAJDENBERG, journaliste à MEDIAPART, a critiqué le parquet pour ne pas avoir poursuivi un homme âgé de 28 ans pour viol, et ni même pour agression sexuelle, à la suite de la plainte d’une fille de 11 ans pour viol
.
La plainte pour viol déposée par une mère et sa fille, qui a eu une relation sexuelle avec un homme de 28 ans, est une affaire qui mérite d’être ébruitée selon MICHAËL HAJDENBERG, journaliste à MEDIAPART.
.
NI VIOLENCE, NI MENACE, NI SURPRISE, NI CONTRAINTE
.
Juridiquement, il y a viol quand il y a violence, menace, surprise ou contrainte.
.
L’audience, qui devait se tenir cette semaine, a été repoussée au mois de février. Le journaliste évoque sa «surprise» quant à la décision du PARQUET : «C’est ce qui fait l’intérêt de ce dossier, et l’effroi pour certains, (…) le parquet ne poursuit pas pour viol».
 
JUGEMENT AU CAS PAR CAS
.
La jeune fille était ressortie paniquée d’une relation sexuelle qu’elle avait eu avec l’homme de 28 ans, qui l’avait suivie dans la rue et complimentée. «Elle le suit dans un immeuble du quartier», raconte le journaliste. «Ils montent dans l’ascenseur. Dans l’ascenseur, il l’embrasse, ils arrivent au 9ème étage, et là, ils ont une relation sexuelle, là dans la cage d’escalier, puis dans l’appartement».
.
La question du discernement est centrale dans cette affaire. «Il y a une jurisprudence qui existe mais elle n’est pas très claire», annonce HAJDENBERG. En effet en FRANCE, l’âge du discernement n’est pas fixé par la loi. Seuls les enfants de moins de 5 ans sont protégés par la COUR DE CASSATION en cas de relation sexuelle. Entre 5 et 15 ans, «c'est à l'appréciation du juge, au cas par cas», déplore le journaliste.
.
.
.AGE
«EN MARCHE» VERS LA PÉDOPHILIE ÉTATIQUE
.E
13 NOVEMBRE 2017 RMC
.
MAÎTRE MARIE GRIMAUD VEUT QU'EMMANUEL MACRON PARLE DE LA PÉDOPHILIE PRÉSENTE EN POLITIQUE
.
.
.
LA «RÉPUBLIQUE EN MARCHE» VERS LA DISPARITION DE LA PÉDOPHILIE À L'ÂGE DE 13 ANS
12 NOVEMBRE 2017 LE FIGARO /
.
la SECRÉTAIRE D’ÉTAT À L’ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES ET ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES [Réflexe gauche tarée : pour qu'il y ait égalité entre les deux sexes, je les nomme une fois chacun à la première place. NDL], MARLÈNE SCHIAPPA n'en finit pas de surprendre :
.
«L'âge de présomption de non-consentement des mineurs, seuil en dessous duquel un enfant ne pourrait être considéré comme sexuellement consentant, est «en train d'être débattu» et se situera entre «13 et 15 ans», a indiqué aujourd'hui la SECRÉTAIRE D’ÉTAT À L’ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES, MARLÈNE SCHIAPPA».
.
Cela signifiera que par défaut, un enfant de plus de 13 ans - si c'est l'âge qui est retenu - pourra être reconnu consentant. Débauche pour tous et pédophilie voilée, voilà ce qui attend la jeunesse de demain.
.
.
.AGE
MAÎTRE THIERRY LEVY, AVOCAT, PLAIDOYER POUR LA PÉDOPHILIE
.
DE LA CHAIR FRAÎCHE POUR LES OBSÉDÉS SEXUELS
4 AVRIL 2012 L'HOMME NOUVEAU
.
Ce sont les mêmes qui se battent contre l'hypersexualisation des enfants, leur exploitation sexuelle et militent pour une éducation sexuelle de ces mêmes bambins dès la naissance et pour LA RECONNAISSANCE DE DROITS SEXUELS DÈS 10 ANS. Ils se battent à grands coups de conférences, décrets, communiqués et directives efficaces car nourris des concepts magiques de droit, d'égalité et de développement, surtout s'il est durable. «Ils»… Ce sont la nébuleuse ORGANISATION DES NATIONS UNIES (ONU) et toutes ses ramifications, spécialement l'ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ (OMS), la CONFÉRENCE INTERNATIONALE SUR LA POPULATION ET LE DÉVELOPPEMENT (CIPD), l'ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L'ÉDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE (UNESCO) et l'ASSOCIATION HUMANITAIRE POUR LA SURVIE ET LA PROTECTION DES ENFANTS DU MONDE (UNICEF).
.
On pourrait faire remonter l’histoire bien loin, aux début de la «libération sexuelle». On pourrait faire remonter l’histoire aux CONFÉRENCES DU CAIRE en 1994 et de PÉKIN en 1995 qui avaient forgé et commencé de distiller dans les mentalités le concept aussi pervers qu’efficace de «santé reproductive». On pourrait lui trouver mille et une explications, causes et signes avant-coureurs. Arrêtons-nous simplement sur la publication de l’OMS le 20 octobre 2010 des «premières recommandations détaillées en vue d’aider les décideurs de la santé publique à élaborer des programmes appropriés d’éducation sexuelle», fruit de la RÉUNION EUROPÉENNE de l’OMS sur les défis à l’amélioration de la santé sexuelle qui s’était tenue à MADRID. Ces mesures devaient permettre de prévenir les enfants contre l’exploitation sexuelle, contre les grossesses précoces et/ou non désirées et contre les traumatismes liés à la vision d’images pornographiques choquantes si (et seulement si, bien entendu) l’enfant n’a pas reçu d’explications auparavant. Il s’agissait de ne pas attendre l’adolescence pour évoquer ces questions avec nos chères têtes blondes, de ne pas réduire l’éducation sexuelle à la seule explication des mécanismes biologiques pour l’inscrire dans le cadre plus large de valeurs. Valeurs ? Heureuse nouvelle… Peut-être s’agit-il de bonheur humain, de développement intégral, de respect, de complémentarité ?
.
Faux espoir. Les valeurs de l’OMS sont la lutte contre le SIDA, les grossesses non-désirées et les violences sexuelles. Ainsi placée dans cette étonnante énumération, la grossesse apparait, au choix, comme une maladie ou une violence faite à la personne. Non contents des aberrations susdites, l’OMS invitaient en outre les parents à commencer cette éducation sexuelle… dès la naissance. A encourager leurs enfants à découvrir et toucher leurs organes sexuels dès 5 ans pour découvrir les mécanismes du plaisir et mettre enfin aux oubliettes les principes archaïques qui voudraient réserver le plaisir sexuel aux seuls adultes. Que les enfants découvrent et touchent leur corps est une bonne chose, naturelle et constitutive de leur apprentissage. Que les parents incitent à la masturbation est d’un tout autre ordre.
.
Alors que l’OMS encourageait les parents à s’investir le plus tôt possible dans l’éducation sexuelle de leurs enfants, la FÉDÉRATION INTERNATIONALE DU PLANNING FAMILIAL continue d’en inonder les bureaux de rapports et communiqués contre l’engagement des parents dans la santé sexuelle de leurs enfants. Avec d’autres lobbies du même acabit, la Fédération travaille activement à l’abrogation des «législations qui restreignent l'accès des jeunes aux services de santé sexuelle et procréative, et même celles qui prévoient un consentement obligatoire des parents ou du conjoint» et, de décrets en publications, obtient peu à peu gain de cause.
.
Le 4 octobre 2011, le RAPPORTEUR GÉNÉRAL DE L’ONU ANAND GROVER publiait un rapport qui n’a pas fini d’alimenter les revendications libertaires. Il y revendiquait l’accès à la santé sexuelle et reproductive non plus au nom de l’hygiène, massivement invoquée jusque-là, mais de «l’autonomie corporelle et des droits sexuels et reproductifs des femmes».
.
Le problème de santé publique se muait en droit.
.
Et au nom de quoi les enfants en seraient-ils privés ?
.
Les conséquences ne se sont pas fait attendre puisque l’ONU, encouragée notamment par son SECRÉTAIRE GÉNÉRAL BAN KI-MOON, discute actuellement un texte qui entend reconnaître des DROITS SEXUELS DES ENFANTS DÈS 10 ANS. Les conclusions devraient être rendues d’ici la fin du mois d’avril.
.
Pourquoi 10 ans et pas 7 ans et demi ou 5 ans et 4 mois ? Nul ne le sait.
.
Quelles raisons, quels arguments, quelles études scientifiques permettent d’affirmer que la différence entre adultes et enfants est obsolète ? Nul ne le sait.
.
Mais pendant ce temps, le militantisme pour la dépénalisation de la pédophilie et la suppression de la majorité sexuelle continue son petit bonhomme de chemin. Il choque encore l’opinion publique et reste minoritaire, mais l’avortement aussi, en son temps, choquait… Cette reconnaissance des droits sexuels des enfants serait du pain béni pour les pédophiles et pervers de tous poils, l’occasion, en toute légalité, de s’adonner à une énième transgression. Les relations sexuelles entre un adulte et un enfant auraient lieu sous réserve d’un consentement mutuel, assurent-ils. Outre l’horreur que représentent de telles relations, qui peut sérieusement affirmer que l’enfant n’est pas sous l’emprise de l’adulte qui pourra lui extorquer bien trop facilement un oui qui n’en est pas un ? En septembre 2011, le film TRUST de DAVID SCHWIMMER sortait sur les écrans. Un film parmi d’autres sur les dangers de la pédophilie mais qui avait le mérite de mettre en scène l’emprise psychologique que l’adulte peut avoir sur l’enfant ou l’adolescent. C’était l’histoire, sordide parce qu’atrocement réaliste, d’une jeune fille prise dans les filets d’un pédophile rencontré au hasard d’un forum de discussion sur Internet. La jeune adolescente, manipulée, est violée mais ne le réalise que bien plus tard avant de plonger dans le désespoir et de tenter de se suicider.
.
Un film inspiré d’une histoire vraie et qui pourrait devenir monnaie courante…
.
Parents, cachez vos enfants !
.
.
.

>
PÉDOCRIMINALITÉ JUDITH REISMAN EXPLIQUE LE RAPPORT DU  PERVERS Dr ALFRED KINSEY 2 DÉCEMBRE 2016
.
.
.
 
.
LE DROIT DE CONNAÎTRE ET DE JOUIR D'UNE SEXUALITÉ INDÉPENDANTE DE LA REPRODUCTION ET D'UNE REPRODUCTION INDÉPENDANTE DE LA SEXUALITÉ
.
 
.
.
.
ARTICLE 5 PAGE 11 LE DROIT À L’AUTONOMIE ET À LA RECONNAISSANCE DEVANT LA LOI
Toute personne a le droit d’être reconnue devant la loi et à la liberté sexuelle. Cela implique pour chacun l’opportunité pour chacun d’exercer le contrôle sur ce qui touche à sa sexualité, de décider librement de ce qui touche à sa sexualité, de choisir ses partenaires sexuels, de rechercher à atteindre son plein potentiel et plaisir sexuels, ce dans un contexte non discriminatoire et en tenant pleinement compte des droits d’autrui et des CAPACITÉS ÉVOLUTIVES DE L’ENFANT.
.
=> CAPACITÉ ÉVOLUTIVE : terme se référant spécifiquement à la capacité de l’enfant à pouvoir prendre seul des décisions concernant sa vie. Il s’agit également du concept selon lequel la capacité de l’enfant à prendre des décisions évolue lors de son passage de la petite enfance à l’enfance, et de l’enfance à l’adolescence.
.
.
.
ARTICLE 6 PAGE 11 LE DROIT À LA LIBERTÉ DE PENSER, D’OPINION ET D’EXPRESSION ; ET LE DROIT À LA LIBERTÉ D’ASSOCIATION

NAJAT VALLAUD BELKACEM LE GENDER CA N'EXISTE PAS !!??


Toute personne a le droit d’exercer sa liberté de pensée, d’opinion et d’expression en matière de sexualité, d’orientation sexuelle, d’IDENTITÉ DE GENRE et de droits sexuels, sans intrusions arbitraires ni limitations fondées sur des croyances culturelles ou l’idéologie politique dominante, ou encore SUR DES NOTIONS DISCRIMINATOIRES D’ORDRE PUBLIC, DE MORALITÉ PUBLIQUE, de santé publique ou de sécurité publique.
.
.
.

ARTICLE 6 PAGE 11 LE DROIT À LA LIBERTÉ DE PENSER, D’OPINION ET D’EXPRESSION ; ET LE DROIT À LA LIBERTÉ D’ASSOCIATION
Toute personne a droit à la liberté de penser, de conscience et de religion, en tenant en compte de LA CAPACITÉ ÉVOLUTIVE DE L’ENFANT
.
=> INTERDIT D'INTERDIRE CECI «DES NOTIONS DISCRIMINATOIRES D’ORDRE PUBLIC, DE MORALITÉ PUBLIQUE»
.
.
.
APRÈS LE GENDER PROMOTION DE LA PÉDOPHILIE SATANIQUE
31 AOUT 2015 BVOLTAIRE
.
Le MINISTRE FLEUR PELLERIN A VISITE, enthousiaste, pendant deux heures, la FRICHE BELLE DE MAI au mois de juillet. A-t-elle pu ne pas voir l'exposition en question ?
.
Un collectif d'auteurs internationaux a organisé une exposition de dessins représentant des scènes de pédophilie, de pédopornographie, de zoophilie et j'en oublie.
.
.
.
.
.
ARTICLE 7 PAGE 11 LE DROIT À LA SANTÉ ET DE BÉNÉFICIER DES PROGRÈS DE LA SCIENCE
Toute personne a le droit de jouir du meilleur état de santé physique et mentale qu’elle soit capable d’atteindre, ce qui comprend les déterminants de la santé et l’accès aux soins de santé sexuelle pour la prévention, le diagnostic et le traitement de toute prévention, problème ou pathologies sexuels.
.
.
.
ARTICLE 7 PAGE 11 LE DROIT À LA SANTÉ ET DE BÉNÉFICIER DES PROGRÈS DE LA SCIENCE
Toute personne a le droit d’accéder à la santé reproductive et à d’autres technologies médicales, ou de les refuser, ce sans discrimination. TOUTE RESTRICTION À CE DROIT ÉTANT FONDÉE SUR L’ÂGE NE DOIT PAS TRANSGRESSER LES PRINCIPES DE NON DISCRIMINATION ET DE CAPACITÉ ÉVOLUTIVE DE L’ENFANT
.
=> CAPACITÉ ÉVOLUTIVE : terme se référant spécifiquement à la capacité de l’enfant à pouvoir prendre seul des décisions concernant sa vie. Il s’agit également du concept selon lequel la capacité de l’enfant à prendre des décisions évolue lors de son passage de la petite enfance à l’enfance, et de l’enfance à l’adolescence.
.
.
.
ARTICLE 9 PAGE 11 LE DROIT DE CHOISIR DE SE MARIER OU NON, DE FONDER ET PLANIFIER UNE FAMILLE ET DE DÉCIDER D’AVOIR OU NON DES ENFANTS, QUAND ET COMMENT
Toute personne a le droit de choisir de se marier ou non, de fonder ou non une famille, de décider d’avoir ou non des enfants, de décider librement et en toute responsabilité du nombre de ses enfants et de l’espacement des naissances, et ce dans un environnement où les lois et politiques reconnaissent la diversité des formes de famille, y compris celles non définies par la descendance ou le mariage.
.
.
.
DÉCLARATION OFFICIELLE INTERNATIONAL PLANNED PARENTHOOD FEDERATION IPPF (LE PLANNING FAMILIAL MONDIAL)
USA UN PÈRE ARRÊTÉ POUR AVOIR REFUSÉ QUE L'ÉCOLE ENSEIGNE LES RELATIONS SEXUELLES À SA FILLE 8 MAI 2014
«Les législations qui restreignent l’accès des jeunes aux services de santé sexuelle et procréative, et même celles qui prévoient un consentement obligatoire des parents ou du conjoint» doivent être soit abrogées, ou rester inappliquées.
.
.
.
5 AVRIL 2013 LAURENCE ROSSIGNOL, SECRÉTAIRE D'ÉTAT CHARGÉE DE LA FAMILLE ET DES PERSONNES ÂGÉES, «LES ENFANTS N'APPARTIENNENT PAS A LEURS PARENTS»
va encore plus loin et affirme que «les jeunes doivent être considérés comme des acteurs indépendants et libres de tout obstacle qui ignorerait leurs propres «capacités à prendre des décisions informées». Leur but principal à cette conférence consiste à marginaliser l’engagement parental et à encourager les Etats qui soutiennent leur position à augmenter la pression favorable à ce type de langage, déjà avalisé par le Secrétaire général.
.
.
.

PRINCIPE 7 PAGE 10 LES OBLIGATIONS DE RESPECTER PROTÉGER ET SATISFAIRE [LES DROITS SEXUELS] S’APPLIQUENT À TOUTES LES LIBERTÉS ET À TOUS LES DROITS SEXUELS
Les droits et libertés sexuels comprennent des revendications juridiques fondamentales ainsi que l’accès aux moyens permettant de les satisfaire. Comme pour les autres droits humains, les états ont l’obligation de respecter, protéger et satisfaire les droits sexuels de tous.
.
ALLEMAGNE THÉORIE DU GENRE UN PÈRE EN PRISON
L’obligation de respect requiert des États qu’ils s’abstiennent de toute ingérence, directe ou indirecte, dans la jouissance de droits particuliers, soit, dans le cas présent, des droits sexuels. L’obligation de protection requiert des Etats qu’ils prennent des mesures interdisant à toute tierce partie de compromettre les garanties inhérentes aux droits humains. L’obligation de satisfaction requiert des Etats qu’ils adoptent des mesures législatives, administratives, budgétaires, judiciaires, promotionnelles, et toute autre mesure appropriée, visant au plein exercice de ces droits
.
.
.
ARTICLE 10 PAGE 11 RESPONSABILITÉ ET RÉPARATION
Toute personne a droit à des mesures et recours éducatifs, législatifs, judiciaires et autres, qui sont efficaces, adéquats, accessibles et appropriés afin de veiller et d’exiger que ceux qui ont le devoir de faire respecter les droits sexuels leur rendent des comptes. Ceci implique la capacité à surveiller la mise en œuvre des droits sexuels et l’accès à une réparation pleine et entière par restitution, compensation, réhabilitation, satisfaction, garantie de non-répétition et tout autre moyen.
.
.
.
 
.
.
.
.
L'IPPF : UNE ODEUR DE SOUFRE

USA VENTE D'ORGANES DE BÉBÉS AVORTÉS 25 JUILLET 2014
VENTE D'ORGANES DE BÉBÉS AVORTÉS : LA NOUVELLE VIDÉO QUI MET À MAL LA DÉFENSE DU PLANNING FAMILIAL AMÉRICAIN

PLANNING FAMILIAL USA NÉGOCIATION PRIX D'ORGANES DE FŒTUS FÉVRIER 2015
Une nouvelle vidéo, toujours tournée en caméra cachée, en février 2015 cette fois. On y voit le Dr GATTER, alors encore PRÉSIDENTE DU CONSEIL DES DIRECTEURS MÉDICAUX DU PLANNING FAMILIAL, négocier le prix d'organes de fœtus. Celle-ci, après avoir expliqué que l'argent n'est pas sa principale préoccupation, en demande un bon prix, parce que, dit-elle en riant, elle souhaite s'acheter une LAMBORGHINI.
14 JUILLET 2015 YVES DAOUDAL
.
LIFE SITE VIENT DE DIFFUSER UNE VIDÉO où l’on voit une DIRECTRICE DU PLANNING FAMILIAL discuter tranquillement de la façon dont on doit découper les fœtus dans le ventre de leurs mères pour pouvoir avoir des morceaux en bon état afin qu’ils soient vendables. Le morceau se vend entre 30 et 100$. C’est le foie qui est le plus demandé, bien que «beaucoup veuillent des cœurs intacts en ce moment». Elle reçoit des demandes pour des poumons, et aussi pour des «extrémités inférieures», et elle ne sait pas trop pourquoi, sans doute «pour les tissus musculaires».
.
Le seul problème est qu’il faut le faire de façon à qu’on ne dise pas «la clinique vend des tissus et se fait de l’argent avec cela».
.
Elle pratique elle-même des avortements à LOS ANGELES jusqu’à la 24e semaine. Elle explique qu’elle tient une petite réunion chaque matin pour déterminer quelles parties du corps sont demandées (les clients remplissent un formulaire) et quelles sont les «patientes» qui ce jour-là auront des bébés sur lesquels on pourra faire les prélèvements. Ainsi les avorteurs pourront adapter leurs gestes de façon à ne pas endommager les organes à vendre ce jour-là. «Pour cette raison, la plupart des fournisseurs – sic – se font guider par échographie, afin de déterminer où ils vont mettre les forceps. Ils se disent : «je ne vais pas écraser cette partie, je vais écraser en dessous, et au-dessus, et je vais voir si je peux avoir ça intact». Certains changent la façon dont le fœtus se présente, de sorte qu’il ne vienne pas par la tête, parce que vous ne pouvez pas obtenir la dilatation suffisante. Si vous le faites à partir de la présentation par le siège, par les jambes, alors vous pouvez finir par avoir le crâne intact».
.
La LOI FÉDÉRALE AMÉRICAINE interdit l’avortement par démembrement depuis George Bush, et la vente d’organes. Mais, dit DEBORAH NUCATOLA, «les lois sont sujettes à interprétation. Si je vous dis d’emblée que je n’ai pas l’intention de faire cela, ce qui arrive après n’a pas d’importance».
.
Il faut regarder cette vidéo, car on y voit DEBORAH NUCATOLA raconter cela comme elle raconterait ses vacances, sans l’ombre d’une hésitation, sans la moindre pudeur, entre une fourchetée de salade et une gorgée de vin… Il me semble que n’importe qui de normal ne peut que se demander comment c’est possible. Comment l’être humain peut en arriver à ce degré d’inconscience dans le mal.
.
Le PLANNING FAMILIAL AMÉRICAIN n'a pas contesté l'authenticité de la vidéo, mais s'est défendu en affirmant qu'il s'agissait de dons de patientes pour faire avancer la recherche, les prix ne correspondant qu'aux frais médicaux et de transport vers les laboratoires. La plupart des journaux français se sont évidemment empressés de lui donner raison.
.
.
.
«DÉCLARATION INTERNATIONALE DES DROITS SEXUELS»
.
.
.
La loi au service du sexe
Légaliser de se marier et d'avoir des relations sexuelles avec des enfants
.
.
.
.
.
.
.
.
 
5
LOI SCHIAPPA, VOTÉE PAR 92 DÉPUTÉS ET EN L’ABSENCE DE 477 AUTRES, EN PLEINE AFFAIRE BENALLA
La LOI SCHIAPPA, votée par 92 députés et en l’absence de 477 autres, en pleine AFFAIRE BENALLA, laisse les familles totalement désarmées pour protéger leurs enfants contre les abus sexuels. Désormais, droits sexuels obligent, on va sexualiser les enfants dès la maternelle et un enfant abusé devra prouver qu’il n’était pas d’accord. On arrive au bout de l’horreur.
.
.
.
 
 
 
MESSAGE D'ALERTE DE LA FIN DU CONSENTEMENT VU PAR MAURICE BERGER PÉDOPSYCHIATRE
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/_O1xyaF-1T5rkJPWAKtEESdcTjVfNCOXRQwXwz3nSojPLYClEAmgVkTOgrL_T7jhuoiM8qHcr8jfnZQfQiO9K3NISLCq5WRhywvTG2dBmlRicOqyD38q58a_UNz_Sq04EY3u-D2W0qdugWI55fn_KOwT28qU0U1dTWt_4KC29E_u4W0iVWUp-m7iV1tFM7rUsHRhyMHyf0I7ekt0BpFjsJ-C-T--ZIx6f4dh3IbZHQg57d0r3mqpa-VLddIjTirqWK7w_MyMtyMUkL18LY7f1Oya1FYqQkk46rQCcFw7DYQ7VJbJ-fsatEMRetqYqC0BbAv_41G69AVyOoPFY4a7hPMoJ5XrTNGnQgq5wdkP4Zl1ZCUbWMHTTibj0u-OjkyNZFLkkTDUQagrTm5A4AMZu-gn8vgZxgtFMxtVOWERiP8QPMVd7Cm-EHCZXo3Abx3fFyl1XL7PZTPHMGANkL4ZnSQveImBHTPvz7zsSIwWv4rm2wS6y3ds7UeLixSewnmmBqWqr39Agj7JDaKgHNouKbe1zXH8mkHN4iWagp8tmiuESTONBjzl-tcMP2d4zovFfE1Hd-SxwEojL75JULgSCg8Vzd8VZkN-AGowzAmT=w284-h149-no
CE QUE CACHE L’IMMONDE LOI SCHIAPPA
https://lh3.googleusercontent.com/1LD8vhIa1J0zKkpXRzInwuh4lR7MbIwU8K7sR0C9HjqajvH5vgTVZ-vNJNL1IFJpzJRmJk4V2B863Myrk7USwapzdp_P2WUcdeug68OWXiKQinNJb2St8BgZ2rs9Y_K4Fr4e5I-3ZXRVSz_2YQTh6ALWm0LPvfWuHNPoUOu6meIgyr6BLwcb3NJ2sTOdXa9HRRuYrLi3IHnOPgYZOzuC-yeB9jeLYRr8GDuicv-mtoZCo3uY9kaD0Qv1OvWJee9cTIOaNr8RqfeWpEAQwGjPmx8WqqBJuII_FkObQmomA9i7iTsqa1awve5V8nHQlJ5zKqeWS2uGpfx919BvvmlmAAFF3E931Aa7g3n-NJsZfa75iOCAHy-vfM6kNjXwNR5cA-OdF-rBTTx0vsQIdwSKYuLscuKdz-dk8zT3f-ficTlbVhEA-TN_QAWG6-oHvEYPtASCjiyFPVI4TlqHVODmw4yUCIVajJDJ2pS8qiGG86wj3abckkKGkr6rppbpsLjql5s4EFcjlYLzrK93Sg7COPkwdZNnLlSZ2cykFq_PoodUzJwiH8vPNREmgn2HtCROQrJqnzHxAKGQ8Yt1ruQrwTHFJNPafmKZ1LwsT9UL_4dMb8wf3Uoyj1FLi0SbZ4lJ-BVXv0zMzOR2khtn5v2EKPRmKVpo6Z2q2A=w580-h283-no
11 AOUT 2018 PLANETE 360 GÉRARD LUÇON /
.
Cette loi ne «légalise pas» la pédophilie !!! c’est bien plus pervers et dégueulasse : elle supprime la notion de discernement chez l’enfant de plus 5 ans, faisant de cet «enfant de 5 ans» et de l’adolescent un jeune responsable de ses actes.
.
C’est la fin de la justice des mineurs telle qu’elle existait depuis la 1ère guerre mondiale ! À l’époque (en 1912) le parlement français avait jugé utile de créer une justice des mineurs, était dans la foulée créée la fonction de Juge pour Enfants : HENRI ROLLET devenant le 1er magistrat pour enfants.
.
Vigoureusement opposé à la théorie du «criminel-né», de LOMBROSO, HENRI ROLLET inspira notamment deux lois :
.
* la loi du 24 juillet 1889 qui permet de séparer l’enfant de ses parents, lorsque ces derniers sont reconnus «indignes» ;
.
* la loi du 22 juillet 1912 qui fixe l’âge de la responsabilité pénale à treize ans et décide la création des tribunaux pour enfants.
.
Le travail d’HENRI ROLLET sera largement complété par l’ORDONNANCE de 1945 créant l’EDUCATION SURVEILLÉE (devenue PROTECTION JUDICIAIRE DE LA JEUNESSE) comme partie intégrante du MINISTÈRE DE LA JUSTICE, en en faisant une direction à part à l’intérieur de ce ministère au même titre que l’administration pénitentiaire, la magistrature, …
.
13 ans donc, par cette loi de 1912, permet de définir l’âge de la responsabilité, donc l’âge de la capacité de «discernement» (pour ceux intéressés à une étude approfondie sur cette notion, VOICI UN LIEN
.
Le discernement, c’est la capacité à séparer le bien du mal, à conscientiser non seulement la gravité de ses propres actes mais aussi de ceux que l’ont subit.
.
Tout le monde se souvient, j’espère, de cette phrase de FINKIELKRAUT défendant son copain ROMAN POLANSKI, violeur et sodomiseur d’une gamine américaine de 13 ans et demi : «à 13 ans ce n’est plus une enfant». Effectivement, c’est choquant mais c’est un fait : à 13 ans passés elle était censée être en capacité de discerner, et donc de choisir.
.
Dites vous bien que désormais l’âge du discernement est «tombé» à 5 ans puisque l’enfant «victime» va devoir prouver qu’il était réellement victime et non pas consentant, complice, voire provocateur !!!
.
5 ANS … dans certains pays une jeune fille est pré-mariée dès qu’elle a ses premières règles, mais 5 ans …
.
Il ne reste plus qu’à supprimer la direction de la protection judiciaire de la jeunesse, étonnamment absente (écartée ?) dans ce débat sur la course en avant vers la reconnaissance de la pédophilie comme un acte normal, dès lors que l’enfant ne s’y oppose pas…
.
De fait nous pouvons désormais considérer que la «pédophilie» n’existe plus comme telle, il suffit désormais à NORDHAL LELANDAIS de déclarer que la petite MAÉLYS l’a provoqué, ce que ne manquera pas de défendre MAITRE IAKUBOVITCH, pour que LELANDAIS soit «blanchi». c’est immonde !!! C’est pour demain …
.
Précision : je suis ancien directeur à la protection judiciaire de la jeunesse (23 ans d’expérience avec des victimes et des coupables) et je suis écœuré par une telle remise en cause de toutes nos valeurs.
.
.
.
 
.
EDUCATION SEXUELLE EN CP LOI SCHIAPPA
.
.
.

LE «PROJET INTERNATIONAL DE LIBÉRATION DES DROITS SEXUELS» EXPLIQUÉ
.
MARION SIGAUT HISTORIENNE
.
,
,
Il semble que le trafic humain, tel que défini par «LA DÉCLARATION DES DROITS SEXUELS» de l'IPPF, ne sera plus illégal ou criminalisé si un enfant «consent» à s'unir à toute personne et ce, peu importe son âge et son orientation sexuelle (pédophile, transgenre...).
.
L'obstruction des parents ne pourra plus faire obstacle à cette union puisque l'enfant aura la «capacité évolutive» de prendre seul ses décisions concernant sa vie. Les parents ne pourront pas non plus s'objecter à l'avortement ou à la prise de moyens contraceptifs puisque ce sera un droit sans restriction ni discrimination afin de respecter la «capacité évolutive de l'enfant» !
.
.
.
AUDE : UN JEUNE HOMME CONDAMNÉ À CINQ ANS DE PRISON AVEC SURSIS POUR UN VIOL SUR UNE FILLETTE DE 4 ANS
14 DÉCEMBRE 2017 FRANCEINFO /
.
Un homme de 21 ans a été condamné, mardi 12 décembre, à cinq ans de prison avec sursis pour une agression sexuelle et un viol sur une fillette de 4 ans commis en juillet 2014 à NARBONNE-PLAGE, dans l'AUDE, révèle L'INDÉPENDANT. La fillette faisait la sieste dans la chambre de l'accusé, alors âgé de 17 ans, dont la mère était assistante maternelle agréée. Il s'est alors livré à des attouchements avant de «lui mettre son sexe dans la bouche», rapporte le quotidien régional. Selon les informations de MIDI LIBRE, la fillette s'est confiée à une amie, ce qui a permis de révéler au grand jour cette affaire, jugée à huis clos par la COUR D'ASSISES DE L'AUDE DES MINEURS.
.
«JE NE SUIS PAS SURPRISE», AVOUE SON AVOCATE
.
«Il ne l'explique pas lui-même, il n'avait pas réellement conscience» de ce qu'il faisait, explique SYLVIE FERVAL, conseil de l'accusé, contactée par FRANCEINFO. L'avocate se contente d'évoquer un «jeune homme particulièrement perturbé, «addict» aux jeux vidéo et «plutôt» toxicomane au moment des faits». Elle précise que le jeune homme a été placé dans un centre éducatif fermé après les faits et ce jusqu'à sa majorité, tout en étant suivi par la protection judiciaire de la jeunesse.
.
Tous les rapports d'expertise font état d'un trouble de la personnalité et insistent sur l'importance de son environnement.
.
SYLVIE FERVAL À FRANCEINFO
.
«Je ne suis pas spécialement surprise» par cette peine, poursuit l'avocate, mais «je ne considère pas cela comme une victoire, car cela heurte profondément toutes les sensibilités». L'accusé est soumis à un suivi socio-judiciaire de cinq ans pendant lequel il a l'interdiction d'entrer en contact avec la victime et ne pourra pas travailler dans un milieu en relation avec des enfants. «Tout ce qui m'importe aujourd'hui, c'est son suivi», assure encore SYLVIE FERVAL.
.
.
.
ACCUSÉ DE VIOL SUR UNE FILLE DE 11 ANS TOMBÉE ENCEINTE, LA JUSTICE L'ACQUITTE
11 NOVEMBRE 2017 RTL /
. 
 
La COUR D'ASSISES DE SEINE-ET-MARNE a acquitté un homme de trente ans, accusé d'avoir violé une fillette de onze ans, tombée enceinte à la suite du rapport. Les jurés ont estimé que le viol n'était pas caractérisé.
.
 
Un homme de 30 ans, jugé pour le viol d'une fille de 11 ans en 2009 et contre lequel huit ans de prison avaient été requis, a été acquitté par la COUR D'ASSISES DE SEINE-ET-MARNE. La justice a estimé que le viol n'était pas caractérisé, a-t-on appris samedi de sources concordantes.
.
 
Les jurés de la COUR D'ASSISES DE SEINE-ET-MARNE ont jugé mardi soir, au terme de deux jours d'audience, que les éléments constitutifs du viol, «la contrainte, la menace, la violence et la surprise, n'étaient pas établis» a expliqué la PROCUREURE DE MEAUX, DOMINIQUE LAURENS, confirmant une information du PARISIEN.
.
L'avocat général avait requis huit ans d'emprisonnement assortis d'un suivi socio-judiciaire, a ajouté la procureure. Le parquet général a fait appel de l'acquittement vendredi 10 novembre, selon LE PARISIEN. Les faits se sont produits en août 2009, a raconté LAURE HABENECK, l'avocate de la jeune fille, aujourd'hui âgée de 20 ans.
.
Elle s'était rendue dans un parc avec un homme, âgé de 22 ans à l'époque, Cap-Verdien vivant au PORTUGAL et présent en FRANCE pour des raisons familiales. Il l'avait abordée alors qu'elle jouait avec sa cousine à CHAMPS-SUR-MARNE (SEINE-ET-MARNE).
.
Ils avaient eu une relation sexuelle, consentie selon l'accusé. Ce dernier affirme que la jeune fille avait menti sur son âge, en lui disant, selon son avocat, SAMIR MBARKI, «qu'elle avait 14 ans et qu'elle allait vers ses 15 ans», ce qu'elle conteste. Au PARISIEN, son éducatrice à NEVERS (NIÈVRE) s'étonne. «Quand je l’ai rencontrée, bien qu’elle soit enceinte, elle avait un physique de fillette. On ne pouvait pas la confondre avec une adolescente ou une femme. Elle était prostrée, inhibée»
.
LA LOI POURRAIT CHANGER
.
La famille de la jeune fille avait eu connaissance des faits en 2010, en découvrant sa grossesse. Son enfant, 7 ans aujourd'hui, avait été placé dans une famille d'accueil.
.
Cette décision intervient alors qu'une affaire similaire, révélée en septembre, a suscité la controverse : le PARQUET DE PONTOISE (VAL-D'OISE) a décidé de poursuivre pour «atteinte sexuelle" et non pour «viol» un homme de 28 ans pour avoir eu une relation sexuelle avec une enfant de 11 ans.
.
Les enquêteurs ont considéré que cette relation était consentie car aucune contrainte physique n'a été exercée sur la mineure, alors que la famille de la fillette a porté plainte pour viol, décrivant une enfant tétanisée, incapable de se défendre.
.
Suite à cette affaire, de nombreuses voix se sont élevées pour demander qu'un âge minimal soit fixé et qu'en dessous de cet âge, on ne puisse présumer que le mineur a consenti à l'acte sexuel. Le HAUT CONSEIL À L'ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES propose d'établir ce seuil à 13 ans.
.
.
.
RELATION SEXUELLE À 11 ANS : LE PARQUET NE POURSUIT PAS L'HOMME DE 28 ANS POUR VIOL
29 OCTOBRE 2017 FRANCETVINFO /
.
MICHAËL HAJDENBERG, journaliste à MEDIAPART, a critiqué le parquet pour ne pas avoir poursuivi un homme âgé de 28 ans pour viol, et ni même pour agression sexuelle, à la suite de la plainte d’une fille de 11 ans pour viol
.
La plainte pour viol déposée par une mère et sa fille, qui a eu une relation sexuelle avec un homme de 28 ans, est une affaire qui mérite d’être ébruitée selon MICHAËL HAJDENBERG, journaliste à MEDIAPART.
.
NI VIOLENCE, NI MENACE, NI SURPRISE, NI CONTRAINTE
.
Juridiquement, il y a viol quand il y a violence, menace, surprise ou contrainte.
.
L’audience, qui devait se tenir cette semaine, a été repoussée au mois de février. Le journaliste évoque sa «surprise» quant à la décision du PARQUET : «C’est ce qui fait l’intérêt de ce dossier, et l’effroi pour certains, (…) le parquet ne poursuit pas pour viol».
 
JUGEMENT AU CAS PAR CAS
.
La jeune fille était ressortie paniquée d’une relation sexuelle qu’elle avait eu avec l’homme de 28 ans, qui l’avait suivie dans la rue et complimentée. «Elle le suit dans un immeuble du quartier», raconte le journaliste. «Ils montent dans l’ascenseur. Dans l’ascenseur, il l’embrasse, ils arrivent au 9ème étage, et là, ils ont une relation sexuelle, là dans la cage d’escalier, puis dans l’appartement».
.
La question du discernement est centrale dans cette affaire. «Il y a une jurisprudence qui existe mais elle n’est pas très claire», annonce HAJDENBERG. En effet en FRANCE, l’âge du discernement n’est pas fixé par la loi. Seuls les enfants de moins de 5 ans sont protégés par la COUR DE CASSATION en cas de relation sexuelle. Entre 5 et 15 ans, «c'est à l'appréciation du juge, au cas par cas», déplore le journaliste.
.
.
.AGE
«EN MARCHE» VERS LA PÉDOPHILIE ÉTATIQUE
.E
13 NOVEMBRE 2017 RMC
.
MAÎTRE MARIE GRIMAUD VEUT QU'EMMANUEL MACRON PARLE DE LA PÉDOPHILIE PRÉSENTE EN POLITIQUE
.
.
.
LA «RÉPUBLIQUE EN MARCHE» VERS LA DISPARITION DE LA PÉDOPHILIE À L'ÂGE DE 13 ANS
12 NOVEMBRE 2017 LE FIGARO /
.
la SECRÉTAIRE D’ÉTAT À L’ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES ET ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES [Réflexe gauche tarée : pour qu'il y ait égalité entre les deux sexes, je les nomme une fois chacun à la première place. NDL], MARLÈNE SCHIAPPA n'en finit pas de surprendre :
.
«L'âge de présomption de non-consentement des mineurs, seuil en dessous duquel un enfant ne pourrait être considéré comme sexuellement consentant, est «en train d'être débattu» et se situera entre «13 et 15 ans», a indiqué aujourd'hui la SECRÉTAIRE D’ÉTAT À L’ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES, MARLÈNE SCHIAPPA».
.
Cela signifiera que par défaut, un enfant de plus de 13 ans - si c'est l'âge qui est retenu - pourra être reconnu consentant. Débauche pour tous et pédophilie voilée, voilà ce qui attend la jeunesse de demain.
.
.
.AGE
MAÎTRE THIERRY LEVY, AVOCAT, PLAIDOYER POUR LA PÉDOPHILIE
.
DE LA CHAIR FRAÎCHE POUR LES OBSÉDÉS SEXUELS
4 AVRIL 2012 L'HOMME NOUVEAU
.
Ce sont les mêmes qui se battent contre l'hypersexualisation des enfants, leur exploitation sexuelle et militent pour une éducation sexuelle de ces mêmes bambins dès la naissance et pour LA RECONNAISSANCE DE DROITS SEXUELS DÈS 10 ANS. Ils se battent à grands coups de conférences, décrets, communiqués et directives efficaces car nourris des concepts magiques de droit, d'égalité et de développement, surtout s'il est durable. «Ils»… Ce sont la nébuleuse ORGANISATION DES NATIONS UNIES (ONU) et toutes ses ramifications, spécialement l'ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ (OMS), la CONFÉRENCE INTERNATIONALE SUR LA POPULATION ET LE DÉVELOPPEMENT (CIPD), l'ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L'ÉDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE (UNESCO) et l'ASSOCIATION HUMANITAIRE POUR LA SURVIE ET LA PROTECTION DES ENFANTS DU MONDE (UNICEF).
.
On pourrait faire remonter l’histoire bien loin, aux début de la «libération sexuelle». On pourrait faire remonter l’histoire aux CONFÉRENCES DU CAIRE en 1994 et de PÉKIN en 1995 qui avaient forgé et commencé de distiller dans les mentalités le concept aussi pervers qu’efficace de «santé reproductive». On pourrait lui trouver mille et une explications, causes et signes avant-coureurs. Arrêtons-nous simplement sur la publication de l’OMS le 20 octobre 2010 des «premières recommandations détaillées en vue d’aider les décideurs de la santé publique à élaborer des programmes appropriés d’éducation sexuelle», fruit de la RÉUNION EUROPÉENNE de l’OMS sur les défis à l’amélioration de la santé sexuelle qui s’était tenue à MADRID. Ces mesures devaient permettre de prévenir les enfants contre l’exploitation sexuelle, contre les grossesses précoces et/ou non désirées et contre les traumatismes liés à la vision d’images pornographiques choquantes si (et seulement si, bien entendu) l’enfant n’a pas reçu d’explications auparavant. Il s’agissait de ne pas attendre l’adolescence pour évoquer ces questions avec nos chères têtes blondes, de ne pas réduire l’éducation sexuelle à la seule explication des mécanismes biologiques pour l’inscrire dans le cadre plus large de valeurs. Valeurs ? Heureuse nouvelle… Peut-être s’agit-il de bonheur humain, de développement intégral, de respect, de complémentarité ?
.
Faux espoir. Les valeurs de l’OMS sont la lutte contre le SIDA, les grossesses non-désirées et les violences sexuelles. Ainsi placée dans cette étonnante énumération, la grossesse apparait, au choix, comme une maladie ou une violence faite à la personne. Non contents des aberrations susdites, l’OMS invitaient en outre les parents à commencer cette éducation sexuelle… dès la naissance. A encourager leurs enfants à découvrir et toucher leurs organes sexuels dès 5 ans pour découvrir les mécanismes du plaisir et mettre enfin aux oubliettes les principes archaïques qui voudraient réserver le plaisir sexuel aux seuls adultes. Que les enfants découvrent et touchent leur corps est une bonne chose, naturelle et constitutive de leur apprentissage. Que les parents incitent à la masturbation est d’un tout autre ordre.
.
Alors que l’OMS encourageait les parents à s’investir le plus tôt possible dans l’éducation sexuelle de leurs enfants, la FÉDÉRATION INTERNATIONALE DU PLANNING FAMILIAL continue d’en inonder les bureaux de rapports et communiqués contre l’engagement des parents dans la santé sexuelle de leurs enfants. Avec d’autres lobbies du même acabit, la Fédération travaille activement à l’abrogation des «législations qui restreignent l'accès des jeunes aux services de santé sexuelle et procréative, et même celles qui prévoient un consentement obligatoire des parents ou du conjoint» et, de décrets en publications, obtient peu à peu gain de cause.
.
Le 4 octobre 2011, le RAPPORTEUR GÉNÉRAL DE L’ONU ANAND GROVER publiait un rapport qui n’a pas fini d’alimenter les revendications libertaires. Il y revendiquait l’accès à la santé sexuelle et reproductive non plus au nom de l’hygiène, massivement invoquée jusque-là, mais de «l’autonomie corporelle et des droits sexuels et reproductifs des femmes».
.
Le problème de santé publique se muait en droit.
.
Et au nom de quoi les enfants en seraient-ils privés ?
.
Les conséquences ne se sont pas fait attendre puisque l’ONU, encouragée notamment par son SECRÉTAIRE GÉNÉRAL BAN KI-MOON, discute actuellement un texte qui entend reconnaître des DROITS SEXUELS DES ENFANTS DÈS 10 ANS. Les conclusions devraient être rendues d’ici la fin du mois d’avril.
.
Pourquoi 10 ans et pas 7 ans et demi ou 5 ans et 4 mois ? Nul ne le sait.
.
Quelles raisons, quels arguments, quelles études scientifiques permettent d’affirmer que la différence entre adultes et enfants est obsolète ? Nul ne le sait.
.
Mais pendant ce temps, le militantisme pour la dépénalisation de la pédophilie et la suppression de la majorité sexuelle continue son petit bonhomme de chemin. Il choque encore l’opinion publique et reste minoritaire, mais l’avortement aussi, en son temps, choquait… Cette reconnaissance des droits sexuels des enfants serait du pain béni pour les pédophiles et pervers de tous poils, l’occasion, en toute légalité, de s’adonner à une énième transgression. Les relations sexuelles entre un adulte et un enfant auraient lieu sous réserve d’un consentement mutuel, assurent-ils. Outre l’horreur que représentent de telles relations, qui peut sérieusement affirmer que l’enfant n’est pas sous l’emprise de l’adulte qui pourra lui extorquer bien trop facilement un oui qui n’en est pas un ? En septembre 2011, le film TRUST de DAVID SCHWIMMER sortait sur les écrans. Un film parmi d’autres sur les dangers de la pédophilie mais qui avait le mérite de mettre en scène l’emprise psychologique que l’adulte peut avoir sur l’enfant ou l’adolescent. C’était l’histoire, sordide parce qu’atrocement réaliste, d’une jeune fille prise dans les filets d’un pédophile rencontré au hasard d’un forum de discussion sur Internet. La jeune adolescente, manipulée, est violée mais ne le réalise que bien plus tard avant de plonger dans le désespoir et de tenter de se suicider.
.
Un film inspiré d’une histoire vraie et qui pourrait devenir monnaie courante…
.
Parents, cachez vos enfants !
.
.
.

>
PÉDOCRIMINALITÉ JUDITH REISMAN EXPLIQUE LE RAPPORT DU  PERVERS Dr ALFRED KINSEY 2 DÉCEMBRE 2016
.
.
.
 
.
LE DROIT DE CONNAÎTRE ET DE JOUIR D'UNE SEXUALITÉ INDÉPENDANTE DE LA REPRODUCTION ET D'UNE REPRODUCTION INDÉPENDANTE DE LA SEXUALITÉ
.
 
.
.
.
ARTICLE 5 PAGE 11 LE DROIT À L’AUTONOMIE ET À LA RECONNAISSANCE DEVANT LA LOI
Toute personne a le droit d’être reconnue devant la loi et à la liberté sexuelle. Cela implique pour chacun l’opportunité pour chacun d’exercer le contrôle sur ce qui touche à sa sexualité, de décider librement de ce qui touche à sa sexualité, de choisir ses partenaires sexuels, de rechercher à atteindre son plein potentiel et plaisir sexuels, ce dans un contexte non discriminatoire et en tenant pleinement compte des droits d’autrui et des CAPACITÉS ÉVOLUTIVES DE L’ENFANT.
.
=> CAPACITÉ ÉVOLUTIVE : terme se référant spécifiquement à la capacité de l’enfant à pouvoir prendre seul des décisions concernant sa vie. Il s’agit également du concept selon lequel la capacité de l’enfant à prendre des décisions évolue lors de son passage de la petite enfance à l’enfance, et de l’enfance à l’adolescence.
.
.
.
ARTICLE 6 PAGE 11 LE DROIT À LA LIBERTÉ DE PENSER, D’OPINION ET D’EXPRESSION ; ET LE DROIT À LA LIBERTÉ D’ASSOCIATION

NAJAT VALLAUD BELKACEM LE GENDER CA N'EXISTE PAS !!??


Toute personne a le droit d’exercer sa liberté de pensée, d’opinion et d’expression en matière de sexualité, d’orientation sexuelle, d’IDENTITÉ DE GENRE et de droits sexuels, sans intrusions arbitraires ni limitations fondées sur des croyances culturelles ou l’idéologie politique dominante, ou encore SUR DES NOTIONS DISCRIMINATOIRES D’ORDRE PUBLIC, DE MORALITÉ PUBLIQUE, de santé publique ou de sécurité publique.
.
.
.

ARTICLE 6 PAGE 11 LE DROIT À LA LIBERTÉ DE PENSER, D’OPINION ET D’EXPRESSION ; ET LE DROIT À LA LIBERTÉ D’ASSOCIATION
Toute personne a droit à la liberté de penser, de conscience et de religion, en tenant en compte de LA CAPACITÉ ÉVOLUTIVE DE L’ENFANT
.
=> INTERDIT D'INTERDIRE CECI «DES NOTIONS DISCRIMINATOIRES D’ORDRE PUBLIC, DE MORALITÉ PUBLIQUE»
.
.
.
APRÈS LE GENDER PROMOTION DE LA PÉDOPHILIE SATANIQUE
31 AOUT 2015 BVOLTAIRE
.
Le MINISTRE FLEUR PELLERIN A VISITE, enthousiaste, pendant deux heures, la FRICHE BELLE DE MAI au mois de juillet. A-t-elle pu ne pas voir l'exposition en question ?
.
Un collectif d'auteurs internationaux a organisé une exposition de dessins représentant des scènes de pédophilie, de pédopornographie, de zoophilie et j'en oublie.
.
.
.
.
.
ARTICLE 7 PAGE 11 LE DROIT À LA SANTÉ ET DE BÉNÉFICIER DES PROGRÈS DE LA SCIENCE
Toute personne a le droit de jouir du meilleur état de santé physique et mentale qu’elle soit capable d’atteindre, ce qui comprend les déterminants de la santé et l’accès aux soins de santé sexuelle pour la prévention, le diagnostic et le traitement de toute prévention, problème ou pathologies sexuels.
.
.
.
ARTICLE 7 PAGE 11 LE DROIT À LA SANTÉ ET DE BÉNÉFICIER DES PROGRÈS DE LA SCIENCE
Toute personne a le droit d’accéder à la santé reproductive et à d’autres technologies médicales, ou de les refuser, ce sans discrimination. TOUTE RESTRICTION À CE DROIT ÉTANT FONDÉE SUR L’ÂGE NE DOIT PAS TRANSGRESSER LES PRINCIPES DE NON DISCRIMINATION ET DE CAPACITÉ ÉVOLUTIVE DE L’ENFANT
.
=> CAPACITÉ ÉVOLUTIVE : terme se référant spécifiquement à la capacité de l’enfant à pouvoir prendre seul des décisions concernant sa vie. Il s’agit également du concept selon lequel la capacité de l’enfant à prendre des décisions évolue lors de son passage de la petite enfance à l’enfance, et de l’enfance à l’adolescence.
.
.
.
ARTICLE 9 PAGE 11 LE DROIT DE CHOISIR DE SE MARIER OU NON, DE FONDER ET PLANIFIER UNE FAMILLE ET DE DÉCIDER D’AVOIR OU NON DES ENFANTS, QUAND ET COMMENT
Toute personne a le droit de choisir de se marier ou non, de fonder ou non une famille, de décider d’avoir ou non des enfants, de décider librement et en toute responsabilité du nombre de ses enfants et de l’espacement des naissances, et ce dans un environnement où les lois et politiques reconnaissent la diversité des formes de famille, y compris celles non définies par la descendance ou le mariage.
.
.
.
DÉCLARATION OFFICIELLE INTERNATIONAL PLANNED PARENTHOOD FEDERATION IPPF (LE PLANNING FAMILIAL MONDIAL)
USA UN PÈRE ARRÊTÉ POUR AVOIR REFUSÉ QUE L'ÉCOLE ENSEIGNE LES RELATIONS SEXUELLES À SA FILLE 8 MAI 2014
«Les législations qui restreignent l’accès des jeunes aux services de santé sexuelle et procréative, et même celles qui prévoient un consentement obligatoire des parents ou du conjoint» doivent être soit abrogées, ou rester inappliquées.
.
.
.
5 AVRIL 2013 LAURENCE ROSSIGNOL, SECRÉTAIRE D'ÉTAT CHARGÉE DE LA FAMILLE ET DES PERSONNES ÂGÉES, «LES ENFANTS N'APPARTIENNENT PAS A LEURS PARENTS»
va encore plus loin et affirme que «les jeunes doivent être considérés comme des acteurs indépendants et libres de tout obstacle qui ignorerait leurs propres «capacités à prendre des décisions informées». Leur but principal à cette conférence consiste à marginaliser l’engagement parental et à encourager les Etats qui soutiennent leur position à augmenter la pression favorable à ce type de langage, déjà avalisé par le Secrétaire général.
.
.
.

PRINCIPE 7 PAGE 10 LES OBLIGATIONS DE RESPECTER PROTÉGER ET SATISFAIRE [LES DROITS SEXUELS] S’APPLIQUENT À TOUTES LES LIBERTÉS ET À TOUS LES DROITS SEXUELS
Les droits et libertés sexuels comprennent des revendications juridiques fondamentales ainsi que l’accès aux moyens permettant de les satisfaire. Comme pour les autres droits humains, les états ont l’obligation de respecter, protéger et satisfaire les droits sexuels de tous.
.
ALLEMAGNE THÉORIE DU GENRE UN PÈRE EN PRISON
L’obligation de respect requiert des États qu’ils s’abstiennent de toute ingérence, directe ou indirecte, dans la jouissance de droits particuliers, soit, dans le cas présent, des droits sexuels. L’obligation de protection requiert des Etats qu’ils prennent des mesures interdisant à toute tierce partie de compromettre les garanties inhérentes aux droits humains. L’obligation de satisfaction requiert des Etats qu’ils adoptent des mesures législatives, administratives, budgétaires, judiciaires, promotionnelles, et toute autre mesure appropriée, visant au plein exercice de ces droits
.
.
.
ARTICLE 10 PAGE 11 RESPONSABILITÉ ET RÉPARATION
Toute personne a droit à des mesures et recours éducatifs, législatifs, judiciaires et autres, qui sont efficaces, adéquats, accessibles et appropriés afin de veiller et d’exiger que ceux qui ont le devoir de faire respecter les droits sexuels leur rendent des comptes. Ceci implique la capacité à surveiller la mise en œuvre des droits sexuels et l’accès à une réparation pleine et entière par restitution, compensation, réhabilitation, satisfaction, garantie de non-répétition et tout autre moyen.
.
.
.
 
.
.
.
.
L'IPPF : UNE ODEUR DE SOUFRE

USA VENTE D'ORGANES DE BÉBÉS AVORTÉS 25 JUILLET 2014
VENTE D'ORGANES DE BÉBÉS AVORTÉS : LA NOUVELLE VIDÉO QUI MET À MAL LA DÉFENSE DU PLANNING FAMILIAL AMÉRICAIN

PLANNING FAMILIAL USA NÉGOCIATION PRIX D'ORGANES DE FŒTUS FÉVRIER 2015
Une nouvelle vidéo, toujours tournée en caméra cachée, en février 2015 cette fois. On y voit le Dr GATTER, alors encore PRÉSIDENTE DU CONSEIL DES DIRECTEURS MÉDICAUX DU PLANNING FAMILIAL, négocier le prix d'organes de fœtus. Celle-ci, après avoir expliqué que l'argent n'est pas sa principale préoccupation, en demande un bon prix, parce que, dit-elle en riant, elle souhaite s'acheter une LAMBORGHINI.
14 JUILLET 2015 YVES DAOUDAL
.
LIFE SITE VIENT DE DIFFUSER UNE VIDÉO où l’on voit une DIRECTRICE DU PLANNING FAMILIAL discuter tranquillement de la façon dont on doit découper les fœtus dans le ventre de leurs mères pour pouvoir avoir des morceaux en bon état afin qu’ils soient vendables. Le morceau se vend entre 30 et 100$. C’est le foie qui est le plus demandé, bien que «beaucoup veuillent des cœurs intacts en ce moment». Elle reçoit des demandes pour des poumons, et aussi pour des «extrémités inférieures», et elle ne sait pas trop pourquoi, sans doute «pour les tissus musculaires».
.
Le seul problème est qu’il faut le faire de façon à qu’on ne dise pas «la clinique vend des tissus et se fait de l’argent avec cela».
.
Elle pratique elle-même des avortements à LOS ANGELES jusqu’à la 24e semaine. Elle explique qu’elle tient une petite réunion chaque matin pour déterminer quelles parties du corps sont demandées (les clients remplissent un formulaire) et quelles sont les «patientes» qui ce jour-là auront des bébés sur lesquels on pourra faire les prélèvements. Ainsi les avorteurs pourront adapter leurs gestes de façon à ne pas endommager les organes à vendre ce jour-là. «Pour cette raison, la plupart des fournisseurs – sic – se font guider par échographie, afin de déterminer où ils vont mettre les forceps. Ils se disent : «je ne vais pas écraser cette partie, je vais écraser en dessous, et au-dessus, et je vais voir si je peux avoir ça intact». Certains changent la façon dont le fœtus se présente, de sorte qu’il ne vienne pas par la tête, parce que vous ne pouvez pas obtenir la dilatation suffisante. Si vous le faites à partir de la présentation par le siège, par les jambes, alors vous pouvez finir par avoir le crâne intact».
.
La LOI FÉDÉRALE AMÉRICAINE interdit l’avortement par démembrement depuis George Bush, et la vente d’organes. Mais, dit DEBORAH NUCATOLA, «les lois sont sujettes à interprétation. Si je vous dis d’emblée que je n’ai pas l’intention de faire cela, ce qui arrive après n’a pas d’importance».
.
Il faut regarder cette vidéo, car on y voit DEBORAH NUCATOLA raconter cela comme elle raconterait ses vacances, sans l’ombre d’une hésitation, sans la moindre pudeur, entre une fourchetée de salade et une gorgée de vin… Il me semble que n’importe qui de normal ne peut que se demander comment c’est possible. Comment l’être humain peut en arriver à ce degré d’inconscience dans le mal.
.
Le PLANNING FAMILIAL AMÉRICAIN n'a pas contesté l'authenticité de la vidéo, mais s'est défendu en affirmant qu'il s'agissait de dons de patientes pour faire avancer la recherche, les prix ne correspondant qu'aux frais médicaux et de transport vers les laboratoires. La plupart des journaux français se sont évidemment empressés de lui donner raison.
.
.
.

19/02/2018

VACCINS Amis ou ennemis ?

VACCINS
Amis ou ennemis ?
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/pwNRC5oBkttLJnkZLo-jKFXmj81YtXyLyRTtqctFeLE3SpdNWHfWXAJ74AXUISSc9zN4eGb6j6c-dpapyW_xkZ2Xuv4lDF0InI6QpfhZmtCo_AWKdRxnpZUjWZsycwj0YUu2ZbVeOGdK1wDeTGZm6P_QacmTAvKd3QxEOZfnWLztQNYXBCNzVXdk9ZNzXPzENFHrnFtdm2VJRzA_L5qmJ1a9MsRV5YiGvL-gJ39B-xfGRuF7GrSdTbmkRP1vSrjQFU88_MpvYaComM0L6ALWwIfh4PaanJIDgPxfCmsLit3reRJjfeg3k-Pv_F6eOu8iptqvqjhGLF1n7ftooGvVZon4FCsNxjpKFFRYoUf_W93PjPIg4O7Ho5Waa1plBCRPQ95oCn_qzSrfVIJLfokyjgillWq97w7I3qeE0LXZHvvvAdqoGjTDo3lwSLbB_b_-6bXOrgY_edSI5dX2ntz2l5YkeZdJIoAeUTl8X7QnVvS9z5gfmbZHSj0wzeIN4F_yjRux-w9I7KZ1lvsDeDz6ZjCbvPA9bydXtfgfbwy5S05vZgJpRXIjHDZu9CrcbDOveMzlWIYpWRHe6tyaUp39QxGE_IQudP2Bl01oTj1XfqqVrH8Hb8chh5fYO1wX-tMhhL6Ng2moAFX2MwpnwwGRLs0xwzD5O318hhGrnrAMDrA=w370-h421-no
.
.
.
PROCÈS
.
ALUMINIUM DANS LES VACCINS : L'ÉTAT CONDAMNÉ À INDEMNISER UNE FEMME VACCINÉE
26 DÉCEMBRE 2017 SUD OUEST /
.
LA COUR ADMINISTRATIVE D’APPEL DE NANTES A CONDAMNÉ L’ÉTAT À INDEMNISER UNE SECRÉTAIRE MÉDICALE APRÈS SA VACCINATION CONTRE L’HÉPATITE B.
.
L’Etat a été condamné par la COUR ADMINISTRATIVE D’APPEL DE NANTES à verser plus de 190 000 euros à une secrétaire médicale qui a présenté des troubles physiques à la suite d’une vaccination contre l’HÉPATITE B.
.
La secrétaire médicale, âgée de 64 ans, a été soumise à une vaccination obligatoire en mai 1994, avec trois rappels. Elle a présenté, à partir du mois de juillet 1994, des troubles physiques, notamment des douleurs musculaires et une fatigue généralisée. ELLE DEMANDAIT RÉPARATION DEPUIS 2007.
.
UNE CAUSALITÉ ENTRE VACCINATION ET HÉPATITE B ÉTABLIE
.
Le TRIBUNAL ADMINISTRATIF D’APPEL DE NANTES a imposé «la somme mise définitivement à la charge de l’OFFICE NATIONAL D’INDEMNISATION DES ACCIDENTS MÉDICAUX, DES AFFECTIONS IATROGÈNES ET DES INFECTIONS NOSOCOMIALES (ONIAM) au profit de Mme L. (…) fixée à 190 751,19 euros», selon la décision rendue vendredi. L’ONIAM devra verser également 1 500 euros de frais de justice.
.
Lors de procédures antérieures, le CONSEIL D’ÉTAT avait estimé en mai 2016 que «le lien de causalité entre la vaccination contre l’HÉPATITE B subie par Mme L. dans le cadre de l’obligation vaccinale liée à son activité professionnelle et la myofasciite à macrophages dont elle souffre doit être regardé comme établi et de nature à ouvrir droit à réparation à son profit au titre de la solidarité nationale».
.
.
.
SCLÉROSE EN PLAQUE
.
 
https://lh3.googleusercontent.com/I5ECLKkbMtwsXfOZONf79lWx2xvV4GRtWs5X5yTO8gayAW9R99ZPYpfsuUpSE1M2cHTWuo4cg8pBTd3uAI-_1Y8OHJYVidT_84aQ56rEPKmyFrKbZV065z_pLTN2UL6wdWUO7MC-lNxbSCbfSBEpkRYVkx0DjsY9b1FBUDXwWPZROp8_G7MG4lv8250FBwNBBuWD_WpNC1agO_J9zqpLmYRzqv3NcnisghXHXF4X8m9dkbvrEiSSpjuksNPVLCHYXX2ae1vmReB6Q8p_YPSL52-pWzV5pzMTtjZYdZotGY02Kl1WvGndEV5ga5YxYa5jWg3CI1Sgu5CeroKcRdHSL9Q25CSC6Rfs-TEEQ_csv-vOeCV1FITBNm8GgREO7k6yumEVdVp4kR11U2IzkDChUe5O4sfwPeq-3TOIxrDBdDt-7AgjBf5UkI0fOzx4VE_HMa_K3TB0p2HCCOn4lP0-D7UrQvg-kZYUKpltiJK_tdPXX9z1jxclCnkOD0Tior4S_1Nz_03YSQPjgwSbhvrcfCtS-DPxyYWSBGm8zsxv3BRt3eoi4iyhpnXKrM01szIrKKabylJG5XagMcHcLZEDM9Kg5Lsr4MisZ5dmH6nCL4MSQ94Yd05v7oBw5rorfr95U322pfNGWrHu9h-IrDv9qUa7Nbd5UFqbtNofROT0S3qqGq4=w285-h190-no
SCLÉROSE EN PLAQUES ET VACCIN HÉPATITE B : LA COUR D’APPEL DE BORDEAUX DONNE RAISON À UN PATIENT ET CONDAMNE SANOFI
7 FÉVRIER 2018 SUD OUEST / COPIE D'ÉCRAN /
.
Un arrêt de la COUR D’APPEL DE BORDEAUX qui reconnaît la responsabilité du laboratoire SANOFI dans l’apparition d’une SCLÉROSE EN PLAQUES relance le débat.
.
A une époque où la suspicion relative aux vaccinations ne cesse de grandir, l’arrêt rendu le 23 janvier dernier par la 1re chambre civile de la COUR D’APPEL DE BORDEAUX est sans doute appelé à avoir un retentissement national. La juridiction présidée par ÉLISABETH LARSABAL a jugé que la société SANOFI PASTEUR, l’un des leaders mondiaux des vaccins, était responsable de la SCLÉROSE EN PLAQUES dont souffre un ancien peintre chaudronnier de 53 ans domicilié à GOURDON…
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/I5ECLKkbMtwsXfOZONf79lWx2xvV4GRtWs5X5yTO8gayAW9R99ZPYpfsuUpSE1M2cHTWuo4cg8pBTd3uAI-_1Y8OHJYVidT_84aQ56rEPKmyFrKbZV065z_pLTN2UL6wdWUO7MC-lNxbSCbfSBEpkRYVkx0DjsY9b1FBUDXwWPZROp8_G7MG4lv8250FBwNBBuWD_WpNC1agO_J9zqpLmYRzqv3NcnisghXHXF4X8m9dkbvrEiSSpjuksNPVLCHYXX2ae1vmReB6Q8p_YPSL52-pWzV5pzMTtjZYdZotGY02Kl1WvGndEV5ga5YxYa5jWg3CI1Sgu5CeroKcRdHSL9Q25CSC6Rfs-TEEQ_csv-vOeCV1FITBNm8GgREO7k6yumEVdVp4kR11U2IzkDChUe5O4sfwPeq-3TOIxrDBdDt-7AgjBf5UkI0fOzx4VE_HMa_K3TB0p2HCCOn4lP0-D7UrQvg-kZYUKpltiJK_tdPXX9z1jxclCnkOD0Tior4S_1Nz_03YSQPjgwSbhvrcfCtS-DPxyYWSBGm8zsxv3BRt3eoi4iyhpnXKrM01szIrKKabylJG5XagMcHcLZEDM9Kg5Lsr4MisZ5dmH6nCL4MSQ94Yd05v7oBw5rorfr95U322pfNGWrHu9h-IrDv9qUa7Nbd5UFqbtNofROT0S3qqGq4=w285-h190-no
VACCIN CONTRE L’HÉPATITE B : LA COUR DE LUXEMBOURG RECONNAÎT LE LIEN AVEC LA SCLÉROSE EN PLAQUES !
22 JUIN 2017 ENTREPRISE.NEWS
.
Le vaccin contre l'HÉPATITE B peut-il causer la SCLÉROSE EN PLAQUES et ouvrir droit à une réparation du préjudice ? La COUR DE CASSATION hésitait à le dire... LA COUR DE JUSTICE DE L'UNION EUROPÉENNE VIENT DE LUI CONFIRMER QU'ELLE AVAIT LE DROIT DE LE RECONNAÎTRE. Une décision qui va compliquer l'entrée en vigueur de la vaccination obligatoire annoncée par la MINISTRE BUZYN...
.
AGNÈS BUZYN se serait probablement bien passée de cette décision qui va compliquer la mise en œuvre de sa POLITIQUE de vaccination obligatoire. La COUR DE JUSTICE DE L'UNION EUROPÉENNE vient de considérer, dans le cadre d'une question préjudicielle, qu'il était conforme au droit de l'Union Européenne de reconnaître un lien de causalité entre un vaccin de SANOFI PASTEUR contre l'HÉPATITE B et la SCLÉROSE EN PLAQUES.
.
L'affaire visait un cas français. Un homme en parfaite santé avait déclaré une SCLÉROSE après une vaccination. Il est décédé en 2011.
.
Jusqu'ici, la directive de l'UNION sur le sujet imposait aux plaignants d'établir la preuve de la causalité entre la vaccination et la maladie. La CJUE vient de reconnaître que cette preuve ne supposait pas forcément un consensus scientifique, mais pouvait simplement s'appuyer sur des présomptions fortes et sérieuses. Il appartiendra à chaque juridiction nationale de vérifier ce sérieux.
.
Cette réponse ouvre la voie à une indemnisation des victimes par les fabricants de vaccins incriminés.
.
Une très mauvaise nouvelle pour SANOFI... et pour AGNÈS BUZYN.
.
.
 
AUTISME
.
https://lh3.googleusercontent.com/I5ECLKkbMtwsXfOZONf79lWx2xvV4GRtWs5X5yTO8gayAW9R99ZPYpfsuUpSE1M2cHTWuo4cg8pBTd3uAI-_1Y8OHJYVidT_84aQ56rEPKmyFrKbZV065z_pLTN2UL6wdWUO7MC-lNxbSCbfSBEpkRYVkx0DjsY9b1FBUDXwWPZROp8_G7MG4lv8250FBwNBBuWD_WpNC1agO_J9zqpLmYRzqv3NcnisghXHXF4X8m9dkbvrEiSSpjuksNPVLCHYXX2ae1vmReB6Q8p_YPSL52-pWzV5pzMTtjZYdZotGY02Kl1WvGndEV5ga5YxYa5jWg3CI1Sgu5CeroKcRdHSL9Q25CSC6Rfs-TEEQ_csv-vOeCV1FITBNm8GgREO7k6yumEVdVp4kR11U2IzkDChUe5O4sfwPeq-3TOIxrDBdDt-7AgjBf5UkI0fOzx4VE_HMa_K3TB0p2HCCOn4lP0-D7UrQvg-kZYUKpltiJK_tdPXX9z1jxclCnkOD0Tior4S_1Nz_03YSQPjgwSbhvrcfCtS-DPxyYWSBGm8zsxv3BRt3eoi4iyhpnXKrM01szIrKKabylJG5XagMcHcLZEDM9Kg5Lsr4MisZ5dmH6nCL4MSQ94Yd05v7oBw5rorfr95U322pfNGWrHu9h-IrDv9qUa7Nbd5UFqbtNofROT0S3qqGq4=w285-h190-no
VERDICT D’UN TRIBUNAL ITALIEN : L’AUTISME DU PETIT GARÇON A ÉTÉ CAUSÉ PAR LE VACCIN
7 JUIN 2017 DANSQUELMONDEVITON /
.
UNE INDEMNITÉ À VIE A ÉTÉ ACCORDÉE À UN ENFANT AUTISTE QUI AVAIT PRÉCÉDEMMENT REÇU LE VACCIN HEXAVALENT.
.
MILAN – LE MINISTÈRE ITALIEN DE LA SANTÉ devra verser une somme de dédommagement bimensuelle à un petit garçon atteint d’autisme, et ce, pour le restant de sa vie.
.
C’est en 2006 que le petit garçon a été vacciné avec le vaccin HEXAVALENT de routine fabriqué par la multinationale GLAXOSMITHKLINE. Il s’agit du verdict émis par le TRIBUNAL INDUSTRIEL DE MILAN présidé par le juge NICOLA DI LEO. Selon ce juge, l’existence d’un lien causal entre la vaccination et la maladie a été établi. Qui plus est, en se référant au RAPPORT DE L’EXPERT JUDICIAIRE ET MÉDICAL ALBERTO TORNATORE désigné par le tribunal : «Le petit garçon a probablement été sensible à la toxicité d’un ou de plusieurs ingrédients du vaccin. Il est donc probable que son autisme ait été provoqué par le VACCIN INFANRIX HEXA»
.
INTERVIEW «DÉCISION INCROYABLE» AFFIRME L’EXPERT
.
VACCIN HEXAVALENT : UNE HISTOIRE DE FRIC
Le VACCIN HEXAVALENT est administré en trois injections au cours de la première année de vie. Il protège contre la POLIO, la DIPHTÉRIE, le TÉTANOS, l’HÉPATITE B, la COQUELUCHE et les infections du type HAEMOPHILUS INFLUENZA TYPE B.
.
En 2011, avant d’aller au tribunal, la famille du petit garçon de neuf ans qui avait été diagnostiqué autiste en 2010 avait introduit une requête auprès du MINISTÈRE, mais leur requête fut rejetée. Dans la suite, les parents ont porté plainte. «Le MINISTÈRE avait 60 jours pour faire appel après le prononcé du 23 septembre. Mais aucun appel n’a été déposé» affirme ALESSANDRA GENOVÉSI, l’avocate du petit garçon. Le jugement a donc été considéré comme res judicata (= ayant force de la chose jugée). La famille a émis le souhait que dans le futur, on se soucie de prendre plus de précautions avec ces vaccins. L’enfant va recevoir un dédommagement bimestriel (= tous les deux mois) de 1.683 euros plus un payement ponctuel.
.
Le rapport de 18 pages de l’expert médical désigné par la COUR se réfère à «UN DOCUMENT CONFIDENTIEL DE POIDS DE GLAXOSMITHKLINE» traitant des «soi-disant effets secondaires de l’INFANRIX HEXA, signalés pendant les essais cliniques et après la pré-autorisation, entre octobre 2009 et octobre 2011. Selon le témoignage de l’expert, il y a apparemment eu «cinq cas d’autisme rapportés au cours des essais, mais ces cas sont restés non cotés ou ont été omis de la liste des effets indésirables remise aux autorités avant l’autorisation de mise sur le marché»
.
Le verdict a aussi précisé – en conformité avec les conclusions de l’expert médical – que le vaccin avait «une propension spécifique à provoquer l’autisme, quoique théoriquement faible si elle est calculée sur la base des essais cliniques pré-autorisation, mais qui en réalité était sous-estimé, en raison de l’existence récemment confirmée par les autorités sanitaires australiennes, de lots de vaccins contenant un désinfectant à base de mercure, désormais interdit en raison de sa neurotoxicité démontrée»
.
Rien n’indique que l’AGENCE ITALIENNE DU MÉDICAMENT ait dans la suite lancé des contrôles sur le vaccin HEXAVALENT de GLAXOSMITHKLINE. «Aucune enquête particulière n’est en cours sur ce médicament qui, comme tous les vaccins, doit subir une surveillance post-marketing», explique l’AGENCE, ajoutant : «Il n’existe aucune preuve à l’heure actuelle qu’un changement soit intervenu dans la situation : les avantages de ce produit l’emportent encore sur les risques»
.
Les liens présumés entre la vaccination et l’autisme ont fait l’objet d’un débat international considérable pendant un certain nombre d’années. En 2012, UNE PEINE PRONONCÉE PAR LA COUR DE RIMINI A ÉTABLI UN LIEN ENTRE LE VACCIN TRIVALENT ROR (ROUGEOLE-OREILLONS-RUBÉOLE) ET LE SYNDROME DE KENNER (AUTISME).
.
À l’époque, le CONSEIL SCIENTIFIQUE DU CALENDARIO VACCINALE DE LA VITA – un groupe rassemblant médecins de famille, pédiatres et associations spécialisées de santé publique a publié cette déclaration : «Ce verdict pourrait déclencher une perte de confiance en un outil de prévention qui protège la santé de nos enfants et l’ensemble de la population italienne !», encourageant le MINISTÈRE DE LA SANTÉ à faire appel. Le verdict de la COUR DE RIMINI se référait à une étude publiée dans le LANCET en 1998, et établissant un lien entre le vaccin contre la rougeole et l’autisme. Quelques années plus tard, cette recherche a été retirée du journal, car elle était considérée comme peu fiable. Une enquête similaire à celle de RIMINI à nouveau sur le lien présumé entre le VACCIN ROR et l’AUTISME a été lancée par le bureau du PROCUREUR DE TRANI.
.
Au cours des trois dernières années, l’alarmisme ambiant – que les autorités de la santé estiment injustifié – a provoqué une diminution du nombre d’enfants vaccinés. En mars dernier, MOVIMENTO 5 STELLE (le Mouvement des cinq étoiles) DE LOMBARDIE a déposé un projet de loi en vue de suspendre la vaccination obligatoire, «compte tenu des niveaux de vaccination déjà élevés en LOMBARDIE. Ce mouvement précise qu’il est temps de permettre le consentement libre et éclairé à propos de la vaccination» La réponse de la SOCIÉTÉ DE SANTÉ PUBLIQUE a été assez sèche : «Il s’agit d’une perspective dangereuse pour la santé publique»
.
.
.
 AGNÈS BUZYN MINISTRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA SANTÉ
.
https://lh3.googleusercontent.com/DKcWCz_vXfMHItEE2SK9ENh94r92balTqJc3IaXuSNId1cD8ZQB0-6UGltcPv4pnsv36j5PcsSHF3WHnBbAkGHDMtlL4Rgqd35_hHn5MN-j5kSH0rnxCYcwzvgKDsdNwaqBol32gB4pE7OJz9YM2rsW9AG7UwmP1zm4AT3mY1a7C8HUoZ0zI1snEbhmb4xNjEp_LtOjDXGoUsVPVlPRv_io2MUmeGGr-Kmj8neVjOf2QTbEYOTD0VG6x4MIPjlqb9KaHldcGYJITWVVoaCsVw_CoGPhwrG6dWI7-JGzCLkZ8rN8SgWxPT-pK0VrxI0VZXTuZKqau3wH9VxUl48g9-Sp-KzDZL6hWzhU3ehmGEvdRAUUAs9H0Dwmoe6i_Tw7Lv8zfbYfZqr_iEsjrd99g41vbZh4gml-0ZS4wgaomxZ27Cowe6uhKTKdoEy-5TVo3w0GFEOg8rkQ8i4aDavFK0LrBOiuYbVZ_HmzXbpZck8rNFZEXmXI8wakVmyGYUZxhY2Y850MQLHus95cLMGibj-736MtXXF3OUSUPuAC6Sctqyhf9Cods50_GAgqG4qD_oFD0EKGliAKygXJSPs3vg2S5zFJqzH5vrLUz5qXcEqc0dcprjlkIHWzoBNnjJmklqcJfyFnOkX_uAaDuQcrjlTteocwR5_k9uZeo3OrX7vY=w285-h168-no
AGNÈS BUZYN MINISTRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA SANTÉ : CONFLIT D'INTÉRÊTS
LE MARI DE LA NOUVELLE MINISTRE DE LA SANTÉ DIRIGE L’INSERM
.
19 MAI 2017 VALEURS ACTUELLES / LE MONDE /
.
C'ÉTAIT BIEN LA PEINE DE PRENDRE 24H POUR VÉRIFIER LES ÉVENTUELS CONFLITS D'INTÉRÊT :
.
«La nomination du tout premier GOUVERNEMENT PHILIPPE devait avoir lieu mardi 16 mai. Ce fut finalement fait le lendemain. Le nouveau PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE voulait donner plus de temps à la HAUTE AUTORITÉ POUR LA TRANSPARENCE DE LA VIE PUBLIQUE afin de vérifier les déclarations fiscales des futurs ministres et anticiper tout conflit d’intérêt. Raté. Comme le souligne LE MONDE, AGNÈS BUZYN, nouvelle MINISTRE DE LA SANTÉ [
FAVORABLE À L'EUTHANASIE], est mariée à YVES LÉVY, DIRECTEUR DE L’INSTITUT NATIONAL DE LA SANTÉ ET DE LA RECHERCHE MÉDICALE (INSERM). Or, le MINISTÈRE DE LA SANTÉ exerce une cotutelle sur cet organisme public. [...]».
L'INSTITUT NATIONAL DE LA SANTÉ ET DE LA RECHERCHE MÉDICALE (ou INSERM) est un établissement public à caractère scientifique et technologique français spécialisé dans la recherche médicale, placé sous la double tutelle du MINISTÈRE DE LA RECHERCHE ET DU MINISTÈRE DE LA SANTÉ.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/ve1_w-N43cdLcDaU08nnl85McTzuO6ytrfOoaInHn8C4iOO1MWdsjNkjet-vaxVdtPz6dR-nFOp_DEpxsnNzcMwSx_mn5qIqfUMawxTY5Ry8Z5yp9NztpANjjXOFe12_G1MpkzCh2jeWXeRbINnw6gbWfMCpKaStRcFN1yhMsiuJMUUImlwwMN4l5jQ3iqpogwFwr4cJwy5gioez8ZnhqEMLMWZfqw075RmgChsWYvV3Qen2yMiszBBFa6s70gUDHg6nfl0rnnjcMZHBzdR3nzzsrGtu9z1rGMKFF3ZfhMOvdraLZOg3ksu6xjE5HtTBt9omNBHdXPND_jUU_thsDhlBfcPuEqU8drSZ6nmXxDIGC7UUZuajONql2d9zKpGl5v40qEMGACH88_g2T8x8n3mAzqd3J79KflyXEBenVjNMJzzXG6oXHg_e1Lge0W4p3eRO4WvtqGwnnNtLm63yCeAOCG7msud_mVZyDssikctxmA7Nt0E36lVzN99AcWoW2E1vRp4dnuqTe13kodsJS3hIUa0fzXvaa5wB-GbsaGk1t0dc1z4akjIgAZ8g0m19t2UuJXAmb-SonVebV5Ifh0wwC293U4wTXBZunTwrMhKTp12VHhnGrA=w285-h195-no
AGNÈS BUZYN «EN MARCHE» CONFLITS D'INTÉRÊT LOBBYS INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE
15 JUIN 2017 LE PARISIEN / LIBRE ACTU /
.
11 VACCINS CONFLITS D’INTÉRÊT AGNÈS BUZIN 17 JUIN 2017
AGNÈS BUZYN, LA NOUVELLE MINISTRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA SANTÉ, DÉCLARE AU PARISIEN :
.
«Aujourd'hui, seuls trois vaccins infantiles sont obligatoires (DIPHTÉRIE, TÉTANOS, et POLIO). Huit autres, dont la COQUELUCHE, l'HÉPATITE B, la ROUGEOLE, sont seulement recommandés. Ce double système est une exception française. Cela pose un vrai problème de santé publique. Aujourd'hui, en FRANCE, la ROUGEOLE réapparaît. Il n'est pas tolérable que des enfants en meurent : dix sont décédés depuis 2008. Comme ce vaccin est seulement recommandé et non obligatoire, le taux de couverture est de 75 % alors qu'il devrait être de 95 % pour prévenir cette épidémie. On a le même problème avec la méningite. Il n'est pas supportable qu'un ado de 15 ans puisse en mourir parce qu'il n'est pas vacciné. Nous réfléchissons donc à rendre obligatoires les onze vaccins pour une durée limitée, qui pourrait être de cinq à dix ans. L'ITALIE L'a fait la semaine dernière.
.
[...] Je déteste la coercition, ce n'est pas dans mon tempérament. Mais là, il y a une urgence. Une quinzaine d'enfants sont hospitalisés à cause de la rougeole, cela m'inquiète. Il y a des fois où l'obligation est une bonne chose pour permettre à la société d'évoluer. Je pense à l'égalité hommes-femmes. On n'aurait jamais réussi à progresser dans la parité sans l'imposer dans les conseils d'administration.
.
NE CRAIGNEZ-VOUS PAS DE FAIRE LA PART BELLE À L'INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE ?
.
Je refuse qu'on me colle cette étiquette. Oui, les industriels gagnent de l'argent, mais on ne peut pas réduire la question de la vaccination à l'intérêt des laboratoires.
.
CETTE OBLIGATION POURRAIT-ELLE ÊTRE ÉTENDUE À LA GRIPPE QUI A ENCORE TUÉ 21 000 PERSONNES CET HIVER ?
.
Je me pose la question tous les jours pour les professionnels de santé. Je ne comprends pas ceux qui ne s'immunisent pas, ils font courir un risque à leurs patients. On réfléchit à ce que cela devienne obligatoire pour eux. J'en discuterai avec l'ordre des médecins et des pharmaciens»
.
ADDENDUM «AGNÈS BUZYN A ÉTÉ RÉMUNÉRÉE PAR LES LABOS PENDANT AU MOINS 14 ANS !» : on apprend ce soir qu'elle a été directement rémunérée pour diverses activités par le LABORATOIRE GENZYME, désormais filiale de SANOFI, de 1998 à 2011 ! Et ce n’est pas tout, entre 2005 et 2011 elle était aussi rémunérée par les LABORATOIRES BRISTOL MEYERS-SQUIBB et NOVARTIS. Ces deux laboratoires ainsi que PIERRE FABRE et SCHERING-PLOUGH (filiale de MERCK) ont aussi financé entre 2005 et 2011 l’ASSOCATION ROBERT DEBRÉ que dirigeait AGNÈS BUZYN. Peut-on accepter qu’une MINISTRE DE LA SANTÉ présente de tels conflits d’intérêts avec le «BIG PHARMA» ?
.
.
.
MISE EN GARDE CONTRE LES DANGERS DES VACCINATIONS MULTIPLES
.
VACCINS : UN RAPPORT POINTE LES RISQUES LIÉS À LA PRÉSENCE D’ALUMINIUM
22 SEPTEMBRE 2017 SUD-OUEST / LE PARISIEN / SCIENCE ET AVENIR /
..
Le CONSEIL SCIENTIFIQUE DE L’AGENCE NATIONALE DE SÉCURITÉ DU MÉDICAMENT plaide pour que les pistes de recherche soient «poursuivies» et «approfondies».
.
Un rapport du CONSEIL SCIENTIFIQUE DE L’AGENCE NATIONALE DE SÉCURITÉ DU MÉDICAMENT (ANSM), réalisé en mars dernier mais jamais rendu public, pointe les risques induits par la présence d’aluminium dans les vaccins, rapporte LE PARISIEN.
.
L’équipe du CHEF DU SERVICE NEUROMUSCULAIRE À L’HÔPITAL HENRI MONDOR DE CRÉTEIL explique l’adjuvant aluminique, y compris à «faible dose», peut conduire à «une accumulation d’aluminium à long-terme et des effets neurotoxiques», tests sur des souris à l’appui.
.
PRÉDISPOSITION GÉNÉTIQUE
.
L’étude se penche aussi sur une éventuelle prédisposition génétique à développer une maladie provoquant fatigue, troubles musculaires et mêmes neurologiques après un vaccin : sept gènes sont «surrepresentés», selon les auteurs du rapport, chez les patients affectés.
.
Ces experts médicaux plaident pour que ces pistes de recherche soient «poursuivies» et «approfondies». Le MINISTÈRE DE LA SANTÉ, interrogé par le journal, y est favorable mais martèle que malgré ce rapport, «il n’y a aucun argument scientifique" pour remettre en cause «l’innocuité des vaccins» et «rien ne démontre une dangerosité».
.
La MINISTRE AGNÈS BUZYN a récemment annoncé que 11 NOUVEAUX VACCINS SERONT OBLIGATOIRES dès le 1er janvier pour les enfants.
.
.
.
UNE NOUVELLE ÉTUDE MET EN GARDE CONTRE LES DANGERS DES VACCINATIONS MULTIPLES
8 SEPTEMBRE 2016 VACTRUTH / INITIATIVECITOYENNE.BE
.
Maintes et maintes fois VAC TRUTH a publié des histoires déchirantes impliquant des nourrissons qui ont reçu des vaccins multiples au cours d’une seule visite médicale. Beaucoup de ces enfants ont subi des lésions cérébrales irréversibles ou sont décédés dans la suite.
.
A l’heure actuelle, un enfant de huit semaines peut recevoir jusqu’à dix doses de vaccins au cours d’une seule visite, et dans un cas particulier, un enfant a reçu treize doses qui malheureusement l’ont conduit à la mort. [1]

.
Jusqu’à récemment, il y a eu très peu d’études pour permettre aux parents d’examiner les faits concernant les dangers des vaccinations multiples. Toutefois, ceci serait sur le point de changer.

.
Des études montrent que les vaccinations multiples sont dangereuses pour les bébés

.
Il y a quelques semaines, NEIL Z. MILLER a publié un document intitulé La combinaison de plusieurs vaccins pour enfants au cours d’une seule visite n’est pas sans danger. [2] En utilisant les données du VAERS (VACCINE ADVERSE EVENT REPORTING SYSTEM), MILLER a été en mesure de prouver que plus un enfant recevait de vaccins à un moment donné, plus il y avait de risques qu’une réaction indésirable se produise.

.
EN PLUS DES DONNÉES PRÉSENTÉES DANS LE TABLEAU CI-DESSOUS BASÉ SUR 38.801 RAPPORTS DU VAERS, MILLER DÉCLARE :
.
«Parmi les 38.801 rapports du VAERS que nous avons analysés, il y a d’abord eu 969 nourrissons qui ont reçu deux doses de vaccin avant qu’ils ne fassent des effets indésirables et 107 nourrissons ont dû être hospitalisés : soit un taux d’hospitalisation de 11%.

.
Parmi les 1959 nourrissons qui ont reçu 3 doses de vaccin, 243 ont dû être hospitalisés, soit 12,4%.

.
Pour 4 doses de vaccins, 561 des 3.909 nourrissons ont dû être hospitalisés, soit 14,4%. Il est facile de remarquer que sur base des rapports du VAERS, les nourrissons qui ont eu un effet indésirable ont été davantage susceptibles d’être hospitalisés quand ils ont reçu trois doses de vaccin au lieu de deux, ou quatre doses de vaccin au lieu de trois»

.
MILLER POURSUIT :
.
«Des 10.114 nourrissons qui ont reçu 5 doses de vaccin avant l’événement indésirable, 1463 ont dû être hospitalisés, soit 14,5%. Pour 6 doses de vaccin, 1.365 des 8.454 nourrissons ont dû être hospitalisés, soit 16,1%. Pour 7 doses, 1051 des 5.489 nourrissons ont dû être hospitalisés, soit 19,1%. Et pour 8 doses de vaccins, 661 des 2.817 nourrissons ont dû être hospitalisés, soit 23,5%. Le taux d’hospitalisation a augmenté linéairement de 11,0% pour deux doses à 23,5% pour huit doses»

.
En d’autres termes, plus un nourrisson reçoit de vaccins, plus il est susceptible de faire des réactions indésirables.

.
MILLER EXPLIQUE QUE :

.
«A partir des 38.801 rapports du VAERS que nous avons analysés, 11.927 nourrissons ont reçu une, deux, trois ou quatre doses de vaccin à la suite desquelles ils ont présenté un effet secondaire ; 423 de ces nourrissons sont décédés : un taux de mortalité de 3,6%.

.
Les autres 26.874 nourrissons ont reçu cinq, six, sept ou huit doses de vaccin à la suite desquelles ils ont présenté un effet secondaire ; 1458 de ces nourrissons sont décédés, soit un taux de mortalité de 5,4%.

.
Le taux de mortalité des nourrissons qui ont reçu de cinq à huit doses de vaccin (5,4%) est significativement plus élevé que le taux de mortalité des nourrissons qui ont reçu une à 4 doses de vaccin (3,6%) […]

.
Parmi les nourrissons signalés au VAERS, ceux qui avaient reçu le plus de vaccins présentaient un taux de mortalité de 50% statistiquement et significativement plus élevé comparativement aux nourrissons qui avaient reçu moins de vaccins»

.
Selon MILLER, les enfants de moins de six semaines et qui recevaient plus d’un vaccin étaient davantage susceptibles de souffrir de réactions indésirables que des enfants âgés de plus de six mois.

.
Au cours de son étude, MILLER a découvert que non seulement l’âge des enfants déterminait si oui ou non ils couraient un risque supplémentaire de souffrir d’un effet secondaire indésirable, mais il déterminait aussi le risque de les voir mourir prématurément.

.
APRÈS AVOIR EXAMINÉ LE CHIFFRE COLOSSAL DE 38.801 RÉACTIONS INDÉSIRABLES RAPPORTÉES AU VAERS, MILLER ET SON ÉQUIPE DÉCLARENT QUE :

.
«… Des 38.801 rapports du VAERS que nous avons analysés, 765 concernaient des nourrissons de six semaines ou plus jeunes, et qui avaient reçu une ou plusieurs doses de vaccin avant l’événement indésirable, et 154 de ces nourrissons ont dû être hospitalisés, soit un taux d’hospitalisation de 20,1%.
.
Parmi les 5.572 nourrissons âgés de six mois au moment de la vaccination, 858 ont dû être hospitalisés, soit un taux de 15,4%.

.
Parmi les 801 enfants qui étaient âgés de près d’un an quand ils furent vaccinés, 86 durent être hospitalisés, soit un taux de 10,7%. Le taux d’hospitalisation diminue de façon linéaire de 20,1% pour les nouveau-nés à 10,7 pour les nourrissons plus âgés. […]

.
Parmi les 38.801 rapports du VAERS que nous avons analysés, 26.408 nourrissons n’avaient pas encore six mois. Après avoir reçu une ou plusieurs doses de vaccin, 1623 nourrissons sont décédés, soit un taux de mortalité de 6,1%. Les 12.393 nourrissons restants avaient entre six mois et un an d’âge. Après avoir reçu une ou plusieurs doses de vaccin, 258 sont morts, soit un taux de 2,1%.

.
Le taux de mortalité des nourrissons vaccinés à moins de six mois était significativement plus élevé que le taux de mortalité des nourrissons âgés de six mois à un an…

.
Les nourrissons qui ont souffert d’un événement indésirable rapporté au VAERS étaient davantage susceptibles d’être hospitalisés ou de mourir s’ils étaient plus jeunes au moment de la vaccination»

.
Comme tout chercheur, scientifique ou professionnel de la Santé, MILLER n’a pu travailler qu’avec les statistiques disponibles à l’époque. Cependant, comme beaucoup d’entre nous sont conscients, le nombre des réactions indésirables rapportées au VAERS représente une simple fraction des véritables chiffres [3,4] […]

.
CONCLUSION
.
NEIL Z. MILLER a décrit quelques faits extrêmement alarmants. La situation pourrait cependant être bien pire, étant donné le fait que de nombreux effets indésirables ne sont pas déclarés. Cependant malgré tous ses efforts, aucun des grands médias n’a fait écho à ce document factuel fondé sur des preuves.

.
Les faits sont les faits, et nous à VACTRUTH, nous pensons que le temps est venu de mettre un terme à cette folie. Nous demandons aux parents de faire parvenir une copie de l’article de MILLER à tous ceux qui s’occupent de la santé, ainsi qu’aux membres du gouvernement avant qu’il ne soit trop tard.

.
RÉFÉRENCES :

.
* https://vactruth.com/2015/04/23/baby-dies-after-13-vaccines/
* http://www.jpands.org/vol21no2/miller.pdf
* http://www.harpocratesspeaks.com/2013/11/vaers-few-things-we-need-to-discuss.html
* http://www.vaccinesafety.edu/VAERS.htm
* http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0264410X16002036
* http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27421722
* http://sanevax.org/cdc-hpv-vaccines-science-shameless-promotion/
* http://www.immunize.org/laws/
* http://healthimpactnews.com/2015/there-are-271-new-vaccines-in-big-pharmas-pipeline/
.
.
.
VACCINS TÉMOIGNAGES DE PROFESSEURS EN MÉDECINE
.
https://lh3.googleusercontent.com/KiGl6aPLDD9RIwynTw7MYDDZBI4vEZ7iVQSn2XSHMei4uVa7SZiBNLFYD-jU5WHvLMKvtDdaBy14VxBfypULhaGLOPCgM5FDWfFBf9MD-Qc1bMai67AKPXj_bPSOMAAYlFUlWuYTR7zCM9gL61NwvhTBKW0yumtXkXuRpXUx9sPPwrO550OWm-VJ8IWgZG4vlFF0KvstlLpWHNqnbVe5KcuJO8UNZ3U9xKowRjB0zqWn0u5DgyWsB9p9NK7x9mAvFCkLjg_kFfz0ljxGAzON8XPru4kFObJtwkBC0XrAsenyt9AsvmlNMjGWvNolS1azfkDs01YIVUFoftgJ_UU7roOjACeFwHVtU3frS08h51vLCIGnGTc69d2k7AOPuIDlq7u4QJeZzyNDmFkKFmAbLMrcBNOfVAO69-LFSdhOqfjuqGgYh9C8XfUIr-eUn7MdISmbJgK5Seuz-1O3wc_Q-y35EIbWvUr8yRMGHiIs8mCF2ZV6jGQhTdDSKzjubrpPvfks6cNjXpllwwJrNOCbxN19zVjuvmBiiK2DR8jCqcGhtkLVp1YbhADMunZxcsElq6zUWB1Y5pgVeQ2u9w6C8Thn7wibZmbiLlMekB7JlphGfOuu-xQfeGAOZoxjZVV115NPDqIysX4PJFX_5B0lQxFNEOvAxmgrHkPk=w285-h433-no
 
OBLIGATION VACCINALE : LE PRIX NOBEL LUC MONTAGNIER JOINT SA VOIX À CELLE DES OPPOSANTS
7 NOVEMBRE 2017 MIDI LIBRE /
.
Le PRIX NOBEL DE MÉDECINE LUC MONTAGNIER a joint sa voix ce mardi 7 novembre à celle du controversé PROFESSEUR HENRI JOYEUX pour dénoncer la «dictature vaccinale» que représente selon eux l'extension du nombre de vaccins obligatoires pour les enfants, lors d'une conférence à PARIS.
.
«Nous ne sommes pas ici pour créer des polémiques mais pour lancer une alerte : nous risquons, avec une bonne volonté au départ, d'empoisonner petit à petit toute la population», a dit M. MONTAGNIER, PRIX NOBEL 2008 pour la découverte du VIRUS DU SIDA. Le PROFESSEUR MONTAGNIER a estimé que certains vaccins pourraient être liés à des «risques de mort subite du nourrisson» en raison de la présence d'un adjuvant, l'ALUMINIUM, ce qui n'est corroboré par aucune étude. Cette conférence était organisée dans un théâtre, devant des journalistes et un public acquis au discours anti-vaccin. «Nous ne sommes pas contre les vaccins mais pour qu'ils soient utilisés à bon escient et qu'il n'y ait pas d'abus», a affirmé le PROFESSEUR JOYEUX.
.
Ce cancérologue a été radié de l'ORDRE DES MÉDECINS en première instance en 2016 après une pétition sur les dangers de certaines vaccinations mais fait valoir que cette radiation est suspendue par des procédures d'appel. L'ASSEMBLÉE NATIONALE a voté le 27 octobre l'extension de 3 à 11 du nombre de vaccins obligatoires pour les enfants qui naîtront à partir du 1er janvier 2018. L'argument premier de la MINISTRE DE LA SANTÉ AGNÈS BUZYN est la baisse du taux de couverture vaccinale et la réapparition de certaines maladies, dans un contexte de défiance grandissante envers la vaccination. «Le meilleur de tous les vaccins, c'est le lait maternel», a lancé le PROFESSEUR JOYEUX.
.
L'ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ (OMS) recommande l'allaitement au sein de façon exclusive jusqu'à l'âge de six mois, puis complété par une autre alimentation jusqu'à au moins deux ans. Faute d'allaitement maternel, le PROFESSEUR JOYEUX préconise que chaque médecin juge quel vaccin administrer aux enfants en fonction des cas, sans caractère obligatoire. «Vous devez dire au médecin : «mon enfant a telle allergie», et le médecin doit prendre ses responsabilités», a-t-il poursuivi.
.
«Des allergies, chez les enfants, il y en a beaucoup. Je ne dis pas (aux parents) qu'il faut dire que les enfants ont des allergies s'ils n'en ont pas, mais face aux allergies, les médecins ont la trouille» de vacciner, a-t-il dit. «Rentrons en résistance, pas une résistance violente mais intelligente et scientifique», a-t-il ajouté, en dénonçant pêle-mêle «une dictature vaccinale», «une manipulation de la population» et «des experts dans les ministères qui sont extrêmement proches des labos».
.
.
.
ENQUÊTE SUR LES VACCINS
.
https://lh3.googleusercontent.com/jk2SjDau6MqOZICxRaiufATK_u-LgEALFU08IF9JpkFv_wUOcze7PMxhQnF3L3NT5FhWxG-2SFr-oLq0snvcaL2ns7_qlKEmnTyArVERGi5WX4e5gKCmEI87JlcPxWNTgmXXwjdnuLDYaalETgMztCOEXi4tLRE4KzvS9TY-Oi47GVy64Ifj1AMxpUr-oIbjPDO1sxITXjU3mtZ7BRwxAhON9IpczhJdODadManuVWl17nOSbHOwQLD8ZXJKfK6TiTmokSz_1LfJ3h4JWQlIvqSbhDjCL8hr5hGdtYPzwn8zwVoLBFg71cia1WWXDS0586OMoxJKkZ-oZb5yP0ba3-hCuP3jTcjNeoV0DeNu-bkhjv50pcUs3t2PHIJN_KFK_PBnKAYAQKJ72KOlt03bgkyKm-G26ruB5JZl8H3JlFgy_3jQOYWrsBJA7ss0CXQjAsTklXL-yWjub77j-7QFynmSm0rm_W4S3ux_ydYzIOSqpcSxuEi7FT1AKGegApQG2usVuocBlMSLxkaFbC2eCii0YKkmpFqIpvpwo_l6t0pWlus0_wHB9VSkSX0McZbGS62PlMbCJKgB3SOqxpJ6jAmK2VoxPBAHuE933EXRDaituQ3nGfwI-Q=w285-h236-no
ADJUVANTS DES VACCINS : «COMPRENDRE QU’EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ TOUT ÉTAIT FAUX FUT UN CHOC»
10 FÉVRIER 2017 LE MONDE
.
À une époque de profondes mutations, le rapport au temps est chamboulé. Nous avons invité des personnalités et des anonymes à se confier sur ce sujet. Cette semaine, le professeur et lanceur d’alerte ROMAIN GHERARDI.
.
CHEF DU SERVICE DU CENTRE EXPERT DE PATHOLOGIE NEUROMUSCULAIRE DE L’HÔPITAL HENRI-MONDOR À CRÉTEIL (VAL-DE-MARNE), ROMAIN GHERARDI A SIGNÉ, FIN 2016, UN OUVRAGE (TOXIC STORY, ACTES SUD) DANS LEQUEL IL NARRE SON ODYSSÉE DE LANCEUR D’ALERTE CONCERNANT LES EFFETS DES ADJUVANTS ALUMINIQUES PRÉSENTS DANS LES VACCINS. DE QUOI REVENIR SUR LE TEMPS MÉDICAL ET LA RECHERCHE FONDAMENTALE.
.
VOUS FAITES PARTIE DES PREMIERS À AVOIR DÉTECTÉ LA MYOFASCIITE À MACROPHAGES ET AVEZ DÉBUTÉ VOS RECHERCHES SUR LES EFFETS DES ADJUVANTS À LA FIN DES ANNÉES 1990. QUAND VOUS REGARDEZ LE CHEMIN PARCOURU, QUE RESSENTEZ-VOUS ?
.
On a vu apparaître cette lésion musculaire inconnue en 1993, et c’est ensuite que nous avons compris qu’elle est induite par l’aluminium. On est allé de surprise en surprise, en découvrant l’origine vaccinale de cet ALUMINIUM [depuis 1926, 60 % des vaccins contiennent des ADJUVANTS ALUMINIQUES pour renforcer la réponse immunitaire] puis en comprenant que l’innocuité de ces adjuvants ne repose sur aucune base expérimentale solide. On a longtemps cru qu’ils étaient rapidement évacués dans les urines sous forme d’atomes d’aluminium, mais les toxicologues n’avaient pas compris que les microparticules d’adjuvants sont capturées par les cellules immunitaires et ont un comportement très différent de celui des atomes d’aluminium.

.
«L’AFSSAPS, bastion de l’industrie pharmaceutique, s’évertuait à temporiser et à empêcher que la lumière soit faite sur les questions dérangeantes»
.
Comprendre que, en matière de sécurité des adjuvants, tout était faux, fragmentaire et non pensé fut un choc. Découvrir le fonctionnement des agences sanitaires fut un second choc. Je pensais, par exemple, que l’agence du médicament était la police du médicament, avec pour rôle de comprendre, de mettre en demeure, etc. Mais non :
APRÈS LE SCANDALE DU MEDIATOR, le rapport de l’IGAS [l’INSPECTION GÉNÉRALE DES AFFAIRES SOCIALES] a parfaitement décrit l’AFSSAPS [L’AGENCE FRANÇAISE DE SÉCURITÉ SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTÉ] comme un bastion de l’industrie pharmaceutique, s’évertuant à temporiser et à empêcher que la lumière soit faite sur les questions dérangeantes. L’AFSSAPS, dissoute en 2012, a été remplacée par l’ANSM [l’AGENCE NATIONALE DE SÉCURITÉ DU MÉDICAMENT ET DES PRODUITS DE SANTÉ] mais il demeure une profonde réticence à remettre en question l’industrie pharmaceutique.

.
VOTRE LIVRE RETRACE VOTRE COMBAT, UN CHEMIN DE CROIX QUI N’EST PAS TERMINÉ. ON NE PEUT S’EMPÊCHER DE PENSER À IRÈNE FRACHON, QUI A DÉNONCÉ L’AFFAIRE DU MEDIATOR ET À D’AUTRES LANCEURS D’ALERTE. COMMENT FAIT-ON POUR TENIR, DANS LE TEMPS, SEUL CONTRE TOUS ?
.
Il y a plusieurs explications. D’abord, les sous. Comme je ne travaille pas uniquement sur ce sujet, mon laboratoire a obtenu de bons financements pour étudier, entre autres, les cellules souches musculaires. Sans compter la petite dotation récurrente du laboratoire et les moyens grappillés à droite et à gauche. Tout cela nous a permis de ne jamais lâcher complètement les recherches sur les ADJUVANTS ALUMINIQUES.

.
Ensuite, il y a les malades : on les voit quotidiennement, on fait des biopsies, on détecte sans cesse de nouveaux cas. Ces patients souffrent un calvaire personnel (douleurs, fatigue, troubles cognitifs) doublé d’une profonde sensation d’injustice liée à la difficulté de faire reconnaître leur maladie. Cela nous rappelle en permanence la nécessité de continuer les recherches. Et ces recherches ont souvent donné des résultats plus stimulants que les hypothèses de départ… C’est devenu passionnant. Un scientifique ne peut résister à cela.

.
CE COMBAT A-T-IL CHANGÉ VOTRE REGARD SUR LE TEMPS EN MÉDECINE ET LE TEMPS DE LA RECHERCHE ?
.
Oui, et je retiens trois éléments. Les effets secondaires tout d’abord : le temps long n’a jamais été pris en compte dans l’étude des adjuvants, si bien que le problème n’a pas été clairement formulé avant nos travaux. Plusieurs années peuvent s’écouler avant que les effets ne se manifestent. L’adjuvant se déplace lentement du site d’injection vers des organes distants, où il persiste. Longtemps, très longtemps. Ce temps long doit absolument être pris en compte dans l’étude des toxiques environnementaux biopersistants.

.
«Notre premier article sur l’origine vaccinale de la myofasciite à macrophages a été envoyé à treize journaux différents avant qu’il y en ait un qui accepte enfin de se saisir de la question»
.
Deuxième leçon : le temps est capital dans la stratégie des agences sanitaires face à des signaux sanitaires inattendus, complexes, ou embarrassants. Elles espèrent toujours que le problème se résoudra spontanément avec le temps. Effectivement, le signal s’atténue souvent progressivement, comme ce fut le cas pour les effets secondaires signalés après la campagne de vaccination massive contre l’HÉPATITE B des années 1990. Douter, relativiser, faire durer les procédures jusqu’à l’usure permet de noyer le bruit initial dans le bruit de fond général. Les responsables éventuels peuvent alors tranquillement partir à la retraite… voire au cimetière.

.
Troisième point : le temps de la recherche est toujours beaucoup plus long que l’imagine le public. Mener une étude sur la toxicité des particules d’adjuvant prend au minimum deux ans : il faut trouver les chercheurs prêts à effectuer un travail fastidieux et mal payé, mener l’étude, analyser les résultats, écrire l’article, le soumettre pour publication et ce n’est pas fini pour autant ! Notre premier article sur l’origine vaccinale de la MYOFASCIITE À MACROPHAGES a été envoyé à treize journaux différents avant qu’il y en ait un qui accepte enfin de se saisir de la question et de le soumette pour avis à ses experts. C’est maintenant plus facile, le sujet s’est installé : notre dernier article a été accepté par retour de courrier.

.
ON EN EST AUJOURD’HUI À LA PRISE DE CONSCIENCE. ET CE GRÂCE À VOTRE OUVRAGE, AU TRAVAIL DE JOURNALISTES ET À LA MOBILISATION DES ASSOCIATIONS. CELA VOUS SOULAGE-T-IL ?
.
Oui bien sûr ! C’est très important. Mais qu’il est difficile de faire comprendre qu’il faut à la fois maintenir une couverture vaccinale protectrice de la population et faire les recherches nécessaires sur la sécurité des adjuvants… D’un côté,
LA FRANCE EST LE PAYS OÙ LA DÉFIANCE ANTIVACCIN EST LA PLUS FORTE et, de l’autre, les industriels ont beau jeu de disqualifier toute recherche susceptible de nuire à leurs intérêts de court terme.

.
Je dis aux personnes réticentes face aux vaccins que l’être humain est constitué pour faire face en permanence à un très grand nombre d’antigènes, et que le principal problème à régler est celui de la susceptibilité particulière de certains individus à des ADJUVANTS ALUMINIQUES hors d’âge. Je dis aux grands industriels, comme SANOFI, qu’au-delà de l’objectif de croissance de leur segment, visant à faire passer le chiffre d’affaires mondial du vaccin de 7 milliards en 2005 à 100 milliards en 2025, leur intérêt est de réduire dès à présent l’exposition globale des populations aux ADJUVANTS ALUMINIQUES, de travailler la question des facteurs de susceptibilité individuelle et d’optimiser continûment la sécurité de leurs produits comme le fait l’industrie aéronautique. À défaut, ils seront rapidement suspectés d’être des pourvoyeurs de maladies environnementales chroniques.
.
.
.

MICHEL GEORGET
Professeur de biologie à la retraite et écrivain, MICHEL GEORGET est auteur de plusieurs ouvrages sur la vaccination (L’apport des vaccinations à la santé publique ; Vaccination, les vérités indésirables
.


JEAN-FRANÇOIS BERGMAN
Le professeur JEAN-FRANÇOIS BERGMANN est le chef du service de médecine interne de l'HÔPITAL LARIBOISIÈRE et fut pendant de nombreuses années vice-président de la commission de mise sur le marché de l’AGENCE FRANÇAISE DU MÉDICAMENT.
.
Il a aussi été consultant occasionnel pour des études menées par des laboratoires pharmaceutiques privés.
.

HENRI JOYEUX
Le professeur HENRI JOYEUX est un cancérologue, conférencier et un écrivain engagé dans différents combats sociétaux autours de la santé. Il est par ailleurs à l'origine de plusieurs pétitions médiatiques sur le sujets de la vaccination.
.
 

YVON CAUCHOIS
YVON CAUCHOIS s'est vacciné contre la grippe H1N1 et a développé une maladie auto-immunitaire dont les symptômes sont apparus 15 jours à peine après la prise du vaccin.
Après avoir passé une série de test, il a été conclu qu'il souffrait d'une encéphalomyélite myalgique (syndrome de fatigue chronique) dont les symptômes rappellent ceux du SYNDROME DE LA GUERRE DU GOLFE.
.
Pour YVON, cela ne fait aucun doute, c'est le SQUALEN, adjuvant utilisé contre la grippe H1N1 et contre l'ANTHRAX, donné à l'époque aux soldats américains, qui est la cause de cette inflammation du tronc cérébral.
.
.
.
ÉCHEC DE VACCINS
.
https://lh3.googleusercontent.com/m1z7ZTs3_9W--qftJqQro7YyLhDIPNXG-mVP-mcUKW0UZDDuQmRiGGhLuR8xu7B_Wr0c3mBLDo8ojX4fDhr3hRd7zUFxj9VUXINEM2ghxk-wJGCttCajvckr-6ujiBQRFFwhDclERa9FNi6GZB4qRL0c-Ty2ffBREyLYhgNZKA53OCMJa-yZ87A83cjgL_hQuep-T5VKm4P4hctsaOXUa9D38C1sj720uSmr1FMCmnYy3GuD19Iq23Sne6AHkRD7axU6p6pELI0Rfv0GVJ8Gsy77YpGr5vhfaZ4O3kv7n41p5ehsoNN7ss9wAUdlxXCJ7FMvtN_TnLaawD2_DpRsXmmMSAJrBNIeiu60Q8njS_uAgjbiL1MGnPRfzwkPJYRojwMUJLbHAteNQPRdrURi-aqVQx66Qo4LgWaf_E9nNtYhpvGRFtsE3uPARJUcI61tDRxjeaBn4SQFY8Bkq4IXe-Z-9d3P0Ib8fGs5OZU0A9rOTWLypFeNFpio-2jIJm_FqZU4fMFo4l4C_6ciVgOnadJYpinU8VMeXmv6iuqMc-w_OZDAKmglrCksnE00wyv51dWxWJGPSYuGUdBayPQ6SsFfZGXUjWB1nrgpKIt3Rl5x1ASuUlBQwzkkTwAece9m5xnSzRPXjZU__32fwFf6B46Y_EThS_5tcw=w285-h159-no
NOUVELLE REVUE COCHRANE : LES VACCINS ANTIGRIPPAUX ÉCHOUENT À 99 %
.
Depuis plus de 20 ans, j’écris et je donne des conférences sur la façon dont le vaccin contre la grippe échoue chez presque tous ceux qui le reçoivent. J’ai parlé de l’échec du VACCIN ANTIGRIPPAL dans des blogues et dans mon bulletin d’information, NATURAL WAY TO HEALTH DU DR BROWNSTEIN.
.
COCHRANE est un réseau mondial indépendant de chercheurs dans plus de 130 pays qui s’efforcent de produire des informations crédibles et accessibles sur la santé, sans parrainage commercial ni autres conflits de maladies. Ils ne reçoivent pas d’argent des grandes entreprises pharmaceutiques. Par conséquent, leurs études méritent une attention particulière lorsqu’elles sont publiées.
.
Le 1er février 2018, le groupe COCHRANE a publié ses dernières découvertes sur le VACCIN CONTRE LA GRIPPE. (1) Les scientifiques ont étudié des essais randomisés et contrôlés comparant le VACCIN ANTIGRIPPAL avec placebo ou sans intervention. Ils comprenaient 52 essais cliniques portant sur plus de 80 000 personnes qui évaluaient l’innocuité et l’efficacité des VACCINS ANTIGRIPPAUX chez des adultes en bonne santé. Les études ont été réalisées entre 1969 et 2009.
.
Les auteurs ont découvert que les VACCINS ANTIGRIPPAUX réduisaient probablement le taux de GRIPPE chez les adultes en bonne santé de 2,3 % sans vaccination à 0,9 % avec.
.
Cela signifie que la différence entre le vacciné et le non vacciné est de 1,4% ou 0,014. Par conséquent, 71 personnes devraient être traitées avec le VACCIN ANTIGRIPPAL pour prévenir un seul cas (1/1,4 %). Autrement dit, le VACCIN ANTIGRIPPAL n’a rien fait pour 70 des 71 personnes qui l’ont reçu. Cela signifie que cette étude a révélé que le vaccin contre la grippe a échoué à 99 % (71/72).
.
Il y avait d’autres mauvaises nouvelles pour le VACCIN CONTRE LA GRIPPE dans cette étude. On prétend que le VACCIN ANTIGRIPPAL diminue le risque d’hospitalisation dû à la grippe. Je ne sais pas trop comment cela se produit puisque le vaccin n’a jamais prouvé son efficacité contre la grippe. Dans cette étude, ils ont constaté que le risque d’hospitalisation chez ceux qui ont reçu le VACCIN ANTIGRIPPAL est passé de 14,7 % à 14,1 %. C’est une baisse de 0,6 p. 100. Cela signifie que le vaccin contre la grippe échoue à plus de 99 % (165/166) dans la prévention des hospitalisations.
.
De plus, les chercheurs indépendants ont découvert que le VACCIN ANTIGRIPPAL «… peut entraîner une réduction minime, voire nulle, des absences du travail». Pour ne rien arranger, il a été démontré que le vaccin antigrippal causait une augmentation de la fièvre de 1,5 % à 2,3 %. OY VEY.
.
Pourquoi quelqu’un se ferait-il vacciner contre la GRIPPE alors qu’il échoue à 99 % ?
.
Pourquoi un médecin prescrirait-il une thérapie, associée à des effets indésirables graves, qui échoue à 99 % ?
.
Pourquoi les professionnels de la santé sont-ils forcés de se faire vacciner contre la grippe alors qu’il est constamment démontré que près de 99 % des personnes qui se font vacciner échouent ? De plus, il n’y a pas une seule étude bien menée qui démontre que la vaccination du personnel de santé par le vaccin antigrippal protège contre la propagation de la grippe.
.
Le vaccin contre la grippe est un désastre. Je comprends pourquoi le PRÉSIDENT TRUMP ne se fait pas vacciner contre la grippe. Je ne comprends pas pourquoi quelqu’un voudrait se faire injecter un vaccin contre la grippe inefficace.
.
(1) COCHRANE DATABASE SYST. REV. 2018. FEB. 1,2:CD001269
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/FpUsE9Z8G2JXGhodeYceUlrYA_5GMIxSxM552N_JOyrKd-QK362oQAiPJOIK54Vw_7PO27YZmupZfmBcelO0ysq0szaqY2Zxc3xZ6PzoCTA-37P7vEolu4nWpSPWiL9jM6dEDa-S03HCcu4gI4MnmA8224zkXsaUA7BrFgoB0wPVVrJ5MybC04UUmWKgsjWBwmQKLKBHMSw8e5HAsPfPatov7QA6nhRFK6DVGN9xZiT90plPYWmtvNFOeAUeDyCSLyxCk3qFWFrYoRdHSJJP37MfgzwskdFIO5ZgHpfQiY8FuJEMArinIbPwiJBLv1IB4ladkpOOxWQArx8ctSVdIcTqXELtPoKmvpVExLGlMVq5tong9em_xIp78Rsn1jR010hcJ3d9-RUQASB_F0YNQsT_KZOcQXOHJ6aE69wQDyV2E_zdCIb_HrgKfngAUFPZLtpFetHoUFYG5PVil8uVC1fGOqWQgmCQD66pgMLRThEe6WqwLdIFTvJ23M27CgTTUHV41GYVxJVmKGX5lOOKnqQC5w-5fMx7dz_cYwoVbyQdw7i8vWvBkebdc0sVR8IiYkf4m0SnBJhxtXkPReRRMTS4fi49dIOzelpVP9mdrbrJIPReVeSHNhIf-P9i7o0K9NbZGm7Xo1l5wmmcf60YMAfaDUbrr7ZPzg=w285-h248-no
PHILIPPINES : UN VACCIN DE SANOFI À L’ORIGINE DE TROIS DÉCÈS ?
2 FÉVRIER 2018 FRANCETVINFO / REUTERS /
.
Les autorités soupçonnent un vaccin controversé contre la DENGUE d’avoir fait trois morts.
.
Le laboratoire français SANOFI est dans la tourmente. Les autorités philippines soupçonnent son vaccin controversé contre la DENGUE d’être à l’origine de trois décès, selon un rapport gouvernemental, publié vendredi 2 février. Début décembre, Manille a suspendu son programme national de vaccination après la recommandation du laboratoire français de réserver son VACCIN DENGVAXIA aux personnes ayant déjà été exposées à la maladie dans le passé.
.
«Les trois cas ont montré un lien de causalité. Ils sont morts de la DENGUE bien qu’ils aient reçu du DENGVAXIA. Deux d’entre eux sont morts à cause de l’échec de la vaccination», a déclare le SOUS-SECRÉTAIRE À LA SANTÉ ENRIQUE DOMINGO lors d’une conférence de presse. Selon lui, «Le DENGVAXIA n’est pas prêt pour être utilisé dans des campagnes de VACCINATION et il faudrait trois à cinq ans pour observer et superviser si le vaccin produit d’autres effets indésirables».
.
.
.
 
https://lh3.googleusercontent.com/WShocKnFfTaeSugNMNLEfYLPxMUeX4_t2J7QzFcAjdTh6v1ksw-QkYbl5ko-PnClOXxggemhldBsGS5a0MUcGhOCCZCh5qfBJ205HsRKudUq8wfKjZxXCzrXQtdFPRbM27jTTdD0T6NWAvXaejy-52xZ1mNlVJmmyN_U2ZBBdKs_0VKT7OBAb3e8f6EG_LVB6wgWCCazsgG8D0lyIQWEhtZib-hw1PmlHl9vJaFKht6Vmz1pTK3yfKFmoOasTJ_nQ-xDnODpEAuK7wki8wuSWDKEAhC1Gfya6qNuaTQqA9QJNIQ_HEyUmWPLjSEUXEFStXCvurmTsKXIOz2sdTpBhx7Aub3OC1LDnj3tk833f1kjh6HvJk36DMUi8YZNECaxWahy0NH86nevFX4-X7OPU7ky4OpnJgMsBshp4n27d5h16SsqKk34EHCHXLBjw0UHGtYdIYt3DYEDIBetHg2vgjSvPeDFntJ2_6AHCE0JaIUt03IfacAQ8igSl1virsqBLrm9FZqTxHHieirzS_7pmw5DKOrDgBEOw6VobtHJc-E1pzC_AUp4HSS_70oaC9FhZju-mZLG2PaiNHyPX7eVK6_Q7fifcMfhCEeTb7yh-0dAf3RpO8BP6-FeR4ElNKVxE3o2KDU0zDYX9fKNzjtPXNIap56gW2_X4A=w229-h285-no

 

DEUX ENFANTS MEURENT DANS LES MINUTES QUI ONT SUIVI L’ADMINISTRATION DU VACCIN ROR

9 JUILLET 2018 AVN /
.
https://lh3.googleusercontent.com/ko-WnNa_Jcv-U_YXUE3COl2tg18zpwVuHNKJGJY5L7ZQdPrbSO8VF9R-NvrhJZNtbDV65n4gphIMH0naVamefhy7r1uloUwYpcB4DjJM4tg1E8m3sfAt4SJdFHlq0HnPYMzrGyqN9x_7Khqn13yoUrOL5zVGhLq8IJbN-KZClfYznvxdqscFjpO5DMJgzHYjBKvQiVFk87Tre4gThDccS_iJ76V042Ccdqh5QebOiyU6MZd7zHbZr-qMmKuizvDeVPOKuP8qDrFbE-6hdOwmqNR0uvwfYEsiS9PJrhOHQdBKFntozSTzhAgzqix3CxvAu_qzpepMyBM_sHCnXAWQZutWatzHkxX-D17bOuRBVy34FT9ZVy8jwgTptnOaiZv15lQbXDxM0aqEUalg_xsPYuxPKAqxogtLag8EGYOhj_uK1S1KMwpRMG-8qWUKdk_EPmNXX87I-JkLxGQP7y0-j2yZjUbtcQFbYgzDKQEKGIcZCjG-iHIG7S5ji_y4YkKAatYhUe8tlhnS44ehnKaJe1qPW6Vr8M8S1XXTeJ3IwZqGcQIYsFj4iuFVAg9w2wEYZ0qFiaTOOjfsPxE0lcQFx-8VuTlsXK5UFaGUQVka3oG3DtkSKgVYh2OPe003ly0d2DDURA9v8fRw-5Dge0hRxwJ1gnusXWj65g=s250-k-no
LE PREMIER MINISTRE DE SAMOA ÉVOQUE LE DÉCÈS DE CES DEUX ENFANTS ET PARLE DE SA PROPRE EXPÉRIENCE AVEC SON PETIT-FILS
.
TUILAEPA LUPESOLIAI NEIOTI AIONO SAILELE MALIEGAOI, PREMIER MINISTRE DE SAMOA :
.
«En tant que père et grand-père, je puis comprendre le chagrin causé dans ces familles par la perte de leur enfant. J’ai aussi, il y a plusieurs années, et dans des circonstances similaires, failli perdre mon petit fils. Mais par la grâce de DIEU, il a pu survivre. Il ne sera cependant jamais plus le même enfant car il ne sait plus parler»
.
Tuilaepa Lupesoliai Neioti Aiono Sailele Maliegaoi, Premier Ministre de Samoa. (rapporté par J.B. Handley)
.
COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE L’ AUSTRALIAN VACCINATION-SKEPTICS NETWORK (AVN)
.
9 JUILLET 2018
.
Après le décès ces deux enfants, le MINISTÈRE DE LA SANTÉ a ordonné la saisie de tous les vaccins ROR et a ordonné une enquête immédiate.
.
Deux enfants sont morts dans les minutes qui ont suivi la vaccination contre la rougeole, les oreillons et la rubéole dans les villages de SAFATOU et de SASINA au SAMOA. Les décès se sont produits le 6 juillet 2018.
.
La famille du premier enfant a déclaré aux journalistes que leur petite fille, LANNACALLYSTAH SAMUELU est décédée dans les 3 minutes après que l’infirmière ait administré le vaccin.
.
La famille d’un autre enfant, LAMEKO SIU, âgé d’un an, ayant appris la mort de LANNACALLYSTAH qui était survenue deux heures plus tôt a poussé la maman à refuser la vaccination pour son fils de peur qu’il ne subisse un sort similaire.
.
Ignorant les souhaits de cette famille, l’infirmière de l’hôpital a administré le vaccin. Cet enfant est mort dans la minute qui a suivi.
.
Les vaccins ont été saisis dans le pays et une enquête fut immédiatement ordonnée.
.
Cette tragédie met en évidence les risques réels que peuvent présenter les vaccinations pour les enfants et les adultes.
.
TASHA DAVID, PRÉSIDENTE D’AVN et d’origine samonane, est horrifiée par cette situation :
.
«Il est bien écrit dans la littérature médicale que les communautés autochtones peuvent être beaucoup plus vulnérables aux dommages causés par les vaccinations. La santé de six de mes huit enfants a été endommagée, et la situation de ma famille n’est pas rare ! Pourtant le gouvernement australien veut nous forcer à mettre nos enfants en danger, tout comme l’HÔPITAL DE SAMOA a porté préjudice à ces deux pauvres enfants.
.
Nous espérons sincèrement que l’enquête sera honnête, se déroulera rapidement et que la justice prévaudra. L’AVN est très soucieuse de la santé des enfants et de leurs familles. Tout ce que nous demandons c’est de pouvoir exercer nos propres choix éclairés en matière de santé et que ces droits soient respectés»
.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/wys7czFOEbERUfec6bY4rhdwH-kCZjUkyGuRpP_BgmuGTlnj8-mOPXQpF9Hsr_j1u4UC7nIKUFwbGQmXItXiz_OSYFeEvyesMsjPsQKtW73KxpxxseOIkacZ0R8YxhWhyJyyOqGO_ng0-cubOeE3zj3e6QrXaaG9wv93pcAKTRgmh55NQy0zvwOlIZAQdOAKTnBQA1qxcezWCQX_kWac1vdNHMk2Vb_hRd4g1M2f5tTHA5pyXUJtdEt6RwFhO6rXFXzqpFbSPHL8GT733_LmnY3JfqM3NwqqzVExphY_78Z53-38ZBrNLiuVNSuhDNot78RWMSA5J_7uhsBSTl6r9XeFEL0fKhn0nHfqwaWbcmFRj4WVCJfW35NLD91FKpWUxF762HJ136yOQ3qkWYDooRqmsBYyTVEcPkzmvb05HVBqF9oKyibOvRfcTbqSBOi-oV1BKO4Sq5-gSboujXEaPtoCVsXFJ3hhZc659bjagL6rE_NcF4XTO1Dkqz96GBP4lRHhBBVJaPJmSTuc-OvVvM7cMrYRGVDmfRZgx5ldKJfRBnniGFOesvoNcJh3M3LNucJvCBmR7n9VtTwaVeapLx7qMw4JyFj5rGUwDJ8Q13fi8i1syE67xorxjzbcIlvENcoL63zYma1UUQ-_3PrUFi57j48G9z7Q1A=w285-h190-no
CONVULSIONS APRÈS VACCIN ROR: 5700 ENFANTS TOUCHÉS CHAQUE ANNÉE AUX ÉTATS-UNIS, SELON UNE NOUVELLE ÉTUDE
.
Selon, l’association des MÉDECINS POUR LE CONSENTEMENT ÉCLAIRÉ, 5700 enfants américains développent chaque année des convulsions après le vaccin ROR
.
.
LOS ANGELES, CALIFORNIE- L’association californienne sans but lucratif PHYSICIANS FOR INFORMED CONSENT a récemment rapporté dans le BRITISH MEDICAL JOURNAL (BMJ)que 5700 enfants américains souffrent chaque année de convulsions suite au VACCIN CONTRE LA ROUGEOLE, LES OREILLONS ET LA RUBÉOLE (ROR).
.
Ce chiffre dérive des résultats de l’étude statistique la plus puissante jamais réalisée pour étudier l’association entre le VACCIN ROR et la survenue de convulsions fébriles. Plus d’un demi million d’enfants furent évalués, à la fois ceux vaccinés et ceux non vaccinés, au sein d’une population danoise sur laquelle on se fonde dans le monde entier pour examiner la sécurité des vaccins. Les résultats ont montré que les convulsions se produisent environ chez 1 enfant sur 640 vaccinés avec le ROR. L’extrapolation de ce risque aux 3,64 millions d’enfants américains vaccinés chaque année par le ROR porte ce chiffre à 5700.
.
«Pour prendre des décisions de Santé publique précises et éthiques, les risques d’un vaccin doivent être comparés aux risques de la maladie que l’on tente de prévenir», a déclaré le Dr SHIRA MILLER, PRÉSIDENT FONDATEUR du PIC. «En considérant le VACCIN ROR pour prévenir la ROUGEOLE, les risques de ce vaccin doivent être comparés aux risques de la ROUGEOLE»
.
Le risque de convulsions fébriles avec le ROR est cinq fois plus élevé que le risque de convulsions fébriles de la ROUGEOLE. Un nombre important de convulsions avec le VACCIN ROR provoquent des dommages permanents. Par exemple, 5% des crises fébriles entraînent une épilepsie, un trouble cérébral chronique qui entraîne des crises récurrentes. Chaque année, on relève environ 300 cas de convulsions dues au VACCIN ROR (5% de 5700) conduiront à l’épilepsie.
.
En outre, le système de notification des effets indésirables des vaccins (VAERS), conçu pour être un système d’avertissement par rapport aux effets secondaires des vaccins, ne reçoit que 90 rapports annuels de convulsions en rapport avec la première dose du ROR, soit seulement 1,6% des 5700 cas de convulsions qui font suite au VACCIN ROR. Il est également facile de réaliser que d’autres événements indésirables graves liés au vaccin, y compris des séquelles neurologiques permanentes et des décès peuvent également être sous-déclarés.
.
«AUX ÉTATS-UNIS, la ROUGEOLE est généralement une infection virale bénigne à court terme ; 99,99% des cas de rougeole se rétablissent complètement», a déclaré le Dr MILLER. «Comme il n’a pas été prouvé que le VACCIN ROR soit plus sûr que la rougeole, il n’y a pas suffisamment de preuves pour démontrer que la vaccination de masse antirougeoleuse obligatoire entraîne un bénéfice net pour la santé publique aux ÉTATS-UNIS»
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/qh1Xya7KjyozxtTmg0fFTQ_BkE83PZTy3MrjUoQ4XWhFP9p7iI0Q4qgtKJk9F9RVXpYrb3NCqmecAqNRQ6zCaloOXzoKIqLHnJoU008wzULcpoXmtAe6AhZzd2qeuy3Y28WEvBdsIlozdHvQQtQeMffNv7n1_IudpfiTnfjOkMdPWw_7K7sNXIKu4-D8GgJwBy4eHI60XIToLKBm4WtPWajMmIVDfIJ5EP1IPpfr2LThGMBTvr_MUxHA_aWedNsyVYeJgzxlgB8P59_P--BPnAXjkYSPE_mTRI7EmgHJtYFtv-yOcpI8TC3Mqm-pOdXEMMS44xxQ7tKJjLRHerNX_ZNfj6yOUQSHeGjprJPMTDS-qtjvYPlW2M0txw2Ym2xMH3xqDgjeifgxKjmMrxL9mJ4d0H2aJF-7Re2NLE2J40lWedA9QFpW52Banhv1csDPYFXS8koG9Dvt8c_1TIN-uMhjdXD-Nr4RnOnshRwUNw3KKw-latE44h-WhxKxwuirXhHyurnsKJ3_N7D1ggGVgCA14Q6yGhsVehKcKX2uwEhqOSlbcBqEY-BZytADeRUQ0S5kxYknrj0o9QXYp-tKzWSfiyRr7tNO_AHtYLzAlj6spdhwz7FI0A=s280-no
CANCER DE L'UTÉRUS CHEZ UNE JEUNE FEMME VACCINÉE CONTRE (GARDASIL)
6 JUILLET 2016 DEEPROOTSATHOME
.
Le vaccin GARDASIL contre le HPV a été mis sur le marché pour empêcher le cancer. Dans le cas de cette jeune femme, au lieu d’empêcher le cancer, le vaccin l’a provoqué. Les parents et les jeunes-filles ont réellement besoin de comprendre les dangers que présente de vaccin. Pour les aider à comprendre, cette vidéo constitue une information des plus précieuses.
.
L’expérience a appris à cette jeune-fille qu’il n’était parfois pas approprié de faire une confiance aveugle aux conseils médicaux actuels souvent basés sur la cupidité.

.
Pour son cancer, cette jeune-femme a refusé la chimiothérapie et la radiothérapie qui lui avaient été proposées. En lieu et place elle a eu recours à des méthodes alternatives intensives. Dix ans plus tard, elle est là pour nous raconter son histoire !

.
J’ose espérer qu’un maximum de personnes pourront écouter son témoignage passionnant de 10 minutes !

.
ERIN CRAWFORD a fréquenté l’UNIVERSITÉ DE LOUISVILLE qui avait réalisé un contrat avec MERCK pour la recherche et le développement du GARDASIL. C’est, par hasard, à l’université que le vaccin lui fut proposé. Elle a accepté de se faire vacciner pour se protéger du cancer du col de l’utérus.

.
Au cours de la vidéo (9.33) la jeune femme explique qu’après son amygdalectomie d’urgence et après l’ablation du col de l’utérus cancéreux, un pathologiste indépendant a examiné les tissus des amygdales, du col de l’utérus, et a constaté que les types 16 et 18 du HPV y étaient présents. Les deux souches du vaccin GARDASIL étaient présentes dans les tissus biopsiés.
.
EXTRAITS DE LA VIDEO :

.
C’est quand j’étais à l’université que j’ai reçu la première dose du vaccin GARDASIL. Un professionnel de santé m’a expliqué qu’il existait un vaccin contre le cancer du col de l’utérus et le lui a proposé.

.
Au moment où on m’a proposé ce vaccin, j’avais bien en tête que 3 membres de ma famille étaient décédés de cancer. Cette situation a évidemment joué dans ma peur, et c’est comme cela que j’ai accepté la première injection, croyant bien faire. La nuit qui a suivi, je me suis réveillée pour vomir. Je me sentais terriblement faible. Je ne parvenais plus à bouger ni mes jambes, ni mes bras qui me semblaient peser des tonnes. J’avais aussi de la fièvre. Dans les jours qui ont suivi, les ganglions de mon cou sont devenus énormes. Une semaine plus tard, mes amygdales avaient tellement gonflé que j’ai dû être transportée aux urgences.

.
J’ai ainsi été malade pendant 6 mois. Finalement on a dû m’enlever les amygdales en urgence. Mes règles avaient aussi complètement disparu. On finit par me diagnostiquer un cancer du col de l’utérus stade 3, cette maladie que j’avais précisément voulu éviter.

.
Trois mois avant de me faire vacciner, j’avais fait mon frottis annuel et tout était parfait ; bilan de santé parfaite.

.
Après la vaccination, chaque fois que je me fâchais ou m’énervais, je m’évanouissais.

.
J’ai aussi commencé à mal réagir à plusieurs aliments qui auparavant ne m’avaient jamais causé le moindre problème.

.
Pendant un an et demi, j’ai suivi plusieurs traitements pour mon cancer. Le diagnostic de cancer a été posé 3 fois à différents intervalles jusqu’au jour où il fut décidé de m’enlever le col de l’utérus.

.
Plusieurs mois plus tard, alors même que je n’avais plus de col de l’utérus, je reçus le 4ème diagnostic de cancer. C’est à ce moment-là que j’ai réalisé que la communauté médicale ne pouvait guère m’aider.

.
Mon cancérologue m’expliqua que j’allais mourir si je n’acceptais pas la chimiothérapie et la radiothérapie. C’est alors que je me suis rappelé que la santé des 3 membres de ma famille qui avaient été traités par chimiothérapie et radiothérapie, n’avait fait que se dégrader. – J’ai alors refusé les traitements qui m’étaient proposés.- Malgré le fait que j’étais dans la peur, j’ai commencé à faire mes propres recherches, à étudier. – J’ai finalement découvert le protocole du Dr M. GERSON (jeûne avec jus de fruits et de légumes, et lavement au café). J’y ai ajouté plusieurs autres thérapies alternatives. C’est ainsi que j’ai eu recours à la chiropraxie, à la chambre hyperbare, à l’acupuncture. J’ai aussi appris à méditer. J’ai ainsi pendant 6 mois, et de manière intense eu recours à différentes thérapies alternatives.

.
Dans mon alimentation, j’ai eu l’attention particulièrement attirée par les aliments ayant des propriétés anti-inflammatoires.- Ma nourriture était essentiellement bio ; pas de pesticides.

.
J’ai aussi pris des doses importantes de vitamine C. Je veillais à prendre des aliments sans gluten, sans produits à base de soja. J’avais aussi supprimé tous les produits laitiers. Des graisses comme l’huile de coco m’ont redonné de l’énergie car, pendant environ 2 ans je m’étais sentie très fatiguée, ne voulant pratiquement plus quitter mon lit. Ce régime à base de bonnes graisses est aussi favorable au bon fonctionnement du cerveau. J’ai aussi pris beaucoup D’OMÉGA 3.

.
Une chose qui m’a beaucoup aidée : l’exercice (yoga et marche) Sur le plan de l’exercice, il me fallait aussi être très prudente.

.
J’ai aussi essayé d’éviter toutes les formes possibles d’aluminium, de fluor.

.
D’une certaine manière, je me rends compte que c’est une chance de n’avoir eu qu’une seule injection. C’est peut-être grâce à cela que je suis encore là aujourd’hui. C’est en effet après la première injection que j’ai de suite été malade. – Il y a maintenant 9 ans que je n’ai plus de cancer.

.
Je ne sais personnellement pas si c’est le vaccin qui a causé tout cela ; je ne suis pas compétente en la matière. Ce que je puis dire cependant c’est que la maladie contre laquelle je voulais me protéger, je l’ai finalement contractée, et ce fut une longue et dure bataille.

.
Je veux aussi dire aux victimes du GARDASIL qu’il y a de l’espoir grâce à l’alimentation et au style de vie.
.
.
.
ÉPIDÉMIE D'OREILLONS À L'UNIVERSITÉ D'HARVARD ... 99% DES PERSONNES INFECTÉES ÉTAIENT VACCINÉES !
 
https://lh3.googleusercontent.com/GqFTYym8Fq1SKX-CohdcnflIUF-vQuLH23hZuEx3jziLvWgd2WNV1i6aJc-KHUB0zUWeQeCAYWaIy08PphN5p9DBElMwe2n-MxINObuYNJIZoONq8ceSr6VXMSCdPI5Lg_LuJeEAYwTyCgy17E8NPNuJ0gKReTcIGLXytoVXxS7yDYuLwKFPuq3A_u8o-GQ2q-iPteAAAhOdf_QKyy1C3enyOEUdWehe-2QBS47849Lv2WfMuS3lwOBR6a-ufJlB39j5WZZcYMN9Eu5bOGFOSgHNSMOdphvWU6pflF-f0S5oonbH84fSezj-RsmSkxgfuYtfRyGrthw8xcnBuckccuctygTy_2fSTylMhkIe_vBo5ejbFo4RjZ9-XH_7AhpCSME1_2LA2TW-NVP8rPx7oCIyURT-F0t-kWOlY-Lx3X0Q75NcKBRmNzZkkRtZwTe4nj1xQekA0DiVE-h_iN4sJrTlY2E6nxXpILkfv5IyWtZbutipoE-WMo6tfBinMBhVG80kSsj0X9UOxAOj0jpzmI4O0NXgJgz9sxMDLohvNLagmQ7Lu789v9Htv4ZeFXssEYBkEx3tJDVnnOhn3SgiySUKjBCF8sSQygSw_FnqJi9dxwJUyl1sB-2-Pc4JpV2m8LKZVD0pt7mriPWr5lDJg7prqHn765se5vXZXYMmmnk=w580-h464-no
29 AVRIL 2016 EL ROBOT PESCADOR
.
D'après plusieurs articles publiés aux ÉTATS-UNIS, au cours des deux derniers mois, quarante membres du corps étudiant de HARVARD ont contracté les OREILLONS.
.
La maladie virale s'est apparemment également propagée à l'UNIVERSITÉ voisine de TUFTS et l'UNIVERSITÉ DE BOSTON.

.
Mais curieusement, le département de la santé publique a déterminé que tous les étudiants de HARVARD infectés jusqu'alors avaient reçu le vaccin contre les OREILLONS avant d'être infectés.

.
En fait, à HARVARD, 99% des universitaires avaient satisfait aux exigences de la vaccination de l’État.

.
Comment cela se peut-il qu'une épidémie apparaisse parmi des personnes qui ont reçu le controversé VACCIN ROR, le même vaccin qui a été lié à l'augmentation des cas d'AUTISME ?

.
QU'EST-CE QUI NE VA PAS ?
.
Pour répondre à cette question, les médias qui pourraient être considérés comme «officiels» utilisent les arguments suivants, comme nous le voyons sur le site SELF.COM ...

.
L'UNIVERSITÉ DE HARVARD est confrontée à une épidémie d'oreillons, qui est maintenant devenue si grave qu'elle peut compromettre les diplômes des étudiants. HARVARD a envoyé un avertissement en Février leur indiquant qu'ils avaient détecté deux cas d'oreillons, mais l'université a annoncé mardi que cela a depuis augmenté à 40 cas.

.
PAUL J. BARREIRA, DIRECTEUR DES SERVICES DE SANTÉ À HARVARD a dit qu'il est «préoccupé», ajoutant : «Je désespère que les élèves prennent ces avertissements au sérieux».

.
Les OREILLONS sont une maladie virale contagieuse qui se propage par la salive et le mucus, selon le CENTERS FOR DISEASE CONTROL AND PREVENTION (CDC). Cela commence habituellement avec quelques jours de fièvre, des maux de tête, des douleurs musculaires, de la fatigue et une perte d'appétit, suivi par un gonflement des glandes salivaires, et cela peut également provoquer un gonflement douloureux dans les organes génitaux.

.
Selon les données publiées le mois dernier par le MINISTÈRE DE LA SANTÉ PUBLIQUE DE CAMBRIDGE, tous les élèves infectés ont été vaccinés contre les oreillons par le VACCIN ROR, qui immunise contre la ROUGEOLE, les OREILLONS et la RUBÉOLE (ROR).

.
ALORS, COMMENT ONT-ILS ÉTÉ INFECTÉS ?
.
Bien que cela semble étrange que les gens contractent une maladie contre laquelle ils sont vaccinés, RICHARD WATKINS, un spécialiste des maladies infectieuses au CLEVELAND HOSPITAL CLINIC GÉNÉRAL d'AKRON dans l'OHIO, affirme que «Le vaccin n'est pas à 100% efficace. Les deux doses recommandées offrent 88% d'efficacité et une dose unique, 78% d'efficacité».
.
Eh bien, voila le message officiel et pro-gouvernemental : les vaccins ne sont pas efficaces à 100% et cela expliquerait l'épidémie. «Sujet résolu, continuez à vous faire vacciner».

.
Mais cela explique t-il vraiment l'apparition de cette épidémie, qui affecte tant de personnes vaccinées ?

.
QUE NOUS CACHENT DONC LES MÉDIAS OFFICIELS À CE SUJET ?
.
Eh bien, ce qu'ils cachent est que, derrière cette épidémie il peut y avoir un responsable très puissant : BIG PHARMA qui pendant des années a fourni des vaccins contre les OREILLONS.

.
Cette flambée inattendue confirmerait les allégations formulées depuis des années contre le géant pharmaceutique MERCK, fabricant du VACCIN ROR livré aux ÉTATS-UNIS, et qui a été accusé à plusieurs reprises de fraude.

.
Dans une affaire datant de fin 2014 rapporté pas aucun des grands médias classiques, un juge fédéral en PENNSYLVANIE a statué en faveur des plaignants qui ont accusé MERCK d'avoir menti sur l'efficacité du vaccin contre les OREILLONS (actuellement disponible uniquement en combinaison avec le VACCIN ROR).

.
Le scandale avait déjà éclaté en 2012, comme en témoigne cet article, à partir duquel nous obtenons l'extrait suivant :

.
MERCK sait depuis une décennie que son vaccin contre les oreillons est «beaucoup moins efficace» que ce que le laboratoire affirme au gouvernement, a des résultats de tests falsifiés et a vendu des millions de doses qui ont une «efficacité douteuse», inondant et monopolisant le marché avec ces vaccins.

.
Le centre de premiers soins ALABAMA CHATOM PRIMARY CARE a poursuivi MERCK une semaine après qu'une plainte déposée par deux lanceurs d'alerte de la firme ait été déclassifiée en 2010.

.
STEPHEN KRAHLING et JOAN WLOCHOWSKI étaient des virologues qui ont travaillé pour MERCK et qui affirment dans leur plainte qu'ils «ont été témoin des tests abusifs et de la falsification des données avec laquelle MERCK avait gonflé artificiellement les résultats de l'efficacité du vaccin»

.
KRAHLING et WLOCHOWSKI ont dit que la manipulation de MERCK a fait que le gouvernement américain a payé «des centaines de millions de dollars pour un vaccin qui ne fournit pas une immunisation adéquate».

.
Telle est la réalité de la médecine moderne et de l'industrie pharmaceutique qui a pris le contrôle sur elle.

.
Nous parlons d'une manipulation et d'une fraude scientifique à grande échelle au détriment de la santé de millions de personnes et dans le seul but d'accumuler des quantités obscènes de bénéfices pour ces grandes sociétés pharmaceutiques.

.
Le cas du vaccin contre les OREILLONS de MERCK et le cas de cette épidémie qui surgi parmi les gens vaccinés est un exemple clair et évident du niveau de corruption dans l'industrie pharmaceutique en collusion avec les États.

.
Nous ne disons pas que les médicaments et les vaccins sont une mauvaise chose en soi.

.
Ce que nous disons est que les médicaments et les vaccins doivent sauver des vies et nous aider à combattre la maladie, mais lorsqu'ils sont entre les mains d'institutions pharmaceutiques corrompues et criminelles, ils sont devenus un nouveau et terrible danger pour la santé publique.

.
En ce moment, beaucoup de médicaments et de vaccins sont tout autant ou plus dangereux que les maladies elles-mêmes et il s'agit d'une chose que le monde de la science, qui a grandement contribué au progrès humain, ne devrait pas tolérer.

.
Cependant, nous avons de nombreux scientifiques qui, au lieu de remplir leurs obligations, se prostituent pour l'argent, mentent à la population et collaborent dans ces crimes à grande échelle.


Le niveau de corruption qui a été installé dans le monde de la science, et en particulier dans le monde de la médecine et de la pharmacie, est l'une des plus grandes hontes de notre époque...

.
RÉFÉRENCES :

.
* http://www.activistpost.com/2016/04/current-harvard-mumps-outbreak-occurs-in-99-percent-vaccinated.html
*
http://www.courthousenews.com/2012/06/27/47851.htm
*
http://www.forbes.com/sites/gerganakoleva/2012/06/27/merck-whistleblower-suit-a-boon-to-anti-vaccination-advocates-though-it-stresses-importance-of-vaccines/#1ef89460caf7
*
http://www.cambridgepublichealth.org/news/article.php?id=171
*
http://www.self.com/trending/2016/04/how-40-harvard-students-got-the-mumps-despite-being-vaccinated/
*
https://www.yahoo.com/news/42-harvard-students-infected-mumps-180200306.html
*
http://www.nbcnews.com/feature/college-game-plan/mumps-outbreak-harvard-threatens-graduation-n564406
.
.
.
DES ENFANTS RÉCEMMENT VACCINÉS RÉPANDENT LA COQUELUCHE PARTOUT !
3 MARS 2016 VACCINE IMPACT THE VACCINE REACTION
.
Les médias ont fait beaucoup de bruit le mois dernier au sujet d’une étude qui portait sur 26 enfants en âge pré-scolaire et qui étaient tombés malades ; ils avaient attrapés la COQUELUCHE ou ont présenté des symptômes de la COQUELUCHE pendant 5 mois en 2013. [1] Tous ces enfants, âgés de un à cinq ans qui fréquentaient l’ÉCOLE MATERNELLE DE TALLAHSSEE avaient reçu 3 ou 4 doses du VACCIN contre la COQUELUCHE (DTCa) selon les recommandations du CDC (CALENDRIER VACCINAL). Les médecins qui étaient devenus nerveux, et les experts des grands médias défendant l’orthodoxie vaccinale ont fait savoir que les critiques des VACCINS risquaient d’en faire toute une histoire. [2]
.
Examinons un peu ces éléments pour voir s’il est logique ou non de faire toute une histoire parce que des enfants d’une école maternelle s’infectent l’un l’autre, tout en infectant d’autres enfants restés à la maison, alors que tous avaient été vaccinés contre la COQUELUCHE.
.
LE VACCIN CONTRE LA COQUELUCHE NE SERAIT EFFICACE QU’À 45% CHEZ DES ENFANTS D’ÉCOLE MATERNELLE
.
L’étude a été réalisée par des responsables de la Santé publique de FLORIDE le 15 janvier 2016, et a été publiée dans le journal médical EMERGING INFECTIOUS DISEASES. Elle a mis en valeur le fait que, chez les enfants en âge de fréquenter l’école maternelle, l’efficacité du VACCIN contre la COQUELUCHE était estimée à 45%. Le nombre moyen de jours entre la dernière vaccination et l’apparition des symptômes de la COQUELUCHE chez les enfants était de 22 mois. Sept enfants avaient été vaccinés l’année précédente..
.
.
.
.

«VAXXED» (vaccinés) : ON A CAMOUFLÉ DES DONNÉES LIANT VACCINS ET AUTISME....
20 AVRIL 2016
.
film-documentaire «VAXXED» (vaccinés)
en langue anglaise et sous-titres en français
.
.
.
LE MÉDECIN QUI A FAIT LE LIEN ENTRE LE VACCIN ET L’AUTISME RETROUVÉ ASSASSINÉ
.
https://lh3.googleusercontent.com/-nNm0p-BLWvKQIiNhuT5nySp4IewnR2p5g7m746YlZiwkpdQwBzlisLbaDxzODAcZhKU_gGFn55Z3UB01FII0J4ar_JGXsBXZaA68-mgYtjAub5NwZijnL1L7y11z2XJ6LXjJ_VrdnnkLNRKsCli1Bk3Dtqp8Gg5nbj_mLAZCFva8RxpVaapbTX85fzFlDjkDh6lPLdKTAEfbkM113MxRPOsV3jI35huUKwx2sG9NNfKkAYzwH0sqswjLQ8ay9CYEhZvt0AELdg5dwIoaRZThKgz0gUjbTUn-Aonfv82XaE_4ipppFjh61J3B-U4kf0zrPpk0NCBGjKd2ST9J_ipkYNjzhI6uw0BJiHnNvlzKyDDmrjKMsL7shU5NuxmANT_CwlZUpyq0MrObWf6YPjYK0nPXYcyANg86nY7cHb5MqGUNd_W8DRYhK6GRD3LOeR7j64qaU3d4ZT0mVBynH5l0x81hAS0DUr9wlfRPFgK4kR9zpM36jo4qV8w1CV4WioOglu7ZSzj_driCf3zTP-q7ZAqdiZ1cE6fmsqtzfd0SVqdSp26Ygkgf_lJZ8JGs9FkDv8iiyyduDnO1FLGzxhqxORr8M-IqTdwJHlmWzzmdVNO7zN30W4EYMYzms0QdOTHqxd0i4Zicb6G-rYe4_zr0J7WbsGilwCb4AGYHr3CeZM=w320-h177-no
LE CORPS DU Dr. JAMES JEFFREY BRADSTREET A ÉTÉ DÉCOUVERT PAR UN PÊCHEUR
5 OCTOBRE 2016 INFOSMAINTENANT
.
Le corps du Dr. JAMES JEFFREY BRADSTREET a été découvert par un pêcheur dans la rivière ROCKY BROAD à CHIMNEY ROCK le vendredi 19 Juin.
.
En dépit des objections de la part de ceux qui le connaissaient mieux, les enquêteurs de la police affirment que la mort était un suicide, mais les membres de la famille et les amis ne sont pas convaincus.

.
Dr BRADSTREET était un parent d’un enfant qui a développé l’autisme juste après avoir reçu une vaccination. Cela l’a incité à rechercher les effets secondaires nocifs des vaccins qui l’ont ensuite transformé en un militant ouvertement.

.
Son compte personnel de la blessure par le vaccin causé à son fils est toujours affiché sur son blog en ligne.

.
RAPPORT D’INFOWARS :

.
«BRADSTREET avait une blessure par balle à la poitrine, ce qui semblait être un auto-infligé, selon les députés» a rapporté le Soutien.

.
Dans un communiqué, le bureau du shérif du COMTÉ DE RUTHERFORD a annoncé, «Les plongeurs ont répondu à la scène et ont récupéré une arme de poing dans la rivière»

.
Dr. BRADSTREET a couru un cabinet privé à BUFORD, GEORGIA, qui a porté sur «le traitement des enfants atteints de troubles du spectre autistique, PPD, et des troubles neurologiques et de développement connexes»

.
Parmi les différentes voies de recours, le center du Dr Bradstreet aurait effectué des traitements « de toxicité du mercure», croyant que le métal lourd pourrait être un facteur de premier plan dans le développement de l’autisme infantile.

.
Dr BRADSTREET a entrepris l’effort de déterminer la cause de la maladie après que son propre enfant a développé la maladie après la vaccination de routine.

.
«L’autisme m’a appris plus sur la médecine qu’a fait l’ÉCOLE DE MÉDECINE» le médecin a déclaré, une fois lors d’une conférence, selon JAKE CROSBY de l’EPOCH TIMES.

.
En plus de traiter les patients, BRADSTREET a également offert un témoignage d’expert devant un TRIBUNAL FÉDÉRAL au nom des familles victimes de vaccination, et a été fondateur et président du CENTRE DE RESSOURCES POUR LE DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL DES ENFANTS, qui à un moment a employé l’expert de l’autisme très méprisé le Dr ANDREW WAKEFIELD comme «directeur de recherche»

.
Les circonstances entourant la mort de BRADSTREET sont d’autant plus curieuses par un raid récent multi-agence dirigée par la FDA sur ses bureaux.

.
«La FDA n’a pas encore révélé pourquoi les agents ont fouillé le bureau du médecin, qui serait un ancien pasteur qui a été controversée depuis plus d’une décennie», a rapporté le GWINNETT DAILY POST.

.
Les pages de médias sociaux dédiés à la mémoire de BRADSTREET sont remplis avec des commentaires des familles qui disent que le défunt médecin a affecté leur vie pour le mieux.

.
«Dr. BRADSTREET était le médecin de mon fils après que mon fils a été diagnostiqué avec l’autisme. Il a fait des miracles», un utilisateur de FACEBOOK. «A 16 ans, mon fils cherche maintenant une vie normale grâce à lui. Je le remercie tous les jours»

.
«Je serai toujours reconnaissant et reconnaissant pour le Dr BRADSTREET d’avoir récupéré mon fils … de l’autisme», une autre personne écrit. «Les traitements ont changé la vie de mon fils afin qu’il puisse grandir et vivre une vie saine et normale. Dr BRADSTREET nous manquera beaucoup !»

.
Une page officielle au FACEBOOK a également été mise en place par l’un des membres de sa famille «Pour trouver les réponses aux nombreuses questions qui ont conduit à la mort du Dr BRADSTREET, y compris une enquête exhaustive sur la possibilité d’une faute»
.
.
.

28/01/2018

NOS ÉLUS ET LES PETITES CULOTTES

.
NOS ÉLUS
ET LES PETITES CULOTTES
.
.
.
.
.
.
.
3 JUILLET 2018
.
YOUTUBE : LE PARADIS DES PÉDOPHILES
.
.
.
 
24 JANVIER 2016
.
PÉDOPHILIE LA GRANDE MANIPULATION 
.
.
.
.
LUTTE CONTRE LA PÉDOPORNOGRAPHIE EN LIGNE CERTAINS RÉSEAUX
.
.
.
 
30 AVRIL 2018
.
LA FRANCE ELDORADO DES PÉDOPHILES SELON L'AVOCATE MARIE GRIMAUD
.
.
.

13 NOVEMBRE 2017 RMC
.
MAÎTRE MARIE GRIMAUD VEUT QU'EMMANUEL MACRON PARLE DE LA PÉDOPHILIE PRÉSENTE EN POLITIQUE
.
.
.
24 JUILLET 2017
.
PÉDOPHILIE «FRANÇOIS HOLLANDE A AUTRE CHOSE A FAIRE»
.
.
.
26 FÉVRIER 2018
.
UNE ACCUSATRICE DE GÉRARD DARMANIN «IL A POSÉ MA MAIN SUR SON SEXE» RMC
.
.
.
HARCÈLEMENT SEXUEL : DE NOUVEAUX TÉMOIGNAGES ACCABLANTS AU SEIN DE L'UNEF
20 FÉVRIER 2018 LESINROCKS /
.
https://lh3.googleusercontent.com/0VYdGRprJ3bZMip7fKf7UcBB5prtsDAJGjMY0osi-sdbSpsmAmUcBggssSrNVpWcArtKt03o9kI3yHHjyH6ckHFGR9AWqNy6aWskGLHSwhQWCnLk8HbzuHakr34osS03YMWY7T8KK8HGvcZeuSFsjzLePbJ6rdNgxQKVmnndw5NmnbBk3svTnSB5-1kVwsWn4YKN59-SVUubJrbdu8UlP9UvI7lnTTKMa5nkjqdImpexG7-0mIVsJItphXykWcOCwXtACwM9nzOMY1MqgKrwKRHXYPrL2IwOUMBQ-8Xcl_wTy3ztZdpw09UoKCvOi0jEW7TkravyW8M3g0hLRbHIBwAoZrd6hW-HOlHYe1WdxGPG62zK3C5y6UD7iQDQxgd2lnZY6Wg_HgbNcKJxXDq_HtAzT-YmU9Q6XV4hWH3LyqsSq9P2dzeM0LKUVVmIg2_vB7pDMcSezSiCGxdMK8_BbgI00wI8YUtPeNIT-2SM3HFJiCWP-jIsATmlQWXYX-MMnNXABjRKmGQycN2KSC5YTD_kQ_uGUttApeTmO-_6g62brAPIAQpGmLrwXVPgNHyY2TMs088ua6OR_Nstvon09Dm3TG2kF4J6qUjAeCfAHeWAPxQoxdfOArWB7pDQqadEQvNYePxKImZ2hZb3fmVl44LNBs_rXjinZQ=w285-h159-no LIBÉRATION publie dans son édition du mardi 20 janvier une enquête sur les dérives au sein de l'UNEF. Seize femmes y affirment avoir été victimes - entre 2007 et 2015 - de harcèlement, d’agressions sexuelles ou encore de viols
de la part de dirigeants de l’organisation étudiante.
.
Après LE MONDE en novembre dernier, LIBÉRATION publie à son tour une enquête sur les nombreuses dérives à caractère sexuel survenues à l'UNEF (UNION NATIONALE DES ÉTUDIANTS DE FRANCE) ces dernières années. Le quotidien s'appuie sur les témoignages de 16 femmes, victimes de viol, agression et/ou harcèlement sexuel entre 2007 et 2015.
.
Longtemps restées silencieuses, les victimes ont accepté de parler, libérées par l'AFFAIRE WEINSTEIN et le mouvement #METOO. Les récits décrivent le syndicat étudiant comme une hiérarchie machiste, où les dirigeants n'hésitent pas à se servir de leur statut privilégié pour imposer des relations sexuelles à des militantes.
.
«JE ME SUIS RÉVEILLÉE PARCE QU’IL ÉTAIT EN TRAIN DE ME PÉNÉTRER»
.
https://lh3.googleusercontent.com/-gYfUEfK8iAWlpOED02pFtzIhNuhYRsREcGNNZlOAXDKM9APrtWgJSs4dKZG4x0bloZFFAyaN-1eyHp-j6d9FEENOqjUxQ56w0kwVT3RcLS8FBxFPBIF0MOnipvNKn1Y1o-tTOPMHIwhGbsL6jp0mopeo4BEfUjLkPYjTLCzwhz5tJZduLztxfvAkW7M8BlNB9ad8TIoeBXESam2ess23lXmCjHbKA-ZGdnWp96ZW2jhV0ypldRsh_yVQYlIB7hgluEUGrp9XZelTpgI1c64l-IXpiQFvTyPZnhwF5hU102McQtuGeHUCirBcECiIapWHCxLLaX0yn5uaDnOADVPyUWxJnQoponcG-KxPMdAHCjJyW1crv0HnwO_LSRzvn_U1xXuYUQgfWAp83kzjW6aIc9bdN09gQJCBIr8TFGLioxfoZI3JzCl0fHUPnZ9djSSDVo4dNXTqYG4kA7BTeAd9OUvf7RCpKum3jn2KSszvFqBTrta2ZWOHIs_Kvyv0m72T5fF7vl2dAK1_hYh6FVbgtoRqBI3OIl0vmeyv7XPVIi4IPA2LB8BsJ20uR4pm1yn7_yIAsjeq3LFkAWNgbi_GD8zLtwTdOavzkrisuoD06O73h6n-SAwd9gnSzG_A4muYWsbxdTQkSBxbt-iaVRDphwWDijhfvIZ8A=w285-h336-no
C'est ce qu'a subi LAURIE*, un soir de 2014, à la FÊTE DE L'HUMANITÉ. MILITANTE depuis peu, elle raconte avoir été violée par un certain GRÉGOIRE T.*, membre de la direction du syndicat. Deux ans plus tard, alors qu'elle a intégré le bureau national (BN) de l'organisation, la même scène se reproduit.
.
«Il commence à me déshabiller. J’essaye de le repousser, de lui dire que je ne veux pas, mais je n’ai plus de

force, explique-t-elle à LIBÉRATION. À ce moment-là, je me sens comme une poupée, sans vie. Il me viole. Il n’y a pas d’autres mots»
.
Durant l'été 2014, ce même GRÉGOIRE T. était en couple avec JOSÉPHINE*. Elle aussi raconte avoir été sa victime : «Je me suis réveillée parce qu’il était en train de me pénétrer. (...) Je ne comprenais pas ce qui se passait. Je lui ai demandé au moins de mettre un préservatif. Ça s’est arrêté à ce moment-là».
.
LE TERRAIN DE CHASSE IDÉAL POUR LES PRÉDATEURS SEXUELS
.
Le cas de GRÉGOIRE T. est loin d'être isolé parmi les dirigeants de l'époque, si l'on en croit les nombreux témoignages récoltés par le quotidien. Notamment sous la direction de JEAN-BAPTISTE PRÉVOST, qui a pris les commandes de l’UNEF en 2007, où machisme et sexisme règnent, sans que le problème ne soit considéré. Du côté de la direction, c'était «les hommes pensent, les femmes organisent», résume une ancienne responsable nationale. «Pour survivre à l’UNEF, il faut être une femme forte, c’est impossible d’être perçue comme une victime», note SORAYAH, ancienne du BN. Le syndicat devient le terrain de chasse idéal pour les prédateurs sexuels de l'organisation.
.
«On sentait la pression des présidents de section locale et des membres du bureau national pour récupérer les numéros ou les adresses des militantes. Ils agissaient pour eux ou pour le compte du président national», explique ÉLODIE LE MOIGNE EX-PRÉSIDENTE DE L’UNEF À L’UNIVERSITÉ PARIS-XIII.
.
«JEAN-BAPTISTE choisissait les filles, il avait un profil type de nana», rapporte une ancienne membre du BN. «Ils jouaient sur la solidarité, la compassion et leur statut de dirigeant national  : on était en plein abus de pouvoir ou de faiblesse», se souvient MARIA C., membre de la direction de 2006 à 2009.
.
MARINE* avait une relation depuis quelques mois avec JEAN-BAPTISE PRÉVOST quand, un jour, elle doit s'éclipser d'une réunion militante pour le rejoindre. «C’est le patron, quand il exige quelque chose, on exécute», lui assène-t-on. «Je l’ai pris en souriant à l’époque», raconte MARINE. «PRÉVOST a profité de l’organisation. Il n’avait pas besoin d’être violent, il avait son statut de président», constate-t-elle désormais.
.
L'UNEF AVANT TOUT
.
Un certain A.*, désormais âgé de 30 ans, a profité de ce système en toute impunité durant des années. LIBÉRATION dénombre pas moins d'une demi-douzaine de faits pénalement répréhensibles à son actif. Signalé au sein de l'organisation pour ses agissements, il ne sera jamais inquiété par la justice. Car ce qui prime, c'est le syndicat. «A., c’était le militant intégral», avance un ancien de la direction. Pourtant, les récits d'agressions sexuelles le concernant s'accumulent.
.
Dès qu'un événement est signalé en interne, le silence est imposé. «L’UNEF n’est pas un tribunal populaire», peut-on entendre couramment. D'autant que les policiers peinent à se rendre compte de la gravité des faits. Lorsque CHARLOTTE* est victime d'un viol de la part de A., elle se rend dans un commissariat parisien et raconte les faits à un officier. «Sa réaction était entre l’humiliation et la blague graveleuse, je suis partie», se souvient-elle. Elle se rend dans un autre poste de police, où on lui assure que «ce n’était pas un viol, ça» et qu'il «suffisait de dire non».
.
«ON A PROTÉGÉ LE SYNDICAT, MAIS PAS SES MEMBRES»
.
LAURIE, JOSÉPHINE, CHARLOTTE et d'autres encore ont décidé de porter plainte ou de déposer une main courante récemment. «Je veux juste qu’une trace écrite de ces événements existe», explique CHARLOTTE.
.
Du côté du syndicat, la lutte contre ces dérapages se poursuit, et est enfin prise au sérieux. «Une pléiade de schémas sexistes ont été déconstruits par nos outils, ils permettent aujourd’hui aux femmes de parler sans avoir peur de nuire à l’image de l’organisation», développe LILÂ LE BAS, l’actuelle présidente de l’UNEF. Pour le trésorier de l'époque, «ce n’était pas organisé et ça tenait sur la volonté de quelques personnes. On a protégé le syndicat, mais pas ses membres»
.
*Les prénoms modifiés sont ceux utilisés par LIBÉRATION.
.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/0X5zOleJbUbP1hwE5qMUghfz1LIGB2NDygmimbqF7p3J0A0EsQigETfqnHtY5o9vVSbDlpJ7wrhMfbepFh7HoXL4tmlvwANQg3hsIY7qcSQTGEnt758QKO6nRoXwbUgHQS0cyHxHG_Tp3PwX90JWF6ZA0wC3mwut8HQUXi-w1SMfla_UzeebxA06eBCq3xTOXie6f8UHGccAc7FkblRecWXnjcYz7x9kzVjZJkHCgda9VxhPB0-_QD956T6tJ0Zlaz52zLNSgbWFAqsX-Kgr6PjO_tF2QAK4bXcMWo9DYOhSjlP9AYvZt8XOwWfjjH6cCjezRaxzvJinHwjNZWzD6X0D4AnrJnNMhWQI4q6Y8nccKvG0e-19UTJy9G21VBFv75bDWBNwWXnf9JCUBtFt6lAJzb2y1elhW-RBe1RtcVg-EYjwUsQVGeBFiEVDYs7DnBXW4hl9fsSnr7yBeRcMBCGCPI9Z_Wq8ZbxNQ-bvVC2qNtdVXJogrHKUaA9_Cqgy3nXikL3qCz4Df1FpwCOtdWeeasnzXK5ve--p_ApkBZyu0YzV9A0YBoCsNKKb9Z6V84yXIMD4NVW4bq8oALiENi7oxQpPRHBIFNspgxJv9BlLJOahSuP0GikZDXylFynDz6TMiA2Agbt1lphjki1sPbUZ7zVyRPcyDg=w530-h747-no
LA RÉGION AUVERGNE-RHÔNE-ALPES A BIEN FINANCÉ UNE EXPOSITION PÉDOPHILE

8 FÉVRIER 2018 LE SALON BEIGE /
.
.
La RÉGION AUVERGNE – RHÔNE-ALPES a bien subventionné l’association des «CÉPHALOPODES» à l'origine de l'immonde exposition mentionnée hier.6
.
En effet, la COMMISSION PERMANENTE du 29/06/2017 a voté une subvention de 5.000 € TTC pour sa structure, une Galerie appelée «LES LIMBES» à SAINT-ÉTIENNE (rapport n° 557). Le groupe FN avait voté contre.
.
 https://lh3.googleusercontent.com/LUrTFnuIgFpeftzPFWg6pdMTx9jh2Dhlpo9zCme9ZNcVPTHY4CHc-T0VBdF8hgrE75eGQbkcuFROCsCg75eeZXYxPGNeC2UzuNsPKDuqBxBdF2_tqzKrgtFKMaiMRu4ZllaBwlE70gfrtOLtIDvh57F1Z4LwaZSb3h91u7hfWcO56GNqXESQy4gyqSO4SgS61a8Bb6eLnF1ddiMXInG6CoSQF3F8JngbmcmlL7lyBlRUHSl5kPXlrGoAqgKmeMipC_X_Om7yjQcbpQGAI1yPx84YUYoy9oH7cofPDdbyo2AX3NoXGzE_fj7THTdCKKx0q7bNroM144FbNdrpDMdM7JqQPHONERaBrser8hmu2-j0UbiL9VgMtUrjcz_2pAHoJRVMfhQ45E2GubzoLA2fh7LSt64ZW1O1SNIGltC1K8hESym-5c6EumARY2hl0JXURkM7SmQ16dOlYMIfp6KyK0nRz3jV1-mXx8vKfIKkeV6nwH5vEH4-pSsczlzl73NQmngqBAlBWQ7cyqJ2BE0pQVlQaXvFYpxvJ63cyurXicOT7gp3w-gELjkO1Dwzt8JBBzL6wcpQivRjN8EMW3vWiKVcFKoO8_k8YK2Yb50vLIMs8-8IiDwgGhnjseFeN-TnBgQDX1muiRvGMaID_Z7R-xGH1hvLEo4rtQ=w580-h270-no
.
La RÉGION justifiait sa subvention en disant à l'époque que les associations subventionnées
.
«doivent bien entendu répondre à des critères précis (direction artistique, qualité de la programmation, lieu adapté, actions de médiation, mise en réseau et partenariat avec d’autres structures…)…».
.
Aujourd'hui, les représentants de la RÉGION nient financer cette «programmation». Il faudra expliquer la différence entre financer une association et ne pas financer ses activités... En attendant, cette association revendique le soutien de la RÉGION sur toutes ses programmations :
https://lh3.googleusercontent.com/L6z1duCEJc0hjvCo0Y6mkmdVj1_DonTf80TodG-OHXtITiksiB28t3B48OC7LzknH2-mdUoFdBxXAIizgsQw3bwF_2samxcufWF3FkfrcoFiQjvYam4T54EImaa2MldwDneb5DiNq6c3OM9_2ZuTuVzZNop4hapMH8Ds3GkXo9InzMlrTDNvMOo5VTLbxkbAKlml8ZohqrcG7CjF5KYl5p1rwI2WcjtH6yi9Fi2yZ8U0eo_Zn4eMpEsEQtgVK0iX_ZGDEPQgk3cveL28_WgXDBSbqkrzB2Mw9SOEsHqrodn_rtGYE185ZoULQdWojhy_rRdGbW2uwfgfZ7-Qv0m-0jksSs3rTvYjv34oDLWbX0IWSSNnzEUF0sjZIOx9PsyVS9q0FviKUp2jwcsL6NMptBO9-bhvgmQE8axRQE5OJZT9BfGoDEg0Z8fAPRSmR0JAar7iBnvyrLQvCQzbEuMVDa1I0wO8ymVaulRuZKIKx9CpKHMuw1I7giDBcxxivxI_ffJacnQevZLYEVBz5p7ZpyFtyfzmGQvTorkLBg_uYKToGaS4mvcLezPjDhDqM6EWOPnIhAuChE2mGZx_Z3Q_KSQp8qYdiSCb0pZp7x_o3IR9o4Snjn3Ah1EbpEbnAn0MnZ3bEufHMnF61VbyPxNuksrQClv5qMnqbw=w516-h637-no 
 
https://lh3.googleusercontent.com/43eSv1wNnc_40gRaEkQGF9_Y2UdlUAFofA_DfNPONtxpUbvS9Dcx890-DW9KBTlqu8RHG8R56lumFlY1xUbNeeLKAH3kRPdVvtAE21GWGqsDzi1MGb_0KTFrQF6jB8fn_WtufqJUjAH5T81682v6u9FqW-hoduOBrHWos3DbGldqJ2oDVzmBifCMcp5tRKAqyxRndzUPltxfiVeXAZ5Jybwb0ekUjO2e3zDEp5idqVqeupJNsM0AwQAbTzHyRte3bS9RTTotMlUbcPWREPuHNVe44u4FppHI_wQzhmp06LDxz-dg64GtZqdpM9a0vQw0fZlOZo95kiC44INUG4YjnzgPVPT1mm1Lt6ITolnjlTNnnKY48g9udQ4zYVknGuY9piRZ4c0p8nEAl_zeKUbjGVdZ2itgwby1YojkCGf2Lk6PB5mjH44GyWtBLpz8F9r72sn5_Zm9hUD4pzBEAdfm8183jlTQ_d0pKHpNtq-dvEiVKrEVpVVFHPMUFqRO6P5zPQORLQ_6_piG1_G_E2kvCL_BRZ4YNtSxdBdgYdvYkhq2HIt-K8mGZhsnd7pcs082jKW8pG_DLgqxKH1g66civ-OVvMJ3Fxw7D6OwYsp3LkL08oDB97E-xlEevu4KKO46LBzGo6aKz0WVgct0YRf00AcVAQNcMJ0zSg=w608-h747-no
.
.
.
LE CONSEILLER RÉGIONAL D'ILE-DE-FRANCE (EX-PS) GILBERT CUZOU MIS EN EXAMEN POUR VIOL
26 JANVIER 2018 FRANCETVINFO /
.
Cet ancien membre de la campagne présidentielle de BENOÎT HAMON est visé par par cinq plaintes, dont une pour viol.
.
LE CONSEILLER RÉGIONAL D'ILE-DE-FRANCE GILBERT CUZOU, ex-membre de l'équipe de campagne de BENOÎT HAMON, a été mis en examen, vendredi 26 janvier, pour viol et agressions sexuelles. Placé en garde à vue mardi, GILBERT CUZOU, 34 ans, est visé par cinq plaintes de militantes du Parti socialiste qui ont participé de près ou de loin à la campagne présidentielle de l'ancien candidat socialiste BENOÎT HAMON.
.
Il a été présenté vendredi à un juge d'instruction qui l'a mis en examen pour viol, agressions sexuelles et harcèlement sexuel et viol, et l'a placé sous contrôle judiciaire, a indiqué son avocat Me PHILIPPE OHAYON. L'enquête se poursuit sous l'égide de deux magistrats instructeurs.
.
GILBERT CUZOU AVAIT ÉTÉ EXCLU DE SON GROUPE POLITIQUE AU CONSEIL RÉGIONAL
.
«On est dans le microcosme du PARTI SOCIALISTE, qui est tout autant un réseau affectif que politique. Les faits sont donc complexes et nécessitent de vraies investigations. Le contrôle judiciaire est logique», déclaré son avocat. Une enquête préliminaire avait été ouverte en octobre après le dépôt de deux premières plaintes.
.
Dans la foulée, GILBERT CUZOU avait été exclu de son groupe politique au CONSEIL RÉGIONAL, ALTERNATIVE ÉCOLOGISTE ET SOCIALE (AES), qu'il avait intégré quelques jours plus tôt. «Dans toutes les organisations dans lesquelles il y a des relations de pouvoir et des hiérarchies, on sait qu'aujourd'hui il existe des faits de harcèlement et potentiellement d'agressions sexuelles, et je ne souhaite pas que (le mouvement de dénonciation, ndlr) retombe», a réagi jeudi sur FRANCE 2 BENOÎT HAMON, qui a fondé le mouvement Génération.s après sa défaite à la présidentielle.
.
.
.
 
https://lh3.googleusercontent.com/KQxcU62rneffLEwxSqB9VOgOFrxkCLkwyKWvm6gLh4--5_tfBcz-q8pf4oaVGrmSISHF57GXtfVHkAhpFU7eBM5iHrh6wlUK-a0Hsyy8t4_6cgNhJzXwOJgGCeYZTsZioVhOrZXc64jN793qjbEMKYyLto3tQyqZIvwijm1j-A4OyiCacifdbashDaslykrFylosY5Kj4uIj9Cb3qFw2pApltJrgSsAuv1eINFQ_TA9LOprKGRyTkMAeHS285bDCIVAgyRIJPCmVxvxgfYvhN260a3m4Ll3Tr5hT50l_Zk5xApBPXgXxKyevEFXacDvZCyXLN-7RSGnlZNohi_vsRhSUE1OcAW6vBEAxPbmU6wCm2M1WRSrHD0TnH9PIRVj0tgF8GBKfhVf4qJwNKJaulDnE5QzcaUoQzxwGbxxFRnfq3eiuRyPeUQJa-t1gvKyqy_S8_-QGl3r0DayHJMPi9j4f7TMDc3OAJRiPsP8_vUyR1F3foAowlahmQQbKNPcRT882QvYrXh-UYnRQQrldwhBEf7SXDwtV-7Isc-XkFavXDETpSUxEL-TttAd5u3kFijSrBW06L6Cbl4z7ZwSm37Yu04UZVUoG7UaGjwQZwRTO_mf8yO79WiiJu2SBDhb6nJ622fZXmYIKxXnkCxMM9_YPqobx8cP5vw=w280-h196-no
L’EX DIRIGEANT DE SOS RACISME ET DE L’UEJF PATRICK KLUGMAN, AVOCAT DES FEMEN ET ADJOINT D’HIDALGO, ACCUSÉ DE VIOLENCES CONJUGALES
9 JANVIER 2018 VALEURS ACTUELLES /
.
Connu pour son rôle d’avocat dans plusieurs affaires médiatiques, maître PATRICK KLUGMAN est accusé par son épouse AUDE KLUGMAN de faits de violences conjugales dans le cadre de leur procédure de divorce. Elle aurait porté plainte le 16 octobre dernier contre son mari, rapporte une source proche du dossier contactée par VALEURS ACTUELLES. La procédure de divorce aurait été déclenchée en juillet 2017 par PATRICK KLUGMAN, qui est également ADJOINT AU MAIRE DE PARIS depuis 2014.
.
Selon un proche de PATRICK KLUGMAN, cette plainte constituerait «une diffamation grave et une tentative d’extorsion» venant d’«une épouse qui cherche à faire un chantage pour obtenir beaucoup d’argent». Elle serait intervenue quatre jours après que l’avocat a demandé la garde alternée des six enfants du couple. AUDE KLUGMAN aurait porté plainte dans deux commissariats parisiens différents, jugeant que le premier n’a «pas reçu comme sa requête comme elle le souhaitait». Les faits de violence qui sont reprochés à PATRICK KLUGMAN remonteraient à 2013. Il n’a pour le moment été convoqué par aucun des deux commissariats.
.
Les accusations de violences conjugales portées par Mme KLUGMAN ont été relayées sur INTERNET la semaine dernière. Depuis, PATRICK KLUGMAN a, à son tour, déposé plainte pour «diffamation et violation du secret professionnel».
.
Militant antiraciste de longue date, PATRICK KLUGMAN a été président de l’UNION DES ÉTUDIANTS JUIFS DE FRANCE (UEJF), ainsi que VICE-PRÉSIDENT DE SOS RACISME, qu’il a représenté devant la justice. Proche du PARTI SOCIALISTE, il est actuellement ADJOINT AUX RELATIONS INTERNATIONALES ET À LA FRANCOPHONIE À LA MAIRIE DE PARIS, après avoir soutenu ANNE HIDALGO pendant les élections municipales de 2014. Contactée par VALEURS ACTUELLES, la Ville de PARIS n’a pas souhaité s’exprimer «avant que l’enquête ait rendu ses conclusions». (…)
.
.
.
TARIQ RAMADAN ISLAMOLOGUE ET THÉOLOGIEN SUISSE ACCUSÉ DE VIOL ET AGRESSIONS SEXUELLES PAR LA MILITANTE FÉMINISTE HENDA AYARI
20 OCTOBRE 2017 20MINUTES /
.
https://lh3.googleusercontent.com/CKGpudm8-OIQ0VilCH70Zqr2oLdkfbyMnquiDSN1-D_JTSuRQHZEGvzn7qV8vv2w0cG8NsUf0vfOuciE7PTAkvxFc7rmdLXA-gObr7geQ9oPyLbcm3k9vFxH6cw7DU7gUhwCjTc9E5ZrNp1wZGk_f0sxyVxYKdXT75tFoLImieBP9Jyz9mW8KaoTVB8yMzRtIUw7xzXAvwlRQprfn8QBdnJQz5hlvanTqI-eiXO6hXj_Aw65R3tktlPexPIoNpZB29DHbfrZZxEeGSaJnfjNIesLoq6eknVverEPkHKL72Bp8sXA1O0RAQjVXwoO5tUvb8qLnJRs49S2NpBxXJm9dmDF6GL7QE1_9EOMFi_Ons2My44XjC7x2HmJWNUHTwcp0FAI4uqVy0LAybx-ovrCs_GvuCXJjQoMhK_eYv3nLzKXhvZoPaqOaT-PAlXbQbeN4o5Iyl3zGqWHz8EHgtsqnacAAS7HVdVHghkHMSUYSBIk59WxWffEdFwTXPJvwrtyYKOGgjZVUUqPhdtlw7cSzD2y1XY20GLnLJaIsmtA4cZ2d4HcM5g1-3EWP4ttAnApEn8gNoJU8hmTIe7dv4_ic4mikrmjWA1onrpoKB5GS68pfkjozyTtO4brgWKrQtTvie3sQfWxvCXn3RdTJ_wADTBwkN1Blpru9C7N=w126-h194-no
Une plainte a été déposée vendredi en FRANCE à l'encontre de l'islamologue et THÉOLOGIEN SUISSE TARIQ RAMADAN, notamment pour viol et agressions sexuelles, a-t-on appris auprès d'un des avocats de son accusatrice HENDA AYARI, ancienne salafiste devenue militante féministe et laïque.
«QUELQUE CHOSE DE TRÈS GRAVE»
.
https://lh3.googleusercontent.com/gtuIWA493OQ_ZktVVXkebhmPxRNSoyqIn-P9gIszrtkKL26rhFSGI38E9JHW4VwwUTsznDI7S9mSQ0kl_EY-V5ajswGkIBidfEUE1Hr8MqRzyZ-1LIVeOJSeG7edBMJ5SUYqy96LtLEV_iZN1-QGtjAVXQiAKQSLDnduMx0ttLxVFNE9Fzl7IR6aarIwpxzaz6xTT9SWsol1Clv7V52KGVtlz3eQKiuizy7zpNStCso0a6crpttuFzcLzZQr4KEXaqTYzZ_2ZyDUmwkIEoLOusmzn2pXZl697NpV004VaWe3g9niBIAenGUaYkWb0snm_FYnN_vY1bX5ipXZDKFgHGVLRDJhYu_xuN5xRD8usqHCIr6LtkBOZ2g0SGhd_bYW2Lr31h2D9Ewv5LWkLeC522u9FQCcQ-a3LRqEi47xrB3Lkc2x1SdnoiuJFrWi53ommclLSMD5u0S_us8zop7RJJ5c3kBva3oM1F627wCTXaXrAA6DPx7Fn3K2kdnSthomtwtaijyt_0sSdBnkEBGegBlkF-h_dX1jhwCD_QqcVovrggqm3iE4-3jVg9DWTUW5ErZw4cZi7RpxmQKE7ewbdM9hq0Y30pw5dMFywWBOENpnJ2tuccL_uCajPp_3IXSR_yZWtAqNw-83dAsaTMTF50QwRI5yhtkqLYAl=w432-h767-no Cette plainte a été déposée auprès du PARQUET DE ROUEN, dans le nord-ouest de la FRANCE, dont relève le domicile de la plaignante, pour «des faits criminels de viol, agressions sexuelles, violences volontaires, harcèlement, intimidation», selon le document consulté par l'AFP.
.
HENDA AYARI, 40 ans, PRÉSIDENTE DE L'ASSOCIATION LIBÉRATRICES, a indiqué vendredi sur sa page FACEBOOK avoir été «victime de quelque chose de très grave il y a plusieurs années» mais n'avoir pas alors voulu révéler le nom de son agresseur en raison de «menaces de sa part».
Dans son livre «J'ai choisi d'être libre», paru en novembre 2016 chez FLAMMARION, elle a décrit cet homme sous le nom de ZOUBEYR, narrant un rendez-vous dans sa chambre d'hôtel à PARIS où cet intellectuel musulman venait de donner une conférence.
.
«INSULTÉE», «GIFLÉE» ET «VIOLENTÉE»
.
«Par pudeur, je ne donnerai pas ici de détails précis sur les actes qu'il m'a fait subir. Il suffit de savoir qu'il a très largement profité de ma faiblesse», avait écrit HENDA AYARI, assurant que quand elle s'est «rebellée, qu'elle lui a »crié d'arrêter», il l'a «insultée», «giflée» et «violentée».
.
J'ai gardé le silence depuis plusieurs années par peur des représailles car en le menaçant de porter plainte pour le viol dont j'ai été victime, il n'avait pas hésité à me menacer et à me dire également qu'on pourrait s’en prendre à mes enfants, j'ai eu peur et j'ai gardé le silence tout ce temps. FACEBOOK
.
«Je le confirme aujourd'hui, le fameux ZOUBEYR, c'est bien TARIQ RAMADAN», écrit HENDA AYARI sur FACEBOOK.
.
Selon Me JONAS HADDAD, l'un de ses conseils, «HENDA AYARI n'avait pas envie de communiquer sur ce sujet, par peur».
.
«Avec la libération de la parole à laquelle on assiste depuis quelques jours, elle a décidé de dire ce qu'elle a subi et d'en tirer les conséquences judiciaires», a-t-il poursuivi, interrogé par l'AFP.
.
PAS DE RÉACTION
.
TARIQ RAMADAN n'avait pu être joint par l'AFP et n'avait pas réagi sur les réseaux sociaux en fin d'après-midi. Ce petit-fils du fondateur de la confrérie égyptienne islamiste des Frères musulmans, âgé de 55 ans, est PROFESSEUR D'ÉTUDES ISLAMIQUES CONTEMPORAINES À L'UNIVERSITÉ D'OXFORD (ROYAUME-UNI).
.
Relativement populaire auprès d'une partie des fidèles musulmans, il est aussi très contesté, notamment dans les milieux laïques, qui voient en lui le tenant d'un islam politique.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/ozPYN3xqNWiGcSdCfdOUYI_6Eg9_i13LpBq-JtXlk1zOGF2Ix-9rqitf5yn-CuZ_eTyZTC6U--qDGiJH5bx1hZuPlpOjChqE-MYwUP5jl6953azVgCn5B7cpnV7sACECIYvbqiUsC2Vj4OgcXsTsasKxJeFci_XU-Dff3_gViaGy2SsfvGWJXS7y0zr9e1b4cVEU3HKvZVaRqj2pEVy2sogDHFxydUcYEmqZKASCi_gY4deoVZ2UhwmTdBQgbzvoP6q3MO3Y_FuX6VRHxy11ByoNO63ASR5TwiXpWZFcskzil6bWK5AK5hCxaxg0DbzfByGST0vU_CT-2jCKvpC_LxPVXkzTJ8ZFCZfUaGuWxtZp0TAgWbtHmFLz2RpDIZ48sUYZsux06dO8EatvCT7HK7Nt6zTGh4l-oXMpy8XqOeNLEqkdW3q-xifHnMe69rIivZWrNaocKcZV0eEggiLiIKUk6sJ-cAZ5bBWXoiR3OF3gL1JR4abAmWKFSL1bDiEiIbbNeaDhmQoMtf2B1Kr750X6LFJbI7oPE2Oc_wrevA6zZVD8adLk93ktdH-9aViLW9OTJaRDfuGHk3rQFYvTxqCP5_PA9pHP24wGnO1M6iAyS5nGZ1JjlQW95kmbpEehiqVFq7LC281M24oR6nwMVItqvjv8o0MdxFFa=w285-h221-no
CHRISTOPHE AREND DÉPUTÉ «EN MARCHE MOSELLE» HARCÈLEMENT ET AGRESSION SEXUELLE
21 OCTOBRE 2017 FRANCETVINFO /
.
UNE EX-ASSISTANTE PARLEMENTAIRE PORTE PLAINTE CONTRE LE DÉPUTÉ LREM CHRISTOPHE AREND POUR HARCÈLEMENT ET AGRESSION SEXUELLE
.
«On aurait pu faire de belles choses, vivre une belle aventure, et tout s'est très mal terminé» Dans le café du CENTRE POMPIDOU à METZ (MOSELLE), MARIE*, 29 ans, a souhaité briser le silence. D'une voix assurée et parfois entrecoupée de quelques sanglots. Après avoir travaillé comme directrice de campagne puis assistante parlementaire du député LA RÉPUBLIQUE EN MARCHE de MOSELLE CHRISTOPHE AREND, la jeune femme a porté plainte, vendredi 20 octobre, contre ce dernier pour «harcèlement sexuel» et «agression sexuelle». Contacté à plusieurs reprises, avant publication de cet article, CHRISTOPHE AREND a finalement déclaré, après sa mise en ligne, qu'il avait «porté plainte pour dénonciation calomnieuse» et assuré : «Je n'ai aucune chose à me reprocher»
.
Tout commence en avril, lorsque cette cheffe d'entreprise se décide à rejoindre «EN MARCHE», «un nouveau parti», qui «n'est pas dans les anciennes structures» et dont «l'aspect start-up» lui plaît. Elle fait alors la connaissance de CHRISTOPHE AREND, 42 ans, dentiste et animateur du comité de FORBACH. Mais ce n'est qu'au moment où la campagne des législatives débute que MARIE le côtoie beaucoup plus. «Il s'est vite rendu compte que j'avais plein de compétences, j'ai fait un master en sciences politiques et philosophie politique au CANADA. Il s'est dit qu'il pouvait me donner de plus en plus de responsabilités jusqu'au moment où il m'a demandé d'être sa directrice de campagne», relate-t-elle. Le cauchemar aurait alors commencé.
.
«ON SE SENT HUMILIÉE, ON SE SENT DEVENIR UNE CHOSE»
.
MARIE fait d'abord face à «un homme hyperfusionnel», perdu sans son équipe. «J'ai géré les plannings, les équipes, il fallait être polyvalente, j'avais plein de casquettes en même temps» Très vite, certains gestes lui auraient mis la puce à l'oreille. «C'est quelqu'un qui a tout de suite été très tactile, par exemple à vouloir me serrer dans les bras ou à me masser les épaules. J'ai eu tout de suite l'impression qu'il était intéressé dans le sens sexuel et émotionnel», précise-t-elle. «Les réflexions sur le physique» débutent aussi très vite.
.
TOUS LES MATINS, J'AVAIS DROIT À DES COMMENTAIRES : «T'AS DES JOLIS P'TITS SEINS, J'AIME LES P'TITS SEINS».
.
Lorsqu'elle monte les escaliers, elle assure aussi entendre ce genre de phrases : «Ah bah, j’ai une belle vue, t’as des belles fesses, ouais, il te va bien ce pantalon !» Des remarques que MARIE supporte mal : «C’était quelque chose de vraiment lourd car, tout de suite, on se sent humiliée, comme une bête de foire. On se sent devenir une chose, «objectifiée» Mais ces «commentaires» sur son physique ne se seraient pas arrêtés, au contraire. «Après, ç'a été crescendo», souffle la jeune femme. Un ancien adhérent du comité «EN MARCHE» ! DE MOSELLE affirme à FRANCEINFO avoir été témoin d'un comportement «très suggestif» de CHRISTOPHE AREND envers MARIE. «J'ai vu des contacts tactiles, des paroles assez crues et beaucoup, beaucoup de choses sous-entendues, raconte-t-il. Dans son cabinet, il y avait un lit et à plusieurs reprises, il lui disait : «allez viens on y va»
.
PLAQUÉE CONTRE LE MUR D'UN COULOIR
.
«Plus la campagne devient intense, et plus ça dégénère», raconte MARIE. Dans la dernière ligne droite, ils sont trois, le futur député, celui qui deviendra également son assistant parlementaire et MARIE, à passer leurs soirées voire leurs nuits à plancher. Tout cela se serait déroulé dans le cabinet dentaire de CHRISTOPHE AREND. «Une fois, c'était tard dans la nuit, il m'a embarquée sur ses épaules jusqu'au bout du couloir» La jeune femme raconte s'être retrouvée plaquée contre le mur : «Il avait son corps à quelques centimètres de moi et je lui ai dit : «Laisse-moi repartir, je ne supporte pas que tu me retiennes»
.
IL APPROCHAIT SA BOUCHE, IL VOULAIT UN BAISER. MOI, JE TOURNAIS LA TÊTE POUR L'ÉVITER.
.
«Il ne comprenait pas pourquoi je refusais», poursuit MARIE. Pourquoi n'en a-t-elle pas parlé ou n'a-t-elle pas quitté son poste ? «Parce qu’on a du mal aussi à faire la part des choses : «Est-ce que j’ai halluciné, est-ce que je suis parano, est-ce que c’est normal son comportement ou, au contraire, est-ce que ça ne l’est pas du tout ?» souffle-t-elle. Je me sentais menacée tout le temps, j’étais mal, mais je voulais mener ce projet jusqu’au bout» Et puis la jeune femme se raccroche à un espoir : «Il allait peut-être devenir député et je pensais que nos rapports deviendraient beaucoup plus professionnels au moment où il y aurait un contrat de travail. Je pensais que je serais davantage protégée»
.
«JE ME SUIS MISE À LE HAÏR»
.
Le 18 juin, CHRISTOPHE AREND EST ÉLU DÉPUTÉ. Il est très vite sous le feu des projecteurs : il est le «tombeur» de FLORIAN PHILIPPOT puisqu'il a arraché la sixième circonscription de MOSELLE à celui qui est alors numéro deux du FRONT NATIONAL. Pour ses premiers pas à l'ASSEMBLÉE NATIONALE, MARIE, son futur collègue et le nouveau parlementaire louent un logement AIRBNB à PARIS, un duplex où CHRISTOPHE AREND rentre tard le soir. Un soir, «c'était vers le dernier week-end de juin, j'étais assise sur les escaliers et c'est là où, par surprise, il arrive et me pince les deux seins», affirme MARIE. Elle assure avoir tenté de lui mettre un coup de pied, mais le député se serait écarté.
.
DANS MON CERVEAU, C'ÉTAIT : «ÇA Y EST, IL M'A TOUCHÉE, IL A RÉUSSI, IL A OSÉ QUAND MÊME TOUCHER CETTE PARTIE QUI EST HYPER INTIME»
.
«Je me suis mise à le haïr à ce moment-là», lâche la jeune femme. Le député lui aurait même proposé de partager une chambre lorsque MARIE se trouve à PARIS. Elle refuse.
.
Quand elle devient assistante parlementaire, le comportement de CHRISTOPHE AREND SE MUE, SELON ELLE, EN AGRESSIVITÉ. «A PARTIR DU moment où il a compris qu’il ne pourrait pas obtenir une liaison ou un rapport sexuel, il a tout fait pour me faire craquer, explique MARIE. Les remarques sexistes continuent, mais le niveau de tension est très fort. Par exemple, il passe et essaie de dégrafer mon soutien-gorge, de me toucher les seins. Moi, j’ai compris. Dès qu’il arrive par derrière, je sais qu’il va essayer donc je me protège systématiquement les seins»
.
UNE FOIS, IL ARRIVE ET M’ENFONCE UN DOIGT DANS LA BOUCHE EN MIMANT UNE FELLATION ET EN ME DISANT : «T’AS UNE JOLIE BOUCHE, FAIS VOIR CE QU’ELLE SAIT FAIRE» ET TOC, VOILÀ.
.
Selon elle, CHRISTOPHE AREND aurait justifié ce genre de comportement par ces propos : «Il dit : «Moi, je suis médecin donc j'ai un droit d'effraction corporelle»
.
L'AFFAIRE WEINSTEIN, UN DÉCLENCHEUR
.
MARIE ne tient plus et rompt sa période d'essai, à la fin juillet. La jeune femme part alors en vacances et reprend son entreprise en septembre. Mais ce qu'elle a vécu «revient en boucle la nuit». «Ça ne passe pas», se désole-t-elle. Plusieurs amis lui conseillent de porter plainte, mais elle hésite. Et puis, début octobre, éclate l'affaire HARVEY WEINSTEIN. «Je ne regardais plus TWITTER ou FACEBOOK, ça me déclenchait trop d’anxiété»
.
JE ME SUIS DIT : «C'EST TELLEMENT GRAVE QUE ÇA VAUT PLUS QU'UN TWEET»
.
L'idée de porter plainte chemine dans son esprit. Soutenue par sa famille et ses amis, elle se décide finalement à passer la porte du commissariat, mais aussi à révéler son histoire. «C'est un peu un slogan, mais je pense qu'il faut que la honte change de camp. Si on ne parle pas et que l'on ne veut pas que cela se sache, est-ce que c'est parce qu'on a honte ? Mais qui doit avoir honte, est-ce que c'est moi qui dois me cacher ou est-ce que c'est lui ?» interroge-t-elle.
.
MARIE estime également qu'il faut parler car «c'est un élu, les gens lui ont donné leurs voix et il est censé représenter la région, la RÉPUBLIQUE et tous les Français». La jeune femme attend maintenant que les attachées parlementaires d'autres députés qui ont vécu la même chose osent parler.
.
* LE PRÉNOM A ÉTÉ MODIFIÉ.
.
.
.
ROMAN POLANSKI MIS EN CAUSE EN SUISSE POUR UNE QUATRIÈME AFFAIRE DE VIOL
4 OCTOBRE 2017 RT / NEW YORK TIMES /
.
Une femme suisse affirme avoir été agressée par le réalisateur franco-polonais à GSTAAD en 1972. La police suisse a annoncé mener l'enquête. ROMAN POLANSKI est visé, depuis 1977, par plusieurs affaires d'agression sexuelles.
.
ROMAN POLANSKI, aujourd'hui âgé de 84 ans, est l'objet d'une nouvelle procédure, cette fois-ci en SUISSE, où il réside. RENATE LANGER accuse ROMAN POLANSKI de l'avoir violée à à GSTAAD quand elle avait quinze ans. La police suisse l'a interrogée le 26 septembre, d'après l'AFP. Le chef de la communication de la police du canton de St. GALLEN, KRUSNI HANSPETER, confirme ainsi l'existence d'une enquête dont les détails ont été publiés le 3 octobre 2017 par le NEW YORK TIMES.
.
Il s'agit de la quatrième femme à sortir de l'ombre pour accuser ROMAN POLANSKI d'agression sexuelle. Selon la presse, RENATE LANGER, aujourd'hui âgée de 61 ans, est une ancienne actrice née à MUNICH. Elle aurait rencontré ROMAN POLANSKI quand elle était mannequin à MUNICH. Attirée par la possibilité d'un casting, elle aurait rendu visite au metteur en scène de ROSEMARY'S BABY et CHINATOWN dans sa maison de GSTAAD où elle affirme qu'il l'aurait violée.
.
POURSUIVI DEPUIS 1977
.
En 1977, le cinéaste avait reconnu avoir eu des relations sexuelles illégales avec SAMANTHA GEIMER, alors âgée de 13 ans, dans la maison de JACK NICHOLSON à LOS ANGELES pendant que l'acteur était en voyage. En échange de cet aveu, un juge avait accepté de ne pas retenir d'autres chefs d'inculpation plus graves. Mais convaincu que ce dernier allait revenir sur sa promesse et l'envoyer en prison pour peut-être des décennies, le cinéaste avait fui en FRANCE. Le réalisateur oscarisé pour Le pianiste, marié avec l'actrice française EMMANUELLE SEIGNER, avec qui il a eu deux enfants, a toujours refusé de retourner aux ÉTATS-UNIS sans avoir l'assurance qu'il ne serait pas emprisonné.
.
En 2010, l'actrice britannique CHARLOTTE LEWIS avait déclaré que le réalisateur l'avait forcée à avoir une relation sexuelle lorsqu'elle avait 16 ans. Une troisième femme, se présentant comme «ROBIN», avait accusé en août le réalisateur d'agression sexuelle lorsqu'elle avait tout juste 16 ans, en 1973.
.
RENATE LANGER a affirmé être sortie de son silence précisément à la suite des déclarations de ROBIN D'AOÛT DERNIER, et parce que ses parents n'étaient plus en vie. La police suisse ne sait pas encore si des charges criminelles seront retenues contre le cinéaste, mais l'ancienneté des faits rend cette hypothèse moins probable.
.
.
.
 
 
https://lh3.googleusercontent.com/Hh8ABRn5eRDdu-pg9t1YhhJPA9TFoF3Iz3XxSJIBezDHg-A1tW4wTl2maGuGuDrMO2qO-zU0uLsT0vtnz03BZzchnwfoA4dr2QWLKAvmwYWLr9Gvt-dK2ARHDzTFv6ztNcO98cXCj2T7o1RdJipMkOxNmp6MDFfgCqY9Lm2LhytA4kkN73-RHHLB6Z47wn1n7ANcUtAf5TwLxXlQJ9PDg02whNDfSIiK0iYLJm2tuVbinIBPhNIo_b70HCa5g8HZHU4xZJ1JofnULsHyBzxVx0QXiMyJSi1kk57ISXKSBmvCfMS3ZOLTbaOQ8_9xTgsEeR0KnDdOr51buUrwlQeSJoME9NRjmE2-QW4Ul11Vj2fEuyoGb7wHveKpfCrfGqLY-wx--6O-mFK9advL1YotqRER4bayDRgY_oGXsLZ1dlij9-LXhppFWaYbugu4H1UEbiRghKWG18MwuuJGSlMO6VP-4i1aFX9xeXLJvPeQCFFQW1kKURIMwO2RfssFTTVCmoAkkm4GZhczY_ea8dHakf91wa30yA2M3XwyrRrjFpqUxlTnGi1oJEYI1FCa7CvjpzyDYjBtAjtb-p_m67mhTITjSAIhUFyyuWgRkg3AulSDfxxWKLK4TYPnLQfG1MspeNrXXhmmUG1lG3opV2MzoDX_B4iKz0yXEQ=w285-h190-no
LE MAIRE DE CARPENTRAS FRANCIS ADOLPHE CONDAMNÉ À 8 MOIS DE PRISON AVEC SURSIS POUR «VIOLENCES» SUR SON EX-COMPAGNE
29 JUIN 2017 LE DAUPHINE/
.
LA CHAMBRE D’APPEL DU TRIBUNAL CORRECTIONNEL DE NÎMES a rendu son jugement aujourd’hui, mercredi 28 juin, condamnant FRANCIS ADOLPHE, MAIRE DE CARPENTRAS (VAUCLUSE) à 8 mois de prison avec sursis et une privation de ses droits civiques et familiaux pour une durée de cinq ans.
.
Il était poursuivi pour des faits de «violences» sur son ex-compagne. Ce à quoi s’ajoute une amande délictuelle à payer d’un montant de 5 000 €. Le maire, dans un communiqué, a annoncé, après avoir pris conseil auprès de son avocate, Me OUADIA, son intention de se pourvoir en cassation «pour faire valoir ses droits». «Je maintiens que je n’ai pas commis les actes qui me sont reprochés dans le cadre de ma vie privée et que la sanction relève de l’acharnement» dit-il.
.
.
.
 
 
MAITRESSE GILDA TRAVESTI DOMINATRICE SM SE RÉJOUIT DE LA PROMOTION DE L'UN DE SES ANCIENS CLIENTS AU POSTE DE MINISTRE
https://lh3.googleusercontent.com/TyaHscDFNHiirE5cquBH6N_hpZh4dq8OvdN0LTvK3ng3lQqLgdr7yoFuOjIUCrd3npclTrB5MkC6CYZxLVRGs80A7EdJAyW9QP91K8fn3jCd_RcOcKBCbEefLYKbyqDSNw1x3NAgCKe3WPXhW2zdoekfGTRhxAMTh0H8s-WJlnqs1DEwgkojZGQqawDfAn8W0vcuMpeAmocqwozNxf9mKxT7MeZBEbWlLJiZrXS3g8F7jPnJ96Yzy0ncp2bT9ZocGpA3YQC215Bj9frqDzUYM6uL9BXSeN2w4YIY-Cl1GcxeTfhoHBz5xTQugaSTDKl_fKDnfDyCQNQ_3bVhWswajPNj8jE4rvt5wJet29AQcmpzWNpgCN7My0GOi5QWDPRHPLjYaWppkrV2b5kUDjCG-3_ljNZ8P70vsyFqIAJ24ElMBN1KPBlII8aeaJ4_H0ORtDE4EkeCZ086uOpzwyh8rdmtMPM4HhE-4Pg9l_lD1d6XX-8B7rDvJjFDRxYkg53M4A1dCUeibJOtfQ4J4oO07slBVhxUcZbuC1NCASWLqEF-WtuL66E465FX_YL8gEwFDU2d-x7ZO-lwCZg0Yg86s8wkHLyRY2GHHmRAE9qAK7TxFxcF2dcIhw3trZfsGgvTTMOOpRSXeOnBuGZlBX38wVEicX3MDDDx5XzhtdfwHyk=w580-h539-no
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/osSvOq0q2t49ra-B8N0z4fzPGbtbdFN2hJduKHtnyT34xcHCEJCQ1MIq2RSzddjYDCS2RG4G7efBLHM78Jp8OkysRK83L_KbhVa6DqV7DuUCA3S6Q6h4IcaF9NquyKR1Jr6NVcymjqDY23HWgXE-0xJZ3KxHfqn0C6pwTzIY4G1m7MuJwX8y-5C1WsijshXB-vZ3rm8_QU0AXCpd52dI2BXfqUxBnYEeWt4rHAzF3o99x1XsdmHDu85yre1tzMkTB8GOXyuQyf-zxuHwwgrE5OA6esWp0sER3CTkhN-fClINl7_UdQRSnZyPsOJoNvTwHZOYHyjkVMcyUCRW8SXK3lAE4Pn0zK4RvIB6nBBW0U0Vrm1MroIp4VuWy6LEewmJxNkgLRBwetId2QQB1VwdsdDcn9T4SSsbVQKSZAuf2bkgfFuAsfQ__C6rpx4sZaGM2TLvYPw3D6uYi-V-Kdd5id_gnDH_Gtdp0AuUuDoZcbER9AQjYRc9iCr6lCyGw8UbrNUkOwvBzs2T2rapTK2G6EXehSktGdnZX5YnoWkzMJNUEf4nn6s0MBmJHe5PtNlgbpK3jymsnCOP8bIW_4qIGEbokBydG8XC296lOhM1FN4y5VeZW98nuBYVZt187BadH-vFgW_qwS5-o60tNadUg9vXrwTuYznRmHwWZai5Y4s=w285-h178-no
.
ALAIN BREVET «EN MARCHE» BIENTÔT JUGÉ POUR VIOLS
14 JUIN 2017 LE PARISIEN /
.
C’est un très gros caillou dans la chaussure d’ISIA KHALFI, candidate (LREM) dans la 1e circonscription des HAUTS-DE-SEINE (COLOMBES - GENNEVILLIERS - VILLENEUVE). Son suppléant, ALAIN BREVET, est en effet aux prises avec la justice dans une affaire d’agressions sexuelles. Mis en examen, le marcheur était même convoqué lundi, au lendemain du premier tour, devant le TRIBUNAL CORRECTIONNEL DE NANTERRE pour en répondre.
 
L’affaire remonte à l’époque où ALAIN BREVET dirigeait un foyer du comité d’aide aux réfugiés à BOIS-COLOMBES. Trois salariées avaient saisi la justice pour dénoncer des viols commis d’avril 2010 à mars 2012. L’information judiciaire ouverte à la suite de ces plaintes avait conduit à la mise en examen d’ALAIN BREVET puis à son renvoi devant le TRIBUNAL CORRECTIONNEL, décidé en août dernier.
 
Il doit comparaître au début de l’année prochaine
 
S’ils n’avaient été requalifiés agressions sexuelles, les faits reprochés l’auraient mené aux assises. C’est finalement devant le TRIBUNAL CORRECTIONNEL qu’il en répondra. Son procès a été renvoyé au 5 mars 2018, à la demande d’une partie civile empêchée. [...]
.
.
.
JEAN-PAUL DUPRÉ DÉPUTÉ MAIRE PS GODF DE L'AUDE PRÉDATEUR SEXUEL ESCLAVAGISTE
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/kC6kW2etwGwD2jaWzA0DHcjoviw3Wn0pNCxnxx3zIJoVcDXUHQXTW00QKeHqU-KEhV0znouhOb1H2B8IHUOm7AGIe81CSLG1pl8kmRStPOcW9_tdwljMpIB4FWVeMgNtW4cgp0gN-qvjTIsc6NQEZj1g6yeWnD92VYPObj7gzLPT6VGWF_lHk9rfCP7CGTu_xtNFn8RYANK53jCcn6HraxYavJzYpq47cjgt0o9owlEqlPom8BEIdSeARW1r1av_roB33BEMyEx1z8fB4vCCQJPegMbgf4ImEGTw0H_g-eNif8bPKToFmUjfwIltC8KPddiduPQpoZak-WYqmQNPLcrZb5YvPGMlccgKUdfU-9XTAK3VpGtMTGLefaPBnpsHLUbTFJt_0_TfALWEt4nzZJwbMDR3R-Gm4RIig8AHVYN48KX3F3ZGYhO0Ki41HK2x6TS2-MOMkO_Q-S3hdyYzTGcoocf7WaxfS09uHiqmPxIjxvBaIcWhXSC3JRsr-U_DSulaMoGvJpvCUaRA6g1zZAAyCq6sRbkImksmiP-t5d3Z_wFQPR0i22ZkYB6sdFvIYLnznv0hSQjLNzaNAuRnDjQJiWIFQZqCZYtB1A7ga9ebLNYigU8QTIbeBhAbc4V2iVYyM0MSStn9ShcB4DgB4mIBtRWEmuU--g=w176-h96-no
SUITE (NOUVELLES RÉVÉLATIONS) :
JEAN-PAUL DUPRÉ DÉPUTÉ MAIRE PS GODF DE L'AUDE PRÉDATEUR SEXUEL ESCLAVAGISTE
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/eG_SmVs0uvcPFbzJgd0b58SHzmIaaPXAqhVgOCqDOXkoqml9rHyp7Czzz2wzGIWp7QYykePDRn6qh78Q4tB2VJwXIVW06wSIMnwPBp0mxNlzNrCIoVykK6VT0Cz5JnjBfABDHmUeqziHuTlkeK7lzR5g-Sh6GBGZ6z2LDMbMOdu_N_RHQdVcN9yeTgr4sZTFAlJ-zud15eb9D3zdAWskWjwxjCX104Fth7UfARpyDCFKVJME66HDiPtpSa1F6qZ7UouMXbzQytxdYfV-iNmcFI2i1Gay8yniEf73HV191DPOpU4n2SHZ6nfGAUEcDk0KorzVxiiLnDee9Jf3KaP6IiDmC6WpFirI0Ey6R9MqulRg0Cs2TqJ3ZoP1r9BSy_EtRzA7jdcMSTlhHJ-1jLmEL2z9Rr6ZMPG_5GAebtpWUSr1xk4XK3H2BoonQ2-ZwZvX0OspEJECuJOF5Rk-PE5XUjco0OGwjEao-sHPyTGasEDQLcLiaKCXolQLTqwfMicLHxKLS9w8r92zJBN-K9r94O_s6EZBUKSbqs9Nfjba5r_rgLcwl_2JjYC8fMrPdQGHK5m4Fr4s5sL4UfB-aLCauU5XboBndoWwrPef-x-oLi_nyldfiHvaLKGMTO-SCqS7eG0wvRXVXTbUtP2A-HWfONZYaTjSrcwNiw=w285-h168-no
.
CHRISTOPHE BEJACH SCANDALE PÉDOPHILIE AU PS
.
CHRISTOPHE BEJACH, 53 ans, voulait prendre des photos de nus érotiques de jeunes filles Il s’est arrangé pour prendre des photos de trois sœurs âgées de 8, 10 et 12 ans.
.
Mais la «mère» SADIE avec laquelle il parlait était en fait un policier.
.
Il a reconnu avoir commis des infractions sexuelles à l’égard des enfants mais a évité la prison. Il a prétendu que la lingerie qu’il est dit avoir acheté pour les filles était «pour sa petite amie qui est est toute petite et toute menue…».
.
Un ancien CONSEILLER DU MINISTRE FRANÇAIS DE L’ÉCONOMIE ET DE L’INDUSTRIE ( MONTEBOURG) a évité la prison après qu’un agent de police en civil l’ait surpris en train d’organiser une séance de photos shooting impliquant trois jeunes sœurs mineures en bikinis.
.
CHRISTOPHE BEJACH, âgé de 53 ans, avait acheté un stock de petites lingeries sur AMAZON pour faire des photos de nus érotiques avec les enfants âgées respectivement de 8, 10 et 12 ans entre avril et juillet 2016.
.
BEJACH a décrit ses fantasmes sexuels à SADIE, la présumée mère des filles, qui malheureusement pour lui était en fait officier de police travaillant à la surveillance de la cyber-pédophilie.
.
La juge du Tribunal ne lui a donné que 9 mois avec sursis pendant deux ans pour un premier chef d’accusation d’offense sexuelle sur enfant mineure et trois autres chefs d’accusation pour possession de photographies d’enfants indécentes.
.
Interrogé s’il avait eu quelques intentions d’avoir des rapports sexuels avec les filles avant le rendez de l’HÔTEL CUMBERLAND, BEJACH a répondu «Avant d’avoir eu ces pensées : oui»
.
La Cour a déclaré «Vous avez envoyé des photos de sous-vêtements à SADIE et rajouté que vous vouliez prendre des photos de ces enfants en train de porter ces sous vêtements»
.
Le juge KORNER a dit que sans hésitation il a rejeté les explications de BEJACH après avoir lu l’intégralité de la discussion par «chat» entre lui et la policière SADIE impliquant des images d’abus d’enfants trouvées dans sa maison.
.
Un rapport psychologique fait état d’un état «dépressif» au moment des infractions.
.
Sur son fil discussion quand SADIE lui a demandé «Quelle tranche d’âge chez les enfants te rend le plus excité ?» il lui a répondu : «Deux fois cinq (ans) je dirais».
.
BEJACH a admis avoir écrit à SADIE avoir sexuellement abusé de sa propre fille et avoir souffert d’abus de la part de sa mère mais a dit par la suite avoir menti et inventé dans cette partie du fil de la discussion.
.
En 2006 il a co-fondé l’un des principaux groupes de réflexion en FRANCE, TERRA NOVA, puis a par la suite fondé la compagnie aérienne L’AVION qu’il a revendu à BRITISH AIRWAYS avant de de devenir le conseiller d’ARNAUD MONTEBOURG sur l’aérospatial, la défense et l’énergie.
.
BEJACH doit signer le Registre des délinquants sexuels pendant dix ans, son ordinateur a été confisqué (ndlr : pour les photos) et il devra payer £1,200 de frais de tribunaux.
.
Il a préalablement payé une caution de £100,000 à la Cour et remis son passeport aux autorités. (…)
.
.
.
 
.
DENIS BAUPIN DÉPUTÉ EELV, VICE-PRÉSIDENT DE L'ASSEMBLÉE NATIONALE HARCÈLEMENT SEXUEL
Le 9 mai 2016, FRANCE INTER et MEDIAPART publient des témoignages d'élues et de collaboratrices d'EELV (dont la députée ISABELLE ATTARD, la porte-parole du parti , l'adjointe chargée de la jeunesse à la mairie du Mans ELEN DEBOST et la conseillère régionale d’Île-de-France ANNIE LAHMER) affirmant avoir été victimes de HARCÈLEMENT SEXUEL voire D'ATTOUCHEMENTS de la part de DENIS BAUPIN sur une période allant de 1998 à 201419. À la suite de ces accusations, il démissionne de la VICE-PRÉSIDENCE DE L'ASSEMBLÉE NATIONALE.
.
.
.
.
FLEUR PÉLERIN MINISTRE DE LA CULTURE PS INAUGURE L'EXPOSITION À LA FRICHE BELLE DE MAI MARSEILLE
LA MINISTRE DE LA CULTURE MADAME FLEUR PELERIN, LE 30 AOÛT 2015 A SOULIGNÉ L'EXEMPLARITÉ DE LA FRICHE BELLE DE MAI EN MATIÈRE D'INNOVATION CULTURELLE.
 
soutenue par :
* La ville de Marseille
* La région PACA
* Le depart13 conseil départemental
* L'UE
.
LE MAUVAIS ŒIL 23 réunit REINHARD SCHEIBNER et STU MEAD, deux artistes vivant en ALLEMAGNE et publiés régulièrement par le DERNIER CRI. Entre PIERRE LOUYS , CLOVIS TROUILLE, OTTO DIX et ELVIFRANCE , les travaux érotiques de ses deux peintres présentent la pornographie, la sexualité adolescente, avec une dose de grotesque proche de l’esprit du défunt magazine HARA- KIRI.
https://lh3.googleusercontent.com/5tixI1kZCtdaYmiig4zlk2ssRQZdzN-lxBwLk3tymQeqX0YTOshlPr3NqtEZD9XyTtkZUt8CXAKwWXuBeYWGmfPpCLLwkifsQuFeJlHz7kNENv8aaa7w6xVzPxKcLXviwpbRduJAs0rFvszucI4nvj-cDOULWn3Ko3ylM6merFJpnHDpPCBEflULRCohBTF51lBmJUAYnRBk2jv1OjUEVlFyFaeAkfMZNHSgLjEJ5zkBdbh26-ik5omNVYFUaYfKn1IJmIms25mEq_oiKUi8bqL-nyoKqVn_VKukDI1ssNoUwE9jKBXrvb45Txgt6ln8CyysDiPME5a_09BVSjCg2zWbDOhM0mjROQguf2Ip5144WW6A37eXcVfqMxpT_gFdN8panJFJZRY9wnBwFQehBniRRVBZpZ1JjHBdOKMD6f48o0HqzyMQuJpZjsLE7324zzng1b2dn1gie-qzzQ5Kuybf-fDlKZnmSnqsIC97SErkhtUzfGf80_-ahSX1RWlNix4oUyQMJ68OYnOt5d1BKZknZ4dpSB_5n2Vy5QDx2UJTWr6K78kGIHgILZ8-eKR71G8so5s3RxdyKpU9Ah942tooVa5yq4hM-cgdZfYFQQVMrV7z5PTjnQ=w700-h578-no
.
.
.
.
YVES SAINT LAURENT
En 1967, le styliste YVES SAINT LAURENT publie chez l’éditeur CLAUDE TCHOU «LA VILAINE LULU», un album de bandes dessinées, ou «Contes pour enfants sadiques ou avancés». Selon le site de la FONDATION PIERRE BERGÉ, ce serait FRANÇOISE SAGAN qui aurait encouragé SAINT LAURENT à publier cette bande dessinée commencée en 1955.
.
30 JUILLET 2013 BVOLTAIRE
.
On dirait un album pour enfants tel qu’il en existe des milliers. Sans y prendre garde, un parent trop pressé pourrait l’acheter, pour faire un cadeau. Ce serait une bien mauvaise idée…
.
Rééditée en 2010, en vente actuellement dans les grandes enseignes, «LA VILAINE LULU» n’est pas tout à fait un livre comme les autres. C’est pédophile, c’est satanique… et c’est signé YVES SAINT LAURENT. Vieux projet du styliste, «LA VILAINE LULU» était sorti pour la première fois en 1967. Une époque où certaines élites ne cachaient plus leurs fantasmes, où toutes les folies sodomisaient l’OCCIDENT avachi.
.
La BD relate les aventures sordides d’une gamine qui n’hésite pas à ligoter et à brûler sa rivale en amour. À se branler, à foutre le feu, à jouir de sacrifices humains en l’honneur de VÉNUS. Au fil des pages, on hallucine. Pas d’autre mot. C’est un enfer qui pue le cramé, un enfer qui colle comme du sperme tiède. LULU empoisonne LE PAPE ou les bébés, se défonce au LSD, lit des bouquins porno…
.
Le dessin très naïf ne masque pas longtemps l’étendue des dégâts. La petite fille nous présente d’emblée son entrejambe avant de préciser «qu’elle aime faire de vilains gestes».
.
Au cas où on n’aurait pas compris, YVES SAINT LAURENT la dessine un peu plus loin se masturbant avec un rat. Elle a aussi un drôle de rapport avec le feu : un jour, elle a envie de «jouer au Bazar de la Charité» et invite ses copines dans une cabane remplie de jouets. Une fois toutes ses amies enfermées, elle y met le feu. À mourir de rire, non ?
.
D’aucuns y voient une pure provocation, d’autres un manuel carrément satanique.
.
Mais c’est inquiétant, surtout quand YSL précise en introduction que « toute ressemblance avec des personnes qui existent ou qui ont existé est parfaitement voulue. Toutes ces aventures ont été tirées de faits réels. »
.
Impression désagréable, quand «LA VILAINE LULU» fait la sortie des écoles pour enlever des fillettes. Ces dernières sont envoyées très loin, chez l’ÉMIR ABDUL ! Une traite des blanches pour laquelle notre «héroïne» est récompensée par… le MINISTRE DE L’ÉDUCATION NATIONALE ! Bizarre. Est-ce réservé aux initiés ?
.
Que cette œuvre — signée d’une star mondiale de la mode, amant de PIERRE BERGÉ, lui-même très influent et grand financier de la gauche morale — ne fasse pas plus parler de nos jours est vraiment un mystère. Si on découvrait qu’un proche de LE PEN avait dessiné une telle BD… Là, c’est silence radio. Sans doute parce que cela nous en dirait trop sur cette aristocratie no limit. Et qu’après, il faudrait poursuivre l’enquête. Et que ce qu’on trouverait ne serait peut-être pas joli, joli…
 
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/K3DzeGXloEcVHcbG8WO0J3V2cGjsWkvRKsvjcAOKkGBO9GioEUqLHrxufa0zeX9M5A8iUT26hJ7xpstjAOiZOXVFztdhU4BcaZjRyj9AcuiLp1G2aZPu2mYsZzh2MBJJqYhV_QtI1Fa6XyjCAPb9QjfcvymIb-Xd6D1_R4R_brL4FxmXqbYEvT0u2SOUFL9dlVplyTAL6HMVrvMbfJzOVyP9q2bwdtXs-S_2LB7zXjRzHGHoKvBvjeweoyWSk3HeqDES4gZ2rN9UXCUj68vjyCrtGgigGxj3-MHGFIq6Y3s9pj9yfCKKLQbjKuioMFCn4s-LzOlKyP0CBdpyTJy8OPXRWDqr4YZzXP2pFr-baSbatkRmwuPKvEXarD1QlfW9pTg0gZWvQAlzUCzvwaLQgE_at3HQbQFntLKtoxh2vGjisBf4i8OWJ9XOtsWCmIVT9KFeIJp-r9Em238OOj7UYr4YRYUHQCAIWwwBhcW2_WF5WzkVhGT47PC1gfLouhq6JZ6M1JWSyO_6VlKfUsVGRM28UA3VevzFRd3KcjIVTbXTNxK4cfxZhsju2BvliAtkSHeGO0YTM14Y52WJRvRPFW7riKdPwJIV3cXewCMLHMCrVKoW9WIjNWZXN-VrJuTsbrC0xTk3CaJoFQtAReFHW3O4nsvUhHkd3g=w259-h194-no
2013
.
PIERRE BERGÉ PS
Au vu de ce qui précède... On comprend
.
.
.
PIERRE BERGÉ ET YVES SAINT LAURENT «SAINT LAURENT ET MOI UNE HISTOIRE INTIME» SADOMASOCHISME, HUMILIATIONS, CORRUPTIONS, MENACES, DROGUES, MANIPULATIONS
FABRICE THOMAS est l’auteur de «SAINT LAURENT ET MOI : UNE HISTOIRE INTIME», un ouvrage qui décrit les relations qu’entretenait ce salarié de la société YSL avec PIERRE BERGÉ et YVES SAINT LAURENT : sadomasochisme, humiliations, corruptions, menaces, drogues, manipulations.
Le récit couvre une période de douze ans et s’intéresse particulièrement à la «mission» de FABRICE THOMAS : vivre avec le couturier pour le soutenir afin qu’il puisse continuer à créer. Une mission confiée par l’homme d’affaires PIERRE BERGÉ, EMPLOYEUR ET AMANT DU JEUNE HOMME...
.
Un voyage au cœur des déviances du milliardaire et patron de presse qui fait l’effet d’une bombe lorsque l’on songe à la sanctification de ce «progressiste» par les nouveaux kapos de la société politico-médiatique française.
.
«YVES SAINT LAURENT : UN EX-AMANT RACONTE», UN ENTRETIEN AVEC DENIS LÉVESQUE POUR TVA NOUVELLES :
.
QUELQUES MORCEAUX CHOISIS DE SAINT LAURENT ET MOI : UNE HISTOIRE INTIME
 
 
ADDICTION
 
 
SADOMASOCHISME
 
 
FOUET
 
 
SOUMISSION
 
 
TOURISME SEXUEL
 
 
DÉMENCE
 
 
DRESSAGE
 
 
JEUNESSE(S)
 
 
DÉGRADATION
 
 
OLIGARCHIE
 
 
ADOLESCENT PRÉPUBÈRE
 
 
SÉANCE DE TORTURE
 
 
AUTODESTRUCTION, GODEMICHÉS ET COCAÏNE
 
 
PÈRE & FILS
 
.
.
.

2005
.
FRÉDÉRIC MITERRAND MINISTRE DE LA CULTURE PS «LA MAUVAISE VIE»
 
.
.
.
31 MAI 2011
.
MAÎTRE LEVY
AVOCAT
PLAIDOYER POUR LA PÉDOPHILIE
.
.
.
2010
.
MAURICE GUTMAN UMP CRIF
8 AVRIL 2010 LE PARISIEN
.
MAURICE GUTMAN pensait dialoguer sur le Web avec Jessica, 12 ans. En fait, le CONSEILLER MUNICIPAL DU MESNIL-SAINT-DENIS s'est retrouvé en plein cœur de l'émission des «INFILTRÉS». Il comparaît demain devant la justice.
.
Un comble pour un conseiller municipal tout spécialement chargé de l'INTERNET dans sa paisible commune du MESNIL-SAINT-DENIS. En l'occurrence, se faire piéger justement par INTERNET, et de surcroît par l'un des journalistes des «INFILTRÉS» dans le cadre d'une émission de FRANCE 2 consacrée à la pédophilie. Et cela peut coûter très cher. MAURICE GUTMAN comparaîtra en effet demain devant le TRIBUNAL CORRECTIONNEL DE VERSAILLES pour corruption de mineur de 15 ans.
.
L'affaire commence il y a de cela plusieurs mois, lorsque cet homme de 64 ans se connecte sur un site INTERNET de CHAT où il pense entrer en contact avec petite fille de 12 ans, JESSICA. Après de longues minutes d'échanges, MAURICE GUTMAN lui propose d'avoir des relations sexuelles.
.
En fait, explique une source proche du dossier, «derrière JESSICA, il y avait un journaliste des «INFILTRÉS» et il faisait croire que la petite fille avait peur d'avoir des relations sexuelles. Mais le suspect se voulait rassurant et lui faisait comprendre qu'il lui apprendrait à faire l'amour sans lui faire de mal…»
.
Une fois le «dialogue» terminé sur INTERNET, l'homme a été dénoncé par les journalistes à la DCPJ (DIRECTION CENTRALE DE LA POLICE JUDICIAIRE) à NANTERRE (HAUTS-DE-SEINE) en précisant que, durant l'émission, les MINISTRES DE L'INTÉRIEUR ET DE LA JUSTICE seraient interrogés sur ce cas. Quelques jours plus tard, mi-février, MAURICE GUTMAN, qui est aussi PRÉSIDENT DU COMITÉ LOCAL DE LA CROIX-ROUGE et MEMBRE ÉMINENT DU CONSISTOIRE, est placé en garde à vue dans les locaux de la PJ DE VERSAILLES.
.
Lors de son audition, il passe aux aveux. Il raconte que cette conversation sur INTERNET a eu lieu alors qu'il se reposait en province. Il affirme que cette relation était tout à fait virtuelle et de l'ordre du fantasme. MAURICE GUTMAN a été déféré devant le PROCUREUR DE VERSAILLES avant d'être remis en liberté sous contrôle judiciaire dans l'attente de son procès.
.
.
.
.
JACK LANG MINISTRE PS DE LA CULTURE
.
AFFAIRE EMMANUEL VERDIN
INSTRUCTION 2383/13/15 – INFORMATION CONTRE X – VIOL EN RÉUNION (SUR MINEUR)
.
«La plainte pour viol en réunion contre LANG, HOLLANDE était recevable en avril 2012, puis reçue. Une instruction a été ouverte. Un juge (JEAN-LOUIS JOUVE) a été saisi de l’affaire, instruite au TGI de PARIS, depuis le 23 mars 2013. Le père de la victime censuré depuis.
.
EMMANUEL VERDIN est le père de LAUREEN, une enfant décédée à l’age de 4 ans, d’une MST contractée lors des viols en réunion.
.
VERDIN n’a jamais connu sa fille. Elle est née après que sa compagne et mère de l’enfant l’ait quitté, fin 1996. LAUREEN naît le 31 janvier 1997. Cette année-là, L’ex de VERDIN se retrouve dans un foyer pour femmes enceintes : le FOYER D’ARIANE à La ROCHE SUR YON. Un foyer qui a défrayé la chronique il y a quelques années.
.
Étrangement, selon le quotidien LE PARISIEN du 12/05/2005, le directeur de ce foyer était poursuivi pour viols et agressions sexuelles sur des pensionnaires et des salariées. (…). Le directeur en question, (…) a été condamné à 13 ans de prison pour «deux viols, quatre agressions sexuelles et deux harcèlements», et à 15 ans en appel. (…)
.
VERDIN finit par apprendre que si LAUREEN a bien été placée, c’était pour des soupçons de pédophilie. Il apprend encore par un témoin, voisin et autre ex de la mère de LAUREEN, (…) que des partouzes ont bien eu lieu, dont LAUREEN a été victime.
.
YVES BERTRAND : PÉDOPHILIE D’UN MINISTRE ÉTOUFFÉE PAR LA JUSTICE. IL A DIRIGÉ LES RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX DE 1992 À 2004
 
.
.
.
.
.
GABRIEL MATZNEFF «AMOURS DÉCOMPOSÉS»
10 NOVEMBRE 2013 LE NOUVEL OBS
.
QUAND LE PRIX RENAUDOT ESSAI EST ATTRIBUÉ À GABRIEL MATZNEFF, DÉFENSEUR DE LA PÉDOPHILIE
.
Voilà donc ce pédophile auto-déclaré, couronné à 76 ans de ce diadème en sucre d’orge, en guise d’épée d’Académicien, au lieu d’avoir été mis au pilori pour l’apologie depuis 40 ans, dans des livres, de ses gâteries d’alcôve avec des mineurs, y compris de 8 ans
.
ET QUAND JE DIS «GÂTERIES», QUEL EUPHÉMISME. VOYEZ CES PASSAGES D’ «UN GALOP D’ENFER», PUBLIÉ À LA TABLE RONDE, SUR SON JOURNAL 1977-1978 :
.
«… (ORLANDO, 14 ans) Son petit dos, ses jolies petites fesses semblables à des pommes, ce délicieux petit trou du cul, quelle divine étroitesse, quelle chaleur, quelle fermeté ! Après l’amour, il se plaint que je l’ai possédé trop brutalement…» (page 281)
.
«…Vendredi soir. Journée délicieuse entièrement consacrée à l’amour, entre ma nouvelle passion, ESTEBAN, beau et chaud comme un fruit mûr, douze ans, le petit QUE j’appelle MICKEY MOUSE, onze ans, et quelques autres, dont un huit ans…» (page 286)
.
VOICI CE QU’IL ÉCRIT DANS «LES MOINS DE SEIZE ANS» :
.
«Ce qui me captive, c’est moins un sexe déterminé que l’extrême jeunesse, celle qui s’étend de la dixième à la seizième année et qui me semble être - bien plus que ce que l’on entend d’ordinaire par cette formule - le véritable troisième sexe. Seize ans n’est toutefois pas un chiffre fatidique pour les femmes qui restent souvent désirables au-delà de cet âge. (..) En revanche, je ne m’imagine pas ayant une relation sensuelle avec un garçon qui aurait franchi le cap de sa dix-septième année. (…) Appelez-moi bisexuel ou, comme disaient les Anciens, ambidextre, je n’y vois pas d’inconvénient. Mais franchement je ne crois pas l’être. À mes yeux l’extrême jeunesse forme à soi seule un sexe particulier, unique»
.
GABRIEL MATZNEFF se qualifie lui-même d’amant des enfants, païen imprégné d’orthodoxie, végétarien qui aime la viande, PÉDÉRASTE QUI AIME LES FEMMES, et esprit libre qui n’irriterait que les sots.
.
.
.
.
DANIELCOHN-BENDIT DÉPUTÉ EUROPÉEN LES VERT
 

EXTRAITS DANIEL COHN BENDIT, «LE GRAND BAZAR», Paris, édition Belfond, 1975 :
.
«Il m'est arrivé plusieurs fois que certains gosses ouvrent ma braguette et commencent à me chatouiller. Je réagissais de manière différente selon les circonstances, mais leur désir me posait un problème. Je leur demandais : «Pourquoi ne jouez-vous pas ensemble, pourquoi vous m'avez choisi, moi, et pas les autres gosses ?» Mais s'ils insistaient, je les caressais quand même» (p.203)
.
«Un des problèmes du jardin d'enfants, c'est que les libéraux admettent, à la rigueur, l'existence de la sexualité, alors que nous, on essayait de la développer, d'avoir un comportement qui permette aux enfants de réaliser leur sexualité» (page 209)
.
27 JUILLET 2013 SPUTNIK
.
Le feuilleton DANIEL COHN-BENDIT continue de dévoiler les affaires sur la pédophilie parmi les fondateurs historiques du parti allemand des VERTS. Un nouveau témoignage issu des rangs des fondateurs des VERTS vient accabler encore DANIEL COHN-BENDIT directement.
.
Des victimes aussi parlent. L'ALLEMAGNE est secouée par ce déballage de délits sexuels sur des enfants et voulu politiquement par les responsables politiques des VERTS pour assouvir des désirs privés. Le 22 septembre, les électeurs allemands, qui sont devenus hésitants sur leur choix politique et qui avaient l'habitude de considérer le mouvement écologiste comme un parti novateur dans le domaine de la nature, de l'écologie et des droits fondamentaux, vont voter. Cette fois, le parti des VERTS risque de prendre un revers historique au point de s'y briser le cou. L'opposition exige des explications claires et précises ainsi que le témoignage des victimes avant les élections.
.
FIN MARS 2013 - RAPPEL DES FAITS.
.
Le PRÉSIDENT DE LA COUR CONSTITUTIONNELLE FÉDÉRALE ALLEMANDE, ANDREAS VOSSKUHLE, 50 ans, avait refusé de lire le discours de remise du prix prestigieux THEODOR HEUSS à DANIEL COHN-BENDIT et déclencha le début de la chute médiatique du ténor des plateaux de télévision, DANY LE ROUGE, qui fut la figure de la RÉVOLUTION DE 68. Le service de presse d'ANDREAS VOSSKUHLE expliquait alors : «Le Président ne pouvait pas associer la Cour avec des écrits parlant de la sexualité entre les adultes et les enfants». En l'espace de cinq mois, l'image de DANIEL COHN-BENDIt a été si ébranlée que l'ancien réfractaire politique, modèle pour toute une génération en FRANCE comme en ALLEMAGNE, est aujourd'hui assimilé à un pédophile reconnu et dénoncé par une vaste palette d'élus politiques d'OUTRE-RHIN. La plainte au pénal déposé par le réalisateur polonais, GRZEGORS BRAUN, contre DANIEL COHN-BENDIT, pour pédophilie et les attaques en public faites en ALLEMAGNE par des activistes allemands, ont resserré à jamais la corde autour du cou de cette tête historique des VERTS et des GRÜNEN. Comme si le sort ne cessait de s'acharner contre DANIEL COHN-BENDIT, une autre figure historique des Grünen, qui est aussi avocat, avait déclaré publiquement en avril 2012 qu'il fallait rendre légal les rapports sexuels entre des frères et sœurs, confortant ainsi le malaise au sein du parti des VERTS. Dans ces différentes révélations, les lecteurs ont aussi découvert que VOLKER BECK, autre personnalité politique de la vie Berlinoise des GRÜNEN, avait publié un texte réclamant la dépénalisation des actes sexuels avec des mineurs pour autoriser la pédophilie. VOLKER BECK et DANIEL COHN-BENDIT s'efforcent par l'emploi de diverses contorsions rhétoriques de se dédouaner et d'expliquer à qui veut les entendre qu'il ne s'agissait que de littérature ou de provocations correspondant à l'air du temps. Seulement, un autre témoin de ces époques chaudes des nuits allemandes vient de prendre la parole dans les médias et de confirmer toutes ces accusations.
.
DES NOUVEAUX TÉMOINS.
.
ECKHARD STRATMANN-MERTENS, également fondateur du parti des GRÜNEN, qui fut député des GRÜNEN au BUNDESTAG de 1983 à 1985 et de 1987 à 1990 et qui quitta le parti pour des raisons d'éthique sur l'engagement militaire au KOSOVO, vient de faire une déclaration à la presse, expliquant qu'il ne croit pas un mot de DANIEL COHN-BENDIT. «J'étais aussi étudiant à FRANCFORT-SUR-LE-MAIN quand COHN-BENDIT et JOSCHKA FISCHER étaient là. J'ai participé aux mêmes manifestations. Et je peux vous dire que je ne crois pas un mot des explications de COHN-BENDIT QUAND il dit qu'il a fait ses révélations sexuelles avec des enfants dans un seul but de provocation». ECKHARD STRATMANN-MERTENS explique que durant les réunions du parti des élus VERTS, il voyait des adultes avec des adolescents en train de s'embrasser et dit que c'était répugnant. «On aurait dû les jeter du parti bien plus tôt», dit avec regret ECKHARD STRATMANN-MERTENS. D'autres témoins sont d'anciens enfants qui ont vécu dans une commune des écologistes dans le lieu dit de DACHSBERG, une ferme en campagne. Un des enfants devenu adulte, aujourd'hui âgé de 46 ans, a parlé des viols sur sa personne pratiqués par les membres de la commune et par un des fondateurs des GRÜNEN, HERRMANN MEER, maintenant décédé. « Nous étions plusieurs enfants au DACHSBERG. Contre des bonbons, de l'argent, des magazines pornos, des cigarettes, j'ai accepté d'être touché. Je me souviens d'une fille alors âgée de 10 ans qui a des rapports sexuels avec de nombreuses personnes. Elle vit maintenant avec la peur et ne peut plus quitter son appartement».
.
.
.
.AGE
.
MICHEL POLAC
.
.
.
.