Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/03/2017

JEAN-LUC MÉLENCHON PRÉSIDENT ?

.
     
JEAN-LUC MÉLENCHON
PRÉSIDENT ?
.
.
.
 
..SES CASSEROLES :
.
.
.

JEAN-LUC MÉLENCHON ET SA FAMILLE BÉNÉFICIAIENT D’EMPLOIS FICTIFS
JEAN-LUC MÉLENCHON ATTAQUÉ SUR SON PASSÉ D’ÉLU LOCAL PAR CHRISTIAN SCHOETTL NC
23 MARS 2017 CAPITAL
.
Inéligibilité à vie des élus condamnés, interdiction d’embaucher les membres de sa famille… JEAN-LUC MÉLENCHON s’est montré intraitable sur l’intégrité des élus lundi soir lors du grand débat de TF1. Pour son vieil ennemi CHRISTIAN SCHOETTL, élu PC de l’ESSONNE, le candidat de «LA FRANCE INSOUMISE» est pourtant loin d’être irréprochable en la matière.
.
CHRISTIAN SCHOETTL – prononcez «CHEUTL» – est maire de JANVRY, un village champêtre du nord-est de l’ESSONNE, et ancien conseiller départemental du coin. Aujourd’hui, il bat la campagne dans la circonscription de LIMOURS-LONGJUGMEAU, avec le soutien d’une partie de l’UDI. Mais ce n’est pas ce qui l’a fait connaître : ce centriste doit surtout sa renommée à ses coups d’éclat en justice. Il a notamment fait condamner à dix-huit mois de prison avec sursis et 15.000 euros d’amende XAVIER DUGOIN, l’ancien président RPR du CONSEIL GÉNÉRAL, qui avait subtilisé 1.200 bouteilles de vin au département. Aujourd’hui, c’est à JEAN-LUC MÉLENCHON qu’il s’attaque.
.
INTERVIEW.
.
CAPITAL : VOUS NE PARTAGEZ DONC PAS LA CONVICTION DE JEAN-LUC MÉLENCHON, SELON QUI LA DROITE MÉRITERAIT D’AVOIR UN CANDIDAT «PLUS PRÉSENTABLE» QUE FRANÇOIS FILLON ?
.
CHRISTIAN SCHOETTL : Ça va bien les rodomontades ! JEAN-LUC MÉLENCHON est une espèce de matamore qui dénonce les dérives de ses adversaires en oubliant qu’il a fait à peu près la même chose. Quand je l’ai entendu, le 1er mars, déclarer depuis CONCARNEAU, dans le FINISTÈRE, que les électeurs de droite «auraient le droit d’avoir un candidat qui puisse être présentable», j’ai pensé qu’il avait perdu la mémoire ou qu’il avait un sacré culot. Alors, on va lui faire une piqûre de rappel, et lui parler de sa propre désinvolture. Parce qu’en décembre 2009, c’est sa fille MARYLINE qu’il a fait embaucher par le CONSEIL GÉNÉRAL DE L’ESSONNE.
.
CAPITAL : ET POURQUOI N’AURAIT-IL EU PAS LE DROIT DE LE FAIRE ?
.
CHRISTIAN SCHOETTL : Mais parce qu’elle n’a pas été embauchée comme collaboratrice du GROUPE SOCIALISTE AU CONSEIL GÉNÉRAL. Là, le recrutement aurait été à la discrétion du politique, comme pour les attachés parlementaires d’un député. MAIS EN 2009, C’EST EN TANT QU’AGENT ADMINISTRATIF QUE MARYLINE MÉLENCHON A ÉTÉ ENGAGÉE. Pour réaliser ce recrutement, la collectivité territoriale devait respecter les règles, notamment d’impartialité, qui s’appliquent à toute la fonction publique.
.
Quand une administration a un poste vacant, elle doit publier une offre d’emploi, recevoir les candidats et recruter le plus compétent, sans bien sûr se préoccuper de savoir quelle est son appartenance politique. Or, à l’issue de cette procédure de recrutement, qui voit-on arriver à un poste de «chargée de coopération» ? La fille d’un ancien VICE-PRÉSIDENT DU CONSEIL GÉNÉRAL, par ailleurs toujours sénateur de l’ESSONNE. La fille de l’ami des présidents socialistes successifs du CONSEIL GÉNÉRAL – à l’époque, c’est MICHEL BERSON qui est à sa tête. Vous avouerez que c’est quand même une étrange coïncidence. D’autant plus étrange, que ce n’est pas la première.
.
CAPITAL : VOUS VOULEZ DIRE QUE CE N’EST PAS LA PREMIÈRE FOIS QUE MARYLINE EST EMBAUCHÉE GRÂCE À SON PÈRE ?
.
CHRISTIAN SCHOETTL : Son premier job, elle le décroche comme agent administratif à la mairie de VIRY-CHÂTILLON, toujours dans l’ESSONNE. On est en 1998 et elle a 24 ans. Son père est déjà VICE-PRÉSIDENT DU CONSEIL GÉNÉRAL. C’est, avec JULIEN DRAY, l’un des leaders de la Gauche socialiste, un courant du PS qui entraine dans son sillage pas mal d’élus de l’ESSONNE. Justement, le lieutenant de JEAN-LUC MÉLENCHON s’appelle GABRIEL AMARD, et c’est le maire de VIRY-CHÂTILLON. Mieux : on le surnomme «monsieur gendre», parce qu’il est le compagnon de MARYLINE. Si ce n’est pas du favoritisme, je voudrais qu’on me dise ce que c’est.
.
CAPITAL : QUE PEUT-ON FAIRE, SELON VOUS QUI CONNAISSEZ BIEN LES COLLECTIVITÉS LOCALES, POUR EMPÊCHER CES DÉRIVES ?
.
CHRISTIAN SCHOETTL : C’est une question de sens moral : les élus devraient être irréprochables. Mais que voulez-vous, ils ont toujours vécu très confortablement de l’argent public ; ils n’ont jamais connu les fins de mois difficiles des autres Français. Alors ils dépensent sans retenue les impôts payés par leurs concitoyens.
.
Voyez JEAN-LUC MÉLENCHON, encore lui. J’ai là une facture adressée en décembre 1998 au CONSEIL GÉNÉRAL par une petite boite de communication événementielle, l’agence EVENTISSIMO, et signée de MÉLENCHON lui-même. La commande concerne la «conception» artistique d’une carte de vœux, mais sans la fabrication ni l’impression. Cette simple «création» a coûté 94.671 francs soit 18.489 euros aux contribuables essonniens ! Et vous savez qui était la patronne d’EVENTISSIMO ? Je vous le donne en mille : ISABELLE THOMAS, l’égérie du mouvement étudiant de 1986 contre LA LOI DEVAQUET, et animatrice l’aile gauche du PS avec JEAN-LUC MÉLENCHON.
.
LA FACTURE DE L’AGENCE EVENTISSIMO :
.
CAPITAL : VOUS AVEZ D’AUTRES HISTOIRES DE CE TYPE ?
.
CHRISTIAN SCHOETTL : Malheureusement oui ! Et ils montrent que MÉLENCHON a toujours fait preuve désinvolture avec l’argent public. Nous sommes toujours en 1998. A l’époque, il est chargé de l’information et de la communication au CONSEIL GÉNÉRAL. Il passe commande d’une campagne de relations presse pour vanter les mérites de la FÊTE DE LA RÉPUBLIQUE à EURO RSCG, l’agence amie des socialistes, que dirigent JACQUES SÉGUÉLA et STÉPHANE FOUKS. Eh bien, ces 7 journées d’attachée de presse ont coûté 98.972 francs, soit 19.329 euros au CONSEIL GÉNÉRAL ! Un beau cadeau aux copains.
.
LA FACTURE D’EURO RSCG :
.
CAPITAL : EN 2007, VOUS AVEZ ENFIN OBTENU UNE VICTOIRE CONTRE JEAN-LUC MÉLENCHON…
.
CHRISTIAN SCHOETTL : En effet. J’avais attaqué MÉLENCHON parce qu’en 2004, d’avril à juin, il avait utilisé pendant trois mois un véhicule avec chauffeur du conseil général. Or il n’y avait plus droit puisqu’il n’était plus au CONSEIL GÉNÉRAL. Cela pourrait s’apparenter à un détournement de fonds public dont il a bénéficié, lui, et personne d’autre. J’ai porté plainte ce qui a conduit le PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE à lui signifier un rappel à la loi sous la forme d’un avertissement solennel.
.
L’AVERTISSEMENT DU PROCUREUR DE CRÉTEIL (JEAN-LUC MÉLENCHON AURAIT PERÇU 57 200 EUROS D’ARGENT PUBLIC COMME CONSEILLER FANTÔME)
.
CAPITAL : C’ÉTAIT PEUT-ÊTRE POUR UN USAGE PROFESSIONNEL ?
.
CHRISTIAN SCHOETTL : J’en doute. JEAN-LUC MÉLENCHON était devenu sénateur. Pourquoi n’utilisait-il pas le généreux pool de voitures du SÉNAT si tel était le cas ? Vous savez, MÉLENCHON est un professionnel de la politique, qui a toujours vécu de la générosité des contribuables.
.
Tenez, un dernier exemple : entre 2000 et 2002, lorsqu’il était devenu ministre délégué à l’Enseignement professionnel, il n’a quasiment jamais plus mis les pieds au CONSEIL GÉNÉRAL. Mais plutôt que de démissionner, il a continué à percevoir une indemnité de 2.300 euros par mois. Au total, c’est 57.500 euros d’argent public qu’a perçu le conseiller fantôme. On en pense ce qu’on en veut, mais si la FRANCE de MÉLENCHON est insoumise, JEAN-LUC n’est pas indifférent au fric.
.
.
.
JEAN-LUC MÉLENCHON ET LES PROLÉTAIRES QUI NE PENSENT PAS COMME LUI
.
.
.
JEAN-LUC MÉLENCHON ET LE RACISME (IL N'AIME NI LES BLANCS, NI LES BLONDS, NI LES CATHOLIQUES)
.
.
.
JEAN-LUC MÉLENCHON VEUT CHANGER L’EUROPE MAIS NI LA QUITTER NI SORTIR DE L’EURO MAIS QUITTER L’OTAN
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/cJRAn1NDRnOJGgpoEq8AAGgB8W5PV3d-39K75JVr_3B743yGOPk7-iXjmsFwDXKhJYMTMzhY-a8ZVCP25J7kFPOzI1RtfOoCSL7F1qggGJBtxOWruoEcMo0tSaqQifah1QYwoUkU-Vy0UkvwaD_obivXb0aKDzvo-tVIiwfSd7WPjo6UZ7xXDr-0YlzNRLtZo9iyfqOwwdzau2O2d0-HSPyAl5R30H-pQ6J63Mxt-cfbKS2HPdDyZ2vwLGogVmjxgtF3mVFbsV0lN7AL-QcNAJHa3_0jXpyrKau7dAUxQ45qGvFw-czghOR3n-LQFEpm6yHbdFkdjZMU0J9mqV1bQLgje9fVfGtw5wZfX55J8X3BJpDfDDfFuKiqk22OVXSSD1SqZTyo9W36e_YHxRxaPamFCvOuVSWqVfTBWfeP9603_IOAsxPpLikOR6XyUvHMrfkMHi5_A8hOLe_vVNlNrWHbr4mro5SPGq69FJe2d3F8I4ODHcWdmDdQC8tgy4WvPb0dyc3PW6vc_4it3HAAh0Z7W9C2xteyAkhue_r4TpvvwMOf_yx43iOZFzc6lqn02rFz24ye6P5pfiBFyfoAT_Qttrswk-mEOrLif6EaKttGlJkceT7UKfslDcF2XbYfUGnfhncgBn62SACW0AEPCFOU-9Ep2HclE_pwehHbpRc=w170-h139-no
.
JEAN-LUC MÉLENCHON ET SES RÉSEAUX D'INFLUENCE
.
FRANCS MAÇONS DE PÈRES EN FILS : GRAND-PÈRE, PÈRE ET JEAN-LUC MÉLENCHON
.
.
.

24/03/2017

ATTENTAT EN FRANCE ET AILLEURS


ATTENTATS EN FRANCE ET AILLEURS

..

https://lh3.googleusercontent.com/yO254WO8mLDSYxk1diH34NbFEZV9AcbzpS8jgguR8Xtx_-E7sSJkZnvTzhMU9FWOIpdCrpMJe5vB7yp43rPkLqSKZwMiYxWLOMbFjFnEdd0qJnJ77acaRXEaKZW2ezgNvOiQ-oGcmY90Fpoc2Imt6i7gY1O_puaNwKlvkFxEzjcZyY5Ca3na7CKGKh5yUCkZ7YPFze61jgPZhENCmD_G0MYzwq6U8IzZAGu_F5JgTRlhx--n2-WBWDb6h2Zg1Wt7bYm-CTMZx246H3fwQCWeBpLI7S81QhAX2-RSe22Mzm9o6zLHB86u2jmt4nJnPPOYnDJHbkDEeo72FSQKfptW7nQkgNiZd2cjQQj_iMTF-TKs_XFLHC1Li4V2W6ts0lGW1FwhQDqU34xbGwtjf8_b6_OpISyiEUjPwy3nl3cLHra9jCKrJPdp8Sxfbb5hEvgSSTVKF52bTP2v3gPmyAIFSvo4jCOzvmSYsK-6e0Yyu4dSpOplseskctcB64v5Bh-ZxGAPSmXgYhhsjR3pIKyoK7GxrziWKb-e0dqGdrB9mM9I4fcy-oe8tXiCifgaPRPauqG0UD5sFdbN5TAHb4NujQVggUrg2N28uY_K6DgUCunGBfG5rGMCzuKvL5HTQyFCHaR3GxM_LaoU4m5sBzt5GRiE7tDoAJEdEnzTz7ENwp0=w310-h163-no
.
LISTE DES ATTENTATS DEPUIS 2015
.
LES ATTENTATS TERRORISTES SE MULTIPLIENT EN EUROPE DEPUIS 2015

* LE 23 MARS 2017 TENTATIVE D'ATTENTAT À ANVERS (BELGIQUE)
* Le 22 Mars 2017 ATTENTAT À LONDRES
* Le 18 Mars 2017 ATTENTAT À ORLY
* Le 3 Février 2017 ATTENTAT MUSÉE DU LOUVRE PARIS
* Le 19 décembre 2016 ATTENTAT MARCHÉ DE NOËL DE BERLIN ALLEMAGNE 12 morts 48 blessés
* Le 14 juillet, l’ATTENTAT DE NICE, dans lequel 84 personnes ont perdu la vie, et près de 200 autres ont été blessés.
* Le 19 juillet, l’
ATTENTAT DE WÜRZBURG, en ALLEMAGNE, dans lequel 20 personnes ont été blessés grièvement à la hache par un mineur Afghan.
* Le 19 juillet, le
CRIME DANS LES HAUTES ALPES, en FRANCE, dans lequel une * femme et ses trois enfants ont été grièvement poignardés au couteau par un «déséquilibré» qui jugeait sa tenue trop courte.
* Le 22 juillet, l’
ATTENTAT DE MUNICH, en ALLEMAGNE, dans lequel un germano-iranien a ouvert le feu dans un centre commercial.
* Le 24 juillet, l’
ATTENTAT DE REUTLINGEN, en ALLEMAGNE, dans lequel un réfugié syrien a massacré une femme à la machette et blessé grièvement deux autres personnes.
* Le 24 juillet, l’
ATTENTAT RATÉ DE ANSBACH en ALLEMAGNE, dans lequel un autre réfugié syrien a tenté de se faire exploser dans un bar. N’ayant pas eu le droit d’entrer, il s’est fait sauter à l’entrée, blessant 15 personnes.
* Le 26 juillet, l’
ATTENTAT DE SAINT-ETIENNE-DU-ROUVRAY, dans lequel un prêtre a été sauvagement égorgé par un «déséqulibré».
* DOUBLE ASSASSINAT D'UN COUPLE DE POLICIERS chez eux à MAGNANVILLE (78) par LAROSSI ABBALLA revendiqué par DAESH
* Les ATTENTATS TERRORISTES SEXUELS EN ALLEMAGNE du 31 Décembre 2015 1215 plaintes
* Le 13 Novembre 2015, l'ATTENTAT DE PARIS BATACLAN, 132 morts, 415 blessés
* Le 21 août 2015 ATTENTAT RATÉ DANS LE THALYS RELIANT AMSTERDAM À PARIS. L'assaillant, un jeune Marocain, est interpellé. 
* Le 15 juillet 2015 ATTENTAT DU SITE CLASSÉ SEVESO LYONDELLBASELL À BERRE-L’ÉTANG le patron décapité par YASSIN SALHI
* Le 19 avr 2015 SID AHMED GHLAM, ÉTUDIANT ALGÉRIEN EN INFORMATIQUE, EST ARRÊTÉ À PARIS, SOUPÇONNÉ D'AVOIR TUÉ UNE FEMME et préparé un attentat imminent contre une église de VILLEJUIF dans la banlieue sud de PARIS
* Le 7-9 jan 2015 Les frères CHÉRIF et SAÏD KOUACHI tuent 12 personnes le 7 janvier au siège de l'hebdomadaire satirique français CHARLIE HEBDO À PARIS.
* Le 8 janvier 2015 AMEDY COULIBALY tue une policière et blesse un agent municipal à MONTROUGE, au sud de PARIS. Le 9 janvier, il prend en otages les clients et employés d'un SUPERMARCHÉ CASHER DE PARIS et tue quatre d'entre eux, tous juifs
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/9honu-FWnurqV2MZlxaoB5EYDk0TTR61iiPzkANW-kl0J3gofbrraXJRBo7QIN83ICS5QGbHh_JoUhZ8Ubn2z_wnI_7wN7qh3WRjWtPVVWUltiftGEz9YqSCjhUOapkGC3d4OlB1h6Uw9HFTs3RQAXOOtopE4y4znQzwcAe5EoysfMPTnS0JUAHAVHoQYI-SgfcsBf7AkRHf7WcEkUlD3dphKBlZcVeJM9pEB5EDap0i2DehUXDuw1Qf6ffOscruL5lPMuJG9ufiDDauH0Lx6CjhSWCdwKF91gEV0IBeeDJhlsMBwTE6ZbAzJeSVdiV9yfhrIaHhQEmRXnP8B__KwqHJMuq3MyEi85b5Zt3P5-2NVGaBTJzpR2ICvHxT_0Z_rP3LmcWhfMHkmAgxD7xG_Yup8_mwK9dfOcqPA_TDK5f91uxyGN3-RQ1qTWOmKpllduPq_QGYsIrp1mG-GaF6wyrzFfk0pmd3KKkQx59WilaYUj3io0G04FNQ6vf9DqskmI6alKMMg_Xkdfho43uJ_Sa8oIjwvS080xzh1RL9l0RrI7zJajHX0QHt3-D-6dRjyTVzYwoCaACKlKMPi7NQp9tN7S-G9P1ZmTnp0BIs_ZZEgcVsleUJ7gyHEvRkYdIOUMZA6Kq6luWstOM_OPkrR_yq8kPR4Dlx5tkuvt7lKw0=w280-h175-no
ATTENTAT À ORLY : «JE SUIS LÀ POUR MOURIR PAR ALLAH, DE TOUTE FAÇON IL VA Y AVOIR DES MORTS», A DIT L'ASSAILLANT
18 MARS 2017 LE PARISIEN
.
Cette agression intervient un mois et demi après celle à la machette contre des militaires au MUSÉE DU LOUVRE à PARIS, et moins d'un an après l'attentat de l'AÉROPORT DE BRUXELLES le 22 mars 2016 (32 morts et plus de 300 blessés).
.
L'AÉROPORT D'ORLY a été évacué et le trafic aérien suspendu plusieurs heures samedi matin, après qu'un homme, ZIYED BEN BELGACEM, a été abattu. Plus tôt dans la matinée, l'individu avait tiré sur des policiers et pris la fuite à GARGES-LÈS-GONESSE (VAL D'OISE).
..
Un homme a été abattu samedi matin par les forces de sécurité à l'aéroport d'ORLY-SUD (VAL-DE-MARNE) après avoir dérobé un fusil Famas à une femme militaire de l'OPÉRATION SENTINELLE. L'AÉROPORT D'ORLY a été évacué et le trafic aérien complètement interrompu pendant plusieurs heures.
.
La fusillade a eu lieu vers 8h30 dans le hall 1 de l'AÉROPORT D'ORLY-SUD, devant la boulangerie CHEZ PAUL. L'homme s'est jeté sur une femme appartenant à une patrouille de l'ARMÉE DE L'AIR et a tenté de saisir son fusil FAMAS. «Cette patrouille était composée de trois aviateurs, dont un réserviste, et une aviatrice ; c'est précisément l'aviatrice qui a été agressée par l'individu qui l'a mise à terre, qui a essayé de lui dérober son arme», avant d'être lui-même abattu par les autres membres de la patrouille, a raconté le MINISTRE DE LA DÉFENSE, JEAN-YVES LE DRIAN.
.
Cet individu, nommé ZIYED BEN BELGACEM est le même que celui qui A TIRÉ SUR DES POLICIERS LORS D'UN CONTRÔLE DE POLICE À GARGES-LÈS-GONESSE (VAL-D'OISE), ce samedi à 6h55. Agé de 39 ans, de nationalité française et originaire du VAL-D'OISE, IL ÉTAIT CONNU DE LA POLICE ET DE LA JUSTICE POUR DES VOLS À MAIN ARMÉE ET TRAFIC DE STUPÉFIANTS. Il n'était pas fiché S mais avait été surveillé par la DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ INTÉRIEURE (DGSI) pour des soupçons de radicalisation djihadiste. «Détecté comme radicalisé», il a fait l'objet, en 2015, d'une perquisition administrative, qui «n'a rien donné», a précisé une source policière.
.
19h30. Le PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE DE PARIS a fait le point sur les événements, ses déclarations.
.
18h40. «Au nom d'Allah !» dit-il en volant la voiture. ZIYED BEN BELGACEM, dont LE PROFIL COMMENCE À SE PRÉCISER, a, selon nos informations, prononcé «au nom d'Allah» au moment de voler la CITROËN PICASSO, à VITRY (VAL DE MARNE). Par ailleurs, l'homme avait été repéré en 2013 comme «en train de se radicaliser», lors d'une incarcération à la MAISON D'ARRÊT D'OSNY (VAL-D'OISE). Deux ans plus tard, la DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ INTÉRIEURE (DGSI) avait manqué d'éléments pour le ficher S, mais ZIYED BEN BELGACEM avait quand même été interdit de sortie du territoire français.
.
18h07. ZIYED BEN BELGACEM transportait un bidon d'essence. Selon nos informations, un bidon d'essence a été retrouvé dans le sac que portait l'homme au moment d'attaquer les militaires de l'OPÉRATION SENTINELLE.
.
17h27. Trafic aérien à ORLY : retour à la normale dimanche. «On n'arrivera pas à revenir à la normale avant demain matin», a prévenu le PDG DU GROUPE AÉROPORT DE PARIS, AUGUSTIN DE ROMANET. Au total, ce samedi, le trafic aérien a été interrompu plus de trois heures au terminal Ouest et plus de cinq heures à ORLY-SUD.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/pQKigG9ghW4lQpi9Baqs0p7VpiXfAhHXIJ9ubeqyBQ51OJt9wvP9IOsfQ4zHIrGFi4IksoBbcetpShnW2YqKy3cjD_-KOWXGxXublVGS42Lqj0hAXYUTk9B5tXTens3A_Hrdcuj5Y9YWMDt3J9jjjBz3D16pR5DH4I4vJxKei9YL3R_ynPB_s90VWPiiFplB4WqhdyyIOKF0j0dtl7GWpKLiNjKi-cs15fnwhAb1RC1QnzHbpkJMHH4vXbsF1Nqc5z9LTqFLieJQRoi1Gk682e8RY7HpcaUONG5xX_ZKtWqSgV_svzHC5SQ1OmcUK-w70YgXNIFthjwepvoc8Xh3UbIvcNwf-oUcAwW_Q0mcljo94xUgaGG92m82WJP3b2U886sGV6Oj7OJ4yagpVN90fLItZgq7HhYI7vTrat9pgRLm1FIv77CUrUgO1qpXntOw4qJjgON36ZVGloRA7fRC2r6OXD2JlYdW4KRBNc0qzk_QqnIPgXSMejK9Eyo9MQOsGu6Xk24GMh5zCj9wbBJKjbK-9kGppJxXGhhWOW7X-C5j-3GWl1XOloIncu08cgrGulMP7MJTNTOgvRqAln2o-ZHaHxRGNyFEqztk3vbhnlfXipcXCbiTb90t6DCSCPFvhd5eFCbbJP_RypPXmmsLMMPWaKvLEMqoFWGlqT6Tg7A=w280-h175-no
3 FÉVRIER 2017
.
ATTENTAT MUSÉE DU LOUVRE PARIS
3 FÉVRIER 2017 / L’INDÉPENDANT / RT / LE PARISIEN
.
ATTAQUE DE MILITAIRES AU CRI DE «ALLAH AKBAR» AU LOUVRE
.
L'ATTAQUE - Vers 10H00, dans un escalier qui mène à la galerie marchande du CARROUSEL DU LOUVRE, lequel donne accès au musée le plus fréquenté du monde, mais situé en amont des contrôles de sécurité, un homme brandissant une machette s'est précipité vers quatre militaires de l'OPÉRATION SENTINELLE en proférant des «menaces» et en criant «ALLAH AKBAR». Un militaire est légèrement blessé au cuir chevelu. Les militaires tirent cinq balles sur l'assaillant qui en reçoit une dans le ventre. Grièvement blessé avec un pronostic vital engagé, il a été opéré dans la journée. Le militaire légèrement blessé a été pris en charge à l'HÔPITAL MILITAIRE PERCY à CLAMART, où il a reçu vers 15H00 la visite des ministres de l'Intérieur et de la Défense. Il «va bien» et rejoindra «ce (vendredi) soir son unité», a déclaré JEAN-YVES LE DRIAN.
.
L'AUTEUR - ABDALLAH EL-HAMAHMY. Il est soupçonné d'être entré en FRANCE le 26 janvier par un vol en provenance de DUBAÏ avec un visa sur lequel il se dit Égyptien mais les enquêteurs cherchent à déterminer avec certitude son identité. Dans sa demande de visa, l'homme, «inconnu des services de police français», dit être né en Égypte et âgé de 29 ans, ont précisé des sources proches de l'enquête. Lors de l'attaque l'individu armé d'une machette était porteur de deux sacs à dos dans lesquels se trouvaient une seconde machette et des bombes de peinture.
.
L'ENQUÊTE - Le parquet antiterroriste a ouvert une enquête de flagrance pour «tentatives d'assassinats aggravées en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroriste criminelle». Les motivations de l'auteur restent encore à déterminer. Il s'agit «visiblement» d'une «attaque à caractère terroriste», a déclaré le PREMIER MINISTRE BERNARD CAZENEUVE. «Un acte dont le caractère terroriste ne fait guère de doute», a renchéri le PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇOIS HOLLANDE.
.
Une perquisition a eu lieu vendredi après-midi dans le VIIIe arrondissement de PARIS rue de Ponthieu. L'immeuble visé abrite notamment un hôtel, un salon de coiffure et un restaurant, a constaté une journaliste de l'AFP. Un deuxième homme au comportement suspect avait été interpellé à proximité de l'attaque. Il a été mis hors de cause.
.
LES CIBLES - Il s'agit de militaires du 1er RÉGIMENT DE CHASSEURS PARACHUTISTES (1er RCP) de PAMIERS (ARIÈGE) qui font partie des 3.500 militaires de SENTINELLE déployés à PARIS pour sécuriser la capitale, en appui des policiers et gendarmes déployés dans le cadre du plan VIGIPIRATE. «Porter un uniforme, on le voit bien dans la propagande de ceux qui veulent nous attaquer, c'est être une cible», a rappelé le ministre de l'Intérieur BRUNO LE ROUX.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/FPkoJmMGn1peNsux4u9gyrg-Ske9-hpCKstBwgeQhR1y9F8vIjRcU4oYJ3MBBBiySDrLHVDN5sO2zJE8QlLIxzYvwrn6JjYrTHksNCgaCrej94K9KRoZVDvf12oUWgtnbHAD0ODMzbbdarwBRZLYHiV2z3EfnzysMrr4fMK1XOhwNZ9D1OjQM54Aew9G5Trg2U6cr58d0Nyri2Q5t2SE4WiawLwaolqYPG3vth7j6rIR2BtlJuZCVrxYdwRLWyobpOLtG9B7ZAtr8GNco-e8O4lwPWSPh6QmZ0Xyh6xlcDzWWN8m0z95kdUaUm8OPxD_Gm-bhXNvyZaqK2A6ss2_U2cSki4rFEakEudI4TTSPKgNfH-hmbSg8GCWS6es8X7Qjxlx-Eno8LZN838F0Gr0pNuZHF-MMVmYq-gCf3G3ZHSNAsm64Klw1Ax-HjYoPEftqfn6neJE3vKzaz6sI5MvL47Rz1xLjbWI2NVavS9xEfN4SDhFYHXRZEWsOTjydLQHRhd9Ei5KV9TnZXzABRvhugb1GDiwJpXTfh2PJoa9cpF0_6nf5YuWdwFlh89ciFkfYllH8mB2ZOYmgsV0KMIalBmgyjiry0TM=w300-h201-no
TERRORISME DANS LE THALYS RELIANT AMSTERDAM À PARIS 21 AOÛT 2015
22 AOÛT 2015 LA VOIX DU NORD
.
QUATRE PASSAGERS À BORD D’UN THALYS NEUTRALISENT UN TERRORISTE, INTERPELLÉ À ARRAS
.
Un homme a ouvert le feu vendredi peu avant 18 heures dans le THALYS reliant AMSTERDAM à PARIS. Lourdement armé, il s’apprêtait visiblement à commettre un carnage. Sans le sang-froid de quatre passagers, deux militaires et un étudiant américains ainsi qu’un touriste britannique, le bilan aurait pu être très lourd. L’individu a été interpellé en gare d’ARRAS. Le parquet antiterroriste de Paris s’est saisi de l’enquête.
.
Il est 18 heures quand retentissent dans la ville les sirènes des voitures des policiers de la brigade anticriminalité (BAC) qui convergent en trombe vers la gare d’ARRAS. Ils viennent interpeller à la descente du THALYS 9364, effectuant la liaison AMSTERDAM-PARIS, un homme suspecté d’être l’auteur de coups de feu dans la deuxième voiture.
.
SIGNAL D’ALARME DÉCLENCHÉ
.
Les faits interviennent vers 17 h 50 à hauteur d’OIGNIES, où le train s’immobilise une fois le signal d’alarme déclenché. L’alerte donnée, le train est dérouté vers la gare d’ARRAS, où l’homme est appréhendé puis placé en garde à vue. D’après les premiers éléments de l’enquête, il déclare être marocain ou d’origine marocaine, avoir 25 ou 26 ans et être monté en gare de BRUXELLES. Il ferait l’objet d’une fiche des services de renseignements, selon une source policière. Information non confirmée par le MINISTRE DE L’INTÉRIEUR, BERNARD CAZENEUVE, qui s’est déplacé à ARRAS.
.
Un homme a ouvert le feu vendredi peu avant 18 heures dans le THALYS reliant AMSTERDAM à PARIS. Lourdement armé, il s’apprêtait visiblement à commettre un carnage. Sans le sang-froid de quatre passagers, deux militaires et un étudiant américains ainsi qu’un touriste britannique, le bilan aurait pu être très lourd. L’individu a été interpellé en gare d’ARRAS. Le parquet antiterroriste de PARIS s’est saisi de l’enquête.
.
Il est 18 heures quand retentissent dans la ville les sirènes des voitures des policiers de la brigade anticriminalité (BAC) qui convergent en trombe vers la gare d’ARRAS. Ils viennent interpeller à la descente du THALYS 9364, effectuant la liaison Amsterdam-Paris, un homme suspecté d’être l’auteur de coups de feu dans la deuxième voiture.
.
UN CARNAGE ÉVITÉ
.
Deux militaires américains en civil à bord du train, SPENCER STONE et ALEK SKARLATOS, ont entendu dans les toilettes le bruit de la culasse d’une arme lourde en train d’être chargée. Ils sont intervenus pour maîtriser l’homme avant qu’il ne puisse faire un carnage. Son sac contenait une KALACHNIKOV, une arme blanche et des munitions (neuf chargeurs) selon le témoignage de passagers du train. Ils ont été aidés par un étudiant américain, ANTHONY SADLER, et un touriste britannique, CHRIS NORMAN, qui ont ensuite ligoté l’individu.

.
UN MILITAIRE BLESSÉ AU CUTTER, UN PASSAGER SE PREND UNE BALLE
.
SPENCER STONE, un des militaires, a dû être secouru par les équipes du SMUR et les pompiers. Blessé par un cutter, avec une plaie superficielle au cou et une fracture de la main, il a été transporté au CH d’ARRAS. Il va être transféré ce samedi à LILLE. Il sera sans doute examiné par un chirurgien pour une blessure à un doigt. Son pronostic vital n’est pas engagé.
.
Une autre personne a été blessée par une balle perdue tirée dans la bagarre. Le blessé, un franco-américain, a été héliporté par HÉLI 59 au CHR de LILLE . Son pronostic vital n’est pas engagé.
.
Le MINISTRE DE L’INTÉRIEUR, qui s’est rendu à l’hôpital d’ARRAS puis à la gare, a loué «la grande bravoure» de ces passagers à qui il a manifesté sa «gratitude» et son «admiration» pour avoir neutralisé le passager prêt à exercer «une violence barbare».
.
L’ACTEUR JEAN-HUGUES ANGLADE (SON TÉMOIGNAGE) PARMI LES PASSAGERS
.
BERNARD CAZENEUVE a rencontré l’acteur JEAN-HUGUES ANGLADE, passager du train, qui s’est légèrement blessé à la main en brisant une vitre pour tirer le signal d’alarme.
.
Le ministre a salué le travail des secours, qui ont mis en place une cellule médico-psychologique pour la prise en charge des passagers en état de choc.
.
Quelque 360 des 554 passagers du THALYS au départ d’AMSTERDAM ont été accueillis dans une salle ouverte par la ville à proximité de la gare. [...]
.
.
.
.
ATTENTAT DU SITE CLASSÉ SEVESO LYONDELLBASELL À BERRE-L’ÉTANG
15 JUILLET 2015 LIBÉRATION
.
La piste d’un incendie déclenché par une action intentionnelle prend de plus en plus d’épaisseur, concernant le site pétrochimique de BERRE-L'ÉTANG (BOUCHES-DU-RHÔNE). Selon des informations recueillies par Libération, les gendarmes ont retrouvé à proximité d’une des deux cuves d’essence ayant brûlé «un dispositif de mise à feu de type électrique». L’engin devait servir à générer une étincelle. Cet outillage est actuellement à l’analyse au sein de l’INSTITUT DE RECHERCHE CRIMINELLE DE LA GENDARMERIE NATIONALE (IRCGN). En outre, les enquêteurs se sont aperçu que le grillage entourant le site classé SEVESO avait été cisaillé à plusieurs endroits, sans qu’il ne soit possible pour le moment de déterminer si ces ouvertures sont récentes ou plus anciennes.
.
Dès mardi, le parquet d’AIX-EN-PROVENCE a ouvert une enquête pour «destruction par incendie». La piste d’une action humaine était déjà envisagée, les deux cuves incendiées étant distantes d’environ 500 mètres. Si aucun blessé n’est à déplorer, les flammes spectaculaires ont consumé des milliers de mètres cubes d’hydrocarbures, obligeant les pompiers à mobiliser cinquante véhicules. [...]
.
.
.
PROJET D'ATTENTAT CONTRE DEUX ÉGLISES, LE SACRÉ-CŒUR DE PARIS, UN TRAIN DE VOYAGEURS ET MEURTRE D'AURÉLIE CHATELAIN PAR SID AHMED GHLAM
8 JUIN 2015 LE FIGARO
.
QUI EST SID AHMED GHLAM ?
.
Ce jeune homme de 24 ans suivait des études d'informatique à PARIS. De nationalité algérienne, il est arrivé en FRANCE pour la première fois en 2001 avec sa mère, pour rejoindre son père installé à SAINT-DIZIER, dans la HAUTE-MARNE. Faute de papiers lui permettant de rester sur le sol français, il est reparti en 2003 en ALGÉRIE. Là-bas, il a obtenu son baccalauréat en 2010, avant de revenir en FRANCE la même année. Son arrivée à Paris remonte à 2011, pour des études d'informatique. Le cursus dure cinq années mais SID AHMED GHLAM partira au bout de deux ans. Brièvement retourné à SAINT-DIZIER, il est revenu dans la capitale à la fin de l'année 2014.
https://lh3.googleusercontent.com/aHY6B8WP9_GmL11BIR5ZXl2Vy90vzVBuimW1T9-Adwz40rmztKb_Eqyenxjl8TNgVfix6XA4JERMDYqMORBTTuCXlx4AmRVzLudGlQ67JD9ocOUg6lU8ZEXPuI8x9btL2AG0imviHrxdEvYVtTOkt6DCPQxCkDjtYqRJsEUIDhc26oWY9VWmlFw9hmd_PJPri_VOWzD6W6KH9tEt7UuRwIavz4W8M4sFhK7DV3xh2FdnT9Dw1xD8-k85Afvgm9mc9N6bJkit3RPVadwlcwyxHCf9edySaziunanCf_EiQA7FP141FCbWInCYAxQn-srR9IdZNwwHNooYhA_mC_SwDAgtl5QtzOtiljokFNNIVOUcGbqNt_TdtLoKbzOWvGN9iXPmrNGsp6DWWYhCfZvBizw0BWjNcfidW0vtPgE62SlLPGm1dcmhYfY2-BHr4RPUUkYmkS9XrfZuD6Dyu_x0-vLFcdKg_cK9ylh6YvMNi7KAA_4F7XeTgf_BVTCliJ9z2VdXR2ZvaI9QWNDSsYnI4Wb7IK0C_mgeIoC3aM4SY750Tb5dB8UQIWaB8WmnVee7btRL9b466ZfwI1xlUwisjBqaZzC_r3Ds=w300-h170-no
Connu pour «ses velléités de départ en SYRIE», le jeune homme faisait l'objet d'une fiche «S» pour «Sûreté de l'État» et était donc surveillé de façon discrète. Il avait été SIGNALÉ PAR SON FRÈRE, qui estimait qu'il «se
radicalisait». L'audition et le suivi téléphonique qui ont suivi n'ont pas entraîné d'action supplémentaire à son encontre.
https://lh3.googleusercontent.com/K1yOlzwfvhJBQyic47vdpWOejuj4OQyvRnnp-8N6e0CMCq241Y_vEbVDNHwQEY5gh3N9ClbyKJ2xuNCSB-5r_hzTse39IFogBFTHtPaVQalHyGXQI8aKipYyPWVrqxg9QAK0b4iERTkAOkLVfzy6s5KOUKH9a8Q1nhSPetuheAJeqqLYP2YQDt1sWd8KJ9ksvdn7QUBrMD9tQdE6WKXkpGCuT71_RSPbwhEMr4d8hh_Lg0_TROv6wuKAfVgp6zIxO8A-ENi3P6XNqeHlL_HgpJVY8TJCPjfOmkQA3Vl_5sKUPZ7DDA-qjLObEjiaX2NZfX9U5J55xW-zhfBxtdVRhJ3dPAIoF2MOuk4FuwUy1k23iel9wpd-p-mm_9chocRtUfB_lrqV-BiSoq-sT1vF9qdy9_sTrvNnBydTmjKIHpm_4QPMxtCkK4Yl7-NewgBugzTgYTXnkiIJ9Keuh9m-B2Ayn4CoMqrJvdBAn_XGNZvTinjVGBL7sdN98pOlknXzxDcUfLRElPL2H3cPdeuLnnxY2PyYD33TZTQfgBTUt-y1jXyxp_0BreKk0WAF1o0rxH0gw3cuHi5A5U5Ey4yVzOIyeV7c_pyQ=w631-h501-no
.
SID AHMED GHLAM PRÉPARAIT AUSSI UN ATTENTAT AU SACRÉ-CŒUR
25 JUIN 2015 LEJDD
.
Le suspect de l’attentat déjoué d’une église de VILLEJUIF, projetait de s’attaquer à la BASILIQUE DU SACRÉ-CŒUR à PARIS. Des plans révélés par les ordinateurs saisis chez SID AHMED GHLAM, selon une information du FIGARO.
.
La BASILIQUE DU SACRÉ-CŒUR, mais aussi UN TRAIN REMPLI DE VOYAGEURS, faisaient partie des cibles de SID AHMED GHLAM, selon LE FIGARO. Le jeune homme est déjà accusé d’avoir fomenté des attaques, finalement déjoués, contre une ou plusieurs églises de VILLEJUIF, en région parisienne. Les informations concernant les préparatifs des attentats, ont été découvertes dans la mémoire de deux ordinateurs de l’étudiant algérien, récupérés lors de la perquisition de son appartement.
.
«Ça prend du temps pour les tuer»
.
Dans ces ordinateurs, les enquêteurs sont également tombés sur des échanges épistolaires entre SID AHMED GHLAM, d’autres personnes et un mystérieux donneur d’ordre, peut-être retranché en SYRIE ou en IRAK. Preuve supplémentaire que le djihadiste n’a pas agi seul. LE FIGARO a pu se procurer des extraits de ces échanges.
https://lh3.googleusercontent.com/nnQDE0OUPUHkiIe_bzBJdQEtsi_xpAApPRyA-RQgZVjemG_X7BbKRncYAGmWmmyb0BtSoiLUJMtAelTxP-ntUAkvXT4pZfZy5R0DWY8A7fGpAWmg48-0HwErqt7KXPaJLwyzkuQ3vytBPitgDbSSUs-xs5PBbOVLWP5Jln3ItieKoJtrwI5nqmbu7p4M26qIRIX6jPhsNV65S_Y7GJfUKrTCZ15F5V022gCAXNyuF7MhbGH64wjripi1OoT187b0fFOpq66D6ELBPexsgCb1hxjXrDmCybWNCS-XHQKycwzwfJwfYizvYoPA44DsbFQ0SpxNNyyJzTyT8OUEmTBjKqyJmqgkc__zeOiFtbF0tOlTTr_pVksw1suACR0arxOee_56fnaZvSOLLfCTlUQH0c4diYjrUIMotHdqisPkeNQoL6T1fy8k5QpKo8dYAVp_zj9jclU-qIwRx90DwkIXDVnXUGMAd1uUh_vIvzdKZpNia-PaK_weQh1Q2fwvsGVyMeBzvuoOtqMjCY1f78BazW9oL8V7csDar5JAuqNJW_XqD9ie_-pGzFR1T78-Yj2LeEax8EmNn9Rb7bY2yp2zyzW5u8uBAuNU=w320-h155-no
(SOUHAIT D'AURÉLIE FILIPPETTI P.S. PRESQUE EXHAUSSÉ)
«Essaie de trouver une église avec du monde et aussi regarde pour que tu puisses repartir rapidement et facilement», demande par exemple le probable commanditaire de l’attentat à SID AHMED GHLAM. Un lieutenant intervient dans la conversation : «Pour l’église, j’ai cherché, et en Ile-de-France, c’est difficile pour repartir. […] Et l’église çà prend du temps pour les tuer» [...]
.
.
.
ATTENTAT UN HOMME DÉCAPITÉ DANS L'USINE DE LA SOCIÉTÉ AIR PRODUCTS CLASSÉE SEVESO À SAINT-QUENTIN-FALLAVIER, DANS L'ISÈRE
26 JUIN 2015 RTL
.
La FRANCE a de nouveau été la cible d'une attaque terroriste. Un homme «abjectement décapité», des drapeaux islamistes et une explosion : un attentat a été commis vendredi dans un site de gaz industriels en ISÈRE, près de LYON, moins de six mois après ceux de PARIS qui avaient fait 17 morts. L'attaque est survenue vers 10 heures dans une unité du groupe américain AIR PRODUCTS située dans une vaste zone logistique à SAINT-QUENTIN-FALLAVIER, entre LYON et BOURGOIN-JALLIEU, non loin de l'AÉROPORT SAINT-EXUPÉRY.
.
Une explosion dévastatrice évitée. Selon les premiers éléments, l'auteur de l'attentat est arrivé seul dans une voiture bénéficiant d'un agrément pour accéder au site, classé SEVESO et par conséquent protégé, et a foncé sur des bonbonnes des gaz, stockées en très grand nombre provoquant une explosion dont il réchappait. Il tentait alors de déclencher une autre explosion - qui aurait pu être bien plus dévastatrice (43 personnes se trouvaient sur le site)- quand deux pompiers sont intervenus, l'un d'eux parvenant à le maîtriser.
https://lh3.googleusercontent.com/QdtBR4iyfVxLaGnnTmbXeMXsTJbRfeYSyt7W-h6sZm7DuXnhOwNcdqufUbY2lIaham04WsawPBh4BGAiXlX09xf4Rfi_Gev9pIFnf6H62rU41XA0XgRkmzUpe26AYNYKN4OM_o2G7HMYKqIwDZWLiZDZAvcv1nl8rSokAo6_BKzT-NftP8wBOdAF6_0CUzS_GqWLad32sQdLfJRPsDEMYd1yt7sHSfD2xUtvW__uNOAcKTUyKCDH4YEzDRP42VMtpDgDVdgGUHozWqG-Urx_L3T-mSqkSWI1EZsf0rHt1g5EMjg11t_3qz7xuW2KZhXq81pCrVjkliYNyisL88Am_u94BAynWsRd4eMcfpjelGlndnt_xY6e-TF4HOhstRuMsZrtXYwzT8GH3SDnkfnDvgpZG8loNewUObhnDGVDp91NKEFgdxLDZJpi7v0HA78ZvKwruLxn2OQsKvKBjuRxJetszx6HuhmmvxKJ7egByIfoENzBEvtuxuWvo4Es6XqXfQGWPUD2nFEW_EYmPoJ51o0iBvpCUlkSRslDSGsoF8ZveF9wwxsjwkrqby2q-mdjBUh-hzlgegiYsTic_GKuRsI6H8imJZCV=w500-h370-no
Une mise en scène macabre. Les gendarmes dépêchés sur place découvraient un corps «abjectement décapité», puis une tête accrochée au grillage d'enceinte. La victime était directeur commercial au sein d'une entreprise de transport de la banlieue lyonnaise qui employait l'auteur présumé de l'attentat depuis le mois de mars. C'est la première fois qu'un homme est décapité en FRANCE lors d'un attentat, alors que cette pratique est fréquente dans les zones de SYRIE et d'IRAK aux mains du groupe ÉTAT ISLAMIQUE. À CHASSIEU, les employés du patron décapité sont sous le choc. Choqués par l'horreur du crime commis par le terroriste présumé, ils dressent le portrait d'un chef d'entreprise «conciliant». [...]
.
26 JUIN 2015 RTL
.
ATTENTAT ISÈRE LA FEMME DU SUSPECT «ON EST DES MUSULMANS NORMAUX QUI FAISONS LE RAMADAN»
YASSIN SALHI, suspect dans l'attentat survenu ce vendredi en ISÈRE, a été pris en compte par la DGSI l'année dernière après la rédaction de deux notes d'information des SERVICES D'INFORMATIONS GÉNÉRALES DU DÉPARTEMENT DU DOUBS en 2013 et en 2014. Dans ces documents, les policiers soulignaient l'action de YASSIN SAHLI et de deux de ses amis classés comme «musulmans durs» qui souhaitaient créer un institut musulman à BESANÇON.
.
La deuxième note, datée de mai 2014, faisait référence aux signes de radicalisation de SALHI après des signalements de son voisinage à BESANÇON. Les policiers soulignaient ses «absences régulières et pour des périodes longues estimées à 2 ou 3 mois sans qu'il soit possible de dire où il se rend». SALHI organisait, lorsqu'il était à BESANÇON, des réunions à son domicile dans le quartier sensible de la Planoise avec d'autres hommes parfois vêtus de treillis militaires et dont les conversations parfois menées sur le palier de l'appartement faisait référence au JIHAD et au MALI.
https://lh3.googleusercontent.com/aHY6B8WP9_GmL11BIR5ZXl2Vy90vzVBuimW1T9-Adwz40rmztKb_Eqyenxjl8TNgVfix6XA4JERMDYqMORBTTuCXlx4AmRVzLudGlQ67JD9ocOUg6lU8ZEXPuI8x9btL2AG0imviHrxdEvYVtTOkt6DCPQxCkDjtYqRJsEUIDhc26oWY9VWmlFw9hmd_PJPri_VOWzD6W6KH9tEt7UuRwIavz4W8M4sFhK7DV3xh2FdnT9Dw1xD8-k85Afvgm9mc9N6bJkit3RPVadwlcwyxHCf9edySaziunanCf_EiQA7FP141FCbWInCYAxQn-srR9IdZNwwHNooYhA_mC_SwDAgtl5QtzOtiljokFNNIVOUcGbqNt_TdtLoKbzOWvGN9iXPmrNGsp6DWWYhCfZvBizw0BWjNcfidW0vtPgE62SlLPGm1dcmhYfY2-BHr4RPUUkYmkS9XrfZuD6Dyu_x0-vLFcdKg_cK9ylh6YvMNi7KAA_4F7XeTgf_BVTCliJ9z2VdXR2ZvaI9QWNDSsYnI4Wb7IK0C_mgeIoC3aM4SY750Tb5dB8UQIWaB8WmnVee7btRL9b466ZfwI1xlUwisjBqaZzC_r3Ds=w300-h170-no
La note faisait aussi état d'un «brutal» changement de YASSIN SALHI qui avait perdu beaucoup de poids et s'était rasé la barbe. Cette note inquiétante a entraîné la prise en compte de SALHI par la DGSI. MAIS UN AN APRÈS CETTE ALERTE, SALHI NE FAISAIT PAS L'OBJET D'UNE VRAIE SURVEILLANCE RENFORCÉE.
.
.
.
.
HYPER CASHER VINCENNES, DAMMARTIN-EN-GOELE 9 JANVIER 2015
https://lh3.googleusercontent.com/aHY6B8WP9_GmL11BIR5ZXl2Vy90vzVBuimW1T9-Adwz40rmztKb_Eqyenxjl8TNgVfix6XA4JERMDYqMORBTTuCXlx4AmRVzLudGlQ67JD9ocOUg6lU8ZEXPuI8x9btL2AG0imviHrxdEvYVtTOkt6DCPQxCkDjtYqRJsEUIDhc26oWY9VWmlFw9hmd_PJPri_VOWzD6W6KH9tEt7UuRwIavz4W8M4sFhK7DV3xh2FdnT9Dw1xD8-k85Afvgm9mc9N6bJkit3RPVadwlcwyxHCf9edySaziunanCf_EiQA7FP141FCbWInCYAxQn-srR9IdZNwwHNooYhA_mC_SwDAgtl5QtzOtiljokFNNIVOUcGbqNt_TdtLoKbzOWvGN9iXPmrNGsp6DWWYhCfZvBizw0BWjNcfidW0vtPgE62SlLPGm1dcmhYfY2-BHr4RPUUkYmkS9XrfZuD6Dyu_x0-vLFcdKg_cK9ylh6YvMNi7KAA_4F7XeTgf_BVTCliJ9z2VdXR2ZvaI9QWNDSsYnI4Wb7IK0C_mgeIoC3aM4SY750Tb5dB8UQIWaB8WmnVee7btRL9b466ZfwI1xlUwisjBqaZzC_r3Ds=w300-h170-no
CHÉRIF et SAID KOUACHI, 32 et 34 ans, nés à PARIS et de nationalité française. CHÉRIF KOUACHI, jihadiste bien connu des services antiterroristes, avait été condamné en 2008 pour avoir participé à une filière d'envoi de combattants en IRAK.
.
.
.
.
ATTENTAT CHARLY HEBDO 7 JANVIER 2015
https://lh3.googleusercontent.com/JRBZn1BQJJ7Hy90j2PR0dz28oKrUdaMwVDkHEL7hoojWVCW1FlKCBqIfIjT3jqFGC7nGuhD6lUSzpXXW-MF5fwoOX47WNwCAIY6F3JWk9XJJbrsu5Q8qDEN9iCxXXJkDSTiiZTJiCTyg_kVoiY_xJkqufth2NGrJfW10AVYJXb0egXJ-IuhZf6L2rFpZVivELTdBnsA0xM26FfBBDA1SmeEOHvBYgOKsSIzHx8LJnE57lUTEQvtpjvbQjB53m6M05Gbo_xFZI8hsy_7cS4hKq00Y-2b2YDQSfni97H837ALB75VKpozmw4Pk7ssWBxJyDiu2t9_6_RR2zVXwa5x3ww73nsLSn7SBhxC25sQL4Yb3m9vqG7C3w4cG7w4SM7AJmztIHuDJ2TjCv-_pc7-xHYO1FjPHmxRi6gZ2AjfPRnsPqb-ju9hpCq7tPKNfykhQfnRFzYXv7yxlAzVXWZ1Q6s911Rq2kpjZauCaOlPoX12--sNdzDKuOxIrxJG7dnRkN8ainn2cZ53zulJ7PPPKWOFuWtnRIrLpYNeFK0Y_TLx74K9mUDNNH2DL23v3OWzpbrPClSrCA9MeZtQrQ5VuwHuwMIFkCyLa=w550-h273-no
LES VICTIMES : NOUVEL OBS
.
.
.
.

22/03/2017

NOS MINISTRES ET LEURS COSTUMES

NOS MINISTRES ET LEURS COSTUMES
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/sPAkgyPGjy0LBk6NMvfaHHONkhDNy5iKEkq0mMsLJYlUc7R-0CbsW53tWHFWG7TdMp194bWGn7PKpaUppciME0G3tY0fgyIMrKWBN8yjBmfT7dAdcpeedSqTaFmeEThUH2CCwoa1thHZ0adYdKq3zPR7dU7ubzLUSlEtHkz5aMeJglyn_nBPreLDANwTBm9AsGCA__udtYxhoLdRVkuX_5mwLgvUtbRg8w7epVPkSre8pDqbxvxEIL4kr6AfAhH0EjyDOdQu_O_4a6Dcz1Z_I_I1yIlNEo8HumAdJBL41A5kVwatM0a-qwfgHjyb3Os7Tqp7RNk7TsQE0Y8_Kjgz-Z78txfMPhhtpDADnLACpjpawlwIneu2n6xy6LKSfSywqEcM0by71EQQTUThen9EEXUHqMswpJ8AkX2MhVkSt3_EdnyCrBaMgoZvEoxaOToN7zXsIvGphsHqN9f5c3iz_0Bdy-MgoC5GcpT7r3Rn74sWRnYFW2Z83YbjoKWcX9pe625TkX24sQlCWOdJsl7tjJ3GKtJkx3jj0_SfiyowWgysJU5H8A9OYA-Z7d6iuG0G-wyJsailv4l25PXzjagxqSWX1-AXCwAgl8LWZEOSGrLTfY9XuD4v_L4f5MHugFWR9x1fyxZiHi87LMQ0TK-BkJiiVrcX1QBlFlZDOY9xT3s=s480-no
.
.
.
.
EMMANUEL MACRON ET SES COSTUMES
https://lh3.googleusercontent.com/EPGaBnjHRMiHdMIM4h7tSy-cj_WMihnMg2LAaqK3_sLoPDczaHTfQBdd5lcMCmetW9hJZ7-7xT-jOc_9yTqtCH4tLbg7dwXgWvGiA5L97ZbCICkRPElnogGSXqfI5-OTB2bZ2HLJzRawAvL6q8adaUDXP8a5LaGW-YAGqFBhaUdhONqxNVEe86aOD6byGHo1CyyMj_IvJKbIKIBqxuaFQAZ36TF7tlsbmE74uLZY6jmLFRZTv8lAoTkfZZMDr2vh7Xk9oFmFXiL69Ez4zu0RvcSMC4GG-rI9nqwWPnU4Zo5nM7cuRWPf9QjCx79uQKMIC8X5KK-55ROTyAeEUIae8i2PVlvRfGgilf467Jw8wtSfkrxEjeLEFUeb1t7Q0nptrOHR8EEyaRpj9NV6yISw2HZuTW5pXQLQVHCLKsYeHZG5bh1pCNv3uH_WcHo2dTxXsw-dxQWgiXGxoyrBe6HzrUZZ3Hq0B4hWqezqBvrHHMJMsPcRkI_u0r-WmPzqS8p9GyiVbnhNxtCvqEwJLpDR5JvW23QYqTMzeTvzEjT1xALP93--uYGjM25icLiNsN5Jw46okvQRa0mEPTvga3_A9CdOr5GU-KgWoVrWVQ59ZK80_y7BA3h19o-Sf4w23UdX-MNjz5BOgYY9KCGmPpSRAU1OBw1GUJhjD0M_-DRfRE8=w780-h390-no
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/o5nnEewF7D-Uzte9B0g2xdGpKrOnaeuFgBiY93whqJIICia60XrxYgPGRS1wXoqXhHX_IzWdW1NLzKkzn7UH12UThBK2ROW6WqC_r2jaQ7B6CNCcRJzYwtT9WHlDE2bVzFYNVcVTuT_Bw4zi4gAdxt0PwzQQ4oF4-xh8lVnVc6I6QinUocOo4scV2N5HjToty4sYaqfLogWIVxqpN0ILdU803PDcrMchxBCElW1yaI6aROiUIZz2JaVpMx-LVQmRbIlZ5Wwm-UneS5o9X3dLeGNneZTHQpUixNwR2439yvBvctf-d0xZ0Tvp6AZjAvJBf3QzcyrxolD-_ScwrD9QlaGTShEOMYk8a0OvqaRr9ovP-56BUa-SYDOWK4ujBh_Eh6TawX3D_5ZiDwF1VfF5BbtjLdEZfB7f8r6yNqxMAS3KyJr_7SssesWjv-Ogd3__VMNVKBv1RIHrjJyIjx7KkewW-79gX5gsx3u4tJ1LerWN2CyXTG1G5VkTFm82Cwpvetr-RGi-9pvpm3ntXsCI-dkmiHPjwbf2noL7HWYh_7WJeYkMGFJNnEAdZwq01fPiWvPGc9b8QVwpqdCKXpSQcTprIV2y5muQa6vj6LSl5yM4wF7KMGTGz2ztUmn-rPyYhHaadgFz6ePcQGhC24uFMzBvvi17AzqPjVptiaco8ns=w285-h273-no
.
LA JUSTICE VA ENQUÊTER SUR LES COSTUMES DE FRANÇOIS FILLON
16 MARS 2017 LE PARISIEN
.
L'affaire des costumes de FRANÇOIS FILLON fait désormais l'objet d'une enquête du PARQUET NATIONAL FINANCIER.
.
La justice s’empare de L’AFFAIRE DES COSTUMES DE FRANÇOIS FILLON. Selon nos informations, le PARQUET NATIONAL FINANCIER (PNF) vient d’accorder un réquisitoire supplétif contre X pour «trafic d’influence» aux trois juges d’instruction en charge du dossier de l’emploi fictif présumé de PENELOPE FILLON et des enfants du couple.
.
L’ENQUÊTE S’ÉLARGIT.
.
LE JOURNAL DU DIMANCHE du 12 mars avait révélé qu’un riche ami du candidat de la droite à l’élection présidentielle lui avait offert depuis 2012 pour près de 48 500 euros de vêtements provenant du très chic tailleur ARNYS. Essentiellement des costumes dont 35 000 euros auraient été réglés en espèces, puis 13 000 euros par chèque, les 9 et 10 février, soit 15 jours après les révélations du CANARD ENCHAÎNÉ sur l’«emploi» de PENELOPE FILLON.
.
Une «visite» judiciaire a eu lieu dès lundi dernier chez ARNYS à PARIS où des documents comptables ont été saisis par les policiers, selon nos informations. L’hebdomadaire MARIANNE sur son site INTERNET parle de «deux perquisitions». Les juges étaient à la recherche des factures de ces vêtements réglés par un mystérieux émissaire. «J’ai payé à la demande de FRANÇOIS FILLON, avait affirmé au JDD le signataire du chèque dont le nom circule avec insistance mais n’a pas été révélé. «Un ami m’a offert des costumes, et alors ?» avait répliqué FRANÇOIS FILLON dans le journal LES ÉCHOS dénonçant une «chasse à l’homme».
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/E048BR_Ag7ARuy4KIPceWFdhzeSkM81XfAygc5HBtJtI428CD4c5esDLqLjsL52feCAmiwDIsrQrSEQoqt6rOBwpeeoE88bRuqH1PO57SEhSgXFghFfjtDagQmELLLhzkepbf9blsiFI4zJZPgxpxRmJoSicB3cAUpI3REacSWpJ_2ZWw6AZwgiAna0Oou5JA0rUe9CwYiqwTQX8Gp92a_zNpEc2RP8OUNMoB4W8_jI3eLtINuaowdlg8SXbh_1-kOYTq-nSQw-XaHHtAjzl-GT0aHzm7L8GJaiTAZs0kbsniueuLBkcFFL5e1qPI5fRh9NKmxJLrdkrumacfpwD2guH_40Dko1KJONrD7yqrgciPdOgEq4FN8aReS37E2fB3ywxj5hdumS7wshxEywuPqOjURtH8BXqY-_8bfV75E2bi3aDY7pNBJcJRJELmqHGXp012ivGPP-6C-roEDpnBPZ4ffrkY36co5e_wkZIEjNLgu7t1R_h2TARXhrb6MUG1fLUgyEdy-5PCv5FApJAd8WWbt5mr4VDZyqcOaDKTs6vPOeDkZXyebUk8Vj2E92HIEpUjEMaCYeif0rYE84WJMQ5nsm9pGf60JqcLmF7sZGci1CUDhAt9qipTXYtaRj6FGJ76hDpo8rYd__BWrG3NZm8VjEQ7Pz4BnQrhmeDog4=w280-h257-no
.
COSTUMES «OFFERTS» À PIERRE MOSCOVICI AUSSI
22 MARS 2017 LA TRIBUNE
.
Une affaire à tiroirs... image à prendre au premier degré, puisque c'est lors de la perquisition chez ARNYS, le fameux fournisseur de costumes grand luxe de FRANÇOIS FILLON, que les enquêteurs sont tombés sur une facture qui mentionnait comme bénéficiaire l'ex-MINISTRE DE L’ÉCONOMIE ET DES FINANCES.
.
Entre amis, on se fait des cadeaux, c'est normal. L'amitié n'est pas une relation à sens unique. Mais telle n'est pas la conception de PIERRE MOSCOVICI, puisqu'il a d'abord nié toute contrepartie à ce cadeau fait par, dit-il, un «ami de quarante ans».
.
Selon LE CANARD ENCHAÎNÉ publié ce mercredi 22 mars, le commissaire européen français PIERRE MOSCOVICI s'est fait offrir des costumes de luxe par un ami chez le tailleur parisien
habillant FRANÇOIS FILLON.
.
TRAFIC D'INFLUENCE OU «CADEAU NORMAL»?
.
L'hebdomadaire satirique rappelle que les faits sont antérieurs à 2012, à une époque où les parlementaires n'avaient pas à déclarer de tels dons aux autorités. Néanmoins, n'y a-t-il pas un problème ici ? L'intéressé ne voit pas où, déclarant que cette affaire «ne (l')embarrasse pas».
.
Pourtant, c'est chez ce même tailleur de luxe du 7e arrondissement que l'avocat franco-libanais ROBERT BOURGI a récemment offert deux costumes à FRANÇOIS FILLON, des faits qui ont conduit le PARQUET NATIONAL FINANCIER (PNF) à accorder un réquisitoire supplétif contre X pour «trafic d'influence» dans l'enquête sur les emplois présumés fictifs dont aurait bénéficié la famille du candidat de la droite et du centre à la présidentielle.
.
CHANTRE DE LA MORALISATION DE LA VIE PUBLIQUE, HAMON VA-T-IL RÉAGIR ?
.
Interrogé au sujet de l'article du CANARD ENCHAÎNÉ lors d'un point de presse avec le candidat socialiste à l'élection présidentielle, BENOÎT HAMON, à la COMMISSION EUROPÉENNE, À BRUXELLES, PIERRE MOSCOVICI a affirmé de ne pas être gêné par ces informations.
.
«Ce n'est pas tout à fait le lieu pour parler de cette affaire, mais je ne suis pas du tout embarrassé par cela, dès lors que ce sont de vrais cadeaux par de vrais amis, dans un vrai cadre privé», a dit l'ancien MINISTRE.
.
BENOÎT HAMON n'a pas dû beaucoup apprécier, lui QUI A PUBLIÉ SON PATRIMOINE EN FÉVRIER et qui a inscrit à son programme 10 mesures phares pour «moraliser la vie publique», parmi lesquelles «la publication de l'identité des personnes dont les dons aux formations politiques dépassent 2.500 euros».
.
«CINQ CADEAUX» MAXIMUM «EN QUARANTE ANS»
.
Toujours est-il que, lors de ce point presse à BRUXELLES, à la question de savoir si ces dons étaient sans contrepartie, PIERRE MOSCOVICI a répondu : «Cela va de soi».
.
Dans LE CANARD ENCHAÎNÉ, PIERRE MOSCOVICI confirme s'être fait offrir des costumes par un «vrai ami», négociant en vins et fournisseur de l’ÉLISÉE et de MATIGNON (ET DU QUAI D'ORSAY PRÉCISE L'OBS).
.
«En quarante ans d'amitié, leur nombre se compte sur les doigts d'une main. Et surtout, il n'y a pas de relation d'intérêt entre nous», se défend-il.
.
Le commissaire européen ajoutait cependant : «Moi aussi, je lui ai fait de beaux cadeaux ! Rien à voir avec l'affaire FILLON !»
.
On ne connaît pas encore le prix de ces cadeaux-là, on connaît seulement pour l'instant le prix des deux costumes ARNYS reçus par FRANÇOIS FILLON : environ 13.000 euros, soit 6.500 euros pièce.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/Zxc0s-y-WHoaaOPnIa1M-IIhaC0wh9P3qvgGk5848MN2NosAN8aoWk7dutdrQEx_t9YXN0GLgUvdninEE4FOq8OWeVHIjOSZTswvKILtBfOlPXzYDuN3KbH79mnlvheG6atfkfBSN1x0F_H6iutGECQqUYedugDzaWFkajEnQY7382-TcE2gC2gmyGURd1Z3A2kHVmNGixIUmlBVoOpbawkxHJMPy3OQUxTOoq0x0usaWrSzUJoVWW-Wu64XlOvsZkra7Q1PJ5d5GjYv6Uje0p3fgLYiIM41suzqR8wCRGt5e82duvbJFr9V-W9HtokCIiWhheh3aKUmpZOdSTxsNnskf22VhkM-pQsHE-uIU3506ClwjPz9-fjMQIRO4x6M8LvTgMDIRvKgnlsqeqdUYQSX2gRPFKzFnAhMTKseUbdXQE_Ux2LWo0t2o2qyG8O_X3S7yYCa1sjjDUs6wgFFn_Xf6nN7hSQuItT7Qc8i_tUSPez5RiAdn2iZQHkMWTq1Rdxvr6PSP7rwVhnpM8bOOUYK5BtG0ua6By5TO3EoC-gPKvuvg1s8KxszJvWNjsSCrJJzsSYTA9MjYyUMIP7A1Nzv5NJi1oHlI62jHRpobrXFd6RNUUhzHEyiS3vz8BKA9L9pEi8oOtc-Aegv6oS4DKk4RssZiN002xFL0jgWqXA=w285-h239-no
QUAND FRANÇOIS BAYROU SE PAYAIT POUR 42 566 EUROS DE COSTUMES EN 2002
20 MARS 2017 VALEURS ACTUELLES
.
HYPOCRISIE. FRANÇOIS BAYROU, récent soutien d’EMMANUEL MACRON, se fait un plaisir d’attaquer FRANÇOIS FILLON et ses costumes offerts pour plus de 40 000 euros. En oubliant qu’en 2002, il tentait de faire passer en frais de campagne 42 566 euros de frais d’habillement.
.
Le JDD révélait il y a peu la garde-robe à 48 500 euros de FRANÇOIS FILLON, dont une partie payée par l’avocat ROBERT BOURGI. La classe médiatico-politique s’enflammait pour cette énième révélation sur le candidat de la droite à un mois du premier tour de l’élection présidentielle. Dans ses accusateurs, un en particulier : FRANÇOIS BAYROU. Pourtant, comme l’a fait remarqué ERIC CIOTTI dimanche 19 mars sur BFMTV, en 2002, lors de l’élection présidentielle, le nouveau soutien de MACRON a connu pire.
.
Le candidat centriste de l’époque tentait ainsi, comme le rappelle également LE POINT ce lundi 20 mars, de faire passer en «dépenses de campagne» – et donc en somme que le contribuable aurait dû payer - des frais d’habillements s’élevant à 42 566 euros. Le CONSEIL CONSTITUTIONNEL avait alors estimé que cette dépense était «manifestement excessive» et l'avait ramené à 5000 euros. FRANÇOIS BAYROU avait donc dû payer de sa poche, en 2002, 37 566 euros de frais d’habillement pour la campagne présidentielle.
.
.
.