Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/09/2017

ATTENTAT EN FRANCE ET AILLEURS

ATTENTATS EN FRANCE ET AILLEURS

..

https://lh3.googleusercontent.com/yO254WO8mLDSYxk1diH34NbFEZV9AcbzpS8jgguR8Xtx_-E7sSJkZnvTzhMU9FWOIpdCrpMJe5vB7yp43rPkLqSKZwMiYxWLOMbFjFnEdd0qJnJ77acaRXEaKZW2ezgNvOiQ-oGcmY90Fpoc2Imt6i7gY1O_puaNwKlvkFxEzjcZyY5Ca3na7CKGKh5yUCkZ7YPFze61jgPZhENCmD_G0MYzwq6U8IzZAGu_F5JgTRlhx--n2-WBWDb6h2Zg1Wt7bYm-CTMZx246H3fwQCWeBpLI7S81QhAX2-RSe22Mzm9o6zLHB86u2jmt4nJnPPOYnDJHbkDEeo72FSQKfptW7nQkgNiZd2cjQQj_iMTF-TKs_XFLHC1Li4V2W6ts0lGW1FwhQDqU34xbGwtjf8_b6_OpISyiEUjPwy3nl3cLHra9jCKrJPdp8Sxfbb5hEvgSSTVKF52bTP2v3gPmyAIFSvo4jCOzvmSYsK-6e0Yyu4dSpOplseskctcB64v5Bh-ZxGAPSmXgYhhsjR3pIKyoK7GxrziWKb-e0dqGdrB9mM9I4fcy-oe8tXiCifgaPRPauqG0UD5sFdbN5TAHb4NujQVggUrg2N28uY_K6DgUCunGBfG5rGMCzuKvL5HTQyFCHaR3GxM_LaoU4m5sBzt5GRiE7tDoAJEdEnzTz7ENwp0=w310-h163-no
.
LISTE DES ATTENTATS DEPUIS 2015
.
LES ATTENTATS TERRORISTES SE MULTIPLIENT EN EUROPE DEPUIS 2015
* Le 15 SEPTEMBRE 20017 ATTENTAT DE LONDRES RT 29 BLESSÉS
* Le 25 AOÛT 2017 ATTENTAT BRUXELLES
NICE MATIN
* Le 19 AOÛT 2017 RUSSIE : UN HOMME ABATTU PAR LA POLICE APRÈS AVOIR POIGNARDÉ 8 PERSONNES 
* Le 19 AOÛT 2017 ATTENTAT À TURKU EN FINLANDE 2 MORTS 8 BLESSÉS
* Le 16/17/18 AOÛT 2017 ATTENTATS ESPAGNE BARCELONE 13 MORTS 110 BLESSÉS
* Le 9 Août 2017 ATTENTAT LEVALLOIS-PERRET 6 BLESSÉS
* Le 19 Juin 2017 ATTENTAT CHAMPS-ÉLYSÉES 
* Le 7 Juin 2017 ATTENTAT THÉHÉRAN EN IRAN 17 MORTS 20MINUTES
* Le 3 Juin 2017 ATTENTAT DE LONDRES 8 MORTS 48 BLESSÉS
* Le 26 Mai 2017 ATTENTAT ÉGYPTE CHRÉTIENS COPTES QUI SE RENDAIENT EN PÈLERINAGE 35 MORTS DONT 10 ENFANTS 25 BLESSÉS CHRISTIANOPHOBIE.FR
* Le 22 Mai 2017 ATTENTAT MANCHESTER GRANDE-BRETAGNE 22 MORTS 75 BLESSÉS MARIANNE
* Le 11 Avril 2017 ATTENTAT ALLEMAGNE ÉQUIPE DE FOOTBALL DU BORUSSIA À DORTMUND
* Le 9 Avril 2017 ATTENTAT ÉGLISE COPTE ORTHODOXE MAR GIRGIS (SAINT-GEORGES) de TANTA (ÉGYPTE)
* Le 9 Avril 2017 ATTENTAT CATHÉDRALE SAINT-MARC D’ALEXANDRIE (ÉGYPTE)
* Le 7 Avril 2017 ATTENTAT DE STOCKHOLM
* Le 4 Avril 2017ATTENTAT DU MÉTRO DE SAINT PETERSBOURG
* Le 23 Mars 2017 TENTATIVE D'ATTENTAT À ANVERS (BELGIQUE)
* Le 22 Mars 2017 ATTENTAT À LONDRES
* Le 18 Mars 2017 ATTENTAT À ORLY
* Le 3 Février 2017 ATTENTAT MUSÉE DU LOUVRE PARIS
* Le 19 décembre 2016 ATTENTAT MARCHÉ DE NOËL DE BERLIN ALLEMAGNE 12 morts 48 blessés
* Le 14 juillet, l’ATTENTAT DE NICE, dans lequel 84 personnes ont perdu la vie, et près de 200 autres ont été blessés.
* Le 19 juillet, l’
ATTENTAT DE WÜRZBURG, en ALLEMAGNE, dans lequel 20 personnes ont été blessés grièvement à la hache par un mineur Afghan.
* Le 19 juillet, le
CRIME DANS LES HAUTES ALPES, en FRANCE, dans lequel une * femme et ses trois enfants ont été grièvement poignardés au couteau par un «déséquilibré» qui jugeait sa tenue trop courte.
* Le 22 juillet, l’
ATTENTAT DE MUNICH, en ALLEMAGNE, dans lequel un germano-iranien a ouvert le feu dans un centre commercial.
* Le 24 juillet, l’
ATTENTAT DE REUTLINGEN, en ALLEMAGNE, dans lequel un réfugié syrien a massacré une femme à la machette et blessé grièvement deux autres personnes.
* Le 24 juillet, l’
ATTENTAT RATÉ DE ANSBACH en ALLEMAGNE, dans lequel un autre réfugié syrien a tenté de se faire exploser dans un bar. N’ayant pas eu le droit d’entrer, il s’est fait sauter à l’entrée, blessant 15 personnes.
* Le 26 juillet, l’
ATTENTAT DE SAINT-ETIENNE-DU-ROUVRAY, dans lequel un prêtre a été sauvagement égorgé par un «déséqulibré».
* DOUBLE ASSASSINAT D'UN COUPLE DE POLICIERS chez eux à MAGNANVILLE (78) par LAROSSI ABBALLA revendiqué par DAESH
* Les ATTENTATS TERRORISTES SEXUELS EN ALLEMAGNE du 31 Décembre 2015 1215 plaintes
* Le 13 Novembre 2015, l'ATTENTAT DE PARIS BATACLAN, 132 morts, 415 blessés
* Le 21 août 2015 ATTENTAT RATÉ DANS LE THALYS RELIANT AMSTERDAM À PARIS. L'assaillant, un jeune Marocain, est interpellé. 
* Le 15 juillet 2015 ATTENTAT DU SITE CLASSÉ SEVESO LYONDELLBASELL À BERRE-L’ÉTANG le patron décapité par YASSIN SALHI
* Le 19 avr 2015 SID AHMED GHLAM, ÉTUDIANT ALGÉRIEN EN INFORMATIQUE, EST ARRÊTÉ À PARIS, SOUPÇONNÉ D'AVOIR TUÉ UNE FEMME et préparé un attentat imminent contre une église de VILLEJUIF dans la banlieue sud de PARIS
* Le 7-9 jan 2015 Les frères CHÉRIF et SAÏD KOUACHI tuent 12 personnes le 7 janvier au siège de l'hebdomadaire satirique français CHARLIE HEBDO À PARIS.
* Le 8 janvier 2015 AMEDY COULIBALY tue une policière et blesse un agent municipal à MONTROUGE, au sud de PARIS. Le 9 janvier, il prend en otages les clients et employés d'un SUPERMARCHÉ CASHER DE PARIS et tue quatre d'entre eux, tous juifs
.
.
.
ATTENTATS 2017
https://lh3.googleusercontent.com/sEH8k5LL-qPdg-ZaCWYlbdNajluMAbPua7blOIMjZGKs54Eb89TM9t_vgHguie_qPPlhKgoxnraFhkwN88NjPspT_6Tw_D2lH7pNHKQ_9PG7T18lCxGWZa5zGqNyEW59BqA9K01mfZ245bdd9RJdaF2WCeWcGgbRdoQHrOJp1aFc_m8hBJe49M0eg5vGym4CXwUIduO_Js6JVM2n9QvO3m_CmFemX3vp9YK4ZdslrPupTicynsR5A7svQkqRJ7I0RlOTogprg53wNl-9uqOOrSVHD5n6i0IfQmGuf_DaSgcFPGdVOM7K65B_ei-FncWZqrMG22ybH3l8lQs2bQfct7do7y5WkCWKFiTJ1gZrMF9kNNzRvJhhIJcYxt9vlWPga4jzFjWpivGamGwaB_zsV86wkxN0G-0J3tdd-UjLK_NJDa-HxMUqQs4-oAnqTDDfDYvmKg0Lx9cTQGAhj6NpF5IJ3IRalxf6nCgamVIMwFA98Lvxn_vhwPBsqA2geaUIF1DgRhHMztTrUyzMI7DF0caEcg7KIw_8qYAvQKWdk4pNGF321ty53FUf5gXtI9shI1WEZvhAFXFNvmtcO17xMLqrGMgY3x0ElNkBd-oknE1h4zILji4hBGM52s7kiNZCntHJxAl-Cf6gr1sZaasMgE6Bbpswc0GgpXbnmAm4Wyg=w640-h480-no
 
.
.
.
15 SEPTEMBRE 2017
.
LONDRES ATTENTAT DANS LE MÉTRO REVENDIQUÉ PAR L’ÉTAT ISLAMIQUE 29 BLESSÉS
15 SEPTEMBRE 2017 RT /
.
Le 15 septembre, une explosion a retenti dans la station PARSONS GREEN du métro londonien, créant la panique. 29 personnes ont été blessées par cet attentat, revendiqué par DAESH.
.
La police de LONDRES a fait savoir le 15 septembre qu'une explosion avait eu lieu dans la station de métro PARSONS GREEN, dans le centre-ville de la capitale britannique. Les secours ont déclaré que 29 personnes avaient été hospitalisées, selon un dernier bilan. Aucune d'entre elles ne souffre de blessures graves et leurs jours ne sont pas en danger.
.
«L'engin explosif [employé] était destiné à faire d'énormes dégâts», a déclaré le PREMIER MINISTRE BRITANNIQUE, THERESA MAY, dans un message télévisé, à l'issue d'une réunion d'urgence de sécurité de son cabinet dans l'après-midi.
.
ACTE TERRORISTE REVENDIQUÉ PAR DAESH
.
L'incident a été considéré comme «un acte terroriste», a déclaré à la mi-journée NEIL BASU, un responsable de l'anti-terrorisme de la ville dans un communiqué. Le gouvernement a convoqué une réunion d'urgence.
.
https://lh3.googleusercontent.com/EAfqqnp0jl74lfXbYf-0uG7tE6AyuEQn4HLS92fQnbCt1MF0y-koT9Jrp-O3D2YlDDtNhdpJDg-OvN0z2les809jzNH5KUkzfaW_kMiDl42H2IeF-vXBBX-pXmwT6e727sOD53-Sa9EpiQrwcSPDUFKnJsff74sp5VxllqO69NO6BgpnJXjAPiwu07WbRcG7LeaJdfU6K_3pYeDkeDc7KYKbJPL9kChBgkQqhaCSaZXo9KUZRX2pa0XYfB3AL31jy2IgefLRVxUOOPr_XAEJ7J9l0DPVS8wecSB5H3ZdxMX82mAb84ib5Hb2n03plIS0YzRhfGqAet1wNCH3mXJgQUQ80xCi727eYeWvP8BwwAj5-9drNq6C22lDaHWZ1l_VbvEJW3JTYAM_o6zoskE_dseyqzHU65xz88TjvUOeTkNr4t8j61DFQWZ1mj3o3fOos8xYFhCXFA2ql9C0MC-nuBTzoVBcDV7KeFZpCTfsNT69_j16-o5AgI-vfueQXpZdQtDbJW75BUUu6dQDoHUk5NT6qYLX1tzSUV8tON6W021pqhfXEGyCUB0l7cLRUnQL0JTjx3pwUUlyxec6HEg9LDVoaZmGpmFPOVnKR8PafWwI5oqiPA_S1Ba9MKO39Grrq0wY6iBbXUA-DAPthFmD4GsOdkoefvFTkICn=w300-h179-no
LES SUSPECTS SONT DES RÉFUGIÉS IRAKIENS ET SYRIENS
.
Le premier suspect de l’attentat de vendredi dernier dans le métro de LONDRES, âgé de 18 ans et dont on ignore le nom, était un réfugié irakien débarqué au ROYAUME-UNI il y a quelques années, a fait savoir THE TELEGRAPH.
.
Le deuxième suspect, YAHYAH FARROUKH, agé de 21 ans, SERAIT ARRIVÉ DE DAMAS, en SYRIE, selon les informations trouvées sur sa page FACEBOOK.
.
Les deux individus ont été accueillis à LONDRES par la famille de PENNY et RON JONES. Le couple est connu pour ses actions de charité auprès de centaines de réfugiés, et ce, depuis les années 1970. En 2009, ELIZABETH II leur a même décerné l’ORDRE DE L’EMPIRE BRITANNIQUE.
.
.
.
25 AOUT 2017
.
ATTENTAT DE BRUXELLES
27 AOUT 2017 NICE MATIN / LE FIGARO / 7SUR7.BE /
.
L’ÉTAT ISLAMIQUE REVENDIQUE L'ATTAQUE AU COUTEAU CONTRE DES MILITAIRES À BRUXELLES
.
Un homme a agressé au couteau des soldats en plein cœur de BRUXELLES, en BELGIQUE, vendredi 25 août dans la soirée. L'agresseur a été tué. L'attaque a été revendiquée par le groupe jihadiste ETAT ISLAMIQUE.
.
Un Belge s'est précipité sur des militaires en criant «deux fois Allah Akbar» (Dieu est le plus grand en arabe), vendredi vers 20h, sur un boulevard en plein centre de la capitale belge, à proximité de la Grand Place, a affirmé la porte-parole du parquet fédéral belge.
.
Un soldat a été «légèrement blessé». L'assaillant, qui était âgé d'une trentaine d'années selon plusieurs médias belges, «est décédé», a assuré la porte-parole du parquet fédéral belge.
.
https://lh3.googleusercontent.com/ofhdm269vaPowm-64qJ2q7aGsaxMzx1_Btz3Mhh6uhEH1Uav2oM7JYIhuutaJLyHtOGDhLqtvMb9MTx2EtCwABvD1x_AJefJPwUfgz5MxMzqbAer8hX9Kzc6igWVGO8Amj_9-Acl8hS_xfalMxvGHcPZ20ewpkt0g8u32hopgQGOkeNLNWiiR1woKIUe7EOI2-7WBKbCPuOZRHXxzV-I-ssObMrI1SKVWSCikVccY66OJhDzyXgY_TnwvcqrIgbbN9Ia48l3gASK-F4dU0XN12Gf7v6nI6VfaVdRA0oNyRrc2S9Mu3ldXsioqM8HhBWAQJ13UtQN8pigH9sld_r8XxJBVgtHBujKPCNwTHgOzcfHOsxbk0gxFTOmh1_lfFKobanxEr2P6aaWskSYz2NwK6nnj9cvbABMxC_4FAeXch_M6g3EDxAOroeFXqtOUxWeihmFcXhBoB4TzYldlpbKf8o562rl_aeAJXS5rZmd35Skf6Imemr0BFdwOc2LGeS2nw8Mzv3g9ZA-p-Jp1uKj8MiDxa1wGP3pbC5Tz5nLC6OBMcH29fvN1M5PD_Ij2R7RhtbwnwviCa3llFE_kd4vV8N_UmVWD5Iij5IvY4Gbint_6_moa5sxjb_UjG36pAh_AgrYNamu9hU29RxjBP7PVCQN9XfR-cp_5n0tZSgTS_fSigU=w265-h260-no
HAASHI AYAANIE, celui qui a agressé des militaires au cri de «Allah Akbar», est de nationalité belge, d’origine somalienne. Il est arrivé en BELGIQUE en 2004 et a obtenu la nationalité belge en 2015. Il n’était pas connu pour des faits de terrorisme, mais bien pour un fait de coups et blessures en février 2017 ainsi que pour vandalisme, note encore le parquet.
.
.
.
 
 
https://lh3.googleusercontent.com/ftEGz4GPANxZXGxDiNzUk4NGat6JyK58_mcgwqhdJcPdR2o8QS-eQ0u6FwmTXpd6lFH9-UASjj22qyDutmEZ6jMXK7WwKm84_YVi5kyamqEMYITSMs_q7wJpyZv23SwanDIOYy_fWellVC8kgvzJUCz1muBRlYUZYV154xN7xkT3DRsgr6ilWy_1s74QYE7Psg4mGrDOsC8uuD0xxSP8ATuZfFAJlyUfKMXpzU3qdP-AELiHMqDKLNddGugXzdDtLA0-zw6xkA8B_qHi1zCITgQ_L6YFjYf5lqj4Rxput4WZjimrTbL40FHYOYvSeI4msc3ye-9Fez6iyCuzWYXzojLvT9zzl-PHryV4bB85jm0e_aYiL9S0pgtnS-mPpyvF3bdjOeLizqkF4xgOM8EpNup_FMUzSRUCrUHpPAANRhHd-se-oy0xChrvTKVs_FQWzb3F12-ifMefhRWYnXe0lDh7XYd5IizAtn2JhJ7Veeab9O2HAG2wAdc-lh0Kj6OrMqaWruleF6nuAfDfNFLHqdcozdGHTcPNfxFGQmISvUn7RgUk4xnNpogljFkrz0k5_Ag7r_DKRKR9JtKEcDF_rmBdwmKouo9WECL21yNLzXvST4Qy-lFAjsSBaLDgY28amQxuy8ylkHGVKKb3kXhWVWghcP1WPNN15X5aA-k2LVZ84Lo=w84-h57-noRUSSIE : UN HOMME ABATTU PAR LA POLICE APRÈS AVOIR POIGNARDÉ 8 PERSONNES, L’ÉTAT ISLAMIQUE REVENDIQUE L’ATTAQUE
.
7 BLESSÉS
19 AOÛT 2017 LE MONDE /
.
L’assaillant «a attaqué des passants» en pleine rue à SOURGOUT, en SIBÉRIE. L’organisation ETAT ISLAMIQUE (EI) a revendiqué l’attaque dans un message sur son organe de propagande.
.
Un homme armé d’un couteau a été abattu par la police, samedi 19 août, après avoir poignardé sept personnes en pleine rue à SOURGOUT, en SIBÉRIE occidentale. L’organisation ÉTAT ISLAMIQUE (EI) a revendiqué peu après l’attaque, dans un message diffusé par son agence de propagande AAMAQ. «L’assaillant dans la ville de SOURGOUT en RUSSIE est un soldat de l’EI», a précisé l’organisation djihadiste dans le communiqué.
.
Le drame est survenu peu après 11 heures dans le centre de cette ville pétrolière et gazière de 330 000 habitants située à 2 100 kilomètres à l’est de MOSCOU, a fait savoir le comité d’enquête russe, organe chargé des principales investigations criminelles. Une enquête judiciaire pour «tentative d’homicide» et non pour «terrorisme» a été ouverte, sous le contrôle direct du DIRECTEUR DU COMITÉ D’ENQUÊTE RUSSE, ALEXANDRE BASTRIKINE, a annoncé dans un communiqué cet organe.
.
L’assaillant a tenté de «résister» aux policiers avant d’être abattu, selon un communiqué des forces de l’ordre. Le comité d’enquête de la ville affirme également que l’homme, né en 1994, portait une fausse ceinture d’explosifs. La police dit examiner les éventuels antécédents psychiatriques de l’agresseur.
.
Des images diffusées par des sites d’information et chaînes de télévision russes montraient le corps de l’attaquant sous un drap blanc, un chien policier inspectant le cadavre. D’autres images montraient un blessé effondré sur un banc dans une flaque de sang.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/xNiAUycl2iZDQlEAcPq0eiAWIXWLLykeo8x7Wf82AVA5F900FVohHXKYd3-T4aiJnFatAprDugfhP6hHvB1fW8acAoH5G-AcgAHcMnqMULExaoDQ1_bK2-mY2GqLDyMUkG5MRumLGwvfMoM4rLhKlWYDXQVJQd4eAQLrdtoIOkSuuUf2r6mCVA7FANAeUyMr2Ola2VoIm2lmPgneaCJIbms6I8WS3iKj_5oQpgXXVe0Ns2ukDazC-edMT4YemuoHrNkvpIp2wFnbeCnBO8aelQQd59RY14-P0MFZzROlP76Pc0lSXYQjp99S5JnT72dWPhqga_kdXfS_qo0wgcsvb-9uOM4rR4wFq2I3vSQQ9qTXL-KPRz5mJKKKOVqrJtOwOn96sPiPLU15ffMCH0UFdyKuvYbetub3sKvCjguJjipktZgiEnIaoV8gCnmcTXCXcJjIdb9m4w4bltml2kuTbHx34MoDYi2VvmtUwi6X6pdFpvoTYyLlsp2QeDQMDURgtZVbKvYa4NPPi89_VrJalQL8qedb-dTAY0gVdS046cuOfjDAEI4TO9pR-oHRpkf6GCNifRhJ38ol3mGLEbCSsw_4s9GpBM17wVOYxGlNpNRgJ0Sp5KNYB-YsnlE1X4t39tK7hulDXKQJq8q0L1DpVXUapywUhkyKG7UW9mfeTcYSbiI=w84-h57-no18 AOUT 2017
.
ATTENTAT À TURKU EN FINLANDE
.
2 MORTS 8 BLESSÉS
ATTAQUE AU COUTEAU EN FINLANDE: LA POLICE OUVRE UNE ENQUÊTE POUR ACTE DE TERRORISME
.
19 AOUT 2017 LE FIGARO /
.
https://lh3.googleusercontent.com/ZLAWhDpO6VgDZeMzAbo9K5IZxfox5IAp0jSfEN6PluVqkSZPwIEFe8iAGTSO2RTL1iggm5S6Try_lBgL-SvUHvuvPH2xAf8pQLfhuZ-1OAPtyD8b_QIsYI-ELUVlbHkaU41eWuduy3LYrgDtGSWi9pj1o_H9b0FK-ZnwGH54ZgySNFkaq9rHhmI6MHjx6MDzv5MHiOTpBoP3k4-IfRig1DprilR8mTakyQwOIeF1-cH1MxIB9smmSUNls0l8qFu5x7mo_Wh-jJEmCef0HsfC2FGS0kSeZLsbirVwIiV_373V7JoN1z2zMtSKvzalUUaIiDP_7Q0mqtY-NAyc0W9qxacTnd-uxFMW1t__5OXMBec5PNo2LoOM2OgPKqqtwnp6D6kPTdI4B4NfgfMWwzVQrhQAuWoNf1A2CJ6s-0x_vgqDiJVKrwRLIJBLqnY5wEsYJvq_yiWrAmtvQ1HeFvEQ3n1B5cQBKsi-lAAhrDxIL6-XH5Z8H38mr5Epz-kEFGDt35g5Etnc_DUR3YqpaKBR30Ee9dl9WNBstcS17Y5bOGJFJ4bs2I8_axXNIfIzbHg3rW3bdZPFjwAwtwgANTuQXLau4Vn5SapxW6wQIPNBSc98N1qge9PW7ifsuz4g4ThDtjcqTkh7PBbB5DpUdMKeNduvKLUbD3CFQxh6njH16OS2tdQ=w285-h214-no
La police finlandaise a annoncé samedi qu'elle traitait comme un acte terroriste l'attaque au couteau commise la veille à TURKU, dans le sud-ouest du pays, où deux personnes ont été tuées et huit autres blessées.
.
«L'attaque a d'abord été qualifiée de meurtre, mais pendant la nuit, nous avons reçu des informations supplémentaires qui indiquent que les infractions pénales sont maintenant des meurtres terroristes», a déclaré la police dans un communiqué.
.
L'agresseur présumé, blessé et interpellé par la police, est un Marocain âgé de dix-huit ans.
 
Six suspects en détention
.
.
.
.
ATTENTAT DU 9 AOÛT 2017 À LEVALLOIS-PERRET
9 AOÛT 2017 20MINUTES /
.
LEVALLOIS-PERRET : UN VÉHICULE FONCE SUR DES MILITAIRES, SIX SOLDATS BLESSÉS DONT TROIS GRIÈVEMENT
.
Des militaires de l’OPÉRATION SENTINELLE ont été renversés ce mercredi matin vers 8h par un véhicule à LEVALLOIS-PERRET dans les HAUTS-DE-SEINE, a indiqué la PRÉFECTURE DE POLICE DE PARIS à 20 MINUTES. Six d’entre eux ont été blessés, dont trois grièvement. Ils ont été transportés à l’HÔPITAL MILITAIRE DE PERCY à CLAMART, dans les HAUTS-DE-SEINE. Leur pronostic vital n’est pas engagé.
.
9 AOUT 2017 LE PARISIEN /
.
https://lh3.googleusercontent.com/Th_p7n-woc__lDqsvyXLIrhtz0r4Rgys6OlulK5n3UOATaJOUV0QyhhZH28jUW1JUyR6Be4Sbj40QIJsb4D2uAoYsICnsX2lEGXo9QlV1KKbauPiflq51Or2WbAX55XmVmpFWIsa4Ai6xj0ldQivkRdtRiecP7b8ATQ_UBIlQjo7u8FvVwEXL_J4t4EQoA3ypWFmsbed_umgR3QIk4ut1JV0P3XC8yYEu8psp7VQYuXIRo6UBf_IPNixmPQmGW_xr_uArBdn9iEK8Qi7D3H7FO3Z_HoyCgqJH7cxf4W7VxBslgZx7-A8GwLGaZDJBj9KZPg9Kg2KU08CY-Q9UnYPQ6SD8dN-kZrtqR7W8mq2dq6uK0Sf_urYlDxe7EEvTyIKJgmiZJafL6xPb7G3AmBwLgvl1tRyvIWLY-0MgMVZErR3PIcG4GvyKiQp0CnXTi49MvFqQo3B9yUXQDisWeit4ZHPOi1JLpw4oxnwLhAxfWYzAzD3JQEV327kkWflWwYBmDHpof_UoAwu2q3DcqQeMWcU9kQAN8_jpylHIiPHyMquNFctguue-Wl1HMtp2APP0p8idkj4T2n84Z6rwrS0QcrDCaKtgmvZG5KDqLkzc-AjceAYiq_in4cXRu-_v4zqHYbJhCuKeNTW-f2_vEyABLaf3dhAXw2cGFk8p0Ww1cQM5kk=w211-h285-no
CET ALGÉRIEN DE 37 ANS A ÉTÉ ARRÊTÉ MERCREDI APRÈS-MIDI DANS LE PAS-DE-CALAIS.
 
Il est l'homme qu'ont traqué 300 policiers mercredi. HAMOU BENLATRÈCHE est le principal suspect dans l'attaque des militaires renversés dans la matinée à LEVALLOIS-PERRET (HAUTS-DE-SEINE). Là où peu avant 8h, une voiture-bélier a foncé dans le groupe de soldats, déployés dans le cadre de l'OPÉRATION SENTINELLE, en blessant six dont trois grièvement. L’œuvre d'une BMW qui prend la fuite immédiatement après l'attaque et qui sera interceptée quelques heures plus tard sur l'A16 dans le PAS-DE-CALAIS.
.
Pour l'instant, les enquêteurs travaillent encore à déterminer les motivations du conducteur. Selon nos informations, il n'était pas connu des services de renseignements pour sa radicalisation. Cet homme de 37 ans, de nationalité algérienne, portant une épaisse barbe noire et atteint d'un strabisme, habite BEZONS (VAL-D'OISE), dans un secteur limitrophe de Sartrouville (Yvelines), une commune qui abrite une communauté salafiste. Après les ATTENTATS DE PARIS, des perquisitions administratives y avaient été menées. Dans le quartier de BEZONS où les forces de l'ordre menaient hier soir une perquisition, les riverains ne le connaissaient pas. «BENLATRÈCHE n'était pas fiché S. Son dossier dans les archives de la police est fort de quelques antécédents judiciaires de petite délinquance, évoque une source proche de l'affaire. Il est notamment connu pour infraction à la loi sur les étrangers»
.
L'homme a été hospitalisé. Lors de l'intervention «musclée» de la BRI sur l'autoroute A16, l'homme de 37 ans a été atteint de cinq balles alors qu'il tentait de fuir. Son pronostic vital n'est pas engagé.
.
.
.
.
ATTENTAT CHAMPS-ÉLYSÉES DU 19 JUIN 2017
20 JUIN 2017 BOURSIER.COM /
.
https://lh3.googleusercontent.com/x-Ycz4Yx8UWwKaSew2THB8ynvTh0DkLrhapieqDzbn-o1VW9AFBu3p1614WLjEDG2Os9p4mAeLhw2bk2Bvg-_V4fSwxumXKl3tms1ZgEkh9I2EHX1dYW7jTl90HtyaZM1JzD-PAzq2IXHbrNpRnZIJ1NIMFR_vRI3qvll6rw54bmjwF_lSh8Cx-AoOijGzfcC8LLbIg9UefRynv4PUQ6AXrFprZ7YhsfBr-pp5sfm79ioMScMDloz4Bi1wcYje3bS1nTE5Iu7HTvKxWXkr28MxKXvExk1d484e7084QkMVeGdvogRTJ3Oc-MVxhXZu76_uZAi9TEP9Lv97Zx6tLmAoeqR8S2d3gFwHJ8UCs6qVaafML13rZnbCmmZchXqC10yAPvEo5Q53SQ9GrU8b2ymYQuuhL4FPAmfjTQVXlITBV2_2yYZNLUf3esBFoP5KffZ2gq3vEd7V8sJIfmicuuZlb7K-l8eQJ95wVvYEsvUi9MoPNaJezcd6HtAA147CpBjpouXjfTJaytEI4dggCY9wBrDddZIqLdF_v59KhSNxLoRN0DdxMXyyyhSGQAL3mzSUpdXkVSM4xYFiVzHGeFGA5hHHR5Fxl8x3qALdtECsJ2m9YPIdjMSbFrPpO5lMCf1-4PWkF6p2tACOHO76F19K9-bMyD0Mpe2nXGQMt-kwg=w285-h319-no
L'ASSAILLANT DES CHAMPS-ELYSÉES A FAIT ALLÉGEANCE À DAECH
.
L'homme qui a percuté lundi à PARIS un fourgon de gendarmes mobiles avec une voiture chargée de bouteilles de gaz avait prêté allégeance à DAECH dans une lettre remise à son beau-frère, a-t-on appris mardi de source proche de l'enquête.
.
Cet homme de 31 ans, identifié sous le nom d'ADAM LOTFI DJAZIRI, selon des sources policières, était fiché «S» depuis 2015 pour appartenance à la mouvance islamiste radicale et des liens supposés de son environnement avec la même mouvance.
.
Il avait notamment été signalé au moins une fois en famille à la frontière gréco-turque, dit-on de source policière.
.
Il «faisait du commerce d'or avec la TURQUIE» et n'était «a priori pas connu» de la justice et de la police françaises en dehors de cette fiche «S», précise-t-on de source judiciaire.
.
Il avait fait l'objet d'une fiche de recherche INTERPOL émise à la demande de la TUNISIE en 2013, mais qui n'était plus active, ajoute-t-on de mêmes sources.
.
Selon une source policière, cette fiche de recherche avait été émise en raison de liens présumés d'ADAM LOTFI DJAZIRI avec des islamistes radicaux tunisiens.
.
Le père, le frère, la belle-sœur et l'ex-épouse de ce père de deux enfants ont été placés en garde à vue à la suite de ce qui ressemble à un attentat manqué, dont la seule victime est le djihadiste présumé lui-même.
.
Les enquêteurs s'interrogent notamment sur ce qu'étaient ses intentions exactes. Si la voiture avec laquelle il a percuté le fourgon de gendarmerie contenait deux bouteilles de gaz pleines, l'enquête n'a pas révélé à ce stade dans le véhicule de trace d'autres produits inflammables, dit-on de source policière.
.
Pourquoi l'homme a-t-il emporté avec lui un véritable arsenal (un fusil d'assaut KALACHNIKOV, deux pistolets automatiques GLOCK et un lot important de munitions) s'il voulait se faire sauter ? se demandent les enquêteurs.
.
Ils s'étonnent de la façon dont il a percuté le fourgon - «Est-ce un malaise ? Est-ce que quelque chose a pété avant ?» - et s'interrogent sur l'origine de l'épaisse fumée jaune qui a surgi de la voiture après le choc, qui ressemblait à celle d'un fumigène ou d'une fusée de détresse.
.
PERMIS DE DÉTENTION D'ARMES
.
Une autopsie devait établir mardi les causes exactes de la mort de cet homme qui résidait au PLESSIS-PÂTÉ, dans l'ESSONNE, où une perquisition a permis de découvrir à son domicile un autre stock d'armes.
.
Autre question : comment cet homme a-t-il pu avoir un permis de détention et de transport d'armes pour tir sportif, permis régulièrement renouvelé, alors qu'il était fiché «S» ?
.
Selon le PREMIER MINISTRE, la première autorisation de détention d'armes lui avait été accordée avant son signalement pour appartenance à la mouvance islamiste radicale, en 2015.
.
«Au moment où l'autorisation a été donnée, il n'y avait aucun antécédent judiciaire qui aurait justifié une décision de ne pas autoriser la détention d'armes», a expliqué EDOUARD PHILIPPE, interrogé par BFM TV et RMC.
.
«Personne ne peut se satisfaire et certainement pas moi que quelqu'un qui fait l'objet d'un signalement puisse continuer à bénéficier de cette autorisation», a-t-il ajouté.
.
On explique de source policière le renouvellement de son permis par la volonté de ne pas attirer son attention sur la surveillance dont il faisait l'objet.
.
Enfin, il avait été envisagé fin 2015 de soumettre son domicile à une perquisition administrative et de l'assigner à résidence, dit-on encore de source policière. Mais ces mesures n'ont finalement pas été prises, soit, de nouveau, pour ne pas attirer son attention, soit faute d'éléments.
.
Il n'en devait pas moins être convoqué ces jours-ci par les services de sécurité intérieure, précisément au moment il est passé à l'acte.
.
Sa tentative d'attentat a eu lieu sur les CHAMPS-ELYSÉES où un autre djihadiste présumé, KARIM CHEURFI, lourdement armé, a tué un policier et en a blessés deux autres le 20 avril, avant d'être abattu.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/9honu-FWnurqV2MZlxaoB5EYDk0TTR61iiPzkANW-kl0J3gofbrraXJRBo7QIN83ICS5QGbHh_JoUhZ8Ubn2z_wnI_7wN7qh3WRjWtPVVWUltiftGEz9YqSCjhUOapkGC3d4OlB1h6Uw9HFTs3RQAXOOtopE4y4znQzwcAe5EoysfMPTnS0JUAHAVHoQYI-SgfcsBf7AkRHf7WcEkUlD3dphKBlZcVeJM9pEB5EDap0i2DehUXDuw1Qf6ffOscruL5lPMuJG9ufiDDauH0Lx6CjhSWCdwKF91gEV0IBeeDJhlsMBwTE6ZbAzJeSVdiV9yfhrIaHhQEmRXnP8B__KwqHJMuq3MyEi85b5Zt3P5-2NVGaBTJzpR2ICvHxT_0Z_rP3LmcWhfMHkmAgxD7xG_Yup8_mwK9dfOcqPA_TDK5f91uxyGN3-RQ1qTWOmKpllduPq_QGYsIrp1mG-GaF6wyrzFfk0pmd3KKkQx59WilaYUj3io0G04FNQ6vf9DqskmI6alKMMg_Xkdfho43uJ_Sa8oIjwvS080xzh1RL9l0RrI7zJajHX0QHt3-D-6dRjyTVzYwoCaACKlKMPi7NQp9tN7S-G9P1ZmTnp0BIs_ZZEgcVsleUJ7gyHEvRkYdIOUMZA6Kq6luWstOM_OPkrR_yq8kPR4Dlx5tkuvt7lKw0=w280-h175-no
ATTENTAT À ORLY : «JE SUIS LÀ POUR MOURIR PAR ALLAH, DE TOUTE FAÇON IL VA Y AVOIR DES MORTS», A DIT L'ASSAILLANT
18 MARS 2017 LE PARISIEN
.
Cette agression intervient un mois et demi après celle à la machette contre des militaires au MUSÉE DU LOUVRE à PARIS, et moins d'un an après l'attentat de l'AÉROPORT DE BRUXELLES le 22 mars 2016 (32 morts et plus de 300 blessés).
.
L'AÉROPORT D'ORLY a été évacué et le trafic aérien suspendu plusieurs heures samedi matin, après qu'un homme, ZIYED BEN BELGACEM, a été abattu. Plus tôt dans la matinée, l'individu avait tiré sur des policiers et pris la fuite à GARGES-LÈS-GONESSE (VAL D'OISE).
..
Un homme a été abattu samedi matin par les forces de sécurité à l'aéroport d'ORLY-SUD (VAL-DE-MARNE) après avoir dérobé un fusil Famas à une femme militaire de l'OPÉRATION SENTINELLE. L'AÉROPORT D'ORLY a été évacué et le trafic aérien complètement interrompu pendant plusieurs heures.
.
La fusillade a eu lieu vers 8h30 dans le hall 1 de l'AÉROPORT D'ORLY-SUD, devant la boulangerie CHEZ PAUL. L'homme s'est jeté sur une femme appartenant à une patrouille de l'ARMÉE DE L'AIR et a tenté de saisir son fusil FAMAS. «Cette patrouille était composée de trois aviateurs, dont un réserviste, et une aviatrice ; c'est précisément l'aviatrice qui a été agressée par l'individu qui l'a mise à terre, qui a essayé de lui dérober son arme», avant d'être lui-même abattu par les autres membres de la patrouille, a raconté le MINISTRE DE LA DÉFENSE, JEAN-YVES LE DRIAN.
.
Cet individu, nommé ZIYED BEN BELGACEM est le même que celui qui A TIRÉ SUR DES POLICIERS LORS D'UN CONTRÔLE DE POLICE À GARGES-LÈS-GONESSE (VAL-D'OISE), ce samedi à 6h55. Agé de 39 ans, de nationalité française et originaire du VAL-D'OISE, IL ÉTAIT CONNU DE LA POLICE ET DE LA JUSTICE POUR DES VOLS À MAIN ARMÉE ET TRAFIC DE STUPÉFIANTS. Il n'était pas fiché S mais avait été surveillé par la DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ INTÉRIEURE (DGSI) pour des soupçons de radicalisation djihadiste. «Détecté comme radicalisé», il a fait l'objet, en 2015, d'une perquisition administrative, qui «n'a rien donné», a précisé une source policière.
.
19h30. Le PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE DE PARIS a fait le point sur les événements, ses déclarations.
.
18h40. «Au nom d'Allah !» dit-il en volant la voiture. ZIYED BEN BELGACEM, dont LE PROFIL COMMENCE À SE PRÉCISER, a, selon nos informations, prononcé «au nom d'Allah» au moment de voler la CITROËN PICASSO, à VITRY (VAL DE MARNE). Par ailleurs, l'homme avait été repéré en 2013 comme «en train de se radicaliser», lors d'une incarcération à la MAISON D'ARRÊT D'OSNY (VAL-D'OISE). Deux ans plus tard, la DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ INTÉRIEURE (DGSI) avait manqué d'éléments pour le ficher S, mais ZIYED BEN BELGACEM avait quand même été interdit de sortie du territoire français.
.
18h07. ZIYED BEN BELGACEM transportait un bidon d'essence. Selon nos informations, un bidon d'essence a été retrouvé dans le sac que portait l'homme au moment d'attaquer les militaires de l'OPÉRATION SENTINELLE.
.
17h27. Trafic aérien à ORLY : retour à la normale dimanche. «On n'arrivera pas à revenir à la normale avant demain matin», a prévenu le PDG DU GROUPE AÉROPORT DE PARIS, AUGUSTIN DE ROMANET. Au total, ce samedi, le trafic aérien a été interrompu plus de trois heures au terminal Ouest et plus de cinq heures à ORLY-SUD.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/pQKigG9ghW4lQpi9Baqs0p7VpiXfAhHXIJ9ubeqyBQ51OJt9wvP9IOsfQ4zHIrGFi4IksoBbcetpShnW2YqKy3cjD_-KOWXGxXublVGS42Lqj0hAXYUTk9B5tXTens3A_Hrdcuj5Y9YWMDt3J9jjjBz3D16pR5DH4I4vJxKei9YL3R_ynPB_s90VWPiiFplB4WqhdyyIOKF0j0dtl7GWpKLiNjKi-cs15fnwhAb1RC1QnzHbpkJMHH4vXbsF1Nqc5z9LTqFLieJQRoi1Gk682e8RY7HpcaUONG5xX_ZKtWqSgV_svzHC5SQ1OmcUK-w70YgXNIFthjwepvoc8Xh3UbIvcNwf-oUcAwW_Q0mcljo94xUgaGG92m82WJP3b2U886sGV6Oj7OJ4yagpVN90fLItZgq7HhYI7vTrat9pgRLm1FIv77CUrUgO1qpXntOw4qJjgON36ZVGloRA7fRC2r6OXD2JlYdW4KRBNc0qzk_QqnIPgXSMejK9Eyo9MQOsGu6Xk24GMh5zCj9wbBJKjbK-9kGppJxXGhhWOW7X-C5j-3GWl1XOloIncu08cgrGulMP7MJTNTOgvRqAln2o-ZHaHxRGNyFEqztk3vbhnlfXipcXCbiTb90t6DCSCPFvhd5eFCbbJP_RypPXmmsLMMPWaKvLEMqoFWGlqT6Tg7A=w280-h175-no
3 FÉVRIER 2017
.
ATTENTAT MUSÉE DU LOUVRE PARIS
3 FÉVRIER 2017 / L’INDÉPENDANT / RT / LE PARISIEN
.
ATTAQUE DE MILITAIRES AU CRI DE «ALLAH AKBAR» AU LOUVRE
.
L'ATTAQUE - Vers 10H00, dans un escalier qui mène à la galerie marchande du CARROUSEL DU LOUVRE, lequel donne accès au musée le plus fréquenté du monde, mais situé en amont des contrôles de sécurité, un homme brandissant une machette s'est précipité vers quatre militaires de l'OPÉRATION SENTINELLE en proférant des «menaces» et en criant «ALLAH AKBAR». Un militaire est légèrement blessé au cuir chevelu. Les militaires tirent cinq balles sur l'assaillant qui en reçoit une dans le ventre. Grièvement blessé avec un pronostic vital engagé, il a été opéré dans la journée. Le militaire légèrement blessé a été pris en charge à l'HÔPITAL MILITAIRE PERCY à CLAMART, où il a reçu vers 15H00 la visite des ministres de l'Intérieur et de la Défense. Il «va bien» et rejoindra «ce (vendredi) soir son unité», a déclaré JEAN-YVES LE DRIAN.
.
L'AUTEUR - ABDALLAH EL-HAMAHMY. Il est soupçonné d'être entré en FRANCE le 26 janvier par un vol en provenance de DUBAÏ avec un visa sur lequel il se dit Égyptien mais les enquêteurs cherchent à déterminer avec certitude son identité. Dans sa demande de visa, l'homme, «inconnu des services de police français», dit être né en Égypte et âgé de 29 ans, ont précisé des sources proches de l'enquête. Lors de l'attaque l'individu armé d'une machette était porteur de deux sacs à dos dans lesquels se trouvaient une seconde machette et des bombes de peinture.
.
L'ENQUÊTE - Le parquet antiterroriste a ouvert une enquête de flagrance pour «tentatives d'assassinats aggravées en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroriste criminelle». Les motivations de l'auteur restent encore à déterminer. Il s'agit «visiblement» d'une «attaque à caractère terroriste», a déclaré le PREMIER MINISTRE BERNARD CAZENEUVE. «Un acte dont le caractère terroriste ne fait guère de doute», a renchéri le PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇOIS HOLLANDE.
.
Une perquisition a eu lieu vendredi après-midi dans le VIIIe arrondissement de PARIS rue de Ponthieu. L'immeuble visé abrite notamment un hôtel, un salon de coiffure et un restaurant, a constaté une journaliste de l'AFP. Un deuxième homme au comportement suspect avait été interpellé à proximité de l'attaque. Il a été mis hors de cause.
.
LES CIBLES - Il s'agit de militaires du 1er RÉGIMENT DE CHASSEURS PARACHUTISTES (1er RCP) de PAMIERS (ARIÈGE) qui font partie des 3.500 militaires de SENTINELLE déployés à PARIS pour sécuriser la capitale, en appui des policiers et gendarmes déployés dans le cadre du plan VIGIPIRATE. «Porter un uniforme, on le voit bien dans la propagande de ceux qui veulent nous attaquer, c'est être une cible», a rappelé le ministre de l'Intérieur BRUNO LE ROUX.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/FPkoJmMGn1peNsux4u9gyrg-Ske9-hpCKstBwgeQhR1y9F8vIjRcU4oYJ3MBBBiySDrLHVDN5sO2zJE8QlLIxzYvwrn6JjYrTHksNCgaCrej94K9KRoZVDvf12oUWgtnbHAD0ODMzbbdarwBRZLYHiV2z3EfnzysMrr4fMK1XOhwNZ9D1OjQM54Aew9G5Trg2U6cr58d0Nyri2Q5t2SE4WiawLwaolqYPG3vth7j6rIR2BtlJuZCVrxYdwRLWyobpOLtG9B7ZAtr8GNco-e8O4lwPWSPh6QmZ0Xyh6xlcDzWWN8m0z95kdUaUm8OPxD_Gm-bhXNvyZaqK2A6ss2_U2cSki4rFEakEudI4TTSPKgNfH-hmbSg8GCWS6es8X7Qjxlx-Eno8LZN838F0Gr0pNuZHF-MMVmYq-gCf3G3ZHSNAsm64Klw1Ax-HjYoPEftqfn6neJE3vKzaz6sI5MvL47Rz1xLjbWI2NVavS9xEfN4SDhFYHXRZEWsOTjydLQHRhd9Ei5KV9TnZXzABRvhugb1GDiwJpXTfh2PJoa9cpF0_6nf5YuWdwFlh89ciFkfYllH8mB2ZOYmgsV0KMIalBmgyjiry0TM=w300-h201-no
TERRORISME DANS LE THALYS RELIANT AMSTERDAM À PARIS 21 AOÛT 2015
22 AOÛT 2015 LA VOIX DU NORD
.
QUATRE PASSAGERS À BORD D’UN THALYS NEUTRALISENT UN TERRORISTE, INTERPELLÉ À ARRAS
.
Un homme a ouvert le feu vendredi peu avant 18 heures dans le THALYS reliant AMSTERDAM à PARIS. Lourdement armé, il s’apprêtait visiblement à commettre un carnage. Sans le sang-froid de quatre passagers, deux militaires et un étudiant américains ainsi qu’un touriste britannique, le bilan aurait pu être très lourd. L’individu a été interpellé en gare d’ARRAS. Le parquet antiterroriste de Paris s’est saisi de l’enquête.
.
Il est 18 heures quand retentissent dans la ville les sirènes des voitures des policiers de la brigade anticriminalité (BAC) qui convergent en trombe vers la gare d’ARRAS. Ils viennent interpeller à la descente du THALYS 9364, effectuant la liaison AMSTERDAM-PARIS, un homme suspecté d’être l’auteur de coups de feu dans la deuxième voiture.
.
SIGNAL D’ALARME DÉCLENCHÉ
.
Les faits interviennent vers 17 h 50 à hauteur d’OIGNIES, où le train s’immobilise une fois le signal d’alarme déclenché. L’alerte donnée, le train est dérouté vers la gare d’ARRAS, où l’homme est appréhendé puis placé en garde à vue. D’après les premiers éléments de l’enquête, il déclare être marocain ou d’origine marocaine, avoir 25 ou 26 ans et être monté en gare de BRUXELLES. Il ferait l’objet d’une fiche des services de renseignements, selon une source policière. Information non confirmée par le MINISTRE DE L’INTÉRIEUR, BERNARD CAZENEUVE, qui s’est déplacé à ARRAS.
.
Un homme a ouvert le feu vendredi peu avant 18 heures dans le THALYS reliant AMSTERDAM à PARIS. Lourdement armé, il s’apprêtait visiblement à commettre un carnage. Sans le sang-froid de quatre passagers, deux militaires et un étudiant américains ainsi qu’un touriste britannique, le bilan aurait pu être très lourd. L’individu a été interpellé en gare d’ARRAS. Le parquet antiterroriste de PARIS s’est saisi de l’enquête.
.
Il est 18 heures quand retentissent dans la ville les sirènes des voitures des policiers de la brigade anticriminalité (BAC) qui convergent en trombe vers la gare d’ARRAS. Ils viennent interpeller à la descente du THALYS 9364, effectuant la liaison Amsterdam-Paris, un homme suspecté d’être l’auteur de coups de feu dans la deuxième voiture.
.
UN CARNAGE ÉVITÉ
.
Deux militaires américains en civil à bord du train, SPENCER STONE et ALEK SKARLATOS, ont entendu dans les toilettes le bruit de la culasse d’une arme lourde en train d’être chargée. Ils sont intervenus pour maîtriser l’homme avant qu’il ne puisse faire un carnage. Son sac contenait une KALACHNIKOV, une arme blanche et des munitions (neuf chargeurs) selon le témoignage de passagers du train. Ils ont été aidés par un étudiant américain, ANTHONY SADLER, et un touriste britannique, CHRIS NORMAN, qui ont ensuite ligoté l’individu.

.
UN MILITAIRE BLESSÉ AU CUTTER, UN PASSAGER SE PREND UNE BALLE
.
SPENCER STONE, un des militaires, a dû être secouru par les équipes du SMUR et les pompiers. Blessé par un cutter, avec une plaie superficielle au cou et une fracture de la main, il a été transporté au CH d’ARRAS. Il va être transféré ce samedi à LILLE. Il sera sans doute examiné par un chirurgien pour une blessure à un doigt. Son pronostic vital n’est pas engagé.
.
Une autre personne a été blessée par une balle perdue tirée dans la bagarre. Le blessé, un franco-américain, a été héliporté par HÉLI 59 au CHR de LILLE . Son pronostic vital n’est pas engagé.
.
Le MINISTRE DE L’INTÉRIEUR, qui s’est rendu à l’hôpital d’ARRAS puis à la gare, a loué «la grande bravoure» de ces passagers à qui il a manifesté sa «gratitude» et son «admiration» pour avoir neutralisé le passager prêt à exercer «une violence barbare».
.
L’ACTEUR JEAN-HUGUES ANGLADE (SON TÉMOIGNAGE) PARMI LES PASSAGERS
.
BERNARD CAZENEUVE a rencontré l’acteur JEAN-HUGUES ANGLADE, passager du train, qui s’est légèrement blessé à la main en brisant une vitre pour tirer le signal d’alarme.
.
Le ministre a salué le travail des secours, qui ont mis en place une cellule médico-psychologique pour la prise en charge des passagers en état de choc.
.
Quelque 360 des 554 passagers du THALYS au départ d’AMSTERDAM ont été accueillis dans une salle ouverte par la ville à proximité de la gare. [...]

.
.
.

.
ATTENTAT DU SITE CLASSÉ SEVESO LYONDELLBASELL À BERRE-L’ÉTANG
15 JUILLET 2015 LIBÉRATION
.
La piste d’un incendie déclenché par une action intentionnelle prend de plus en plus d’épaisseur, concernant le site pétrochimique de BERRE-L'ÉTANG (BOUCHES-DU-RHÔNE). Selon des informations recueillies par Libération, les gendarmes ont retrouvé à proximité d’une des deux cuves d’essence ayant brûlé «un dispositif de mise à feu de type électrique». L’engin devait servir à générer une étincelle. Cet outillage est actuellement à l’analyse au sein de l’INSTITUT DE RECHERCHE CRIMINELLE DE LA GENDARMERIE NATIONALE (IRCGN). En outre, les enquêteurs se sont aperçu que le grillage entourant le site classé SEVESO avait été cisaillé à plusieurs endroits, sans qu’il ne soit possible pour le moment de déterminer si ces ouvertures sont récentes ou plus anciennes.
.
Dès mardi, le parquet d’AIX-EN-PROVENCE a ouvert une enquête pour «destruction par incendie». La piste d’une action humaine était déjà envisagée, les deux cuves incendiées étant distantes d’environ 500 mètres. Si aucun blessé n’est à déplorer, les flammes spectaculaires ont consumé des milliers de mètres cubes d’hydrocarbures, obligeant les pompiers à mobiliser cinquante véhicules. [...]

.
.
.

PROJET D'ATTENTAT CONTRE DEUX ÉGLISES, LE SACRÉ-CŒUR DE PARIS, UN TRAIN DE VOYAGEURS ET MEURTRE D'AURÉLIE CHATELAIN PAR SID AHMED GHLAM
8 JUIN 2015 LE FIGARO
.
QUI EST SID AHMED GHLAM ?
.
Ce jeune homme de 24 ans suivait des études d'informatique à PARIS. De nationalité algérienne, il est arrivé en FRANCE pour la première fois en 2001 avec sa mère, pour rejoindre son père installé à SAINT-DIZIER, dans la HAUTE-MARNE. Faute de papiers lui permettant de rester sur le sol français, il est reparti en 2003 en ALGÉRIE. Là-bas, il a obtenu son baccalauréat en 2010, avant de revenir en FRANCE la même année. Son arrivée à Paris remonte à 2011, pour des études d'informatique. Le cursus dure cinq années mais SID AHMED GHLAM partira au bout de deux ans. Brièvement retourné à SAINT-DIZIER, il est revenu dans la capitale à la fin de l'année 2014.
https://lh3.googleusercontent.com/aHY6B8WP9_GmL11BIR5ZXl2Vy90vzVBuimW1T9-Adwz40rmztKb_Eqyenxjl8TNgVfix6XA4JERMDYqMORBTTuCXlx4AmRVzLudGlQ67JD9ocOUg6lU8ZEXPuI8x9btL2AG0imviHrxdEvYVtTOkt6DCPQxCkDjtYqRJsEUIDhc26oWY9VWmlFw9hmd_PJPri_VOWzD6W6KH9tEt7UuRwIavz4W8M4sFhK7DV3xh2FdnT9Dw1xD8-k85Afvgm9mc9N6bJkit3RPVadwlcwyxHCf9edySaziunanCf_EiQA7FP141FCbWInCYAxQn-srR9IdZNwwHNooYhA_mC_SwDAgtl5QtzOtiljokFNNIVOUcGbqNt_TdtLoKbzOWvGN9iXPmrNGsp6DWWYhCfZvBizw0BWjNcfidW0vtPgE62SlLPGm1dcmhYfY2-BHr4RPUUkYmkS9XrfZuD6Dyu_x0-vLFcdKg_cK9ylh6YvMNi7KAA_4F7XeTgf_BVTCliJ9z2VdXR2ZvaI9QWNDSsYnI4Wb7IK0C_mgeIoC3aM4SY750Tb5dB8UQIWaB8WmnVee7btRL9b466ZfwI1xlUwisjBqaZzC_r3Ds=w300-h170-no
Connu pour «ses velléités de départ en SYRIE», le jeune homme faisait l'objet d'une fiche «S» pour «Sûreté de l'État» et était donc surveillé de façon discrète. Il avait été SIGNALÉ PAR SON FRÈRE, qui estimait qu'il «se
radicalisait». L'audition et le suivi téléphonique qui ont suivi n'ont pas entraîné d'action supplémentaire à son encontre.
https://lh3.googleusercontent.com/K1yOlzwfvhJBQyic47vdpWOejuj4OQyvRnnp-8N6e0CMCq241Y_vEbVDNHwQEY5gh3N9ClbyKJ2xuNCSB-5r_hzTse39IFogBFTHtPaVQalHyGXQI8aKipYyPWVrqxg9QAK0b4iERTkAOkLVfzy6s5KOUKH9a8Q1nhSPetuheAJeqqLYP2YQDt1sWd8KJ9ksvdn7QUBrMD9tQdE6WKXkpGCuT71_RSPbwhEMr4d8hh_Lg0_TROv6wuKAfVgp6zIxO8A-ENi3P6XNqeHlL_HgpJVY8TJCPjfOmkQA3Vl_5sKUPZ7DDA-qjLObEjiaX2NZfX9U5J55xW-zhfBxtdVRhJ3dPAIoF2MOuk4FuwUy1k23iel9wpd-p-mm_9chocRtUfB_lrqV-BiSoq-sT1vF9qdy9_sTrvNnBydTmjKIHpm_4QPMxtCkK4Yl7-NewgBugzTgYTXnkiIJ9Keuh9m-B2Ayn4CoMqrJvdBAn_XGNZvTinjVGBL7sdN98pOlknXzxDcUfLRElPL2H3cPdeuLnnxY2PyYD33TZTQfgBTUt-y1jXyxp_0BreKk0WAF1o0rxH0gw3cuHi5A5U5Ey4yVzOIyeV7c_pyQ=w631-h501-no
.
SID AHMED GHLAM PRÉPARAIT AUSSI UN ATTENTAT AU SACRÉ-CŒUR
25 JUIN 2015 LEJDD
.
Le suspect de l’attentat déjoué d’une église de VILLEJUIF, projetait de s’attaquer à la BASILIQUE DU SACRÉ-CŒUR à PARIS. Des plans révélés par les ordinateurs saisis chez SID AHMED GHLAM, selon une information du FIGARO.
.
La BASILIQUE DU SACRÉ-CŒUR, mais aussi UN TRAIN REMPLI DE VOYAGEURS, faisaient partie des cibles de SID AHMED GHLAM, selon LE FIGARO. Le jeune homme est déjà accusé d’avoir fomenté des attaques, finalement déjoués, contre une ou plusieurs églises de VILLEJUIF, en région parisienne. Les informations concernant les préparatifs des attentats, ont été découvertes dans la mémoire de deux ordinateurs de l’étudiant algérien, récupérés lors de la perquisition de son appartement.
.
«Ça prend du temps pour les tuer»
.
Dans ces ordinateurs, les enquêteurs sont également tombés sur des échanges épistolaires entre SID AHMED GHLAM, d’autres personnes et un mystérieux donneur d’ordre, peut-être retranché en SYRIE ou en IRAK. Preuve supplémentaire que le djihadiste n’a pas agi seul. LE FIGARO a pu se procurer des extraits de ces échanges.
https://lh3.googleusercontent.com/nnQDE0OUPUHkiIe_bzBJdQEtsi_xpAApPRyA-RQgZVjemG_X7BbKRncYAGmWmmyb0BtSoiLUJMtAelTxP-ntUAkvXT4pZfZy5R0DWY8A7fGpAWmg48-0HwErqt7KXPaJLwyzkuQ3vytBPitgDbSSUs-xs5PBbOVLWP5Jln3ItieKoJtrwI5nqmbu7p4M26qIRIX6jPhsNV65S_Y7GJfUKrTCZ15F5V022gCAXNyuF7MhbGH64wjripi1OoT187b0fFOpq66D6ELBPexsgCb1hxjXrDmCybWNCS-XHQKycwzwfJwfYizvYoPA44DsbFQ0SpxNNyyJzTyT8OUEmTBjKqyJmqgkc__zeOiFtbF0tOlTTr_pVksw1suACR0arxOee_56fnaZvSOLLfCTlUQH0c4diYjrUIMotHdqisPkeNQoL6T1fy8k5QpKo8dYAVp_zj9jclU-qIwRx90DwkIXDVnXUGMAd1uUh_vIvzdKZpNia-PaK_weQh1Q2fwvsGVyMeBzvuoOtqMjCY1f78BazW9oL8V7csDar5JAuqNJW_XqD9ie_-pGzFR1T78-Yj2LeEax8EmNn9Rb7bY2yp2zyzW5u8uBAuNU=w320-h155-no
(SOUHAIT D'AURÉLIE FILIPPETTI P.S. PRESQUE EXHAUSSÉ)
«Essaie de trouver une église avec du monde et aussi regarde pour que tu puisses repartir rapidement et facilement», demande par exemple le probable commanditaire de l’attentat à SID AHMED GHLAM. Un lieutenant intervient dans la conversation : «Pour l’église, j’ai cherché, et en Ile-de-France, c’est difficile pour repartir. […] Et l’église çà prend du temps pour les tuer» [...]

.
.
.

ATTENTAT UN HOMME DÉCAPITÉ DANS L'USINE DE LA SOCIÉTÉ AIR PRODUCTS CLASSÉE SEVESO À SAINT-QUENTIN-FALLAVIER, DANS L'ISÈRE
26 JUIN 2015 RTL
.
La FRANCE a de nouveau été la cible d'une attaque terroriste. Un homme «abjectement décapité», des drapeaux islamistes et une explosion : un attentat a été commis vendredi dans un site de gaz industriels en ISÈRE, près de LYON, moins de six mois après ceux de PARIS qui avaient fait 17 morts. L'attaque est survenue vers 10 heures dans une unité du groupe américain AIR PRODUCTS située dans une vaste zone logistique à SAINT-QUENTIN-FALLAVIER, entre LYON et BOURGOIN-JALLIEU, non loin de l'AÉROPORT SAINT-EXUPÉRY.
.
Une explosion dévastatrice évitée. Selon les premiers éléments, l'auteur de l'attentat est arrivé seul dans une voiture bénéficiant d'un agrément pour accéder au site, classé SEVESO et par conséquent protégé, et a foncé sur des bonbonnes des gaz, stockées en très grand nombre provoquant une explosion dont il réchappait. Il tentait alors de déclencher une autre explosion - qui aurait pu être bien plus dévastatrice (43 personnes se trouvaient sur le site)- quand deux pompiers sont intervenus, l'un d'eux parvenant à le maîtriser.
https://lh3.googleusercontent.com/QdtBR4iyfVxLaGnnTmbXeMXsTJbRfeYSyt7W-h6sZm7DuXnhOwNcdqufUbY2lIaham04WsawPBh4BGAiXlX09xf4Rfi_Gev9pIFnf6H62rU41XA0XgRkmzUpe26AYNYKN4OM_o2G7HMYKqIwDZWLiZDZAvcv1nl8rSokAo6_BKzT-NftP8wBOdAF6_0CUzS_GqWLad32sQdLfJRPsDEMYd1yt7sHSfD2xUtvW__uNOAcKTUyKCDH4YEzDRP42VMtpDgDVdgGUHozWqG-Urx_L3T-mSqkSWI1EZsf0rHt1g5EMjg11t_3qz7xuW2KZhXq81pCrVjkliYNyisL88Am_u94BAynWsRd4eMcfpjelGlndnt_xY6e-TF4HOhstRuMsZrtXYwzT8GH3SDnkfnDvgpZG8loNewUObhnDGVDp91NKEFgdxLDZJpi7v0HA78ZvKwruLxn2OQsKvKBjuRxJetszx6HuhmmvxKJ7egByIfoENzBEvtuxuWvo4Es6XqXfQGWPUD2nFEW_EYmPoJ51o0iBvpCUlkSRslDSGsoF8ZveF9wwxsjwkrqby2q-mdjBUh-hzlgegiYsTic_GKuRsI6H8imJZCV=w500-h370-no
Une mise en scène macabre. Les gendarmes dépêchés sur place découvraient un corps «abjectement décapité», puis une tête accrochée au grillage d'enceinte. La victime était directeur commercial au sein d'une entreprise de transport de la banlieue lyonnaise qui employait l'auteur présumé de l'attentat depuis le mois de mars. C'est la première fois qu'un homme est décapité en FRANCE lors d'un attentat, alors que cette pratique est fréquente dans les zones de SYRIE et d'IRAK aux mains du groupe ÉTAT ISLAMIQUE. À CHASSIEU, les employés du patron décapité sont sous le choc. Choqués par l'horreur du crime commis par le terroriste présumé, ils dressent le portrait d'un chef d'entreprise «conciliant». [...]
.
26 JUIN 2015 RTL
.
ATTENTAT ISÈRE LA FEMME DU SUSPECT «ON EST DES MUSULMANS NORMAUX QUI FAISONS LE RAMADAN»
YASSIN SALHI, suspect dans l'attentat survenu ce vendredi en ISÈRE, a été pris en compte par la DGSI l'année dernière après la rédaction de deux notes d'information des SERVICES D'INFORMATIONS GÉNÉRALES DU DÉPARTEMENT DU DOUBS en 2013 et en 2014. Dans ces documents, les policiers soulignaient l'action de YASSIN SAHLI et de deux de ses amis classés comme «musulmans durs» qui souhaitaient créer un institut musulman à BESANÇON.
.
La deuxième note, datée de mai 2014, faisait référence aux signes de radicalisation de SALHI après des signalements de son voisinage à BESANÇON. Les policiers soulignaient ses «absences régulières et pour des périodes longues estimées à 2 ou 3 mois sans qu'il soit possible de dire où il se rend». SALHI organisait, lorsqu'il était à BESANÇON, des réunions à son domicile dans le quartier sensible de la Planoise avec d'autres hommes parfois vêtus de treillis militaires et dont les conversations parfois menées sur le palier de l'appartement faisait référence au JIHAD et au MALI.
https://lh3.googleusercontent.com/aHY6B8WP9_GmL11BIR5ZXl2Vy90vzVBuimW1T9-Adwz40rmztKb_Eqyenxjl8TNgVfix6XA4JERMDYqMORBTTuCXlx4AmRVzLudGlQ67JD9ocOUg6lU8ZEXPuI8x9btL2AG0imviHrxdEvYVtTOkt6DCPQxCkDjtYqRJsEUIDhc26oWY9VWmlFw9hmd_PJPri_VOWzD6W6KH9tEt7UuRwIavz4W8M4sFhK7DV3xh2FdnT9Dw1xD8-k85Afvgm9mc9N6bJkit3RPVadwlcwyxHCf9edySaziunanCf_EiQA7FP141FCbWInCYAxQn-srR9IdZNwwHNooYhA_mC_SwDAgtl5QtzOtiljokFNNIVOUcGbqNt_TdtLoKbzOWvGN9iXPmrNGsp6DWWYhCfZvBizw0BWjNcfidW0vtPgE62SlLPGm1dcmhYfY2-BHr4RPUUkYmkS9XrfZuD6Dyu_x0-vLFcdKg_cK9ylh6YvMNi7KAA_4F7XeTgf_BVTCliJ9z2VdXR2ZvaI9QWNDSsYnI4Wb7IK0C_mgeIoC3aM4SY750Tb5dB8UQIWaB8WmnVee7btRL9b466ZfwI1xlUwisjBqaZzC_r3Ds=w300-h170-no
La note faisait aussi état d'un «brutal» changement de YASSIN SALHI qui avait perdu beaucoup de poids et s'était rasé la barbe. Cette note inquiétante a entraîné la prise en compte de SALHI par la DGSI. MAIS UN AN APRÈS CETTE ALERTE, SALHI NE FAISAIT PAS L'OBJET D'UNE VRAIE SURVEILLANCE RENFORCÉE.

.
.
.

.
HYPER CASHER VINCENNES, DAMMARTIN-EN-GOELE 9 JANVIER 2015
https://lh3.googleusercontent.com/aHY6B8WP9_GmL11BIR5ZXl2Vy90vzVBuimW1T9-Adwz40rmztKb_Eqyenxjl8TNgVfix6XA4JERMDYqMORBTTuCXlx4AmRVzLudGlQ67JD9ocOUg6lU8ZEXPuI8x9btL2AG0imviHrxdEvYVtTOkt6DCPQxCkDjtYqRJsEUIDhc26oWY9VWmlFw9hmd_PJPri_VOWzD6W6KH9tEt7UuRwIavz4W8M4sFhK7DV3xh2FdnT9Dw1xD8-k85Afvgm9mc9N6bJkit3RPVadwlcwyxHCf9edySaziunanCf_EiQA7FP141FCbWInCYAxQn-srR9IdZNwwHNooYhA_mC_SwDAgtl5QtzOtiljokFNNIVOUcGbqNt_TdtLoKbzOWvGN9iXPmrNGsp6DWWYhCfZvBizw0BWjNcfidW0vtPgE62SlLPGm1dcmhYfY2-BHr4RPUUkYmkS9XrfZuD6Dyu_x0-vLFcdKg_cK9ylh6YvMNi7KAA_4F7XeTgf_BVTCliJ9z2VdXR2ZvaI9QWNDSsYnI4Wb7IK0C_mgeIoC3aM4SY750Tb5dB8UQIWaB8WmnVee7btRL9b466ZfwI1xlUwisjBqaZzC_r3Ds=w300-h170-no
CHÉRIF et SAID KOUACHI, 32 et 34 ans, nés à PARIS et de nationalité française. CHÉRIF KOUACHI, jihadiste bien connu des services antiterroristes, avait été condamné en 2008 pour avoir participé à une filière d'envoi de combattants en IRAK.

.
.
.

.
ATTENTAT CHARLY HEBDO 7 JANVIER 2015
https://lh3.googleusercontent.com/JRBZn1BQJJ7Hy90j2PR0dz28oKrUdaMwVDkHEL7hoojWVCW1FlKCBqIfIjT3jqFGC7nGuhD6lUSzpXXW-MF5fwoOX47WNwCAIY6F3JWk9XJJbrsu5Q8qDEN9iCxXXJkDSTiiZTJiCTyg_kVoiY_xJkqufth2NGrJfW10AVYJXb0egXJ-IuhZf6L2rFpZVivELTdBnsA0xM26FfBBDA1SmeEOHvBYgOKsSIzHx8LJnE57lUTEQvtpjvbQjB53m6M05Gbo_xFZI8hsy_7cS4hKq00Y-2b2YDQSfni97H837ALB75VKpozmw4Pk7ssWBxJyDiu2t9_6_RR2zVXwa5x3ww73nsLSn7SBhxC25sQL4Yb3m9vqG7C3w4cG7w4SM7AJmztIHuDJ2TjCv-_pc7-xHYO1FjPHmxRi6gZ2AjfPRnsPqb-ju9hpCq7tPKNfykhQfnRFzYXv7yxlAzVXWZ1Q6s911Rq2kpjZauCaOlPoX12--sNdzDKuOxIrxJG7dnRkN8ainn2cZ53zulJ7PPPKWOFuWtnRIrLpYNeFK0Y_TLx74K9mUDNNH2DL23v3OWzpbrPClSrCA9MeZtQrQ5VuwHuwMIFkCyLa=w550-h273-no
LES VICTIMES : NOUVEL OBS

.
.
.

.

06/09/2017

LES «TROUBLES PSYCHOLOGIQUES» DES MUSULMANS ET RADICALISÉS

LES
«TROUBLES PSYCHOLOGIQUES» DES
MUSULMANS ET RADICALISÉS
.
.
.
.
1
Un tiers des radicalisés «présentent des troubles psychologiques»
2
Quelques exemples de «troubles psychologiques» chez des musulmans dits «normaux» déclarés «déséquilibrés»
3
Les profils de 265 djihadistes français tués en Irak et en Syrie
4
Quelques profils psychologiques de terroristes
5
L'Islam analysé par un psychiatre
6
L'Islam une secte ?
7
L'Islam et les conséquences de la consanguinité chez les musulmans
.
.
.
UN TIERS DES RADICALISÉS «PRÉSENTENT DES TROUBLES PSYCHOLOGIQUES»
22 AOÛT 2017 LE FIGARO /
.
Dans le FSPRT, le fichier des signalements pour la prévention et la radicalisation, «nous considérons qu'à peu près un tiers (des personnes) présentent des troubles psychologiques», a déclaré aujourd'hui le MINISTRE FRANÇAIS DE L'INTÉRIEUR, GÉRARD COLLOMB, sur RMC/BFMTV.
.
Environ 17.400 personnes sont recensées dans le FSPRT, créé en 2015, selon un rapport sénatorial publié au printemps. Après qu'un homme a foncé le 14 août dans une pizzeria avec sa voiture, tuant une adolescente et faisant 12 blessés, GÉRARD COLLOMB avait déclaré vouloir mobiliser les hôpitaux psychiatriques et les psychiatres «pour identifier les profils qui peuvent passer à l'acte».
.
«Il est clair que le secret médical, c'est quelque chose de sacré. Mais en même temps, il faut trouver le moyen qu'un certain nombre d'individus, qui effectivement souffrent de troubles graves, ne puissent pas commettre des attentats», a insisté de nouveau le MINISTRE DE L'INTÉRIEUR. Il a notamment cité le cas de L'HOMME QUI A TUÉ HIER UNE PERSONNE ET EN A BLESSÉ UNE AUTRE À MARSEILLE en fonçant sur deux abribus à bord d'une camionnette. «Il sortait de clinique psychiatrique. Il avait des antécédents de prison et il assassine une personne. Il faut réfléchir sur ce genre de prisme. Ce n'est pas du terrorisme (...) mais on a de l'imitation, a-t-il insisté. Un certain nombre d'esprits faibles peuvent se laisser entraîner à des actes de mimétisme».
.
.
.
QUELQUES EXEMPLES DE «TROUBLES PSYCHOLOGIQUES» CHEZ DES MUSULMANS DITS «NORMAUX» DÉCLARÉS «DÉSÉQUILIBRÉS»
15/09: (CHALON-SUR-SAÔNE) Deux personnes ont été blessées à coups de marteau. Des témoins ont entendu l'agresseur crier «Allah Akbar», selon une source proche de l'enquête, qui privilégie la piste de l'acte d'un déséquilibré (source)
15/09: (PARIS Châtelet) un marocain sous traitement médicamenteux armé d’un couteau a attaqué un militaire de l’opération Sentinelle «Allahou Akbar, vous êtes des mécréants» (source)
13/09: (TOULOUSE) : des passants agressés par un homme qui a effectué un séjour en hôpital psychiatrique d’où il serait ressorti en avril dernier aux cris de «Allah Akbar», 7 blessés dont 3 policiers (source)
01/09: (78) Un «déséquilibré» agresse un policier en criant «Allahou akbar» (source)
29/08: (78) Un «déséquilibré» blesse un policier dans la rue + crie «Allahou akbar» (source)
28/08: (63) Issoire: un «déséquilibré» armé fonce sur l’entrée d’un site militaire (source)
22/08: (94) «Je vais faire comme Daech au Bataclan et comme les Kouachi» (source)
21/08: (75) Il fonce sur la police, crie «Allah Akbar» en écoutant des sourates (source)
21/08: (13) Idriss.HAMADENE, «déséquilibré» fonce dans 2 abribus, une femme meurt (source)
06/08: (75) T-Eiffel: Un Africain voulait tuer un militaire au cri d’«Allah Akbar» (source)
02/08: (59) Il hurle «Allah Akbar» et mentionne qu’il va tuer tous les Français (source)
02/08: (54) Ils lancent un pétard sur une policière en hurlant «Allah Akbar» (source)
28/07: (38) Il menace de tuer pour venger les frères Kouachi au nom d’Allah (source)
26/07: (69) Muni d’un Coran+couteau, il attaque la police au cri d’«Allah Akbar» (
source)
02/07: (94) Il crie «Allah Akbar» dans un parc et traite les policiers de mécréants (source)
11/06: (68) Un homme hurle «Allah akbar» + menace des passants avec un couteau (source)
.
.
.
L'ISLAM UNE RELIGION QUI REND FOU ?
.
.
LES PROFILS DE 265 DJIHADISTES FRANÇAIS TUÉS EN IRAK ET EN SYRIE
1er SEPTEMBRE 2017 LCI /
.
Dans une note confidentielle que LCI a consultée, l’UNITÉ DE COORDINATION DE LA LUTTE ANTITERRORISTE (UCLAT) dresse les caractéristiques communes à 265 djihadistes français morts après avoir rejoint les rangs de DAECH.
.
Une moyenne d’âge de 28 ans, défavorablement connus des services de police pour des délits de droit commun, corrélation entre les foyers de radicalisation et les espaces d’inégalité sociales… Une note d’étude confidentielle de l’UNITÉ DE COORDINATION DE LA LUTTE ANTITERRORISTE (UCLAT), diffusée cet été à tous les préfets, et que LCI a pu consulter, dresse le portrait des djihadistes français morts après avoir rejoint les rangs de DAECH en IRAK ou en SYRIE. Un document qui s’appuie sur un total de 265 Français (257 hommes et 8 femmes) que les services de renseignements pensent être morts sur zone.
.
Premier enseignement, la moyenne d’âge au moment du décès est de 28 ans. Les deux plus vieux sont la mère des deux djihadistes FABIEN et JEAN-MICHEL CLAIN, morte à l’âge de 62 ans d’une maladie du foie, et SAÏD ARIF, tué au cours d’une frappe américaine à l’âge de 60 ans. Les plus jeunes, une fratrie originaire de TOULOUSE, ont été tué lors d’un combat en 2015 à l’âge de 12 et 14 ans.
.
56% HABITAIENT UN QUARTIER DIT PRIORITAIRE
.
Par ailleurs, selon les analystes de l’UCLAT, dont le travail est d’assurer la coordination des services antiterroristes, 52% des djihadistes français décédés sur zone sont descendants d’immigrés et 24% sont nés en FRANCE métropolitaine de parents sans lien avec l’immigration.
.
Enfin, près d’un sur deux (48%) étaient défavorablement connus des services de police et/ou de gendarmerie pour des actes de délinquance. Autre chiffre révélateur, un lien entre pauvreté et foyer de radicalisation est dressé puisque 56% des combattants habitaient avant leur départ dans un «quartier dit prioritaire». L’UCLAT note à ce sujet une «corrélation certaine entre cumul des inégalités sociales, économiques et scolaires, et foyers de radicalisation».
.
DIFFICULTÉS SOCIALES
.
S’il n’existe pas de profil-type du djihadiste, des constantes reviennent régulièrement dans le parcours des combattants français morts dans les rangs de DAECH : population jeune, dont l’origine est souvent immigrée, issue de la petite délinquance et majoritairement domiciliée dans les quartiers pauvres des grandes villes.
.
Les services de renseignement notent par ailleurs que les individus radicalisés et inscrits au FICHIER DES SIGNALEMENTS POUR LA PRÉVENTION DE LA RADICALISATION À CARACTÈRE TERRORISTE (FSPRT) rencontrent et cumulent parfois des difficultés : échec scolaire, résidence en HLM ou dans un quartier dit prioritaire, famille monoparentale, en rupture avec la famille, chômage prolongé… Cette note a été transmise aux préfets de tous les départements, en charge notamment d’animer les cellules de suivi de la radicalisation et d’accompagnement des familles.
.
.
.
QUELQUES PROFILS PSYCHOLOGIQUES DE TERRORISTES
.
MOHAMED LAHOUAIEJ BOUHLEL ATTENTAT NICE 14 JUILLET 2016
Tunisien de 31 ans ayant bénéficié d’un titre de séjour de 10 ans en 2009, époque où le gouvernement SARKOZY décida de porter à 80 000 le nombre de visas annuels pour les tunisiens, sa carte de séjour a été renouvelée jusqu’en 2019.
* CONDAMNÉ POUR VOL, PUIS AGRESSION d’un automobiliste avec une planche cloutée en janvier 2016 (6 mois avec sursis), il a pu rester sur le territoire à cause de la fin de l’automaticité de la «double peine» décidée par SARKOZY en 2003, permettant aux délinquants étrangers condamnés de rester en FRANCE.
* PROSTITUÉ Le tueur de NICE était bisexuel et aurait eu un amant de 73 ans DIRECTMATIN
* BOIT, SE DROGUE, URINE ET FAIT «CACA» DANS SON APPARTEMENT décrit comme un homme porté sur la boisson et volage, capable d’accès de colère et de violence. «Il faisait vraiment des trucs bizarres, glisse KARIM. Il urinait et déféquait dans son appartement. Une fois, il a aussi frappé sa belle-mère.»...il buvait de l’alcool, il se droguait LIBERATION
.
.
.
SALAH ABDESLAM ATTENTAT 13 NOVEMBRE 2015 BATACLAN PARI

Français né à BRUXELLES en 1989 a grandi et vécu à MOLENBEEK FUMAIT DU SHIT Le soir des attaques qui ont ensanglanté PARIS, le terroriste, qui avait renoncé à déclencher sa ceinture d'explosifs au STADE DE FRANCE, rejoint une cité de CHÂTILLON, dans les HAUTS-DE-SEINE, apprend-on dans les colonnes de l'OBS. Vers une heure du matin, il se présente au neuvième étage d'un immeuble de la cité Vauban, réputée pour être un haut lieu du trafic de drogue. VALEURS ACTUELLES

* ASSIDU DES BOÎTES ÉCHANGISTES ET GAY de la nuit bruxelloise. LIBERATION
* PROSTITUÉ Un barman raconte dans les colonnes de LA LIBRE et du SUNDAY TIMES que le supposé terroriste avait l'habitude de fréquenter des bars gays de BRUXELLES. «Nous pensions que c'était un jeune prostitué». CLOSER
* PRISON AVEC SURSIS POUR VOL AVEC EFFRACTION Fin 2010, il est envoyé en détention préventive pour vol avec effraction, avant d'être condamné à une peine d'un an de prison avec sursis en février 2011. FRANCETVINFO
.
.
.
OMAR ISMAEL MOSTEFAI ATTENTAT 13 NOVEMBRE 2015 BATACLAN PARIS
Français né à COURCOURONNES (ESSONNE)
* Coups de feu et agressions au couteau se succèdent en 2000 et 2001. C’est à cette époque qu’ISMAËL OMAR MOSTEFAÏ enchaîne les premières condamnations pour délits mineurs. Huit en tout, de la tentative de vol aux délits routiers, devant le tribunal pour enfants puis au TRIBUNAL CORRECTIONNEL D’EVRY, mais sans jamais passer par la prison.
* FICHÉ S pour radicalisation depuis 2010, sa fiche fut renouvelée un mois avant les attentats de PARIS
C’est la TURQUIE qui a prévenu la FRANCE en septembre 2013, qu’il serait en SYRIE probablement. La police savait qu’il avait coupé les ponts avec son entourage, qu’il priait dans les mosquées TABLIGHI de LUCÉ et CHARTRES. Mais laissé sans surveillance…
.
.
.
SAMY AMIMOUR ATTENTAT 13 NOVEMBRE 2015 BATACLAN PARIS
Né le 15 octobre 1987 à PARIS. conducteur d'autobus de la RATP
* Ce tueur du BATACLAN a été inculpé en 2012 pour un projet de départ au YÉMEN, base arrière bien connue d’AL QAIDA. Son passeport et sa carte d’identité lui sont retirés. Mais il a suffit à un de ses complices de déclarer la perte de ses papiers à sa place, et on lui a réédité des originaux. Aussi, AMIMOUR «devait» pointer au commissariat chaque semaine, chose qu’il ne faisait plus depuis septembre dernier. Ce qui n’a pas interpellé la «vigilance» des policiers chargés de le suivre.
LE FIGARO du 23 novembre dernier notait à son endroit : «c’est le symbole de l’inertie judiciaire et administrative qui confine à la cécité».
.
.
.
IBRAHIM ET KHALID EL BAKRAOUI ATTENTAT 13 NOVEMBRE 2015 BATACLAN PARIS
Belges nés à ZAVENTEM et BRUXELLES
Le 13 avril 2016, l'ETAT ISLAMIQUE a affirmé dans sa revue en anglais DABIQ que les frères EL BAKRAOUI étaient les instigateurs des ATTENTATS DE PARIS le 13 novembre et de BRUXELLES le 22 mars 2016.
* En octobre 2010, IBRAHIM avait été condamné par le TRIBUNAL CORRECTIONNEL DE BRUXELLES pour avoir tiré sur des policiers à la kalachnikov.
* Avec un complice, IBRAHIM commet un braquage chez un agent de change. IBRAHIM reste dans la voiture et fait le guet. Une fois le braquage commis, les trois auteurs repartent en voiture. La police tente de les intercepter mais IBRAHIM EL BAKRAOUI fait feu à plusieurs reprises sur les agents et blesse l’un d’entre eux de trois projectiles. IBRAHIM reconnu coupable est condamné à une peine de 9 ans de prison.
* En février 2011 KHALID EL BAKRAOUI se retrouve devant la justice. Il est condamné à 5 ans de prison sans sursis pour des car-jackings. Lors de son arrestation, il détenait des kalachnikovs avec ses complices. Pourquoi les deux frères sont-ils libres en mars 2016 pour commettre leur massacre ?
.
.
.
LAROSSI ABBALLA ASSASSINE UN COUPLE DE POLICIERS À MAGNANVILLE DANS LES YVELINES 13 JUIN 2016
Français né à MEULAN (YVELINES)
* était connu pour de nombreux faits de droit commun (vol, recel, violences).
* condamné à trois ans de prison, dont six mois avec sursis en 2013 pour «association de malfaiteurs en vue de préparer des actes terroristes» LE MONDE.
* Mis en examen en 2011 par les juges d’instruction antiterroristes MARC TRÉVIDIC et NATHALIE POUX aux côtés de sept autres personnes originaires de la banlieue parisienne, LAROSSI ABBALLA était accusé d’avoir recruté des candidats, de les avoir endoctrinés et de s’être préparé physiquement avec eux pour aller mener le DJIHAD dans la zone tribale entre le PAKISTAN et l’AFGHANISTAN.
Entre le 5 décembre 2010 et le 26 février 2011 les huit hommes s’étaient retrouvés régulièrement en fin de semaine pour s’entraîner physiquement dans les parcs de LA COURNEUVE (SEINE-SAINT-DENIS) et d’ARGENTEUIL (VAL-D’OISE).
.
.
.
ABDELHAMID ABAOUD ATTENTAT 13 NOVEMBRE 2015 BATACLAN PARIS
Belgo-marocain né à ANDERLECHT (Belgique)
«C’était un petit con», harcelant ses condisciples et ses professeurs ou volant des portefeuilles, avait raconté un ex-camarade de classe à la DH.
«ABOU OMAR AL-BALJIKI» avait déjà fait la une des journaux belges début 2014 après avoir emmené en SYRIE son petit frère YOUNÈS, 13 ans, surnommé «le plus jeune jihadiste du monde» par certains médias.
* Condamné en BELGIQUE par défaut à 20 ans de réclusion, ABAAOUD avait rejoint la SYRIE en 2014. Il est arrivé en FRANCE en échappant au radar des renseignements européens.
Il aurait rejoint d’autres combattants belges, rassemblés dans une brigade d’élite de l’EI. Il était apparu, fine barbe et bonnet de style afghan sur la tête, dans une vidéo de l’EI où il se vantait de commettre des atrocités, s’adressant goguenard à la caméra au volant d’un véhicule qui tire des cadavres mutilés vers une fosse commune. «Avant, on tractait des jet-skis, des quads, des grosses remorques remplies de cadeaux, de bagages pour aller en vacances au MAROC. Maintenant, on tracte les infidèles, ceux qui nous combattent, ceux qui combattent l’ISLAM», se vantait-il, sourire aux lèvres, dans un mélange de français et d’arabe.
Dès 2014 il est repéré dans un vol COLOGNE-ISTANBUL, les policiers le soupçonnent d’aller faire le DJIHAD. En janvier 2015, il échappe au démantèlement de la cellule terroriste de VERVIERS, la police belge est certaine qu’il en fait partie. Il a traversé les frontières européennes depuis la SYRIE, en passant par ATHÈNES où son portable est géolocalisé, pour revenir tranquillement dans sa ville natale de MOLENBEEK. A cause du refus idéologique de contrôler les frontières par les gouvernements eurofédéralistes, il peut aller à PARIS et en revenir après avoir tué des dizaines de parisiens, victime du sans-frontiérisme.
.
.
.
JAWAD BENDAOUD ATTENTAT 13 NOVEMBRE PARIS STADE DE FRANCE
Franco-Marocain
«Il est à la fois bête, violent et dangereux», explique-t-on à la mairie de SAINT-DENIS
«Sa vie, c'était sexe'n shit», dit un de ses amis.
* Condamné en 2008 à huit ans de prison pour avoir tué au hachoir un adolescent de 16 ans, il sort déjà en septembre 2013 pour reprendre son activité de caïd.
* A part ses années de prison pour coups mortels entre 2008 et 2013, il cumule 13 condamnations depuis 2010 : stupéfiants, détention d'armes aggravée en réunion, faux et usage de faux, conduite en état d'ivresse et sous l'emprise de stupéfiants, violences conjugales, violences aggravées en réunion.
* Condamné à six mois d'emprisonnement le 1er mars 2014 pour violence aggravée avec armes à SAINT DENIS.
* Condamné en avril 2014 alors en détention, il est condamné pour détention de stupéfiants, appel anonyme, faux, et recel.
* Condamné Le 25 janvier 2015 à 10 mois d'emprisonnement pour dégradation aggravée en réunion et détention d'armes aggravée en réunion à AUBERVILLIERS.
* Condamné en août 2015 pour violences conjugales à une mesure alternative
.
.
.
AMEDY COULIBALY
13 JUIN 2016 LE POINT
.
Expertisé en 2002 après le braquage d'une banque, alors qu'il n'était encore qu'un gamin. Les experts avaient décelé chez lui une pauvreté de ses capacités d'introspection, un «sens moral très déficient» et des traits de personnalité «immatures et psychopathiques». AMEDY COULIBALY s'inscrit, au travers de ses actes, dans «la recherche de puissance», écrivaient-ils.
.
.
.
KENJI
13 JUIN 2016 LE POINT
.
Un gaillard de deux mètres d'origine antillaise, a ainsi été condamné de nombreuses fois pour des délits de droit commun, avant de rencontrer les BEGHAL, KOUACHI et COULIBALY et d'être incarcéré à son tour pour des faits de terrorisme. Détenu violent et déséquilibré, il avait refusé, en 2010, de se confier au psychologue sur les souvenirs de sa jeunesse. 
.
«[Enfant], on aurait pu déceler en moi un futur serial killer. Je pensais toujours à tuer les gens. Je me demandais ce que ça ferait, ce qu'on ressentait» «Je suis né dans le sang, je vais mourir dans le sang», avait-il ajouté. 
.
Verdict de l'expertise : «Un comportement transgressif du sujet, se caractérisant par une personnalité psychopathique en rapport à une carence de l'étayage dans le milieu familial» KENJI n'est jamais sorti de prison.
.
.
.
ABDEL
«CETTE CHOSE QUI EST EN MOI DÉTESTE LA RELIGION»
.
13 JUIN 2013 LE POINT
.
ABDEL est mis en cause dans une affaire de terrorisme. Ce djihadiste de 35 ans originaire du sud de la FRANCE affirme être possédé par un «djinn».
.
«En fait, j'ai une sorte de double personnalité. Sauf que quand le djinn prend possession de mon corps, je le sens. J'arrive à le contrôler, mais pas complètement. Parfois, il me fait parler une langue qui ressemble à une langue africaine. Des spécialistes religieux m'ont dit qu'il s'agissait de la langue des djinns» Lorsqu'ABDEL, 35 ans, originaire du sud de la FRANCE, commence à raconter le mal qui l'atteint, les policiers qui l'interrogent en restent sans voix. L'homme qu'ils ont devant eux est-il complètement fou ou joue-t-il la comédie ? Mis en cause dans une affaire de terrorisme...
.
.
.
BRAHIM ABESLAM
22 JUIN 2016 LE POINT
.
BRAHIM ABDESLAM a pris un rendez-vous, auquel il ne se rendra jamais, en octobre 2015 pour une séance de «hijama». Il s'agirait d'une forme d'exorcisme visant à lutter contre «le mauvais oeil» et la sorcellerie.
.
.
.
L'ISLAM ANALYSÉ PAR UN PSYCHIATRE
.
L’ISLAM FABRIQUE DE DÉSÉQUILIBRÉS ? DE WAFA SULTAN PSYCHIATRE
WAFA SULTAN, en utilisant de très nombreux exemples, tirés de l’histoire ou de sa vie quotidienne, montre comment les musulmans, par le conditionnement qu’ils ont reçu depuis la plus tendre enfance, et cela depuis 1400 ans fonctionnent par réflexes pavloviens. En effet, mus par la peur d’être tués par les non musulmans, mus par la peur de déplaire à Allah, mus par la peur de ne pas aller au paradis les «vrais» musulmans sont empêchés par leur inconscient d’éprouver de la compassion pour la femme battue, pour la victime non musulmane, ils sont empêchés de remettre en cause, de créer et donc empêchés de faire des découvertes scientifiques… On découvre peu à peu, sous la plume du PSYCHIATRE WAFA SULTAN, une vision de l’ISLAM inhabituelle.
https://lh3.googleusercontent.com/_F2XEBjSsRYsV5cCSESAOAUG54j3zXwPj-yc12ql1aeGrt2ATOtnkiTu9XARZVKeBwb0bejJTaEkgNGNKqMggjjd6otSkf6CZeejbj5uWWAKC9-yRnxllNgPkpn76ma20KA3KgQj_3bqK8L7P3kK0dkVbkAaT87AkBofaM185OUxeUeG2Qr6Tn_NEHG6ZCjlkBENQtT3moJsOXOWwcO1BCsgHYUeUBvlmPg3VbyBsVPtwtviDF_mXgYmWOMOVSpPO0TuDa1XRPRt1abOxq_8EEmymO6vA6RizgA3Y47y8iPaCMb9rh9OT28j93rW7YYfDVRMGfH9SoP-BMYpuCN7TawuJL372bsGQ53B9ocl8TtKrNbNwMbOwaQlkl8i1sTSO7BTAW4Da-PnK__YLZACgGIckXg7_lOVVbS5eB_N5A5BLpoIg5JaGNt-jwDmYS53bkfqYL43XbFUyO7f5vqayW5tYgr2WzM4QaYrZrL5xrUK9zo-QTfSVfSBnCmbik3Roz1f1qOapoLS7MZHRZQMOYwQOqRn76Y-YjsXbfZkqLT8HUa1t9UhMg0iNjsApQn72Fx8izitY1raB__IIbdTfjutV2a-f7BZuEFpbHiQXiVAOGJYS6z-iown_VgTAAJcNyD00eJCOEFk7TkbltL-LceKg47vI-JZs8bnG-koP8um-b0=w195-h285-no
Chacun connaît les versets de violence, l’histoire de MAHOMET le beau modèle, mais peu de personnes, à ce jour, avaient mis à jour les ressorts de l’âme islamique.
.
.
.
L'ISLAM UNE SECTE ?
.
ASPECTS SECTAIRES DE L'ISLAM
.
AUX TERMES DES CRITÈRES ÉTABLIS PAR LA «MILIVUDES» (MISSION INTERMINISTÉRIELLE DE VIGILANCE ET DE LUTTE CONTRE LES DÉRIVES SECTAIRES), EN FRANCE, ON PEUT DÉFINIR UNE SECTE PAR LES CARACTÈRES CI-DESSOUS.
.
Sur la base de critères précisés par plusieurs commissions d’enquêtes parlementaires a été élaboré un faisceau d’indices permettant de caractériser l’existence d’un risque de dérive sectaire :
.
(EN MAJUSCULE CE QUI CORRESPOND À L’ISLAM) :
.
LA DÉSTABILISATION MENTALE
le caractère exorbitant des exigences financières,
LA RUPTURE AVEC L’ENVIRONNEMENT D’ORIGINE,
L’EXISTENCE D’ATTEINTES À L’INTÉGRITÉ PHYSIQUE,
L’EMBRIGADEMENT DES ENFANTS,
LE DISCOURS ANTISOCIAL,
LES TROUBLES À L’ORDRE PUBLIC,
L’IMPORTANCE DES DÉMÊLÉS JUDICIAIRES,
L’ÉVENTUEL DÉTOURNEMENT DES CIRCUITS ÉCONOMIQUES TRADITIONNELS,
LES TENTATIVES D’INFILTRATION DES POUVOIRS PUBLICS.
.
On constate qu’un certain nombre de ces critères concernent bien l’idéologie musulmane :
.
La déstabilisation mentale dès l’âge d’apprendre en instillant l’enseignement de concepts aliénants éloignant l’élève de toute rationalité et de toute liberté de critique ou jugement et induisant un total désengagement de l’intelligence naturelle.
.
Les exigences financières n’ont pas forcément un caractère exorbitant mais sont obligatoires. La zakkat est l’aumône légale obligatoire due à l’imam (environ 2,57% des revenus annuels). Elle est destinée à des causes officiellement louables, mais cela reste confidentiel. Elle est dissociée de l’impôt sur le revenu.
.
La rupture avec l’environnement d’origine peut avoir lieu dans les pays musulmans en isolant l’enfant dans des écoles coraniques ou madrasas fermées où l’enseignement est fait sous la menace de châtiments corporels, parfois enchaîné. En terre non musulmane, les musulmans se regroupent entre eux, en ghettos, interdisant aux jeunes d’avoir des contacts avec des non musulmans durant leur période d’incubation.
.
L’existence d’atteintes à l’intégrité physique est une menace constante dans l’ISLAM en regard des lois qu’il impose. Châtiments corporels, fouet, bâton, amputation, mise à mort par lapidation pendaison ou décapitation.
.
L’embrigadement des enfants est un fait. L’enseignement du CORAN obligatoire appris par cœur à des enfants dès l’âge de 4 ans sans savoir lire ni sans comprendre le sens de ce qu’ils apprennent. Sans préjudice de l’exaltation précoce à la haine et à la violence contre une part de l’humanité. Par la suite, des enfants sont envoyés se faire exploser sur des objectifs civils.
.
Le discours antisocial est la règle dans tous les pays où l’ISLAM n’est pas la religion légale obligatoire. Par principe, l’ISLAM rejette toutes les lois non islamiques.
Les mosquées sont des lieux de prière, certes, mais aussi des forums de réunions et de propagande contre les ennemis de l’ISLAM (tout le monde) où les imams prêchent parfois la haine et l’incitation à l’incivilité, à la violence, aux débordements publics, à la révolte et à la guerre civile.
Pour certains, les mosquées sont aussi des casernes, des lieux de formation militaire et de stockage d’armes, de munitions et d’explosifs.
.
Les troubles à l’ordre public dans tous les pays où l’ISLAM n’est pas la religion officielle sont systématiques et bien connus, dans le cadre de la propagande, du prosélytisme et de la lutte verbale contre l’autorité non musulmane rejetée, en attendant la phase violente qui est le prélude au DJIHÂD, la guerre sainte de conquête des terres non encore islamisées.
.
Les démêlés judiciaires sont innombrables et leurs conséquences connues de tous. 65% des populations carcérales en FRANCE sont des musulmans, alors que les musulmans représentent moins de 6% de la population nationale.
.
Les tentatives d’infiltration des pouvoirs publics. Elles sont innombrables et c’est par là que l’ISLAM préfère avancer plutôt que par la base des populations. Aujourd’hui, ils sont partout, gouvernement, parlement, administration, entreprises publiques, SERVICES PUBLICS (Paris : RATP), ENSEIGNEMENT, SANTÉ, justice, ARMÉE, ARMÉE, etc…
.
LAURENT DROIT
.
* Enfin, un point important est que dans les sectes, contrairement aux religions, il est impossible de quitter la secte, ce qui est le cas de l’ISLAM puisque le crime d’apostasie (abandon public de la religion) peut être puni de la peine de mort par lapidation.
.
.
.
L'ISLAM ET LES CONSÉQUENCES DE LA CONSANGUINITÉ
.
LA CONSANGUINITÉ CHEZ LES MUSULMANS
CONSANGUINITÉ MASSIVE CHEZ LES MUSULMANS
CONSANGUINITÉ DES MUSULMANS ET FAIBLE Q.I.
.
.
C’EST UN SUJET ABSOLUMENT TABOU EN OCCIDENT, MAIS IL EST TEMPS D’EN PARLER. LES MARIAGES CONSANGUINS ENTRE COUSINS GERMAINS DANS LES POPULATIONS MUSULMANES REPRÉSENTENT UNE TRÈS FORTE PROPORTION DES UNIONS : DE 25 À 80 % SELON LES PAYS ET LES RÉGIONS. LES ENFANTS ISSUS DE CES MARIAGES SE MARIENT DANS LES MÊMES PROPORTIONS AVEC DES COUSINS GERMAINS ET CE, DEPUIS LE VII° SIÈCLE DE NOTRE ÈRE.
.
Le résultat est désastreux, mais alors que dans le monde musulman, ce sujet est discuté par les médecins et les avertissements sont clairement émis pour tenter d’enrayer ce phénomène ; à l’OUEST, en EUROPE, il est totalement interdit d’en parler. Le sujet de la consanguinité des populations musulmanes est tabou, tout comme le fait de se poser des questions sur l’impact sociétal de ces pratiques mi-religieuses, mi-sociétales.
.
Le prophète MAHOMET a lui-même épousé une de ses cousines et selon le CORAN, Allah permet les relations sexuelles entre cousins (CORAN 4:23-24). La SHARIA, la loi islamique, insiste sur cette manière de contrôler les membres de la famille, particulièrement les filles en les mariant dans le cadre familial. C’est une question d'«honneur» et de «respect» de la famille.
.
Au fil des siècles, les effets de ces mariages consanguins pèsent très lourdement sur la société. Selon LISE EGHOLM, directrice d’école depuis de nombreuses années dans le quartier musulman de NØRREBRO à COPENHAGEN (DANEMARK), il faut dénoncer cette pratique des mariages entre cousins chez les musulmans et le silence qui entoure ce problème : au DANEMARK, les migrants non-européens sont 300 fois plus susceptibles d’échouer aux tests d’intelligence (QI) de l’armée danoise que les Danois de souche.
.
En matière de production d’études scientifiques, le monde islamique ne publie qu’un dixième de la moyenne mondiale. La priorité donnée à la religion sur la connaissance est une des raisons pour lesquelles – le chiffre est impressionnant – moins de livres ont été traduits en arabe sur le dernier millénaire que de livres sont traduits en espagnol chaque année.
.
L’arriération mentale (Quotient Intellectual de moins de 69) chez les enfants issus de mariages consanguins est 5 fois plus importante. En moyenne, le QI est de 10 à 15 points inférieur. L’empathie et autres qualités sociales sont moins développées. En sus du problème de QI relativement faible, le risque de maladies d’ordre génétique est nettement plus élevé. C’est la cause de handicaps, de maladies et d’une espérance de vie réduite.
.
Les statistiques officielles et les recherches sur les pays arabes montrent une consanguinité qui atteint 70% au PAKISTAN, 67% en ARABIE SAOUDITE, 64% en JORDANIE, au KOWEIT et dans les PAYS DU GOLFE, 40% en LIBYE, 39% en TUNISIE, 33% en EGYPTE, ou 25 à 30% en TURQUIE (REPRODUCTIVE HEALTH JOURNAL, 2009 CONSANGUINITY AND REPRODUCTIVE HEALTH AMONG ARABS.)
.
En EUROPE, l’EGLISE CATHOLIQUE a très tôt pris conscience du problème : les mariages consanguins entre cousins germains sont interdits, sauf dispense par l’EGLISE.
.
Par contre, en FRANCE comme en BELGIQUE, les mariages civils entre cousins germains sont autorisés sans problème. On ne peut donc reprocher à une communauté donnée de pratiquer ce type de mariage. Mais en BELGIQUE, les mariages entre cousins germains restent heureusement rares dans la population «de souche». En 1959, c’était moins d’1 % (c’est dû à l’influence de l’EGLISE CATHOLIQUE). Il n’en est pas de même dans les populations musulmanes de BELGIQUE et dans le monde musulman en général, et cela depuis très longtemps.
.
.
Il existe une multitude d’autres études scientifiques, universitaires, médicales qui corroborent ces conclusions. L’impact principal de la consanguinité est le maintien des désordres génétiques récessifs dans la population concernée (en plus des problèmes génétiques dominants). Cette étude de médecins arabes se basant sur le «CATALOGUE DES TRANSMISSIONS GÉNÉTIQUES CHEZ LES ARABES» (CTGA) conclut à l’abondance relative des désordres récessifs au MOYEN-ORIENT, clairement associée à la pratique de la consanguinité.
.
.
.
En fait, chez nous, pour éviter les dangers de la consanguinité et les désordres familiaux, la loi interdit le mariage entre personnes qui ont un lien de parenté ou d’alliance trop proche.
.
AINSI, LE MARIAGE EST TOUJOURS PROHIBÉ ENTRE :
.
Parents en ligne directe : un père ne peut pas se marier avec sa fille, une grand-mère ne peut pas se marier avec son petit-fils, etc. Cela vaut également en cas d’adoption.
.
Parents en ligne collatérale, jusques et y compris le 3e degré. Ainsi, le mariage est interdit entre frère et sœur, entre frères ou entre sœurs, entre l’oncle et la nièce ou le neveu, ou entre la tante et la nièce ou le neveu. Par contre, il n’y a aucun empêchement de mariage entre cousins germains (qui sont parents au 4e degré).
.
Alliés en ligne directe : un beau-père et sa belle-fille, par exemple, ne peuvent pas se marier. Depuis 2001 par contre, belles-sœurs et beaux-frères peuvent se marier entre eux.
.
En ce qui concerne l’Eglise et le droit en BELGIQUE, le CODE DE DROIT CANONIQUE prohibe les mariages entre personnes parentes entre elles en ligne directe (père-fille ; mère-fils) ou en ligne collatérale jusqu’au quatrième degré inclus. Sachant que le nouveau CODE DE DROIT CANONIQUE suit, comme le DROIT CIVIL français, le DROIT ROMAIN pour le mode de calcul de la consanguinité (en ligne collatérale, on compte toutes les personnes sauf la souche commune), le quatrième degré en ligne collatérale correspond donc aux cousins germains.
.
Un mariage consanguin au troisième degré canonique (neveux ou nièce) ou au quatrième degré canonique (cousins germains) peut être conclu sous réserve d’une dispense émanant d’un évêque (cas assez exceptionnel).
.
Pour la plupart des experts, il est urgent de bannir ces mariages consanguins, quelle que soit la communauté en EUROPE et d’oser affronter la question. Cela créera une société plus équilibrée, évitera de nombreuses souffrances et drames familiaux, ainsi que des coûts pour la SÉCURITÉ SOCIALE.
.
.
.
CONSANGUINITÉ ET TROUBLES MENTAUX
29 AVRIL 2013 CONSULTE.COM /
.
La consanguinité est une relation entre deux personnes qui partagent un ancêtre commun. Elle est habituellement définie comme le résultat d’une reproduction sexuée entre deux individus apparentés. En d’autres termes, les mariages consanguins se réfèrent à des unions contractées entre des individus biologiquement liés. Ces unions sont encore fréquentes et constituent des pratiques très répandues dans certaines régions du monde.
.
LA RÉGION LA PLUS CONCERNÉE S’ÉTEND DE LA RIVE SUD DE LA MER MÉDITERRANÉE À TRAVERS LE MOYEN-ORIENT, LA MÉSOPOTAMIE, LE GOLFE PERSIQUE ET L’INDE SUBCONTINENTALE JUSQU’AU SUD-EST DE L’ASIE.
.
Sur la base des données disponibles, il apparaît que les couples apparentés au second degré ou plus et leur progéniture représentent 10,4 % de la population mondiale actuelle. Leurs conséquences sur la fréquence des maladies à déterminisme génétique sont importantes et notamment en ce qui concerne les maladies autosomales récessives. Les études de jumeaux et d’adoption et les estimations du risque de survenue de troubles mentaux chez les apparentés de sujets atteints dans les études familiales ont confirmé l’existence d’une composante génétique dans la vulnérabilité à de nombreuses affections psychiatriques.
.
Les techniques récentes d’examen du génome entier ou étude d’association pangénomique, en anglais GENOME-WIDE ASSOCIATION STUDY (GWAS), permettent d’identifier de plus en plus de gènes impliqués dans les troubles mentaux majeurs tels que la SCHIZOPHRÉNIE, l’AUTISME et le TROUBLE BIPOLAIRE. Les études d’épidémiologie génétique auprès de populations consanguines et/ou constituant un isolat géographique mettent en évidence une augmentation des taux de mortalité et de morbidité infantiles, de la fréquence des maladies monogéniques récessives et une concentration accrue de maladies communes multifactorielles comme les TROUBLES PSYCHOTIQUES.
.
Elles confirmeraient l’existence d’un lien significatif entre consanguinité et troubles mentaux et l’augmentation du risque au sein de la descendance des couples consanguins. Ces études sur les liens entre consanguinité et TROUBLES PSYCHOTIQUES sont peu nombreuses. Les rares données dont nous disposons semblent pourtant en faveur d’une augmentation de la fréquence de la SCHIZOPHRÉNIE et des TROUBLES BIPOLAIRES dans la descendance de parents consanguins. La découverte récente des variants génétiques rares et leurs implications dans les TROUBLES PSYCHOTIQUES constituent un argument en faveur de l’hypothèse «maladie commune-variants rares». Dans ce cadre, l’étude de familles consanguines pourrait contribuer à tester les liens entre ces variants rares et quelques phénotypes et à établir des descriptions d’associations génotype/phénotype. Le développement de techniques nouvelles en génétique moléculaire devrait favoriser de telles études.
.
L’ensemble de ces aspects mettent en évidence l’importance de l’étude des populations consanguines dans la compréhension du RÔLE DES DÉTERMINANTS GÉNÉTIQUES DANS LES PATHOLOGIES PSYCHIATRIQUES et soulignent l’intérêt du conseil génétique pour ces COMMUNAUTÉS À HAUTS RISQUES DE TROUBLES MENTAUX.
.
Ils peuvent permettre également la mise en place de politiques de prévention et de sensibilisation sur les risques liés aux unions consanguines.
.
.
.

18/08/2017

ATTENTATS DE BARCELONE ET CAMBRILS ESPAGNE DES 16/17/18 AOÛT 2017

ESPAGNE ATTENTATS DE BARCELONE ET CAMBRILS
16/17/18 AOÛT 2017
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/DsbjdxavDp9uLQKbYHeJuETujrMEJA9p7g97OzZEkaK2CGn4ehfOcUm4mTVMRqbRKEzoW79RYyTdi9osIlWaiRz2EE37HXMUaBCnf0MW3LY8Lmc5cRwZbIi2c3IyPcDtyCKt9YVg6LrqaOOlvS20VixMMg5qaBESUQEGerYWKY1nwpHWnAVPQV8sqw0uxB0RUV6Cb0l82EQGHlU8AEQObjyoBbHUYZCVLLBtRUJwC0I5cP5tvAT4e1B6TyGsupty1xrrv3FXcLtrHqHrB4BOrFU9S0QRwFjVpUQ6IfpkS-5e4dNVGQxq0d84bCX50oKWg98XpDWUbocECNcRV5Vvcgo5cOR1IJ05IgDq2axYngWEpCvBaFvHPhvkEBd4gAm4urV2IEcQbEeglbU5qnKzEQtGTyItbtOhQNS005czEjNqMYipVc7wCFM9AoQPi64zJW91zR_q3t3hZE9R2v8SNSR_rT-AwBMmZP--dn6yeLqycVNBiP8THLX0GK3SWw9OAcsTaihZsoUlsGihWiseyIsmJn8vrdY8dMKmFWIo6GBSDVHtkrUcrtAz9ez3sboIUSFxvDFc6_HEVvo7xdeIggfIrDYZcBynqMhmkSRyQWySxy8KaV_ZfCY4LP8wI4hJD0rUHXGCdBRIkeN7h7HgSMk4zGyBSodVV6P8OPRJuFYqP4s=w631-h280-no
.
.
.
ESPAGNE DES MIGRANTS DÉBARQUENT SUR UNE PLAGE DE CADIX AOUT 2017
https://lh3.googleusercontent.com/hYS9vdvQQqwJxRYE4n8plf-cSFt_2NU-vzHQc6vHuApJP_s2u18woJuPYqnACs2pfMYzQrUpuYsiAt1uMPFKTr1kPg4w0E3efBWo62TxxUFY3Jsu_TlWR3etP4tQuK0dSnJ8mYbBfQ57gS41OoDWUVh7efow6RBAsg7ztTI8CRAomUou3OFByDU1Zl9TxeRVsYbhPYSwaSAYv1GbLpxWnmBnFEdSgCCVYcEzwFjRsf4VqTJCZyQLHjXX6xbk7pzxPM-spSqDskFTykWvnA7S0AuhhEmRcgHvykGEgB_vjJYZ9tmwTIfJq6A-cm7YxFvqXq_RNXqklhbjPX-F74KHBI70nQRXhDia2Xlny_PiGFrv5w87Yt9lZ7p4GwOmay19GHBaOITppC1pjCBeIoHUVAFxeiOd0JBayD9HWpGokxzBn8YU-A1axqk_8idDjahZuYyYFNwC2I3Ld9GeDF5nqdZ9DwsStISqaFQ_9C1GU2oL7Q35r1auBeN1vdD1Lwx9Sof5RPoU-2YgbWFtlvbyK3rHb6Ay3byXsZPtZo_xdSxb5mDdcSwYOY3YzsPxpyQmQ6H0JE__HvSrK80qmW_Qxp8EfnHDwbu5YcJfT1vMvzU4pFFnej97DU1ZywjCZgjR1SaThUVENpXvsiQvt21e3MttFVdJiOHe-16XO9BmyUa6slw=w285-h220-no
 
.
.
.
LE SALAFISME A LARGEMENT CONTAMINÉ LA CATALOGNE
.
18 AOÛT 2017 LE FIGARO /
.
Le salafisme a largement contaminé la CATALOGNE : «des quartiers majoritairement musulmans» près de BARCELONE
.
Les attentats de CATALOGNE confortent l’idée selon laquelle l’ESPAGNE était depuis quelque temps déjà dans la ligne de mire de DAECH.
.
La deuxième ville d’ESPAGNE est une véritable plaque tournante du djihadisme. Elle concentre une grande part de musulmans, environ 500 000 d’après IGNACIO CEMBRERO.
.
Un phénomène de ghettoïsation est de plus en plus évident en banlieue, avec des quartiers majoritairement musulmans.
.
À l’instar de la BELGIQUE, le salafisme a très largement pénétré la CATALOGNE depuis quelques années. De grands congrès salafistes sont même organisés dans des mosquées de la périphérie de la ville.
.
(…) Les immigrés musulmans ont débarqué en grand nombre en CATALOGNE au milieu des années 1990 et plus récemment, entre 2004 et 2006. (…) Néanmoins, ni le taux de chômage élevé, ni la part importante de musulmans dans la population ne sont des explications suffisantes à cette radicalisation. L’ouverture du conflit en SYRIE et par voie de conséquence l’effet contagion du MAROC, devenu l’un des pays qui ont envoyé le plus grand nombre de combattants pour gonfler les rangs de l’EI, ont servi d’amplificateur au phénomène.
.
.
.
18 AOUT 2017
.
ATTENTAT DE CAMBRILS AU SUD DE BARCELONE
.
5 TERRORISTES ABATTUS SIX CIVILS ET UN POLICIER BLESSÉS
18 AOUT 2018 RT / RTBF /
.
CINQ TERRORISTES PRÉSUMÉS ABATTUS
.
Une attaque liée à celle qui a fait au moins 13 morts à BARCELONE est survenue durant la nuit dans la station balnéaire de CAMBRILS, à cent kilomètres au sud de la capitale catalane. Sept blessés sont a déplorer et les assaillants ont été tués.
.
La station balnéaire de CAMBRILS, à 120 kilomètres au sud de BARCELONE, a été le théâtre d'un second attentat dans la nuit du 17 au 18 août.
.
Six civils et un policier ont été blessés par une voiture qui fonçait dans la foule avant d'être arrêtée par les tirs des forces de l'ordre, selon les autorités espagnoles. Un des civils serait dans un état critique, d'après le compte TWITTER des services d'urgence de CATALOGNE.
.
«Les terroristes présumés circulaient dans une AUDI A3 et ont apparemment renversé plusieurs personnes avant de se heurter à une patrouille des MOSSOS D'ESQUADRA [la police régionale de CATALOGNE] et la fusillade a commencé», a affirmé un PORTE-PAROLE DU GOUVERNEMENT CATALAN.
.
Le porte-parole de la police catalane a ajouté que certains des occupants de l'AUDI A3 portaient ce qui ressemblait à des ceintures explosives.
.
La police, qui a abattu les cinq occupants de la voiture, considère cette attaque comme étant liée à l'ATTENTAT DE BARCELONE, quelques heures plus tôt, qui a fait 13 morts et une centaine de blessés d'au moins 18 nationalités différentes sur les RAMBLAS, la plus célèbre avenue de la ville. Cette attaque, dont le mode opératoire était similaire à la seconde survenue quelques heures plus tard, avait été revendiquée par DAESH.
.
A CAMBRILS, des démineurs ont été déployés.
.
Le conducteur de la camionnette meurtrière des RAMBLAS, à BARCELONE, a réussi à s’enfuir. Mais deux suspects ont été arrêtés dans deux autres localités de CATALOGNE : un Marocain du nom de DRISS OUKABIR et un Espagnol. Ce dernier serait lié à une explosion survenue la veille dans une habitation, qui avait fait un mort et plusieurs blessés. La police soupçonne qu'il préparait alors un un engin explosif.
.
.
.
17 AOUT 2017
.
ATTENTAT DE BARCELONE
.
13 MORTS 110 BLESSÉS DONT 26 FRANÇAIS DONT 17 DANS UN ÉTAT GRAVE
17 AOUT 2017 RT / RT / EL PAIS /
.
Un conducteur a délibérément foncé dans la foule le 17 août sur l'avenue la plus touristique de BARCELONE, faisant au moins 13 morts et plus de 50 blessés, selon le gouvernement régional. La police avait déjà qualifié l'attaque de terroriste.
.
https://lh3.googleusercontent.com/LlhcKgoGleNleSpMlGuetXyC15Og9i34l2iU4175gjoT9KaT3H6VUwsxVlcwyyiPkk0GoibkvG4EHsTsFP90t1HbVP6vuvB4IK5io5rdZiiOPJ244Q7fzDA0WgUP8z-rO_sopMKfiPUkDhsI91CpiDLNzsklnlf6fqP4MzqSdcAu6bhv0u5PYwmYAKQDCforw-jKuSSB-qG1RuvzaWTGHCFUKE0zYkVhmNIU0njTBQpZC-cEiybF-qQ5iIrFCtWcSxfdpPwvyvTqemMu-BlSURkaQ4CNbHvRrP-3fYeIff7eMu4f6I5_6TFqNSkTFzCFMsfZ6v3VsaJNSHXjjTcHz98qPkRKUh7wED2wHm6XjkrMExGxsKc3F6QSM_gJMngk32wtmNbi2VOlSvS9YmSFu3aO9rBsyH0L9tw1cqBAayc6m97Mq_DNE733lZkeZnVmo7NM5-VJMYHWvjqlQUhEKhyL0uWOiNcq5Mdvog5kmjJUE2Vkmft0keKItL184r4pgsUdFxXVgZBckA9xoukz8lvP-VJ7mTJsxYJoz3YyxXYzZYCs8Pq-2crvcmsESoQ3KG0iHdBGVz13dVhwyvdbWVKNPkyP0kXU0UxAg3FlpAH3lctfbjbjs2803vrwHfg6W3POqTcLVjoKF5B3rMJRmt6vyWrv2bExs9OBocHQ7j84qV8=w218-h150-no
Le groupe jihadiste ETAT ISLAMIQUE (EI) A REVENDIQUÉ L'ATTENTAT qui a fait au moins 13 morts jeudi le 17 août à BARCELONE, dans un communiqué diffusé par son agence de propagande AMAQ et relayé par le centre américain de surveillance des sites jihadistes, SITE.
.
«Les assaillants de l'attaque de BARCELONE étaient des soldats de l’ÉTAT ISLAMIQUE», annonce le communiqué, ajoutant que «l'opération a été menée en réponse aux appels à cibler les États de la coalition» internationale antijihadistes opérant en SYRIE et en IRAK.
.
Une camionnette a percuté la foule en plein après-midi sur les célèbres RAMBLAS, l'avenue la plus touristique de Barcelone, faisant également plus de 50 blessés, selon le GOUVERNEMENT RÉGIONAL CATALAN. [...]
----------------------------------------------------------------------------
https://lh3.googleusercontent.com/b3vJ7yEDyonOpst7orO1Te6WsyLY8wwaFqXZiIhmKq4dGxQY1d_o_tsrgGDNIyVTwu-CIcRglMERix8TdBb7XqYk1MsToZFrndLijZJFtInLlYLaC6gLxOymxE1hj3B8RUn8mfR1_wrprbvLwMMytqqRNf3qOoyyFRfypxp1Wpz1JIQVaNVRz8NPs5D6TCT78eUAJvblCvNVMiiUq8F5r09GtDglfeIEBEu5p-_TWPQ0Pgotf9eigGMUwBf75kaUGX1W36W4LaEFIxiSGNld073V_dJufEA8J1a7GYAOt4U926o0mtIPBQPt1O1LmPvKIA5gVqGPe1_m8QclQSSuHiAi7mhsVHQ_Hbo96XDUxuBLguNhujwgfnAz8V9FmVCu0x0d0QvlJjipRt2WRZAtXvLjeMtkw8aTZqSv7sf4j03slcm0ko6B9zAy5qTH43R8XRuefMsqhV-sTabp001RpH7B9yGJ-AbJIa6W7mQs2l06KNq6upL8-rBTdLYlE7emqPf6uEW9akuTtD4wzpWowlnUimdOzydLUIsMbnABgCa_H55Rvi8vAXQd6YyEghBORHN5Nx_dM9KTAuAy4cUmFr93Refd5k3vd7NraWegDrum0GqqoI8wsImGjS4QBzwWHONTTMibrhm7FuRwUpqfT1qtPAArgHwS4AVpR4JI9DeB62M=w285-h212-no
L'un des auteurs de l'ATTENTAT DE BARCELONE du 17 juillet a été identifié comme étant DRISS OUKABIR. Selon le quotidien EL PAIS, la police le surveillait depuis sa sortie de prison en 2012. Selon des sources policières citées par le même quotidien espagnol, DRISS OUKABIR aurait résidé
dans la ville de RIPOLL, dans les Pyrénées catalanes, il serait né au MAROC en 1989, serait résident régulier en ESPAGNE, et son arrivée à BARCELONE daterait du 13 août dernier, en provenance du MAROC.
.
Citant aussi une source policière, le journal EL MUNDO explique que d'après le PROFIL FACEBOOK «SOPRANO LA FOUINE»de DRISS OUKABIR, désormais supprimé, ce dernier aurait également résidé en FRANCE, à MARSEILLE, avant de s'installer en CATALOGNE
.
.
.
 
 
https://lh3.googleusercontent.com/6H0luRlUnaPp9CFNGi-6Wx3RTzNycVTA1_o23lUGV6A5xxBNdDU2hl-Q2WqRuQMOOSLWSvUwQDMWq30HQaU4IUrROl_OLdPugkmtoyAFNSnWnS9chL4fDsx3yA37DCvBAR4WB8rEQuVzPR3sdP3BetRqiVWGJRFiWRqupve78sb0czIg1F4FSUAiedGEk-M7jB32dAaCohYUjDfM38xfUoSFsaueXppeHWq6DBH44L13WIXCYuU4nL2PM9HLfcTpg6VvEvgeJAXGF6AOJgPPlQZZK-ScFw3Xg7nq5OQVGFrvtXfKOOSc_VpvxDhrVB-KmZxTztmHCXLLyJS0rT2gwcBYIWS8dQETOMaywbg0Gg6BFtbgkZJmzvoxN91mQoBNmLY73mD-4p9Qm48Q1mU_Zr877nTa0sD5Vd2c91nY7fQF_9lm5Bwg4EXB9WWrKkqXZX7WbgN4aXuk8uFfhVP6Apo2uqjGmvcYpLifYkjvy4-kcrpBIbkxiiGr4ydOnp0jpfUx7wD4GkbSyWB9pfDFkuhIB6sZr2d9jbxCbfHgKIr44iDrbMdgTobPUYsTl0NE5gNZ15pHhihFBzRqU_r_ApbUvll2s980T6A9yor7l-ll-CKPlDOqaeBvNL1vFw2aCh0nuQVSMlqcUGvNUTYQpHCIR2FDHEQJ16ydTfkEyG5HLDQ=w285-h160-no
MOUSSA OUKABIR, SUSPECTÉ D’AVOIR VOLÉ SES PAPIERS POUR FAIRE ACCUSER SON FRÈRE DRISS DE L’ATTENTAT À SA PLACE
18 AOÛT 2017 DREUZ.INFO /
.
L’ATTENTAT DE BARCELONE QUI A FAIT 13 MORTS ET PLUS DE 110 BLESSÉS, A ÉCRIT : «IL FAUT «TUER LES INFIDÈLES ET LAISSER LES MUSULMANS».
.
Hier soir, la police a publié la photo et l’identité de DRISS OUKABIR, après avoir retrouvé son passeport dans la fourgonnette qui a servi à commettre l’attentat sur LAS RAMBLAS, la rue touristique de BARCELONE. Mais dans la nuit, DRISS s’est présenté à la police (ou a été interpellé selon d’autres sources) et a déclaré que son frère lui avait volé ses papiers. La police n’a cependant pas confirmé ces points mais à publié l’identité de MOUSSA OUKABIR comme étant le nouveau suspect de l’attentat.
.
Selon le site catalan CATALUNYIADIARI : «Plusieurs sources ont indiqué que l’auteur de l’attentat est MOUSSA OUKABIR, le frère de DRISS. Le jeune vit à BARCELONE et est soupçonné d’être le principal auteur de l’attentat. La confusion est peut-être due au fait que DRISS OUKABIR a été incarcéré au centre pénitentiaire de FIGUERES jusqu’en 2012»
.
Selon LA VANGUARDIA, DRISS OUKABIR se serait rendu la police d’ESQUADRA dans la ville de RIPOLL (GIRONA) où il habite, et a déclaré le vol de ses papiers. Il a expliqué aux agents avoir vu sa photo dans les médias, et s’être rendu au poste de police pour expliquer que ses papiers ont été volés, et pour clarifier qu’au moment de l’attaque, il était à RIPOLL. Le maire a ajouté que Driss était «bien connu» dans la localité.
.
Cependant la page FACEBOOK de DRISS OUKABIR comporte de nombreux propos antisémites, y compris une horrible vidéo d’images nazies, un article relatant la réaction des musulmans à la chrétienté, et une vidéo antisémite qui parle de conspiration juive mondiale.
.
Agé de 18 ans, résidant à BARCELONE, d’origine marocaine, le compte FACEBOOK de MOUSSA OUKABIR, qui n’a pas hésité à voler les papier de son frère pour le faire accuser de l’attentat à sa place, comporte de nombreuses photos avec des armes à feu et des références à la SYRIE, à l’ISLAM.
.
Des propos violents, des incitations à tuer les infidèles sur KIWI
.
MOUSSA a un compte KIWI, un réseau social où les jeunes se posent des questions et DES réponses.
.
«il faut «tuer les infidèles et laisser les musulmans».
.
Là, un utilisateur a demandé à MOUSSA : «Si tu étais roi du monde, que ferais-tu le premier jour ?»
.
MOUSSA a répondu : «je tuerais les infidèles et laisserais les musulmans en vie pour qu’ils suivent la religion».
.
Un autre lui demande : «Que faire lorsque vous vous rendez compte que quelqu’un vous a menti depuis plus d’un an»
.
MOUSSA répond : «Le tuer la nuit avec un pistolet (c’est une blague)»
.
Le site SEGURIDAD Y DEFENSA a conservé des copies d’écran de son compte FACEBOOK (MOUSSA DE LA VEGA) avant qu’il ne soit supprimé, où il milite pour que la PALESTINE soit «libérée» et qu’ISRAËL soit détruit par les flammes évidemment…
.
MOUSSA OUKABIR est toujours en fuite.
.
.
.
TROIS TERRORISTES RECHERCHÉS (DE 20 À 24 ANS)
https://lh3.googleusercontent.com/cSr5tU4BChmlhQdTyc7eIWtgIVYPFqtnElB-rc4T8Busz_pUxOtOAPxwsVBuS-1l8D7RxjzVKzucAKQs7xe2_sohfbutTwUL2yLH1WH-kko5xhPp8QRTKNge0fxcr5PCGEre33wu_K_AsZSAM05Uc6pjtAnYASKGgCFs89sSy4ma8N769ZQkhI312cH94zaPu41uifYqvVAzBl8BcdE8EchB-KqEBTxcAOPm09HTSr5peLFRmDUUDrLP2o7utJccc66y4DteTAdpwS6daPWeYuhTm1NjWkOYR45cVgyrECj7QMc7MuxMdlqeBBmplTkouIE-BTdir3YtiTCbewyF23qbLvwttcfaHt57E6SZpXRal0r1FU1vFgkwYvF8lpKRCusHmxAErAY3NZWevtheJKrVR9pzDLj77RA3zIZ6SFFx0g8AKAzDw8s3ZKXKC11lDwY_Trs3bcj6McJwucxfgF3ErsYpQYDPzP-6P5y7LQFdqOg6RnsTTZRgooW8iQHgt9zHld7EVpcWwmpxxD4NzCVQCjUo_AIu2oKmLsNiVzvYMLbs2-CJsSuzXRSUDV1eE_fxa6HBioQvWqGSI_3lzOrRUesqyQ0Tj-gJ20QwDod6LAKKQe4574bkBgCaQA5vvrbL7S-zitTtNDxKWlitJmoZeWD-7VbT9j-wADr9JngRFMU=w580-h312-no
.
.
.
 
https://lh3.googleusercontent.com/4Cv3uvKEU43estreRLYG9ajVfPvjh0zpWrY1aQWpVOgAHKM8oVBJ34OSBPjo8bggoH7Tn_CnPkO7bWQLsm0CZphT7jORjYmB21ccM9Xd2Ge9A1ngzCkreivh2HvKV46VykrR6eFtZFDIr6bmkAH26WCirVUyDR0OfuPiDIAJumK1o4MCk9t4sVOJU99cfpVGuT1yKyv1vKwnlxyKG2xIzP3RwIQZpuGQXGG85KAeZVifNB8Mf_wvktgitu-K_4hMR7CR1S5MB7uZtv2wSVWXGQvRYaBpJ6DjzEyZI0zHC4hlRy1uN-CnykLqUT267Hb5N6CdAO00XbvYLl2NS4PLG5r8OTyKEzUJczoCGI1LiyRuxxRiyTFzYqC6WXNGxNqkv26SCTPk4rdww89DsVPumN0b6bYeJgbSZ-2OFJkdlkOjzJvBBlj6EcmNXX08sk9ShVgVQ7wbALqtK5s6DL0thT5A4P7C1CNoMCAbnNnVODFWEO4YipFHXQtZPhkPawDhOayN8t2fRFRnKk0t_ywn5Av894Ru3deKhvY_TcVC8Hpoy8RxCrFMCw5-uUXP6solFcmfaeiDEcIThB71O7wTvubpFsDrN4KbR-XE4ikxKTvrfQRxG_mUKMJolfZJLwTG0YHP7av7CwcUOfylVSNtbXPapNQgt76LZWaAwOr6yAmwfRA=w285-h129-no
IMAM ABDELBAKI ES SATTY SOUPÇONNÉ D'ÊTRE DERRIÈRE LA CELLULE DJIHADISTE DE CATALOGNE
21 AOUT 2017 RT /
.
[...] «Mardi matin [le 15 août], il était parti en disant qu'il partait en vacances au MAROC», raconte le vendeur de fruits sur les marchés NORDEEN EL HAJI, 45 ans, venu vivre il y a quatre mois dans l'appartement. Mais depuis le 15 août, ABDELBAKI ES SATTY a disparu. La police a évoqué la possibilité qu'il ait péri le 16 août dans l'explosion d'une maison à ALCANAR, en CATALOGNE, où la cellule à l'origine des attaques de BARCELONE et de CAMBRILS préparait «un ou plusieurs attentats».
.
https://lh3.googleusercontent.com/gSINcG0iL1ce4Ungui03RACyzxSXapOvi08BVfRVKyndUZekBBxg79UEwV_LJxkPV9iGVneSGceaXnSTLDMRUnACbJORgYdsPQZG2snNDLlaU68tO2L5mRdCpGnCWkiikx9Ba6gtIhIWkf0UCVZL6mFUpIdzkF4UJm8AhOtn8BMSq041UR_88YB6yn9lT1y6ruxHMn7rMNMdFi5lM3ov1pGNpaZS6WhE_GYVSqwWONxy-rm1xJ7qIt-DRbOAoOI04iYHs2YPJs-z67lxemmVTyA2kSKxo0QCRyNjqgPGpYqvF1lsc5aMRycws9drxVK2aYiiyM3pU1HV4aNdScneT9zgpuliCHB-iRedjSanso2vQ9QgLdonmKXZVL-ZvTcy5NA3awv6nxLrJccWrv7lgFU9Gcck7vY4hghsy0qWlG_Hs7ZWgtZ0n5tfvUNsR8I0wvRcdTpsPplpRHJVB69o-7w4OUy3HIotRPIbPyIMOVwb5sDVKXkVpbshVBNW5A8lLJ1Q_Qs9nJOLBjyvfg7PTyNzAKZyy6IQlVWQdtykqmuM07_pUWo0jlDprsCbCGUhOxiCz-ZVuHhSH7ffP3lNmBe1AClh7goInsBiq9Vpwl8iFK5-03m2ODux3356PgWQvl1qj1TqZ2_lf-FCIEXRV3F-eUTsA7Nl0sj7GJyV-wCvVwc=w285-h311-no
.
«Il parlait peu, passait son temps sur son ordinateur dans la chambre, avait un vieux téléphone portable sans internet, peu de livres», dit NORDEEN EL HAJI.
.
Sur un meuble se trouve encore le mandat de perquisition des lieux daté du 18 août, soit quelques heures après les deux attentats aux voitures-bélier qui ont fait 14 morts et plus de 120 blessés en CATALOGNE (nord-est de l'ESPAGNE).
.
SORTI DE PRISON
.
Le journal EL MUNDO a cité des sources antiterroristes selon lesquelles ABDELBAKI ES SATTY avait séjourné en prison «où il avait noué une amitié particulière avec RACHID AGLIF, dit EL CONEJO (le lapin), condamné à 18 ans» pour participation aux attentats djihadistes dans des trains de banlieue qui avaient fait 191 morts à MADRID le 11 mars 2004.
.
«L'imam avait eu un problème judiciaire, mais pas lié au terrorisme», a déclaré le 20 août le chef de la police catalane, JOSEP LLUIS TRAPERO.
.
Selon EL MUNDO, ABDELBAKI ES SATTY avait été incarcéré en lien avec un trafic de drogue, du haschich, entre CEUTA et ALGESIRAS (sud). [...]
.
.
.
16 AOÛT 2017
.
ALCANAR UNE EXPLOSION AU SUD DE BARCELONE, SERAIT LIÉE À L'ATTENTAT SUR LES RAMBLAS
.
2 MORT 6 BLESSÉS
18 AOÛT 2017 HUFFINGTONPOST / LA VANGUARDIA /
.
L'enquête sur les attentats de BARCELONE et CAMBRILS en ESPAGNE ne fait que commencer, mais les enquêteurs savent déjà qu'un fait majeur pourra leur permettre de reconstituer le puzzle macabre qui a mené à ces attaques. La veille du premier attentat, celui perpétré dans la capitale catalane jeudi 17 août, une explosion dans un logement a fait un mort et sept blessés.
.
Dans la nuit de mercredi à jeudi, UNE TRÈS FORTE EXPLOSION A DÉFIGURÉ, PEU AVANT MINUIT, UN LOGEMENT DE LA PETITE COMMUNE D'ALCANAR, dans la province de TARRAGONE. La ville est située à quelque 200 kilomètres au sud de BARCELONE, proche également de CAMBRILS.
.
Dans les décombres, les enquêteurs ont retrouvé des dizaines de bouteilles de gaz.
.
Peu avant l'attentat de BARCELONE jeudi, vers 16h50, UNE DEUXIÈME EXPLOSION, ENTENDUE DE TRÈS LOIN, A EU LIEU AU MÊME ENDROIT. Elle a fait encore plusieurs blessés. D'après LA VANGUARDIA, elle pourrait avoir été déclenchée par le passage d'une pelleteuse chargée de désencombrer les lieux après la première explosion.
.
«J'ai senti l'explosion alors que je me promenais à ALCANAR, j'espère que tout le monde va bien»
.
PLUSIEURS HOMMES ONT ÉTÉ ARRÊTÉS APRÈS L'ATTAQUE DE BARCELONE. L'un d'eux, né à MELILLA (une enclave espagnole au MAROC), a justement été arrêté à ALCANAR.
.
Jusqu'ici, toutes les pistes étaient encore à l'étude sur l'origine des explosions d'ALCANAR, dont les enquêteurs se sont d'abord demandé si elles étaient liées à un accident domestique dû au gaz. Mais le CHEF DE LA POLICE CATALANE, JOSEP LLUIS TRAPERO, a indiqué jeudi en conférence de presse que les enquêteurs avaient établi un lien «clair» et comportant «peu de doute" entre la première explosion d'ALCANAR et l'attaque de BARCELONE. «Nous soupçonnons qu'ils (les occupants du logement) préparaient un engin explosif», a-t-il dit.
.
La police doit désormais établir si les attaques de BARCELONE et CAMBRILS, dont elle considère qu'elles sont liées, ont pu être précipitées après les explosions d'ALCANAR. D'après le quotidien espagnol LA VANGUARDIA, les enquêteurs soupçonnent les terroristes d'avoir voulu frapper le centre de BARCELONE avec les bonbonnes de gaz.
.
Au moins 13 personnes sont mortes jeudi dans l'attaque au camion-bélier sur l'artère touristique des RAMBLAS de BARCELONE, revendiquée par le groupe jihadiste ÉTAT ISLAMIQUE. Une centaine d'autres a été blessée, dont 26 Français, a annoncé ce vendredi 18 août le MINISTRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES JEAN-YVES LE DRIAN.
.
Six civils et un policier ont par ailleurs été blessés tôt ce vendredi à CAMBRILS, une ville touristique à 120 km au sud de BARCELONE, quand des «terroristes présumés» ont foncé dans la foule avant d'être abattus par la police.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/J4ucOpCXk8hlQ3jRK0KII1ZKqqqwO8StAq-ss2A4raYOEJvnPwTCPMW_yvDv-uQg-C8qAV7qRCQmQb7i10GxXerVIEqqL6wwp50SM4VnIZ_w1ooAUUbEjq4bDtTCScnsc8XKI5XezTt1vJDLLsWVthULgF5c6Wr623wUDt4OfJegGoh2z1B3I_t0-Nw5GaR_yLDiT8Bbqw2qv44C0_db2O8smdFQDUksnp6St2dQvWUWLaCeyp4quPC_JaHAPS3MtVmHlzBlBOAJL2s1n5rB0kmI0goJRD90t12Ez_EsruRp7jeYPdbcuPYJufBImQgdmiuCEEWVvt_p8BhP_VAvxTvxAcgHAOpM5Xcu9k7SR9FNuliCir44ueqXxuEh5pfgVn3We9AyuTaI4sWCGapqBNoSY9xVxVbfhz6sKSMJrtf2BqgGgiDzf-zwUPydhwabEprosrz0EpkPWQaveVT9BBHituCeuxhx78MO6zGxpjSdd5Q5sPlbukXe0DB9dajCthefI_bo8YnRSjFImIkGAIgOYqfZ0tSyuKZ6mJRuknXBI0gTBbSQ-vB5sFALk82Ym-T48KWy67wIOrVBRjnrqRZ1JnQj_wVuidWPcqk-olV27Xem4rCPi4zvm_gtp7rPuh0aEQW-9bfLqCEbcd-_wh6lp07vyjWKMZ9BlMaIbw8r1ik=w285-h160-no
MOHAMED HOULI CHEMLAL, LE TERRORISTE D’ALCANAR
18 AOUT 2017 DREUZ.INFO /
.
Jeudi, un jihadiste a fait exploser une maison d’ALCANAR (TARRAGONA), faisant 6 blessés et 1 mort.
.
Elle abritait la cellule terroriste utilisée comme un laboratoire. A l’arrivée de la police, MOHAMED HOULI CHEMLAL (20 ans), né à MELILLA l’a fait exploser.
.
Il a confessé à la police qu’il préparait une attaque très importante.
.
Après l’explosion, où 20 bouteilles de butane étaient entreposées, la police a découvert la présence de deux caches contenant des explosifs à l’arrière de la maison.
.
Elle abritait la cellule terroriste utilisée comme un laboratoire. A l’arrivée de la police, MOHAMED HOULI CHEMLAL (20 ans), né à MELILLA l’a fait exploser.
.
Il a confessé à la police qu’il préparait une attaque très importante.
.
Après l’explosion, où 20 bouteilles de butane étaient entreposées, la police a découvert la présence de deux caches contenant des explosifs à l’arrière de la maison.
.
Cela aurait été décisif, selon une source auprès des forces de lutte contre le terrorisme. Des documents ont été retrouvés dans les décombres ont permis de relier les attentats de BARCELONE, de CAMBRILS et l’explosion de la maison.
.
Le réseau social KIWI a apporté la preuve que MOHAMED HOULI ET MOUSSA OUKABIR (17 ans) se connaissent. Et le fait que le frère de MOUSSA, DRISS (ancien détenu à GÉRONE en 2012 pour agression sexuelle) a été nommé par des sources policières comme l’auteur présumé du massacre au centre de BARCELONE qui a fait 13 morts et 110 blessés a permis de lier les réseaux entre eux.
.
D’ailleurs MOHAMED HOULI, comme DRISS OUKABI, réside à RIPOLL. Ce matin, une 4e personne a été arrêté dans cette petite ville de 12 000 habitants située non loin de la frontière française à 100km de BARCELONE.
.
MOHAMED HOULI, qui a étudié à l’INSTITUT PUBLIC ABAT OLIBA et a joué dans l’équipe de football ESCOLA DE FUTSAL RIPOLL (FUTSAL.CAT) est donc parfaitement intégré à la société catalane.
.
C’est lui qui a été chargé de louer l’une des fourgonnettes liées aux attaques de BARCELONE et CAMBRILS (TARRAGONA), a rapporté vendredi le MINISTRE DE L’INTÉRIEUR DE LA GENERALITAT DE CATALOGNE, JOAQUIM FORN.
.
Parallèlement à cela, le MINISTRE a expliqué qu’il pourrait y avoir une relation entre Houli et cinq terroristes tués par les MOSSOS À CAMBRILS. À cet égard, il a précisé qu’il pourrait y avoir un lien de parenté entre Houli et un ou plusieurs terroristes, mais il a précisé qu’il n’est pas possible de connaître à ce stade de l’enquête les différentes composantes de la cellule terroriste. [...]
.
.
.