Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/08/2017

ATTENTATS DE BARCELONE ET CAMBRILS ESPAGNE DES 16/17/18 AOÛT 2017

ESPAGNE ATTENTATS DE BARCELONE ET CAMBRILS
16/17/18 AOÛT 2017
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/DsbjdxavDp9uLQKbYHeJuETujrMEJA9p7g97OzZEkaK2CGn4ehfOcUm4mTVMRqbRKEzoW79RYyTdi9osIlWaiRz2EE37HXMUaBCnf0MW3LY8Lmc5cRwZbIi2c3IyPcDtyCKt9YVg6LrqaOOlvS20VixMMg5qaBESUQEGerYWKY1nwpHWnAVPQV8sqw0uxB0RUV6Cb0l82EQGHlU8AEQObjyoBbHUYZCVLLBtRUJwC0I5cP5tvAT4e1B6TyGsupty1xrrv3FXcLtrHqHrB4BOrFU9S0QRwFjVpUQ6IfpkS-5e4dNVGQxq0d84bCX50oKWg98XpDWUbocECNcRV5Vvcgo5cOR1IJ05IgDq2axYngWEpCvBaFvHPhvkEBd4gAm4urV2IEcQbEeglbU5qnKzEQtGTyItbtOhQNS005czEjNqMYipVc7wCFM9AoQPi64zJW91zR_q3t3hZE9R2v8SNSR_rT-AwBMmZP--dn6yeLqycVNBiP8THLX0GK3SWw9OAcsTaihZsoUlsGihWiseyIsmJn8vrdY8dMKmFWIo6GBSDVHtkrUcrtAz9ez3sboIUSFxvDFc6_HEVvo7xdeIggfIrDYZcBynqMhmkSRyQWySxy8KaV_ZfCY4LP8wI4hJD0rUHXGCdBRIkeN7h7HgSMk4zGyBSodVV6P8OPRJuFYqP4s=w631-h280-no
.
.
.
ESPAGNE DES MIGRANTS DÉBARQUENT SUR UNE PLAGE DE CADIX AOUT 2017
https://lh3.googleusercontent.com/hYS9vdvQQqwJxRYE4n8plf-cSFt_2NU-vzHQc6vHuApJP_s2u18woJuPYqnACs2pfMYzQrUpuYsiAt1uMPFKTr1kPg4w0E3efBWo62TxxUFY3Jsu_TlWR3etP4tQuK0dSnJ8mYbBfQ57gS41OoDWUVh7efow6RBAsg7ztTI8CRAomUou3OFByDU1Zl9TxeRVsYbhPYSwaSAYv1GbLpxWnmBnFEdSgCCVYcEzwFjRsf4VqTJCZyQLHjXX6xbk7pzxPM-spSqDskFTykWvnA7S0AuhhEmRcgHvykGEgB_vjJYZ9tmwTIfJq6A-cm7YxFvqXq_RNXqklhbjPX-F74KHBI70nQRXhDia2Xlny_PiGFrv5w87Yt9lZ7p4GwOmay19GHBaOITppC1pjCBeIoHUVAFxeiOd0JBayD9HWpGokxzBn8YU-A1axqk_8idDjahZuYyYFNwC2I3Ld9GeDF5nqdZ9DwsStISqaFQ_9C1GU2oL7Q35r1auBeN1vdD1Lwx9Sof5RPoU-2YgbWFtlvbyK3rHb6Ay3byXsZPtZo_xdSxb5mDdcSwYOY3YzsPxpyQmQ6H0JE__HvSrK80qmW_Qxp8EfnHDwbu5YcJfT1vMvzU4pFFnej97DU1ZywjCZgjR1SaThUVENpXvsiQvt21e3MttFVdJiOHe-16XO9BmyUa6slw=w285-h220-no
 
.
.
.
LE SALAFISME A LARGEMENT CONTAMINÉ LA CATALOGNE
.
18 AOÛT 2017 LE FIGARO /
.
Le salafisme a largement contaminé la CATALOGNE : «des quartiers majoritairement musulmans» près de BARCELONE
.
Les attentats de CATALOGNE confortent l’idée selon laquelle l’ESPAGNE était depuis quelque temps déjà dans la ligne de mire de DAECH.
.
La deuxième ville d’ESPAGNE est une véritable plaque tournante du djihadisme. Elle concentre une grande part de musulmans, environ 500 000 d’après IGNACIO CEMBRERO.
.
Un phénomène de ghettoïsation est de plus en plus évident en banlieue, avec des quartiers majoritairement musulmans.
.
À l’instar de la BELGIQUE, le salafisme a très largement pénétré la CATALOGNE depuis quelques années. De grands congrès salafistes sont même organisés dans des mosquées de la périphérie de la ville.
.
(…) Les immigrés musulmans ont débarqué en grand nombre en CATALOGNE au milieu des années 1990 et plus récemment, entre 2004 et 2006. (…) Néanmoins, ni le taux de chômage élevé, ni la part importante de musulmans dans la population ne sont des explications suffisantes à cette radicalisation. L’ouverture du conflit en SYRIE et par voie de conséquence l’effet contagion du MAROC, devenu l’un des pays qui ont envoyé le plus grand nombre de combattants pour gonfler les rangs de l’EI, ont servi d’amplificateur au phénomène.
.
.
.
18 AOUT 2017
.
ATTENTAT DE CAMBRILS AU SUD DE BARCELONE
.
5 TERRORISTES ABATTUS SIX CIVILS ET UN POLICIER BLESSÉS
18 AOUT 2018 RT / RTBF /
.
CINQ TERRORISTES PRÉSUMÉS ABATTUS
.
Une attaque liée à celle qui a fait au moins 13 morts à BARCELONE est survenue durant la nuit dans la station balnéaire de CAMBRILS, à cent kilomètres au sud de la capitale catalane. Sept blessés sont a déplorer et les assaillants ont été tués.
.
La station balnéaire de CAMBRILS, à 120 kilomètres au sud de BARCELONE, a été le théâtre d'un second attentat dans la nuit du 17 au 18 août.
.
Six civils et un policier ont été blessés par une voiture qui fonçait dans la foule avant d'être arrêtée par les tirs des forces de l'ordre, selon les autorités espagnoles. Un des civils serait dans un état critique, d'après le compte TWITTER des services d'urgence de CATALOGNE.
.
«Les terroristes présumés circulaient dans une AUDI A3 et ont apparemment renversé plusieurs personnes avant de se heurter à une patrouille des MOSSOS D'ESQUADRA [la police régionale de CATALOGNE] et la fusillade a commencé», a affirmé un PORTE-PAROLE DU GOUVERNEMENT CATALAN.
.
Le porte-parole de la police catalane a ajouté que certains des occupants de l'AUDI A3 portaient ce qui ressemblait à des ceintures explosives.
.
La police, qui a abattu les cinq occupants de la voiture, considère cette attaque comme étant liée à l'ATTENTAT DE BARCELONE, quelques heures plus tôt, qui a fait 13 morts et une centaine de blessés d'au moins 18 nationalités différentes sur les RAMBLAS, la plus célèbre avenue de la ville. Cette attaque, dont le mode opératoire était similaire à la seconde survenue quelques heures plus tard, avait été revendiquée par DAESH.
.
A CAMBRILS, des démineurs ont été déployés.
.
Le conducteur de la camionnette meurtrière des RAMBLAS, à BARCELONE, a réussi à s’enfuir. Mais deux suspects ont été arrêtés dans deux autres localités de CATALOGNE : un Marocain du nom de DRISS OUKABIR et un Espagnol. Ce dernier serait lié à une explosion survenue la veille dans une habitation, qui avait fait un mort et plusieurs blessés. La police soupçonne qu'il préparait alors un un engin explosif.
.
.
.
17 AOUT 2017
.
ATTENTAT DE BARCELONE
.
13 MORTS 110 BLESSÉS DONT 26 FRANÇAIS DONT 17 DANS UN ÉTAT GRAVE
17 AOUT 2017 RT / RT / EL PAIS /
.
Un conducteur a délibérément foncé dans la foule le 17 août sur l'avenue la plus touristique de BARCELONE, faisant au moins 13 morts et plus de 50 blessés, selon le gouvernement régional. La police avait déjà qualifié l'attaque de terroriste.
.
https://lh3.googleusercontent.com/LlhcKgoGleNleSpMlGuetXyC15Og9i34l2iU4175gjoT9KaT3H6VUwsxVlcwyyiPkk0GoibkvG4EHsTsFP90t1HbVP6vuvB4IK5io5rdZiiOPJ244Q7fzDA0WgUP8z-rO_sopMKfiPUkDhsI91CpiDLNzsklnlf6fqP4MzqSdcAu6bhv0u5PYwmYAKQDCforw-jKuSSB-qG1RuvzaWTGHCFUKE0zYkVhmNIU0njTBQpZC-cEiybF-qQ5iIrFCtWcSxfdpPwvyvTqemMu-BlSURkaQ4CNbHvRrP-3fYeIff7eMu4f6I5_6TFqNSkTFzCFMsfZ6v3VsaJNSHXjjTcHz98qPkRKUh7wED2wHm6XjkrMExGxsKc3F6QSM_gJMngk32wtmNbi2VOlSvS9YmSFu3aO9rBsyH0L9tw1cqBAayc6m97Mq_DNE733lZkeZnVmo7NM5-VJMYHWvjqlQUhEKhyL0uWOiNcq5Mdvog5kmjJUE2Vkmft0keKItL184r4pgsUdFxXVgZBckA9xoukz8lvP-VJ7mTJsxYJoz3YyxXYzZYCs8Pq-2crvcmsESoQ3KG0iHdBGVz13dVhwyvdbWVKNPkyP0kXU0UxAg3FlpAH3lctfbjbjs2803vrwHfg6W3POqTcLVjoKF5B3rMJRmt6vyWrv2bExs9OBocHQ7j84qV8=w218-h150-no
Le groupe jihadiste ETAT ISLAMIQUE (EI) A REVENDIQUÉ L'ATTENTAT qui a fait au moins 13 morts jeudi le 17 août à BARCELONE, dans un communiqué diffusé par son agence de propagande AMAQ et relayé par le centre américain de surveillance des sites jihadistes, SITE.
.
«Les assaillants de l'attaque de BARCELONE étaient des soldats de l’ÉTAT ISLAMIQUE», annonce le communiqué, ajoutant que «l'opération a été menée en réponse aux appels à cibler les États de la coalition» internationale antijihadistes opérant en SYRIE et en IRAK.
.
Une camionnette a percuté la foule en plein après-midi sur les célèbres RAMBLAS, l'avenue la plus touristique de Barcelone, faisant également plus de 50 blessés, selon le GOUVERNEMENT RÉGIONAL CATALAN. [...]
----------------------------------------------------------------------------
https://lh3.googleusercontent.com/b3vJ7yEDyonOpst7orO1Te6WsyLY8wwaFqXZiIhmKq4dGxQY1d_o_tsrgGDNIyVTwu-CIcRglMERix8TdBb7XqYk1MsToZFrndLijZJFtInLlYLaC6gLxOymxE1hj3B8RUn8mfR1_wrprbvLwMMytqqRNf3qOoyyFRfypxp1Wpz1JIQVaNVRz8NPs5D6TCT78eUAJvblCvNVMiiUq8F5r09GtDglfeIEBEu5p-_TWPQ0Pgotf9eigGMUwBf75kaUGX1W36W4LaEFIxiSGNld073V_dJufEA8J1a7GYAOt4U926o0mtIPBQPt1O1LmPvKIA5gVqGPe1_m8QclQSSuHiAi7mhsVHQ_Hbo96XDUxuBLguNhujwgfnAz8V9FmVCu0x0d0QvlJjipRt2WRZAtXvLjeMtkw8aTZqSv7sf4j03slcm0ko6B9zAy5qTH43R8XRuefMsqhV-sTabp001RpH7B9yGJ-AbJIa6W7mQs2l06KNq6upL8-rBTdLYlE7emqPf6uEW9akuTtD4wzpWowlnUimdOzydLUIsMbnABgCa_H55Rvi8vAXQd6YyEghBORHN5Nx_dM9KTAuAy4cUmFr93Refd5k3vd7NraWegDrum0GqqoI8wsImGjS4QBzwWHONTTMibrhm7FuRwUpqfT1qtPAArgHwS4AVpR4JI9DeB62M=w285-h212-no
L'un des auteurs de l'ATTENTAT DE BARCELONE du 17 juillet a été identifié comme étant DRISS OUKABIR. Selon le quotidien EL PAIS, la police le surveillait depuis sa sortie de prison en 2012. Selon des sources policières citées par le même quotidien espagnol, DRISS OUKABIR aurait résidé
dans la ville de RIPOLL, dans les Pyrénées catalanes, il serait né au MAROC en 1989, serait résident régulier en ESPAGNE, et son arrivée à BARCELONE daterait du 13 août dernier, en provenance du MAROC.
.
Citant aussi une source policière, le journal EL MUNDO explique que d'après le PROFIL FACEBOOK «SOPRANO LA FOUINE»de DRISS OUKABIR, désormais supprimé, ce dernier aurait également résidé en FRANCE, à MARSEILLE, avant de s'installer en CATALOGNE
.
.
.
 
 
https://lh3.googleusercontent.com/6H0luRlUnaPp9CFNGi-6Wx3RTzNycVTA1_o23lUGV6A5xxBNdDU2hl-Q2WqRuQMOOSLWSvUwQDMWq30HQaU4IUrROl_OLdPugkmtoyAFNSnWnS9chL4fDsx3yA37DCvBAR4WB8rEQuVzPR3sdP3BetRqiVWGJRFiWRqupve78sb0czIg1F4FSUAiedGEk-M7jB32dAaCohYUjDfM38xfUoSFsaueXppeHWq6DBH44L13WIXCYuU4nL2PM9HLfcTpg6VvEvgeJAXGF6AOJgPPlQZZK-ScFw3Xg7nq5OQVGFrvtXfKOOSc_VpvxDhrVB-KmZxTztmHCXLLyJS0rT2gwcBYIWS8dQETOMaywbg0Gg6BFtbgkZJmzvoxN91mQoBNmLY73mD-4p9Qm48Q1mU_Zr877nTa0sD5Vd2c91nY7fQF_9lm5Bwg4EXB9WWrKkqXZX7WbgN4aXuk8uFfhVP6Apo2uqjGmvcYpLifYkjvy4-kcrpBIbkxiiGr4ydOnp0jpfUx7wD4GkbSyWB9pfDFkuhIB6sZr2d9jbxCbfHgKIr44iDrbMdgTobPUYsTl0NE5gNZ15pHhihFBzRqU_r_ApbUvll2s980T6A9yor7l-ll-CKPlDOqaeBvNL1vFw2aCh0nuQVSMlqcUGvNUTYQpHCIR2FDHEQJ16ydTfkEyG5HLDQ=w285-h160-no
MOUSSA OUKABIR, SUSPECTÉ D’AVOIR VOLÉ SES PAPIERS POUR FAIRE ACCUSER SON FRÈRE DRISS DE L’ATTENTAT À SA PLACE
18 AOÛT 2017 DREUZ.INFO /
.
L’ATTENTAT DE BARCELONE QUI A FAIT 13 MORTS ET PLUS DE 110 BLESSÉS, A ÉCRIT : «IL FAUT «TUER LES INFIDÈLES ET LAISSER LES MUSULMANS».
.
Hier soir, la police a publié la photo et l’identité de DRISS OUKABIR, après avoir retrouvé son passeport dans la fourgonnette qui a servi à commettre l’attentat sur LAS RAMBLAS, la rue touristique de BARCELONE. Mais dans la nuit, DRISS s’est présenté à la police (ou a été interpellé selon d’autres sources) et a déclaré que son frère lui avait volé ses papiers. La police n’a cependant pas confirmé ces points mais à publié l’identité de MOUSSA OUKABIR comme étant le nouveau suspect de l’attentat.
.
Selon le site catalan CATALUNYIADIARI : «Plusieurs sources ont indiqué que l’auteur de l’attentat est MOUSSA OUKABIR, le frère de DRISS. Le jeune vit à BARCELONE et est soupçonné d’être le principal auteur de l’attentat. La confusion est peut-être due au fait que DRISS OUKABIR a été incarcéré au centre pénitentiaire de FIGUERES jusqu’en 2012»
.
Selon LA VANGUARDIA, DRISS OUKABIR se serait rendu la police d’ESQUADRA dans la ville de RIPOLL (GIRONA) où il habite, et a déclaré le vol de ses papiers. Il a expliqué aux agents avoir vu sa photo dans les médias, et s’être rendu au poste de police pour expliquer que ses papiers ont été volés, et pour clarifier qu’au moment de l’attaque, il était à RIPOLL. Le maire a ajouté que Driss était «bien connu» dans la localité.
.
Cependant la page FACEBOOK de DRISS OUKABIR comporte de nombreux propos antisémites, y compris une horrible vidéo d’images nazies, un article relatant la réaction des musulmans à la chrétienté, et une vidéo antisémite qui parle de conspiration juive mondiale.
.
Agé de 18 ans, résidant à BARCELONE, d’origine marocaine, le compte FACEBOOK de MOUSSA OUKABIR, qui n’a pas hésité à voler les papier de son frère pour le faire accuser de l’attentat à sa place, comporte de nombreuses photos avec des armes à feu et des références à la SYRIE, à l’ISLAM.
.
Des propos violents, des incitations à tuer les infidèles sur KIWI
.
MOUSSA a un compte KIWI, un réseau social où les jeunes se posent des questions et DES réponses.
.
«il faut «tuer les infidèles et laisser les musulmans».
.
Là, un utilisateur a demandé à MOUSSA : «Si tu étais roi du monde, que ferais-tu le premier jour ?»
.
MOUSSA a répondu : «je tuerais les infidèles et laisserais les musulmans en vie pour qu’ils suivent la religion».
.
Un autre lui demande : «Que faire lorsque vous vous rendez compte que quelqu’un vous a menti depuis plus d’un an»
.
MOUSSA répond : «Le tuer la nuit avec un pistolet (c’est une blague)»
.
Le site SEGURIDAD Y DEFENSA a conservé des copies d’écran de son compte FACEBOOK (MOUSSA DE LA VEGA) avant qu’il ne soit supprimé, où il milite pour que la PALESTINE soit «libérée» et qu’ISRAËL soit détruit par les flammes évidemment…
.
MOUSSA OUKABIR est toujours en fuite.
.
.
.
TROIS TERRORISTES RECHERCHÉS (DE 20 À 24 ANS)
https://lh3.googleusercontent.com/cSr5tU4BChmlhQdTyc7eIWtgIVYPFqtnElB-rc4T8Busz_pUxOtOAPxwsVBuS-1l8D7RxjzVKzucAKQs7xe2_sohfbutTwUL2yLH1WH-kko5xhPp8QRTKNge0fxcr5PCGEre33wu_K_AsZSAM05Uc6pjtAnYASKGgCFs89sSy4ma8N769ZQkhI312cH94zaPu41uifYqvVAzBl8BcdE8EchB-KqEBTxcAOPm09HTSr5peLFRmDUUDrLP2o7utJccc66y4DteTAdpwS6daPWeYuhTm1NjWkOYR45cVgyrECj7QMc7MuxMdlqeBBmplTkouIE-BTdir3YtiTCbewyF23qbLvwttcfaHt57E6SZpXRal0r1FU1vFgkwYvF8lpKRCusHmxAErAY3NZWevtheJKrVR9pzDLj77RA3zIZ6SFFx0g8AKAzDw8s3ZKXKC11lDwY_Trs3bcj6McJwucxfgF3ErsYpQYDPzP-6P5y7LQFdqOg6RnsTTZRgooW8iQHgt9zHld7EVpcWwmpxxD4NzCVQCjUo_AIu2oKmLsNiVzvYMLbs2-CJsSuzXRSUDV1eE_fxa6HBioQvWqGSI_3lzOrRUesqyQ0Tj-gJ20QwDod6LAKKQe4574bkBgCaQA5vvrbL7S-zitTtNDxKWlitJmoZeWD-7VbT9j-wADr9JngRFMU=w580-h312-no
.
.
.
 
https://lh3.googleusercontent.com/4Cv3uvKEU43estreRLYG9ajVfPvjh0zpWrY1aQWpVOgAHKM8oVBJ34OSBPjo8bggoH7Tn_CnPkO7bWQLsm0CZphT7jORjYmB21ccM9Xd2Ge9A1ngzCkreivh2HvKV46VykrR6eFtZFDIr6bmkAH26WCirVUyDR0OfuPiDIAJumK1o4MCk9t4sVOJU99cfpVGuT1yKyv1vKwnlxyKG2xIzP3RwIQZpuGQXGG85KAeZVifNB8Mf_wvktgitu-K_4hMR7CR1S5MB7uZtv2wSVWXGQvRYaBpJ6DjzEyZI0zHC4hlRy1uN-CnykLqUT267Hb5N6CdAO00XbvYLl2NS4PLG5r8OTyKEzUJczoCGI1LiyRuxxRiyTFzYqC6WXNGxNqkv26SCTPk4rdww89DsVPumN0b6bYeJgbSZ-2OFJkdlkOjzJvBBlj6EcmNXX08sk9ShVgVQ7wbALqtK5s6DL0thT5A4P7C1CNoMCAbnNnVODFWEO4YipFHXQtZPhkPawDhOayN8t2fRFRnKk0t_ywn5Av894Ru3deKhvY_TcVC8Hpoy8RxCrFMCw5-uUXP6solFcmfaeiDEcIThB71O7wTvubpFsDrN4KbR-XE4ikxKTvrfQRxG_mUKMJolfZJLwTG0YHP7av7CwcUOfylVSNtbXPapNQgt76LZWaAwOr6yAmwfRA=w285-h129-no
IMAM ABDELBAKI ES SATTY SOUPÇONNÉ D'ÊTRE DERRIÈRE LA CELLULE DJIHADISTE DE CATALOGNE
21 AOUT 2017 RT /
.
[...] «Mardi matin [le 15 août], il était parti en disant qu'il partait en vacances au MAROC», raconte le vendeur de fruits sur les marchés NORDEEN EL HAJI, 45 ans, venu vivre il y a quatre mois dans l'appartement. Mais depuis le 15 août, ABDELBAKI ES SATTY a disparu. La police a évoqué la possibilité qu'il ait péri le 16 août dans l'explosion d'une maison à ALCANAR, en CATALOGNE, où la cellule à l'origine des attaques de BARCELONE et de CAMBRILS préparait «un ou plusieurs attentats».
.
https://lh3.googleusercontent.com/gSINcG0iL1ce4Ungui03RACyzxSXapOvi08BVfRVKyndUZekBBxg79UEwV_LJxkPV9iGVneSGceaXnSTLDMRUnACbJORgYdsPQZG2snNDLlaU68tO2L5mRdCpGnCWkiikx9Ba6gtIhIWkf0UCVZL6mFUpIdzkF4UJm8AhOtn8BMSq041UR_88YB6yn9lT1y6ruxHMn7rMNMdFi5lM3ov1pGNpaZS6WhE_GYVSqwWONxy-rm1xJ7qIt-DRbOAoOI04iYHs2YPJs-z67lxemmVTyA2kSKxo0QCRyNjqgPGpYqvF1lsc5aMRycws9drxVK2aYiiyM3pU1HV4aNdScneT9zgpuliCHB-iRedjSanso2vQ9QgLdonmKXZVL-ZvTcy5NA3awv6nxLrJccWrv7lgFU9Gcck7vY4hghsy0qWlG_Hs7ZWgtZ0n5tfvUNsR8I0wvRcdTpsPplpRHJVB69o-7w4OUy3HIotRPIbPyIMOVwb5sDVKXkVpbshVBNW5A8lLJ1Q_Qs9nJOLBjyvfg7PTyNzAKZyy6IQlVWQdtykqmuM07_pUWo0jlDprsCbCGUhOxiCz-ZVuHhSH7ffP3lNmBe1AClh7goInsBiq9Vpwl8iFK5-03m2ODux3356PgWQvl1qj1TqZ2_lf-FCIEXRV3F-eUTsA7Nl0sj7GJyV-wCvVwc=w285-h311-no
.
«Il parlait peu, passait son temps sur son ordinateur dans la chambre, avait un vieux téléphone portable sans internet, peu de livres», dit NORDEEN EL HAJI.
.
Sur un meuble se trouve encore le mandat de perquisition des lieux daté du 18 août, soit quelques heures après les deux attentats aux voitures-bélier qui ont fait 14 morts et plus de 120 blessés en CATALOGNE (nord-est de l'ESPAGNE).
.
SORTI DE PRISON
.
Le journal EL MUNDO a cité des sources antiterroristes selon lesquelles ABDELBAKI ES SATTY avait séjourné en prison «où il avait noué une amitié particulière avec RACHID AGLIF, dit EL CONEJO (le lapin), condamné à 18 ans» pour participation aux attentats djihadistes dans des trains de banlieue qui avaient fait 191 morts à MADRID le 11 mars 2004.
.
«L'imam avait eu un problème judiciaire, mais pas lié au terrorisme», a déclaré le 20 août le chef de la police catalane, JOSEP LLUIS TRAPERO.
.
Selon EL MUNDO, ABDELBAKI ES SATTY avait été incarcéré en lien avec un trafic de drogue, du haschich, entre CEUTA et ALGESIRAS (sud). [...]
.
.
.
16 AOÛT 2017
.
ALCANAR UNE EXPLOSION AU SUD DE BARCELONE, SERAIT LIÉE À L'ATTENTAT SUR LES RAMBLAS
.
2 MORT 6 BLESSÉS
18 AOÛT 2017 HUFFINGTONPOST / LA VANGUARDIA /
.
L'enquête sur les attentats de BARCELONE et CAMBRILS en ESPAGNE ne fait que commencer, mais les enquêteurs savent déjà qu'un fait majeur pourra leur permettre de reconstituer le puzzle macabre qui a mené à ces attaques. La veille du premier attentat, celui perpétré dans la capitale catalane jeudi 17 août, une explosion dans un logement a fait un mort et sept blessés.
.
Dans la nuit de mercredi à jeudi, UNE TRÈS FORTE EXPLOSION A DÉFIGURÉ, PEU AVANT MINUIT, UN LOGEMENT DE LA PETITE COMMUNE D'ALCANAR, dans la province de TARRAGONE. La ville est située à quelque 200 kilomètres au sud de BARCELONE, proche également de CAMBRILS.
.
Dans les décombres, les enquêteurs ont retrouvé des dizaines de bouteilles de gaz.
.
Peu avant l'attentat de BARCELONE jeudi, vers 16h50, UNE DEUXIÈME EXPLOSION, ENTENDUE DE TRÈS LOIN, A EU LIEU AU MÊME ENDROIT. Elle a fait encore plusieurs blessés. D'après LA VANGUARDIA, elle pourrait avoir été déclenchée par le passage d'une pelleteuse chargée de désencombrer les lieux après la première explosion.
.
«J'ai senti l'explosion alors que je me promenais à ALCANAR, j'espère que tout le monde va bien»
.
PLUSIEURS HOMMES ONT ÉTÉ ARRÊTÉS APRÈS L'ATTAQUE DE BARCELONE. L'un d'eux, né à MELILLA (une enclave espagnole au MAROC), a justement été arrêté à ALCANAR.
.
Jusqu'ici, toutes les pistes étaient encore à l'étude sur l'origine des explosions d'ALCANAR, dont les enquêteurs se sont d'abord demandé si elles étaient liées à un accident domestique dû au gaz. Mais le CHEF DE LA POLICE CATALANE, JOSEP LLUIS TRAPERO, a indiqué jeudi en conférence de presse que les enquêteurs avaient établi un lien «clair» et comportant «peu de doute" entre la première explosion d'ALCANAR et l'attaque de BARCELONE. «Nous soupçonnons qu'ils (les occupants du logement) préparaient un engin explosif», a-t-il dit.
.
La police doit désormais établir si les attaques de BARCELONE et CAMBRILS, dont elle considère qu'elles sont liées, ont pu être précipitées après les explosions d'ALCANAR. D'après le quotidien espagnol LA VANGUARDIA, les enquêteurs soupçonnent les terroristes d'avoir voulu frapper le centre de BARCELONE avec les bonbonnes de gaz.
.
Au moins 13 personnes sont mortes jeudi dans l'attaque au camion-bélier sur l'artère touristique des RAMBLAS de BARCELONE, revendiquée par le groupe jihadiste ÉTAT ISLAMIQUE. Une centaine d'autres a été blessée, dont 26 Français, a annoncé ce vendredi 18 août le MINISTRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES JEAN-YVES LE DRIAN.
.
Six civils et un policier ont par ailleurs été blessés tôt ce vendredi à CAMBRILS, une ville touristique à 120 km au sud de BARCELONE, quand des «terroristes présumés» ont foncé dans la foule avant d'être abattus par la police.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/J4ucOpCXk8hlQ3jRK0KII1ZKqqqwO8StAq-ss2A4raYOEJvnPwTCPMW_yvDv-uQg-C8qAV7qRCQmQb7i10GxXerVIEqqL6wwp50SM4VnIZ_w1ooAUUbEjq4bDtTCScnsc8XKI5XezTt1vJDLLsWVthULgF5c6Wr623wUDt4OfJegGoh2z1B3I_t0-Nw5GaR_yLDiT8Bbqw2qv44C0_db2O8smdFQDUksnp6St2dQvWUWLaCeyp4quPC_JaHAPS3MtVmHlzBlBOAJL2s1n5rB0kmI0goJRD90t12Ez_EsruRp7jeYPdbcuPYJufBImQgdmiuCEEWVvt_p8BhP_VAvxTvxAcgHAOpM5Xcu9k7SR9FNuliCir44ueqXxuEh5pfgVn3We9AyuTaI4sWCGapqBNoSY9xVxVbfhz6sKSMJrtf2BqgGgiDzf-zwUPydhwabEprosrz0EpkPWQaveVT9BBHituCeuxhx78MO6zGxpjSdd5Q5sPlbukXe0DB9dajCthefI_bo8YnRSjFImIkGAIgOYqfZ0tSyuKZ6mJRuknXBI0gTBbSQ-vB5sFALk82Ym-T48KWy67wIOrVBRjnrqRZ1JnQj_wVuidWPcqk-olV27Xem4rCPi4zvm_gtp7rPuh0aEQW-9bfLqCEbcd-_wh6lp07vyjWKMZ9BlMaIbw8r1ik=w285-h160-no
MOHAMED HOULI CHEMLAL, LE TERRORISTE D’ALCANAR
18 AOUT 2017 DREUZ.INFO /
.
Jeudi, un jihadiste a fait exploser une maison d’ALCANAR (TARRAGONA), faisant 6 blessés et 1 mort.
.
Elle abritait la cellule terroriste utilisée comme un laboratoire. A l’arrivée de la police, MOHAMED HOULI CHEMLAL (20 ans), né à MELILLA l’a fait exploser.
.
Il a confessé à la police qu’il préparait une attaque très importante.
.
Après l’explosion, où 20 bouteilles de butane étaient entreposées, la police a découvert la présence de deux caches contenant des explosifs à l’arrière de la maison.
.
Elle abritait la cellule terroriste utilisée comme un laboratoire. A l’arrivée de la police, MOHAMED HOULI CHEMLAL (20 ans), né à MELILLA l’a fait exploser.
.
Il a confessé à la police qu’il préparait une attaque très importante.
.
Après l’explosion, où 20 bouteilles de butane étaient entreposées, la police a découvert la présence de deux caches contenant des explosifs à l’arrière de la maison.
.
Cela aurait été décisif, selon une source auprès des forces de lutte contre le terrorisme. Des documents ont été retrouvés dans les décombres ont permis de relier les attentats de BARCELONE, de CAMBRILS et l’explosion de la maison.
.
Le réseau social KIWI a apporté la preuve que MOHAMED HOULI ET MOUSSA OUKABIR (17 ans) se connaissent. Et le fait que le frère de MOUSSA, DRISS (ancien détenu à GÉRONE en 2012 pour agression sexuelle) a été nommé par des sources policières comme l’auteur présumé du massacre au centre de BARCELONE qui a fait 13 morts et 110 blessés a permis de lier les réseaux entre eux.
.
D’ailleurs MOHAMED HOULI, comme DRISS OUKABI, réside à RIPOLL. Ce matin, une 4e personne a été arrêté dans cette petite ville de 12 000 habitants située non loin de la frontière française à 100km de BARCELONE.
.
MOHAMED HOULI, qui a étudié à l’INSTITUT PUBLIC ABAT OLIBA et a joué dans l’équipe de football ESCOLA DE FUTSAL RIPOLL (FUTSAL.CAT) est donc parfaitement intégré à la société catalane.
.
C’est lui qui a été chargé de louer l’une des fourgonnettes liées aux attaques de BARCELONE et CAMBRILS (TARRAGONA), a rapporté vendredi le MINISTRE DE L’INTÉRIEUR DE LA GENERALITAT DE CATALOGNE, JOAQUIM FORN.
.
Parallèlement à cela, le MINISTRE a expliqué qu’il pourrait y avoir une relation entre Houli et cinq terroristes tués par les MOSSOS À CAMBRILS. À cet égard, il a précisé qu’il pourrait y avoir un lien de parenté entre Houli et un ou plusieurs terroristes, mais il a précisé qu’il n’est pas possible de connaître à ce stade de l’enquête les différentes composantes de la cellule terroriste. [...]
.
.
.