Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/08/2016

DES BURKINIS À LA LANGUE ARABE DÈS LE CP

ARMÉE POLICE ET TERRORISME
.
.
.
.
.
.
POLICE ET GENDARMERIE
.

GÉNÉRAL RICHARD LIZUREY
«UNE DIZAINE DE CAS DE RADICALISATION» DANS LA LA GENDARMERIE
29 SEPTEMBRE 2016 RTL
.
.
.
UN SYNDICAT POLICIER DÉNONCE LA TENTATIVE D’ENTRISME DU CCIF DANS LA POLICE
22 JANVIER 2017
.
.
.
.
GARD : ENQUÊTE OUVERTE APRÈS LA DIFFUSION D’UNE VIDÉO DE L’ÉTAT ISLAMIQUE PAR UN ÉLÈVE POLICIER
20 MAI 2017 LE PARISIEN / RTL /
.
Un jeune élève policier, actuellement à l’ÉCOLE DE LA POLICE NATIONALE DE NÎMES (GARD), risque l’exclusion et des poursuites judiciaires après la diffusion auprès de ses camarades d’une vidéo de propagande de DAECH rapporte RTL.
.
Une enquête a été ouverte et la police des polices ainsi que la police judiciaire tentent de comprendre comment l’aspirant policier s’est procuré cette vidéo de L’ETAT ISLAMIQUE.

Selon la radio, à la mi-mai cet élève, après avoir reçu cette vidéo sur son portable, l’a fait circuler auprès de tous ses camarades de l’école de police. Certains élèves, choqués par les images, ont aussitôt alerté les responsables de l’établissement. Une enquête a été ouverte et la police des polices ainsi que la police judiciaire ont été saisies pour comprendre comment il s’est procuré ces images de propagande.
.
Le site de RTL précise que l’élève gardien de la paix n’est nullement radicalisé et n’aurait pas voulu faire de propagande.
.
.
.
17 POLICIERS RADICALISÉS
11 JANVIER 2017 FRANCEINFO
.
Dix-sept agents radicalisées ont été recensés dans les rangs de la police de proximité de l'agglomération parisienne, entre 2012 et 2015. C'est le nombre évoqué dans une note révélée, mercredi 11 janvier, par le livre Où sont passés nos espions ?. Cette note de la DIRECTION DE LA SÉCURITÉ DE PROXIMITÉ DE L'AGGLOMÉRATION PARISIENNE (DSPAP), datée du 9 décembre 2015, vise à cerner ce phénomène qui «a connu une accélération en 2014», avancent les journalistes ERIC PELLETIER et CHRISTOPHE DUBOIS, auteurs du livre.
.
Ces radicalisés sont «jeunes, entrés dans la police au milieu des années 2000 et issus d'un concours interne, nombre d'entre eux étant d'anciens adjoints de sécurité, les emplois-jeunes de la police», ajoutent-ils.
.
LES FEMMES, «TRÈS DÉTERMINÉES»
.
Parmi les cas cités, les journalistes soulignent que les «femmes sont impliquées dans un tiers des incidents et semblent très déterminées, n'hésitant pas à affronter leur hiérarchie», notamment au sujet du port de l'uniforme et des tenues vestimentaires, affirment-ils.
.
Parmi elles, une femme agent de surveillance en poste dans le 12e arrondissement de PARIS qui se présente en septembre 2014 en HIJAB devant le médecin-chef, refusant la visite médicale. Le mois d'après, elle s'emporte contre le port de l'uniforme, comparant son pantalon à «une saleté de torchon de la RÉPUBLIQUE». Une autre femme agent, en poste dans le 17e arrondissement, a été condamnée en appel en 2016 à dix mois de prison avec sursis et interdiction d'exercer pendant deux ans après avoir posté sur FACEBOOK des propos menaçants.
.
.
.
.
RADICALISATION DANS LA POLICE : UNE NOTE CONFIDENTIELLE PRÉOCCUPANTE
9 MARS 2016 LE PARISIEN
.
LES ENTORSES À LA LAÏCITÉ PROGRESSENT DANS LES COMMISSARIATS. UNE NOTE CONFIDENTIELLE DE LA PRÉFECTURE DE POLICE DE PARIS DONT NOUS AVONS EU CONNAISSANCE RECENSE CES CAS QUI, BIEN QUE LIMITÉS, INQUIÈTENT.
.
Aux grésillements du trafic radio de la police, il préfère... les versets du CORAN et les textes en arabe qu'il écoute religieusement pendant ses heures de travail sur sa tablette informatique avec ses écouteurs. Le jeune policier a attiré l'attention de ses collègues. Depuis un voyage à la RÉUNION, il ne serait plus le même, obnubilé par sa foi. «Lors d'une patrouille, il avait profité d'un arrêt à la boulangerie pour aller se procurer des BURQAS pour sa compagne», détaille la note confidentielle de la direction de sécurité de proximité de l'agglomération parisienne. Aux dernières nouvelles, il est toujours gardien de la paix à GENNEVILLIERS (HAUTS-DE-SEINE).
.
«ELLE SORTAIT DES VESTIAIRES DU SERVICE COUVERTE D'UN HIDJAB»
.
Parmi les comportements de transgression du principe de laïcité recensés par la PP, le port de l'uniforme est un sujet récurrent de tension, notamment chez les femmes. Le 2 octobre 2014, une agent de surveillance, en fonction dans le XII e arrondissement, qualifie son pantalon de «saleté de torchon de la RÉPUBLIQUE», s'essuyant les mains dessus. «Elle sortait ensuite des vestiaires du service couverte d'un HIDJAB (NDLR : voile islamique)», s'alarme la direction de la police d'agglomération. Rappelée à l'ordre par sa hiérarchie, elle aurait répliqué que la «loi interdit l'exhibitionnisme». En outre, un compte ouvert sous son nom sur les réseaux sociaux a alerté les services de renseignement. Les messages postés après les attentats de janvier 2015 relayaient les thèses complotistes et antisémites évoquant «cette fusillade masquée montée par des lopettes de sionistes» [...] «Il faut leur faire la peau», menace-t-elle. Elle n'a pas réintégré son service, ayant refusé de retirer son voile devant le médecin-chef.
.
«C'EST L'ISLAM QUI VA DOMINER LE MONDE»
.
Une collègue et amie de cette même fonctionnaire, tout aussi radicalisée, a été interpellée dans une manifestation pro-palestinienne non autorisée organisée place du TROCADÉRO en juillet 2014. Elle scandait : «ISRAËL assassin, HOLLANDE complice !» «Lors de la procédure judiciaire, elle refusait d'ôter son voile et adoptait une attitude d'opposition à tous les stades de l'enquête», indique la note de la PP. La fonctionnaire, qui s'interdit de serrer la main aux hommes au sein de son service, a d'abord écopé d'un simple rappel à la loi. A la sortie d'un rendez-vous chez le médecin-chef de l'administration, où elle s'était présentée avec son voile, elle a improvisé une prière en pleine rue «après avoir étalé son manteau au sol devant l'établissement». La même policière a refusé de s'associer à la minute de silence en mémoire de son collègue AHMED MERABET et des journalistes tués dans l'attaque de «CHARLIE HEBDO», expliquant qu'elle «ne peut pas rendre cet hommage à des gens qui insultent (sa) religion». Après avoir été convoquée pour s'expliquer, elle a adressé aux agents chargés de l'enquête le courriel suivant : «complotistes comploteurs !!!! [...] JE NE SUIS PAS CHARLIE !!!!». L'agente s'est plaint des sanctions prises à son encontre : «C'est l'ISLAM qui va dominer le monde. Ces harcèlements auront une fin pour nous, tous les musulmans» Elle a fini par être révoquée en juin dernier, ses collègues s'inquiétant de leur propre sécurité.
.
Dans le même registre, une gardienne de la paix d'AULNAY-SOUS-BOIS (SEINE-SAINT-DENIS) est sous le coup d'une enquête pour incitation à la haine raciale. Selon la PP «en avril 2013 [elle] avait posté plusieurs messages sur FACEBOOK contenant des sourates du CORAN, des déclarations à la gloire d'Allah et des images issues de sites faisant la promotion du port du HIDJAB». Elle aurait surtout mis en ligne des insultes envers la FRANCE et ISRAËL.
.
«J'AI HONTE DE PORTER DU BLEU»
.
En décembre 2015, une agente en poste dans le XVII e arrondissement se lamente sur son FACEBOOK privé : «C'est quoi ce pays où on déploie des forces militaires pour protéger une communauté + qu'une autre ? ? Depuis quand notre cher pays laïc est devenu casherisé ? ? Oui, malgré mes origines, je suis outrée que le gouvernement français estime la vie des juifs + que n'importe quel citoyen lambda...» Avant de passer au registre de la menace : «J'ai encore + honte de porter du bleu. Si j'étais à la place des terroristes, cela ferait bien longtemps que j'aurais fait péter l'ELYSÉE et tous les enc... qui y bossent» Jugée le 22 janvier à PARIS pour provocation à un acte de terrorisme, elle a été relaxée compte tenu, notamment, d'une «histoire personnelle chaotique». Le parquet a fait appel de cette décision et elle reste aujourd'hui suspendue.
.
IL DÉNONCE UNE MUTATION LE JOUR D'UNE FÊTE JUIVE
.
Le repli identitaire ne concerne pas seulement des agents de confession musulmane et des convertis. Un fonctionnaire, trésorier d'une association communautaire juive spécialisée dans la poursuite des actes antisémites, réclame 100 000 € à l'Etat, évoquant un préjudice dû à sa religion. Il se plaint de propos antisémites qu'aurait tenu l'un de ses collègues, d'un avancement moins rapide que les fonctionnaires de confession musulmane et, enfin, d'avoir été muté du II e au IX e arrondissement... Il avait dû faire ses cartons le jour d'une fête juive.
.
.
.GENDARMERIE
GENDARMERIE
.
UNE GENDARME RADICALISÉE «A PU, DURANT PLUSIEURS MOIS, RENSEIGNER DE L’INTÉRIEUR SES AMIS ISLAMISTES»
17 SEPTEMBRE 2016 VAR MATIN / LE POINT
.
Écartée en 2013 de la gendarmerie de SAINT-MAXIMIN après avoir consulté des fichiers confidentiels, elle est soupçonnée de liens avec une filière de recrutement djihadiste.
.
L’uniforme de la gendarme adjointe volontaire cachait une jeune femme radicalisée, bien décidée à se rendre en terre de djihad, SELON LE MAGAZINE LE POINT QUI RÉVÈLE L’INFORMATION CETTE SEMAINE. Cette gendarme, en poste « dans le sud de la FRANCE », se servait de ses fonctions pour consulter des fichiers administratifs et judiciaires en toute illégalité.
.
Selon nos informations, AHLAM H. était en poste, depuis 2012, au peloton autoroutier de SAINT-MAXIMIN/LA-SAINTE-BAUME quand le pot aux roses a été découvert en novembre 2013. La jeune femme âgée d'une vingtaine d'années a alors été poussée vers la sortie.
.
Le TRIBUNAL CORRECTIONNEL DE DRAGUIGNAN l'a condamnée, en avril 2014, pour la consultation illicite des fichiers confidentiels (personnes recherchées, antécédents judiciaires, etc.). Mais la destination des informations consultées depuis SAINT-MAXIMIN intéresse une seconde enquête.
.
La radicalisation de la mise en cause fait notamment peser des soupçons «d'association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste».
.
.
.
UN CAS RETENTISSANT CHEZ LES GENDARMES
9 MARS 2016 LE PARISIEN
.
Les cas de radicalisation sont rarissimes chez les «soldats de la loi». Seule une poignée a été recensée par les services de sécurité, concernant surtout de très jeunes gendarmes adjoints volontaires. Après examen, ils finissent devant le conseil d'enquête, l'instance disciplinaire de sanction. L'an dernier, la direction de la gendarmerie avait annoncé «la réalisation d'un audit interne pour évaluer le risque» mais aussi pour l'«anticiper». Tout en précisant que «la conversion à une religion n'est pas un délit» afin de distinguer la pratique d'une foi propre à chacun et une radicalisation dangereuse. Aujourd'hui, la gendarmerie se refuse à communiquer sur le sujet.
.
Une seule affaire, celle de
L'EX-ADJUDANTE EMMANUELLE C., 35 ANS, UNE BRETONNE, A DÉFRAYÉ LA CHRONIQUE AU LENDEMAIN DES ATTENTATS DE JANVIER 2015. La proximité affective de cette militaire, convertie à l'ISLAM depuis 2011, avec AMAR RAMDANI, un contact d'AMEDY COULIBALY, le tueur de MONTROUGE et de l'HYPER CACHER, a fait grand désordre. Surtout lorsque cet homme, qui faisait l'objet depuis plusieurs mois d'un mandat d'arrêt européen pour trafic d'armes et stupéfiants, a été vu lors des surveillances menées par la DIRECTION DU RENSEIGNEMENT DE LA PRÉFECTURE DE POLICE (DRPP) dans la zone dite publique du fort de ROSNY-SOUS-BOIS (SEINE-SAINT-DENIS). Un fort qui abritait les SERVICES SCIENTIFIQUES DE LA GENDARMERIE.
.
Cette ex-sous-officier a été suspendue de ses fonctions le 5 février 2015, avant d'être révoquée de la fonction publique militaire le 21 septembre 2015. Lorsque RAMDANI est arrêté le 23 janvier, Emmanuelle C. a en effet utilisé les codes d'accès d'un collègue pour CONSULTER le fichier des personnes recherchées (FPR) à plus de 60 reprises. Elle sera condamnée à un an de prison avec sursis le 21 janvier 2016, reconnue coupable de détournement de données à caractère personnel et violation de consignes par le TRIBUNAL CORRECTIONNEL DE PARIS. Elle avait aussi tenté de faire passer de l'argent et une lettre d'amour dans du linge en rendant visite à son amant incarcéré. Un manquement grave en raison de son statut de gendarme.
.
.
.
.
   ARMÉE
.
COMMUNAUTARISME DE L'ARMÉE FRANÇAISE : TÉMOIGNAGE EFFARANT D'UN ANCIEN SOLDAT
.
.
.
ÉVREUX : L'ANCIEN MILITAIRE RADICALISÉ PLACÉ EN DÉTENTION PROVISOIRE
5 MAI 2017 FRANCE 3 /
.
VENDREDI 5 MAI, UN HOMME DE 34 ANS ÉTAIT INTERPELLÉ AUX ABORDS DE LA BASE AÉRIENNE D’ÉVREUX. SUSPECTÉ DE VOULOIR COMMETTRE UN ACTE TERRORISTE, IL A ÉTÉ MIS EN EXAMEN LUNDI 8 MAI ET ÉCROUÉ
.
L'EX-SOLDAT RADICALISÉ MIS EN EXAMEN PAR UN JUGE ANTITERRORISTE ET ÉCROUÉ
.
L'ancien militaire radicalisé, arrêté vendredi aux abords de la base aérienne d'ÉVREUX et suspecté d'avoir envisagé un projet solitaire d'attentat, a été mis en examen lundi par un juge antiterroriste et écroué, a indiqué une source judiciaire.
.
ALAIN FEUILLERAT a été mis en examen pour «entreprise individuelle terroriste» et «tentative d'intrusion sur un terrain militaire» puis placé en détention provisoire, conformément aux réquisitions du PARQUET DE PARIS, a précisé la source judiciaire.
.
PROFIL DE CET ANCIEN MILITAIRE

.
Cet ancien soldat de 34 ans au «profil psychologique très instable» selon une source proche du dossier, a reconnu en garde à vue avoir envisagé de commettre un attentat au nom de l'ORGANISATION JIHADISTE ETAT ISLAMIQUE (EI), faute de pouvoir rejoindre ses rangs en SYRIE.
.
RAPPEL DES FAITS

.
Vendredi, il avait été arrêté vers 05H30 en tenue de combat, portant les insignes du groupe EI, alors qu'il regagnait son véhicule garé en bordure de la base aérienne 105 d'ÉVREUX (EURE).

.
A l'intérieur de la voiture, les gendarmes avaient découvert un Coran, des petits drapeaux aux couleurs de l'EI et une clé USB contenant une déclaration d'allégeance à l'organisation jihadiste.
.
Passant les alentours de la base au peigne fin, les forces de l'ordre avaient retrouvé, cachés dans un fourré, un fusil à pompe et des munitions ainsi que deux armes de catégorie D en vente libre, des revolvers à poudre. Aucune trace d'explosif n'a cependant été découverte, selon une source proche du dossier.
.
UN LOUP SOLITAIRE ?

.
Devant les enquêteurs, le suspect a tenu des propos décousus mais pas incohérents et son état a été jugé compatible avec sa garde à vue.

.
Rien ne permet d'affirmer à ce stade que cet homme a réussi à pénétrer dans l'enceinte militaire et les enquêteurs cherchent encore à déterminer s'il était sur le point de commettre une action violente ou s'il faisait des repérages.
.
Il semble néanmoins, à ce stade des investigations, avoir mené son projet de manière solitaire, sans complicité ni lien établi avec l'organisation jihadiste. D'où le recours à la rare qualification d'«entreprise individuelle terroriste», un délit défini par la loi en 2014 afin de neutraliser les «loups solitaires».
.
UN HOMME SOUS ÉTROITE SURVEILLANCE

.
L'ancien soldat, qui a quitté l'armée en 2013 après dix années de service, s'était converti à l'ISLAM et était placé sous étroite surveillance depuis 2014 en raison de sa radicalisation. En 2015 et 2017, son domicile avait fait l'objet de deux perquisitions administratives.
.
Cet habitant de VEULETTE-SUR-MER (SEINE-MARITIME) avait aussi été visé par une enquête judiciaire, soupçonné d'avoir cherché à se procurer des armes, mais les investigations n'avaient pas abouti. Sans être fiché S, cet homme né à MELUN en février 1983 était en revanche inscrit au Fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste
.
.
.
PARIS : MEHDI, DÉSERTEUR DE L’ARMÉE PARTI EN SYRIE, CONDAMNÉ AVEC SES 2 COMPLICES
16 JANVIER 2017 LE FIGARO
.
Un ancien militaire parti faire le djihad en SYRIE a été condamné aujourd’hui à 8 ans de prison assortis d’une peine de sûreté des deux tiers par le TRIBUNAL CORRECTIONNEL DE PARIS, qui a aussi infligé des peines de 4 et 6 ans à ses deux coprévenus.
.
S’adressant à MEHDI KAMALLAH, 31 ans, déserteur de l’armée française, le président de la 16e chambre correctionnelle lui a expliqué que sa condamnation tenait compte de «la longueur de (sa) présence sur zone», «du fait qu(‘il avait) de toute évidence porté des armes » et de son « retour clandestin» après avoir été blessé.
.
Dans son réquisitoire, le 6 décembre, la procureure avait insisté sur la «dangerosité manifeste» de M. KAMALLAH, demandant dix ans de prison contre cet ex-soldat aux «convictions radicales» profondément ancrées, le seul des trois hommes à comparaître détenu.
.
Formé au maniement du lance-roquette, le jeune homme avait déserté l’armée de terre, faute de pouvoir y pratiquer sa religion comme il l’entendait. Il était parti trois fois en opération militaire extérieure, au TCHAD, en CÔTE D’IVOIRE et au SÉNÉGAL.
.
A l’audience, les trois jeunes gens, tous trois originaires de la région de ROUBAIX (NORD), avaient tenté de convaincre le tribunal qu’ils ne formaient pas un groupe, mais plutôt une «bande de copains» et que leur départ en SYRIE, à tour de rôle, n’était pas concerté.
.
PIERRE TRICOT, un jeune de 26 ans converti à l’ISLAM à l’âge de 13 ans, a été condamné à 6 ans de prison, le tribunal retenant contre lui son «appartenance à un groupe terroriste» et «la longueur de (son) séjour sur zone», mais tenant compte aussi d’«une apparente volonté de se réinsérer». Le parquet avait requis 5 ans.
.
Quant à MOHAMED BOURRAS, 29 ans, crâne rasé et barbe fournie, il s’est vu infliger une peine de 4 ans de prison, bien moindre que les 7 ans requis, le tribunal ayant tenu compte du fait que, contrairement aux deux autres, il «n’avait pas attendu d’être blessé pour rentrer en FRANCE» et n’avait «pas participé aux combats».
.
.
.
DE LA LÉGION ÉTRANGÈRE À DAECH : L'INQUIÉTANT PARCOURS D'UN EX-MILITAIRE FRANÇAIS
LES SERVICES SECRETS AMÉRICAINS AFFIRMENT AVOIR IDENTIFIÉ L'EX-LÉGIONNAIRE COMME ÉTANT LA «TÊTE PENSANTE» DES ATTENTATS DE PARIS ET DE BRUXELLES.
.
20 OCTOBRE 2016 LE POINT
.
Il se fait appeler ABOU SOULEYMANE AL-FARANSI. Et c'est sous ce nom de guerre qui fait référence à ses origines françaises qu'il était jusque-là connu. De son vrai nom, ABDELILAH HIMICH, ce Franco-Marocain de 26 ans serait l'un des planificateurs des attentats organisés, par DAECH, ces derniers mois en EUROPE. C'est, du moins, la conviction des services secrets américains, partagée par un certain nombre d'acteurs du contre-terrorisme français.

.
Son nom apparaît régulièrement sur divers documents interceptés par les agences de renseignements de plusieurs pays occidentaux, aux côtés d'un autre «stratège» de l'État islamique : ABOU AHMAD. Des conversations de ce dernier avec des protagonistes des attaques djihadistes perpétrées à BRUXELLES le 22 mars attestent de la dangerosité de ces individus. Plusieurs sources s'étonnent d'ailleurs des conversations en français des deux hommes «ce qui remet en cause la nationalité d'ABOU AHMAD qui maîtrise visiblement très bien l'argot des quartiers». Bras droit d'ABOU MOHAMMED AL-ADNANI, tué par un drone américain pendant l'été et que les instigatrices de l'attentat raté de NOTRE-DAME DE PARIS voulaient venger, ABOU AHMAD était, jusque là, présenté comme un Syrien.
.
PROF DE SPORT, PUIS ENGAGÉ EN AFGHANISTAN
.
Peu d'éléments ont filtré sur ABDELILAH HIMICH. Tout juste sait-on que cet homme, né à RABAT en 1989, a grandi à LUNEL (HÉRAULT), une commune de 26 000 habitants, située à une vingtaine de kilomètres de MONTPELLIER, dont seraient originaires une vingtaine de «SOLDATS DU SHAM» (comme les djihadistes désignent le territoire actuellement contrôlé par DAECH).

.
ABDELILAH HIMICH aurait été professeur d'éducation physique. Il s'est engagé dans la LÉGION ÉTRANGÈRE en 2008 et a été envoyé, dans les rangs de l'armée française, en AFGHANISTAN où il se serait d'abord illustré au combat avant de faire défection, officiellement pour assister à l'enterrement de son père en 2010. Déclaré «déserteur», puis arrêté l'année suivante à la GARE DU NORD, de retour d'AMSTERDAM, avec un peu plus d'un kilo de cocaïne, il a été condamné début 2013 pour trafic de stupéfiants. Il n'aurait purgé que cinq mois prison avant de partir pour la SYRIE, en février 2014, pour s'enrôler aux côtés des djihadistes ANTI-ASSAD : d'abord au sein des brigades AL-NOSRA puis de DAECH.

.
Son passé de militaire lui aurait alors permis de grimper rapidement les échelons de la hiérarchie militaire avant d'intégrer la direction de la cellule EMNI, un département dédié à l'organisation d'attaques terroristes en EUROPE. Les autorités françaises pensent que c'est lui qui chapeautait les commandos, que l'on croyait jusque là placé sous l'autorité d'ABDELHAMID ABAAOUD, lors des ATTAQUES DE PARIS, LE 13 NOVEMBRE 2015. C'est, en effet, à ABOU SOULEYMANE que l'un des preneurs d'otages du BATACLAN aurait fait allusion devant témoin, s'interrogeant sur la nécessité de l'appeler pour prendre des consignes avant l'assaut des forces de l'ordre.
.
.
.
L’ARMÉE FRANÇAISE VIGILANTE FACE À LA MONTÉE DES « RADICALISMES » DANS SES RANGS
13 JUILLET 2016 LE MONDE
.
Après plusieurs épisodes impliquant des militaires de «culture ou de confession musulmane», l’armée redouble de vigilance devant la montée des radicalismes. ENQUÊTE DE PATRICIA JOLLY , JOURNALISTE AU MONDE.

Le chercheur ELYAMINE SETTOUL estime que l’armée française compte «10 % de musulmans» dans ses effectifs et attribue cette présence au caractère méritocratique du recrutement militaire.

En septembre 2015, les échos de l’incident ont franchi les grilles de la base aérienne d’ISTRES, dans les BOUCHES-DU-RHÔNE. De jeunes militaires auraient été vus en DJELLABA dans l’enceinte qui abrite une partie des forces stratégiques nucléaires françaises. De quoi déclencher un débat en interne et des inquiétudes.

Le site recrute et intègre nombre de jeunes de l’ÉTANG DE BERRE et des quartiers nord de MARSEILLE qui sont – pour une bonne moitié –, de culture ou de confession musulmane. Une partie est logée sur place. Plutôt que de se rendre dans les mosquées voisines, en ville, certains avaient pris l’habitude de prier dans les lieux de casernement, voire de travail. Le commandement, en concertation avec l’aumônier militaire musulman de la base, a donc décidé, à la fin de l’été 2015, de mettre à leur disposition sur la base un local réservé à la prière, comme il en existait déjà pour le culte catholique et comme on en trouve dans d’autres régiments. La décision a suscité des réactions hostiles, parfois racistes, parmi les personnels.

En dehors de leur service, certains jeunes soldats musulmans d’ISTRES ont un temps continué à circuler entre leur chambre et la nouvelle salle de prière en tenue traditionnelle, créant des frictions. [...]

La suppression du service militaire obligatoire par JACQUES CHIRAC en 1997 et le passage à une armée de métier de plus en plus engagée à l’étranger, ont contraint la FRANCE à puiser massivement dans les «minorités visibles», explique le sociologue ELYAMINE SETTOUL, 37 ans, dont la thèse, soutenue en 2012, s’intitule «Des banlieues à la défense de la nation». «Ils représentent 31 % de notre recrutement ici en 2015, note-t-il. On ne peut pas s’en passer. [...]

Les cas d’objection de conscience pour raisons confessionnelles sont, selon lui, rares. En 2009, pourtant, pris entre sa fidélité à l’islam et son engagement, un tireur d’élite du 1er régiment d’infanterie de SARREBOURG avait refusé de partir en opération extérieure en AFGHANISTAN. [...]

Ces exceptions ont tendance à occulter la loyauté de milliers de soldats musulmans à l’armée française. BOUALEM [prénom modifié], 45 ans, a quitté les rangs l’an dernier au grade de capitaine, après vingt ans de service et plusieurs opérations extérieures. Sauf pour rendre la rupture du jeûne «plus conviviale» en opération extérieure, ne frayait guère avec les autres soldats musulmans de son régiment. «Nous n’avions pas forcément d’affinités, explique-t-il, et l’armée, c’est le brassage par excellence. Je n’y ai toujours vu que des frères d’arme, des camarades dont certains aiment boire un verre de rouge et d’autres pas. A l’armée, JEAN-PIERRE OU ROBERT qui ont leur carte du FN vous sauveront peut-être la vie au combat.» [...]
.
.
.
SOLDATS RADICALISÉS: UN RAPPORT PARLEMENTAIRE FAIT ÉTAT D’UNE CINQUANTAINE DE DOSSIERS DE RADICALISATION AU SEIN DE L’ARMÉE FRANÇAISE…
1 JUILLET 2016 20 MINUTES
.
C’est la grande peur de tous les services de sécurité et de défense : se faire infiltrer. Dans un
RAPPORT PARLEMENTAIRE rendu la semaine dernière et publié ce vendredi, des éléments concernant D’ÉVENTUELS SOLDATS RADICALISÉS au sein des militaires français filtrent. Le sujet est brûlant, en contexte de PLAN VIGIPIRATE alerte attentat et d’état d’urgence, avec des forces de L’OPÉRATION SENTINELLE qui patrouillent partout en France. D’autant qu’en janvier 2015, DAVID THOMSON, JOURNALISTE DE RFI, révélait qu’une dizaine d’anciens militaires français se trouvaient en SYRIE pour faire le DJIHAD.
.
Le rapporteur du texte, le député du VAR OLIVIER AUDIBERT-TROIN, éclaire la lanterne de 20 MINUTES sur les signalements pour radicalisation dans l’armée.
.
DANS CE RAPPORT, IL EST QUESTION D’UNE CINQUANTAINE DE MILITAIRES RADICALISÉS ?
.
Comme dans toutes les administrations et ailleurs, vous pouvez faire face dans l’armée à des personnes en train de glisser vers un islam extrêmement radical. L’armée, qui est très vigilante sur le sujet, surveille d’éventuelles dérives. C’est dans ce cadre qu’une cinquantaine de dossiers de radicalisation font l’objet d’un suivi. Ce qui n’est pas énorme, lorsqu’on sait que la FRANCE compte 270.000 soldats.
.
QUI S’OCCUPE DU SUIVI DES DOSSIERS AU SEIN DE L’ARMÉE ?
.
C’est la
DIRECTION POUR LA SÉCURITÉ ET LA PROTECTION DE LA DÉFENSE (DPSD) qui s’en occupe. La DPSD existe depuis longtemps, c’est elle qui se charge notamment de procéder à un contrôle élémentaire lors des recrutements, pour écarter les candidats qui ne paraissent pas convenir aux attentes de l’armée. Elle est également là pour vérifier que les militaires ne sont pas vendus à des puissances étrangères, par exemple. Dans ce cadre, elle prend également en charge les signalements pour radicalisation.
.
COMMENT PROCÈDE-T-ELLE ?
.
Son but est d’intervenir en amont, avant que les individus soient réellement radicalisés, car il ne s’agit pas de de faire de la déradicalisation. La DPSD recueille des renseignements sur ces militaires lorsqu’on leur signale un changement de comportement par exemple, ou de tenue vestimentaire, afin de définir s’il s’agit d’une radicalisation dangereuse, ou uniquement d’un refus d’obéir aux ordres, qui peut avoir différents motifs. Dans tous les cas, le but est d’abord de tendre la main au soldat qui est en train de perdre pied avant qu’il ne soit trop tard.
.
.
.
LA DPSD SURVEILLE «UNE CINQUANTAINE» DE CAS DE RADICALISATION ISLAMISTE DANS LES ARMÉES
30 JUIN 2016 LOPINION
.
8% DES CANDIDATS À L’ENGAGEMENT SONT RETOQUÉS PAR LA DPSD
.
Le rapport parlementaire sur «
LA PRÉSENCE ET L’EMPLOI DES FORCES ARMÉES SUR LE TERRITOIRE NATIONAL» nous apprend que 8% des jeunes candidats à un engagement dans les armées font l’objet d’un avis «restrictif» ou «défavorable» de la part de la DPSD (DIRECTION DE LA SÉCURITÉ ET DE LA PROTECTION DE LA DÉFENSE).
.
«S’agissant du contrôle des recrues, la DPSD procède pour tous les candidats au recrutement à ce qu’elle appelle un «contrôle élémentaire », qui vise à évaluer le degré de confiance qui peut être accordé à l’individu. L’objectif est d’écarter du métier des armes les profils présentant une dangerosité pour la défense.

.
Selon le GÉNÉRAL JEAN-FRANÇOIS HOGARD (DIRECTEUR DE LA DPSD, ndlr), 92 % des candidats à l’engagement bénéficient d’un avis «sans objection» de la DPSD, les 8 % restant se voyant attribuer d’un avis «restrictif» ou «défavorable» lié à une vulnérabilité ou à un antécédent constitué» Sachant que 200000 dossiers ont été étudiés en 2015, ce sont donc 16 000 jeunes qui ont été considérés comme pas assez sûrs pour rejoindre les armées. C’est un chiffre considérable.
.
Par ailleurs, s’agissant de la surveillance des personnels militaires, «le GÉNÉRAL JEAN-FRANÇOIS HOGARD a indiqué que la DPSD suit en priorité «une cinquantaine de dossiers de radicalisation». Ce nombre évolue en permanence, car la DPSD reçoit des signalements qu’elle traite par des opérations de renseignement de durée variable, les investigations se menant systématiquement à charge et à décharge. Le général a souligné que «le traitement des signalements doit être prudent, car il faut éviter de stigmatiser certaines personnes, faute de quoi on risque de les pousser dans les bras de l’ennemi». Il a expliqué en effet que pour les mêmes signes extérieurs ‒ port de la barbe, refus de parler à une femme, etc. ‒, il faut savoir distinguer des cas de réelle radicalisation de ce qui peut n’être que l’expression d’un refus de la discipline ou d’un simple mal-être, et veiller à limiter les effets de stigmatisation, qui nuisent à la cohésion dont ont besoin les armées».
.
.
.
MANUEL BROUSTAIL ANCIEN MILITAIRE FICHÉ «S» VOYAGE AVEC DES ARMES EN SOUTE : DÉFAILLANCE SÉCURITAIRE ?
9 MARS 2016 FRANCETVINFO
.
Un individu identifié comme «radicalisé» a réussi à embarquer dimanche à bord d'un avion reliant NANTES au MAROC avec des armes blanches dans ses bagages. En plateau, AMÉLIE DELOI tente d'expliquer s'il y a eu manquement.

.
Dans cette affaire, deux questions peuvent se poser. La première MANUEL BROUSTAIL, cet ancien militaire français arrêté au MAROC, avait-il le droit de quitter le territoire ? «La réponse est oui. Simplement parce que ce spécialiste des explosifs, certes fiché comme radicalisé, avait une assignation à résidence qui a été levée fin février. Dimanche il a donc pu embarquer pour le MAROC où il possède une résidence, en toute légalité», explique la journaliste.
.
LES ARMES BLANCHES NE SONT PAS DES OBJETS INTERDITS EN SOUTE
.
La deuxième interrogation concerne ses bagages. «Selon la PRÉFECTURE DE LA LOIRE-ATLANTIQUE, les détecteurs électroniques n'ont pas réagi à son bagage de soute, tout simplement parce qu'il ne contenait pas d'explosifs. Les couteaux, la machette, la bonbonne de gaz de camping même, retrouvés dans sa valise ne sont pas en tant que tels des objets interdits. À NANTES, on affirme donc que toutes les procédures de sécurité ont bien été respectées. Considéré comme dangereux, le renseignement français l'avait donc signalé aux autorités marocaines qui ont décidé de l'interpeller dès son arrivée à Fes dimanche dernier. L'enquête devra déterminer s'il avait ou non l'intention de commettre un attentat», conclut AMÉLIE DELOI.
.
.
.
QUAND LES JIHADISTES REJOIGNENT L'ARMÉE FRANÇAISE POUR SE FORMER
16 JUILLET 2015 LE SALON BEIGE
.
Suite à la présence d'un ancien militaire français parmi les 4 JIHADISTES QUI VOULAIENT ÉGORGER ET DÉCAPITER UN CHEF DE CORPS DE L'ARMÉE FRANÇAISE, CERTAINS SPÉCIALISTES NE CACHENT PLUS LEUR INQUIÉTUDE sur les failles du recrutement dans les armées françaises :
.
«L’appartenance à l’armée française de ce suspect stupéfie les autorités. «Ce n’est pas le premier militaire français à partir combattre au nom de DAESH, et c’est extrêmement inquiétant», estimait jeudi matin sur BFMTV PIERRE MARTINET, ancien agent de la DGSE (...)
.
Le RÉCENT RAPPORT du HAUT COMITÉ D'ÉVALUATION DE LA CONDITION MILITAIRE (HCECM) est particulièrement alarmant sur l'évolution du moral des armées qui est en chute libre. Il montre aussi que LE TAUX DE SÉLECTION pour s'engager était en 2013 de 1 place pour....2,4 candidats :
.
«La baisse d'un tiers du nombre de candidats à l'engagement comme militaire du rang en cinq ans. En 2009, 30 833 jeunes Français avaient poussé la porte d'un centre de recrutement en vue de s'engager. Selon des chiffres encore provisoires, leur nombre est passé en dessous de barre des 20 000 en 2014, avec environ 19 500 candidats»
.
Les décisions prises d'augmenter les effectifs de certaines unités pourraient désormais faire passer ce taux de sélection de 1 place pour 1 candidat en 2015...AUTANT DIRE QU'ILS PRENNENT TOUT LE MONDE !
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/fSr1_uRD2zpKJkG2ggWdjzfjtOvxcwTek1Og1XC1kT8-MY1UZ3SST5-oqrgl6RIyZEogT8lxUKGWFz3tOm_W6dILH1OjQGDpmw3hvIuDxebDohiA784g2_TKf7fxGkwXNyw55kNOiPIPFB-AO-2tDcVA51PR2km75A6nR1iVp3yLRObvsh9EQeWm_ic-lqHnskhFVoTIAdUo_qqYzkrcu5aB03VHPnel__3vHkjVw7DOLfmLqjq_grQBHTfRPj6d5GAaBxChMwrDN5OW1219WbFxRnjjQfmmj5qzvoejnfx0t0z8rgcfESzFV3nl6tY--aZ7H_lZZN-bncFZK0EzTQV89ytFLVPqpuPbHnAB4ztkfpamrOoX0Ip9adlUfUOPd-aeVXIC4mu43CMXTdGBYOldrk83EDSJ2XoQFTU3eHz4I-MdK1-XMJsMs1t7TX8d3Irm7fLjuNpRs6i5P9bKvRzbWIFfbAuyGNa4vozP8bC7Q9dGgYd-wwl6-nuiPR4Mxi1826i-qwEOplaDsaAx4cgt-CFIWRkPNm2RRcuDD5n0EuO0C4Fl1fCcPuVb2juAlpNSFwSW83vnVocXblgFMwS6R_XIESPWk5C4CvpbdTkS09F65433ODr2btH0fOfEwRg1SiBO5A9_zResXW4q5mbUVRKhNwiZSkvqxzwhWZs=w280-h140-no
ISTRES (13) : UN CAMION MILITAIRE VOLÉ MI-JANVIER RESTE INTROUVABLE
23 JANVIER 2017 EUROPE1
.
Un camion, son imposante remorque et le tractopelle qu’elle transporte ont été dérobés sur le site militaire du 25ème RGA à ISTRES mi-janvier. Ils sont introuvables depuis neuf jours.
.
Le convoi ne passe pas inaperçu. Et pourtant, ce lourd matériel militaire a mystérieusement disparu mi-janvier, selon les informations recueillies par EUROPE 1 lundi. Un camion RENAULT PREMIUM, équipé d’une remorque et d’un TRACTOPELLE TEREX TL210 appartenant au 25ème RÉGIMENT DU GÉNIE DE L’AIR, basé à ISTRES dans les BOUCHES-DU-RHÔNE, ont été dérobés dans la nuit du samedi 14 au dimanche 15 janvier, et restent introuvables depuis. Le camion et son chargement étaient stockés en dehors de la base aérienne 125 d’ISTRES.
.
La piste d'un trafic d'engins de chantier privilégiée. Le signalement de ce véhicule a été transmis il y a quelques jours à toutes les unités de police et de gendarmerie de l’HEXAGONE afin d’aider les enquêteurs à le retrouver, surtout dans le contexte d’attentats au camion-bélier commis l'an dernier, à NICE le 14 juillet et à BERLIN le 19 décembre. Cependant, à ce stade des investigations, la piste terroriste ne semble pas privilégiée par les enquêteurs de la gendarmerie de l’Air. Les hypothèses d’un trafic d’engins de chantier à destination de l’étranger ou d’un vol commis par des membres du grand banditisme ne sont pas écartées.
.
Le MINISTRE DE LA DÉFENSE JEAN-YVES LE DRIAN a ordonné une enquête de commandement auprès de l'INSPECTION GÉNÉRALE DES ARMÉES, a-t-on précisé dans son entourage. Les enquêtes de commandement ont pour but d'identifier d'éventuels dysfonctionnements ou risques pouvant peser sur le fonctionnement des armées. L'Inspection est composée de généraux des trois armées (Terre, Air, Marine), de la GENDARMERIE NATIONALE et de la DIRECTION GÉNÉRALE DE L'ARMEMENT.
.
.
.
.
VOL D'EXPLOSIFS À L'ARMÉE DE TERRE MIRAMAS
7 JUILLET 2015 LE POINT
.
Des explosifs ont été dérobés dans un dépôt de munitions de l’ARMÉE DE TERRE à MIRAMAS dans les BOUCHES-DU-RHÔNE. D'abord révélée par EUROPE 1, l'information n'a pas été confirmée par le Premier ministre, interviewé ce mardi matin sur RTL. Mais, à la mi-journée, on apprenait qu'une enquête avait été ouverte «pour vol avec effraction commis en bande organisée».
.
La nouvelle est inquiétante, car les malfaiteurs se sont emparés d'une importante quantité d'explosifs : «180 détonateurs, au moins une dizaine de pains de plastic et une quarantaine de grenades» ont été dérobés par des individus dans la nuit de dimanche à lundi, affirmait EUROPE 1, mardi matin.
.
Le site de MIRAMAS est un lieu de stockage des munitions nécessaires aux «OPEX», les opérations extérieures de la FRANCE, explique EUROPE 1. Qui ajoute qu’il ne s’agit pas d’une caserne entourée de murs, mais d’un vaste site où les bâtiments, éloignés les uns des autres pour des raisons de sécurité, sont protégés par un double grillage ET NE SONT PAS SURVEILLÉS PAR DES CAMÉRAS. Les malfaiteurs, visiblement bien renseignés, seraient entrés en cisaillant ce grillage, croit savoir EUROPE 1. La piste terroriste est bien sûr envisagée, comme celle du grand banditisme. La gendarmerie est chargée de l’enquête
.
VALLS BOTTE EN TOUCHE
.
Interrogé sur RTL, MANUEL VALLS a expliqué qu’il n’avait aucune information sur le sujet, refusant de confirmer l'information. Malgré la boutade du Premier ministre, qui a tenté l'humour, SON EMBARRAS ÉTAIT VISIBLE : en pleine alerte attentat, un tel vol est une bien mauvaise nouvelle pour l'exécutif.
.
.
 
ISTRES : DES ARMES VOLÉES SUR LA BASE MILITAIRE
23 SEPTEMBRE 2016 LE FIGARO /
.
Des armes, «essentiellement des armes de poing», ont été «soustraites de la BASE D'ISTRES» (BOUCHES-DU-RHÔNE), et trois personnes, dont un militaire, sont en garde à vue, a indiqué aujourd’hui le PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE DE MARSEILLE XAVIER TARABEUX.

Le
«décompte précis» du nombre d'armes dérobées est en cours, a-t-il indiqué. Les gendarmes de la SECTION DE RECHERCHE (SR) de MARSEILLE et ceux de la SR de VILLACOUBLAY (YVELINES) ont été saisis. Ils entendent actuellement les trois gardés-à-vue sur la disparition de ces armes à la base aérienne d'ISTRES. La justice a été «saisie sur la disparition de matériel sensible et d'équipements militaires», a indiqué une source militaire à l'AFP. L'évènement a été «immédiatement déclaré à la justice» et «concomitamment, une enquête de commandement est diligentée par l'armée de l'air pour déterminer les causes et responsabilités», a précisé cette source.

En juillet 2015, des explosifs avaient été dérobés sur le site militaire de MIRAMAS, également dans les BOUCHES-DU-RHÔNE. Au moins 150 détonateurs et des pains de plastic avaient été volés, ce qui avait conduit l'ARMÉE FRANÇAISE à prendre des mesures d'urgence pour mieux sécuriser ses sites de munitions. Les malfaiteurs avaient pénétré dans l'enceinte du vaste site militaire après avoir découpé les grillages qui l'entourent.
.
.
.
17 JUIN 2015
.
DES MILITAIRE FRANÇAIS BASCULENT DANS LE JIHAD
21 JANVIER 2015 SECRET DÉFENSE
.
Si il y a bien des musulmans que l'on considère comme modérés et intégrés, ce sont ceux qui ont fait le
CHOIX de servir la France au sein de son armée. C'est en tout cas CE QUE L'ON NOUS A DIT et répété au moment de l'engagement français en AFGHANISTAN en évacuant rapidement les cas de refus de départ dont on a jamais vraiment su le nombre.

.
Et pourtant, JEAN-DOMINIQUE MERCHET nous apprend
SUR SON BLOG que :

.
«un ancien du 1er RPIMA, régiment des forces spéciales, a rejoint les islamistes radicaux en SYRIE. Au
TOTAL, une demi-douzaine d'anciens militaires français ont basculé dans le djihad»
.
.
.
FRANCE : D’ANCIENS MILITAIRES PARMI LES JIHADISTES FRANÇAIS
21 JANVIER 2015 RFI
.
C’est une information RFI. Une dizaine d'anciens militaires français sont aujourd'hui au combat sous une bannière jihadiste en SYRIE en IRAK. Ce matin en conférence de presse, JEAN-YVES LE DRIAN confirme cette information RFI et parle de cas «extrêmement rares».
.
Une dizaine d'anciens militaires français sont aujourd'hui au combat sous une bannière jihadiste en SYRIE et en IRAK et la plupart combattent actuellement dans les rangs du groupe ETAT ISLAMIQUE. L'un d'eux a d'ailleurs mis ses compétences militaires acquises sous le drapeau français au service d'un encadrement de jeunes jihadistes français. Il est en effet actuellement émir d'un groupe de Français dans la région de DEIR EZZOR où il commande un groupe d'une dizaine de combattants français qu'il a formé au combat.
.
D'autres sont experts en explosifs, il s'agit de jeunes d'une vingtaine d'années. Certains sont convertis, d'autres issus de culture arabo-musulmane. Et parmi eux, il y a des anciens de la LÉGION ÉTRANGÈRE ou d'anciens PARACHUTISTES. Certains de ces jihadistes ont eux-mêmes annoncé être d'anciens soldats français sur les réseaux sociaux. Ce mercredi matin, l'armée confirme l'existence de ces cas «très rares» au sein de l'armée.
.
Des individus évidemment plus dangereux que les autres puisqu'ils ont été formés en FRANCE. Ils connaissent les secrets de l'armée et ils font planer la crainte d'un
ATTENTAT DE TYPE FORT HOOD AUX ETATS-UNIS LORSQU'EN 2009, un soldat américain proche d'AL-QAÏDA avait ouvert le feu sur ses camarades qui partaient pour l'AFGHANISTAN. Treize soldats américains avaient été tués dans cet attentat.
.
.
.
DES MILITAIRE FRANÇAIS BASCULENT DANS LE JIHAD... DÉJÀ EN 2013
26 JUILLET 2013 ZONE MILITAIRE
.
LA RADICALISATION DE CERTAINS MILITAIRES FRANÇAIS INQUIÈTE LA DPSD
.
Honnêtement, l’on a du mal à y croire. Et pourtant, c’est une réalité que n’a pas masqué le colonel PASCAL ROLEZ, adjoint au sous-directeur Contre-ingérence à la DIRECTION DE LA PROTECTION ET DE LA SÉCURITÉ DE LA DÉFENSE (DPSD), lors d’une table ronde organisée lors des 5e RENCONTRES PARLEMENTAIRES DE LA SÉCURITÉ NATIONALE et dont un COMPTE-RENDU vient d’être publié par DÉFENSE&STRATÉGIE.
.
Après avoir évoqué la surveillance des réseaux jihadistes sur Internet, le débat s’est porté sur le phénomène de radicalisation de certains individus. Mais ce dernier ne passe pas nécessairement par ce mode de communication.
.
Et «c’est d’ailleurs devenu l’un des axes de travail majeur de la DIRECTION DE LA PROTECTION ET DE LA SÉCURITÉ DE LA DÉFENSE», peut-on lire dans le compte-rendu. Et le colonel ROLEZ d’expliquer : «Notre focus aujourd’hui est devenu la lutte contre le terrorisme islamiste. Nous constatons une augmentation de la radicalisation parmi les militaires français, notamment après l’affaire MERAH». Pour rappel, le tueur au scooter de TOULOUSE avait assassiné, de sang froid, trois militaires, dont deux de confession musulmane.
.
Pour identifier ces militaires en voie de radicalisation, la DPSD prend en compte les changements vestimentaires, les arrêts maladie à répétition, les voyages ou encore les vols de matériels.
.
Reste à voir quelle est l’ampleur de ce phénomène. En 2009, le SIRPA TERRE avait confirmé une information selon laquelle 5 engagés volontaires de l’ARMÉE DE TERRE avaient refusé de partir en AFGHANISTAN pour des «raisons confessionnelles» Ce qui, rapporté aux effectifs de l’époque, était quasiment un non-évènement.
.
Le SIRPA TERRE avait alors expliqué que ces cas traduisaient «une erreur de compréhension du sens de leur engagement qui consiste à porter les armes de la FRANCE pour défendre ses intérêts et ses valeurs en tous temps et en tous lieux»
.
Quoi qu’il en soit, cette tendance ne manque pas d’inquiéter la DPSD. «Nous intervenons régulièrement en assistance de la DCRI (DIRECTION CENTRALE DU RENSEIGNEMENT INTÉRIEUR, ndlr) lors d’opérations contre des cellules terroristes car trop souvent, hélas, dans ces cellules, ou autour d’elles, l’on trouve des militaires français», a indiqué le colonel ROLEZ.
.
.
.
.
.
VIGILES
 
EURO 2016 SÉCURITÉ : LES DRÔLES DE TROUVAILLES DE LA DGSI
4 JUIN 2016 LE POINT /
.
La DGSI a passé au crible 3 500 intervenants à titres divers dans l'organisation de l'EURO DE FOOTBALL. Parmi eux, 85 sont fichés

Les entreprises privées de sécurité qui interviennent sur les différents sites dévolus aux rencontres et fan-zones de l'EURO 2016 sont-elles assez vigilantes lors du recrutement de leurs salariés ? Dans une note datée du 23 mai que LE POINT a pu consulter, la Direction générale de la sécurité intérieure indique qu'elle a «criblé» 3 500 personnes. C'est-à-dire qu'elle a passé la majeure partie des salariés des PME travaillant dans le secteur de la sécurité et recrutée pour l'organisation de l'EURO DE FOOTBALL dans le fichier CRISTINA.

Les fonctionnaires ont constaté que 82 individus parmi les 3 500 sont inscrits dans cette base de données, à laquelle seule la DGSI a accès. Elle répertorie ceux qui sont susceptibles d'atteinte à la sûreté de l'État ou encore de commettre des actes terroristes. Les fichés S y sont inscrits, entre autres, pour l'islamisme radical ou les activités liées à la violence d'extrême gauche ou d'extrême droite.
.
.
.

10/06/2015

ETRE FRANÇAIS AU FAIT... C'EST QUOI ?

https://lh3.googleusercontent.com/pFSNyi7_LpnAzpKZyBMGMb5uxX4cRvKsZQa8F-TbTIweBmC3pzr0aECzwrnUvTIpqqFUpH_pq3NW9HI9jdSbRXFIW0zHg1XCB5UpQcuJqTwoTUNa8gVxIC2XmWgpvZoJ0uZHFISVQiQ0WJcxKGHSsZEbwGzF3vzQ_-qgjS_4_I0bH2Kx4zo1uAe-QcRIAb1276WC0XvMSntSTH3heGKXQBglrcT66X7KHxAoIRpb-jZsT1gH_RuiFIYV69-1MQ3WnV5AqExAa0T3VzAxH4IkIqAy-Xl-mnF9vTtQv6AD84ieS3P_2XQEeeHnsPyUHn9U5V3yVOwPhaNsQL6AEbXhBZwSBB2fG7sDw-w_5Y_zh2kpTO3fVkXDKQs952D_qs5TXQewCVJ41uRDQ5BzrTMEJbDAk_79yhcChh4VnWs9AY5xv0lHYe4SuS_ygwfRY1CsekUdLDTQlb0WK3VtgvUmTZpfak495QDZnFgdqHyMtNP7nQJsg1VnNrTOz5foqCRzByISjvqZsUrvVbqeVzmrM_73b6JmlmG4hp_1LJ2TjdO4y_XcxwbJwVb2_TzG8GCO3a7Oddsbd_po7ztpkB0v9M-GTT0ErVXW=w131-h75-no   
https://lh3.googleusercontent.com/8THylSgDDM2Z2-ePxDcwjNkTQP4dGMZbnk9A63db9E63byW1wTD3njoangS00WJcp5C9PiTWPkkWACLpEuOB8GnDHPEPtn9VRBJUC262wj7axkcMljSMXtLaL9nX6r8Oc4i55YG5BGxbEIo1JGSDNvdsxnNRtDuz1pdULZZx0Wh44FPC6VDMD56xUtUK1lJXiifkARsCalO81SK8Vb6HqWDTtSBmXsdFcMfhrV1jv7StSKlSLt4a6K7IFq0J60T-tVia_fQmGuPxtuqr5c4hZTRsLx4uTZ4-3Riz2o4X9xPspIZqkDJBpUd3aiczTSTkTlBJqA2X1w9Hl-ONp9NRBcwnyYiJXeMPdOLe37K_kyt-qfaSd7N5TBDyaSbTx8o-7WTzMi3Imqly_Sv_5QFNkt0P1eTmN-Z3maaTmKbmo8fDKEE3ENjHULrxI25xybsEEEcAE1CQ8Z2RCc5mkNA95o9wgsNAtL1o8Y5h6361IYajWsobXYYN0kjA68i8EBpcFRFENJu8nRRN53Pjaoul_Cnsbjwu6oPqBYQQq_HfhRzMdGrz2WWBLNUPHvBZWJtqgbmo2CFrzXTcloC00RTJhU4kF8-nHnaB=w48-h71-noTRE https://lh3.googleusercontent.com/c0rQ1-MPKo5sXwd_b0zzSZg3BqfVGNrAm5npQA9l4tLpbH5U3LqhGTQ91VVWqoSVOzNSLpOwW27fxMa2BNkDpp-lmri7V-Z0oK_whJhQZdOvXIWF6OdqyPdFBf6eOiT8lhpTewcrH6k83TbLOIuhbccAKFn6osgekFJLPDZkYpkomxRFRlNWuBftQfdHJ1sZRIF95HAjVzD06fjb-0MnitoxXWi96NipOMo55t8rchAyV5IykFEx_s9NzGHwFFNIf6vKjfZVctr_Eu0LjJomRzOmr14rh32gWIWlIHCWWnnGHDiQwmAMbj5XSSBrKStunQaLNsq2LAXn-1DElh5WChhHf9qOk_aJzT1iy7XYMlIuCo7JeR0jnkMYa_syO8OBZ5MhOlA_pxseqwEUnn414owvccfM4EGLCsJOyo5620ogMOc66OEDjTeNP7w9ORsfAsew23IhVqSs64FhhF98yTioIFXKWR8dXfXnJUPFGB2BjCr8ZTdAlV-qcVW_nqnWBS29R-Xtn7uHzPBYVOlCE0K8-d2nEiOIK_Mc5e2Fv_nvD-ust3JljQ0cqBIflv7kVTefWg4QnZeRzkU2omt0B_d8pDyF-XI6=w51-h71-noRANÇAIS
AU FAIT... C'EST QUOI ?
Y a-t-il encore des français en France ?
.
.
.
LES FRANÇAIS NE SE RECONNAISSANT PAS FRANÇAIS NE SONT PAS PRÊTS À SE BATTRE POUR LA FRANCE. 
POURQUOI ? 
QU'EST-CE ÊTRE FRANÇAIS ?
15 JANVIER 2016 LES CRISES
.
https://lh3.googleusercontent.com/i9k1bphUWvretP9afpH68_hrcdtx8TpjxQ9_6Gk2FcmyP2ckcLisymUa5SKYVRSeciace93mADvV9nCoYArQJ1MV5OD1jPvAZfPpyaTIo18CpgeJyIzvpVM9-OfrWv3-6LVs9dV9A5WZa8_lJuOI6ImNZgFKftSoecP8bfTsZeg5gVLEzCvuPrrY60uOjdL8bHjT9MEsovlZLWRJLoP3y3YwRf-o83Hgm1misSIsGHub_l-CZYTRvh6usojaMSodIOaiP1FkGzPuj0SHtML6yS0Nx5cWL-27awrnwEHRSTBMAVjI07zsRfDL0KNQIPt9sqPnAaRiYeaIvX9WGzEnZwlsw6dadWqGzwY_3SztS5t8Nez46xIpw6Q88FKWjusYGdmvxaCMdTiDJAP_QjyHTMs3IrFcVYrzWoT8aZLlhFhjgbAyCflHN1HOSc3l8aLzhcImGrADC2jjsV8C_3ky0Pj6li63lJmFxNgnJ6thZ74_bmc218PXV1ZFXigCM9hq-c_hszNmnerBnTuOTGEgjSNX0MYWBi1HF-HH5vaSzqN7f_JRNUU2bZwf2GFiMcYTmlANKuCP2zxmqPlLrfWyL-7kPj6Lv0P9=w600-h401-no
.
.
.
ÊTRE FRANCAIS... DONC CE SERAIT ÇA :
.
.
.
ÊTRE FRANCAIS... CE NE SERAIT DONC PAS ÇA DU TOUT ?
JEAN-MICHEL APHATIE RASERAIT LE CHÂTEAU DE VERSAILLES S’IL ÉTAIT PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE
.
.
.
ÊTRE FRANCAIS... CE NE SERAIT DONC PAS ÇA DU TOUT ?
https://lh3.googleusercontent.com/2Wf6NPymYM9tRiIT5ThlrmjsmXFwkNfcwo_-PXLp18YnprmagMMwKU4Hobw_822bU9Ei4v0JDHwJX8tZLM-5NE6ksdvGbLtE52aeilceWgjbfD3Ss-Mo49WykYYFyDtzaHOuHeC84BvW0tHwv8uvwqlaAugLDhwJu4tIUcL5sAOKy9Ahe8t3v6P6EqFSK40KuJPBq2PuKMS70OZjL1QsIR7pIyG7SBHfMIWuqGiensBHRrCyTV4TKrWpOrPONzIUB1lOE8w-gXHsg_IpcPAJ6jfeNoOiS9eANQcoWAJijb3fhS77-bG6LpsCgILV-7tSDvrRaaqb-STalsUzW_PoamM5Pxb3bVD5z7yNmRrocmGETv639DyGFtBoZ7bHuRy2DB5fEPoAIMgIY6cd7EzFafKHzzA40vzq9dxXhvmDoYjwzfr2qJlqqYzmk0vtZCp4U7MrBkSHdjejws_bL_M8MNL60bKBcvbWpvVQ9qbZs8RH-MYnMW1jxwAsXUvKltqA_h_qE7jkc614ltG5SM0TK4UoB7l41rnJ90XADgjnAZehdzzWsb3WwLB4kV6V2Y3AIjdQNXbsofPz0c6V5DvkWSvvZwD9kLWy=w303-h167-no
https://lh3.googleusercontent.com/G25sZn4usFc-zBKfOpX_SFawRBUkPhjphnH8AzbLkoa2amIVN6g72M7rDX9VLTA6T1sP_8YmIToWim8lZX_tD70BpgquvU6t3lyI6EgiqGRpvy6MrJR3LYVySZi1EENS5HY7NqRuNvTCLhXxVAe4jAefsvYC8dZ7tHXBIbonF1lLVe3U812Rhi2MNVZUuY-IM_CRZH5nStG4IwFDkb7i6-xHl1CrAeW1iAwIxFfYE8UGVuCnehgZ1cxA0aWzU4IU2TNZ_CgX6FkHPnvt266IlrRrF1bZ40yaAVwaBUpWCqLPZMVJIwL4AVuhVkZ1WXdhBWONy9MKdVwW7BnfVLh7cvUkggnUhMezttfJzMhEpy41krvOcu1H-My3-KYcjLLbmmE4kQZlr4FN79dPGrejBfOndKGzMcPP_HsQBTZpiAEVrrNw6dHyl1A_2CXRzAy3SXF24noidujgQKHyvczEZVZRdxj3-_S4dsSP22-y-j4fxDETYFlpaiwOjHn7GbFDBw_2AaeFxOH5xMbPGudsqnxwgrfYHZqdRCbIpZXKTTK117Lr9RzelDGdnAA4sxdtEIJBxyoAL0OXSzMNp0fTWCdEEdQ7jpmB=w232-h150-no
.
.
.
2017 : DRAPEAUX ET HYMNE NATIONAL INTERDITS PAR LE CSA DANS LES CLIPS DE CAMPAGNE PRÉSIDENTIELLE
5 AVRIL 2017 / VALEURS ACTUELLES / OPINION /
.
des règles toujours plus contraignantes. Le CSA a communiqué hier aux 11 candidats à l'élection présidentielle les nouvelles règles qui devront s'appliquer pour leurs clips de campagne qui seront diffusés à la télévision à partir du 10 avril prochain, début de la campagne «officielle».
.
D'après des informations de nos confrères de l'OPINION, les règles drastiques comprendraient l'interdiction «de faire apparaître tout emblème national ou européen» ainsi que la MARSEILLAISE, qui n'aura pas le droit d'être diffusée dans les clips de campagne.
.
CRAINTE DU «NATIONALISME»
.
Le CSA justifie ces interdictions par la peur que les candidats ne «misent sur un nationalisme délirant», selon une source citée par le quotidien.
.
.
.
NICE : FONCIA DEMANDE À DES RETRAITÉS DE RETIRER LEUR DRAPEAU FRANÇAIS POUR ÉVITER DES «DÉBORDEMENTS»
18 SEPTEMBRE 2016 NICE MATIN
.
MICHÈLE PANICALI ne sait pas si elle doit en rire, ou «pleurer devant la bêtise humaine». Au bout du petit jardin de la résidence où elle habite, Corniche Bellevue à NICE, la retraitée a planté un drapeau tricolore. «En hommage aux victimes des attentats».
.
Pas du goût de certains de ses voisins. «Une dame m’a appelée, très vindicative, en exigeant que je l’enlève parce que ça faisait trop franchouillard. Mais j’ai refusé». Et cette semaine, MICHÈLE et son époux CARLO ont reçu une lettre de leur syndic, FONCIA, les sommant de retirer le drapeau. «Pour éviter tout débordement».
.
Ils ne cèderont pas. Dès jeudi, MICHÈLE a posté le courrier sur FACEBOOK et enflammé les réseaux sociaux. Les messages de soutien affluent. [...]
.
.
.

CHRISTIANE TAUBIRA NE CHANTE PAS LA MARSEILLAISE
TAUBIRA, LA MARSEILLAISE ET NOUS : IL FAUT UN NOUVEL HYMNE ET CHANGER LA DATE DU 14 JUILLET
.
.... EN VOILÀ UNE IDÉE QU'ELLE EST BONNE !
19 MAI 2014 NOUVEL OBS
+
Tout a commencé quand CHRISTIANE TAUBIRA, MINISTRE DE LA JUSTICE, N'A PAS CHANTÉ l'HYMNE NATIONAL. De multiples réactions sont NÉES DE CETTE POLÉMIQUE : doit-on abandonner la MARSEILLAISE ? C'est une option que défend notre DANIEL MARTIN, qui va même plus loin.
.
LA MARSEILLAISE, ÉPISODE 2.
.
Rappel de l'épisode précédent : CHRISTIANE TAUBIRA n'a pas repris la MARSEILLAISE en chœur. Ce qui a provoqué une levée de boucliers d'une partie de la droite et du FN, CERTAINS APPELANT MÊME À SA DÉMISSION. C'est maintenant AU TOUR DU COMÉDIEN LAMBERT WILSON DE S'EXPRIMER.
.
.
«Elles sont épouvantables les paroles de la MARSEILLAISE, elles sont sanguinaires, elles sont d’un autre temps, elles sont racistes, elles sont xénophobes».
.
.
En réclamant le changement des paroles de cette chanson, l'acteur rejoint ainsi d’autres personnalités telles que THÉODORE MONOD qui taxait également la MARSEILLAISE de violente, raciste et xénophobe.
.
IL NE FAUT PAS CHANGER LES PAROLES MAIS... L'HYMNE
.
Finalement, il ne s’agit pas de changer les paroles, mais la MARSEILLAISE en tant qu’HYMNE NATIONAL.
.
La MARSEILLAISE est et reste d’abord un chant guerrier. A l'origine révolutionnaire et hymne à la liberté, la MARSEILLAISE s'est imposée progressivement comme un HYMNE NATIONAL.
.
C'est en 1792, suite à la déclaration de guerre par la jeune monarchie constitutionnelle française à l’EUROPE dynastique du Roi d'Autriche, que CLAUDE ROBERT ROUGET DE LISLE composa ce chant. Officier français en poste à STRASBOURG, le jeune homme crée, dans la nuit du 25 au 26 avril 1792, chez le BARON DIETRICH (maire de la ville) ce «Chant de guerre pour l'armée du Rhin».
.
Cette chanson est alors reprise par les fédérés de MARSEILLE participant à l'INSURRECTION DES TUILERIES LE 10 AOÛT 1792.
.
DE LA CÉLÉBRATION DES MARTYRS AU KARAOKÉ D'ESTRADE
.
Son succès est tel que cette chanson est DÉCLARÉE CHANT NATIONAL LE 14 JUILLET 1795.
.
Interdite sous l'EMPIRE et la RESTAURATION, la MARSEILLAISE est remise à l'honneur lors de la RÉVOLUTION de 1830 et BERLIOZ en élabore une orchestration qu'il dédie à ROUGET DE LISLE.
.
La IIIème RÉPUBLIQUE (1879) en fait un hymne national puis en 1887 c'est une «version officielle» qui, après avis d'une commission, est adoptée par le MINISTÈRE DE LA GUERRE.
.
En septembre 1944, une circulaire du MINISTÈRE DE L’ÉDUCATION NATIONALE préconise de faire chanter la MARSEILLAISE dans les écoles pour «CÉLÉBRER NOTRE LIBÉRATION ET NOS MARTYRS».
.
Le caractère d'HYMNE NATIONAL est à nouveau affirmé dans les CONSTITUTIONS de 1946 et de 1958 (article 2).
.
Elle accompagne aujourd'hui la plupart des manifestations officielles et sportives, au point de devenir parfois un véritable «karakoé d’estrade», selon la formule de la ministre.
.
À NOUS DE CRÉER UN NOUVEL HYMNE...
.
Et si on remplaçait la MARSEILLAISE par une chanson non politique avec des paroles non violentes ?
.
Un chant qui serait symbolique des drames de notre temps que l'on ne perçoit que trop confusément, tout en signifiant le coté éphémère d’une vie d’Homo sapiens et les désastres qu’elle peut engendrer
.
Un hymne qui soit le meilleur lien national entre les tragédies de l’histoire et qui dénonce celles à venir (qui risquent d’être bien pires encore) sans y omettre toutefois une note d’espoir…
.
Avec un DÉRÈGLEMENT CLIMATIQUE qui s'amuse à perturber tous nos repères, nous sommes acteurs et victimes d'une catastrophe à venir.
.
Le grand cataclysme planétaire qui se profile à l’horizon ne devrait cependant pas nous prendre au dépourvu, car, grâce au travail des scientifiques et des experts, nous savons. Mais on fait tout pour feindre de ne pas croire, de ne pas penser que la catastrophe sera inévitable.
.
https://lh3.googleusercontent.com/PIYT0anXCQH_bO9MWmmoInQlkDJpZNrAHRkoW4YS_UH1F9yWqKDzbTKkuua3rgvMcItWFuRkAzP4BxWv5j2EdhAX-r7qPvg7CfcNgjkRLWHLi-aSw_AjtSaNE5haxdSqDBKmul82YvBSFQKJNxKEq42INgxdTLPr8fi2yTSaxf17bbFiNvYxSsqygqH3g1OeHnLQMv3JSXGWqgF8pfEt6c9tft9wbfUbEN1HXxRLLmvtHVNOR7zcxLv6qyY9bMLCALXT8TtcA_DxQURi-v_OuMyRqo1io5m_C3F0uVCKnCuIO2Q0TLgqMhCNuGkfxldUht_J_f9rczlh20XrcIQ8HWWjC6QgP8C7ZFpmlOBDEU3-Upz5UxO-8OjuTUI0nOv6OCCqKTeRhk-hNUHEc_ubYLR7oi9AZb1W5lI58iWrlrAykJTo8Y1gMZo_Wj-4OZK_XC4qg8XefF4NvXmvlgGoVxlBwRYBsIFYOCu6nNhvjd7tfimXNb0qPwAYzm1fTKgvE0LN7G30Sk42EcsEiazoX9X3Ah7He5nsdjjDsJ30eKKZ0XemRY5TsUVpu0hLQ2QCgCz88cWwx6U5x3jaaL5Gt57pQ8XGU7CV=w257-h228-no https://lh3.googleusercontent.com/_p05SBorFLBKSVtBdYU0fm0n2jnIYSG9n_hoMUj6Yk8pJLu1jv7hk-ACHl2qXZ83wkD7HFNyZa6ns6GbKJ5pOdS8_ElrAtNRBiNilOmq9pYpkExCpwBdGkmthmwR549cb9PBFBewaY3UBuYIwbctFLIFtO2U71hHnxltIFfMvZXFSXPFrqRrb-SlNEneXFh9-Dh2t-g_5BHGW4I_Lgx33OWSGab_qrjxJcbI6EhxxIn3ZmtMnkk0K8jBIQOeipuLQHz7QWO98fIC0LXb87Bxgd938yGANiKK2GkOrxHM287-Id1pCjbtF70F_smEs_uHbrtlrtIGtw_PNc5H0WeP-kn0oc1NCjQ63lnUlS56WsiA7SHfNDBSardJWn3KZ7_8Lkuc85hu94CO6HMDwtvF1ZFzy2F7KUBhnSqf5bzp4g2fFQkO6S8xxRO3kf8uBbaM9kyEQRphe9ZF4cDEUzMuLrOsGH1BN6ji9BHF4cpQMiWBpniQ6xAfdVCK95OW2Jc9UaEq263INV2v2SWeVx4vtkbfgR93yL2TKDvzKD4nWorSdaDTtY4i5mEYUnnBt3rW4cVvGUyOlwVTxLDGPuEtTwtn892Mf3vv=w65-h85-no ... SYMBOLE DE NOTRE ÉPOQUE, ET DE NOS TRAGÉDIES
.
À l’image, par exemple, de la chanson «LE TEMPS DES CERISES». Elle a été écrite en 1866 par JEAN-BAPTISTE CLÉMENT alors qu’il ignorait tout du drame qui aurait lieu quatre années plus tard avec la guerre de 1870. Laquelle précédait la COMMUNE DE PARIS DE 1871 et son effroyable massacre.
.
Bien que ce ne soit pas une chanson politique, elle est pourtant devenue symbole d'un espoir déçu d’une révolution manquée, d'un crime perpétré par les Versaillais et le sinistre ADOLPHE THIERS.
.
Les cerises, ces merveilleux fruits succulents (à la vie éphémère et en passe de disparaître), illustrent parfaitement les situations auxquelles nous devrons faire face. Avec en perspective dans le ciel ni rossignol ni merle ni autres oiseaux…
.
DÉPLACER AUSSI LA FÊTE NATIONALE
.
THÉODORE MONOD jugeait lui aussi de chant violent et raciste, et proposait de remplacer la MARSEILLAIS par un autre hymne. Ce même THÉODORE MONOD qui réclamerait la suppression du 14 JUILLET pour transférer cette date de célébration soit au 4 AOÛT (jour de l’abolition des privilèges), soit au 26 août (avec une préférence pour cette date).
.
De facto, la FÊTE NATIONALE DU 14 JUILLET est devenue une fête à la gloire de l’armée et le symbole d’une France guerrière au service de l’oligarchie financière et pétrolière mondiale.
.
Ce n’est pas faire abstraction de l’histoire, ou porter atteinte à une symbolique que de vouloir, deux siècles plus loin, recadrer la «FÊTE NATIONALE» qui, outre le fait qu’elle est devenue une fête à la gloire exclusive de l’armée, pose problème par rapport au choix de la date…
.
Désormais, si l’on tient compte des nouvelles données historiques en EUROPE, il faut supprimer la date du 14 JUILLET et la transférer au 26 AOÛt, qui est le jour de 1789 où fut proclamée la DÉCLARATION DES DROITS DE L’HOMME ET DU CITOYEN.
.
SAVEZ-VOUS QU'ON NE CÉLÈBRE PAS LE 14 JUILLET 1789 ?
.
À noter que, contrairement à l’imagerie populaire, le 14 JUILLET ne célèbre pas la PRISE DE LA BASTILLE, bien que cette date prête à ambiguïté…
.
Soucieux de redorer le blason de l'armée après sa défaite à SEDAN, le député BENJAMIN RASPAIL dépose, le 21 mai 1880, la loi faisant du 14 JUILLET la fête nationale annuelle, en commémoration du 14 juillet 1790, (FÊTE DE LA FÉDÉRATION). Le 14 JUILLET 1789 (PRISE DE LA BASTILLE) ayant été une journée jugée sanglante, c’est la Fête de la fédération qui emporta les suffrages.
.
C'est finalement seulement le 14 JUILLET 1790 qui est commémoré. Cette commémoration fera une large place à l'armée.
.
Au cours de cette période, le débat préalable portant sur le choix de la date de célébration de la FÊTE NATIONALE avait également porté sur les dates du 4 AOÛT ou du 26 AOÛT…
.
TRANSFÉRER LA FÊTE NATIONALE AU 26 AOÛT, FESTIF ET JOYEUX
.
Transférer la FÊTE NATIONALE au 26 AOÛT, ce serait en faire une journée chômée et festive, mais sans défilé militaire. Ce qui n’interdirait nullement à l’armée de faire du 14 JUILLET une fête commémorative avec portes ouvertes (mais journée non chômée).
.
Certains esprits chagrins considéreront cette proposition de supprimer le 14 JUILLET comme FÊTE NATIONALE avec défilé militaire comme scandaleusement déplacée, surtout au moment où les sociétés européennes traversent de profondes crises culturelles et économiques (notamment financières).
.
Je leur indiquerai que, sauf à faire diversion pour détourner l'attention du «bon peuple» pendant quelques instants par des parades à bruits de bottes, les prestations d'un défilé militaire ne contribueront pas à résoudre les problèmes écologiques, économiques et sociétaux qui en découlent…
.
LES POLITIQUES AURONT-ILS LE COURAGE DE CHANGER LA CONSTITUTION ?
.
Changer l’HYMNE NATIONAL implique une modification de l’ARTICLE 2 LA CONSTITUTION.
.
Vu l’état d’esprit de la classe politique, mais aussi d’une majorité de nos concitoyens, la proposition de LAMBERT WILSON ou celles figurant dans ce texte risquent fort de n’être considérées que comme une provocation de plus, et sans lendemain.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/V1ZOGSNG4A1DTRM7rEcs-T9u6CAG43vakp31Ic6nKwYx8mlTGqfWgAtMp728Z2kDKRuh6hFvT1XbIIKHebnz56PW5632q_qt5ZOliKT5epuFUTMUojhACIZnUxBfYTwkTW__R2TWLdshoLzjkmjU1q6cwjmr691kDuUPGj_9122Q8ZyGsfrkzO1Zua6-u1KBSVx3DwnpcrNQxWutQf6WgQCnke4kMJ8OfjbspHQlJAlgSncoWcP-iN3Mv0OSMuruM_hrVknVWaPt2UpPbwbe7dvDWQk27HUKnPWMtRIayxUp4t-Ogk4-yDrqsjViHEGRP4zc_ngUeYTvOVGYzOxoMm-v9ZPKcoEWk5JVfxzVW6C1nq0JOv7ZMxzCCez6Vy3RiNSmk6LbqehSc_u-VAH5cMCgsWMqxStzG1cREuYXmeVi8x9s3JMrA3DCmh6Av6hEXUn2dene42MjD_MR8S57JSyf4XgjbdM9N2KO2rqOTvCGX1JfZZekSnrvcOpnrjxROrpJAr8FJXy4WKwNKFU8HxcofKxklswp4a-OPKUoqDgquWbiwr5txF251gRV2WgkA88ejJ3XFdL8MJlrZ5gBCbDwL1-7cACZ=w600-h359-no
ÊTRE FRANCAIS... CE NE SERAIT NI ÇA NON PLUS ?
.
 
https://lh3.googleusercontent.com/9JQuLCQzN0wtSguEPk-TozbVNnmJRAOBNwsD48RTzPL4fV3p6NXRfUW--7EHTvx2pOBAlAqsvUJ-Cbo7VS4VP0veThs6088h409Hb0c2_qm9n1Q9qmX4zE6PY0reRVuKsjNovkHBaXLLhM1Td-JtBbgDApI1O6zmzvrlDh1pSEGFRyJCK0AQJml0-M2n6Np2XXb8JYTCUoT-by0pPtmk1__yP3vacPu4dfBekYkUcJW41IFZo5TgZH5Lj5SDxryG7HJytfUV1nv1RCQz7C1UI5M529b5naiJLI1o5B9Vl_VaVcPxDC4haka70nDtlnlKoHDzeBMc5e8BpQyw0aBknNXPRu8trLcruUroYuzc8s-FgT656CtCFewfnwDwXQkk9E_1wgC9ttl1F2iAiVjWaGTJwvQBXrAu8sKyPQFE6Sdgw5FZyC2EJYFmBK0OPgujLsyFop6wcrK11OQkpje8X7dEugCRU_Tfr6tsynUbS1FOfTLqOJgms-AmUcmt9NAJtpvcU1WyBuO7oxY1amz1e6ayvw2z-tp8G3Iqcxim3DMTk8a6mnWLpBEO2Ssa_dltDSo8a7o7dcFtitF4FbzabBXlXdGNa8ZV=w125-h200-nohttps://lh3.googleusercontent.com/0UdVkfRoNsZLYlPjc0tDzZA37lvS43Ot8Mrp7MxdGvPf2nRPxtTV7oNj1mpztZlJTG0UUm5ZRM7wzecaSUtcRg0MHhIxPiW0A9fQ6C7Urrmcnn0uuaWIFU1s3o2qxkf9Lwr2IvKB-XRes22QpbNHxAekj336y5V6-Oze1GNssXPlp6HAg81CJix11GtiCCdn_J_4GBjZklCDGL4YDxfIS7UtzauYPQ7y0pg8le9K4lWcqq4TqtyoM8CAHrBfuAFGCX-nTT2V3-CLctxNlcpRyXlYijQFtlpMGMUQg27IqroyrlNPHHXUIA8KVDhz6DOLdIeJBIeEMwVU03UYuFyd81rZxt7xCpnCtDOXwNU6toCODn9jR_ojK2OUCbgz_6KhkCJtOBzGi4OvzSoBQiRMFuWtR3QqNA_e0pksUXTdTyolcGa3yR0Z0iWGX41bi6wjx1lax5hUDSUT_kGJ_Bm2VaLcTmaFdb53z10aUKG-J38PnbkvsXvfk8iGXD2ejC0B9fMI7vg0o3RwtBiYzj1Q-eYIJiRPzLfV8WvUVP6UZxqrSE7bvkbzsfJ2-yQfZoTVZb6BsNxbu8APk7yKVch54uVXN9JheOE0=w145-h200-nohttps://lh3.googleusercontent.com/pE4BNtiRid3TUa-9IRWhwAiY43zSe5swj6xJNrwlbtjBHg6UTQgSyEp1mpMuFnfxJLBuDLObjb8IDl5kZHmRvEze5xL58sxF6hka6FxKtC_naImNy5HyZxTt5CLUv8489hzggLFQkWYmgvxgfnkaz3vayrZD8Tityiik2IUYpZ8wEheFwwFBAib_YCyfjH6VaG-_jG24lFVjMQOg9awC4E-YVOv-9CRHXg8H7QlgdjI9z6d5ijTaA3iv3XPsFJZvllmDNc_sonzdcK431Kdmhc2KIQyP7Tdq_gBgrqwVn9M6WgXJw5j69gujW8dNngH2XQ0qsTypaoKCur2hR5poeN2AEwM7c6uBOQyWUNJiIVg51NP1pHeBcdEc7Ma2D26ih87O7wtkc92p19-g24rxSusfyzZsFGOkcgMZ4iUAlQc3Gb5eDA2MAMfjqT7dKBx2T5uXH0QElM8VhLof9BcQPHiNovcRsyiOaRNs2kFcVEZnzTKA-_EgMGiPuXBRZ_CfU9oP1OB9xw7QhXnhMeOFwECxMcZ_uISDd7x4Uge1jD4zU84hybFcM_Tsk2gvH3s1moxeSbfU1pzvk8RzAkqV6cxni56pk49W=w156-h200-nohttps://lh3.googleusercontent.com/UqjUD7-QvNYj6XepdTFoOztX3XFMPPyUjv3_JymGYMe-Pn9_CbAyIfJNP9xAXQobr8CBfjSszBEk4eLVuuV7rRxPnujIHEE0PagCP5jTLpXRXVE3PzaOUISmPGSib3R0rRVNLfk9ERPydvjwubdbqve7hgMosndyyogrhK4GbPJKRcIhwrKNGLyBin85F5D1zXBjbLdxk1b1aa9GR3MvRF8rtOlVZMYbjYOe5SZgGgJEBhRE0rQAyG78tE4fSxf9Ves8mbcfuVxjmlq-zs6lwXQuQjqUcP8KtMyQxoYkpQDqptCHpWydR-sn3yvWMrnPt_Op5c5ap2ZvHqIwXm6NZ-KgHRbldq7VM50vObdT9pAQ-ourMpgUVy5OYtSlPiBd8CNp85CZyDgqkNTsn1dtPsLwYWnKLvEkHQBDm9vlqB89KunTaUHIdiB1ogZF2kZmmmiIkj6Ch-Y42rZbeDmHxCZIm995q9ZP7bLERmWn1nsdDcWZjA7m3Dr9DXfZer8tDj9khA8BN9N9CSwYsWrXcsRE9vbJpUwjnzKW6Pg4UDkdG38Tqkpy8df5TND8L7zv3IE3GJfXI11_9Mb-H2niG1hbJ08WRxvm=w138-h200-nohttps://lh3.googleusercontent.com/zDriZu3I98Hs1KTx1vrGJAdq-RLHSBByqFOaqPZ8o_MnDZusBS9GCW6ks3Fl6AJCicNZxWuHt07n15aXAW-bXoVLoxRi3nIngdiFQCz7QnJpm4hD0LDSVWOEOZCFiFLBH6hzSSW6fJZ1oOlOP2pAK0TkMFvpclBnTAl11FHp33MrxF1zXOF-fpPfcUI3H2yB8FOHykFiefZkHfPrvr-0TNOx9P_SaXzcLa-GpPdPQX3qgIbzb5sNWgX1n1wtZk1AqIWXTwfQfp47KA70KasZ6-6RT8F6jKeYbNHUzPz-YlJHrGSSuKW6HuyqbtQs2366RvR-eUjh0QWRcEap1dMrN6n4EDowwWg5BG1xbeKkYnqg1AFgjpCvDTB9b6a6X637hRyfXaL5BZdCek41EYB13EaQFlvs0YIluEwf0mf973ZfWVwKOxQHtnXsSAfGBnDZn8Jo6SGbVYKo5TDePqRVKSRs120HPgpQEH8FZCbpbRO_Xczhg8yHMXeYJKKqJJNc8J2sdk-nCpHibZHvrRSxuwEilE30hCOJ34Y9tMuJy7AusH46SvS8_--EHbacDfz4OyHWvOBHRULmLxftuvjF6D9rc4E9ZmdT=w157-h200-nohttps://lh3.googleusercontent.com/6Rr2v6MDJIgakd5RLdIgQ0pBXMEsUZ1DVh50VOV6ZofWqtIFrx3YE7Uehz1RsYrE9CDvPS07gZ9-pRk9XkfOc9STNNSldi7t35KtwIA3QaPXAZw8xeBxQDIqMVou7w6QDAPCQ9opwUUKnYiJYQnq90ZtGPZR6xCBQ7-k-rmupeLjL4dPQ8jnPVRYSZrtryskiT-c_tk5FV3irgcM5YqBZn3GWt4WrfwmXAbZFSRs7npq_HTmj82uMElaBSE4ljmzIGzwMpZvjVxTq2Q_wHPjlMZJnpCiGqO0TbaR2fWjcYQSlcJRLlTCEccWQ7fSXQkIW2AV40HbpXyf2NYuN7VMEQfnIbQI02nQR-AxgkdwYpi58JheJ1HoAg8eAxmGd3b_MPR9a-aNeiooTGzcaPwl74T448Ur_C4nKVbzMjHrloMRvocygqaz9NOxT71BGskJBLZE51ZM9IEOADy-ihlE8cwzUL3WFBjFJtkfFkieOE1FtCTnoPz4du2L5ybdSYxGB2pGE9mvGDMsPxMimBY7YxvfwpE3LH9AtMLz51JM9s_kvG0sdYYWHoec3rw37HSOnh-ytHDLf7zp2-kxoabiuOnFZlU8w38v=w126-h207-nohttps://lh3.googleusercontent.com/9LoB1uRAteSuFF9yhiU6tYBIrg05rGSgqxsm7VhdaWlPjsOrWnMeVr9j-daxHsbZB7RFnceIidOd9RsQ_kBryGyEqNqlVLfG1jeRgeVKPeXGIungU4t2_vchsMoiIrk2XIQrjnHcQQRcM5mJHRzBIgwc5W1EREVTZxx8qmOtOEmQZBXArcX5SyZNejcz4IpK_ZRHoprFCihFHysrQ2YX-NLvvzXWPMKc4MQSUAPo2WGpxtmdjH9uHjWIEZ0jH6xsqI8OoQEXxw5Mfm2N_vSCiCxnsbw4D3_AeSVySM1T16XuqaYVv7SbZtQnKradJJfaG7X1REMiNRF0dfVWNy3RXfZXyIvkZvuwXaoo2UhRSskniwccTBJmOh8onO7iQeYlWktPLPxClmJ9Gf46r8hUSAjr8eoF0LLCEdr6T3uKW5bak7Itr2psfSrlPleAPrPnd8U6ikYho4c477H7LcHinClhzsqDZ7bEfnUetJg4x5Cm_qdc9fu4YJNcPn4tWum8M7LWjwfhiLSjQLJE6mrm7Gbjfsys0Zj1eQu6bg_m7W3r2Vl0eepQGPystgNbNWf7hmc9VakiUeZZvSrf9Yg6EDeUoDi9iwnO=w155-h207-nohttps://lh3.googleusercontent.com/Ui2ctbY0uthafHz6cdveQ4PMJ3sdbZDHGPdRSRwO1JjGR7NbzC1XGg9QI18GIgreDAVtMNyF67hOEZFlbsWqz6RI86MUxiE2iMd-857Ng-iW-NCnzerOE5x41u4EjrzABKFLadgf-K3GW-Rq-m5JmiLO--CkD1JYbFfahjy_gqj2uK-OTkw-zfahp48YqrC1-T_HxeXO7v6MrCcczv4izheMS2YQHzzUPhDQEb7fyJusfuStstMRDvug_wOwXqZYskz7sRXBa5v8Ba2DNn3wuEdsoHQW4Zy384uIfFcUHutTCRwkgfyJwW_rlZQUFZWztASrOatEoYPJ_sag224nauN9dM1RAdDcU_tYpKSmbcS8iz4kJb3enATN4ML8RKWUDAGw8WBil1BIRNiils0istclkwFv7DHn-IOOqPoVzX4CsTQdKZbmQ3FIvBdVbZeCBAyh-7mjNd7lFW8fkBPCMsGyCdnzAKTypdWkg2umdquvvdQ98UwSEgTmojTx3w6JI_pzoVq05KZaqjFP1hRYSsTC4jLnEf1ck6KSD1DEhD97ycddYuCEdtM9qaHFITy9c20qAwjINTtuJdNNNHk2FJxO4abl9dJn=w112-h207-no
LA GAUCHE DEMANDE DE SUPPRIMER LE DRAPEAU BRETON

.
.
https://lh3.googleusercontent.com/IQAWAE1ss3h3IJBLcSNHvYXC2XyYBdQHn6Ot5a2qV22P6nKwy2aOM7J3EwEb-Aw8gSbcXbHXGJtNwAeZqpSE_WIJe2y0D5sBOs1Ha3zFJWprSX1Sx6vxeu3_cFF5cUbmGTeL7WJtIynByKnK-VYrM7LmYmzZJ0F7Jk_TvmcVMlgfJ-zq00j0O3Pu9Q7V6LRezbacA2iXesrJEdqpw_KoN_CTVbjbw91bMi59IC8c5xU3RQ_bGYkvYsZdzQPJnBwmQ3auLSImevG06XLvBJT7a8hBZPK3BiolNo6aKu4w1LKLaFME6aa8E5GtPf-oVky79VkhJtpbHWwhgmNTbgqQOnZVQBnPP1AF-i_oJs7eP8QdGc2e857CttN9Bc3LVJjI4SlM9oCZVhcdz_7Q8dQpeIDNxLmwlhg474rQWAbHf7mz9sI-WYi0YBx6p85-w82Yrxm5yPTjeu2Cj5aB5dy5_1U4GXTAZ_1jGYfBnfLkudDwH7QB_Ltrc5XMr2tqJuXKJ7sxtqtaily2rAOgRTTNjZ0AwN_oM70ivBill8uEPiycZh3b9WvWb0kDEVMBDjSroUuOtslIeuzCOgjWo3JQrCnje5g4gOPnrCpaj6K2pErCCev1K4T312NvWcVDXwTnuFKVSRdUEntFvSwIYYJBKXaTcpCUXgpjfvr0wfheQBE=w806-h516-no
PARIS DÉCIDE DE DÉMOLIR SON PHARE BRETON...POUR HÉBERGER LES MIGRANTS
3 MARS 2017 / 20MINUTES / LE PARISIEN
.
https://lh3.googleusercontent.com/7yf-A7ip8hzhmqio6hpQyaGspmKq-N8pKHEVAyYey-u3YPFkA_FCN6XCdQkLbP4TFoSgKURr6iq7wJLtBxwo9U4yAEZcMRUYOLtrHAqBxLwrNlPn_kMjIxVEC6MxxwwlYy2VifFzvwf5hza0gLYoRMXIDrvqaqgPMYpz7dfwBJhNOwjBCmcKA3X3nCiPAgJpbo_cX_zPdInJ5p18SkCwxRw47ZCRbN8p4FdFjfM_zyBSvW2OzIQFFjZ120uupdwx6WvwLgZQAoXyip6CS1n9wz6Q91ccfBE43I4M1iFRwQd2pu_WL1-wtqb6OdkhxK4p-u_uw2zagVcgqml6HO5ReuonfBUW5ZE6mrqYLB23-QobX6eG3a1ujWG3AlZuhdTAm_C7G5NkJ433HCrwRaCO5_-lT2H01oC3ovPzt1rRW1HZCmr4y9fuW9xP_aBBn7q_VnsxAJETXyUz0h5_6IafNEeIDgcylF3vaG6YaNRMewlI_xQiuoWpf8pI97HSvB6dgoaUE1MT3Gjh7xSELLA_zw6-gdaW9blg1yuo8wZiS0sYCh8fCm-GGZ00rV1gHolFFttmrnok_E1yPxW6CIMCrUFkEmoK8rM_zPhVFkaskMSOZcM3RtHPX6Gz8AQxJ73Yh52On5uQQMA77c-SvYTzhx8FNHtyVOoJ2eN_JrA7gjw=w483-h586-no
L’unique phare de PARIS a été démoli. Le GWENN HA du (drapeau breton) qui y trônait a été descendu. Vous ne le saviez peut-être pas, mais la capitale française possédait son propre phare, implanté rue Castagnary, dans le XVe arrondissement. Construit dans les années 90, L’OUVRAGE SURPLOMBAIT UNE POISSONNERIE, aujourd’hui fermée.
Pour récupérer le foncier, la ville de PARIS a donc décidé de démolir le phare et le bâtiment se trouvant à ses pieds, COMME LE RAPPORTE LE PARISIEN. La municipalité souhaite y construire une résidence sociale de 251 studios pour étudiants, jeunes travailleurs et travailleurs migrants, ajoute le quotidien.
.
UNE RÉPLIQUE DU PHARE DU CROISIC
.
Ce phare, réplique du phare du CROISIC (LOIRE-ATLANTIQUE), aurait été construit à la demande du patron de la poissonnerie «LE SAMOURAÏ DES MERS», qui «voyait passer son millier de clients par jour», selon LE PARISIEN. Situé au bord des rails menant à MONTPARNASSE, le phare aurait pu être remplacé par des jardins partagés et un marché couvert, comme le souhaitaient des riverains. La ville en a décidé autrement.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/JUk6LEV1nwAi0XU7Nr-U1DNiMBuMdYChVO0Kq4S0POEC4uIAiMX2tyJZqwnXziC7Zbv04iKaWJVe6nxCGKO9jkAli0gclAyZ3nSCsqpCAasz0GG9xijGTOY-vwr4UtJb96CkXoDVPvfy-HGqII16FeMPJ098aqfRUBck6PD-HEBEliXpDlpXI8-GuAKZXSNMmiDGd897xN0XGsxS4yFGK5iQ2_AyCASwNxAuQzHKVM1qcH_eUIn9ckN7ZleotomZ1JLDO_GzFT3iYj-ztGDKv5F-qrsudi1ex7bU4ewnCyqp8HGLPe59tcIaFg3aoKo5FSxX5j1pDnZyJIFYLlo1qEVlW_7dxPG5SxKkk0qXWx3doKU1XdhvOP2tZVl4LlUeUW55b28vffxzOGlIQdJVytauKzAV5t3f841ygl15xPeqGRrOuyNdteK0aduii51N7IVZ_vVEO0hm5o4aZ0ZasRoOZ0WWmuvIGAQH7XgZdZwjVH4y5XhwBA2yfBQSxdm0FJmeL7UusXbDwP2IsbA1OV1S9jBpsWm6iaUvXklyGf7bnCn6tFCP-WyHaaW4gxbTI0HR12ZkFK1D2zdChBwm4tzYTGLEZc7t=w200-h171-no DISPARITION DANS LES LOGOS DU DRAPEAU TRICOLORE ET DU MOT «FRANCE»
https://lh3.googleusercontent.com/85-S2TZaSaXmoJc5x4tqqEeE8VGqQ5w86rHrlvbh9sQzO2-ygRQk0Nd5rifK1-zdLFjZPmyimMLcEpgryHbyx0mrPWQR1XkeUJ3yes510NQ_Bqwme85GtkH0IvXLpXnZhRhpWuhskW15pjIp0M0He6Ar3o9yvSgo6pMWHrmtcRgvu_6Tb_nnkouNJiIExNfjlA3Zd0TXgh8o8uYEh5fSrDBhTP4rnqPAMABZLAy_bfZ0fh9i-fTnu7wo-sPH6acPmsc40m_X-y65gDOVP8sP-T_hCLA1nG5lDqyhedFCvRcNCzdS_SNdvc2KSimAqmSw5ZOAWh5OiI10DdE-8H_msL1MIHuDMklU4Lei0A_-ZP36OF7uXETEXRMisChXnlxEpqxtOQASkO5FX6n4hdKLwno5fdiXrm2NWsWkFr9M8je8L30YmUv3uG1RwLuNgAiP7Pxrocfnu3quGQbQ2TVtfo4kHp2FuVY1awp9Kq8cueYFJM_VpTdRWVn5BjbD5D4y22Vp83zCYmTaBE1IvIhJ2Uld5KcrTNwuX0wLC5EmknlejZLZ52aHyzdwreEmzF_Jy4lNfxsB9TnmH0eG8qchW2AEyodxY_kr=w280-h130-no https://lh3.googleusercontent.com/WlcULlu6RiSJeshIuemEbu0101cZI4x8otkUZJqa1UmTZy2bTOOhgXP11uJaXsOcvRDHXr-ExFKiaGVaTYhpTVGGqSdoQEobwe-orJ6q2MiBvARMQMmVDmNiBR20HK7IoVQmtUEk7btiz0VAg-B4wgVX5I1KdK6GCfiN7uKuDcD_w2cIe6rXAjXXFUNe3eHGkFW9kNKJobwSc3tgah81S7nnvj2CnzpPrW4FkeiAFn25xYEXadMannTjj6J0zm6yflH0KQ2tIe0LaX0ALZB4V0cOlNC99O3J5ybRbKu_3FY0JWBLooEdBXGLWakuJS9J97pnSJh0ADlSbzt8DaqvNOs4T_s7ADk7Dlpk-D07J8kvGgJBVljRnS8yUAmTjLKMhdcb0R2zaEmjQtL5eHTVRrAQLutJ5O693Lq8Xci0eeVHSYHXBgFtwQKumV21DwBmGCTOHDeCWxrt-xEzTUpyJkyfnyXmy3YCyRRbTbCR3gjObldm4h0HgAJF6deSr10uyiSQe-lScuYY5qPbqVhje5Qc3h2zhvtirSwHU3bu3H-yRrQPI-L7Rr5Iium4seNiPC3Jlz3AlyilBVbqAyp4qAMjHKnvoO-Z=w280-h109-no
ANCIENNE VERSION
(BLEU BLANC ROUGE)
NOUVELLE VERSION
(JANVIER 2013)
https://lh3.googleusercontent.com/BFTiVXTXluyvS2nfOuxuLemd8RHtd7sxcNEK94Pi0XBmE9XhJ09R2DlfdDB2yu_s4E2l7QQlnEminijOvKAYHMfSKvjDzSIFJt6cXoT5InzYqR0YVkAo3biworDiOVysfBKeqpsHB02S74eBGKDqLLbr5HUxZTXIzYSE4eBJCT2UVxIlXqhuFi7zhnphzMEXnZyYgE1VigiFS_IqnzYYwQNx_-NucMpLMci8GCVAhoi-jAQLH5DMxdrEzw4O5HjKlI4ontJszmIY8iHTzk9zgzAsWCVS74m-1i2QCpimpsH9h7t-W23mO7xdHvu9lEJsEwjPtdPBBVGAe_kwt-83BQ4NBD-t6voWJehz9YNvOS_E-dov9sUOXuya4XPf3rFAuiycHDeHANGeoUUJoMRjgfdl02Lgzd7Q6tP9jvNEiJ_KgFJGujpFxevNROp3til8n7jmEV8Lh8NGCS6qFG0okBoqmvXy7uOZoG5geehaGtoItjq0jxIsMEn7OwpVUrsu3YoW1W7G91Epn23ar3FIdRiwCgK2l7RBfTLMWp3i4WtmUuWu93zItgCRynWw6K8STMAL6pUvz61386KI6J7Urzwv2bFJxVpE=w200-h65-no
.
https://lh3.googleusercontent.com/-bCXBz9l40GmD9owdXETtAUEM3f1nMvx2Tov8h3HpqZANT-aHugCknJTHs56LvcOp6JcZDp1h4UhebDZCP1BqdjVlMc6any7D2ANgZ3eDGopy54DM0PGO_2G5L2YQ-fHndAL9-ZFcCNL-cP9deWwyDmlhIY-Mmb1FCk-j1NhIRc-rginJAxUzXiSDyaVMjvX1ndmR8FAIP36lWrkNygMHXORhJSAG_-zDvJPVuVdikMj2Mr7gKJCTHOgUziZFa1vMYYMIbBryiFCzC2yHqnB2Wkzv0rLgzMYGXDybsxPVPNWRlNnrFjWcUysQW3fDYEYwoqvQc7EMRS0HhVYNntHAYMFT_e4mRyCZEMdZMn4WIlww6HX23cHlytnCbE9bYkp7UmrPrLP3EmePEkX0wgzlDjoS9woYh6HhYjPvqFnh5gUp6p89JtaD--8qm8jXqI2Hy_fxEAtEIWpvOwBmx4KpvOMlxEUsp9gkaE-MquqnaXQa2NUN68irUOZZMWC6VKfIXhKW2JG7sQJNz5cBhGekFbDBn9lD2e5_tfyLkFS9PyuGW-LRO72Zf16La1pQbyEjuG3wlxI7du8ZGA1Nf752KmDEYWlQsfw=w200-h23-no
ANCIENNE VERSION
(BLEU BLANC ROUGE AVEC «FRANCE» IDENTIFIÉE)
NOUVELLE VERSION
(2009)
https://lh3.googleusercontent.com/y7J_zy3L4Yf-ppk-0TesykjnYrK7Qpk5113kxi4sLQURU3Dut7VewvXDJ1-JsBafItGdi1Is2B-wfRoFv_Nk9pbo-aDjQbP2puFvmozcfi3N62SvMuXtmjxp9kD79x59bnw-r0Cm6Ydq9jWgavPPMc4Tx2vrIuQbaRi_NX8lczDTkAxTnS05TJzrtUIhpuneOXpYtbYtm0AF5Iqi_SGIdeQmU4Jvr-113BvuuOH35fCN_pUq79VWC7yQ2D_KzthKxw6rnlbtEHBIBc5tXfXdQlsLOdQ70G6n-v83CYrLkXTs7IqtpZMvbKXbiyz8yMBjXlg87RWFbKWatVYPeoNxeKrRaMSDEjVFPbJBO3cQ11AUaQFv-7VFItn1cKpnRf05DCDSL4VUzAmC6PKAFlg8IdL9JkMA-hYaR-qpMJ3l66n66vdIy1X2dKZLLR7BX7Tq7avYGjYq4lfJt4yc50--c2rQPdIgdAw-PhaSrp8yrAtTEujfu8fidlsZ-BKL4EquIsys2WOPoIu2pb8QqyFiWdnBPgMRCotrct5IE1o2uddRtmMsVzFzYXxPph1SkjZZDMVXD5H0HhHo6uKzqWSFa7XjphaZK8BE=w200-h262-no
.
https://lh3.googleusercontent.com/yY62m6D3rUf9EDDBm0qJV_6ChlaeVQgjp3RyQFwYlbaTKb13e7gY3kev9V_q0eS1cAY4IGCgAZmPWPCECxY40sDdKeRDNkHAPy8dQTnkCyosdQMpWcJ7WbIt3jYc0bgZIPze_GNu6g-PnRIry1YfgNPeDeC-sbxcViN1x_56HC6NOqJBSfi7aZg8Jo2YMJXDtUVcZ0MCMNBjRdAX2aAFrk7Bj3P7z8OCY1UWti7c0EuOsptma686T0-JtRU1lNRPOYBx5Mj9emvlnILRbnOdJgvpcw4FgrWbcuItKGhbGYEQLbM9zBXMO8JmlwLtbWTTvXAUsv6WvFctoCQ_7aSsHdfLQ7IxSpzgqUSS5hiYB0r4pDJ0_QLLDlc6FYud1xhmHrz2p0ZVk7cvgrHPZHbfPqSW1Hsl_Pc1qEnCFoGVNMjpyXtohvrzNd0BjAMUxM2c5CZaNXXfwbawt3RwtELjMxaXyZeg0iw1ZLejbRA6DHsbV4ZN-h25qC79_g8x9SdKRBCIgciVxKGSmfsaOtfNesgi3fWULkVuksT4kGeGJ0QhOW_MFzrGxZtHA78hwlbVerCPVHoXJcjIsaH8PS_0YQfy2PjzufJv=w200-h107-no
ANCIENNE VERSION
ANCIENNE VERSION
(BLEU BLANC ROUGE AVEC «FRANCE»)
NOUVELLE VERSION
(AVRIL 2015)
https://lh3.googleusercontent.com/rm1jDKWCuqwT5Ux2k8urcIlk8mbrRvaFaPXAZvw9CWWz9-s-c_u1vtYzwRVJrbFY_zDCj5AEffS57PZ_qMdCX0g00JkCwdVW4t2-W1phQAPZ3ZTcI-Ah6RUtotdJ2OJnJ0zCBm_wsK5IP2nL-LNWH5_WlCdk3132cB7VAnEo4p6t_P-ZaCvFl72V7_1HOi7aEpYZmd1dGyhwLvDK5JqjBe6ME3-AbE2aP6iHrJ8t4WhmAcbRkmW24PcLZVxGlKcFLqS-9kgDflngCVAp2LnwB04OwytmgioIb_LLZEX46zQvR7VjA0EUKZfr0iD0YtInqoW2dw3pCJX0MK-QqRvE1u8D1brt1jBmqB58BoV722UDM5WPPcJ9oYpJul0tHoaQERgWQLzFMv3_k9G6uxB2ZFVyyK4H0vGqHQ2oSSMtr6zZrVnHHkuizSMQznEH0Yc5sV9uHeTMbIt3fTJ6H6EVtHuLQYSnF6kmbX4hqLOjAK-IiQydsVkEHDEfgABv19XwqDaIGb9V2zk1T49YCFI8akgDZ3AAvxtZuquFVjGBPnvV0_1k5Tt4yuZ_wSokFtW6-s8BrVfGZrfBBkXgOyOu7byE045_iGBE=w200-h269-no

https://lh3.googleusercontent.com/sKWTpCmi9IEr_BnfuG_dn2_u0lywcpsvYKNk0bkJJQkeogMPBF-74gcGoBUYRjNrmrYSxxyC1LY1t86A6bpo56Gu6QvIAwtdk3lBFjarGUiPnzLgQ_9wLKBxE9CagImz3S5cSLModBxJOJK_hc2imOZ_MxZJQNvQAXe5qLNtsHCu-abXiybQQc9P3XoaUKlZYaPyKWK4J6HBwAdIu7amujnTg4nSi6lSaTx2gC4zqjhxgCxfAYpO-DfregGHChRnTHEb0HVOjJJRBB7d1OiC5RILKqlmSZ26PMJDWABXe8_dh4hdJU2WzaA_NopOgv-PurnXjjBQvK9-dVsOxDGW3OkIhaVn4QBwbJ0-Fx5OJOKKBJuZWB7lVbdw4j9vHZ45qqpQZFM18iJp5fgD_2wK9-pBBqSIW3A6kcED7Pooz9Wmd-cKqteHSNxz7QruibyzsZmmWUpXZTb1xiAXhQAX4SfMRIp3bbiWsOWneXPiUD4yue2W0cevCZM4rp8rEjMLdfKzf0g8gV1ifoJzLInRTv5UQqGNPouMpmEquEluE9o4oErJt53X8VqMbmg1rMuTObme3KnKH15g8iwGAoDLsjKXBdIBHCDx=w220-h83-no
ANCIENNE VERSION
ANCIENNE VERSION
(BLEU BLANC ROUGE AVEC «FRANCE»)
 
NOUVELLE VERSION
(JUIN 2016)
.
https://lh3.googleusercontent.com/ECSouqrQGRoiL0QYEwhBfcupoKffKF5RAnQQA16e7UIj-QxZg-tPXE9T8CjrRU3EF-sjlYp0LV9aWdUPgiElSJgg12gtAkMfOohFgbZWaFgzy_xRIip3EIv4RqDWwdfBmO0-sTueY4CRDgjcLIMnB7J94d6Y0_GpI1fe0ZY9JWPUulBNPNui4a9zQktZDlwAnJMJf_3cxEzCOEWKB2hoTnO3J3DeYHTKukPgPhg9vZs24TwNuuNlf0qmfsv3Am5l8i5OSIHZ-scumtu2vW1sYVj-KBaDX-SZDHBCJq233OJpp3Hind5t0PphSmFZXyNgeWvtNiEdT-VQP4PAEBS10quRV5wJ9SefVkfrAD5bLO5M9LLeKMmqhL76oZOSRm3hYPi_xkrTh3fg7861gw1Aj40xUQcqkRM6IPOo-zSjXa4SwjYfp4ijRrQCfTwxjICMGRlXMtL94BjiqAWK0OJUplg3tZs7uC9TucqE1cfgTmNJBPsBl37PagXzT-Q6bNQ7Z26Jnmasm_bjiZpC5IjU4Q501vNzBo5mUoyp6N5yvzOZMma55h8JfCKuH0p0uOsq13NX3javtU7XaG3PpJ_yacifdS9Pjk5i=w200-h81-no
https://lh3.googleusercontent.com/2bR828wELYPjKTaP0pOpnp8Yp5HFoEcftTu-2E5Yqw82B21Yk6dCy5o12HU10dsgt9QpY2TTJ8tFBu8u5StaSKVh6gydCn46yFoCj9EbOJHCvUCtv2yjfjkcsMwLhhADU_ZfaTtgCw2qVhrlqT-xD2dJk8XHCq7CP0xrBI-XqOoPssFoUpHHB7BH8FbB9s_n8zL4uqG-WuvxjfGGA30lL8krPFtq2nDSA_WCuFGhgJwBKC_Y5O3FIBNwC_Txk0amoq1DY9APVgCKGv9nh4vKfXT4-HPmgKYWqf0rH7WhuyTa7dWSmDnsaY-_lpntIOuFaEtGqC5FLLk7mThnCra_Ao3JCNCIGeYKnYUqcXkayE2cKt5rxItMQ-OuSJnfi_v0Tt6mETS6-EX1KCWloE91XXeBkp7ZpRYt-A3agRXeluQJXvmFXx3l_JnJTyYhnbhSd7km814ZjqSapXZb2zIj3ZIEBXmpw5PPNZP-Q3vzOxOsT2W8URLi8911NLeia6CPQiJSb-qDyUazTvOWo9JMPTkL9riJ58er7t5W_Gi_bwFOc6bW6bEvjJx0vIam912BOkRu5qF3MOMmQHRLJM_zI-3t7pQQX_1m=s200-no
ANCIENNE VERSION
NOUVELLE VERSION
(2015)

.
.
.
LES PRÉNOMS
31 MAI 2016 / LE FIGARO /
.
Les Franciliens CHOISISSENT «MOHAMED» comme 3ème prénom car c'est très joli.
.
 https://lh3.googleusercontent.com/GkIstMVhgj_AUhYtsuFuEuy_L-ccyPKNgQ11O7trMeF2C7ZQUAPsaLh-TTUl6knVDWISHwpyCGSXvbkJvBoEPlxOl9pvoOQa_NJR3ZTi6fpbnGx1qn9HuR30pcDLv-5-k_tzpwdxM50OMbTRdGpnP-5ZpYgwTzy539Xv8XqfNoi6GjGEicJM37gkRJ1gAHTJ7UJHv0XxK1Si_21jcMoPQuEqfF44wWLLVRlRSNzatd0fNqCoUkU264uEDS8VStiYF6ysYGcZm6F11FrYi61vHmWu05K8WnMjPfFR0gxUVOlkcbfX0-hFgbHD8E1k_EF7WZhLpYnR6BE59t8PpcegWiA-WMIvywe5AHl-m_rUo9I-0KNukZKdLjVe6YgpOk35G4JpbMu_6BZcFauAkHH6qTAzJeMoYDRDl-9SJ5tECA7QEmJgOaLE-ux0NRoEh_VlwdoNJjEOeUOadV4M6xifTRSuMnOOPzAe_QC6AbFBvoLqwJhCFqnlS-kxQissLTTQ1hQVcLBhpvZkDAmgyuwj6gY1yXHHY9YfTpgpOZkNTR-mlPwfaiHUj3YUMv-dmZQaQgRqSjaAF2TzDvPlJ5F0hdDnOWC7bDzt=w500-h575-no
.
MAIS... LE PARLEMENT ÉGYPTIEN S’APPRÊTE À VOTER UNE LOI INTERDISANT LES PRÉNOMS OCCIDENTAUX
.
15 JUIN 2016 / BVILTAIRE /
.
Le PARLEMENT ÉGYPTIEN s’est réuni, mardi 13 juin, pour discuter d’une proposition de loi visant à interdire aux parents d’attribuer des prénoms occidentaux à leurs enfants sur l’initiative du député BEDIER ABDEL AZIZ.
.
Les contrevenants pourraient écoper d’une amende de 49 à 240 euros, voire d’une peine d’emprisonnement de six mois.
.
Par prénoms occidentaux, entendez prénoms chrétiens : l’aller-retour porte la marque décomplexée d’une revendication essentiellement culturelle.
.
Le DÉPUTÉ ABEL AZIZ ne s’en cache pas, qui invoque clairement une motivation purement identitaire : «Utiliser de tels prénoms occidentaux et abandonner les prénoms arabes conduira à un changement indésirable et radical de notre société et de notre culture. Nos enfants ne seront plus reliés à leur authentique identité»
.
Un prénom, comme une identité, est un rattachement affirmé à une culture.
.
CQFD. Ce qu’il fallait dire, sauf que le dire en FRANCE reviendrait à provoquer un tollé de vierges sacrément effarouchées prêtes à vous clouer au pilori du vivre ensemble.
.
Rappelons (avec ironie ?) que le prénom MOHAMED est le prénom régulièrement le plus donné en ÎLE-DE-FRANCE, notamment en SEINE-SAINT-DENIS, et que ce prénom maghrébin (et ses variantes) a été celui le plus souvent choisi par les parents anglais et gallois à leurs fils en 2011 et les années suivantes, notamment à LONDRES.
.
Si les Égyptiens en viennent à adopter cette loi interdisant les prénoms occidentaux sur leur sol, alors à nous d’utiliser la réciprocité !
.
Appeler son enfant né en FRANCE MOHAMED, MALIKA ou YASMINA, c’est refuser ostensiblement de l’intégrer au peuple français en se fondant dans sa culture et son histoire. C’est un signe manifeste d’auto-ségrégation qui lui permettra ensuite de venir se plaindre, du fait que les prénoms d’origine étrangère seraient discriminés par les DRH. C’est l’excuse de l’échec à venir et la légitimation du droit à la victimisation sociale.
.
Et le phénomène est d’ampleur puisque, selon l’INSEE, en 2015, 7,3 millions de personnes nées en FRANCE ont au moins un parent immigré, soit 11 % de la population !
.
Le prénom est la marque de l’individu nouveau. Lui donner un prénom français, de culture chrétienne, c’est marquer sa volonté d’intégration dans le pays qui est le sien. ÉRIC ZEMMOUR, lors des rencontres de BÉZIERS, a proposé de réformer le CODE CIVIL pour obliger à la francisation des prénoms.
.
Il n’en fallait pas plus à NICOLAS DOMENACH pour monter sur ses grands chevaux communautaristes et intituler sa chronique sur RTL : «Bienvenue à YASMINA, MALIK, SAFIA, ZORA, etc.»
.
Choisir un prénom français quand on a des origines étrangères, c’est choisir fièrement la FRANCE. C’est marquer son respect pour la société d’accueil, son passé, son histoire, ses héros. C’est s’assimiler. ADJANI se prénomme ISABELLE et non DJAMILA, REGGIANI se prénomme SERGE et pas SERGIO, AZNAVOUR CHARLES et PLATINI s’appelle MICHEL.
.
Donner à son enfant un prénom maghrébin n’est pas un signe d’assimilation mais de rattachement à sa culture d’origine.
.
À l’inverse, aimer la FRANCE en s’appelant AMINE ou YOUSSEF n’est pas une chose facile. Les parents qui choisissent de donner ces prénoms à leurs enfants ne leur insufflent pas le désir d’être français mais la fierté d’être d’origine musulmane. Une fois adulte, l’enfant, même intégré, traînera son prénom derrière lui comme un boulet de naissance. Sans compter que la période que vit actuellement la FRANCE n’est pas exempte de traces de violences djihadistes, et on aurait souhaité de la part de nos concitoyens d’origine arabe qu’ils manifestent, au moins par le prénom donné à leur enfant, un soutien à un combat que l’on espère commun.
.
Le projet de loi égyptien visant à protéger l’identité égyptienne n’est pas isolé. En 2014, l’ARABIE SAOUDITE a procédé à l’interdiction d’une liste de 51 prénoms pour «non-conformité avec les traditions sociales» ou pour «raisons religieuses» ou simplement à cause de leur origine «étrangère».
.
.
.
FRANÇOIS HOLLANDE : «LA FEMME VOILÉE D’AUJOURD’HUI SERA LA MARIANNE DE DEMAIN»
11 OCTOBRE 2016 L'EXPRESS
.
Une phrase pour renforcer l’ambiguïté et enflammer le monde politique. Lors d’un entretien avec les journalistes FABRICE LHOMME et GÉRARD DAVET, FRANÇOIS HOLLANDE déclare :
«LA FEMME VOILÉE D’AUJOURD’HUI SERA LA MARIANNE DE DEMAIN»
.
La suite des paroles du PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE ne révèle pas ce que sous-entendent ces propos. Ce que FRANÇOIS HOLLANDE n’avait en revanche jamais dit, c’est qu’il y a un «problème avec l’ISLAM (…) parce qu’elle veut s’affirmer comme une religion dans la RÉPUBLIQUE». Le président conseille à la gauche de ne pas faire de l’identité un thème fédérateur de la campagne, un sujet qui selon lui, pourrait la faire perdre.
.
Dans UN PRÉSIDENT NE DEVRAIT PAS DIRE ÇA…, une enquête aux mille facettes de Gérard Davet et Fabrice Lhomme (Stock) sur le quinquennat actuel, François Hollande parle assez librement des questions d’identité et de la place de l’islam dans notre société.
 
EXTRAITS SÉLECTIONNÉS PAR L’EXPRESS.
.
«J’ai trouvé que c’était une complaisance à l’égard de l’électorat du FRONT – ça, c’était un calcul électoral - mais c’était surtout penser que les Français devaient se déterminer par rapport à ces questions-là», dit encore HOLLANDE à propos de la thématique identitaire, de nouveau mise en avant par SARKOZY depuis 2016.
 
«Alors que chacun sait que ce n’est pas la conception de la laïcité, reprend-il. Je pense que, le sujet, il est par rapport aux Français : qu’est-ce qui fait que nous sommes, en FRANCE, même si nous habitons des territoires différents, liés par quelque chose qui nous dépasse ? » […] Il ose une formule choc : «LA FEMME VOILÉE D’AUJOURD’HUI SERA LA MARIANNE DE DEMAIN»
.
«Parce que, développe-t-il, d’une certaine façon, si on arrive à lui offrir les conditions pour son épanouissement, elle se libérera de son voile et deviendra une Française, tout en étant religieuse si elle veut l’être, capable de porter un idéal. Finalement, quel est le pari que l’on fait ? C’est que cette femme préférera la liberté à l’asservissement. Que le voile peut être pour elle une protection, mais que demain elle n’en aura pas besoin pour être rassurée sur sa présence dans la société»
.
«LA GAUCHE PEUT PERDRE SUR LE THÈME DE L’IDENTITÉ»
.
«L’identité, conclut le chef de l’Etat, c’est plutôt l’idée de NICOLAS SARKOZY. Le sujet existe, mais il ne peut pas être un thème fédérateur pour la gauche. La gauche ne peut pas gagner sur le thème de l’identité, mais elle peut perdre sur le thème de l’identité»
.
[…] Le 23 juillet 2014, nous avons posé au chef de l’État la question suivante, de manière volontairement provocatrice : «Est-ce que c’est tabou aujourd’hui, en étant de gauche, de dire qu’il y a trop d’immigration ?» Nous ne nous attendions pas à cette réponse : «Je pense qu’il y a trop d’arrivées, d’immigration qui ne devrait pas être là», lâche-t-il.
.
Abandonnant toute langue de bois, HOLLANDE confie : «Qu’il y ait un problème avec l’ISLAM, c’est vrai. Nul n’en doute» Evidemment, dans la bouche d’un président socialiste, un tel propos peut surprendre. Alors, on le presse de le préciser. «Il y a un problème avec l’ISLAM, parce que l’ISLAM demande des lieux, des reconnaissances», dit-il.
 
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/f6cPDfjx22cVJ_Ku32DKu-VaFoAyTr6TK04KR_pcgsTfq4DThFR2TZ6GTTMQJp92LpSEqDDOxHZ_6yZ-1PfQBbJu-TMjD5P0tX4qyPi-KkShDmw2jBiUOO_7xJFI2c1cEcaKneBAYyGCink0LMoDuGoCL1HUPLkiJBYfxlUfrjYCRupJseL2PdhdeEz8TPieVmM7X8H0tOwu7oh97LYcfuwiyD3tOZRdU_xIyR-6_r7w9amWlph7nCX0ebreu0EK2jxpWHFPUH7-fGMQ2Jdqj7hEAzDc9MVWt6oqFJqc-Rl3FNF_r4ax4hd09MyjuisJBGAa7fadcIje_-sU7VlHCO_iiAl6rl2WErFVotKq67TVrrC31Xe2I9vwGNcYhK3iw67ZS_Ke6QFQ6l_nZsexfVdQ9mqdyE-S_gLZou1i9m3E1KO3pxh9OuawdUPSqiyXr-CUiiv_h28dFTMKRoPr4vF8hd7fAd84O1FpS47I_SVMfW6iTdtIDHpEKCE_bob6P0tpzjdoYUSeXumSx0PJz5ctDhJDLQs2yWrvnOAgtkhAxFgjAog_a3JUIoHPFcLwi08fdQg2g5AoMCLOWhiy8zJIHA9GjdEU=w179-h290-no
LA MARIANNE FRANÇAISE SYMBOLISANT LA FRANCE NON PLUS REPRÉSENTÉE PAR DES ÉGÉRIES NATIONALES (BRIGITTE BARDOT, CATHERINE DENEUVE...)
.
MAIS PAR UNE FEMEN UKRAINIENNE NÉO-NAZIE QUI ADRESSE À LA FRANCE SON COMPLIMENT : «ILS DEVRONT LÉCHER MON CUL QUAND ILS VOUDRONT ENVOYER UNE LETTRE»
15 JUILLET 2013 MIDILIBRE.FR
https://lh3.googleusercontent.com/rlv2mlrglWA-N8wctz8Kv5oVfHQ8vpWKA-n6wPTmH5lmjsIUAgaWOsXdhCIJ_6lc1soDDGXhYuvCq4b_LswTcX-Cf8_L6Sh3twNLGS4lepkP0Ljv1eMAztiRyIN1bFwVUJB3gBYsPUjK_tPEehUA1QBmFuGAsGbCrOtn10PwqYW2FGM328mqtMxUlrr-HTzuoJkZJza_3POXPyQNXQwkTsHMZp5HyPArSJH1NLKVWawKvJx_OaiaVjuX9AbB-dFDMfsIXJi-yH_HQ8sjsvmPd0L-nPmTppxDwYTYHXY2CN881Vd66-WTHnwFM5vwp2r7_xRKvMKNhaXBZk0RX5Q837BHqblROvR_SJbUB8W5UevTMVdiVp9RK-8NK5MhJph8DAnFPxB9yR3ydPNtgNi4uKD2iyoSNi8E0lJFLvpOJ3pZpuugkORKyzJMDbIaZvUR6WT6zYjMGfNEHkQcF8aQC07u02VzsDUOCdx8QOJSUodCWz45l04OU0yrEldJHJ0cRfES_K7zxfdVZ6DmmFVKIzYiQAkF-mm_BVlMoDbpSULxq_gb194TCQlJHlEXi0EvwHOxxMZkVTzINvqS6vJpZOExajCnSdhy=w430-h576-no
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/-ysI7fwi_mmupOBvcqkMkg-pvlnFu16LGQJ5OilsXi9Gdn-fwUQ4T9_SfVMK4nfQIzoFBxXIFEQSIhhbFOIqgaFAc13c0VT8RvBvt2Cc76q33JJOIzEjpMEJiXOPMy03hJW8ZeblKdXYKCZd-p_l5v3kqaDSK5PKE_utMQ816QvhrgpMiYYbVf4satfVMPy7FEB6VzUxpJ1ABJs6aLeglBeEGpQ7QEOQ1ADWuCataWdBG4itloYY-TevLha9TVnzclwoSVaU9izWb7HPGksoaQ0xmdaHFm2YAKyLqAPME2scSChsbche6KGGvWiz1wN7G2PlZq9s7mcj51PWsLdWS6CL7ysC2o9n-2-M88Ted2H2m-LRQvE6J-e4gUwQTPdvrIZW4ntefklTzNXaW0Sn-AJlNDauih_SKrktGeVQLLmF8T5deHqvzicU0cCMhvVioyISTsX22zVJUvba6V0BFbQLhrCNC5F02TvxzFsApvlrkRIFCQymuRj54PtjpKmVjg-p4jXO4wcfojliujxlXaVSZ-uVYv8rBZSvTvw7CIzcK2lfPJ4hMACp5DIzC3_qCMnY2VXzQYE8pgAa-RfgmSTVpDIQeWW5=w300-h303-no
.
QUI PARLERA DE LA FRANCE ?
.
IDENTITÉ FRANÇAISE : LE PARTI SOCIALISTE DIT IGNORER CE QUE C'EST
https://lh3.googleusercontent.com/weW-Z0B20Myz_nEmBrpu_9Y0V27W5mQAyqH6ei-iUQxmD8ssFmbpZSgBZbOyvT3YQ42nTvnVJLaAbnmNfpdqgdhmj3iHNObJMswBKqOc3JawlObIquQ4SNkloQAP3wZwVTE_HE6rSW4-cC94tG2fpmAE83ZIJAibIfr3XR2trVBHFuW4EkC82hCej0GeqOwsyyH5MyotwjWa6dfI2NGGQwExez2_aXB4y7nInIUg0UNSkB2mD-8OHbnW9Zm16iujA9ieClW8mKGz5Cn-xhe8S3DKWEw9DKzPcoI2oRZrO5AVvgFTVp4opayLdPD7dpiRfo7mIQsFA01qm5UxZoouvche_4KvJw5tNkzc8zg0W47z17F969YNWJVO1GhSdULroBPxL5gAIYFP4YRdzL5dGWduxpDb9Uh1cdtF4uEgxdmTaTe-I5mmTfNhDEln-EQ4Z9mbTpPleAZm3UnNAIrKFhtr7309unV2VrkklBPc5A5bneSv3eK6E-5Rj3WnYyGRrgKFMK2-nbCyDfKRSVysDDqophjmA0r40Q7VYra3xFVPJvKOJbFew69vQ-KF7nvV5khKYEVkW6zHR8G5RIQMtB2yANuDEpbo=w448-h190-no
JEAN-CHRISTOPHE CAMBADÉLIS PREMIER SECRÉTAIRE DU PARTI SOCIALISTE
.
.
.
... MAIS LES FRANÇAIS IGNORENT DE PLUS EN PLUS L'IDENTITÉ «RÉPUBLICAINE» PRÔNÉE PAR LE PARTI SOCIALISTE
10 MAI 2015 ATLANTICO
.
65 % DES FRANÇAIS NE SONT PLUS SENSIBLES AUX TERMES «RÉPUBLIQUE» ET «VALEURS RÉPUBLICAINES»
.
Sondage exclusif IFOP pour ATLANTICO. De MANUEL VALLS à NICOLAS SARKOZY, les valeurs républicaines ont rarement été autant invoquées en si peu de temps. A force d'entendre les élites politiques prononcer les mots qui se rattachent à cette notion, une majorité de Français montre des signes de lassitude.
.
.
.
LE «LIVRET CITOYEN» D'HOLLANDE POUR APPRENDRE À ÊTRE FRANCAIS
12 JANVIER 2016 LE FIGARO
.
UN «LIVRET CITOYEN» POUR RETRACER «L'HISTOIRE DES ENGAGEMENTS» DES JEUNES DE 16 À 25 ANS
.
Cette annonce s'inscrit dans le cadre de la mise en place d'un «parcours citoyen généralisé».
.
À l'heure où il est de bon ton de vouloir «tisser du lien social» et de promouvoir le «vivre ensemble», FRANÇOIS HOLLANDE a annoncé lundi soir la création d'un très symbolique «livret citoyen». Chaque jeune se verra remettre, à compter de la rentrée 2016, «le jour de ses 16 ans» ce fameux «LIVRET CITOYEN» qui «retracera l'histoire de tous ses engagements».
.
Il «se poursuivra en dehors de l'école» et «jusqu'à l'âge de 25 ans» et il y aura «obligation de valider plusieurs temps ou formes d'engagement». Dans l'entourage de PATRICE KANNER, MINISTRE DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS, on explique qu'il s'agira d'un «CV version engagement» ou encore d'une «sorte de carnet de santé de l'engagement». Les activités bénévoles ou les missions de service civique y seront mentionnées.
.
https://lh3.googleusercontent.com/M2GdQutLrbrA_yF0HQVvXDCImIYO67cccrd3qnthug-KBh421TJGNciVZTDURjq68QypyEeqtvLXD-sy_dRZAPjkv5i6QF2E2dgh_B7tojGUexMmDcZqgw-FvxxnVYJnHhpiXK_l1vrR7GppUdW_wFCX2gbYyLczQ0SZUcWu8uM_1ljbTEsXq1DcrX6KyXMwjqqDYSfDnGwvQaQxQjKpfBYDsQZ4J_1Ta3gTgN2q5T0b0qJyHU1kCR6RqnttE8qiFdBujcpLHoQFMCurTs5raMcBsFn84iLV-wZYNPsbjL9ye3rzAz32zQ7sBRI5S2byXOQteJ12rRugDm4az2tBCBbhIFKdwGDVEG2PUuMcboBFpY-FiKh5uUlqlMH7uUN-tRqb4gNuKtptxCtfld23xBtp6SSBM0KnfCaZww_abfI6X18v2AMHgA4LWFn2ok8tuYpFKfEUHd0s6YmVouz6btjLq2L_PWZP53_RzIyDeslENtV1myWjKQi857-VGZ-h1EUu7na7j1OaK5LGQHBWTzzCZSsMzgWMxDbXDyTDawh__vckcUsnzZXfguTn5K9pK-GTYqRqQu8PE9wEVPxzHYsnK_CIO-_W=w200-h189-no
UNE POPULATION SOUS CONTRÔLE
.
.
.
Le 16 AVRIL 1793, (L’AN II DE LA RÉPUBLIQUE), la CONVENTION crée par décret le CERTIFICAT DE CIVISME, attestant que celui qui le détient, a rempli ses devoirs civiques. Principalement délivré aux responsables des affaires publiques pour pouvoir continuer à exercer, il devient un instrument de contrôle patriotique. Sous la TERREUR, il est de plus en plus souvent exigé comme preuve d’attachement à la RÉPUBLIQUE. Il est supprimé au début de septembre 1795.
.
Un système de contrôle policier se met en place, dès le début de la RÉVOLUTION, avec le fichage d’une partie de la population : nobles, prêtres réfractaires et autres individus jugés contre‐révolutionnaires.
https://lh3.googleusercontent.com/CKLZtIO1BTYXmIZVQq477kzVFDrLW0ohXBrULun8VvMiyccQbSnese0tOTjac_bsFKPmRq_kszyLx7hc3oEQArgjm0DupoZUZ5l4ezGevvoHPVatL4B77N6AWXXOHePRpcwgogM5dgBGSbZGffD_gjSU-NPRrmLPVg9PkWw215WSer1hBDIJzTP93LfUl4zo0C_cyfd6WKvu1IwbjmZ7jd2so7FNP41D0OfWQuK96k6wEYwzHxKgqbWR_zelzkC4E6N1QZ_GV6BgYEfo6lRK25voKgQzMqcw8fv_50CwysWUKK4cYeYe6CBd_OzTrVoMSUnPPqIvRY_zXjYCMzoLljOkMEfczHOj6rGX4qBochWv6yCOVthe8MRF_H3HLrWwVxDW1m3KQSXwRleHc_4CL-F05i6V-gSC3vHOqTOE5LIjkXrjXQJITm6f2W90bXnxl6-k8jTqsvKUy7lckR3VMnABek034FQi6tRMJsqc-cR0Ty1Bf5EnJUCvWz_uxZ3t1xtqd9Ff83ciT4GcTkzHNktKdkOclmai8fVs92HFJf5eWDNEXEnm13ZdHrE_X14borNo7MeTDLRACuAhOfIgFSC2W3VkO2YY=w440-h640-no
.
.
.
CARTE DE FRANCE INTERACTIVE POUR ENTENDRE LES LANGUES RÉGIONALES
Atlas sonore permettant d’entendre un même texte dit dans les différentes langues régionales de FRANCE, avec pour celles-ci des enregistrements pour pouvoir observer les différences selon les micro-régions.
.
LES TRAVAUX ONT ÉTÉ RÉALISÉS PAR UNE ÉQUIPE DU CNRS. VOIR LA CARTE
 
https://atlas.limsi.fr/ CLIQUEZ SUR L'IMAGE
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/dbXIkEbTAmSFiCHyfnIvl8nH1lBC8JnJctau4-ZV0486FLpwKjFfVf3BUhFRzwTzYqFow8vxaJrpkKQt9luGJL7sI8ofAPsNEnTXsmgQNaFmNBvrC2Rbj6eh-5fkgwhk4Nf33-bW9Agd4RaFvE8QiqP8ofVKadiX-oQLcBmj2lp38Uk64EtfFEu6DuqqjM9xS8TndGjvjWjwHuaUYjpULquWGxkrzYsxHoIUDs2eNmLnTC82NFk1zzLKM5fSJQuG8Gs6kz9mmYN85MYOE1MQBtmMfjJOwS5wJnZD4WsrE4tSIOffqV3j-YvSqZ_fZ7OTO4TH_EEo1COywV5Ev7jIAYz2k6VRy5gAQPMUlBtLIEfMlhvUMLlRnlIE7N_u09VKF-jCRFz6vBFzpdcGUZCncHKgfWvZVxRjBWFDxfN7P-9Qgd83LtK8cHlMu0vrK9V9wdXKEi5Szu1aFRy2s2tC-HFZA2HrzA-HAi0tO5SAmQANqmTgvAW1GjLtcSINqIAex8VX2bxiAGzY25nK4PLRSmezr8ZuRpQLCOZrK3eyGh4mwpDCBLOBVM_45mI-_aGIdX5pqVZdkD1OB9NgnLbYXTIgWpf2VQpl=w168-h128-no .
LE COQ GAULOIS DÉPLUMÉ DE SES RÉGIONS
ANCIENNES RÉGIONS
https://lh3.googleusercontent.com/3UVOehZpfKMDDZmkbqpnCrBwyMrZrdGdX_8Mz9C86azMfAxmfMEUFMPO-E9xPMA3UrxmlVtwCmtF4XKbBNHW5hvUm4dhg4TH5B8zBKyMv4OvKa9qsPTtzqtQo7UwN2gsD1Y5X5hwjdbdNhR81GScTlRe6lfee6bVmz0-uAcww3QxIsq_dcEM2WSvPWahBEzAqC33ajqfyrkW56dZFbIBHm1nPArlUtTPtBp8Hu2JWju_ZGAxi5cxJp03B34a93eOwJQCr197_ZkH0lRW1MpeTXlGxcGY8gM8teFqcsjZKxasYsV4iFOIPd0ieVM1zldxx_x0owjEgXCoo3Q8rhxbCSKjqd33UJbuotzCBnL2d24vOetDvOH4VKcjuEitj-UR2jfRVfFUluCIDTK6U2e0iVr2FlTf8_Hr762Djq9TfMJ-VFxdg9MJcebAHieCvEfYTqt-lpT5VAobZiR2jnKn1HafzC0NGZ8bNAMIcSFzYCbqC40FpLolJR7Y62-qaW47GoKO0oYyzcjUnQYt8lXULdtiBuZGv4L2ZYO8dQlYJQYhJ7qJD7O3OgrgYL-oEJOH9QXUP96lcBVBOJWWix7qqlXXlEtvb4sK=w300-h289-no
NOUVELLES RÉGIONS
https://lh3.googleusercontent.com/HYo5R5IS0Qxbgx3CYy9RBjlDW2iHS2fkSJxrMKXyy1yEFKtOxrCr6ECunlbNQaRnl8sisw2XXleVgf2rVhOzv8ntMKlpz7QAJdR1Hq8eH-Vr6cLII4FauF5iTrAnmii0D0VoS4qdmHYeM-RkhLjcuXKfUrLW0bSYwytaxVVBre_mODI28wEXGcYsAG5asCc-cNW9wnazxGO68SBRJkpQZxj_9ILMRiL2dJuKE3HTqvlNs38dSazqQBEbsgzT4CNozCuJIIWKQo0CaGwLFlXJ-3B-uet4ReK8HZel-B7Svnp21FxWiMIFRBZj9dRbrZmxQW6bN1P9ALlVPmBPGohcMO28TskStA_7rV41HH-hKeWQzR9v4vVvr1e_2A-r1Q3D_aqLoq-IpIFWCO4nQMHytE7ERerc2q39EZTwBGrX8rubD1ISraLYGHjSevsLqKdGVzDdQm91QzgAAHpMazi_IpoD09dG0MVtfdhLf9vboclJkRrhiDKjmb7lIX1y4opbxHUzK74QtUZPahsKjfOs6qXJOJwwFolVuqTT2I9oF8o9wPwwLAnPXNtqeKn6Ku7smLFrYjyNjw98GHpWInj-jdbtyotkSJ8u=w300-h353-no
15 JANVIER 2015 LE MONDE
.
LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL VALIDE LA NOUVELLE CARTE DES RÉGIONS
.
«Le CONSEIL CONSTITUTIONNEL a jugé que la loi n'a pas été adoptée selon une procédure contraire à la Constitution» Voilà qui réjouit l'ÉLYSÉE et les DÉPUTÉS SOCIALISTES, moins les députés de l'UMP et les sénateurs de droite. Le CONSEIL CONSTITUTIONNEL a validé, jeudi 15 janvier, le redécoupage de la FRANCE en treize régions, au 1er janvier 2016, et le calendrier électoral, deuxième volet de la réforme territoriale.
.
Cette loi, adoptée définitivement par le PARLEMENT le 17 décembre, prévoit une nouvelle carte de France à treize régions, au lieu de vingt-deux actuellement, et repousse les élections régionales de mars à décembre 2015, les départementales restant fixées en mars.
.
LE GRIEF INVOQUÉ PAR L'UMP ÉCARTÉ
.
Les députés de l'UNION POUR UN MOUVEMENT POPULAIRE (UMP) et des sénateurs de droite, mais aussi du RASSEMBLEMENT DÉMOCRATIQUE ET SOCIAL EUROPÉEN (RDSE, à majorité PRG, Parti radical de gauche), avaient saisi le Conseil arguant que « le gouvernement aurait dû recueillir l'avis consultatif préalable des collectivités concernées». «Ce grief» a été écarté, les juges constitutionnels estimant qu'«aucune exigence constitutionnelle n'impose une telle consultation».
.
Le CONSEIL CONSTITUTIONNEL a uniquement censuré une disposition figurant au 3e alinéa du paragraphe 1 de l'article 10, concernant les moyens financiers des candidats aux élections départementales pour la période antérieure au 17 septembre 2014. La portée de cette censure est très limitée.
.
«Le président de la République se félicite de la validation» de la loi, a commenté dans la foulée l'ÉLYSÉE, pour qui «ce texte est une nouvelle étape dans la modernisation de notre pays». La FRANCE sera dotée de treize régions «qui seront autant d'atouts pour son développement».
.
.
.
6 DÉCEMBRE 2016
2
RÉFORME TERRITORIALE APRÈS DEUX ANS L’EXPLOSION DES COÛTS
.
.
.
19 OCTOBRE 2016
2
LA COUTEUSE RÉFORME TERRITORIALE
.
.
.
16 DÉCEMBRE 2016
2
ALSACE IDENTITÉ BAFOUÉE
.
.
.
7 JUILLET 2016
.
LES ALSACIENS ATTAQUENT «LE GRAND EST»
.
.
.
4 JUILLET 2016
.
VALLS REJETTE LA CO-OFFICIALITÉ DE LA LANGUE CORSE
4 JUILLET 2016 LE FIGARO
.
En visite en CORSE, le premier ministre MANUEL VALLS a de nouveau rejeté aujourd'hui les demandes des nationalistes corses de rendre la langue corse «co-officielle» avec le français et de créer un statut favorable de «résident» sur l'île, répétant qu'il s'agissait de «lignes rouges».
.
[...]
«La RÉPUBLIQUE a une seule langue officielle, le français, car elle est pratiquée par tous. Nous ne reviendrons pas bien sûr sur ce principe», même si elle «reconnaît, aussi, pleinement la langue corse, ciment de votre culture», a-t-il poursuivi.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/u8MmkuuZSBjrVB-OElEZZSXBCx5ZifOxSkb2loroionHCooD_oKK_J4ZDNfGp6jNaDgg6buQRa5TZuYUnxvCZnXm8dmCzMSLiSTf6EMQlQ7Ghy_RQfKaha8cYigfgDUZK7KUZpb05W1g_BA42sPgCuv7V_LQ27JeVYNd-8c3vo8pR8oC7-B0rVcC_VVtO0FuQ63f2x1VNGo_Rx8bJtwqe6LA5G6HrRR3DbM4MsV84PwDBIXAy80BmQ4sVyZJehRTkZPa7qpFBv_ifVSrSePRKg5X9UXP0YbfzuQhkRA_aV9xEmeTp9swB3e1HfYIC9k7JO1GQ69RPUy4FP3NXRarWegNoN4QumlB1_MUgWqQtX5uGE8Ht9U_Yk0BFmb8RdLqJNdy16DHd7xEMZhUguI6ka8bpVHVRLxhawv8Twl_XqVKjEqWpp4byKvtujJhfvc1oCoDhKDJSd914TOVZvxsfSkppXNfMxqz6W9dWbWJGN5-YJ2FdU-v0hxUSUIQFyF8YpbGdb6axZUdrQo2FmuMuiw-PNubr9Od1-14fXckxF8l8fPzJ4VrkXodj0ONAVG7PNGMzGuVyKbC7moR6DF-HWWjE3hz5z4g=w560-h280-no
https://lh3.googleusercontent.com/dbXIkEbTAmSFiCHyfnIvl8nH1lBC8JnJctau4-ZV0486FLpwKjFfVf3BUhFRzwTzYqFow8vxaJrpkKQt9luGJL7sI8ofAPsNEnTXsmgQNaFmNBvrC2Rbj6eh-5fkgwhk4Nf33-bW9Agd4RaFvE8QiqP8ofVKadiX-oQLcBmj2lp38Uk64EtfFEu6DuqqjM9xS8TndGjvjWjwHuaUYjpULquWGxkrzYsxHoIUDs2eNmLnTC82NFk1zzLKM5fSJQuG8Gs6kz9mmYN85MYOE1MQBtmMfjJOwS5wJnZD4WsrE4tSIOffqV3j-YvSqZ_fZ7OTO4TH_EEo1COywV5Ev7jIAYz2k6VRy5gAQPMUlBtLIEfMlhvUMLlRnlIE7N_u09VKF-jCRFz6vBFzpdcGUZCncHKgfWvZVxRjBWFDxfN7P-9Qgd83LtK8cHlMu0vrK9V9wdXKEi5Szu1aFRy2s2tC-HFZA2HrzA-HAi0tO5SAmQANqmTgvAW1GjLtcSINqIAex8VX2bxiAGzY25nK4PLRSmezr8ZuRpQLCOZrK3eyGh4mwpDCBLOBVM_45mI-_aGIdX5pqVZdkD1OB9NgnLbYXTIgWpf2VQpl=w168-h128-no
.
LE COQ GAULOIS DÉPLUMÉ DE SES COMMUNES
6 FÉVRIER 2015 PUBLICSÉNAT.FR
ET MAINTENANT UN RAPPORT QUI PRÉCONISE LA SUPPRESSION DES 36.000 COMMUNES FRANÇAISES
LE COMMISSARIAT GÉNÉRAL À L’ÉGALITÉ DES TERRITOIRES (CGET), dans un rapport publié le 21 janvier dernier, a jeté un pavé dans la mare : il ne préconise pas moins, entre les lignes, que la dissolution à terme des 36 000 communes de France dans près d’un millier d' «intercos», qui seraient élus au suffrage universel.
.
Tout juste en place depuis fin mars 2014, et placé sous la tutelle du premier ministre, le CGET a été sollicité par le gouvernement en juin dernier, pour apporter son expertise sur les pistes de «rationalisation des intercommunalités», l’un des objectif du PROJET DE LOI PORTANT SUR LA NOUVELLE ORGANISATION TERRITORIALE DE LA RÉPUBLIQUE (loi NOTRE). Dans ce texte, le gouvernement n’a eu de cesse de défendre l’élévation de 5 000 à 20 000 habitants le seuil pour les intercommunalités. Une disposition que les sénateurs ont d’ores et déjà rejetée, à une large majorité, lors de l’examen du projet de loi adopté le 27 janvier dernier.
.
Or, ce rapport du CGET conforte avec force la position du gouvernement puisqu’il préconise également que ce seuil de 20 000 habitants soit «considéré comme un plancher». Derrière cette mesure, un objectif : la «mutualisation des moyens». Cela pourrait concerner près de 14 millions d’habitants qui vivent actuellement dans des intercommunalités de moins de 20 000 habitants.
.
Mais le rapport va plus loin. Il suggère que le nombre total d’intercommunalité ne devrait pas être supérieur à 1000 (2108 actuellement) et encourage, par conséquent «LA FUSION DE COMMUNES», «ET SURTOUT LES CRÉATIONS DE COMMUNES NOUVELLES».
.
La réaction des associations d’élus locaux ne s’est pas fait attendre. Surtout qu’à terme, le rapport suggère que la clause de compétence générale des communes soit transférée aux intercommunalités, qui seraient élues au suffrage universel. Derrière «le renforcement de l’échelon intercommunal» préconisé par le rapport, les élus locaux voient le risque de la «DÉSINTÉGRATION DES COMMUNES MEMBRES».
.
L’ASSOCIATION DES MAIRES DE FRANCE (AMF) et l’ASSOCIATIONS DES MAIRES RURAUX DE FRANCE sont montées au créneau. La première dénonce la «vision dogmatique» de «cénacles parisiens», la seconde condamne «des évolutions hors sols» qui n’obéissent qu’à un principe – «hors concentration urbaine, point de salut».
.
«Aucune écoute n’a pas été portée aux associations d’élus» ni aux «maires», précise VANIK BERBERIAN, président de l’AMRF. Ce dernier ironise sur le vocable du rapport qui privilégie la notion de «territoire vécu» à celle, apposée dans le projet de loi de «bassin de vie» pour délimiter les nouvelles intercos. L’AMF CRAINT QU’À TERME, LA SUPPRESSION DE «LA COLLECTIVITÉ PRÉFÉRÉE DES FRANÇAIS» NE CONDUISE «À L’IMPUISSANCE PUBLIQUE, LIT DE TOUTES LES DÉMAGOGIES».
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/dbXIkEbTAmSFiCHyfnIvl8nH1lBC8JnJctau4-ZV0486FLpwKjFfVf3BUhFRzwTzYqFow8vxaJrpkKQt9luGJL7sI8ofAPsNEnTXsmgQNaFmNBvrC2Rbj6eh-5fkgwhk4Nf33-bW9Agd4RaFvE8QiqP8ofVKadiX-oQLcBmj2lp38Uk64EtfFEu6DuqqjM9xS8TndGjvjWjwHuaUYjpULquWGxkrzYsxHoIUDs2eNmLnTC82NFk1zzLKM5fSJQuG8Gs6kz9mmYN85MYOE1MQBtmMfjJOwS5wJnZD4WsrE4tSIOffqV3j-YvSqZ_fZ7OTO4TH_EEo1COywV5Ev7jIAYz2k6VRy5gAQPMUlBtLIEfMlhvUMLlRnlIE7N_u09VKF-jCRFz6vBFzpdcGUZCncHKgfWvZVxRjBWFDxfN7P-9Qgd83LtK8cHlMu0vrK9V9wdXKEi5Szu1aFRy2s2tC-HFZA2HrzA-HAi0tO5SAmQANqmTgvAW1GjLtcSINqIAex8VX2bxiAGzY25nK4PLRSmezr8ZuRpQLCOZrK3eyGh4mwpDCBLOBVM_45mI-_aGIdX5pqVZdkD1OB9NgnLbYXTIgWpf2VQpl=w168-h128-no
.
LE COQ GAULOIS BIENTÔT DÉPLUMÉ DE SES DÉPARTEMENTS ?
17 MARS 2015 JDD
.
ET SI ON SUPPRIMAIT LA MOITIÉ DES DÉPARTEMENTS ?
.
CARTE - A quelques jours des élections départementales, deux spécialistes des collectivités territoriales plaident dans un livre pour un «vrai» big-bang. Cela passerait notamment, selon eux, par la fin des 36.000 communes et la sauvegarde de 49 des 96 départements métropolitains.
.
La réforme territoriale en est à ses débuts… Du moins, c'est ce qu'espèrent ERIC GIUILY et OLIVIER RÉGIS, auteurs de POUR EN FINIR VRAIMENT AVEC LE MILLEFEUILLE TERRITORIAL*, dans les librairies depuis une semaine. Les deux spécialistes - le premier a mis en œuvre les lois de décentralisation de 1982 à 1986 ; le second est économiste, élu UMP et président délégué du «FORUM POUR LA GESTION DES VILLES ET DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES» depuis 2004 - appellent les responsables politiques à aller encore plus loin. Cela passerait par la disparition des 36.000 communes pour 2.095 communautés de communes et la division par deux du nombre de départements. Un pavé dans la mare, à quelques jours DES ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES… En outre, les 13 futures régions et les 13 métropoles seraient conservées tandis que 37 communautés d'agglomération disposeraient de compétences départementales.
.
CLIQUEZ SUR LA CARTE POUR L'AGRANDIR :
.
Pour étayer leur projet, les deux auteurs ont mis au point «leur» nouvelle carte de FRANCE, que nous reproduisons ici. Fini donc les «vieux» départements, c'est un territoire à géométrie variable - une carte de France «à la carte» - qu'ils imaginent. Les départements ruraux seraient maintenus, et certains qui fusionneraient reconstitueraient… DES RÉGIONS QUI VIENNENT D'ÊTRE SUPPRIMÉES. C'est le cas notamment de la BASSE ET HAUTE-NORMANDIE qui reprendraient ici des compétences départementales. Les nouvelles métropoles (BORDEAUX, TOULOUSE, MARSEILLE, etc) récupéreraient eux aussi ces pouvoirs à la place de leur département respectif. Enfin, trois régions ne formeraient plus qu'une collectivité unique : l'ILE-DE-FRANCE - à laquelle se rajouterait l'OISE -, LA BRETAGNE - sans la métropole nantaise qui ferait bande à part - et la CORSE. A l'exception de MAYOTTE, les DÉPARTEMENTS D'OUTRE-MER deviendraient eux aussi des collectivités uniques en fusionnant avec leur région respective, comme cela est déjà prévu pour la GUYANE et la MARTINIQUE.
.
«Cette réforme n'est pas possible en 2015, à la moitié du quinquennat, mais elle sera nécessaire en 2017», explique au JDD.fr ERIC GIUILY.
.
LIRE AUSSI SON INTERVIEW :
.
«IL FAUT REVENIR SUR LES DÉPARTEMENTS DE L'ANCIEN RÉGIME»
.
* POUR EN FINIR VRAIMENT AVEC LE MILLEFEUILLE TERRITORIAL, ERIC GIUILY et OLIVIER RÉGIS, L'Archipel, 18.95 euros.
.
https://lh3.googleusercontent.com/2xtOX3YsU4zpoDJaj_Ms2dduKTuTtaSMG1AbdREB0-8Dk1uIjikVlX2ESihwQKBx9D0yD7FQL836tkgb6pRLp6gpSHIVtBP2mpYzsCYOQ6EQkAFhxoTsUmpFeYRmEwxvz4XmktVLAckmxxS838DmrR68tV6GaP5NdexJJRxYhnhTIs5Dg87WcYsnAzFYO9QM9OOj99hR0R_ozt2VpmtEJdyo2gDq4vr4d4N7A-z0q6O0AFlux77FWUWHWCiuYqLKH7IFodOLlPlzvITYlAiyi9Zgu0gje9mWpdDCTKTB5RgKzLQpVH5eqtrlGNzHdUa49jC0Mu3aMd4vUCEFOEGhDisAKHtH8NMgpoEM_bwpsZgC9S_vdxc3VCztW0sZcKqx9jRcLwh2ijOs8pHOObkHAT9t93IUmd_R2J88w1YuVVY1NfOj5IJQR1SET5-gd-feqBcEVgzQv5mrdZ2rkNmWQ_wbo_5pQ_gtHZMydhdxkVP68qm6SsemhwejWrK0-hiaivPbEgIwXl1s2JMeNk7tyN-8Mcfk0E6GBHy9JOT6Tm5TRZzgMlt0eLR4UejVdSA8wkkg0pWH9HQK8Nctov7QdUXmJexGNgue=w640-h556-no
La carte proposée par les auteurs
.
LES DÉPARTEMENTS MAINTENUS :
.
Aisne (02), Ardennes (08), Ariège (09), Aube (10), Dordogne (24), Gard (30), Gers (32), Landes (40), Loire (42), Haute-Loire (43), Lot (46), Lot-et-Garonne (47), Maine-et-Loire (49), Marne (51), Haute-Marne (52), Meuse (55), Nièvre (58), Pyrénées-Atlantiques (64), Hautes-Pyrénées (65), Pyrénées-Orientales (66), Haute-Saône (70), Somme (80), Tarn (81), Tarn-et-Garonne (82), Vendée (85), Vosges (88), Yonne (89) et Mayotte (976).
.
LES DÉPARTEMENTS FUSIONNÉS :
.
Ain (01) et une partie du Rhône (69)
Allier (03) et Puy-de-Dôme (63)
Alpes-de-Haute-Provence (04) et Hautes-Alpes (05)
Alpes-Maritimes (06) et Var (83)
Ardèche (07) et Drôme (26)
Aude (11) et Hérault (34)
Aveyron (12), Cantal (15) et Lozère (48)
Une partie des Bouches-du-Rhône (13) et Vaucluse (84)
Calvados (14), Manche (50) et Orne (61)
Charente (16), Charente-Maritime (17), Deux-Sèvres (79) et Vienne (86)
Cher (18) et Indre (36)
Corrèze (19), Creuse (23) et Haute-Vienne (87)
Côte-d'Or (21) et Saône-et-Loire (71)
Doubs (25) et Jura (39)
Eure (27) et Seine-Maritime (76)
Eure-et-Loir (28) et Loiret (45)
Indre-et-Loire (37) et Loir-et-Cher (41)
Mayenne (53) et Sarthe (72)
Meurthe-et-Moselle (54) et Moselle (57)
Nord (59) et Pas-de-Calais (62)
Bas-Rhin (67), Haut-Rhin (68) et Territoire de Belfort (90)
Savoie (73) et Haute-Savoie (74)
.
LES DÉPARTEMENTS REMPLACÉS PAR UNE MÉTROPOLE :
.
Une partie des Bouches-du-Rhône (13) pour Marseille, Haute-Garonne (31) pour Toulouse, Gironde (33) pour Bordeaux, Isère (38) pour Grenoble, Loire-Atlantique (44) pour Nantes, une partie du Rhône (69) pour Lyon.
.
LES DÉPARTEMENTS REMPLACÉS PAR UNE RÉGION UNIQUE :
.
Côtes-d'Armor (22), Finistère (29), Ille-et-Vilaine (35) et Morbihan (56) pour la Bretagne.
.
Corse-du-Sud (2A) et Haute-Corse (2B) pour la Corse.
.
Oise (60), Paris (75), Seine-et-Marne (77), Yvelines (78), Essonne (91), Hauts-de-Seine (92), Seine-Saint-Denis (93), Val-de-Marne (94) et Val-d'Oise (95) pour l'Ile-de-France.
.
Guadeloupe (971). Martinique (972). Guyane (973). La Réunion (974).
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/NgwdvJGW3h73cmUWZFOF1ZaEgsSWpRCGn6_bqNIU6xC3f_GRKMCVXJ2sdAwyzr3VUJW8hnraOPyJM9d6Lv6guWTGiflZe82qKpfpGBCtmAhOkoweTFSQKl8US6LSHCThx1a7CmCb3EZf4q2izb8aOrtKIUwh50vpryrfhSSgKhFP4IiQ-dgHnIRICMAlBiVC5nnbFcogabq6TQtGcnDxA8Yizqa1TWFBmi0RJw16HXNaJO4zk--RyVONiWlJ3p5yaJr_BdCWQXcNbjUkZhOiTdSHLon-3H0A_oRS5Hy5pLwXZG7Fb812AWpuSD7qvfSVskGqLmt_XCG4UX9vK2xj8oqGkIJcY7rq6E8MeLAexptBn8L7HYpA73JOpLTiKdkxpyPKjZoedpW_SJpZmPAFP-CxKTqc12yt-i3YHuVNDJxNRk2tPTReQpW6XVDc5CvGwuFyqJ0blrgRCpTdj9qfm4rftD8re2pPUbfpz02SRZGEDelWaRb6RCNIcCjr3N7XHrNDCfY3b7iqk4F8p9Rw3sXKdNSk879G53wUfNSTNPoEKC2GAwkH3NmygGS-7glLQDlAS6pGASRT5rtczhljp_1dWUcmJgAC=w200-h299-no .
LE COQ GAULOIS DÉPLUMÉ DE SES DÉPARTEMENTS PARISIENS
29 JANVIER 2016 CHALLENGES
.
La MAIRE DE PARIS défend un projet de fusion de 4 arrondissements de la capitale. Il s'inscrit dans le cadre de la réforme du statut de PARIS qui sera discuté lors du CONSEIL DE PARIS le 15 février.
.
La réforme du statut de PARIS, avec notamment une fusion de quatre arrondissements du centre, sera débattue au prochain CONSEIL DE PARIS le 15 février, a annoncé jeudi 28 janvier la mairie de Paris immédiatement critiquée par son opposition. Cette «réforme institutionnelle ambitieuse», annoncée en septembre par la MAIRE PS DE LA VILLE ANNE HIDALGO, s'articule autour de trois orientations qui vont être discutées avant d'être proposées au gouvernement puis soumises au PARLEMENT, a indiqué un communiqué.
.
Pour que les maires de PARIS aient «des pouvoirs comparables à ceux des autres maires de FRANCE», la réforme prévoit que soient rétrocédées de l’État à la Ville des compétences en matière par exemple de circulation, de délivrance des titres d'identité, de maîtrise des berges de Seine ou de gestion des taxis. Elle propose en outre de regrouper les quatre premiers arrondissements du centre de la capitale «pour une meilleure représentation démocratique» de même qu'un renforcement du rôle des maires d'arrondissement, en matière de propreté, de lutte contre les incivilités ou de politique de la ville.
.
Elle prévoit aussi la fusion de la Ville et du DÉPARTEMENT DE PARIS pour mettre «fin à l'enchevêtrement de compétences» et garantir une «gouvernance encore plus efficace». [...]
.
.
.
ÊTRE FRANCAIS... CE NE SERAIT PAS D'AVANTAGE ÇA ?
https://lh3.googleusercontent.com/Fd_PckrHcKCrcMFJszcxiGSmVTVwn8Sm7zOGrX48sS_j1Jvx-7ELUxZg73WBy16EbBOy2Ab-0cYEmRTcYeA_VUWOv4Jltv0sYCSPE8IFDOKE79nRx8gflxjlUeh1GiqxRyRJ_qlO250hzxJp8Ij4J3PulpzFhUA-QssJJi4Rkk-dMTObHOYDdf01lqyBczvAk94XQvoVFSX4erWcwclq4g6RPrSxpfpmY01Shd7Gru2UeN-zS569CN35Sy9Vc92GLdiW70v1Hwd2g7lAkIma6mIKFSnPlelJm2FCthr88yhfBANHjEwLodjSTn-xvkFYNcpWAMScPliW3rnIhPjrYsQ8arFq-HjxiT-J-3E0EbjicUZvIIv1KTRt878KWz2WcHIFT_7Mp4fDY9xjEtsA-XeFj2wpIbeoL98QxsFxFb_n9Z5Ce-iuty5mw4wtN_IRuJlehkUsoeL3SiR7qjPZupUVy8f7YOctUlfnPb5g_TQZSkLGBxR-gVQzkM0-xbT0blATUYyU4cRNaG2-VFlOG2f2Zb_7Eg_Aoo1kt1dil_LPrpWqcQcDQKzzemnYFgPswwSvGPG-fQOUGnDT_oO98SqIduggg774=w269-h200-no
https://lh3.googleusercontent.com/Wx-IOEQsjSoPuFSc319nQ1S6eLZllMLswerZq_wn1Y2_TcyUFeelo1WmqEZrRXDlEEDttTG7N-GA_OmGxzqueTLVhfHOsAq7AtwKuHbq2BarD074kNbUgfAbCDOXPdm6ZtLh8oWDz1yZis8lyUaIRKoLAFfplFo-_ENn1coe8IO4slkDRcEwYhTetZr38ST1eXhMuwK2BH_3730lKTiwyerotY4ZoBTidr0Gb4cQ1ntuU381lJGCBECUlCQRj24Guo5GsIbDlaAnp_9mfJtfubg0VK5yHny-3sGDy03HlB5hDu_k9s_T8YfF6BhXMy6gN50CdcoACJ8gPzaj52smfq2SO6Jj2fyFlhZTd-sLtZ2Z3od0gAGXsXhxiWfYTF5vhcmUKmpDCKUk5MMMJ2F4DOF7ogCSM46TzBlHROQ3yLCU0hwOI3iEue4SL-r_VjA3BSBHCKITo_ckawIf3iGcAZarpaETZ7AD6TEc-TdgBoiWIWoIumH0TilUzeZ_zvGa_Xjpm2CE6iBhBXDj060i2FWOY0ltKy5hvMy_6sY4yMp7rp0cfpGEg3v0DWg-C5c9YcXFQSrXDoZguJ_xPBFgnEeBRwKw9_At=w600-h390-no
https://lh3.googleusercontent.com/Lu8Gg2r-46rJMQH2K1dUSS4FPMyrP6Lflu6gyQ5ynVII7SRngJi5I6aTNEvgdKY_KYiya_8BcNG3Tpm29bGBfYRsCfZnizjoH-u_z-YR-kx51_2Zfn2VUMnMvcnj48NTkxqHhngehfsipGsXju5Q3cNyIsftrxEJYiw6YNssonL4SB6HVnnIl8g7Dgk_poIEXm9tn-TRPmNBuR5inqK3obhO8WR8zc29qkTc8oW65EhxK5m2cW6N6-49N2H91RldDfEiXi2DdtAeKNhVNtYF3BPjGN1-6RKzRoiNrsaM_1Jmpyk0b7DXKbluLPZZDgwxf3nhsqZMVlC1kgkCcmCL3PuQrSttBbUeNsfl9c3Qwu1vrTQrdNoT9Td0_q4YY63b6jLuy5dYS4A-M44guW7qilSKTaizTdsX_2DErNVmCZVWmoVuXrKkE4qEKRdEX8gq0Lpz4YrITQgflQ6gt18AOc7-F7IX3JfV6s7_OXdqzP3suQbofgPL4K34YYvvgx5ZHk7lDdHzSWiEw1RGCPdu76WO2zZUmmTAB4NKQZCsjPVeK5eAjsy_HsYSGZ1KodT15rX0Vry7NNEuVywqDQ7g5gPhE5vmYWzO=w98-h140-nohttps://lh3.googleusercontent.com/biZbPGRxmmOb8e8uRLRZgRqfVGHFknyGQjYiUsdeYaGTc6gt3a94ifqthWzBEjOXKQvyirSHCKXyoBljeWKh7ziXxQqjISkBoirKTfy71NfAkduQTZH_iWj_xJvcihdbxV3lswpyGYpwlsN0Lats0lYLmZKj-W8-Fdad9Qlchgb3Ddfh0M6nsd3VNI07MHiHlZMxThQfvQ9kBUsy_zv3MSfN48hyT-nifyVtyyEmdpilsA2wr-5-yxthY0dlzXkpq4ZXEoTIa5d0LgmSLT4SzltRMpMdbSwbb0KK1GL-JiHbdAGmMPN2_AF3SN4DdrSZhMXcufeTx9bWNJuhdr2SwzVrPnsi6XRqHUq44u_DjCHybNqAlXFoBrlfWjwjK6OybOqxe1E9hoXeJfuScc55VANio4dt9mC16lgcR_34e9C-ZHVDpU3ctCw9qwpGkN2gpLA3bqel8VPDpHZi9xagg_vDGn9Ir5eUVvbH3-jxu8byIRwvZD1K3buih1rxgKdNwRyogb69vL_VD4BAn5F56d0FWf-Wu0E5F8vZV9KTiOYvpwAflUMUXmd9XksWwb_WMtEo5FcdSto-WVDoXpH_RNtq7IFmXN5n=w105-h140-nohttps://lh3.googleusercontent.com/WAuNkyONIDHYrFfOyAPaQvulFpvh6auDQ1HWpT9w5BMZR4Omum3pq0Hg_EnkwSCiQSex_ZALlQrCLPP7gld-_2DYeLnkpo7ZMkbjQ11cuf4MQX_mZY1SsrdsLELfgrP9SUfTd7Lufrc4Fu-lINobWZydaPPDXsHFUO4DHkS5pDJJLqQhuysN0J-12oNhzvoIVH1UaMYjqNpsQWsHBPgpr2ScA6-hz_vb9mP7iRJUqbea0zs6TIDFnY2-o7EETrAOTj2iQO_RFRcUtX77mYMJr5N9BXcmCFcSgcomf0W06ScB7Yi6X6453qhAzPBlZd9UQqPsR49YwIi72VSHaOvpX9xgoYg2sJFcJYQn8FTOwU_UFGml5Jdi-7sBiffP48OPa52_GGMQ9vJLtLmRPglnev5KUxgrwwd0Kyx_vU2dc3ibELcDp96XWNpTDuzDh0-ffsvnGz-Hn3614y8aysTEM_OC-cIVv7t9bjDte5eX4ZsZLkZx7PBT7vY9mPww10zoW341F27GOq4zwufye7NFxt7YKAomKK5QSHJIf5E4Q-0Ha94iy2qSBY0JseYIGRm0kq9wMdKWjI_hx8nSOfmgPW4OcpClULs8=w127-h140-nohttps://lh3.googleusercontent.com/JsWpqlVk43RlDSqM0w4TMiZFRv3VmPTFOlJpkZgurXayFUfLQ8zzdUboPt7s39sTrAH7kvm94f7vSjFsDOAlwEut_NEU1oxmr2GU9Nb-9XYqOqOSiFGLOum-u1o6gzxWO5TsEK3BmAZPRYT3ix7i3h13-qepmus8qxgDbpiaPA2fcUzNvRvhiSUUk1TnQYiF2UYtAlHwuW6HyvmG1eagKLcNXxC3QG4PhSQHBrnzb1etMcqCYktOgYKEt_eEXDv64z9ySG5ujibF9ZaFYsbwhp-XrlCPib5Cuvu2pkIqL6ODTUKv6zFrKji5zHiDNcZ03mjur-FHVyKmynyWT8QW_Ni0EhfSRxaUylJdrZNqdc1wNehOE_cP6RzIo_S5zprkjVQa7FTBe_Nr_FNW7kY6EQb9HYPTKw9MeEQuEVshYkcnMvSXnyakRlJdIjP0k9dHVUe_pa9UtYrShpaZjZP245H2tYRkynQZhoLND2PVFsj7dmpHKThjIcyxJGZL35yqmxBYLOcCIVyik7lm_i-3n_y4EgxY0VpB2InW_a1n30WNY8BCyU1GOwORUGssiCsTBA5q6-rXdOD7v9h3vYeez6sJLt6yw5Nk=w113-h140-nohttps://lh3.googleusercontent.com/juxQDE_y8zvg4nPfC47iNnA4ypwhgXVOYMdY85DtUD4fr19OrL0AGXDkJyzqDeHsUy1rlhUR0D2PWEqw9gP-kuzjPf5fLjq5aHvZCENO4C0Wi0jorvy7N6mS_uNps4c9f5crGbx-tOcUvIQu_1WCA7uHONi0dxuyH3RxbyZP9ugNKLtmukSsmdy7-FTiuveGzjEncz3kJACgsVERJjIenNtu4eCsg7iSwKGVgMC2QUqai7rC3pLfp7Uctlpe7T21k1ZZ9BCF2Hp5muPNm86yTI2sGz1gtgrHPiz2iXatRstcQu0J3lZsBojZHK8xLV-eCduM4Nk9LFOLQj4TSo6R7jEG13AOxYGYBlYYrd-IE8qXHFY4817GukHE3sBFoDYcT_9Czf_AkLTRGR4o5RdpC17jUPUsyfX0C5YgKLT2wmxxRoRwDMxul9LJGlWKpayUg2gQt3X69nMYkC02qIzea_2WrDzCO7jOKzJN7PX0yo6gr1891pUnDMSf0uTu9x3T-PfPD7xvbfeuLHaHZONlyZYDwhQgPminLaDcizYjPyYB6oJwrwmFvatIf44unJwJ4s1_RZAjVqusI_x-sIvfmwzfj2l7MDPC=w105-h140-nohttps://lh3.googleusercontent.com/HHNnzlFVkVRDXPCsEeCqq-s60Kkyj8JrF9vcBd92GF1K3dyjDwMZXKH3jzy6y5Qo2h-_XKfo4x-xkjWjOpVMkaLimUiVj9juRA0WWOf9y2rXVNHlJ3X35uLwlZXmi4V5fbrjwoO9A4_aOddNHhq0aZstpSQTZg_2Kkihaf7BOFAtwHSnrjnTIN30CUZNXlBknN4rhotLBx4XBRJQs3ZMMQUAveCrS-VFFJPsGZCo8PzG4VJheAzCA8MBbnoa6BMX7rtjhHONQav5Jvz5wj8rrSLyt_G6POIdmyR6fSWEa3jjz06y1Z3lnLksAjvk7fNObOubsY1Cv8pudMT0pEC6AWOLjhXpbbS0kKizvYPVykuxMNESql-EAGeocBVL42c54rFZSFbqIDxNhwHE4sBZChmCtHxEIWJId9RV8nENTJHklt2-1KHZ_I3_W-ZP1K-1K4kNLziUuUZ3MS5qK9GdOt7v1xgv3faTJmsMdHPyQUkZkCOH073NElQJDQtLMQ1WIzsncUsrWh88ZJmnfxreCqKKqqSCYmQlkX8GzVQ-C7wjRtMJcL8VU5ga_BiOER3AcHPi6QfFOojhSQUtDujo5qMr-frGN9xq=w88-h140-nohttps://lh3.googleusercontent.com/uN0Zfd1yDLYyhRVT5SXK0Q3qdcNxYW1TDlzTmd2MruYfUPHIIsUcre7nG7QO1Z80io6zIANcTU9BpwsCIWg1gil9aKowS7DJzAWv55WGA5EkirGH6XGEZqhoz_O63uDrnXcqdrJeXWP-e4Ol2CmyVUJe5xFVKQXDmz641bTE8xrQMc8j1S-MkBlYNIlHYE_wpkQ_87fPztSUW4ToKn249LOD3MUjMzvxLI4wD5MbFdELjjH43AEwdRsIWnD_qXHTpYkZqNkyuhI_2MAgg8rR5UB4XnVkSFOX8t4pMcnzM57Q_DTwKlFIgP08Tdc4EWxAyy5tLuZnwzcrCKRJPspTnIJa6Tqjmdl9YEE3t0UdSLLkHWppFy1DK15M0zghansdO2zceCyi0iwONeuyiA4wF5XrCbZj7hpJ9p3TtDY4RT3OL9_HcQM2JHwkISe-TCWI566GQoln06P9qooJyjboTtFB5lwJljCR7h35WpFXVXfNGfxgZrvqprcxV9xo6eH76HIWw1GcAIY8rH3PFqDF9KJedVxn7xWjVxQa9MZZ_e6NLtMmEotZh2SqWMbdYaS9sUEUYflwGwGZ0rGEz_PrKVCdcMUZKbgM=w95-h140-no
.
.
.

https://lh3.googleusercontent.com/XU6Fn8QxCV4Lk_AJ5kEUkcM4_TFwqpQWwrSaBp4eys_mv21rEl0D8tBtYqCKKEg1frTLRb4e6zOgN4NRqZ9jeD_ZSW0nxo4CTRNGmGZjEYPpAKG0HEiqWxG9acanLxjr0r-dttadDY4YpK6M4U3Q7Jec-MQ6XsGh-GONoAOhNjcilZwLLNixeHSR8ECixDeiuBatleg8ayFZHsWRHiuL8LTABeCYVMd2jXdh31oKGLjZz9X4_8f7z9Jcb5rnPk-TTN3v4XiFuaSBa6lJLnZJhPdcernHD5YqM1l9L4Rka-dcG3R3XojE0sVrNeb_lsnudGd56q4vc09GZlv_OehSyjBp1yprbEDQJgxzPi63AghteyI5hfUjbDQuJGb3M_62nr5ZUUd-WuRjrNi7mO146RCSb7znLqgajGVpswkKjB2-h5C_i-h1kY3oWpsp5H6nsLFIBLyMYQo7tCxThJkx91Ge-N9HHXZuEDM3W25q4IA6EtVfghYm7wtbreNM-tCJXJjm1oowHUfoqkVd6zY8FTqb4_ycbHu0Jgh9JX3kFvUKVIVXEedNU4Vs7d5fH4RdIjSAT521t3KtKVCnuabJLWZ2h69Bfi6q=w144-h115-no HISTOIRE DE FRANCE : NAPOLÉON RAYÉ DES PROGRAMMES D'HISTOIRE DE CM2
19 JUIN 2015 BRUJITAF
.
Alors que l’EUROPE entière commémore aujourd’hui la BATAILLE DE WATERLOO, défaite historique de NAPOLÉON qui a bouleversé le cours de l’HISTOIRE DE LA FRANCE et de l’EUROPE, la ministre de l’EDUCATION NATIONALE, NAJAT VALLAUD-BELKACEM fait subir à l’empereur une nouvelle humiliation en le bannissant totalement des programmes d’Histoire de CM2.
.
Auparavant, les élèves du primaire étudiaient ce passage de notre histoire, sous des intitulés de thèmes qui ont varié au gré des réformes : «1804 : NAPOLÉON IER, EMPEREUR DES FRANÇAIS» ou «LE PREMIER EMPIRE : LES GRANDES RÉFORMES DE NAPOLÉON BONAPARTE».
.
Avec la réforme des programmes scolaires commandée par le MINISTRE DE L’EDUCATION, toute la partie consacrée aux épopées napoléoniennes, à l’EMPIRE et à la RESTAURATION est supprimée. Désormais, les élèves passeront de l’étude de la RÉVOLUTION FRANÇAISE à celle de la TROISIÈME RÉPUBLIQUE. Plus de cent ans de l’HISTOIRE DE FRANCE sont ainsi condamnés aux oubliettes.
.
Cette défaite napoléonienne est certes symbolique mais elle reflète la volonté du gouvernement de détruire des pans de l’histoire qui ne correspondent pas à l’idéologie socialiste. [...]
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/20QFPfhbrwUE6KgNVkxqknKSAimmV-8nXgkFWaw5pZgy3SAR05vwJheQCaxkBE-K5E36l2YqN_viZodSvy1ehK-riQ-MGP_NWylSn-yby66pBVvMuu8YxPD69rH_cyXm-BB9-Aub-27lzAxkrZ7vCnUgl1uzp-tQjYQgFMW6ysYQ2byN2DQxyEpHViTd5uA9_9nHDa6HCr3HWNdfAgNTTUPi-3yIP6O5Lbrt8GE0hmq7HfuWS0-7Kb5RgB62GdGUJqiMCS_fourDS1mqMBgYg0PsjXbtncoDphv_BQTDiNWzFI4GRLdX91RVzBxm56kIfqAAG3cbIh9RKuDI1OsIoi1BjcAvFlTdBASbLM3EpzQFKW7lTgLPWMs5OQltGixrT444xWy4QAk3er4R74oL4Ehyc_9ZTMdcrGUQyiHD_OHPEk_5nCFe2jdi0bI9RQV1rxE26AVsiU-_MlDtDQfR2yvzDrAKUchBmEs_T6xmtx8ZPYyIxeHpchg0wFvZ21ftOmE5A9p1bFDa4xyKrVwjZGYoU_bW0X7-5Ks8ZCqk4GSFt9rx8mBqqw7zzYYN1421qaieYpncSxi_fXnm-wgTYuOwfi6ryvxw=w90-h115-no HISTOIRE DE FRANCE : CLOVIS, LOUIS IX, FRANÇOIS IER, LOUIS XIII, LOUIS XIV, NAPOLÉON IER... LA DISPARITION OU L'AMENUISEMENT DE CES SOUVERAINS ET DE LEUR RÈGNE
26 AOÛT 2011 LE FIGARO
.
[...] «CLOVIS, CHARLES MARTEL, HUGUES CAPET, LOUIS IX, DIT SAINT LOUIS, FRANÇOIS Ier, LOUIS XIII ont disparu des instructions officielles de sixième et de cinquième. Le programme de sixième passe sans transition de l'EMPIRE ROMAIN au IIIe siècle à l'empire de CHARLEMAGNE, soit une impasse de six siècles. Les migrations des IVe et Ve siècles (les fameuses «invasions barbares»), pourtant fondamentales dans l'histoire de l'EUROPE, ne sont plus évoquées.
.
Ces absences sont incompréhensibles. Comment comprendre la naissance du royaume de FRANCE sans évoquer CLOVIS ? Comment mesurer «l'émergence de l'Etat en FRANCE» sans appréhender le règne de LOUIS IX ? La RENAISSANCE sans connaître FRANÇOIS Ier ?

.
«L'affirmation de l'Etat» sans expliquer LOUIS XIII et RICHELIEU ? Tous les historiens s'accordent sur l'importance de ces personnages et de leur œuvre, non seulement politique, mais aussi économique et culturelle» [...]
.
.
.
.
ÊTRE FRANCAIS... DONC CE SERAIT ÇA 
https://lh3.googleusercontent.com/UX-yuwwbrE2B_0ep_9oCB6ue3kNEu80hGDeGKirwiQPtUsGPeDrC8egq1kspbhxhOzTIiim8Hs4hu3tb1TuNQ5SLwMiNxi88bcXGyXhJswEmy4SYRfwpRESKfV4h2j0Cvuj5jMSl98UpwDFHE53JFrwra3NzOEBq8xAc9D88iC0l8Ea2_QCeuXD2z1UVve2Kfp4Zr3tTr9XvIUc3GJRDzgUWqpr9khYX0UeTqUZjoDnCj3oFK13p697iQLEnaicvS68h_yGp1YQ_SFh9HdhhL9SJU_nO8D7GDttiwJdo2MYd5Jr_WQblk2GGXjiWPxDqD8SxGgW5dJyv_ajUCZHhgaUD9cbByH3jIplRZdnFi-5Keb5fNH-2puODY6iEJbi3nWUlgT9SvsrfUCzCnQvXD6-vAk_E98VdnHbfEqGfDWYGVzI9ZjngF3cvn2-AZcnop0RL_h1qCbVyDHc-i-eNcMj52NC6ftaFsnSh9tdwRylMEJSemZqZmk53-Ke--9MqSSZcLPOvHr2ZF8ioWgJy7Pf7wnngK32jBWYKgj3EB5CQxIv4l1Hki-r63wip7nq7LGX6V5MuiO7Ydcfc-EqPtU-08xVd2_IK=w500-h178-no
https://lh3.googleusercontent.com/HlAo8cYP1OhPBcpSr-d2vq5-2bcDyn3CJbciBjz7MjXuKT0I50jL7T8to5JpuWX6j9Y6pxItPHBlNmuKwJxqy3PgROcEtgKNTqwTEygE0PYVmLctXzazO3bBRhH6dkdutYv58c01Ar6BRAd4lbQ26lc_mesmcwD7RbKt8J-r6sSOBGQZ0MPspct-kVt2PQ4TNVfApmK4CkGjaTDGdX4udqXt-wEZeMY9ZFPEgbfZ4E9V0K48xFnXaUgvasnWCZm2yiShgb1DSwQ1-DS96R9URg4ZNQGoo7K6Sujx_FpEqeRCkNtYzw826ACa24g7RFEBD3td2iiIc0XYzcZpGL96pFsY3IRZuw_MubIJ9SoMrqjvT7auEorfGeew9B5H4yyPitDhT5EDj8BYnVAGehMA7coeGJzVV20S1rPVaF3sk9Sjz3gMEMXe1jdHNsL2T6HHH-acoz1mKa3Pe_vqDqJ6BrwkiWfP0bwhT15yX9UQdBdwxiyYbWZt7gu0yuYuRevjr4FWqjJ6Sl7jgRJ2PEGsd5HO8peG5h-lIbCwwhL2tz-1epqSyoQKa26QaUpxJf8AsMfVwRk8G7dr-sx6bWK1dWZD2NMG_BJv=w302-h167-no
ET PAS ÇA :
.
.
.
.
ÊTRE FRANCAIS... ÇA SERAIT ENCORE MOINS ÇA ?
https://lh3.googleusercontent.com/NhYYK50e1d81B21Vku_7uP1a9FTt7-5V_sHblgRR58h58SYnZNqfprb8VE5475QdQgRkembvPEoUOjyh2oWAe0H7q6RskTzWpRbGcN02jA3x8dVCAILDApc77VEq6VmvL280BFX8HcBDj7nPdLouxxQ1INsNRZRU0wjYaX6MIa4vwn9lRZP7VtuSTQS-Z08Q89HMFunRi-45VClnX4rbb_fqAEu_6fFU_LprJexIfEdBtRRPx5R8dVmyMfCNhwxUsv0ezIOBHLU7xfk0K65hWkgTSiBkXpxPItP8l4h5h3NJ-QoPpARgvVaqKvHfVJZ02Y1OLM_DJWDfqXHLkRuzHTo-2ItasNi0HSExeN_-MQJ9ZuXyfB3krc5XNVYUX3ZzAipDWhjXBYka6AEfQY2UNYno6BJag9qq4ooYXYHjoy2BogszukP9uCgGyNGpvJI3kPlh89lQ_T_dXZLvjLE1J4NEfIPmyEl4QJ4qNmuUJ5l-6dj9udJ0rKAUbHEm4Yk1z6Q2zx1KbxVhrEXTfrVIpglOZoxC7w1fWsrOFVOGjmuyk9ZHVkN344J6HjYyq1xkuTiGamTgfZnQ5VjZnViG0Tp-B6zSE-UU=w400-h225-no
https://lh3.googleusercontent.com/n0NHuaMghzXPoW0ObDPIOULZvNhFmOtn5ccvHZVkQRWt-kRADpgCVgGujmCXGVBPpmoEtAwpnJ0YaUX2tc1mfCbFfTqMS8XG8KbBck1vWTLgTuJZUSciYxkZwGKuvkQlNPUyZi5X41bKTTsNtYGsmRywhkHorTyXnSsRxqy-JlOZAK9X7szmtNdqQ985iOLK7-GvAp0Dh5hBYm3-aVD9ZzIuQ19Umtzj74wAcGqNDpnHMZGT0mvqE6JnHfYUd70_ghOtqszKK5sr0CsB_VGhnD58D4UyebkAu6hB8F7yMXaZpJcW2YzWGfKqs3iG8dr-73zZM6C-sN3SeZtc8HI9sbMXfM3-7LYHcd6JJKO55UC4gaob_oJadAo3HUSxItT4nYOP5pFr-E-C6lNE-1Ams-89uURqo3an7HJPFzVdsYia1wHR2eHz1hRNK4QBVQ5XcKFw95q3RwirJlnqd4m6ocXhkeauVFHk0TeuznhtE8SP3H9YxSTmXWaIyY1QHO8BB70qGwp9bUssZtMiHHU6oZgMoEMIYKS_IdOcN0RqBvig9PF9WxjqFklXaa3HTCbEoRIy3P4-ii8Z71-_It18cuf8ZfMNLsyZ=w140-h105-nohttps://lh3.googleusercontent.com/UOy5qWXKwOYVH4c7omKAvIsQiwZCZj44ywqUwSjWc8oPbA6zcyccag8RxSvognECSqM1MPvPvBKwD3N2scYvGcHCDoLAVLIeL2qUojrx39BPx-q9lxg4oftY5Xt6AvdOcxA8pmoaZYz71LsH7Odyg3F0xkpJhONw3TTfEoGzKqW28XrFcqPbKbsqRPAhCFn1LsAaUjpu56ilHP5gCRsQItV-xhQcVVw4T6DQl9qQQ_cFXdM9LCTQ3uiVqmtbInd8V1ZuwrIN8iteCjqwUsFSo4DlhXTzhGdaGG8eVhd0lm2Oq3-udsPQ9IOYfd3105Zm5GF_b5z0i7m6sAuoReeR-IREUiBaxzZJecmet0qwvuiXa1uKwLC_rB4ZEwbWKVQJvj1p17ux1_9vuOPNtBbO76i1BgX3NgkOLQ0OLqKW_KgnUva5v6pxkCEc8JIK6ixEe6vyDwbzAAdA6ArfXXNxIPOIbpwUJO--1hurqa8go7KsRQbpfSEQ7oPG4oWxaFtjtUnlq2lHa9Y--U-JG4VvyhCZNwNn72Aw98LHWoLbPfedPy9u8MTT3VmGBwjAw3xVwUZfZ3ASVr8Mpu9aS8R8zpvufbyyJQ2p=w140-h112-nohttps://lh3.googleusercontent.com/suZmtS_zCChuJB9vgBBXRYSKXTw-xlziCSYcCD3xJ_URQGD_hco2cDu06Lnn1JPkSM3_wZX7DSRVn2e7pHBHVXe1FSCyfAtRtOczCFHS5nU-fnkLj6rQ0mAmpoMERkQCmMX_AEvKaJuEFcrKrdcUMvWzHHN4rlg5AA8olydLPxqFHAhTGUOTOclAVgO6wbvKSSP2L3nFqmxpIx-SjaAspXqYiDNuFENmAp2GMHB7EFqVCYhcE2E0GSrBvyOvHmRyjyEVbvILVrt3Gf6N1qv_ugoHxxY2zYBsPS2BwOdnH_yv-Hy0-BoItipewIOgsppE4ZD9xX7mDIBMpZlEJ29n8xXn4jYspsPk9-aqD1AFYdo9d7HbektnN3VWiAOQD1Lqacr-WfSNMdN4Ld957fqeVH6eMMYK6vyjZrpuW3qd9rzrhZlCh02NoD3IWtR0UzVqpbr2z2-OJd0xpHlQufNN3GgNvpb5F867NSbk6Q9vm90OvHmKvbHyt1v5BnnGwzp8Xbap7VdrxLf0GbeZ6tMNvapKlejBwo197XAJ68OvX-Y2jCdcX5ruyZLCM4QhJvwvZ6BRXUjdOq5NZ81jUXtoKqKwmx6KXFGB=w93-h140-nohttps://lh3.googleusercontent.com/ibFkyhrtStactTp5hM6QZA8nLDoCQCMDjgYx0GW9o_WeriYWQskKXHb-ol1M_msrvmvIO73bpERud71RcaK32x1YoPjqzGwOQueRuk9g6EmlgsHJXwDLnMzwBKhOFA0d0SgoiHIZFOnYGHPrXNqrCGpcGZCf3gm9w2QAGdDwN0erEPbiKyQfmDAVSZyyZZW3KvZ036Hphb8g33en90Sq5rBO9uqPZXC3s3Bi1llfADSb_ARrBr409wQBqkO3650KiAoB67NLVfYOKZUhaimoCevgOymjlQ_Bf-gGx1qRIIKApsqVZwNm38NzOmNBQ8h-bvnqiZeqfmJyuCSt1dGcngWfRNYVLA-yl2509O_SbKpZlexuKMvbCZH4ib9kc7sxj3bzWVHWiJG80-E0ckWX91EoFl6hH-mmSsxdabORBNegFHueZt_ojWP7UPsenCooeKgeoqU7Q7BDjlI0zqUTBERZ8B8aSjwb0Jhy1b3hOuhKHVT6hcvHpQBQPYAwdO2_1Q7Z7aqZv4UnLYCcphFQ2Vmo200V205gg7RA6FwQFH199P-nSkl4kBE36ZH83Wj15vGOGMcWmAcb40NXLh7dTUqzhOK5-IPk=w140-h99-no
.
.
.

LES JOURS FÉRIÉS CATHOLIQUES POURRAIENT ÊTRE REMPLACÉS OUTRE-MER PAR D’AUTRES FÊTES
16 FÉVRIER 2015 CLICANOO.RE
.
Les jours fériés correspondant à des fêtes catholiques pourront être remplacés dans les départements et régions d’Outre-mer, sur décision préfectorale, par des «jours fériés locaux», aux termes d’un amendement à la LOI MACRON voté samedi.
.
Ce texte, proposé par la DÉPUTÉE SOCIALISTE DE LA RÉUNION ERIKA BAREIGTS et d’autres élus d’OUTRE-MER, ne pourra entrer en application que lorsque la LOI MACRON aura été promulguée, s’il est maintenu dans les prochaines étapes de la procédure parlementaire et non censuré au final par le CONSEIL CONSTITUTIONNEL.
.
Dans le texte initial de son amendement, la députée précisait que les jours fériés susceptibles d’être remplacés étaient le lundi de PÂQUES, l’ASCENSION, le lundi de Pentecôte, l’ASSOMPTION (15 août) et la TOUSSAINT.
.
Mais la version finalement votée indique simplement, à l’initiative des socialistes, que ne pourront pas être remplacés les jours fériés républicains (1er et 8 mai, 14 juillet et 11 novembre) ce qui permettrait donc de remplacer aussi NOËL et le JOUR DE L’AN.
.
Selon la députée, «il existe un paradoxe de fait dans une RÉPUBLIQUE LAÏQUE» à donner «un statut légal aux seules fêtes d’une religion, bien que celle-ci ait un caractère fortement majoritaire dans la population. Ce paradoxe est renforcé dans les départements d’OUTRE-MER où le fait et l’histoire religieux sont parfois de nature bien différente».
.
De plus, ajoute-t-elle dans l’exposé des motifs de son amendement «ces départements ont une identité forte, fruit de leur histoire, qui pourrait utilement se matérialiser autour de jours fériés spécifiques célébrant par exemple l’arrivée des premiers habitants, leur départementalisation, certaines fêtes religieuses qui y sont largement célébrées ou encore la naissance d’une personnalité historique majeure de l’histoire du territoire».
.
«Ces jours fériés locaux feront l’objet d’une discussion entre les préfets de Région et la société civile», et une négociation avec les partenaires sociaux sera ensuite nécessaire pour adapter les conventions collectives, souligne-t-elle.
.
Le ministre de l’Économie EMMANUEL MACRON s’en était remis «à la sagesse de l’Assemblée» lors du débat, déclarant «partager les préoccupations» de la députée, mais relevant que le CONSEIL CONSTITUTIONNEL pourrait estimer cet amendement sans rapport avec «la croissance et l’activité», objet de son prochain de loi.
.
Le vice-président du FN, FLORIAN PHILIPPOT, a qualifié dimanche dans un communiqué ce vote «d’atteinte manifeste au principe d’unité et d’invisibilité de notre République» et de «violente régression communautariste».
.
Selon lui, «avec cet amendement, on fait reculer la laïcité en distinguant les Français selon leur religion» et «les communautaristes de tous bords profiteront bien sûr de cette grave dérive outre-mer pour réclamer son extension à l’ensemble du territoire national».
.
.
.
LE RESPECT DES MORTS BANNI DE LA TRADITION FRANÇAISE
29 MAI 2016 ATLANTICO

5.000 adolescents déferlent entre les tombes des soldats à Verdun, pour commémorer les 100 ans de la bataille
.
.
.
 
https://lh3.googleusercontent.com/zGDa2z3Ctw5DWln6MNrfMSjeNNdWpjyjwSp7aInqrQsFiUgEDIQDRqbdYHNq96fvrm7SHAy56TiVzPdgMZQGrLGbPC7lGTExjHWMnBvwq77aLnXxKKehfbocK8Iiv9Y90AnOHSw48JE0UEJVbsQwjlHuOnRaZi1QQNjoRbFYCgvn7WPHU27eVZS80TKgALecryZj2wLsKvYwRwGunbdfK1KqIDAgG55OoA3-iAJ--lAMq2-BRd-F_n-aQlrKaaNw-YBlyCMXZv93t-b4tPtoVlKb3RVDjnA9GSEthjhULpzv2eXTrWN6CpjmgZgLKEuB4DxJsHzM19MbvobJFnou-5aEtmP7StOcrYI5OGbzhl5yS_RzLDuGyyI5NUFf8Ep6KtTEz7ff8bndExPPYM98lvPv276qvCEK6bz8ZKM4i59-GV9PI_saEV_17lz0tHU5A3yL6eO0AyA8bpPZ492Hjocxo-kmriALo93zZymGfuGZHmHd_IiHwB-2BiES-GnOPtK8FFJDCQCJAHN6mqB6ChWoZG6j80IvqrWiexJx9dNiAxWgce0_1Isj85Iz4u1nOa55ZWgMgdBD5iS9jWYCdf31ZNFi40QY=w263-h264-no LE BON DIEU BANNI DE LA LITÉRATURE ENFANTINE FRANÇAISE
3 FÉVRIER 2016 BVOLTAIRE
.
TINTIN (CASTERMAN)
.
https://lh3.googleusercontent.com/u3ezHskifAsfOQCY21x1ibA6ZVFd7DauPBl1-USbqwOWvSRdSng51md2JFoN3Xf3Mdq5Lmp4qmhgaI0A9b2q9hfF3XwR0tA5ARCY24AS3IGWT8gUmU7JmaK5eFfWMJNwM83PUOOG5L6N2XWEQovVAvUN1GHZA8ggt9tHk64P2zxVQ-EKtPl2M4vPA-6BFzkKOOR1hUlr5S_RzXpmQvOiXfLATkxEGfo82Lp0N0SzYllAZ4R47nvnykpuizq4gPjNCUorG3RUOz8EZFFUC4rSp9gYawAr3VvjKr5eWWnxOw3DYDsNZp21BNSeJlRSkbFydf6fmSXZpq9NWH4Q8GaMj9ebCt3s8nOOKxRLsJspMDneHU-anAhhWrDFqRMrcs0akKu0x5AY1YJ6YzKxzvZilcYc7LZSJSEEMdRFTX-U5OmxZcNVgSqUxbgTBlMsGzmimywm1wh3V_n8kN9qW5mcVluRPeiSfPx5AfcUuzd9hggpr3OIj3OPpagC1boVB7skUNiO9I7z_3tphCm73Q8IXqZZFERIt--PPsdq8wZd6F3PCNvutk_AmMoumAGe320Ig4lEAr5DTAG6i9h826nHcXDgJ0zS0Rco=w200-h226-no Les héros et leurs lecteurs des pré-années 70 allaient souvent à la messe, les hebdos pour enfants, tels TINTIN, SPIROU, mettaient en scène des missionnaires, des bonnes sœurs, racontaient en BD des histoires de saints. La chrétienté était à l’honneur. [...]
.
HERGÉ, le grand HERGÉ, fervent catholique, concéda à l’ambiance de 
déchristianisation ambiante de revoir certaines de ses aventures. Nous sommes en 1971. À la demande des éditeurs scandinaves, HERGÉ se voit en effet contraint de transformer son merveilleux album DESTINATION NEW YORK. JO, ZETTE ET JOCKO pris dans les glaces de l’Arctique ne rencontrent plus le PÈRE FRANCOEUR mais le PROFESSEUR HENRIK NIELSEN, ethnologue ! Barbu comme un missionnaire pouvait l’être. Un vrai hipster d’aujourd’hui ! Dès la page 21, le brave PÈRE FRANCOEUR a disparu. Depuis 1971, les lecteurs de 7 à 77 ans ne savent plus que des missionnaires aidaient les Esquimaux à survivre dans le désert de glace. DOMINIQUE MARICQ, expert des STUDIOS HERGÉ, m’a fait remarquer que même l’avion du brave prêtre baptisé SANTA MARIA II et sa «mission» surmontée d’une CROIX seront tout simplement effacés d’un coup de gomme certainement rageur de la part d’HERGÉ…
.
LE CLUB DES CINQ (HACHETTE)
.
https://lh3.googleusercontent.com/kllzQvgtNvx_i4_SCpq5cc7DPqCzUcIl7f1_rysgO8AuW_YeZK8nJIbE7_k5TWhxgdmwotxCiL4j_TwMdzHcCjywGCfEA8W0iHuVj6F-0YnHdxnjIPQQWQb3WTTlhGV_L-FSZKYYKI_vol_ZFNMr8-QUEH8TqI2HDq87mB4vTfUbTK7qo541mshihvpd1mwwQueUix7n4k0ySSN5KzVYqDJAKNjSiHVkuSvK0on8fRGy2hprmJCc9AD-PYVNeFveUbViPekFdL0s49iYvM01VQCGEZVd5O2t36xEBHGTegswS9NyXuidJG1JE_R0lWiUIOza7MSReM4nIOqtJ6yZxB-2asTYzDSpslc-uOpMUTE-NTttdi_xC_Y6B-ZRo5XCYiK_NLx7WZm0Vwq934KlX-4l7-G_BZ9nJ8PwGOG_FMn7DI8TihITg-zQVAUcHqZCRLfnmSNFrqDZ6Ul0FrhM6N2gdRJzqZRMb4h319ovvmuVrSxgjZLmX5LwwGr3w9admTZXdblcW8WZhRm62JN1fcpJEyZ1PmUw337kmsXjmlNVTNzfGH-FBGEg6jh01jcLBotCY4lzgAqwIQTfssLkLv42U4pGbd-X=w200-h273-no CHAPITRE V DE L’AVENTURE INTITULÉE LE CLUB DES CINQ AU BORD DE LA MER (PUBLIÉE AU ROYAUME-UNI EN 1953 ET CHEZ HACHETTE EN 1959), DANS VOS ÉDITIONS DE 1969 ET 2011.
.
EN 1969 :
.
«Voulez-vous aller à la messe ? demanda Mme PENLAN. La route jusqu’à l’ÉGLISE DE TRÉMANOIR est ravissante, vous aimerez sûrement M. 
le CURÉ ; c’est un saint homme. - Oui, nous irons, dit FRANÇOIS […] La vieille ÉGLISE dormait à l’ombre de ses tilleuls ; elle était toute petite, accueillante, charmante. Lorsque YAN vit que l’on attachait le chien près du portail de l’ÉGLISE, il décida de rester avec son ami, ce qui n’amusa pas du tout CLAUDE. Elle ne pourrait pas les surveiller, et ils allaient faire les fous tout le temps, qu’elle serait à la MESSE. La CHAPELLE était fraîche et obscure, mais trois vitraux de couleurs projetaient sur les colonnes et sur les dalles des reflets violets, rouges et bleus. M. le CURÉ avait l’air d’un saint. Son sermon, tout simple, semblait émouvoir chacun des fidèles en particulier. Il les connaissait bien tous, il était leur ami. Lorsque les enfants sortirent de la MESSE, ils furent éblouis par le soleil.»
.
En 2011 :
.
«Voulez-vous m’accompagner au marché ? demande la fermière, après avoir rempli la dernière mangeoire de l’étable. – Oh, oui ! acquiescent les enfants. On tiendra DAGO en laisse pour qu’il ne se jette pas sur les stands de poulets rôtis […] Le marché se tient à l’ombre des tilleuls : il n’est pas grand, mais très vivant. Sur les étalages reposent des légumes colorés et des fruits juteux. Des poulets dorés tournent sur les broches des rôtisseries. Les commerçants interpellent de leur voix sonores les clients qui arpentent l’allée, pour vanter la qualité de leurs produits. Mme ELOUAN connaît bien le boucher car c’est lui qui se charge de vendre les volailles de sa ferme. Lorsque les enfants quittent le marché, ils se sentent affamés»
.
LES QUATRE FILLES DU DOCTEUR MARCH (LE LIVRE DE POCHE JEUNESSE)
.
https://lh3.googleusercontent.com/by6q8QkNcCOXDGirk882uO4YOTaxZ1htdeEnNO0YrKmEUAx7llrcNjIYDzgva7GRvok4nfz3eMslkzuVgafXE0b_4X3Vqpj6lEvVNvQlIsRkoSVhO27o-y9L2KkOr63Max8vWWcDpcVL3bXitSDH6HraYsK0mg_0NtPN1JieUxC2JUsDqIBZnhnVcqH4M5QBP69oIZHL1jmCLJ8QATdQMeZTjuBYrry32vCCFQzx-SnfZlLtY_i_rTH76DsK6NkPdqyXubcmMVrvYfytA0CszdqnkoYgOC3WgQQnjcQiTGUfVQ0sNE2gRwVd4FJYQ1DqxrQ26hdrub9BBC_TA8kntEOwfX4KE14Nw0YRgEn_K22gLb3NesifNtWEACSLw-6MYfwxy15oreQWNlJQrRUgO9--4qZ4QWJDhkYvDEu4QvKZ9hW2soCzPsROn5h8FsoA-P3l3aiNPgzqBpEMt6ap5vpMFGPiEi1RKeE2hUI2qp9TJZjQe-lNKfoS443XRbEub0qEhoO7JTe4fwZjovNswqivw9CrKUoMhBd__4HX2AkL52T-vAV18T-1_g9VzvikUl-AwsgUrjoTOWOQ2arVedZginA9rOxG=w200-h303-no […] Dans la traduction, les MARCH n’ont plus de religion particulière. Toute allusion à une quelconque lecture pieuse ou une quelconque pratique religieuse est supprimée (AMY ne se fait plus installer un ORATOIRE chez la tante MARCH par la gouvernante française et catholique). LE PILGRIM’S PROGRESS [LE VOYAGE DU PÈLERIN est un classique chrétien de l’auteur anglais JOHN BUNYAN, paru en 1678] disparaît en entier et le roman n’est plus structuré par rien. On ne comprend d’ailleurs plus, dans 
la version française, que les quatre petits livres reliés de quatre couleurs différentes que reçoivent les filles MARCH pour le premier NOËL sont quatre petits ÉVANGILES.
.
Toujours dans le souci de déchristianiser le roman, la traductrice supprime fréquemment les fins de chapitres, souvent si émouvantes, parce que les personnages y tirent une leçon morale […] On décèle donc, dans les interventions de la traductrice, le souci d’épargner à une jeune lectrice de la fin du XXe des détails scabreux qui étaient peut-être acceptables à l’époque victorienne mais qui ne le sont plus de nos jours : des jeunes filles fondamentalement bonnes et pieuses règlent leur conduite sur une norme religieuse qui constitue à la fois une morale pratique et une forme d’hygiène mentale […]».
.
PAUVRE BLAISE BIBLIOTHÈQUE ROSE DE LA COMTESSE DE SÉGUR (ÉDITIONS MAX MILO)
.
https://lh3.googleusercontent.com/QjxVgQ-t0lReqdI_XCVMTTTREnpyKYpo9A9SK3SV2BQ3fetKHeQTw6lFJv6xjeyVAM6ivG_Sra9XU1dA7VhJ3IAp9osLaJh92z-rcr905j-PXvTGEPTMsEPa6VcRYZnxgeBbR7eaoKfVIsAfKMNZYIo41_nTHwoP1pN9DDEDWDsrRQKzn3oyx9zV2EbVSvv3Veqqxuu9iI_rHdugiN3SpRiL0WcDy5sDhYVVZiTYGjZYqUbXq07RsddmdEoggS43ZvSIS06lpAYI8ksxfAqFhbM8-2M2cCeJVjVkLi1Mmw2dNMYfE7yx--6cSS8Op6Ut1pi-MPS53RN2tFwpyEBlXfsFx38fMXjCr5KhHPsJ1zVkyuMQgwV9LEHKfpPwPzGBHXAgFck-7OFUw1ljOzz-lnbQ0ilExnem3FZlHygTGbYN-S0cu08LRdK8Lq5AjdyjWfRuZ1RqjcGamMt3bargLnlx0tmKlV4LWhgzJ8aEO6XoDXVwdMSFlh4-TAM6Cocc0MfWHlvtfS8YCdZSGNeI_zzKrcKeM4u37y59lGMIaY8yCIw5qYQ9jpof7jRpGCl1dNS9fLKOUCOpAKlM503NF-22QdPnPahd=w200-h280-no Les éditions MAX MILO ont réédité PAUVRE BLAISE de la COMTESSE DE SÉGUR : deux chapitres du livre ont été supprimés : celui qui évoque la noyade d’un petit garçon, et celui qui raconte la PREMIÈRE COMMUNION de BLAISE.
 
.
.
.
BENOÎT HAMON VEUT INCLURE LE DROIT DE VOTE DES ÉTRANGERS DANS LA RÉFORME CONSTITUTIONNELLE
3 FÉVRIER 2016 RTL
.
Le député de l'aile gauche du PARTI SOCIALISTE a déposé un AMENDEMENT sur cette promesse de campagne de FRANÇOIS HOLLANDE.
.
En plus de la déchéance de nationalité et l'état d'urgence, voilà un nouveau sujet qui devrait agiter les débats parlementaires sur la réforme constitutionnelle. À quelques jours de l'ouverture de l'examen du projet de loi, vendredi 5 février, BENOÎT HAMON et 35 autres députés ont déposé un amendement visant à introduire le droit de vote des étrangers aux élections locales. Cela modifierait ainsi l'article 3 de la CONSTITUTION pour y ajouter l'alinéa suivant : «Peuvent également être électeurs aux scrutins locaux, (...) les étrangers majeurs des deux sexes, (...) non ressortissants de l'Union européenne et résidant régulièrement en FRANCE».
.
Les signataires de l'amendement, dont font partie AURÉLIE FILIPPETTI, CHRISTIAN PAUL et THOMAS THÉVENOUD (CELUI QUI NE PAIE PAS SES IMPOTS PARCE QU'IL SOUFFRE D'UNE PHOBIE ADMINISTRATIVE), expliquent que «l'unité de la nation implique la concorde entre tous ceux qui y résident régulièrement». Selon ces députés, qui ont notamment reçu le soutien de JEAN-LUC MÉLENCHON, accorder le droit de vote aux étrangers serait «non seulement une mesure de justice prise en faveur de l'égalité mais permettrait également de reconnaître leur implication dans la vie locale». [...]
.
.
.
 
NI ÇA
26 SEPTEMBRE 2015
.
«NOUS SOMMES UN PAYS JUDÉO-CHRÉTIEN, LE GÉNÉRAL DE GAULLE LE DISAIT, DE RACE BLANCHE» NADINE MORANO
https://lh3.googleusercontent.com/1NsdHSbO25372Hc-XvZnv_Im6qew_03ZhNNi0RbYEYZWNuf2eSPfZ0Nx5iEk1g9HWxTkZ42JjHH7ES9_bGMNYKInlO-ETYO6IyuC2Mpko3vemrGq09g2xXgE5QsIY01DY9zHqCxrJxjMmPjMAsuthCS8tblpRydHjklB7M5sgLyLGqHywxVcoeGjERCMWHcW_shObdmojQtarq736IIGF1HbMZqsspmwMti8HZGRP3E9Mq0Fo9uOxPxT1nvJ0gHqgoGRpM97PreeMtOSEE-My5Z-ssDM547EfYZvAM1DJYGwvBSysGAiGEqjW1Cl_DaUQpPVtQGgquFnrDobIFlRPG6gtQoUJUSSPYpCtHj9w7jAe-OoNexaeAuCYnV-GMKqtiZ0vzu768u8vtZ6QOu8yFNr2zFHPWJLF8ONiEZaNTojN5XB-cf1NwzzuXuphE6KgI_xAAqLEK_AAI0SUI_saZsKPZC_B-PKFzLFazUvhwXK58fai4K4mrbWUuoP1_q-gnCFoWFB_Sp1gDD9szlaPbmyTKMGf3-GVIaAHfG3yYbQVTRwRzJx4laBkfDEDwRcVVbQr8rtauMv_B_wgprzI03uxN6rj3TP=w327-h640-no
 
 
 YVAN RIOUFOL : Mesdames et messieurs les censeurs, regardez-vous ! Vous êtes ridicules ! Certains d’entre vous veulent donc supprimer le mot race de la législation et de la constitution. Puisque vous semblez croire que les réalités s’effacent en gommant les termes qui les désignent, qu’attendez-vous pour interdire les mots ethnie, communauté, peuple, nation. Et pourquoi pas : noir, blanc, jaune. Croyez-vous que le racisme disparaîtra sous votre baguette magique ? Il faut bien parler d’hystérie, devant cette polémique lancée par NADINE MORANO sur un plateau de télévision[...]
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/WN4fGoZ3TSX9Ds9prT6weK9r-K88Gj6MSwP4A67iAiFRiO9mWbmKbfyE6rvrzC8BUOWIQRM8mZNkq2GPnygBxQKRvHVfjYqEyNevCycB8n6twkQ6iV0nWICDq6HOWiLPzG2V-XdsN3H3ljcbyxoqrQJ8Y7FeSpoao6ogeM46-Ja5eg-rRDNZPjApLzUYJPUrK9M155Qxv7rxz76v9kSBMB5vd6aiA-toS6Lu9UdTAWWWGb9_MZJL4TulAQv43tprpYcgrzs3VDWwru9JcU1GAaGFEnDt4Z3F1rVPau1QdZGSdMZxGuYILy-w6ezta9OEGNd8lnImuW-DAkNeylQiUo025x66HCz8_jDF6wEaYfijtyLndKSW9kRJViNgv8Sc3sk-wbZ7jlnsTpfgWve-eZayXzCVVV_gH28JjzRjLW_NUS6cxTdas-E0AsBYGx5YBpmFiavlaXvULJ5ML4Hz8DBwZ5cQOTfy-YwhtBaMnIsSqgsaWO9eXeqdzYlFRTrUV77I9N58v0YCBqZgmmgUnwxFqNrSDg_DkZsf2QNrrwx6kLK3Qn7StzUr12Y75s_Is1rkMfcyX5BTrpEk_d0bMt50f2nBYstv=w200-h217-no LANGUE FRANÇAISE :
RÉFORME DE L'ORTHOGRAPHE : QUELQUES 2400 MOTS CONCERNÉS
4 FÉVRIER 2016 LE FIGARO
.
Disparition partielle de l'accent circonflexe sur le «i» et le «u», simplification de la graphie de quelque 2400 mots : une réforme de l'orthographe décidée en 1990 fera son apparition dans les manuels scolaires à l'occasion de la rentrée 2016
.
[...] Plus de 2400 mots sont concernés. Parmi les principaux points, cette simplification des règles ne rend plus obligatoire l'accent circonflexe sur le «u» et le «i». «Coût» deviendra «cout», «paraître» «paraitre»… En revanche, l'accent est conservé pour les mots où il indique une nuance cruciale. Le participe passé de devoir restera «dû». De même, l'adjectif «mûr» restera inchangé pour ne pas le confondre avec «mur».
.
«Oignon» et «nénuphar» perdent quelques lettres et s'écrivent «ognon» et «nénufar». On pourra désormais écrire «picnic», supprimer le trait d'union des mots composés de «contre», «entre», «extra». Oubliez les «extra-terrestres» ou un «porte-monnaie», bienvenue aux «extraterrestres» et «portemonnaie». «Événement» pourra désormais s'écrire avec un accent grave sur son deuxième «e», «réglementaire» change aussi d'accent. [...]

.
UN PEU D'HUMOUR : CHERCHEZ L'ERREUR
.
«Je vais me faire un petit jeûne»
OU
«Je vais me faire un petit jeune» ?
.
«Je suis sûr ta sœur elle va bien»
OU
«Je suis sur ta sœur elle va bien» ?
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/5Kp_UYpAI2mscxckFlow9E-ySnYfflGE-KdXN-J3LQupvuWR_JcbPDGCh7BVWIpzhNkCShS6ApVRwwgWzRMp7PkLPR9LwJd5UnYCpTSb5Cpn8OZR0l7OuKn5L5ndnbnQCRnZp8FatBC7wMYwyu4n-LLa2MFKj_TNEA4EjqyhYjtpgqXk56X1HGirrjqiNfFxnU_XzhsmYCy0sGbNetdCVS8cHeSQkc1_rqXFINdeaQmFhOh7NF991rDFVoc-2kiWRmvYgKWPvTuO6cMGmpomLX0askhwwX13J5FWySfte7xpKc9q7q1Iy3MkT6Q34d4LdfsSju8qGpnUL4ix3NTSibvZ5iYb4-mPm20BKZTcbIPIVdOw3aPQLLqb1E97Hyvh86f0BOT4s07EDQTq4Et2Mh5YNy5l1A2oWXdP9PA-8S1qRbZnbfpFPIuTulk1319nb7h7UyiU90UhnFiSb-nhhIuY24F8PU7VOqtufXbXWGSZsAwjeuOqOXeXFLOAZCWMzl_xdpIo_sxAehU_kHRVmCG-HaV7OB-bGCtsuQfyig7zzflZ9ZocfoDo-rKF9qOo-qzBY1B1Vk-3RVQNDGYKCPA06iH_AFqA=w240-h176-no
.
À QUI PROFITE LE CRIME ?
https://lh3.googleusercontent.com/3sFK4iPv44W0XTgjzNsTWcfSwIAVCvlH1KHRxu_jEcri4kBtB08GsFPFdouk3EAFEICwOFCEYDAF9IH6V_-v5Dm5ZS_ANk0fDn4PDRozjTmtcfbf1bv7iC2yj_Zu8E0sf23cnSHd_-xtNS625ijljEVh4rU8QwRg55cuOfXeL4K_k34eMoAz2pRQBS1C6LeGuRbuc8bYEmx3TJIoieZAqPyNJ_M4v31fi1fTWm1wngqNNSw4EuNmkdwMki_tY8a0J7upKFkkHPZECI_czd53d4UmpAkPfGtfHyv6gZ6BgzVifld3rdskWMXQr4Pc37ftTEFu4VIgePtmNJsHxnubwitD0ujkJcWkHnVmtPMxQW9ex3lea4ckCGXXxxYJutu6-bJghVe44QF1WAeJLxiuKYbFyGXQfOtkhvz2owZpIy-Z9JuhaYmG1vxfbxi7Iz-_YY63_D4cOnCTqXygPPF-YwyxY896IDhCzAkOoGpJ1uCvOfloTY4oIyU3OnrTAghfHYm49mFMHIJUEaX9OQiyLkqAjQL4mTEVCSrRAhWH-7grldZg7sqvwHgzLfmZ_ATjD6AuoNIOUw1g0Z-i6xYKjD57qwopd_-S=w500-h206-no
https://lh3.googleusercontent.com/1aX6zJaUj00-C7yMEYSJxR6tuCKS2Q1PQkJ3etW9hqDjGyt6lt8I-cdMk06PNS1CReeFXitGa86WTwKej__HBXTeqoczdzBOvHmy7XwKfvT2xF9YJ2QebBEF4yfrEwjLWH_wLVop9PVTfnL9Kc-NCTFTq8NkAdnG5TouHyFoGh8NJPdgxPd6CtkiaF0vTYowoRX2E5wntYHc0Lo8OteMNw4NWxg0LcKVeJLWil6BDj4OyYp2miOkzQgQiu1paJggF458DUpwR_EZCP949H5CDGrkxozfKyT-deBONS3XbyAf-PMzX2c8fxM1s52Jo4xgguhPC4GPsl1Rc2-jsieql6ceBbCUYuehD3RPYJRpwUxBUrDimSUlQrt9ahFuDqdSRiCOIRyf8MNM9J7gL8LmJ2Vt625_HsJbrqUeZ-A9zNixfr-rZeMwAfW12CcLqWC2YDF3B3mPsueum3X0Lwy7z4Fgky__pkWZrzDhw0COemLEiQsq8CbbjegFaitQR07mBdhHTgRpbTy1Czb7JJMUgMGf_JjlofJ-p1sxSyklYWdiz9UnPx8-dom4ng6xORuVbXMrwQS5D7djuYtr-Au74HN95kDbsJ-r=w400-h300-no
https://lh3.googleusercontent.com/n-ZwrBA160RyHJHS-4D4zyr3qqobsvhCRu5RbQ_LvOpY6GX9BAwj1q2OnSU1tCcF9rZ9A3Lb_R100yxh--xLSL4IeXWaxoPVferhogFN4M7WtaCzF_SvsxkhtmHmYb4u0IVSIe6euSc2p1WA2iySNHpzD1cbYm2OYRVF153DacSxW3eHJNl-05gnoIgD-5U9WUROfeUA-iWRtqtMLmB8_ICan0usOkQGU-5kLJ9Y-XFC-4w15Issc6ik-blizTL8hYWp6KXplYFv0P8uxcNBP9yq9JQPHvhDVfoiFN28IYvl0NlMxXYWgKM24P0SuhhvFmayNKaTHi4e2l14icoAqKyH9ysYURrFIkqb-6LIPEMDbDAEsUaStn2PY3c0C4zA7HODLel2LHoAM5L-Ww6_inGE0ZKUFzWLpM5Pzt7Oxjqr4ux7ntpqwA13q7aQItJzRjkvtk2CSOaeZ8Wgkl0l4SEllfbg3GJZ2jYkxZ8qBC-z6Cy9IkvC11VJwY2L487X0ccnQGXHBihRIE9yITlQqCl-NEWWQ6WdtNjjisgLutWhZGVBurbFzqqAxdhyDrr85BlSg9mpw0KwDDLpVyVYzyuUALkH8Khp=w400-h341-no
https://lh3.googleusercontent.com/FyfCqdyEc2WqUzFjHMQ7MWQa6xUAawubbGXxYy7tTL58DtsHAYj8LMJ7J66WDDPIz4wa0mH5qZ5JHcp1XCu-P-tV4r6jFGQT4ImfVYxLPc3JhD4qIsrOrkABKIDJyIAGoPjee1xoERYNuBuB8SQpH_dwjTwyycydKuhPJgvkltBtEJnOrklmkibm8wr-GWqEmiIG65Mdb9rKRed2sH17gSIwej-vtJ75L11BHClZCA5ng8fssbBh_17RS-n2GQJHA8YYJ9zfv7GXBoyB4xpnZLLbULPFsY3aNmSqWtNlcggzGEnhjWsQ8p-XH91p6EEZvHfEFjEQyfJu5dyNbUDXTJBYOgKqVD_VPXMmLeLynYhpV5xtBsgBGbp0zsWNA-z87hXauQBj_WxB57wXTgyfm-bSHhALF-s4uqiZxtcOBapGb5DwoqfcrPaXJx9xBfWiM41cGaAx3jqEb8M9Impv1uoMBaXflYFenk0ayDCLUXdiVKrVlxlEYt0GNlKmIW7vGzUSPnoWVMsjsuxvYnSw636IRoRkezFXzGugmnIrc6IJYYGwU408dgPgxgC-9nR6amnm_BZjLb4K7wKJPmAC4WQ9KQmgCw6c=w383-h346-no
.
À NAJAT VALLAUD BELKACEM MINISTRE DE L'ÉDUCATION NATIONALE
https://lh3.googleusercontent.com/lqwuP5cKFnRTa-CNFcr81lMVFKxk8uWDvQOLJBvUsxoaau_niSUrjqK8xN5l1tygIViCjoeJ-GnYxHomgOGC88lDAbkr1BGjN-7FzPmiQYK2i8lxZhILnWFdHrUJmA-cEdNyOZKkY-_WM2x0Mkfq3IoENlCz1RMbKNjtEkO7THnqAzC3e1LgN_HlcsWqNrf_YsKMIYtLZYZUzOEnPJdK_jiggIAIuNlQCV9ubzRRaAtCsCmjQ8uBw36Ljl9AodhroeF5be4AP6JWFSSIR7eVDnUyHQQ6vo7kCGIuJ9o2HUhGSp4wl5GlqfhU21MFRHLXqZsjTwY1HRouV_tIAwTpQG-I16XqkQx6W0y444UHHARixiNKoS-NYkL9g1G9R8pnxFi0W4A8dbQBKDrLwdg_Rvoes7Pfe9a6tnrQd3MtVwaiCqBHxSHqHljd3P3vTk-ZMQ_X6yNkx8NNbpdSZEg4MtlWpqcRFXU5i6CB9UDgSFP3tnYmVXpLWsoGFJR42figBtJbb3LViIkxf2rRifWIHD4p-_UcL7HwfcwTS77cyj65GfAGbXnQ72nzKttYMc4AeMmjt40WPhxWntKQcE00FDTqOeiPBHZw=w300-h400-no
https://lh3.googleusercontent.com/8_EDz9g-0hnC6DFNSqc5WK0VpRYxz26bmrCU-vmwvmSXRWPpnxIZvIbnZk-MG9h_m68jW-tQkXOXAXPz8LYeD64bDSOjMjnIhH9uo64slG8L1rbhLPxc70wgYi1QSovN-J8P7Doa5OX3gJz2s46_ZXT6smz_ZLq8CV5f4XjswKRQrn0MoSAP0r7E0ZcqNFAsfJOkY5DrAETCsMx4hCDlBJcpImOZmvPHUwxNkJyl2EQnUbXyyCIsC-1FSu6CDgJ7AOXTt5h0pbVeVn7n6DJTlW6zZ_hu9-P_8QM0kZhs9r9xRbeiSWe-zHrNro1v5A3NzBQmtpwcetqyASqMkxV0D4VSlE5tmrVXuGgcAGl6tc13aNUOsfBVhq7jUhCUKdDa3RrlpQ4IfJBIzxfLHGBInFNtj37FfIUnhn6q_7XJc_FT2Elie0gUaKnTyxhVpY3wQ-cVGGl1l3qh-juR-x70yxit6kz5Xatkp9ZazhKmd4ecLDKeqJOJ7lwUA8YB3F1k_urvLqSfZCLU_taXJHTtkyCJJQ2dEee4616q7SmFLlaWcrqNQmzIt98vRPKgmZOquTfVPPywFZVY3CIa851gu-YbbH-bA-B4=w500-h281-no
https://lh3.googleusercontent.com/e9tLABGGy4kkTWxBK1RLHHVWDCNHPC8Esdxk0IZsJwV9b4TJDtb9WI57dF8PiWtWrO6B8SE36doy24c9TL14hlIAvxdd3nuY1YsUZZq0noD9RD1FqrXYK-RV54PmaSO235Ui3YZOX8ZfuiwhFj9FClFASLDIg48mshmsbc1IKZMDZBvuS4oYLwXtJmGFLfjqFO-ujIwsc9xRFtYqovxFnwaQtrLG3J91Abe0vC1eDAnpkws6hlb6VzuXq356ElhiV3cAso8kjiAImKvAloFN-C5ZtUjXT8-LqFM5pj3t51pXeuXGNeFEL0687hxF2e0Pb3WfgH2BmJvZ6vZ3k_r2C0u7mySkLiCivB9y9RUYa_Sn4Km2i2s2YuEJ-iG5boDwRGMkaVrsNaD6EJm5NSQK77rVm2md3YzG0iEh7AsWSesgJhzB_qgTjO8_Elzq1k4KqSONfuugbuVL4HB8OQwRVXGeSAvv1eAdO1oShlqYe8HPVqvOYjZDcnAmSscuOF65HCdn41EqBtLLZ5yPc1dd58HcoLbV-cAUl0fNJWr5a-OzTzleA8-M96s1kii-A5NJ0PlCxmiF--2feDzrqSBCTeINGAMtOqLT=w400-h224-no
https://lh3.googleusercontent.com/25QQO2ywyLoGoem1NXwBVRNn-idrTa_CKo2YsZAi_9x8VCrwQUxhkkGcicBS22UpWf9bGT4-tnfiuXx7rn_X3OF60yJT-HvzZtRAZYIgEmT_vMxVA2gK2LPdVnzj9f8ktR69q91_MBdF7PfPxty1ZOrQsTDnhVw08WaNmsTbCzwdIG7ze-tBuEKyMD9EYo9ya3dowMl0DEaldF6zAjtNZYh4cPXGZMZgI1mCy3m3ktZNu6MAQ9JaYZNIvxG5IgVqpSvxSOhDPvD-tXkC4COQNby7zyTlRVOayC_3Xq6T6Gpef0HFGsxvO9Q8ImrbX7XyraJtjOuAxLfkXFXhzup60tmLzDnFtrAz7-RA-l4mTwFEc49rgC8MHrrMtXYtCSIYYK46UmgASVdzsV3Xw25RCFmaoNarqBkopgScm5L6iMW-j8k5F4FJHe6Dp56Epyyo4jt34nxHe_4p1YflxMgwV9voUamK-0hLCxIo7hcn9K91imFHsdyhC0mm94qwiet0IIgirDx7Wjnks25anGqQlJB7lSVcynLtinOsuutHlqphOq1O0W6MjSMM8NiLmIq24yk59bON48Y9QhvXGUz4Dil6y0URSjFG=w393-h315-no
À L'ÉDUCATION NATIONALE
https://lh3.googleusercontent.com/x9-tRkY7fvbUEV0L1tJxyXWSx-M1H5J0wB93JBaVWuQc-lI7cyIbSByOyUw_yXNh8YQ5pcmLSt17Gw-pHAJzneHSukfdpByEBdjQLmSzVrLP4bFqsJ2LDiUWXyrkVctUSbbkCXHL8AmI0cZ-ZeS3znt8sK2lcjZc_45oMKSwRBrA0f4iSKxnrmyHJ6HHhbVxgo3Vq7LXftfOWpX1AXuabSGVNmKiuTlLnmU1oK7j2JimFlYzMyFhD8-MAZ57mVwyiY23b1JqJ5l6nkRo6wlqi5UiTuUt1Q3GRnAOa-04uMDPetNh57i3UhACvsxjIxiX5wKaYQA84CulVCy7YKysyWfrQjSHXMCtOO9wJJu2cTwMdSzWrh0e8ORVvkyx2tmjANea0bmM6famXtLtQ64i71Z---ZuQiVDZC68FrBJsKRacxHjpCLLWGqG4f5i1uk50rS7P7Jog2I07FjP6oVaSeBntoGlhQRKsk1raU2kFuDOB5EXSAatnRve_TvkZIDSG_Ekpr8aYtyOGwxbMURwukYecbFmLeRdYyZ0A5SLUdGAlOd7S9gbRftMyU3cE0_g5zVnOmNLsF1gwX3wZbHFaWIIJShly3Vp=w500-h316-no
https://lh3.googleusercontent.com/Y5z8qzjjQrPqJpKTu5mqT09HiwxFZYkgxKsPU3GJLFjDIgDf4moVqk0JcoHSB4-KFDmLt506-0WUkXpRgGKRavnpwalEd3aTjBjyYxmDYbfqEBKcgfZz2tpwQFvvp2sIe6EbcPtLbF_bDf-QhFcZiA4w_bBGkiZ6HZCD5aOvI5pUuL-ZoTjyET77tXv7LIHGUwjhHqrK6B6VKc7tSQDftckQvf1ab3NTZubZxNAvfeFe-JyPNeutAWl0MDMF_dasNhrnEHQzA85zdSHkDP8QqxxKHFSJT47K1WlKVN6cYzfAzDPdOfANO0_eiHSuCYzJ6mPd5l6b2pY__FDAnl-z_0WKG6DyrNQaH5s9hZ0eLMBDkc5F_bRLT9vyc6VBT8Jriy3ZMCdGz_H4XDHfimtglDBC03DpM-BCdbOyASXCFKGosZgTwNOpUuOScRxxZoEhaC_kpguMnp4Dywb2Mp8YfYKGjYKJAHHI_SZcr9HoxwQ6_Er8d-cFbcvxKXDnT12rt8M6zdxTmmLv7C3Tg8DCMDTg8ihER1z6T4FIaekYp-7si8OiNV6Zt2Em-SUcoxE_9rfEe1CXYTLx6gvuK9sBEkRFnLU_YH_J=w400-h233-no
https://lh3.googleusercontent.com/a_hgb0ZgUL41K6qrul6BTe9TevY1tfTCkzNc_0CRoCerZJQ71Q1yjYQfMT8G46uwEfxZp3p1QH6Dtq7id_ibPtgZFcmXTkgHaHRz1DBmocqEwZoUL1QFRBRVHWCwXDuhsMG_GoiyXX24534bdHms_ADFFnnk1g0xQgnrbBNFFTwtOsJaZh2LoEoVdwyMV_CKvDNX_1hPCQdz2uEuS1Vv8iyLdrYPpk2o0DkniGXf1S3dfBZVof-qveTJaDz_aKhsMsjGWc7di8k9yBukySNv-ucnP_5F7AUheRaIJnEu8sls_wshygiSDPzHV-skCElyI-5_EfyE1CHfAozeERiXF4Yr5R9MeQI4Dlqeak_NwruR0pHhJPxZrnauOTj0sniPROqEFIIVgqk4qgc9JMqhDzxtL9QGifBanVBXsSvtHxexl0P8j7J5Vae3c07VXIZ6ctbW4DkeZjtVpO_3qE1hOVL9_L4DY3Xr9PqKwm1qnBf-8DcFEeVN7rk2ygIJAkVtcIseuKTMRNvn6RWbGD052aZI0nSCsbWOayrVHPjcIM-npJJqhBS_paWs47Oko_hNIsF3-2OCk6yN75xmesvhokcZCqO5e_iB=w400-h259-no
https://lh3.googleusercontent.com/g0IF2CE0U2qyRYfZjqxGeZYivTXDGLB7Nf5v23wsxCOt90t1XPH3hGxEdVXipY6Vcc2UCHHJid06IlTB_LveNsbATSQA7dV1539EaaVgmu0u_EAVRFb3XEw8sRf5hPvrIDL4kjoB5UTsVTxl2MXRRZ0QupbxnXye18ML03Wg4BCVlLQMnDz4sv2iMWlnGmt9dr9xsSbAOLD2Xl4nkcO_lvuSfwNOjxStBEJlljsRT3udMEr4FEvhbBukx5cEqol2zqv4ZGJhNFnmPsvg7xpQr5K4r1ULJNTZn8R_DayB1ZS4Kdvj5bwpsfS-j0-IjXyCXIoO-ll4vcrOLsPaBLtEIr_PAS07OdCXzwCuT3xUEXjyuGxQhIevMFrUgmMAYn1nlEIe4pM7j7df2x9x2E3KaXhHGdRcipnY29CJ774_zwBrEa2y-GprgCOx8u5E9Mco3wFOxHMTTfzPVgmfV3GfBrU2-QykDtru-nKP6w7pZtIuu3dQ3IZlKmu19DjUjYfL9w4drTk3Ft-jbqdl454jKIyi3cFBo-FnLRSz3TMxyRH8tD4oaOka7BiZd1F12dEng4M4N5pxkhQAS95Ku2s7Rl2qgl8R03oP=w400-h227-no
À L'ÉLYSÉE
https://lh3.googleusercontent.com/HLmLf2jksgVyUHzU3TqYjzkIgde1gy2DJQDOsWyi3xkJEhc8QyUSQqxvij6vTLcC0PF1mhucZ1ONSZXIKQRNuDX7Pcldiil51u6LKneXhjmDhNW9hxPFkwOEOE2L7E2G7nWMwQwBfQ34KV3fhsG2qF-pcKWUeIrzFoeVz_vgvCBGkCsucS-L0CKR6wZFjF0v6AR2zMFd7ohwIQZcXZKzZf_WSAB7CWmyi003Vhfr9vcMmeMQh9YITadLnILxkZcH1qNK3mZCCI8WnG3PXvh3m9ABDTl3pE7qlEZZvQ1YdAWymcOtjU-Pgm5zaqbsyDNzAyGpuDqvNnPJ56oK8da73_2JW8RMLozq3MADp24qdPYHBeHNmpMd5NkKog0C_BvyrvR45Aqlan9EfY7Z8OEyM8DFuuEIsemkY3zgX5k7QTbf8yGGltxKqOq5Ap5gQEHyquUGV5Ukf7EeHwg-Q6kT5Q4O8S_quOpPZ_fWBjkVsgbZfAbu8nL6Ga-kF3wyJjvhFGhI1AW1KBXM6jC3OR4-7kuy04JCWz4X0JaHytuYSZV581RuaRovBcIDPhaZKlvprfFU_3OFoYzEawdAxDlPQNgH2lmj9IU5=w300-h162-no
À MYRIAM EL KHOMRI MINISTRE DU TRAVAIL
.
.
.
MANUEL VALLS ET SES CONFUSIONS HISTORIQUES ET RELIGIEUSES  :
.
LES CHRÉTIENS DE FRANCE ET L'ÉGLISE DE FRANCE QUI AURAIENT CONTRIBUÉ À SAUVER 3/4 DES JUIFS EN 40/44 (A. KLARSFELD) DÉSORMAIS PERSONA NON GRATA :
https://lh3.googleusercontent.com/Gdje99hBRi-28ay6FFQuA-MmEjmltlLRfuqEu4CBlrvIvZYQrohwvugq3eCVqAUCo9OAeUa5iUqRzBKf4BhS8U_5Ef0LilmYQqylJsiV57HEAS3Fjcj-YDtc6A92TvngpPDdwkj-FGAeuvV6Yk05oa6og0CVvEOSfbY7QTHf59rTPyzYGXxQcHwtsCodKmA51wbVFnHs9nSLmS5jt3WZXyzj-DplnoBOcAKHvIV5e-fSeiTy-WQOOEVoB7UaLCdxdhpRqPtRj9-TVlqS8e6euBIvK1GXzFtlbcMrEtv4bipYWe30fe-natt66dZqV1IOruw0TeEOBMMCGk80Mi1YulBhzZ6Dfhi6ErfBEnqCE29Vc5RdvvCAbbOYScGyE8U78mUdUsIyRkdz6nu0cmbwtJjGGQhgvkU2t27Nv6D_GENXDJ1DJlW2WJ0EdVNBsKdWw-Sbj3kPMPwCUt8b1V8oZ8Y3ahcCu5jESS2y1KyeVvhH5Bwu4yyVplGOlcHrGjOlhFZP8bXs0owzRUWSmFgab4_hNXmNsjU9ftT_jh7X0vchK3cflR8AeTx95n28nupFARCaFHeAxxDFiYKn3zrN3ugQjihwyqWr=w250-h209-no
https://lh3.googleusercontent.com/RQ1FNuUpY970NqLs82PljGqFqmErq4NRZbmQdUfrQ-JRjXjOiHV6kPgUb-e5rVoydvYgPN5qcgMjrf2yIgZB5q6OcJDUmid7zsIMBCty8BE02M8d3o6lOsB_6iZWN8AeaY3U7LurIAJeYL-SvI0moKUdLV1axkDXJusLJMd9Fyn9SH7TPOMQNeHGx2hgqotZC6QxbR-W15HGvX88D74pGAVLCSkFUt2jMpmjYs9AixCrwBg_XBykk7Jm1VDKJgtPgDPd8bBXWJR7zrp5vlHMLY4sYzsePnPCmpVgBGllT1BX_q2s9eIH1w2Z2x5txTYBvUDE-7TjHQRhzVxkDpbFQONWlwgOSebuQ7CdQquWl4HyIA8yHnX4XeIeVD5-Q4IPzQ7vIGtD93G8xNnrZg0sMWQLxWR2Ku_mV6i7SLv6ZugoleP1pyyQOW7RgaHUHbO127lLf3UVPq0Fdyr2PFTdCdW77Lq1v30nN8lUUube71rJFTYDReCve-ZwSWhbHpQ8QTh1nHM87GXmSLECa5hPha5a9pTYBztVoW1dJ5kEJ-4C9tYifnkulQms0wgxJDzlLjsjDIpihtLNjA28v2CHeKbTCR_rIw0x=w300-h274-no
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/28c6Q547VaGl_94aJEKgHLvy52jVb-2fWOSi4aB3jMwn0TiT_jl0uLZx9XF1vjikqe-uW8ZlIs4dy4F60KrmFQ_uIMSlNIi_RDb9BEWv1-_zEgg8-u1IDyNy8lfzjh478Bc2R15zVL1vkI_08SyCXbOdFxj4TrTd_PY06nF6kczKhRJvEQ0lnvz7gNd7GDxlBFiZOW8HmSsIQve-PWATcpCvS1kIx6gUXgFu1EEokhPJf8ZcYRgdZPiioX46v7LZxBIlx2GaJDlOwzib_Bn4Mdfu88Feg0dRZ4G4cEjmfZ5cYb3KYwuzM1tgYj_1-5Oun9VcyTmmh43UsP_5iCI8OZpkym4CNC23Dp76tsjcTAszbUIEjZxaXM08eT_Qai_TjRA4LXnyS-0-ddl3_A4_BekfqSbugoj53cAOnFeSPxFXuAaW5bVy5nTtstgps0AC0Vt1a0uaOU9nnwIZrvsxjPO8ZViMyzSd3VRB1zu0ovIqhLY0b7IqZgNeCa1GHXnzlKpzHUk8r7Y9gnBEuKZrRWlCek0S-HR8VXC6cpVD_Qo8o8vBh73d-iDZ1aqlkJPHN28cfuInW2oarP3kk9AQ7O6_gARSiOeh=w600-h290-no
MANUEL VALLS DÉSIGNE DONC LES CATHOLIQUES (Le Monde) SOUS LE TERME EXTRÊME DROITE LES ASSIMILANT AU NAZISME. OR LE PARTI NAZI ÉTAIT COMME MANUEL VALLS SOCIALISTE(NationalsozialistischeDeutscheArbeiterpartei)
https://lh3.googleusercontent.com/JoQxYIsvHeXHtZvx1OHVEZ-LDsbjyGXzToNXfsD_Yh19cuiXu8gmdV1NnfYoe64kPNJCC53Gjj729QyGxGPzCc-gHXzoomQJ510LjAe7-4G5LKP-Ywmgb4ddgJj9tj_Y0yFu6oHPTlUOgoeigjmNSKmI2cMePsUTrbeXjOSis3rrYnMJGC-3yrsLKJGDd2XSD19CMeciiR1Haao0WgIA_odkDSvELcNhY1RZof3ZFbWQ476arrruu2xqEX_nHCyH6VW55A5f7u5pJcpoViu8AARJsp5IHVeMshO1huREDCOEKMHGqT1EOwb-KGE0Dc7gMazENe09wa86asVw5Pn0nvWeSLAhznuDVrtT4r3Mkh5MuLe6HUXzWc5P2YIiJmoDoHQPyHU6n7hntF4ZgJNlMhAVWbKECzAl51MHS6ZNs8uEeZesF8kRAtWBpA68uf-xl1oyoBvYzi5x6OkTMbf_2Df9i9c6gRgn5GLHI5lR_AYLbBkEg4Bz6f5Vd6Z-yj3jt4OrnLCaIzkyTblOb-YSX6OmnovCKEsPrRLCrCmDUxlrJ0vnePC5ihFgDhYmeOMhsBIDwl4IQuYSufTm6idMnBk3ZZv-st4m=w460-h280-no
.
.
.

30/05/2014

FÊTE DES MÈRES, FÊTE DES PÈRES SUPPRIMÉES


https://lh3.googleusercontent.com/-nm5Dq4u54hRle17UL028xiapQ56zPjV6rga31M4qKrdvpIVUcEHZAoXXooD7AT2JRCeCjety9x-oTmKAYOn-JKiST2vsb8qvzYNTvz52NcPtqKOY2ng0HZhb8SOSiaRg-ERnkGRGoT-NsThIomAT00-TjpmQKpOlrkwtJwyFll8yF5IqTf3XWV8ECSx7C47ZaccfR4dKfJDKURd4O7FAHZJ3DzTUcpgJaee8XIeUSUTnkFw-WO00icg6wq1c6OC21-MotCZHufPKb9LQsKM_h0Pp1sL6Fjd1dSiEAZDm4ftUUgxuKMDjBs8LK4uRz4Ku9H3rh3VhVIzUkMub2oVcYIdDHaW5IBzGr7Z761xk3gfYUHYm1Q-WHx5sXQVyL_PFIQDzHJw0rikzTvod2JXzDjpGtQleKveLC_YaWTU52w7dHBQlYFQQh2-uWg-ldq74srKkQDpIRyC05diCxUXWZdcJYZY5mXaAnDhIp9DAYaee0yi05BXp5y23MQAqWZINie4E0J-pIsuTb2oxHPNcfmwN0OgU71rsIz-pDjgJca3NS8HgMGqkDpvzbwrzg8EHPxrTg=w157-h200-noÊTE DES MÈRES,

FÊTE DES PÈRES SUPPRIMÉES


https://lh3.googleusercontent.com/1bvXiC1jUgULNxMr0gcqHWX9HEsEAGBp7PGHEkw6lbhD6Yi31E9bDGTDL4tvzUjarLBxxg8iSiz3-KMoMKCJK_uaw82raHBS3B_94K0120WaBbYYoJBL3EsRbg48lSv4nPwTAnYtVfUKalLGNXlGWLg8D8Egizln-SBsr2_xPBf9VP5q1f-rbnnTKhG-JBmouXhzvqQFnrAUWtjzVWpuOe1yGwNqRTqDerl7Jnx5ehesSOEHpmBnYZDBsmZA4AJS60T0Nalh1I6WKmvx-q6oFvtcHVnWT4E82IIocRsh8vx9PvSpJRbqbNTNI4OiHp5SW6JTcxZNvlh59wl7Cxo3qd3Ur7MJGK4Pe_5ylPNuWj40q1tkuwZcahjS-N8O5yNgzxfVYQh2f21fGhoz1bzMWRdqZVhq7szQxUfd07B9dMsWv5QeUjfC3SDHurOTD95ZuL_5fPcojxkLzCP3edyfsBS0gk8b1NG5vMcryZoUQEAbt23Q4fhZZ7bi55On9W5wprGGXuZNfVLwmhdhvU16XqjBHgQ5wX2M7WQx4Oim8Mr3N-Vwa7qUWnKX6oDBr846-Iw2Uw=w200-h150-no
.
.
.
LA «MANIF POUR TOUS» AVAIT VU JUSTE
.
.
.
RAPPEL :
https://lh3.googleusercontent.com/vOkpCBUV09gAB0H5mJQJfrJoe_s7aU-V4lXeadS5o7gN2B98JzKho1o0Sx0BSayajJSrGi4c7ZC8zNp3SUfjrh7mJtNKUG1OhkPaDL4AyX-eZxmycjV_sinBQ2kXHCMjdbluUBhQDFXrP9F77YyBMh3oYCeAklQmmLLQJ7lskoxSglAyXzfJ4B9p89TXPrg7C9F8yledgsSBFdlFcPC-LbwRUlgIMBTYUS4UYxNO_kEGXkQDu5IWvmXro0DCmfuL6loW1TD1PjF5pXsTctyGu6qvpOkN44dq8G7OJ3qU3HTqsH2Ol8Lc1Vg8dHBNJx7pLGdvSSNNLEtHYPk0pZFlgf7Qjlkk4KXvKNp4lIdxM3UVGG2s65kzfYmqHlvp6xoFwi-Vb1sp_7y_pQK1yqGhLI3Wvol43HjDGJIPHMGWeAxcC-wYNYLzbc7no4pk0gZE3tlPKWspTvAWGFBD-W6BSPGsFPsATq4e9brsWHZfy1GJbszZpWdXisovl_na7mRCgVqRVs-TVVq4iiGhaTS-4AOt4f-NDtSfiAl8pkQx_LbV5JfrLKCWqikpG1OeAS2EcbtNHA=w598-h399-no
.
.
.
ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE JEAN-MOULIN D'ANGOULINS (CHARENTE MARITIME)
.
25 MAI 2014 SUD OUEST.FR
LES ENSEIGNANTS DES ÉCOLES PUBLIQUES DE LA VILLE D'ANGOULINS ONT DÉCIDÉ DE NE PLUS PRÉPARER LA FÊTE DES MÈRES
.
Pas de collier de nouilles ou de personnage en pâte à sel à l'horizon. Car cette année, aucun cadeau de FÊTE DES MÈRES n'a été confectionné par les élèves des écoles maternelle et élémentaire publique d'ANGOULINS.
.
Une décision prise par les directrices des deux établissements suite aux conseils des maîtres, et portée à la connaissance des parents jeudi par un mot explicatif agrafé dans le carnet de liaison des élèves. «Le modèle de la famille française […] a beaucoup évolué. Aujourd'hui, de plus en plus de familles sont séparées, recomposées, monoparentales, homoparentales. Les situations parfois complexes ne permettent plus aux enseignants d'aborder ces manifestations dans la sérénité d'un modèle unique»
.
DES PARENTS PARTAGÉS
.
Du côté des parents d'élèves, nombreux sont ceux qui regrettent une telle décision. «Je suis hyper déçue», indique cette mère de famille dont l'enfant est scolarisé en maternelle et qui a souhaité rester anonyme. «Personne ne nous a demandé notre avis. Nous sommes mis devant le fait accompli. C'est dommage et bien triste car les enfants se font toujours une joie de ramener ces petits cadeaux de l'école à la maison», poursuit cette maman qui se souvient encore du bonheur de son fils l'an dernier quand il lui a offert un pendentif pour la Fête des mères. «Je suis tombée des nues», affirme cette autre maman dont le petit garçon est en classe maternelle moyenne section. Une décision qu'elle trouve d'autant plus incohérente que son fils est rentré hier du centre de loisirs avec un cadeau de FÊTE DES MÈRES.
.
Certains parents pointent par ailleurs du doigt ce «formalisme» excessif et estiment que c'est une manière détournée de jeter la pierre aux parents divorcés ou homosexuels. «À vouloir trop prôner l'égalité, on en arrive à la double peine. Non seulement, je n'aurai pas de cadeau de FÊTE DES MÈRES cette année mais en plus, j'ai le sentiment, en tant que mère divorcée, d'être responsable de cette situation, explique cette autre maman d'un petit garçon âgé de 5 ans.
.
DES SUJETS MOINS TABOUS
.
Certes, les parents divorcés ou homosexuels sont beaucoup plus nombreux qu'autrefois mais le sujet est aussi beaucoup moins tabou aujourd'hui. Ces évolutions de notre société devraient justement être l'occasion pour les enseignants d'expliquer les différences aux enfants» «Cela veut-il dire que l'école d'ANGOULINS défend le concept de famille dite «normale ?», interroge ce papa. Tout en reconnaissant que les enseignants se trouvent parfois confrontés à des situations délicates, certains parents estiment que la question de la multiplicité des situations familiales n'est pas un argument recevable. «Les enseignants de l'école d'ANGOULINS ont déjà eu à faire face ces deux dernières années à un enfant qui avait perdu un de ses parents. Et ce sera, je crois, le cas d'un autre enfant l'an prochain. C'est compliqué pour eux, mais le corps enseignant a été confronté à ces situations depuis la nuit des temps, ce n'est pas nouveau», assure une maman.
.
DES FAMILLES «DIFFÉRENTES»
.
«Les situations douloureuses ont toujours existé. Quand j'étais petite, un de mes petits camarades avait perdu son papa. Mais ces questions de familles différentes, nos instituteurs ne se les posaient pas. Certes, c'est peinant mais décider de ne plus faire de cadeau pour les FÊTES DES MÈRES ou des PÈRES ne leur enlèvera pas leur chagrin et pénalisera tous les autres enfants.»
.
Contactée vendredi par téléphone, la directrice de l'école maternelle, Madame TARGET, n'a pas souhaité s'exprimer sur le sujet. Elle a simplement indiqué qu'elle interdisait à «SUD OUEST» de s'en faire l'écho. Quant à la directrice de l'école élémentaire JEAN-MOULIN d'ANGOULINS, elle précise que cela fait déjà plusieurs années que les cadeaux de FÊTES DES MÈRES et des pères ne se font plus régulièrement. «Cela dépend des classes et des enseignants», précise Madame COUSIN, avant d'ajouter que «cette pratique n'est plus adaptée à notre société». Quant à l'INSPECTEUR D'ACADÉMIE, contacté hier après-midi, il n'a pas donné suite à nos appels.
.
Pour mettre tout le monde d'accord, certaines écoles en FRANCE ont décidé d'instaurer une FÊTE DES PARENTS. «Je trouve que c'est une bonne idée qui règle pas mal de problèmes et permet de noyer le poisson», assure ce papa angoulinois qui se prépare déjà à l'idée de ne pas avoir de cadeau pour la FÊTE DES PÈRES cette année.
.
.
.
ÉCOLE MATERNELLE SIMONE SIGNORET À MONTPELLIER (HÉRAULT)
.
24 MAI 2014 MIDI LIBRE
MONTPELLIER : CETTE ÉCOLE MATERNELLE QUI DIT NON À LA FÊTE DES MÈRES !
.
Il n’y aura ni poème, ni collier de nouilles, ce matin, pour les mamans des enfants scolarisés à la maternelle SIGNORET à MONTPELLIER (HÉRAULT).
.
DIDIER, le papa, ne s’en cache pas : il est un peu nostalgique du collier de pâtes. Anne, la maman, approuve plutôt : «Je trouve ça très bien. La famille d’aujourd’hui est un peu compliquée. Avoir papa et maman à la maison, ce n’est pas la situation de la majorité des enfants.» Ce matin, OCTAVE, cinq ans, et CÉLESTE, trois ans et demi, ne lui réciteront pas, hésitants, pressés et un peu tremblants, le poème appris à l’école. Elle ne recevra pas davantage le mythique collier de pâtes ou le pot de yaourt revisité décoré pendant l’atelier de travail manuel.
.
«L’ÉQUIPE PÉDAGOGIQUE A DÉCIDÉ DE NE PAS CÉLÉBRER LA FÊTE DES MÈRES ET DES PÈRES»
.
À MONTPELLIER, l’école maternelle SIMONE-SIGNORET boycotte la manifestation. Le couple «surpris mais pas choqué», résume le papa, l’a découvert jeudi soir dans le cahier de correspondance des enfants avec le mot suivant : «L’équipe pédagogique a décidé de ne pas célébrer la FÊTE DES MÈRES et des PÈRES. Nous ne sommes pas opposés à ces fêtes mais nous considérons que l’école n’a pas vocation à participer à ces événements.»
.
«On a estimé qu’on faisait beaucoup de choses pour les parents, on a voulu passer à autre chose»
.
C’est la deuxième année que SIMONE-SIGNORET, une école installée au cœur du quartier populaire SAINT-MARTIN, raye la fête de son calendrier. Motif : «La fête des mères est une fête commerciale, on fait le choix de ne pas y participer», indique ERIC BARRAT, le directeur de l’école. À la différence des écoles d’ALLINGES (HAUTE-SAVOIE) et d’ANGOULINS (CHARENTE-MARITIME), qui ont fait le même choix, ce n’est pas la désagrégation de la famille dite «classique» autour d’un papa et d’une maman biologique qui a le plus joué : «Bien sûr, la question a été soulevée par certains collègues, mais ce n’est pas ce qui a pesé», témoigne l’enseignant.
.
OBTENIR LE CONSENSUS
.
Globalement, les parents n’ont pas bronché : «On a juste le retour de trois ou quatre mamans qui ont trouvé que c’était dommage», rapporte ERIC BARRAT. Les enfants, tout petits, n’ont pas d’avis tranché. CÉLESTE est trop jeune pour en parler. OCTAVE, lui, voulait quand même bien «faire un truc pour maman». Chez les maîtres d’école, la décision a été débattue : «On a fini par obtenir le consensus pour les six classes de maternelle, alors que l’an dernier, l’une d’elles avait choisi de maintenir la fête», se souvient ERIC BARRAT.
.
ANNE, ELLE, NE DÉSESPÈRE PAS D’AVOIR SON COLLIER DE NOUILLES
.
Ce qui a fait basculer les récalcitrants ? «L’équipe a changé, avec des départs à la retraite. Et on a estimé qu’on faisait beaucoup de choses pour les parents avec les enfants... On a voulu passer à autre chose.» Après avoir un temps tâtonné : «Il y a trois ans, on faisait la fête de ceux qu’on aime», se souvient ERIC BARRAT.
.
L’harmonie n’a pas été complètement trouvée : l’école élémentaire attenante perpétue la tradition du cadeau de la fête des mères. Du coup, ce matin, des mamans vont se retrouver avec un cadeau de leur grand, mais pas celui du petit dernier. ANNE, elle, ne désespère pas d’avoir son collier de nouilles. Réalisé à la maison avec la complicité du papa.
.
.
.
LYON (RHONE)
https://lh3.googleusercontent.com/U48xGAfzx-EzwtgO4NIc86C4dToTh2YAQNo3lffZjfpYI0uU1revTCziO22pTdzwfb4etv7_1qjuVbNskJ09McaLJklbJNKVAWqQxmCJzy93zQEQRb6qSOim9YOF-c6dWT1FOMbxDJ4tXVTJrTAkPIBk4dSddJLkK5IjX317ESoFbtpI9JSzVP4_MgC8OjJ9UynWLnRrQPupAEvtnl5RPUaRcfk-szZ9tNIg6wp0x44ZvV9FnZc-n_IlhEiM9zrPQXKklrp35SVA8zXMqLqaJLmRKUwD8oFeyO-7w6ZhLPLdJ7VlplyakWHFrJisVCfO_b-VYfZDGxMQJo2m3PlECeFHzK7TBMhrkqv6hqU5UImwyR_ituF2D_Knp2RK3sCUHhlhuIuZphDpg75npn2AlGcHVLgiTZ2qkUlD6ewjUcozaU5Vc2fz48bkapmyBGfU0CIex6lwWIC-He808KKzbtU6JspGkSoDd66QBFeP7w2BuBLXmmwNn3oondQ8TznOef3z31szWCC5HGeU0kN82arKm0pKJ6JAj1beMFBTc4LVRi5f8TkSPNTjqB2uG79HRDKLOQ=w403-h159-no
.
.
.
HAUTE SAVOIE
.
23 MAI 2014 LE POINT
Cette année, les mères des élèves d’une école de HAUTE-SAVOIE n’auront pas droit au traditionnel collier de pâtes ou à l’empreinte de main en pâte à sel. Les enseignants de l’école d’ALLINGES ont en effet pris la décision de ne pas faire préparer à leurs élèves de cadeaux pour la FÊTE DES MÈRES, qui a lieu ce dimanche.
.
Pour «éviter les situations délicates», les enseignants de l'école d'ALLINGES ont décidé de ne pas faire fabriquer de cadeaux pour les mamans à leurs élèves.
.
Cette année, les mères des élèves d'une école de HAUTE-SAVOIE n'auront pas droit au traditionnel collier de pâtes ou à l'empreinte de main en pâte à sel. Les enseignants de l'école d'ALLINGES ont en effet pris la décision de ne pas faire préparer à leurs élèves de cadeaux pour la FÊTE DES MÈRES, qui a lieu ce dimanche, comme le rapporte le site FRANCETVINFO. Et la FÊTE DES PÈRES, prévue cette année le 15 JUIN, n'est pas épargnée.
.
Motif ? «Éviter les situations délicates», autrement dit ne pas mettre dans l'embarras des enfants qui auraient perdu un de leurs parents, vivraient dans une famille d'accueil ou une famille recomposée. Selon LE PARISIEN, à l'origine de l'information, 15 des 17 enseignants de l'école se sont montrés favorables à la mesure, dont les parents ont été informés par un mot dans le carnet de liaison des élèves.
.
«Madame, Monsieur. Afin d'éviter les situations délicates pour de nombreux élèves dans l'école, à l'évocation de la FÊTE DES MÈRES ou de la FÊTE DES PÈRES, le conseil de maîtres a décidé que ces événements ne seraient plus l'occasion d'un travail en classe, quel que soit l'âge des enfants, y compris en maternelle. (...) Nous laisserons donc le soin aux familles de traiter le sujet elles-mêmes si elles le souhaitent», précise le texte.
.
«UNE DÉCISION DÉBILE»
.
L'initiative n'a en tout cas pas manqué de faire réagir plusieurs pères et mères qui ont eu visiblement du mal à comprendre. «Cette décision est débile. Se voir remettre par son enfant un petit cadeau réalisé à l'école, c'est un moment merveilleux», indique au PARISIEN une mère de deux enfants.
.
«Sur ce coup-là, je trouve que les enseignants ne sont pas très pédagogues ni psychologues. C'est à eux d'expliquer les choses aux enfants en difficulté. Ils n'ont qu'à dire à l'enfant que le cadeau peut être offert à une tante, une grand-mère, une maman d'accueil. Mais il ne faut pas pour autant priver tous les autres enfants de la joie de réaliser un cadeau à l'école», renchérit une autre.
.
Certains parents sont même allés jusqu'à signer une pétition. La directrice de l'école d'ALLINGES s'est dite prête à les recevoir, mais rappelle qu'«aucun texte de l'ÉDUCATION NATIONALE n'oblige les enseignants à célébrer la FÊTE DES MÈRES ou des PÈRES.» D'autres parents se montrent d'ailleurs plus compréhensifs : «Les enfants qui n'ont plus de papa ou de maman souffrent suffisamment. Il ne faut pas les traumatiser encore plus en leur faisant réaliser un cadeau qui leur rappellerait cruellement leur situation.»
.
.
.
19 MAI 2014
.
LOI FAMILLE : PARENTS = CO-PARENTS...
.
AUTORITÉ PARTAGÉE JUSQU'À COMBIEN DE CO-PARENTS ?
A force d'amendements dans le débat sur la loi sur la famille, les députés UMP ont poussé le gouvernement à reporter sine die le vote solennel de la, loi prévu le 28 mai. Mais la SECRÉTAIRE D'ETAT À LA FAMILLE, LAURENCE ROSSIGNOL, n'en démord pas : fustigeant l'attitude des députés de l'opposition, elle promet que la loi «sera adoptée».
ERIC ZEMMOUR :
.
«Un prétexte à la PMA GPA»
Les élus de l’Entente pour la famille ont fustigé un texte «dangereux», rédigé dans l’intérêt des adultes et non dans celui des enfants et qui, sous prétexte d’apaiser la vie des familles séparées, risque au contraire de crisper les relations.

LE CO-ACCORD DES PARENTS EN DÉBAT

Ainsi, lundi soir, LES DÉBATS SE SONT FOCALISÉS sur l’article 4. Celui-ci propose que «tout acte de l’autorité parentale, qu’il ait un caractère usuel ou important, requière l’accord de chacun des parents lorsqu’ils exercent en commun l’autorité parentale». Une dispense d’accord devrait être votée en cas de violences conjugales.
Le but de cette disposition est de permettre de renforcer le lien entre les deux parents et qu’ils puissent, à égalité, exercer leur autorité. Cela éviterait que certains parents prennent des décisions unilatérales puis placent leur ancien conjoint devant le fait accompli.

VERS DAVANTAGE DE CONTENTIEUX ?

Mais pour les députés de l’opposition, cet article «extrêmement dangereux» devrait être supprimé. Il risque, selon eux, d’entraîner une multiplication des contentieux et de paralyser les parents dans leurs prises de décision quotidiennes.
.
.
.
22 JANVIER 2014
.
L’EXPRESSION «EN BON PÈRE DE FAMILLE» SUPPRIMÉE DES TEXTES DE LOI
.
https://lh3.googleusercontent.com/khqCgEythA9cBhWqynbDbyAeMAuAbbp_go9Xn9A0hxqqjj6NXtPSC1YXh3ZTgbVmBmjV-xjv4d66L-1DYSkFhZi1YECTs2oWnSI5LXpU3ofYYmvFUTjgGe74LhN2vy4gLegJE1GCrDdQeJN4I1vhp0Ct3qZENVF-itLS279hh0ujvQDxQKYK805PpeSbBliY9uZp2cOUDgBRihc40BYT8pQiqAhSC7FuZoEjyxwru_DncNqNmx69_k10yZ_9Xx2tjH_oyFRMr75MGiD9Wxaxl8zT5koNZCctY8tFBHRI0T-iDPKJdStLQPtaFFdw2QdJwXMBKWMdDrfTm6UgawBwQQ1Q6TKlKg_lvdBMrnTO8IXE1PmPK4iYG3xP1ij2XQOIWEfD8CdHtPydOeh-E5JYYXbOCc0jrJwkN12r4UOGiU8vlZmLjqiA-2mElX8uPCGXeaHC6eByTze7vSOEjR7B23FyVf3_HzaPIzMgnw8KgvHc8ASjSL2CXPP_wQf8GBlLIrDMtZ9XON1bwmev_Ymu-Ra1-4LRZrLtrrYjgefURyDEhkFg8O0bgGhcIzBxcK8RY_UYiQ=w550-h241-no
.
PROPOSÉ LE 20 JANVIER 2014 ASSEMBLÉE NATIONALE
ADOPTÉ LE 21 JANVIER 2014 ASSEMBLÉE NATIONALE
.
Issu du latinisme «bonus pater familias», l’expression «en bon père de famille» est contenue 15 fois dans les parties législatives des codes en vigueur. C’est une expression désuète qui remonte au système patriarcal. Régulièrement incomprise par les citoyennes et les citoyens, elle pourrait pourtant être facilement remplacée..
Cet amendement propose que l’expression «soins d’un bon père de famille» soit remplacée par «soins raisonnables», tandis que l’expression «en bon père de famille» serait remplacée par « raisonnablement ». La notion de «raisonnable» est en effet identique à la notion de «bon père famille».
.
.
.
5 AVRIL 2013
.
LAURENCE ROSSIGNOL, SECRÉTAIRE D'ÉTAT CHARGÉE DE LA FAMILLE ET DES PERSONNES ÂGÉES, «LES ENFANTS N'APPARTIENNENT PAS A LEURS PARENTS»
.
.
.
FÉVRIER 2013
.
DÉBAPTISER LES ÉCOLES «MATERNELLES» : APPELLATION TROP SEXISTE
SANDRINE MAZETIER, DÉPUTÉE PS VEUT DÉBAPTISER LES MATERNELLES : APPELLATION TROP SEXISTE
«Cette dénomination institutionnelle, qui figure dans le CODE DE L'ÉDUCATION, laisse entendre que l'univers de la petite enfance serait l'apanage des femmes et véhicule l'idée d'une école dont la fonction serait limitée à une garderie, a avancé la parlementaire socialiste. À l'heure où se prépare une loi de programmation et d'orientation pour la REFONDATION DE L'ÉCOLE, et où le gouvernement s'engage fortement en faveur de l'égalité entre les femmes et les hommes et la lutte contre les stéréotypes, remplacer ce nom «GENRE» par un nom neutre redonnerait symboliquement aux pères la place qui leur revient dans l'éducation de leur enfant, et repositionnerait l'école dans son rôle éducatif différent de celui des parents»
.
.
.