Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/05/2017

SPORT ET TERRORISME

SPORT ET TERRORISME
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/7sL08C0RlTD51Y1ijPkyWF0BBBsiGeii3JGPi-MY_qsljxZDAy9w8PDMgeJUBoBcI0gqwbyqy4nRhyagXC0I4h1iENlTBsNEscsq6Xw6Q4E8S42sa8-kvF4vAfR31kw_9OyHctIBUJ6T4rw4oa_kqoSfOlKq09EAs_-103AOuhsEN4GleEfd4qQivzhQbdzenxkDjnhA9pgcoNz07w-27LSAF4NTI1yikffMeOvtAw7J1klCRtqy_2zedbsqCTYFRluXZsq2bW7P4eYUDd0k3wn-N3dWMT-pxnBzi9X9toOLHIVH83ShAGaIdpAE_uS-t6oc-L1eNqKvstWjAGeVhKlsnoXXnlW-xsX68lYkYmn7RfVtG7tv7FLvwGmlDfd4rxhKkIfa1HDweVQ1q645hSGCrEkvNi6nLBy2A8FANljy1TnxO38h5q_AhsQaXJ2pkdzC7lBynZFhD20sh0IkGpr5MPJxMPJbCHKtCTIWeQQBHhlkW2TTd2nFLLNIkbdfZSKOzIKarPBtid4SVn1LG5fU-zYLxGQL-7ZfQoVg4NeNfj5KqAcpGOhiAR8QaFdBt97b8zW0ZmNn9ZeAmRctOF40g3a0wiRvVt5nZ8HgoRlmfYEbZvuR2WVw6yPJN5YDlKZMpVjGVDZckGb3E1L7AJ5K8R0kaWqfiwDZ0ynVnUY=w100-h101-no
.
.
.

.

«L'ÉQUIPE» ENQUÊTE : RADICALISATION, LE SPORT SOUS LA MENACE

15 MAI 2017 L'EQUIPE

Comment les fédérations agissent face à la montée du radicalisme dans les clubs amateurs. Tous les sports sont potentiellement concernés. Les jeunes sont les 1er visés par les extrémistes qui «recrutent» dans les clubs sportifs.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/kXS7lGddhPgJOMLE8JI8TEvvWY7H6aHbvbtipwQ-zDRAQAwbxLgvxyo50WvRUtnwIKqvrCyCt72WSGO1PUWL85OTWWCQz0zW90SVk2fu1c5PHptXY-e0M6mswoktiI48K2TIh2IbQHgEKc5DJxKPoPmD-PgKOTaH_tWzT-nrA44HSeFlGKCsj5yAS2J1sTdrTSj1Adt-rYA2HP2o6K_EGFlXOZVWE02Gjy9HJqCxx9LLFCt-hg85VfRty1mie90tKRmDkrHaUCQUlSXKDRUwXwoDhjCR64SLGCW0qR6mgfpbzfJi7G9LjalH4ue3MLsALtmHD45Aj2EDQ3yMtn-03i9Lfu3ExcUt5QWYuRhE3T7Ib9VIi5DfPsPEjhGmnGwoOgfAD23ctGM3U9KD5iY9lgdftNgrom1X7QQyTqjNQORj-37uOizOzLjwLzOjbSb4B0I8VHCqThFFgH6QS8dM0iXPPgi7dVXetXDUuo__0ANTvg0J08dNdjM3Fn2e0a5BajUzIyLKtzovPAPssCccvPIql9nNNFw1JUryCof8TrE_ipRFVMZv8KGK8zT5hXZ3Bbh1-pwO-5YRFBBIFGv7CnUd3_4K7XAlEipvbvQpNc5I-27UD1WhjLOSanJf7ztdrA4w2cKLYHwK8KQCS414omHil6bid33cVd72l2XpusE=w280-h223-no
PASCAL DARMON, ANCIEN PRÉSIDENT DU FOOTBALL CLUB DE ROUEN FCR TUÉ D’UN COUP DE COUTEAU EN CENTRE-VILLE DE ROUEN

16 MAI 2017 76ACTU
.
L’ancien PRÉSIDENT DU FCR, PASCAL DARMON, a été tué d’un coup de couteau, mardi 16 mai 2017, en plein centre-ville de ROUEN (SEINE-MARITIME). Un suspect a été interpellé.
.
Une importante opération de police a eu lieu en plein centre-ville DE ROUEN (SEINE-MARITIME), dans la rue Alsace-Lorraine, mardi 16 mai 2017, en fin de journée. Selon nos informations, le propriétaire d’une cave à vin, PASCAL DARMON, ANCIEN PRÉSIDENT DU FCR (FOOTBALL CLUB DE ROUEN), a été tué d’un coup de couteau. Un suspect a été appréhendé.
.
LE SUSPECT INTERPELLÉ
.
Contrairement aux premières informations qui nous étaient parvenues, il ne s’agissait pas d’une fusillade. Le suspect serait entré dans la cave à vin et aurait mortellement poignardé à la gorge le propriétaire des lieux, formellement identifié comme étant l’ANCIEN PRÉSIDENT DU CLUB DE FOOTBALL ROUENNAIS.
.
Lors d’une conférence de presse, le PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE DE ROUEN, PASCAL PRACHE, a exposé les premiers éléments dont il disposait. Il a ainsi indiqué que plusieurs coups de couteau auraient été portés à la victime. Le suspect se serait ensuite réfugié dans un appartement voisin, son domicile, avant d’être interpellé sans résistance, par la brigade anti-criminalité. Il a été placé en garde à vue pour homicide volontaire.
.
Deux femmes, choquées par les faits, ont été transportées au centre hospitalier de ROUEN par les sapeurs-pompiers.

.

L’individu (meurtrier présumé), âgé de 32 ans et né en CÔTE D’IVOIRE, n’était pas connu des services de police. La veille toutefois il avait eu un différend dans son immeuble avec deux jeunes filles qui ont déposé une main courante à l’HÔTEL DE POLICE FRANCE3

.
.
.

04/05/2017

ALLAH AKBAR DANS NOS ÉGLISES

ALLAH AKBAR DANS NOS ÉGLISES
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/YsAmlukMO6tYncNjBE0s0T-0nAmYsqgEfNQ8lKypcGACH2hWS6VGDF2Asu_86ONcq3djI1BocHF-msVZZUEwFF01dmKWqouRomc7-NX92gxGSzLxei-zeDqkTAKde9dmBD9q4JJ744vRHqEJye7KQSiKZDpP6EQ4B0p1xlOtyidXNMSc-cYGDqeAKaJ8_AvTy32DEVz3TmKzwWQveXXM0244fkLQ6OHEboBHBHek6p7zG41R3-rNcXVBAEqw6u-Q5ZB9VPqBzp22IS6S5oKpkFLZb18zmBbI0v_BqBxU4DcO8ePRuO5BkVVNZv0GB3aA1ewhMd4VoxyBFXFqzRft_Y35KJHN3OC9vyaeW9hw03bMz0A66gM9F3_Ykt20cA4Y9tB5pqEZpdYGl2lT4z7ypO7zxbv2lLoCXcSyUpEsGgdYvAu26_7ij_Nheedo1uE8LPXTcrKrsDjtJu1QFkYb_30l-H3e_mTlvpE_GdSaDzf4iektbouGx96Y7TGVtgHDIJ5w_FHrDlxOUa9AqntFuqdVXs1P9dZ_kT-Qs3fjD9q5ON6qEwqGqbaq1psIfUclhzxa0DnB3sYwo5AzH0oWput2oDh4pwHuM2KWxWpRDOUpHHjotizDKlVKKfpaIe8Jp1L-ggMWrboH9JhgCAs5hWrlFFHBE6lHSMDwRPylfrM=w300-h320-no
 
.
.
.
L'ISLAM ET LES HISTORIENS
.
L’ISLAM ET LA VIOLENCE L’ESPAGNE MUSULMANE ET LE MENSONGE DE LA COHABITATION HEUREUSE

ISLAM TRAITE ESCLAVAGISTE EN AFRIQUE PRÊTRES SOUS LA TERREUR
.
.
.
 
https://lh3.googleusercontent.com/Y11dZzVXif3n_21DKH4tvrvtQJRwpAuk3_mRyyWURcKOu3tOKHIxnrS8BTw_vmvNxNrof_K248o17cDNtxEThCbb_LC9kzasn_j1OupCDqYGl0FOmvmk-TXmmP8xtYed8zPGSsCgpdXYWTcjLEHo12asOnbW4W0noMM8C6K__yv-RWM9JJPQVQJXtZyZ0g4uoflzyDJI5HDFT0O1mxKfH_lVXARjRoTCxR0Sg1wbQ93HZsUEEVRxg5Xg-VoR_G0O8sgw2MjdCGaBCTQCO_C6fwCNFDBPkfVVao2CqD0pweQHJ3iM7YfvLIS7HNa-FwpgHy6h2rmH6M1-nZavBp6xk-N8uOV3auTr6aek03mIA15dA6I0xMhlPnjaeNNX_Z6w7ZEZ73Oe_HTEia00vot6jnbx8z1W8Vw4rcN9lgi0gCJlrPaqK23OfCMR9Kt-_oK_jZMj06Lg92sZzyAORNzn1qkG6M4lg0gIDBD6RvbFcU-xmwXh3utMZBTm_YDP53Uy3vAmmzrVTKTmEDLGxlcSXX8vgx9V4KARifj9tpskfbbvGrAwiHnt6nlgFl4-1JQeCSQIdmUVALe2INyK7W7f23V0hU15FxJFPP33bk7YuWMBurIGWP6iMw=w285-h197-no
CATHÉDRALE DE MEXICO : UN PRÊTRE SÉRIEUSEMENT BLESSÉ À COUPS DE COUTEAU, EN PLEINE MESSE, PAR UN FRANÇAIS MUSULMAN
16 MAI 2017 ACTUALL
.

https://lh3.googleusercontent.com/OFdNvXnwwEaIISocE99h63uIey4xLA2tdMUNDqdslY_dP90P9tsG6x4tnpwcaY4goon4ap4ZzA5gKEEUsDXyeEprIYKLdSif3kE_jC4E7cuIEJE_5_T6ikYlCyGTFjDrTAq4KNvyvvvNnI2GTsK5b0jGRCfpHzDEnX21DkKwNpqwMc3k0_nU8uuC493Du0ALEKR6FwkAD6KPCrhjX-i3x2puMgqMnie-MAehp0YsL_cExKCaOLLBZ7QjC9VmHhH-R2II_3dJkUqBFLPTEcRS9b3vY1OIhoHHQQTXoE0OQHfg3dAiwheFiyj4q5EUWo_7bRXKDJFUmNDxopg2DtYltH8-MniVWQr1WZtpio7q_KkOXWWXrcxrw1soUDnS1PnHv6CVoUm4l_c2CwwOmbE0rrZ4cIY-zgkvy7aEmpHXX8IxYgZi7I6SxrHkziD8fpNWLViWaiAWaQMWkR47YRIffJ5ItJvMXUwVNywhybK2j5qNcxPMgl6P7kp_HdQaVjA4SAIXw6ZVXGkdbsDaA73LNZpnHXmsxuK3yDBzedaV0JuLmuyeeIM6je1PZ9nXM12rhguOf-7gSjCkDTv1CEFcIK4lhBwhK2S3GCxoytxQ_BNDw7kcsG40SQ=w285-h215-no
Un prêtre a été poignardé et sérieusement blessé lundi soir, en pleine messe, dans la CATHÉDRALE DE MEXICO. Les autorités tentent de déterminer les motivations de l’agresseur, JOHN RENÉ ROCKSCHIIL, présenté comme un ressortissant français âgé de 26 ans et de confession musulmane.

.
«L’agresseur a attrapé par le cou le prêtre et a tenté de l’égorger. Grâce à Dieu, le PÈRE MIGUEL ANGEL MACHORRO a pu se dégager, mais il a été blessé près du poumon avec un objet tranchant», a informé de son côté l’Église catholique dans un communiqué.

.
Le prêtre a ensuite été transféré rapidement en hélicoptère vers un hôpital de la capitale, où il se trouve «dans un état stable mais délicat» , selon les autorités judiciaires.

.
.
.
 
 
https://lh3.googleusercontent.com/XUO9su3tnvL1dnns4rHHsdCBjz02wkRv4CBzw0LQKuk0AhAUeXF7XLCDYdufYkzwe_UC_VszRMzRdZsQjsKrrO2_bBIcxKGvbPAtqC17Gb6ne3lWyYHGdxtrMBnsozbmboreQMaO-fiVK2k-HbnsAJe90Ph3KA9Q8Mh436UmxtFh8BFTqiCgWWsunwmGyGl4G8qto-UJO49bQ-o5Q_l5XVFUlCFQQTnBRclV4OcowhxEU4XJrRlOVn_6JCP0O1ztcHSzaVeAdgceY9IhY1ERzIy-tf6qDSWYaLQnswpeupIsY70GMX_gobncVlGPneTSdOWJsU2BCdOqG-HIlxXaxFbOlJIHn7ppnorAJ_Gvn_EKJHrhGBcdV-pX_1qhS-Bukrjml_qINhrU38-AYjs6H-TAX6Qh0KrnPOIGyk8_-Dd75SVxj1BMrl4gWdAWwSR-kwuJW5jHQHBhwuGUsSzAqArwz89y_j_79Ja9zcPtUory9RAioNYSO6gyu3M6P9FlWpWe_RC4XJ4MEPg33OtNYDVAeD8oxWYyKX6Z_Pl3NCDepljxOIGJFrjCKRUOZaLO7_d7lCDQgnE8ktOwYKVLD33-abK17DTQRMNJhYs5GCkjYEFayp_1i8AY52wIiswlf-Lc-b0rh9wxKaoDZERjw2oeQo9mT5QAtxhlfWYCCtI=w320-h183-no
RENNES-LE-CHÂTEAU (11) : UNE FEMME VANDALISE L’ÉGLISE À LA HACHE, «VOUS ÊTES TOUS DES MÉCRÉANTS»
24 AVRIL 2017 LE MIDI LIBRE
.
[…] Devant des touristes surpris, la jeune femme se réfugie dans la GROTTE DITE DE LA VIERGE, à proximité de l’église, et téléphone longuement en arabe, puis rentre tranquillement dans l’église, sort une hache et se met à frapper sur le célèbre bénitier surmonté par la représentation d’ASMODÉE. Elle décapite le fameux diable rouge, lui coupe le bras et pose un coran à ses côtés, puis lacère le bas-relief de l’AUTEL DE MARIE-MADELEINE, devant des visiteurs ébahis. Ces derniers donnent l’alerte, le maire, ALEXANDRE PAINCO, intervient. Il constate les faits et appelle la gendarmerie. Face à la jeune femme étonnamment calme, il lui demande pourquoi elle a commis ces actes. Elle répond posément : «Aujourd’hui, ici, c’est un jour d’élection présidentielle, pendant qu’en SYRIE l’OCCIDENT bombarde et tue des enfants. Vous êtes tous des mécréants! Mon mari est là-bas».
.
Rapidement sur place, les gendarmes interpellent la jeune femme sans aucune résistance. Un périmètre de sécurité est établi dans le village, et une équipe de déminage arrivée dans l’après-midi se met à l’œuvre. Le maire n’en revient toujours pas : «Cette femme était déterminée et son geste prémédité. Elle a choisi ce jour d’élection, ce lieu précis, pour qu’il ait un impact médiatique important et ainsi porter atteinte à la RÉPUBLIQUE FRANÇAISE.»
.
.
.
 
 
https://lh3.googleusercontent.com/xcFznE_jLxuhsh13YGQrOihk1YdgbIiYhDNlm2aml-TekrhLYW_FaIByz0IABr7fsaZUJUt1EhnH8WppBkSEEx6DumI3B8Xhnp0God3IW2gUjrPgmg3IuoRCHML66FIb6IDEsfhLl4DRxRhnMZZ-1Z7sTuL56gyilxc26TUmJ80UyZgD-eK_biIYD9mVEuj_QcXAadSvXyYEW_UsP42b-CFxDFuM1swsPa8Au8I0X34K9Ehmp9ceVDCaXAHHx-PgY0bva6SEsPeEg78VLDCyujUqR6g9OOqhSayD6lz605PSQou0XOh2t9m-f3Bf0O0Z_F5JDr-YL3M-OOwYHbtI-unxiU2aXnbhL-mpGIyqDj3oOqRZdM3fDaL1yRPS-T4_uzw9hWckZIVGDN2L7DY0l7Xbb7xtKyxNMDLPezeghQCJa4B56tqK9baOPWCSUgvbfhgsZIW1HWCZauDNtgyyzAPbmraQDF94R4W84wtzxdA4L6WkYHplhE5v-97VfhVepCWEVMUoxPqYzutmWYgRE-uecn-4Y9p_LkeMd3gEeveELfmYa_2hTXfjeHTMbo0KLVw4znImGzdrvsYrkysHVP8G6VnrJU-fG0IhmFMo1D5xzYQ4TJR9_-ZFUKNIXcUxbCJR46Ltj2G4_9qhDo1A-lJ6IYIo8c9Tc0NwYGU9rwM=w320-h155-no
UNE FEMME ARABE S’ATTAQUE HACHE EN MAINS À UNE ÉGLISE DE L’AUDE LE MATIN DES ÉLECTIONS
16 AVRIL 2017 NICE MATIN / PLANET
.
La presse locale parle, bien sûr, d’un détraqué, mais le PÈRE GIL FLORINI, qui célébrait la MESSE DE PÂQUES, n’hésite pas à parler d’un «terroriste» : «Ceux qui essaient de faire peur aux chrétiens n’ont pas gagné». Une fois le perturbateur interpellé, la Messe a pu reprendre. L’ÉGLISE SAINT-PIERRE-D’ARÈNE avait déjà été profanée en octobre 2014 (VOIR ICI ET LA).
.
«Les fidèles d’une église du centre-ville de NICE ont été évacués, ce dimanche matin [16 avril], alors que la MESSE DE PÂQUES était célébrée. Selon les informations de NICE-MATIN, un homme vêtu d’un treillis et de gants de ski a pénétré dans l’ÉGLISE SAINT-PIERRE D’ARÈNE vers 11 h 30 en adressant des menaces aux personnes présentes. D’après un témoin de la scène : «Il a dit qu’on allait tous y passer. Il transpirait beaucoup et avait l’air excité». Les forces de l’ordre se sont rapidement rendues sur place et ont déployé un périmètre de sécurité dans le quartier. L’homme a été maîtrisé et interpellé dans le calme. Quelques minutes après l’incident, quelques hommes politiques réagissaient comme CHRISTIAN ESTROSI, PRÉSIDENT DE LA RÉGION PROVENCE-ALPES-CÔTE D’AZUR, et ÉRIC CIOTTI, PRÉSIDENT DU DÉPARTEMENT DES ALPES-MARITIMES. Ce dernier était d’ailleurs sur place lors de l’évacuation».
.
.
.
 
https://lh3.googleusercontent.com/KVzUL1XWW-wlWOY36uViF8r_UmclKBHdu_lYqEH0s7wVDbfMSSIdyGhviqhtNwdBhjw4Ok3pUdhaJf5VTvi8JfxTQGJsh9ttnc10bZrpDI0-bGyPtdVJA2wiQ3LQO45rj9zzxopPem9Va4ZzBI7_KnvUgwKH3nHjBHuLjgYprQad753zsyH_4TpZmEQHUDTNDOmOGoPOQ9-dFromBJ_S-oqANkGBkMRvtRTnsFem6EBBB38EDy0NFaUBoW2iTtGpkXJuksGyB5k-0SwRpKlCDdUOxQ0reRlYUz0lAZAUHF3QXCaY-LRdlM_Hn__TWjcH0DFYrSzimPV7dKWRtITAr4I0SJIPLqelHFSVc1n6GXhRoabNZXR7DvGmXlH8oReFVjYqn9D3Bu8WlNkAl7oVlcPAHU63Kkp6Vm3kD7KW9tjMoYoGFUljXSlnLAxNaWUoauCqGTdWGTOWCD4VFA-IOwTHGk_BBkf-8dl32_xpt_-V5bcs6hnLyFokf8psVMRRSFcpfmF_UmZg9DFOecB6c_wGPHDlkorcAtPWV4EeAJmkXmCpmV585jmX0Zb2emnq3A5GU90c3P0fS8nwZT_JWARpO_YtvI2j9lvQhKypNPZvJG98Vr6wA-HPPJLodyDkWvTlIPXoXmYspfRrk5Lze3NDp0rvSf79u9baN-9C5mw=w280-h135-no
TOULON – MENACES SUR UNE PROCESSION AUX CRIS DE «ALLAH AKBAR» ET «VIVE DAECH»
15 AVRIL 2017 MEDIA PRESS INFO
.
Quelques jours après les attentats commis en EGYPTE contre des églises coptes lors de célébrations de la messe du DIMANCHE DES RAMEAUX et alors que le monde chrétien vit à l’heure de la SEMAINE SAINTE, une procession religieuse a été perturbée mercredi dans le centre ancien de Toulon par des individus criant  «ALLAH AKBAR», «Vous allez tous sauter» et «VIVE DAECH».
.
L’information n’as pas fait les grands titres des journaux. Il ne s’agissait «que» d’une procession catholique. Seuls les journaux locaux en ont fait mention.

.
Pourtant, les catholiques varois sont sous le choc. La procession entre la place Louis-Blanc et la CATHÉDRALE SAINTE-MARIE-DE-LA-SEDS précédait la messe présidée par l’évêque. Trois «CHANCES POUR LA FRANCE» ont menacé, vers 18 heures, un groupe de prêtres et de religieuses, sur la place de la CATHÉDRALE, jetant un sac-à-dos dans leur direction et criant «ALLAH AKBAR», «VOUS ALLEZ TOUS SAUTER» et «VIVE DAECH» avant de prendre la fuite.

.
Deux des apprentis djihadistes ont été interpellés et placés en garde à vue. Le troisième a été appréhendé jeudi après-midi et a reconnu avoir jeter le sac-à-dos. Les trois individus sont âgés de 16 ou 17 ans. Deux sont connus de la justice.

.
Une procédure pour «apologie du terrorisme» a été ouverte
.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/KDyiDlO9B_6lNkqcSlgP7yvWqgPwMGSVz0UFiP5Ehac6Ds8FoG73nKufQE-TFwixjxQcQSOoQv6NP7vB5DzZGB2gNdT0m_HTExsQk35BsEgQG-vfkXz_qRACNmUr2801B5MDVdPOUvaJsz_tfWzlRI8MMJI5cin2vzL95GXcGClxagqybjOMOoaeAsrBAx0P6Atwp653BpXXqMYZbL00DwHZqBLWgvkg1VotwFM4JPi7a68sUGET_oFJZpadtFsLwOPLTL5sIdPzxso1FjES-X4VpEPukxutHgsdJvbdwM4qth5dbeKKxbjrOcpPHQhpkJL2IWnSWts00I4sKCM1wXaTjOQ083iRHCvSsKmE2YJwUI6_x_jLo0A74eXhbUVuPU7p01w5pGcqs7hNuengqUKEOnOhyfUXWgLpUaL7jbYZscbskDP5v5XOjvxTMrZZCbOg2sQ6J5PeeMtbLfAqopsESxhdN7yqHa8yPf-vpJ4wEO2mQSqr8mbHSkx2WJNLfD3NsBlXyjXNyuepBu3noRStuPBzhRREVGf2vaW9HgMj1icPQJD6WlJnitmYrvqNx034YlOsAQx5Q3dE1bv2NO7lwzYIOUEidnuOXGpcWq7qEG2EmHg9kSw15RpFDsxXoHmp5ozs9BNSFVV6TLbN4ypE1f4JcF4kHzS9VxyZfEI=w320-h213-no
LYON : DEUX HOMMES EFFRAYAIENT LES CROYANTS DANS DES ÉGLISES
24 DÉCEMBRE 2017 RTL
.
À PLUSIEURS REPRISES, LES DEUX HOMMES ONT PÉNÉTRÉ DANS DIVERSES PAROISSES LYONNAISES POUR APEURER LES FIDÈLES CATHOLIQUES
.
Les faits ont de quoi surprendre, d'autant plus dans le contexte sécuritaire de ces derniers mois. Le quotidien LE PROGRÈS rapporte que deux trouble-fêtes sont venus perturber des obsèques à l'ÉGLISE SAINT-JOSEPH, jeudi 22 décembre à LYON. Coutumiers du fait, ils ont été entendus par la police le jour même.
.
Le plus âgé du binôme, 47 ans, a pénétré dans l'édifice habillé d'une DJELLABA. Se plaçant au premier rang pour l'office, il a particulièrement effrayé les fidèles catholiques présents dans l'église. Cette dernière a d'ailleurs été évacuée par mesure de précaution avant qu'un périmètre de sécurité soit instauré pour le passage des démineurs.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/UhQI1lPVxDgE96PmN171KuCqIIKnhYytXJPapo2Z4l3TlUzF3bFxfehkYUGTzBH43L7yrJrQyDmmotkeQIzQJsnHpttYZA7Z_08sdZP2uQd99PN5jIh57pyfSO1_eL38fExhGIUiXAPN6Wa0_dAr-BKLHrNxU9GEfkrAdlofp4_r6L9WUmalYApRJT2R_462nF9gDfYyC4Oy1REBYNg_XA1dPkxgPiwfKA4mpr2fAC1Ke9-nhi7880v_8VcC1DtDHblQpva9rTPS8czCjRAzyxCA241o1nqWRqlOH7JIWkT6jXkfBPoRGtGKYLPqWpdnNxP20eYNiYvF9ri15KAsJcMTKhPXrw4rO7BD2QR3iOYvs221FshK6EU18GC1piuQGPYtF-DPGXsSCB3LZajuBuFeMPNBok5ZocUwQguGOn3BEU5v1TOjQJ1M27TfCb2D1Xv8Cug9gzmgEbYEkb3Ny6Juo4me9wgIfIio4zq8LHKki4eNaYs1rs4xbvuTfPsml3Z5fC16tV08NstvGQSp6eXIptT218kqrjGpQM2BpPPwusDyVPQg8VNN3F3rnySDoRukJQ0AaEQhsFNTbZUxPRJXSvVrFVsR6jKwuT4pwFUYznQfVdXnATzARHDzxqw3pn30gnKgCpA2hi0kDIzsEGdzVvsPOpcMUSkMaR3CVaw=w280-h196-no
DIJON : UNE FEMME VOILÉE MENACE LES PASSANTS AVEC UN COUTEAU. ELLE A TENTÉ D’ENTRER DANS UNE ÉGLISE
24 MARS 2017 BIEN PUBLIC
.
Les services de police ont interpellé ce vendredi, vers 14 heures, une jeune femme de 20 ans, qui menaçait les passants avec un couteau. La section d’intervention a procédé à son arrestation dans une parfumerie de la rue Mably à DIJON.
.
Voilée de la tête aux pieds, la mise en cause avait au préalable, et déjà sous la menace de sa lame de 20 centimètres, tenté de rentrer dans l’ÉGLISE SAINT-BÉNIGNE et avait remonté, toujours menaçante, la rue Michelet. Elle a été placée en garde à vue dans les locaux de la police place Suquet.

.
Selon nos informations, la femme interpellée par les policiers de la section d’intervention avait été contrôlée et verbalisée pour avoir dissimulé son visage dans l’espace public (la LOI DU 11 OCTOBRE 2010 prévoit que nul ne peut, dans l'espace public, porter une tenue destinée à dissimuler son visage, au motif que cette pratique est contraire aux valeurs qui fondent le pacte républicain et porte atteinte à la dignité de la personne) par une patrouille de police environ une heure avant de brandir son couteau
.
.
.
.
ATTENTAT DÉJOUÉ NOTRE DAME DE PARIS UNE VOITURE CONTENANT DES BONBONNES DE GAZ DÉCOUVERTE
16 DÉCEMBRE 2016 20MINUTES .
.
Du nouveau dans l’enquête sur le COMMANDO DE FEMMES DJIHADISTES ARRÊTÉES après la découverte de bonbonnes de gaz dans une voiture à PARIS en septembre. Une nouvelle suspecte, la quatrième, a en effet été arrêtée mardi à MANTES-LA-JOLIE et devait être présentée aux juges antiterroristes vendredi, a indiqué une source judiciaire.
.
Comme l’a révélé LCI, cette femme de 23 ans a été de nombreuses fois en contact, notamment au téléphone,
AVEC LA PRINCIPALE SUSPECTE INÈS MADANI, entre le moment où les bonbonnes ont été découvertes le 4 septembre et les arrestations quatre jours plus tard, a expliqué cette source. Le PARQUET DE PARIS a requis sa mise en examen et son placement en détention provisoire, a précisé la source.
.
UNE PEUGEOT REMPLIE DE BONBONNES DE GAZ
.
INÈS MADANI, 19 ans, avait été arrêté à BOUSSY-SAINT-GEORGES (ESSONNE) avec deux autres femmes, dont l’une, consciente d’être repérée, avait attaqué l’un des policiers dans son véhicule en lui assénant un coup de couteau, le blessant à une épaule. INÈS MADANI s’était lancée sur un autre fonctionnaire, couteau à la main, avant d’être blessée par le policier.
.
>> A LIRE AUSSI : QUI SONT LES FEMMES DU COMMANDO LIÉ AUX BONBONNES DE GAZ ?

Quatre jours plus tôt, une PEUGEOT 607 avait été découverte dans le QUARTIER LATIN, non loin de la CATHÉDRALE NOTRE-DAME, avec dans son coffre cinq bonbonnes de gaz, trois bouteilles avec des traces de gasoil, une couverture avec des résidus d’hydrocarbure et une cigarette à peine consumée, mais aucun dispositif de mise à feu.

La femme arrêtée mardi, de nationalités française et algérienne, apparaît aussi dans les abonnés de la CHAÎNE TÉLÉGRAM du
DJIHADISTE FRANÇAIS RACHID KASSIM. CE DERNIER A TÉLÉGUIDÉ PLUSIEURS ATTENTATS OU TENTATIVES ces derniers mois depuis la zone irako-syrienne, via ce service de messagerie cryptée. Parmi ces émules, figurait aussi INÈS MADANI, qui avait été mise en examen comme ses deux complices présumées pour association de malfaiteurs terroriste criminelle et placée en détention provisoire.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/JplelGWgHK-koABVdvuvuxykOf4hGlJ7I5nqVkhPvqWRER1gcZOenIOlf1pQmdesIzjRV41TQyKB5RFwyIC1I3BcrXOqD0gFIEEdCulbHfsfZ7Sbg0dwaoWvDkylFnhstGJz52y_miArBb3eCCw0ainrcFr8PQIFv37UVnZM6UzJAGlM0SHztooBm-6_lRn6Nr9k2SYNyqtxo90KiDDY2FFmG8wvoSESRmKzPlZUrHO4NOlyeWkjRLYqXNoExu99I384qWASJwlkJnSb0I2pBS6UqcbhNihSybD1-mzz-QvoGNticElvcOyqtZd0p8DJkdv9Yq8gPfKkaueuxUxarbsuDhuZXuqd1bdQmekUR4BmvXKkcTXcVgzTCYJUshb2-pR7KOgLoBqohhtCiMQUDnns5y4P7YwbyzhLEGqWLusNVL28dlp2wJS0CGGGX8K27Hm1DBKPJcFllg7thvWQAb7KTPoMbnkqo8Bf4Gj7gYM5VF7pUnhXOibQdaoCotDuHyNd2-4U2f2pG8QD-k3KkVR0vREeJT30pnFDCB1nQKKHvC7lP1hKlnviYBydHha6vbkfrtiEQaGyKvEYrOW3_JVYcGxxQygb=s250-no
.
ATTENTAT SAINT ÉTIENNE DU ROUVRAY (76) 26 JUILLET 2016
27 JUILLET 2016 BFMTV
.
https://lh3.googleusercontent.com/kx5hkeDxPXA0wlFaTj01cyA8dykOMA-nmaJLxYC6u-Lfu9ptQWQRs6WFjTVVybyfn7PIqggUan8Bza9GIWejs7K9sRvfrsMG7CTOufDO_UM9mvwB11LUb3-eRrU7dfsqWs_lf-Bi8DDbN09umHPY5m06-OKn1AtbV4iHJ-be24NjUzI4tixVrJoL9rUIToG0gOz5DzL449qKrysmWeN6BHZCK52av8Ws75kkekQaq_qdUfgOd4odZjID01-qf4qZJH4PBbpmeVOLb7RV9kePMUFD4juReAhsnhE7854ZFgpVyOe2Qyx2uba_sMsHcYM6Px1M1zNRBawMRPMXZjlOiqzoXD9UzdFKJuIGU3qaU7QX-uRnA0viPpTu92RSzXuA-mqR8oxLbWcVeoEZ7YLZyH97oPY3LeFRHgRyn0ZXV9GVkt1WAn_nRBMOd5FG-AEhs_JbYQK1fp_wg0xRnsRcheGV4GZgA6lEcFmC_Uc4h-Ald7Zrd-XEMoKLwxq9MaSCoPb2Ca8RRo1oedJ4jePKo3TNCmBQtdSW1PQqTG2oDe9w2QBhEsEJiBWGaR-vFUvnhRWq2V_EmXAfRIij0Xpf3zBYYLWUUOYs=w400-h224-no
Un prêtre octogénaire est mort égorgé mardi lors d'une prise d'otages dans son église à SAINT-ÉTIENNE-DU-ROUVRAY, dans l'agglomération de ROUEN.
.
Un attentat revendiqué par DAESH qui a fait aussi un blessé grave, GUY, 87 ans. Ce mercredi sur RMC, JEANINE, la femme de ce dernier, elle aussi présente dans l'église, raconte le déroulé de la prise d'otages.
.
https://lh3.googleusercontent.com/E2GPv_oKPTnKujDiLfjTFTcBwTJglDROXcACeAyIwE5BOgIsLe7yGcysBBMASwKzYFF3v_Ar1J_vgNdoGUwPs8hyHFQcUHOxR9CMYWCV0hisJkvlKohQf5ryUi3pTMKiiGU7eBQB-gB8F0ArwxBFxKJUw80kmAtmh9sdGgj1pwHAKc3s7a3E7mSivrimMFSHp4xNaBkXkdNmnV9BJA1z8nySSAGLOQpw404HqrscKwBWWdkb8mTb4k87IHz8BWHD_CRXpD6HpSNWFYLSYtYYLWL83PuJsuJiQAkq8DW6hPDJbxb6y08b5tiw_VnAwI07OYgYbojF0_la2UQFLP9U9BI4vxkbo7pcufSw92f4cvmBsK7CuQiLyDts8UDz08aSm0E9wyxwQgDKqnyAOc4VndNC6Xs5yHUUlXx5W9Ge0gI8lnJOHGv1b7y9xs86SIDW_J8dyrTZLtg0pYgoy7_d3nAcUeHHr9LyZnYuYAr_vCf2vpJi8vg-OYor7jCSPzou0BgKl6fac4XIF2CZrwVywpCNj2d1p5OFZD7XwGvpYbhrURzErYjWQSe9-eHRMUOcBOqOROk6peUnxrYVsvbiO8jj18luBvBH=w400-h595-no
Le PÈRE JACQUES HAMEL a été assassiné ce mardi matin, égorgé par deux terroristes qui ont fait irruption pendant la messe qu'il célébrait dans l'église de SAINT-ÉTIENNE-DU-ROUVRAY près de ROUEN. JEANINE, 86 ans, était présente dans l'église au moment des faits avec son mari, GUY, qui fêtait ses 87 ans ce mardi et a été grièvement blessé au cours de cet attentat. Elle raconte.
.
«Quand l'un des terroristes s'est approché de moi, il m'a dit qu'il n'allait pas me faire de mal parce que nous allions servir d'otages. Il parlait des trois sœurs présentes et de moi. Alors là on s'est dit : «Bon on ne va pas mourir tout de suite. On mourra peut-être tout à l'heure mais…» En revanche, son mari, en tant qu'homme ne sera pas épargné.
.
«IL A FAIT LE MORT»
.
«Il a pris quatre coups de couteau dans le cou, les bras et le dos». C'est pourquoi, JEANINE en est persuadée : «Ils voulaient le tuer,
COMME LE PRÊTRE. Au PÈRE JACQUES, ils lui ont d'abord mis un coup, sûrement au cou. Il est tombé la face vers le ciel, vers nous. On voyait le sang couler de sa bouche… Et ensuite, ils lui ont donné d'autres coups et, là, c'était terminé…» Dès lors, pour rester en vie et ne pas attirer l'attention des assaillants, JEANINE explique que son mari «a fait le mort».
 .
Et d'ajouter : «Les terroristes avaient donné un téléphone portable à mon mari pour qu'il filme ou photographie le père une fois exécuté. C'est ensuite qu'ils ont pris mon mari en otage et ils en ont fait autant…». Comment a-t-elle réagi à la vue de son mari se faisant lacérer de coup de couteau : «Je ne sais pas… Je l'ai vu. Je me suis dit qu'il était mort et que ça allait être notre tour. Les terroristes me tenaient par le dos avec leur revolver dans le cou. Est-ce qu'il était factice ? Je n'en sais rien. Mais il était dans mon cou... Ensuite, ils ont affûté le couteau. C'est tout».
.
«IL FAUT BIEN RÉSISTER»
.
JEANINE a vu son mari ce mardi soir et elle l'assure : «Je l'ai vu bouger un petit peu. Il allait bien. Il n'avait pas perdu connaissance. Il a essayé de maintenir ses doigts sur sa plaie pour éviter que cela ne saigne trop. Mais il a trouvé le temps long avant qu'on vienne le chercher». Prise en charge par une cellule psychologique, l'octogénaire est rassurée sur sa santé. «Ça va parce que je suis entourée de mes enfants qui sont venus D’ÉVREUX et de la région parisienne. Ils sont arrivés aussitôt et ça fait du bien. Ils m'aident à évacuer… Il faut bien résister».
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/FI0QXekeu0e11pba9bIrTRXLBcZYgW4Xq2ucDLy9AjYasmqpq9425LLVIGkMlw8bmJpPZgubPB2JG-rqzQ5KSHFxuWh1CpVkKGASh6Zv-Y286Md9Fs1rRXPwoTsTf563KuxeSgGHM2CsYFn5tSLcmw9YA-6kp0JcE8wyLuBtxaiET_pKss1h-WXWB6FBPf1tUIlOJEvsitsF4_bo6q02x9b5osRvwmd9iqd0ijLskqAk1qdToe0QwpDZOjJV84jE9Hvk0YAv3fzJGz1n-8bhNpc5rLbIx4cWxn93cDPGgURAf-LR_UPC75BTUMeKFxQh8yGn5daCghvoRCZY3rZXGv8O3s-NYWrvbT3DTJIB7dJ5qJOy_Y4ahtg9ImW2ASmSxbwdso4J3DWpwJfb0IYihESCW9smkpBj_wX6J3GPdzdJ_MTpSRSFRcNWPlTtdNWJJhz2Uddw5y9eq20kZpDtYq-0x3cT4Vf0T5L-PXqUAZUXRRHT1V6TWie9VcKkRY4RcCmwpEy8lcY9PMDiaffPkl6wSX_m6PM8cUY1dM8QWI8gnNuNMc7IH8Ey2lW3aiQUPXpbTuT4y7YvJVEx6_8jSkPGgI_yeCbo=w200-h305-no
SID AHMED GHLAM ET L’ATTENTAT DÉJOUÉ D’UNE ÉGLISE DE VILLEJUIF FICHÉ «S» PRÉPARAIT AUSSI UN ATTENTAT AU SACRÉ-CŒUR
25 JUIN 2015 LEJDD
.
Le suspect de l’attentat déjoué d’une église de VILLEJUIF, projetait de s’attaquer à la BASILIQUE DU SACRÉ-CŒUR à PARIS. Des plans révélés par les ordinateurs saisis chez SID AHMED GHLAM, selon une information du FIGARO.
.
La BASILIQUE DU SACRÉ-CŒUR, mais aussi UN TRAIN REMPLI DE VOYAGEURS, faisaient partie des cibles de SID AHMED GHLAM, selon LE FIGARO. Le jeune homme est déjà accusé d’avoir fomenté des attaques, finalement déjoués, contre une ou plusieurs églises de VILLEJUIF, en région parisienne. Les informations concernant les préparatifs des attentats, ont été découvertes dans la mémoire de deux ordinateurs de l’étudiant algérien, récupérés lors de la perquisition de son appartement.
.
«ÇA PREND DU TEMPS POUR LES TUER»
.
Dans ces ordinateurs, les enquêteurs sont également tombés sur des échanges épistolaires entre SID AHMED GHLAM, d’autres personnes et un mystérieux donneur d’ordre, peut-être retranché en SYRIE ou en IRAK. Preuve supplémentaire que le djihadiste n’a pas agi seul. LE FIGARO a pu se procurer des extraits de ces échanges.
.
«Essaie de trouver une église avec du monde et aussi regarde pour que tu puisses repartir rapidement et facilement», demande par exemple le probable commanditaire de l’attentat à SID AHMED GHLAM. Un lieutenant intervient dans la conversation : «Pour l’église, j’ai cherché, et en ILE-DE-FRANCE, c’est difficile pour repartir. […] Et l’église çà prend du temps pour les tuer»[...]
.
.
.
MEURTRE DES MOINES ET PRÊTRES DANS L'ISLAM
.
MEURTRE DES MOINES JUSTIFIÉ PAR ABU BAKR LE PREMIER CALIFE DE L'ISLAM
.
Extrait de l’introduction de la FATWA DES MOINES d’un des plus grand juristes sunnite IBN TAYMIYYA, jouissant du statut de «SHEIKH DE L’ISLAM». Le texte est introduit par le professeur (musulman) YAHYA MICHOT (BIO) ex professeur à l’UNIVERSITÉ CATHOLIQUE DE LOUVAIN
.
https://lh3.googleusercontent.com/e-CPuCS6GoGokMqoESYMqjL3t0fWle-0XZycK9jZBbWFgxtttDXi-hksXI-oEsE33P2y0shRW-HWqPbnjvOPZCOm0N2hTe5Lt7eu6MXwK5Kc7LFnVjSnNUpp9SSSpBflO2wD1oh0o7-hqQbAvLqfImSPtegWg9CgzYUP1VTaSuvMnK6yeh8NVGH7U3JWjE_FDezA6pue58vO0EigzgWKLEF6ULJWW1LbZ545ieSwi_YtATYeFcgDZgvkwNSrntsvq7ZaOljQX3y7zWVE31aqmaAuq0lahLOQhIRQeYz5iPkp5FASx4BSVcR2TY8ZtX4hs3_4vWR_9WXGGAe8wEVZ-VAB9RyHMNC3AvssLGcVoAOsaj6eQvzRMpfAzEVMjSVkP_HcahvxQu7vWkq1yioUZ6w48HyfS_U6EoJuikmkUY1GNZhPTOjRxeFNGzzSaZv5u2mgnm-Nu_RzsRTVi1tXCtvKyr6eNdjDj6fP34qe8tonHcoR63Au-EGH3H_itTs_BOGjCtC4fyyPzaoaP1Zd9JRYLX0aftmYtle1nOwddTwK9uRoNr1ePHmfhMVBRQcgaP5iMtyVZoAx4ISlK2y5HbFPhrNfBYmA=w480-h320-no
puis au CENTRE D’ÉTUDES ISLAMIQUES D’OXFORD financé par le QATAR, où enseigne aussi TARIQ RAMADAN.
.
Loin d’être marginal, il est considéré comme un des meilleurs spécialistes d’IBN TAYMIYYA, INVITÉ EN STAR À LA FOIRE MUSULMANE DE BRUXELLES.
https://lh3.googleusercontent.com/qYnMEuqX1URvYCj9HUAxkHIfBYNaS4JwyTY9IpgE-h-3wTF6RhX5_rUVrJtxwBEJIWpzjGQm9S_M8bfpv-Ys4ScuMBAGwWgR9K7pBmZwzeT1_nXKNaxDb_9fXJ-heyj_XOZrqwdks0I5FKdc1lPg2Vnu0xlUAxLc6MBnma5BB_azjDj2Op1EIaZzEP-UWHJ6Sy6-9oiMDfu5OAA1WPHpadkuENc-Nrz1AM3UWHrzdfO7aJ39BaUc2TFKpcftMz7kMvOUR1nhUJ_RiAv0CU4QsAJXUA_WegCe88-xM8re6bDC8AOxO2lAB1VpNO76dWo8HY7eG5LeRTEB-ivTnk7n6EJYcPrOw2AzTsBTIUveJWYKM1eUIzPFUj1KBZrVb-3xoHttyRkBAvFtujy2zuaQmCdXObw7L8ayH-u4tSC26abU5wj4tGuax70WoLO4IqFqGrcQjfcF-qucP8ejKAYuaIb6vuVLA89lnJ10I4qtdaYEQ2kW382Q7VtWgc1qJzmkU2Agl8uQP90PEPSRp43zn9RXIl4w7-IxerPxoiGKijoYqKFU6r4JTmus9NfNpMM_uTLLms4VipYpq48ekkIRSbNRRVUgEO1s=w560-h696-no
Un autre traité de droit musulman justifie ces meurtres des moines non reclus dans leurs ermitages en temps de guerre : le manuel juridique majeur du sunnisme, AL-MUWATTA’, de l’IMÂM MALIK IBN ANAS (710-795) – «synthèse pratique de l’enseignement islamique» sous-titre l’éditeur ALBOURAQ- enseigne d’assommer les moines chrétiens, de violer les femmes issues du butin de guerre, de couper la tête des apostats, de partir en expédition guerrière etc. Nous l’avons acheté à la FNAC de ROUEN ! Il est présent dans toutes les librairies musulmanes.
.
DANS LE LIVRE NUMÉRO 21 , LE POINT 18 ENSEIGNE DE TUER LES MOINES PROSÉLYTES :
.
«Tu verras des gens qui se sont rasé le sommet de la tête (diacres) [en référence à la tonsure des moines], abats-les en frappant le sommet de leur tête» L’assassinat des moines de Tibihirine en 1996, n’est donc pas le fait de fous, mais de personnes appliquant l’ISLAM officiel enseigné au MAROC et en ALGÉRIE.
.
Voir CE DOCUMENTAIRE sur les livres islamiques de l’INSTITUT DU MONDE ARABE, AL-MUWATTA’ est présent, ainsi que les ouvrages d’IBN TAYMIYYA (1263-1328) qui a aussi légalisé le meurtre des moines (cf: son texte LE STATUT DES MOINES) en se référant aux propos d’ABU BAKR, PREMIER CALIFE (632-634) de l’ISLAM éminement respecté car «bien guidé par dieu» [RASHIDÛN].
.
Dans un autre
DOCUMENT EXCEPTIONNEL diffusé sur FRANCE 3 le 23 mai 2013, les réalisateurs MALIK AÏT AOUDIA, correspondant de MARIANNE en ALGÉRIE et SÉVERINE LABAT apportent les preuves irréfutables que les sept moines ont bien été assassinés par le GROUPE ISLAMIQUE ARMÉ. En exclusivité, MARIANNE en publie des extraits… Lire dans MARIANNE
.
«Celui qui tue les moines, il se rapproche de DIEU et tous avaient soif de meurtre : il n’y en avait pas un qui ne voulait pas les égorger tous les sept !» L’homme qui parle s’appelle LAID CHABOU. Proche lieutenant de DJAMEL ZITOUNI, le chef du GROUPE ISLAMIQUE ARMÉ (GIA) en cette année 1996, LAID CHABOU était là, ce 21 mai, quand, dans le maquis de BOUGARA, ordre fut donné par ZITOUNI de tuer les moines français»
.
.
.

22/04/2017

ATTENTAT PRÉSIDENTIELLES CHAMPS-ÉLYSÉES ET MARSEILLE

ATTENTAT PRÉSIDENTIELLES
CHAMPS-ÉLYSÉES DU 20 AVRIL 2017
 
ET ATTENTAT DÉJOUÉ DE MARSEILLE
.
.
.
 
https://lh3.googleusercontent.com/WN_VAldFC5H3g23xJmJ5bBk5HuZqM30hdYM2trP6dBUovjzM6lQ_cog0CmZqKjVLzNOfW1uynrZIu-nPlMzmX-rtz-S3HK-I6VDKlxf2R9acgYnfV4pq5drDg8M_5Got217REB8_UznHzPyU6DH5lni7ImF22iSsRFQu4AL0EFt6milO7D8ifieT1Zb9XIaolIicgjLv4e3pL1C3hVeaK77PVUfx5NTG3k0uv_vdKNUTeMvEo-6ifPYE2NpdcQvyWt2skd63SGC6A4DBp77uenpzRzh8HJ6BDUAINW1fJ8mGTRt-3KNz7vKN3RojUxLw3tGVWmZEef5FjGhV5-JjegAd6cdmXOBdNLk55LjcNnJGlGsu-WjODt9wL3xNnMagoG0jvmXunCCs2Uk3D0AzYBVeDOhvHXOsyYld2CZIfXroAfZGk6113aGaGl3Ywt5lCRqmkorl-Xh8gjkrCbpJPtdgnLV0euMGmpeOJs8NEJUVMQupYWuZOT1PPQWEUDK4cq2SufL2zG5psJ5mHibppHtU9R9smx_yxBJQqCogTMTuu1NSSXYRhLs9dR6824ar7tnAXjciCMfJGYKXlRujke7L46pXiOG7yXSfgjvreYKiDkF2nINz3WbcP-8BEdpijz1Dc5-QxXjAlnxIfpP_wLV8bwNQ-PZVjHOqtmv1VQE=w280-h151-no
 
 
 
https://lh3.googleusercontent.com/vPsGCLzZ7X8a1iuHXt0SowuROg8qFkOa7Cf8kQ5K1DKGPDM7tNh2i1LGg4gk_L_DKZJ-9QXkKNe9FtA8xOeuTL8vjpXNwcm5z5WMlIWSLmI_9R8CbekAnk9DThBUu6aUlNbvGC2UCkyydKrL_PkzToKc6wpdjTDfApd8Fd0MQGu4bgkCPPjlVQWJKBZYWh-WeevIPjLBn-soaOOm4RcIQEL0bjEXbYD8zCeqi1DeyO_khzV9bcuE9AWQdmDrzMktnruR7EN988OAw1QHSkHwgQ0_4wLpNiz6EIvuP6QJHQHRDndxAKcfBZEbfs-dDmWoQVxbsQIof4pX-Jf13SsFiyuyQHfGLMsudtdmVPL2ray6CtegveJ7jWpII_EO2QW65XwvM_eHdU6QEZFins-DvUao2sNeCi1RX9kVQmqwc90Ns-e45i4QHEhkvcCNjxn1GA_4Qb2FBtOKOsjSJU95hlSAka2SdZSt660cr6GVGTmU9DIibM-kW7xly6VLmJXl5yrAu1bT931ybsCtQhjFMW6CvMQOIW0gtdeG8N5K7wxG3CarrgBP4P8TdT71nvYWRzL_VMYFpaeOf095weGE5mNWabSMeubwtT3B9Utj3Gp5VBKetunCcPBq8jUlzT0FkHtsfhjF5AS2bqvmJOzPi8STxd9iF4jm2166YtaerpI=w124-h171-no
 
.
1 POLICIER MORT
 
2 POLICIERS 1 TOURISTE BLESSÉS
.
.
.
20 AVRIL 2017
.
ATTENTAT PARIS CHAMPS-ÉLYSÉES
.
.
CE QUE L'ON SAIT DE KARIM CHEURFI, L'AUTEUR DE L'ATTAQUE DE PARIS
21 AVRIL 2017 HUFFINGTON POST /
.
ATTENTAT DES CHAMPS-ÉLYSEES - Après l'attentat qui a tué jeudi 20 avril au soir un policier en plein cœur de PARIS, sur les célèbres CHAMPS-ELYSÉES, les enquêteurs poursuivent vendredi 21 avril leur investigations, à deux jours du premier tour d'une présidentielle placée sous haute surveillance en raison de la menace jihadiste.
.
L'attaque, qui a eu lieu vers 21h, a été presque aussitôt revendiquée par le groupe jihadiste ÉTAT ISLAMIQUE, à l'origine de la plupart des attentats, parfois de masse, qui ont fait 238 autres morts depuis 2015 en FRANCE. «L'auteur de l'attaque des CHAMPS-ELYSÉES dans le centre de PARIS est ABU YUSSEF le Belge, et c'est un des combattants de l’ÉTAT ISLAMIQUE», selon un communiqué publié par son organe de propagande AMAQ.
.
.
Or, les autorités françaises - par la voix du PROCUREUR FRANÇOIS MOLINS - sont formelles, l'agresseur abattu par la police est un Français de 39 ans, qui faisait déjà l'objet d'une enquête antiterroriste. La police belge, pour sa part, estime qu'il n'existe aucun lien entre les deux individus.
.
Le magistrat a tenu une conférence de presse vendredi 21, confirmant que la carte grise du véhicule retrouvée sur place était au nom de KARIM CHEURFI, né le 31 décembre 1977 à LIVRY-GARGAN, en SEINE-SAINT-DENIS. Un fusil à pompe et des armes blanches, dont un couteau de cuisine ont également été retrouvé à l'intérieur du véhicule.
.
QUATRE CONDAMNATIONS
.
Il avait été arrêté le 23 février, après avoir affirmé en décembre à un proche vouloir «tuer des policiers en représailles de ce qui se passait en Syrie», pris des contacts pour acheter des armes et avoir acheté des couteaux commando, une go-pro et des masques sur internet. A l'issue de sa garde à vue, il est relâché, faute d'éléments. Parallèlement à cette procédure engagée à MEAUX, la SECTION ANTITERRORISTE DU PARQUET DE PARIS ouvre en mars une enquête préliminaire le visant et confiée à la DGSI.
.
Il avait été condamné en février 2005 à quinze ans de réclusion pour trois tentatives d'homicide volontaire, dont deux visant des policiers. Il avait reconnu les faits lors de son procès en appel. En première instance en 2003 devant une cour d'assises, il avait été condamné à 20 ans de réclusion criminelle.
.
Son procès trouvait son origine dans une course-poursuite en 2001. Alors qu'il circulait au volant d'une voiture volée, armé d'un revolver, il avait percuté un véhicule conduit par deux jeunes frères, l'un d'eux étant élève gardien de la paix.
.
En tout, le casier judiciaire de KARIM CHEURFI comporte quatre mentions, dont sa condamnation en 2005, comme le précise Libération : une en 2008 pour violence sur personne dépositaire de l'ordre public, une en 2009 pour violence aggravée, et une en 2014 pour vol par ruse, refus d'obtempérer et usurpation de plaque d'immatriculation.
.
L'ASSAILLANT N'ÉTAIT PAS «FICHÉ S»
.
SALIM, un ami de la famille, le décrit comme un type qui «a un grain» et «a passé une bonne partie de sa vie en prison». «Ici, tout le monde le connaît, c'est quelqu'un qui a perdu la raison, de psychologiquement vraiment atteint» confie un voisin, qui dit le connaître depuis une vingtaine d'années, «ses actes, ses réactions, sa façon de marcher, son attitude étaient en décalage, comme s'il venait de MARS».
.
Pour autant, KARIM CHEURFI n'est pas décrit dans son voisinage comme un homme radicalisé ayant pu graviter dans la nébuleuse salafiste jihadiste. «Vous lui disiez «DAECH», je suis sûr qu'il ne savait même pas ce que c'était», balaye SALIM. «Il ne savait même pas se servir d'une télécommande, alors aller sur internet et contacter «DAECH», j'imagine pas!», développe-t-il.
.
Lors de sa conférence de presse, le PROCUREUR MOLINS a confirmé que l'assaillant ne présentait «aucun signe de radicalisation» et n'était donc pas «FICHÉ S».
.
.
.
KARIM CHEURFI, UN TERRORISTE À LA HAINE ANTI-FLICS
21 AVRIL 2017 L'EXPRESS
.
[...] KARIM CHEURFI était en tous les cas connu des services de renseignement, bien que non FICHÉ S. Selon des sources proches de l'enquête, il est placé en garde à vue en février 2017 par le parquet de MEAUX, après avoir confié à des proches qu'il voulait déjà s'en prendre à des policiers. Fautes d'éléments étayés, il est relâché sans charges. Mais l'incident remonte à la DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ INTÉRIEURE (DGSI). «Il apparaissait qu'il était également en lien avec un individu proche de la mouvance radicale connu des renseignements», indique l'une de nos sources.
.
Avant cet épisode, KARIM CHEURFI a passé une grande partie de ces 15 dernières années en prison. Sans pour autant qu'il soit signalé pour prosélytisme ou radicalisation. Son casier judiciaire comporte plusieurs mentions, souvent en lien avec des démêlés avec la police. C'est fin 2015 qu'il recouvre pour de bon la liberté, dans le cadre d'un sursis avec mise à l'épreuve, après avoir purgé une peine de détention pour «vol aggravé par une tentative de fuite». Le délinquant écope alors d'une obligation de soins psychiatriques et d'une interdiction de sortie du territoire, selon nos informations.
.
CONDAMNÉ POUR TENTATIVES D'ASSASSINATS
.
Cette infraction a été commise après qu'il a été condamné pour des faits bien plus graves en 2005. L'homme écope alors de 15 ans de réclusion criminelle pour tentative d'assassinats sur des policiers. L'affaire remonte à 2001. Comme le raconte Le Parisien, il provoque une course-poursuite avec les forces de l'ordre à ROISSY-EN-BRIE, après avoir accroché un véhicule. Acculé, il tire à plusieurs reprises sur deux jeunes gardiens de la paix et les blesse grièvement. Le tireur est interpellé.
.
Son entreprise violente se poursuit lorsqu'il est placé en garde à vue à MELUN. Dans sa cellule, il utilise un prétexte fallacieux pour faire venir un policier. Il agresse alors le fonctionnaire, se saisit de son arme et fait feu. La victime est touchée au poumon mais survit. Quant à KARIM CHEURFI, il est maîtrisé. Avec le recul, les enquêteurs se demandent si sa radicalisation n'a pas été nourrie de sa haine envers l'institution policière. [...]
.
.
.
KARIM CHEURFI COMMERÇANT
.
.
.
18 AVRIL 2017
.
ATTENTAT DÉJOUÉ SUR LA PRÉSIDENTIELLE À MARSEILLE
.
 PARCOURS DES DEUX TERRORISTES DE MARSEILLE 20 AVRIL 2017
ATTENTAT PRÉSIDENTIELLE DÉJOUÉ : CE QUE L'ON SAIT DE CLÉMENT BAUR ET MAHIEDINE MERABET, LES DEUX SUSPECTS
20 AVRIL 2017 7SUR7.BE
.
 
«CLÉMENT n'a eu de cesse de changer de domiciliation et d'utiliser des alias, notamment celui d'un djihadiste tchétchène connu pour avoir vécu à VERVIERS et se déplacer en BELGIQUE, en ALLEMAGNE, en FRANCE. C'est ainsi que les services belges avaient ouvert une enquête à son égard pour ses liens avec la mouvance djihadiste belge», a commenté FRANÇOIS MOLINS, PROCUREUR DE PARIS.
.
Ce mercredi, le PARQUET FÉDÉRAL a confirmé que le terroriste présumé avait fait l'objet d'une enquête en BELGIQUE dans le cadre d'une filière de recrutement tchétchène à l'origine du départ de quatre jeunes en Syrie et qu'il était signalé pour audition. Outre VERVIERS, CLÉMENT BAUR aurait également séjourné dans d'autres villes en BELGIQUE, dont ANVERS, selon les informations dont dispose MURIELLE TARGNION, BOURGMESTRE (PS) DE VERVIERS.
.
«En tout, il a habité un an et demi à VERVIERS. Et d'après ce que je lis dans les médias, il a été radicalisé en 2007, cinq ans avant qu'il ne débarque à VERVIERS (...). Il y a des problèmes de radicalisme à VERVIERS, mais on cite VERVIERS une nouvelle fois pour quelqu'un qui y a habité à peine un an et demi et qui a habité dans beaucoup d'autres villes en BELGIQUE, dont ANVERS. Donc, je ne comprends pas toujours la stigmatisation dont fait l'objet ma commune», a-t-elle expliqué dans l'émission TERZAKE (VRT).
.
CLÉMENT BAUR, né dans le VAL-D'OISE, s'est converti à l'ISLAM en 2007 au contact de Tchétchènes alors qu'il se trouvait à NICE. Déclaré disparu depuis le 4 janvier 2015, il a été vu pour la dernière fois à la GARE DE MARSEILLE SAINT CHARLES, selon son avis de recherche diffusé à l'époque. Ses proches signalent aux autorités qu'il s'est radicalisé et qu'il envisage de se rendre en SYRIE. Une FICHE S est établie à son nom. Quinze jours plus tard, le 16 janvier, le jeune homme est contrôlé dans un THALYS reliant BRUXELLES À NICE à 12h45. Passé maître dans l'art de la dissimulation, il se fait appréhender car suspecté de présenter de faux papiers d'identité... lituaniens, au nom de ISMAÏL ABDOULAEF.
.
Jugé en comparution immédiate à Lille le 19 janvier, CLÉMENT BAUR va berner la justice de façon surréaliste. Il explique aux juges qu'en réalité, il s'appelle ISMAÏL DJABRAILOV et qu'il a fui le DAGUESTAN après l'assassinat de son frère, selon des informations révélées par LA VOIX DU NORD. Par ailleurs, il déclare qu'il venait de... VERVIERS, qu'il est en EUROPE depuis 8 ans et qu'il a acheté ces faux papiers «pour devenir ressortissant de l'UNION EUROPÉENNE et pouvoir travailler». Sa belle histoire, qu'il raconte dans un français parfait, passe comme une lettre à la poste. Il est condamné à quatre mois de prison ferme pour «détention et usage de faux documents» sous le faux nom d'ISMAÏL DJABRAÏLOV et est incarcéré à la MAISON D'ARRÊT DE LILLE-SEQUEDIN.
.
DANS LA MÊME CELLULE QUE SON FUTUR COMPLICE
.
Là-bas, il partage sa cellule avec un certain... MEHIADINE MERABET, 29 ans, son futur complice. Il sort de prison en mars 2015 et continue de vagabonder en EUROPE. «Il a effectué énormément de déplacements en BELGIQUE, en ALLEMAGNE et en FRANCE. C'étaient des allers-retours réguliers avec des séjours de quelques mois à chaque fois», précise une source proche de l'enquête, citée par L'EXPRESS.
.
Pour rappel, CLÉMENT BAUR et MEHIADINE MERABET ont été arrêtés mardi à MARSEILLE car soupçonnés de préparer une attaque sur le sol français. Un projet d'attentat imminent qui visait l'un des candidats à la présidentielle, sans doute FRANÇOIS FILLON. Lors d'une perquisition dans un «appartement conspiratif» du IIIe arrondissement, les enquêteurs sont tombés sur un impressionnant arsenal : «un FUSIL-MITRAILLEUR UZI 9 mm» et deux armes de poing, «des boîtes de munitions», «un sac de boulons» et un drapeau de DAECH.
.
.
.
16 AVRIL 2017
.
POUR LA DGSI, UNE MENACE TERRORISTE «SÉRIEUSE ET IMMINENTE» PLANERAIT SUR LA PRÉSIDENTIELLE
.
LE PARQUET DE PARIS, CHARGÉ DE LA LUTTE ANTITERRORISTE, A OUVERT UNE ENQUÊTE PRÉLIMINAIRE
16 AVRIL 2017 LEWEEK / YAHOO / JDD
.
Menace terroriste sur l’élection présidentielle ? Selon des informations révélées par le JDD, la DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ INTÉRIEURE (DGSI) a fait savoir aux principaux candidats en lice qu’il existait une «menace précise sur leur sécurité ou celle de leur QG de campagne». Toujours selon l’hebdomadaire, la DGSI aurait en outre pris le soin de faire parvenir des notes détaillées aux services de police en charge de la protection des candidats.
.
Dans la foulée, le PARQUET DE PARIS, devant cette menace «sérieuse et imminente», a ouvert une enquête préliminaire. Le MINISTRE DE L’INTÉRIEUR MATTHIAS FEKL n’a pas souhaité commenter cette information. Plus précisément toutefois, un proche de FRANÇOIS FILLON a confié au JOURNAL DU DIMANCHE : «Cela fait quelques jours que nous avons été informés d’une menace visant» le candidat. Idem concernant EMMANUEL MACRON. La sécurité autour des derniers meetings devraient ainsi être renforcée.
.
Dans le même temps, le MINISTRE DE L’INTÉRIEUR a fait savoir, dimanche 16 avril, que plus de 50.000 policiers et gendarmes, avec l’aide des militaires de l’OPÉRATION SENTINELLE, veillent à assurer la sécurité de cette ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE décidément sous haute tension.
.
.
.
.