Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/10/2016

SUÈDE NAUFRAGE D'UNE DÉMOCRATIE

.
SUÈDE.
.
NAUFRAGE D'UNE DÉMOCRATIE
.
.
..
.
.
..
.
.
.
SUÉDOIS SPOLIÉS
.
LE GOUVERNEMENT SUÉDOIS EXPULSE UNE FAMILLE DE SA MAISON POUR LA DONNER À DES MIGRANTS
31 MAI 2016 MITTI.SE
.
Une famille suédoise locale originaire de la ville de LINDINGÖ a reçu un avis d’expulsion du gouvernement de quitter leur maison pour la donner à des migrants en provenance d’un pays étranger.
.
Le père de deux garçons adolescents UFFE RUSTAN a reçu un message vocal de sa municipalité locale en lui disant qu’il devra quitter sa propriété en Août prochain, afin de faire place à des demandeurs d’asile en provenance du MOYEN-ORIENT.
.
«On m’a expulsé de ma maison par téléphone. Quand j’ai demandé la raison, on m’a dit que des gens venaient d’autres pays. L’employé municipal m’a par la suite souhaité une bonne fin de week-end» a déclaré RUSTAN à
UN JOURNAL.
.
RUSTAN vit avec ses fils adolescents, RASMUS (15 ans) et LINUS (17 ans), qui sont tous nés à LIDINGÖ. Il loue la maison de la ville et a vécu dedans pendant moins d’un an.
.
«Ca me donne l’impression d’être totalement inutile, bien que je paye mes impôts et que j’envoie mes enfants au lycée ici. Vous n’avez pas le droit de mettre une famille à la rue pour une autre famille» a déclaré RUSTAN. «Au moment où nous commencions à nous sentir chez nous, nous sommes expulsés»
.
RUSTAN a dit que la nouvelle était «déprimante» et s’est demandé pourquoi des Suédois sont traités de la sorte, encore pire que les migrants qui arrivent dans le pays pour la première fois.
.
Bien que souffrant d’une pénurie de logements, la SUÈDE distribue ses biens aux migrants économiques, et dont certains hommes politiques, encouragent même les citoyens à
RENONCER À LEURS GARAGES pour les donner aux demandeurs d’asile.
.
La SUÈDE n’est pas le seul pays européen qui se débarrasse de ses propres citoyens de leurs logements sociaux our accueillir l’afflux de migrants musulmans.
.
.
.
SUÉDOIS RÉVOLTÉS
.
.
SUÈDE... TOUT VA BIEN !!??
.
.
.
 
L’ÉCROULEMENT DE LA SUÈDE TOBIAS ANDERSSON 6 DÉCEMBRE 2016
.
.
.

BIENVENUE EN SUÈDE
.
.
.

 OMERTA
.
SUÈDE : LE GRAND TABOU DE L’IMMIGRATION, DE L’ANGÉLISME À LA PRISE DE CONSCIENCE
22 JANVIER 2016 LIBÉRATION
.
L’immigration faisant partie de l’identité suédoise, les problèmes d’intégration y ont été niés jusqu’à la caricature. L’extrême droite, elle, monte en puissance. (LIBÉRATON)
 .
Selon le communiqué de presse de la police, l’édition d’août 2015 du FESTIVAL DE LA JEUNESSE WE ARE STHLM s’est déroulée dans le calme. Les mémos, rédigés par les gardiens de la paix sur place, relatent une tout autre histoire : 36 plaintes pour agression sexuelle ; plus de 200 hommes bannis du périmètre, en majorité (toujours selon les mémos) des jeunes demandeurs d’asile afghans, arrivés en SUÈDE comme mineurs non accompagnés. Pourquoi ce silence ? «C’est un point sensible, a reconnu un des chefs de la police, PETER AGREN, au quotidien DAGENS NYHETER. Nous n’osons parfois pas dire ce qu’il en est, par peur de faire le jeu des Démocrates de SUÈDE», formation d’extrême droite. Quelques jours plus tard, le journal révélait que toutes les plaintes impliquant un demandeur d’asile étaient désormais tenues secrètes. La mesure d’exception, adoptée en octobre, tranche avec le principe de transparence, habituellement de mise en SUÈDE.

 .
Il y a certains sujets, en SUÈDE, qu’il vaut mieux éviter, estime l’économiste JOAKIM RUIST, spécialiste des migrations, qui voit une contre-réaction à une tendance observée dans les années 90 : «Dès qu’un immigré commettait un crime, son origine était mentionnée en une des journaux, créant une atmosphère de suspicion. Aujourd’hui, c’est le contraire, au point d’en être ridicule : c’est controversé de dire que l’emploi des réfugiés est de 20 % inférieur à celui des Suédois, ou qu’il y a des problèmes culturels dans les banlieues. Le pire, c’est la façon dont on médiatise les bonnes nouvelles : une enquête qui montre les bénéfices de l’immigration est rapportée telle quelle dans les médias, tandis que la méthodologie d’une autre, qui pointe des problèmes, est discutée à n’en plus finir.»

 .
Le politologue ANDREAS JOHANSSON HEINÖ souligne l’importance de la question de l’immigration dans l’identité suédoise : «L’image que nous avons de nous-mêmes est construite sur l’idée d’un peuple tolérant et ouvert, qui embrasse le multiculturalisme. On en a fait une vérité indiscutable.» La montée de SD a brouillé les cartes : «On s’est retrouvé avec un débat très simpliste, où ce n’était plus nécessaire de défendre rationnellement ses d’arguments. Il suffisait de dire que ceux qui étaient en face étaient les méchants.» Les autres partis n’ont plus eu qu’une obsession : se distancer de l’extrême droite. Le journaliste social-démocrate GÖRAN GREIDER reconnaît un certain «aveuglement», qui a conduit «à ne plus lutter contre le racisme que par l’antiracisme». L’EURODÉPUTÉ LIBÉRAL JASENKO SELIMOVIC : «Si les Démocrates de SUÈDE disaient que la Terre est ronde, les autres clameraient qu’elle est plate.»

 .
Pourtant, remarque TORKILD STRANBERG, le MAIRE LIBÉRAL DE LANDSKRONA (sud), où l’extrême droite a obtenu un score record en 2002, il ne s’agissait pas de reprendre la rhétorique de SD, mais de reconnaître qu’il y avait des problèmes d’intégration dans certains quartiers : «Le nier, c’est vivre dans un monde imaginaire. Pendant ce temps-là, on ne fait rien et on est ensuite forcé de prendre des mesures drastiques, dans la panique.» [...]
.
 
 
ATTENTATS
.
7 AVRIL 2017
.
ATTENTAT DE STOCKHOLM 4 MORTS 9 PERSONNES HOSPITALISÉES
10 AVRIL 2017 LE FIGARO
.
https://lh3.googleusercontent.com/TkkhgRfq_5GdhmDZMjztXJGFgYJurECBW6dP98xai1cSNVw0z5POhWCYWOArp_AsIy2SNyFyZbhmIYqYdukjPv5Aay9hI6nkErsSX6MALr1bWNROlAOfqsJxTp6_bkC3dwmkcXpsndEhHlugjwkClv-Fa8PGECsWXgASRHSxucoP28nrZB6pEnTE-g0WcxjaJG5CxVKjcNHbKRKQ0BcreezWzyWEZYLrYiJzSoxqHhsTHMstblWNcF3D8trgXsnOabZzpZZwO8UlV4CdXBU7B1U3UvR_EWFp70t1_YhMYtSUrq8dRmxQZ9w7ksKrueKgBOpuC0nMPEmmoYW7rQTB9KCQntJN3Oisg0jiDm04E_7z4Ap3vS59mzL7e9S28GLgFXYpcZyXYn3wkUhee77LSPnKST9OqfL19Fpmr439DeO59k0h_wdrG35N3CXMG5Cie7QtF4p117YHXxAk0w79ZBuZ33pOWW6RGJ0G1BwQdd-VlbuRaEFzqTX1U8So9_oiZataAHsKvMLjCQm4NsnypLEk0TYFlTX8sN5jGOmzQvRgHDWl-tI1k8iPrrXcwv_n6698JJPykdbAlzPDkYY69w0HjPR3q7MJP_KVgCb7iEinz8wcvUg2v4ojefUQjWoQv-o79a9cFVYyodpSOGQNlZpaDgwBjPD9HgnG-F8XL0I=w280-h318-no [...]camion bélier qui a fait quatre morts vendredi à STOCKHOLM, perpétré selon la police par un OUZBEK affichant des «sympathies» djihadistes. […] C'est la seconde fois que des demandeurs d'asile ayant vu leur demande rejetée se sont transformés en terroristes. Le premier, ABRAHAM UKBAGADIR, condamné pour le double meurtre dans le IKEA de VÄSTERAS au sud du royaume en 2015, a dit dans son interrogatoire que ce rejet l'avait fait passer à l'acte.
La police suédoise a actuellement une liste de 12.000 personnes dans la nature qui doivent être reconduites à la frontière. Ce chiffre devrait atteindre les 50.000 personnes d'ici 2021 car les dossiers des demandes d'asile déposés depuis 2015 arrivent en fin de traitement.
.
QUATRE MORTS ET TOUJOURS NEUF PERSONNES HOSPITALISÉES
.
La première victime de RAKHMAT AKILOV, était une jeune Belge, mère d'un petit garçon d'un an et demi, MAÏLYS DEREYMAEKER. En visite dans la capitale suédoise, cette psychologue avait donné rendez-vous à ses amis au croisement entre la grande artère piétonnière de DROTTNINGATAN et la petite rue d'Olof Palmes gata. Ils ne se sont jamais vus. MAËLYS a été la première personne fauchée par le camion. Ses papiers d'identité étaient dispersés dans la rue.
.
La seconde victime était un Britannique, CHRIS BEVINGTON, 41 ans et père d'un enfant de quatre ans. Il travaillait chez SPOTIFY. DANIEL EK, son patron, a fait part de sa tristesse sur son compte FACEBOOK : «la seule lueur d'espoir dans cette atroce tragédie est tout l'amour, l'empathie et la solidarité que chacun montre. Et c'était exactement ce genre de personne qu'était CHRIS. Tu vas beaucoup nous manquer. Repose en paix mon ami». Les deux autres victimes sont des Suédois dont l'identité est connue mais n'a pas été révélée.
.
Sur les quinze blessés emmenés dans les hôpitaux le jour du drame, il en reste neuf dont quatre gravement blessés. Un enfant a pu quitter l'hôpital dimanche. [...]
.
.
.
SUÈDE ATTENTATS TERRORISTES SEXUELS
.
POUR INFORMATION : TRADITIONS AFGHANES VUES DE FRANCE À CALAIS ET EN AFGHANISTAN
 
INCENDIAIRES À CALAIS
 
VIOLEURS ET PÉDOPHILES EN AFGHANISTAN
.
.
.
 
SUÈDE : UN JEUNE GARÇON VIOLÉ SOUS LA MENACE D’UN COUTEAU DANS UNE FORÊT, 5 JEUNES AFGHANS INTERPELLÉS
6 DÉCEMBRE 2016 THE DAILY MAIL
.
Cinq jeunes Afghans ont été arrêtés après qu’un jeune garçon ait été violé sous la menace d’un couteau dans une forêt en SUÈDE.
.
La victime, âgée de moins de 15 ans, a été filmée lors de l’agression, qui s’est produite dans la forêt d’UPPSALA, dans le sud-est de la SUÈDE. Il a été battu et traîné dans la forêt sous la menace d’un couteau avant d’être soumis à un calvaire de plus d’une heure, selon les procureurs. [...]
.
.
.
35 FILLES ÂGÉES DE 12 À 17 ANS AGRESSÉES SEXUELLEMENT PAR DES MIGRANTS LORS D’UN FESTIVAL DE MUSIQUE
4 JUILLET 2016 DAILYMAIL
.
CHRISTIAN HOFER : A noter la phrase bien-pensante par excellence, sortie par la victime, qui démontre à quel point nos sociétés ont fait de nous des cibles parfaites, des moutons face à ces migrants :
.
«C'était probablement des migrants. Je déteste dire ça. Mais c'est la vérité», déclare-t-elle.
[...]
«Il m'a attrapé, puis a touché mes organes génitaux. Les filles pleuraient partout» Une adolescente de 17 ans raconte l'horreur après qu'une foule de jeunes étrangers «agresse sexuellement 35 femmes, dont des filles de 12 ans au festival de musique suédoise»
* Selon la police, les attaques se sont produites au cours du FESTIVAL «PARTY IN THE PARK»
* Les autorités ont déclaré que les auteurs sont des «jeunes hommes étrangers»
* Les agents ont arrêté deux garçons vivants dans un centre d’asile à proximité
* Une victime, ALEXANDRA LARSSON, 17 ans, a renoncé à l’anonymat pour décrire son calvaire
.
Elle déclare qu'elle pensait que le problème se répandrait «parce que les attaquants savent qu'ils ne seront pas pris».
.
«J'en ai parlé avec mon père et mes trois frères. Ils ont tous été dévastés quand ils ont entendu parler de ce qui était arrivé. Surtout mon père qui m'a dit que les hommes normaux savent qu'ils ne sont pas autorisés à toucher les femmes qui ne veulent pas être touchées. Il ne peut pas comprendre la morale que ces garçons doivent avoir».
.
.
..
STOCKHOLM ATTENTATS TERRORISTES SEXUELS 12 JANVIER 2016
UN 3ÈME FESTIVAL TOUCHÉ PAR DES AGRESSIONS SEXUELLES D’IMMIGRÉS, DES DOUZAINES DE VICTIMES
13 JUILLET 2016 DAILYMAIL
.
Des douzaines d’agressions sexuelles ont été signalées au PEACE & LOVE Festival en SUÈDE. La police a déclaré que trois mineurs étrangers étaient en détention.
Deux précédents grands festivals de l’été avaient été touchés par des vagues d’agressions sexuelles.
.
[...] Une nouvelle vague d’agressions sexuelles a touché un nouveau festival musical suédois, où «des douzaines» de plaintes pour agressions – y compris pour viols, tentatives de viols et attouchements – ont été déposées contre des «hommes étrangers».
.
La police suédoise indique que la victime du viol a moins de 18 ans et a été conduite à l’hôpital. [...]
.
30 000 personnes ont assisté au PEACE & LOVE, qui avait été promu comme un festival multiculturel encourageant l’inclusion et l’intégration volontaire. [...]
.
Deux des viols ont eu lieu devant la scène, dans la foule, un autre dans une tente, et encore un autre dans les toilettes publiques [...]
.
.
..
38 JEUNES FILLES VICTIMES D’AGRESSIONS SEXUELLES LORS D’UN FESTIVAL DE MUSIQUE
21 AOUT 2016 RT
.
Des dizaines de jeunes filles ont porté plainte pour agression sexuelle lors d'un festival musical annuel dans la capitale, STOCKHOLM.
.
La police suédoise a publié un rapport dans lequel elle a relevé les détails et les circonstances de multiples agressions sexuelles qui ont eu lieu lors du festival de musique destiné à la jeunesse WE ARE STHLM à STOCKHOLM.
.
«Poser les mains [sur quelqu’un] est considéré comme une agression sexuelle, tous ce qui va au-delà de ça est considéré comme un [potentiel] viol», a fait savoir la police suédoise.
.
89 personnes ont été priées de quitter l’enceinte du festival et certaines d’entre elles ont été arrêtées pour avoir causé des troubles à l’ordre public.
.
Dans les années qui ont précédé l’édition 2016 du festival WE ARE STHLM, la quantité d’agressions sexuelles était la même mais les médias n’en ont pas parlé. En selon une enquête du JOURNAL DAGENS NYHETER, 38 plaintes pour agression sexuelle ont été déposées lors des éditions 2014 et 2015 du festival.
.
.
..
«NE RENTREZ PAS SEULES CHEZ VOUS» : LA POLICE SUÉDOISE AUX JEUNES FILLES D’UNE ÉCOLE DE STOCKHOLM
4 OCTOBRE 2016 SVT
.
Plusieurs jeunes filles ont été victimes d’agressions sexuelles à l’extérieur d’une ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE à STOCKHOLM. La police conseille fortement aux élèves de ne pas rentrer et sortir seul de l’école. «C’est horrible» déclare CAROLINE ZELL, la mère d’un élève.
.
Les témoignages contre l’homme suspecté d’avoir commis ces agressions sur des élèves sortant de l’école pour rentrer chez elles sont apparus dès le printemps dernier. Depuis, plusieurs plaintes ont été déposées.
.
«C’est un homme qui suit des filles, leur parle en faisant des allusions sexuelles et peut les agresser» dit un porte-parole de la police.
.
L’école essaye de s’adapter à la présence de cet homme, ainsi le directeur prévient : «On a toujours des adultes qui accompagnent les élèves pendant toutes les sorties et activités scolaires».
.
.
.
CULTURE ET TRADITIONS
.
 
https://lh3.googleusercontent.com/ZK-Vn1iNMakllsRnmWMQvEFQKdKIgcxYbQj6t3lRDqjdhi-pp5VOO5BWv5C0B_sosQ4kWog8qCGyV5Wc2z8S2F8ebA0_ymIq4K_-b5RjmFRlKCc2K9EVu7Jf5OSMCR13hi_KZbyUp5RW2DkIzyzlGWi0-big6jpbm7yLm9hFviKXfG905Nnby3j3CY3Oz3EdpbNUuo0K4arkBBRK4zR6GQeeXyDdk56gNp-g5WZmd-jwvYy1hKLmVao8EtkwV9IzJnWQJIxklnttzUVbD28TYMw6kfeqMzN12sdfeUPCCI-k-DmJCVoGjbKua-RLamFRrWqmP51FJ_hQzpOsXuJ2MBEt2n7hvgYINs_UGjD1OqCTkZ53BF9uVZAR-FbsBYBaEMRAOkkhUaTiMxQUOfC5UV6ucW9uGYpMHyFUEjplx1f_TTHpOaS7lDRpL6SJSjEtga9n9jafestOyQtvltwxffPbhbHMuLihph-qbf92ckGInMRF8TmunY1Kls7b2lWAseQjCNxrdmKns3ZygGaOeFz0xHJ2mMO1q9uCfrV49neDXoa3HugKDngut-56dpzbQknXeouDKOQHi05VH_gYR7VnNgCzpePYQy3cYgOLKwK7EMlqS7I2vJcwoWH98Lj7CZeJIjXuxnDREkfzLj7Gn_K0OoqBQl4E45zW97STuoQ=w227-h210-no
.
SUÈDE : MODIFIER LA LANGUE AFIN DE LA RENDRE PLUS ACCESSIBLE AUX MIGRANTS
31 JANVIER 2017 BREITBART
.
L’agence d’État LERNIA a lancé mardi une campagne visant à remplacer la forme standard du suédois par une version plus inclusive pour les migrants. Le «nouveau standard suédois», développé en collaboration avec le linguiste MIKAEL PARKVALL, mélange les accents et les dialectes communément parlés en SUÈDE.
.
Selon la société de recrutement et de formation, le nouveau dialecte reflétera mieux la Suède en 2017 et la société espère qu’elle remplacera la forme neutre du suédois dans les messages enregistrés et sur les répondeurs.
.
Le responsable de la formation à LERNIA, INA TZACHEVA, a déclaré à ÖSTRA SMÅLAND NEWS qu’il y avait une pénurie de main-d’œuvre en SUÈDE et en EUROPE et qu’il était donc important que les personnes qui n’avaient pas l’accent ne se sentent pas exclues du marché du travail.
.
«Nous voulons nous concentrer sur la façon dont l’accent d’une personne ne reflète pas ses compétences… Nous ne pouvons pas exclure les gens simplement parce qu’ils ne peuvent pas parler de la même manière que nous».
.
LERNIA espère que les entreprises et les organisations vont utiliser cette «nouvelle norme suédoise» sur leurs répondeurs, et qu’elle deviendra la voix par défaut dans les messages enregistrés utilisés, par exemple, dans les ascenseurs. «Nous cherchons des organisations, des entreprises et des sites dans tout le COMTÉ DE KALMAR qui veulent aider à moderniser le son de la SUÈDE» , a déclaré Mme TZACHEVA.

Jusqu’à présent, le dialecte a déjà été repris par la bibliothèque de l’UNIVERSITÉ DE STOCKHOLM et chez les Scouts.
.
CAROLINE THUNVED des SCOUTS a déclaré : «Nous sommes fiers et heureux que nous ayons été invités à être la première organisation à utiliser le nouveau standard suédois. En tant qu’organisation qui critique activement les normes sociétales dans plusieurs domaines, cela ajoute maintenant une nouvelle dimension, à savoir la façon dont nous sonnons lorsque nous accueillons des membres nouveaux et existants sur notre central téléphonique»
.
La bibliothécaire de l’université de STOCKHOLM, BIRGITTA LINDGREN HELLMARK, a déclaré que l’institution espère que les enregistrements de la nouvelle norme suédoise «augmenteront le sentiment d’appartenance des gens, quelle que soit leur prononciation». [...]
.
Sur FLASHBACK, le plus grand forum linguistique en langue suédoise, les réactions au nouveau standard suédois sont largement négatives.
.
CAPTAINNEMO a écrit : «Juste écouté et un frisson d’inconfort… au lieu d’une prononciation uniforme [le nouveau Suédois standard] migre entre les dialectes différents et même les accents étrangers»
.
D’autres personnes ont trouvé la nouvelle forme de suédois sinistre.
.
«Alors maintenant, ils abolissent la seule forme nationale de suédois. C’est impossible. Les choses commencent à ressembler au système soviétique dans lequel tout ce qui existait au préalable dans l’histoire est effacé»
.
.
.
SUÈDE : DES MIGRANTS DÉFÈQUENT ET SE MASTURBENT DANS UNE ÉGLISE
9 DÉCEMBRE 2016 BREITBART / KRISTIANSTADSBLADE /
.
«Les chrétiens ont désormais peur de se rendre à l’église [luthérienne] de la SAINTE-TRINITÉ [DE KRISTIANSTAD] car les nouveaux arrivants [entendez : les «migrants»] viennent y hurler et briser des bouteilles d’alcool pendant les services, s’y masturbent, urinent et défèquent dans l’église […] Pendant les baptêmes [a signalé BENGT ALVLAND, administrateur de l’église], ils ont essayé d’arracher des enfants des bras du prêtre ou des parents alors que la cérémonie était en cours […]».
.
La police a autorisé l’église à recruter des agents de sécurité pour protéger ses services religieux et les cérémonies de mariages et de baptêmes…
.
.
.
ZONES DE NON DROIT
.
EN 2014 DÉJÀ, UN RAPPORT DE LA POLICE SUÉDOISE RECENSAIT 55 ZONES HOSTILES QUALIFIÉES D’«AIRES D’EXCLUSION»
7 AVRIL 2017 OBSERVATOIRE DE L’ISLAMISATION
.
https://lh3.googleusercontent.com/ixRXszTWj11XJ4DfA4N8Hh6sDs5ZcR1zVcSuhBpBpzHZMH52t9wQVS3mH5RkNVjhgIOY7NBBFL4S_njNHTz0OhApEVtTGqdVn2b6s3vVCIvYnpoi8XOao-IjJtlH0pykE13CeJJnIPmLZJhVdhg95_gx1fZ9YzFkaGa3__5nBukHb-CQrvXnooCoVHlvpQvuMceCSJEoEhA_-9QJM6TQwrWva1vzk6FWlX8ocKcNKNtj43VNd7YWeeE9RIadBPXkmidGEugZguPahzJqsD26XJM7I1euMLMRAqnVZ6-WRqAIf-se4lgYeMWt-A_L-kwqPquxzS8z3agVZPjsyyjDoDJnyCjtikwsFyRWF-xERlstrHpwFk1AVSN3BU-SLy-YmXzToi4BLKt-LTyf3CicTsbnhiwmocrysydSUdk8f4-LaY6vNEHe0VffeCzunDd3fsc5XDq_nPYTnQTxJvrDewZoe0NTSPbXkjYSjZPhpfgg44_sb9OSXBMS1rPY6yg3LlfKwUbhduPNGkl64MtbvIbiAmo0gpg_cGao3cSenVG81Dd0-OoMKKU95oBviR7vUJnhaIxeLysVdABbtaJNU4zVvXPfXj8iqo4XktzI7MU5Nuczt7Ndscclm2XzLT2R8pZI0jm5kO2IOReMIpDpfFyvc-9Pn4tB3mpomvwlkRw=w580-h274-no
Un RAPPORT OFFICIEL DE 29 PAGES riches en cartes (photo) rendu public le 24 octobre 2014 par la police suédoise recense 55 ZONES DE NON DROIT où police et pompiers ne peuvent entrer sans susciter de violentes réactions, les pompiers et ambulances se faisant systématiquement escorter. Le rapport mentionne des check-point matérialisés par des véhicules de surveillance à l’entrée de ces zones. Les gangs étrangers sont cités comme étant les gestionnaires de ces zones. Exemple parmi d’autres, une voiture de police poursuivant des délinquants s’est faite attaquée en mai 2014 par 50 individus hostiles ayant extrait les forces de l’ordre par la force. Le commandement central de la police refusa d’envoyer des renforts pour ne pas déclencher une guerre. Les policiers furent relâchés après négociations.
.
La carte des 55 «NO GO ZONES» (ZONES DE NON DROIT) s’insère dans celle des 186 ghettos ethniques à dominance musulmane déjà recensés rapporte THE SWEDEN REPORT rappelant leur multiplication due à une immigration de 200 000 nouveaux étrangers s’installant durablement chaque année.
.
Les émeutes violentes de 2013 ont abouti à des mesures d’adaptation au terrain, comme des unités de «dialogue» avec les riverains de ces zones. L’ACADÉMIE DE POLICE DE STOCKOLM réagit en mettant en place un cursus de sensibilisation aux cultures étrangères afin d’établir un dialogue interculturel rapporte THE DAILY CALLER DU 2 NOVEMBRE.
.
.
.
ÉMEUTES ETHNIQUES - VIOLENCE
.
 
SUÈDE : LES ÉMEUTES ETHNIQUES SE POURSUIVENT À STOCKHOLM  RINKEBY
25 FEVRIER 2017 /EUROPE1/BERLINER ZEITUG/AFTONBLADET /
.
https://lh3.googleusercontent.com/H56COd9f08-twtinkthiLxq6aRsohKN8UFh0PmMXLBfNEK5n8e6HxvDvVhM24HaV9iGfIak-600V6M-xGaSb8TV1NE1nNk6l3i9nIHH9NH5Ug9v3k3MuhDXwOBjb7O5XNFsdytc9Pf5NAEaoFaBHQV-82WB8Kv6NWxJFsE4rXyls8_sTxu08fcmZn1Rny-e_r_7EyUTuA7jQMOcK3MfQQHPZ7jaHIvZQj2OGoTcNYYM7_7uLAzGzrL4pNkOjQpoUelPn-jthTjqUI9EtzxJ8nyHqcYhX_ALnYRKO1bnUEpFmsiwkb5CNmTXjxL3q5FtWqEpMgCxNl7FsLSkQhpkcKmgNke9HFxj_ndxXYtB-uqmNxJvhWqx_OFFnTlMoHuEB6ZMr2OyGlN9AoHfVXnd5K3lhzcx15VLb3g5v3z5keXB7-PwmC_-QTHWgO05TI01VAui6UvUtHxo1cf9CYgCCyY-znU7KNeOOEntyrJkiMH43BIb4Rqni1a7AGXXMz9tNPK-pMwmj62imfS18NEVfNwJizjYmskNL-e8o7DBQgAck04-eg8Ba4B0QYzHxjv0xjTRGAnQnDoOIhBOAkhJ8iiRHs08fztnyG7guOHFeGuVowMNlu4_ozPJwTiwPISYvlbRrnXR-PVUBIY15nImLTn1AZRzdwOWSBpk3pz-MW5k=w280-h158-no
https://lh3.googleusercontent.com/8HrI2R9ZJqifj7GNOPyVO_4_PZQVpzWyMacX5UPYFzvnLRIy2p9SznvtEXWHZxwDAL5RKtvQQqbeNej7GrT3mxc7to2OC7zCIgMYOicjb66UXm5LUSWo8bFtX88_Xtb8WhN5uPvvRhs6CQJZTOxRsNo0GpPKaO590w3XAturmjWF23-4ic-yK5x_qTp3OaBMxY6j2tpbxpn8_aIgmay99iGyjjPM3ZH_ScHpnFijmZSOr6LIdfeqmhAA34b1BYeY-KarPf_UES2RzSPEe809YJie2N-88zs0Rzjv1v6UdtrXhMQaf4rAl_l3rubQ2A0nYIiSYZp8OIG1njSoaP2wOd4_OtgOHTP9HEP5B14VLQJNO6lMLNZqp73x71vTg5Hd5x6ek_WqeYNyLf6zbsIWVkapK6AMramJXngCGqkYDeBV-Bsoigv0bDZPTot8GJcXDdD14lzp00hPhUm3u0pYoJ5DxN4INoUfJedCRBRcsHqvYkTqUu9mFwD610L3kcRfF1yw7jlbKoVAz0voj4varYCsbSpEaYZwqYgIO8S6sl9CQqhY2NCkh5Rk4EBuiCyJKvs4-v0FvuhyMju8D-NZVnXvR5y8-xUAbFTvuiAk-BTF_189fJdmi-3WJ7FgNlaEZ-4haxq5FdBdbD7XB6UIkd08qx-mynOt2aU1TzvdLQM=w280-h187-no


En raison de sa politique d’immigration libérale, la SUÈDE est devenue ces dernières décennies l’une des premières destinations des immigrants en EUROPE, dont des ressortissants d’IRAK, d’AFGHANISTAN, de SOMALIE, des BALKANS et récemment de SYRIE.
.
Les scènes sont assez rares en SUÈDE dont le modèle social est vanté depuis plusieurs années par ses partenaires européens. Cela fait déjà plus de cinq jours que la banlieue pauvre de STOCKHOLM est le théâtre de violents incidents. Au moins neuf véhicules ont été incendiés tandis que deux écoles et un commissariat de police connaissaient des départs d’incendie vendredi matin. Huit personnes ont été appréhendées au cours de ces incidents, mais aucun blessé n’a été dénombré, a indiqué vendredi matin la police suédoise à l’agence TT.
.
Selon les pompiers, deux écoles, la première à TENSTA et la deuxième à KISTA, près de HUSBY, d’où les troubles sont partis, ont également été incendiées, mais les sinistres rapidement circonscrits. Des policiers ont été victimes de jets de pierre, à SODERTAELJE, au sud de STOCKHOLM, alors qu’ils intervenaient après avoir été informés de la présence de voitures incendiées. [...]
.
Selon des responsables associatifs locaux cités dans la presse, les auteurs des troubles reprochent aux forces de l’ordre leur racisme. Ces derniers accusaient des policiers d’avoir lancé des insultes comme «clochards», «singes» ou «sales nègres».
.
Ces violences ont provoqué un débat en SUÈDE sur l’intégration des immigrés, qui représentent environ 15% de la population. «Nous sommes en train de devenir peu à peu comme les autres pays», a affirmé de son côté AJE CARLBOM, anthropologue social à l’université de MALMOE.
.
.
.
SUÈDE : NOMBRE DE FUSILLADES IMPLIQUANT DES BLESSÉS, ENTRE 2010 ET 2015
.
.
..
FUSILLADE EN SUÈDE. AU MOINS QUATRE BLESSÉS À MALMÖ
26 SEPTEMBRE 2016 OUEST FRANCE
.
Au moins quatre personnes auraient été blessées dans une fusillade ce dimanche soir vers 19 h dans une rue du sud de la ville de MALMÖ (SUÈDE).
.
Les auteurs des tirs seraient parvenus à s'enfuir et une importante opération de police serait en cours pour tenter de les retrouver, selon les médias locaux.
.
Selon des témoins, les coups de feu auraient été tirés en rafales depuis une voiture circulant à grande vitesse. L'ASSOCIATED PRESS parle quant à elle d'un scooter et évoque l'augmentation depuis ces dix dernières années de la violence par armes à feu et des rivalités entre gangs.
.
Les blessés auraient été transportés à l'HÔPITAL UNIVERSITAIRE DE MALMÖ qui est gardé par la police.
.
La police aurait bouclé une partie du sud de cette grande ville suédoise. Selon le journal SVT, la plupart des habitants seraient confinés chez eux.
.
.
..
SUÈDE : LA POLICE DE MALMÖ EN MANQUE D’EFFECTIFS FACE À L’IMPORTANTE CRIMINALITÉ DE LA VILLE
30 SEPTEMBRE 2016 SPEISA
.
Après la FUSILLADE DE DIMANCHE DERNIER survenu à MALMÖ, la Police demande de l’aide : «Nos forces sont exténuées».
.
La Police locale demande des moyens et des effectifs supplémentaires vu le nombre exponentiel de meurtres et délits que les policiers ont à s’occuper.
.
Une vingtaine de fusillade depuis le mois de juin, des voitures qui flambent régulièrement et des homicide de plus en plus fréquents, telle est la situation à MALMÖ.
.
«Nous ne sommes pas assez, nous sommes fatigués» dit STEFAN SINTÉUS, le chef de la Police de MALMÖ, au journal SYDSVENSKAN.
.
Selon le journal, environ 10 à 20 policiers travaillent actuellement sur chacune des cinq affaires d’homicide, les directeurs de la police locale ont donc demandé au gouvernement des renforts supplémentaires.
.
.
.


GÖTEBORG (SUÈDE) ÉMEUTES ETHNIQUES 24 SEPTEMBRE 2016
SUÈDE : LES MIGRANTS TRANSFORMENT LES BANLIEUES EN ZONES DE GUERRE. AUCUN MOT DANS NOS MÉDIAS
7 SEPTEMBRE 2016 AFTONBLADET.SE / EXPRESSEN.SE
.
Dans la ville de SÖDERTÄLJE, juste à l'ouest de STOCKHOLM, il y a eu des émeutes deux nuits d'affilée. Des jeunes migrants musulmans ont jeté des pétards puissants sur la police, attaquant les transports publics, incendiant des ordures et des pneus dans les rues. Les gangs essaient également d'attirer le personnel de sauvetage (pompiers, ambulances) dans des pièges afin qu'ils puissent les attaquer. Les voitures sont incendiées. Jusqu'à présent, 150 voitures ont été brûlées à SÖDERTÄLJE cette année sans que personne ne soit arrêté ou suspecté.
.
Il y a eu des incidents similaires dans un certain nombre de banlieues suédoises ces derniers temps, et cela va crescendo.
.
Les jeunes migrants essaient de transformer les banlieues suédoises en quelque chose qui rappelle les zones de guerre civiles, où les gens ont peur de sortir la nuit et où des gangs de migrants font des ravages.
.
Dans la nuit de samedi, les policiers ont été alertés qu'un bus subissait des jets de pierres à HOVSJÖ, à SÖDERTÄLJE. En outre, des pétards puissants, appelés «bangers», ont été lancés sur le bus, rapporte le site AFTONBLADET .
.
Le chauffeur du bus assis à l'intérieur n'a pas été blessé, a déclaré MATS ALMQUIST, officier de police à STOCKHOLM, qui est également responsable de SÖDERTÄLJE.
.
Lorsque la police est arrivée au centre de HOVSJÖ pour enquêter, des pneus de voiture étaient en feu à proximité. Des déchets et des pneus avaient été mis en travers de la
route et on y avait bouté le feu. Les pompiers ont été appelés afin de les éteindre.
.
- Puis ils ont jeté des pétards sur nous. Cela peut certainement être assez dangereux, déclare l'officier ALMQUIST.
.
Un banger est un petit engin explosif conçu principalement pour produire une grande quantité de bruit, en particulier sous la forme d'une forte détonation, mais comme il explose réellement, il peut évidemment causer des blessures.
.
Hier, les jeunes ont tenté de tendre un piège pour le personnel de secours en rassemblant des ordures et en y mettant le feu. Mais le personnel du service d'urgence a réalisé ce qui allait arriver juste à temps et est reparti.
.
.
.
SUÈDE RÉACTIONS INTERNATIONALES
.
24 FÉVRIER 2017
.

SUÈDE DONALD TRUMP ET LA GUERRE DES MÉDIAS

.
.
.

LES MIGRANTS VEULENT INSTAURER LA CHARIA
.
SELON UNE JOURNALISTE «LES MIGRANTS VEULENT INSTAURER LA CHARIA DANS LES ZONES INTERDITES»
27 SEPTEMBRE 2016 RT
.
Les autorités de l’UE nient depuis des années les problèmes concernant l’immigration musulmane, et désormais, la crise explose, s’aggrave, le nombre de zones «interdites» s’accroît, notamment en Suède, fait remarquer la journaliste INGRID CARLQVIST.
.
Selon un récent rapport, la police suédoise ne parvient pas à contrôler les banlieues du pays, suite à l’apparition de 55 «zones interdites». La police aurait fait face à des agressions verbales et à des jets de pierre lors de troubles dans ces zones. On évoque également dans ces zones vandalisme, crimes liés à la drogue et agressions sexuelles.
.
Un tireur a blessé au moins quatre personnes dans la ville de Malmö mais est resté libre. La situation est tendue.
.
INGRID CARLQVIST, SUÉDOISE, EST ÉCRIVAIN, ÉDITEUR ET JOURNALISTE. ELLE DIRIGE AVEC LARS HEDEGAARD LE JOURNAL EN LIGNE DISPATCH INTERNATIONAL.
.
RT : LA HONGRIE A PUBLIÉ UNE BROCHURE CONTENANT TOUS LES RISQUES LIÉS À LA CRISE MIGRATOIRE. SELON LE PAPIER, EN EUROPE, ET SURTOUT EN SUÈDE, IL EXISTE DES CENTAINES DE «ZONES INTERDITES» OÙ RÈGNE UNE ANARCHIE ABSOLUE. POURTANT, L’AMBASSADE DE SUÈDE EN HONGRIE A REJETÉ LES ALLÉGATIONS DE BUDAPEST, INSISTANT SUR LE FAIT QUE CES ZONES N’EXISTAIENT PAS. PENSEZ-VOUS QUE CES BROCHURES SOIENT UNE EXAGÉRATION ?
.
INGRID CARLQUIST (I. C.) : Non, elles ne le sont pas. Ce n’est que de la sémantique. Les autorités suédoises ne veulent pas les appeler les «zones interdites». Selon eux, les «zones interdites» sont des lieux où personne ne peut entrer. Mais les gens normaux ne le comprennent pas comme ça. Pour eux, cela veut dire que les ambulances ne peuvent pas s’y rendre sans escorte policière. Lorsque la police y arrive, elle fait face à des jets de pierre, les gens essaient de brûler les voitures de police et ainsi de suite. Ce sont des zones sans loi, c’est cela que les gens appellent les «zones interdites». Aucune personne normalement constituée n’y entrerait.
.
RT : VOUS CROYEZ DONC QUE LES DÉNONCIATIONS HONGROISES SONT JUSTIFIÉES ? CELA REFLÈTE VRAIMENT LA SITUATION EN EUROPE D’AUJOURD’HUI ?
.
I. C. : Pas dans toute l’EUROPE. Mais ce que nous voyons là, c’est que les gens qui vivent dans ces zones-là, qui sont musulmans dans leur majorité, disent la chose suivante. Lorsque les journalistes suédois y viennent, ils leur répondent «dégagez», parce que ce n’est pas la SUÈDE. Ils essaient d’imposer dans ces zones la CHARIA et ils le font bien. La police pourrait faire des choses : y entrer, arrêter tout cela, quand ils brûlent des voitures, quand ils jettent des pierres. Mais plus ils attendent, plus cela devient difficile, parce que maintenant nous avons au moins 55 zones de ce style en SUÈDE.
.
RT : LES MÉDIAS ÉVOQUENT CE CHIFFRE DE 55 «ZONES INTERDITES» DANS LES BANLIEUES. CETTE INFORMATION, EST-ELLE PRÉCISE ET RÉALISTE ? APRÈS TOUT, STOCKHOLM L’A NIÉE…
.
I. C. : C’est exact, parce que c’est la vérité. Les autorités suédoises et les autorités européennes ont depuis pas mal d’années prétendu qu’il n’y avait aucun problème avec l’immigration musulmane, qu’en une génération ils allaient devenir tous comme nous et il n’y aurait aucun problème. Mais maintenant ce problème est en train d’exploser, cela s’aggrave tous les jours. Prenons l’exemple des forces de l’ordre :
TROIS POLICIERS QUITTENT LEUR TRAVAIL CHAQUE JOUR. La plupart d’entre eux essaient de trouver d’autres emplois, parce que le travail est horrible : ils ne sont pas assez nombreux, ils sont en danger, et le chef de la police ne les laissera pas faire leur travail.
.
S’ils n’agissent pas sérieusement dès maintenant, vous aurez de larges parties de la SUÈDE dans lesquelles la police ne pourra plus rien contrôler. Il faut agir maintenant, tout de suite.
.
.
.
LA SUÈDE EST DEVENUE EXPORTATRICE DE DJIHADISTES
9 OCTOBRE 2016 SLATE
.
Dans cette ville portuaire de 500.000 habitants, «au moins cent hommes et femmes sont partis pour rejoindre des soldats du calife proclamé». La BBC raconte que, dans cette ville où un tiers des habitants ont des origines étrangères et son souvent musulmans, la banlieue d’ANGERED fait face à de grandes difficultés pour intégrer les populations originaires d’autres pays: les familles immigrées atterrissent ici car la location d’appartements dans le centre-ville est trop complexe, la police a quasiment déserté les lieux et le prosélytisme se développe de plus en plus facilement. Qui plus est, «deux tiers des enfants ont lâché l’école à l’âge de 15 ans, et le chômage s’élève à 11%, un pourcentage élevé en SUÈDE. Ce sont ces jeunes vulnérables qui sont la cible des extrémistes»
.
Un de ces jeunes, interrogé par le journaliste, détaille le discours tenu par l’un des extrémistes venu le voir un jour. «Ce gars a été un criminel tout comme moi et a fait pleins de sales trucs. Et maintenant il vient te voir et te dit «Tu dois changer. […] Tu n’auras rien de la part du peuple suédois»
.
Cet antagonisme avec la SUÈDE est ses institutions est au cœur de leur discours. Les enfants d’immigrés estiment qu’ils sont discriminés et abandonnés par le système, ce qui alimente une rancune contre leur pays.
.
«Beaucoup de jeunes à qui j’ai parlé se sentent déconnectés du pays d’où viennent leurs parents, mais ne se sentent pas Suédois non plus», écrit le journaliste. [...]
.
En avril dernier le pays a changé sa loi pour rendre illégaux les départs à l’étranger pour les personnes ayant des intentions terroristes. Mais désormais, bien au-delà de sa législation, conclut la BBC, le pays va devoir s’interroger sur son modèle d’intégration, tant réputé jusque-là pour son multiculturalisme et son progressisme.
.
.
.
LA POLICE DÉPASSÉE
.
SUÈDE : 80 % DES POLICIERS ENVISAGENT DE DÉMISSIONNER EN RAISON DU DANGER DES MIGRANTS
20 SEPTEMBRE 2016 BREITBART
.
La SUÈDE sombre dans une nouvelle crise suite à un rapport confidentiel qui indique que 80 % des agents de police envisagent de changer de carrière professionnelle en raison du danger de plus en plus croissant auquel ils doivent faire face au quotidien sur le terrain
.
La SUÈDE a été touchée par un niveau croissant de criminalité allant des viols et agressions sexuelles dans les concerts de musique, à des attaques à la grenade de guerre envers les forces de police dans les quartiers peuplés majoritairement par des migrants.
.
Le média norvégien NRK rajoute à ce rapport que trois policiers suédois par jour donnent leurs démissions car ils estiment que le gouvernement suédois ne leur fournit pas assez de moyens adaptés pouvant faire face à cette épidémie de violence.
.
Le sergent de police PETER LARSSON a déclaré à la NRK que la police doit face à de plus en plus de travail avec de moins en moins de personnel :
.
«Nous traversons une crise majeure. De nombreux collègues ont pris la décision de démissionner. Nous ne pourrons plus enquêter sur les crimes, nous n’avons même plus le temps de nous rendre sur les lieux pour faire suite aux appels des victimes. Ces conditions de travail déplorables font que de nombreux collègues cherchent désormais à travailler dans d’autres professions».
.
LARSSON rajoute : «La violence contre la police, le SAMU et les pompiers a empiré ces derniers temps. . Les jets de pierres, actes de violence et incendies sont monnaie courante de nos jours».
.
TINA SVENSSON, une habitante de la banlieue de GÖTEBORG, déclare que la criminalité a atteint son paroxysme aujourd’hui et que la police ne se hasarde que très rarement dans ces zones de non droits. Madame SVENSSON a raconté au média norvégien le récit d’un crime qui s’est déroulé dans son quartier : «Deux hommes ont été abattus à l’arme automatique. Ce n’est pas exactement ce à quoi vous aspirez quand vous êtes en train de promener votre chien».
.
Madame SVENSSON conclue en disant que beaucoup de personnes ne veulent même plus venir dans sa banlieue en raison de la violence qui y règne et seraient même effrayées à l’idée d’y vivre au quotidien.
.
La police suédoise a dénombré un total de 14 «no-go-zone» dans lesquelles elle ne s’aventure que très rarement de crainte d’être attaquée par les «locaux».
.
Le gouvernement suédois riposte en déclarant que l’utilisation du mot «crise» est exagérée et a promis le recrutement de nouveaux policiers à l’avenir. Le sergent LARSSON n’est pas pleinement convaincu par cette promesse du gouvernement qui d’après lui tient un double discours en voulant masquer les réalités du problème migratoire : «S’ils ne prennent pas à bras le corps l’importance de notre alerte, cela va se termine en véritable désastre».
.
.
.
LE GOUVERNEMENT SUÉDOIS DÉPASSÉ CHERCHE DES SOLUTIONS
.
https://lh3.googleusercontent.com/NJcp1BDMk-odY9_NgI_UybwCal8Kt0P24WF54HEOHPcEiGX6lBj18nb4f9BJol8PwIeM231tS5ycwDFoKR1YPECnSEZFvLb_pJ7sqUT5saihdsczFvsw_yL2CcuBEundFHjSANQMKYGBE22ycNA8n6VEGbgWaE2-mXQpfWHF7rkJGjI768-EnVME0TKwTP5TwQntzfkFKTJoJUAhLowsG3LXq8Z4QS30WLw8srEk42o8SjTsc8Dz9XWT1dGF5yNtkgO450G2XXSAvQ4wvskGxZf8TbAI85tITVdalWdKmABBtuUnoz3VmpOAGigjmlQJJ92zONis67LiQaGny1wskzCEWahdLYsLE_nRGQuN8qPvo1pKAycsZ93oPxUJNg3eP6_c4ldtv64RsK9vu3piCvI-jaj3KEWgngWLqfKH4LLOux5kcLGVY918LsZoo35LxojRpimrRYM0JXs13A9V-dpYGhbyB-dB1vMKaMVNuztJ4NIgXNWt1Os_L28dYkaFskQISaAddiDSI6OUqkAwoXTpiWjBC0YQ9k0Wd2MwvXVP4Qw4LGwJOSQMKnVsRXBRBcqfeRe6_dsGeZGG153QNcu4cd49jFdHyVMhSSlDVPJri0UL4I7RfZXGeVkC5TYhVFoiVKTHDSAn7Rb7ahrwXObJOAj9EsXBwV0j=w285-h214-no
 
HIJAB POUR LA POLICE SUÉDOISE
.
.
.
.
MADAME MÉTÉO EN SUÈDE ET EN IRAQ
.
.
.
EN SUÈDE, UNE VILLE POURRAIT RÉINSÉRER LES DJIHADISTES... EN LEUR OFFRANT UN LOGEMENT GRATUIT
19 OCTOBRE 2016 RT
.
Selon une radio suédoise, une municipalité entendrait aider les djihadistes de retour de SYRIE à se réintégrer dans la société en leur proposant logement gratuit et réductions d'impôts. Une proposition qui n'allait pas manquer de susciter un tollé.

.
ANNA SJÖSTRAND, coordinatrice en charge de l’extrémisme à la mairie de LUND, dans le Sud de la SUÈDE, a annoncé vouloir mettre en place des mesures afin de faciliter la réintégration des djihadistes de retour de SYRIE, selon SVERIGES RADIO.

.
Entre autres propositions, elle suggère la mise à disposition d'un logement gratuit, des aides à l'obtention du permis de conduire, ou encore des réductions d'impôts supposées encourager «la réinsertion sur le marché du travail».

.
Ces mesures s'appuient sur les conclusions d'un rapport remis aux autorités suédoises par le criminologiste CHRISTOFFER CARLSSON, qui soulignent la difficulté de rompre avec le fondamentalisme et de retrouver une vie normale sans aide. «On peut critiquer cette mesure, mais [je pense] que chacun a droit de recevoir la même aide que les autres», a déclaré ANNA Sjöstrand. «Nous ne pouvons dire à quelqu'un que, sous prétexte D'AVOIR fait le mauvais choix, il ne peut revenir et vivre de nouveau dans notre société» a-t-elle poursuivi.

.
Ces propositions ont immédiatement déclenché de vives réactions sur les réseaux sociaux. Certains parlent d'une «folie» de la part de la municipalité de LUND.

.
La volonté affiché par ANNA SJÖSTRAND d'accueillir les djihadistes est loin de faire l'unanimité. Sur TWITTER, les réactions fusent. Un Suédois rétorque par exemple : «Bien sûr qu'il faut dire aux terroristes «Vous avez fait votre choix, vous n'êtes plus les bienvenus».

.
La volonté affiché par ANNA SJÖSTRAND d'accueillir les djihadistes est loin de faire l'unanimité. Sur Twitter, les réactions fusent. Un Suédois rétorque par exemple : «Bien sûr qu'il faut dire aux terroristes «Vous avez fait votre choix, vous n'êtes plus les bienvenus».

.
Selon SVERIGES RADIO, des mesures similaires sont envisagées à MALMÖ, BORLÄNGE et ÖREBRO. Cette dernière ville avait fait l'objet de vives critiques en janvier dernier, après avoir proposé des stages à deux membres de l'ETAT ISLAMIQUE, qui étaient par la suite retournés combattre en SYRIE, où ils ont été tués.
.
.
.
SUÈDE : UN TRIBUNAL AUTORISE LES DRAPEAUX DE L’ÉTAT ISLAMIQUE À FLOTTER SUR LES BÂTIMENTS
15 OCTOBRE 2016 INDEPENDANT
.
Un tribunal suédois a rejeté une plainte contre un musulman syrien accusé d’incitation à la haine raciale pour avoir hissé un drapeau de l’ÉTAT ISLAMIQUE.

.
A maintenant 23 ans, un homme venant de LAHOLM, dans le comté de HALLAND, avait publié une photo de lui posant avec le drapeau comme sa photo de profil FACEBOOK en décembre 2015, mais il l’a retiré lorsqu’il a été signalé à la police en mars.

.
Le Syrien a indiqué qu’il n’était pas un partisan de État islamique. Il a également déclaré que ce drapeau a été utilisé comme symbole de l’ISLAM durant des centaines d’années, avant d’être repris abusivement par l’ETAT ISLAMIQUE
.
.
.

UN SPOT TÉLÉVISÉ APPELLE LES SUÉDOIS DE SOUCHE À S’INTÉGRER AU «NOUVEAU PAYS»
18 SEPTEMBRE 2016 BVOLTAIRE
.
- la SUÈDE est un endroit sûr dont ont besoin les personnes persécutées. Ce qui était un manque pour certains. Penser au passé est bon et en parler aussi
.
– mais nous devons aussi aller de l’avant, trouver un moyen de vivre tous ensemble. De nos jours, l’EUROPE et la SUÈDE sont ce qu’ils sont : en train de changer.
.
Il est temps de réaliser que de nouveaux suédois vont venir avec une culture, une langue et des traditions, et il est temps de le voir comme une force d’impulsion positive. Ce «nouveau pays» forme un nouvel avenir. Être suédois doit être accepté non plus comme une question de couleur de peau et lieu de naissance. Cela doit pouvoir être toi, moi et tous ensemble.
.
L’intégration ne veut pas dire que les uns doivent s’adapter aux autres ou que tout le monde doit penser, faire et réagir de la même façon.
.
L’intégration est une question de rencontres, et de réelles rencontres nécessitant réciprocité.
.
Créons un avenir basé sur autant de réalité que d’espoirs d’avenir. Formulons un plus grand sentiment d’un «
nous» et construisons un pays où la haine et la peur sont mis à l’écart. Nous avons tous le nouveau pays en nous, dans notre façon de voir les choses, nos pensées et actions. Il est temps de construire, ensemble, un pays qui est fier, inclusif et durable
.
– quelque chose de nouveau.
.
.
.
SUÈDE : LA BANQUE MONDIALE PROPOSE LA CRÉATION D’UN ÉTAT POUR MIGRANTS
23 SEPTEMBRE 2016 BREITBART
.
La SUÈDE pourrait régler sa crise migratoire en CRÉANT UN ÉTAT au sein de son propre État. Ce territoire serait dédié aux migrants. Les lois nationales ne s’y appliqueraient pas. Cette proposition émane d’un DIRECTEUR DE LA BANQUE MONDIALE. Pas sûr que les Suédois apprécient…
.
UNE IDÉE DU CHIEF ECONOMIST DE LA BANQUE MONDIALE
.
PAUL ROMER, est aussi professeur à la STERN SCHOOL OF BUSINESS, basée à NEW-YORK et dédiée à l’urbanisme. Il a expliqué sa nouvelle approche à un journal suédois, le
DAGENS NYHTER.
.
L’ÉCONOMISTE EN CHEF DE LA BANQUE MONDIALE a expliqué que les Suédois pourraient créer un territoire indépendant, où les lois suédoises ne s’appliqueraient pas. Les migrants pourraient y développer leur propre économie.
.
Vu son rôle très haut placé dans la
BANQUE MONDIALE, on ne peut pas déconnecter ses propos de l’institution qui le paye.
.
UNE SOLUTION VENDUE COMME «PEU COÛTEUSE»
.
PAUL ROMER vend son idée en expliquant qu’elle ne couterait rien au contribuable.
.
Il explique ainsi :
.
La question des réfugiés est un problème énorme, mais il y a des solutions possibles. La SUÈDE, un pays à la population clairsemée, pourrait sous-louer un territoire de la taille d’HONG KONG.
.
Cela pourrait comprendre des millions de personnes qui s’auto-suffiraient, et qui ne coûteraient rien… Il est important que cette zone libre soit considérée comme indépendante, avec ses propres lois et règles, pas comme une partie de la SUÈDE.
.
Ceux qui vivraient là ne seraient pas des citoyens suédois, mais vivraient complètement séparément du reste de la société.
.
Pour que ce plan fonctionne, l’économiste précise que les frontières devraient être hermétiques…
.
Bref, les Suédois se font violer par les migrants, dans tous les sens du terme. Faut que les peuples d’EUROPE se réveillent
.
.
.
.
.
LA SUÈDE DIT NON À L'OTAN
16 SEPTEMBRE 2016 KATEHON
.
Malgré le fait que le gouvernement suédois a décidé, au début de cette année, de signer le HOST NATION SUPPORT AGREEMENT avec l’OTAN, il en est sorti et a précisé que le processus d’adhésion à l’OTAN ne serait pas poursuivi.
.
Cette décision a été prise peu de temps après la publication d’un rapport, commandé par le gouvernement suédois, visant à présenter les avantages et les inconvénients de devenir membre potentiel de l’OTAN. Le rapport indique que le scénario selon lequel la Russie attaquerait la SUÈDE, si elle était seule, est fantaisiste, et que tout conflit militaire en EUROPE DU NORD éclaterait probablement dans les pays baltes – encore une fois avec la RUSSIE dépeinte comme l’agresseur possible – mais que c’était également très improbable.
.
MARGOT WALLSTRÖM, MINISTRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES DE LA SUÈDE, a commenté en disant qu’elle favorise «un dialogue plus politique et de vastes partenariats bilatéraux et internationaux, plutôt que de se joindre à l’OTAN» (http://thelocal.se du 9 Septembre, 2016). Elle a en outre ajouté que la liberté de ses alliances militaires convenait bien à la SUÈDE et contribuait à créer la sécurité et la stabilité en EUROPE DU NORD.
.
Le rapport conclut que l’OTAN ne contribuerait pas à apporter une solution significative aux capacités militaires actuellement insuffisantes de la SUÈDE. En fait, ce serait très probablement coûteux pour le contribuable suédois. Le gouvernement suédois a déjà décidé que, entre 2016 et 2020, les dépenses militaires devraient augmenter de $1,2 milliards (BILLNER 2016), atteignant ainsi le montant total de $27 milliards. De plus, ce serait également créer une crise politique inutile avec la RUSSIE. Le seul avantage présenté par le rapport est la question de savoir comment la SUÈDE allait réagir dans le cas d’une «agression russe» dans la région de la BALTIQUE, et un renforcement de la «capacité de dissuasion» de l’Ouest (RADIO SUÈDE 9 SEPTEMBRE, 2016) – ce qui est une façon polie de dire «l’augmentation de la puissance de l’OTAN à entraver la RUSSIE».
.
Fait intéressant, l’ambiance au sein de la population suédoise sur la question de l’adhésion à l’OTAN a changé depuis l’année dernière. Dans une enquête menée en juin 2016, 49% des participants ont dit qu’ils étaient contre l’adhésion de la SUÈDE à l’OTAN (l’année dernière, ils étaient 39%), 33% étaient pour l’adhésion (l’année dernière, il était 41%), et 18% étaient indécis (l’année dernière 20%) (http://thelocal.se du 7 juillet, 2016). Pour cette raison, la décision prise par le gouvernement suédois de rester neutre sur cette question est en conformité avec les souhaits de la population suédoise.
.
En SUÈDE, les discussions sont toujours en cours sur l’opportunité de coopérer davantage, ou même de rejoindre le STRATEGIC COMMUNICATIONS CENTRE, STRATCOM de l’OTAN, qui est un organe chargé d’influencer l’opinion publique en présentant le récit le plus favorable aux buts et objectifs de l’alliance, telles que «la lutte contre la propagande russe». En fait, STRATCOM se trouve en contact avec des branches diverses du gouvernement, de l’armée et de l’éducation à l’intérieur de la SUÈDE.
.
La SUÈDE étant devenue récemment un membre non permanent du CONSEIL DE SÉCURITÉ DES NATIONS UNIES, son influence et sa position dans le système international sont de plus en plus importantes, pour le moment. Espérons que le gouvernement suédois va opter pour une position neutre entre l’OCCIDENT et la RUSSIE, en dépit de ses attitudes plus pro-U.S. et OTAN. La stabilité régionale et la non-confrontation, tant en EUROPE proprement dite que, plus précisément, dans la région de la mer BALTIQUE, devraient être parmi les priorités les plus élevées, et la SUÈDE a le potentiel pour agir en tant que médiateur diplomatique à cet égard.
.
Malheureusement, l’accord d’adhésion à l’OTAN et les connexions avec STRATCOM pourraient saboter cette position pour la SUÈDE, mais le choix de ne pas poursuivre le processus d’adhésion à l’OTAN signifie qu’il y a encore de l’espoir.
.
.
.