Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/05/2014

SYRIE : PERSÉCUTIONS DES CHRÉTIENS

 
https://lh3.googleusercontent.com/gIhu_tH0L1O7cuw7mrnUFa8xBpEt6UanHsYnR64ElFp9itDxDjTkmcVTaTlRPxuy5FIka47h_sOpWNrsSZsefJX8oqyuXF8SLAQcFHmJ_iV-KU1RDjSQw-0hyjFkv5OHsOyxi65Sujq5WsrBt0xAiKK3bGhSdAgvwAnIGfmUftFqgA1tsRmCFah_tdkEeShuH050EhCAaSXEeaR8ucP6rekBDmEiQA8oNa4gGUImchsV9Vtk6J68pSgsvR2g75tY0ClWRXrdJVbMnbE5lRYSIY8D79KEVZR4dGD4_o2S605wFdq7B4YlcLKHR6rwKtqsMUKTYD9LnGZ26eVelX-KuXJ5NQICYpzTvrqN4K1FOWwFCtJjPp0QJQsG4-H41CdUqDBXHtJpi2cCP6wTQ1VNadcHnwZjf3NoDK_TYgZlNIEk_YnvCPv-2c9x_J89VFUkxcobDDPXGyyT23kiaQOfhX_31_HKUIo7dNpP_bblK7uI0WiIKE3hBuSNYBdie04k-JQ5exSbX5KA_bT_Jn-Mioopjr_r0hMBXGAjXHhvTvPvv6JtHBPXThxrl5fCc3rdoBbOYw=w94-h99-noYRIE : PERSÉCUTIONS DES CHRÉTIENS
.
«SILENCE,
L'OCCIDENT ASSASSINE !»
.
.
.

SYRIE : LE VRAI VISAGE DES REBELLES

Les islamistes infiltrent de plus en plus la rébellion syrienne. Les «groupes jihadistes jouent un rôle en SYRIE – limité, [un peu plus de 50 %] mais en expansion rapide». «Même des rebelles sans véritable idéologie adoptent la rhétorique islamiste...Anciens soldats du régime qui ont déserté, musulmans radicaux, combattants venus de l'étranger... les REBELLES ne sont pas un groupe uni, homogène».
Francetvinfo.fr
LES CHRÉTIENS DE SYRIE PARLENT A L'OCCIDENT
Les chrétiens d'orient soutiennent BACHAR AL-ASSAD garant de leur liberté de culte
PAYS QUI FOURNISSENT DES ARMES AUX REBELLES SYRIENS
 
JUIN 2013 LES REBELLES SYRIENS DISENT AVOIR REÇU DES ARMES SOPHISTIQUÉES
 
Des demandes précises ont été adressées, il y a une semaine, par le chef militaire de la rébellion syrienne, le commandant SALIM IDRISS, aux représentants des «AMIS DE LA SYRIE» (FRANCE, ROYAUME-UNI, ÉTATS-UNIS, ALLEMAGNE, ITALIE, JORDANIE, ARABIE SAOUDITE, QATAR, ÉMIRATS ARABES UNIS, TURQUIE, ÉGYPTE) qu'il a rencontrés à ANKARA.
 

ENTRAÎNEMENT DES REBELLES

Le LOS ANGELES TIMES a rapporté

ISRAËL ARME LES REBELLES

vendredi que la CIA et des forces spéciales américaines entraînent des rebelles syriens en JORDANIE et en TURQUIE depuis des mois, soit bien avant que la Maison-Blanche n'annonce son intention d'accroître son aide «militaire» à l'opposition.
.
Seul deux des États membres du groupe n'ont pas souscrit à la nature de l'aide à apporter aux rebelles, a précisé le CHEIKH HAMAD. Il ne les a pas nommés, mais l'ALLEMAGNE et l'ITALIE n'avaient pas caché leur hostilité à l'envoi d'armements aux REBELLES..
BERNARD HENRY-LEVY,
 .
L'un des instigateurs français du conflit syrien et ses arguments (extraits)

ROLAND DUMAS,
 .
L'implication d'ISRAËL
.
.
.
.
.
FABRICE BALANCHE : «IL Y A AU MOINS 2000 DJIHADISTES FRANÇAIS...»
EXTRAIT «LES GRANDES GUEULES» - RMC - MERCREDI 13 AOÛT 2014
.
FABRICE BALANCHE, maître de conférence à l’UNIVERSIT
É LYON 2 et directeur du GROUPE DE RECHERCHES ET d’ÉTUDES SUR LA MÉDITERRANÉE ET LE MOYEN-ORIENT (GREMMO), auteur de L'ATLAS DES PAYS ARABES (PUPS, 2011) et de LA RÉGION ALAOUITE ET LE POUVOIR SYRIEN (KARTHALA, 2006)
.
.
 
.
.
DES CHRÉTIENS D’ORIENT DEMANDENT RÉPARATION À L’ÉTAT FRANÇAIS (+ DOSSIER FABIUS)
9 AOÛT 2014
.
Une quinzaine de chrétiens survivants des massacres et des déportations de populations ayant eu lieu en 2013 à HOMS et à MAALOULA, auxquels se sont joints des victimes alaouites de LATAQUIEH, ont demandé réparation à l’État français, pour les faits commis par LAURENT FABIUS, ministre des Affaires étrangères, qui n’a eu de cesse d’attaquer l’État syrien et de faire la promotion du terrorisme, en particulier de l’organisation AL NOSRA. 

.
Depuis fin 2010, début du prétendu «PRINTEMPS ARABE», en SYRIE, nation multiconfessionnelle, des sectes islamistes tentaient de dresser la population sunnite contre les chrétiens, les alaouites et les autres minorités religieuses. Le 12 décembre 2012, à MARRAKECH, LAURENT FABIUS critiquait la décision des ÉTATS-UNIS de placer le FRONT AL-NOSRA, branche syrienne d’AL-QAIDA, sur leur liste des organisations terroristes, estimant qu’en SYRIE AL-NOSRA «fait du bon boulot». 

.
Cette même organisation islamiste dévastait, pillait, incendiait, torturait, convertissait de force à l’ISLAM, massacrait ou capturait les habitants pour les réduire en esclavage, à LATAQUIEH, dans plusieurs villages alaouites, le 4 août 2013, à MAALOULA, village chrétien araméen, le matin du 5 septembre 2013, enfin dans la région de HOMS, les 10 septembre et 21 octobre 2013, dans une volonté de déracinement génocidaire.
.
Dans le cas de fautes commises par un ministre dans l’exercice de ses fonctions, la plainte pénale est soumise à la COUR DE JUSTICE DE LA RÉPUBLIQUE, mais les demandes de réparation doivent être adressées aux juridictions ordinaires. 

.
Puisqu’il s’agit de fautes commises dans le service, les ressortissants syriens, conseillés par un collectif d’avocats, ont choisi de demander au PREMIER MINISTRE de reconnaître la responsabilité de l’ÉTAT FRANÇAIS (lettre du 26 mars 2014).
.
Sur son refus (le 1er juin 2014) les victimes viennent donc de déposer une requête devant le TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE PARIS, qui a été enregistrée le 31 juillet 2014. 

.
Par ailleurs, en novembre dernier deux plaintes pénales devant la Cour de Justice de la République avaient été classées. Quatre nouvelles plaintes ont été déposées contre LAURENT FABIUS, cette fois pour TERRORISME. Les plaignants ont également écrit au Procureur général près la COUR DE CASSATION en lui demandant de prendre des réquisitions.
.
RAPPEL :
https://lh3.googleusercontent.com/z0UDIksYHIdwzpT1x7LIYVH_cCpflYMKwq6RRtm2Mn0yeVyFTM5p5R_M_tOC4NCEjgxDeygs0nU5X4RjVJ0zgPyk_wPsKwl4iRBTURQqn9CICuvWeBRYu29Aa7s0bz7Ii06CX-1rF9RE2pGFjrcmHLOIt47BtASWk9GXRr5NTOmLW02aIMoXoj1fgrKUN1OaRH5NcDRT4n4sX_6JfSzEN39spz0ON6FQqGSYH6ZMl3xi7wAp_zwhcS16YEka3GKaGxezWBDn5SwZOo2LVc5bpx7J0shE8FOjzXBCDubhfe_Myd-MSLuKkQ-oRE5sMsNW7FgopBeumKDyCMPcdXk9FkQZu52bhu9AUQBhdcjz1i9WO8niFre4GP-vQf0e3fnX1OpNuoQ-9DejafDNxj10FWNXWmWe8f0NmIO807U1Pa9QIJb_69mRa9lFRn5AUMfTSefeqbWs6ONfm_z1YuKoqei1pAEwEwTc-QMkezz21KzgLSV4mrZ_GlbpbzpnN2hVHxl9_DLKjfKCDRcE53KaWZQ2yWkzzg6cyLVznUrKajhQTl2tah5rqHOh6-byLKoVQCEY0A=w90-h124-no SEPTEMBRE 2014 FRANÇOIS HOLLANDE
.
«Il n’y a pas de temps à perdre» face à DAESH (ÉTAT ISLAMIQUE) ; «Nous devons tout faire contre l’embrigadement de nos jeunes». C’est ce que nous pouvons retenir du discours de FRANÇOIS HOLLANDE lundi à PARIS, lors de l’ouverture de la CONFÉRENCE DE PAIX EN IRAK.

https://lh3.googleusercontent.com/46PKZR_oJMqObKn5-aiKi3zrcQ2f9y8spRMc0AjqEGaNvtVWYlanRftDBkaFB49H5CJbtzqaHhaDbmXHR6PGgZactUtJh15As0lQxqsQiBkKH43lJa7VTd9iHG9Q4P_k6xiPk7cqMaXwmu43D2lu6O0Zz-UoiRxKrJQxju7rHHih-ByxLRMwKfvBduSMsBl8oO3XVmSQYKK3bxvNo7YyfvNUsq-vPbNIt97b45b6Gs_0xzc1xCNpn6SSdoDGMlOmHTVhDJX-eZT3Wr-5B444BaPAZcgv5X864lO-gRlXorhMr1Q1OOQQOGNY4klNJFiUMGpH1Txy7fZQDfQS_or-qPWWl5z7_Eq-SqylEZIfx5bi8P_F9uHweYqXQk55ugayOd8O3ABm7jGNa60TkbqOojQDulaKA0llANyEk08AOcLFkzUCeTV-opqXboCcXPGH6MIIq7xzKmu3FOoxQ-1ajrSBJe-xuxGFrYW-9f51-JixqOlbxC-mbSkLhLmBuNHrNaxupowmaLGd7br8WsOPq06W-UWHTNsQdI78Q9mwuER--JSmdNYBHIQBy4raOA5ewTFAog=w81-h125-no 12 DÉCEMBRE 2012 LAURENT FABIUS
.
Le 12 décembre 2012, à MARRAKECH, LAURENT FABIUS critiquait la décision des États-Unis de placer le FRONT AL-NOSRA, branche syrienne d’AL-QAIDA, sur leur liste des organisations terroristes, estimant qu’en SYRIE AL-NOSRA «fait du bon boulot».
«En revanche, la décision des ÉTATS-UNIS de placer JABHAT AL-NOSRA, un groupe djihadiste combattant aux côtés des REBELLES, sur leur liste des organisations terroristes, a été vivement critiquée par des soutiens de l’opposition. M. FABIUS a ainsi estimé, mercredi, que «tous les Arabes étaient vent debout» contre la position américaine, «parce que, sur le terrain, ils font un bon boulot». «C’était très net, et le président de la Coalition était aussi sur cette ligne», a ajouté le ministre»...LE MONDE (article complet aux abonnés)
.
Il était même allé plus loin en souhaitant que BACHAR AL-ASSAD ne soit plus de ce monde. C’était en TURQUIE
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/86d3nUC_5Kwzn7jzWv-RKypllumn3P8Qg9eBoi6BSBVaVStNQ3zVO3fJb4OVH80y7MmikZw33ay83ExivVpUrsfXXhdVHjaqqAnvlZC1ydUYb3018rEPDtsRxReNpYDOZtarA_BMGzStnxqckt7FtRNd2PWt5pl4doN-tVdGoVbshRVwaMbsC1yY7F9mFqJsy2EhoenfDBhnq6dgljJfD_tKz6qLQDnfsqhSXKqAHdvE3YybYE2lM1_gat3rQzE0NfZfigfkgzHPId3Piyb0qsahWQC50fTq5wsNKjOJ0P4pI-pVG0bYK9c4JnsSQMY3-EMbRiFyuTPucjR7Tgvvqw-L4ehEeT865dwKzlo93fyMILCscI83RHg18HOnDXMO2YxTIfDRPQ1H6ehHvKPck_QdY29qfZXjwfhjNPwbJK2udAYJmAFumhada589YEi7es2aXNdroc8SV69ihchdUFHChw126bWrptMMvlxC7NWFPlHbhI0U9-zeJyAGVQys6i0E0MQkKrkeL0qvN-bgzJbb4a7NX7wkDkNWHyta0wAAms1pqTfAXxSSpH_5qo3hOFfFYTYD6Z8mMyNNzbYJN7qdK5pEfF6mZFKFCGR9jotYMlbXhfo4cOfYCWK2mWUYrwK6sJ0eEeGw7A3GA7answdZX6VHHviPPC4IZpBn8fk=w732-h468-no
86 MORTS
ATTAQUE CHIMIQUE EN SYRIE : LE MÉDECIN À L’ORIGINE DE L’INFO FICHÉ COMME DJIHADISTE PAR LE MI6
78 AVRIL 2017 / IBI TIMES /
SHAJUL ISLAM (photo), le médecin britannique qui a «révélé» l’attaque par armes chimiques en SYRIE a été considéré comme un «djihadiste» par le MI6 et a été radié du CONSEIL MÉDICAL GÉNÉRAL en 2016.
.
https://lh3.googleusercontent.com/UJE3VYyQT68n88R5IQNLjGIrZO6YgXZJ3NFwmRJ_VYOj_dagCi48dU_WHO0jZ_qGxbC2rhf6Ea0rsiWu65T1rHv5uLSLX3GNsf14yMeUew359y6IFeZ3X-bkGx122Yfzg2DLHzrwQWbNEJ2fJLzZPHq1TXcVreKec9F4bYvXm8CTF8cJwxEGsg0W5Ytx1-4oEAKCZ27sXHgm2YBU2VFH-lloFk8oZfZfy-UT6kO5wLi8gnQsGltubFmMYcFRYNstL9Wf5WogFgkHp5LWk8UHTvz9So5sja-BZfCn2IEVa7hYlDeg3fEdy1ixEwMajcue0vFQtUcuGa9JQiytUmIaZKQbZmcWc6I06acC5lRv9OWxyprRPYGg7KLRApSjyu8pwFf2Fbs8HZTAJ8REvzKzZAUSP1y5PSyeA0D6K-egOc-_vbtTBL3AwvQAI0ZU0lbuPfY6DbNLD4E9rpxo2Ay2DHITcT8WVQEC5KZIqNhQwl8sFfAE67rU1NLkICH4QMhKnH8SSh2-zMoT3JqmL36f-2rUXxI4hDfHe6agbPq0RZtltEk4d_VXh0ACOuvaQboqORfQx1FqHeYMal6FwHMg4xNryIzBTpO9iZpbtd_Trj80euEgOKhQtrxtghgsd92BdCdcY1JhGu8pTJVUvoGOmk3r_MdcjhwtXXxJFB5G2Xc=w600-h426-no
He appeared on several television networks such as NBC to discuss what he saw, but it has now emerged Islam was previously charged on terror offences in the UK.

.
Islam, from Stratford in east London, first travelled to Syria in 2012 and worked in opposition-held areas of the country such as Al Bab, close to the Turkish border.
But shortly after arriving, he was wanted by MI6 – Britain’s foreign intelligence agency – for his alleged role in the kidnapping of BRITISH PHOTOJOURNALIST JOHN CANTLIE and his Dutch colleague Jeroen Oerlemans.

.
Cantlie and Oerlemans were held captive for nine days after they strayed into a jihadist camp in northern Syria where Islam was working [...]

.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/q-3iK-o_JcNe1bwwGl6_o8OWkW08oCq7g1sIoJrDDXMkI8Jaqx9jFwXDsfakjeQGfjaejAU33bz-0RpypgSKhGQ7zKjJ3xQgM2-iOaklPoQYDBiatCFPKbuwSsUbn-Np3lqpWSmBFJYWue27gvCOO29DIpJtjY1UzyKB2TOMXZc2bxU7Sf3r3If0dl2LGS5L779LwIOr1g-mGsBZK5fi1s0Jqv-K7cbAzs2DOrJohxAuqOnaEVmJeCX5G4zh6ztVRw4k4kPdUa63AMvtF21Hi9d8PJJ-gPHMzHjUan6-eE8y8o3SAMw5oaVVlXvUrYCBPe0Vkx9nUU7ZL8kAEL8Gts26mq64TRD2wFTg25mFzgsrCwnCuDY0N6_yp_KNgWcYJEFOjJRcv9kW0hIT2_6dkfBhuUWSoms-VTmJyvchrW9hEzOfiXR4nXvYhfglK1aDLhXosX60SYMFipcxHj0nBF0sXr7UtqKxuxOwrroZYC5BWxBXJ_fPanaYYzd_zACHb0xk7PGt1x3B4H2GBVorNoqL3kB9H0zNzk_xMfhioP-NkZ7MblsaQPkMkaKyNdqeS5zOrB9WQs4zctYbR6G1Xh0YCL2do-3liWMgOnEurHHhGVzIgcfFhPOXwIEHcWh2OJPsg8ReOPg_vKv3kWp1Hnpfr16w2YUjJxwKPDCDw0A=w280-h163-no
SYRIE KHAN CHEIKHOUN ATTAQUE CHIMIQUE +86 MORTS
4 AVRIL 2017 / FRANCETVINFO /
Un raid aérien frappe KHAN CHEIKHOUN, une petite ville contrôlée par des rebelles et des jihadistes dans la province d'IDLEB, dans le nord-ouest de la SYRIE. Le bombardement fait au moins 86 morts, dont 27 enfants, et plus de 160 blessés, selon l'OBSERVATOIRE SYRIEN DES DROITS DE L'HOMME.
.
Selon des médecins sur place, les symptômes relevés sur les victimes sont similaires à ceux constatés sur celles d'une attaque chimique. L'opposition accuse le régime de BACHAR AL-ASSAD d'avoir perpétré cette attaque, avec des «obus» contenant du «gaz toxique». L'armée syrienne dément «catégoriquement».
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/OgvpjxBX3WhSr-tt5-ptV8gHJUf44zcibIxtt3XG-c8cmQSiBbhnsTnTMaZCjyDhHdtk0GAYQQXc2-X99QBhdaDZOcEdhMnqAydQDO26Sy4VZYxdBmlhauaITk_ZJFo7LhcEuISlhS2S53-vOuWhwniYFXJFi8VLVjCEYsKyWmGBuUrv2_BRniFjSepgc34qAj3gDi2Z2kxyFRATYOIvagB4sR5xfCQa4W6MPPddYTHWm-7i7qhZKM9X65moFOiBcIbVRooZ8vm2SfAfZnijOzxQ5Grrep2Spkf9AhNdBWTTixDtc-bF4jQsJFQdPG9JUJt0GSeEmASS7maZBejs-lpRbnIjeK1TsAa6kEwx6o4b1i9C9SqFl3cWEl0C26xMjKn3zawcLMttTwxENeRvZ8scUyhOHO2_cIDBnBaULCdX2CQpd6oa3BCNkCvMNm1J2oltguLQr0gp-o-jzQ9HiQCpcf-1iEkt3QN6trHtg9c2Ygu7h7udR4Q58PKbvn9iw50Uc9kJVvdJqogG0Mg1QwAoBKlEqVyeWwRyZvopcyrF_7M4jkzrPq_BhtRR4dRMMLAZmA=w320-h155-no
L’ÉTAT ISLAMIQUE INVESTIT UN VILLAGE ASSYRIEN ET FAIT ENLEVER LA CROIX DE L’ÉGLISE
1 FÉVRIER 2015 CHRISTIANOPHOBIE.FR
Le village de TEL HORMIZD, près de la grande ville d’HASSAKÉ (nord-est de la SYRIE), fait partie des ces 35 villages assyriens chrétiens qui bordent les deux rives du KHABOUR. Vers 14 h, le 30 janvier, deux «pick-up» transportant une vingtaine de djihadistes de l’ÉTAT ISLAMIQUE ont investi TEL HORMIDZ et exigé des habitants qu’ils démontent la croix qui sommait leur petite église faute de quoi ils feraient sauter l’édifice. Les habitants n’ont eu d’autre choix que de s’exécuter… C’est la quatrième fois que TEL HORMIZD est attaqué par l’ÉTAT ISLAMISTE.

.
.
.

https://lh3.googleusercontent.com/EzichN71mEnaUfCxUBESRVQ0sRJDAtvLxoqHRrDGaa9tQXSeHLiLyGlTV4_HCWfp0HWgH9EX4DaEbo6ZAjSZ24LD_pq7-xKXgTtbfXJ5iNq4Pomd7DZK3HqdR_mdNkyT8OWnvdxyb9DTNgahFe0z91x6V2gFiWWGiYG41Wna4JIa_sSoeIFYCjfXtvt59ScBkN-ULoEItMWbimtjQx1OjfwNWyoWPE0loe8Hw_ZPDDqunmAvZZdgzCY3GCE28wgrooXwYUeeOumsjt3sd9vSEPqKMj4z6SpcPYxCy1fWH_0F6Db6T-yBaQIfFKttaq1EGj1Hs1NxYD5iCdDiLkMu7alqEFk4Qw3r_SStaEigun5bWP3HJ9HxAfKn1Y7Bz2mqV6jFWwhhGJMz6AaNZOWgdakSx52W7g15thxhURHJIxi8nU--UW-ccZJW4bO2k3iW2WrUdwO342rPzR5MLBoz9u-guDcxBDhe-7tfnoFd2rV9_xUcB2J8k4zTJ5Cy_6QkKo6HaTQKHbZhpZIFWxXRulQPKliqznuizPOfXwl9F9_dmnXGsYWvtb-GPa7L9oxqncGDNw=w320-h155-no
.
LE CURÉ ET LES FIDÈLES DE KNAYEH ENLEVÉS PAR DES ISLAMISTES
8 OCTOBRE 2014 CHRISTIANOPHOBIE.FR
.
En signalant HIER l’enlèvement du PÈRE JALLOUF et de fidèles de la paroisse de KNAYEH (SYRIE), je n’étais pas en mesure de préciser qui avait procédé à cet acte odieux. J’avais ma petite idée. À présent, nous le savons…
.
Les PÈRES FRANCISCAINS DE LA CUSTODIE DE TERRE SAINTE confirment les indiscrétions selon lesquelles l’enlèvement de leur confrère, le PÈRE HANNA JALLOUF – enlevé en compagnie d’autres chrétiens dans le village syrien de KNAYEH – est l’œuvre de djihadistes du FRONT AL-NOSRA. Un communiqué diffusé par la CUSTODIE confirme que l’enlèvement collectif a eu lieu dans la nuit du 5 au 6 octobre et que le curé et ses compagnons ont été enlevés par «des brigades liées à JAHBAT [FRONT] AL-NOSRA». Le nombre des personnes enlevées n’est pas précisé. Mgr GEORGES ABOU KHAZEN, vicaire apostolique d’ALEP pour les catholiques de rite latin, avait précédemment indiqué à l’AGENCE FIDES que le curé de KNAYEH aurait été enlevé en compagnie «d’une vingtaine» de jeunes gens et de jeunes filles. «Les religieuses qui se trouvaient dans le couvent, peut-on lire dans le communiqué de la CUSTODIE parvenu à l’AGENCE FIDES, se sont réfugiées dans des maisons du village». La CUSTODIE DE TERRE SAINTE confirme que, pour le moment, on ne sait où ont été emmenées les personnes enlevées et que l’on n’est pas en mesure de contacter ni elles ni leurs ravisseurs. Le communiqué s’achève par une invitation à prier pour le curé et ses paroissiens enlevés «ainsi que pour les autres victimes de cette guerre tragique et insensée».

.
Source :
AGENCE FIDES (7 octobre)

.
.
.

https://lh3.googleusercontent.com/_HdKe4SkBG9SktP3aeh9sHFBq_X_HyMM51whm73sc3GVz7F8pI3uaqPk5Q60qNKWKyOSGWiAdw4LgI1SInnOD-6yPaKRjDZbjABYJQotqCEjYyQHx8YwD7_ufpf-XXzmZ8ZQTg6VRE6HYztH2EcoSTLJtjxNfm5viR06vIGqsSKOFPII8If-9zYwEsMq0bUMax_L4h2NEa87-ybIfHQrMqozhZy4GocQjsf5HAabh3usgVIfjoInc1yyFAakNiHRX9G2kjMXh_cm2WWvzEJHJuGnDWM1jjA3ebBnQU5o8_zqR4pI5kcrHU_BaiQDtMpq5k0Zc0lP48GfQjEvtECX5B-UUQJLZF3SU8XdmJtEKdLJ1G1ZYcq4R7CmnSTml6YF26E-gb-8vuYTuA-SfJpqz2PaPJOz4vZ5yOR64aspHE7Ck8m8UQWUGQ7SUHkHCU0_UvGcDF-bWbyo1PELWXURo5yNcGU2N9RwZENTW7fD2VLEu-EHOplyhExZa1bvK_9OYbBxjFt0fgRea2_iCENwMBDk0rosJvHVqbFB01lg6p8U5WmHFIdUrGikSIDm5mjYoIdCRQ=w320-h155-no
.
L’ ÉTAT ISLAMIQUE DÉTRUIT L’ÉGLISE ET LE MÉMORIAL DU GÉNOCIDE ARMÉNIEN DE DER ZOR
22 SEPTEMBRE 2014 CHRISTIANOPHOBIE.FR
L’église et le complexe des martyrs victimes du génocide arménien de la ville de DER ZOR à 450 km au nord-est de DAMAS (SYRIE), ont été détruits par l’ÉTAT ISLAMIQUE selon des informations de différents médias du MOYEN-ORIENT. Ce complexe – qui comporte une église, un monument à la mémoire des martyrs arméniens, un musée, un centre d’archives et d’expositions – avait été édifié en 1990 pour commémorer le génocide dans les camps de DER ZOR d’environ 400 000 Arméniens – 200 000 femmes et enfants pour le seul été de 1916 ! –, accompli par les Turcs ottomans, entre 1915 et 1918. Le MINISTRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES D’ARMÉNIE, EDWARD NALBANDIAN, a diffusé un communiqué qualifiant de «barbarie horrible» la destruction de ce haut lieu de la mémoire chrétienne arménienne où sont inhumés les restes des victimes. Au génocide perpétré par les Turcs, succède, presque cent ans plus tard, un mémoricide perpétré par l’ÉTAT ISLAMIQUE !

Source :
THE ARMENIAN WEEKLY (21 septembre)

.
.
.

L’ÉTAT ISLAMIQUE (EI) ET LES GROUPES DIT «REBELLES» SYRIENS SONT PARVENUS À UN CESSEZ-LE-FEU [MAIN DANS LA MAIN]
12 SEPTEMBRE 2014 ARRETSURINFO.CH
.
ARTICLE ORIGINAL : US-backed Rebels and Islamic State sign Ceasefire/«Non-aggression» Pact
.
Alors que des rapports signalent que l’EI se regroupe devant les menaces d’attaques qu’il pourrait subir, une alliance de groupes rebelles syriens ont signé un pacte de «non-agression» avec l’EI vendredi.
.
L’OBSERVATOIRE SYRIEN DES DROITS DE L’HOMME a signalé que les rebelles islamistes modérés avaient signé un accord de cessez-le feu pour la première fois dans une banlieue de la capitale DAMAS.

.
«Les deux parties vont respecter une trêve jusqu’à ce qu’une solution définitive soit trouvée, et ils promettent de ne pas attaquer l’autre parce qu’ils considèrent que l’ennemi principal» est le gouvernement d’ASSAD ET SES FORCES.

.
Le NEWS SITE ORIENT NET a publié une liste des 11 articles de l’accord de cessez-qui vise à mettre un terme aux violents affrontements qui ont éclaté entre les REBELLES et l’EI dans et autour de DAMAS au cours des 45 derniers jours.

.
Le site rapporte que le FRONT AL-NOSRA – le groupe de miliciens qui a délivré jeudi 42 CASQUES BLEUS capturés dans le plateau du GOLAN – a effectué la médiation entre les deux parties.
.
CHARLES LISTER, analyste à l’INSTITUT BROOKINGS, a indiqué que l’alliance du côté des REBELLES était composé de quatre groupes distincts, dont le FRONT RÉVOLUTIONNAIRE SYRIEN soutenu par les USA.
 
.
L’ÉTAT ISLAMIQUE (EI) a à l’origine combattu aux côtés des REBELLES, mais a ensuite commencé à attaquer des groupes rivaux, avant de rompre officiellement avec le FRONT AL-NOSRA plus tôt cette année. Depuis lors, les deux parties se sont souvent affrontés, donnant aux forces d’ASSAD une nouvelle impulsion. Les REBELLES syriens modérés et l’ÉTAT ISLAMIQUE EN IRAK ET EN SYRIE (EIIS) auraient conclu un accord de cessez-le-feu vendredi, selon un groupe qui a suivi la guerre civile en SYRIE.

.
Les groupes ont convenu d’un pacte de non-agression dans lequel ils se sont promis de ne pas s’attaquer mutuellement.
.
Ce développement pourrait influencer les membres du Congrès pour voter «non» à une autorisation de former et d’équiper les groupes rebelles «modérés», dès la semaine prochaine. La MAISON BLANCHE a demandé l’autorisation, mais certains députés ont déjà montré leur scepticisme envers la crédibilité des groupes d’opposition syriens.

.
L’OBSERVATOIRE SYRIEN POUR LES DROITS DE L’HOMME, une ONG pro «REBELLES» basée au ROYAUME-UNI, a déclaré que les groupes ont conclu cet accord dans la banlieue de DAMAS, la capitale de la SYRIE.

.
Selon l’accord, «les deux parties respecteront une trêve jusqu’à ce qu’une solution définitive soit trouvée et ils promettent de ne pas s’attaquer parce qu’ils considèrent que le principal ennemi est le régime NUSSAYRI»,a rapporté l’AGENCE FRANCE-PRESSE.
NUSSAYRI est un terme négatif pour le régime alaouite du président syrien BACHAR AL-ASSAD.

.
Cela vient au moment où les députés du Congrès réfléchissent sur la possibilité d’autoriser l’administration OBAMA à former et à armer les REBELLES syriens. Un vote sur un projet de loi de dépenses à court terme a été retardée cette semaine après que la MAISON BLANCHE ait demandé aux Républicains de la Chambre de se joindre à cette autorisation de projet de loi.
.
Il est possible que les leaders du PARTI RÉPUBLICAIN («GOP : GRAND OLD PARTY») pourraient décider de tenir un vote séparé sur l’autorisation d’équiper les REBELLES.

.
Certains républicains et démocrates ont longtemps demandé à l’administration OBAMA d’armer les REBELLES, mais d’autres députés des deux partis ont peur que ces armes puissent se retrouver dans de mauvaises mains.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/EcJ2ufc10wMAONOq_KzGCn2gfoVMyTkqpYZYwo2-jUakzY434PC9eay70mL1wwWI4ePiSDzFv9ohnryJ9JJ74Mvjdkg91M8Rov7hncuIJlit20GO8pezCDx1zdlQNV7m_yxZLApseTUt3HU1xbUns0eH-caPgeQofDsvf880xVIWtzEZ2hzCKgPbkg6z1d3Lkk_w17hsw-m9WzLfylXOAqziwPZNCmqx0cEffFUK81DwJw0rfPcBgbTnoereUmS82Bapf_DH7hY-Y3VarHWnhxJGj4oSFpe_0HvbAAgWWCssdbWTuyDeKyUCCOklM0kQ1hQQwrKVGSoQzE1Eit-XrJx0BJP1TEU2y1hzQ8J9jH1nMDGtOg4xL26MohtykO_8otDLpz_WVuETBcRJE5e6_AJ1dDhRgNnPO0bcqixBYUf57FxBFa1h8g-lHoUA6DsijZruhW0pDAi1JwqEL6R-hd9OQihXeqPn7-ywUyAyNSpafz80g-DchCMoaeoae8P7Q4afhmjHJTnEdVpJJExuXB7qXE_bJsioDEvDPXjQZM2oqkQL0Q0eE1dBzOKYz43yOgZ_Gg=w320-h251-no
.
.
FADEL AL HADIDI DJIHADISTE PÉDOPHILE
https://lh3.googleusercontent.com/QeItWd51xo0v8_tx--MNRuIGyppz2Mg4Oqk7rwHoK0ziC-6gyzjMT6dD1Z8LBHitjZF72m8iCecG36FS_1rMdPuDbijQZt4fYRcIj4-m7Qoz8rfkUoStaW7GYw2uD56YpmeiSkqBR6GjzF-YFNB-mI4Yqy9Yh3KhpoVdYS5nbWc-ZnhwCFpiDF-HRMltxJsUFGR2AbwzOHcwn2m6e3H7X9EWvFh29LgIpQ2qMnaX4SupRv2umB3UsazP_JHyReBy5gJDviLmBoSZIPesTERnubuzMMHpwvXvcl1VSznYUutq1OC5M0zVy_F_bKruGuw340LrLv3jaGw8kgPvhCIT3ygthSRWow9M4il7Gk-mRvQ432-KjJy6LsPHV5HdWjosKpsR5S1JvyEiJjj-mkoXvWXjSu8YiA21iG3wNT0J69mcYneaeeb1HAJVnEtC3xY7OT4ipMaVPuj7Gp-iU_OOOvHjAzWg4D7bk0hJTY9ouqRSWUbmR7dnHe5XgYjhLK6LyCbK8PCIOcjZNFH-jQlM0Ug5daUWr_d9UHiWvuvrX_RUGyrZ6tg5izCRFq12ABDMAIJCbQ=w320-h180-no
.
FADEL AL HADIDI EN TOUS SES MASQUES
https://lh3.googleusercontent.com/cwsFvmbUbT5ie4mxQU-T2Ab2gbAPbmlGFUiYZcrJAbcRR1pwh_OutAEIHqw5ZC4L0sTRNZUI6SjMwXCahaULNgfw0nE80IN3RFJGMd8l-eFUdzxh_DWy3thRTkTr6yGv3rgYGittRxzccWDwgYa5nt0FBGkeiqx1Ptwilh4qfMSBuzKUItGItjJAOOuM7npIUhzOq2KN_01UuivnraZCRWs63o874sWkw1PRbLsmvgN12ZGXh46TTLpni3O-Utt-uhb4sJQdYN3wIRyHj6AXG484bgfly6UvoLd4HoAAf0uMivqWkzAibN9dqQa7z27b_GLXw3cOYNZHpzLRSdKAAuCXRFdjnckOXuaEkMCaR53lDJtRprUVktEBpghGpaBRYA52ePHQV7pJS5fAP6Tim6gG8-QFDDNFddU7uRTsNtL38HZGvg5deN8ywMEQAsNgNOZXWeYieyp9-V0RleFvCqY8WybxwVQ_RQp8JL8Th6Xzvy9qUGoXqF0sH4uSM3FouvCEReqX5fSkky-R2ejTAUsI020QwGlLBDkVDXC8BZYZlHbVBr1tlG3VPZ-hDsxGurvb9Q=w238-h320-no
FADEL AL HADIDI est un djihadiste de ISIS. Sur son compte Twitter il annonce qu’il va épouser , une fillette, de 7 ans dans une ville occupée par cette organisation en SYRIE.
.
La fillette a d‘abord été obligée de réciter le CORAN pour se convertir afin que le mariage soit conforme à la CHARIA Une kafir n’a aucune valeur humaine. Elles peuvent être exploitées pour leurs compétences, pour le sexe, pour l’esclavage, pour quoi que ce soit ou tout simplement être tués.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/MJeucjMs88-LzTce-CD81NoJKLg9RIXINTtYCxTKiAtlwXUgTeNq-M64FVR0MjQwU1Jqd1TIOpNCdIL4qQ2Oqjn6e0Lvc_OVtrlLLXsdyu12kW4mu8N5bRyrouZ0KAIhbSV0cYdrGzB5Z82jUT9O4A08LwTYnWtoJhbVvAxOEepCpzalgXI0UuXv3Oc_IV9TKPPhAoZR-kmKD3LoAZ-YduA1hNYy_59F_difdUpOy5YGIWzaa_5YE-ZIPTs4TmAohSsc4Bt-1kZXKjz-09K-JYfStTdWXvJnbw-7wFcOQSmjIPOgiFXTxq69a44cEwWxuDvfti_B_4Ps1I19HGlJx5uQSoAREhAqkIhlBKrTIkeTyW3-rNZkeDiSBk_tKvFVh18DKdJwzBsC0ij_da9ECxBd_B1Do5MHBEdhF7Jka4SV9ma4xXOCArJ2A9sCfPDKJBzL2bVHDd2qscj9fAqcaZCWtdJL2NDKRvXXLtnoPoaG_ghnK9p23TvLfjF5Ytl6g-NawKJ_bcfUy4t_CmRRbidQjn7JL8Y-IENZdi7hkEWTIqeV2oGVHIaE96GM5mRrykbArQ=w400-h194-no
L’ÉTAT ISLAMIQUE AUX «MÉCRÉANTS»
.
2 AOÛT 2014 CHRISTIANOPHOBIE.FR
.
https://lh3.googleusercontent.com/hafb6VqLQzB61g_a3mYKoNhcqYtuovX_RX6z5pCB_e6-5GhmPwv6Pj6vT2koFMUrpbfxqg53JlQqoNpt3TWIEOISFoMbdUjJ1A_DKRiDKF3UBIqw9sg1iA1L8i-eJBskoK7-XeR38jk4VbiVCRJ3Mx7E254I_2eJhYu0OAhXC8DZoq0pbWG-MCl6oUsVx1fnCjli92BVBU_kR8PL30pRGB46pvRKhgKuB1EcT0EgQpouVsIhTFzAOMoFZHPCwCXJMNR0ZEkvwjNiVVz4KbdFUj9IwammA58U64n_rKlSqZvA-8157pyhVpJUBqhXOXR_JxM-P0zsIpbM8diSdwIu-PxoI_-ALMFFfBbT7rPkGAQ3aYGv2kCxREFMQvE7s3gLz16e9s6ZPYacibs9iohJCn2jEZsdy_FOMl1rKApmh4FKIwS_79tTa58USbTt1oV7OXBB_syUbMSjmz85oCwRFjQ9NqIDtHeRDVw-mzd3xB1n0vWUXHSOOm7NM7BR_zK3uP8hT1EU7yH5qpASIa1Y1HuU7qCOnJC7mGjC1MlPzrqGmo9OAQBO9pMnr6O98Hoc8Mvxtg=w620-h477-no
C’est le compte TWITTER d’un militant islamiste combattant de l’ÉTAT ISLAMIQUE (D’IRAK ET DU LEVANT) qui se nomme ABOU UTHMAN – il s’agit d’un pseudonyme ou d’un nom de guerre. Son compte étant alimenté, parfois plusieurs fois pas jour, de textes, réflexions et autres citations en français, on comprendra qu’il s’agit d’un francophone – même si son français est parfois hésitant ou approximatif. Les photos qu’il donne complaisamment de lui, montrent à l’évidence qu’il est de type «caucasien» comme diraient les Américains, ou, si vous préférez, d’origine européenne. Est-il Français, Belge, Canadien… Je l’ignore. Mais c’est sans doute un converti de fraîche date à l’ISLAM. Son compte est plein de photos qui ont été prises soit en SYRIE, soit en IRAK. Il n’est pas impossible que, selon les besoins de ses chefs, il se transporte d’un pays à l’autre pour commettre avec des comparses ses abominations. La photo atroce qu’il a mise en ligne le 27 juillet est censée montrer le sort qui attend ceux qui s’opposent à l’État Islamique – je suppose qu’elle a été prise à RAQQA (SYRIE) mais sans pouvoir le garantir – c’est-à-dire, notamment, aux «mécréants» que sont les chrétiens. C’est à peine soutenable, je vous en préviens. Et tout cela circule sur les réseaux sociaux ! Mais avant deux twitts pour mettre dans l’ambiance…
https://lh3.googleusercontent.com/B2ERax5UuTPY7iX3wToPXbq5iklWs_hgmXGxdhJNlnA04Mvo1hqdG0X5-Gls-bTJv1IiYtLtOC5ViXctC_dg1yGAKIDbqZNci1lhmhj42MEcbGfyso5slHC8hrSHID5fzpRTb6zToFsv0q7wCE4FPp-bemNL5fqv8xXLhpCoIbnCeE6jxUzxDoJDK6rfB-Z1RANKjsqh6klwIZCylWidAyS5bXK5Gz1SQebRm9l2RCN3aBNGIO9-2jwrGbW7HW9Hpht3BoyZGU6TXiazB59t9xnymMypZ7DddT16hPd2kKIERS-5pBG5ukUNUiLlMr4Dgcsc8mmXg7I9PDC4x_COc9rKq0yPEcOekcsZmp0sycfA2HOXWslZEDF3D6RuGFRZsGBb5Sq9YAloR2qwBBSl3QsqOYI8Fe4H7a7nOsbFP7dXa8TaijbV3G7jjmgY4ahDOlJzSeKZ2HLPnwD3JBNhMDgIY5PgJYhpeas-dO_IwBfvIlvlbtVc1ThZRAG_s1At17NfA9aoAstA9M3-H2taB259zUomOqSvd1XoeyPhI2ozVkuESwVkZsHE-InGtP-RpKDOYw=w400-h139-no
https://lh3.googleusercontent.com/YuS-0MnpDnWBYbyp7p5zPSOfDsrlKikA2lhUimWNxRt6VIEoPchOr2355kY3P8iL9PDzdgkQmxKoXxR2UqjZ4avFwVw9u6eImg4dTXCcCrhWrOTQ0CPIUlLPur1sT0v5-BkHSdQf0yxJJ4bw1-sTkmKRSNXwgkImdqYldDgM8lcHPV0UAWIZfrDwYT38jdOTCsbHhG5wYl5udoQgjwi25tFrvtbHenM-1l8uWdx6DN3GaOoEwy6J6oVlTq2mhIyTubq3JEMPsiZFq_Cli9nlrkPV4z601aLsPr29U4-2WDo6YJvUyEDVcnsPq8hikx7q6sb57Q-Qx7aC8PHyJIg0QUg7vVNi7zrI__0uQhGlpqxiewdTK_qqtDLBHay1eM5hszr4kReXGYLH0Kqnfaz23FiT5sROUNofFdsAymQLyqJtXKgrg0JbuKUMa2ky3JPzmxrczj7I1ThqmP8cOZu1xracdzNQtVKm8La2Obe5VED3nz7LO6cRzK1TU6MC2b8myJHTVabEVWfR7me-czghz3CeFFHdGEqc53uRIZokPtx6_1PTrQ9tnPqaH4rKH7OpZDuFIQ=w400-h118-no
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/X7A28uARGwxFqM9Dxe_Y4WDVSOTaoxwp1Ly4xRE9Gx-SVCk2WndcLUdJeiS_2Rob17QVoj11oGqf2Q2HDDS-S3d-fdfpJjFbbzzEcRoyvZwC25LZv3FPO1jbt08Ewr3JwvMZMpEB6SveeZD8K9JXWfz8TSWjMVgq_eolhhVTUQQIunpw8X5bp1GvbhL6TICUwGjULdy9u5xk23RfM7CpCQZo1fljpCSe2rsHTD6bn1m8xORuUe8GoJ9HCMO7zdNWH3WYFkoUVmhDlliGbueCaqGLwULLYI3tON5jDma_uWzikFG9dtgZtCOb3KW9uXVp-fRD6TrT6134FOtGxZRhawhE1GvennKjMb2SGa0WXWB2_COyuv3TeNs2Kq8i6rFeRvY3UUEAhtmLts9snep3-4tN7EASX7g3EhWypcSyu-6OaTOK_vx6t0V1WSZS-_7sT2TjN11J748PkhMf3vMFXX2H8wmAcZD072S8IISvH2FjXW9pUGluz84dlCVydP8ANx2X-1C2VJDLKnR8Qv-6KE6zHWKN4PX1YRGI-fW8ooxhLd7ZBKXdwLq510tNItSaG4Olxg=w320-h155-no
LES CHRÉTIENS FUIENT LA VILLE D’HASSAKÉ
.
31 JUILLET 2014 CHRISTIANOPHOBIE.FR
..
Terrifiés par le sort qui a été réservé aux chrétiens de MOSSOUL (IRAK), les chrétiens d’HASSAKÉ (AL HASSAKHA, SYRIE) sont en train de quitter la ville en raison des menaces que fait peser sur elle l’ÉTAT ISLAMIQUE qui contrôle déjà la ville voisine de RAQQA. C’est que qu’affirme aujourd’hui une dépêche d’ASSYRIAN INTERNATIONAL NEWS AGENCY sur la foi d’informations en langue arabe d’ADNKRONOS NEWS AGENCY.
https://lh3.googleusercontent.com/JqrzqlhNXq1rZRDue1ut43WS4n5eLecocPf5bEvPmA-IHNU2mCylVreIVMp9VHmVRgA-o7Z3bKyj94Ver6HG-h7U8MSJ_703YsMf8SAy8AVR2VYrSmQFhg5SSHPVIVApFBv5mT8R4tCBtPeUE5Z95s4gE5db07QUg3yfR30XBxT46zfuqDAQ6-pnoXzCbeZ9YSb2jvJNNHnYEi-HZ5pUQMPZsC2TuJ20DvJPrLPck8dS_Ad9DsboumLWACqeHqnpMvyynO3X5gAoC0fpK_5MYuD4QDsQBm0hJjZO5mGxc8AAP_82uuzZa9mfHxMGmltceg_i0WvDzGLjipiDnvCkExA15dULwher9tCSS43ubBD1RttPaa-GrXj13WAPia4cwsLYtFZDJhC5PtUcAI_ArDj-xShNFguTyn0jmKA-K2xzBjfAmjBfn_OdzeufZLsIFnVZhMwwYDJ_CHlkOP3htJntnbvZva4JTIQ_2lIKvxi-1Mr1vdguuyHVHBVMH3MsMkdcpWTjb7-v0yd9-BdMwflbM7ez7UHRmnpdUQUZ90aNrCzF2UVcJibMD9Rk4jV1IynN-A=w220-h201-no
Cette dernière agence a appris de sources de l’ASSYRIAN DEMOCRATIC ORGANIZATION, que les chrétiens abandonnaient leurs terres et leurs maisons. La ville d’HASSAKÉ connaît des difficultés d’approvisionnements en eau et en électricité, et les enlèvements de ses habitants par les islamistes sont quotidiens.
Les habitants d’HASSAKÉ pressent la communauté internationale d’agir pour mettre un terme aux exactions de l’ÉTAT ISLAMIQUE.
..
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/DSZkil6a0XlGy5yPgLSNcAePJCWSExhMC3VhF2rqeE60VmISyPt8QuVMHQtpDP4YNcLmhRQCkavwiVvIha2kYRcDkXCNXAJprAzRxFxL4ESGeTfEkUajEQy6H4zXGLfO4NPlCV-IJMiWQ9KXJxCZw1M4TRuYEve12EVk0bVskQlUMPnRCTvNh4R2R5WzAPl8uMO4aLnTk4RtzV3aMNhQuQwRmHB2KmUvCsIi71ygGK-ZEvyIcy-b_nEN-IIhrizrn8g63_wxPM9QdZ_n1za6G4d68CpcXZ3RQo608nkghEMbx2g_LZCLXVmUA0sv_SBNAYuHS4S3Zbb-wA5faOwJMJIYfrCppLy5KlAWYL0B6DJWpUh8EhMi9AmuDkyJKrsMWuCWMFdnSm028O98SuZrT4mnSglE8b6tufbAuPcNjx-ZWgNdQdcGDgHSTY6WqJT5rt39zs1EZlfqDm1FQdx9eG0q6T1315W1z9NDDInePGs10ZCc8jiLZJZJWY6KXw9RNNZ7mAxmE-AbmBrRDQP_I8C5ypev32TM_AIAtLT9QOW4IHgUO7sGVUPs07WpYCoOfXnHqw=w320-h155-no
RACCA : L’ÉTAT ISLAMIQUE S’Y «OCCUPE» AUSSI DES CHRÉTIENS
.
24 JUILLET 2014 CHRISTIANOPHOBIE.FR
.
Le soi disant ÉTAT ISLAMIQUE contrôle MOSSOUL, l’antique NINIVE, en IRAK, mais il a aussi entre ses mains la ville de RACCA au nord de la SYRIE. Le «CALIFE» autoproclamé y fait régner une stricte charia. Voici deux courts paragraphes, traduits de l’article paru hier sur le site du NEW YORK TIMES et aujourd’hui dans la version papier du quotidien, qui en disent long sur la situation de la poignée de chrétiens qui vivent toujours à RACCA…
.
Les trois églises de RACCA, qui furent autrefois les foyers d’une minorité chrétienne dynamique, ont été fermées. Après avoir saisi la plus grande, celle Martyrs catholiques arméniens, l’EIIL [ÉTAT ISLAMIQUE D’IRAK ET DU LEVANT] en a ôté les CROIX, a hissé son drapeau noir sur sa façade, et l’a transformé en centre islamique où sont diffusées des vidéos de combats et d’opérations suicide destinées à recruter de nouveaux combattants. Les quelques chrétiens qui sont restés [à RACCA] payent un impôt pour les minorités [DJIZÎA] de quelques dollars mensuels. Quand la police religieuse de l’EIIL patrouille pour être sûr que les commerces soient fermés pendant les premières musulmanes, les chrétiens, eux aussi, doivent obéir.
.
SOURCE :THE NEW YORK TIMES (23 juillet)
.
https://lh3.googleusercontent.com/RMt_KxtPHshWVbeRs2peOqqUBQ5r7s15l2dOPOUHPsFe3a6Fkc8iZmX7Bum7WiajzMhW_N5QCyUT0Pd8ibTHA8dCXTwJlhjMOHK1A7dSimqCeD3L1qkBYHthxyJkJVOpx1S8-19jR161AGGnRHQ-9obqQFfqVDy_FG1GW9hf8F7YtVv38ffGxRxnJdHln6YA6XYZ39aMNNT30xel4uSxTrAem4JDQopzu-G2IiWPMfxw_sKYjvzjyXn7PhcxgD6SOG1ZNxE1fbnUQo6-1y1d3BfICJxIkxBoydWDRRaAeJ0S7M2LeK_xOq9uX1IvE7Yw9SW6FdsS14_qK4SuJLL3eOSgNJeIbRwz2dsJ15SnuCeII-XXriwkc8O_VKareVS4kWoWAef0JIekeUDUf7ttKIQ050OLqL2BnlC_sUQZxOuYMmUId6Pa4Vnh1XTCL4RJAGCUvwuLLlohq3P_JNeK1vZsM4Oiak6Kfkxhzs39TxL3KXTB85_JiYUfV__rKRSdZDSblieHBBxzRoAHCCmAjfVlwj4ukxxaG6rnbV5poQoT2SDpMwLVcHcLOQMfdSRkqxKdEA=w320-h240-no
L’ÉGLISE ARMÉNIENNE DE RACCA TRANSFORMÉE EN CENTRE DE PROPAGANDE ET DE RECRUTEMENT ISLAMISTES
 
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/4BJFT1yDTkgElwrihMezvVB0Fq9Duv_mYIzIglVuNXI3WXAvnweiNMEawUBHrN_E7VML_9sbPJpWDpwM8to5mLOSDa4RVtWhlLF1OmjSNJwR6di055ZczVJEMiWFOtUwe5SUV0fTJtQM8Zp1CIa2yNsiHz27JLj8LcNrmD8w1xe5yZslGzyh3Q7N3AltjMi5NPW8xvqqFcN0ZR6pmVndk6_bpfz6vjSJDiqZ5T9-KuUIWc9DqpTuKehg2hDs7oWbsIIK_K1JxYIRAzlzJtaKPxIhysV56WwKGOSuLvM5DaOxaFrjSICDlmtoTagoWhizFJE5uiHha-Xv4bYmxhy8QoqfVyCgEE5a095yeB1NafyevywtXJ-m76em1M4FNqKVFoy-ivqCBkvZb1i2S_87PlPoIE1Td02V8yMFB-jk1cgceuJ5QwHk3kMamJtoHwW7R1ndX4bj-2YSnzpyBmMQleNzGEa2PzTDBoK31PH1-lgZ8Zu8D9ssf9mjb1WXCjNo8s-Dw5pCkDv6MdzfR-1evuj0BjPccj2dTtWzfzWFh5mkaNn8PeiqtvYxq_jGXeOd8mqNpA=w320-h155-no
L’EIIL ANNONCE UNE OFFENSIVE DESTINÉE À ÉRADIQUER TOUS LES CHRÉTIENS
.
22 JUIN 1914 CHRISTIANOPHOBIE.FR
.
Le site BREITBART a publié le 20 juin un article de KATIE GORKA, présidente du COUNCIL ON GLOBAL SECURITY et collaboratrice du CENTER FOR SECURITY POLICY (WASHINGTON D.C., ÉTATS-UNIS), annonçant que l’ÉTAT ISLAMIQUE D’IRAK ET DU LEVANT (EIIL) se préparait à lancer une offensive visant à prendre le contrôle du gouvernorat de AL-HASAKA dans le nord de la SYRIE. KATIE GORKA a traduit, de l’arabe en anglais, un communiqué de l’EIIL en date du 17 juin dernier. En voici ma traduction des parties les plus saillantes :
.
«L’EIIL appelle les unités [combattantes] de DIEU à lever haut la bannière de l’ISLAM dans le gouvernorat d’AL-HASAKA pour «le libérer du régime syrien, des descendants des JUIFS, du PARTI DE L’UNION DÉMOCRATIQUE DES KURDES SIONISTES, et des descendants des CROISÉS, les CHRÉTIENS INFIDÈLES».
.
Le tribunal de la SHARIA de l’EIIL a décrété une FATWA proclamant que la ville de AL-QAMISHLI [la ville la plus septentrionale du gouvernorat] et sa zone rurale étaient de droit propriété de l’EIIL [et voici ce que les djihadistes y feront quand ils en auront pris le contrôle]
.
1. Brûler et abattre tous les lieux de distraction d’AL-QAMISHLI ;
.
2. Brûler tous les magasins vendant de l’alcool et des cigarettes ;
.
3. Prendre le contrôle total du fameux Marché aux bijoux : tout l’or et l’argent qui s’y trouvent seront pris par les combattants de l’EIIL car cela leur appartient de droit ;
.
4. Prendre le contrôle total des magasins d’alimentation et de vêtements pour donner [ce qu’ils contiennent] aux frères combattants djihadistes ;
.
5. Vider la ville de tous ses chrétiens : prendre leurs femmes, elles sont vôtres, et décapiter les hommes».
SOURCE : BREITBART (20 juin)
.
.
.
LES ÉTATS-UNIS ONT FORMÉ L'EIIL DANS UNE BASE SECRÈTE DE JORDANIE (WND)
.
.
Les ÉTATS-UNIS ont formé l'EIIL dans une base secrète de JORDANIE
Une opération décrite comme une aide secrète aux insurgés ciblant AL-ASSAD
ARTICLE ORIGINEL :
Blowback ? U.S. Trained ISIS At Secret Jordan Base Par AARON KLEIN WND
.
Les membres de l'ÉTAT ISLAMIQUE D'IRAK ET DU LEVANT, OU EIIL, ont été formés en 2012 par des instructeurs états-uniens travaillant dans une base secrète en JORDANIE, selon des responsables jordaniens bien informés.
.
Les fonctionnaires ont déclaré que des dizaines de membres de l'EIIL ont été formés dans le cadre de l'aide secrète aux insurgés visant le régime du président syrien BACHAR AL-ASSAD. Les fonctionnaires ont déclaré que cette formation n'a pas été conçue pour servir à une future campagne en IRAK.
.
Les autorités jordaniennes ont déclaré que tous les membres de l'EIIL qui ont reçu une formation US pour combattre en SYRIE ont d'abord été sélectionnés en raison de l'absence de liens avec des groupes extrémistes comme AL-QAIDA.
.
En Février 2012, WND a été le premier à révéler que les ÉTATS-UNIS, la TURQUIE et la JORDANIE ont constitué une base d'entraînement pour les rebelles syriens dans la ville jordanienne de SAFAWI dans la région désertique au nord du pays.
.
Ce rapport a depuis été corroboré par de nombreux autres compte-rendus dans les médias.
.
En mars dernier, l'hebdomadaire allemand DER SPIEGEL a rapporté que les ÉTATS-UNIS entraînaient des rebelles syriens en JORDANIE.
.
DER SPIEGEL a rapporté que des participants et des organisateurs s'entrainaient, mais qu'il n'était pas clair si les États-uniens travaillaient pour des entreprises privées ou émanaient de l'armée US, le magazine a toutefois déclaré que certains organisateurs portaient des uniformes. La formation en JORDANIE aurait porté sur l'utilisation des armes antichars.
.
Le magazine allemand a rapporté que quelque 200 hommes ont reçu cette formation au cours des trois mois précédents dans le cadre d'un plan États-unien visant à former un total de 1 200 membres de l'Armée syrienne libre dans deux camps dans le sud et l'est de la JORDANIE.
.
Le journal britannique THE GARDIAN a également signalé qu'en mars dernier, les formateurs US aidaient les rebelles syriens en JORDANIE en compagnie d'instructeurs britanniques et français.
.
SELON REUTERS, le porte-parole du Département de la Défense des ÉTATS-UNIS a refusé de commenter immédiatement le rapport du magazine allemand. Le ministère français des Affaires étrangères et de la défense de la GRANDE-BRETAGNE ont également déclaré qu'ils se refusaient également à faire tous commentaires à Reuters.
.
Les autorités jordaniennes ont contacté WND devant les craintes que les violences sectaires en IRAK se répercutent dans leur propre pays ainsi qu'en SYRIE.
.
L'EIIL a déjà posté une vidéo sur YOUTUBE menaçant de se déplacer en JORDANIE et de «massacrer» le roi ABDALLAH, qu'ils considèrent comme un ennemi de l'ISLAM.
.
WND a rapporté la semaine dernière que, selon des sources du régime jordanien et syrien, l'ARABIE SAOUDITE a armé l'EIIL et que les Saoudiens sont une force motrice dans le soutien de ce groupe lié à AL-QAÏDA.
.
WND a en outre indiqué que, selon une source chiite en contact avec un haut fonctionnaire du gouvernement du Premier ministre irakien NOURI AL-MALIKI, l'administration OBAMA avait eu connaissance depuis deux mois que le groupe lié à AL-QAIDA qui a pris plus de deux villes irakiennes et maintenant menace BAGDAD a également entraîné des combattants en TURQUIE.
.
La source a déclaré à WND qu'au moins l'un des camps d'entraînement du groupe de l'ÉTAT ISLAMIQUE D'IRAK ET DU LEVANT ET EN SYRIE, L'EIIL, se situe dans les environs de base aérienne d'INCIRLIK près d'ADANA, en TURQUIE, où se trouvent du personnel et du matériel états-uniens.
.
Il a déclaré OBAMA «complice» dans les attaques qui menacent le gouvernement MALIKI que les ÉTATS-UNIS ont pourtant contribué à installer lors de la guerre en IRAK.
.
La source a déclaré que, après la formation en TURQUIE, des milliers de combattants de l'EIIL ont été en IRAK par le biais de la SYRIE pour se joindre à l'effort d'établir un CALIFAT ISLAMIQUE soumis à la loi islamique stricte, ou CHARIA.
.
.
.
INSTRUCTEURS FRANÇAIS ET BRITANNIQUES ENTRAÎNENT DES REBELLES SYRIENS EN JORDANIE
.
.
Selon le magazine britannique, THE GARDIAN, depuis un an, des instructeurs du ROYAUME-UNI, de FRANCE ont été impliqués dans l'effort états-unien qui a conduit à entraîner les rebelles syriens en JORDANIE.
.
Ces instructeurs ont été déployés dans le but de former les troupes de rebelles syriennes pour maintenir l'ordre en cas de chute de BACHAR AL-ASSAD et pour lutter contre l'armée loyaliste.
.
Selon des sources de sécurité jordanienne, l'effort de formation a été organisé et dirigé par les ÉTATS-UNIS, mais implique des instructeurs britanniques et français.
.
Le ministère britannique de la Défense a nié toute implication de soldats britanniques dans une formation militaire directe aux rebelles, même si un petit nombre de personnes, y compris les unités des forces spéciales, ont aidé à la formation de l'armée jordanienne.
.
Mais selon THE GARDIAN, les équipes de renseignement britannique donnent aux rebelles des conseils logistiques.
.
Les fonctionnaires britanniques ont fait savoir qu'ils croient que les nouvelles règles de l'UE ont donné le feu vert au ROYAUME-UNI pour commencer la formation militaire des combattants rebelles dans le but de contenir la propagation du chaos et de l'extrémisme dans les zones échappant au contrôle du régime syrien.
.
Selon des sources européennes et jordaniennes la formation des rebelles syriens en JORDANIE par des instructeurs britanniques et français existe depuis l'année dernière et se concentre sur des officiers syriens qui ont fait défection.
.
SOURCE : THE GUARDIAN
.
.
.
LES DJIHADISTES MULTIPLIENT LES CRUCIFIXIONS. C’EST CELA LE MODÈLE QUI DOIT REMPLACER BACHAR EL-ASSAD ?
..
MAI 2014 MEDIAS-PRESS-INFOS
.
https://lh3.googleusercontent.com/yCjJObPckOpARtBV9CJgo6X6eOI10yGChMbn_4BeWNTuDRM-9oZPywi2sS8Y2Iq_qTCG7xgS25qzfSVT0oPKwNooBfZjTJgVRpPPgTyI08Brjoal4Pbg2X1nv3sHS_WlncPlfdiV5g-f-GYWYygUVAZfr2aOho6i6DoQVa4G6QO86sHPYQrK6xdBtW2v4icP2dUc9c8HOUfhgW-7J7wl9o6z1RIgsE4Wjnar7lOjQunlwJknF7iKkkZifyIhhhpGsmpfWAEhK-0Qa2k5nbReMiH0tnqHydvtRHmgSM0_6UrKi96GYKSqri0rCiEAwA8dF5T7gRJAMujHwIXOvPYz8sl90AJSRUzZfx2gbv_u85UcH_qPm93iHFxzg0ZhcTBUQuE6SH1vU9tx0WBBifp2LST0BUB1p4sCddifL3eOdGUAjrqF7LiXUBtP-olWz8uTW_GWi9fQff0LBZ3ER2cLvmQRXUInLdz9OOQsK5Bfw-a13d6HBduveInhnV9SWC3llca6HNa_nwct_23GTEno_badnK17cDkAr6RWFUN22oofytni8b5d4MNLlpciAmlX1PmSHg=w300-h170-no
https://lh3.googleusercontent.com/aN07H6TUEvk2J_V8e9wjI71Shu5Sd2ZAkJ9bqhnj_o0rcfU5N_qcBlg_qoD8hoa41A7B9wziNsUxN7eefbSd1jh6_3suRbHEKOvKzUEILxLBSldg7q-TG2VsPcnpE97fNKoGemFUVCH3ynNh7iPrKhZtzazgbAZ99ZwtlJI9SxL_ty5tKd5c0NfVvgTmm1A97h9j8b2NiDg-SZeybnUMlJHp2l-66PEemPOEqJhRBIRLgPrv5SdsQg5uz0D-kSsdfqLOdusxXw_eYG6XO8dCcEvgpJG2ekyHD1D-SmANpQhIU3r1Tx0mWSfgI0X97QmqnnZ-Lby_nNA6ArUqWL3F55qPTSBhr7ETLjpvjMrEM91-pk1hXwFivfmzvUuTzj03tKr9gQaybDSIcHYmST4A74M4_GIjCDWncC9bVVQfcLGM9__dRe9ZH2okg1B1aR8E2o1Bek2v3_QBACru0JalFUFBlBghl8tMvSbC2_Ef_fECcRibxLnJx_6ZnxA6GW146MhbmBSnhxt_zDv1OiMJ2ZOIj8H9v_Ab9XmvBgAL_XqcBTHfd8YfgJ_ZVXzaiio9vNJBZQ=w300-h168-no
Depuis que les djihadistes de l’ETAT ISLAMIQUE D’IRAK ET DU LEVANT ( ISIL, branche d’AL-QAÏDA ) ont pris le contrôle de la ville syrienne de RAQQA il y a plus d’un an, la liste des brutalités et des crimes attribuée à ce groupe n’a cessé d’augmenter.
 .
La crucifixion publique comme forme de châtiment est leur dernière «règle».
 .
Selon les informations locales, au moins trois personnes ont été victimes de ce mode d’exécution. La première a ainsi été crucifiée le 16 Avril pour vol. Quelques jours plus tard, est apparue sur Internet une courte vidéo où l’on pouvait voir un jeune, les yeux bandés, en train de mourir sur une croix..
Cette semaine, deux autres hommes ont été crucifiés sur l’une des places de RAQQA.
 .
Selon des sources sur place, les djihadistes tentent de garder le contrôle de la zone en effrayant les gens. C’est pourquoi ils tuent des gens en public au cours de mises en scène barbares.
 .
Marquer les esprits par la cruauté semble bien être la ligne de conduite de ces groupes djihadistes. Le 17 Janvier dernier, après la prise de la ville de JARABULUS, ils avaient décapité dix personnes et cloué leurs têtes sur des piques, provoquant la terreur parmi les habitants dont la majorité a choisi de fuir vers la TURQUIE.
 .
Si le régime de BACHAR EL-ASSAD devait tomber, voilà le type de société qui le remplacerait. Et l’AXE ATLANTISTE en porterait une lourde part de responsabilité.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/vdwXEdu-mbAFEUJYzc15UwtXk4OoDD-5LcQqHYQRj9w61Q7g8bcJWApwNL5jcM5TUxgczPcE0Nak3c7rEM_bd1LrSylUGs9JeNj3qzn7nSp_xxcs_ZhYrpbHO_HveSq_a7xrCVdckvVUL7yW5WbbWb_4LG5IWoJYTa2F1SfAXfl_Xin5ssa-36izDJBGjcBhVw6NdhQIKBUM6QudMbT0Z9HBNsSoADlzdvOI0yBtVgBPw6ssZWfB-0-oibbLMl9_QQS5izUYiYGeV7Bo-h4azNKdr0OWapOTeAMcBDyGV5xNdRJnitrTBHpzU0T81gbrwk6K5I7UjZKYFCt6jxdGcHC1o0uCN66sUwL8PEpSCLqkdxW1d0UYStusK_01WuQgJS_QqO6n1eG-Qi3RG1Vu2LafqofwwQGYzklp-tMLdS68plIsfcxBffond-QDV4soMVxOF3iSsAGI1-OFA5u97zQ7BdLFn6h0DbhPDaGIbxQ7uBzQL1Lxi_CMk6uf1nnBPuEkTouBfpcU6musnfjJGpu9iJLw5O8otL9PIP1kzPgBKeW5Vs78Erjj8-kiCHxnhLKfCA=w320-h155-no
.
SYRIE : UN «OTAGE» CHRÉTIEN DES DJIHADISTES A KASSAB ?
.
23 AVRIL 2014 CHRISTIANOPHOBIE.FR
.
La photo que je me décide à publier ci-dessous est certes controversée. Toutefois, selon plusieurs sites et blogues de langue arabe, cette photo a été postée sur plusieurs réseaux sociaux de djihadistes présents en SYRIE avec la légende suivante : «Notre plus jeune otage des factions hostiles de KASSAB [KESSAB]». La ville de KASSAB (OU KESSAB) est composée essentiellement de chrétiens d’origine arménienne. Elle est TOMBÉE aux mains des islamistes dans la nuit du 22 au 23 mars, qui ont PROFANÉ ses églises. La plupart des chrétiens ont pu fuir d’autres en ont été empêchés : 80 chrétiens ont été MASSACRÉS, certains décapités et j’ai publié d’horribles photos montrant des djihadistes MIMANT une partie de football avec des têtes de jeunes chrétiens… Des gens qui sont capables de faire circuler de telles photos sur les réseaux sociaux le sont tout autant de mettre en ligne celle qui suit et qui montre un petit bambin d’origine arménienne couché en joue par les kalachnikovs de djihadistes…
.
.
.
SYRIE : PROFANATION DES ÉGLISES DE KASSAB
.
30 MARS 2014 CHRISTIANOPHOBIE.FR
.
https://lh3.googleusercontent.com/LIAm7Y9fwc0MeiMwOm4Nji-4ZkOLaECDNHzU5eKG0SOilPtbLqpZlvxkzYOM70SSFMeSqoBNk_0q7hND54mRMyELARLlKygh_NJz084llltsuMLC-1QbAms9RZ9Xxi0MQgIrY9-Dhk3WuyF_Dmw_m6fFOzoVmfodpTP4cg9g-1xfv250njyOi7cdaEezHH9Le7ypyZWHChYKMGqrBKrak5ahkrfCePlHJACVUQDopyhh87IuTwGyaddKYNckN5zDIiT8_z54JRPLXHnQO7O1woHvIVR-45qawNMCyoxuaNQ5rHzaWd_wqPNzlqUzz-Hxg_ileSiqO-TXq_mHD99oYJwLXjX8A91WFeTJfGsbzPMrfg0gDxnnc9DR-yL-YHTNNM_09D-_CVDFFuDH_BMmEG7I04N3nkhqV7ST-IXhlycXkM4mf96-DvXvEW4iaoOZFPZ8Ij-R2FWR0dx23u3gDWYn_eJUBbfE9mkqE26bQBV6ca-BYzw6PbeVjCS1M5mkZPvC9Fbd64vbvnZYlC1ir40gtsbHFvo4wMRRjJ2eT9lJQYg0qjs9e152-zOD2Uy_XnQQ9A=w319-h204-no
https://lh3.googleusercontent.com/_KLqFWzhvMm60Jpe5SmDOKfC6m9nkpulnAEmLX7SOC4dd2nBWPCQeW8ESzvGTGhrIrJfI6gyYzFXUe-rVbsiWCaQXdBDYxkE0HqDgnAIjUrscyDlMiiS4ExwTFGHq7x8f0lQrjtrsQiMd7Xn5fdnz5HnHAYOqXg8B4LvAUZ4Ni4T8MxL-cgu94tU4UQGeHLltUrRw9lahZGCUpS7VVn5h2xOYUJg5fv9-u8o-hEUgAF432JvL98NaNPMDNTph1Kr1eFB7LlQW7uuhspEO0NQjpzm6zS6ouUtDGTyxAufuhVoqugjDXmYHNnfhKnhNSE7IMMd1kjHR59VadKVKZG7nJpJ6Hj5qBNd1rCuGs05JwrMztX2z_6ypoVrs2cgG641iDpRSR7CCPhUBXXI5ANljvJ-m7k1B1VTtxGqJQHIn8VS-bWqffQhSHO-FOBYUqHsATOZ8Wk4Zq8XnTsKAVVr_cnOanekgw-vzyvBHSh6xW1NyVCncsR2107XVPtpC1cGRsmOINsRKIq4E-B0yrJK0dSXaWCalx-If1EYdBJtHMGTdRo12k0tBySkQvF662GBNCroJg=w319-h204-no
https://lh3.googleusercontent.com/vjpxQrfOmWpEtaaLjanTzfY8XEYAJ021ALbLzJ84c7ViISK6ZeOUJREDShkIQZfjsOppOww5Kt_xFK0zMbzFCQb7eOby2JLqt6sGpccnJhBO1MlzgIF41hDcNE2zSyuKTkjn9dQQuqAqjEAYdmAbRUVUI27GkBqvmeKxWToDaFJjU3irovGBwlqOWjrbtJcm_QvkH6iI9Jr9N5CvGaYE_mpbCbXG9_VcsMQtqZIb5eV1rxMDtluaApxK7eqwS3JY-8e20JRfBwqN_j3nYGaFzSXxCTIjm4OmSxWhQgqhE4CDihWzvqaRtMz9j-i-FC4kDV3HhSqrRiR3gFBmLE92MzfZ-BeWkkitvW9-a1Y_Rh2rM-EYxWWVgUSEmmGb9WSwqFYiwm9MfZ7pLHYimP2AIEJ1q-r6ZAdcwU9UXHYbB5zMRYFOx9KB9gBOTc8bK3BoT1bFdCFATYnUm2kfLYtuXD__NUisZ-6zi1U8Ms6Be5dIB_pi4VPblsZRZkiGBC9WLif9YmThkDyCM_pN_ejFGBoxDdC6iA3HNS3yZpSnFjVEnqqWw-Lpu2jtbZeAwaFlg58fxg=w319-h204-no
https://lh3.googleusercontent.com/ZGia_jMmRdlIo9fsEmWd7ErFByaZtRLqcHRPLt2zozgEE7hHqCaXRUk6sTUgjfYoQ6XcAT6jKf6uubxvkQbC4My8_TpASLPsZjLpxTmdoHeUoGbfnm_cSKPsDxHzLKiPDEC91jVpvieL7ogByXzpuZMH0bYCt9tao7hlW4EBykKHkUwogo-B1Nfm0y1yvoGwGQXKHTZAAcYhNEn6Hqj0gM6FYBU8BQo05G7bk4JxpISNe39dR0aBVrGcdSTzdthrMHEsxbMIG8TvzFk2vIl2SLZsym9WTPebOBCgmgMVoAtd2rqphSfCm1h9VNKd9PL7eVrIPRJYEWzPIX78lJ97OOxe5CQMd7piqF5rRKs7EHh4I41n5OuT_0dRVhFVQdRWqlCtdZxifNIn4P6TeN71AakpX_rtpG5dedv8k3Dm-KzTq2tnj-owcc4D6hnrmq3-z7_g0b9urS44xVr5Grqw3G0B7WeTTQHTTRmH5twJ5MR6NWhPQblDrpzvihuzX5w8z5N1jD7keT205UIKVw-CdKIyDsJbl1jX7rEjfyYiH4XJUJ10HUltlkLc21ueKpI6EDQcSA=w319-h204-no
Dans un court post du 25 MARS, je signalais la prise de KASSAB par les islamistes – avec l’aide du régime turc. Cette ville, située à proximité de la frontière entre la SYRIE et la TURQUIE, présente la particularité d’être composé essentiellement de chrétiens arméniens, descendants des rescapés du génocide perpétré par la TURQUIE contre les Arméniens. Les trois milliers d’habitants chrétiens ont fui KASSAB aux premiers coups de feu, et ont trouvé refuge à LATTAQUIÉ. Les assaillants islamistes s’en sont pris avec rage aux églises chrétiennes [il y a trois églises arméniennes à KASSAB, me précise un savant lecteur (merci J.-Cl. C. !)]. Les photos qui suivent montrent, avec éloquence, les «hauts faits d’arme» de ces sauvages… Rappelons qu’environ 100 églises ont été endommagées ou totalement détruites depuis le début du conflit en SYRIE.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/v0IsVHlJBpAw13x503XnSHuY7ITgVIqMlfF6Yn-9c7u2RCshEySY_BQzx6GR5yMsg2LRENcjwKTTSlgaBiWbc9jAHTyhaMUChIQhiiFuREb9scT-O2rn6Z8323S-4y5DVYqaHFEoh9hv_XCkzktbng9pxN57pZpHUKhoQKK6fte2MaoNKnQSUb_8bt_uUAbT4VH3h6RdvzWrvW8hJ2u6oeNsLbA8TQrvzc966dzfHUnjnKcNoOtmsBPDp_VKQzdB9UUY5gJFFtYlblFyqMZoRdqmuZEyLKHeuMUjC7u3VwhEOasILFEaLb7plwdTZd165mB_m4cvjDwK5z7q1Uc1sK0h1RFzx56Z-CFt-ZTGE18AiX3TA8wkBZIaCkECJ2Srda9HadzbJ4wJuPQAVU0dZTyritsMRya3luyrUYPlT4KVI6LfninhF-isQlfL7yECOJwlclzkXhYGsly-UEUwyuUHjcI6Ua5fvME0vesGkNHESNPkTO9jBk5aLMCGGgearz33QVynq1JFNYnZz9oE92LooB45iXNtxxuC9JtzizJx3blNcQz3v30L-exhXjBvyZYd9Q=w320-h155-no
.
KASSAB VILLAGE CHRETIEN : UN HONTEUX COMMUNIQUÉ DU QUAI D’ORSAY
.
4 AVRIL 2014 CHRISTIANOPHOBIE.FR
.
J’ai publié sur ce blogue trois articles sur les événements tragiques survenus dans la ville chrétienne de KASSAB, après son investissement par plusieurs milliers d’islamistes le 21 mars dernier. Ville d’environ 2 000 habitants d’origine arménienne, pour la plupart, KASSAB a été, en quelque sorte, «ethniquement purifiée» des chrétiens (voir le post du 25 MARS). Au fur et à mesure que des informations m’arrivaient, j’ai montré, le 30 MARS, l’étendue des profanations que les trois églises chrétiennes arméniennes avaient subies de la part des islamistes, PUIS LE MÊME JOUR j’ai indiqué que 80 chrétiens qui n’avaient pas fui à temps la ville, avaient été massacrés par ces barbares, dont 13 décapités !
 .
Il aura fallu attendre le 31 mars, pour que le ministère des Affaires étrangères se fende d’un communiqué laconique sur la «situation à KASSAB». Le voici.
 .
Nous suivons avec inquiétude la situation à KASSAB où de nombreux habitants ont été contraints à la fuite. Nous condamnons les bombardements menés par le régime et appelons au respect par toutes les parties du droit international humanitaire.
 .
De «nombreux habitants», vraiment ? Mais c’est toute la population qui a fui, à l’exception des 80 chrétiens massacrés et de quelques familles qui demeureraient otages des islamistes ! «Contraints» ? Par qui ou pourquoi ? Mutisme du QUAI D’ORSAY… Pas un mot pour condamner les horreurs commises par les islamistes ! La condamnation du gouvernement français ne s’applique qu’au «régime» de DAMAS et à ses «bombardements»… C’est un grotesque exercice de désinformation et un vrai scandale !
 .
Je déteste le sensationnel, mais je dois à mes lecteurs et à l’opinion publique de montrer par quelques images atroces le sort réservé par les islamistes aux chrétiens arméniens de KASSAB, qui n’ont pas été tués par des «bombardement menés par le régime»
https://lh3.googleusercontent.com/zCp57Zru0qBejmH05vPMbW6v-LwgDS4McJ0-tC32W2astqIqwIbUJ5H9hE64LrUvKJxLPtrAWjUVdOUFuOhR6mRAFHLqNrLMDDPIsUbCvqncp75x9MIbbQ5YHetpRAuiRzsj_F2C1WkEjIBNFZGSGg8V3JNXv_7q0BBvggzzaZVReCM37GwfLplJ2IPaBi0-qlqgUdrwlS3iJJh0_p1p7r_UWXJ9FwY0Ak-qThZLErmQPxoqYE9XPH1TWx5MV-kLKa0_3d0kInhJwHIrifU5cjoNB7qM1ND_B_EL97fPSN3RQL_ULFe8QYrkYAfMjKNuAtcgG-t1wI7HFyOXcgtNNe8Sp70xPAfjx4sdPDSBsY9LXy5scQCXORWUFNPkX_NBK786yGcL5u-woBWM8VwJflSY4x8YE42rGxAnaF1zMVlRbQ5aIAVmMI4UbLmF95Neq_j0pY3W6Fr4FDK3q7pdFNXZGVR8CtcgOhgkr7Id42TiyT2IGfJiRwxatLd2ixPIM6ZzkxfWM9Icy3f3I3p4kcVXlrdfCNGouQhOMuN56qw1zCYyI6Iwp7Yi4solfoWDhIshdw=w320-h302-no
https://lh3.googleusercontent.com/7c8zN-EYTl34LkfnBo2xwn2CvWWbWDvcze3o_XnhZG2mpfwr6t6wuAR0xVn6d1v1NSrUqfih9qpoz8VqiscR5T_AB4rc50avFHrKaG8UVOGawINJ9kTCfZov7LnQzA0kvMeQoh-mARusic38g_nkov54IG6ni3nTfQrnZqtXfwS0q5Qr8-vbzYujEGw_l10Y7J3_qkTJENpV4BcQBfyO8f2E12LHy_rzx681qegkthOcvGzjdEqMliJAgPrsrSQSPv4RpOsxxafQN1vorTTHDqRCkbC3DSWiHHA7kLrHegYrsp_v1hWy0DtF0QMVChx_fB73jw9iAwaQtMrzMMFYplbj2Fldr9CVGaLNnnAfBxA9wxDRUibcEOZheGf3yWECzhhnK_P2a6bb_klW7GYdxom4L8jznR9LKQVJ6VmgejOJD6dlnFMegqA333Ux1rE--tCE09Uy6AGBGe7TtZADrwv5IMe2MhFGq9oZoaNuuUSRcVPKKVl5qUeyka7DnqFri-j_xFGEE6JIITnRl6sfKyQvkKwZkHopmx5lgMohcMwJYMRBKIXkbfnRc21FICBds5Mntw=w320-h179-no
https://lh3.googleusercontent.com/FBqOIbgPiuPvlnervS3zOFAwATVvLS6wSaO9QGeF7AsmSSAL5SUW3KfJ9bCgnCyEiMWZ6bXl1N2QLYeW6hb1jAIpltIbeA6RrGEd3AgNOU5ITzsUUKGdcQUdRaS2q6KcHmK-abHJPXhCY5ihRTUYcBTG1VfD7FAzAzKuhmd6oZT-5JKdl2F9fFyFgeMLXUq8Ebjtm4GXd7Mmow88B3VUbCEqnCQOxfREg03eFh31sbtah-Xfc79T_rMO3kfs0riAeUpYc5BpTmpW_85s32gsvNWvHiuU_ihH3QL4D6p0_v5EmbpeLE_KFBvhegtwrJBhHXR5KQzoeUadbUBfw_qBr1wL-btzCrFUlJB-b8XUlSmZWeyV0Fx1nA4BlaQchgxD5vO4vwMjTgDEK4IIwJkvOh0gRuCvb8Lg1JD4AGbTraZcByUAjpHutPShovfmaJzK1vWrI0VMHQQNdkL01lQ_6T_XEKZOrcJ6MYyWmnRnkypchxhB4Bow3NEgcguQ8dIwHuLVJAiz9X6br8C7NQsLtpeiomjfk_eQpCBki8iqsYRXxYHfm6L93bnoFvAO_WstTokQhA=w320-h179-no
 
.
.
.
.
SYRIE : ON CRUCIFIE LES CHRÉTIENS, ON PEND LES BÉBÉS
.
VENDREDI SAINT 18 AVRIL 2013 RADIO VATICAN
.
«Dans les villes ou villages qui sont occupés par les éléments armés, les djihadistes et tous les groupes musulmans extrémistes proposent aux chrétiens soit la chahada (la profession de foi musulmane, ndlr) soit la mort. Quelques fois, on demande une rançon. Donc, c’est entre la chahada, la rançon ou la mort. C’est impossible de renier leur foi donc, ils subissent le martyr. Et le martyr d’une façon extrêmement inhumaine, d’une extrême violence qui n’a pas de nom. Si vous voulez des exemples, à Maaloula, ils ont crucifié deux jeunes gens parce qu’ils n’ont pas voulu dire la chahada. Ils disent
 .
.«alors, vous voulez mourir comme votre maître en qui vous croyez. Vous avez le choix : soit vous dites la chahada, soit vous êtes crucifiés».
.
Il y en a un qui a été crucifié devant son papa. On a même tué son papa. Ce qui s’est passé par exemple à ABRA, dans la zone industrielle, dans la banlieue de DAMAS. Au fur et à mesure où on entrait dans la ville, on commençait à tuer les hommes, les femmes et les enfants. Et après le massacre, on prenait les têtes et on jouait au foot avec leurs têtes. En ce qui concerne les femmes, on prenait leurs bébés et on les accrochaient aux arbres avec leurs cordons ombilicaux. Heureusement, l’espérance et la vie est plus forte que la mort. Après une accalmie et la reprise de l’armée de la ville, on fait des messes de requiem, on continue et la prière se fait encore plus intense»
.
SOURCE : ASIA NEWS
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/2OFYfyOCcQmKtb0IxWVbTGBsAATKrzrK-NOp0FOYNkkMcTV-VQLhZ51yhfAylx4RQ1lOXpP6xVLHgG4wyQ_rw-WEmuQb5biql3cl2E3JV_G6Yvdzk72_GLWiTAcRh1MdQjExtNqOHB2gdi_MgoC6RFt9IW_3-8P55PqxoGqjZXH0BY1kIu87MgVImOiIAA-rnbOnYfgkAxnQwCTwpVgokJakm2K54YQndMTcl6Z6dPwBIi-v2jKVWIytzyByTjMPLAM5XslzJlTK_cwVJyecrVwmSvDFX-wpJ6lvJT4CjLi4QbXEKJVWCzLgneX-dH37F67tunzTaN-MBBeY8LV6mVoYg-oaL_R3wFBFmUo_G4Z0BJe-aM_7VDYRh_Hf8x1mDw63okLuTyo2xKy6Ku9TdzuO0uVgfIuptfWS7GGxefOWDYwZRsKzvy5RJVr9h9-9aSqbqJDKgEqlPU0dERMGaVWvuItnjWcLHhTsxT2BvgSUdw7EpDS-R_VuM2hroFHSJ3eYAHmo8JUqfvHaFFp1e3n4twWQaso_b16AoA7IwGpuMqm1PBii3maVHkBucx2cMrfD1w=w132-h200-no .
.
55 ENFANTS TOUCHÉS PAR UN OBUS EN SYRIE
.
16 AVRIL 2014 LE SALON BEIGE
.
MESSAGE DE MGR SAMIR NASSAR, ARCHEVÊQUE MARONITE DE DAMAS :
.
«Mardi Saint 15 avril 2014 a vu le sang de 55 enfants se mêler au Sang du CHRIST sur le Chemin interminable de la CROIX en SYRIE. Une scène sanglante a taché de rouge pur le sol de DAMAS…

Un obus tombé ce lundi matin dans la cour d'une école à 7h50, transforme le quartier en deuil et sème la peur aux cœurs et aux yeux des familles déjà angoissées par l'assassinat du Père FRANZ une semaine plutôt. Tout le monde court pour transporter ces petits à l'HÔPITAL ST LOUIS, le plus proche où se démènent les FILLES DE CHARITÉ et le corps médical pour soigner les blessés et sauver la vie de ces anges pris dans l'engrenage d'une violence absurde qui frappe la SYRIE pour la quatrième année. Le service d'urgence est saturé, certains élèves sont transférés vers d'autres hôpitaux. Certains de ces enfants deviennent handicapés et porteront à vie les signes de cette haine sans merci.

Belle introduction de la Semaine Sainte, les souffrances du CHRIST sont imprimées dans les corps des innocents enfants de DAMAS qui interpellent LES SAINTS INNOCENTS ENFANTS MARTYRS DE BETHLÉEM et exhortent la justice du Ciel. Le sang de ces enfants qui coule sur cette terre déjà arrosée par les milliers de martyrs de 1860, renforce la Foi sur Terre Biblique qui a vu l'arrivée du Christianisme avant St PAUL qui y fut converti et baptisé…

Ces victimes Innocentes confirment le témoignage de nos héroïques fidèles qui comptent sur votre soutien amical et spirituels..

TERTULLIEN disait au deuxième siècle : «LE SANG DES MARTYRS EST SEMENCE DES CHRÉTIENS».
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/z3X96xx-Ab0CFMXGzs1u-u2-FgTrS1RNOUIcwPQDHak9Z8d5P62DUTDXyCYqF10C3qAMX0Wd6IXHNz2T-L7ur8CLY-VP2krpkdvseQUfh7Dcf24nb83Xj6EHIheY2uWIwhQW8gwzKNNMHOAsbfIE4DzBR0FAYuC-9X57DbyUryBWYgazwox60yNP_qzCxA1cjhQSwLve4CcnN9pdxrsEowkfhzaCHeAtKz2i_o2f0Zpuzcyv4mj5R3SLZIetYfN5_MfIiDv7Z3hPI37SFxy4UkWDQoHCHvS-6k80L4cYra1yjvBRx2oB4z-TCo_FP4Z6Fc3y--gWZTu9S7m7VprZkM7J8lLEmF587G_TyuBxT2nQmXHaj35WfZvdC8Ovrn61AawKiYNAMKKI8vtm1SS_r9Xu5jKM15fSzhz7AEVO-SpgYD5XSzRDxrdJQ7NWjEiLrHwYNsXfeC2Y_IcbWxdBTGxNzzKWxwOCd7mIQ_TTRwZDmaaamac1PF00SHbjxY4q5ZpSBi4OroypaKffXk9r1MmlOeydeFGcSTCq2jtT_50DVqxkg7dXpyeUXTvQEE_zqkgAww=w620-h300-no .
LE PÈRE FRANS VAN DER LUGT ASSASSINÉ À HOMS
.
7 AVRIL 2014 CHRISTIANOPHOBIE.FR
.
J’ai reçu un courriel à 12 h 46 m’annonçant une nouvelle information épouvantable
.
«Je suis jésuite. J’ai reçu ce matin cette nouvelle sur ma boîte mail : «Nous venons d’être informés par nos compagnons sur place, que ce lundi matin vers 8 h, le Père FRANS VAN DER LUGT a été enlevé par des hommes armés qui l’ont battu puis exécuté par deux balles dans la tête, devant notre résidence à HOMS».

À 13 h 34, le site RUE89 confirmait cette atroce nouvelle :
«A 72 ans, le père FRANS VAN DER LUGT refusait d’abandonner ses derniers paroissiens dans le quartier chrétien de HOMS, situé dans la zone tenue par les rebelles syriens, assiégée par l’armée. Lundi matin, ce JÉSUITE, présent en SYRIE depuis près d’un demi-siècle, a été abattu dans son monastère de deux balles dans la tête par des agresseurs masqués. L’information a été donnée par l’ORDRE DES JÉSUITES aux PAYS-BAS, qui dit tout ignorer de l’identité ou de la motivation des assassins du prêtre de HOMS. Sa disparition a créé une vive émotion parmi les Syriens, notamment les activistes ANTI-ASSAD, qui le considéraient comme l’un des leurs»

Comme le précise l’extrait de l’article de RUE89, ce jésuite avait pris fait et cause pour la «révolution» ANTI-ASSAD, un peu comme un autre jésuite, italien celui-là, le Père PAOLO DALL’OGLIO enlevé le 29 juillet 2013 par des militants du groupe terroriste ÉTAT ISLAMIQUE EN IRAK ET AU LEVANT (EIIL), et dont on est sans nouvelle de depuis plus de 8 mois… 
 .
SOURCE : RUE89
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/rIvxPBYUGE-X98DCv90ai6AddGwdp3I9BHp5bQc7dQ6MCZRqNLvzBllPsiSZIqwi-m5M7K4fbEUF1dTXPXuC7AM4ZTMj_LB1SMOkAidjGHT4DY7jVOovr1z39mumDPCPBkjoKIm1IQVvkIMeFtcQgwdeS7wGYd_cavz644znD_Taje_wEIQres9VUB3wEnzWnqk6yGRYMb9VuO7rw2wqjJ7mASMX9_-Z3Kwabh7MjXAaKO5hmE_lg_a0os6_XT1erChwLx-D03gZXfIOpWl_lAkE-nGOHVv7G86rWWXBF7ltkK1xRkYHUMuK_dmxycsViFqwF2u3SF7_gqin1MsRpE2Hg1C5EPatKF1FQuyYQsWo9EGO0PbMEYlADkxM6ZH6C7Tl1qDrNCFZV1_ZI5tw6oX8Q7E7z2KrPYnXIITgMIxQ-LYR0h-Ehqw0v09HbL5u28V6-tWosTA0AqEYUIV9rf7ibkaRVlLf73wG4Z1e_Av5RLF0409m3kADnpVeR1ij_WrMQ5zc6RBEJBsTh4pU1CrgRoGRaqbS7TORRC9XgYiG3thm16P4ciLYCe2Gl8P0prQreA=w320-h155-no .
PLUS DE 100 ÉGLISES DÉJÀ DÉTRUITES OU ENDOMMAGÉES
.
14 MARS 2013 CHRISTIANOPHOBIE.FR
.
Sous la présidence du patriarche GRÉGOIRE III LAHAM, les évêques GRECO-CATHOLIQUES DE SYRIE se sont réunis toute la journée du 12 mars en assemblée plénière au LIBAN, mis dans l’impossibilité de pouvoir se rassembler dans leur pays. Dans un appel à la paix et à la réconciliation signé par tous les évêques, et diffusé ce même jour, on peut lire cette consternante information : «Plus de 100 églises des différentes communautés ont été endommagées ou détruites» depuis le début du conflit en SYRIE…»
 .
SOURCE : ASIA NEWS
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/tn83-bGZqMV6e4fRkU5GPYxjTSgbyI7o9kkuMIMQ6jD29j5NNAlQ42nA8ZaLRIdJJMYEzCo2cxQIG1R0DJcMnblE21vC1rM9GXuyyJM_U3eD_Gj7LHzg1IqDdDLYvSkOwSKYUP3sm_BcmFJ9QYNvDVz6QOcdZelffJQsuTHQ71sat7e7NQVSLb-iscyyVDQhn8KCPicwkxJipaAj3wSyb3gBX-6SZzjnvx88pP7TU-11E239f_YqcWjBpcqPmUt51VuqJtceeDpwOGpumV2iu1ADYTAXiNx9I0Re3dy2tn8HTupKzBK1FjCCdf5yDtsf3ekUj0eRCvrFEPDf0BQf2sRs30eJVBWIJDiPAejfRd62mRIsHb1YMfQ5umiR0BgfkxufGj6WpEPKQDtvWgeTD6p10kjP8BHzhcLhIPpylUQqfvSNq15lODxA9ADKdjbMGxzZSqPH-CweEG2t_whMvV7TYfqeVkA1h8aSK_wy18wuc_mAu19mhwOJOWSXpaoO-aCWELEG2GZjxgORRVkQVCuUoHdyTD7VSmQBU4mJufcYe6TJKcmBFrD8k2kKdZPur4SiaQ=w75-h124-no .
https://lh3.googleusercontent.com/OyjYF4d64XmmavSwtVJH-KBC1AAe52gKkp0bGJHb6XJH36ohCzqzaoYip6bSLKRqKfB2f6ADYKaZrpiBrVl2cvNKBp4cYOulCbazSX-9FKVRSHgYaUKTUpWv-zvhWICGosl_SqtZHYaHx1u-2eyGuJypgsPnkmnSh11gwIQoyjZG6KAvKO74lt4FMCYwpbv3iEgwnQu4vVneVyv-7wzs35eAAOlY_asH5FyI-hR6k_wnS6UjPAgPx9UIoraM6T6R0a1lqMLv0pQd6YNLixJbXHDURwrwcFy7tCOpP99pEK8LZl2Dkwm9UxPm7p4wUOB3xY6fw01GzvLRweu2v_WK4vBaox647WCHnBc0fZZtUJl0YfGn4iQOZjWBhsbTfqM7qa_r8nYjtK2efvtJ0Oxp2Te93sTqUIHZLLQ3Qe1S9fv_9dlsiHkYQnFqWV03t4-1an6ivpMt7ritCCwOoL1R2xDZtUc31-C5vCxvUE-DmGuyuifHVQ98UbwhTPbLdnT0Zt2BJaJfkphznKeVuJQ98_6fNYfmt93hBVBtY5akzEQ7H5XbHBcfMW77-pHK6cOUWRojYA=w84-h57-no
.
ASSAD A FAIT PARVENIR UN MESSAGE AU PAPE
.
28 DÉCEMBRE 2013 ROMANDIE.COM
.
CITÉ DU VATICAN - Le président syrien BACHAR AL-ASSAD a fait parvenir samedi un message au PAPE FRANÇOIS par l'intermédiaire d'une délégation syrienne reçue à ROME par le numéro 2 du SAINT-SIÈGE, Mgr PIETRO PAROLIN, a-t-on appris auprès du VATICAN.

Ce matin (samedi), le SECRÉTAIRE D'ÉTAT DU SAINT-SIÈGE, MONSEIGNEUR PIETRO PAROLIN, et le SECRÉTAIRE AUX RELATIONS AVEC LES ÉTATS, MGR DOMINIQUE MAMBERTI, ont reçu une délégation du gouvernement du gouvernement syrien, selon un communiqué du VATICAN.

La délégation a apporté un message du président ASSAD pour le SAINT-PÈRE qui reflète la position du gouvernement syrien, indique le communiqué.

Interrogé par l'AFP sur le contenu de ce message, le PORTE-PAROLE DU VATICAN, le père FEDERICO LOMBARDI, a répondu qu'il ne serait pas donné plus de précision.

Selon l'agence officielle syrienne SANA, le président ASSAD y remercie le pape pour sa position sur la SYRIE confrontée à une agression, et affirme que toute solution au conflit doit passer par un dialogue national entre les Syriens, sans interférences étrangères, car le peuple syrien est seul maître de son destin, et il est le seul à choisir sa direction.

Dans la lettre remise au VATICAN par JOSEPH SOUEID, MINISTRE D'ETAT, BACHAR AL-ASSAD écrit également que c'est fort de cette conviction qu'il est disposé à participer à la CONFÉRENCE DE PAIX SUR LA SYRIE qui doit avoir lieu en SUISSE le 22 janvier, poursuit SANA.

Le président syrien y insiste aussi sur la détermination du gouvernement à exercer son droit à défendre tous ses citoyens, quelles que soient leurs confessions, contre les crimes commis par les bandes TAKFIRIES (extrémistes sunnites, ndlr) qui s'attaquent à leurs maisons, à leurs lieux de culte et à leurs quartiers.

Le message dénonce enfin le soutien militaire, logistique et matériel, fourni par des pays voisins aux terroristes agissant en SYRIE, terme utilisé par le régime pour désigner les rebelles, toujours selon l'agence syrienne.

Dans son message de NOËL URBI ET ORBI, le PAPE FRANÇOIS avait demandé à toutes les parties belligérantes de permettre à l'aide humanitaire d'arriver aux millions de victimes de la guerre en SYRIE.

«Le conflit en SYRIE en a trop brisé ces derniers temps, fomentant haine et vengeance. Continuons à prier le Seigneur, pour qu'il épargne au bien-aimé peuple syrien de nouvelles souffrances et que les parties en conflit mettent fin à toute violence et garantissent l'accès pour les aides humanitaires», avait lancé LE PAPE depuis la loggia de la basilique SAINT-PIERRE.

Début décembre, le pontife avait déjà lancé un appel pour les douze soeurs orthodoxes emmenées par des hommes armés dans la localité de MAALOULA, dans le nord de la SYRIE, et pour toutes les personnes enlevées en raison du conflit dans ce pays.

FRANÇOIS a appelé plusieurs fois à une solution pacifique en SYRIE depuis son élection en mars.

Début septembre, il avait organisé une journée de prière pour la paix en SYRIE à l'occasion de laquelle il s'était prononcé contre une intervention militaire envisagée par les ÉTATS-UNIS et la FRANCE après l'usage d'armes chimiques dans la banlieue de DAMAS, attribuée par les Occidentaux au régime de BACHAR AL-ASSAD.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/F2S-mOci9fJ_WGTq-AzObh7n1Ijj-dVwRN9lEbMGgDDQWEBvq_RhPMUSSgvNHvwlYqtAmfM34Ma-kmLWcc8yLrreWIknqYqJouI426rz8Bp5nOnE7IJUPMx2yxZKdzo64wa7EC4Kgd2f9s95M0-qZsUSt0wYVD-_dNOdjmLSn29r997cCTHKALDDogFj7mxptnOULEtat8heungyg2IrCOaSCXhA4AqYm9ruL9wv2d_rfmFG1BXqnvycURYSI8k3Kbhf8syB9z8IxYa1IOs4qVmB4FyaZr1UbQf7i9YLfq_LOQ0ftV0zpFGJK0kRxhkjw0q8L6PpPYJg5D6wPP46A5owh6ZupTY6GOp-5VGCYGRPoBmyiQ6XngEZGesSv5WCLwvtEHqmlz5mop4Cfw2QrkSXfH5U4_Bp7My1RtrKXWTQ5M9Wixx91lwE9Hy2HlcWNepD7l2H81PNYxBkHBL8roB0977KH40wn1usHVMc70i7KBGJqKzWbRWIEWUcm1_HhXx-RXJu2ZnI2QUD1js0kCiZvBsPm_x302FO8gXVrg05Ng_zzvsO0e73ULo0FbA_bCKfLg=w320-h155-no KANÂYÉ : AUTRE VILLAGE CHRÉTIEN INVESTI PAR LES ISLAMISTES
.
17 DÉCEMBRE 2013 L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE
.
Le service en anglais de l’Agence FIDES annonçait hier que le village chrétien de KANÂYÉ (AL QANAYAH en arabe), sur l’ORONTE dans le gouvernorat d’IDLIB, venait d’être investi par les islamistes.
.
«À KANÂYÉ, les militants salafistes et les djihadistes de JABHAT AL-NOSRA ont imposé au curé de ne plus sonner les cloches. Les femmes ne doivent pas sortir dans les rues nu-tête mais doivent être voilées. Et si elles n’obéissent pas à ces ordres, elles sont menacées d’extermination»
.
a déclaré Monseigneur GIUSEPPE NAZZARO, vicaire épiscopal émérite d’ALEP.
.
«On a affaire à ce qui s’est déjà passé dans le village [chrétien] voisin de GHASSANIEH depuis un an. À GHASSANIEH, ils ont averti les habitants de quitter immédiatement le village, à défaut de quoi ils les tueraient, et ils ont obtenu ce qu’ils désiraient : occuper le village et s’approprier tout ce que les chrétiens possédaient. À KANÂYÉ, ils n’ont pas obligé la population à partir mais d’y vivre selon la loi islamique (…) Ce pourrait être une première étape, demain ils les obligeront à se convertir à l’ISLAM». La liste des villages chrétiens martyrs s’allonge :
.
* MAALOULA,
* SEDNAYA,
* SADAD,
* QARA,
* DEIR ATIEH,
* NEBEK,
* GHASSANIEH
* KANÂYÉ
.
Et l’impuissance de l’ARMÉE SYRIENNE LIBRE (ASL) à contrôler les milices étrangères islamistes, se manifeste avec éclat».
 .
Source :
AGENCE FIDES (service en anglais)
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/QwY6Oi0cuBNncQaHazKkfAFpw0sFIoqmRXfpblkdaruv618L2MEJITOcn7pNqapR-NaloWyY597uI9AjVxrG_or4WUAjA-OUZHcNKe094zGTwCSWrRTutpyXSnDElNXfgfSLcJJsxNEs5OsTnvE0tP43VMEl6kAzpPgNCbxNAq3yTTDOPajnGJbkJ-shjrfcV_wjgzKxpqSGpqEc_ZZDHxSHmMVgDTxY8mIXH8DzXqy5HurpgbWSEgSq8HpKDl8X5bm6ouaoLewLn9Z5bTIZzax2QdcwYGAxkjuVMZuqjVDh1HjUY3UEk_x9ppPQLnDQf_eZbf3k1wlS3-2ewMqLa8B4UI8VriAxnS-w3glVpQHn1KAzXHRZmXkAMcjqcPoqeNxGCu3vgDiVSaVHXy2WjchSc4CJeXIkpN0__xooG6FnRrc-qb1R60rCAi3J92s16iqcUjMfGNUmtRS11gHzQuBcVDuP0sedInpCUZ7PLCoBDgTuHINtW3VzJMUOxo1nTSed_FxXYuMDegzDSJDrPO6L1bKo3OzBlT_K5hOJg9cJPnC5--wXubmDHyxjQD1FbGI9Lw=w84-h57-no DES MUSULMANS EUROPÉENS LAÏQUES ET PARFAITEMENT INTÉGRÉS
.
4 DÉCEMBRE 2013 EUOBSERVER (Traduction d’une brève) :
.

Le nombre d'Européens de l'Ouest qui combattent aux côtés des rebelles en SYRIE aurait doublé, passant d'environ 600-800 avant l'été à environ 1.200-1.700, rapporte l'AP. La plupart des nouvelles recrues viennent de BELGIQUE, de FRANCE, d'ALLEMAGNE et de SUÈDE et sont issues de familles d'immigrants de deuxième génération décrites «comme laïques et parfaitement intégrées».
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/n-wQH8aWI3KmNxGVbOfoAi6OY0biuutPXbHoUaJRP4ZMqL_yn2KO_-sJH4k_EUUCPXmXHC-9S1sJi7Qh9NRk5ucOc9qkvFhRZUS8UMGRdy4gi_p08YaWnsqawFViD6c6RlcZhG-Hb7aYsh_DtaHkLxTW6oELo5q6hjDCwjRUmN17Odj25JXdPPUQ9NIY5FYiIP2tWplLSo27M2i26Rg2pLiwSc9UhZofDPIY4UvX7VxL51ZzzKXxP5UiCSINFCzDSTttdPlBjRE3NxfaIuwwtDSP4F7pL3nROQPRqUyiiXBnaTcEele358NQJZI-yQ0t3toufhoLlUyGD9ZaZ_38Mbo5zsSvPwPBL6urVP3VjMB7BC_qgcTs70D5Y7G_XSVxqUcBX2xj6iZ1zUP6txGPZem4QJf03PmeECioRItCE7ZxdA-I014CYWv-6nanjBs9ycWa__dX08Jiap8kZQ-pNClVFkOnOTzkkIQaCNYQkJZFFQ2oKo_efU0RPte7Zg6E-4GhABqYUKCwprvPHNdCBS7pSL9iXR1Wg7Nkv07ZXoNOu5P948yCHOHRP2Z0x-qg_zl-xA=w84-h57-no

CES JEUNES FRANÇAIS PARTIS FAIRE LE JIHAD SEMBLAIENT BIEN INTÉGRÉS

.

DÉCEMBRE 2013 ISLAM CONFIDENTIEL
.
«Le reportage consacré par NICE-MATIN à «ces jeunes Azuréens qui font le djihad» (édition du 18 novembre 2013) fait froid dans le dos. Selon notre confrère, une dizaine, au moins, de jeune adultes de la région niçoise sont partis, «du jour au lendemain», à la fin du mois de septembre, faire le DJIHAD en SYRIE. Si l’affaire éclate, c’est que des mamans ont décidé de parler. Le secret de famille devenait trop lourd à porter. On notera que ce sont des mères, et non des pères, qui brisent le silence.
.
Le témoignage le plus poignant est celui de SAMIA. Elle a la cinquantaine. Son fils FARID, tout juste majeur, lui a dit qu’il voulait voir ISTANBUL. Un matin, il est parti. Elle ne sait pas comment il a financé son voyage. Quelque temps plus tard, elle a trouvé une lettre dans sa boîte. Non affranchie. Quelqu’un l’avait déposée à SAINT-LAURENT-DU-VAR. Elle n’a jamais su qui. Dans cette lettre, dont elle a reconnu l’écriture, il lui disait la vérité. Il était parti en SYRIE, à ALEP.
.
«Je vais me battre pour le DJIHAD, contre ceux qui tuent nos frères. Je le fais pour ALLAH et pour vous tous. Si je devais mourir ici, 65 de mes proches iront automatiquement au paradis grâce à mon martyr.»
.
Depuis, elle a eu au téléphone ce fils qu’elle connaissait fêtard et qui n’était de culture musulmane que par tradition familiale. Elle ne le comprend plus. «On lui a mangé le cerveau.» Un jour qu’elle lui demandait de revenir, il l’a traitée de «juive». Mais une autre fois, il a pleuré.
.
A la DIRECTION CENTRALE DU RENSEIGNEMENT INTÉRIEUR (DCRI), on nous avoue que les services de renseignement sont impuissants à empêcher ces départs. A quel titre, d’ailleurs ?»
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/1mJyvQVUwcYDzNj0KqMy0WkeFa7_rM6AuppKTtPRpGSI_Q5qGpdBTcHDeNaayBjPjh1bD69E_kqophEJBAKaNCYgDHmXS43_B4ZvqlQeo4BkIKJ3WmGXADDNuaetuHxF20-9AfnG-AwPqEoYihX60cQZqaZxWU8oL7SKcmktsOnZGZW85B0XEFf4HKDJUxp1OiHnzNvBmf9siGAd90Ka_3ldyxWMMMeRjZT7Kly6dPPqjDEQY14kRNXvi4KIsDYrrZgoCkJsm_c34u1G362JLrmXAcHqUV9Jd_O6vW3HP0d_d6d-9TLph2us6tk7TrNZmi5TH1C0EAQiY1KCXc9BylvkyBuR8IE5aRf0qjG7ZEssfAyJT-JQJGBtHERg-2Vut-jhgkZS-AMCqI0SXKxPQNqivd5pOdWPTfDDF-6zNAuQKlEu46J8HOHOsVBw8yxIz2SpUUCN8HknMRoYzjWmxxXBNzWdCnLPZ2nNRfLYCczp5UqqPG3XKqftkFJqf-csZr-5N5I6IfPzvZVm0xYsInuIF9_ZmgV3uOtMYXPhghjYNdPjgBASsCklCvzuUKE5fBIb1g=w320-h155-no .
MAALOULA : 12 RELIGIEUSES ENLEVÉES PAR LES REBELLES
.
2 DÉCEMBRE 2013 LE FIGARO
.
Douze religieuses orthodoxes ont été emmenées de force de leur couvent situé dans le centre historique de LA VILLE CHRÉTIENNE DE MAALOULA, dont des rebelles syriens se sont emparés dans la nuit d'hier, a annoncé RADIO VATICAN
Le nonce (ambassadeur) du SAINT-SIÈGE en SYRIE, Monseigneur MARIO ZENARI, cité par la radio, affirme qu'il s'agit de «douze sœurs syriennes et libanaises». «Il semble que les rebelles jihadistes les aient conduites dans le nord vers YABRUD. On ne connaît pas encore les motifs de cette action de la part des rebelles : s'il s'agit d'un enlèvement ou d'une prise de contrôle du couvent pour avoir la main libre à MAALOULA», a précisé le nonce, qui se montre prudent avant de parler d'enlèvement.

Selon l'agence officielle SANA, des rebelles, dont des jihadistes du FRONT AL-NOSRA, seraient entrés dans le COUVENT ORTHODOXE DE MAR TAKLA, situé au milieu de la ville et jusque là contrôlé par l'armée, où se trouvaient 40 religieuses et orphelins.

Les rebelles, dont des jihadistes liés à AL-QAÏDA, ont pris le contrôle de la cité le 9 septembre. Trois jours plus tard, l'armée syrienne est entrée dans MAALOULA pour les chasser. Depuis, les échanges de tirs sont quotidiens. MAALOULA, située à 55 km au nord de DAMAS, compte un grand nombre d'églises. Elle doit sa renommée à ses refuges troglodytiques datant des premiers siècles du christianisme. La majorité de ses habitants chrétiens sont grecs-catholiques et parlent l'araméen, la langue du CHRIST.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/J771LXrXlQevqguho-3gNldIZxYeFtt-uIGXEHAmB2qfZYrFUMESyJb9I8PzxkGdCsHCWYylRDWe-V7tpOg0bY2Epl2sr1bLRcc9r37P_Ssu6q_tBFgtZb-wQdFrirc0vc5N1nGbO8e8rPdjWglNr28yuuQiVt5Fp2Epw1n3O93rq-Wv_kZu3DJvg1Gwbq-e9UVbBnJUJhnsVNj1pWj1tIrz66_bKIco5IPmBN5qLqu-4w7esqSK3FZXpXom09n_J8m9XuDVdGFVN07RQ1E3dKZsbj1XzSnWpO25TDAPpzM5m9W1jsgjVvPNHiQrpAvzfEyQneO9HqKbxnTyecBxoM2AL1rfttAQHo2sYQE9fTH6exvyQb4MyfAKe85XG_nfdiRMqkGKX4G83x4XfwAMJ9zwodqA7uGXQ9nWQafKXVU3xNvmyL4ynkybF5iSiDNtjVXpuR-1XY99G28RxlRjdxWI3vYITWWdAGCrg5JYyb9aepnT5K4tCSsjjPij4EJG_mLmAn0KG00ln4rPbKJCvAPJai4UaAWInp35F09TN3KQd4yHjjDiK6JlB6giiNsgIDGngQ=w663-h483-no
.

.

DES REBELLES S'EMPARENT DE NOUVEAU DE MAALOULA

.

2 DÉCEMBRE 2013 ROMANDIE.COM
.
BEYROUTH - Des rebelles syriens se sont emparés durant la nuit de dimanche à lundi du cœur historique de la ville chrétienne de MAALOULA en utilisant une tactique inédite : lancer des pneus remplis d'explosifs sur leurs adversaires.

Selon une source au sein des services de sécurité, les rebelles, dont des jihadistes du FRONT AL-NOSRA, positionnés en haut de la falaise de grès surplombant la ville, ont fait rouler dans la nuit un grand nombre de pneus bourrés d'explosifs sur les soldats déployés en bas de cette cité, aujourd'hui déserte.

Selon l'agence officielle SANA, les rebelles seraient entrés dans le COUVENT ORTHODOXE DE MAR TAKLA, situé au milieu de la ville et jusque là contrôlé par l'armée, où se trouvent 40 religieuses et orphelins.

Les rebelles, dont des jihadistes liés à AL-QAÏDA, ont pris le contrôle de la cité le 9 septembre. Trois jours plus tard, l'armée syrienne est entrée dans MAALOULA pour les chasser. Depuis, les échanges de tirs sont quotidiens.

MAALOULA, située à 55 km au nord de DAMAS, compte un grand nombre d'églises et de couvents. Elle doit sa renommée à ses refuges troglodytiques datant des premiers siècles du christianisme.

La majorité de ses habitants chrétiens sont grecs-catholiques et parlent l'araméen, la langue du CHRIST. Le nom de la ville vient du mot MAALA, qui veut dire entrée dans cette langue.

L'OBSERVATOIRE SYRIEN DES DROITS DE L'HOMME (OSDH) a confirmé la prise de la partie historique de MAALOULA après cinq jours de violents combats. Selon la source de sécurité, les rebelles avaient lancé un premier assaut la semaine dernière mais avaient échoué.

La ville est située dans la région de QALAMOUN, au nord de DAMAS, où l'armée syrienne mène une offensive au terme de laquelle elle s'est emparée de QARA, de DEIR ATTIYA et d'une partie de NABAK.

L'armée veut reprendre la région montagneuse de QALAMOUN pour assurer une continuité territoriale sous son contrôle entre les provinces de DAMAS et HOMS, plus au nord.

Proche de la frontière libanaise, QALAMOUN, où se trouvent des dépôts d'armes, constitue la base-arrière des insurgés pour encercler la capitale et commander l'accès à l'autoroute stratégique DAMAS-HOMS.

Au sud de la SYRIE, dans la province de DERAA, à BASR AL-HARIR, les rebelles ont par ailleurs pris un arsenal militaire après quelques jours de combats, selon l'OSDH. Sur les photos mises en ligne par cette organisation, un rebelle piétine la tête tranchée d'un soldat. Un autre porte le drapeau noir de la brigade rebelle BEIT AL-MAQDESS.

Sur les hauteurs du GOLAN, de violents combats ont eu lieu lundi matin à KHAN ARNABEH et SAMA DANIEH.

Un obus de mortier tiré de SYRIE a atterri lundi à MAJDAL CHAMS, chef lieu des localités DRUZES du GOLAN occupé par ISRAËL, sans faire de victimes, ont indiqué des témoins à l'AFP.

Une responsable militaire israélienne a confirmé le tir mais refusé de préciser où l'obus était tombé.

Toujours dans le GOLAN, des tirs à l'arme automatique ont eu lieu lundi matin à partir de la SYRIE en direction de soldats israéliens, qui ont répliqué et atteint une cible visée, a indiqué une porte-parole de l'armée sans autre indication.
.
.
.


.

FABIUS POURSUIVI DEVANT LA COUR DE JUSTICE POUR AVOIR SUPPORTÉ LE TERRORISME EN SYRIE

.
28 NOVEMBRE 2013 VOLTAIRE.ORG
.
Trois citoyens syriens ont déposé une plainte devant la COUR DE JUSTICE DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE contre LAURENT FABIUS, pour complicité de menaces de mort, de violation de domicile, de dégradation et de destruction, de mutilation, d’assassinat, de séquestration, d’enlèvement, de détention et d’atteinte à l’intégrité du cadavre à raison de sa supposée non-appartenance à une religion déterminée.
.
Les plaignants, Mme AL KASSEM, MM. AL IBRAHIM et SALIM, considèrent que Monsieur LAURENT FABIUS, en sa qualité de MINISTRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES, a commis des abus d’autorité visant à délégitimer les Syriens luttant contre le terrorisme et à légitimer, voire à légaliser, l’usage du terrorisme contre des civils en raison de leur supposée non-appartenance à l’ISLAM SUNNITE. 
 . 
Ils sont défendus par un Collectif international d’avocats, dont plusieurs membres se sont rendus en SYRIE et ont pu y constater les crimes commis par les jihadistes internationaux soutenus par Monsieur LAURENT FABIUS.
 .
La COUR DE JUSTICE DE LA RÉPUBLIQUE est l’instance constitutionnelle apte à juger les crimes commis par des ministres dans l’exercice de leurs fonctions.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/76qsE6DkcWujOkzw8rSwHmUDusV2tARBNRFsc9IwzVJQ4k-AT8ZY8Nrfr4iIpn3tKkcssWdAIrLxYnqkpaid_xINepM2ahAq5XbPh4VN19qxnm45pUiodtoo6JwuQ3E93aVjgLUft1Q8TAVW9F8zDVMfOHkWxnXYTa9oMQcd7OxUz74R7g81fwFmacnop7u3HRCngZyWES2FNDhJGSOv_PjbOS2wxjXAsnNDp4Gt4-gLdB62kKFJg0qjplQunCkxK8awGXQbTRC8MZgwazmwXg2c2SguZXnVcQuwj9yra56wljfA0azDWepIfYomtUzU1kUteFZL9S_hCrFVRzgesYjduLWamnMUVGZ1B7t2YbLAkAv98Yfka59CNwfguqp2qam_x-qnPnUysSrm5IIgXXT8-y0_Vjklp71j2O8bulS4gdyQS9nWaUIGynX393WLBq8NzQU2rZY1VoZ36CAtqRJagi6EInPbsC9VwKycXgPT3mdHGOox_gU25PzTwzgZWXtWfwtPt3wcB9JNn0ehbSLyN1Go0gcs9US89piNOt91f91CgHnvXk_MHxpPJcTYwBGvqg=w320-h119-no TRAFIC D'ORGANES EN SYRIE
.
15 NOVEMBRE 2013 LE MONDE
.

MARCHÉ NOIR – POUR PASSER L’HIVER, DE NOMBREUX RÉFUGIÉS SYRIENS AU LIBAN VENDENT LEURS ORGANES

Alors que l'interminable guerre civile ravage leur pays depuis mars 2011, de nombreux réfugiés syriens au LIBAN sont tentés d'obtenir de l'argent en vendant leurs organes, révèle une enquête de l'hebdomadaire allemand SPIEGEL
 .
«Très lucratif, ce marché noir trouve de plus en plus de vendeurs chez les réfugiés, au point de concurrencer les donneurs palestiniens. Le manque à gagner leur permet tout juste de passer l'hiver avec leur famille»
 .
Quand RAÏD, Syrien de 19 ans, a accepté de confier son histoire au SPIEGEL, il souffrait de douleurs atroces et maintenait le bandage encore taché de sang qui lui barrait l'estomac, sept jours après s'être fait enlever le rein gauche.
Il y a sept mois, le jeune homme a fui ALEP avec ses parents et ses six frères et sœurs pour s'installer à BEYROUTH, où il connaît rapidement une extrême précarité. Quand la possibilité de vendre un de ses reins pour 7 000 dollars (5 200 euros) s'est présentée à lui, il n'a pas hésité.
 .
LES AUTORITÉS LIBANAISES FERMENT LES YEUX
 .
Des connaissances l'ont mis en relation avec un homme du nom d'ABU HUSSEIN, l'intermédiaire d'un groupe de trafiquants d'organes spécialisés dans les reins. Surnommé «BIG MAN», ABU HUSSEIN a été recruté il y a quinze mois pour trouver des «reins syriens» quand ses patrons ont compris l'aubaine que représentait l'afflux massif de réfugiés : un million d'entre eux ont trouvé refuge au LIBAN depuis le début de la guerre.
 .
Comme nombre d'autres groupes de trafiquants, celui de «BIG MAN» officie, en toute discrétion, dans une clinique clandestine d'un immeuble résidentiel de BEYROUTH.
 .
PLUS DE DONNEURS QUE D'ACHETEURS
 .
Chaque année, ce sont des dizaines de milliers de riches portefeuilles du Moyen-Orient qui viennent à BEYROUTH, réputé pour ses excellents hôpitaux, se faire greffer un nez ou un rein. Les autorités ne prêtent pas grande attention à la nature ou à la provenance des organes. «Les conditions sont idéales pour que le marché prospère tranquillement», déplore LUC NOEL, un spécialiste des greffes à l'ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ (OMS).
 .
Avant l'afflux de Syriens dans le pays, ce trafic s'alimentait surtout d'organes de donneurs palestiniens. Maintenant que les deux groupes de réfugiés se concurrencent, les prix de ce marché noir s'effondrent : «Nous avons désormais plus de vendeurs que d'acheteurs», confie ABU HUSSEIN.
 .
Ces douze derniers mois, ses patrons ont négocié plus de cent cinquante reins, pour la plupart sur des patients âgés de 14 à 30 ans, choisis pour leur meilleure santé. «Beaucoup de nos organes sont vendus à l'étranger, comme par exemple, dans les PAYS DU GOLFE, ou parfois les ÉTATS-UNIS et l'EUROPE». Des experts estiment entre cinq mille et dix mille le nombre de reins illégalement greffés dans le monde.
 .
JUSTE DE QUOI SURVIVRE JUSQU'AU PRINTEMPS
 .
Fort d'une bonne hygiène de vie de sportif – il était footballeur dans la jeune équipe nationale en SYRIE – et de non-fumeur, RAÏD a eu la «chance» d'être choisi tout de suite. Au cours de son examen, le docteur lui a menti sur les suites de l'opération pour être sûr qu'il ne recule pas : avec un peu de chance, lui a-t-il assuré, son rein repousserait et il n'y aurait aucun effet secondaire. En réalité, bien sûr, les patients qui font don d'un organe doivent être contrôlés plusieurs années après l'opération.
 .
Les 7 000 dollars qu'a récoltés RAÏD permettront à peine à sa famille de passer l’hiver, quand les trafiquants en ont tiré, eux, 15 000 dollars. ABU HUSSEIN touche quant à lui entre 600 et 700 dollars de commission pour chaque vente qu'il arrange, soit plus que ce que gagne un professeur libanais en un mois.
 .
«Pendant que je conduisais RAÏD à la clinique, un collègue à moi à emmené son père faire du shopping», raconte ABU HUSSEIN. Le père a ainsi acheté de quoi se nourrir, des matelas, des vêtements d'hiver et un réfrigérateur, qu'il entreposera dans l'unique pièce que la famille occupe à huit. Et après ? «Je ne sais pas», répond RAÏD.
 .
Une semaine après son opération, RAÏD souffre de douleurs atroces. «J'ai besoin de médicaments, vous m'aviez dit que vous m'en donneriez», implore-t-il ABU HUSSEIN, qui confiait au SPIEGEL, quelques minutes plus tôt, que grâce à ce trafic son organisation aide les Syriens à survivre. Mais ce dernier a rembarré RAÏD d'un «ta gueule, je m'en fous si tu meurs. Tu es fini de toute façon».
.
.
.
24 AVRIL 2013 FRENCH.RUVR.RU
.
https://lh3.googleusercontent.com/PNc4acD2TTJuTpVkPzbdiVGa30GqLu2PjSE5h-NR66tsjEsGnGe4A2waaDZvogsT3CtJ7A5NYklKbW-p1v-qFLaZVCt_Q2vdsZLFDdN11ohWp3aeWAZIDWU_UZ8F-JsSEyvaBn-ysl3Io2y_nQQZYFWVPqu3PQXStSeUcEHkQR6-I-fVoQvcP8UYlmy4T723Fov2D_gTIHANSk9VVUpHONBZGufZc-U1V1T4pxA7CtGkWnbl_T220OKpyS2L2084Lj_MF0j81qbbCEZyRMG5TshgO7IlPPquWwTyfxn8hA96KZIx6tyd5C4zwklswIjFAgVtK6T_gE7hmzjSe8dKAr5cKmSupy-TCDTw1MX9alcMO6AFKqvBIXB3s2lyjRNcOPpHOAG15PDav6lqY4UZBUwKWuVTwU6DgSmymQ_ctr5PvNHlwK2ED4nD8EBlzFUPrP9IrS8d3Z3_xo_c3R7leYtFgqc7isJV7LYGGo2ebj4vDTMNFklLZc94S8RpkIzjgglYgKoJ3WoSrqUJMuspmGtMctTibbwQVNT5a0Qz_Davjf2g7A4eyZtzayT3OETy-tm8Nw=w319-h220-no
 .
LES TRAFIQUANTS D'ORGANES INTERNATIONAUX OPÈRENT EN SYRIE
Aujourd’hui, en SYRIE, certains terroristes sont passés aux aveux complets, reconnaissant qu’ils vendaient des organes prélevés sur des cadavres. 
 .
La chaîne de télévision libanaise AL MAYADIN a annoncé aujourd'hui que des citoyens des ÉTATS-UNIS, de FRANCE et de TURQUIE s'occupaient, de concert avec les combattants de l'opposition, du trafic d'organes humains depuis la SYRIE.
 .
Selon les témoins, ce trafic est particulièrement intense dans le nord de la SYRIE où les opérations sont faites non seulement sur les cadavres, mais aussi sur les corps de blessés. Les organes sont ensuite transférés en TURQUIE.
 .
Il a été communiqué précédemment que les terroristes tuant les habitants civils en SYRIE touchaient d'importantes sommes d'argent en échange de tout cadavre ou de tout homme blessé qu'ils parvenaient à évacuer illégalement de la SYRIE.
.
.
.

MISMIYYE, UN VILLAGE ENTIÈREMENT CHRÉTIENS ENCERCLÉ PAR LES TAKFIRISTES QUI PRÉPARENT LEUR ENTRÉE

.
16 NOVEMBRE 2013 LE VEILLEUR DE NINIVE
.
Le village chrétien de MISMIYYE est actuellement ENCERCLÉ PAR LES ÉLÉMENTS DE L'ARMÉE SYRIENNE «LIBRE», ALLIÉS DE L'OCCIDENT. Son Prélat actuel n'est autre que Monseigneur. ANTIBAS, ancien Exarque Patriarcal de l'ÉGLISE SAINT-JULIEN-LE-PAUVRE à PARIS. Ce village est un des hauts lieux de pèlerinage qui fut traversé par SAINT-PAUL, dans sa marche vers DAMAS pour aller persécuter les Chrétiens avant sa conversion qui allait en faire le disciple le plus zélé de JÉSUS-CHRIST.
 .
 
Il semble que les menaces TAKFIRISTES sur les villes et les villages de SYRIE où se trouvent des chrétiens ne sont pas prêts de s'arrêter. Après SADNAYA, MAALOULA et la VALLÉE DU BARADA et à la suite de nombreux sanctuaires chrétiens qui furent attaqués dans de nombreuses villes, régions et gouvernorats de SYRIE, un nouveau village, MISMIYYE, risque fort de connaître le sort de MAALOULA et SADAD ; MISMIYYE est actuellement encerclé par l'ARMÉE SYRIENNE «LIBRE» qui préparerait son entrée dans le village en recevant des renforts.
 .
 
Le bourg de MISMIYYE est habité par près de 2000 chrétiens de rite grec melkite catholique dont la plupart, restés sur place, sont des femmes, des enfants et des vieillards. 
 .
MISMIYYE se trouve dans la plaine du HAURAN et se situe à une quarantaine de kilomètres au sud de DAMAS et à 70 kms au Nord-Ouest de la ville de DERAA, à 20 kms de la ville de de SANMIN et à 7 kms du village de KHABAB.
 .
 
MISMIYYE fut fondé, au Ier siècle, le long de la voie romaine qui relie DAMAS à BASRA. Ses constructions sont noirâtres car construites en pierres basaltiques. Il portait le nom de PHAENA jusqu'à la conquête arabe au VIIe siècle après laquelle il adoptera son nouveau nom de MISMIYYE qui signifie en arabe «VILLAGE-MÈRE».
 .
 
Ce village eut des évêques importants notamment MARCUS au VIe et MALKUS au Ve siècle. Selon la tradition religieuse, SAINT PAUL serait passé plusieurs fois par MISMIYYE durant ses trois années de séjours. Il aurait été caché et protégé par ses habitants.
 .
 
Signalons qu'il existe plusieurs villages grecs melkites catholiques voisins dont KHABAB entièrement catholique, TIBNEH, SAWARA KOUBRA, SOUGRA, SOUEIDA et le village de PHILIPOLIS [en arabe, CHAHBA], qui est la ville de PHILIPE L'ARABE, Premier Empereur protecteur des chrétiens.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/JnNvCtsyRs9Cmo2qaYfvnq_bFunI2EKweupYZN5fy4iBptd58Nyk11LByOKJjIPlkgM6oJiZ0St84EpnVFHgUkgL5_hsRS5uZTstQ5WmQi5lc-tJ7vBIZJabzZUQhUrlgepx88NbzHjDCzR9NkkKL6Qw5wdlvgvYNJ78NtnzAAP8izP08RgNg5mhVR2YSp_9UFtOd9eaA8rWYXhpDj8fryWeEXDEkA3uSZb1iFfyGe2RopJnRD2_6b-koR5SmAacwKp9J7qX1XVDR9wNmrRsqyTwEdz1gemmAGCIEypmSF3boQW2wC1ybp94JpxKMf98B4s6vu0iCwrNonTOF0YqunpRzPM0w7_DL3YEc1SzIN9-hHJi47ZiWr8e2wu1UkZLYseUYyyyh81J5HJWN4fQfgLEQvY0t88ypOx2yjgNWgUgsgIvrO7pX-HkEaWwPVhUHfQnpveU2HBxv3m_KXEQVmfSjhb7rhoD7FPiJ9FmfBBs_2cp8hjoE6qPpmPimP44LQbZSlA1KBIyKG2U_sWJVop19S-DU3JZWjh5Pg5AOf8HtruxXfCnpWe-MEYluMGV3bmvBQ=w575-h335-no
.
.
LES CHRÉTIENS DE SYRIE DEMANDENT LA PROTECTION DE LA RUSSIE
.
14 SEPTEMBRE 2013 24HGOLD SOURCE : VOIX DE LA RUSSIE
.
Environ 50.000 Syriens Chrétiens ont demandé à obtenir la nationalité RUSSE. Dans une lettre au MINISTÈRE RUSSE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES, ils ont expliqué qu’ils n’avaient pas pour objectif de fuir la SYRIE, mais que s’ils se trouvaient menacés d’élimination, ils feraient de la RUSSIE la gardienne de leur survie. Les analystes pensent que malgré les difficultés qu’implique leur requête, elle ne sera pas ignorée.
.
La lettre est parvenue jusqu’à MOSCOU par les canaux diplomatiques. Elle explique que LES TERRORISTES SOUTENUS PAR L’OCCIDENT SONT PRÊTS À TOUT POUR ÉLIMINER LES CHRÉTIENS DE SYRIE. Les auteurs de la lettre disent n’avoir aucune intention de fuir la terre sur laquelle a marché JÉSUS et promettent de défendre leur pays, leur dignité et leur foi. Ils perçoivent la RUSSIE comme la gardienne de leur paix et de leur stabilité. Ils ne demandent pas d’argent ou d’aide humanitaire, juste l’obtention de la nationalité Russe. «Nous serions ainsi sous la protection de la RUSSIE si les terroristes menaçaient de nous éliminer».
.
STANISLAV TARASOV, directeur du centre de recherche d’ASIE CENTRALE-CAUCASE, expliquait récemment à VOICE OF RUSSIA qu’au vu de ce qui se passe en SYRIE, leur demande d’obtention de passeports Russes semble justifiée.
.
«Pour eux, il ne s’agit que d’obtenir un laisser-passer. Personne ne sait ce qui se passera en SYRIE. Certains suggèrent qu’avec ou sans ASSAD, la SYRIE pourrait devenir une confédération ou être divisée en trois ou quatre territoires. C’est pourquoi les Chrétiens de SYRIE tentent d’obtenir le soutien de la RUSSIE».
.
Près de 50.000 Syriens ont signé la lettre – médecins, avocats et hommes d’affaires résident de la région de KALAMOUN, près de DAMAS. Le fait que tant de personnes aient signé la lettre en fait une requête importante, mais rend selon SERGEI SERGEICHEV, membre de l’INSTITUT D’ÉTUDES SUR LE PROCHE-ORIENT à MOSCOU, également la situation plus complexe pour la RUSSIE.
.
«Non pas qu’elle nous mette dans une situation difficile, mais elle force le MINISTÈRE DES AFFAIRES ETRANGÈRES à réagir. Nous ne pouvons pas tourner le dos à ces gens. Mais si nous acceptons leur demande, si quelque chose venait à se produire, nous aurions à évacuer des dizaines de milliers de citoyens Russes. Peu importe que ces gens aient deux passeports. Si le président demande une évacuation, ils devront être évacués».
.
La SYRIE n’est pas le seul pays au sein duquel les Chrétiens ne sont pas en sécurité. Selon les recherches du PEW FORUM ON RELIGION AND PUBLIC LIFE, les Chrétiens sont persécutés dans 130 pays.
.
Aujourd’hui, la communauté Chrétienne est la plus persécutée de toutes. Chaque heure, un Chrétien est tué quelque part dans le monde. Et s’ils sont tués, c’est simplement pour leur croyance.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/h50ehaeDilE9cKUBCgTHCp_vyjLts2rvz14Y-EQhhp56kPWmxXsnXI-ncOYn89RNdBarBO54SYAmlOocMuzWdS04ooxwpYyeD19ilb-p_IUIUwV-xD15WqEDwgJkJCV1vUb_qoBvwJy2XMENIaEzLnIW00lZJle6qdg5UPaVZFw693smbLTrvGB-ilxQgSKJln7Ejqf3IsQ7RK4SyVd0Uw3q3sf99aDswYnwXoBCsyr3BlvJw_7ISFuskVuMbw_wzWy1qJaXdMqlq-UWEnggUBGZXW6i8TC6dukqmL884s1imMDiXYTOhjf55-WK7mzFmhHbzdAwDidC418RprM4SBln62j_LuGC16_wF2j1cRBHtQ9g7v_aTptjTuWz0vvzHuEwhqGsMq2IhUCMHe3Xz8BGLXfDWdkLTi3_TZnraDp1_FqKZ2zK4R8uvMD3RYixpx6FPjUCMbiaNOuNwTeZkl3EGVTtPSoMD2J_mn1KEugP8r9L3n8B9I1YbfKKs5eTJq7GvVt8Pb-X9N9s-eyB5ks6hUEP6PLqLUw159Z2P5pCpAMYj3Favudksr0FbZzXBaTSjQ=w620-h300-no .
ALEP : DES QUARTIERS CHRÉTIENS SOUS LE TIR DE MISSILES SOL AIR…
.
14 NOVEMBRE 2013 L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE
.
Une information d’hier du blogue LE VEILLEUR DE NINIVE. L’ARMÉE SYRIENNE LIBRE A ÉTÉ DOTÉE DE BATTERIES DE MISSILES SOL AIR HAWK D’ORIGINES AMÉRICAINES, on suppose, en principe, pour répliquer contre l’aviation ou les hélicoptères de l’ARMÉE ARABE SYRIENNE. On en voit ici une utilisation tout à fait inédite…
.
ALEP – 13 Novembre 2013 – Il y a deux jours les terroristes visaient les écoles des quartiers chrétiens de DAMAS : aujourd’hui les lâches envoient trois missiles anti-aériens HAWN [lire HAWK] qui se sont abattus sur les quartiers chrétiens d’ALEP. Deux missiles sont tombés sur le quartier d’AL-FILAT l’un près de l’église du PROPHÈTE SAINT-ELIE et l’autre en face de l’église chaldéenne. Le troisième missile est venu exploser sur la station BAGHDAD, près du fleuve, au coin de la rue ALBISSAT ; des informations font état de blessés et de martyrs (…) De notre correspondant à ALEP.
.
SOURCE : LE VEILLEUR DE NINIVE
.
.
.
 https://lh3.googleusercontent.com/0Lo0z7P5ySqaFuC127TIfIPpy8nCyqUhbDq29-6ePYx8tnazjY_-zjYX9Fz6Wr1n6AIqs-eN97u8exCZdQZ0S6ueJ_4D7oLj-c7U7_ZGIHX05o8qUlw1Hz1X1_8N6DphLKlI7or559YvdwxfEjPdHWSlJCwgQ1VnzaxXJGSNrke6XlkJTslxevl0LLpxYmnu-22By8144TlZiiKV3z76JCMlP8BG1uh4BX7BOfYZNwY-stGshRi2mI_xCKDR1xX7MS6jo9eYi0qYQXOKkD0zTcV4cfWGkM_8LZIrHa9jSB-hKxtHGg2VZ8ISIwjx15ocCPy6MTLZcTiy9ww0f6YpGPpq6Bn4fBSKGeXUYL1A-mYlbKwuYKOKZ7fzUdRvEBmJDX3E4IqKKpGADFcQhQV1Uiya2eZ1kjDhIrUrhKFTjvkmG6vrxLPLIiiTrUCyg52Wf_MScIQJYcwLGtFMjT5_DN6OBXtaK7P46Rmx4b7KAiNHWl7t7Jma_L2Z1CJB-yNfczNxnJdn7iBSdjw3rfz44rfAZ7KUW215zgGtwkvVDsxsgqXWf9qDjueru-QaQeGLruldUg=w620-h300-no LE PATRIMOINE CHRÉTIEN DE LA CATHÉDRALE SAINT SIMÉON LE STYLITE ET LE MUSÉE DU BON PASTEUR SACCAGÉS ET PILLÉS PAR LES ISLAMISTES
.
8 NOVEMBRE 2013 L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE
.
La FRATERNITÉ CHRÉTIENNE SARTHE-ORIENT rapporte, dans un post daté du 6 novembre dernier, que les «FORCES ISLAMIQUES D’OPPOSITION AU RÉGIME SYRIEN ONT COMMENCÉ À PRENDRE POUR CIBLE LA CATHÉDRALE SAINT-SIMÉON-LE-STYLITE [MARSEMAAN] en détruisant les vestiges qui se trouvent à l’intérieur ; ils ont aussi volé les pièces importantes qu’elle contient en faisant usage de toutes les armes à leur disposition». Le même site ajoute : 
  .
«Des nouvelles tout aussi graves parviennent de MAARET EL-NO’MAN où il se confirme que des vols de trésors patrimoniaux sont en cours sous la houlette d’archéologue. Le Musée de MAARET EL-NO’MAN contient des mosaïques exceptionnelles du patrimoine mondial, notamment celle du BON PASTEUR, des baptistères et des portes tombales en basalte. Mais la plus grande catastrophe se produit par la destruction des mosaïques de TAYBET IMAM qui sont les plus étendues que nous connaissions avec plus de 600 m2»
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/tDVvGhLHmDviVs3mohEenrRnyCa_w59Rbj6ZgJurUJig6BhyWMPIzx9iqHfXLwSNorf3IfuNVdrK9qCadBsPx_YFPeVDVM-1S61_uzWAg_gUAPl87kw-SR9gnA3_OhsHxwpRB7oaA9tiKIVhTVfy3JX0FlmR_vZUT2dH9otrYeRK1p-98Jw3xOhGbj1bDxSasDBMSaWsktXo0VFYcOXJ5R-d4S3zv-hjkCPJmoLQSZxf2zaeHjYndsXFxWkGl9jji97dMjK9E9fZJx6cOehTr9rkqrqHxp8JGRZIlLp7n5tQxLVtNbu5KLjp4iwyMDwB8ICcObD8HcUp9ZRwyzN287Wkc0IQVkQB6kG8eSNIxJyfaf0BbM0Yk19dnfGPrNG0wh7qZlmsh0Pd9NftguZX_yRMXwiCN31UTLBC-xs6cK1MGzsOWn9ulULCZdh_kXf2Gas0DVZGbF0horTPfC9shZwOBVd_yg-G8OvtJFta3jkLng39YiJEeZSpzDxdoJ3KbE2q2519LBOO5jDWgxw4cEji6Hmrv-VTVYfu8lsHMi9OtGddW-ORDOMriQ8noGzJyVcqDQ=w620-h300-no SADAD : FOSSES COMMUNES DE CHRÉTIENS ASSASSINÉS PAR LES ISLAMISTES, DÉCOUVERTES
.
31 OCTOBRE 2013 L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE
.
45 martyrs chrétiens, hommes, femmes et enfants, viennent gonfler la longue liste du martyrologe des chrétiens syriens. Chassés de la ville chrétienne de SADAD, qui était tombée entre leurs mains, les islamistes n’ont laissé derrière eux que cadavres, destructions et profanations. Et ce sont ces barbares que notre gouvernement arme ! Un scandale immonde de notre exécutif. Un de plus.

Deux fosses communes contenant les corps de 30 civils chrétiens tués par les milices islamistes, y compris des femmes et des enfants, ont été retrouvées dans la ville de SADAD. Dans l’ensemble, le nombre des civils chrétiens tués dans la petite ville sise à mi chemin entre HOMS et DAMAS a été de 45. C’est ce que communique à l’AGENCE FIDES le PATRIARCAT SYRO-ORTHODOXE DE DAMAS.

La ville de SADAD, agglomération chrétienne, a été
ENVAHIE ET OCCUPÉE PAR LES MILICES ISLAMISTES LE 21 OCTOBRE ET RECONQUISE AU COURS DE CES DERNIERS JOURS PAR L’ARMÉE RÉGULIÈRE SYRIENNE.

Les représentants du patriarcat et les familles des victimes, une fois rentrés dans la ville, y ont trouvé, dans l’horreur générale, deux fosses communes dans lesquelles ont été trouvés les cadavres des membres de leurs familles et de leurs amis. Dans une atmosphère de deuil, d’indignation et de grande émotion, les obsèques des 30 chrétiens ont été célébrées par l’archevêque SELWANOS BOUTROS ALNEMEH, métropolite syro-orthodoxe d’HOMS et HAMA, qui a fourni à FIDES la liste des victimes. Selon le récit de témoins oculaires, de nombreux civils ont été tués par des miliciens des bandes [du Front] AL-NUSRA et DAASH alors qu’ils cherchaient à s’enfuir ou à se mettre à l’abri, le jour même de l’invasion de la ville.

SADAD semble aujourd’hui totalement détruite et saccagée. Certains militants qui ont envahi la ville s’étaient retranchés dans l’église syro-orthodoxe SAINT-THÉODORE, qui a été profanée.

SADAD est un antique village syriaque remontant à 2 000 avant JÉSUS CHRIST, sis dans la région du QALAMOUN, au nord de Damas et caractérisé par ses églises, temples, icônes historiques et sites archéologiques.

.
Source : AGENCE FIDES
.
.
.
APPEL DE DÉTRESSE DE MONSEIGNEUR SILWANOS NAAMEH EN FAVEUR DES POPULATIONS ASSIÉGÉES DE SADAD ET HOFAR EN SYRIE
.
24 OCTOBRE 2013 LE VEILLEUR DE NINIVE
.

APPEL DE DÉTRESSE À DIFFUSER URBI ET ORBI ET AUX ORGANES DE PRESSE À LA DEMANDE DE MONSEIGNEUR SILWANOS BOUTROS NAAMEH, SON AUTEUR.

.
Destiné aux Institutions et Organisations humanitaires et religieuses dans le monde, ainsi qu'aux personnes qui ont un rôle humanitaire et qui sont de bonne volonté.

Je vous adresse cet appel au nom des innocents parmi les hommes, les femmes et les enfants, les jeunes gens et les jeunes filles, qui se trouvent actuellement assiégés dans des zones inatteignables, car ils ne peuvent en sortir et nous ne pouvons les rejoindre puisqu'il s'agit des villages de SADAD et HOFAR dans la région de QALAMOUN en SYRIE. Nous vous l'adressons afin de vous demander de lancer des appels aux assiégeants qui interdisent la sortie à la population et pour qu'ils acceptent des pourparlers, en vue de faciliter le départ en toute sécurité de la population, par une quelconque direction, que ce soit vers DEIR AL-ATTIEH ou en direction de la ville de HOMS où nous viendrons les accueillir.

Je supplie tous ceux qui ont les moyens d'atteindre les Organisations influentes dans le monde et ceux qui sont en contact avec des partis à même de faire pression sur les assiégeants et de parlementer avec eux, afin qu'ils facilitent la transmission de cette demande et la libération en toute sécurité, des populations prises en otages, et bien qu'à ce stade, la plupart d'entre-eux n'aient pas encore subit de sévices.

Cela fait quatre jours que cette population est assiégée sans électricité, sans eau et sans moyens de communication ; elle ne dispose que de peu de nourriture alors que s'y trouve parmi eux, des enfants en manque de lait, et des malades qui ont besoin de médicaments.

La population assiégée atteint le chiffre de 3000. Les assiégeants leur interdisent de sortir de leurs maisons ; au contraire, ils font pression sur eux pour qu'ils ne quittent pas leurs habitations, en dépit des pourparlers qui ont eu lieu avec eux.

A toutes les Organisations, à tous les enfants de nos Églises éparpillés à travers le monde, nous implorons aide et soutien actif. Aidez-nous et coopérez avec nous d'une manière adaptée et sans déclarations qui puissent affecter la sécurité des assiégés en particulier, et des résidents de la SYRIE en général. Notre peuple ne l'oubliera pas.

Je le redis en précisant notre bonne intention, pour ne pas risquer la sécurité de nos proches, diffusez cet appel sur vos blogs et vos sites, transmettez-le aux journaux, aux magazines et aux autres médias d'information. Adressez-le également à tous ceux qui pourraient jouer un rôle positif pour une solution adaptée dans le sens de leur libération.

Et nous, dans notre mission, nous réitérons au nom de DIEU, notre appel aux assiégeants pour qu'ils aient pitié de ces innocents qui ne sont aucunement en cause dans cette tragédie, afin qu'ils les laissent sortir sains et saufs en leur réservant un bon traitement. Nous demandons à DIEU de donner à ces populations innocentes la patience, la force, l'espérance, le courage, la santé et la vigueur....Seigneur, Seigneur, Seigneur ne les abandonne pas.

Monseigneur SILWANOS, Évêque syrien-orthodoxe.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/b_A_1h6nGIC7mkYEWERWI-m9tws4K6ieYsSmDksRlLPjAydUOdBiUQXxNGWVXvK62Oz752ofPT5rR7OSio8KKvRPTIwOsnvOo20SWsvD-2kUMlafjLCOqG5mE55K4WM2Jo6B-O5K1IDLoER6axELeXVqhTPDonHV_jC2-f-Rhdq2-9u47HEUcDOZVWaqvU_sfZ6rdyA_U483Hm4SAj01bePEVRMHEWqz4G3w3XIX0bbnvO1duZfUGY4BTkixmHECkpOkD8jHoUp5M-Z2MLl7-VEW1IcHFMio7lrSF5YeW6jSfEOGkhYPpmimFSka3b0_-_N6KM30B0edZ83zDN_TV-uBG8MHDcIwowvHzzfV65WZoiW2v0-OpT09d4E2IcGUx8lUMXz61hvPG5tdg2AxBhZAcNPX5tVcRJg8rd_IkBBUKe0Lv_woptCMx1l1x2iPl5CEaLsVKWFsoz5mf24QGT6uZFw9p_GK8G5Jx7NOAFqvPe-J0enSYEkft__5hj06md2qBI4AOhbDNGRlqVvMae8OjhsU08M7Xh-lIKLX63ju5zAYNrgBv_OS6F191ev1wHWJ7A=w619-h300-no .
LE COUVENT SAINT-VARTAN D’ALEP EST TOMBÉ ENTRE LES MAINS DES ISLAMISTES
.
25 OCTOBRE 2012 L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE
.
C’est une nouvelle très grave que nous a transmis ce matin le blogue LE VEILLEUR DE NINIVE (avec toutes mes excuses pour la mauvaise qualité de la photo mais l’image reçue était de la taille d’un timbre poste…).
.
ALEP – 26 Octobre 2013 (9 h 30) – La nouvelle vient de tomber ! Le COUVENT SAINT-VARTAN des JÉSUITES dans le quartier de MIDANE à ALEP a été attaqué hier soir ; il se trouve désormais dans les mains des TAKFIRISTES dont le nombre engagé dans cette offensive est estimé à plus de deux milles. Ce couvent est désormais la dernière ligne qui sépare les intégristes du quartier chrétien de SULAYMANIEH.
 .
Il nous est rapporté que le «seul moyen de défense est l’armée syrienne qui emploie actuellement toutes les armes en sa possessions notamment par voie aérienne pour nous défendre (…) Nous demandons encore vos prières pour que le Seigneur nous épargne le sort du village de SADAD. La panique est à nouveau très grande à ALEP. LA VILLE VA T-ELLE TOMBER DANS LES MAINS DES REBELLES ? SERONS- NOUS LES OTAGES DE L’ASL [ARMÉE SYRIENNE LIBRE] ET DU FRONT AL-NOSRA et de tous ces étrangers, TCHECHÈNES, PAKISTANAIS, AFGHANS, LIBYENS, SAOUDIENS, ÉMIRATIS, etc.» Ce matin, à 9 h, ALEP était totalement dans le noir, sans d’électricité depuis six jours ; même les hôpitaux sont sans énergie. Notre correspondant nous rapporte : 
 .
«À la maison, nous n’avons plus que quatre litres d’essence pour alimenter le petit générateur qui charge notre portable et maintien notre téléphone et quelques lampes actives».

Priez pour nous ! Priez pour nous ! Priez pour nous !
.
.
.
APRÈS LA LIBÉRATION DE SADAD PAR L'ARMÉE ARABE SYRIENNE, LA POPULATION CHRÉTIENNE DE LA VILLE ENTERRE SES MORTS

.
.
.
VICTIMES CHRÉTIENNES INHUMÉES DANS LES VILLES DE SADAD ET ZAYDAL
.
SADAD :
Abel-Ahad Mikhaïl Haroun, Fadel Kharmeh, Habsé Ishak, ‘Ala’ Issa Khachouf, Georges Faraj Al-Sab’a, Georges Al-Nassar, Makhoul Radah, Nada Bajjour, Sahila Chahla, Sara Khalil, Mariam Danhach, Sara Danhach, Mariam Iskandar,  Mtanios Elias Al-Cheikh, Mariam Farhan Karkour, Amjad Mtanios Al-Cheikh, Habsé Batach, Moutrab Maksoud, Sa’dou Mtanios Farah, Sa’dou Yasser Latifeh, Fadel Hamas.
 
ZAYDAL :
Jamil Mtanes ‘Asfour, Chamset Djirdjis Al-Boufi, Faddat Issa Al-Boufi, Habse Abdallah Al-Najjar, Elias Fahd Danhach, Elia Bécharah Al-Naameh, Abou Aziz Channour, Farhan Moussa Radah, André Dakhl-Allah Karmeh
.
.
.
TRÈS URGENT! A L'EXEMPLE DE MAALOULA, LE VILLAGE CHRÉTIEN DE SADAD ENVAHI PAR LES ÉLÉMENTS ARMÉS DU FRONT AL-NOSRA.
.
21 OCTOBRE 2013 LE VEILLEUR DE NINIVE
.
SADAD - Mardi 22 Octobre 2013 (21h) - De très violents affrontements ont eu lieu, au cours des trois dernières heures, dans le village de SADAD qui se trouve dans le «rif» de HOMS, au sud-est de la ville (Lire l'article du Lundi 21 Octobre). Au cours des combats, on pouvait entendre, de façon très claire, les tirs d'artillerie. Actuellement un calme relatif prévaut avec des tirs par intermittence uniquement.

L'armée contrôlait toujours le côté de la gare tandis que les éléments armés tenait la zone s'étendant de AL-DELLAT en direction de AL-AIN et AL-MOUHIN.

Dans la journée d'hier, les éléments armés s'étaient emparés des bâtiments publics notamment le centre de la police, d'un centre médical et du bureau de la poste.

Selon l'organe de presse, «LA VÉRITÉ», on compterait au moins trois martyrs parmi la population ; ils auraient refusé d'obéir aux injonctions des
MERCENAIRES DONT LE NOMBRE S'ÉLÈVERAIT À PLUS DE MILLE HOMMES ARMÉS ET RÉPARTIS ENTRE LES MEMBRES DU FRONT AL-NOSRA, LES ÉLÉMENTS DE L'ARMÉE DE L'ÉTAT ISLAMIQUE DE L'IRAQ ET DU LEVANT ET CEUX DES BRIGADES AL-FAROUK. Ce sont ces mêmes forces qui ont attaqué, il y a à peine un mois, le village historique et chrétien de MAALOULA aux abords de DAMAS.

Les rebelles ont pénétré SADAD de trois côtés, avec une trentaine de véhicules militaires surmontés de canons et de fusils mitrailleurs, avant de s'emparer des centres gouvernementaux, des établissements publics et de tuer un certain nombre d'agents de police et du personnel.

Un mouvement d'exode aurait commencé en direction de la route internationale reliant HOMS à DAMAS, qui est distante du village de 15 kms. Un témoin a affirmé que les éléments armés étaient à la recherche de la maison du général de brigade à la retraite MTANIOS KYRIAKOS KASSIS, qui avait reçu l'ORDRE DU HÉROS DE LA RÉPUBLIQUE DE LA GUERRE D'OCTOBRE 1973 ; ils cherchaient à l'enlever et le tuer ; le général est aujourd'hui âgé de 70 ans.

Le même organe de presse, «LA VÉRITÉ» rapporte par ailleurs que les services de renseignements britanniques auraient empêché «l'OBSERVATOIRE SYRIENS DES DROITS DE L'HOMME», qui reçoit des subsides du DÉPARTEMENT D'ÉTAT AMÉRICAIN, de qualifier le village de SADAD de village chrétien car cela aboutirait à dresser l'opinion publique contre l'opposition syrienne.

Il est à noter que la ville est connue pour son importance historique et religieuse ; elle remonte au deuxième millénaire avant notre ère. Elle a été mentionnée plus d'une fois dans la BIBLE. Les sites archéologiques, civils et religieux qu'elle abrite revêtent un importance particulière pour le patrimoine culturel du peuple syrien.

La population de la ville de SADAD s'élève à environ dix milles personnes durant l'été et atteint le chiffre de trente milles avec l'afflux de migrants de l'intérieur et de l'extérieur.

Au vu et au su de ce que nous venons de publier ci-dessus en toute bonne foi, on peut se sentir impuissant devant cette armée de criminels qui assaillent un village non armé alors qu'elle est soutenue par des États qui gouvernent le monde avec tant d'habilité hypocrite. A chacun sa conscience pour refuser cette manipulation et ce complot ourdi contre la SYRIE et indirectement contre les chrétiens de SYRIE ; nous pouvons dire et bientôt ce sera un euphémisme pour rejeter ce complot qui deviendra progressivement un projet contre les chrétiens du monde entier.

Comment réagir ? Tout simplement par des ruptures avec les instruments de domination que sont les média officiels, dominants et fallacieux (télévisions et radios), les façons de pensée prépondérantes qui ont cours et qui enfoncent l'homme dans un système de dépendance vis à vis des pouvoirs et des systèmes en place et des valeurs purement matérielles, excluant ainsi DIEU pour ouvrir ainsi la voie au pouvoir de l'homme sur l'homme.
.
SADAD - Lundi 21 Octobre 2013 - L'ancien village de SADAD situé aux portes du désert en SYRIE, à une soixantaine de kilomètres de Homs et constitué de près de 17.000 chrétiens catholiques et orthodoxes de rite syriaque, a été ENVAHI PAR LES ÉLÉMENTS ARMÉS DU FRONT AL-NOSRA. Depuis 10 heures ce matin, la seule information qui nous soit parvenue du village est que les éléments armés clament des ALLAHOU-AKBAR depuis le centre du village.

En revanche, nous apprenons le nom du premier martyr chrétien tombé, ce jour, sous les balles des envahisseurs assassins ; il s'agit du valeureux SAADOU AL-FARAH. Prions pour son âme et sa famille et afin qu'il entre rapidement dans la vie éternelle.

La même personne qui a communiqué la nouvelle, demande des prières pour tous les habitants.

L'ANCIEN TESTAMENT dans les LIVRES DES NOMBRES et d'ÉZÉCHIEL témoigne de l'existence de SADAD aux temps anciens.

Le village abrite deux Églises, MAR SARKIS [SAINT SERGE] et SAINT THÉODORE qui sont connues pour leur fresques.

La menace pèse également et très sérieusement sur la ville de FEYROUZEH qui se trouve non loin entre HOMS et PALMYRE. Cette ville abrite près de 30.000 chrétiens.
LA FRANCE ET LES ÉTATS-UNIS QUI VOULAIENT FRAPPER LA SYRIE POUR SES ARMES CHIMIQUES NE BRONCHENT PAS À L'ANNONCE DE RISQUES DE GÉNOCIDES.

Que s'est-il encore passé ces jours-ci en SYRIE ?

Des dizaines de fusées «HAWN» sont tombées sur le village de SQALBIEH. Les quartiers chrétiens de DAMAS ont reçu plusieurs obus, notamment ceux de QASSA' et de BAB-TOUMA.

À ALEP, la route de KHANASSER reliant la ville à LATTAQUIEH et DAMAS, a été ouverte à nouveau à une certaine circulation ; elle demeure toutefois dangereuse.

À ALEP toujours, l'électricité est souvent coupée car la Centrale électrique a été récemment bombardée et les services de réparations ne parviennent pas, sur les lieux des dégâts, en raison de l'absence de sécurité.

Le quartier arménien d'
ALEP A ÉTÉ OCCUPÉ PAR L'ARMÉE DE L'ÉTAT ISLAMIQUE D'IRAQ ET DU LEVANT.
.
.
.

.
.
.
PROFANATION D’UNE ÉGLISE À RAQQA, EN SYRIE…
.
2 OCTOBRE 2013 L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE
.
Une vidéo exclusive de la chaîne de télévision AL-AAN, mise en ligne, le 29 septembre, et montrant des images des ACTES DE VANDALISME DE DJIHADISTES DE L’ÉTAT ISLAMIQUE D’IRAK ET DU LEVANT (EIIL) contre l’église melkite (grec-catholique) NOTRE-DAME DE L’ANNONCIATION DE RAQQA (voir ICI et ). On les voit tenter de démonter la cloche après avoir mis bas la croix qui somme l’église, et lui avoir substitué leur drapeau noir… L’intérieur de l’église aurait été, selon le commentaire, entièrement saccagé et brûlé…
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/mv32Iq8XSvKWDxl5KM-fClc41_D-CLbkqEH69xkSMNi14bHT4P2tDeWu8trG-n9umy4nBlt3w-cPXEuDdnzF2f5RtJKPKJAb4vl9rXd9444BrVKtt3AvS8kPfiYapE1xnU958zRXau1xdJbGqQ4tVPcy3voxR6YNKtyKrGOqSVlEyk68YiagLm8z8UPhwUTaZ_wRvm1DiJosCZqxU8VW8J_fSEN_-U1VJHWmuDLEVTLd3xvOa6g1ynha_I-RXuD2NiHK12rbiai6HC5Qh3q_GPyyEoP1XRPwISH7v4LFZwAWe8r1_s3YTmqPOh6gGLiER92hxYOXgzfxU2li7u5OEXENtTALYXFHza0o_un9zWHZTfeGHjZ4PAYKd7EwLiq_Srv5f_SNuS1QBcnsk2fJ83Fdlo6sflz0mb4TJLaRuu2c9tzVyPKFnhI3fR3Jd3YJ9oRlRn5AfdQlHhyozmqctKhirg0MlzRh7scCs_llQxsinbYwl9MFxpP3eiPNYfOGjr2gjdOXcJ0P36NDRlSl9b_YYOzCbIxmB0FCJ1ngB39TwdXH7XtnDGwhJ6bADSNlzRveLA=w620-h300-no
SEDNAYA : UNE AUTRE VILLE CHRÉTIENNE SYRIENNE SOUS LES COUPS DE BOUTOIR DES ISLAMISTES
.
28 SEPTEMBRE 2013 L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE
.
La préoccupation des chrétiens syriens augmente de jour en jour. Après MAALOULA, village situé au nord de DAMAS, pris d’assaut par les groupes djihadistes, c’est au tour de SEDNAYA, un autre village chrétien lui aussi sis au nord de la capitale syrienne, «cœur battant du christianisme syrien» et siège de nombreux monastères et églises de différentes confessions, par ailleurs lieu de pèlerinage historique, à être en danger.

En outre, des attaques ciblées contre les églises se poursuivent, ainsi que FIDES a pu l’apprendre. Ainsi, hier, deux églises ont été touchées à YABROUD et HASSAKÈ. «Jamais dans l’histoire de la SYRIE nous n’avions enregistré de telles attaques sacrilèges et sectaires. Les Syriens ne le feraient jamais. Il s’agit d’attaques menées par des groupes étrangers et ceci constitue un danger pour nous chrétiens. Nous continuons à prier pour la paix, suivant la route tracée par le PAPE FRANÇOIS» commente, peiné, S.B. GRÉGOIRE III LAHAM, PATRIARCHE D’ANTIOCHE DES MELKITES.

Selon le récit du patriarche, hier, aux portes de SEDNAYA a eu lieu un affrontement armé entre des groupes armés non identifiés qui tentaient de s’infiltrer dans la ville et la population locale. Dans ce cadre, un jeune gréco-catholique a trouvé la mort. La population de SEDNAYA est terrorisée, se souvenant de ce qui s’est passé à MAALOULA.

Entre temps, hier, quatre missiles ont touché l’église catholique SAINT-GEORGES DE YABROUD, causant de graves dommages à la coupole et au centre catéchétique et pastoral. L’ARCHEVÊQUE MELKITE, S.E. MGR JEAN-ABDO ARBACH, s’est rendu sur place afin de constater les dégâts et de réconforter les fidèles apeurés.

Au cours de la nuit, selon ce qu’indiquent à FIDES des sources locales, une église orthodoxe a été incendiée à HASSAKÈ alors que des groupes islamistes ont profané deux églises de RAQQA voici deux jours, enlevant les croix et les images sacrées.

Les chrétiens de RAQQA, explique à FIDES BOULOS GEORGE, prêtre syro orthodoxe, ont été contraints à s’enfuir, surtout en direction d’HASSAKÈ et de QAMISHLI, étant victimes de «discrimination religieuse». Dans la zone de RAQQA – où a été enlevé le PÈRE PAOLO DALL’OGLIO, SJ – ont été enregistrés de féroces affrontements entre groupes islamiques.
LE PRÉTENDU ÉTAT ISLAMIQUE D’IRAK ET DE SYRIE [SIC POUR DU LEVANT] COMBAT LE MOUVEMENT JUBHAT AL NOSRA ET DES UNITÉS DE «L’ARMÉE LIBRE SYRIENNE».

Selon BOULOS GEORGE, «il s’agit d’un conflit pour le pouvoir et l’argent». Parlant à FIDES, un vétéran de «L’ARMÉE LIBRE SYRIENNE» remarque :

«Pour nous, il devient impossible de protéger les plus fragiles, tels que les minorités religieuses. En certains lieux, nous voudrions recevoir l’aide également de l’armée régulière parce que nous avons vu des exécutions sommaires barbares». Selon des sources de FIDES, «le but de telles actions à l’encontre des minorités est de leur montrer qu’il leur est impossible de vivre ici et de fragmenter la SYRIE selon une base confessionnelle».

Agence FIDES
.
.
.
SYRIE : AL-QAÏDA DÉCLARE LA GUERRE À L'ARMÉE SYRIENNE LIBRE
.
14 SEPTEMBRE 2013 FR.RIAN.RU
.
Le groupe d'opposition syrienne ÉTAT ISLAMIQUE EN IRAK ET AU LEVANT, BRANCHE IRAKO-SYRIENNE D'AL-QAÏDA, A ANNONCÉ LE DÉBUT DES HOSTILITÉS CONTRE SON EX-ALLIÉ, L'ARMÉE SYRIENNE LIBRE (ASL), rapporte samedi le quotidien AL-WATAN AL-ARABI.

C'est la première confrontation ouverte au sein de la rébellion syrienne. Selon une déclaration du groupe mise en ligne sur un site extrémiste, l'ÉTAT ISLAMIQUE EN IRAK ET AU LEVANT projette une «opération punitive» contre l'ARMÉE SYRIENNE LIBRE dans la banlieue Est d'ALEP.

«Cette campagne baptisée Lutte contre le mal visera les agents du régime syrien ainsi que les membres de l'ARMÉE SYRIENNE LIBRE qui perpètrent des attaques contre les militants de l'ÉTAT ISLAMIQUE», lit-on dans la déclaration.

Le journal fait également état de nombreuses actions de protestation organisées par la population civile dans la
région
d'ALEP, sur les territoires contrôlés par les rebelles.
.
.
.

.
.
VILLAGE CHRÉTIEN DE MAALOULA (LOURDES DE SYRIE) ATTAQUÉ PAR DES «REBELLES» ISLAMISTES
.
5 SEPTEMBRE 2013 AL-MANAR, ALMAYADEEN
.
«Des djihadistes et des rebelles islamistes ont pris d'assaut, mercredi, le village chrétien de MAALOULA. Situé à 55 km de DAMAS, le site est l'un des rares lieux où l'araméen, langue du CHRIST, est encore parlé.
https://lh3.googleusercontent.com/aqdRMMtilLk_MruGCTEFrz7FY3uHaYCYWV72HCJNxBrGT4KLNTnTKyk9cyzgIxHzc1uxqsbRIrWs4HI9YYbpVrevKQsNkiIylncVJnhFAoAZHWtWPS6ElGkt_M4zSHmnaWwmhv0fLz_5_C5z-G98jthRWYkm9fbknM2Ie6qK0da8xEbqOnUFyfc9Hh3YPXp0gCYMUvEsntZ78qwj-C6x1mAwX6z3-FMLOfsaAZrC6mu0_zQD052PauieARSUeiZRTruH7ROVpgT6YPtw3E58RKlJGVBHg6D9MJcNfWIknFzg65h0UdEnzrCSGpR25qIg9PVlqQek-jOv2jjtqM1xrToGWfdpJ5zNZ0j-sZHx6jSuvbsMXZ2yyD8ntaYc3A05uB9DeSDEMbUp7Fp6SrOVxLSmnxVcLOjQs8ENwc6LIf5UEJsA9-My0D1hzT5vhdHtNohUX4QKIuMWIdsROz5JI9J8M-atCvlaue3vJyxy4OGN2tM37WVKtSaFjsKiJsvV8v_gma02ArXFG5o8lZCspKlWQOHxyNGlgGfRGNPJvJ7GrUuuUiaPhPBdey01KeWT00jWVw=w300-h223-no Une religieuse du MONASTÈRE DE MAR TAKLA, construit autour de la grotte et du tombeau de SAINTE-THÈCLE, et qui n'a pas voulu être identifiée, a affirmé que les djihadistes d'AL-NOSRA tirent sur la ville depuis 06h00 (03h00 GMT) avec des obus, des mitrailleuses anti-aérienne et les projectiles
ont atteint le centre-ville». «C'est la première fois que nous sommes attaqués», a-t-elle ajouté.

Le village, lieu de pélerinage, doit sa renommée à ses refuges troglodytiques datant des premiers siècles du christianisme. Les premiers chrétiens, persécutés, s'y réfugiaient. C'est dans ces grottes que furent célébrées les premières messes chrétiennes.


L'attaque intervient quelques jours avant la fête de l'EXALTATION DE LA CROIX, célébrée chaque année le 14 septembre.

L'attaque a été déclenchée par une opération suicide d'un milicien jordanien, contre un barrage de l'armée arabe syrienne, tuant 8 militaires au moins.


«Le frère ABOU HAYSSAM le Jordanien a attaqué le barrage de l'armée nassirienne (alaouite), par la suite, les frères moudjahidines ont lancé l'assaut contre la ville», poursuit cette source.


L'opération ressemble à celle qui avait été perpétrée contre l'aéroport de MENNEGH dans la province d'ALEP, lorsqu'un milicien saoudien s'est fait exploser dans une voiture de plusieurs tonnes d'explosifs contre son entrée, pour l'ouvrir à des centaines de miliciens. Certains d'entre eux ont pris position dans les hauts bâtiments.

Une source militaire syrienne a pour sa part expliqué ce qui s'est passé : «des groupuscules de terroristes se sont infiltrés dans la ville et terrorisé ses habitants ; des accrochages ont eu lieu dans l'entourage de l'HÔTEL SAFIR-MAALOULA, et des hélicoptères de l'armée syrienne sont intervenus avec l'arrivée de renforts de l'armée syrienne»

Selon la télévision AL-MAYADEENE, des appels sont lancé via de hauts-parleurs, pour inviter ses habitants chrétiens pour se convertir à l'ISLAM.
LES MILICES IMPLIQUÉES DANS L'ATTAQUE DE MAALOULA SONT LE FRONT AL-NOSRA À KALAMOUNE, LE MOUVEMENT DES LIBRES DU LEVANT ISLAMIQUE, ET LE FRONT DE LIBÉRATION DE KALAMOUNE DES BRIGADES DES PETITS-FILS DU PROPHÈTE.

C'est la milice d'AL-QAÏDA de l'État islamique en IRAK et au levant qui a revendiqué l'attaque suicide.

En parallèle à l'attaque contre MAALOULA, des accrochages ont éclaté sur la colline de Kalamone et en particulier dans la ville de RAHIBIYYÉ qui a été investie par les miliciens de la Brigade de l'ISLAM.
.
.
.
.
DES «REBELLES» ATTAQUENT UN VILLAGE CHRÉTIEN
.
5 SEPTEMBRE 2013 L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE
.
Voici une lettre ouverte poignante adressée le 5 septembre par des habitants de la ville de MAALOULA alors tombée aux mains des islamistes. L’original a été publié en arabe. En voici la traduction française.
.
Mesdames et Messieurs,

Permettez-nous de vous apprendre ce qui s’est passé aujourd’hui dans notre ville de MA’LOULA, avant de vous rappeler ce qu’elle signifie.

À quatre heures du matin, heure de DAMAS,
LES GANGS ARMÉS DE LA PRÉTENDUE ARMÉE SYRIENNE LIBRE [ASL], LES TERRORISTES DE JABHAT AL-NOSRA, ET LES MEURTRIERS DE L’ÉTAT ISLAMIQUE D’IRAK ET DU LEVANT, ONT ATTAQUÉ NOTRE VILLE paisiblement installée dans le DJEBEL QALAMOUN, puis ont entrepris le saccage de ses monastères, de ses églises et de ses icônes historiques, avant d’exiger de tous les habitants de se convertir à l’ISLAM !

Oui, c’est ce qui est arrivé à l’aube de ce jour dans notre petite ville de MA’LOULA. Les gangs armés se sont répandus partout, exposant toute leur artillerie sur la place après avoir interdit tous les accès aux lieux saints.

Ces actes criminels, ce saccage systématique de villes chrétiennes, ce terrorisme frappant leurs habitants, font partie d’un plan global visant à déplacer les chrétiens de leurs patries depuis les origines. C’est ce que nous venons de vivre alors que l’Etat est toujours fort. Qu’est-ce qui nous arrivera si jamais ce n’est plus le cas, une fois que les Forces U.S. nous auront bombardés ?

Ce qui attend les chrétiens de nos villes et villages, aux mains de l’organisation terroriste JABHAT AL-NOSRA et de ses semblables, est tout simplement terrifiant… Pouvons-nous espérer que toutes les terribles agressions subies par les monastères et églises de la chrétienté telles celles qui ont eu lieu à GHASSANIEH, à SAINT-SIMÉON, à l’ÉGLISE DE LA CEINTURE à HOMS… finiront par réveiller un tant soit peu la conscience du monde pour qu’il reconnaisse le crime terroriste commis à l’encontre de la SYRIE ?

Nous n’aborderons même pas les massacres perpétrés dans toutes les villes et tous les villages où cohabitent ceux que vous désignez par « minorités », puisque vous en connaissez tous les détails !

Mesdames et Messieurs, permettez que nous vous rappelions l’histoire de MA’LOULA qui remonte à des milliers d’années, à l’époque araméenne où elle dépendait du royaume de HOMS, à l’époque romaine quand elle s’appelait CELEOKOBOLEs, à l’époque byzantine lorsqu’à partir du IVe siècle elle est devenue le centre d’un épiscopat de première importance qui a duré jusqu’au XVIIe siècle.

Permettez-nous de vous parler du «MONASTÈRE DE MAR SARKIS» construit au IVe siècle après J.-C. et conçu selon la simple architecture de l’époque des premiers martyrs, SAINT SARKIS étant l’un des cavaliers d’origine syrienne exécuté sous le règne du roi MAXIMANUS en l’an 297 après J.-C. ; monastère qui était resté intact jusqu’ici

 .
https://lh3.googleusercontent.com/vfQVYuyjig5mopuZUKq0PiRVClAOBIeqh9YdaRoW2i32hXLHkRVMOM7qsOhsqJAyP95opKbHbKrFN6M1St5te0rz0ZEfvytTiGEU1FzcAedtaHT-ge2AkxDS3f0FTksxti_syVCjPQWybG6eUoMp8gPvo5nSntZm9_S139mYDeQQnt3eTBZrkaa9G5d709EWcDloScSRLXxu4N6dDcy5cO8qr0RhSzdpeAjh5PuG1JWgaz1LSiV0ZSE90ZTDeaenbpYkb8LEdisEcbBKLk8-lKoPrSp_OZIzZ74KpuBH8NFOd1dlOfYeI392O74DvFGnUIvNs4a4El2JJTL8dVe9v1Z-Ac5Y-a5dvee6puP5K6KeMN-GiXouoURRXIuvjBVjjSRe_CgR7os4WO6_ujRMVIUBLF0XxzDyXp-_w88Xs7EoHc-jKLWh1Ht6LhHIYFdBpmI-fea00EYQ0c6aTUSPZadDpvipKkJP_ZXSHvadfXQEuUjmp07PJqdvsL8rOrlYChpjNh6jGPHxLhe2-xBgxH4IH6gFHo1ZceyvatpAu5lNirUyKv-1rNpZH58c55dbtiuoPQ=w320-h214-no Permettez-nous de vous parler du «MONASTÈRE DE MAR TAQLA» où sont conservés les restes de SAINTE THÈCLE, fille d’un prince SÉLEUCIDE et élève de SAINT PAUL. Un lieu bien visible de toute la petite ville et où l’eau est à jamais de «l’eau bénite».
Un lieu élevé face à la caverne où elle s’était réfugiée après avoir échappé à la persécution des Romains.
.
Un lieu qui depuis ces temps reculés est resté un symbole de la spiritualité et un témoignage de la vie des saints. Des religieuses en prenaient grand soin ainsi que des pèlerins venus de tous les horizons. De là, ils pouvaient contempler les refuges troglodytiques où les premiers chrétiens jeûnaient, méditaient et priaient ; preuve, s’il en fallait, que MA’LOULA est une ville monastique d’où l’on prie DIEU, le jour comme la nuit.

C’est MA’LOULA… Ce lieu célèbre de pèlerinage où une fissure ouverte dans la montagne se remplit ou se vide d’eau en fonction des saisons, et où les pèlerins venaient chercher la bénédiction, la guérison et la pureté depuis la nuit des temps !

.
LES HABITANTS DE MA’LOULA
.
.
.
.
.
.
MAALOULA : CINQ JEUNES CATHOLIQUES ENLEVÉS PAR LES ISLAMISTES
.
9 SEPTEMBRE 2013 L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE
.
ASIA NEWS annonce cet après-midi des nouvelles tragiques sur l’investissement par les islamistes du village de MAALOULA…
.
«Les corps de [trois] chrétiens tués [hier] ont été abandonnés dans les rues (…) pour servir d’avertissement à la population (…) des maisons et des églises ont été détruites et pillées (…) Hier [les islamistes] ont enlevé six jeunes grecs-catholiques (…) Sitôt qu’ils eurent pris le contrôle de la ville, les islamistes ont commencé à profaner les bâtiments chrétiens, ils ont détruit les croix du dôme du MONASTÈRE GRÉCO-CATHOLIQUE DES SAINTS-SERGE-ET-BACCHUS»
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/FWG0wfa-oR4zZRRnUCJcjUZX6XAPe4oNyoQ_TJLjvwcQWY8fiWB6eawvePFLSzsyYl3bXBlp29NhOw9YjzUDKYNMh9voKFfRl9SkID-FJgC2rZ8ozHEVYoeqi8sIpJveqFPXS5efmm10kQ4zWi5QGrTGbJdNANnyuf5-mji4ZtO9w9KmcJWTibdnVm0WdCXak-31v9aNtYOqAMgX7p81N_8-QKaJJwueCUFydoY7ylFUXrfoqDuOF6wB7Dx3REi3ZGPVFG8T2U9woSWOGI7GvL4C7t4JjvSEmWocDQ5LM10e4EPxCvudEc9TOPU1iw76fqFQlYXdJ7YF3y_qNzOh7EE9rxHMwqnLZDWaZU2uKaS-oIHKZLgpGxnPNO7TN2AQAeBRdmzA00YHPZi5zORpNrf1dCJD4eUXC98zLtX68t2xJIQJr8Pa1X2ZCHSfGzJ6sbtTgf-wqZQw57oZoKkhrfVjNZ01fd0O34K5V_IIF_oC50U0zwmb6L6tgTl--Z6MJmEL58obfZwJHgvpP5UQvLDmJJ4sYxrYvvZMyx_1UhN-OLX8dIOfOmWKWooXJNqqbe_iKw=w320-h213-no
.
.
L'ARMÉE SYRIENNE CHASSE LES TERRORISTES DE LA VILLE CHRÉTIENNE DE MAALOULA
.
L’attaque pour libérer la ville chrétienne de MAALOULA a été lancée par l'ARMÉE SYRIENNE dimanche dernier. Les soldats syriens ont ainsi sauvé les sanctuaires chrétiens restés intacts après les tirs des rebelles du FRONT AL-NOSRA. Vendredi, il a été annoncé que les extrémistes avaient pillé l'une des églises de la ville et le MONASTÈRE SAINT-SERGE.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/x5QItRyUbevhGHTwoihMzuXVcYHRUWdZ-R4PH8k65KPDfX_RFFi0QbtOu1iCG2Q99YfjzAZonU7lcCdayYhiyo2Ehl-xh-4ZLSHOGZn0EASGmtRzHqV1Xa8M9v9uImeSaIie7GOFcUB1FGRgyH5HGv2HiCgH0XhwLb-ZMXBcBzfUNSpaUmKqnl-pg-0paysKeXW4JoCcMStui6S4hCLDiXhLwXaHicBFqzqmLXplxJOYt_fc_XbQ0Y94goPEU39cMW-woOb1fOY9ZCM0pqIFs2wvW5n3U0QCi1mDfUC9BooPWCJNx5T5SREAifzYm12vTRZVXyJe2WlUnGhEc99bV-1PGU7LBi9lvYy7tjQk9kxnIHbkWZlj1Z1kdc9lNxDSJYWhQzBHs7wbLs6DmcmVOrMbACLfcFGp-kP3f5fz4W66O4LTrwaoQU6WMeCptFGhI9I4AY-2FLj01OVyEkzX9PgAsk-Na9SUptP2glRKfCJ_pytL40rvWThAnALrkATIL8Z9qTcP6rsj6v5sWjazTGbtG5LcEgHOMtZR_D-NQSip2SFPd41B2k620eGsRG6-SvdITQ=w620-h300-no

.
MÈRE AGNÈS-MARIAM DE LA CROIX : L'ATTAQUE AU GAZ EST UN COUP MONTÉ
.
6 SEPTEMBRE 2013 RUSSIAN TODAY
.
Le 6 septembre, RUSSIA TODAY a publié un entretien avec MÈRE AGNÈS-MARIAM DE LA CROIX, carmélite fondatrice et supérieure du MONASTÈRE SAINT-JACQUES LE MUTILÉ et de la MAISON D’ANTIOCHE EN SYRIE où elle vit depuis vingt ans. La religieuse y affirme que les photos et les vidéos diffusées par des sources américaines sur les conséquences des bombardements au gaz toxique de la zone de GHOUTA en périphérie de DAMAS le mercredi 21 août sont des forgeries.
.
«J’ai attentivement étudié les séquences [diffusées par les Américains], et j’en ferai une analyse écrite un peu plus tard. Je soutiens que toute cette affaire est un coup monté. Cela a été mis en scène et préparé à l’avance dans le but de cibler le gouvernement syrien comme son auteur. La preuve clé c’est que REUTERS a rendu public ces séquences à 6 h 05 du matin. On dit que l’attaque chimique aurait été lancée entre 3 h et 5 h du matin à GHOUTA. Comment est-il même possible de rassembler une dizaine de séquences différentes, d’avoir plus de 200 enfants et 300 jeunes gens rassemblés en un seul endroit, de leur apporter les premiers secours et de filmer des entretiens avec eux, tout cela en moins de 3 h ? Est-ce que tout cela est réaliste ? Puisque vous êtes des gens qui travaillent dans l’information, vous savez le temps que tout cela a du prendre. Les corps des enfants et des adolescents que nous voyons dans la séquence, qui sont-ils ? Qu’est-ce qui leur est arrivé ? Sont-ils vraiment morts ? Et comment cela aurait-il pu se passer avant l’attaque chimique ? Ou bien, s’ils n’ont pas été tués, d’où sont-ils venus ? Qui sont leurs parents ? Comment se fait-il qu’on ne voit aucun corps de filles parmi tous ces enfants qu’on nous dit morts ? Je ne dis pas qu’aucun agent chimique n’a été utilisé dans cette zone, on en a certainement utilisé. Mais j’insiste : cette séquence qui est maintenant colportée comme preuve, a été fabriquée à l’avance. Je l’ai étudiée méticuleusement et je soumettrai mon rapport à la Commission des droits de l’HOMME DES NATIONS UNIES à GENÈVE».
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/7XnVWvAYrFmabMWwMSNUvZrEdIM7fmUp_ccQ6f3KNtyQef8LI1aqflWEiL8KyWZ0qQQFF8MkqJNf9LrsPD5sI8mTo_ogyN9Om-xGVC6TzUZ_2Mio5E1MQWsb8KepxLt602Zv6BpsGaYLvKOdzaGDUsPWEwby9yp9a5TyI-jyuJ2Wnn27l8qFHC_s1TC4rsn2HZ39oJzfzyEXWNkTzPpS9_QUpnt9v0AG0-hWikStk7rdSW6x1R8KOZ5qJuUL7P86OczjnNwBmHmsKW53pX8Q9GfhqtVU6wXIB7iNnj8WSr8yxs3CmgiX8s2fi9qndZz5tUNkh0-YP5f9yLk5dTRv3xOxFDzK3-zS-B7vgH4yyltYMU3aUAIn81NhPt5SafJEjOBP-AUKZprjfeDLnuRCbgg6dOWbPFKdJ-LyxrsSik8TpMdxLuEQXkmdPg9FRgInP2P63Cst_WDFWm7RE-PAb6kGWa8wyfMRexRhts1AJpMRbhVpHpqk8IYZZ78L7AvWoiFSN5x49S9wotMd7pTdMZOaZzZniGnKz5UekXybrnyjFHDtV9MQ6bbRAu07E-sAFi-j_g=w300-h225-no
.
.
.
ATTAQUE DU MONASTÈRE ORTHODOXE SAINT-GEORGES
.
19 AOÛT 2013 ORTHODOXIE.COM
.
Samedi, selon l'agence russe ITAR-TASS, le MONASTÈRE ORTHODOXE SAINT-GEORGES dans la région d'HOMS, en SYRIE, a été attaqué par des extrémistes islamiques. La résistance locale a permis de repousser l'attaque. Onze des défenseurs chrétiens auraient été tués, d'après le correspondant local de l'agence, au cours de la défense du monastère. Sources : ITAR-TASS, LA VOIX DE LA RUSSIE.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/O9HcKym81KL_3FBlKmzmuHV4seTwq8uj1rc0P7ujOYhOTzIpniZ4WrGVwQtK84yUB4sGnD5anwTlnOWIVrv_cL_nKkZcss97XDfJYtIHJ-XtZYHxwV5YNToBFZZGN-dwoEykdEKcSw4Exs6LJGqy6ebuvFrJrDblX_Q9dXnzA7kUHlny8c9Ietu5zRHctqIikaBDVCHZCV7FBl82Nw8VlrAhr6s0PPRyOCPPs3gJcGMeL7y2nzagushWd2HzmDhmnptpLJmENSLfxb4vlkcom4YOEJLb0TXL1KEpl75cTiVZEHb7ZA0Tzs-TmRjD0KYdjNPSw50i9ndCNdUK64Vn6idl81NW1dPxiHlP8A4CgiR2srfddniLp0niB7-O5WZz2D6IulDywFh9H8E8LxCePbMOk5dQ3JTDXr3oyF5z85_w98KB0A8a1CnizhrdkabCLMRPZ7BjeeHwioL-YkX9rZeA1pqoBY0_aoN-fbiHekWQYdj1Ae6hbion5NQ5CGw4nbgYSFP0qWMdfnxDc1zrVLMqJn6Pws16Xru7zFDWEpfcvqqGCNV6a5JrskSzt4Eqz4X0zA=w300-h244-no
.
.
.
.
ÉGLISE ORTHODOXE DU DIOCÈSE D’ALEP SACCAGÉE ET PILLÉE
.
AOÛT 2013 ORTHODOXIE.COM
.
D'après l'AGENCE D'INFORMATION ASSYRIENNE INTERNATIONALE, l’église antiochienne orthodoxe SAINTS-SERGE-ET-BACCHUS DE AL-THAWRAH (ou AL-TABQAH), qui dépend de l’archidiocèse antiochien d’ALEP, dont le métropolite, MGR PAUL (YAZIGI), a été enlevé le 22 avril dernier, a été entièrement saccagée et pillée par des rebelles. Bâtie entre 1985 et 1994, elle regroupait 250 familles orthodoxes et servait aussi à d'autres groupes chrétiens non orthodoxes. Selon des réfugiés : «Les rideaux du sanctuaire ont été déchirés, des BIBLES, différents livres, des croix, des icônes ont été détruits. Tous les appareils électriques ont été volés et revendus. Il n'y a plus rien dans l'église».
.
Source (dont photographie de l'ÉGLISE SAINTS-SERGE-ET-BACCHUS) : AGENCE D'INFORMATION ASSYRIENNE INTERNATIONALE
.
.
.
IMAGES D’UNE ÉGLISE CHRÉTIENNE SACCAGÉE ET PROFANÉE EN SYRIE
.
24 JUILLET 2013 L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE
.
https://lh3.googleusercontent.com/wkIOnBcFoAsI0ytBX1nvuLH7Ke25iugLSSJZEUuQ61e0wLsdKAOQYDY2_Q4K7t1-uJB-sf2B_MfKyYpB3LJLO6b5y-ZhVHG2GP7tSEUhZZDsvtwskWMmhixVwomR07PnxcsQvWgTTR9IL_I2CTaVrOLlBzaimpAztK6su9qslVDVqLuux6d6EUUzpj6TwlFuNNKSJ9Sc2AtNAb5VhpBo7EJC8WLH6FhPO8dNzyI4oEHtFzeBdOWH0Ybd1V7_WmWO9jglbtIgsY7JFkyRS7C_7wwNzPlDspToDq9OedEyA3m794h0pWPHG_lzdkMZLDH3cPTVYL4pEALXAIrumivAzTESLnuTvLRMW4HRlz4OclY-Wtyjd0COB2cDHUBtvBHAKd5HCYCBKjIzhg4xea0JbDIjr7dFrENwDj-xZ-0VXcsQiPSrtWqW2igIhcfw082mC7Mk6mWnRLiaQces0xCqLgPYhblg39sem8Di_KrlfCvVJcXEps2evGGi1hleZI4NkytibsaqheMO1dT3IPiTmXE6C3G5imNW9RTAN7cASlr1W4Pc9eJOxCyoPSHqFJSpfSYVqg=w320-h239-no
https://lh3.googleusercontent.com/-10bG4z9D5-Zpr20EBH_2BAtiL8NHkS73ArmPTKzF4E4VYEh9HfYGApXSJrEW3eCGkd5RelB03Q2bVikZ0OBEFZC0TtNNHERVdbDI1oiO7z1wk-OClZRb6AT46auyf9b3J5dJpesigpANF0xyvXNPXWWWNX7vTHWTmENv7NzwnJ4oDscPkVim0jgqqIHjdXCj3rovosee-fVvzv_h5rdFa7rtO2_i8PM9NrPBP5WhIAt7cdphOguLT0-mJoYlxcyYFaswztU8Tqu1tzN0WYiazK6Q1986n8XFKUlK051RvsgPYAfTXFv1T191mP9O_SGv09gl08IyzkkYpA3CPH67Ar30Np_PEiW_Ihht3E8Y53s5A5Fe8XVwbTjHfNl00QorCjp_UcCaIDkgcWnCy8xsvWQC6WL4n0pYjhKLmbYGwRLdFDHvM_KgaNGLBeq8kSdx0qXCatr6lQRhvcRaRiIku5F1OZQ_8AbgtjaBFM8OKkr5VzjcQeLXuBvhR0gP9MtVulpl7iVNpknULBmFlI3paT6XNLtYZdZA4OKVZE6FBdF6v_GqE90XMeH88e1UJ5cgZ2dZA=w320-h239-no
https://lh3.googleusercontent.com/4HqQNmdN7sVAGF6hllHkVcDXMR2TrkakG_64xW7tHF3aCN2q4v7lG4kw3V-WrGAHk1AH3u2dWvCocGHhhvgRdi6t5ZGYUBdmBZLFBs61bgwc_dJ1DGRKXUNY5vDNFXp95B5T9TWS8qq8OQf_g6lLY7_O_qWhFieUSnc9rzzgIpvCmYXixY6zGo1HlGJiQUADAnlnH-D4hv4vr1t0icJ6eaaf9HsvlssFN41kswjnzbiXVkhBFKFxN2hUdtxfjtsujQ9N5gsDUwuG4zzKybGCdi1IThfh16NhJtyUtJ-8SNbrJWCuVcrBQHyUkUa-d7IlZyAGanv6a1K8xIMu-FwB-wPL_6nOyYIFWTqIRWn7ZxUSp77C0i-Ck7rshQtNWedD8wssiKFXcegrCqFuLSSwAvrWzCyNrOdbZN74LubtDEcVN1xT0KeQV8QCbxgxn3WVwnXGVlZw2Sq_ADJwrv9kiD-Pa7mOD1rupaAZjjPBgzKz-IMeI3D6_srLR5LvfxlAUtQQhnl5H10FWV88js5EDduBNUGWNFg43tTxi38pXKUEhc568pCKjq3mg_KRKlPTJBIhwA=w320-h240-no
https://lh3.googleusercontent.com/QzFlmxK3HreSmPn3imGv_mJXsDY3a_YwLfLR_In9iQBVyZaoEpHt4YGK0ow54aLXWQ0mCla1n2lXgtasC6Im4QLI-YSWsfD4bi2nYsWjCtgQCOSSUeuOd-PfURdPYFFc3oVwLyay3QSdpY3g8uwpkQ3d2FL-rGx1yDL9CpgOuI8FSQ8VBxBF-xnX0LhYWh_FxVfGx9QrIONZayfnwkErhPvlgNk87jcRl4tTOMKWR1obuNNh7hK4yUyxqBjLY1GzXPPnoGzuzSX7lnicM6ECFO9F83ziiX8AfoeXhVoXHm5VbX0K-UoQhH8CKQHZd4SJmf8Jfl2TS4wBA7DJY30l9UrLWFkpFnAIYcRQ0QJkReQ7i3ehb0vn0l9l3KPieUoBMXtM-uZV1FR-P_vveagnV1RDCSK3-PNxrpDxCNWNefnfoajTg9LmhmwFaH4OXe67Byps2MK5dIVZUCB9Sa2QPUAe6n3rrWshjl1T14RGd-nwYKsZPPp0u9aqP4O0xePp52qsltuzwXcKGyi_mmEG4FNVqPznFhPp-EeXJMZP5CMzKXsDgoC6YWXjuyq9rq--lz-hNw=w320-h240-no
.
Le village chrétien d’AL-DUWAIR dans la province d’HOMS en SYRIE a été ATTAQUÉ PAR DES MILICIENS ISLAMISTES «ALLIÉS» DE L’ARMÉE SYRIENNE LIBRE (ASL) le 29 mai dernier. Le village a été en partie détruit et beaucoup de ses habitants, hommes, femmes et enfants massacrés. Seule l’intervention de l’ARMÉE GOUVERNEMENTALE aurait permis que tous les habitants ne soient pas tués selon certaines sources. Les églises de cette ville ont été la cible de la folie destructrice et profanatoires des miliciens comme le montrent les images qui suivent publiées hier en exclusivité par le site INFOWARS. Des photos apparemment atroces mais peu explicites n’ont pas été sélectionnées dans mon choix d’images. Voici donc quelques images prises des exactions d’islamistes soutenus par les pays occidentaux…
.
.
.

.
.
SYRIE, LE PÈRE FRANCISCAIN FRANÇOIS MOURAD A ÉTÉ ÉGORGÉ DANS SON COUVENT
.
25 JUIN 2013 INF.CATHO.BE
.
Des rebelles ont assassiné dimanche 23 juin le franciscain FRANÇOIS   MOURAD dans son couvent de GHASSANIEH, près de HOMS, en SYRIE. Le couvent a été entièrement pillé par des hommes armés, rapporte LA CUSTODIE FRANCISCAINE DE TERRE SAINTE à JÉRUSALEM.
https://lh3.googleusercontent.com/MTYdz0s-5lv8cdMmkhg4Lt4TZXtY9oCX2dWB0dEW-g_9ee_s4yASuQTE5zvOXsm6wUQotg85fk9YPmW9aXH5BFyeXKYr-FSB3GaZ8AQN1G8ZFk5BlQ56dNJ95tIBxpvtTfJAYGyjYKZD-nPIWFR92EcLfQQeGyAVTczN5IgzXGnZgwF6fTtuQl74NTEfmPpV9eiiGpqVY_yOFnnJCOZJOJkKzy036dUK3J2-M-2VS-opVuUZr901cXnIK-nBrggDn0ROj4mO3j_HcNjl-BVns-n-LOIj7OdPjQzCNSx9T5TGg2a3NJ4gmMZsRR2g-xBuYp4GCkqMzhvwW7w1gHNkIzKBsFZwctIKCR_XdHUXs8duOjsjt2QE1foOKZuPHrkJnVHLqC9gwiNqqHzKrpw45o9CU30AxAimtXqAJeBMqqWooh0oW7Eg9p23zK1ZzYS4fox0r6hUSEtWRfEyjWfm9TgEiDIfier57PqQCeca0a9x8bKaBTTK6-yLPNkiTntc42MalpWXMxhXJENMf29B-dd2T2i1LXypfaOPKu7djwPY-bHAcCm0Gd4cERRW3KxCwQUHQw=w263-h192-no .
FRANÇOIS MOURAD, un religieux âgé de nationalité syrienne qui vivait en ermite, avait quitté son ermitage au début de la guerre en SYRIE pour rejoindre un frère affaibli dans un couvent de LA CUSTODIE FRANCISCAINE.
Il était bien connu dans la région et les tragiques circonstances de sa mort affectent particulièrement LA CUSTODIE.

Après avoir fait son noviciat franciscain pour LA CUSTODIE à ROME, «FRANÇOIS avait entendu un appel plus pressant du Seigneur à la vie contemplative. Appel qui trouva son accomplissement en SYRIE, dont il était citoyen», raconte le Père HALIM NOUJAIM, Ministre régional des franciscains de SYRIE. «Ses liens avec LA CUSTODIE étaient restés très forts et il venait régulièrement aider tel ou tel couvent en remplacement d’un frère ou  l’autre».

A ce rythme, il ne restera plus un seul chrétien dans ces zones

Les franciscains, qui militent pour instaurer la trêve et œuvrer à la réconciliation, dissuadent l’OCCIDENT de prendre des mesures susceptibles d’apporter davantage de violence et d’augmenter le nombre de morts. Pour les religieux, ce ne sont pas les armes qui sont en mesure de donner à la SYRIE ce dont elle a besoin.
«JE VOUDRAIS QUE TOUT LE MONDE SACHE» , A INSISTÉ LE PÈRE HALIM NOUJAIM, «QU’EN SOUTENANT LES RÉVOLUTIONNAIRES, L’OCCIDENT SOUTIENT LES EXTRÉMISTES RELIGIEUX ET AIDE À TUER LES CHRÉTIENS… A CE RYTHME, IL NE RESTERA PLUS UN SEUL CHRÉTIEN DANS CES ZONES», a-t-il déclaré à l’agence de presse catholique italienne SIR.

Dans certaines zones, où sévissent des extrémistes armés, aucun déplacement, même pour des religieux, ne peut être tenu pour sûr. Pour preuve l’enlèvement par les rebelles de deux prêtres et de deux évêques, dont les franciscains sont toujours sans nouvelles depuis plusieurs mois…

«Pourtant et en dépit des risques encourus, les frères se démultiplient pour venir au secours des populations» assure LA CUSTODIE sur leur site. «En    plus des soins qu’ils apportent dans leurs dispensaires, où des religieuses FRANCISCAINES et DU ROSAIRE travaillent avec eux, ils accueillent des déplacés dans certains couvents devenus des «dortoirs». Ils distribuent de la nourriture aux réfugiés et à tous ceux qui se présentent aux portes des couvents. Ils participent financièrement à la restauration des maisons détruites des familles de leurs paroisses et aident les plus démunis. Ils servent parfois d’intermédiaires lors d’enlèvements de leurs paroissiens».

Cet accueil de tous vaut aux frères de LA CUSTODIE de subir régulièrement des représailles de l’un ou l’autre camp. En décembre dernier, un couvent a été bombardé ; il est depuis déserté. «La guerre a un impact négatif, mais  elle a aussi amené les chrétiens de tous les rites à se rapprocher les uns les autres, à s’entraider et à prier ensemble» insistent-ils sur CUSTODIA.ORG. Dans des villages de la VALLÉE DE L’ORONTE, en SYRIE, alors que les franciscains sont les seuls religieux à être restés, ils célèbrent les   sacrements pour tous les rites. Ailleurs, ils organisent des temps de prières  où tous sont présents.

Pour rappel, la présence de LA CUSTODIE en SYRIE est multiséculaire. Elle y a toujours exercé sa mission de service des populations et continue dans ces temps troublés de le faire sans distinction de religions ou de partis.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/SD2zMp1e7j2s2fTucBC_xim6NuHXr26iSWsEUbfewQIb1ypASO4FkjEjtXRJltpudnLarBtQO0uBxePNpI61I5Z6thgETHlV8-qRGrrFB6dsm7CqbCaFDlPYdgCPjYELz97RRqsy94XaBFHiClxRkg1V3c9m1SpuwaMJ52gw1hkK2KBOUJvA7vDgVTfUqO_aJ9yGXrML5dm4UcpDvrcKFp7k7GojhNrIQSq46NW5XcTI9tsifRpr3SprXtqrd_smLk06j0qpQwocr00O5LNmU3_mYjTy5C5zfmBeeq_ul3pLFPrcPjZ0q4QVLRS2ATrq369v3h5wzp3HkSfmENDL-5LzCNEgOz9ktzv9xYcw1i_bMHY46-s8-AnjuhUiwq1FtawURunhhQ1CrsUqiblLCEcbQuRFw9dFhIwbmdHEHZXNNWxPBGxtDpCxWZFVE1gVybgAkOysrT7UM7OvPzC9Tm0RFERpm00CZttR1EZ6gYk9GTkUe2hFTGLPo2SaBYm2wNw5m4yeqJIhNRoWOQoEcUlkz5OOQuQcIA0fK54-1knsGuk4kMlEZ3F3dtVfVA483jsYNA=w475-h299-no
.
.
.
LE MONASTÈRE SAINT-ÉLIE PROFANÉ PAR LES MILICES ISLAMIQUES
.
10 JUIN 2013 LA CROIX.COM
.
Des 30 000 habitants qui peuplaient la ville syrienne de QOUSSEIR, ex-bastion rebelle repris la semaine dernière par l’ARMÉE GOUVERNEMENTALE SYRIENNE, seuls demeurent un demi-millier de civils. Dans cette cité fantôme réduite à l’état de ruines, il ne reste plus aucun des 3 000 habitants chrétiens qui y vivaient depuis des siècles en bonne entente avec la majorité musulmane. Le siège de la ville n’a épargné ni les moquées ni les églises. Les images diffusées par la BBC montrent des rues désertes. La plupart des quartiers résidentiels et des bâtiments publics ont été détruits par des tirs de mortier ou transformés en dépôts d’armes par les milices anti-ASSAD, qui ont occupé la ville pendant plus d’un an.

Les milices islamiques ont aussi profané le MONASTÈRE DE SAINT-ÉLIE, rapporte l’agence ASIANEWS. Interviewé par l’agence de presse catholique italienne, le P. SIMON FADDOUL, président de CARITAS LIBAN, a déclaré que depuis plus d’un an, il n’y avait plus de nouvelles de la communauté chrétienne de QOUSSEIR. «La plupart d’entre eux ont fui lorsque la ville est tombée aux mains des rebelles en 2012, explique-t-il. Contrairement aux musulmans, de nombreux chrétiens ont traversé la frontière avec le LIBAN. La plupart des familles ont toutefois préféré se réfugier dans d’autres villes ou villages»

Les rebelles ont focalisé leur rage sur ce bâtiment criblé d’obus d’artillerie

Plusieurs édifices chrétiens ont été profanés par les rebelles islamistes, a raconté LYSE DOUCET, correspondante de la BBC, qui a été parmi les premiers journalistes étrangers à entrer dans QOUSSEYR abandonnée par les rebelles en déroute. La journaliste britannique a décrit l’état d’abandon du petit MONASTÈRE GREC-ORTHODOXE DE SAINT-ÉLIE, symbole de la communauté chrétienne locale.

Ces derniers mois, les rebelles ont focalisé leur rage sur ce bâtiment, criblé d’obus d’artillerie. Sur le sol gisent des dizaines d’objets religieux, dispersés et brûlés. Sur les murs, quelques icônes et des statues sont encore suspendues, mais la plupart d’entre elles ont été détruites ou mutilées, signe d’une destruction planifiée et non accidentelle.

Mgr SAMIR NASSAR raconte la souffrance des familles syriennes qu’il côtoie quotidiennement

Dans une lettre datée de juin 2013 et diffusée sur Internet, l’archevêque maronite de DAMAS, Mgr SAMIR NASSAR, raconte la souffrance des familles syriennes qu’il côtoie quotidiennement. «Un père de famille qui a tout perdu est venu à l’église se plaindre à haute voix, raconte Mgr NASSAR. «Je n’ai plus de maison. J’ai tout perdu. Ma famille est dispersée chez les cousins. Je n’ai plus de travail. J’ai faim. Je suis malade, sans médicaments. Que fait l’Église pour moi  ? Vous ne pouvez pas me protéger, ni me trouver un abri, ni me procurer un visa pour quitter le pays. Je suis comme un scarabée au fond d’une tasse qui ne peut pas sortir et qui tourne en rond jusqu’à mourir au fond de son trou (…)», dit ce monsieur en quittant l’archevêché en colère. Beaucoup de Syriens ressemblent à cet homme-là. (…) Ils font face à leur triste sort en silence accusateur»
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/SvodR2UB6J0lrw1BQpIsB0fSTr4leUgTcjTTu342i243DzJHAONX_N54ujGdGDSUb9P-mnkzyB-XzEgfQ_fIIOhpHDlE0vQgETmjcZszGubAqiLx7DvvxpRH4j9PZlgwycUFt11oAbTw9wyu2kIEK1QeOHWAmjBZqMK2O9XZxr-hu_wheAd4Q62bxUD9hlx2ihCFWG0ejQMu0j7oWChP7N7jsUXopU0I77gC32vQOueVmJlavOggWwGvVgxhupmo5bT1QBu4uzpENWHBxHPpp4rb8n_TtSn96323hHPGQ1kXWdpWzXzoRYcHKzVU1gmFAU25Xc28DcebwA3N2fLs3D60UYfgZCUZ4L3STMwFBu5uWh8s6hOy2rv7NjGUKIIIITvkb8lQunzUHCl8y7s5fA1t7dI5AL878m0U_41KMVQPGQK4-qGRt6qxeQWcvgx_rIW2YkgFThFU-ddK_TAjEW6hoF6Ip3SkmNp8I9zWc_M_23a-y0QkhKnus2C93yrXVipG5H-JTjw8MeNVCaSFHyFc0_8kVo7QOSX2s039r12b03K7cl8kKUOpJA24p3kMHv6RhQ=w345-h194-no
.
ÉVÊQUES ENLEVÉS À ALEP : LA COMMUNAUTÉ ORTHODOXE D’ORIENT SE MOBILISE À PARIS
.
1er JUIN 2013 FRANCE 24
.
Sans nouvelles des deux évêques orthodoxes enlevés près d'ALEP le 22 avril dernier, la communauté orthodoxe d'Orient organise un rassemblement à PARIS ce dimanche. L'objectif: alerter l'opinion pour aider à leur libération.
.
L’inquiétude grandit sur le sort des deux évêques orthodoxes enlevés le 22 avril dernier près d’Alep, en Syrie. Plus d’un mois après le rapt, on est toujours sans nouvelles de l’évêque grec-orthodoxe d’ALEP, BOULOS YAZIGI, et de YOUHANNA IBRAHIM, le métropolite syriaque orthodoxe de la même ville. Selon plusieurs sources concordantes, les deux prélats ont été kidnappés dans le village de KAFR DAEL alors qu’ils tentaient de mener une médiation pour libérer deux prêtres kidnappés par des groupes rebelles plusieurs mois auparavant.

Si, dans les jours suivant leur enlèvement, des réactions indignées ont afflué du monde entier, l’affaire n'est plus relayée par les médias. Un silence qui fait craindre aux orthodoxes que les deux évêques tombent dans l’oubli.
.
.
.
SYRIE: LE DERNIER CHRÉTIEN PRÉSENT DANS LE CENTRE D’HOMS A ÉTÉ TUÉ
.
31 OCTOBRE 2012 KIPA
.
ELIAS MANSOUR avait voulu rester avec son fils handicapé
HOMS, 31 octobre 2012 (APIC) Le dernier chrétien présent dans le centre d’HOMS, en SYRIE, après l’évacuation de la population civile a été tué. ELIAS MANSOUR, 84 ans, chrétien grec orthodoxe n’avait pas voulu quitter sa maison, car il devait prendre soin de son fils handicapé, rapporte l’agence catholique FIDES.

.

.

.

.

Écrire un commentaire