Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/09/2016

ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES 2017 MACRON FILLON

ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES 2017
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/MznUiGJ4rTn6G3TvefvD6qSKZvc3C4YXpJEw-m0tApKyqwzyZjrcKmG-iwbAlfsKZjD0CK5D7032lZxwxdZ8bUCrAAOpyvHsqOLxkE1MHT3d1FnptRf7VnYpMJ3DTdhxFPai1EZ2xuBEeGQv-6U4CTVfMGPKH1Bk-_X7ixNnOFt0IkY1EbntEatHf1fg1l-NlhUYrUkm1sXNXxTZ8lnclQI8YsnWLxwokXhZCttv0Vf3CK8VdHYieefEHcFTZ875pxBmeXuTZPKbNMfcTbh9QyWPCgKmwlqqEvRrkFopAYcTAGeNKAqdzBGENwx3XAlxfB2rQ8yCyX4yfKZsSMpEVARTGFuyu8XuMxRStSNN9zQHTq9dcMR86cv513mkDfg-CJEpaxE1T6hlsicS2ZMom4VmmemQzfK2Rqa3gHpVb1RKwF1BQjTkVjC_j0da4wPmwGkm8CKjsFMDsnoVot7TnzxA_2TnkcEhyOqJPtbjecR8ON64sp0oRfI5bDpc4hFHeD4drgsFZTfr2qluVGJMe-SC5Bqym6JTOnTd1ew2he7C6vc6H5imETigDZ2K0541KVbBbN99KO7huw7iIL3QfNwgo5i7H6-o_Xogd_2j2VKiqOQLi3XvCearRyqaJsvuWMlEyJckRB4RcY-NfR0q9YNDSav3jxy0-lOITOw5y0s=w720-h811-no
.
EMMANUEL MACRON
ÉLU AVEC 65,8% DE VOIX 
.
.
.
 

https://lh3.googleusercontent.com/NlJzX4eCl4hym_hTo019BrYgXOw6A9yz6uAFG1WvB7lUyyh5kgWum5SrKAgc3j53UZo3tHvyVfKCg81EqHzlFykB0OFlGDAC32hh6syjm_m7YUfCGx4xudKNCnOJWB_vRztL4YFaQAZ6cqhm6BrvINgQGxy9vNuv9XgNwB_uwu3kp0KChwLZ3aG3iPeDd7xcp8Q8tgQnEWRngq95K0LHbjM3EUkWAHAXd6n6LNHWvCTjtFOTVlrW8A9lMaRdiGZQCktCVc_bfRjbppITGOSLQxzXwcrpBu11jeXd4Xo0H-ZCw1Qh8wEcwAo1EGsPi9bmhUcH5i4b5i418lsuplK6TQFJBAu9coL2AFOxZDsMzuuGcds-zCFxk3ly197V32qmk-T9sm_C2ftOWplcfI2NjByAQIPsFw_nvYWQBP8Dd_nNYbjtXQzHCuYsYCZpmuMRv9877gdcU8_focVbHyHhEVcT-8ACxy1niRWfLzFz3xUT0fUhUTxOEy7iHCZK3f0zduyKoOhEQ_0uZQm8xPzCQXbEJzM3EW37vX7yW1G3GsSbvIZ7kFVXhNDxHPPuRfNGFmLd5yi8AkAOOEWHZ0z5pAgHtKfjtggrIp3TRACkvaxIes2TFtf92gfJAbcUD5hK571R_q82nHDLVgQDH6XSLDllVNlHJwofYmjgdnjEoQs=w580-h407-no
..
.
.
.

.
.
.
NATIONALITÉ FRANÇAISE POUR TOUS – BRADER LA NATIONALITÉ POUR GAGNER DES VOIX
.
VOUS SEREZ IMMÉDIATEMENT FRANÇAIS EN REMPLISSANT CE FORMULAIRE SI VOUS ÊTES :
.
* RÉFUGIÉ
* IMMIGRÉS DES PAYS D'AFRIQUE OÙ ON PARLE UN PEU LE FRANÇAIS
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/Zi9riCkE8HBBpxAcgSdPxG1onqZKPdWhi1TkRwebfi9vdpPIXcpt1iq5dqT0fhTSNxWPw3XuRzkegzAbfkmnHkrUHPJH0oNDUggzrzMz5AsNY7mAdqgqGfdBLgiv-bi74yOj0IqxINevPlhRt3_ub5sZGtp3RiZ2dpU0LwZeHUq3d-raBEY4nOVh9pxkfs7qhoaMOutpWMfgI9mcNsoM20CocdMKgQ_fTOmG3ZHVFAxsJgODb9DeJpqxHAUMDamVr56HeLIubbmaErf38s-pJojawkAmiIqUDYfVJgkD2it-iyODW4jehevnZXMcekek26ACnfYP9ws4giobwOFxndo0rdtudVc-wJgdMKkzuDNujIWiQE7lKLtXw-ORHwf3cYGVSanAUCkva27ibN42bST9Ug0U5BPHAIJpwrzysxaVNpLEPOKmg1SiXRTj9-Qb-ENy1bMElL82HdSYx7Yf21jaoGMtgvS2CQypPq7U5Al_fOMKbjeDD-GSBONaU3I2Z7EZ0Cwu5pMGA8jjWrUHmBl0egJjxqgRvvWFV3c15Ms0UwlK-a-PTKyUfFiELlJOevl52gI3Vgo4Xw6jbep2aUPcSFN6ZTgIYLWMivj9hrotWqmgFQ=w250-h193-no
LA FRANCE DEVIENT PAR CIRCULAIRE GOUVERNEMENTALE «TERRE D'ISLAM»
.
Les associations humanitaires, les idéologues, les partisans de la liberté totale d'immigrer en rêvaient depuis au moins quarante ans : ils l'ont réalisé.
.
Mais c’est exceptionnel comme décision politique, supprimer l’immigration illégale ! Dans UN PAYS EN FAILLITE dans lequel le nombre de chômeurs explose (malgré LES TRUCAGES DU GOUVERNEMENT), qui rencontre une PÉNURIE DE LOGEMENTS SOCIAUX et qui compte 3,8 MILLIONS DE MAL-LOGÉS AINSI 141 500 SDF
.


 
LE GOUVERNEMENT SOCIALISTE ABOLIT LA NOTION «D’IMMIGRATION ILLÉGALE» ET INTERDIT L’EXPULSION DES MIGRANTS CLANDESTINS
13 AOUT 2016 LE FIGARO 
.
Une circulaire du MINISTÈRE DE L’INTÉRIEUR ET DU LOGEMENT nie de fait la distinction entre immigration régulière et immigration illégale. Pour ALEXIS THÉAS, le principe de l’abolition des frontières et de l’invasion totale et illimitée de l’HEXAGONE sont actés par l’État Français.
.
Le 1er août 2016, les MINISTRES DE L’INTÉRIEUR ET DU LOGEMENT ont publié un COMMUNIQUÉ passé totalement inaperçu dans la torpeur de l’été mais d’une importance capitale sur le plan de l’évolution des mentalités et de l’idéologie politique française.
.
Ce texte marque une inflexion profonde de la conception française de l’immigration. Jusqu’alors, celle-ci était fondée sur la distinction entre l’immigration régulière et l’immigration illégale. La première, conforme à la loi, était destinée par exemple à accueillir des travailleurs dont la FRANCE peut avoir besoin, à former des étudiants dans l’intérêt de la France ou du pays d’origine, ou bien à assurer le principe d’unité familiale. En revanche, les migrants en situation irrégulière, entrés ou séjournant en infraction avec la loi, devaient impérativement repartir dans leur pays, volontairement ou par la contrainte.
.
Tel était le principe. Cette différence, pour la première fois depuis que l’immigration est devenue un sujet politique au début des années 1980, est désormais officiellement condamnée par l’État. Le migrant en situation irrégulière n’a plus vocation à être reconduit dans son pays, mais à être accueilli en FRANCE et pris en charge par la puissance publique, au même titre qu’un étranger en situation régulière ou qu’un citoyen français en difficulté.
.
LE JURISTE AJOUTE :
.
De facto, le principe ainsi proclamé abroge l’idée de frontière ou de respect du droit de l’entrée et de séjour. Les associations humanitaires, les idéologues, les partisans de la liberté totale d’immigrer en rêvaient depuis au moins quarante ans. M. CAZENEUVE et Mme COSSE l’ont fait. La question est de savoir quel sera l’ampleur de l’appel d’air que cette transformation profonde de tous les fondements de la politique d’immigration française est susceptible provoquer à terme. Le communiqué annonce une FRANCE ouverte, qui n’éloigne plus ses migrants illégaux mais au contraire les accueille.
.
Le potentiel d’émigration est infini : des centaines de millions de personnes déshéritées et désœuvrées, dans ce monde en ébullition, ne songent qu’à trouver un point d’accueil. Le gouvernement, par ce communiqué officiel, leur ouvre les portes de la maison. Reste à savoir si la FRANCE, qui compte cinq millions de chômeurs, de gigantesques problèmes de logement, des centaines de milliers de personnes vivant sous le seuil de pauvreté, un millier de cités sensibles dévastées par la violence, l’exclusion, le communautarisme, l’islamisme radical, si cette FRANC a les moyens de ce grand appel généreux.
.
Le remplacement de population définitif est donc devenu, par une simple circulaire, la politique officielle du gouvernement français.
.
.
.
.
MUSELER LES PETITS PARTIS POUR GAGNER DES VOIX
.
Une LOI EST PASSÉE EN PROCÉDURE ACCÉLÉRÉE LE 25 AVRIL 2016 afin de verrouiller l’élection présidentielle au profit des grands partis, des grands médias et des puissances d’argent qui les possèdent.
.

HOLD-UP SUR L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE
LOI DE «MODERNISATION DES RÈGLES APPLICABLES À L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE»
Dans cette vidéo vous comprendrez en quoi les principes de cette loi verrouillent le débat présidentiel pour le rendre captif des grands partis, des médias et des puissances d'argent qui les possèdent.
La nouvelle loi (chap. II, art. 4) réduit cette campagne officielle à seulement deux semaines (!), autorisant ainsi les médias à appliquer avant cette période le «principe d’équité» (en fonction de la représentativité d’un candidat ou de son parti, démontrée par un vote précédent ou par des enquêtes d’opinion), c'est-à-dire que les candidats les plus connus et disposant de nombreux élus au Parlement vampiriseront tous les débats. L’équité ne serait que la feuille de vigne du cumul des écrans.
.
2) La nouvelle loi (chap. I, art. 3) instauree la «publicité intégrale» du nom des élus ayant parrainé, c'est-à-dire la publication au JOURNAL OFFICIEL de tous les noms (et pas uniquement 500 tirés au sort), ce qui paraîtrait éventuellement normal. Cependant, M. URVOAS souhaiterait voir introduire un amendement suivant lequel les «parrains» verraient leur nom publié non pas «huit jours au moins avant le premier tour du scrutin», mais dès que le CONSEIL CONSTITUTIONNEL aura reçu leur formulaire de parrainage, c'est-à-dire avant la validation même des candidatures. Pouvoir suivre en instantané combien de personnes et qui a signé pour qui, est supposé réduire le «harcèlement» des maires, alors que c’est précisément de cette façon qu’ils pourront être livrés en direct à la vindicte populaire et au lynchage médiatique.
Ainsi, en transformant de fait les «parrains» en comité de soutien, ce dispositif vise surtout à dissuader les élus de parrainer des candidats qui déplaisent aux pouvoirs en place.
.
3) La nouvelle loi (chap. I, art. 2) exige que les présentations soient transmises «par la seule voie postale» au CONSEIL CONSTITUTIONNEL, «par l’auteur de la présentation lui-même, et non par le candidat ou son équipe de campagne». Étonnant monopole accordé à une société de droit privé…
.
Concrètement, le formulaire officiel n’arrive que quelques jours après le décret convoquant les électeurs, c'est-à-dire environ deux mois avant l’élection. Ce qui laisse moins de deux semaines aux élus pour répondre, et aux «petits» candidats des délais très serrés pour l’organisation matérielle de leur campagne, alors que les «grands» candidats, qui disposent des signatures des élus de leur parti et de beaucoup d’argent, n’ont aucun souci à se faire.
.
4) La nouvelle loi (chap. IV, art. 6), en réduisant de un an à six mois la période de comptabilisation des dépenses électorales, réduirait la période de remboursement public des dépenses de campagne, ce qui pénalisera les candidats ne disposant pas des ressources d’un vaste appareil politique
.
.
.
.
.
.
.

Écrire un commentaire