Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/09/2016

ALLEMAGNE «Les illusions perdues»

.
.
.
.
.
ALLEMAGNE..
.................
.
.
.
«Les illusions perdues»
.
.
 
 
 
.
.
.
.
.
CES ALLEMANDS QUI QUITTENT L’ALLEMAGNE POUR FUIR LES MIGRANTS
.
CES ALLEMANDS QUI FUIENT LEUR PAYS POUR S'INSTALLER EN HONGRIE
23 OCTOBRE 2016 LE FIGARO
.
En quête d'une vie moins chère et sans migrants, les Allemands sont de plus en plus nombreux à s'installer au pays du très conservateur VIKTOR ORBAN. Le phénomène s'est accentué depuis un an avec l'ouverture des frontières aux réfugiés décidée par BERLIN
.
«Je n'ai jamais eu autant de demandes de renseignement en provenance d'ALLEMAGNE. Tous me parlent de leur crainte d'être envahis par les étrangers  : c'est la raison principale de leur déménagement» [...]
.
.
.
.
ÉMIGRATION EN HONGRIE
.
La politique migratoire initiée par ANGELA MERKEL, et qui a abouti en 2015 à l’arrivée de plus d’un million de migrants, ne fait pas que des heureux en ALLEMAGNE.
.
Cette arrivée massive a engendré depuis un certain nombre de problèmes, parmi lesquels les agressions sexuelles de masse de COLOGNE et d’autres villes au NOUVEL AN, ou les attaques terroristes commises par des terroristes infiltrés parmi les masses de migrants.
.
En outre, elle semble inciter un nombre croissant d’Allemands à quitter l’ALLEMAGNE pour des pays moins concernés par l’immigration extra-européenne. Si ce phénomène est connu parmi les populations retraitées, il commence également à toucher les jeunes.
.
C’est à ce sujet que la chaîne de télévision allemande ZDF a réalisé un court reportage sur un couple de jeunes Allemands qui prépare son émigration en HONGRIE, sur les bords du LAC BALATON
.
.
.
 
DES FAMILLES ALLEMANDES COMMENCENT À DÉMÉNAGER POUR LA RUSSIE EN RAISON DE L’INVASION DE MIGRANTS
9 AOUT 2016 DAILYMAIL
.
CAROLA GRIESBACH, 51 ans, et son mari ANDRÉ, 45 ans, ont parcouru dans un Van VW les quelques 2250 kilomètres qui séparent leur domicile allemand de MOSCOU.
.
Leurs deux filles et leurs quatre petits-enfants se sont joints à eux. .
Les principales raisons évoquées dans cette décision d’exode sont les peurs vis à vis du nombre de plus en plus croissant de migrants venus s’installer en ALLEMAGNE.
.
Cette famille allemande a donc conduit entassée à bord d’un Van à travers la RUSSIE afin d’y demander l’asile car ils considèrent que leur pays n’est désormais plus un pays sûr en termes de sécurité. Ils désirent échapper à la «DICTATURE ALLEMANDE»

Depuis leur arrivée la veille du NOUVEL AN 2015, ils séjournent dans un petit Motel dans la forêt non loin de la capitale car les autorités ont rejeté leur demande d’asile. Le gouvernement russe considère en effet que l’ALLEMAGNE est un pays «sûr» et que par conséquent ils ne sont pas éligibles pour être considérés comme demandeurs d’asile.
.
«NOUS PENSONS QUE LE NOMBRE DE MIGRANTS ( 1 MILLION ) ARRIVÉ EN ALLEMAGNE EST DEVENU PRÉOCCUPANT POUR L’ÉDUCATION DE NOS ENFANTS»

 .
«Nous sommes venus ici avec un visa touristique car nous n’avons pas eu le temps de faire les démarches nécessaires pour obtenir un visa de travail»

 .
Depuis leur arrivée, ils ont bénéficié de l’aide solidaire de nombreux habitants russes ainsi que de certaines subtilités juridiques favorables pour leur permettre de rester.
.
«Beaucoup de personnes sont venues nous offrir du travail. Nous ne voulons plus partir d’ici. Je peux travailler comme maçon, fermier, traducteur allemand dès que le gouvernement nous aura donné le feu vert».

«Comme nous n’avons plus beaucoup d’argent, nous comptons sur la générosité des habitants locaux pour nous aider. Les Russes sont d’une aide sans égale. Personne au monde ne peut les battre dans ce domaine. Nous n’aurions certainement pas eu une aide similaire de la part des Allemands qui sont très égocentriques»
.
ANDRÉ continue : «LES GENS PENSENT QUE L’ALLEMAGNE EST UNE DÉMOCRATIE MAIS CE N’EST PAS LE CAS. C’EST UN PAYS CORROMPU. IL N’Y A PAS DE SOCIAL. POUTINE EST UN MEILLEUR EXEMPLE DE LEADER QUE MERKEL. IL EST PLUS DÉMOCRATE QU’ELLE»
.
«Aucun pays à part l’ALLEMAGNE n’accepterait autant d’étrangers sur son sol. Dans les guerres américaines, la guerre en SYRIE, l’ALLEMAGNE aide et paye pour toutes ces stupidités»
.
CAROLA surenchérit : «Tout le monde connait la relation qu’il existe entre les migrants et les actes de violence via les grands médias. Mais ils n’en disent qu’une infime partie»…
.
.
.
 
https://lh3.googleusercontent.com/MQ7TUSxxw7uf0QiqsyeLPyP_ncLbxboUg67KoPgnWrBgjS_wY2fRa8oUBP510hy_KhFre2YRdpAg4J-UTk1-UcyM8us4aI5-lCZDSuMCIAjMzKm412_SrL3sUZF4MHExzdG3p4vvGFEl5eFBVOJVouM64r9XUoQnMFcvhzSZMEo5XIfcRU9E6HItZZnn_pPW7qISyEru1BDk5gh2yqsRzDvi6LGiI4EPMLuCx8QIa6x1gMdtv_sRPkMXzGjEBGeu9YwIIcQIZ4qqpTzXzP94sU4oXBKhG9Kif-rEeEk-F4YHvQcDoSQ_1YVLggYzEzK2v8NatMtVtHgwA_bjc_FX2lE7KGUXayRAODupLQgCcyDQByvBzkG5t89P-FmkffT0m5V8zch8pt9voRmip1GBaiBlaNfcO2yBNXELsvnBDQfHH61suIN89UF7RNi3Wef7q-caBamhS-4hYwCFzX9LKLUq0IbPD0bogDOrNBzwU0H9ynUTC09B0jjkG9PRgUfCQ1CqyRnVIVtROmx2i-Nay1c7fixtkuLzGb1dyLExA1Gouwrpu65Xq0Rb1Vu6vx-YaVEOX3gW1_-KJKxIhsvg4_f0gk2u_WQxswU-J5QMHbV3ZZWZqqs-V48WykrBMT5cTuPBzgA54oBGhAqAOGQ7cdwxeAtumhpyWPtf5pB3LP8=w285-h142-no
ALLEMAGNE : LA MUNICIPALITÉ DE HAMBOURG CONFISQUE DES LOGEMENTS AU PROFIT DES MIGRANTS
15 MAI 2017 DAILY MAIL /
.
«Atteinte massive au droit de propriété» – Par une décision sans précédent, les autorités de HAMBOURG ont confisqué six logements dans le quartier de HAMM près du centre-ville. Ces logements qui appartiennent à un propriétaire privé, étaient vacants depuis 2012. Comme ils avaient besoin d’être rénovés, un administrateur a été nommé par la ville pour diriger un programme de travaux en vue de les louer – contre la volonté du propriétaire – à des locataires choisis par la ville.
.
La porte-parole du quartier de HAMM, SORINA WEILAND, a déclaré que les coûts de rénovation seront facturés au propriétaire.
.
Les SOCIALISTES et les VERTS DE HAMBOURG ont aussi récemment mis en place une «hotline» qui offre aux habitants la possibilité de signaler les propriétés vacantes. Les militants ont également créé un site WEB – LEERSTANDSMELDER (VACANCY DETECTOR) – pour identifier les appartements inoccupés à Hambourg et dans d’autres villes allemandes.
.
«La proposition est claire : la police est désormais en droit de pénétrer dans une propriété privée sans autorisation du tribunal dans le but de trouver des logements pour les réfugiés lorsqu’ils sont menacés d’itinérance».
.
«Le consentement du propriétaire» n’est nullement requis. Ce nouveau pouvoir n’est pas seulement conféré à la police, mais aussi à l’ensemble des agences agissant pour le compte de l’État.»
.
.
.
 
 
UN JEUNE ALLEMAND OBTIENT LE DROIT DE RÉNOVER UNE GRANGE… À CONDITION D’Y LOGER DES «REQUÉRANTS»
5 SEPTEMBRE 2016 NW
.
LEOPOLDSHÖHE, RHÉNANIE-DU-NORD-WESTPHALIE. DOMINIK DEPPE, 26 ans, vit chez ses parents. Il a décidé de rénover la grange sur la propriété de ses parents pour pouvoir y emménager avec son amie. C'étant sans compter avec l'arrondissement de LIPPE qui a mis son veto. Le jeune homme a obtenu l’autorisation de transformer la grange pour 80.000 euros, mais à l'unique condition d’y loger des requérants pour les trois prochaines années. Ce temps écoulé, il n’est même pas certain qu’il puisse y habiter.
.
Conséquence de cette décision : le jeune homme a déposé une demande d’asile…. qui a bien sûr été refusée.
.
Le MAIRE GERHARD SCHEMMEL aurait aimé éviter que l’histoire ne s’ébruite. «Nous allions vers quelque chose de constructif et aurions trouvé une solution».
.
Le principal intéressé n’est pas du tout de cet avis.
.
.
.
ALLEMAGNE : DES PAUVRES EXPULSÉS POUR POUVOIR ACCUEILLIR LES MIGRANTS
25 AOÛT 2015 CHAINE ALLEMANDE DAS ESTE
.
.
.
ALLEMAGNE EXPULSÉE DE SON LOGEMENT POUR Y LOGER DES MIGRANTS : «CE FÛT COMME UN COUP DE PIED»
25 SEPTEMBRE 2015 DIE WELT
.
APRÈS 16 ANS BETTINA HALBEY DOIT QUITTER SON APPARTEMENT PARCE QUE LA VILE DE NIEHEIM VEUT S’EN SERVIR COMME LOGEMENT POUR RÉFUGIÉS. ELLE SE SENT «COMPLÈTEMENT ABASOURDIE». LE MAIRE SE CONSIDÈRE DANS SON DROIT.
.
A NIEHEIM en NORD-RHÉNANIE-WESTPHALIE la ville a pris une mesure drastique pour loger les réfugiés. Les locataires des logements de la ville sont expulsés pour raison de besoin propre.
.
BETTINA HALBEY raconte qu’elle a écrit le commentaire sur FACEBOOK «par frustration et de tout cœur». «J’ai écrit à peu près «Pourquoi nous enlève-t-on les appartements pour loger des demandeurs d’asile, alors qu’il y a tant de maisons vides ?» »raconte l’infirmière de 51 ans.(…)Il s’agit de l’appartement de HALBEY dans une vieille maison à trois étages. Elle y habite au premier étage depuis 16 ans sur 90 mètres carrés ; ses deux fils adultes ont déménagé. Elle est restée avec chien et chat. Mais c’est alors qu’elle a reçu le préavis de la ville daté du 1er septembre – comme sa voisine du rez-de-chaussée ; «pour besoin propre» dit le courrier officiel adressé à HALBEY.
[...]
On l’informe que la capacité d’accueil des trois sites d’hébergement pour demandeurs d’asile est «maintenant presque épuisée, c’est pourquoi la ville de NIEHEIM est contrainte par la loi de trouver des logements supplémentaires». Son bail est résilié «par manque d’alternative». HALBEY doit quitter les lieux d’ici mai 2016.
[...]
Elle raconte que depuis mai 2014 des réfugiés ont emménagé dans l’appartement au-dessus du sien ; d’abord c’était des Syriens, maintenant y a une famille albanaise de cinq personnes et un couple arménien. Ils s’entendent bien. «Nous nous entraidons. Aider les gens, c’est mon principe» dit-elle.
.
Elle ne comprend simplement pas qu’on l’expulse. «Ici à NIEHEIM il y a beaucoup de maisons vides». D’autres villes louent des maisons» dit HALBEY. Son expulsion mérite effectivement des explications, surtout que cela ne résout pas les problèmes de logement de la commune : tous les mois 20 nouveaux réfugiés arrivent ici. 71 demandeurs d’asile vivent déjà à NIEHEIM.
.
Le MAIRE RAINER VIDAL essaie d’expliquer. Il est choqué que NIEHEIM se trouve dans la presse et d’être même personnellement attaqué par email.
.
L’indépendant de 42 ans est considéré à NIEHEIM comme un politique particulièrement engagé, capable d’accomplir un projet de manière cohérente.
.
«Je ne comprends pas pourquoi les médias se ruent particulièrement sur NIEHEIM. Nous sommes loin d’être la seule ville d’ALLEMAGNE qui expulse des locataires par intérêt légitime pour pouvoir loger des réfugiés», dit VIDAL au téléphone. Il trouve que ce serait différent si une grande ville avec la capacité de construire des logements faisait cela, ou s’il s’agissait de logements sociaux occupés par des précaires. «Mais ici il s’agit d’une location privés normale et d’une seule personne concernée», raconte VIDAL. Il doit agir pour le bien de la ville. «Toute nouvelle unité de logement pour 30 réfugiés coûte 300 000 euros à la ville. Cette solution ne me coûte rien».
.
IL SE RÉFÈRE AU PARAGRAPHE 573 DU CODE CIVIL QUI ÉTABLIT QUE L’ON PEUT EXPULSER UN LOCATAIRE POUR RAISON D’«INTÉRÊT LÉGITIME». Mais l’union des locataires le voit d’un œil critique : elle conseille aux personnes concernées de faire appel. Selon elle, c’est politiquement une catastrophe de toute façon ; on ne doit pas «dresser les Allemands contre les réfugiés».
.
Pour le maire de NIEHEIM tout semble juridiquement clair, mais le cas attire l’attention, parce qu’il choque les locataires communaux car il démontre qu’en cas extrême leur propre foyer n’est pas en sécurité. VIDAL relativise ici aussi : «Cela arrive mille fois par jour en ALLEMAGNE qu’un propriétaire résilie un bail pour besoin propre. Cela peut arriver aux locataires privés à tout moment. Il s’agit ici d’une expulsion par intérêt légitime. La ville a le devoir de loger les réfugiés décemment» dit le maire.
.
Il souligne qu’il a le soutient politique total pour son action et qu’il a consciemment thématisé les expulsions avant l’élection municipale du 13 septembre, ce qui ne l’a pas empêché d’être réélu avec 68,8% des v
oix.
.
.
.
 
ALLEMAGNE : LOCATION D’APPARTEMENTS À DES MIGRANTS : «ILS ONT VOLÉ TOUT CE QUI N’ÉTAIT PAS CLOUÉ»
19 AOUT 2016 LES OBSERVATEURS
.
Les époux Hingsen dénoncent : «Nous sommes au bord de la ruine». Il y a deux ans, ils ont loué plusieurs appartements entièrement meublés aux réfugiés. Après plusieurs mois, le choc : lors du déménagement, les locataires ont pris tout ce qui n’avait pas été cloué ou fermement attaché. A présent, le couple de la ville de KAARST fait de lourds reproches.
.
C’était au début de l’afflux de réfugiés en ALLEMAGNE, HORST et ANKE HINGSEN avaient décidé de mettre à disposition leurs appartements privés dans la ville de KAARST. «Afin que les réfugiés ne doivent pas habiter dans un logement commun», explique HORST HINGSEN. Entretemps, l’homme de 74 ans a regretté cette décision.
.
Car après le déménagement des réfugiés, une mauvaise surprise l’attendait. «Dans l’appartement de deux pièces à VORST, où trois femmes albanaises avaient trouvé refuge, il manquait des serviettes et des draps de lit, des couverts, un grille-pain, un téléphone sans fil, des pots, des poêles, de la vaisselle, des verres. En plus la télé et le réfrigérateur étaient cassés – l’appartement était totalement en mauvais état», se plaint le propriétaire.
.
Après quelques semaines, le choc suivant : Avec 6500 euros de frais annexes, la facture dépassait les coûts d’une utilisation normale de multiples fois. Selon le décompte de l’année 2015, les trois femmes avaient consommé 120 mètres cubes d’eau chaude. A titre de comparaison, pour l’ensemble des quatre parties de l’habitat collectif, les locataires avaient utilisé 180 mètres cubes d’eau.
. «Nous pensons que les femmes ont fait un service de blanchisserie et de repassage afin de gagner un salaire d’appoint. Selon les autres locataires, le lave-linge fonctionnait en permanence au sous-sol. Le couloir était plein de vêtements. (…)
.
.
.
ALLEMAGNE ET TRADITION PERDUE
.
 
https://lh3.googleusercontent.com/9WiBTJQTSqCJbaMnG8y7NXvdqz990501X4eQqYu9sLY_I5pqdm1c5DFCbN46m8cKp0gHpj6QZMcEashm4WLA9Nj9oEXRCVfeXJxMVQKAwzpl9vxA-dUVwbS6SiX87U2wcDjG3wyrzoZVgtEPasib14Z_DopJqSM8FvupzJyKov823RFAy8vU5cLGfobakgRwIBxnSuSRv2EmL15KSfsFzZmAmJ-6s4tknFcCWkVU13abRED-6DfW2reiKgwdiBci6ywpzD-ldLxeIeazblocNB6M7giu2pAQ8OlYwd1xDv_5m96bH1rDeHrkbIl53G_DzHCJxLxSKvI1KE69X29X9YYRb6SfXwPkEnCzhcJjeVoVIleTk_Ou0SFWg343v_YNk8Hd-ciyjeVQ1fT-UkAaM4Ib5RYCxgfIh7ewwf_eYF2hFSyXCVOqVViqHs3hCef7OAX8UEmXdmEYgwc0qoHRrg_hhOopz9qH-JGNdxvk-0r2OWLTroJRX1p3MA2TFzVU40FcVUht73N7MuaPa142jBfD0dxyx3cOKuCs3NVzk0ZUeiRWKqUbAZF1mWRgCoClQf3WsOyluafUcClH5990l549ZVbTvDpG3Vtyk0CtETCgm4F4QNw9cA=w285-h190-no
ALLEMAGNE : UNE MINISTRE D’ORIGINE TURQUE NIE L’EXISTENCE D’UNE CULTURE ALLEMANDE, L’AFD SOUHAITE L’EXPULSER
30 AOUT 2017 LE MONDE /
.
LE CHEF DE FILE DU PARTI ALTERNATIVE POUR L’ALLEMAGNE AUX LÉGISLATIVES A VILIPENDÉ AYDAN ÖZOGUZ POUR SES PROPOS SUR L’ABSENCE DE «CULTURE ALLEMANDE SPÉCIFIQUE».
.
Crédité d’environ 10 % dans les sondages, le parti d’extrême droite ALTERNATIVE POUR L’ALLEMAGNE (AFD) n’a, bien sûr, aucune chance de voir son candidat, ALEXANDER GAULAND, entrer à la chancellerie après les législatives du 24 septembre. Mais pour ce dernier, la campagne électorale pourrait se terminer au tribunal. Mardi 29 août, un ancien magistrat de la COUR FÉDÉRALE DE JUSTICE, la plus haute juridiction allemande en matière de droit civil et pénal, a déposé plainte contre lui pour «incitation à la haine» après ses propos visant AYDAN ÖZOGUZ, SECRÉTAIRE D’ETAT À L’INTÉGRATION ET VICE-PRÉSIDENTE DU PARTI SOCIAL-DÉMOCRATE (SPD).
.
Ces déclarations remontent au 26 août. Lors d’un meeting à EICHSFELD (THURINGE), M. GAULAND s’en est pris à Mme ÖZOGUZ, fille de travailleurs immigrés turcs, qui avait déclaré, en mai, dans le quotidien berlinois DER TAGESSPIEGEL, qu’«il n’est pas possible d’identifier, au-delà de la langue, une culture allemande spécifique».
.
«RIEN À FAIRE DANS CE PAYS»
.
«C’est une Germano-Turque qui dit cela. Vous n’avez qu’à l’inviter à EICHSFELD et lui dire ce que la culture allemande a de particulier, a lancé candidat de l’AfD. Ensuite, elle ne reviendra plus ici et, Dieu merci, nous allons pouvoir ensuite nous en débarrasser en ANATOLIE» Interrogé, mardi, par la FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG, M. GAULAND a répété que Mme ÖZOGUZ n’a, selon lui, «rien à faire dans ce pays» et qu’elle ferait mieux d’«en chercher un autre». [...]
.
.
.
ALLEMAGNE : LA TÉLÉVISION D’ÉTAT DIFFUSE DES «CHANTS DE NOËL» ISLAMIQUES CONTRE «LES TRADITIONS ENNUYEUSES»
19 DÉCEMBRE 2016
.
Le MARCHÉ DE NOËL de NUREMBERG est le plus vieux d’ALLEMAGNE, remontant au 16ème siècle. Le présentateur de la télévision d’état SÜDWESTRUNDFUNK, estimant que NOËL était «triste», «mélancolique» et «pleureur», a préféré une version orientale d’un chant traditionnel pour célébrer le «multiculturalisme».
.
.
.
ALLEMAGNE : NOËL INTERDIT DANS UNE MATERNELLE DE KASSEL AFIN DE RESPECTER LES MUSULMANS
7 OCTOBRE 2016 HNA
.
Les autorités municipales de la ville de KASSEL (LAND DU HESSE) ont averti la direction de l’école publique maternelle SARA-NUSSBAUM–HAUS, que cette année on n’y installera pas d’arbre de Noël, qu’on n’y entonnera pas de chants de NOËL et que tout ce qui pourrait rappeler l’esprit de NOËL devra en être banni.
.
La
«raison» c’est que la maternelle accueille un grand nombre d’enfants musulmans et qu’il convenait donc de respecter la «diversité». Un respect de la «diversité» pourtant mis à mal dans cet établissement puisque les petits Allemands sont privés de porc à la cantine… Environ 12 % des habitants de la ville de KASSEL sont des étrangers ou d’origine étrangère.
.
.
.
 
ALLEMAGNE ET LIBERTÉ D'EXPRESSION
.
ALLEMAGNE : 5 MILLIONS D’EUROS D’AMENDE POUR TOUT POST FACEBOOK JUGÉ HOSTILE PAR LE GOUVERNEMENT
17 MARS 2017 FRANCE INFO / BREIZATAO
.
Le gouvernement allemand va faire passer une loi de censure totale des réseaux sociaux dont le but affiché est d’empêcher toute résistance à l’invasion de l’EUROPE par les migrants afro-musulmans. Et plus largement toute critique jugé inacceptable par le pouvoir.
.
LE JOURNAL SOCIALISTE LE MONDE JUBILE :
.
Infliger des amendes pouvant aller jusqu’à 50 millions d’euros aux entreprises et sanctionner personnellement leurs responsables à hauteur de 5 millions d’euros : c’est la principale mesure du projet de loi de lutte contre les messages haineux sur les réseaux sociaux, présenté mardi 14 mars par le MINISTRE DE LA JUSTICE ALLEMAND, HEIKO MAAS.
.
Cinq millions d’euros pour un simple post sur FACEBOOK : voilà à quel régime la liberté d’expression est en train d’être détruite en ALLEMAGNE. Et la phraséologique utilisée par le journal d’état «LE MONDE» ne doit pas tromper le lecteur : les journalistes du système, terrorisés par leur perte d’influence à cause des réseaux sociaux, veulent une censure totale de ceux-ci.
.
Le gouvernement allemand va donc lancer la guerre à la «haine». Ou disons, au sentiment de révolte du peuple ALLEMAND face à la catastrophe engendrée par le choix désastreux d’ANGELA MERKEL d’accueillir des millions de clandestins musulmans.
.
Car il s’agit de «protéger» les potentiels violeurs et autres djihadistes
.
Le texte, l’un des plus sévères d’EUROPE, prévoit que les messages manifestement illicites (incitation à la haine, négationnisme, etc.) devront être supprimés dans les vingt-quatre heures, et dans la semaine pour les contenus dont la légalité est discutable, sous peine d’amende. Les réseaux sociaux devront également faire en sorte que les contenus déjà supprimés ne soient pas republiés en ligne – un sujet au cœur d’un récent procès, en ALLEMAGNE, dans lequel le tribunal a finalement donné raison à FACEBOOK après la plainte déposée par un réfugié syrien, victime de harcèlement en ligne.
.
.
.
 
 
ALLEMAGNE : LE GOUVERNEMENT A FAIT SUPPRIMER 100 000 COMMENTAIRES FACEBOOK EN UN MOIS
26 SEPTEMBRE 2016 ZEIT ONLINE /
.
Face à la montée en puissance du parti anti-immigration allemand «AfD», désormais à 16% d’opinions favorables au niveau national, et à la puissante crise de confiance qui frappe le gouvernement fédéral, les autorités allemandes ont déclenché un vaste programme de censure des réseaux sociaux. Des centaines de milliers de commentaires de citoyens allemands sont supprimés.
.
Pour la première fois, FACEBOOK a mentionné le nombre de commentaires qu’il a censuré. Au cours du mois dernier en ALLEMAGNE, environ 100 000 contenus comportant des «commentaires haineux» (sic) et des insultes ont été effacés a indique le directeur de la politique de FACEBOOK EUROPE, RICHARD ALLAN.
.
Le ministre socialiste de la Justice Heiko Mass (SPD) a fait part de son désir d’intensifier considérablement la censure des opinions jugées déviantes par le gouvernement dont il est membre :
.
«Nous devrions envisager de contraindre les réseaux sociaux à publier combien de plaintes ils ont reçu au total en rapport avec les commentaires «de haine» illégaux et comment ils les ont traité».
.
Naturellement, le gouvernement veut savoir si FACEBOOK réprime tout ce qu’il voudrait voir disparaître. Mais, à ce stade, les intérêts du gouvernement allemand heurtent de plein front ceux du média américain, ce dernier risquant rapidement de faire face à une crise de confiance de la part du public à l’échelle globale.
.
Quoiqu’il en soit, il n’est pas venu à l’esprit de MERKEL et de ses affidés que la cause des protestations sur internet avait pour origine leur propre politique.
.
Cette attitude radicale impulsée par ANGELA MERKEL était largement prévisible puisque l’ancienne cadre de la république communiste d’ALLEMAGNE DE L’EST s’était faite menaçante vis-à-vis du dirigeant de FACEBOOK, MARK ZUCKERBERG, LUI REPROCHANT DE NE PAS ÊTRE ASSEZ EFFICACE DANS LA CENSURE DES COMMENTAIRES JUGÉS DÉVIANTS PAR SON GOUVERNEMENT
.
Après le naufrage économique grec, le BREXIT et la catastrophe migratoire qui a vu l’éclatement des pays européens, MERKEL doit affronter le constitution d’un front patriotique qui vient de la battre en POMÉRANIE, sa région d’ancrage politique. Avec les élections législatives de 2017, c’est la perspective d’un effondrement total de la coalition au pouvoir qui se profile.
.
Implacablement engagé dans la destruction du peuple allemand, le parti immigrationniste au pouvoir à BERLIN passe donc à la vitesse supérieure.
.
.
.
LE MIRACLE ALLEMAND
.
PRÈS D’UN MILLION
 
DE RETRAITÉS
 
ALLEMANDS SONT
 
OBLIGÉS DE
 
TRAVAILLER
L’ENVERS DU «MIRACLE ALLEMAND»
.
30 AOUT 2017 LAPRAVDA.CH /
.
En ALLEMAGNE, la colère des retraités prend de l’ampleur. Près d’un million d’entre eux sont aujourd’hui contraints de travailler, faute de pension suffisante. Le sujet resurgit en pleine campagne des législatives.
.
LÉGISLATIVES FÉDÉRALES ALLEMANDES : ENTRETIEN AVEC FRANK FRANZ
.
Le 24 septembre prochain, les électeurs allemands devront choisir les 630 députés du BUNDESTAG. Sauf énorme surprise, la CHANCELIÈRE ALLEMANDE, ANGELA MERKEL, devrait être reconduite dans son mandat. Nous avons effectué un entretien avec FRANK FRANZ, PRÉSIDENT DU PARTI NATIONALDEMOKRATISCHE PARTEI DEUTSCHLANDS (NPD), qui conteste fortement la politique d’accueil des migrants du gouvernement.
.
MALGRÉ LA CRISE MIGRATOIRE, LES ALLEMANDS S’APPRÊTENT À VOTER EN MAJORITÉ POUR LA CDU ET LE SPD. COMMENT L’EXPLIQUEZ-VOUS ?
.
Il y a plusieurs raisons à cela. Elles relèvent aussi certainement de l’habitude et de l’inertie. Cela répond à la devise : «J’ai toujours voté ainsi et je continuerai à le faire» Mais nous avons également affaire aux structures de pouvoir. Quiconque participe, d’une certaine manière, aux pourcentages des partis établis, fait tout son possible pour que ces pourcentages subsistent. Y compris diverses institutions qui devraient faire preuve de neutralité. Les chaînes de radio ou de télévision, qui sont tout sauf neutres et démocratiques, sont détournées à des fins de propagande anti-nationaliste et anti-patriotique. Les nationalistes et les patriotes, en ALLEMAGNE, s’opposent au cartel médiatico-politique. En revanche, les citoyens sont exposés à une propagande permanente. Cependant, il faut noter que les politiciens établis ne bénéficient plus de la même impunité. Ces dernières semaines, j’ai moi-même participé à plusieurs actions de protestation, notamment contre la CHANCELIÈRE MERKEL. MERKEL et ses acolytes ne peuvent plus participer à des événements sans qu’il y ait une résistance bruyante. C’est bon signe, mais ce n’est pas encore suffisant. [...]
.
.
.
ALLEMAGNE LE DESESPOIR DES TRAVAILLEURS PAUVRES
11 MAI 2017 20MINUTES
.
Les 17,8 millions d'habitants du LAND DE RHÉNANIE DU NORD WESTFALIE, connu pour son bassin industriel de la RUHR, voteront ce week-end pour renouveler leur Parlement régional. Dans cet Etat comme dans le reste de l'ALLEMAGNE, des milliers de travailleurs pauvres se battent pour boucler leurs fins de mois et redoutent la retraite.
.
.
.
ALLEMAGNE : DES MILLIONS DE TRAVAILLEURS PAUVRES DANS UNE SOCIÉTÉ À DEUX VITESSES
23 FÉVRIER 2017 UN ŒIL SUR LA PLANÈTE
.
«Avant, dans notre société, il y avait les riches, la classe moyenne et les pauvres. J'appartenais à la classe moyenne qui est en train de disparaître. J'ai trébuché et voilà où j'en suis», dit un ancien coiffeur allemand dans la file d'attente d'une soupe populaire à Berlin. La compétitivité de l'ALLEMAGNE s'est socialement payée au prix fort… Extrait du magazine «UN ŒIL SUR LA PLANÈTE» du 23 février.
.
L'ALLEMAGNE se félicite chaque jour de l'excédent de sa balance commerciale, mais ses laissés-pour-compte, peu formés, basculent inexorablement : 12,5 millions de personnes vivent au-dessous du seuil de pauvreté, soit 16,7% de la population active. Plus qu'en FRANCE…
.
«Ce qu'il y a de très frappant, c'est de voir que la compétitivité de l'ALLEMAGNE sur les marchés étrangers a été payée d'un prix fort : l'accentuation des contrastes sociaux. Il y a maintenant plusieurs millions de travailleurs pauvres et on est plus que jamais dans une société à deux vitesses», analyse ETIENNE FRANÇOIS, professeur d'histoire à l'université libre de BERLIN.
.
DERRIÈRE LES VITRINES DE LA PROSPÉRITÉ ALLEMANDE
.
En plein cœur de la capitale allemande est distribuée chaque soir une soupe aux plus pauvres. L'amertume et la colère sont fortes chez tous ces déclassés. «Avant, dans notre société, il y avait les riches, la classe moyenne et les pauvres. J'appartenais à la classe moyenne qui est en train de disparaître. J'ai trébuché et voilà où j'en suis… L'économie allemande est en plein boom, mais pour nous, c'est foutu !» dit un ancien coiffeur contraint d'aller chercher un bol de soupe.
.
Derrière les vitrines de la prospérité allemande : «Ce pays est en train de se casser la gueule. La classe politique s'en fout plein les poches, et nous, on peut juste crever dans la rue», affirme un homme sans domicile fixe… Baisse du chômage mais augmentation des inégalités et de la pauvreté, il est difficile de conclure que la réforme allemande est un modèle. Beaucoup lui trouvent même un air de repoussoir…
.
.
.
«MIRACLE» ALLEMAND : LA PAUVRETÉ ATTEINT DES NIVEAUX RECORDS
20 FÉVRIER 2015 EURACTIV
.
Douze millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté outre-Rhin, un record selon l’étude d’une association allemande d’aide sociale. Qui estime que l’introduction du salaire minimum ne résoudra rien.
.
La pauvreté a atteint un niveau jamais atteint en ALLEMAGNE, selon un rapport réalisé par l’organisation d’aide sociale PARITÄTISCHER WOHLFAHRTSVERBAND. Le rapport indique qu’environ 12,5 millions de personnes étaient touchées par la pauvreté en 2013, soit une augmentation de 15 % à 15,5 % comparé à l’année précédente.
.
«Depuis 2006, on observe clairement une dangereuse tendance d’augmentation à la pauvreté», a déclaré ULRICH SCHNEIDER, directeur général de l’organisation PARITÄTISCHER GESAMTVERBAND. Durant cette période, le rapport montre que le nombre de pauvres en ALLEMAGNE a augmenté de 11 %.
.
«La pauvreté en ALLEMAGNE n’a jamais été aussi élevée et la fragmentation régionale n’a jamais été aussi sévère qu’aujourd’hui», s’inquiète ULRICH SCHNEIDER. Au vu du dernier rapport sur la pauvreté, le gouvernement allemand certifie que l’écart entre les riches et les pauvres diminue, une affirmation qui pour ULRICH SCHNEIDER est «tout simplement fausse».
.
En effet, l’ALLEMAGNE s’approche de la moyenne européenne en terme de pauvreté. Les statistiques européennes révèlent que près d’un quart de la population de l’UE était menacée de pauvreté ou d’exclusion sociale en 2013.
.
L’ÉCART SE CREUSE ENTRE LES RÉGIONS RICHES ET PAUVRES
.
Selon le rapport, la pauvreté a augmenté à l’échelle nationale, mais le fossé entre les régions plus et moins affectées par la pauvreté s’est creusé de 18 % à près de 25 %, comparé à 2006. Les régions allemandes les plus sévèrement touchées par la pauvreté sont le LAND DE BRÊME, BERLIN et le MECKLEMBOURG-POMÉRANIE-OCCIDENTALE.
.
EUROSTAT considère une personne «exposée au risque de pauvreté» quand celle-ci vit au sein d’un ménage avec un revenu égalisé disponible en-dessous du seuil du risque de pauvreté, qui est fixé à 60 % du revenu national médian égalisé, c’est-à-dire une fois les transferts sociaux faits.
.
En ALLEMAGNE, les personnes vivant seules avec un revenu inférieur à 892 euros par mois sont classées dans la catégorie des pauvres. Une famille avec deux enfants est considérée pauvre si elle vit avec moins de 1 872 euros par mois.
.
PRÈS DE LA MOITIÉ DES FAMILLES MONOPARENTALES SONT PAUVRES
.
Les mères célibataires sont particulièrement exposées au risque de pauvreté, indique le rapport. En effet, plus de 40 % d’entre elles basculent dans la pauvreté. Même si ces dernières années, le taux de chômage n’a cessé de baisser, la pauvreté se multiplie dans toute la population.
.
«La pauvreté est un problème bien de chez nous», a souligné ULRICH SCHNEIDER, commentant les résultats du rapport. L’ALLEMAGNE a clairement un problème croissant de distribution de la richesse, a-t-il estimé.
.
L’ORGANISATION D’AIDE SOCIALE
.
PARITÄTISCHER WOHLFAHRTSVERBAND constate, quant à elle, que le nouveau salaire minimum, entré en vigueur début 2015, ne permet pas et ne permettra pas de changer la donne. Le salaire minimum légal impose que les employés et la plupart des stagiaires en ALLEMAGNE soient payés au moins 8,50 € brut de l’heure.
.
C’est un «signe positif», a commenté ULRICH SCHNEIDER, mais cela ne change pas le fait que de nombreux pauvres occupent et occuperont des mini-emplois ou qu’ils reçoivent des aides du gouvernement pour compléter leurs revenus et atteindre le niveau de subsistance.
.
LES RESSOURCES DU FONDS SOCIAL EUROPÉEN SONT INSUFFISANTES
.
De la même façon, le projet d’ANDREA NAHLES, la ministre allemande du Travail, de subventionner les emplois avec des fonds publics n’est pas assez efficace, constate ULRICH SCHNEIDER.
.
À la fin de l’année dernière, la ministre du Travail a soumis un projet de réduction du chômage de longue durée, s’appliquant au million de chômeurs de longue durée en ALLEMAGNE.
.
Grâce à ce programme, les chômeurs de longue durée sans qualification professionnelle doivent recevoir des subventions salariales de l’économie privée. Par ailleurs, des séances de coaching permettent de s’assurer que les entreprises gardent les participants au programme après la période de subvention.
.
Entre 2015 et 2019, le ministère espère ainsi aider 33 000 personnes avec ce programme fédéral grâce aux 900 millions d’euros qui proviendront, en grande partie, des ressources du FONDS SOCIAL EUROPÉEN (FSE).
.
LE CHÔMAGE ET LA PAUVRETÉ RISQUENT DE DEVENIR MONNAIE COURANTE
.
Selon l’organisation PARITÄTISCHER GESAMTVERBAND, ces mesures n’aident qu’une petite partie de la population menacée ou déjà touchée par la pauvreté. Selon l’organisation, pour véritablement avoir un impact, le secteur de l’emploi subventionné devrait être étendu.
.
ULRICH SCHNEIDER craint également que dans de telles circonstances, le chômage ne devienne encore plus fréquent. Il illustre ses propos par un exemple terrible pour les jeunes générations : «Dans de nombreuses régions, les résidents de quartiers entiers ont été au chômage pendant une longue période. Pour les enfants qui y grandissent, la dépendance vis-vis de l’État est une situation tout à fait normale»
.
Les syndicats ont également appelé à des contre-mesures urgentes. Selon ANNELIE BUNTENBACH, membre du conseil d’administration de la FÉDÉRATION ALLEMANDE DES SYNDICATS, «il faut mettre un terme aux emplois précaires comme le travail temporaire et les contrats de travail abusifs».
.
LA PAUVRETÉ LIÉE À L’ÂGE A AUGMENTÉ DE MANIÈRE DRASTIQUE
.
La situation des retraités, analysée par le rapport, est particulièrement alarmante. Le nombre de pauvres dans ce groupe de la population a augmenté de 48 % depuis 2006.
.
ULRICH SCHNEIDER voit cette hausse comme un «effondrement de la politique de lutte contre la pauvreté». Aucune autre tranche de la population n’a aussi rapidement sombré dans la pauvreté, a-t-il déclaré. Depuis 2006, le pourcentage de pauvres chez les retraités a grimpé quatre fois plus rapidement que dans d’autres groupes de la société.
.
L’ASSOCIATION D’AIDE SOCIALE VdK a également exprimé ses inquiétudes face à cette situation. «Au vu des bonnes conditions économiques, le fait que la pauvreté s’installe au sein de certains groupes de la population et continue d’entrainer de plus en plus de personnes dans son tourbillon infernale est un véritable paradoxe», a souligné ULRIKE MASCHER, le président de VdK.
.
Concernant la pauvreté croissante chez les retraités, VdK rejette la faute sur les politiques de retraite des dernières années.
.
«Il est évident que la baisse du niveau des retraites ne passe pas inaperçue dans la vie des retraités», s’indigne ULRIKE MASCHNER. Selon lui, la retraite devrait être stabilisée à 50 % du revenu net moyen.
.
.
.
DEUX MILLIONS D’ALLEMANDS DOIVENT CUMULER DEUX EMPLOIS POUR SURVIVRE
4 MAI 2015 RTS.CH
.
Environ 2 millions d’Allemands, soit 5% de la population active, sont forcés de cumuler au moins deux emplois pour vivre, selon des données officielles publiées mercredi.
.
En 2014, 5% de la population active allemande a occupé au moins un autre emploi à côté de son activité principale, a annoncé l’OFFICE FÉDÉRAL DES STATISTIQUES DESTATIS. Cette proportion a augmenté de 13% par rapport à 2011.
.
Ces travailleurs sont en majorité des femmes, âgées de 35 à 55 ans. Le cumul d’emplois touche 5,4% des femmes actives, contre 4,6% des hommes. DESTATIS explique que les femmes sont plus concernées, car elles occupent le plus d’emplois à temps partiel en ALLEMAGNE.
.
QUELQUE 8,5 HEURES PAR SEMAINE
.
Les 35-44 ans (5,8%) et les 45-54 ans (5,5%) sont ceux qui occupent le plus fréquemment plusieurs activités. Le deuxième emploi est la plupart du temps un travail salarié (60,5%), alors que 34,5% s’établissent comme indépendants. En moyenne, l’emploi annexe correspond à 8,5 heures de travail par semaine.
.
Ces chiffres nuancent la réalité du marché de l’emploi en ALLEMAGNE, qui connaît actuellement le plus faible taux de chômage (6,4%) depuis sa réunification en 1990.
.
.
.
TRAVAILLEURS DÉTACHÉS SALARIÉS À 5 EUROS
6 DÉCEMBRE 2013 EUROPEINFO
.
Salaires horaires à cinq euros et absence de protection sociale sont le revers des records d'exportations allemandes. Dans la filière viande, un nombre croissant de salariés détachés subissent les abus de la sous-traitance. Le SMIC promis par ANGELA MERKEL changera-t-il la donne ?
.
En ALLEMAGNE, l'emploi de plus en plus important et parfois abusif de
SALARIÉS DÉTACHÉS fait polémique. Depuis un an, les affaires se multiplient sur le sujet..
Le licenciement de douze salariés en CDI aux abattoirs de GAUSEPOHL en BASSE-SAXE et leur remplacement par des salariés détachés est un des derniers exemples en date.
.
Envoyés par l'entreprise polonaise FIRMA EUROPOL, ces derniers devaient faire baisser les coûts de près de 30%. Scandale dans le secteur : les salariés allemands ont saisi les prud'hommes d'OSNABRÜCK. Une décision devrait être rendue en 2014. Dans le même temps,
LA CHAÎNE DE TÉLÉVISION PUBLIQUE RÉGIONALE NDR révélait les conditions de travail déplorables de ces salariés «loués» dans les abattoirs allemands avec la diffusion de deux DOCUMENTAIRES CHOCS.
.
Caméra cachée au poing, les journalistes ont démontré que certains de ces employés détachés, le plus souvent polonais et roumains, gagnent moins de 5 euros de l'heure pour des journées de travail dépassant 12 heures, ne bénéficient d'aucune protection sociale et vivent dans des conditions déplorables, le plus souvent entassés dans des logements minuscules fournis par leur direction pour plusieurs centaines d'euros.
.
«Ils nous font travailler à deux heures du matin, pendant trois heures, avant de nous renvoyer à la maison. C'est un système inhumain»,.explique DANS LE DOCUMENTAIRE une salariée roumaine qui a perdu son travail après avoir dénoncé ses conditions de travail..[...]
.
LA BASSE-SAXE, BOURRELET DE L'ALLEMAGNE
.
En ALLEMAGNE, les syndicats et certains élus locaux dénoncent depuis longtemps le recours croissant à ces salariés sous-payés, le dumping social engendré par cette pratique et les abus de type mafieux qui découlent de la multiplication des sous-traitants impliqués. Mais cela n'a jusqu'à présent rien changé au fonctionnement de la très puissante filière viande allemande, championne européenne en terme d'exportations.
.
Ainsi la BASSE-SAXE SITUÉE au Nord Ouest de l'ALLEMAGNE est devenue la
«ceinture de graisse de l'ALLEMAGNE», mais à quel prix ? En juin, OLAF LIES, le MINISTRE DE L'ÉCONOMIE de cette région, comparait la situation à du «trafic d'être humain et à de l'esclavage moderne».
.
Les statistiques parlent d'elles mêmes. Au niveau national, l'ALLEMAGNE compte plus de 310.000 salariés
«loués» essentiellement dans l'agriculture, la filière de la viande et la construction. La seule région de BASSE SAXE compte 100.000 salariés originaires d'EUROPE DE L'EST travaillant pour le compte d'entreprises étrangères sur commande des abattoirs.
.
80% DE SALARIÉS DÉTACHÉS OU INTÉRIMAIRES
.
Selon BERNHARD HEMSING, du syndicat NAHRUNG GENUSS GASTSTÄTTEN (NGG),
.
«L'industrie de la viande emploie 20% de salariés fixes et 80% de salariés détachés ou intérimaires».
.
Et selon ce syndicat, la tendance se généralise à d'autres secteurs comme la laiterie, les brasseries et la boulangerie. Le secteur agroalimentaire d'une manière générale compterait 8% de salariés détachés (en majorité des polonais), une part en constante progression [...]
.
.
.
L'ALLEMAGNE CRÉE DES MINIJOBS À 80 CENTIMES DE L'HEURE POUR LES RÉFUGIÉS
23 AOUT 2016 L'EXPRESS
.
Le gouvernement allemand souhaite offrir 100 000 emplois dans des structures d'accueil pour faciliter l'intégration des migrants qui ne possèdent pas de titre de séjour.
 
 
C'est une proposition qui choque. L'ALLEMAGNE veut créer 100 000 emplois pour LES MIGRANTS SUR SON SOL d'ici trois ans, payés 80 CENTIMES D'EURO L'HEURE. L'objectif est de faciliter leur intégration et leur permettre d'apprendre l'allemand à travers le monde de l'entreprise, relate FRANCE BLEU ce mardi.
De tels mini-emplois existent déjà pour les chômeurs longue durée dans le pays, mais ils sont rémunérés 1,05 euro de l'heure, ce qui est déjà minime. Les recrutements ont déjà débuté.
.
«NI UN SALAIRE, NI UN VRAI TRAVAIL»
.
Les réfugiés seront logés gratuitement dans des centres d'accueil, qui les feront travailler dans la structure: restauration, nettoyage... «Ce n'est ni un salaire, ni un vrai travail, comme remplacer des vendeurs ou autre, mais des tâches qu'ils n'effectueraient sans doute pas en temps normal. Plutôt un travail d'utilité publique», explique la DIRECTRICE GÉNÉRALE DE L'ASSOCIATION DES VILLES ALLEMANDES GUDRUN HEUTE-BLUHM, interrogée par FRANCE BLEU.

.
«Ces activités ont été conçues pour des chômeurs de longue durée qui ont besoin d'une structure d'accueil où on les prend en charge au quotidien. Cela concerne des personnes qui n'ont pas travaillé depuis longtemps, ce qui n'est pas le cas des réfugiés, qui, eux, insistent pour trouver un emploi», conteste une DÉPUTÉE DES VERTS, BRIGITTE POTHMER, auprès de FRANCE BLEU.

.
LES MINI-JOBS ALLEMANDS, PÉNALISANTS POUR L'EMPLOI ?
.
Les réfugiés qui n'ont pas de permis de séjour définitif ne peuvent pas trouver de véritable emploi. Mais ils perçoivent une
AIDE FINANCIÈRE, COMME EN FRANCE.
.
En 2011, 20% des salariés allemands étaient payés à un niveau inférieur au SMIC HORAIRE FRANÇAIS et 40% avaient un salaire mensuel net inférieur à 1000 euros. En 2012, l'AGENCE ALLEMANDE POUR L'EMPLOI (BA) a chiffré à
7,4 MILLIONS LE NOMBRE DE «MINI-JOBS», des contrats à temps partiel RÉMUNÉRÉS 450 EUROS PAR MOIS MAXIMUM, dont plus d'un tiers concernaient des salariés ayant plusieurs emplois. Selon le BA, ils pénaliseraient parfois la création de vrais emplois.
.
.
.
 
ALLEMAGNE : DES MIGRANTS REFUSENT DES EMPLOIS CAR «LES INVITÉS DE MERKEL NE SONT PAS LÀ POUR TRAVAILLER»
18 AOUT 2016 JUNGE FREIHEIT
.
Des demandeurs d’asile accueillis par la ville de WALDENBOURG (SAXE) refusent des emplois proposés par la municipalité. «Nous sommes les invités de madame MERKEL, et les invités ne doivent pas travailler» expliquent-ils. La mairie avait pourtant obtenu la création de 7 emplois d’utilité publique à 20 heures/semaine, et acheté pour 700 euros de tenues de travail. BERND POHLERS, le maire de la ville, a déclaré avoir été «dissuadé» de révéler cette affaire.
.
La ville avait mis à disposition ces emplois afin d’occuper les requérants et encourager une plus grande acceptation dans la localité. Le programme avait débuté en avril et n’aura duré qu’une semaine, à l’issue de laquelle les requérants ont refusé de continuer sous le prétexte d’être les invités de MERKEL. Les requérants ont ensuite demandé à ce que la ville leur paie un salaire de base de 8,50 euros de l’heure. Plusieurs tentatives de médiation avec traducteur et différents intervenants sont restées vaines.
.
Le maire de la ville saxoise a fait part de la situation dans le bulletin officiel. Selon lui : «Il était mon devoir de transmettre ces informations bien que ce soit difficile. On m’a dissuadé de le faire». Le maire a été largement soutenu par la population.
.
.
.
ANGELA MERKEL CONVOQUE LES GRANDS PATRONS «EMBAUCHEZ DES RÉFUGIÉS ET VITE !»
15 SEPTEMBRE 2016
.
Embauchez des réfugiés, et vite : c’est la consigne adressée aux patrons des grandes entreprises allemandes convoqués ce mercredi à BERLIN par ANGELA MERKEL. La Chancelière allemande, dont l’avenir électoral est menacé par sa politique de porte ouverte, s’inquiète de voir que sur plus d’un million de réfugiés, seuls 152 ont été recrutés par les sociétés du DAX, dont une centaine, soit les deux tiers, par la seule DEUTSCHE POST. La poste allemande les a affecté au tri et à la distribution du courrier.
.
Principaux obstacles à l’embauche invoqués par les patrons : une mauvaise maîtrise de la langue et l’absence de qualifications certifiées. Conséquence : le nombre de réfugiés Syriens, Irakiens et Afghans pointant au chômage ne cesse d’augmenter. Ils étaient 346.000 en août, soit 150.000 de plus qu’en juin. BERLIN plaide pour l’intégration via la formation.
.
.
.
NIVEAU SCOLAIRE DES MIGRANTS
.
ALLEMAGNE : «ENVIRON 80% DES MIGRANTS NE POSSÉDENT PAS D’ÉDUCATION SCOLAIRE ET IL N’Y A PAS ASSEZ D’EMPLOIS POUR TOUT LE MONDE»
11 FÉVRIER 2017 LES OBSERVATEURS / AL JAZEERA /
.
UN UNIVERSITAIRE S'INQUIÈTE DES PROBLÈMES À LONG TERME DE L'IMMIGRATION MASSIVE EN ALLEMAGNE
.
Selon KARL BRENKE, «environ 80% des nouveaux arrivants ne possédaient pas d'éducation scolaire et il n'y a pas assez d'emplois pour tout le monde»
.
S'exprimant sur AL JAZEERA, il a cité les barrières linguistiques comme étant aussi un problème, mais il a maintenu que le manque d'opportunités professionnelles était la principale cause de préoccupation.
.
L'analyste du marché du travail a déclaré : «Environ 80 pour-cents des réfugiés ne possèdent pas de qualifications formelles, ils sont non qualifiés»
.
L'économiste, qui enseigne à l'INSTITUT ALLEMAND DE RECHERCHE ÉCONOMIQUE à BERLIN, s'est exprimé après que le gouvernement allemand ait dépensé 300 MILLIONS D'EUROS EN COURS de langues pour réfugiés.
.
Cependant, l'initiative a été sous le feu des critique car LES CHIFFRES ONT RÉVÉLÉ QUE MOINS DE LA MOITIÉ DES PARTICIPANTS ONT TERMINÉ LE PROGRAMME.
.
.
.
.
GÉNÉROSITÉ ALLEMANDE
.
MONTANT 2016 DES PRESTATIONS VERSÉES EN ALLEMAGNE AUX DEMANDEURS D’ASILE : 9,23 MILLIARDS D’EUROS
https://lh3.googleusercontent.com/RMsEjHu6Sn05X-MCLWwB6EB4DgixEz3u3HVOD-BzSxVJi3HYOtP5pGpohZw0GlsHB9mxpaL9tFWxXcXvymSHnbd3Yfd2iwggu5PHSQ4OcdpQ2LcH43a1Xe_MjbWCFxjJK-cgUHvAQmSNQmooY_R2t70_H9MRoyj4XfTT1icfrONH5ERyXtL4FJFtgtgTb0TVe2Bvq9eLAJvUgMy7TQ7_GGWYj7jkP1YD6hUs7SLv9A33GL3y48KzUcLgz8cAgLrn9CQmAxXFVyhfdxmlymbNIpW1KZxUZ2zmG4uBcY0v9f2UH8Z4P3lI7yZCnX5Q7xtcvpwTRFPRLsgR-2wm7lB8K8AIVYZ_maTUDqkw09OPF7I0OnTBGOYqGGNi-zZPPwO6z2QOdLneRTNeXb5wsNBpWcFNrtZkotZxzwgmzs7YKhwzV2Sd1LHYJh31Q6cYXI1wNe6czBamaQ-HNKgJiPR3iooLRCkwrh0MAjhxiBE-ra6GAu1PzqRN3CJEA0Zr2sbtv90_0x84lkdIICBnDo4nXWnq7okLMh4qZmezZ3SwC1wWYDanYRLgnhhD0PpSWMNla449Rt2YXay8zJ3X3-d6zfwdz88FCd93aaINQs3PWISPOdsfssQVT70fPiADVUAKn1yMnWU776obZTCzGRfYWcGxBUtodEni3NYM=w580-h751-no
.
.
.
FRAUDE MASSIVE EN ALLEMAGNE : DES DEMANDEURS D’ASILE ONT TOUCHÉ DES PRESTATIONS ILLÉGALEMENT
2 JANVIER 2017 RT/
.
Une commission spéciale de la ville de BRAUNSCHWEIG, en ALLEMAGNE, enquêtera sur plus de 300 cas de fraude, des demandeurs d’asile ayant dupé le système d’aide sociale grâce à de faux documents.
.
Dans le seul État de Basse-Saxe la fraude opérée par des demandeurs d’asile a été estimée à entre trois et cinq millions d'euros, selon la chaîne de télévision NDR. Dans la majorité de cas, il s'agissait de prestations accordées à des réfugiés soudanais disposant de faux documents.
.
Les fraudeurs auraient profité de la très lourde charge de travail des fonctionnaires enregistrant les demandes durant l'été 2015, au plus fort de la crise migratoire. «A ce moment-là, nous voulions éviter une chose : l'itinérance», a expliqué le chef de la commission spéciale établie pour enquêter sur ces fraudes, JOERN MEMENGA, justifiant le fait que des employés aient pu enregistrer plusieurs alias d’un même demandeur.
.
Il suffisait parfois aux demandeurs d’aide sociale de changer d'apparence pour recevoir des certificats supplémentaires auprès de travailleurs sociaux. Les réfugiés n'ont pas à donner leurs empreintes digitales, n'ont pas de cartes d’identité et sont seulement identifiés seulement par des photos. «Ils se laissaient pousser la barbe, mettaient des lunettes, coupaient leurs cheveux, avaient toujours de noms différents», explique JOERN MEMENGA à l’agence de presse allemande DPA.
.
Le système était en outre propice aux falsifications, les employés des services sociaux n’ayant pas le temps de passer en revue toutes les demandes traitées par d’autres communes de BASSE-SAXE. Ainsi, un même demandeur d’asile pouvait recevoir de l’argent de différents endroits.
.
Finalement, un employé a fini par s’apercevoir que certains profils se ressemblaient de façon frappante et a sonné l’alerte en communiquant ses soupçons à la police, selon NRP qui dévoile cette histoire.
.
Une personne pouvait duper l’État et recevoir des dizaines de milliers d’euros en utilisant de faux documents. Un réfugié disposant de trois ou quatre identités a pu empocher entre 5 000 et 10 000 euros. «Notre pire cas a douze alias. La fraude s’élève à au moins 45 000 euros », a confié à NRP JOERN MEMENGA.
.
Chaque demandeur d’asile est en droit de recevoir 135 euros d'«argent de poche» et 216 euros pour leurs besoins fondamentaux. Donc,
.
Bien que la fraude ait été révélée, les suspects pourraient ne pas être poursuivis à cause de difficultés juridiques : dans la plupart de cas ils utilisaient de faux noms et de fausses adresses. «Sans adresse de résidence, aucune audience légale et aucune accusation ne sont possibles», a déclaré JULIA MEYER du parquet de BRAUNSCHWEIG à NRP, ajoutant que la plupart de ces fraudeurs avaient déjà déménagé.
.
L’année dernière, l’ALLEMAGNE a reçu trois fois moins de demandes d’asiles qu’en 2015. Environ 350 000 demandeurs d’asile sont entrés dans le pays en 2016 par rapport à 890 000 en 2015. Et le gouvernement allemand dépense des millions d’euros pour intégrer les migrants. En 2016, cette somme était de 559 millions d’euros, et elle pourrait s’élever cette année à plus de 600 millions d’euros.
.
.
.
 
360 000 EUROS D’ALLOCATION POUR UN RÉFUGIÉ, SES QUATRE FEMMES ET 23 ENFANTS ! TOLLÉ EN ALLEMAGNE
25 OCTOBRE 2016 REUTER / RT
.
GHAZIA A. a fui la SYRIE en 2015 avec ses quatre épouses et leurs 23 enfants pour trouver refuge en Allemagne. Leur cas suscite la polémique, au vu du montant des allocations que leur verse l'Etat allemand.
.
L'histoire de GHAZIA A. suscite de nombreuses réactions OUTRE-RHIN, après que le journal BILD a publié un article détaillant les conditions dans lesquelles ce Syrien de 49 ans, après avoir fui la SYRIE par la TURQUIE, a finalement trouvé refuge dans la région de RHÉNANIE-PALATINAT avec ses quatre épouses et ses 23 enfants.
.
Si la polygamie est autorisée dans la tradition musulmane telle que la reconnaît le droit syrien, elle n'est pas reconnue par le droit allemand. A son arrivée, GHAZIA a donc dû choisir l'une de ses épouses comme «femme officielle», afin de pouvoir percevoir les aides sociales auxquelles il a droit.
.
Son choix s'est porté sur TWASIF, sa femme «principale» : avec leurs cinq enfants, ils forment donc un foyer officiel aux yeux de l'Etat. Les trois autres femmes sont depuis considérées juridiquement comme de simples «partenaires» et ont dû se partager la garde des 17 enfants restants, l'une de ses filles étant déjà mariée en ARABIE SAOUDITE.
.
Si tous vivent dans un rayon de 50 kilomètres, dans la province de MONTABAUR, GHAZIA passe cependant la plus grande partie de son temps sur la route afin de leur rendre visite. «Selon notre religion, j'ai le devoir de passer autant de temps avec chaque famille et je ne dois pas favoriser l'une d'entre elles», explique-t-il.
.
LA POLÉMIQUE ENFLE AUTOUR DE LA QUESTION DES PRESTATIONS SOCIALES
.
L'histoire de GHAZIA a commencé à prendre une ampleur nationale lorsque la question des aides financières étatiques a gagné la Toile, d'autant que l'intéressé, qui était à la tête d'une entreprise prospère de location de voitures en SYRIE, a admis ne pas avoir de travail en ALLEMAGNE. «Je suis pratiquement toujours en route pour être avec ma famille. Mais je serais heureux de travailler», a-t-il déclaré au BILD.
.
Il n'en a pas fallu davantage pour que certains internautes s'interrogent. «Bien sûr [qu'il] vit des aides sociales, de quoi d'autre sinon ?», se demande ainsi l'un d'entre eux.
.
Réagissant au cas de GHAZIA, un syndicat patronal, le DEUTSCHER ARBEITSGEBER VERBAND, a publié une estimation du montant total des aides cumulées auxquelles, compte tenu du nombre d'enfants et d'épouses à sa charge, le réfugié aurait droit. Le résultat du calcul s'élève à 360 000 euros par an, un montant qui reste indicatif et qui n'a rien d'officiel.
.
Cependant, les réactions d'agacement se multiplient, notamment sur TWITTER, à l'instar de cet internaute qui dénonce ceux à qui «rien ne manque» et qui ironise en trinquant «à la santé du système social !»
.
Pour l'instant, les réactions politiques se font plutôt discrètes. Un membre de l'administration locale a simplement tenu à faire savoir que ce cas était «exceptionnel».
.
.
.
L'UE VA OFFRIR DES CARTES DE PAIEMENT AUX RÉFUGIÉS SYRIENS
8 SEPTEMBRE 2016 LE FIGARO
.
L'UNION EUROPÉENNE a annoncé aujourd’hui l'octroi d'une aide de 348 millions d'euros à un million de réfugiés syriens vivant actuellement en TURQUIE, sous la forme de cartes de paiement rechargeables chaque mois leur permettant de choisir leurs dépenses.
.
L'enveloppe financière, qui s'inscrit dans le cadre des trois milliards d'euros promis en novembre 2015 par l'UE à la Turquie pour l'aider à gérer la crise migratoire, vise à venir en aide «aux plus vulnérables des (quelque) trois millions de réfugiés» syriens actuellement hébergés en TURQUIE, est-il précisé dans un communiqué. L'objectif est de «répondre aux besoins essentiels» de ces populations en «nourriture, hébergement et éducation» , a souligné lors d'une conférence de presse CHRISTOS STYLIANIDES, COMMISSAIRE EUROPÉEN À L'AIDE HUMANITAIRE, qualifiant de «révolutionnaire» ce programme baptisé «FILET DE SÉCURITÉ SOCIALE D'URGENCE».
.
Plus de 90% des réfugiés syriens en TURQUIE vivent disséminés au sein de la population du pays, seule une petite minorité étant hébergée dans des camps. Leur faire bénéficier d'une carte de paiement rechargeable leur permet d'être autonomes, d'avoir «la dignité de choisir» dans quel domaine ils voudront en priorité dépenser l'argent, a-t-on expliqué.
.
BRUXELLES présente aussi comme un moyen de «doper» l'économie locale cette opération dont les maîtres d'œuvre seront le Programme alimentaire mondial (PAM), en étroite collaboration avec le CROISSANT-ROUGE TURC. Elle s'appuiera sur un système de «bons» de consommation déjà mis en pratique par les autorités turques pour aider les plus pauvres.
.
Les premiers paiements mensuels sont attendus en octobre, et une montée en puissance progressive du programme doit permette d'atteindre un million de réfugiés à travers toute la TURQUIE au cours du premier trimestre 2017, a encore précisé la Commission. Depuis la conclusion du pacte UE-TURQUIE en mars, prévoyant que soient repris sur son territoire les réfugiés arrivant en GRÈCE par la MER EGÉE, ANKARA s'est régulièrement plaint de la lenteur du versement de l'aide financière promise.
.
Moins de 200 millions d'euros de l'enveloppe accordée fin 2015 ont effectivement été versés jusqu'à présent, alors même qu'une deuxième enveloppe de trois milliards a été promise dans le cadre du pacte du 18 mars.
.
.
.
DES RÉFUGIÉS ALLOCATAIRES PARTENT EN VACANCES POUR L'AÏD DANS LES PAYS QU’ILS ONT FUIS
13 SEPTEMBRE 2016 SPUTNIK / BREITBART / FRANCE24 /
.
Une étude révèle que les réfugiés chômeurs ayant reçu un permis de séjour en ALLEMAGNE passent souvent leurs vacances dans les pays qu’ils ont fuis, selon eux, à cause de persécutions.
.
Comme l’annonce le journal DIE WELT analysant la situation migratoire, les réfugiés chômeurs ayant reçu un permis de séjour en ALLEMAGNE, majoritairement en provenance de la SYRIE, du LIBAN et de l’AFGHANISTAN, passent souvent leurs vacances dans les pays qu’ils ont quittés. Après leurs vacances, ils reviennent en ALLEMAGNE.
.
Selon la porte-parole de l’AGENCE FÉDÉRALE ALLEMANDE POUR L’EMPLOI (BA), le phénomène est bien réel. Comme la responsable ne possède pas de statistiques précises à ce sujet, elle n’a pas d’informations exactes. Dans le même temps, la BA et l’AGENCE FÉDÉRALE POUR LA MIGRATION ET LES RÉFUGIÉS (BAMF) s’apprêtent à étudier ce problème.
.
La législation allemande accorde à un chômeur le droit de quitter le territoire du pays pour un délai de 21 jours chaque année, sans perdre son allocation. De manière générale, cette personne doit annoncer ce changement provisoire de lieu de séjour, ainsi que son délai, mais n’est pas obligé de préciser la destination.
.
Cependant, en juin dernier, la BAMF a demandé d’informer les autorités migratoires au sujet des voyages de réfugiés dans leurs pays d’origine. La crise migratoire a fortement touché les pays européens. L’ALLEMAGNE, qui a accueilli un nombre très important de migrants, est au centre de ce problème. Les scandales liés au séjour des réfugiés continuent de bouleverser le pays.
.
.
.
DES ALLEMANDS «BIEN INTÉGRÉS»
.
L'ALLEMAGNE SE SOUMET À LA CHARIA
«UN SYSTÈME DE JUSTICE PARALLÈLE S'EST INSTALLÉ DE LUI-MÊME EN ALLEMAGNE»
3 DÉCEMBRE 2016 GATESTONE INSTITUTE / FRANZ SOLMS-LAUBACH, CORRESPONDANT PARLEMENTAIRE DU BILD
.
Un tribunal allemand a jugé que sept islamistes qui patrouillaient dans les rues de WUPPERTAL pour faire appliquer la CHARIA, n'avaient pas enfreint le droit allemand. Ils n'auraient fait qu'exercer leur droit à la liberté d'expression. Cette décision conforme au «politiquement correcte» n'a pas fait l'objet d'appel pour l'instant, si bien que cette police de la CHARIA est autorisée à poursuivre la mise en œuvre de la LOI ISLAMIQUE à WUPPERTAL.
.
Cette «POLICE DE LA CHARIA» autoproclamée distribuait des tracts définissant une «ZONE SOUMISE À LA CHARIA» à WUPPERTAL. Les miliciens exhortaient les passants musulmans et non-musulmans à fréquenter les mosquées et à s'abstenir de consommer de l'alcool, des cigarettes, de la drogue, de ne pas s'adonner à des jeux de hasard, de ne pas écouter de musique, ni de consommer de la pornographie et encore moins de fréquenter les prostituées.
.
Pour certains observateurs, ces cas – notamment ceux où la CHARIA s'est imposée face au droit allemand – représentent une dangereuse ingérence de la LOI ISLAMIQUE dans le système juridique allemand.
.
En juin 2013, un TRIBUNAL DE HAMM a jugé que toute personne mariée sous le régime de la LOI ISLAMIQUE dans un pays musulman doit, si elle demande le divorce en ALLEMAGNE, respecter les conditions du contrat de mariage établi selon la charia. Cette décision de justice historique a légalisé ainsi la pratique du «TRIPLE TALAQ» qui, dans la CHARIA, n'officialise un divorce que si la phrase «Je te répudie» est prononcée trois fois.
.
Un nombre croissant de musulmans en ALLEMAGNE contournent sciemment les tribunaux allemands et entreprennent de régler leurs différends auprès d'informels tribunaux de la charia qui prolifèrent dans le pays.
.
Si l’État de droit ne parvient pas à établir son autorité et à se faire respecter, il peut aussi bien se déclarer en faillite»
.
.
.
TOLLÉ EN ALLEMAGNE : DES ÉCOLIERS DEVAIENT SCANDER «ALLAHU AKBAR»
20 OCTOBRE 2016 UNSERTIROL
 
Des écoliers de GARMISCH-PARTENKIRCHEN (encore !) en BAVIÈRE devaient apprendre par coeur puis réciter un texte à la gloire d’ALLAH. Un parent d’élève s’en est ému et a transmis l’information à la presse autrichienne. Un mini-scandale s’en est suivi : ce n’est pas le premier qui part de cette ville.

https://lh3.googleusercontent.com/fZhv2adTV9OnESohVdpNC2KuW6_1Jk5SLijH0EIN68KHgANbaVpQ9q-r6AjGE1DobjHoe8EY9NnGYWIF8tmgb2J0hzUNcHIPVA5TTK08WCYBdKyzes1_O_M8ycwGW5Vk0t9iH9pg0fQOcFDu-Tb0tVkiILY2Eo8DJLpxP2QM-D7FiCt_V9Vze5EBuOyzVXoK7l-8_qHz2DKp-RbkjnKWxqK7HIkD3_aDC5P-L2lsZYWvMKxx_RykWtYB6c7_oWm1JambO_aVGFfv2iAq3khQkBMmD4sVsrRvU1qB6pqUApBMf4NkCurA5aUdFzIa0wF8r8VA-F-Xdh7EK-8mygNAaWutf9bOKKB58zBWw_W-K4NHh5L6VdUNfxOhXvEWgsCjrjKYzdI8_2bDzkWOZj-UG52r2V9YsvHO2KgV1zfuMefjJGpHu_1cV0r93hkpHwZDQ5hhPfe_6MJ4ubOMUhoXP4EnH9g1luo3CHMXHNbwn1ZG8Vejjag8_JGy31NNnD7okG7Y35tSzh01lXI0-FlwmAG4L7uM1LfzQKY6vZAd37XGglhd7y9E5VpBejNGcJbn38n8RIT1T5if7ZQj0hQjrcx3aj5sAZqEy4enaGtYVyG2NG3YnA=w570-h364-no
.
TRADUCTION :
 
Allah est le plus grand,
Gloire à toi, Ô Allah, louanges à toi ;
Que ton divin nom soit béni ;
Que tes bienfaits s’élèvent bien haut ;
Et il n’y a pas d’autre dieu que toi.
 
Il s’agit d’une prière standard que tout musulman peut réciter dans sa routine quotidienne.
 
L’école devrait publier un communiqué prochainement, pour répondre aux critiques après enquête.
.
.
.
PUBLICITÉ TV INCITANT LES ALLEMANDES À PORTER LE HIJAB
En ALLEMAGNE, une publicité TV sponsorisée par l'UNESCO et le gouvernement allemand incite les natives allemandes (blondes aux yeux bleus) à porter le HIJAB le voile islamique.
.
La publicité démarre avec une femme voilée vue de dos avec le texte suivant : «les femmes turques portent le HIJAB». Puis la femme se tourne progressivement et on voit immédiatement qu'il s'agit d'une native allemande aux cheveux blonds qui déclare :
.
«moi aussi! c'est merveilleux !!»
.
.
.
LE SITE DU BUNDESTAG, LE PARLEMENT ALLEMAND, DÉSORMAIS EN ARABE
.
.
.
VOEUX 2016 SOUS-TITRÉS EN ARABE D'ANGELA MERKEL
.
.
.
 
THOMAS DE MAIZIÈRE MINISTRE ALLEMAND DE L’INTÉRIEUR DES RÉFUGIÉS PAS ASSEZ «RECONNAISSANT» 2 OCTOBRE 2015
Des réfugiés pas assez reconnaissants. C’est ce que semble dire le MINISTRE ALLEMAND DE L’INTÉRIEUR. THOMAS DE MAIZIÈRE durcit le ton et avertit que le nombre de migrants présent en ALLEMAGNE mais pas enregistré par les autorités était un problème «sérieux».
.
Selon lui, «de nombreux réfugiés» refusent par ailleurs la répartition sur le territoire qui leur est proposée.
.
Jusqu‘à l‘été, les réfugiés étaient reconnaissants d‘être chez nous. Ils demandaient où était la police, où était le centre d’enregistrement, où est-ce qu’ils devaient aller. Aujourd’hui, ils quittent les centres d’accueil, ils commandent un taxi et disposent étonnement de l’argent nécessaire pour parcourir des centaines de kilomètres à travers l’ALLEMAGNE», a-t-il critiqué. Ils font la grève, parce que leur logement ne leur convient pas, ils font des histoires car ils n’aiment pas la nourriture
.
Selon un sondage de la chaîne publique ARD publié ce vendredi, 51% des Allemands se disent inquièts de l’arrivée de centaines de milliers de migrants. Et la chancelière ANGELA MERKEL, qui a ouvert grand les portes du pays, voit sa popularité chuter. Elle perd 9 points en un mois, et ne recueille plus que 54% d’opinions favorables, soit son plus mauvais score depuis près de quatre ans.
.
.
.
.
.
ALLEMAGNE ZONES DE NON-DROIT
.
ALLEMAGNE ZONES DE NON-DROIT EN RHÉNANIE DU NORD-WESTPHALIE
14 NOVEMBRE 2016 GATESTONE INSTITUTE
.
«Dans certains quartiers de BERLIN, ou du nord de DUISBOURG, nos collègues osent à peine contrôler une voiture - ils savent qu'ils seront encerclés par 40 à 50 hommes». Ces attaques représentent un « défi délibéré à l'autorité de l'Etat - leurs auteurs manifestent ainsi leur mépris pour notre société» — RAINER WENDT, PRÉSIDENT DU SYNDICAT DE LA POLICE ALLEMANDE.
.
«Autrefois DUISBOURG-MARXLOH était un quartier commerçant et résidentiel. Aujourd'hui, les mafias ont pris le contrôle des rues. La police est impuissante. La traversée du quartier est cauchemardesque» — N24 TÉLÉVISION.
.
La police se dit alarmée par la brutalité et l'agressivité des mafias familiales qui dit-on, pratiquent le crime comme un sport de loisir. Quand la police ose intervenir, les membres du clan se mobilisent par centaines, prêts à en découdre.
.
Un rapport de 17 pages à révélé aux élus du PARLEMENT DE RHÉNANIE DU NORD-WESTPHALIE (NRW) comment les clans libanais de DUISBOURG se répartissent les territoires pour mieux mener à bien leurs activités criminelles, comme le vol, le trafic de drogue et l'extorsion.
.
«Une collecte exhaustive de ces données n'est pas légale. Tout recensement, interne ou externe, qui pourrait être utilisé pour dénigrer des êtres humains doit être évité. A cet égard, la police ne doit plus utiliser les termes «clan familial» — RALF JÄGER, MINISTRE DE L'INTÉRIEUR, RHÉNANIE DU NORD-WESTPHALIE.
.
Deux agents de police ont arrêté un automobiliste qui venait de brûler un feu rouge. Le conducteur est sorti de la voiture et s'est enfui. Quand la police l'a rattrapé, elle a été prise à partie par une foule de plus de 50 migrants. Un adolescent de 15 ans a attaqué un policier par derrière et a commencé à l'étrangler, lui faisant perdre connaissance.
.
L'immigration de masse incontrôlée, en provenance d'AFRIQUE, d'ASIE et du MOYEN-ORIENT a transformé certaines parties du territoire allemand en «NO-GO ZONES» - des zones de non-droit ou l'Etat n'exerce plus aucun contrôle et où les Allemands nés en ALLEMAGNE, y compris la police, n'osent plus s'aventurer.
.
Les pouvoirs publics nient fermement l'existence des «NO-GO ZONES», mais certains rapports confidentiels de police, les témoignages de policiers de terrain et les plaintes des citoyens s'accordent à dire que certains quartiers de grandes villes allemandes sont hors la loi et que le contrôle des rues n'est plus exercé par la police mais par des bandes de criminels fraichement immigrés. […] SUITE
.
.
.
TERRORISME
.
POUR INFORMATION : TRADITIONS AFGHANES VUES DE FRANCE À CALAIS ET EN AFGHANISTAN
 
INCENDIAIRES À CALAIS
 
VIOLEURS ET PÉDOPHILES EN AFGHANISTAN
.
.
.
MARIA LADENBURGER 19 ANS VIOLÉE ET ASSASSINÉE PAR UN MIGRANT AFGHAN
4 DÉCEMBRE 2016 BILD
.
FRIBOURG – La police a arrêté un réfugié de 17 ans venant d’AFGHANISTAN dans l’affaire de meurtre de MARIA L. (19 ans). Il est suspecté d’avoir violé et assassiné l’étudiante au début du mois de Novembre, ont annoncé la police et le procureur samedi lors d’une conférence de presse.
.
Il est possible qu'il soit aussi l’assassin de la joggeuse CAROLIN G. (27 ans), qui a été violée et assassinée à ENDINGEN au début de novembre. L’enquête est ouverte.
.
Le corps de MARIA L. avait été retrouvé le 16 octobre au bord de la DREISAM derrière le stade «SCHWARZWALDSTADION» de FRIBOURG. L’étudiante en médecine était sur son vélo, revenant d’une fête étudiante quand elle a été violée et tuée sur les rives de la DREISAM.
.
La police a trouvé sur le corps de la victime de nombreuses traces d’ADN mâle et des cheveux appartenant à un homme. C’est ensuite que des caméras de surveillance placées non loin de la scène du meurtre ont permis aux autorités de confondre le violeur et de l’arrêter.
.
L’assassin présumé est d’origine afghane, s’est rendu en Allemagne en tant que réfugié non accompagné en 2015, a déclaré le procureur DIETER INHOFER. A FRIBOURG, il vivait dans une famille. Jusqu’à présent, il n’était pas connu des services de police.
.
.
MARIA LADENBURGER ÉTAIT BÉNÉVOLE DANS DES ASSOCIATIONS PRO-MIGRANTS :
.
.
6 DÉCEMBRE 2916 FOCUS
.
[...] une porte-parole de la police : «Le suspect continue de se taire sur le meurtre. Il a fait appel à un avocat et a dit qu’il ne s’exprimerait pas»
LE SUSPECT AVAIT-IL DÉJÀ ATTIRÉ L’ATTENTION DE LA POLICE ?
.
Oui, pour coups et blessures. La police nous a indiqué que ce jeune homme de 17 ans était impliqué dans une bagarre dans une cour d’école. Cela se passait dans une école de langue qu’aurait fréquentée le suspect dans le passé. La police n’a pas voulu donner davantage de détails sur cet incident.
.
.
.
ALLEMAGNE : LES MIGRANTS AURAIENT «PRIS LE CONTRÔLE» D’UNE PETITE VILLE TOURISTIQUE
17 OCTOBRE 2016 ATLANTICO .
Les informations sur les migrants ne sont pas trop médiatisées si celles-ci ne servent pas «la cause», c’est à dire la richesse du multiculturalisme et la générosité de la FRANCE, sauf s’il n’y a pas d’autres choix, si cela fait trop de bruit.
Il suffit de voir pour CALAIS, la manière dont les sujets sont traités, et surtout à quel point la parole est donnée à ceux qui chaque jour subissent la situation.
.
En ALLEMAGNE, la situation est relativement délicate depuis longtemps déjà, et l’alerte touche une station de ski qui a accueilli 250 migrants, la station GARMISCH-PARTENKIRCHEN. Les 250 migrants auraient pris le contrôle de la station, les conséquences étant relativement graves…

.
Dans la ville, le CENTRE ABRAMS, anciennement une caserne de l’armée américaine, héberge aujourd’hui environ 250 demandeurs d’asile. Si l’année dernière la plupart d’entre eux étaient des familles syriennes, aujourd’hui environ 150 sont d’origine africaine, et 80% sont des jeunes hommes seuls. «La situation s’empire de plus en plus depuis plusieurs semaines autour du centre d’enregistrement ABRAMS», écrit-elle.

.
Les occupants actuels de l’installation sont devenus «problématiques» et posent des problèmes à «l’ordre public».
.
La presse locale a rapporté des combats, des agressions contre les biens et les personnes, ainsi que des agressions sexuelles, notamment au sein du centre, bien que la police ne les a pas confirmés. Les plaintes des riverains se multiplient, et la maire précise qu’elles ne viennent pas de groupes d’extrême-droite. «Ils nous expriment leurs difficultés. Il y a de très graves problèmes avec les réfugiés à GARMISCH-PARTENKIRCHEN»
.
.
.
LE CHEF D’UN SYNDICAT POLICIER ALLEMAND : «LES MIGRANTS CRIMINELS MÉPRISENT NOTRE PAYS ET RIENT DE NOTRE JUSTICE»
6 OCTOBRE 2016 KRONE
.
Le CHEF DU SYNDICAT DE LA POLICE ALLEMANDE, M. WENDT, a exprimé ses inquiétudes quant à l’augmentation d’actes criminelles commis par des migrants, spécialement venant d’AFRIQUE DU NORD. Il déclare au KRONEN ZEITUNG : « A moins que de vrais décisions soient prises, rien ne pourra résoudre le problème de la criminalité des migrants »
.
«Ils méprisent notre pays et rient de notre justice» ajoute RAINER WENDT, et prévient que la police ne peut pas résorber l’activité criminelle si le système judiciaire n’est pas prêt à expulser les migrants condamnés.
.
«Beaucoup de jeunes à qui j’ai parlé se sentent déconnectés du pays d’où viennent leurs parents, mais ne se sentent pas Suédois non plus», écrit le journaliste. [...]
.
En avril dernier le pays a changé sa loi pour rendre illégaux les départs à l’étranger pour les personnes ayant des intentions terroristes. Mais désormais, bien au-delà de sa législation, conclut la BBC, le pays va devoir s’interroger sur son modèle d’intégration, tant réputé jusque-là pour son multiculturalisme et son progressisme.
.
.
.
1200 ALLEMANDES AGRESSÉES PAR 2000 IMMIGRÉS TEL EST LE BILAN DES AGRESSIONS DU NOUVEL AN 2016 EN ALLEMAGNE
14 JUILLET 2016 MEDIAPRESSEINFO
.
Ce bilan revu à la hausse provient d’un rapport de police dévoilé par le SÜDDEUTSCHE ZEITUNG, dimanche dernier. Non seulement les agressions sexuelles de masse de la nuit de la SAINT-SYLVESTRE 2016 ont été cachées le plus longtemps possible par les autorités allemandes, mais elles restaient encore largement sous-évaluées et surtout elles resteront impunies. Des agressions sexuelles qui n’ont pas seulement eu lieu à COLOGNE mais également à HAMBOURG, STUTTGART et dans de nombreuses autres villes d’ALLEMAGNE comme si un mot d’ordre avait été donné. La volonté de minimiser l’événement laisse planer un doute sur l’ignorance (réelle ou ordonnée ?) de l’origine de cette contagion de viols dans toute l’ALLEMAGNE à la même date, en provenance d’hommes typés.
.
Un rapport de Police précédent indiquait que 12 des 16 länder avaient été touchés par ces ignominies. Le rapport de la POLICE FÉDÉRALE ALLEMANDE (BKA) auquel se réfère le
SÜDDEUTSCHE ZEITUNG de dimanche précise que les victimes se dispatchent ainsi : environ 650 à COLOGNE, plus de 400 à HAMBOURG et d’autres à STUTTGART, DÜSSELDORF et en d’autres lieux. 1200 femmes agressées «par 2000 hommes dont la plupart des suspects étaient d’AFRIQUE DU NORD», selon le rapport. Comme seulement 120 suspects ont pu être identifiés, serait-ce donc au faciès des agresseurs, observés dans les vidéos-surveillance, que la police allemande se fie ?
.
Il est probable que le bilan réel est encore plus élevé, toutes les victimes n’ayant probablement pas déposé plainte, les vidéos-surveillance n’ont pas pu tout couvrir ni permis à la police de toujours bien identifier les actes dans la confusion que les victimes et témoins ont décrite. Aujourd’hui encore, seuls quatre de ses 120 agresseurs identifiés ont été condamnés pour infractions sexuelles avec des peines de prison à DÜSSELDORF et NÜRTINGEN et à COLOGNE deux hommes ont été condamnés à de la probation. Ce qui fait 4 condamnés… Mais dans les autres cas, à COLOGNE et HAMBOURG, il y a eu acquittement. A HAMBOURG, les tribunaux ont également libérés tous les suspects en détention provisoire en attendant des informations supplémentaires… La POLICE FÉDÉRALE ALLEMANDE donne comme raison qu’«Il n’y a pas de trace visuelle, les femmes auraient pu se tromper dans la description de leurs agresseurs»
.
L’article poursuit : «Nous n’avons aucune preuve » que «Les actes dans les différentes villes aient été planifiées à l’avance» alors que «le MINISTRE FÉDÉRALE DE LA JUSTICE HEIKO MAAS avait parlé de «crime organisé». «Les résultats de la BKA ont été compilées par le groupe de travail intitulé : «NOUVEL AN» et seront publiés prochainement», est-il indiqué.
.
Parmi les seulement 120 suspects identifiés, la moitié seraient «des étrangers arrivés depuis moins d’un an en ALLEMAGNE», précise l’article qui ajoute «A cet égard, il existe déjà une relation entre l’apparition du phénomène et la forte immigration justement en 2015».
.
La semaine dernière, le PARLEMENT ALLEMAND a modifié le droit allemand sur la question du viol. Désormais le viol ne dépendra plus seulement de l’attitude des victimes ; tout acte sexuel commis «contre la volonté d’une autre personne identifiable» devrait devenir une infraction pénale. Auparavant le viol était limité aux relations obtenues «par la violence, par une menace sur la vie ou l’intégrité corporelle», ou lorsque la victime se trouvait «privée de toute défense». Un vide largement exploité par les agresseurs.
.
Il a été démontré que ces viols et agressions de masse ont été volontairement minimisées et atténués pour dissimuler aux Allemands les dangers de l’immigration. Ils ne seront jamais punis et les violeurs se promènent librement dans l’UNION EUROPÉENNE.
.
.
.
ALLEMAGNE : 26 FEMMES SE DISENT VICTIMES D'AGRESSIONS SEXUELLES LORS D'UN FESTIVAL
31 MAI 2016 LE FIGARO
.
Dix-huit allemandes agressées sexuellement dans la nuit du 28 au 29 mai ont porté plainte auprès de la police de DARMSTAT.
.
Trois demandeurs d'asile d'origine pakistanaise ont été arrêtés par la police de DARMSTADT, dans l'ouest du pays, puis remis en liberté. Pour l'heure, 14 plaintes ont été déposées.
.
Au moins vingt-six femmes, qui participaient au festival de musique «OPEN-AIR-FEST» de DARMSTADT, à une quarantaine de kilomètres au sud de FRANCFORT, dans l'ouest de l'ALLEMAGNE, ont déclaré avoir été victimes d'agressions sexuelles, selon la police.
.
La police de DARMSTADT a précisé qu'un total de 14 plaintes avait été déposées dans l'immédiat. Dans la matinée, un précédent bilan faisait état de 18 victimes s'étant fait connaître.Trois femmes se sont directement manifestées auprès de policiers présents au festival de DARMSTADT dimanche 29 mai. Ces premières plaintes ont permis l'arrestation de trois demandeurs d'asile originaires du PAKISTAN et âgés de 28 à 31 ans, qui ont, depuis, été libérés. La police n'exclut pas que d'autres plaintes puissent être déposées après ces agressions qui se sont déroulées dans la nuit de samedi à dimanche lors de ce festival très fréquenté. Situé en plein centre-ville, le festival de DARMSTADT réunissait environ 400.000 personnes entre les 26 et 29 mai.
.
La police n'a fourni aucune information autre que l'âge et la nationalité des trois suspects arrêtés et le porte-parole de la police a souligné que d'autres personnes étaient «vraisemblablement» impliquées dans les faits. Les victimes «ont indiqué que d'après elles, les hommes [ayant commis ces faits] sont originaires d'ASIE DU SUD», selon un communiqué de la police.
.
DES ASPECTS SIMILAIRES AUX AGRESSIONS DU 31 DÉCEMBRE
.
Cette affaire intervient alors que l'ALLEMAGNE avait été choquée par des violences en bande commises sur des femmes à Cologne durant la nuit de la SAINT-SYLVESTRE et attribuées par la police à des migrants d'AFRIQUE DU NORD. Des centaines de femmes avaient été victimes de viols, d'attouchements ou de vols par des hommes souvent ivres, sur le parvis de la CATHÉDRALE DE COLOGNE et LES AUTORITÉS LOCALES AVAIENT ÉTÉ ACCUSÉES D'AVOIR TARDÉ À RÉAGIR FACE À CES AGRESSIONS D'UNE AMPLEUR INÉDITE.
.
A DARMSTADT, les victimes ont décrit un scénario similaire, expliquant s'être retrouvées entourées d'hommes qui ont commis des attouchements sexuels. La police a précisé qu'elle cherchait maintenant à savoir si les agresseurs avaient également l'intention de leur voler quelque chose. SELON LE QUOTIDIEN ALLEMAND DIE ZEIT, les trois hommes arrêtés pourraient avoir agi en se répartissant par «petits groupes» pour «entourer les femmes» et devaient être «accompagnés par deux ou trois hommes, plus loin, jusque là inconnus».
.
.
.
ALLEMAGNE: LA CRISE DE VIOLS COMMIS PAR LES MIGRANTS ÉCHAPPE À TOUT CONTRÔLE
12 AOUT 2016 GATESTONE
.
La suppression des données concernant les viols des migrants est «un phénomène à grande échelle en ALLEMAGNE».
.
La crise allemande de viols commis par les migrants est maintenant répandue dans les villes et les localités des 16 Länder allemands. L'ALLEMAGNE se trouve à présent dans un cercle vicieux : la plupart des auteurs ne sont jamais retrouvés, et les rares qui le sont ne reçoivent souvent que des peines légères. Seulement 1 viol sur 10 en ALLEMAGNE est rapporté et seulement 8% des procès pour viol aboutissent à des condamnations, selon le MINISTRE DE LA JUSTICE HEIKO MAAS.
.
Jusqu'à 90% des crimes sexuels commis en ALLEMAGNE en 2014 ne figurent pas dans les statistiques officielles, selon ANDRÉ SCHULZ, le CHEF DE L'ASSOCIATION DE LA POLICE CRIMINELLE.
.
«Il y a des instructions strictes qui proviennent du haut ordonnant de ne pas signaler les infractions commises par les réfugiés. Il est extraordinaire que certains délinquants ne soient PAS signalés délibérément et que les informations soient classées confidentielles». - selon de hauts responsables de la police de FRANCFORT, cités dans BILD .
.
.
.
ALLEMAGNE : NOMBREUSES AGRESSIONS SUR DES ENFANTS ET DES FEMMES PAR DES MIGRANTS. LA POLICE EST DÉBORDÉE
4 JUILLET 2016 20 MINUTES.CH
.
Des groupes de jeunes hommes - «pour la plupart des migrants» - préoccupent l'ALLEMAGNE en provoquant une «augmentation considérable» d'agressions sexuelles. Les policiers sont débordés.
.
Après le tollé provoqué à la suite des dizaines de crimes sexuels lors de la nuit de SAINT-SYLVESTRE, les groupes criminels ont apparemment découvert avec les bains publics un nouveau territoire. Un e-mail interne émanant d'une unité de police spécialisée dans les infractions sexuelles à DÜSSELDORF donne des conseils à leurs collègues de la police. La police a confirmé l'authenticité du message rapporté par le journal «BILD-ZEITUNG».
.
Les collaborateurs de l'unité ont relevé une «augmentation considérable» des infractions sexuelles, en particulier concernant les «agressions sexuelles et les abus sexuels sur des enfants dans les établissements balnéaires». Dans une piscine, deux viols ont été commis.
.
Il s'agit de groupes d'hommes, pour la plupart migrants, habituellement jeunes. Ils harcelaient leurs victimes, les tripotaient et en abusaient.
.
POURSUITES DIFFICILES
.
Le problème : il est souvent impossible de les identifier ou de les associer aux actes. Les spécialistes demandent à leurs collègues qui sont appelés sur les scènes du crime de fournir une description précise des vêtements portés ou des caractéristiques physiques, en plus de l'enregistrement des informations personnelles et des numéros de téléphone.
.
En outre, ils devraient également faire des photos des auteurs présumés. En vu de procéder à un interrogatoire, ils devraient aussi relever - aussi exactement que possible - les langues parlées par les suspects.
.
.
.
ALLEMAGNE : LES MIGRANTS LIÉS À 69 000 DÉLITS OU TENTATIVES SUR LES SEULS TROIS PREMIERS MOIS DE 2016
10 JUIN 2016 REUTERS / FRANCE INTER
.
Les migrants en ALLEMAGNE ont commis ou tenté de commettre 69.000 délits au cours du premier trimestre de 2016, selon un rapport de police qui pourrait susciter un malaise [...] sur la politique de l’immigration libérale de la chancelière ANGELA MERKEL.
.
[...] Le rapport de la police fédérale a montré que les migrants en provenance d’AFRIQUE DU NORD, de la GÉORGIE et de la SERBIE sont représentés de façon disproportionnée parmi les suspects.
.
Si les nombres absolus de crimes commis par les Syriens, les Afghans et les Irakiens – les trois plus grands groupes de demandeurs d’asile en ALLEMAGNE – sont élevés, ces nombres sont cependant faibles rapportés à la proportion de migrants qu’ils représentent [...]
.
[...] Le rapport indique que la grande majorité des migrants n’a pas commis de crimes. [...]
.
.
.
DES «RÉFUGIÉS» SYRIENS PRÉPARAIENT D’IMPORTANTS ATTENTATS À DÜSSELDORF EN ALLEMAGNE
3 JUIN 2016 MEDIAS-PRESS.INFO
.
Trois Syriens hébergés en ALLEMAGNE au titre de «réfugiés» s’avèrent, au terme d’une enquête, être de vrais terroristes islamistes formés en SYRIE qui s’apprêtaient à commettre à DÜSSELDORF en ALLEMAGNE des actions similaires à celles du 13 novembre à PARIS. Ils ont été arrêtés jeudi en ALLEMAGNE. C’est par un quatrième terroriste, livré de lui-même à la police à PARIS, que ce complot a pu être éventé et un abominable drame prévenu. Le terroriste dénonciateur s’est semble-t-il enfui d’ALLEMAGNE pour aller se livrer en FRANCE, probablement mu par la panique.
.
Selon l’enquête en cours, les suspects envisageaient de perpétrer, pour l’ÉTAT ISLAMIQUE, comme à PARIS le 13 novembre, simultanément des attentats suicides et des attaques à l’arme à feu dans un quartier très fréquenté de la vieille ville de DÜSSELDORF, selon un communiqué du parquet fédéral allemand.
.
C’EST LE QUOTIDIEN SPIEGEL ONLINE QUI LE PREMIER A DÉVOILÉ L’AFFAIRE :
.
«Selon les informations obtenues par SPIEGEL, deux kamikazes devaient s’exploser près de la HEINRICH-HEINE-ALLEE» pendant que des attaques auraient été perpétrées ailleurs, selon le mode opératoire du 13 novembre à PARIS.
.
Le PROCUREUR FÉDÉRAL DE KARLSRUHE a confirmé l’implication de quatre hommes en provenance de SYRIE dans un complot terroriste. Deux d’entre eux, SALEH A. et C. HAMZA, avaient déjà voyagé entre 2014 et 2015 de SYRIE en TURQUIE. Ils ont emprunté la route des BALKANS vers l’ALLEMAGNE, où ils devaient retrouvé leur complice Syrien MAHMOUD, déjà en place. Ils y ont également rejoint un quatrième homme, ABD ARAHMAN A., qui était arrivé en ALLEMAGNE en 2014, et qui travaillait pour l’organisation terroriste syrienne, le FRONT-AL-NOSRA, comme expert en explosifs. C’est lui qui devrait fabriquer les bombes sur place.
.
Trois des hommes ont été arrêtés jeudi suivant le mandat du PROCUREUR GÉNÉRAL PETER FRANK. Ils ont été arrêtés en RHÉNANIE DU NORD-WESTPHALIE, dans le BADE-WURTEMBERG et dans le BRANDEBOURG. Le quatrième larron est déjà en détention préventive en FRANCE. SALEH A. s’était rendu aux autorités françaises début février, auxquelles il a révélé les plans de la cellule terroriste. Les autorités françaises ont alors informé leurs collègues allemands qui après avoir interrogé l’homme ont jugé ses informations crédible» (Source : SPIEGEL)
.
.
.
FUSILLADE AU CINÉMA EN ALLEMAGNE : UNE CEINTURE EXPLOSIVE RETROUVÉE SUR LES LIEUX
23 JUIN 2016 DREUZ.INFO / FOCUS

La police a retrouvé une ceinture explosive et des grenades près du corps de l'homme armé qui s'était retranché ce jeudi dans un cinéma de la ville de VIERNHEIM, dans l'ouest de l'ALLEMAGNE, rapporte le magazine FOCUS.

.
.
.
11 AVRIL 2017
.
ATTENTAT ÉQUIPE DE FOOTBALL DU BORUSSIA À DORTMUND
11 AVRIL 2017 LE FIGARO /
[…] Une explosion a eu lieu à proximité du bus de l’équipe de football du BORUSSIA DORTMUND, en ALLEMAGNE, alors que doit avoir lieu ce soir le match aller de quart de finale de LIGUE DES CHAMPIONS face à MONACO.
Selon la police, une personne a été blessée. D’après le journal allemand BILD , il s’agirait de MARC BARTRA, le défenseur central espagnol du BORUSSIA DORTMUND. Il serait parti directement à l’hôpital. La tenue du match serait désormais menacé. [...]
.
12 AVRIL 2017 SÜDDEUTSCHE ZEITUNG /
Après l’attentat mardi soir contre un bus de l’équipe de BORUSSIA DORTMUND, les forces de sécurité examinent une possible origine islamiste de l’attaque. […] une lettre d’une page a été trouvée sur les lieux, commençant par les mots «AU NOM D’ALLAH, LE TOUT MISÉRICORDIEUX, LE TRÈS MISÉRICORDIEUX». Dans cet écrit, il est fait référence à l’ATTENTAT DU MARCHÉ DE NOËL À BERLIN et il est affirmé que des Tornado allemands participent au meurtre de musulmans dans le califat de ce qu’on appelle l’ÉTAT ISLAMIQUE.
C’est pourquoi des sportifs et d’autres célébrités, «en ALLEMAGNE et dans d’autres nations de croisés», sont inscrits dorénavant sur une «liste de personnes à abattre de l’ÉTAT ISLAMIQUE». Et cela aussi longtemps que les TORNADO allemands n’auront pas été retirés et que la BASE AÉRIENNE AMÉRICAINE DE RAMSTEIN dans le PALATINAT n’aura pas été fermée. La lettre ne porte aucune signature.
.
.
.
 
WURTZBOURG EST LA PREMIÈRE ATTAQUE REVENDIQUÉE PAR L’ETAT ISLAMIQUE EN ALLEMAGNE, LE TERRORISTE ÉTAIT ARRIVÉ IL Y A UN AN…
19 JUILLET 2016 20 MINUTES.CH
.
Les textes religieux découverts dans la chambre du tueur afghan indiquent une radicalisation. Il semblait intégré de manière exemplaire.

* Lundi soir, une attaque au couteau contre les passagers a eu lieu dans un train régional en BAVIÈRE. L'assassin était également muni d'une hache.
* L' attaquant est un réfugié de 17 ans en provenance d'AFGHANISTAN.
* La police a tiré sur le délinquant en fuite.
* Selon la police, cinq personnes ont été grièvement blessées, une personne est encore en danger de mort. 14 personnes sont en état de choc.
* Ce sont les membres d'une famille provenant de HONG KONG ainsi que leur ami qui ont été blessés.
* Selon la police, une autre personne a également été légèrement blessée.
.
Selon les information du journal «
WELT», le coupable RIAZ. A. était arrivé il y a deux ans en ALLEMAGNE en tant que réfugié mineur non accompagné. Depuis mars, il vivait dans le quartier de WÜRZBURG, tout d'abord dans un établissement à OCHSENFURT. Depuis peu, il était hébergé par une famille d'accueil. Selon le ministère bavarois des affaires sociales, il travaillait dans une boulangerie et avait comme projet d'effectuer un apprentissage.
.
La famille d'accueil, les soignants et les amis ont été surpris par son acte. En tant que musulman pieux, RIAZ A. fréquentait durant ses jours de congé la mosquée, personne n'a toutefois remarqué de tendances radicales ou fanatiques.
.
MICHAEL HORLEMANN, le responsable des SERVICES SOCIAUX DE WÜRZBURG, ne peut évoquer que de «très bonnes expériences» en ce qui concerne le placement des jeunes réfugiés dans les familles d'accueil. En particulier, il s'agit déjà de «jeunes très bien intégrés avec de bonnes perspectives. C'était aussi la même chose avec ce jeune», a déclaré HORLEMANN au «WELT».
.
.
.
FUSILLADE À MUNICH DANS UN CENTRE COMMERCIAL : 9 MORTS 16 BLESSÉS
23 JUILLET 2016 20 MINUTES.CH
.
[...] Neuf personnes ont été tuées auquel s’ajoute le décès de l’auteur de la tuerie. Les personnes décédées étaient âgées de 14 à 45 ans, selon la police qui a donné une conférence de presse samedi midi, huit victimes sur neuf étaient âgées de moins de vingt ans. Trois Turcs, trois Kosovars et un Grec comptent parmi les victimes. Par ailleurs, le tireur a blessé 16 personnes, dont trois grièvement. Un JOURNALISTE DU GUARDIAN, CITANT DES SOURCES OFFICIELLES LOCALES fait état de dix personnes, dont un adolescent de 13 ans, «dans un état critique». [...]
.
HUBERTUS ANDRÄ a indiqué que l’auteur était un «Germano-Iranien de 18 ans de MUNICH» où il a grandi. Il n’était pas connu des services de police et avait la double nationalité allemande et iranienne. Il fréquentait une école de la ville et selon la police a probablement tendu un piège à un certain nombre des victimes EN «PIRATANT» UN COMPTE FACEBOOK, AFIN DE LES ATTIRER SUR LES LIEUX DE LA TUERIE. Selon les médias locaux, il vivait avec ses parents, dans un logement social où résident de nombreux étrangers ou Allemands d’origine étrangère. D’après les premiers éléments, il souffrait «d’une forme de dépression» et semblait fasciné par les questions «liées aux forcenés». «Je ne l’ai jamais vu en colère, je n’ai jamais entendu de problème avec la police ou avec les voisins», a témoigné DELFYE DALBI, 40 ans, auprès de l’AFP, qui affirme être une de ses voisines. Selon elle, le jeune homme est le fils d’un chauffeur de taxi. [...]
.
.
.
ALLEMAGNE : FUSILLADE ET ATTAQUE AU COUTEAU À COLOGNE, DEUX SUSPECTS EN FUITE
15 AOUT 2016 LE PARISIEN
.
Vers 4 heures ce lundi matin, au moins une personne a été blessée à l'arme blanche dans le centre de Cologne, en Allemagne. Selon les médias locaux, deux suspects sont en fuite.
.
Les faits se sont déroulés près du NOON, un bar du centre-ville. Alertés par des témoins, les policiers ont constaté qu'il y avait eu des coups de couteau et une fusillade. Selon le «KOELNER EXPRESS» qui cite des témoins, trois ou quatre personnes se disputaient avec la victime avant de le frapper avec un ou plusieurs couteaux. D'après une journaliste de SKY NEWS présente sur place qui cite des témoins, une hache aurait été utilisée. L'enquête ne se dirige pas vers l'hypothèse d'une attaque terroriste, rapportent les médias.
.
Blessée à la jambe, la victime a tenté de s'échapper en montant dans sa MERCEDES. C'est là que ses agresseurs lui on tiré dessus. Selon les témoins, les balles n'ont touché que la voiture. D'après les médias locaux, la carrosserie de la voitures comportaient 4 impacts de balles, a constaté la police.
.
Deux des suspects auraient été arrêtés ce matin mais deux autres suspects sont toujours en fuite.
.
.
.
ALLEMAGNE : PRÈS DE 50% DES IMMIGRÉS TURCS PRIVILÉGIENT LA LOI ISLAMIQUE À LA LOI ALLEMANDE
17 JUIN 2016 THE LOCAL GERMANY
.
Un nouvelle étude provenant de l’UNIVERSITÉ DE MUNSTER montre que les Allemands d’origine turque adoptent des vues très conservatrices en ce qui concerne le rôle de la religion dans la société.
.
Un total de 47% des 1201 personnes interrogées déclarent que «suivre les principes de ma religion est plus important pour moi que les lois de la société dans laquelle je vis».
.
.
.
BERLIN CRAINT LA PRÉSENCE SUR SON SOL DE PLUS DE 500 ISLAMISTES, «ASSAILLANTS POTENTIELS»
10 SEPTEMBRE 2016 LE FIGARO
.
Plus de 500 activistes islamistes sont présents sur le sol allemand et sont susceptible de commettre des attentats, a prévenu samedi le MINISTRE ALLEMAND DE L’INTÉRIEUR, THOMAS DE MAIZIÈRE.
.
Lors d’un entretien accordé au journal BILD, THOMAS DE MAIZIÈRE a estimé à au moins 520 le nombre «d’assaillants potentiels» présents dans un pays où les forces de sécurité sont en état d’alerte depuis les deux attaques commises en juillet par des individus se réclamant de l’ETAT ISLAMIQUE. Selon lui, 360 autres personnes sont connues des autorités en raison de leur liens avec des assaillants potentiels.
.
De nombreux Allemands redoutent que des combattants appartenant à l’EI se soient glissés dans les rangs des réfugiés et migrants arrivés l’année dernière en provenance de SYRIE, d’AFRIQUE DU NORD et d’ASIE.
.
«La menace terroriste émerge désormais de commandos étrangers ainsi que de loups solitaires fanatiques en ALLEMAGNE», a déclaré THOMAS DE MAIZIÈRE dans l’entretien réalisé à quelques jours du quinzième anniversaire des attaques du 11 septembre 2001 aux ETATS-UNIS et qui avaient en partie été préparées en ALLEMAGNE. «Les commandos s’introduisent clandestinement en EUROPE et préparent leurs opérations sans qu’on les repère, comme nous l’avons vu dans lors des attaques de PARIS et BRUXELLES» , a-t-il ajouté. «Mais il est encore plus difficile de débusquer les loups solitaires fanatiques. Malheureusement, il y a un réel danger en provenance de ces deux menaces»
.
.
.
L'ALLEMAGNE À LA RECHERCHE DE SOLUTIONS
.
L’ALLEMAGNE SAISIT DES CORANS CAR ILS CONTIENNENT... DES APPELS À LA HAINE
2 JANVIER 2017 DREUZ/ BVOLTAIRE / LE TEMPS /
..
«Pendant toute l’année 2016, les autorités allemandes ont discrètement fait des raids dans des centaines de lieux de distribution gratuite du coran, dans dix États fédéraux, lors d’une opération de répression contre un groupe salafiste, «Vraie Religion», dirigé par un extrémiste palestinien, et a confisqué des dizaines de milliers de copies d’une traduction fondamentaliste du CORAN. [...] Cette édition intégrale du CORAN distribuée gratuitement dans les rues d’ALLEMAGNE a été imprimée par les FRÈRES MUSULMANS, et a été retirée de la circulation parce qu’elle» diffuse des messages de haine et une idéologie anticonstitutionnelle» a déclaré le MINISTRE DE L’INTÉRIEUR THOMAS DE MAIZIÈRE».
.
Mais qu'est-ce qu'un CORAN qui ne propage pas la haine ? Un CORAN amputé de certaines sourates ?
.
.
.

KURT EDLER EXPERT ALLEMAND EN SALAFISME : «POUR LUTTER CONTRE LA RADICALISATION DES MUSULMANS, IL FAUT LEUR OFFRIR UNE VILLE»
24 OCTOBRE 2016 JIHADWATCH / THENEWCOMMENTER / DREUZ / WELT /
 
Cette prise de position très surprenante vient de KURT EDLER, membre actif du PARTI DES VERTS en ALLEMAGNE. Disponible sur plusieurs sites en langue anglaise ou allemande et même sur youtube, SEUL CE SITE FRANÇAIS L'A REPRISE POUR L'INSTANT.
.
VOICI UNE TRADUCTION D'UNE PARTIE DE L'ARTICLE :
.
«Un expert en salafisme d'extrême gauche a suggéré que, l'ALLEMAGNE n'ayant pas de réelle culture, les Syriens devraient être autorisés à avoir leur propre ville dans une région comme VORPOMMEN, par exemple, plutôt que d'être forcés à s'intégrer dans la société allemande (...)
.
Monsieur EDLER admet qu’après la tentative à l’explosif à LEIPZIG et autres attaques terroristes à WURZBURG et ailleurs en ALLEMAGNE, l’islamisme est officiellement installé en ALLEMAGNE, et que le peuple indigène s’est complètement désintégré. Il n’y a plus de culture dominante, mais différents mode de vie»
.
.
.
TERRORISME. LES ALLEMANDS VONT DEVOIR STOCKER DES VIVRES ET DE L'EAU
21 AOÛT 2016 OUEST FRANCE
.
Pour la première fois depuis la fin de la Guerre froide, le gouvernement allemand a l'intention d'appeler la population à constituer des stocks de vivres et d'eau en cas d'attentat ou de catastrophe, écrit dimanche le RANKFURTER ALLGEMEINE SONNTAGSZEITUNG (FAS).
.
L'ALLEMAGNE a relevé son niveau d'alerte après
CINQ ATTENTATS - DONT DEUX REVENDIQUÉS PAR L'ORGANISATION ÉTAT ISLAMIQUE (EI) - et la tuerie commise par un déséquilibré le mois dernier. Le gouvernement a annoncé au début du mois son intention d'augmenter fortement les crédits alloués à la police et aux autres forces de sécurité.
.
«LA POPULATION SERA OBLIGÉE DE DÉTENIR UN APPROVISIONNEMENT ALIMENTAIRE INDIVIDUEL SUFFISANT POUR DIX JOURS», précise le FAS en citant le « projet de défense civile» élaboré par le MINISTÈRE DE L'INTÉRIEUR.
.
Un porte-parole du ministère a déclaré que le projet serait soumis au conseil des ministres mercredi quelques heures avant d'être dévoilé par le ministre mais il s'est refusé à toute précision sur son contenu.
.
DE L'EAU POUR CINQ JOURS
.
Chaque foyer devra aussi stocker suffisamment d'eau potable pour cinq jours, selon le document cité par l'article du FAS.
.
Le projet de 69 pages ne considère pas comme probable un attentat sur le sol allemand nécessitant une riposte à l'échelon national mais il évoque des mesures de précaution qui conduiraient les ménages à «SE PRÉPARER DE MANIÈRE APPROPRIÉE À UN ÉVÉNEMENT QUI POURRAIT MENACER NOTRE EXISTENCE ET NE PEUT ÊTRE CATÉGORIQUEMENT EXCLU À L'AVENIR», ajoute-t-il.
.
Le document mentionne aussi la nécessité d'un système d'alerte fiable, d'une amélioration de la protection structurelle des bâtiments et d'une augmentation des capacités du système de santé.
.
L'appui de la population civile aux forces armées devrait également figurer parmi les priorités, ajoute-t-il, toujours selon le FAS.
.
.
.
ALLEMAGNE : LES FORCES ARMÉES ALLEMANDES PRÉPARENT DES OPÉRATIONS INTÉRIEURES
3 SEPTEMBRE 2016 CENTPAPIERS / WSWS
.
Le MINISTRE ALLEMAND DE L’INTÉRIEUR, THOMAS DE MAIZIÈRE, a annoncé, mercredi 31 août, de manière quelque peu impromptue que la police et la BUNDESWEHR (armée allemande) procéderont en février 2017 pour la première fois à des opérations conjointes sur le plan national. Cela représente à la fois un tournant politique et une violation manifeste de la constitution allemande.
.
Les opérations militaires sur le sol national avaient été autrefois en ALLEMAGNE d’après-guerre un vrai tabou. Il s’agissait de l’une des leçons qui furent tirées du rôle joué par l’armée allemande durant la république de WEIMAR dans les années 1920 et 1930. En tant qu’État dans l’État, la REICHSWEHR (l’armée allemande de 1919 à 1935) avait contribué de façon décisive à l’établissement d’un régime autoritaire et à la montée de HITLER.
.
La décision d’entreprendre des exercices conjoints a été prise au-delà du clivage partisan. À la réunion en question participèrent DE MAIZIÈRE et la MINISTRE DE LA DÉFENSE URSULA VON DER LEYEN (tous deux CDU, UNION CHRÉTIENNE-DÉMOCRATE) ainsi que le MINISTRE DE L’INTÉRIEUR DE RHÉNANIE-DU-NORD/WESTPHALIE, RALF JÄGER (SPD), et ses homologues de SARRE et de MECKLENBOURG-POMÉRANIE OCCIDENTALE.
.
Les exercices se dérouleront tout d’abord dans quatre Länder : en BAVIÈRE, qui est gouvernée par le parti frère de la CDU, l’Union chrétienne-sociale (CSU) : en RHÉNANIE-DU-NORD/WESTPHALIE et à BRÊME qui sont gouvernés par une coalition SPD/Verts ; ainsi qu’en BADE-WURTEMBERG qui est dirigé par une coalition entre les Verts et la CDU menée par le MINISTRE PRÉSIDENT WINFRIED KRETSCHMANN (parti des Verts). D’autres Länder ont également fait part de leur intérêt.
.
Par crainte d’une massive opposition populaire, l’ensemble des partis tiennent à éviter tout débat public sur l’utilisation de la BUNDESWEHR. C’est pour cette raison qu’ils cherchent à banaliser l’importance politique et les implications historiques de cette mesure.
.
Ils invoquent l’article 35 de la constitution qui régit la prétendue «Aide en cas de catastrophe» entre le gouvernement fédéral et ceux des Länder. En vertu de cet article, l’État peut «en cas de catastrophe naturelle ou d’un accident particulièrement grave» demander l’assistance de la BUNDESWEHR. C’est sur cette base qu’il fut recourut aux soldats allemands lors des crues catastrophiques de l’ELBE en 2013.
.
Le politicien des Verts KRETSCHMANN et le social-démocrate JÄGER, dont les partis ont exprimé certaines réserves, ont cité ce même article pour appuyer les exercices conjoints.
.
JÄGER a affirmé que des discussions et des exercices menés conjointement entre la police et la BUNDESWEHR étaient importants vu que diverses filières officielles devaient fonctionner en cas d’urgence. Les scénarios en question devront tenir compte du fait «que la sécurité intérieure relève en premier lieu de la responsabilité de la police»
.
Les exercices projetés ne concernent cependant pas le secours en cas de catastrophe mais constituent une opération antiterroriste. Il est concevable, a dit DE MAIZIÈRE, «que nous pourrions être confrontés durant plusieurs jours à des situations impliquant de graves actes de terrorisme» Ces exercices constituent «une précaution judicieuse dans le cas d’une situation possible mais peu probable»
.
Ce qu’on entend par de telles opérations antiterroristes a pu s’observer il y a trois ans à BOSTON aux ÉTATS-UNIS et encore plus récemment en FRANCE.
.
À BOSTON, les forces de sécurité se sont servies de la traque d’un jeune de 19 ans, qui avait commis un attentat lors du marathon annuel de la ville, pour instaurer pendant 24 heures l’état d’urgence dans la ville entière. Les autorités avaient imposé un couvre-feu, et des milliers de gardes nationaux et de policiers lourdement armés ont ratissé la ville en perquisitionnant des domiciles sans mandat. Les mesures prises étaient largement disproportionnées par rapport à la menace réelle. Elles servirent à habituer la population à un État policier dans lequel un contrôle permanent, une surveillance et l’intimidation sont choses courantes.
.
À l’époque, le WSWS avait souligné que «derrière ces diverses attaques contre les libertés civiques il y avait la crainte de l’intensification des tensions de classe à l’intérieur du pays qui sont attisées par un niveau de vie en baisse et une inégalité sociale croissante […] Dans des conditions où le système n’a, en dehors de la guerre et de la pauvreté, rien à offrir à la grande majorité de la population américaine, l’élite dirigeante est en train de mobiliser les forces répressives de l’appareil militaire et policier afin de contrôler les explosions sociales qui surviendront inévitablement»
.
En FRANCE, depuis que le gouvernement a imposé l’ÉTAT D’URGENCE après les attentats survenus à Paris en novembre 2015, les soldats d’élite lourdement armés font partie du vécu quotidien dans les rues. Là également, il s’agit d’habituer la population à une présence constante des soldats, aux couvre-feux et aux perquisitions arbitraires des habitations ainsi que de leur utilisation pour venir à bout de la résistance sociale. L’état d’urgence a déjà été employé pour réprimer les manifestations contre la loi largement détestée de RÉFORME DU CODE DU TRAVAIL.
.
En ALLEMAGNE aussi, le déploiement intérieur de la BUNDESWEHR décidé par le gouvernement vise sa propre population. Le retour du militarisme allemand est inévitablement lié au retour à un État policier.
.
Par l’adoption en juillet du «LIVRE BLANC 2016 : UN NOUVEAU PAS DANS LA RELANCE DU MILITARISME ALLEMAND», les partis gouvernementaux – CDU/CSU et SPD – ont convenu de lier l’augmentation du budget de la défense concernant les déploiements à l’étranger de la BUNDESWEHR au déploiement des forces armées sur le plan intérieur.
.
Au paragraphe «Déploiement et rôle de la BUNDESWEHR en ALLEMAGNE», le Livre blanc indique qu’«afin de seconder la police dans la gestion efficace d’une situation d’urgence, les forces armées sont aussi habilitées sous certaines conditions bien particulières à accomplir des tâches relevant de la souveraineté en ayant recours à des pouvoirs d’intervention et de contrainte» Dans les cas graves d’attentat terroriste, la BUNDESWEHR pourrait être amenée à «mettre en œuvre des moyens militaires spécifiques» à l’intérieur du pays avait expliqué à l’époque la MINISTRE DE LA DÉFENSE VON DER LEYEN. Elle avait ajouté, «C’est-à-dire : qu’elle exerce sa juridiction»
.
Le « recours à des pouvoirs d’intervention et de contrainte » et l’exercice de la «juridiction» n’a absolument rien à voir avec une assistance logistique et technique en cas de catastrophe. La BUNDESWEHR est donc en train d’être transformée en un instrument de répression sur le plan national en renouant avec les traditions historiques tragiques de l’ALLEMAGNE.
.
En 1849 déjà, l’armée prussienne avait empêché un développement bourgeois-démocratique de l’ALLEMAGNE en réprimant brutalement dans le Sud de l’ALLEMAGNE le dernier souffle de la révolution démocratique. Elle constitua par la suite, dans l’empire du KAISER, un «ÉTAT DANS L’ÉTAT», Comme l’a défini l’historien GORDON CRAIG, qui exerça une influence durable sur l’agressive politique intérieure et extérieure menée par l’EMPIRE.
.
Lors de la révolution de 1918-19, le MINISTRE SOCIAL-DÉMOCRATE DE LA DÉFENSE, GUSTAV NOSKE, s’appuya sur l’armée pour endiguer les soulèvements des ouvriers et des marins et pour assassiner les socialistes révolutionnaires ROSA LUXEMBOURG et KARL LIEBKNECHT. Tout au long de la république de WEIMAR, la REICHSWEHR demeura un bastion de la réaction. En tant que président, son idole, le MARÉCHAL PAUL VON HINDENBURG nomma en 1933 ADOLF HITLER au poste de chancelier. Durant la SECONDE GUERRE MONDIALE, la WEHRMACHT [les forces armées unifiées sous le régime de Hitler] fut profondément impliquée dans les crimes des nazis.
.
Cet état de fait ainsi que les effets dévastateurs de la SECONDE GUERRE MONDIALE sont les raisons qui justifient le rejet tenace de l’armée de la part de vastes couches de la population allemande. Au début des années 1950, le réarmement qui eut lieu en ALLEMAGNE FÉDÉRALE (Allemagne de l’Ouest) avait suscité de massives protestations en incluant en partie les syndicats. La création officielle de la BUNDESWEHR en 1955 fut accompagnée de la promesse qu’elle servirait exclusivement à des fins défensives et ne serait jamais déployée à l’intérieur du pays.
.
«Plus jamais des soldats ne tireront sur des citoyens. Plus jamais l’armée ne sera utilisée comme instrument du pouvoir sur le plan national. Tandis que sous HITLER l’armée agissait en quelque sorte comme un quatrième pouvoir indépendant du parlement, la BUNDESWEHR est fortement responsable devant le BUNDESTAG [parlement]» C’est ainsi qu’un message diffusé lors du journal télévisé allemand TAGESSCHAU résuma dernièrement les principes qui furent ancrés dans la constitution.
.
Tandis que la classe dirigeante allemande prends parfois au pied de la lettre la constitution lorsqu’il est question de protéger ses propres intérêts – au point d’intituler le service de renseignement national «protection de la constitution» et de frapper d’ostracisme les adversaires politiques en les qualifiant d’«ennemis de la constitution», jusqu’au sociologue JÜRGEN HABERMAS qui parle de «patriotisme constitutionnel» – elle traite la constitution comme un chiffon lorsqu’elle représente un obstacle à ses intérêts.
.
En mai 1968, à l’apogée de la grève générale en FRANCE et des révoltes étudiantes internationales, la grande coalition entre CDU/CSU et SPD adoptait des lois d’urgence. Celles-ci permirent d’utiliser la BUNDESWEHR à l’intérieur du pays «en cas de danger menaçant l’existence ou l’ordre constitutionnel libéral et démocratique de la FÉDÉRATION» (Article 87a de la constitution), c’est-à-dire la défense de l’ordre bourgeois. Ce paragraphe ne fut cependant jamais mis en œuvre.
.
En 1990, après la réunification allemande, le jugement «hors zone» du tribunal constitutionnel fédéral du 12 juillet 1994 donnait le feu vert aux opérations militaires de la BUNDESWEHR en dehors du territoire de l’OTAN. Même des militaristes purs et durs avaient jusque-là estimé que la constitution excluait ce fait. Depuis, la BUNDESWEHR est impliquée dans de nombreuses guerres, allant de la YOUGOSLAVIE à l’AFGHANISTAN.
.
D’autres jugements ont suivi qui supprimèrent les obstacles au militarisme sans que le texte de la constitution n’ait été modifié. C’est ainsi qu’en 2012, un autre jugement historique faisant suite à la décision «hors zone», du tribunal constitutionnel permettait à la BUNDESWEHR de lancer des opérations sur le sol national en cas de «situations catastrophiques exceptionnelles» – une définition extrêmement souple.
.
Ce faisant, les juges des tribunaux constitutionnels «n’ont pas interprété la constitution, ils l’ont modifiée», avait remarqué à l’époque le journal SÜDDEUTSCHE ZEITUNG. «C’est un coup de main juridique»
.
Depuis lors, les partis politiques s’efforcent d’utiliser cette nouvelle marge de manœuvre. Les exercices conjoints que préparent la police et l’armée marquent une étape majeure dans la politique allemande.
.
.
.

Écrire un commentaire