Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/12/2016

ATTENTAT MARCHÉ DE NOËL BERLIN ALLEMAGNE

ATTENTAT MARCHÉ DE NOËL
BERLIN ALLEMAGNE
19 DÉCEMBRE 2016
.
12 MORTS 48 BLESSÉS
.
.
.
.
.
.
.
ALLEMAGNE
.
 
ALLEMAGNE : LA TÉLÉVISION D’ÉTAT DIFFUSE DES «CHANTS DE NOËL» ISLAMIQUES CONTRE «LES TRADITIONS ENNUYEUSES»
19 DÉCEMBRE 2016
.
Le MARCHÉ DE NOËL de NUREMBERG est le plus vieux d’ALLEMAGNE, remontant au 16ème siècle. Le présentateur de la télévision d’état SÜDWESTRUNDFUNK, estimant que NOËL était «triste», «mélancolique» et «pleureur», a préféré une version orientale d’un chant traditionnel pour célébrer le «multiculturalisme».
 
.
.
.
 
.
19 DÉCEMBRE 2016
.
ALLEMAGNE BERLIN ATTENTAT MARCHÉ DE NOËL
.
.
 
20 DÉCEMBRE 2016
.
DAESH REVENDIQUE L’ATTAQUE DE BERLIN
.
.
.
 
LE ROUTIER POLONAIS LUKASZ URBAN S’EST BATTU JUSQU’À LA MORT POUR EMPÊCHER LE CARNAGE (LES CAMIONNEURS EUROPÉENS SE MOBILISENT)
22 DÉCEMBRE 2016 SPUTNIK
.
Pour donner un coup de pouce à sa famille, un Britannique a lancé une campagne de collecte de fonds sur le site GOFUNDME.COM.
.
«Bien que je n’aie pas connu LUKASZ, j’ai été à la fois choqué et écœuré par la nouvelle de sa mort si brutale. Je n’arrive pas à imaginer comment sa famille y fait face. Moi-même chauffeur de camion, j’ai décidé de m’adresser à la communauté des transports routiers et à tous ceux qui se sentent concernés pour donner un coup de pouce à sa famille», a écrit l’initiateur du projet, DAVID DUNKAN.
.
Plus de 1 500 personnes, y compris des Polonais, y ont déjà contribué. M. DUNKAN envisageait initialement de collecter 20 000 livres sterling (environ 23 700 euros). Cependant, la somme collectée a déjà dépassé 21 000 livres et des fonds continuent d’arriver.
.
.
.
ATTENTAT DE BERLIN : LA POLICE RECHERCHE ANIS AMRI UN TUNISIEN
21 DÉCEMBRE 2016 ROMANDIE
.
La police allemande est à la recherche d'un Tunisien dont un document d'identité a été retrouvé dans le camion qui a foncé sur un MARCHÉ DE NOËL lundi soir à BERLIN, affirment deux journaux allemands mercredi.
.
Selon des informations du quotidien BILD et de la ALLGEMEINE ZEITUNG de MAYENCE, l'homme est connu sous trois identités et trois âges différents. Selon le site de l'hebdomadaire DER SPIEGEL il est originaire de TATAOUINE (sud).
.
Les enquêteurs ont retrouvé ce document d'identité sous le siège du conducteur dans la cabine du poids-lourd qui a délibérément foncé sur des chalets en bois d'un MARCHÉ DE NOËL très fréquenté, tuant 12 personnes. L'attentat a été revendiqué par les jihadistes du groupe État islamique.
.
Cet homme est connu des services de police pour des coups et blessures mais il a disparu avant d'être jugé, il est en outre considéré comme dangereux car lié à un grand réseau islamiste, selon BILD.
.
L'assaillant a pris la fuite. Un Pakistanais, arrêté peu après sur un lieu proche de l'attentat, a été finalement relâché mardi soir.
.
Le papier d'identité retrouvé dans le camion est un document remis à un migrant dont la demande d'asile a été rejetée sans pour autant qu'il puisse être expulsé.
.
Il a été émis par les autorités locales de KLEVE, une ville de RHÉNANIE du NORD-WESTPHALIE, située à la frontière avec les PAYS-BAS, selon le quotidien régional de MAYENCE.
.
La TUNISIE est l'un des plus gros fournisseurs de combattants étrangers aux mouvements jihadistes, quelque 5.500 Tunisiens sont partis ainsi combattre en SYRIE, en IRAK ou en LIBYE.
.
C'était aussi un ressortissant tunisien qui avait précipité un camion dans la foule à Nice le 14 juillet dernier, faisant 86 morts. Là aussi l'attentat avait été revendiqué par le groupe EI.
.
.
.
DE LA TUNISIE À BERLIN LE PARCOURS DU SUSPECT ANIS AMRI RETRACÉE
.
LE TERRORISTE
«Une récompense allant jusqu’à 100.000 euros sera versée pour toute information menant à la capture du suspect» L’appel au public pour localiser le Tunisien ANIS AMRI, suspecté d’être l’auteur de l’attentat au camion de BERLIN, a été lancé par la BUNDESKRIMINALAMT (BKA) la POLICE FÉDÉRALE ALLEMANDE
.
.
.
ANIS AMRI ACCUSÉ D’AVOIR INCENDIÉ UNE ÉCOLE, LE SUSPECT TUNISIEN A DÉJÀ FAIT 4 ANS DE PRISON EN ITALIE
21 DÉCEMBRE 2016 TGCM24
.
[….] Le jeune de 24 ans avait laissé la TUNISIE il y a sept ans comme émigré clandestin et a fait quatre années de prison à PALERME, dans la PRISON DE L’UCCIARDONE, pour l’incendie d’une école. Dans la structure italienne il aurait manifesté des comportements violents. Après son incarcération il a attendu la reconnaissance de son identité de la part de la TUNISIE, sans laquelle il ne pouvait pas être expulsé, dans le CENTRE D’IDENTIFICATION ET D’EXPULSION DE CALTANNISSETTA. […]
 
.
.
ANIS AMRI A DÉJÀ ÉTÉ ARRÊTÉ TROIS FOIS EN ALLEMAGNE
21 DÉCEMBRE 2016 DAILY MAIL
.
Au mois de juillet de cette année, il a été impliqué dans une bagarre au couteau à propos de drogue et a été inculpé pour coups et blessures. Mais il a disparu dans la nature avant sa convocation au tribunal.
.
Mais il a réapparu à LUDWIGSBOURG où il fut arrêté en possession de papiers italiens falsifiés. Là non plus, on ne sait pas pourquoi il a pu filer entre les doigts des services de sécurité alors qu’on connaissait son appartenance aux prêcheurs de haine.
.
Il a vécu quelque temps à EMMERICH AM RHEIN et en est parti en juillet pour rejoindre BERLIN en bus où il fut arrêté pour un délit inconnu. Une fois de plus, il est ressorti libre.[...]
.
.
.

LE SUSPECT ANIS AMRI ABATTU EN ITALIE
23 DÉCEMBRE 2016 ZINFOS974
.
Le MINISTRE ITALIEN DE L’INTÉRIEUR, MARCO MINNITI, doit l’annoncer officiellement lors d’une conférence de presse à 10h45 locales. Le suspect de l’attentat de BERLIN aurait été abattu lors d’une fusillade selon les médias italiens. Le fugitif aurait été abattu lors d’un contrôle de police à MILAN
.
Une fusillade aurait éclaté à 3 heures du matin ce vendredi en banlieue milanaise, quand les policiers ont demandé ses papiers à un homme. Il aurait alors crié «ALLAHU AKBAR» avant de faire feu sur les deux officiers de police. 
.
Selon LA REPUBBLICA, l’homme avait dans son sac à dos un billet de train et serait arrivé de FRANCE. Le journal LA REPUBBLICA indique que le suspect a été identifié par ses empreintes digitales.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/rjWfk9WACjxpzaTOdH05KxAewUjjJpuf_L5ChCmlg_jM1kZ5cyz9JZC9oxVASJTcU4-PpuH1mgDs6zS9jwbcRnuuXCfXUZ354fBQMC9qhs8Hl4s-FupVruKjnwZ_m_NupO_O_MMQ7r4jfRG-WYjMNGuC2A6G9HbJPnPG4k2yXCMCY9vC-fOSdkmxOJP43_wSZrqeQhXpf9maup7dB1nrgd8iRpUD9JmpphqUIur9ASRNRyxsDwdiFIrpKU6bN6e5hFpLm34xDs2ZQ-jB7MULb4-8Rte8-B_2T_N0N7P9cSGoO__7P1rCHGjQ07s7RpsgoLolbbJeeM9l7fEqgZflNV3ONvXQ_K0iYcidv0_vlDZ4ih2PgiYwVI9OD7DhyUARbbIzp1OICwAdcJWTwgL_XIjIRXuYFkeTapY1AS08qbpq6-EuGT6jSJ_t_7oXasOIQNQU2xOr734BE03FqvsHbJEJFxHbN57nTo1MLfGQMXSqPK9VOFgxekJx9_CR5sP09Cr3qHig6pvbNI9kEGDP9P2_a_QrxAOfPW4kBm8H-XK4oPCJWi6GytL3G7M3pKL2k572G1EjhjF_VqcJceFYA9z5pp_8Nkz1aOqrYii74aznfDsfJ4gvcFaa70KRRtjOAijooUOT59sN3p6cr6HwzafmODpOCNvuZjfGFROMLZY=w299-h169-no AMRI ARRIVÉ PAR LAMPEDUSA EN SE FAISANT PASSER POUR UN MINEUR
22 DÉCEMBRE 2016 LALIBRE.BE
.
[...] ANIS AMRI a débarqué sur l'île italienne de LAMPEDUSA, la plus proche des côtes africaines, pendant le PRINTEMPS ARABE en 2011, «en se déclarant mineur alors qu'il avait 18 ans», rapporte le quotidien turinois LA STAMPA.
.
Contactés par l'AFP, les MINISTÈRES ITALIENS DE L'INTÉRIEUR ET DE LA JUSTICE, le PARQUET DE PALERME, de même que l'ADMINISTRATION PÉNITENTIAIRE, n'ont pas souhaité faire de commentaire.
.
Le jeune homme est alors orienté vers le CENTRE D'ACCUEIL POUR MINEURS DE BELPASSO À CATANE, dans l'est de la SICILE, où il ne tarde pas à se faire remarquer. [...]
.
.
.
AMRI À CHAMBÉRY EN MÊME TEMPS QUE FRANÇOIS HOLLANDE !!??
23 DÉCEMBRE 2016 L'ALSACE
.
Selon la presse italienne, le terroriste du marché de Noël de Berlin, abattu cette nuit à Milan, est arrivé en Italie en passant par Chambéry. Sur son cadavre, un billet de train daté du 22 décembre a été découvert.
.
Si cela se confirme, cela veut dire que le terroriste tunisien se trouvait dans la ville savoyarde le même jour que François Hollande. Le président de la République était venu inaugurer le nouvel hôpital de Chambéry. La gare est évidemment un site sensible très régulièrement surveillé par la police et les militaires de l’OPÉRATION SENTINELLE.
.
On ne sait pas en revanche si ANIS AMRI a simplement transité par CHAMBÉRY par train ou s’il est arrivé en Savoie par d’autres moyens. Toujours que si elle est avérée, la présence à CHAMBÉRY de l’homme le plus recherché d’EUROPE LE MÊME JOUR QUE LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE POSE DES QUESTIONS.
.
23 DÉCEMBRE 2016 LE DAUPHINÉ
.
Abattu à MILAN, ANIS AMRI est passé par LYON et CHAMBÉRY
.
Il aurait notamment pris un train pour TURIN, en passant par LYON, en l'occurrence la gare de la Part Dieu, puis CHAMBÉRY - CHALLES-LES-EAUX, avant d'être abattu la nuit dernière à MILAN.
.
ANIS AMRI, le Tunisien de 24 ans qui a foncé sur la foule du MARCHÉ DE NOËL DE BERLIN, lundi soir, a été abattu à MILAN dans la nuit de jeudi à vendredi. En trois jours, il a traversé au moins trois pays, franchissant au moins deux frontières.
.
Selon les premiers éléments, il aurait notamment transité par la France. ANIS AMRI était en possession d'un sac à dos lorsqu'il a été abattu par les policiers italiens. Dans ce sac se trouverait un billet de train avec pour destination TURIN, en passant notamment par CHAMBÉRY (SAVOIE), dans les ALPES FRANÇAISES.
.
A LA GARE DE LA PART-DIEU JEUDI
.
La SNCF a confirmé ce vendredi après-midi à nos confrères du MONDE que le terroriste avait bien un billet CHAMBÉRY-TURIN en sa possession. Et c'est lors de ce trajet qu'il aurait payé un autre billet, en liquide, à destination de MILAN.
 
Mais où est-il monté en gare en direction de la SAVOIE ? Selon EUROPE 1, son point de départ ferroviaire serait la très fréquentée GARE DE LA PART-DIEU, située à deux pas du centre commercial éponyme à LYON, jeudi.
 
De TURIN, il aurait pris un nouveau train, régional cette fois, pour rejoindre la gare centrale de MILAN, où il est arrivé vers 1 heure du matin. ANIS AMRI est ensuite contrôlé dans le quartier de SESTO SAN GIOVANNI, à proximité d'une autre gare milanaise. Il est alors 3 heures, dans la nuit de jeudi à vendredi.
.
.
.

Écrire un commentaire