Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/07/2017

COBAYES HUMAINS EXPÉRIMENTATIONS MÉDICALES

EXPÉRIMENTATIONS MÉDICALES SUR COBAYES HUMAINS
.
.
.
.
ISRAËL
.
REPORTAGE 2007
ISRAËL 3500 À 5000 ENFANTS YÉMÉNITES ENLEVÉS À LEUR FAMILLE ENTRE 1948 ET 1954 POUR SERVIR DE COBAYE HUMAINS
.
https://lh3.googleusercontent.com/pdnV96xL20J27lWXx0-m53RpvJzt9XFAtNgmE7eJuumuyZm7x-d7xQTOaT9YCAA2GtGteJsCEcbrQYcHAm3pWqPpLIjuIOGiqxImjMPLbzbuVC9jOpRnoUCk82aega5YYjC44BuP49HKZyKGRszLdmU3e7r1pWoUnl3y-kXKisi1Ph4dVkrQd4VrSEMRUyv31KtB5XYHv_oXFve49sgFcUonwvCg6oSzpOOLRWBvX_OKv5u18d9a_LS873Bz5J0bsmFPDVSBAWo8ywoyyu4AcRK4nknA9Wxco9dcQtVaF-hBRQIk1dJ4XvZnvC_SUdNXVq5FHvIREwgYGy3SabG3oahjcKVlgHHYVaF0zYA-Nk30hFoYJTxtXUk3DOWFz0hITTAyEGje4Lvr-4QuMUoapV6xk3DKjYRXxl3X3g-R1nbmHR_tQSgpgam9003iI6vIxa-fcAzNyLXBh1pCMbQArppFYsllxqXK7-w-qhVfl06IkBo9ENwMB1x8upPIjomPwb9saNZKo-hh-r839PtRAhXvHCoa8GGOW5x0_sSIu0m95bibZ-NQhUhWAXQjTd2Tm3q8dWPcpCsHV68JHZ9V0GuLVU5IqdCpXqvbCPRWyEvhxhnDIWZF61GWOQ=w590-h233-no
.
LES TERRIBLES EXPÉRIMENTATIONS DU JEUNE ÉTAT ISRAÉLIEN
.
Juste après la création de l’État d’ISRAËL, des milliers d’enfants yéménites ont été enlevés à leur famille. Certains ont servi de cobayes humains
.
L'«énigme des enfants disparus», qui taraude la société israélienne depuis plus de soixante ans, commence seulement à livrer ses secrets. Ils sont encore plus effrayants que ce que l’on imaginait. D’abord, les archives confirment que des milliers d’enfants yéménites ont bien été enlevés. Mais elles démontrent aussi que certains disparus ont succombé durant des expériences médicales pour lesquelles ils ont servi de cobaye humain.
.
ÉCHANGES DE LETTRES ENTRE HÔPITAUX RENDUS PUBLICS
.
Au cours d’une séance spéciale de la COMMISSION AD HOC DE LA KNESSET, le parlement israélien, organisée le 14 juin dernier ont ainsi été dévoilées des lettres échangées au début des années 1950 par plusieurs directeurs de grands hôpitaux du jeune État d’ISRAËL. Ceux-ci se félicitaient confidentiellement de «disposer d’un matériel si abondant à ROSH HAYIN», le petit village où étaient alors parqués de nombreux Yéménites.
.
«J’ai retrouvé le témoignage d’une infirmière racontant comment des médecins avaient tenté de savoir pourquoi le cœur des Yéménites est aussi résistant», raconte le DÉPUTÉ AMIR OHANA, (LIKOUD). «Je n’imaginais pas que des choses pareilles aient pu se passer dans ce pays, j’en suis retourné.»
.
D’autres documents datant de 1949 et de 1950 prouvent que les hommes en blanc ont cherché à savoir si les Yéménites avaient «du sang nègre». Ils confirment par ailleurs qu’au moins quatre enfants ayant reçu «un traitement expérimental actif» de nature indéterminée en sont morts. Les parents n’ont pas été prévenus et les corps ont été enterrés à la sauvette dans un lieu que plus personne ne peut situer soixante ans plus tard.
.
https://lh3.googleusercontent.com/x5t2EIrufUnFkKch5nH9JzxWnR75ZFkEhvtmdrvUHO2HXCQj5DyK3Y1p-MbOR-j1M1NjyFcV3SqoKvMLCq5mUHq1qVlbtvoaNxCixzkLn_7hEH57N1JFUNFhW5l217vpa4wRhB_-GJZUt2isDDwi-EdMeJTAp41nfQiGcI6nOq0MMd_JCoXUoLSJCdJWPm3iyrJYAUCTOJalDUtVcTO4fQ32q1XDoBuIhrbhUUOzdl3wCxQtmLaxtDULxDnlNtpWfmtiweqRN8cpU2F_G5S86HALlpzXldHb4D9NqwWIrExME3QbfNs_gfBhGvofydPYQT3tLALmbMsWgUOfapI167AKO3itGkrmA0YbzZgLnuz4pgLodRhMnQ06SZBaw_9XvPVOVk1zbSuw8A-1qywAAIfn5o_mLTNhAz_AwtZJHqqX5EZxy9_4ygI9ZReMlR4wLkDClkwb9-yQhdvUnl5tQY-k9ftBANPS1G9X8OpR_wX-aapWmqQFYoGpry6GbekdtujkEKZF7o0pBd-53WGhvIzWh7773-FDdTkVa4iVqwAVslSY_pU0oezc1MuU8fFru7gSgYDRiJoSGYiDWvPPwefzTnnlHELQBNaMKh8DZNYTCKolpr3ex0EhAg=w285-h190-no
.
LES YÉMÉNITES CROYAIENT RÉALISER UN RÊVE BIBLIQUE
Peu après la création de l’État hébreu en 1948, des centaines de milliers de Juifs originaires des pays arabes et du bassin méditerranéen se sont installés en «TERRE PROMISE». Leur intégration n’a pas été facile car la plupart d’entre eux étaient considérés avec mépris par l’establishment «ASHKÉNAZE», ces Juifs d’EUROPE qui constituaient l’ossature du nouvel État juif.
.
https://lh3.googleusercontent.com/TYNuAJgDb3RKXVIVGGyhpdi2hwqAhdhO5tmXtzX8Eoqh39ZkGaa6VKQx5eUSCb5-cB3tRJeMyS_21AV0_RlzgHurf3RCZJnFc7f0PAHO496ITOTPZHkUc0k_cBzCZqj3P2fN-_yYc2c6MObhV0Sx2FXtpl_9mhlprMVSH14cK5X0iZGhHrdhDiLVqeXO5nT0L_AAkwOt6Pa0adhaq4MLvVq5Ep7PwL34_JTzGIeNvlw4fsjx3ExMln3ij0QDDOZ37OlUmNctkQCCgaqzGu-cbJsSE0mDggrWJM7YNueGqnn9m4dJrcJxfJbxUGWft3p9-WOCwgkEG2_xMyslid0Xv1VYbeSU7PaK8i3Li923abV6XvR_wGMktcKSfdD-X6xwn8GVoRF5LEVVEpqLc79FOb9CLWKPJPnOPFhHa0jQpRxc2b7yCNa1FZSjA_u7oUq62p-6drHGBH6DCAIjEQWkda5G_jL-0FOO5SAZpaK7Ei-E6CHSJ-WkhmnuYQUwY1HH0FW12aPKXi5uYpgRVByC_luepQ4o0lDDjP8mgtkZEjIEBSUC-sY4xrv4E1V3srpFtpQeXkNy5lrncK_gH-MCtQdqA2ooLgJvbDcDiWstmu6dZoXdKF3uQRhOcg=w285-h228-no
 
 
https://lh3.googleusercontent.com/ujoI07T-scjHOQfFk1EMTRk7pvpnvFlNKfMVM-HS1L9_uJ4IS34FEM-qlotNYnjWU8vDJsl2XRNQH9thcfLeemWr-3XBj5sv_tbQm8dq9ufA19N2cPhcdzyO9MRVLyW1IyMPYmfHFHgfiWfiERrTmo6b-wwnWKXKKXypUbr-EJTcB3jxjK5D0oJZtR5JUYQqPGOpZVXMS2vbgCz-ZvBJv7h7upP2_31n_SjsuGqTEzJcbj2zx6Xgz4yugtKqxdUTp1ciQi0DLJZN-pc-E4mDf4dFwdpHkZjPuOPbVcKUFK3yzKyTIdFdCNgxfD8lfkSvK_laKTIem1JxcQfk5yiFXvKmKsMU5GIZd4Ow8pr6N3edi_VjQgI9en30EpPEEDTHsOcQfvdHKWf249e28JcUv-35KOEsOrkwM_L4DZaMVQJMRfDubw5q-MqIJEOnbC4uXfZO68aVwdCnvoJsKFb3fWUBkvneoZu-SFJ9JOEzzD8zfLpiQuux6cTm0iXUN63iAk6Xf4Kd-Cz4HZ0ffLdfGn39QiG2Iggy3JWQ-zuC-F0cfzq4kORN78eFGSFXq8pO4dI5KXZOHCnb9qoiOrDk_UJlTcdgvKtTbhjFRn46A7SrCIong2YoYIa5Vg=w285-h161-no
Parqués dans des camps de tentes ou dans des «maabarot», des villages de cabanes rudimentaires, les nouveaux émigrants orientaux ont beaucoup souffert. Mais les plus mal traités étaient sans conteste les 48 000 Yéménites emmenés en ISRAËL entre 1948 et 1949 dans le cadre de l’OPÉRATION «TAPIS VOLANT», un pont aérien secret lancé avec le soutien des ÉTATS-UNIS et de la GRANDE-BRETAGNE.
.
Profondément religieux, pétris de traditions ancestrales et souvent analphabètes, les «TEYMANIM» («Yéménites», en hébreu) croyaient réaliser un rêve biblique et s’installer au «GAN EDEN» (le paradis). En réalité, beaucoup y ont découvert l’enfer. Surtout les parents des trois à cinq mille enfants enlevés par des infirmières à des fins de «vaccination» avant d’être déclarés «morts» ou «disparus».
.
«C’ÉTAIT FORCÉMENT VRAI»
.
Selon leurs proches qui se battent depuis plus de soixante ans pour obtenir une réponse, la plupart ces bambins auraient été vendus à des familles occidentales désireuses d’adopter. «Les médecins ont prétendu que mon petit frère YOHANAN (9 mois) n’avait pas supporté un vaccin pour le déclarer mort mais nous n’avons jamais su où il avait été enterré», raconte YOSSI GAMLIEL, fils de parents yéménites. «Mon père et ma mère étaient des gens simples, à leurs yeux, lorsqu’un médecin en tablier blanc leur affirmait quelque chose, c’était forcément vrai. Ils ont accusé le choc et considéré la disparition de ce fils comme un coup du destin.»
.
A l’instar de YOSSI GAMLIEL, nombre de descendants de familles traumatisées par l’étrange disparition de leurs proches maintiennent la pression sur les autorités afin d’obtenir la vérité. Et ce n’est pas facile. Certes, depuis les années 1960, trois commissions d’enquête ont été créées pour élucider le mystère mais en réalité, elles ont tout mis en œuvre pour empêcher la vérité d’éclater au grand jour. Il a donc fallu attendre l’été 2016 pour que, poussé par les médias et par les familles dont certains membres avaient entre-temps été élus à la KNESSET, le gouvernement de BENYAMIN NETANYAHOU autorise la publication de 200 000 documents confidentiels.
.
«VIDER L’ABCÈS QUOIQU’IL EN COÛTE»
.
«Nous devons vider l’abcès quoiqu’il en coûte», proclame YGAL YOSSEF, descendant d’une famille marquée par la disparition d’un proche. Après enquête, ce dernier a d’ailleurs fourni aux députés des copies de certificats de décès en blanc et signés anticipativement. Ce qui signifie d’après lui que l’enlèvement des enfants était programmé et la mort de certains d’entre eux, anticipée.
.
«Bien sûr, la situation d’ISRAËL au début des années 1950 n’était évidemment pas celle que nous connaissons aujourd’hui. C’était le foutoir», lâche notre interlocuteur. «Mais quand même, cela n’excuse rien ! Nos parents étaient des gens faibles ne comprenant pas bien l’hébreu et ne connaissant pas leurs droits. Ils ont été abusés par un establishment médical qui considérait leurs enfants comme des sujets d’expérience. En leur nom et en celui des disparus, je ne réclame pas la vengeance. Seulement la justice.»
.
.
.
.
ÉTATS-UNIS
.
.
DES ENFANTS MORTS SUITE À DES ESSAIS ILLÉGAUX D’UTÉRUS ARTIFICIELS
14 FÉVRIER 2012
.
ESSAI ILLÉGAL UTÉRUS ARTIFICIEL SUR FEMMES ENCEINTES
.
Des femmes ont été victimes d'essais médicaux illégaux d'utérus artificiel.
.
Ces femmes ont subi une césarienne abusive sans connaître les risques qu'elle encourraient. Leur enfant a été placé dans un utérus artificiel permettant une gestation extra-corporelle. Leur enfant est décédé. Il s'agit d'une technique qui n'est pas au point. Ces expériences médicales sont interdites.
.
Aujourd'hui si je vous parle, c'est vraiment pour avertir le reste des femmes, pour que demain d'autres femmes ne subissent pas une expérience interdite...Aujourd'hui, c'est difficile d'avoir été roulée comme je l'ai été, et j'aimerais juste que ça n'arrive à personne d'autre que moi.
.
BARBARA COELLO
.
.
.
JOHN MONEY SAVANT FOU FONDATEUR DU CONCEPT DE LA THEORIE DU GENRE ET SA VICTIME BRUCE REIMER, DEVENUE BRENDA, PUIS DAVID
.
LA RÉ-ATTRIBUTION SEXUELLE DE DAVID REIMER
.
En 1966, une circoncision ratée laissa BRUCE REIMER, alors âgé de 8 mois, sans pénis. Sur la recommandation de MONEY, 14 mois plus tard, on décida de faire du bébé une fille : on procéda à une ablation des testicules et on rebaptisa BRUCE BRENDA. MONEY recommanda également un traitement hormonal lourd à base d’œstrogènes (ce qui fut fait) ainsi qu’une vaginoplastie à la puberté (ce qui ne fut pas fait). MONEY publia un nombre important d’articles affirmant que la ré-attribution était un succès. En 1997, MILTON DIAMOND rapporta que la ré-attribution était au contraire un échec, que REIMER ne s’était jamais identifié comme femme ou comporté d’une manière typiquement féminine, qu’il avait changé de traitement hormonal pour prendre de la testostérone, et qu’il avait pris le nom de DAVID à l’adolescence.
.
MONEY fut accusé d’avoir falsifié ses recherches, mais ses défenseurs répondirent qu’il ne voyait REIMER qu’une fois par an durant toute la période de son implication sur ce cas, qu’il n’avait eu aucun contact avec la famille REIMER après 1978, et que durant ses visites annuelles, la FAMILLE avait menti à l’équipe du laboratoire sur les progrès de l’enfant.
.
«Je me sentais comme FRANKENSTEIN, une création de laboratoire» déclara DAVID à la presse.
.
Dès l’âge de six ans. MONEY l’inonde ainsi de questions lancées en rafale : as-tu le goût de faire l’amour avec des garçons ? Quelle est la différence entre un garçon et une fille ? Aimes-tu ce que tu as entre les deux jambes ?
.
«C’était comme un lavage de cerveau» avouera plus tard DAVID au journaliste JOHN COLAPINTO, lequel écrira un livre dévoilant le pot-aux-roses, «AS NATURE MADE HIM : THE BOY WHO WAS RAISED AS A GIRL».
.
En 2000, DAVID et son frère jumeau, BRIAN, déclarèrent que le Dr MONEY avait pris plusieurs clichés des jumeaux nus durant leur traitement et les forçait à simuler l’acte sexuel, croyant que cela les aiderait à bâtir leurs identités sexuelles respectives. En 2002, le frère jumeau de DAVID fut trouvé mort des suites d’une overdose des médicaments qu’il prenait pour traiter sa schizophrénie. Le 5 mai 2004, peu après avoir rompu avec sa femme, DAVID REIMER se donne la mort. Ses parents ont déclaré qu’ils croyaient que les méthodes de MONEY étaient responsables du décès de leurs deux fils.
.
MONEY déclara que la réaction des médias aux révélations était le fait de l’extrême droite et des mouvements anti-féministes. [...]
.
.
.
DEPUIS : UN NOUVEAU MASTER SPÉCIALISTE DU GENRE DESTINÉ A SON ENSEIGNEMENT
27 JUILLET 2017 LE TELEGRAMME /
.
[…] ....MASTER 1 «Études sur le genre» est un socle commun à deux autres parcours qui ouvriront successivement en 2018 et 2019. Chaque semaine, des cours s'ouvriront et se présenteront sous différentes formes : des diaporamas, des vidéos, des cours écrits scénarisés....
.
....Après ce socle commun, les étudiants peuvent décider d'intégrer LE MASTER 2 «Corps et biopolitiques». Il ouvrira en 2018 et s'adresse davantage à la recherche ou aux métiers de l'enseignement, dans le supérieur comme dans le secondaire. Sinon, les étudiants pourront se diriger à partir de 2019 vers le parcours «Discriminations». Cette formation est plus professionnelle, elle prépare au développement d'actions ou de politiques, publiques ou privées. [...]
.
.
.

21/07/2017

LES TRADITIONS ISLAMIQUES

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
LES TRADITIONS ISLAMIQUES
.
.
.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/xHtN9F_Pd3TjxbXFJ_uQjnm3sGBmx7TmSqs9qs-EwDXnb0l6gZ4wqK_A4Z6A8Kqc5PLoYYuSf73d1UKr79V_8q9lbMuMAe4_vY03I-kxXR0N9vE71ApvsZxDC2TfGUxyIB9EyLk6h92xLhHBGTmmTOIkLBSiUihSwMZv3IFbwCGN031lHzXZ0WK1zxgjmRCvoP6f8eI7_FvUFxQKsY8OMSRfRj2Gd9WR-BWYcIFx6wOWxXex-xEkYqGYWmIkYi6chfqai9r_Zq4BOEgNVnXdGHOcChsO_Omn8N8rkDASaOMSmvu0VUJUnO2_fwNKp8O_YftzYKPIqwbCXs3XgTelWE7A0XM7jWBk3_-KZWp2d1jjtC2N7sod5skJBwLiYVHmKrfJvm9pnR4mLp3jXjPy1Q1mtcCSPXN9YXwOikJixjZiR5Ri0czvK0-_Lbe2BAocWtS7acnienuw1HMMsFk6aWkEc28sLXRBQNkgyrTbzkYBdqKk7qeJZsZjYNV_3gl-uyTBxbAsubyuOIlexfB9CitUQIA89sgEp79OHVxyA_dcCcwi2-ib7F4bSF6ugGG_H_0v8n2f5SD2756CC-wRUrNmjyBO48w3eiPYV2XVNirCXakXTwtjjy2DffNa5W6XgcQCEx6Reo2MqqOnyTc_jhXkvtxeWvCwyK6Iq2jlxpcY7hI=w285-h219-no
.
EXCISION
.
TARIQ RAMADAN : «LA MUTILATION GÉNITALE POUR LES FEMMES FAIT PARTIE DE NOTRE TRADITION ISLAMIQUE»
14 JUIN 2017 ISLAMISATION.FR
.
https://lh3.googleusercontent.com/upjnN6AJVSSg0GF6Dwi8DQ_zDSyMOFHZPjAHd4ENUfhB7syXSDWI2tNDhqwpBK9EvGFgm3nkGoyhvi5ELYgpz6jOO6pabvfDOV7CQfGhyyj24HkeWS8F5KovUZoX-mvt43oiEp5lnZbRTGzD_rngnoG7xJ3dzxIyGFNtiwVkBV3J9XP4R8EKSfBjkYRNEF6feF1zeQ-ONHMN8eC6bYOQeOvXxSWJ149g27gLS1n6otbIY_0cekXmQir9ylb3quT-Gd8d_ddsRJ0gsMtXNI9huyY-opoh1hWY5C8OWa4iz9A8Dh6gQ3eG_Uuv7k3OW2pDi6EWI0b2NO2Gla5vRkVYn1IZ2WpGtKjfI4cyU1tfR02zBS7f3i5d843WbYW8s2oNFL-I_6qUluu5jGgulsmFcEyfoS6e8Te-HUfE_ffEb1XvZvRJtIhupgtFVwkKbcqQfGv9o5hLqPkIFwp2HvRMZ4WGUeb8jKD2FIn_4MfB1EmcIsBu7Kbpww32NqBxxUwaN4XrvutwdWgRQmvdaRitTxawINQEFtnQ0EcTx-p8p39ItSTCwu7KLBZNY96LKa2IfKgxw5GDsIEXTpnu9zy6V7MFbHOSFxlpXf5URkTnUv830JASPMnuniBbqV0gEscNJiFFwBJtOlo5a_JDrsPcIzzPW52MZfuYuLh_W4rj71Swq5g=w285-h421-no
TARIQ RAMADAN argumente que les oppositions à la mutilation génitale pour les femmes viennent de personnes en dehors de la communauté musulmane.
.
«Quiconque a étudié au moins 6 mois la TRADITION ISLAMIQUE sait que la mutilation génitale fait partie de notre tradition» déclare-t-il.
 
«Ma position en tant que chercheur musulman, ma position : il est faux de promouvoir cela parce que je pense que d’abord, ce n’est pas dans le CORAN. (…)
Cela dit, je ne peux pas nier le fait que certains érudits musulmans au plus haut niveau de leur position institutionnelle soutiennent le fait que cela est possible que vous pouvez aller jusqu’à l’EXCISION ou la MUTILATION., nous avons cela dans notre tradition et cela fait partie de la discussion interne que nous devons avoir.
.
Donc, c’est plaire aux gens qui attaquent l’ISLAM que de dire : «Oh non, non , Non, ce n’est pas islamique. C’est illégal, ce n’est même pas fidèle à notre TRADITION». Nous devons avoir une discussion interne …
.
Donc, encore une fois, nous devons être sérieux. Personne ne peut dire que ça ne fait pas partie de notre TRADITION. C’est controversé, c’est discuté … vous devez prendre position, mais vous ne pouvez pas nier le fait que cela fait partie de notre tradition»
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/GyoG_mc3zZlDYP2wpE5Go4wcZIKjIOGi__YkKKL8VL4pvVitqliQmI1DnrzzmW8NwCOkxZW_4UoFY5lACqwsCNvMmbLOcUhVXkVhcDrtcWfJ7y1pm7xZa7n5jOb20Fm8EWqn7NTl5xQUG2TqfmICOIqFeFZrUyXalv0Wc7aP_AWzmmXQMQyA18eQL0TCIoa9XRf8gO7suKeilODLh3HyuCvwp8O1alrd9vjvttOgeh6yeb5bYiR2Yf1WCUeLHynaRFjwBabfgYWt4LEjh7uaB6JhJAfivTnvpEmNN_QbHwHtTVDCWbNfzX3pf39zA4dfCsuGq76-OtXovk5c_kXxdbWjYbblBg68_vL9AlhbAYvftH_I_szt5AemAHCVCuBsLsloLmxCnDo5ukUmOb8XxqLN3PXW3IHnel7ObPsTUde_reR-YKehVJ84_lf1tLE3ecikXDaf3pai3XjJlLWq_vhL09OKoSCN00Rvku5f8xxMADfNql55n1R2nBsJ6XVXMfzIjlYAZZjnQUZBx00jdJYhCc_9D9S98IFPfwO97caHgtIpRdWiCcOTe1P-e9aqboDy-LH2FG5M0c_QXo8WnhUVUrCxJ1DR6eNRgeKPJM23bUmzqQThsYYjGIrEA6JN5PLI-f87k4WCiSUeqcWP4PZK0VMAVND5YqfaiesDMEBlyus=w285-h199-no
ALLEMAGNE : L’ARRIVÉE MASSIVE DES MIGRANTS FAIT EXPLOSER LE NOMBRE D’EXCISIONS
19 JUILLET 2017 VALEURS ACTUELLES /
.
58 000 FEMMES SONT CONCERNÉES PAR CES MUTILATIONS ET 13 000 MINEURES RISQUENT D’EN SOUFFRIR, S’ALARME UNE ONG.
.
L’ONG «TERRE DES FEMMES» estime à 58 000 le nombre de femmes vivant en ALLEMAGNE qui ont subi des mutilations génitales féminines (MGF), et à 13 000 supplémentaires les mineures à risque, des chiffres qui ont augmenté respectivement de 10 000 et de 4 000, depuis 2016.
.
«À cause de l’afflux des migrants de pays comme l’ÉRYTHRÉE, la SOMALIE et l’IRAK nous constatons une augmentation énorme du nombre de femmes et de filles vulnérables touchées», s’inquiète CHARLOTTE WEIL, membre de l’ONG de «DÉFENSE DES DROITS DES FEMMES», rapporte le SPIEGEL.
.
L’EXCISION, pratique traditionnelle dans de nombreux pays d’AFRIQUE et du MOYEN-ORIENT, peut causer hémorragies, infections urinaires, règles douloureuses, douleurs chroniques, diminution du plaisir sexuel et problèmes durant l’accouchement, entre autres complications.
.
Il y a au moins 500 000 victimes de ces mutilations et 180 000 supplémentaires à risque en EUROPE, selon les dernières estimations du Parlement européen, datées de 2009. Depuis, l’arrivée massive de migrants, notamment en ALLEMAGNE, a aggravé la crise sanitaire.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/IIbycHON4ZyMMKmXrVdsfK0kglZwrYN6cWEscqteHlBIPuWCPZ8uZdiq9AnDhXUHZt4VG0tLXelJBQ_a5iyX5RRrIClCKThFzy1L2G08z9Tqxl-jS7MkP22JGA6QCNbM6OVe1WRmk1gRCGEFbn4OLkuylWiH6WKSRi4eFdE1TMRemlqNdGtt7Fz5m7DPjp0M7Ko7ZHWq50fNF0y8u4rK4hpdpJgYp2I7oGL32FQIDXkKHmnajWPOPTAwWWAYCu7j8ttwpRylxaXa4jC0_2VgGVhqSusb9xrsZ_gPCs3uOm6chsr7H0Hhh2pAjJlupnew8Y5NRBLv6WnB_EwLQ5yaPeaP3eErFubNhGeOa9LKUVuO4_qmvKPiiksLAR-mIJ1RqUo3MT0H9VgqCZCkzxXr2hdYV8ljtT-prkASODxM8Du9k4pLMrKCLwq-RGAi_BGciO6FdPz-QNYdW3kKVG6EY9R95xJkoltqf_boPvDwdwZ_GIDe433wCBG59_LbqrN3G7y3qbdklPrXeqFTbAZ5y0u4TZJxRXG3BGjamPYSBLMpyzVi8qXmBjp2qqbB-5HlnpMu7nLjqHIZPvq4txFjmhCKhMVKL8h9ByO-TDmcga3RwjlEFQ7KT7B3bfFp92VD-Wr-2_VdaiL6VXT-2F_MkZBYNnPH2noLwPCL5o9xnDcZn5U=w320-h251-no
.
PÉDOPHILIE
.
«Khadija est morte trois ans avant que le prophète ne parte à Médine. Il y est resté deux ans et il se maria ensuite avec Aïcha lorsqu'elle était une fillette âgée de 6 ans, et il consomma le mariage quand elle eut 9 ans»
L'IMAM DE MONTPELLIER MOHAMED KHATTABI JUSTIFIE LA PÉDOPHILIE (DOSSIER TABOU) 28 SEPTEMBRE 2016
HADITH BUKHARI, VOLUME 5, LIVRE 58, NUMÉRO 236
.
.
.
ALLAH LÉGALISE LE MARIAGE ET LE VIOL DES FILLETTES IMPUBÈRES
.
.
.
.
AFGHANISTAN TRADITION PÉDOPHILE «LE BACHA BAZI»
7 DÉCEMBRE 2016 7SUR7
.
L'AFP a recueilli les témoignages de plusieurs familles afghanes victimes de «BACHA BAZI», une tradition locale pluriséculaire qui consiste à prendre pour esclave sexuel un jeune garçon.
.
«BACHA BAZI» signifie jouer avec les garçons en DARI, l'une des deux langues officielles afghanes. Cette coutume pédophile constitue pour les observateurs l'une des violations les plus cruelles des droits humains dans ce pays très conservateur, mais c'est aussi une source de conflit et d'insécurité.
.
QU'EST-CE QUE LE «BACHA BAZI» ?
.
Chefs de guerre, commandants, policiers, hommes politiques... tout homme riche ou influent peut être tenté de garder chez lui un
«BACHA» comme symbole de son autorité et de son influence.
.
Habillés en femme, maquillés et les cheveux parfois teints, ces garçons âgés de 10 à 18 ans sont utilisés comme danseurs et jouets sexuels lors de soirées entre hommes. Cette pratique est largement acceptée dans un pays qui condamne l'homosexualité comme une perversion, interdite par l'ISLAM.
.
EST-IL RÉPANDU ?
.
«Les femmes sont là pour l'éducation des enfants, les garçons pour le plaisir», peut-on entendre dans plusieurs régions d'AFGHANISTAN.
.
Le
«BACHA BAZI», interdit par les talibans quand ils étaient au pouvoir (1996-2001), a connu une forte résurgence ces dernières années. La pratique serait aujourd'hui largement répandue dans les zones rurales pachtounes, dans le sud et l'est du pays, ainsi que dans les régions tadjikes du nord.
.
POURQUOI CETTE PRATIQUE ?
.
La stricte ségrégation des sexes au sein de la société afghane et le manque de contact avec les femmes ont contribué à son développement, estiment les associations de défense des droits de l'Homme.
.
Mais la pratique a prospéré aussi en raison de l'absence d’État de droit, la corruption, la difficulté d'accès à la justice, l'illettrisme, la pauvreté, l'insécurité et la présence de groupes armés, a indiqué la COMMISSION INDÉPENDANTE DES DROITS DE L'HOMME EN AFGHANISTAN (AIHRC) dans un rapport de 2014.
.
Elle soulignait que la loi afghane punit le viol et l'homosexualité mais ne contient aucune disposition précise concernant le
«BACHA BAZI», d'où un «vide et une ambiguïté» du système sur le sujet. «De nombreux adeptes disposent de réseaux au sein des organes de sécurité et jouent de leur influence et de pots-de-vins pour échapper à toute sanction», écrivait-elle.
.
QUI SONT CES GARÇONS ?
.
Les
«BACHA» ont pour la plupart entre 10 et 18 ans. Ils sont parfois enlevés et parfois vendus par des familles pauvres à leurs agresseurs, selon l'AIHRC. Les 13 familles rencontrées par l'AFP ont évoqué un enlèvement.
.
«Les victimes, régulièrement violées, souffrent souvent de graves traumatismes psychologiques», pointait l'AIHRC dans son rapport. «Elles présentent des signes de stress et de perte de confiance en soi», de «désespoir» et «un désir de vengeance».
.
De nombreux adolescents ayant eu à souffrir de cette pratique la perpétuent une fois devenus adultes, entretenant ce cycle de violence. Mais
«faute de services adéquats pour prendre en charge ces enfants qui furent confrontés aux pires abus, il est difficile de savoir exactement ce qu'ils deviennent par la suite», regrette CHARU LATA HOGG, chercheur à l'INSTITUT BRITANNIQUE CHATHAM HOUSE.
.
QUEL IMPACT SUR LA SÉCURITÉ ?
.
Les talibans se sont servis du
«BACHA BAZI» en retournant contre les forces de sécurité afghanes de jeunes esclaves sexuels exploités, selon des responsables afghans.
.
L'existence de cette pratique au sein de la police afghane accentue l'insécurité dans des provinces déjà instables, comme URUZGAN dans le sud du pays. En outre, cela mine le soutien pour les forces afghanes soutenues et formées par l'OTAN.
.
Dans un rapport publié fin 2015, le CONGRÈS AMÉRICAIN prévenait que
«le comportement de prédateurs sexuels des soldats et policiers afghans est susceptible de miner le soutien américain et afghan à ces forces et de mettre en péril» les dizaines de milliards investis par WASHINGTON pour renforcer les forces de sécurité afghanes.
.
Cette pratique renforce aussi la détermination des TALIBANS à imposer la LOI ISLAMIQUE dans le pays et alimente leur insurrection.
.
.
.
LE HIJAB ET LE VIOL
.
RACHID ABOU HOUDEYFA IMMAM DE BREST :
.
UNE FEMME SANS VOILE «NE DOIT PAS S’ÉTONNER QUE DES HOMMES ABUSENT D’ELLE»
22 FÉVRIER 2016 WALEED AL-HUSSEINI /
.
.
Pour le prédicateur radical, protégé par la municipalité socialiste et le gouvernement central, si une femme est agressée sexuellement et violée, la responsabilité lui en incombe. Et non violeurs, «aux frères»
.
L’IMÂM RACHID ABOU HOUDEYFA est imâm de la MOSQUÉE SUNNA DE BREST et dirige le CENTRE CULTUREL ET ISLAMIQUE DE BREST (CCIB), membre du CONSEIL FRANÇAIS DU CULTE MUSULMAN (CFCM) ! Il a 198 000 musulmans qui aiment sa page FACEBOOK, il est donc parfaitement représentatif des musulmans pratiquants.
.
Il dirige aussi l’ÉCOLE AL AMÂNA qui «propose un cursus d’étude pour les enfants (5-15 ans) réparti sur 4 niveaux : maternelle, débutants, intermédiaires, avancés». La mairie socialiste de Brest a délivré le permis de construire pour cette école (voir Le Télégramme), le MINISTÈRE DE L’INTÉRIEUR n’y voit rien à redire. Fustiger l’islamisme dans les médias, et continuer à le soutenir localement pour conserver le vote musulman, stratégie cynique du PS est décrite dans une enquête de 320 pages, «CES MAIRES QUOI COURTISENT L’ISLAMISME (ÉDITIONS TATAMIS, 2015)».
.
Encore un épisode du salafiste le plus célèbre du WEB, l'IMAM DE BREST RACHID ABOU HOUDEYFA. Dans cette vidéo, se faisant une nouvelle fois passer pour un expert en conseils théologiques, il est en communication téléphonique (!) avec une enfant de 10 ans qui dit porter le voile depuis 1 an.
.
Celle ci affirme, sa mère à côté d'elle, qu'il s'agit de son «choix», et notre salafiste l'approuve, puisqu'il «n'y a pas de contrainte en ISLAM».
.
Ce serait une preuve «qu'ALLAH aime» cette petite fille et sa famille. Mieux, elle serait «sur la voie du Paradis», et «un exemple pour les femmes qui ont l'âge de mettre le hijab mais en le font pas». Mais la vérité ne tarde pas à venir : bien qu'HOUDEYFA s'en réjouisse, la jeune fille avoue le porter pour gagner des «HASANAT», c'est à dire des points pour le Paradis... Il ne me semble pas qu'une enfant puisse inventer cela elle-même, son entourage l'a forcé à 9 ans à porter le HIJAB par un véritable chantage au Paradis.
.
La fin est tout aussi grotesque : la jeune fille dit ne pas demander aux autres jeunes filles de le porter elles-aussi, puis devant l'insistance de l'imam, se rétracte, et est de nouveau louée (ou plutôt le foulard dès 9 ans, on ne sait plus vraiment). Un tel prosélytisme religieux basé sur une enfant de 9 ans sous contrainte et chantage m'est insupportable.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/K0gz_aPrULNBFPIp5w59MNK8CG9Fh22oLEAWwsi9F94zpmEGD0IaLNGgW-cq54EJ2GKH_a5ciNj5Mh8-eyptlLKh7E58KlEBrkIbT8hDGaDyKOtm8Wbu6t1uPh330vr3BUWR8U90XWGiOPbAaphWBTLoA4NCuLW4k8Fq2Og7-AlEbM9AfpD-epAa1AI6n-z4nFQ8BelXH_s6Z7_R8Ds5BgVZz292EenveiaBY7oYIQHdLmcS1K7aDKwf4chUJm7gccYsWDw76yDhiQKe9EgY_gwcyHwQzNbeZsXMOl9Y8RIe8vtbKy1k2q_nZcSOs0flhjWjDGKP1oc346ehKMd3_lkKE9fcjAL2nErepQ1ytbDSTYd7UNI7a-84x1We-wLnwtxQQzz7vC0dGN5QnLhbGTTl04_5zFIm33OwBiYRkY87Raw7BFY4qwDsb8YL6XuS2IuGhbyOa2ijRONVWf6sOTUECQMveiAMWwSHD7x1PIf85iNCfrKoHHMY9Of99TFu5-sQgU-psLQRvOTgWHjWK1onAXSMBgglShvAtfcVseEznDTzMSz2qQP7jtfr1gFcOezjUHN7-fzk0VgBSplVo8i5YD8Bi97JrlAdzo3zV9YoffPNWui68z7opvc4c73AHHnmJNLGqM0grchBlR8BPOTz3YrSSGzQ29DdbRn2XOJSMYA=w285-h157-no
LE VOILE, UN SYMBOLE DE 3.000 ANS DE MACHISME RELIGIEUX
31 OCTOBRE 2012 LA VOIE DE LA RAISON / SLATE /
 
MOHAMED KACIMI ÉCRIVAIN ALGÉRIEN :
.
[...] Et là, en remontant au plus loin des traces écrites des civilisations antiques, en fouillant dans les annales des histoires sumériennes, j'ai découvert avec stupéfaction que le voile découle à l'origine d'une illusion optique.
.
En effet, une croyance sémitique très ancienne attestée en MÉSOPOTAMIE, considérait la chevelure de la femme comme le reflet de la toison pubienne !
.
 
«LES PROSTITUÉES NE SERONT PAS VOILÉES»
.
Donc, il a fallu très tôt lui couvrir la tête, afin de lui occulter le sexe ! Cette croyance était si répandue dans les pays d'Orient, notamment en MÉSOPOTAMIE, qu'elle a fini par avoir force de loi.
.
Aussi, le port du voile est-il rendu obligatoire dès le XIIe siècle avant J.-C. par le ROI D'ASSYRIE, TEGLAT PHALAZAR Ier :
.
«Les femmes mariées n'auront pas leur tête découverte. Les prostituées ne seront pas voilées.»
.
C'était dix-sept siècles avant MAHOMET et cela se passait en ASSYRIE, L'IRAK D'AUJOURD'HUI.
.
Dans la Bible hébraïque, on ne trouve aucune trace de cette coutume, cependant la tradition juive a longtemps considéré qu'une femme devait se couvrir les cheveux en signe de modestie devant les hommes.
.
ET DANS L'ISLAM ?
.
SEPT SIÈCLES PLUS TARD NAÎT L'ISLAM. LE CORAN CONSACRE AU VOILE CES PASSAGES :
.
* «Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu'elles rabattent leur étoffe sur leurs poitrines.» CORAN (24: 31)
.
ENFIN DANS LA SOURATE 33, AL-AHZAB (LES COALISÉS), AU VERSET 59, IL EST DIT :
.
* «Prophète! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles de grandes étoffes : elles en seront plus vite reconnues et éviteront d'être offensées.» CORAN (33 : 59)
.
Sans vouloir être aussi pointilliste que les orthodoxes, je ferai remarquer que nulle part dans ces sourates, il n'est fait explicitement mention de voile (HIJAB) recouvrant le visage, cachant les cheveux et encore moins tout le corps.
.
DANS LA PREMIÈRE SOURATE, LE CORAN APPELLE SIMPLEMENT LES CROYANTES À RECOUVRIR LEURS POITRINES. LA TRÈS SÉRIEUSE ENCYCLOPÉDIE DE L'ISLAM (ÉD. LEYDE) APPORTE CETTE EXPLICATION :
.
«Dans l'ARABIE préislamique, une coutume tribale voulait que durant les batailles, les femmes montent en haut des dunes et montrent leurs poitrines à leurs époux guerriers pour exciter leur ardeur au combat et les inciter à revenir vivants afin de profiter de ces charmes.»
.
LE VERSET EN QUESTION AURAIT ÉTÉ INSPIRÉ AU PROPHÈTE POUR INSTAURER UN NOUVEL ORDRE MORAL AU SEIN DES TRIBUS. QUANT AU DEUXIÈME VERSET, IL A FAIT L'OBJET DE MAINTES LECTURES ET CONTROVERSES, LA PLUS INTÉRESSANTE ÉTANT CELLE D'UN GRAND IMAM QUI, À L'ÂGE D'OR DE BAGDAD, AU IXE SIÈCLE, EN FIT CETTE ORIGINALE LECTURE :
.
«Le Seigneur n'a recommandé le voile qu'aux femmes du Prophète, toute musulmane qui se voilerait le visage se ferait passer à tort pour la sienne et donc sera passible de 80 coups de fouet.»
.
Le voile est resté depuis le signe distinctif des riches citadines et demeura inconnu dans les campagnes où les hommes ne songeaient pas à voiler les femmes en raison des travaux qu'ils leur confiaient.
.
UN AVANT ET APRÈS «RÉVOLUTION IRANIENNE DE 1979»
.
C'est la Révolution iranienne de 1979 qui entraîne la généralisation du voile. Le HIJAB, innovation sortie tout droit de la tête des tailleurs islamistes, a supplanté dans les pays du MAGHREB le HAÏK TRADITIONNEL, un carré de tissu blanc.
.
Bien sûr, ce sont là les signes d'une société arabo-musulmane en crise, sans projet, sans perspectives, soumise à des régimes totalitaires et qui n'a pour unique espace de respiration, d'utopie, que la religion.
.
PIERRE BOURDIEU expliquait que dans L'ALGÉRIE COLONIALE, l'homme colonisé renvoyait sur la femme toute la violence subie de la part du colonisateur. Désormais, l'homme musulman renvoie sur la femme tout le chaos que lui fait subir la crise planétaire.
.
Dans ces pays sans libertés, l'islamisme fonctionne comme une eschatologie. Il efface toutes les aspérités de la vie pour ne faire miroiter que les plaisirs de «son vaste paradis».
.
L'ISLAM À L'ORIGINE : UNE RELIGION D’ÉTAT ET DE CONQUÊTE
.
Ici se pose également la question de la place de l'ISLAM chez l'Autre. Contrairement au judaïsme qui s'est forgé dans l'exil, au christianisme qui s'est inventé durant les persécutions, l'ISLAM est venu au monde comme une religion d’État et une religion de conquête.
.
Il n'a pas été souvent minoritaire et la place qu'il a accordée aux autres religions n'a pas été un exemple de tolérance. Et qu'on en finisse également avec cette parité des signes religieux.
.
A ROME ou à JÉRUSALEM, on ne lapide pas ceux qui ont oublié leur CROIX ou leur ÉTOILE DE DAVID, en revanche, de TÉHÉRAN à KHARTOUM, de KABOUL à CASABLANCA, chaque jour des femmes sont violées, vitriolées, assassinées, fouettées ou licenciées parce qu'elles ne se sont pas couvert le visage et le corps.
.
LE HIJAB EST L'EFFACEMENT ET L'ABOLITION VIRTUELS DE LA FEMME. Tous les écrits fondamentalistes l'affirment, «le voile est obligatoire car il doit cacher la AOURA (parties du corps) de la femme».
.
C'est-à-dire que tout son corps est perçu comme une partie honteuse. Le HIJAB joue la fonction que lui a assigné PAUL, il y a deux mille ANS : signifier à la femme en public qu'elle est un être inférieur, bonne à museler.
.
Toute fille pubère est donc perçue comme une partie honteuse. Elle est éduquée pour se percevoir, depuis l'âge de 8 ans, comme un objet sexuel potentiel qui doit être dérobé aux yeux de la foule concupiscente.
.
Derrière chaque voile, il y a trois mille ans de haine envers la femme qui nous regarde.
.
.
.
L'ENFANT ET LE CORAN
.

 

 

APPRENDRE LE CORAN

.
.
.
.
«ÂNE, FEMME OU CHIEN» À ÉGALITÉ
.
«Abu Dharr rapporte que le Messager d'Allah (que la paix soit sur lui) a dit : «Lorsque vous faites la prière, faites en sorte qu'une chose équivalente à l'arrière d'une selle soit devant vous. S'il n'y a rien devant vous d'équivalent à l'arrière d'une selle, VOTRE PRIÈRE SERA ANNULÉE SI UN ÂNE, UNE FEMME OU UN CHIEN NOIR PASSE DEVANT VOUS» Je dis : «O Abu Dharr, quelle est la caractéristique d'un chien noir qui le distingue d'un choir rouge ou d'un chien jaune ?» Il dit : «O fils de mon frère, j'ai demandé cela au Messager d'Allah (que la paix soit sur lui), et il a dit : «Le chien noir est un diable».
.
.
.
LISTE DES VERSETS CORANIQUES ( LE NOMBRE EST DE 41 ) QUI SONT MISOGYNES ET QUI ASSOCIENT LA FEMME AU MAL ET AU DIABLE
Sourate 2 versets : 221, 222, 228, 223, 230, 231.
Sourate 4 versets : 3, 7, 11, 15, 24, 33, 34, 74.
Sourate 7 verset : 7
Sourate 12 versets : 28, 31, 32.
Sourate 15 verset : 60.
Sourate 24 versets : 2, 4, 8, 9, 26, 31.
Sourate 27 verset : 57.
Sourate 33 versets : 30,50, 51, 52, 59.
Sourate 65 versets : 1, 4.
Sourate 66 versets : 1, 5, 6.
Sourate 111 versets : 4, 5
.
.
.
LE JIHAD
.
RÉCIT D’ABU HURAIRA :
«Le verset : «Vous (les musulmans) êtes le meilleur des peuples jamais créés dans l’humanité. «signifie le meilleur des peuples pour les gens puisque vous les avez amenés enchaînés par le cou jusqu’à ce qu’ils se convertissent à l’islam» (HADITH BUKHARI LX 80)
.
RÉCIT D’ABDULLAH IBN ABI AUFA :
«L’apôtre d’Allah a dit :
- Sache que le paradis est à l’ombre des épées» ( HADITH BUKHARI LII 73)
.
RÉCIT D’ABU HURAIRA :
«L’apôtre d’Allah a dit :
- Allah accueille deux hommes avec le sourire ; l’un a tué l’autre et les deux entrent au paradis. L’un combat pour la cause d’Allah et est tué. Plus tard, l’autre est pardonné par Allah parce qu’il est mort en martyr pour la cause d’Allah» ( HADITH BUKHARI LII 80)
.
.
.
FRANCE 2
«ENVOYÉ SPÉCIAL»
.
SALEM CHAFTAR IMAM «LE JIHAD C’EST UNE TRADITION»
9 AVRIL 2004 LIBERATION /
.
SALLE DE PRIÈRE MUSULMANE FERMÉE À CLAMART APRÈS UNE ÉMISSION DE TÉLÉ OÙ L'IMAM TENAIT DES PROPOS RADICAUX
.
La salle de prière musulmane de CLAMART (HAUTS-DE-SEINE) ne rouvrira pas dans l'immédiat. PHILIPPE KALTENBACH, LE MAIRE PS de la commune, a permis que s'y tienne exceptionnellement, aujourd'hui, la grande prière du vendredi. Mais c'est un imam spécialement envoyé par la MOSQUÉE DE PARIS qui officiera. Puis le lieu refermera ses portes jusqu'à ce que le maire ait la garantie que l'ISLAM qui y est pratiqué est modéré et non pas radical.
.
Contraste. A l'origine de cette décision, un reportage diffusé le 1er avril sur FRANCE 2, dans l'émission «ENVOYÉ SPÉCIAL». On y entend l'imam SALEM CHAFTAR, filmé par une caméra cachée, rappeler en substance que le HADJ (le pèlerinage à LA MECQUE) est une obligation de l'ISLAM, que les musulmans qui ne le feront pas mourront comme des juifs et des chrétiens, et que le devoir des musulmans est de soutenir les moudjahiddin qui combattent pour la «guerre sainte», sans plus de précision.
.
Pour les Clamartois, les propos de l'imam sont un choc. «Ce qui a le plus scandalisé les gens, c'est le contraste entre le personnage de SALEM CHAFTAR, employé municipal depuis 1997, notamment chargé de faire traverser la rue aux enfants des écoles, et connu comme quelqu'un de gentil, respecté, et celle du même appelant au JIHAD en arabe», explique JEAN-LAURENT TURBET, DIRECTEUR DE CABINET DE PHILIPPE KALTENBACh. Le lendemain, le maire ferme le lieu de culte et met à pied SALEM CHAFTAR à titre conservatoire. La semaine suivante, l'élu rencontre le préfet, le directeur départemental des polices urbaines et le directeur départemental des renseignements généraux qui le «confirment», selon son directeur de cabinet, «dans sa décision».
.
FOYER
.
Quelques jours plus tard, GEORGES SIFFREDI, LE MAIRE UMP de la commune voisine de CHÂTENAY-MALABRY, fait fermer, à son tour, une salle de prière musulmane. «Le vendredi suivant la fermeture de CLAMART, il y a eu 300 personnes pour la grande prière, la plupart de CLAMART, y compris le fameux imam, explique-t-il. Nous nous sommes mis en relation avec le propriétaire de la salle, qui est aménagée dans un foyer de travailleurs migrants, et nous sommes convenus de la fermer dans l'attente des décisions qui seront prises du côté de CLAMART.»
.
SALEM CHAFTAR est-il effectivement un dangereux islamiste ? «Je le connais assez bien, et je pense que c'est un imam traditionaliste à l'ancienne, mais en aucun cas un intégriste de combat», affirme PHILIPPE ANTZENBERGER, militant de la LIGUE DES DROITS DE L'HOMME. Celui-ci affirme que si SALEM CHAFTAR a démissionné de sa charge d'imam en janvier 2004, après le tournage du film de FRANCE 2, c'est en fait parce qu'il était en désaccord avec les nouveaux dirigeants de l'association gestionnaire du lieu de culte. Selon PHILIPPE ANTZENBERGER, «il trouvait au contraire que ça tournait mal, qu'il y avait des barbus bizarres, il craignait une reprise en main par des partisans d'un islamisme radical». SALEM CHAFTAR a-t-il fourni ­ par son imprudence ­ un prétexte idéal à la commune et au MINISTÈRE DE L'INTÉRIEUR pour fermer la salle de prière avec l'arrière-pensée de priver des musulmans radicaux d'un éventuel lieu de propagande ?
.
LABEL
.
Aujourd'hui, la municipalité met un certain nombre de conditions à la réouverture de la mosquée. Elle exige que le ménage soit fait : «Le maire veut que soit créée une nouvelle association avec de nouveaux dirigeants, et que le prochain imam soit labellisé par la MOSQUÉE DE PARIS, énumère JEAN-LAURENT TURBET. Et il veut également que l'ensemble du processus soit validé par le MINISTÈRE DE L'INTÉRIEUR.» «Sinon, menace-t-il, la salle restera fermée.»
.
.
.
LE JIHAD : ARGUMENTATION DE HASSAN IQUIOUSSEN DE L'UOIF
AVRIL 2016 WALEED AL-HUSSEINI /
.
HASSAN IQUIOUSSEN, né en 1964 à DENAIN, est un conférencier et membre de l'UOIF connu au sein de la communauté musulmane de FRANCE. Il est un des fondateurs des JMF, et fut surnommé le «PRÊCHEUR DES CITÉS». WIKIPÉDIA
.
Je vous laisse le soin d'écouter attentivement cette vidéo de HASSAN IQUIOUSSEN vedette de l'UOIF afin de comprendre l'argumentaire avancé par ces prêcheurs de la haine pour justifier l'assassinat des ex-musulmans qui sont assimilés à la cinquième colonne de la communauté musulmane.
.
Un argumentaire basé sur une interprétation extrémiste avec une construction intellectuelle ouverte à toutes les conclusions et faisant prolonger les faits dans le temps et compare ceux qui abandonnent l'islam à des collabos et des traîtres qui méritent l’exécution avec 12 balles dans la tête ! tout simplement un appel au meurtre de ceux qui, par la critique de l'ISLAM, tenterait de déstabiliser la communauté musulmane!
.
Que retiendrait un jeune qui écouterait cette vidéo puis qui lira les critiques que nous apportons à l'ISLAM ?
.
.
.
LES DJIHADS RÉCENTS (1894/2009)
.
1894-1917 : GÉNOCIDE CONTRE LES ARMÉNIENS : 2 millions de personnes massacrées par les musulmans au nom d'Allah en TURQUIE
.
1914-1918 : GÉNOCIDE CONTRE LES ASSYRIENS DE TURQUIE : 250 000 personnes massacrées par les musulmans au nom d'Allah en TURQUIE.
.
1919-1923 : GÉNOCIDE CONTRE LES GRECS PONTIQUES : 250 000 personnes massacrées en TURQUIE au nom d'Allah et expulsion de 250 000 autres vers la GRÈCE (Allah est Miséricordieux).
.
1930 : 40 000 décapitations publiques, 350 000 amputation dans une campagne de purification spirituelle en ARABIE.
.
1933 : GÉNOCIDE CONTRE LES ASSYRIENS CHRÉTIENS EN IRAK. Plusieurs milliers de victimes. La communauté internationale, indifférente au début, réussit à stopper le massacre commis au nom d'Allah.
.
1942-1943 : GÉNOCIDE CONTRE LES «MÉCRÉANTS» EN BOSNIE : 200 000 civils Serbes Chrétiens Orthodoxes, 40 000 Gitans et 22 000 Juifs massacrés au nom d'Allah dans des conditions tellement atroces que même les Nazis s'en émeuvent et interrompent la boucherie initialement projetée par le muphti de JÉRUSALEM qui veut une BOSNIE islamiquement pure et appliqué par les divisions SS musulmans (plusieurs de milliers de djihadistes nazis). Leur spécialité consistait à couper les membres des victimes avant de les ensevelir encore vivantes sous de la chaux vive.
.
1964-1965 : GÉNOCIDE CONTRE LES CHINOIS COMMUNISTES EN INDONÉSIE : 1 million de partisans communistes souvent d'origine chinoise massacrés au nom d'Allah «ils jetèrent tellement de corps à la mer que les gens avaient peur de manger du poisson».
.
1971 : GÉNOCIDE CONTRE LES BENGALIS AU BANGLADESH : entre 1,5 et 3 millions de personnes massacrés au nom d'Allah . L'armée pakistanaise viole aussi 200 000 femmes selon les estimations internationales ; l'armée indienne met fin à ce génocide; aucun pays musulman n'a tenté de l'arrêter. 10 millions de réfugiés.
.
1975 : GÉNOCIDE CONTRE LES TIMORAIS. Invasion du TIMOR ORIENTAL, présentée aux militaires indonésiens comme un JIHAD anti-communiste : massacre de milliers de Chinois et de catholiques ; destruction des églises. Bilan en 1984 établi par les Australiens, au moins 20 % de la population anéantie, soit 200 000 morts (dont 100 000 la première année) ; on peut raisonnablement penser à un bilan total de 250 000 à 300 000 morts une décennie après.
.
1983-2009 : GÉNOCIDE DES PEUPLES NOIRS ET NON-MUSULMANS AU SOUDAN. Estimation à ce jour : 2-3 millions de morts pour la plus grande gloire d'Allah dans un relative indifférence.
.
EXEMPLE D'ACTION MENÉE : en 1986, le chef de guerre soudanais TAIB MUSBA attaque la tribu chrétienne des UDUK : 15 000 morts ; il entre dans leur capitale CHALI et déclare : «Vous allez être convertis du christianisme à l'ISLAM aujourd'hui..» ; ceux qui refusent sont exécutés. En 1992, LE VATICAN proteste contre les persécutions que subissent les chrétiens soudanais ; le régime de KHARTOUM déclare : «L'ÉGLISE CATHOLIQUE est devenue l'ennemi du gouvernement soudanais ; nous savons comment nous en occuper» 1993 février : publication du RAPPORT BARBIER à la COMMISSION DES DROITS DE L'HOMME de l'ONU, sur les massacres des tribus NOUBA au SOUDAN : déportation, islamisation forcée, esclavage pour plus de 20 000 enfants. 1994 rapport de l'ONU sur le SOUDAN, qui conclue que ce pays viole tous les droits de l'Homme ; le président soudanais juge ce rapport «blasphématoire» 1994 financement de trois camps terroristes dans le nord du SOUDAN par BEN LADEN 1994 octobre : À KHARTOUM colloque sur le dialogue inter-religieux au SOUDAN où sont invités musulmans et chrétiens. A l'issue de celui-ci, le président OMAR EL BÉCHIR déclare ouvertement à des participants musulmans que le gouvernement de KHARTOUM suit un plan à long terme pour convertir le SOUDAN en un ÉTAT ISLAMIQUE par tous les moyens. 2002 mars : témoignage de militants humanitaires au SOUDAN (région du NIL Sud) sur le JIHAD perpétré contre les populations du sud ; «les prisonniers sont interrogés exclusivement sur leur religion ; les musulmans sont libérés ; les autres sont soit égorgés soit asservis».
.
TOTAL DES GÉNOCIDES ISLAMIQUES ÉTABLIS :
.
Estimation basse (peu probable) : 7 622 000 morts
Estimation haute (probable) : 11 022 000 morts
.
Je voudrais m'excuser , je n'ai pas mentionne les massacres de chrétiens en SYRIE, ÉGYPTE, IRAK, LIBAN, l'aide apporte par les musulmans aux nazis, massacre en OUGANDA, en INDE - PAKISTAN ,.....
.
.
.
JIHAD
.
LISTE DES VERSETS CORANIQUES ( LE NOMBRE EST DE 129) QUI PRÔNENT LA GUERRE ET LE DJIHAD :
Sourate 2 versets : 154, 190, 191, 192, 193, 216, 217, 244.
Sourate 3 versets : 13, 122, 123, 125, 127, 139, 140, 141, 142, 152, 153, 154, 157, 158, 168, 169, 170, 171, 200.
Sourate 4 versets : 69, 74, 75, 76, 77, 84, 94, 95, 96, 100, 104, 141.
Sourate 5 versets 5 : 33, 35, 85.
Sourate 8 versets : 1, 7, 8, 9, 10, 12, 13, 15, 16, 17,18, 19, 39, 43, 45, 46, 47, 48, 57, 59, 60, 62, 65, 66, 67, 69.
Sourate 9 versets : 2, 4, 5, 9, 10, 12, 13, 14, 15, 16, 18, 19, 20, 22, 25, 26, 29, 36, 38, 39, 41, 42, 43, 44, 46, 47, 49, 50, 52, 73, 81, 86, 91, 92, 93, 95, 96, 111, 210, 121, 123, 124.
Sourate 22 versets : 58, 78.
Sourate 33 versets : 9, 10, 11, 14, 15, 16, 20, 22, 26, 27, 60, 62.
Sourate 47 versets : 4, 7, 31, 35.
Sourate 48 versets : 11, 16, 17, 20, 21, 24, 25.
Sourate 61, versets : 4, 12, 13.
Sourate 66 verset : 9.
.
SOURATE 4.89 :
«Ils voudraient qu’à leur instar vous sombriez dans la mécréance afin que vous en soyez au même point (sawâ’) qu’eux. Ne les prenez pas pour alliés tant qu’ils n’auront pas émigré pour la cause de Dieu et s’ils se détournent, emparez-vous d’eux et tuez-les où que vous les trouviez. Et ne les prenez ni pour alliés ni pour partisans !»
.
SOURATE 4.90 :
«[tuez-les où que vous les trouviez] à l’exception de ceux qui visitent une tribu (qawn) à laquelle vous êtes liés par un traité ou de ceux qui viennent vous trouver le cœur serré à l’idée de vous combattre ou de combattre leur tribu ; si Dieu l’avait voulu, Il les aurait rendus maîtres de vous et ils vous auraient combattus. Aussi, s’ils vous évitent, ne vous combattent pas et vous offrent leur soumission, Dieu ne vous permet pas de leur témoigner de l’hostilité»
.
SOURATE 4.95 :
«Ne sont pas égaux ceux des croyants qui restent chez eux – sauf ceux qui ont quelques infirmité – et ceux qui luttent corps et biens dans le sentier d'Allah. Allah donne à ceux qui luttent corps et biens un grade d'excellence sur ceux qui restent chez eux. Et à chacun Allah a promis la meilleure récompense ; et Allah a mis les combattants au-dessus des non combattants en leur accordant une rétribution immense ; des grades de supériorité de Sa part ainsi qu(un pardon et une miséricorde. Allah est Pardonneur et Miséricordieux»
.
SOURATE 8:39
«Combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de sédition et que tout culte soit rendu uniquement à Dieu»
.
SOURATE 9:5
«Tuez les mécréants partout où vous les trouverez, capturez les, assiégez les et guettez les dans toute embuscade. Mais s’ils se repentent, accomplissent la Salât, s’acquittent de la Zakât laissez les. Et Allah est Pardonneur et Compatissant»
.
SOURATE 9:123
«Ô vous qui croyez ! Combattez ceux des infidèles qui vivent dans votre voisinage ! Qu’ils trouvent en vous de rudes combattants !»
.
SOURATE 9:29
«Combattez : ceux qui ne croient pas en Allah et au jour dernier ; ceux qui ne déclarent pas illicite ce qu’Allah et son prophète (Mahomet) ont déclaré illicite ; ceux qui, parmi les gens du Livre (Juifs et chrétiens), ne pratiquent pas la vraie religion (c.-à-d. l’islam). Combattez-les jusqu’à ce qu’ils payent directement le tribut (jizya) après s’être humiliés»
.
.
.
LISTE DES VERSETS CORANIQUES ( LE NOMBRE EST DE 396) HAINEUX, BELLIQUEUX, ESCLAVAGISTES, ANTI- CHRÉTIENS, ANTI-JUIFS, APPELANT À TUER LES APOSTATS ET LES INFIDÈLES
Sourate 2 : versets : 2, 6, 7, 8, 9, 10, 12, 13, 14, 16, 17, 18, 19, 39, 65, 71, 72, 73, 74, 75, 76, 79, 81, 86, 87, 88, 89, 90, 91, 98, 105, 109, 120, 161, 162, 171, 178, 257, 246.
Sourate 3 versets : 10,12,21, 22, 28, 32, 56, 61, 68, 71, 75, 77, 78, 80, 82, 85, 87, 88, 90, 91, 94, 99, 105, 106, 111, 112, 116, 118, 127, 128, 151, 156, 176, 177, 178, 187 , 196,197.
Sourate 4 versets : 25, 38, 46, 47, 52, 55, 56, 60, 61, 78, 89, 97, 121, 137, 138, 139, 140, 142, 144, 145, 150, 151, 155, 156, 160, 161, 167, 168, 169.
Sourate 5 versets : 10, 12, 13, 14, 17, 18, 27, 33, 36, 38, 41, 43, 45, 49, 54, 57, 59, 60, 61, 63, 68, 71, 72, 73, 75, 78, 79, 80, 81, 86.
Sourate 6 versets : 21, 27, 28, 29, 30, 31, 33, 35, 45, 49, 50, 70, 93, 112, 130, 138, 139, 140.
Sourate 7 versets : 4, 37, 38, 39, 40, 41, 44, 45, 46, 47, 50, 71, 84, 92, 96, 97, 98, 99, 101, 102, 136, 162, 163, 164, 165, 166, 177, 182, 183, 186, 202.
Sourate 8 versets : 14, 22 30, 35, 36, 37, 41, 51, 54, 55, 56, 58, 68, 69, 73.
Sourate 9 versets : 1, 17, 23, 28, 30, 31, 32, 34, 35, 37, 48, 53, 56, 63, 67, 68, 74, 77, 79, 80, 85, 87, 90, 97, 98, 101, 109, 113, 125.
Sourate 10 versets : 8, 17, 27, 69.
Sourate 11 : 18, 20, 24, 67, 68, 106, 107 113.
Sourate 13 versets : 25, 42.
Sourate 14 versets : 14, 16, 22, 29, 30, 49, 50.
Sourate 15 versets : 12, 43, 66, 79, 89.
Sourate 16 versets : 45, 46, 69, 86, 88, 94, 105, 106.
Sourate 17 versets : 18, 97.
Sourate 18 versets : 4, 5, 53, 57.
Sourate 22 versets : 1, 17, 19, 21, 22, 25.
Sourate 24 versets : 6, 7, 11, 58.
Sourate 26 versets : 120, 224, 225, 226.
Sourate 33 versets : 4, 5, 50, 55, 57, 61, 64, 65.
Sourate 36 versets : 63, 64, 65, 66, 67.
Sourate 37 versets : 63, 57,58, 66, 67, 68.
Sourate 38 versets : 56, 57, 58, 59, 60, 61.
Sourate 39 versets : 16, 71, 72.
Sourate 40 versets : 5, 70, 71, 72.
Sourate 41 versets : 19, 20, 21, 24, 25, 27, 28.
Sourate 42 versets : 21, 22, 50.
Sourate 43 versets : 41, 42, 74, 75, 76, 77.
Sourate 44 versets : 45, 46, 47.
Sourate 47 versets : 1, 8, 12, 23, 32, 34.
Sourate 48 versets : 4, 13, 15, 22, 25, 26.
Sourate 51 versets : 10, 13, 14.
Sourate 55 versets : 55, 41, 43.
Sourate 56 versets : 93, 94.
Sourate 58 verset : 20.
Sourate 59 versets : 2, 3, 4, 7, 12, 14, 15, 16.
Sourate 63 versets : 1, 2, 3.
Sourate 67 versets : 6, 7, 11, 27, 28.
Sourate 69 versets : 30, 31, 32, 36, 37.
Sourate 72 versets : 15, 23.
Sourate 76 verset : 4
Sourate 83 verset : 16.
Sourate 87 versets : 10, 11, 12, 13.
Sourate 88 versets : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7.
Sourate 88 verset : 6.
.
.
.
INCENDIER
.
INCENDIES DANS LA «JUNGLE» DE CALAIS : LA PRÉFÈTE PARLE «D'UNE TRADITION DE LA POPULATION MIGRANTE»
26 OCTOBRE 2016 BFMTV /
.
La PRÉFÈTE DU PAS-DE-CALAIS est revenue ce mercredi sur les incendies qui ont embrasé la «JUNGLE» DE CALAIS. Pour elle, il s'agit «d'une TRADITION de la population migrante de détruire leur habitat avant de partir».
.
La «JUNGLE» DE CALAIS a été en partie ravagée par les flammes dans la nuit de mardi à mercredi. Une trentaine de départs de feu ont été observés , notamment dans la zone des commerces à l'entrée du camp. Interrogée ce mercredi matin sur ces incendies, la PRÉFÈTE DU PAS-DE-CALAIS a évoqué «des traditions de la population migrante de détruire leur habitat avant de partir».
.
Des incidents similaires avait été constatés déjà lors du démantèlement de la zone sud .
.
«Les chefs de communauté nous avaient dit : «Quand on s'en va, on nettoie en mettant le feu», a rapporté FABIENNE BUCCIO sur BFMTV.
.
PRÉDISPOSITIONS
.
Loin d'être une surprise donc, ces incendies avaient été anticipés. Les services de secours avaient été prépositionnés.
.
«Ils sont là 24h/24 pour remédier à ce genre de situations. Ça a été parfaitement maîtrisé tout au long de la nuit», a assuré la préfète.
.
Ce mercredi, l'évacuation de ce grand bidonville, entamée lundi , suit son cours. En deux jours, 3.242 majeurs ont quitté le camp en bus et 772 mineurs ont été relogées dans les conteneurs du centre d'accueil provisoire, selon les MINISTÈRES DE L'INTÉRIEUR et du Logement. Selon la préfète, «des centaines» de migrants restent encore à évacuer dans les prochaines heures.
.
.
.
COUPS DE FOUET
..
CORAN SOURATE «LA LUMIÈRE» 24:2
«La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cent coups de fouet»
..
https://lh3.googleusercontent.com/52JRc2UhPMoS86EA3iQfsZ7MHl9IHDG6C9nzFDND-P1pLfFvehWxhvwPitncXzFoYd02XQpQ1ZDhcDZyB1Id9htLaD5VWhmFy9kRKlKVqQmwmV7Oz_TmxCVQ4n4uICO3PE9YL4R2d_TLHgSrANVEJBJoBbC_37aUk5IBIHlOwXi_XSQUaltzZLAz_Zq4kmUvjJhVqY7SpC8HsAW-Ig6e4ddhAvc7WF9hqUHwu4GuCQ8bjIU6QiqxzE6WFV1Uj8DH0sR2ADmbvitnaGLMLiwNLSQBA_X960CDGjqrwu4IK3R6Y2nNxdtYGMVtMGBFp7yxXVoYXkANDn6BBMdutjvfLYpstTLM8CfvwcvMMfhmTmF_h-V5zgYqqyicN_riV4-5EBBGHKgGOi9wcOnzwN-eeANTcvSKD5U2gWxtorHQqqZtxjYeqJKjRyBoLXEd-SPfbyphiNQ4txjYYE_AFDiNiDgmi0_s2LMtE1QshTEHmjoOm5ysqvz4M_4hg_HIP02EBw0aEFuV_Ha2DB_H_HUxyvEOHtzHEFNnpD8ixvp8Qs2XMFuopKj2HE1G6VxxmA1fIRuwVUlNKsfTW9R4NafshAKMYhrTyEV5WIH6CKsvNRGHE48W3CDVDn0p6yBgWopbN8l_lI6hY1T0FQ1C0Z7XZE7PFWdxtETqs8Rqtc7h5-ogvG8=w580-h347-no
..
https://lh3.googleusercontent.com/ci5AjFkj1qPGRh3hGGf6E1P0QCaTUU58NeLBJs1uSEHrKvo_H28DVSUnUu7yHGUAraGC9KSvEm0is9CZ7WxzmcJQNnH6j7QHAE4kPaA4pycbGjI3iSA3xRlgG41nxVgFiDwN_Mg3zXYWpbZaRyn_QxEGmrLa6jf4_H0T2QokIS9E5pHdYinpnAsFfeELT4ZTV1D8ZJRWsqs7nFx-TcCFGEXDOqkGZxPfI_6jQBbHs1mrBjH7A-fIqWPmohNFRIZoMEMMg_RaPcMg4u5AeFOMy-VRmTQ3R99J-BD8r_40quCZTj4ZqjKpYrp0yn93j7r8HKjlxWwMXmB9JdLkzICo6uroBkbkHnTciC1cU4fGyQfauadkwBB6lsy6rPlIVFTZnFrsfN5Tvi18DfCwJfFQ-uwNIZrbP3tFwkuOP98O4u0qzw-HxGmGx47Amh97ZcoUbVn2Z3asIv0UkGQ7SkMqtZKDLWSW1zR173GMc2NjNUbQw9zIwV-BY8BcIUiRhpENA8NTblmUBcaucqiPdffZlCV03nh3uWQUHASSdOQ8rNyAXPXNbcwBClGJuqSFHNJRkWggKMylp2Ij1Js4ip3zcw1D_6r52_FQQtw_M51KXZL2_P7KyNHrSDdvJ-HAJhaszzlzYSze21DpAPnCmjGJjDJEYuDREMUDEquEYj0czIY9sSI=w580-h336-no
..
PAKISTAN
SOUDAN
.
.
.
LAPIDATION
..
AFGHANISTAN
SOMALIE
.
LES HADITHS :
Les hadiths sont des récits rapportant les faits et les paroles du «prophète» musulman MAHOMET, Ils relatent également nombre de chroniques des compagnons du Prophète, qui ont eu à partager sa vie.
 
Les hadiths dit SAHIH (authentiques) compilés par les imams BUKHARI (810 - 870) et MUSLIM (821 - 875) sont considérés unanimement par les hautes autorités islamiques comme les plus authentiques paroles et gestes du prophète MOHAMMED, leur authenticité ne peut être remise en cause.
.
RÉCIT DE ASH SHA’BI :
«Quand Ali lapida une dame le vendredi, il dit - Je l’ai lapidée selon la tradition de l’apôtre d’Allah» (HADITH BUKHARI LXXXII 803)
.
ANAS BIN MALIK :
«Un Juif avait écrasé la tête d'une jeune fille entre deux pierres,(Elle fut amenée au messager d’Allah alors qu’elle était encore en vie) et a la jeune fille a été demandé, «Qui a fait cela, est-ce tel ou tel ?» (Certains noms ont été mentionnés pour elle) jusqu'au nom de ce Juif a été mentionné (alors elle hocha la tête en accord). Le Juif a était apporté au Prophète et le Prophète, ils continuaient à l'interroger jusqu'à ce qu'il a avoué, après quoi sa tête a été écrasée avec des pierres» (HADITH SAHIH BUKHARI Volume 9, hadith 6876 page 19 & hadiths 7879 & 6884)
.
RÉCIT D’AMR IBN MAIMUN :
«Au temps de la période d’ignorance préislamique, j’ai vu une guenon entourée par un grand nombre de singes. Ils étaient en train de la lapider, parce qu’elle avait commis un acte sexuel illégal. Moi (MAHOMET) aussi, je l’ai lapidée» (HADITH BUKHARI LVIII 188)
.
RÉCIT DE UBADA IBN AS SAMIT :
«L’envoyé d’Allah a dit : - Quand un homme célibataire commet l’adultère avec une femme célibataire, ils recevront cent coups de fouet et seront bannis un an. Dans le cas où ils sont mariés, il recevront cent coups de fouet et seront lapidés à mort» (HADITH MUSLIM XVII 4191)
.
RÉCIT D’IMRAN IBN HUSAIN :
 
«Une femme de Juhaina vint voir le Prophète car elle était devenue enceinte à cause d’un adultère. Elle dit :
- J’ai fait quelque chose qui mérite un châtiment, donc inflige-le moi.
L’apôtre d’Allah appela son maître et dit :
- Traite-la bien et amène-la moi quand elle aura accouché.
C’est ce qu’il fit. L’apôtre d’Allah prononça ensuite son jugement, ses vêtements furent attachés autour d’elle et il ordonna qu’elle soit lapidée. Il pria ensuite sur son cadavre» (HADITH MUSLIM XVII 4207)
. pria ensuite sur son cadavre. ” ( Muslim XVII 4207)
RÉCIT D’ABU HURAIRA, PAR JABIR : «J’ai été un de ceux qui l’ont lapidé. Nous l’avons lapidé à l’endroit de la prière. Quand les pierres l’ont atteint, il s’est enfui. Nous l’avons rattrapé dans le Harra et nous l’avons lapidé» (HADITH MUSLIM XVII 4196)
.
.
.
ZOOPHILIE
.
https://lh3.googleusercontent.com/O76tu5ab7vCkUXZNlNxARjryN3jzXji3GtznM9C2-tQ2J6igiw8_3BlakLZBl5WmwWi1LDtmEZUXCm2RUrMKOp05Qf7rfUI_If9mmHxE4m7Rl5hVNeg0C6Gd4b1AheCwpKGQPlgU40frnw61I2Tgu4wsBke3sZWpF6jH3cTaJbh3wh4H988GufCtdYq4olwHjJ5JtO3GQ2WLxKtMGWFC_JN51OsWk0EhW_PqxX_WhTQ1HI47c3fbsAMITmYKsbzOKz85sGugYQ33t0KMvo8_FK7E91jG1lAajqywKXvE5A-t55JUJEcdpoYWmhjXdElEzvBjgMdyjrJCwPqbAMoZD3IrMnqxreky3c6ePIR3ChcHbwHfdywOaoDrA65PSkeyDBCyJAEm1Q5n5ez0M6C9nGXE_mIpJI2q_-Lhf5XfwoMCHnKOVhc-XGCsv6IyAcmRds7wR2zayyUji2EJoQejT1z0No8zYsDAekhLvWobKcOuHvNg_r3QtxoGDDCJmaErGe9M13qYjuKP9-LMggmz5y0ltbXfcwDPyAYv5VjNX4n0YeAY_8RZiHEaPwuX9rfS4i2P0BpGU0iG7V9IH08ufo2Meel7ET0192T0QxX7r8DB2CpC8UY9LlFPr7L9V6FykR8UbVHZBqrryZX3-eOk4embI_fzt8pLwA_I=w775-h296-no
.
.
LE PARADIS DES MUSULMANS
lieu de dépravation morale et de luxure où s’adonner au plaisir de la chair pour l’éternité
.
LA RÉCOMPENSE DES PIEUSES MUSULMANES AU PARADIS D'ALLAH
un «paradis plus proche du bordel que de la récompense pour gens pieux» (KAMEL DAOUD écrivain algérien) : CORAN 2.25 36.56 37.48 44.54 52.24 55.54-76 56.17,22,36-38 76.19 78.33
.
.
.
SOURATE 2:25:
«Annonce la bonne nouvelle à ceux qui croient et qui font les bonnes actions, qu’à eux sont réservés des jardins sous lesquels courent des ruisseaux. Toutes les fois que, pour leur nourriture de tous les jours, ils en prendront les fruits, ils diront : «Voilà des fruits dont nous nous nourrissions autrefois» Et ils auront à leur disposition des (fruits) variés. Et il y aura pour eux des épouses pures. Et ce sera leur demeure éternelle»
.
SOURATE 56:22 ET 37:
«Et ils auront des Houris aux grands yeux noirs, semblables aux perles» en récompense pour leurs bonnes actions. «En vérité nous les avons créées dans un but particulier. Nous les avons créées vierges»
.
SOURATE: 15:
«Voici le tableau du paradis qui est promis aux hommes pieux : là il y aura des ruisseaux, dont l’eau sera incorruptible, et des ruisseaux de lait, dont le goût ne changera pas, et des ruisseaux de vin, délice de ceux qui boivent ; et des ruisseaux de miel limpide; et là il y aura toutes sortes de fruits…»
.
SOURATE 44:51 ET 55 ET DANS LA SOURATE 52:17:
«Et nous les marierons aux Houris (les femmes du paradis)»
.
SOURATE 55:69 ET 73:
«Il y aura de très bonnes et de très belles femmes. Des vierges aux grands yeux noirs retirées sous leurs tentes. Jamais homme ni Génie ne les a déflorées»
.
.
.
 
https://lh3.googleusercontent.com/3hYgRu2IqDxImFe0KAZSyPG0ysoKzMLsEyw5FubsrvnaUZoF3SeQHDkuG72rbU213h97mxrk9L9JGnGBhB-Ghij6z3x4LcGvUsH8mTCKIvhVKSkKSr5VTCGSeZD88sQFYnRUU07c9V_meGAVn0luP6eoLxLgB-HLNKOlfu_OHXYFTY0YEC5WU3gwb7qI_MXZ2acklxvHTEnUXvGyKr74_W5m_Zrbjf9yOiJjhHmFYNtbhaoWTTPObvtkhXWTUwPugTL-1dg1Qk1RfRILQdWmSX-U3kLwZrnUpqyL06HwnzMett-FsphRk8848d5hI3GePrKe7h-6JADBZoHVK7-YZEs7QOjMcurLPpgeuVnNDbZk3LDZZWa1IjgGnSLbYgHskRtN3uxEXjD8jHNeVkxwFo3jcnX88Tmuxk5fQLnhlqEIn7lwoZ7nOt5tAHfrJT0dgjGFKilihMAlg25ka0iA9Lf1EqO6u2-JuJwfOXT3rFGcymTmCYJp5daq7Yf8ETd8Uee1tEkxtsdWE_Ifw_4gHU5py3Lk8-Ou_KqIKQHqJmvI7yK4536U7Aig6gqFDdDnd0GXb4avyG0McHpMyg8tkwkbYsPq32CRafj3kU5c23rr8fAIW4-ZHK0lvrSdTi29f34L8Vb0h2GAOBUPtCFA5XQGTtmZDprCO0W6z_f7kzCREOA=w180-h212-no
COMMENT FAIRE PIPI/CACA SELON LES HADITHS QUI RACONTENT LA TRADITION DU PROPHÈTE ET QUI APPELLENT À LUI OBÉIR
.
SOURATE 4 VERSET 80 : Quiconque obéit au Messager obéit certainement à Allah
.
https://lh3.googleusercontent.com/_SRC8vxkKdrlLYRIjR2TA2UO01iaQB9TASjxmlIeAtS8Ify5bptXarh6SuQj_jnBwoUfWJz65UJmOLvAaMTUCJcL-Y9EpRv41S5w8MN-WPL0iIpaXRX7rzwIsqMolWeq3Iiz0O2ZDzuh2tbJLPIS7FnDx2eOW5Ab_2s1HOqKsrj6lA6L-FB3feVwUSzcemo7IN1NQjIjgPayZNFfrm-jBvmighv3j961lTskWUPLKfoTKRBDkho7k16DLslmzzOxf-_nDik5F-CFTJBRD1yLgS9NW-ylbyTvfevqejqDvmJamf9VG3UfTTvEjzhcDi8UNtCFCHlURJPPIoZSme7VZku-o2jDIlboXAavEGmcAsuku204CnGTPs6y872tyALgPB6Q7tWqvHqJ7jFuaprAEMvqPxMf10snoWzydAFYM4RuUuUBMmmKLLuK5-T1HaPMpIc3ehYtulvOvTqhQmSlpHeU5H8EdDz3afXlh5WsNWYCr-exOiNUTVDgi1w0SdRAsUuoKaLBaDYR4L-RKFMqM9E8IkyNWHgRpOtFbK3DYMYLlvfbKtlNj2eekdMSgBtI2AvpgO2HHPflst6zSrBTsgQBaxGfEDISIIhsUoOjSuqutkJTnOlCg8HkyerH4i4E8v2qcLfZ27zPGrKQQCUKCXn682uyCMTktVs5oiT721ls0tQ=w580-h415-no
https://lh3.googleusercontent.com/Q6wybtsTnC9kTJQb1CZCvr5iK37e6wX_S65Hvc7vYBxpiYvdb2PbhS1CNykx_kxFZV4VZHpXu5KdSUOFggJumMa1aMfY5595_RsVDTeDp2fSvE1RxpNir3dnNkuiMF5f5emJdQsrfwyQFUAbQsFBjN8VkoUxmMVUEb2To11MrEraQ4V8G3jQdRhBvGjxKPMiVL5T8bAZl1iTIZVfHUqE40Q3DRqxFgtmFx4SfnNIu5hDsegx5f_895O1JzGQ_s9YJoF-VZrIVJ7Ue8yzhmvlsbRVNEddFy1iVb5X_h74kr3JRMRuFbJF-H4xyl7vzu3KyLxXprs-xJbA8uaOLXZrvKQWZbDYUobZhXUF_uLpHDN0wNNTNOtLwtQF2OXQQycRYJ4jRNSr4XZWK-X46A2nsvpF1zxXF5PoxDIO3EoIILcFrJSEbibb_40aWL4EFhqG4NU8MdGegt8ukBmYD1ZsuVxedjD4PrnDLhB5iLCWIC0-yZVOeNFRrAHsV5jbrdbhsrjpXK75P3pM9gl1V4_gPqxmp9LZhOLEUg6KAxpO0uZhRNA_ufuKOQMF5NgClKHZa7YMuuR4pvMfulmeizlva7LaxS4KIWHZyIwFfIGHME43GdDZyqjQAZQ2Ns_ZwaoMtBLtc_vqkuJEKOlihGc4jjKjqyaAvYb0cQTbF2wg3_SN3mQ=w580-h324-no
https://lh3.googleusercontent.com/3NVNh2jWmtbQy0BnIne1vqasWpMf9KypaWBBf7aDW6s-Sfs9Rp4ci0JsEqHwQ0FrpgF9N1x0tkKtF7Tnj-enYgXGvDxmkmVI-OWKHzJJ7dB2FCwThH_JlFrAlxVS1QA4ooDyiXbeRi5KPZ52E9QOtMizzNpJA9jPrqxRA7xY4tNnpIsPQG3FRSYZwHVu5YhFxDnBCPUNXJ4gwv-wN9juj1HCDwP2bMaDvk1B-NsITrArtmWTKoB8AQdeCDGXq38feckE2gXs_bGWv1BCUAsRdkSI6KMNJBiO8r6HU1eaay2d8b-ljZtmMtzIIi7zBJo3vE231ES6k9-gm5naWTFXpcANOpao4pBjaBIj4z-u-800jqMlreee5LVNxydNPu_OjhJHJweN0FQACnOJIgpzdJCG4j0nsQTp86t_yyQaTkzI9UrhPuGzPYHo7yoNoeVEnig8hoa0zSrrXVwJX4BUycYrO-Uc4xDQytprqyE0HKhIbsQyDmSoC7XUCMIDcsgu95i_KLoUN1cHykX2U13vXzf6a7Topuq2eKQS_GYlPtMRracHl6MMEjz8f_9dObzbjz_AtHKq7NKG9AjhN2SDCNncAptYLwgSYJX88Wa3FoTUaAHyC24aaAXKEXyKvUNwWkJKcUdJzcMCbGo7QG4PChmgVE5afwHMo09ixoDM4H20Plk=w580-h350-no
https://lh3.googleusercontent.com/Z2bx6ZO3OBjeeWo32PfnDxYY4jyQAPn5Rw7mZShG7B99zCa6CEeedUVXg4m6AJRNqbfrnp3P2KKCqdPSGzqXMQCCcpPQdwDI3lyiZETqGiO26f1dra_b7VEftN-2h-anNRi6SrEwsXGpl90imcE95v_W1O1vGFows-e71fJ0xLEESd0wKrnQdmySn8qYzlIOWIY0NwndsThpqH9F16glqOpEOMKw29ek1QavSIfdXSJ4JqV1PD2aWeeUpJ-Jyu16ItXZy9XAQH55xVGJzZEMI-Kqd8uALVe_MvZu9gJtqSp2D8vxpQrc2JLAUWb5hK0EqVl1q-0c_WDcmgajXrpqEASBaBTudZNYalsEMvYxNDFgGE1GmdKJXgd3WzvHLQWGin-GKc8yCKGDZdzpb780E0e5EAxLAOU8KtYYJUb8FSFWZauyjD_rL9N10oPmrd4flpG2RDxpRwdJ94frDhk2jysg0EGpwaTJxEx_PjgOnT0pv9aWXv3GycsMD7hJwmiM4Dy3jcUtyFwp54IFzRzqyQAWbOdzcm5SwYDjDdMwTeeLjDLkICwdeU-QjsQ0wsTsQsNxgrN9PRijY-wJLmY8fcTzVWcopyu_83RgoxKmzq4FG6Ztf_odC_U5WHOZY0ylHnIl7mT2xl-eUf5LGKgaZ6icdqc_U22_l3ircSb6_d-WTC4=w580-h249-no
 
.
.
.

20/07/2017

TERRORISME ET SANTÉ PUBLIQUE

.SANTÉ PUBLIQUE ET TERRORISME
 
.
.
.
 
.
.
 
AMINE L. «ELBISTOURI», UN DANGEREUX MÉDECIN RADICALISÉ DE MARSEILLE A FINALEMENT ÉTÉ ARRÊTÉ EN TURQUIE
31 DÉCEMBRE 2016 MEDIA-PRESS.INFO / LA PROVENCE /
.
AMINE L., qui se faisait appeler «ELBISTOURI» sur INTERNET, est un ex-interne de l’HÔPITAL DE LA TIMONE à MARSEILLE, qui a continué d’exercer à la TIMONE comme médecin bien qu’il ait été plusieurs fois signalé pour ses menaces sur TWITTER de commettre des attentats en 2015. C’est finalement en TURQUIE qu’il a été arrêté, alors qu’il tentait de rejoindre la zone irako-syrienne des combats. La TURQUIE d’où il a été expulsé le 25 décembre, avant d’être mis en examen et écroué jeudi soir, «soupçonné» d’apologie du terrorisme.
.
Il «a été mis en examen pour «association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste criminelle» et placé en détention provisoire conformément aux réquisitions du parquet de PARIS, a précisé la source.
.
Âgé de 29 ans, il avait été présenté à un juge antiterroriste jeudi dans la journée après avoir passé quatre jours en garde à vue dans les locaux de la SOUS-DIRECTION ANTITERRORISTE (SDAT), à LEVALLOIS-PERRET (HAUTS-DE-SEINE).
.
L’ancien interne, qui travaillait depuis trois ans dans les services hospitaliers marseillais et avait effectué un stage en orthopédie à LA TIMONE de mars à octobre, s’est radicalisé au contact de certains membres de la mouvance radicale, a précisé une source proche de l’enquête.
.
Le jeune homme consultait régulièrement des sites jihadistes et menaçait sur TWITTER de commettre des attentats, ce qui lui avait valu d’être signalé à plusieurs reprises en 2015 aux autorités par des internautes sur la PLATEFORME PHAROS, mise en place pour dénoncer des contenus illicites sur les réseaux sociaux.
.
AMINE L. s’est rendu en TURQUIE en octobre, où il a été interpellé quelques jours avant NOËL. Les enquêteurs pensent qu’il souhaitait rejoindre la zone de combat irako-syrienne» LA PROVENCE
.
Une fois encore, on se demande à quoi sert la prolongation de l’Etat d’urgence alors qu’un médecin reste en poste dans les hôpitaux français alors même qu’il a été «signalé à plusieurs reprises en 2015 aux autorités par des internautes sur la PLATEFORME PHAROS, mise en place pour dénoncer des contenus illicites sur les réseaux sociaux»
.
Les patients des hôpitaux devraient hésiter à remettre leur vie entre les mains des médecins qu’ils ne connaissent pas.
 
.
.
LA SITUATION DES HÔPITAUX
.
 
https://lh3.googleusercontent.com/zhp4YYjLYzVJ7AKnoCrQDGU5PcUt3NBQ4ufKHnNEKuLYuByZc6w6WHZz2tJfQjF-L-IksR2m1bP7kHcszrNQsnIrVJGH75alVHje4w0u-9AcItlmV92gwcMKwIzmOZu3A6oiAof_3hcHdIGumLV-gqL7HOpQA5256ANFA3c-Mv8ikcFmxHJtm6dWCucbDHQpTY5bV8nU0Czn6ADSmi8CORP7DupG4XvFEwKudZwQxMHoTnc82ZWmnLYzUq_Dm8X90RwjwM7BYN6ckXie2PYlhR0k4sw6ByKh_TU_YES73gQCDcyR7N1YhZRAWPH66kZ3Z-aQ3oLSszpKuACv_ivd5Zg5zBcTX_fYjTghxo4RP0GRgrObeUv1BqTGLIoVBg6Jne7fHs53v0bG8f2l3g-0o-x8Uinyf7VMX5x2UqALpzXld7HKw4EVhgbJhxoZkm5EJxRCFykO5sSmRB3-Gw_1B_UgG7Pqzt28X_46sjD9BUxHgGa-22GMcwa3xZKAoFmR9TQB82w3vu3Gq-eGqNiTXqj94YcBMGEIGFCEGfRLoI2L8bBd7eBpZrg8Zw7vzevfKYnvH_y8GOFMg5y-1Kwc5S-6Iy3BPTwGwx6gxRDb4jFc9Fp1OJXW8H-Pngb-K0QJkRy8GjI7yJO3oArJoxsg717m-kPwHweHOHektg_fvQe_nRw=w285-h182-no
PORT DU VOILE EN ÉCOLE DES PERSONNELS DE SANTÉ : LE CONSEIL D’ÉTAT CÈDE UNE NOUVELLE FOIS DEVANT LE CCIF
7 AOUT 2017 ATLANTICO /
.
Le CONSEIL D’ÉTAT a cédé devant le COLLECTIF CONTRE L'ISLAMOPHOBIE EN FRANCE CCIF sur les élèves en écoles des personnels de santé. Au regard de l’exigence de neutralité dans la formation des futurs professionnels de soin, le CE n’a en réalité pas tranché le débat. Il est demandé au MINISTÈRE DES AFFAIRE SOCIALE d'abroger dans son arrêté du 21 avril 2007, la partie protégeant le principe de neutralité des élèves. Une nouvelle avancée de l'ISLAM
 
COMMUNAUTARISTE EST À CRAINDRE.
.
Le CONSEIL D’ETAT s’est prononcé le 28 juillet dernier sur un cas de port de voile d’une élève dans le cadre d’un établissement de formation paramédical1, l’INSTITUT DE FORMATION DE SOINS INFIRMIERS DE L’HÔPITAL SAINT-ANTOINE, survenu en 2014. Ce dernier avait sanctionné l’élève voilée par un avertissement, les signes religieux étant jusque-là interdits par le règlement intérieur, au nom de la neutralité des personnels de santé auxquels étaient assimilés les élèves infirmiers, par référence à l’arrêté du 21 avril 2007 du ministère des affaires sociales.
.
Le TRIBUNAL ADMINISTRATIF avait donné raison à l’élève voilée contre l’arrêté, condamnant l’INSTITUT DE FORMATION, avançant l’argument de statut «d’usager des services public » de celle-ci, autrement dit d’étudiante. La COUR D’APPEL DE PARIS avait confirmé cette décision3, impliquant la remise en cause de cet arrêté. Le ministère n’en avait pas tenu, cet arrêté étant toujours d’actualité. A la suite, le CONSEIL D’ETAT avait été saisi par le COLLECTIF CONTRE L’ISLAMOPHOBIE EN FRANCE et la LIGUE DES DROITS DE L'HOMME. La décision du CONSEIL D’ÉTAT a conforté la décision déjà rendue en faveur de l’élève voilée. Le ministère de référence a été mis en cause pour « abus de pouvoir» dans le cadre de cette décision de justice, et intimé d’abroger ou modifier cet arrêté, sur lequel il était resté silencieux. Un arrêté restant fragile, car n’ayant pas le pouvoir normatif de la loi.
.
Le CONSEIL D’ETAT oppose ainsi au MINISTÈRE, qui s’appuyait sur les principes de santé publique concernant les personnels de santé pour imposer la neutralité dans la formation, une série de références constitutionnelles et règlementaires pour justifier, «que les instituts de formation paramédicaux étant des établissements d’enseignement supérieur, leurs élèves ont, lorsqu’ils suivent des enseignements théoriques et pratiques en leur sein, la qualité d’usagers du service public ; qu’il résulte des dispositions citées précédemment qu’ils sont, en cette qualité, sauf lorsqu’ils suivent un enseignement dispensé dans un lycée public, libres de faire état de leurs croyances religieuses, y compris par le port de vêtement ou de signes manifestant leur appartenance à une religion, sous réserve de ne pas perturber le déroulement des activités d’enseignement et le fonctionnement normal du service public notamment par un comportement revêtant un caractère prosélyte ou provocateur».
.
UN COUP DE TONNERRE CONTRE LA NEUTRALITÉ DANS LA FORMATION DES PERSONNELS DE SANTÉ
.
Une décision qui est un véritable coup de tonnerre pour tout le secteur de la formation paramédical, qui doit s’apprêter à subir des attaques partout vis-à-vis de l’interdiction de signes religieux intégrée à leur règlement intérieur de longue date. Chose qui, curieusement, ne parait pas donner lieu aux yeux des juges à un trouble à l’ordre public, recherché par cette jeune fille voilée, en créant cette voie d’eau dans notre République. On notera au passage, comme cela le fut en appel, qu’avait aussi été reproché à cette jeune fille de s’être fait remarquer en ayant «également manifesté de manière ostentatoire sa religion, lors d’une intervention effectuée en mai 2014 auprès d’élèves d’un collège, dans le cadre d’une « action d’éducation pour la santé», s’il fallait encore s’assurer de la volonté de provocation de celle-ci. [...]
.
.
.
QUI EST LE CCIF QUI SOUTIENT LE PORT DU VOILE EN ÉCOLE DES PERSONNELS DE SANTÉ
https://lh3.googleusercontent.com/XTBAtlkCe77NVdx5u6fPdjC1kB_FC7YgZM_7NLZK45M7ycDeJL5jzCsFPm7wD-mw6SYFpbinY1EiWAzKEGMwGKM1mlRslO-8wdcTxNaxAld0Pr932rt3w7IOC3lH7klHgAZ5UQ5fmOqX558UEtc1ywD2hSjz1bJCPhOIhbo_i03E3g6aOxQQqEe9azf5NA0Vwq_Sz6R3syTxdkA-10lQgXHf5sbZBQ3WPTbakN5Z5ZOODSRMaJwKs9_UwaArIIBR6nlDZX86gjwY7PU2f07Yp1ew0SplYKaAjaXEnPa6IcZbVkqkEDvSNo5N5CXoVyoe2uBsIAp2iPziolIKv_2Jlv6HOf9dENTLC33kR2t2h3XL6g-uUW8DrRNHeNNXqEXEVqCU4ImN6ATe0p8gFJDQh5vJBDva7io0G0gpXUSQSSpCF1Lb9ycL4yZqLUOIkfjhT5MKTC8tdnCDH0XPJ8MTYzHiSNqwfPllophBvvv7hYCGYmFIArOdLMux7H45N4RYVFwRTWDKNqHyFygH9jJ-2rtlyfLLKNHZDUmi6VCRhIYJbASIrZVKllwtoEeZgYLlbP1h7YHD4wFcBeIknf27cTuB_cIYrFpbHpRjwaS4wc5mGlHs2U1SnMKkyTYhCXmXB8H7iDedV-wuaYsFySCFu895K8_GJjhq4S7A7x7LyWOcAu4=w480-h384-no
https://lh3.googleusercontent.com/ndu8XKv2zfiT9q_VYUhnVf3BTEZgoUE9BrrGhz_Q_V5ZmEbHd5J8Fqg4zmoBMCHp-aabxgUPwgfwgFqZUmLHK8vwLOAoPSZogG1Ysv1s4MK6-FVYYz_ErtIOjDtwlK0TI4qnrExtrfN6MptC2GNVYJEE4nYNp94xMMsNtjYU_Ziu35gGFkqqF-X2rZPcU_vH8F9fvu1t1DIBj3jiarzXTuoeczhJtdEdZE-B8Ec_pyzFbl4EPx_QeAtFAGhgoxF4B0umxPAWw7LDETL4OsouqU1MOAqldCBeeln33wEc_1DrSWLjJUibJXqao5w4HDoe9yMZnjZx0xjEgLGHwhDD6UdpST2JUCeTcDVovhvYnA1nO73LqJNoMkCUYgjqrYoFYDQUJunm-GZHrWIaV-RB8Bfk9M3W5BceB3BtsdFOp6AKaOsGCh9Knod5rktlACMTgqaBX45agz52eDcPw7HwwPj_bL4AjktoLMrfwkcGInhmWurK867fl8NgItPwQUJywixPT5HiqLYr-C--26PxU7uiHwpgct_Pyo1yaNR4Efhz3moWWe8IUNIe7NeAERZbcgD86ik_5_naWiuxUymzZQQ9MpRID0R6sEhneuv9txJZqIksoSKebH3ad-ReH2CJAHc-2QG97mEBg1wh_SGI7JPIy_vMvPsWusJg5Gv-Y7RqipM=w400-h220-no
https://lh3.googleusercontent.com/MgYHVhcudxk7xTmnbHaPl1jskEpraAnON42nFtbsOrf3REPLbgnBf-hrXRgJGM0qxzNuSHillmApgLUCfxQzDVVx5esntz3dqlfxqlCWgPAJxADARKHkOPYIcYSuVtvGK24S2xCdyFQzSSwUjpMAWAScBu7mNi_smXzqrjdivh_7RgD7nkks6RbkF6DqNQWAvxscFN5r0FzYbKeCmI9m3Ki_DIhxgTBDSVF3xiaUxdaFLaBgy1SeEBeW3eiXwSTVKvPXDIcBK8y2csCl9PB9PK9thug1x-9Sww2_Qs43lEzIA_Eq8tyYM9cWdGAVZurrQST1Ipr_p8PCGF__0kzuq4Jh0kpinBGOJh347m4nqd4XKOQAtpYnp8xSfT2Ft8NHbYlKVwnuCZtFA98FbscYDIGqVGaecMabFNz7tuNFudjjDyoGVwHLNLxXbpS8nCW8ihQZJCoujPwoAJzWpoHrLVe_XnUX-NuYgonr11OZB1XsRsB-wBya8qJXo4dJL1psmNcQ2vbhthtbp_wdkuGqUnuquLKyAxWesIpmfLqAQ2xHOEgZtmphJvmnlSFEoZEnJAjTV8pOkIIXrmqs1oDSTLmURHSy7GZk8UCaR8Q7IRJVZgyanHFHgpxZKttI2bjRfj-BuMozPM84tSmKInsxuyWhtZJB7N4DrIyEDjtiSnn4J2g=w400-h301-no
.
.
.
MARSEILLE HÔPITAL EUROPÉEN EN CAMÉRA CACHÉE
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/jVm7Oa7rgcO-OfLbuz_IMnSllO0SFKSqCxEegfUjwulBhnCM-BsVA1TwaQhi4tOd6EDbsY_7--ddgoc3NLostrb2LFizGDmxusaSa1Me2StBHiUXxsuHWRQrWLESitFtZgPa161if6i71glJ1U2b-yGd9LvmSru4ijzltaTpFfxVNkcPnxC7jza0p74XFPdOoiNMYoT3RxzuRcEBIUrh_4CUQNkogriEt8dGEmEWvSzT0ZbpsWggJE1P41Ll1hCOxj8Aer_ULDteG2tHIO5gW8wKRR8852w-OTUvwRZJfIVOWTxQZFlCijmUnAWUhQlfNOYyGfKq2gxh6YQLLiJRfdpXJ8yvyNTRSF5-1OH3aDQ6q3A91J_pDCn_ymHToqiYG1vFVMOehc_bLy1ynRS6i2NhihcsqbSTCRywhyF_KdZI-DSGShZ-17cBljeoQN0bL7RliNoVMYLmqixv-ZoX9l92EGJX3nHVa46evFZZuPmGMwobyyAuvti0RYnJ9pG0YES668noCsMcIvlJRYS7Dhj6CdwZe4pxafpAVXeD60DgnLrhoZMDw1H0lYVCklkdI5nSdlkNnlHZHpBjbxmPA5flBq0z1hp8PRFZWoiwAC9F621xDwXcC1nG59Dtd3oq5-1KtlT2QN7QgYQy2fhpifqe0-G21J7I99xdNDPZ7WsrExQ=w285-h195-no
UN HOMME TENTE DE VIOLER UNE INTERNE EN S'INTRODUISANT DANS UN HÔPITAL À MARSEILLE
19 JUILLET 2017 NICE MATIN / FRANCE BLEU /
.
Une femme de 28 ans, travaillant comme interne à l'HÔPITAL DE LA TIMONE à MARSEILLE, a été victime d'une tentative de viol, dimanche 16 juillet. En fuite, l'agresseur a été arrêté ce lundi.
.
L'homme, connu des services de police, est entré par la porte d'entrée de l'internat de l'hôpital, dimanche vers 18h. Une porte qui "ne fermait pas depuis 6 mois", regrette le syndicat autonome des Internes des HÔPITAUX DE MARSEILLE, réclamant une sécurisation du site.
.
L'agresseur a bousculé une première femme, qui a réussi à lui échapper. Il a alors tenté de violer une deuxième interne, dans l'enceinte du bâtiment. La victime s'est réfugiée dans le bureau de la responsable de l'internat et a été prise en charge.
.
L'étudiante en neuvième année de médecine souffre de multiples plaies au visage, de fractures des os du crâne, d'une hémorragie intracrânienne et d'un traumatisme psychique.
.
L'homme, qui a pris la fuite, a été arrêté ce lundi par la police.
.
Des mesures de sécurité ont été prises, notamment concernant cette porte d'entrée et la surveillance de l'internat par caméras de surveillance, informe FRANCE BLEU.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/uj3zJ9Yl_pyswZJuGSCGI48Lk8or156Pe4hAydInQs7DiUqWTYF7igyjRtcYwF0n0OwrgiHZqHEG12e5snJRQPZ-8CpiNxBJj6nL1fAQJJ863BRsxyjLem67YPwJgdKcPNq4oQJXsu5ZiuO_WU_ipzqI_sAVam2Ox1HRN7Xqo1dbg644jA4y1oJ0Eq4i0P4udJjEuemuCugYLJ3bWZLf2xaO7MvoppC_vUyTC2hFD3IGZGhqkDkZdAYcDiY3cA8Q2uA2oj1NMfF1Zz9YOOiRptUWlW4XltmFJXnl6UTHYg6McWX4VcgRg_0kodmL7d6q2EevFD0hyFvIP1eTjfP_9VaxePTYzV8XdpKgNdZxmLqrkfsJcmBLjFKhSqlruICyzlS0PwDbBSWUzynrDsaMjVqj2rI6chHOQUABzwYVm86VjxucwpMsR-fjE3-w-CdXVlIM-bSKk7P-MB5umif5t7VHsX6XlkrVJggLeJpnnjQvJsZTUyehp9hOZAspu0o0Z1OBgGbVe-NAV2eAtjqXHA3X8kTJzAyH2GuFDb56mQfRgY0GPwh65pS-ppu5NCyvbGdyyuxL-27GB1IdQkt03UFuYMGdMfwPwNNa5cZ5VBwO7X4O-0C7KNfAaE0495ANdrhiwANpTs8heBDn7qp-Zk2f2Dh3cKRH1mSvQajKSQjB34o=w300-h235-no
MÉDECINS LIBÉRAUX ET À L'HÔPITAL RÉGULIÈREMENT AGRESSÉS
10 JUILLET 2017 RIPOSTE LAÏQUE /
..
«Comme vous le savez, ma mère exerce comme médecin libéral dans la ville de *** depuis 1972. Elle a vu passer plusieurs générations d’immigrés, et en est à la troisième génération, voire dans quelques familles à la quatrième. Elle est désormais un des derniers médecins «de souche» encore présents dans cette ville. Tous les autres sont morts, partis en retraite ou ont déserté la cité. Ils ne sont remplacés que par des médecins venus du MAGHREB, assez bons pour la plupart, mais donnant très largement dans le communautarisme afin de bien se faire voir de leur clientèle qui se radicalise peu à peu.
.
Dernièrement, ma mère a eu d’énormes problèmes de courrier. Pendant plusieurs mois, elle n’a plus rien reçu à son cabinet, ni les factures, ni les charges, ni les comptes rendus d’hospitalisation de ses malades. La situation est devenue rapidement critique, menaçant la survie même de son cabinet. Elle a multiplié les démarches auprès de la poste et de la mairie, sans résultat.
.
En désespoir de cause, elle a fini par s’adresser à un de ses clients (maghrébin) employé à la poste de ***. Il a téléphoné à son supérieur hiérarchique et dès le lendemain le courrier était rétabli. Mais celui qui n’était pas parvenu a été perdu corps et biens, avec tous les désagréments que vous imaginez.
.
Le fin mot de l’histoire a été donné à ma mère par un autre de ses clients. La poste de **** a récemment recruté des fondamentalistes qui ont commencé à mettre en place des stratégies de harcèlement afin de chasser les dernières populations autochtones présentes sur place. Ma mère n’a pas été visée en tant que médecin (elle est le dernier spécialiste en ***** dans un large périmètre à la ronde) mais à cause de son nom à consonance bien française… et en tant que femme car ses plus anciens patients désormais refusent de lui serrer la main.
.
Par ailleurs, des écoliers et lycéens musulmans dans les écoles de la ville ont mis sur pieds une stratégie de mise à l’écart des élèves non musulmans»
.
Naturellement je crois ce témoignage digne de confiance. D’autres témoignages identiques et souvent encore plus graves circulent. Mais tout a été gommé pour qu’on ne sache pas d’où il vient. Son ton volontairement lisse est désespérant. Alors que le correspondant devrait hurler, gueuler, clamer le nom de la ville, du département, exiger que ces comportements cessent, réclamer des sanctions. Et bien sûr, nommer les agresseurs.
.
Les médecins et autres membres du corps médical sont-ils descendus dans la rue à cette occasion, suivis des patients victimes de ces délits (car voler le courrier est un délit) ? Le ministre de la Santé a-t-il dit quelque chose ? La direction des Postes ?
.
Il est vrai que ce médecin dans son malheur peut s’estimer heureux : sa vie elle-même n’a pas été menacée. Aujourd’hui des médecins se font agresser quotidiennement, en toute impunité, dans les hôpitaux et dans leurs cabinets. Comme ce généraliste à Dunkerque, qui en mai s’est fait tabasser deux fois de suite par des «djeunes» du quartier.
.
.
Ou celui-là, médecin agressé aux urgences de Soissons :
.
.
Il est vrai que selon l’observatoire national des violences en santé ONVS, (comment a-t-on pu avoir besoin de créer un tel organisme ?…) il y avait en 2014 dans les hôpitaux un acte de violence toutes les trente minutes :
.
.
C’était il y a trois ans. Et aujourd’hui ?…
.
.
Qui proteste ? On a au contraire du mal à trouver des témoins et à faire parler les vidéo-surveillances, pourtant indispensables aux rares procès qui se tiennent. C’est l’omerta. Bientôt plus personne n’ira soigner ou se faire soigner sans trembler, et témoins et victimes ont peur de dire ce qu’ils ont vu ou subi.
.
Ce médecin privé de courrier et sa famille craignent-ils des mesures de rétorsion ? Et de la part de qui ?… Si tel est le cas cela prouve combien nous sommes bel et bien islamisés, à l’insu de notre plein gré. Et que notre pays se balkanise, est prêt à s’enflammer. Certains se préparent dans l’ombre à souffler sur l’incendie, lorsqu’ils jugeront le moment propice.
.
Nos gouvernants n’ont pas ce problème : ils se font soigner dans des cliniques privées hors de prix et gardiennées.
.
Le but est bien de chasser les Français de souche de chez eux. Nous sommes trop doux, trop bien élevés, trop gentils, et la gentillesse, le padamalgam-fopastigmatiser nous tueront, lentement mais sûrement.
.
SOPHIE DURAND
.
.
.