Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/03/2018

ISLAM 270 MILLIONS DE VICTIMES EN 1400 ANS

ISLAM 270 MILLIONS DE VICTIMES EN 1400 ANS
.
https://lh3.googleusercontent.com/XplEXXNJagn_FzSAPszPHRW2_YPWKVIRXF_TtGaTuQGBKl1-spPKXqWSswATBD4daVyzMpm6c6Am0KPe-kwqntYf_GOE0zLNGF3pEZeJfyvqwEtaCtfz5TLiaGudvgziOjNlg71ureVAdddO-zBwmLJTATa-VPKmzSjwz-72Zmo0LFGWXCfJXKtI2nVCJK2xwiPOI9kaGsfFGgjCDXWEQiwW6nn1tVKSa7rA_-je4sNFmnYaHbVNJ6ZyL7rM81cOhFc_juYL8l3O4EE_cPombUdchxZVmdqnAqBxPYpkhzqFIFSqFVmevESNUH6XfqR60rhVYX2OhVJwbTQvki10TRckJd3OA9wItVmdEyeZswpk2RmJz5kHDz1tXbK7kar1S3NJ8sSFDgsPRf05NA4RyuGzADCM_KidCie8j7vgAg4w6acUZV0V0m_Fr6MA-mO0njGy66Q5r8F6x7Qi6gQOndSn4JtYzB7rR2mAwm4Ag1o7bGxIOJa3wkleQx0gETXflo2zL9BCHc3PWWbbsRUJPk7jhpA6dEjzR_p_rJrs6bBbLpp6EuEt-s_be6jY82WWJ19lDqxTu8jtIoRsQxrOFw8siycsnRa1Y8f4j1Me=w300-h238-no
 
.
.
.
LISTE NON EXHAUSTIVE DES MASSACRES PERPÉTRÉS AU NOM DE L'ISLAM DANS SA CONQUÊTE DE L'AFRIQUE, L'ASIE ET L'EUROPE
.
ET
.
L'APPEL DES 100 INTELLECTUELS CONTRE LE «SÉPARATISME ISLAMISTE»
21 MARS 2018 LE FIGARO / LE POINT /
.
https://lh3.googleusercontent.com/kVfYksrgZwMnMu5ojOptAnPEJeyUSg7hgwOQW2PrSkSra1j3woAycXTzgOnp9AfIHXnovQ8qAO3e-mQQ-iLMiqa2JwKNiwSlOsgP-p20XML0qEjScV3sS2HKLfStjFvmuR52kU6G5jCi6Ok7VqtrPd16VaFCkidxdSuYT8wrKHQ1DXgocuDVz6ackxlZII8TmgdStC0HC9PiPDKfC50LTvGuY3b0TzeHxElEDt93SuRtQOhWxUxUgwtIE_WHeJqRdkvZiFziJF0C4QIEK_KzjuwA9tvNmFI1KAgrSsYvOMMU-lMiXSOPTAO2GLtwWHnTkS6tWi4YUt9l7WDlvdcdY-v3d3FdSFk9kRMdk7Py53QR987AmeDv6J_VJR6TxF1VLk8khw2JRH7NOd33LzmDEQrtbM0GmWZFDs7YvkSNiEDT0PI6sITVmO-8Y140fOREoQ1N_peEBDSXRhtKfefodmv1tuzZlrlScJLLHuivHqWwEfW_6UGDqIkZC4vd0FQzJliLy0C_q68LXOczDXMoLyh4S98sVQHact9Os27wBEqLxU8Hk-W7ZHWlaQgng7fsIIUVAOTU9grZmYf-iZLe00hmqmcQdlghIKLo7JN1VPI1owiX_speWDyRGc5Y_VqVP87fIgHbwtZdb7m7X5B582oJjn4J4d6b8A=w1228-h275-no
.
DANS LE FIGARO, ILS DÉNONCENT «UN NOUVEAU TOTALITARISME» QUI «MENACE LA LIBERTÉ EN GÉNÉRAL».
.
Nous sommes des citoyens d'opinions différentes et très souvent opposées qui se sont trouvés d'accord pour exprimer, en dehors de toute actualité, leur inquiétude face à la montée de l'islamisme. Ce ne sont pas nos affinités qui nous réunissent, mais le sentiment qu'un danger menace la liberté en général et pas seulement la liberté de penser. Ce qui nous réunit aujourd'hui est plus fondamental que ce qui ne manquera pas de nous séparer demain.
Le nouveau totalitarisme islamiste cherche à gagner du terrain par tous les moyens et à passer pour une victime de l'intolérance. On a pu observer cette stratégie lorsque le syndicat d'enseignants SUD ÉDUCATION 93 proposait il y a quelques semaines un stage de formation comportant des ateliers de réflexion sur le «racisme d'État» interdits aux «Blanc.he.s». Certains animateurs étaient membres ou sympathisants du COLLECTIF CONTRE L'ISLAMOPHOBIE EN FRANCE et du PARTI DES INDIGÈNES DE LA RÉPUBLIQUE. Les exemples de ce genre se sont multipliés dernièrement. Nous avons ainsi appris que la meilleure façon de combattre le racisme serait de séparer les «races». Si cette idée nous heurte, c'est que nous sommes républicains.
.
Nous entendons aussi dire que, puisque les religions sont bafouées en FRANCE par ...
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/s1Wtj94v_0DWU-aYiqHDJtyU7Pn_eFFCnczAbleOu9Epd1Kydp7KKQL6FypSKcUTRJvw_IzQ-TEtHO9E4ntqX7bCaWGcBOy7ToMQyhG8HF9uWpdUKK4zQmFSFz3sJ2qOi772HE45jMM52xGQx0kSLoYeGWZF8tyh4OhTMmral-WoEubdxnMpjYpOZI7F7YGNtwf0iMAHlkfujfexirJwgH4CKd-Q98iEIAdRz80IFPKlH9g2NWFjywIMUbatd1OaJiGGKF3wjWHmfDRDBgOe-C_jo0EWBiFIESObP95G_FfPTRnhu1jQjSGOBX9uXNvQV-M8d1atBHtjoZj-R1ZtfCj9e9IIyQejEDe-pwur2Gbe-yVSgRJR_kP4EMD7zHwfIN2-N-KE2gV-waivkUtKrCptZ14blMcwpdCHuL6T8Gwgzg8kboEtRZMcT7ox2o6YFg5Gm40ZdErC6xzgPvfrcc7iPzu8LhbHZXX8yRU3XFuWepJhWTS0VPsbDhjO4Gb68CmBIAbIc87FUXiDVIbjcfWbrbvMHbRkexFibmSGuAH0ZCv9tjri5WfCZsPwP2HLTccD9lCJKkkdK7k_JlDiNwaeLXCXtlBC9NHHa6BY=w285-h160-no
D'APRÈS LE LIVRE D'IBN WARRAQ «POURQUOI JE NE SUIS PAS MUSULMAN» L'ÂGE D'HOMME, 1999
https://lh3.googleusercontent.com/hB4AFDFVPgN82Qhl_3zyeB_uVW_hYArsxFgrnhDow4Sdl_yv98UMFPPbW_mFSi-ET3J-SXrBaExD8jgYhDJVhAbaYhDvHo6RDIILV4vwUwGHE2ssNJVx1sV-ZGHbsIYOZ5488Ta6IyYMsJfagufrhG-pK7LeYTH0SpATC0Qeqz3mcpRXvCklN93qlc2R5UQnweF2W8KsUl2z6SLx4bboISaEvFnjwO5o4jxLsXQDzcIgdtB5zIF-Y7wOFlOjuK2rZyjEqKOisRZoBdgjD34JGYLAVM6nEZhIuabdH6Mi_k42l8jbTunGX09ulEI0Yr9IbaUDPnK5qNYmW8xWawTtgstrzQ5nnKtJfB6UjIX72Ktb9Uj425OgnAdfnjJc9pQa-p2fh5xJ3bQeCqdP4-83Bb-Tz7pkjsBE_5sYJWmN5H4vtWpPd6R365WyD1wP4TpYkQSYAVfrcDTpNodTx-5JCXF36Vgsx-PW4CXsHt-tcm1gQP4t0CYTJZfcLCCfUGvMFuLEheNxIdhVJcVHNV7kjIUz22y9MOjl3K_SskxoMu0r7snFkHIl4fjl7_N4ageNDVU1Op-mxwbMTQUpvY53N1HLSadKgQhmIloe4J9O-lSYUuKsla0APXnQvEju9zL1JP5lNbLnkUjqGWLMil-q7JQbL_Q_5WxgaQ=w197-h285-no
L'ISLAM est la religion la plus dangereuse actuellement pour l'EUROPE, l'ASIE et l'AFRIQUE. IBN WARRAQ prononce à la fois un excellent réquisitoire et une clarification historique de qualité sur une religion qui s'est créée et développée uniquement sur des bases guerrières et discriminatoires.
L'ouvrage est une référence incontournable sur l'incompatibilité passée, présente et future de l'ISLAM avec la démocratie et la laïcité, l'impérialisme musulman, les sévices imposées aux femmes, la permanence du JIHAD et les origines d'une religion qui est apparue comme du banditisme. L'auteur détruit l'aura spirituelle de MUHAMMAD pour dévoiler un chef militaire intolérant et brutal qui use d'un paravent de spiritualité pour unir les Arabes dans leur conquête du monde. Cet excellent ouvrage ne manque pas non plus de fustiger les intellectuels et politiciens occidentaux qui, par peur de l'accusation de racisme ou par avidité électorale, éludent le problème de l'ISLAM guerrier.
.
Entretenir la croyance d'un ISLAM humaniste et démocratique n'est ni un rêve ni une illusion, c'est un mensonge.
.
.
.
600
- 622 (à partir de) : banditisme organisé par Muhammad depuis Médine (Arabie Saoudite), bataille de Badr où Muhammad et sa clique tuent 70 hommes et ramènent un imposant butin, multiples assassinats politiques contre les adversaires du pseudo prophète, nombreuses attaques de juifs de la région
- 627 : extermination par l'armée de Muhammad de la tribu juive des Bann Qurayza (600 à 900 personnes)
- même époque : expulsion des Nadir et leur massacre
- 634 : invasion de la Syrie par Abu Bakr, mort de 4000 personnes défendant leurs terres entre Gaza et Césarée. Campagne de Mésopotamie : 600 monastères détruits, moines tués, arabes monophysites convertis ou tués, extermination de la population d'Elam et notables exécutés à Susa
- 634-638 : invasion de Jérusalem avec destruction d'églises, pillages provoquant une famine en 639 faisant des milliers de morts
- en Arménie, massacre de la population d'Euchaita
- Assyrie dévastée, grandes destructions dans la région de Daron, au sud-ouest du lac Van (Turquie), nouvelles exactions en 642 avec massacres et esclavage
- 643 : conquête de Tripoli par Amr, pillage, esclavage des femmes et des enfants au profit de l'armée arabe
- 652 à 1276 : envoi annuel d'esclaves de la Nubie vers le Caire
- Carthage rasée et habitants exécutés, de même en Anatolie (Turquie), Mésopotamie, Syrie, Iran et Irak
- fin 7ème siècle : conquête de l'Egypte par Amr b. al As, massacre de tous les habitants de Behnesa près de Rayum ainsi qu'à Fayoum, Aboit, Nikin
.
.
.
700
- 704 – 705 : des nobles arméniens sont rassemblés dans les églises de Saint Grégory à Naxcawan et Xram sur l'Azaxis et incendiés
- 712 : conquête de Sind en Inde par Muhammad b. Qasim, massacres au port de Debal (embouchure de l'Indus) pendant trois jours, entre 6000 et 16000 personnes tuées à Brahminabad
- 722 : destruction de couvents et d'églises en Egypte
- 781 : sac d'Ephèse (Turquie), 7000 grecs déportés
- 8ème siècle : monastères hindous de Kizil détruits
.
.
.
800
- 832 : massacre de Coptes en Basse Egypte suite à leur révolte contre une taxation discriminatoire
- 838 : prise d'Amorion et esclavage des vaincus
- 852 – 855 : persécutions en Arménie
- 884: couvent de Kalilshn à Bagdad pillé et détruit
- 9ème siècle : conversions forcées à Harran
- 9ème siècle : massacre de chrétiens à Séville
.
.
.
900
- 903 : 22000 chrétiens rendus esclaves à Thessalonique
- 924 : église et couvent de Marie à Damas détruits ainsi que des milliers d'églises en Egypte et en Syrie
- vers l'an mil : pillages et destructions en Inde par Mahmud de Ghazni, 50000 hommes tués lors de la bataille de Sommath
.
.
.
1000
- 1004 : Mahmud envahit Multan (Pakistan), conversions forcées dans la région de Ghor
- 1010 : Mahmud envahit le royaume de Dawud de Multan
- 1010 à 1013 : des centaines de juifs tués dans le sud de l'Espagne
- 1016 : juifs chassés de Kairouan (Tunisie)
- 1033 : massacre de 6000 juifs à Fez (Maroc)
- 1064 : conquête de la Géorgie et de l'Arménie par Arp Arslan, massacres et esclavage
- 1066 : 4000 juifs tués à Grenade (Espagne)
- 11ème siècle : massacre de juifs à Fez et Grenade
.
.
.
1100
- 1126 : chrétiens espagnols déportés au Maroc par les Almoravides
- vers 1150 : persécutions à Tunis
- 1165 et 1178 : conversions forcées au Yémen pour les juifs
- 1192 : dans l'état de Bihar (est de l'Inde), Muhammad Khiji massacre des moines bouddhistes et rase une grande bibliothèque, destruction de temples à sarnath près de Bénarès
- 1198 : conversions forcées à Aden pour les juifs
- 12ème siècle : massacres de juifs en Afrique du nord par les Almohades
.
.
.
1200
- vers 1200 : persécutions envers les bouddhistes
- 1232 : massacre de juifs à Marrakech
- 1268 : massacre lors de la conquête d'Antioche (Turquie) par Baybars
- 1291 et 1318 : conversions forcées des juifs à Tabriz (nord ouest de l'Iran)
- 13ème siècle : près de Damas (Syrie), la population de Safad est décapitée par le sultan Baybars
.
.
.
1300
- 1333 et 1334 : conversions forcées des juifs à Bagdad (Irak)
- 1351 : Firuz Chah dirige le nord de l'Inde: 180000 esclaves dans sa ville, destruction de temples hindous
- 14ème au 17 ème siècle : prélèvement d'un cinquième des fils de familles de l'aristocratie chrétienne en Grèce, Serbie, Bulgarie, Arménie et Albanie soit environ entre 8000 et 12000 personnes par an
.
.
.
1400
- 1400 : Tamerlan dévaste Tbilissi (Géorgie)
- 1403 : nouvelle expédition de Tamerlan en Géorgie, massacres, destruction de villes et villages
- début 15ème siècle : en Mésopotamie, massacre de 4000 personnes à Sivas (Turquie), 10000 à Tus, 100000 à Saray (Turquie), 90000 à Bagdad (Irak) et 70000 à Ispahan (Iran)
.
.
.
1600
- 1622 : persécutions contre les juifs en Perse
- moitié 17ème siècle : conversions forcées des juifs en Perse
- 1679 – 1680 : destruction de temples à Udaipur, Chitor, Jaipur par Aurangzeb (nord de l'Inde)
- 17ème siècle : conversions forcées en Anatolie (Turquie)
.
.
.
1700
- 1770 à 1786 : juifs expulsés de Jeddah (Arabie Saoudite) et se réfugient au Yémen
- 1790 : massacre de juifs à Tétouan (Maroc)
.
.
.
1800
- 1828 : massacre de juifs à Bagdad
- 1834 : pillage à Safed
- 1839 : conversions forcées et massacre de juifs à Meshed (Iran)
- 1840 massacre de juifs à Damas
- 1867 : massacre de juifs à Barfurush
- 1894, 1895, et 1896 : massacre de 250000 arméniens par les turcs
- 19ème siècle : explosion de violence au Maroc, en Algérie, Tunisie, Libye et dans les pays arabes du Moyen Orient
.
.
.
1900
- 1904 et 1909 : 30000 arméniens tués à Adana
- 1915 : fin du génocide des arméniens par les turcs, plus d'un million de morts
.
.
.
2000
1930 : ARABIE SAOUDITE
.
40 000 décapitations publiques, 350 000 amputations dans une campagne de purification spirituelle en Arabie.
.
1933 : GÉNOCIDE CONTRE LES ASSYRIENS CHRÉTIENS EN IRAK.
.
Plusieurs milliers de victimes.
.
- 1971 : GÉNOCIDE CONTRE LES BENGALIS AU BANGLADESH
.
Entre 1,5 et 3 millions de personnes massacrés. L'armée pakistanaise aurait violé 200 000 femmes selon les estimations internationales ; l'armée indienne met fin à ce génocide; aucun pays musulman n'a tenté de l'arrêter. 10 millions de réfugiés.
.
- 1988 LE GÉNOCIDE KURDE
.
Genocide connu sous le nom d'Anfal, ordonné par le régime irakien de Saddam Hussein a lieu de février à septembre 1988, conduisant à l'élimination de plus de 180 000 civils kurdes1. L'épisode le plus célèbre de ce génocide est le bombardement aux gaz chimiques de la ville kurde d'Halabja le 16 mars 1988.
.
.
.
... À NOS JOURS
- DE 1526 À AUJOURD HUI GENOCIDE DES INDHUS PLUS DE 80 MILLIONS DE MORTS
.
- DE 1894 À 1917 : GÉNOCIDE CONTRE LES ARMÉNIENS
.
- 1,5 MILLIONS DE PERSONNES MASSACRÉES PAR LES MUSULMANS AU NOM D'ALLAH EN TURQUIE.
.
- DE 1914 À 1918 : GÉNOCIDE CONTRE LES ASSYRIENS DE TURQUIE
.
Les estimations sur le nombre total de morts varient. Certains rapports citent le nombre de 270 000 morts, bien que les estimations récentes ont révisé ce chiffre au nombre plus réaliste de 500 000 à 750 000 morts représentant environ 70 % de la population assyrienne de l'époque.
.
- DE 1919 À 1923 : GÉNOCIDE CONTRE LES GRECS PONTIQUES
.
Selon la Ligue Internationale pour les Droits et la Libération des Peuples, entre 1916 et 1923, près de 350 000 Grecs originaires du Pont furent massacrés. Merrill D. Peterson indique [b]360 000 victimes-. Selon G.K. Valavanis, «la perte de vies humaines parmi les Grecs Pontiques, depuis la Grande Guerre jusqu’à mars 1924 peut être évaluée à 353 238 suite aux meurtres et aux pendaisons, ainsi qu’à la famine et aux maladies»
.
- DE 1942 À 1943 : GÉNOCIDE CONTRE LES «MÉCRÉANTS» EN BOSNIE :
.
200 000 civils Serbes Chrétiens Orthodoxes, 40 000 Gitans et 22 000 Juifs massacrés dans des conditions tellement atroces que même les Nazis s'en émeuvent et interrompent la boucherie initialement projetée par le muphti de Jérusalem qui veut une Bosnie religieusement pure et une charria et un combat appliqués par les divisions SS musulmans (plusieurs de milliers de djihadistes nazis). Leur spécialité consistait à couper les membres des victimes avant de les ensevelir encore vivantes sous de la chaux vive.
.
- DE 1964 À 1965 : GÉNOCIDE CONTRE LES CHINOIS COMMUNISTES EN INDONÉSIE
.
1 million de partisans communistes souvent d'origine chinoise furent assassinés. Il est rapporté qu'«ils jetèrent tellement de corps à la mer que les gens avaient peur de manger du poisson».
.
- DE 1965 À AUJOURD'HUI GÉNOCIDE CONTRE LES PAPOUS
.
Les réfractaires à cette «intégration» sont massacrés. Le bilan oscille entre 100 000 et 1 million de tués en 2006, en 40 ans.
.
- DE 1975 À 1999, INDÉPENDANCE EN 2002 : GÉNOCIDE CONTRE LES TIMORAIS
.
- Invasion du Timor Oriental, présentée aux militaires indonésiens comme un djihad anti-communiste : massacre de milliers de Chinois et de catholiques ; destruction des églises. Bilan en 1984 établi par les Australiens, au moins 20 % de la population anéantie, soit 200 000 morts (dont 100 000 la première année) ; on peut raisonnablement penser à un bilan total de 250 000 à 300 000 morts une décennie après.
.
- DE 1983 À AUJOURD'HUI : GÉNOCIDE DES PEUPLES NOIRS ET NON-MUSULMANS AU SOUDAN
.
Estimation à ce jour : 2-3 millions de morts.
.
Il suffira cependant de rappeler qu'aujourd'hui, 200 millions de chrétiens dans le monde en SYRIE, ÉGYPTE, IRAK, LIBAN, L'AIDE APPORTÉ PAR LES MUSULMANS AUX NAZIS, massacre en OUGANDA, en INDE - PAKISTAN,..... sont persécutés et empêchés de vivre librement leur foi par l'ISLAM, quand ce n'est pas victimes ça et là de génocides jamais mentionnés dans la presse.
.
.
.

Écrire un commentaire