Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/11/2018

LE PAPE FRANÇOIS ONU DES RELIGIONS ET BILDERBERG

LE PAPE FRANÇOIS APPELÉ À ÊTRE CHEF D'UNE ONU DES RELIGIONS
*
LE VATICAN ET BILDERBERG
.
.
.
 
LE G20 PROPOSE LE PAPE FRANÇOIS COMME CHEF D’UNE RELIGION MONDIALE
26 SEPTEMBRE 2018 VATICANNEWS /
.
Lors du FORUM INTERCONFESSIONNEL DU G20 célébré en ARGENTINE en septembre 2018, SERGIO BERGMAN a proposé le PAPE FRANÇOIS comme chef de file mondial d’une seule religion, réunissant toutes les religions pour «la paix et la sécurité»
.
Le FORUM a reçu un message humaniste du PAPE FRANÇOIS et de JORGE LOZANO (argentin), auquel participait l’anglican AUGUSTO ZAMPINI, représentant un «dicastère du VATICAN».
.
.
.
 
https://lh3.googleusercontent.com/KnJYbolDEQb8vUK5wsohixukdio1O_gMFVWdy_6laa9NM0Cgxidy0zUmt0f9nXH44MPVQywpD2DQdQ8V84ydzP3EiLovQdYgupGKlEvB5uePSrzOOE3_nqwzqG-l2zF-hKuds1eBfH_IV9rdyydaEmG1OQgqnaxsY_N7ZxF-PtC2IbufeEND5UMc6VWP7DaZ_qdtCncWFSf7XF51FEEiFnsl31DJpTiVUiO3LYCjKaZu13P_Fd2kuFVC42yZvEnY6Oc9H4vu3_ciMQVoLGRT3XZpb8z1fmTWJo06jmg3gIYy3dWiAy3hNN73jBaUeReo3u_-El6A2nbEs7T7wNCoGTcmP0TpzMLIR16mLxHgmAa3330-_a5K7MWp_LlGFUphaTNzS9iho1r5wd4ZfkrUWuV1_wWFo9SCx6HOeQbG22uMcES7tErlvSzGhQENxK4sk5OaG-M7hCyBnQJ5pEuP6uFUKlvrFLu5CbVVFqXX0cRJt6VDiq66xGlqOQIi_pw93KwRQLoeeSCAN2EP0ntq9IWWVmxvauquRfBUREhiMeDaPYdLBq4aD2PsrhfWROdiiEheBE5_nGXPMDnneNGescmy4o0UuUWZoRTOKlIhFTB_7xwYPeRxAL5vVILkT3QStzyz6x4-uE_T-6my7EpIXcb2sup7SWkspJPqEsYoaymtPzxMHHnVu6ZhzrCF49TJvNloKF1WaiHpf5J3a0nXovjcjKGFO8j9nUfO2A=w300-h158-no
SOROS A-T-IL INFILTRÉ LES SOMMETS DE L’EGLISE ?
.
MICHEL GARROTÉ : Le site Internet «LES OBSERVATEURS» a récemment repris, dans ses «brèves», un article paru sur EURO-LIBERTÉ, article traitant de l'influence, au sein de l'Eglise catholique, du financier GEORGE SOROS. Le sujet est brûlant. SOROS veut intervenir un peu partout, pour l'UKRAINE et contre la RUSSIE, pour les gauchistes israéliens et contre l'Etat d'ISRAËL dans des frontières réellement défendables, etc. Ci-dessous, je reproduits les extraits adaptés d'une analyse sulfureuse de RICCARDO CASCIOLI, publiée dans «LA NUOVA BOUSSOLA QUOTIDIANA», analyse plus détaillée qui pose, elle aussi, la question : SOROS A-T-IL INFILTRÉ LES SOMMETS DE L'EGLISE ?
.
Dans «LA NUOVA BOUSSOLA QUOTIDIANA», RICCARDO CASCIOLI écrit notamment (extraits adaptés ; voir liens vers sources en bas de page) : Le financier GEORGE SOROS a versé de substantielles contributions à des organisations catholiques pour «déplacer les priorités de l'Eglise catholique américaine» des thèmes de la vie et de la famillle à ceux de la justice sociale : une occasion spéciale, la visite du PAPE FRANÇOIS aux ÉTATS-UNIS en Septembre 2015. C'est ce qui est ressorti ces jours derniers, en complément de révélations antérieures, de nombreux documents confidentiels piratés de son OPEN SOCIETY FOUNDATION. La nouvelle a circulé principalement aux ÉTATS-UNIS, coeur de cible de l'action de SOROS, mais elle mérite d'être reprise et connue partout parce que ses implications concernent l'Eglise universelle.
.
RICCARDO CASCIOLI : Commençons par les faits contenus dans les documents publiés par DC LEAKS : en Avril 2015, l'OPEN SOCIETY a versé 650 mille dollars dans les caisses des deux organisations liées aux milieux catholiques progressistes, PICO et FAITH IN PUBLIC LIFE, dans le but d'«influencer les évêques individuels, pour avoir des voix publiques à l'appui des messages de justice économique et raciale, afin de commencer à créer une masse critique d'évêques alignés avec LE PAPE». Les deux organisations destinataires des paiements ont été choisies, expliquent les documents, parce qu'elles sont engagées dans des projets à long terme qui visent à modifier « les priorités de l'Église catholique des ÉTATS-UNIS». [...]
.
.
.
 
 https://lh3.googleusercontent.com/0js6cRaS102kQiJzyu6_16EyPqmZP1VcIzAuDlLVtah78xzmsFmZrxJPOjEfMD3RGLmVKqREgNCU3mcPLKzIac6Irwnh59-p8bJfWwaqRAlVYghXI6OXJAjzgRqpmf-SWJ8r9wf4RfrB7jzWo4cCSfuxhG3AUyptPOb1f2XXGROUUvVA7d85pm2nj4pu-gNe71VatgckWcJVBO4JhCqfboZIRz_6PAY8uiQ_nmrWdnkcVtmyvJ9Mx_0DNJz15yQ2iAz0i82gSJzroS98ebUqch2ezP-nDFhOuT5TKH5a786Db6xMBJPet62EUGxSUq3p6pRSVqi6fRPsDG-SQH3ANGY9qNy7_rXOArfwazsfnO5_OWBgASbzfBrTd3Wajd-PWiImAk_fS50kyN5LDcfBVot6dFAJcEBksDNXIKMhtqvYQm_RlozEn1CtumYB0GlR2JCEluU_Oxs_SJYtX1Uts0alxMWsKFEBtuNyTZuPUFZCSledGxliE4GFCEv9hqa3fWv-ggicbftn9WlmHmFt5oJAZ3dcGeI8D72vwW7KkjEbG3OHmrsbIlBpoow0R9SgXtjM7V0hl285KHvCUMqimo_RPw3SFDbdQcUOAHGbuFLcWDB9Wm_j-ijpD4bFe6cpycZ_JhWNZxQUpOR_BMovqn5WP95mwxiMCnaR4UM95K8HPA=s250-k-no
SHIMON PERES PROPOSE UNE «ONU DES RELIGIONS» AU PAPE FRANÇOIS
4 SEPTEMBRE 2014 LE FIGARO /
.
L'ANCIEN PRÉSIDENT ISRAÉLIEN SHIMON PERES, reçu jeudi au VATICAN en audience privée par LE PAPE FRANÇOIS, a déclaré lui avoir proposé la création d'une «ONU DES RELIGIONS» compte tenu de l'inefficacité de l'actuelle ONU politique. «Aujourd'hui, les guerres éclatent essentiellement avec comme prétexte, la religion. Nous sommes confrontés à des centaines, voire des milliers de mouvements terroristes qui prétendent tuer au nom de DIEU», a déclaré SHIMON PERES, 91 ans, dans une interview à l'hebdomadaire italien catholique FAMIGLIA CRISTIANA.
.
«Pour lutter contre cette dérive nous avons l'ORGANISATION DES NATIONS UNIES. C'est une institution politique, qui n'a ni les armées dont disposaient les nations ni la conviction qu'engendre la religion», poursuit l'ancien président israélien, dont le mandat s'est achevé fin juillet. «Et alors, en prenant acte du fait que l'ONU a fait son temps, ce qui nous servirait, c'est une ORGANISATION DES RELIGIONS UNIES, une ONU DES RELIGIONS. Ce serait la meilleure manière de s'opposer aux terroristes qui tuent au nom de la foi», a ajouté encore SHIMON PERES.
.
SHIMON PERES, qui s'est rendu à de nombreuses reprises au VATICAN, a précisé qu'il verrait bien LE PAPE FRANÇOIS à la tête de cette «ONU DES RELIGIONS». «Peut-être pour la première fois dans l'histoire, le Saint-Père est un leader respecté en tant que tel par les religions les plus diverses. Je dirais même plus, il est peut-être le seul leader respecté», a déclaré SHIMON PERES.
.
Le VATICAN n'a pour sa part donné aucune information sur la rencontre privée entre les deux hommes. Début juin, peu après son voyage au PROCHE-ORIENT, LE PAPE FRANÇOIS avait reçu SHIMON PERES et le président palestinien MAHMOUD ABBAS au VATICAN pour une rencontre de prière à l'issue de laquelle les trois hommes avaient planté un olivier, symbole de paix.
.
.
.
LE VATICAN ET LE GROUPE BILDERBERG
.
 
 
LA PRÉSENCE INÉDITE DU SAINT-SIÈGE À LA RÉUNION DU GROUPE DE BILDEBERG
7 JUIN 2018 ALETEIA /
.
Pour la première fois, une personnalité du SAINT-SIÈGE de premier plan va participer au fameux groupe de BILDEBERG qui se réunit à partir d'aujourd'hui à TURIN.
.
Depuis sa création en 1954, le groupe de BILDERBERG nourrit les fantasmes. Créé dans le contexte de la Guerre froide notamment par le milliardaire DAVID ROCKFELLER, ce cénacle a pour ambition d' »encourager le dialogue entre l’EUROPE et l’AMÉRIQUE DU NORD». Ce club fermé réunit annuellement, selon des critères non communiqués, des personnes à hautes responsabilités politiques, universitaires ou privées.
.
Cette année, cette réunion se tient en ITALIE, à TURIN. À partir d’aujourd’hui et jusqu’au 10 juin, 131 décideurs de 23 pays sont attendus à cette rencontre présidée par le Français HENRI DE CASTRIES, ANCIEN PDG DE L’ASSUREUR AXA. Parmi eux, le CARDINAL PIETRO PAROLIN, SECRÉTAIRE D’ÉTAT. Jamais une personnalité aussi éminente du VATICAN n’avait été présente à cette réunion. Outre le «numéro 2» du VATICAN, seront notamment présents les Français JEAN-MICHEL BLANQUER, MINISTRE DE L’ÉDUCATION, BERNARD CAZENEUVE, ANCIEN PREMIER MINISTRE, et AUDREY AZOULAY, DIRECTRICE GÉNÉRALE DE L’UNESCO.
.
Les participants doivent échanger autour d’une douzaine de sujets dont le populisme en EUROPE ou le défi de l’inégalité. Mais aussi des relations entre l’ARABIE SAOUDITE et l’IRAN, de l’intelligence artificielle et plus largement de l’actualité générale. Toutes les rencontres du groupe de BILDERBERG se déroulent à huis clos. Les participants s’engagent à suivre la règle dite de «CHATHAM HOUSE» : les informations communiquées lors des discussions peuvent être utilisées mais leurs auteurs ne peuvent être révélés.
.
Ce silence, l’opacité sur les participants — la liste n’est publiée à l’avance que depuis 2013 — mais aussi leurs responsabilités ont entouré le groupe d’un certain mystère. Ses défenseurs arguent que l’objectif de ce club est plus largement de définir un agenda commun au niveau mondial entre décideurs occidentaux.
.
.
.
 
 
CETTE ANNÉE, LE CARDINAL PIETRO PAROLIN PARTICIPERA À LA RÉUNION DU GROUPE DES BILDERBERG
6 JUIN 2018 REINFORMATION.TV /
.
TURIN, 7 AU 10 JUIN : on sait que le groupe BILDERBERG tiendra sa 66e réunion annuelle dans la ville italienne ou dans ses environs, dans un lieu maintenu secret, tout comme la discrétion sera de mise à propose de l’identité des intervenants, de la teneur de leurs interventions et des conclusions éventuelles qui en seront tirées. Mais on connaît la liste des participants, publiée mardi sur le site du club des puissants : ils seront 128, parmi lesquels, et c’est une «curiosité» selon IL GIORNALE, figure le SECRÉTAIRE D’ETAT DU VATICAN, le CARDINAL PIETRO PAROLIN.
.
Le quotidien italien s’interroge sur cette présence de celui qu’on peut qualifier de numéro 2 du SAINT-SIÈGE dans une réunion qui revendique à ce point le secret. Avec raison. Si l’EGLISE interdit la participation à la FRANC-MAÇONNERIE, par exemple, ce n’est pas seulement en raison de ses objectifs anticatholiques, mais en sa qualité de société secrète. PIETRO PAROLIN, très proche du PAPE FRANÇOIS et membre de son conseil rapproché, le C9, sera pourtant présent lors d’une réunion qui tient beaucoup de la MAÇONNERIE.
.
Il y côtoiera – par exemple – l’Italienne ELENA CATTANEO, SÉNATRICE à vie, FONDATRICE ET DIRECTRICE D’UN LABORATOIRE DE BIOLOGIE DES CELLULES SOUCHES DE L’UNIVERSITÉ DE MILAN, militant pour la totale liberté de recherche scientifique, notamment celle qui détruit les embryons humains. Il partagera également, pour quatre jours, la vie d’autres grands de ce monde qui participent à l’avancement de la culture de mort. Le FORUM ÉCONOMIQUE MONDIAL, l’OTAN et bien d’autres y envoient leurs plus hauts représentants.
.
LE CARDINAL PIETRO PAROLIN SERA À TURIN POUR LA RÉUNION GROUPE BILDERBERG
.
Pourquoi un cardinal se rend-il donc à cet événement, demande IL GIORNALE. «Mystère. En outre, certains font remarquer cette (autre) curiosité : cette 66e édition démarre au cours du sixième mois de l’année, 6-6-6 dans la «CITTÀ DEL DIAVOLO», la ville du diable, fait remarquer le journaliste. TURIN doit cette réputation sulfureuse au fait d’avoir abrité au XIXe siècle des cultes satanistes, grâce à la bienveillance d’un GOUVERNEMENT DU PIÉMONT alors particulièrement anti-chrétien. L’occultisme y a été répandu jusqu’à ce qu’une série de procès ne le frappe à la fin du XIXe. Depuis lors, en 1968, TURIN est devenu, rapporte ALETEIA, une «ville-laboratoire» de la FRANC-MAÇONNERIE anticléricale avec la mise en place d’une «EGLISE DE SATAN».
.
Quoiqu’il en soit de cet aparté, la presse italienne s’interroge sur l’atmosphère particulière qui entoure la réunion des puissants du monde. IL GIORNALE s’est fait fermement rembarrer par le service de presse du club BILDERBERG qui a refusé de donner des précisions sur le lieu de la rencontre, qui de toute façon n’est pas ouverte aux journalistes (hormis les invités bien sûrs, comme l’Américaine PEGGY NOONAN, ou le DIRECTEUR D’EL PAÍS).
.
Le site des BILDERBERG justifie cette fermeture par la volonté de «favoriser les plus hauts niveaux d’ouverture et de dialogue». IL GIORNALE traduit : «Les grands de ce monde pourront se parler librement, sans craindre de devoir répondre publiquement de leurs théories» C’est aussi pourquoi il n’est prévu aucun rapport, aucune communication sur la nature des propos échangés.
.
LA RÉUNION DU GROUPE BILDERBERG SE TIENT DU 7 AU 10 JUIN À TURIN
.
Cette année, de nombreux ministres, chefs de gouvernement, industriels, responsables de multinationales, banquiers, journalistes tenus au secret mais tous en provenance d’EUROPE ou d’AMÉRIQUE DU NORD discuteront de thèmes divers sous la présidence d’HENRI DE CASTRIES de l’INSTITUT MONTAIGNE. Il sera question en premier lieu du «populisme en EUROPE», du «défi des inégalités», de «l’avenir du travail», de «l’intelligence artificielle», des «ETATS-UNIS à l’orée des élections à mi-mandat», du «libre-échange», du «leadership mondial des ETATS-UNIS», de la RUSSIE, de «l’informatique quantique», de l’ARABIE SAOUDITE et de l’IRAN, et même de l’ère «post-vérité» – ce monde où les politiques agissent sur les électeurs à travers le registre de l’émotion.
.
A noter que pour les ETATS-UNIS, les présences annoncées ne concernent guère l’administration TRUMP, sinon à travers celle de JAMES BAKER qui travaille au secrétariat pour la défense et de MATTHEW TURPIN du NATIONAL SECURITY COUNCIL. Les grands noms des grandes multinationales sont bien là ; ils côtoieront HENRY KISSINGER et le GÉNÉRAL PETRAEUS ET FOULTITUDE D’AUTRES BANQUIERS, UNIVERSITAIRES ET RESPONSABLES De cercles de réflexion mondialiste. N’oublions pas JOSÉ BARROSO, recyclé chez GOLDMAN SACHS après sa présidence de LA COMMISSION EUROPÉENNE, ni le gouverneur de la BANQUE CENTRALE D’ANGLETERRE. Le groupe BILDERBERG est avant tout un lieu de pouvoir.
.
LE CARDINAL PIETRO PAROLIN AVEC LES PUISSANTS DE CE MONDE
.
Pour d’autres pays, ce sont des ministres ou dirigeants en exercice qui sont attendus, tels JEAN-FRANÇOIS BLANQUER, PASCHAL DONOHUE (IRLANDE), JOHN HICKENLOOPER, GOUVERNEUR DU COLORADO, la Norvégienne SIGRID HAAG, URSULA VON DER LEYEN, le PREMIER MINISTRE BELGE CHARLES MICHEL et son homologue néerlandais MARK RUTTE, et celui d’ESTONIE JÜRI RATAS, mais aussi le roi des PAYS-BAS, WILLEM-ALEXANDER, le VICE-PREMIER MINISTRE ESPAGNOL SORAYA SAENZ DE SANTAMARIA et son homologue turc MEHMET SIMSEK, flanqué par le RÉDACTEUR EN CHEF DE HÜRRIYET, MURAT YETKIN. (Car chez BILDERBERG, la TURQUIE fait partie de l’EUROPE.) Et beaucoup d’autres hommes et femmes politiques en exercice ou non.
.
Les autres participants français sont PATRICIA BARBIZET (TEMARIS), ANNE BOUVEROT (MORPHO), BERNARD CAZENEUVE, BERNARD EMIÉ, DIRECTEUR GÉNÉRAL AU MINISTÈRE DE LA DÉFENSE, BRUNO PATINO, DIRECTEUR ÉDITORIAL d’ARTE, et PATRICK POUYANNÉ de TOTAL.
.
Sans surprise, il n’y aura pas de membre du gouvernement italien.
.
.
.
 
https://lh3.googleusercontent.com/VjtbUnms_5EVclhCn81pjCfsnZoHKDK6vTpbSNJnz--UlhJR-h9spq4DcSh8WfPKmSqZDBzEDeun2aqJqrxB0MDogfVOkKyMdFMcaeprk_0okNtSmZvtyZ9Nqrg_Jb2mdHZTaFZeNurme1SGrL8lskO5JEejhr3Jjs8FwTeqLV5gqjXTzdy4WUNOmfCRv_7x1M2j_2cfEs5tTPrX4tmrmb_xDwM2fkgUPOUe9Nzo8dJ8Z5SDJYNvbAXr8CYNtO3FKjC5v5-I-wYRPTZaS0hXZAbKlAJQnfdxmjpZDRDt3iecA8ujGKkGBjHsHwIRGCB4GJ2dD4xv66duzbgS19bFpR7gjJ8ligSNAlCJMthhFqNHYx0mI4KrFW7s0d-X4Gp_odscOUh_1PpMvbqvuAFSlYO20rlvZ5Kj5WaSyH9FxYv2GajRc0tpu6TkVie4gCz_XdkGLm-cAaK4WSBIPbynj66LqyUe3iKX5Ja971eOLuWYIZQo8e3luxt11vLdJswav61YQfUtnJaYDuhQTBAp9Vt-wOiIgzuqRB-5CM5eWuFEmccq5k_h9qi9gWV1gSBEj3bWeup0L-v_U90YMkn2Kgcwkf2_OzUrB_Av8G_DfgM0YcimZaJAyp3Y-BNJ_BH7erzLExXgSBuD-xyykC00IHuNb7HeA0LOUQ=w320-h236-no 
(A PROPOS DU BREXIT)
LE CONSEILLER «IMMIGRATION» DU PAPE FRANÇOIS : UN BILDERBERG, BANQUIER D’AFFAIRE DE GOLDMAN SACHS
3 JANVIER 2018 MEDIAS-PRESSE.INFO /
.
VERS UNE SOCIÉTÉ GLOBALE SANS NATIONS SOUVERAINES ?
.
Son dernier MESSAGE immigrationniste de la nuit de NOËL ET SES VŒUX POUR 2018 en font une une figure de proue et une «autorité suprême» de l’idéologie mondialiste. Au point que BLONDET se demande :.  
https://lh3.googleusercontent.com/4uRZbI-L_duYmMxlF6Vmip8Wml6UDYmuOtTRj-FN6SZBxMz2k_y95yiFS4JcnnE2Qk2z5yLFPLy0eoi4jtxebkJb4D5wc-kElxKdvcUMgUEsAl1x_3rO76fqpY4_adiBEa0rbR9N0DQ4dIM8lR-7TKN-9B50Q0ct5YDEJ5gF_BLhXzHNsqG2NgXsBAFGWCAqsdZI2XzKUIQ9HpusBdG84l69Rfxocb9SGqLgyo71XKBpHCbVKJzGfNklZCLf2G9msqtCUdW7Xl5T4umI5XUW0sePv6r_OWSO3UI6khM-cHuhlrhGfCKlHnPQQ0ola8AOhM3TYYC0NO157JQ5FVRac_7CyEhG1kONUsi9BXrMrVbIsAiq_QHhU1H1hkc6Ixw40tgu_HjYqirLUesvV9eQQ7Mfx9uusffFH_cBv-7Oe7mxQuKd8YPD8AjzADdEXCLGnaUZ6cWIYsKzXBsbaTGlnglbLLTiVK5_FX1CGH4HXHaJVqr3zyiii4mydigKAJtmQrXdt7L_AbjgYAzpmR2FESQ1ZfQEkPxqePGbIWMwMsA7Rx-33iUi9XDiSZ_07BbgRMlBvp_nirhi0Fe_ij6QDjpqyu1eOZ5wuoH-JML3IYZ2vlyxVu5fM4-6Q4e5pP963DZ1VQIMljZOYfoal-FhJKTBb9pzoVUdJw=w532-h299-no
«si les discours du PAPE argentin ne sont pas écrits par GEORGES SOROS, le multi-milliardaire qui finance l’invasion de l’EUROPE et travaille à l’abolition des États et des confins. Qu’il en soit conscient ou pas, LE PAPE BERGOGLIO, continue le journaliste, s’est mis au service des intérêts du grand capital financier qui œuvre pour les mêmes objectifs : un nouvel ordre mondial multi-culturel et globalisé où les entités supra-nationales auront la gestion du pouvoir»
.
Le PAPE FRANÇOIS se retrouve donc du côté de certains puissants et riches… qui sont bien loin des pauvres. Voisinage qui n’est pas qu’idéologique mais aussi pratique puisque il a nommé, en février dernier, révèle toujours BLONDET, à la PRÉSIDENCE DELA COMMISSION CATHOLIQUE INTERNATIONALE POUR LES MIGRATIONS et qu’il a fait conseiller de l’ADMINISTRATION DU PATRIMOINE DU SIÈGE APOSTOLIQUE, une personnalité de l’establishment mondialiste, lui-aussi «philanthrope humanitariste de l’abolition des frontière» et «banquier d’affaires» : PETER SUTHERLAND.
 
Irlandais, juif de mère, sioniste, ancien élève des jésuites, cet homme d’influence, «aux poches richement remplies», fut PRÉSIDENT DE GOLDMAN SACHS INTERNATIONAL (2005-2015) et du groupe BILDERBERG dont il est toujours un membre actif du comité directeur, de BP (BRITISH PETROLEUM) et de la SECTION EUROPE DE LA COMMISSION TRILATÉRALE. Technocrate bruxellois, agent de la globalisation, il a été notamment commissaire européen à la concurrence (1985-1989), SECRÉTAIRE-GÉNÉRAL FONDATEUR DE L’ORGANISATION MONDIALE DU COMMERCE (OMC) (1993-1995). Artisan des grandes libéralisations de l’UNION EUROPÉENNE, il a été qualifié de «père de la mondialisation». Actuellement directeur non exécutif de la ROYAL BANK OF SCOTLAND et PRÉSIDENT NON EXÉCUTIF DE GOLDMAN SACHS, DEPUIS janvier 2006 il est le REPRÉSENTANT SPÉCIAL DU SECRÉTAIRE-GÉNÉRAL DE L’ONU POUR LES MIGRATIONS INTERNATIONALES. Il est aussi PRÉSIDENT HONORAIRE DE LA COMMISSION TRILATÉRALE et PRÉSIDENT DE LA LONDON SCHOOL OF ECONOMICS, fondée par la FABIAN SOCIETY tout en étant CHEVALIER DE L’ORDRE DE MALTE et membre de l’OPUS DEI… Des connexions qui en disent long sur les dérives de ces groupes ecclésiaux…
 
Lorsque LE PAPE jésuite l’a intronisé président de la COMMISSION CATHOLIQUE INTERNATIONALE POUR LES MIGRATIONS, il n’a évidemment abandonné aucune de ses charges.
 
PETER SUTHERLAND, ANALYSE BLONDET
 
«c’est le globaliste total et absolu, avec des attaches dans toutes les entités supra-nationales, peut-être la plus influente éminence grise de la mondialisation et du déracinement capitaliste dans l’intérêt de la finance transnationale»
 
Il est vrai que SUTHERLAND se déclara être en faveur «du développement de sociétés multiculturelles», le problème étant selon lui les populations qui cultivent «encore le sens de l’homogénéité et de différence d’avec les autres. Et c’est précisément cela que l’UNION EUROPÉENNE», à son avis, «doit tout faire pour éradiquer. Au nom de la future prospérité. […] C’est une dynamique cruciale pour la croissance économique»
 
Cet artisan de la société multi-culturelle affirma de même que «l’on est passé des États qui choisissent leur migrants, aux migrants qui choisissent les États». Par conséquent avait-t-il ajouté, l’UE ne doit plus sélectionner seulement des migrants «hautement qualifiés» parce que «à la base de tout, les individus doivent avoir la liberté de choix».
 
AINSI COMMENTE MAURIZIO BLONDET
 
«c’est exactement l’idéologie de FRANÇOIS, confusion et contradiction comprises. Mais l’on voit bien que l’inspiration vient du capitalisme mondialiste financier ; pour lequel les «homogénéités», c’est-à-dire les identités historiques et culturelles qui font les peuples variés et différents, sont un obstacle et un problème, une odieuse exigence, parce que le consommateur global type doit être littéralement «sans identité», sans communauté, «ouvert» aux «expériences», cosmopolite, nomade, sans «tabous», sans «préjudices» (et sans scrupules), de sexe variable»
 
DANS CETTE EXHORTATION DE SUTHERLAND IL Y A, PRÉCISE LE JOURNALISTE ITALIEN
 
«un «mépris» pour la culture qui fait les peuples. Mépris que partage le PAPE FRANÇOIS lorsqu’il affirme que «les Européens ne sont pas une race née ici, ils ont des racines de migrants», évoquant une condition antérieure à la civilisation et à la culture»
 
TANT POUR LE PAPE FRANÇOIS QUE POUR SUTHERLAND, COMMENTE BLONDET
 
«l’«homogénéité» culturelle est un fastidieux lien qui «résiste» à l’«intégration» sans limites, un «manque de charité» envers «l’accueil». Dans la confusion éthique que le même BERGOGLIO a dispersée à pleines mains, l’«homogénéité» nationale d’un peuple est comparée à un mal moral, et ce sera un mal de la sauvegarder»
 
Et c’est à ce riche banquier d’affaires, cet homme du BILDEBERG, ce membre influent des cercles mondialistes et capitalistes destructeurs des nations et des peuples, des identités et des cultures, que EL PAPA sud-américain a confié, par idéologie immigrationniste et immigrophile, la COMMISSION CATHOLIQUE POUR LES MIGRATIONS !
 
On est loin du vrai amour des pauvres… Car ce qui appartient en propre à tous, aux pauvres comme aux riches, aux malades comme aux bien-portants, aux prisonniers comme aux travailleurs, c’est l’affiliation à une patrie et à une identité, c’est l’adhésion à une culture et à une civilisation, c’est la possession d‘une langue et d’une éducation… Et quand les pauvres n’ont plus rien, ils possèdent toujours cet héritage immatériel et intemporel, ce patrimoine spirituel, artistique, intellectuel et moral, qui a fait grandes les nations d’EUROPE…
 
Et c’est de cette richesse civilisationnelle transcendante, supérieure à tous les biens de consommation qu’ils peuvent rêver d’avoir, que les pauvres sont privés par les idéologues du multi-culturalisme et du «vivre-ensemble» !
.
.
.
LA PROPHÉTIE SE TERMINE DE LA FAÇON SUIVANTE :
.
«Dans la dernière persécution de la sainte Église
romaine siègera PIERRE ROMAIN, qui paîtra ses
brebis au milieu de nombreuses tribulations.
Ces tribulations passées, la ville aux sept collines
sera détruite et le juge redoutable jugera son peuple»
.
«In pfecutione. extrema S.R.E. fedebit.
Petrus Romanus, qui pafcet oues in multis tribulationibus :
quibus tranfactis ciuitas fepticollis diruetur,
& Iudex tremêdus indicabit populum fuum.Finis»
.
.
 

Écrire un commentaire