Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/07/2014

14 JUILLET 2014 PARIS GAZA TEL AVIV «GUERRE ET PAIX»

14 JUILLET 2014 POUR TOUS
SPECTACLE PYROTECHNIQUE

THÈME OFFICIEL 2014 :
«GUERRE ET PAIX»
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/6kURKoVxbb8wau_u_QandZLSh7RlWHT7Gx8N7ulhGvQ1h5vlXcZMT3MOoXgmsgj3L8IEuZpvaqAnQL_Pqkd5H1QSVNVid-EvtGneEqQr8TlEtQE7E5-umIMmySxTymjzr0WYQpHqXwJ4uEmsMIWjclG5cHNsTp1GBEDeS_FV7lOyWfM366P9jX7eBS-hRRDU0M4DIjrVb4dtS_Uw3bOk1LnPFekAsjX7U-2-QjH5HDDdIV364wPnf0BbMKjP3PgwCVfHYcze0SrShcK_qyptcNY3O4idOTxZW1p-22bJGtIr_lXOk0PKrKd1V4NA7Cg_V4a8WOA4Jkjwx78ZJnNzZnZqREY3Xrj4MWn9xuUs1I2C2qVdiXZ2GDIAzlkSz1e-8Geuo4uR9fjz2IQ-IB2GUwb2F5xr60hqiwZxpF-MKwINbh_I4dE4GOWGgHlXp3VdWDgxaUACACjYJQYyaQtNOBSYdkT-liypctcWM0eq-Vi90L4lG_f91E0QvC06y7BtUn5-te1hndHeuG1bMCDWz7yFDUFl-6HwH-Ll853xMH0oHW3ksKJj0-sZv9pGe5Sh4Jb8qQ=w200-h171-no
.
.
.

.
JÉRUSALEM QUAND LA VILLE SAINTE SE DÉCHIRE
 
 
 
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/heV5FHjBvcAAOIdNqYbFbL0taRxihBZSgnQKooJRFQCAOZ5T_PDR3MOiZpDcZOvO2DqhK8wx95o9u1AiUfn3bIYmLY-QB06nbg8B9901ZzmQt0BtAy0jI5IAPo12xVZKjW_Kidckm4klanJFt-_O8SebH6fU0uVFYYtXXFdqEEbgVhSgMFnT_L_BuvHzUPJH73L20lH1nrO7hK7zHd6WrGeQQg2QApSGKpo7i1-79xEP0ilas1VsE4lpCbtXZVG3xKk6V4uvCIzNoqlBBBLsupk7PsDsn8dJydg1HNbqFj0226Dmi1258GI4UNFly-I55rYHUkhoCzzxSYVoD4VraMasaa6mvNK9_dRcFpPhi67EgexkUxyWmO-1WoHNQSMLidc-sZqVwTJ7jMASshsTdFLRBFDEwPZ_JW7SVTYX5LTJZP21F5IxmRL9Nrej5p-pof1rycP-ADSlcE7P7WlmUP_H2ZkgvWId-ZkhzMmmLg3ktWWNdg5Ah40vO7NZvbfDEwowWgT7BjSHQzP754_06Yqgiyl8LzJjErki0lps5OSdS5G_T8Pt4O9m_9X-5W5dd2ezAQ=s128-no
.
AOÛT 2015 «TEL AVIV SUR SEINE»... ET ON EN REMET UNE COUCHE !
.
https://lh3.googleusercontent.com/DP78la7CYiFnVjLLRdEWRSojIjzu0RAyempFF38MaKPbA1EsFKx2j3mkIOjLJQsICJvKwuG7Szp8Bi7ptSDFVJdkWxinsve8C9IHPwoRgY3MvUsNg2AtsXx0b4GymCkCZLDCGnt8foj8lt6Y7yZmNFwvEhCA7qAlEd9aOk1_5M4k9deN5ey6vNNSSaMQ31h2T81-fUPsX2fkYn7Ru2Wjgbq-e6W_1BzqKU6j575D2x-Z2pOmnSbFi_L-s4bgiOAWkKPUN7Ltal-hsb2hP463itvchIfGFcxUTIkMw0u2r4Dz0SBMlFGrWRMkxTD-ZZLG6enDuoaFT919SjFdnis66bw53VOzO8J2uMvUays6VdWxuYym49KNN7hjnpC-JNK52D96TgWfpV7mmN7HXcXB4ztppuovwDfFvgWunKuVHUopm2QVSrEIhHoRo1YO5YwYYCXbCUCiyBHJaBk3MAMz5ZBaUgBf4UWxLxMzEDrpqJNr3vPH-W9_KP2Q6wbv7cHJ2xR0ntbMvKmxJmyeMYGchp1r6HzX1vgfxxV-05BwENPa6q4fdmUyXhJ4lbn3SuMy0xYrhw=w250-h252-no
QUESTION À ANNE HIDALGO : QUI A FAIT APPEL À LA LIGUE DE DÉFENSE JUIVE (LDJ) POUR LA SÉCURITÉ DE «TEL AVIV SUR SEINE» ?
 
14 AOÛT 2015 MEDIA PRESS INFO
.
Pour assurer la sécurité de «TEL-AVIV SUR SEINE», l’événement organisé par ANNE HIDALGO dans le cadre de PARIS PLAGES, qui a fait appel à la LIGUE DE DÉFENSE JUIVE (LDJ) ?
.
Près de 500 policiers et gendarmes avaient été mobilisés. Mais aussi des vigiles, certains identifiables avec des tee-shirts de l’entreprise
ISOPRO, d’autres beaucoup plus discrets.
.
Les INROCKUPTIBLES, peu suspects d’antisémitisme primaire, ont noté la présence aux abords du chapiteau sous lequel s’organisait la fouille à l’entrée de TEL AVIV SUR SEINE, de JEAN-CLAUDE NATAF, l’un des fondateurs de la branche française de la LIGUE DE DÉFENSE JUIVE et son porte-parole, qui se fait aussi appeler, selon les circonstances, ITSHAK RAYMAN, MICHAËL CARLISLE ou encore ELIAHOU TUBIANA.
.
La LDJ a-t-elle travaillé avec la police pour assurer la sécurité de cette journée ? Ce ne serait pas la première fois que la LDJ le laisse entendre. En 2014, dans LIBÉRATION (30 juillet), JEAN-CLAUDE NATAF déclarait après les incidents près de la SYNAGOGUE DE LA ROQUETTE : «Nous n’avons rien contre la police, au contraire. Lors de la manifestation du 13 juillet, on a même travaillé avec elle».
.
Au cours du même entretien, JEAN-CLAUDE NATAF ajoutait : «De toute façon, avec VALLS, on a ce qu’on veut».
.
Voici en tout cas deux extraits significatifs du reportage des INROCKUPTIBLES :
.
«Ce jeudi 13 août, JEAN-CLAUDE NATAF scrute la foule, salue certains visiteurs, retourne discuter avec le service de sécurité, se balade d’un «point d’entrée» à un autre pour «voir si tout va bien». Aux alentours de 13 h, deux connaissances s’approchent, il les fait passer devant la cinquantaine de visiteurs qui font la queue, et ils se soumettent à la fouille. Il réitèrera cette exception une dizaine de fois en quelques heures avec journalistes, visiteurs qui lui serrent la main ou encore avec ARNO KLARSFELD, qui rentre vers 14h30 sans être contrôlé par les forces de l’ordre. À chaque fois, il suffit que JEAN-CLAUDE NATAF montre au personnel de sécurité que ces «privilégiés» sont avec lui pour qu’ils passent en premier devant les autres, sans qu’aucune question leur soit posée. A ses côtés, un petit homme à la veste renforcée, une oreillette coincée dans l’oreille, ne le quitte pas des yeux»
.
«Qui est-ce qui s’occupe du CHECKPOINT ?», lance un policier après que l’altercation s’est calmée. «Ah ben c’est plus nous ça, c’est la sécu», lui répond un collègue. Pendant ce temps, JEAN-CLAUDE NATAF est toujours aux côtés des forces de sécurité au point d’entrée. Quel est son rôle dans cette «sécu» ? Interrogé sur place par les INROCKS, JEAN-CLAUDE NATAF nous assure qu’il travaille «en coopération avec la préfecture et avec la mairie de Paris». «Il y a des services de sécurité extérieur pour les grands rassemblements, c’est normal. On aide, pour que tout se passe bien»
.
.
.
14 JUILLET 2014 PARIS SPECTACLE PYROTECHNIQUE POUR... CONSPIRATIONISTES
.
https://lh3.googleusercontent.com/2D9wYBakZyh3zosHm3_3waX7enz_04zwURn14PRNlQcAKzFJJYKyDnqOWU3ZJB_-l_evwXosgMXUPGFkAk29hEGhwAWsTRWqBRPfoihB3qmM4ngR3a9kgRAmo2bULQWlmqMuEMOjftXqnhUJTe4rdezwxF0ICNCsTEWUf-uRJUMxeJI10G2Htd_LrCteZOTVgMiT74c6ZVUsIsayMt8Kv8L7oPhpYh2iSBqWEjatCvXvdD-IyQFInfoVWCPf5TnahEew0_RRhpL9LjpAb-ckMWW4rmFO8erGNZPX0BYQkRdcm34LiPbEyBTdOQjvCmtW50Qm7fOZo2st6gWHs-iSyI1I9hYTI4oKnJ_mAuxNvbpXuRixwFSPMmSF0AYr_vFrXVRgo3GPi7vpe2PXD6UmWGaqhRnp2Pol7vG5FjsEX351vLNLVrrCbO0BFdi-W7j48nsGNJv61DTz5t9Mv2Fr1ujy7Pvw4sBKlZaXZbaRgEC2o8gdneDqONqKYBA8OyoZ8cKv-A2VZzaqghqOzQZlt0xezJbUX7vAln7P9GKRcXD8yFyKvvPNJLWirkTOrvUCaPTRuw=w320-h629-no
.
«QUAND MÊME» FAUT PAS VOIR LE MAL PARTOUT...
«QUAND MÊME»
.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/8IiQB_aPOnwzlcfQh-k-6_wHEvEK1BONVOZP107wT9bxa8R9Mm8uzkyBxdQpgxhIHqeMlVFf7ox8Yst-68JmS_DAM001s7NDVaW9ZTF2s75EeddNNjMpDre1pYJcngZCABg2dzecG5gwveApVTDyg4NxwcVMKdVFln1IrVBHdLE8qxPRgJgws25fu2tmo7uQEPcVIr9DtcqdesWA1QayRLMVDrkgEXo03tKxU6kgC1B2madjW0OXw3Z-NFl0mn8sdls5Qzkor5wLz32beSjM9xnPhLo59sDBC7aW6iJvbeAXXdatc0Vb_Ffghnh1HdfJgJt-eY1tIGx7QFyZkRxQrpbZki3d8qSlG0tPO8KEee9nZZjE_Te7_cKnSP5fTtHkAJSmoCYMS4uTL2vB8kXKhOTFTXgu6hs1D_VHVhrwdOZN8gAKo5Ocs3pQjsDnOo4iWo6M8FXIZIJxSO92OxZLMCN7p4Vbp3z4Ek2jXsgVdkg7x65i2UgvaCNa195Xx7M5EBN7e_uo5QZM1qQUTy_ndnTz5OICSN_FrvlBWnjN-1MOygcjU-e3xz3E1h4sK1AIwLUpcg=w320-h324-no
.
.
.
14 JUILLET 2014 PARIS POUR ANTI-HOLLANDISTES «LA TRADITION A ÉTÉ RESPECTÉE»
.
14 JUILLET 2013 FRANÇOIS HOLLANDE HUÉ SUR LES CHAMPS ÉLYSÉES
14 JUILLET 2014 FRANÇOIS HOLLANDE HUÉ SUR LES CHAMPS ÉLYSÉES
.
.
.
14 JUILLET 2014 POUR SIONISTES «LA TRADITION A ÉTÉ RESPECTÉE» ...UNE PYROTECHNIQUE RÉALISTE
.
Des Israéliens pour se distraire le jour du SHABBAT suivent les bombardements de GAZA sur des chaises de jardin et applaudissent chaque fois qu'une bombe tombe *
OPÉRATION «PILIER DE DÉFENSE» 2012
MORT DE 177 PALESTINIENS ET DE SIX ISRAÉLIENS EN UNE SEMAINE
OPÉRATION «BORDURE PROTECTRICE» 2014 ... ce jour 1.867 MORTS (LISTE) ET 9.500 PALESTINIENS BLESSÉS DEPUIS LE DÉBUT DU CONFLIT LE 8 JUILLET.
68 MORTS ISRAÉLIENS
 
SELON UN CADRE DE L'ONU, UN QUART DES VICTIMES SONT DES ENFANTS
https://lh3.googleusercontent.com/poIYjRJ2unv_uiJpPitQr367QZC21YK9MWwUH1PpepOG_zsOR6ZCocfuuFMWitWpQGu4a7Qik0h8HLsz5BL5Hlb8iREUF86dqP0WTRcEaBELIw3Y82aNPKS4_ICHB-oF6YFfFQZwPr8TyGQYZwi1sYxL_1ol5uK8PlNytYNYcXVNulkbnFHPODKN_gronSaFBrqGtcG8taoa0PdWu10kFRveVI5lX8kbUGbB3hy2yL2JI_Xaau8qlbxy7nOrCCsVZ77UeFvj-FPjbWtPXaU-_s11qzynIU3OdM_sDqBXJPxNkuny94h5cz6SvXtrYuYMVwgtswMD08duh1gFHQVN09dH0Nw_YxXoDXmYZjcv5NPhamMRgOCVyLdPerE3TFuSd5DBAsdUnxCZFZnupmLXeVqHXWF9qSwvf1pgQnUYVhQyCHViYVcoX_Ed-3lwVQKdri_h-7a1pX2HgM9bZ6iLxfn_vpPZIziHWHKMYdFGQ0-sg7TfNBmjgHM4ycJKv7WkhTGGIcaeIqCsYUgYHXb_3D10WWqOtaNfiMZs9e3k_vmIQM2WLMl1eAN9ShqHtDsVFV8MwQ=w644-h354-no
* La journaliste CNN DIANA MAGNAY après avoir posté le TWEET ci-contre dans lequel elle qualifie les israéliens de «pourritures» a été suspendue de la couverture du conflit et «déportée» en RUSSIE
.
https://lh3.googleusercontent.com/ETi_bbBvVgyL4_Lk6ImxHLUrtumg2PV6NG6sCRuTwZ3dQIZxLQzLOWlvmPaFQZObKUi6i2Slakz73A337ZmLBZtg4IQrQZzCJ6klW0nYCIH9jLFOVoX8UFsqlNoF9FRVdek1Ya7tK_Y19LbOfXO4cF9R913uRbO7EWLOPiSsGhFb_tLlbuOzqBk-qQmV8QoQYXDxLBZQjhs_mvZuy4pqzY7YfKb8AkzSWn8knj9IiUEDNLl7Ssc23TTLS_Duk-wwwVZ5RdQDBSRjS_Td1PlzZVJl37wtaFu_Cewr-OoO1Qm4ALP1CD_lQYVi_kx8_n0xh03A1ZMl0Xl3SU2ofL0p8iNnT1gO6t6xkHcznFf58_5C8aHO12UfT8aRRf6iHR9izRwsMstDfVRLW6Ri5tZvSk92jnqB_GS5mgG4jOd1k4k6uB98AMamissYuFyxr_FDcSSnSYCba7aqTMqC5jSd-8XwooukXnk2RT2ESoUXS35gN3TVsjeqQO5wipeC2maOJCJrt09HE95JJuuOxEUlJ0L8UJf_IolJKLrFUe0bZmm51wJMizACUoXxUHQaYb7lNtPLgg=w500-h333-no
Des Israéliens suivent les bombardements de GAZA sur des chaises de jardin, à SDEROT avec chichas et pop corn
La photographie a été prise à SDEROT, une ville israélienne proche de la frontière avec GAZA, et POSTÉE SUR TWITTER PAR LE JOURNALISTE DANOIS ALLAN SÖRENSEN qui travaille pour le quotidien KRISTELIG DAGBLAD.
.
CINÉMA DE SDEROT
.
«Des Israéliens amènent des chaises au sommet d’une colline de SDEROT pour regarder les dernières nouvelles de GAZA, applaudissant quand des explosions se font entendre», a-t-il écrit comme commentaire.
.
La photo a été retweetée 8.000 fois et a suscité la controverse internationale.
«Que DIEU nous vienne en aide si c’est vrai», a réagi une personne sur TWITTER. «Qu’est-il advenu de l’humanité ?»«L'image la plus horrible que j'ai vue ces derniers jours», a déclaré une autre. «Inhumain, méprisable et nauséabond», juge une troisième.
.
APPLAUDISSEMENTS
.
Ce soir-là à SDEROT, une ville de 25.000 habitants, la plupart des gens s’étaient mis à l’abri des attaques de roquettes du HAMAS contre ISRAËL, écrit le quotidien
KRISTELIG DAGBBLAD dans un article en anglais. Cependant, une cinquantaine de personnes s'étaient, elles, rassemblées au sommet d’une colline surplombant directement la bande de GAZA.
.
Les spectateurs étaient munis de chaises pliantes et de sachets de popcorn, écrit le journal. Des chichas ont été allumées et des petites discussions engagées.
«Nous sommes ici pour voir ISRAËL détruire le HAMAS», explique au quotidien ELI CHONE, un Américain de 22 ans qui vit en ISRAËL.
.
Puis le jeune homme de pointer le ciel.
«Regardez là-bas. C'est un avion de chasse qui est sur le point de plonger. Cela signifie qu'il va tirer». Lorsqu’un flash de lumière apparaît à l’horizon, des applaudissements se font entendre sur la colline.
.
SENSATIONS FORTES
.
SDEROT, qui se trouve à moins d'un kilomètre de la frontière avec la bande de GAZA, est la cible des attaques de roquettes palestiniennes depuis 2001. Celles-ci ont fait treize morts et causé des dommages à hauteur de plusieurs millions d'euros.
.
«Regardez les gens autour de vous», déclare encore ELI CHONE au journal danois. «Ceux qui vivent dans cette ville et qui sont bombardés tous les jours. Nous sommes ici pour regarder ISRAËL créer la paix».
.
«Et c'est très amusant», ajoute son ami AARON DEW. Lui vit à JÉRUSALEM, à 150 kilomètres de là, et a mis deux jours pour venir à SDEROT pour voir tomber les bombes.
.
«C'est formidable d'être ici», dit-il. «Vous pouvez entendre le tonnerre et voir les roquettes. C'est très excitant. Hier encore, une roquette est tombée au bas de la colline»..
SOURCE
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/KrxZM_YXOppGhmU96XTkFrI5Zs_evBGDhglWcYHfTmF-DrWQH8LnTD_v7OnojYbq1FMxEDLZuHQNwNhdxd59wjF9Y6EUOOX-ZRi6zWTrsks6xkmKPTNPfjEuYLakoS6lfr8eEl1ebWRALnkC0F0vjExFzABFbbgwFCfRvijHZ7-FtNmxVTC6y8TAnQohykaI50tJ4OPFmXJL21uIfBvM9DH7kMylgWidNfGzyfuFKV4fOGV9fCW7yCARLCa_puKmjDcHHHCDS-3q9EhGEYVj7UVEzIh86ibMhbzUzpOmUFG70VaikP2cwMUbg59NLqm9idUd3Auyayj_VyptE6-L5XIn0d9_6LuF3J3Kt7gQ6jVZaj38L0vcLXphSkAuHbRpvKo004_QoCkc1dfD9mqxuZ_zoaBcRvPbN71ASJjIpgspr86gxyv5AhSISjVyiYJI12ftwT1cuhSB10K4oApUimDSTMC4mPlo1zCwsE8s7a1tzK2nzPRyAd5ZphPU0pW7QpIAFyna4neeMltPAxfX0Hv4-MXzpNx_FWJTh47Xu27l1LRgEDeOOB42pLndpubetOM7Cw=w200-h247-no
.
.
.SHADDOK QUI RIT JAUNE
.
PIQUE NIQUE GÂCHÉ À SDÉROT : UNE BOMBE TOMBE SUR LES SPECTATEURS MANGEURS DE POP CORN.... SAUVE QUI PEUT !
.
.
.
LE SAVOIR FAIRE ET LES VALEURS RÉPUBLICAINES «LIBERTÉ ÉGALITÉ FRATERNITÉ» FRANÇAISES S'EXPORTENT... BAL DU 14 JUILLET À TEL AVIV
.
https://lh3.googleusercontent.com/WqWhwqYAh8MyV27yz4UNtNsnuT5ifSMHr5CXWmECzsF8lb1jifa7dWVzMRLbJbcapcwN3liqTValKEBqqmbHiVp3Pp0YKaZ3yo_D1bXL6YzGduwrrOO9KG0B_pvVerIpH0m8UiWevSfMX1YJVbTr82we3_LpbnIKqb_m-RYC0KWOh1JQ5m36CAq5WR8-6RJVGrpDWrRJINMD6uRqy0sEjVON-zBUHb_jL1PNAkxgKdOeCcNMWs4JrYoGqKCw5q4ckNzbIne6JvuZsc3qJDvd4gDAkRwpw23qJdm56mgbZs343ciljemTCvpO3lib4ejLXMl8tYHLA2HRGfXm9QyjCvDHVs9_t8Mg9Fd2iWBxNAmj5VD8M9zSW3GLmbUxLR-dhTaDtcmBGrHzcmdUo5wVPDrliPahKDdVqv4O1qwO4juOQBhCmfqtr2Q1lmg7MczGK1FF7PtZCueLIXpyPn4WFuOHk36-Ug1tz8cAtHTVpBcllnh86XMab7r5yCuKTLq2hlxljuP2eJMTwChoXF_P4XzTzRN9fwzFV68r-BhIZB_r--fE5eRNImbStnNwJzgzZRVsrw=w289-h200-no
Question de culture, on y opte pour le réalisme :.
«C'est une innovation» : c'est en ces termes que PATRICK MAISONNAVE, ambassadeur de FRANCE en ISRAËL, a présenté l'évènement qui se tiendra lundi prochain 14 juillet 2014 à TEL AVIV.

Sous les auspices de l'INSTITUT FRANÇAIS -antenne reliée à l'ambassade, un «bal populaire» sera organisé pour célébrer la fête nationale ainsi que «l'amitié» entre la FRANCE et le régime de TEL AVIV.
https://lh3.googleusercontent.com/qcnFRscfkrKlL3L0AkHby71OLjJO3jsB36gDuPxz5H0qoDnS8BGT3Xrt-AaQwqEQq6u4ds1i8N9NCjOX9djrhp3CcSNNGhhk-taAEMp_jxPDnnwfmQ_Pp2AAh0v_nekPIXedZqumQNonWlahV276nVL8QnPsU1IY0rzLI8WUvyjAeWGI_s2ilcG88O9uaLKYs1-yHgch5mlI9DpTuPb78TH0oSBUhttzLKrwmwsPYFCT5Md_Bo_wxMduBKCvMorQCBvkdwfmlHarBYdWO1wdT8QVdBwLDJlWL8bW6n7U_YS9iKKXQ5uZSjpXdwmWUuhpMQuv-26eeZy6Oh5IvGhqEtufxu57wJBNLttbD2FvrnDuwGVeWwaoc322anPfoFhmDU3U0Grmjk9beT95aQXQu5q-ANL2fIKbz1mXJP01mNsQho-r6PkbWAWRLxC8BpCdnMAZARkBJ5vkSZ_j5bdhYn7QMtYScu9_32W5FzIeZzd6g-h8ePFgWpJeNlWrdC7a0UWDksTiPJt3JDHJw61o401hy_wfO-7_m_emhoLbGQD0xIaHmWxlwIQakYSi0gFRmMcM3Q=w407-h317-no
L'ambassade vient également d'ANNONCER AUJOURD'HUI que ce bal «sera dédié aux populations du sud d'ISRAËL qui font face, depuis de nombreux jours, à des tirs de roquette extrêmement fréquents».
.
.
.
26 JUILLET 2014 TEL AVIV
LA JEUNESSE ISRAÉLIENNE CHANTE JOYEUSEMENT «GAZA EST UN CIMETIÈRE, IL N’Y A PLUS D’ENFANTS»
.
Cette vidéo datée du 26 Juillet 2014 à TEL-AVIV et publiée par le journaliste israélien HAIM HAR-ZAHAY montre une foule israélienne célébrant la mort d’enfants palestiniens, comme des supporters de foot chanteraient une chanson en l’honneur de leur équipe : «À GAZA, ils n’y a plus d’école, il n’y a plus d’enfants non plus, olé, olé, olé-olé-olé».
La foule s’en prend également directement à AHMED TIBI et HANEEN ZOABI de façon virulente, deux parlementaires palestiniens citoyens israélien qui siègent à la KNESSET, le parlement israélien.
https://lh3.googleusercontent.com/B0weH8G92kNthWknNmgWITdYJdmp1izIUPhY6cavqacL6WUhVo_YzOnB2576AI1AiWH_tNrESLhPGJ0Xy3Mv_b6fVFYzuB3yWY8i6u43Qi-UtS8p6vZ0LphX8n8mHq76x2WSwKhgavOWnb4GupdFRS3XXneprAPn3fFh-8hn7k-EKF-mHWqJ-hd0B1dQ13nj8n6pvxle3eubTkjOogiwCWkyWVmA-1YljM-OnHIc-YzxG81gky4M0mjtWxtXCmJo2nlQgVx7GtFV94yO9xQshsZAnEH2UzcK3FNPAxqm6agROcoyxSyThnyPRbimxa-80bcJfxihhMlK1HfJu7f4H5ebzbMNboJE5GyjL-27AC9Z51jWQ3sr45w8rbFVgoEb36qeqJndC2daxTgYF90hjPf64go9-1a2F2TYs2-Lz7LQiOvww5lRUuqihiTCKm_QOIXZ4i6PhiBY_AtHquPuuqIrcmSJw1pFzNGQ46VB5OIOTW5umLaLocpkVl_hr_i8jRB1FjgPPPDXqK1jk6hzjiPR1W6kmwtFW6lOcjS9K8l0gT-jmOxHJlWBZMX1-3pkUdd21A=w334-h500-no
.
.
.
ENFANTS D'ISRAËL «QUAND J'IMAGINE QUE JE TUE UN ARABE, JE ME SENS HEUREUSE»
.
VISITE AU MUSÉE «À LA GLOIRE D'ISRAËL»
.
.
.
RAPPEL : C'ÉTAIT EN FÉVRIER 2014 ISRAËL : LA VIERGE MARIE «PLEURE» LE MONDE
.
Une famille chrétienne orthodoxe du nord d’ISRAËL reste persuadée qu'un miracle a eu lieu dans leur salon. Les KHOURY ont acheté l'an dernier une statue de la VIERGE MARIE. Ils ont récemment réalisé que la statue semblait «pleurer». Selon les propriétaires, environ 2 000 personnes, chrétiennes, juives ou musulmanes, ont déjà fait le déplacement pour voir le phénomène de leurs propres yeux.
.
.
.

30/05/2014

ISRAËL : PERSÉCUTION DES CHRÉTIENS


https://lh3.googleusercontent.com/Jq-1hbzJeL6c-7sZpTzRD3BxCw4pisofDODdHM4yrbJaH1RZdO7HrrjKhVRJL8ZvF_orf-MuG45Fr4hEZi1FD1PkE8BhUy81K7-MmTxegw2hghRBe5fIC9ylUyojB9P2cc-EQZ2kOwZFB3z0fXUutdZ3-FQ7Xt2rKcftSBw0Inib0Ba_OkxYFt4g9LZBHYeW_IZ1Ex_quBnAEoebftGX0gsx0T3OTRsKlG_YfaG_NG0vvjoJeRgANkRpY1ueDe3VOyHiSczKAxArpIpJsMmpeUd1_UBbRwM_9pmyjJAynLyDvAtjF9SKln_u2MWLrKtILfzKgBMe58A-kfyHXOi7rXriI9EgbBP7nbU_XJR_adGnkmVBh78dJ6fPR67y7OknXCJvFeLd38bx-4R2oYe7apXEn3OJvSBfVaYZ_h5yEAsiffi_QoqhwVMbUkOgwJwCqXIWtmtuIIGgsH9W-YL_h_mONT0x_1R2Y-WSruoIqCs9D6GmnBaCWCIemRVgkBj0URn0eMdAVB4bk_tN5J7aXsaR_dTHVtUkC6dGPoIe02_yvb0kxnJDEyb_eT8bsl0lSY4zaQ=w34-h96-noSRAËL : PERSÉCUTION DES CHRÉTIENS
 
https://lh3.googleusercontent.com/SC0_oBbL10nVxqgaJDo_wQcVsOaGDv7BqQFUQdYmV0XcwKZ94z83C7jznHYeRfN6Xwvbag6XZdoVyt0OWfVgd_FYDSEDo2yNe2CCAFpuIAY9K5C_DIXY-SXeg_TUaA2tMvgT4Q6Ny6GxYIIV-uKsIyQo1pUbkLABNBTStFidH_CT6xYV3kd8Erx_U_NM-6LTBimOa04hyyyDq5gZD6oUVSTEplHKcm5ZTQm-L6cO-hbqYG58Mrsr9T5okOlc7VCfieDxG_emglEYGblij3VoidrvDYKOAMgXnV3mY4xhGv6qCjEfJeSguOsQwrlxDZYslfGm5TvH5uz7FOVdBsiO0oqGJAPWtDnjI5t7YtdQkQ0tD5Bo1Tu0TleOz3qd8_k0KVrSEWfl7e123COgRVWnfVJCYII-605GXUGlmNzH3tT5VQUa9HHay3LkmCrdPbSFK26Y-pIgUO4gvflWzhIOnxRwxWLhsbrGWSis-1u9tPDEy2MUZ98bjcQvWcMZuyD5C4FzEpSM2-ROzdTlnR4qxY4iOIgoCr8d7-QlWOFZQCaJ03BCjHKkBA4PMhE6AHH0js3ycw=w353-h143-no
.
.
.
VIOLATIONS DES LIEUX SAINTS DE JÉRUSALEM
5 SEPTEMBRE 2017 RADIO VATICAN /
.
Les PATRIARCHES ET CHEFS DES ÉGLISES ET COMMUNAUTÉS CHRÉTIENNES DE JÉRUSALEM ont publié ensemble une déclaration commune ce 4 septembre 2017 pour alerter sur les «récentes violations du Statu Quo» des LIEUX SAINTS DE JÉRUSALEM qu’ils qualifient de «tentative systématique visant à miner l’intégrité de la Ville Sainte» et à «affaiblir la présence chrétienne en Terre sainte». Ils dénoncent aussi une proposition de loi signée par une quarantaine de membres du PARLEMENT ISRAÉLIEN qui «limiterait les droits des Églises sur nos propriétés».
.
Dans ce document conjoint, treize hauts représentants de l’ensemble des Églises et communautés chrétiennes présentes à JÉRUSALEM expriment ainsi leur ferme opposition à «toute action» de la part de «toute autorité ou groupe» ayant pour effet de violer ou de miner «des lois, accords et règlements qui ont discipliné notre vie pendant des siècles», rapporte l’AGENCE FIDES.
.
L’inquiétude des chefs religieux quant au respect du Statu Quo qui «réglemente la coexistence des communautés religieuses dans la Vieille Ville de JÉRUSALEM a été ravivée» par plusieurs décisions récentes de la COUR ISRAÉLIENNE qui menacent les propriétés des différentes Églises chrétiennes. «Les tentatives dénoncées ne touchent pas qu’une seule Église ; elles nous touchent tous, et elles affectent les chrétiens et toutes les personnes de bonne volonté à travers le monde. Nous avons toujours été fidèles à notre mission de veiller à ce que JÉRUSALEM et les LIEUX SAINTS soient ouverts à tous, sans distinction ni discrimination» déplorent les signataires dans leur déclaration commune.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/12lYq032AAtP0YIVvTLJ7jJ-EFVIOxVDiJp4PrFdOGFI8LTdoh7AYYYcGkn9DVzuccl_KflL2CDEw4cqcecDwEPK9bfgCF3reEhL39tSRBuK45KPBlYTqW-gW38LZnv0XmGK1ebxlgCzuRkGx3jdDsNjSGY5PzMrkPpA7cEhtGVizwnmFW9A0ptC6c2rgJ-BGGbiJYdGNVRBgOUdSt3l7NdCs10XBV8Cfl3piSybP_JPuGPeabDN46jGvS7g-tEXgb_Y-uiqEwzeUepZ1enWrFOrQUIZoz2dBsLhp5FWWLUaTpk_9X-s3ryA_tuNWqkV-8XbkSbkpWzpFpGMwZvISELU9t9Jzo4NO16fOFkzgZvF0R2QEBB9Z6eSwq057BOTDBX7OTVm2YTKq5ilFMX59ijWszMg05VhiWa_nyUzxgkoU6oFlt8DsMX1DrI-KQl1jZeMoYskKN0lXZrY-avCOGha9dUoUcsq6TI3JlDJcct1WZ7Fe-yQ-u-XV5tefPuOS_pwahDCkApLfBLMPLGWtjktoyIwP9pAlpqRuoNXd4UsFZ7rdz5LfPUTdkByi9lzDkJfpLoiiJ0vgEiiEOPx5cAPgpCe24B_au3kr-lemLf6hqrD06Zvl0iCIk09PNF4RS-wPtCv5YIe50G-56No2AVlnhzbN_E4S1DFAdFJauk=w280-h135-no
ISRAËL JÉRUSALEM : TENTATIVE D’INCENDIE DE LA CHAPELLE DE L’ASCENSION
.
Contrairement à ce que signalait le TIMES OF ISRAEL le 8 MARS, ce n’est pas une église orthodoxe qui a été victime d’un incendie criminel, mais la CHAPELLE DE L’ASCENSION en haut du MONT DES OLIVIERS. La CUSTODIE de TERRE SAINTE a publié une information autorisée le même jour accompagnée de photos que je mets en ligne.
.
Mercredi 8 mars, la CHAPELLE DE L’ASCENSION située au sommet du MONT DES OLIVIERS a été endommagée par un incendie volontaire. La police mène l’enquête. Il pourrait s’agir d’un différend entre deux familles ayant lien avec le lieu saint.
.
Une personne aurait été arrêtée à des fins d’interrogatoire. Selon toute vraisemblance, un pneu de voiture aurait été déposé sur le rocher vénéré et y aurait été incendié. L’armoire qui contient les cartes postales et objets religieux que vend une famille musulmane (autorisée par le WAQF à le faire), a elle aussi été endommagée. La CHAPELLE DE L’ASCENSION est un des quatre lieux saints partagés qui dépendent du Statu Quo. Le statu quo régit la façon dont les Églises s’en partagent l’usage, l’espace et le temps d’usage. Des quatre lieux saints [les trois autres sont la BASILIQUE DE LA NATIVITÉ à BETHLÉEM, la BASILIQUE DE LA RÉSURRECTION en Vieille Ville et le TOMBEAU DE LA VIERGE dans la vallée du CÉDRON, non loin de GETHSÉMANI], cette chapelle est la seule qui soit sous la juridiction du WAQF, c’est-à-dire l’autorité musulmane des lieux saints. L’actuelle chapelle date de l’époque croisée. Elle a été construite en lieu et place d’une précédente détruite en 614 par les Perses. Les photos prises ce jour montrent que l’incendie a déposé une lourde suie sur les murs. Il conviendra de vérifier l’état des joints entre les pierres. Cette année, toutes les dénominations chrétiennes fêteront la montée de JÉSUS au Ciel, dans ce lieu saint, 40 jours après PÂQUES soit, en 2017, le 25 mai.
.
.
.
ISRAËL : CIMETIÈRE CHRÉTIEN PROFANÉ EN GALILÉE
.
Cette odieuse profanation s’est passée dans la ville de KFAR (ou KAFAR) YASSIF (village de JOSEPH) située en GALILÉE au nord d’ISRAËL. C’est une ville arabe de plus de 8 500 habitants, majoritairement chrétiens (57 %) et qui compte une forte proportion de musulmans (40 %). Voici le communiqué du PATRIARCAT LATIN DE JÉRUSALEM.
.
«Le cimetière chrétien du village de KFAR YASSIF en GALILÉE a été profané hier, jeudi 1er décembre 2016. Des graffitis blasphématoires et obscènes, écrits en arabe, ont été trouvés sur plusieurs tombes et plaques funéraires ainsi que sur les murs d’enceinte du cimetière. Le PATRIARCAT LATIN DE JÉRUSALEM, en communion avec toutes les Églises de TERRE SAINTE, condamne fermement cet acte de vandalisme et demande expressément à la police que les auteurs soient retrouvés et traduits en justice dans les plus brefs délais. La Patriarcat partage la tristesse des familles des défunts de KFAR YASSIF et tient à leur exprimer sa proximité et sa solidarité.
.
PATRIARCAT LATIN DE JÉRUSALEM»
.
.
.
ISRAËL : LA BASILIQUE DE LA TRANSFIGURATION VANDALISÉE ET PROFANÉE
9 NOVEMBRE 2016 / CHRISTIANOPHOBIE.FR / 24NEWS
.
Il s’agit de la BASILIQUE DE LA TRANSFIGURATION, dont s’occupent les Franciscains en GALILÉE. L’article, paru sur le site de l’agence de presse israélienne I24 NEWS, comporte des imprécisions que j’ai corrigées entre crochets. La basilique a été construite en 1924 sur les ruines d’une église chrétienne primitive élevée entre le IVe et le VIe siècle, puis de celles d’une église bâtie par les Croisés au XIIe siècle. Le fait que des hosties, probablement consacrées, aient été jetées à terre autorise à parler de profanation sacrilège.
.
Une église dans le nord d’ISRAËL, bâtie à l’endroit où s’est produite la TRANSFIGURATION DE JÉSUS selon la tradition chrétienne, a été vandalisée, des icônes ayant été endommagées et des calices volés, a indiqué mardi un responsable du lieu saint. Les responsables de l’église penchent davantage en faveur de l’hypothèse d’un vol que d’une action de Juifs extrémistes, accusés dans le passé d’actes de vandalisme sur des sites chrétiens en ISRAËL, a indiqué WADIE ABOU NASSAR, un porte-parole des évêques en Terre sainte. Ce dernier n’était pas en mesure de préciser combien de calices avaient été volés dans la BASILIQUE DE LA TRANSFIGURATION ou combien d’argent avait été dérobé [dans un tronc] de donations. Du pain destiné à la communion [des hosties] a été jeté par terre. Les murs de l’église n’ont toutefois pas été entachés de graffitis comme souvent après des actes de vandalisme, a ajouté M. ABOU NASSAR. La police a ouvert une enquête.
.
.
.
JÉRUSALEM : NOUVEAUX TAGS INJURIEUX ET MENAÇANTS CONTRE LES CHRÉTIENS
.
Les événements détestables se sont déroulés tôt ce matin de dimanche 17 janvier. L’ABBAYE DE LA DORMITION avait déjà été taguée en DÉCEMBRE 2014 : la cinquième fois en deux ans !Voici la traduction du communiqué d’aujourd’hui du PATRIARCAT LATIN DE JÉRUSALEM.
.
Trois semaines après le vandalisme contre le couvent salésien de BEIT GEMAL, un autre méfait a été commis contre l’ABBAYE [DE LA DORMITION] du MONT SION à JÉRUSALEM, un endroit significatif du dialogue interreligieux entre le judaïsme et le christianisme. Parmi les slogans qui ont été écrits sur les portes et les murs du monastère, on peut lire : «Mort aux chrétiens païens, ennemis d’Israël», «Que son nom [à Jésus] et sa mémoire soient effacés» et «Les chrétiens en enfer». La PATRIARCAT LATIN condamne fermement cette agression et redit que l’unique remède à de tels comportements est le contrôle de l’enseignement qui est donné dans les écoles où ces jeunes sont éduqués, et de poursuivre ceux qui incitent à l’intolérance contre les chrétiens. Il est regrettable que de tels incidents de haine surviennent cinquante ans après NOSTRA ÆTATE qui a lancé le dialogue interreligieux de l’Église catholique avec les autres religions, et a ouvert une nouvelle page [dans les relations] entre l’Église catholique et le judaïsme. Nous espérons que ceux qui ont perpétré ces actes seront arrêtés avant qu’ils mettent en pratique leurs menaces.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/A4GB3yuzEfUkFqDXjGNxPEq0fTQsbYu53jssATJRQcrT0kfMcx6w6aSpoDTIsbeDsDDWu4-EvFx1nXV9MOae_DJRk5XXaXkQScX0udJB7wrsfgL7c7-X0YVyODe9PVr7Xq5u3v_LwsONb32p1Ri8tfMSrJ8xNZeh_S7ZxUErkVIXHq68QxHZp9rSDIvadGib-cbC8n4o3GX4pop2oUQ2N8323I547jtIVKCRPA99fO8EqN_8ZSl9Ip0ZNk4FJCgshXa_BaLimfhQjvHbcJwJeZIDCzEMX6SMdqeqQU3GELAimylRlwD9EmqOkN-RvRN62mnHHTrUI-HzFxymlsz9ew8j4h2xuv8monEgvEI-kI4VZMi9_JfRr0T6dVaH9phrq85RKfhHRElPswtslQjx-IqC9pdbDRBKDj9dwNWlIlxHW3bbchN58g7Xv5Gj94j7_knJUOqsQU9PTkw9Mw41eftA9Ih1-KGRW7gRI0bvS-SnmvW80SzGYovUQCpIBWYJO3MhEyJetdjzV3n2soJEdro-kys0QuJhZ_4TkrjkBTbxj_NOZq3KykFlI_DvshiDGu2X7w=w320-h155-no
ISRAËL : DES DIZAINES DE TOMBES CHRÉTIENNES VANDALISÉES À BEIT GÉMAL
.
Article paru sur le site Internet du PATRIARCAT LATIN DE JÉRUSALEM le 8 janvier. Rien ne permet pour l’heure d’imputer ce honteux acte de vandalisme.
.
Nouvel acte de vandalisme antichrétien en ISRAËL. Il a visé cette fois le CIMETIÈRE DU MONASTÈRE SALÉSIEN DE BEIT GÉMAL. Les faits se seraient déroulés vers la mi-décembre. Des inconnus se seraient introduits dans l’enceinte du cimetière, situé à environ 500 mètres du monastère des salésiens à BEIT SHEMESH, non loin de la ville israélienne de BEIT SHEMESH, à l’ouest de JÉRUSALEM. Les croix en béton et en bois de plusieurs tombes ont été brisées et jetées à terre. Aucune revendication n’a été faite ; la police de BEIT SHEMESH, prévenue des faits le 30 décembre 2015, a ouvert une enquête. Selon un communiqué des Salésiens, une profanation similaire avait déjà eu lieu le 27 septembre 1981. Des inconnus avaient alors brisé une trentaine de croix en bois. En mars 2014, un acte de VANDALISME avait visé le MONASTÈRE DE DEIR RAFAT – où se trouve le SANCTUAIRE DE NOTRE-DAME DE PALESTINE – situé là encore près de BEIT SHEMESH. Des graffitis antichrétiens et anti-américains avaient été découverts sur les murs du couvent, et portaient la marque du «prix à payer», groupuscule juif extrémiste.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/NpwmgakM4HsSsB7dkXtxWtw87YFb60syKbYwtlBDqvppvjVlIzJ5w1tIxyjcrqO6orOKFgokaFqFD6tE65IRkV1aTLcf1Y9Dtehc3r9IleZ7sW8dtjNCBQM9yq4GKKOVxs1vxNCp28HxUtzEYybmiTdKFkl7I7-bL6A6Fwo4-JvUeIZVy0X5UAxjL3l0n5jk1NIls4WVmG3wo7xpOEgpvSZa4856XzPI9QNRJ1hXDH1jhFUYXUzjhqiPQcpQOAyze5jaKtBGmlHgPKjqYpV09PLIWFg0fX6unqHtaomynUGY8SNFGFO664Ueb_rRYbGy8Jvi-h8QsSKt0a9BKoiTUujjcO7P35ZMMQr1QEmaFN8IgExsk3QeFIVYYXf-cH6mSeUSWwimo9OUcR5rv2q0H5aYcs5eDvhby6cNxNRxt5bO4sSL3S-oQIcIhTTt10tSFvJWwrx3OMftspUFuI-pSdtu-_u0RiIkxSRZPme4rhHJsyqwateiYN0pZoUCUDg71oILrMIlbgnUf8MeFbteJOrRtb_DS-_nj6mhwXXeQfosRGQC3ZDjkWJT4x_sA3kxI9rj6g=w320-h155-no
ISRAËL : UNE NOUVELLE PROVOCATION DU RABBIN EXTRÉMISTE BENTZI GOPSTEIN
.
Le RABBIN BENTZI GOPSTEIN ne devrait pas être un inconnu pour les lecteurs de L’OBS… Ce provocateur irresponsable s’était déjà signalé à notre attention en août dernier (VOIR ICI). Il vient de récidiver en décembre, entraînant une réaction vive de l’ASSEMBLÉE DES ORDINAIRES CATHOLIQUES DE TERRE SAINTE (AOCTS) que voici.
.
«LES CHRÉTIENS SONT DES VAMPIRES BUVEURS DE SANG», «NOËL N’A PAS SA PLACE EN TERRE SAINTE» : les dernières déclarations du RABBIN GOPSTEIN, leader du mouvement extrémiste anti-assimilation LEHAVA, ne sont guère passées inaperçues. Dans un article publié il y a quelques jours sur le site HARÉDI KOOKER, et repris par le quotidien israélien HAARETZ, BENTZI GOPSTEIN se fait fort de dénoncer la présence chrétienne en TERRE SAINTE, l’accusant de nourrir des velléités prosélytes à l’égard des juifs, avant d’asséner : «NOËL N’A PAS SA PLACE EN TERRE SAINTE. EXPULSONS LES VAMPIRES AVANT QU’ILS NE S’ABREUVENT ENCORE UNE FOIS DE NOTRE SANG». Des propos qui ont aussitôt suscité l’indignation de toute la communauté chrétienne, surtout des chefs catholiques de TERRE SAINTE, dont voici le communiqué :
.
«C’est avec consternation que l’ASSEMBLÉE DES ORDINAIRES CATHOLIQUES DE TERRE SAINTE a pris connaissance des déclarations injurieuses et absolument inadmissibles du RABBIN BETNZI GOPSTEIN. Nous commémorons cette année le cinquantième anniversaire de NOSTRA AETATE, déclaration sur les relations entre l’Église catholique et les religions non chrétiennes, au premier rang desquelles, le judaïsme. Ce texte historique, fruit du CONCILE VATICAN II, a posé les bases d’un dialogue nécessaire et désormais solide entre juifs et chrétiens, sous le sceau du respect, de la fraternité et de la sincérité. Nous, Ordinaires Catholiques de TERRE SAINTE, croyons en ce dialogue, en son importance, et en sa viabilité, et condamnons avec fermeté les propos irresponsables du RABBIN GOPSTEIN ; ils sont un outrage à ce même dialogue et aux valeurs qui y sont rattachées.
.
Il y a quatre mois, NOUS AVIONS PORTÉ PLAINTE contre BENTZI GOPSTEIN, sans que cette action ait été suivie d’effet. Nous lançons donc de nouveau un appel pressant aux autorités israéliennes : ces tentatives d’intimidation et ces provocations, récurrentes, représentent un réel danger pour la coexistence pacifique dans ce pays. Vous vous devez de les dénoncer avec vigueur, et de prendre les mesures qui s’imposent dans l’intérêt même de tous les citoyens. Les chrétiens appartiennent à cette TERRE SAINTE, et y célébreront NOËL avec joie, comme ils l’ont toujours fait».
.
Le chef de file du mouvement LEHAVA n’en est pas à sa première provocation. En août dernier, il n’avait pas hésité à affirmer que la loi juive préconisait de détruire l’idolâtrie en terre d’ISRAËL, et qu’en conséquence, les églises et les mosquées pouvaient être incendiées. Ces propos, tenus dans un contexte marqué par une suite d’actes de VANDALISME contre des édifices chrétiens, avaient alors conduit l’AOCTS à porter plainte contre le RABBIN GOPSTEIN pour incitation à la haine. Dimanche 29 novembre, des activistes du groupe LEHAVA avaient même manifesté devant le YMCA [YOUNG MEN’S CHRISTIAN ASSOCIATION] de JÉRUSALEM contre la tenue d’un MARCHÉ DE NOËL, dénonçant le «meurtre d’âmes juives», et demandant aux chrétiens de quitter la Terre Sainte.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/RkwFWHsu8SOXJFMy35LG6hUso6HBSilRMl64b74xhai2uFG-cutie-hVhxyQLEzJ79eAp3cBRTyhYGCmpg4vKnzWUfR0D6H3KQGUAMZMpPvBmFjZWn4FMpWGZBT7Zk0BmZVeGGG2yhTBgfL8mGIT5ExqYNXL3oHfUsRXcenMxQNTsD4hFz_707XKtjk4mS2h6Cj5Smi6kGrdzwrWYuumdt8XOjQ6ujO9mrfuUoKrYC1PdIyVMIQOVH1eGznQ4kSfOFkpv_49HYjwyfnXIraBOeOuqWV0R7LfrKLPVyRaiQzMarfch8c6Yty5qiE4l1-UVJ1l3wxvmHTXl2yyFL01gme6XCT5Fk5N15uUiOY4C9KRoaVqYbz51SkOn09aWCWvDU9sh1EUyisXEbM_-5u2JE1aEeeskwA-IlmTXN8AmAjc-HxWf-eBF1WfMVhSI4vpio1N7YC5APvpnOedGSbTG3spVx-c2uDWwiHKIQM6Yv2knlKiuC6_Z8OIc-AnP3_pqOZw8rDetRpXzgc2tNCGPU6wmB0NGj_ZwdIAwZkH6T4w5mgYJ_ccBThSIsWKngD12gaaYQ=w320-h155-no
ISRAËL : UN RABBIN FAVORABLE À «METTRE LE FEU AUX ÉGLISES»
6 AOÛT 2015 I24NEWS
.
Le site de la chaîne francophone israélienne I24NEWS signale ces propos particulièrement détestables du RABBIN GENTZI GOPSTEIN. Les dénégations de l’intéressé sont vraiment pitoyables. Au moins, les jeunes Juifs inculpés dans l’affaire de l’incendie criminel de l’ÉGLISE DE LA MULTIPLICATION DES PAINS ET DES POISSONS DE TABGHA (GALILÉE), sont plus francs du collier…
.
LE RABBIN ISRAÉLIEN GENTZI GOPSTEIN, une figure extrémiste du courant radical LEHAVA, a déclaré mardi denier [4 août] qu’il soutient les incendies d’églises lors d’un débat sur l’idolâtrie. L’organisation LEHAVA d’extrême-droite se bat contre l’assimilation et contre le prosélytisme. Selon une loi du DEUTÉRONOME, cinquième livre de la Bible hébraïque, il faut détruire l’idolâtrie existant sur la terre d’ISRAËL. Cette loi était le sujet principal du débat organisé dans le CENTRE WOLFSON D’ÉTUDES DE RELIGION JUIVE à JÉRUSALEM. Certaines autorités rabbiniques, dont l’érudit médiéval MAIMONIDE, avaient à l’époque jugé qu’en raison de divers aspects de la pratique et la théologie chrétienne, le christianisme est une idolâtrie. Dans un enregistrement obtenu par le site israélien
KIKAR HASHABBAT, le RABBIN GOPSTEIN répond positivement à la question de savoir s’il est pour ou contre l’incendie des églises. «Bien sûr [que je suis pour]… MAIMONIDE a-t-il demandé de les détruire, oui ou non ? L’idôlatrie doit être détruite» Après la publication de cet enregistrement, GOPSTEIN a publié un communiqué affirmant que ces déclarations ont été faites uniquement dans le cadre théorétique de la loi juive. «Ces allocutions ont été faites lors d’un débat sur les opinions de MAIMONIDE sur la chrétienté. Au cours de ce débats, j’ai expliqué que selon MAIMONIDE, l’idolâtrie doit être détruite», peut-on lire dans ce communiqué. J’ai souligné à plusieurs fois que je n’appelais en aucun cas à entreprendre des actions mais que du point de vue de MAIMONIDE, il incombe au gouvernement à mener ces actions et non pas aux individus»
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/rv0e8qFhwJ-p6Mp5YJvXk5A6WTmM-0PwRlq-uVMtK7ZdJLcEr4Y5LLoch7IYcAB3ArRdp36y595H3ZJpA8eubDbvThLnoBJBwt9spO0i9UtqxqJeerjvaedtymF57SLYXhS4EnpIefJAfhSqwlLXqAdCpXh6N9GTg6UQe5bjP2l4apPCQbW7iiJaPK-2obpQO-pwb286dkuECsClyxu9paQwL2f0v6Gq1MKMKZEepuPvwpNBbiRsCeEydekqljuHRqlwHPxjY7V6EBLfmg5HEY_SmvZbdxVXjgpIfWB0-tilx2kRWSuzqWc_sY2A_6yR5TfvTTCeyow2zhEpr1vKsmZ-R4XaClmMw9bsiX3x0mSnvb0Neep1AU4wiOWqnqynxIFzAxKupl94ug3vtpBUMupfrCwWUF5vtYFwChXa5iqEYYfa3UfjSOaWMblmsiNsBeuCRq9qTFKi89zaEWeoh5gOFoDVcmRcpQbxmPw4creec1ivG6hHUiC1Oyc1Ao5LlmNliwKGJytbZjKQbN70PhkUHjHJuBjssf5Dp6d7BLNhf5zpzthJMzyp2fB35EWgksxUKg=w150-h203-no
.
JÉRUSALEM : ULTIMATUM LANCÉ AUX CHRÉTIENS PAR L'ÉTAT ISLAMIQUE
3 JUILLET 2015 AED
.
À JÉRUSALEM, un groupe se qualifiant « d’ÉTAT ISLAMIQUE EN PALESTINE » a distribué la semaine dernière des tracts exigeant des chrétiens de quitter le pays avant la fin du RAMADAN, sinon ils seront tués. L’AED a recueilli l’avis de Mgr SHOMALI, évêque auxiliaire du PATRIARCAT LATIN DE JÉRUSALEM, ce 3 juillet.
.
Dans des tracts distribués la semaine dernière à JÉRUSALEM, un groupe se qualifiant «d’ÉTAT ISLAMIQUE EN PALESTINE» exige des chrétiens de JÉRUSALEM de quitter la ville avant le 18 juillet 2015, date marquant la fin du ramadan. S’ils n’obtempèrent pas, ils sont menacés de mort. Les tracts, rédigés en arabe, arborent le drapeau noir du groupe terroriste «ÉTAT ISLAMIQUE». Dans un entretien accordé ce jour à l’AED, Mgr WILLIAM SHOMALI, évêque auxiliaire du Patriarcat latin de Jérusalem, appelle à la vigilance. «D’une certaine manière, nous devons prendre ces menaces au sérieux. Il suffirait que trois jeunes fondamentalistes armés de couteaux attaquent une maison chrétienne. Cela sèmerait la panique dans la communauté chrétienne».
.
Les menaces rappellent l’ltimatum lancé par l’autoproclamé ÉTAT ISLAMIQUE en juillet 2014 contre les chrétiens de la ville de MOSSOUL, au nord de l’IRAK. Depuis la progression de DAESH, ISRAËL et les territoires palestiniens occupés par les Israéliens sont régulièrement le théâtre de manifestations de sympathie pour ce groupe. En 2014 et 2015, des Israéliens arabes musulmans ont tenté à plusieurs reprises de se joindre comme combattants aux milices terroristes.
.
Mgr SHOMALI a précisé que le PATRIARCAT lui-même n’avait pas contacté les autorités israéliennes au sujet des tracts. «Mais les Israéliens sont bien informés là-dessus» L’évêque auxiliaire, qui est responsable des territoires palestiniens au sein du PATRIARCAT DE JÉRUSALEM, a ajouté : «Certes, à cause des tracts, les chrétiens de TERRE SAINTE sont anxieux, mais de façon modérée». Et d’expliquer : «Il y a des menaces. Mais si nous comparons notre situation à celle des pays voisins, nous nous sentons tout de même beaucoup plus en sécurité. Nous ne paniquons pas. Le patriarche émérite Mgr MICHEL SABBAH a déclaré que nous n’avions pas peur et que nous resterions dans le pays. Ses paroles ont apaisé beaucoup de gens»
.
Cette distribution de tracts s’est produite peu de temps après un INCENDIE CRIMINEL contre le COUVENT DE L’ÉGLISE DE LA MULTIPLICATION DES PAINS à TABGHA (ISRAËL) mi-juin, probablement perpétré par des extrémistes juifs. Les milliers de chrétiens arabes en ISRAËL ont alors exprimé leur indignation et manifesté à TABGHA pour obtenir une meilleure protection des établissements chrétiens par les autorités israéliennes, ainsi que davantage d’égalité des droits.
.
Actuellement, environ 160 000 chrétiens vivent en Israël et à JÉRUSALEM-EST, occupée depuis 1967. La majeure partie d’entre eux sont citoyens israéliens. Environ 2% de la population totale d’ISRAËL est chrétienne.
.
.
.
.
INCENDIE CRIMINEL DE ÉGLISE DE LA MULTIPLICATION DES PAINS À TABGHA
18 JUIN 2015 CHRISTIANOPHOBIE.FR
.
L’église est celle de la MULTIPLICATION, qui tire son nom du miracle de la multiplication des pains que rapporte l’évangile de SAINT MARC, ou encore celle de la PRIMAUTÉ.
.
ISRAPRESS, revient sur cet incendie. Ce site israélien offre deux photos évocatrices de cette église, et une courte vidéo qui montre l’étendue des dégâts provoqués par l’incendie criminel de cette église.
.
Des inconnus ont incendié l’ÉGLISE DE LA MULTIPLICATION DES PAINS ET DES POISSONS à TABGHA, sur la rive nord-ouest du LAC DE TIBÉRIADE, jeudi matin, a rapporté le porte-parole de la police MIKI ROSENFELD.
.
Les pompiers, qui ont réussi à maîtriser l’incendie dans l’église catholique située sur le lieu que la tradition chrétienne reconnaît comme celui où JÉSUS a multiplié les pains (MARC 34-44), ont découvert une inscription sur l’un des murs de l’établissement. «Tu retrancheras les fausses divinités», peut-on lire en hébreu sur le mur de l’église brûlée. Cette citation est extraite de la prière ALÉNOU LECHABÉAH («Il nous appartient de louer le Maître de tout») récitée à la fin des trois prières quotidiennes, louant DIEU et lui demandant «d’éliminer les idoles de la terre et d’anéantir les icônes afin de parfaire le monde par le règne du Tout-Puissant».
.
Douze personnes ont été légèrement intoxiquées par la fumée. La police a ouvert une enquête et soupçonne un incendie criminel.
.
L’ÉGLISE DE LA MULTIPLICATION, installée dans les vestiges d’établissements chrétiens remontant au IVe et au Ve siècles est un lieu de pèlerinage pour les fidèles chrétiens du monde entier marchant sur les pas de JÉSUS en GALILÉE. Ce dernier aurait réalisé deux miracles, multipliant les pains pour cinq mille hommes après la mort de JEAN-BAPTISTE, tué sous l’ordre d’HÉRODE ANTIPAS.
.
En avril 2014, le lieu saint chrétien a déjà fait l’objet d’actes de vandalisme avant la visite du PAPE FRANÇOIS en ISRAËL. Le député NAHMAN SHAÏ a condamné l’incendie et déclaré : «La profanation de l’église à TABGHA porte gravement atteinte à ISRAËL et remet en cause son image d’État respectant la liberté de culte»
.
Le député du Camp sioniste a déposé une demande à la KNESSET pour que l’incident soit ajouté à l’ordre du jour de la prochaine session du parlement israélien. M. SHAÏ exige du Premier ministre BINYAMIN NETANYAHOU qu’il ordonne aux forces de sécurité et à la police de faire de l’enquête sur l’incendie l’une de leurs priorités.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/XPPtBFrKg7FAp2WhBeVSAfwsxfXkNGkmyZd5weHtPFoxNRu8cFBYWDFL2VRLimz1HS3rosqQoylhBErWkDiB-fTyg40ezgMv9Wo3Mdb3BLeqQ1jQqu1O7VSmWNc9ckiOsLXrtlCd_76pM1CR2W6_Gg0_JEB-b_xgVfFolYggy2fAOnwHpfO2xPyRy5CUE_uXRzxi-da5hqpaTSWcb5CHZxVw4ZzLDH2vjzTrRUybm8tNyUbZBCsvr5otjNNwf5y324FDXc1az6QNOtDV8yQhwqVOkG1Q1F9Tv2n6cAlYVXCF0QDPoQ9YxKLmWAWHjfeChRdnMPiLbxbNNUyXuH-sk-WAwjP_sjCWMIBaq9ocjZa9ND-da0a8POEoqAYPslWRKT9WukAw_TGkDCXfkZ7qz95B_l-3X8QFrwn5eyrwR8FYgfvsgtqKe8-KkdjV3Pupd3PlI9Mmp1Hx3bAtDWPFQV0fTydJQhDO28QAGDd3jaGuO0IoerzhEubXeTSn6uiR79oYwjmhIF5m7RtJowvx22Qd8bdTtBfQOOmuttOndEkLQ0EzABSpJbCgHnJ1Y3Mz5OjR2w=w320-h155-no
.
JÉRUSALEM : DES SÉMINARISTES ARMÉNIENS AGRESSÉS
.
Le 4 avril la police de JÉRUSALEM a relâché le séminariste arménien qui était arrêté quelques heures plus tôt lors de heurts avec les Juifs ultra-orthodoxes. Le PÈRE THÉODOROS ZAKARIAN le responsable des séminaristes arméniens de Jérusalem a expliqué que […] près d’une trentaine de séminaristes arméniens qui revenaient de l’ÉGLISE SAINT-JACQUES DE JÉRUSALEM ont rencontré trois Juifs qui les ont insultés et ont tenté de les agresser. «L’un de nos élèves s’est alors approché seul des Juifs et demandé la raison de leurs injures. Pour toute réponse l’un de ces Juifs a tenté de porter un coup au séminariste arménien mais ce dernier a esquivé le coup tout en lui portant à son tour un coup au visage. Ensemble nous nous sommes rendus au commissariat pour porter plainte. La police a ensuite libéré notre élève» dit le PÈRE THÉODOROS ZAKARIAN. Il a également confié que de tels actes d’agression sont courants aujourd’hui à JÉRUSALEM «les jours de fête les Juifs ultra-orthodoxes devenant plus agressifs envers les chrétiens».
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/KbGcwhL-Ct4Apu8Q9MSHhaPSz5NSTEwMOj4E0-axKBgu7wYdpRjy-C_fhkMkKiZ1dC6EBCS-_PFb_jog72PncdTELoPP7-tGM6m1hy35ykUlYkdtWCv60RADwe6Ms6tjJp78RcKzG58b7tD8DZE8za1dNuDhUJQQQnanvXDorbnOSSxhobp8bXAg2Ap-kCO9qVANjADpUeCNF1PEakVAKp-HAReBrI1OrK4O6nwNYeVoZRKu5X6yosy12kPv6FvcOYN7bjsA9XaKfFs10j6E_2RZOfpP3XfCJYkuCifxornMhxNFnZasrWPq9KNsciZwgkXE_fDTThsFUpXH8trnsb6LV4MUGtFyjFm4mIZ8DplzBOEiXvfdLU_5gq5Sok2KPTw-1swlXYM78tXRCEDjzBnhebr-O0sAtilwQEuqZ_5H6DGWnteKdS57sJ9exfWc-bsiOpGjVf99ujFNOu6IyhqTjhIjkBq0JqKIDKfhtGoRyWl5katuH1M3HaBv8UuOkxngDr6CG9i9jcc9uEu-SOCqFH__sLc48forG1TAWGAlaV4RSEKD6L0otNepzQVgRkz87A=w320-h155-no .
CIMETIÈRE MARONITE PROFANÉ EN HAUTE GALILÉE
6 AVRIL 2015 CHRISTIANOPHOBIE.FR
.
C’est la chaîne de télévision I24NEWS qui le signale. L’ORIENT-LE-JOUR précise, pour sa part, que «ce cimetière (…) est situé à quelques kilomètres de la frontière libanaise, à côté de KAFR BIRAM, un village chrétien vidé de sa population par l’armée israélienne lors de la NAKBA (catastrophe, en arabe) que représente pour les Palestiniens la création d’ISRAËL en 1948».
.
Des pierres tombales d’un cimetière maronite situé en HAUTE GALILÉE, dans le nord d’Israël, ont été retrouvées endommagées mercredi [15 avril], a t-on appris auprès de la police. «Des pierres tombales ont été cassées ou partiellement déplacées», a indiqué une porte-parole de la police dans un communiqué, ajoutant qu’une «enquête pour déterminer les circonstances» de cette profanation avait été ouverte. Cette découverte intervient au lendemain d’une rare visite du président israélien REUVEN RIVLIN au patriarcat orthodoxe de la Vieille ville de JÉRUSALEM, à qui il a promis de lutter contre les actes de vandalisme antichrétiens en ISRAËL. Fin février, un bâtiment appartenant à l’Église grecque-orthodoxe avait été visé par un incendie et des actes de vandalisme apparemment commis par des extrémistes juifs près de la Vieille ville de JÉRUSALEM. Depuis des années, des Juifs extrémistes ou des activistes d’extrême droite se livrent sous le label «le prix à payer» à des agressions et des actes de vandalisme contre des Palestiniens, des Arabes israéliens, des lieux de culte musulmans et chrétiens, ou même l’armée israélienne. Le patriarche maronite libanais Mgr BECHARA RAÏ, lors d’une visite historique en TERRE SAINTE au côté du pape en mai dernier, avait célébré une messe dans ce village en présence de plusieurs centaines d’arabes israéliens maronites.
.
SOURCE : I24NEWS (15 avril)
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/Qtl4vdijy14kkM1QNV3sUpCGfFBCaE_xffuIEqfe12r-xmFrAwI2UmQJzvbAmoHIdrJkaQGH0gZrTh0pj-hxkobqK3ZBE_KY3RMThlcvAejM0nv-mVAXMl2DUwp6z5tNOO2VWw4YLItPTWqr4AbWP8ItGZ4h1GcEQeAeL4_Ih09GvahNXcUOSakn_yNMWQgqH4xLvS6xxIrXt7geL8XmFjZxpVJUc0SPQ5IthkTVz7egB86ONoNv7WJ-IiwHkitmeI50pEf6FtpsrYVrHdxjZTKaZqfleutxJ34bxwiTLUYzE_oB5Nkqd7NduLljpYK3tPcvQ0aFdf1BF0ptgJWRzXYAy-9JsrMHOBpJE8sbuP_xHyH--RvuaV2CIJqJMmhNQmPjk44i9NPMEhiZ6Rr-pWf6ZkCpoXe8jI_M554C9vfk-LxcxZSll0p2Q2gVWE3tRjp_zpopsgS2CPCiGsfM1M7s2ZPksW3LaUyq4eTf8jcZR3MMOWHOUFMXAU571G2Z-uNFsGO6Dj_s9TmVishYYqex_QWc0Nl5rekS2edPHZQoCyFb-yus3mBTpEwCss75wgET-w=w663-h321-no
.
JÉRUSALEM : INCENDIE CRIMINEL CONTRE UN SÉMINAIRE ORTHODOXE
26 FÉVRIER 2015 CHRISTIANOPHOBIE.FR
.
Parmi les aménités taguées par ces voyous sur le séminaire, on pouvait lire «Jésus est un fils de p...e»…
.
Un bâtiment appartenant à l’Église grecque-orthodoxe a été visé par un incendie et des actes de vandalisme apparemment commis par des extrémistes juifs dans la nuit de mercredi à aujourd’hui [25-26 février] près de la Vieille ville de JÉRUSALEM, a indiqué la police israélienne. Une partie du bâtiment, utilisé comme séminaire, a été incendiée, a indiqué la porte-parole de la police, LUBA SAMRI. Des inscriptions hostiles à Jésus et des slogans généralement utilisés par des extrémistes juifs ont été retrouvés sur les murs. «Apparemment les motivations des auteurs de l’incendie sont nationalistes», a-t-elle précisé, employant un terme renvoyant dans ce contexte à des extrémistes juifs. Les pompiers ont rapidement maîtrisé le feu et personne n’a été blessé, a-t-elle ajouté. Le bâtiment, utilisé pour les études religieuses, se trouve près des remparts de la Vieille ville et de la porte de JAFFA.
.
SOURCES : LE FIGARO (26 février), INTERNATIONAL BUSINESS TIMES (26 février)
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/pw83mvZUz_IzBzszRqO0ea4HkkzQswMEEH2hcY_q3j2lVDtCuZGXbskkdX6FdVRbVNTsiltwQ7r2PZKW19nY4EVjYRkOhyPxAWD3wi_HOe9hZQfH0zJ4neNsZZlVdQhUsMyDYiRpbEGxbowN3PucQuV9ndqEHhhMgtSc6eVbOtqMwd-onZAyM8s-KbgMcMELxHmiL3cigRORL5_DP92Q1HBxQkpKYUVDybkmVzFU5VC-iHDY8oS1aoBELRANCkPFvcRiWwLlv8Sr9teSK5wQr-n3fILSxwc3UJ0N6TQAkZf0otfIvTrMkc-JMBh1RzXozoNaIkVVylrPZi6NCij2iyhSEjDV3tM-DBu8hEyhOgYwVEum1rZGhq-2DgjbsLXq0nV2G6V8nP-OrzHpY2K1XwFf4Rf7Y1HP3xqYTPGPNbgVp54UEg2tm8GQX0_M01do07frr37ELf360SyTSaDDna67Jd1jZPcd3ZBT9oJB-gg3hx12griJB3TYljSa49TAr3BAcSqd6Wd4iOHasR-OhdMndpDCWXlMtgKh6eKXXfRSwHJRfEgPOqkpfja1IsxodKMxfA=w320-h155-no
.
.
UNE ÉGLISE ORTHODOXE VANDALISÉE À HAÏFA
16 JANVIER 2015 CHRISTIANOPHOBIE.FR
Une information transmise par le site ORTHODOXIE.COM reprenant une dépêche en langue russe de PRAVOSLAVIE.FR du 15 janvier.
.
Les attaques contre les églises chrétiennes continuent en TERRE SAINTE. Cette fois, c’est l’église orthodoxe dépendant du PATRIARCAT DE JÉRUSALEM qui a été la victime de ces attaques. Selon les médias, le samedi 10 janvier, des inconnus ont fait irruption dans l’église SAINT-JEAN-BAPTISTE après avoir forcé la serrure et ont profané l’église, détruisant ou abîmant ce qui était à la portée de leurs mains, cierges, icônes, livres liturgiques, lutrins. Les vandales ont également cassé le tiroir spécial destiné aux dons et ont volé tous les dons des paroissiens à l’église. Le matin du 12 janvier, le père DIMITRI (SAMMARA), doyen du district de HAÏFA est venu sur les lieux et après avoir fait la déclaration correspondante auprès des autorités, a aidé les paroissiens et les bénévoles à remettre en ordre l’église. Pour des raisons de sécurité, toutes les serrures de l’église ont été changées au cours de la journée.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/w_KKQ3GBjlQpTxtRtjYurNP7DyWIYh5haZ4K0I5cbjclX2v4H5S2hwTbzOLtYDJzjv270kEqrfM-9n21ni45NrMDFEPEdjgwRud18rXtdv9QUjWWMWVHnrL50xNcHm1kBX_E-f-DDBWqSlGCeyj3xf-dxfNA0ORntO1KsUhsY0bbIbtjMZUqqsR4haesnsNpYdc2KGwbFWTsbWS-8-rcM0FbjolXzzRJNTwNUrD5Fgu8BuEZEch-H1pi1-mYDJ-UCTXGKs9gSUx5E0Pjc-c1Oy4ZpF0HF_TGET22p2VPcQZS2z30FotQRDcN6voNm72Zf2V6yTgzqjKNB2Kt8kp3fWADR1C8hYgRby-7mwoIKpRiK_KdJu9OAWgNS7BAtHaLEl2rzjkJI3JlEJ3JniWIq42XTh_yHq36L0r-2jpqwTyS80me5c2Jfy1d-YvPFbS3dXr4Y2SO2cQcK1xLOkZ1_RuijFF2SN-f0FvWqTTiUBSBLVAjkoFxLcBruTSFgx3ymTyBnbTrK4z1Hg8mzekqL0w0SEd2rUi8Lj3fkLhQY8fQmlElnQse6X9bjS_DXHZni1KRlQ=w320-h155-no
.
.
UN CIMETIÈRE CHRÉTIEN PROFANÉ
13 FÉVRIER 2015 CHRISTIANOPHOBIE.FR
Le 3 février dernier, l’administration du KIBBOUTZ AHIHUD, situé sur le territoire du village d’AL-BARBA (à l’est de la ville d’ACRE, en GALILÉE) a pris la décision de construire un enclos à bétail et s’est, pour ce faire, approprié l’enceinte d’un cimetière chrétien. Dès le lendemain, des camions apportaient de la terre pour en couvrir l’enceinte. KARAYIM SAKAS, militant des droits de l’homme, a protesté devant une telle profanation : «Les chrétiens des villages voisins ne toléreront ce nouvel acte de vandalisme et la profanation de la mémoire de leurs ancêtres disparus. À cette fin, et tous ensemble, nous allons faire appel aux organismes chargés de faire appliquer la loi et aux tribunaux civils pour porter plainte contre l’administration du kibboutz. Nous espérons que non seulement, ces organismes mettront un terme aux agissements de ces profanateurs, mais qu’elles l’obligeront à remettre en son état original et digne ce cimetière».
.
Source : PROVOSLAVIE.FR (9 février)
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/zTObDw3nz7Ztv8jB0Z_8LpQ-vm-SvnQLSvh0QIvd2j_UqVexB_sHbRAeCPFQw7YPtMOLxzUFFY_jfbY197sUhXLJIMJwlood4aOd7RhO3xyQWSNth5WoWfqe0Q1xi8ZGyRFyDaD4sDrnPRJ83PtQHq2D9YgzEWH70jANZb9hGVBubgN6nzF4kqXoiD2qubShyYzL6h96sfiFll38N1qA5YW3ELB-_85atqcVJmeGaBkG04qP6P2hK_x1JN57he6nUFsNZW6L9bbfRcNTDO-ca7ahxOdupXA8YwuaJuJ2sKu8aBV1eCocuODZvu9NhQbdZq3RDxXYkixCbnKrddhi1F1FBJpCa9aBo4fKyZtlL_NC4uiwppcvbmID9gnQXXUBRHgll2Cmdfdaw9CBqop6hMeiO2CmH8BOLpdtfGc3_AvtoVxd9GK86CHtjqcUn3oO7SOTgQhqqyfOeH6weyF6b5Mp5euV1YFBOxDxp98ENJ-zT6ryiUNAy-lrfs0GkTxxBOksE0ypHYu3wqhUi8iAOMHn4mvchs6bLui6KarXOvk36Idsx0YPrt66Qad_3-kWUjG8ZQ=w320-h155-no
.
JÉRUSALEM : L’ABBAYE BÉNÉDICTINE DE LA DORMITION VANDALISÉE
31 DÉCEMBRE 2014 CHRISTIANOPHOBIE.FR
.
C’est la cinquième fois en deux ans (voir ICI, ICI, LA et encore LA) que cette abbaye qui appartient à la Confédération bénédictine (Confœderatio Benedictina Ordinis Sancti Benedicti) depuis 1951, est vandalisée…
.
La police israélienne a arrêté [date non précisée dans l'article] un homme qui a vandalisé une croix en bois et une statue à l’ABBAYE DE JÉRUSALEM où la VIERGE MARIE est morte, selon la tradition chrétienne. L’homme de 21 ans a sauté la clôture de l’ABBAYE DE LA DORMITION et endommagé une croix et un banc avant qu’un garde de sécurité ne l’arrête et appelle la police. Le porte-parole de l’abbaye, le père NIKODEMUS, a affirmé que le vandale avait endommagé des statues, dont la pierre tombale [sic pour gisant] du seul moine de citoyenneté israélienne. Il est rare que cela arrive, a-t-il précisé, puisque l’abbaye a été fondée par l’Allemand KAISER WILHELM III [sic pour l’empereur allemand GUILLAUME II !], et que tous les moines proviennent habituellement de pays germanophones. Cette abbaye bénédictine est populaire auprès des touristes et des pèlerins. Au cours des dernières années, elle a été vandalisée plusieurs fois. On croit que les vandales sont issus du groupe juif extrémiste [«Tarif»] qui a perpétré une série d’attaques similaires pour se venger d’attaques palestiniennes ou pour protester contre des politiques gouvernementales qu’il juge pro palestiniennes.
.
Source : METRO (30 décembre)
.
.
.
LES CHRÉTIENS DE GAZA ENTERRENT LEUR PREMIÈRE VICTIME DU CONFLIT 27 JUILLET 2014
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/M6kjaxGtiNCWvMywVvfTLcSNJKqcI0zZvpKL6TWOFe1Jd77UUUbg9wdAvDab6gtu_PtiL-DVX4SyxEJHUtnbVTebCTZg_rDIbQ4OfecAz7TwYd0Sf3JY7YVteHTTLxSGqfbcgQRaSZkFex4mpEeMLxOmE4j1msa51spSc6gnShgthneQmu_x0zAUSOzCXLrx79uaLy9jMRkve6PqsDl7F1V8-gLHOtb3Y4YAXGwivb6zzc9N_Uu4H6cIUxQSB_gookHphNmRApCc2PwEZvZqVpmYJWn2JhQAZXU4vo2CJ99IFJZRFm0Vp8MGQ7d_4kUg3mDXJesy-NmaxaGpjmNimgBncjvOYtB0gr2utWkWMDrlgtTsPkvuepEceXhUpKGBuRFAg9ojJpUQ6c8gmtgodVq9TeBQ9ts2tXAbcV3Jha8Cd3isHnHYrUcYCVUIZ8-t4gYdrc0WYU_c4zr_vTupHeACO6rgqFuFMxyWnCqC-0-82T-sbYtBfbEgE7ohr_3xvgD3C5JUwyUG19bbrnNBAABRZ-yD--_G8WhroJjMIkjqSfk28ULKgqxJYEd0ce9Y5Rx8Uw=w320-h155-no
LA POLICE ISRAÉLIENNE EXPULSE DES CHRÉTIENS
.
13 JUIN 2014 RADIO VATICAN
.
DES CHRÉTIENS EXPULSÉS DE LEUR VILLAGE EN HAUTE-GALILÉE
..
(RV) Entretien - En HAUTE-GALILÉE, les forces de police et des agents de l’Administration des terres d’ISRAËL ont expulsé mercredi, des jeunes chrétiens de BIRAM. Ils vivaient dans des préfabriqués installés dans ce village maronite, où il ne reste que des ruines. Deux jours plus tôt à IQRIT, un village grec-catholique melkite, lui aussi en ruine, des jeunes installés près de l’église ont été arrêtés.
https://lh3.googleusercontent.com/HhZcIpkenDPbyX0Qpo0LVoqCzWsI1fv_w-X5bQZw_tAnP2idPmSlzGsRiDJwn__u9scKRZzI5yFJbIKYwJmxkfCaD6s6q8vKdZWpbLjRIDCx_yV9ep2OSqtMqzITLz-YexmeSIWB8pJG-7cGLS7QvBneh_QORvNcHk-bqnJL8PXNzD4hYuFjB2AH68wlDAglrWsX58VFOAo32pB8AGiR3kcMocMadB9EJkdOwi2Hy6yaJwS-LbxP__QhVMUvJ3ldMfufGo2ZVlWDohEjVCUwnWqURpBJq8xS2l6d9i4RkijMYpsrvh-TNIgLCzQjs6yjvgeCYiM3CVMnaxJbGzY7R-_H5XldAIL0S7DpyPnBRDq0y287SKHm87Vya46EtxyT4ECjoKPhW4VVY1lPhCtXhVVQibssVnNsNglsnm5t95DSu-xAUcA34ojrFgVE_lgnM0sGvmjs26b5Lfqb8-fGFUyZfMH-7KDu1YRe6DxwfQlSE-YdodLJDpbTbAk2VGG3mEakI89Cb3QLyvkwmF48_vCfCBoIUc6GkY2aCSWM7ovUsWNuyGEJRgQdiQTBkGFqQVIalQ=w320-h214-noBLOG DU PÈRE PATRICE SABATER
.
Déjà en 1948, pendant la guerre israélo-arabe, l’armée israélienne avait expulsé leurs parents, avant de bombarder ces villages. Aujourd’hui, ils ne peuvent y revenir que pour célébrer la messe dans l’église et enterrer leurs morts dans le cimetière, les deux seuls lieux qui ont échappé aux bombardements.
Pourtant, plusieurs décisions de la Cour suprême israélienne a autorisé les habitants à rentrer chez eux et ceci dès 1951.
.
Mgr ELIAS CHACOUR, archevêque émérite de l’Église grec-melkite catholique de la GALILÉE et lui-même originaire de BIRAM, a été très blessé quand il a appris ces expulsions. Il est interrogé par AUDREY RADONDY :
 
 
Une messe a été célébrée fin mai à l'église de BIRAM, par le patriarche d’Antioche des Maronites, le cardinal BECHARA BOUTROS RAI
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/H0JGhU7tppRs0fT9okJGRbccvhX1h9X2gRgAK_41bIBZhGlZh2y4pLRWaQKcf8pYB1Lws7ay4aeB4PnJ6niowg3ANxdip6oBTsnBDxj6pWsF3a70kIQkdHKr6G4dIqOaIRAQtmp6_aNcDsnSh2B9LMVBaYfVavAm6fs5mC2-MfqQb9CeZDM652wJwDGMVkpy9WBEtvnsSyRHSmWWdXZ44ysgE0ur1TfuzXRYWOM2GQtae7918UWNnsRxo-j7b8yQ9jrQU1K4suTviSsyrmhAyBh-QAH9GDjvzTECJG9RMASf9jrj_YzdGRxHD8OXi9SX46UM10rYSwAfYl_nYH2XheD176loOJifS0DY2k_WXHx64uNNF0-vRQKYS6rN5E05Y3e57E3Ncc4ZwKSRFKiz5G9iUbW9NHrzX0COrOCQv2vFppuJpJdl1iGSL-3WKwxRG326b6AsffXhD5KD7xnyLxw_A92g1vo_QxUau-mPNO_YWyKzPvbAvMvgbrc_XQeAkGnu56BY_BFNiGgO28ulgDlp8sJtFhDZaOcF-6TQ7Z_MJxkMf_-ojmGTii0FN2PwCKTJ2A=w320-h155-no
JÉRUSALEM : LES CHRÉTIENS CHASSÉS PAR DES JUIFS EXTRÉMISTES DU CÉNACLE POUR LA PENTECÔTE

10 JUIN 2014 CHRISTIANOPHOBIE.FR

.
Un groupe d’une trentaine de juifs «ultra-orthodoxes», dont un député du LIKOUD, a investi hier après-midi, lundi de PENTECÔTE, la «SALLE HAUTE» c’est-à-dire le CÉNACLE, lieu de la CÈNE et de l’effusion de l’ESPRIT lors de la PENTECÔTE, forçant les chrétiens qui y étaient assemblés à se réfugier dans une petite pièce adjacente. Après l’avoir investi, les extrémistes y dansèrent et y chantèrent… Pour ces juifs «ultra-orthodoxes», cet endroit abriterait le tombeau du roi DAVID, une thèse qu’aucun archéologue, y compris israélien, ne soutient sérieusement. LE CÉNACLE est aujourd’hui propriété de l’État d’ISRAËL et le culte catholique y est interdit, sauf en deux occasions : le saint PAPE JEAN-PAUL II et le PAPE FRANÇOIS ont pu y célébrer la sainte Messe..
SOURCE : ASIA NEWS (10 juin)
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/_yn55oXtyGbHPBh5rW4YFQyMPd2_7ai_5vKQGLRFfnQ4e_B3lNzoesksvtbmnZfTg64w1D3IHLezieyh99qLqwYw3o5kXLY3IjEAwMY3dxKCvL4QLTAuK_08dWl4O2mTyXjtgXOWu-rE8hBgJsG286WsX5VTfi06E88vsdW_AMXw2fRS8q_TkD1kUHQVozWhtQP2beAwHNgQNOlB8C44pX9ovfKWddNTZPaoZNw1hC7959ki1Cfezvqy3Fgcppc-VUCS8dUc79laq4NDj7WlwI5OnUu9bnyMEj__2YScRD3PISyfg1AMQMyiSR5pwfq_zQdFF3IximCi2Xza86MepMzNNH1cROHtK8Ff5wnnGL4VL3IztehBMnvq7pcIyApgC1WOt6gg4MMEH0MgYOYAACftjyjRfAxWHqV81p7tRqrStCZm01FHpWqPD-AlkwAe_dq8ANu6xW-V6vk8ncIRH5H0UsuyBItp81rcDBCWjDvtwQFBmRBxsuP8ACgWXI5sFefVZWQvQftYIsV_wQHs35iB-pzwZSfnDf5LvOP5aZP6koaDQA9G5uzw3mhyCf_YXGHEbg=w320-h155-no
JÉRUSALEM : PENDANT LA VISITE DU PAPE, INCENDIE CRIMINEL DE L’ÉGLISE DE LA DORMITION
.
.
«La police est sur place et nous a dit qu’il ne s’agissait pas d’un accident» a précisé un bénédictin allemand desservant de l’église de l’ABBAYE DE LA DORMITION… C’est la troisième agression en un an.

Dernier jour en Terre sainte mouvementé pour le PAPE FRANÇOIS. lundi soir [26 mai], un incendie s’est déclaré dans l’une des principales églises catholiques de JÉRUSALEM, sur le MONT SION, pendant la visite du chef de l’Église catholique, a indiqué le porte-parole de l’ABBAYE DE LA DORMITION. L’origine criminelle du sinistre ne fait pas de doute. «Quelqu’un est entré dans l’église, est descendu à la crypte, s’est emparé d’un livre utilisé par les pèlerins et l’a amené dans une petite salle près de l’orgue. Là, il a mis le feu au livre, brûlant des croix de bois», a relaté le FRÈRE NIKODEMUS SCHNABEL. Selon ce moine bénédictin, le feu a été constaté à 19 h locales (18 h françaises). Ce sont les moines ont maîtrisé le sinistre à l’aide d’extincteurs. Mais entretemps, du mobilier et des croix en bois avaient été brûlés. Peu avant l’incendie, LE PAPE célébrait une messe dans le bâtiment voisin du CÉNACLE, à quelques dizaines de mètres là. Un site sacré à la fois pour les chrétiens, les juifs et les musulmans, qui cristallise les tensions dans la Ville sainte.

Ce n’est
pas la première fois que l’abbaye est la cible des extrémistes juifs. Voici un an, le 31 mai 2013, le mur de l’ABBAYE DE LA DORMITION avait été tagué de slogans antichrétiens et injurieux pour le CHRIST…
31 mai 2013 : déjà…
.
Sources : BFMTV, RTL
.
.
.
25 MAI 2014
.

PERSÉCUTION DES CHRÉTIENS

 
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/YyBOteNO6tqw-PL5VZOJwvdyQghLgnOE75dR8cj_mJDR-1-w4SnXXFlB91MWkvDcjIWEuAtPxGrNZ8xk7p5GvmyYKVgKDgoCI_Jkcz0FgZL9kpdvxzmggvee7eEH_B-cMNj1P3OfGuNKzp5h5KYoFSEuOWwge8U6Hsu84J7KgutYMiJw350dnKEmDJhvFfaOWaayHMyLOMyL9ZaoQPZOfPKt3_I9Pqe_hXEpbxUa4pyGQtaN9VUjA5ad__XU5ccMKUM-k710Z3szaUR-FN5AiRLs7sR-n6gvWtf0TaKWDKjG3jekYV9l69MSMnIRrCJYXKAVPd6AKsXU68rLM2NhoV4XwvbpLJeL47oPw2wwrqBbxwHb0ssdJg2Puk4JhQVWb_26Yq4h2Sj4WeAGL4VngRp0zsfgOVb-r9Un7k1gJeDuu9L1_jzaErwbCYF5NXO-Xrk369i0CPKU8gDVpqD1fB9_-lgk-JR31IX2k-qryHCi7Xr5bAr_5DAa5z3kK9d3TsCQLa-m8Vp8yuS8SN1JeX5EQYwEiV5ZX6pdn9XKNf1EUVb_Xzf63TvuH4_UtLkJWFg0sQ=w620-h300-no
JÉRUSALEM : MANIFESTATION ANTICATHOLIQUE ET INTERPELLATION D’EXTRÉMISTES JUIFS
 
.
.
Mécontents que le PAPE FRANÇOIS vienne célébrer sur le MONT SION, une Messe dans le CÉNACLE – lieu de la CÈNE – qu’ils considèrent à tort que s’y trouve le tombeau du roi DAVID, 150 extrémistes juifs, selon la radio publique israélienne, y ont manifesté hier, hurlant des slogans hostiles à l’Église catholique et jetant des projectile sur les forces de police protégeant les lieux, causant de légères blessures à deux d’entre eux. La police a procédé à l’interpellation de 26 manifestants dont un soldat qui avait menacé la police avec son arme de service.
.
SOURCE : STANDARD DIGITAL (DÉPÊCHE AFP DU 25 MAI)
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/OOULmwrzcNZd2yeNaSPqSd1Y89_uHKk1nglHJVc0Q_Z_TqJtjpIyxlK_Y38-r9Qph7cgOhfLTPlYl0HUKySAk__yu8q2nrPr8rtZuCtgLyyY13Lwi1Q9XQrSxLIL96JGzUEksI-mZIryPlbXQPCSiUXQJY7GALVSJNxyWmShMMnAyuirLiMnCOkatRzlsq-MuRJEpKhT6D7O7jw5ijckFz56hser1RBRI1nWht4Mz4xZCkkR90_XZTVvkVf6haRyCmzzUzvn1WjDP05GVM9BpEZQzzT4DbJfmOtaETe4Cu6AwOO9Xfpr_lGnNgTnjxxi8hioNPUl1Xyrp35ApK8XyUg5c3XJzfvlo4T5thRuAe2FGs63-hXICW6dR9sfCnVxT1kW4fK06ki3ecFJ-7UvScQwEPWvrkPIIUNZ2woDGUyGkTU5cGVm3HLL1_TTyR6doQFKxPC_N-Zn_W8itkmuVhu72B3WmLvwale4Bxezwub3V247u-0M61dDJGEzR3GsFhgTc0kHuZQlbUaT8d_iZJbrRhhqOKKX57NC44BrmdJOXbdvSqa0Yeya4ZZZCd1fpfpSWg=w319-h154-no
ISRAËL : ENCORE DES INJURES ANTICHRÉTIENNES À BEERSHEBA ET JÉRUSALEM
 
.
.
«Jésus = fils d’une putain», peut-on lire sur ce tag insultant. Ceux qui l’ont écrit n’ont rien inventé par eux-mêmes : cette infamie se trouve dans le TALMUD, SANHÉDRIN 106a. On lit également dans SANHÉDRIN 43a : «Jésus était coupable de sorcellerie et d’apostasie ; il a mérité l’exécution. Les disciples de Jésus méritent d’être tués». S’il y a eu un «enseignement du mépris», selon l’expression célèbre de JULES ISAAC, chez les chrétiens envers les israélites, il semble qu’il prit naissance au XIIIe siècle quand les savant chrétiens commencèrent à prendre connaissance du TALMUD (LIRE TALMUD CONTROVERSES). On peut admettre que de telles citations injurieuses n’étaient pas propres à leur rendre sympathique la littérature talmudique. Ce qu’on peut lire aujourd’hui sur les murs d’églises en ISRAËL démontre l’existence d’un «enseignement du mépris» chez certains juifs envers les chrétiens qui ne date ni d’hier ni d’aujourd’hui….
Un graffiti en hébreu insultant JÉSUS a été découvert vendredi [23 mai] sur une église à BEERSHEBA, dans le sud d’ISRAËL, à trois jours de la visite du PAPE FRANÇOIS [le pape sera sur le territoire israélien dimanche après-midi], a annoncé le porte-parole de la police israélienne, MICKY ROSENFELD. L’inscription, visant la MÈRE DE JÉSUS, a été tracée sur le mur du lieu de culte, selon une photo distribuée par la police. Par ailleurs, selon ROSENFELD, deux Israéliens juifs ont été interpellés vendredi à JÉRUSALEM pour avoir accroché des affiches «condamnant le christianisme et le pape», puis relâchés sous condition de ne pas s’approcher à moins de 150 mètres du souverain pontife. La police a annoncé avoir engagé des procédures d’éloignement à l’encontre de 15 activistes d’extrême droite [suspectés] de vouloir «provoquer des troubles» pendant la visite et renforcé la protection de certains lieux saints chrétiens..
SOURCE : STANDARD DIGITAL (dépêche AFP du 25 mai)
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/yRarTy0OWwpHcdnnUu4EUdL4C7TJ-UzJbnexZOZFTITyZBR294y31NPj0klQNVo-ZI0Qsli2rKhrIocVlZPJeSc2HX-yv1fXBaeITL-OoJitMMqysF1dMHoI4tx2ozf0qr4MxQeRl0LFxMydsQ54IgjLJj2pSqQVROY3mpu750hPOQ-9CPXEKIL7n5rsaJquvfhCh0xX2GeY2LHn1T5tpYRYe_fZpTJvkY3z48VuunJ_jwGHknd00rFsv_i45eyY-SpEMKZyZWXzcdlWrbcA9ZWRYuFdwO_RMJ1jihIkcAQ4qEmv5B6IH1DeOQIxtNemlI1KmB7bHwY0-NaDHYal8KGz1xUfr58pIENGDlYEgEwL-ebca3frd-Jm-XAcUGZBdyyY_HRrojYOSrvSUmm6Yo4KSh_XyTY6jeroc3WPa1iQlHeBl2KnFGpOaSKMZDfWUVskSYHllUVw9WEvPnMA2utQva52lmBGg9ZQoTlfErY_gu0YeWDUv-xgddpacLSzra6Ywre0W8U9wj7a13ywnrp-u2ugo3i2GatyYU9E7WPTpU_hqXYhsSxvD6SYVEB93sKh7w=w320-h155-no
MENACES DE MORT CONTRE UN ÉVÊQUE, UNE ÉGLISE ET UNE MOSQUÉE VANDALISÉES

.

29 AVRIL 2014 ROMANDIE.COM
.
JÉRUSALEM - La police israélienne a annoncé mardi l'arrestation d'un suspect ayant menacé de mort l'évêque de NAZARETH et ses fidèles, et a rapporté des actes de vandalisme contre une église et une mosquée dans le nord du pays.
.
Un suspect est allé (dimanche) au domicile de (l'évêque catholique romain de NAZARETH, GIACINTO-BOULOS MARCUZZO) et lui a remis une lettre de menaces, a expliqué le porte-parole de la police MICHY ROSENFELD, affirmant que l'homme avait été arrêté mardi dans la ville voisine de SAFED (nord).
.
La lettre exige que tous les chrétiens à l'exception des protestants et des anglicans quittent ISRAËL avant le 5 mai et menace de tuer l'évêque et l'ensemble de sa communauté s'ils n'obtempèrent pas.
.
La missive, signée du MESSIE, FILS DE DAVID, cite des sources juives présentant la chrétienté comme une forme d'idolâtrie.
.
Le suspect, un juif d'une quarantaine d'années, a affirmé que son message devait être distribué, par voie de presse, avant 17H00 GMT mardi et ajouté que chaque heure de retard coûterait la vie à 100 âmes chrétiennes.
.
Toujours dans le nord d'ISRAËL, la police enquêtait mardi sur des actes de vandalisme contre l'église de TABGHA, sur le site où JÉSUS a multiplié les pains selon la tradition chrétienne.
.
Des adolescents juifs ont arraché des croix et ont agressé une religieuse bénédictine, ont précisé des responsables catholiques locaux.
.
En outre, un graffiti anti-musulman a été inscrit sur les murs d'une mosquée à FUREIDIS, dans le nord d'ISRAËL, toujours selon la police.
.
Des inconnus ont tracé une ÉTOILE DE DAVID et inscrit sur un mur extérieur du bâtiment +fermez les mosquées et ouvrez des yéchivot+, des séminaires d'études juives, a précisé M. ROSENFELD.
.
Des pneus de plusieurs voitures garées à proximité ont également été crevés, a-t-il ajouté, évoquant des actes criminels commis pour des motifs nationalistes et les qualifiant d'extrêmement graves.
.
La ministre de Justice, TZIPI LIVNI, a également dénoncé ces incidents : Ceux qui ont fait ça ne peuvent pas appartenir à mon peuple, a-t-elle écrit sur FACEBOOK.
.
S'exprimant au nom de l'assemblée des évêques de l'Eglise catholique en Terre sainte, WADIE ABOU NASSAR, a qualifié ces attaques de très dangereuses et a critiqué le manque de détermination des autorités face à ceux qui incitent à ces violences, particulièrement les rabbins radicaux et les prédicateurs.
.
Le 18 avril, un graffiti anti-arabe avait été retrouvé sur les murs d'une autre mosquée à OUM AL-FAHAM (nord).
.
Des colons extrémistes ainsi que des activistes d'extrême-droite se livrent, sous l'appellation du «Prix à payer», à des agressions visant des villageois palestiniens ou arabes israéliens, des lieux de culte musulmans et chrétiens, des militants pacifistes israéliens, voire l'armée, en réaction à des décisions gouvernementales qu'ils jugent hostiles à leurs intérêts ou à des actes attribués à des Palestiniens.
.
Début avril, des graffitis anti-chrétiens avaient été retrouvés sur les murs du monastère de NOTRE-DAME DE PALESTINE, à l'ouest de JÉRUSALEM.(©AFP / 29 avril 2014 16h37)

.

RADIO VATICAN
.
TÉMOIGNAGE - Des actes de violence et de vandalisme anti-chrétien. Ces actes ont eu lieu dimanche 27 avril en GALILÉE, alors que l’Église universelle célébrait les canonisations des Papes JEAN-PAUL II et JEAN XXIII. Et cela à un mois de la visite du PAPE FRANÇOIS en Terre Sainte.
.
Une situation inquiétante qui a été rapportée et dénoncée par les Ordinaires Catholiques de Terre Sainte. Le lieu saint de TABGHA, au bord du lac de TIBÉRIADE, géré par les Pères Bénédictins a été profané. Un groupe d'une douzaine de jeunes, entre 13 et 15 ans, habillés en «juifs religieux orthodoxes» et venant de la «source de JOB», ont jeté avec violence des cailloux contre la grande croix située à côté de l'autel et contre la croix d'autel.
.
ATTEINTES AUX SIGNES RELIGIEUX ET AUX FIDÈLES
.
L’église orthodoxe d’AL-BASSAH située au Nord-Ouest d’ISRAËL a elle été profanée pendant un baptème. Et ce même dimanche, Mgr MARCUZZO, vicaire patriarcal en GALILÉE a reçu une lettre de menace, signée de la main d’un rabbin de la région. Pour lui, ces actes sont non seulement des atteintes aux signes religieux mais surtout aux fidèles. Il est interrogé par AUDREY RADONDY :
.
Mgr MARCUZZO s'est rendu sur les lieux lundi. Il a exprimé aux Communautés bénédictines locales victimes de ces violences, la solidarité du Patriarche et de l’ASSEMBLÉE DES ORDINAIRES, ainsi que la volonté de suivre de près l’affaire avec les autorités. Ce mardi après-midi, la police israélienne a annoncé l'arrestation d'un suspect qui avait menacé de mort Mgr MACUZZO, dans la ville voisine de SAFED. (avec PATRIARCAT LATIN DE JÉRUSALEM)
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/7HiAEjIuHKgVZk0ZVbzpV-ODQpu-1RNHk9Y-nz9VMlQx2qCmEryOkdGSkCjRjb11b4HA4HWxGs1rSDOJOeqGRz6oYEcs_0kxyUrlLnUpAF2Oq4GOp8UjXfXFufmTjZQUOOfODU1HcQr9_mb4ZvimnJHbShATQ2GNOBtxZLTHCy-kp3VbyfDzFzM1r9SjxA7Mee994swu52Zx4kqfJWvH5DBO5ImzQ7oCTRSOVE4Vvt5cwPLI4iVTAMerJuudLKZ0nbxuogTZoIVyVlEPCelA_jjHTRjGpjqXhnsLROrSErB4DzHeJKN70gvPgYxhNlbIxOZdSUCkanKqBOjhGb88OrkdYYrOuvjJYwfDM3-IkIVppBgQ_Vu5_P1_PnmaA2E2xpD2g2TcNetJs1Rql3zpRvYI39GdDB-8sauxHY2DPMO4v0hVJEZjdd-E4cWABBR_02L3yk6CKc1ZvG3O2EDKDBX61RpZK2ti-27r-gbsJma-L5I1jbsaN0pbOkGPS14X76y-JdJECjwh582bvieRUkvqt_-h7QX-SBgbqjFvx5tcYHdUEdcxAe3yRjDxHJSiPRENRg=w320-h155-no
JÉRUSALEM : PROFANATION ANTICHRÉTIENNE DU MONASTÈRE CATHOLIQUE NOTRE-DAME REINE DE PALESTINE

.

2 AVRIL 2014 CHRISTIANOPHOBIE.FR
.
Le patriarche latin (catholique romain) de JÉRUSALEM a condamné mardi les graffitis antichrétiens retrouvés sur les murs du MONASTÈRE DE NOTRE-DAME [REINE] DE PALESTINE, à l’ouest de JÉRUSALEM, et demandé à la police d’arrêter les auteurs. Les graffitis découverts mardi matin – «Marie est une vache», «l’amérique (est) l’Allemagne nazie», «le prix à payer» – ont été inscrits en hébreu sur les murs de ce couvent catholique situé en ISRAËL, a expliqué LOUBA SAMRI, porte-parole de la police. Aux abords du couvent, les pneus de cinq véhicules garés sur les lieux ont été crevés, a-t-elle ajouté. «Nous condamnons ces attaques répétées et attendons que la police arrête (les responsables)», a déclaré le patriarche FOUAD TWAL, la plus haute autorité catholique romaine en Terre sainte. .
«CE N’EST PAS LA PREMIÈRE FOIS QUE DES LIEUX DE CULTES CHRÉTIENS SONT ATTAQUÉS ET JUSQU’À MAINTENANT NOUS N’AVONS JAMAIS ASSISTÉ À AUCUN PROCÈS»
.
[voir
ICI, ICI, , ou encore …] a déploré le patriarche Latin qui s’est déplacé sur le lieu de l’attaque, au couvent de DEIR RAFAT, à 30 kilomètres à l’ouest de JÉRUSALEM. Cette attaque a également été dénoncée par un groupe œcuménique qui représente chrétiens, juifs et musulmans de Terre sainte. Le Conseil des institutions religieuses de Terre sainte est «choqué et désemparé face à ces actes de vandalisme et ces graffitis» à DEIR RAFAT, selon un communiqué qui exhorte les autorités israéliennes à «intensifier leurs efforts» pour interpeller et traduire en justice les auteurs de ces actes. «Le Conseil appelle les croyants de toutes les religions, à respecter tous les lieux de culte et lieux saints des trois religions», ajoute le communiqué. Situé à mi-chemin entre TEL AVIV et JÉRUSALEM, le MONASTÈRE DE NOTRE-DAME REINE DE PALESTINE a été fondé en 1927, avant la création de l’État d’ISRAËL (1948). Des colons juifs extrémistes ainsi que des militants d’extrême-droite se livrent régulièrement, sous l’appellation du «PRIX À PAYER», à des agressions visant des villageois arabes, des lieux de culte, des militants pacifistes, voire l’armée, en réaction à des décisions ou à des actes qu’ils jugent hostiles à leurs intérêts. A une dizaine de kilomètres de NOTRE-DAME DE PALESTINE, LE MONASTÈRE TRAPPISTE DE LATROUN avait déjà été profané en 2012, ce qui avait profondément choqué Israéliens, Palestiniens et la communauté internationale.
.
FOUAD TWAL ET LE CONSEIL DES INSTITUTIONS RELIGIEUSES DE TERRE SAINTE
.
.
.
.
FÉVRIER 2014 ISRAËL : LA VIERGE MARIE «PLEURE» LE MONDE
.
LE JOURNAL INTERNATIONAL
Un miracle dans leur salon ? Une famille chrétienne orthodoxe du nord d'ISRAËL en est persuadée après avoir vu leur statue de la VIERGE MARIE pleurer. Un miracle qui aurait déjà attiré 2 000 personnes.
.
Une famille chrétienne orthodoxe du nord d’ISRAËL reste persuadée qu'un miracle a eu lieu dans leur salon. Les KHOURY ont acheté l'an dernier une statue de la VIERGE MARIE. Ils ont récemment réalisé que la statue semblait «pleurer». Selon les propriétaires, environ 2 000 personnes, chrétiennes, juives ou musulmanes, ont déjà fait le déplacement pour voir le phénomène de leurs propres yeux.
MIRACLE OU DUPERIE ?
.
Les membres de cette famille chrétienne orthodoxe de TARSHIHA, près de la frontière libanaise, affirment avoir été témoins d'un miracle. AMIRA, la mère, est persuadée d’avoir vu une «larme» rouler sur la joue de la VIERGE. «Ma femme s’est approchée de la statue et s’est aperçue qu’elle était comme recouverte d’huile. Et quand elle a essayé d’essuyer l’huile, elle a eu peur parce que la VIERGE lui parlait. Elle a pris les mains de la VIERGE qui lui a dit de ne pas avoir peur, que c’était une bénédiction pour notre maison. Elle a ajouté : «Révélez-le», témoigne, avec émotion, le père de la famille, OSAMA KHOURY. Des journalistes ont en effet constaté que certaines parties de la statue sont humides et que, de temps à autre, une larme coule de l'œil de la VIERGE.
.
La nouvelle s'est ensuite répandue rapidement dans la région. Depuis deux jours, plusieurs centaines de personnes ont afflué dans cette petite localité du nord d'ISRAËL pour voir une statue de la VIERGE MARIE qui «pleure» de l'huile, selon des résidents de l'endroit. Certaines parties de la statue semblent rester humides même après avoir été essuyées.
.
Mais, certaines personnes demeurent dubitatives et penchent davantage vers une manifestation physique énigmatique alors que d’autres prononcent les mots de «mensonge à but intéressé».
.
LA PIETA A DÉJÀ TANT PLEURÉ…
.
A la fin du 20e siècle, la VIERGE MARIE n’a jamais cessé de retenir ses larmes. La Vierge Marie a répandu des larmes de sang à AKITA, au JAPON, mais également en ITALIE, en CORÉE DU SUD... Et cette fois, c’est en ISRAËL, haut-lieu de symboles et d’actualités brûlantes, que la VIERGE épanche sa tristesse.
.
Les fidèles interprètent ce message virginal comme un appel à plus de respect dans le monde. La VIERGE MARIE «pleure» un monde de «torpeur, d’indifférence et de décroissance à cause de l’incrédulité, de la décoloration spirituelle et du manque de sensibilité par les choses de l’esprit». A travers ses «larmes», les croyants voient l’urgence de faire émerger un nouvel âge d’harmonie et de paix.
.
Pourtant, malgré la foule émerveillée et curieuse qui se déplace en nombre, les dignitaires de l’Église en appellent à la prudence et à la circonspection face à ce fait extraordinaire.
.
LA MATER DOLOROSA : UNE FIGURE EMBLÉMATIQUE CHEZ LES CHRÉTIENS
.
La MATER DOLOROSA ou mère de douleur a toujours été un thème universel auquel une branche du christianisme a donné une valeur de référence en en faisant un point marquant de la dévotion mariale. Depuis le début du 20e siècle, surtout, les pays catholiques et orthodoxes font une place éminente à la VIERGE : contrepoint dramatique aux thèmes religieux, plus joyeux, de la NATIVITÉ et de la VIERGE À L'ENFANT, un sujet récurrent pendant plusieurs siècles, particulièrement du 14e au 17e siècle.
.
Les guerres civiles qui touchent et meurtrissent les pays du MOYEN-ORIENT et d’EUROPE (en UKRAINE par exemple) semblent être directement visées par ces manifestations à répétition. Mais, plus largement, ces phénomènes inexplicables sont là pour rappeler aux hommes leur dignité et la nécessité de cultiver la paix pour (re)construire le monde de demain.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/uDoFUdpRiq9YJ6TCxtF_cpkuA8Bb_SV5pkN1r-SqHhdA_zT5Al0PI7y_32MlHkcbq6eemGiL7Rtndxm2JfSCaOYz4iWLn0SiewtMPCXybsG48GDxRi3F_-rvOy2wfxyopYLDErIg0azRD_HtES6nZMp64eFYi9favoBzHuPssT3Snt0h3zlnHcbM3OOHaTWlm41sF-mP8_-pKXU7E1X7nqWPyzHPO2Ila4Rh7g3205We3sWqnG5yUCSKJbrqeU7lpNh7KP5Ed2ZR-DbA3j-94Vbctlj4ZBFdjSxjlQvyRrvR1MI5265wGDSqJKhHdqoptEXWzFpImHWMlmVLQjctfJ0BV44YNFiLHp4uoaW7Rjzhv8U2ACS8g3jVzyToiNQnPLfaJmhV-4m6HaVviUtVSC4Up6-nWmImpYClMkn75mtRUjK3I-9Xbs9OUOwkINOsvnYXprwHmpCvyFqg560t4Rx36HjYsUqgDSS6CrX2eb2RiE9EUUJERwFmML85BcX5iAxOw-BZIUD2rzqF8UkxzarApBYY5rFITfd6RGKMAyf9i1lnBAH1feMLlYqndkm_1a9wog=w320-h155-no
DES CHRÉTIENS DE LA BANDE DE GAZA EMPÊCHÉS DE SE RENDRE À BETHLÉEM
.
.
Déjà brimés par le HAMAS qui règne en maître sur la BANDE DE GAZA et où, cette année encore l’expression publique de la joie de NOËL des chrétiens a été réduite à quasiment rien, les Palestiniens chrétiens résidant sur ce territoire, qu’ils soient orthodoxes ou catholiques, subissent aussi les tracasseries administratives des autorités israéliennes. Des centaines de demandes de visas de ces chrétiens désireux de se rendre à BETHLÉEM, située à environ 70 km, pour fêter la NATIVITÉ pour le jour NOËL, catholique ou orthodoxe, ont été refusées par le gouvernement israélien. Des concessions ont été faites aux personnes âgées ou aux très jeunes Palestiniens chrétiens, mais les refus ont été systématiques pour tous ceux se situant dans la tranche d’âge 16-35 ans…

Source :
ASIA NEWS
.
.
.
LE PARLEMENT ISRAÉLIEN SUPPRIME L’ARBRE DE NOËL 2013 CAR IL «OFFENSE LA MÉMOIRE»
.
DÉCEMBRE 2013 YAHOO NEWS
.
Le président du PARLEMENT ISRAÉLIEN refuse d’afficher un ARBRE DE NOËL dans le bâtiment du parlement en raison des «souvenirs douloureux» qu’il évoquait pour les Juifs.

YURI EDELSTEIN s’est exprimé ce jeudi 26 Décembre à la radio Israélienne en expliquant que l’ARBRE DE NOËL représentait un symbole insultant car les juifs ont souffert pendant des siècles des persécutions chrétiennes.

Plus tôt dans la semaine, EDELSTEIN avait rejeté la demande des législateurs chrétiens et arabes. Il a dit que les parlementaires devaient enlever l’ARBRE DE NOËL des locaux et la salle des fêtes ainsi que de la salle des conférences.

EDELSTEIN a expliqué que l’ARBRE DE NOËL était une initiative arabe pour dénaturer l’état juif. Bien qu’il ai accepté dans un premier temps, il changeait d’avis et il a annoncé qu’il ferait face a toute nouvelle tentative d’infiltration des institutions juives.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/ZenhLpcwOnRIJ8yx9Db64O4futLYECFGJiFbUawRUwdxLH6qrQ_QnC89ZgFNY71WPAYjE6u83QLyC4WDOUeJFgsgZ0hkQwEN8j9GTG-oLPoebifIBqaYbIFcTRjZ-ns2rXtJjOrbrOY4sjjPVMHzQmSfmyjr1C7T1NRQiOm-2H7lcvdKuVywowKLOdlAgtLfubWJYQnidQOIHCitPWCqhK5FfD_dCuxgoeMGxQRLB0eDytGgZ3dG_7dlQFEn2rgxXtRVk-rsvDGAL4tfm4jkCZdS9GrD6wLViKvG8hs8_R5IcbzLXynOp6DVcLe5JqpqOiz8ZmpcZ2MNP2tH-p32rh34xayI3ZO7fOqKG-yWWH4f645FQD_X2AuPKATPNIySfGPNM9JyZ_wrTKMS4Vo0YjPdwuBpPwvSdT_IxlpK4kJ8b4GUVG8PXiGaDMpkEPWc2jy_EDjIYF9E6THdTnLVmjLqQBjt9EMaLR4rXbr3Wen3UKKEnd8Mt7OMaZ8dbT7WxjpULP75yA_u8NrLbFe9ZaGjm_E69Q5Vb7A82kXpieVMMom6Cslz26ScnSIY5o2d8YgnvQ=w320-h155-no
EXACTIONS CONTRE L’ABBAYE DE LA DORMITION
.
29 NOVEMBRE 2013 L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE.
.
Crachats, pneus crevés, graffitis blasphématoires : les moines bénédictins de l’ABBAYE DE LA DORMITION, à JÉRUSALEM, sont depuis plusieurs mois la cible d’un harcèlement incessant. Début octobre, la tension est montée d’un cran lorsqu’une quinzaine de tombes ont été vandalisées dans un cimetière protestant attenant au monastère.
.
«Nous ne sommes plus dans le cadre d’une simple querelle de voisinage, s’inquiète le FRÈRE NIKODEMUS, porte-parole de la communauté, et nul ne sait comment tout cela va finir…»
.
Les douze moines et la vingtaine d’étudiants qui ont élu domicile au sommet du MONT SION, à deux pas de la Vieille Ville, imputent leurs tourments à de jeunes extrémistes juifs qui gravitent autour de l’école talmudique voisine. À entendre les religieux, certains étudiants de la YESHIVA DIASPORA tolèreraient mal la proximité du monastère sur ce site auquel les deux religions accordent une grande importance.
.
«À la nuit tombée, on ne peut plus sortir sans se faire cracher dessus ou sans qu’un jeune éméché nous dise de retourner dans notre pays»,
.
raconte le FRÈRE NIKODEMUS. La police israélienne, informée des incidents les plus sérieux, a procédé à quelques arrestations. Début octobre, deux élèves de la YESHIVA DIASPORA ainsi que deux jeunes colons récemment bannis de CISJORDANIE en raison de leur comportement violent ont été interpellés dans le cadre de l’enquête sur la PROFANATION DU CIMETIÈRE LUTHÉRIEN. À en croire les moines, cependant, les suspects ont aussitôt été relâchés et les autorités ne montrent qu’un empressement limité à réprimer ces agissements..
.
Selon les riverains, c’est l’atmosphère du quartier tout entier qui s’est progressivement viciée au cours des derniers mois.
.
Fin mai, des inconnus ont crevé les pneus de plusieurs voitures garées devant l’abbaye et tagué, sur ses murs, «Jésus est un singe». Une autre inscription faisant référence à «HAVAT MAON», un avant-poste illégal démantelé quelques jours plus tôt en CISJORDANIE, semble pouvoir être imputé à des colons mécontents. Début novembre, par ailleurs, des inconnus ont grièvement blessé un employé palestinien du restaurant attenant à la YESHIVA DIASPORA. Les policiers ont interpellé dans la foulée trois élèves de l’école talmudique..
.
«Il s’agit d’un malentendu, proteste le RABBIN AVRAHAM GOLDSTEIN, directeur de l’établissement. Depuis la fondation de la YESHIVA DIASPORA en 1966, nous nous attachons à délivrer un message de paix et d’harmonie entre les religions. Je n’imagine pas un instant que nos étudiants aient pu se rendre coupable de pareilles violences…»
.
Poussé dans ses retranchements, le rabbin concède tout juste que la YESHIVA DIASPORA attire «certains jeunes en perte de repères». Mais il réfute toute implication dans la dérive violente de certains d’entre eux. À entendre le RABBIN GOLDSTEIN, l’agressivité de ces «brebis égarées» pourrait être liée aux craintes de voir remis en cause le statu quo qui régit le Cénacle voisin, enjeu de revendications concurrentes. Les disciples de la YESHIVA DIASPORA, convaincus que l’édifice a été bâti sur le TOMBEAU DU ROI DAVID, sont très inquiets à l’idée que des chrétiens puissent à l’avenir être autorisés à célébrer des messes à l’étage supérieur, lieu où la tradition affirme que se tint le dernier REPAS DU CHRIST ET DE SES APÔTRES.
.
«Nous n’avons aucun problème avec le fait que des chrétiens prient dans ce lieu, assure le RABBIN GOLDSTEIN, mais la célébration de messes porteraient, à nos yeux, atteinte à son caractère sacré»
.
Un faux problème, selon le FRÈRE NIKODEMUS.
.
«Notre abbaye n’a aucune revendication de ce type et je refuse de considérer que nos agresseurs agissent au nom de motivations religieuses, assure le porte-parole de l’ABBAYE DE LA DORMITION. La vérité, c’est qu’il n’y pas de problèmes entre chrétiens et juifs sur le MONT SION. Juste une situation d’anarchie alimentée par une poignée d’extrémistes»

LE FIGARO
.
.
.
LES FORCES ISRAÉLIENNES ONT DÉTRUIT UNE PROPRIÉTÉ DU PATRIARCAT
.
LE 5 NOVEMBRE 2013 LE FIGARO
.
Le patriarche latin de Jérusalem, Monseigneur FOUAD TWAL, a vivement protesté aujourd'hui contre la démolition par les forces israéliennes d'une propriété du PATRIARCAT qui hébergeait une famille palestinienne à JÉRUSALEM-EST annexée, un cas sans précédent selon lui.

«Cet acte est contre la loi, la justice et l'humanité, elle est contre toute idée de paix à bâtir. Elle accroît la ségrégation et la haine», a estimé Monseigneur TWAL, la plus haute autorité catholique en TERRE SAINTE, qui s'est rendu sur place en compagnie de religieux de toutes les dénominations chrétiennes locales, près du checkpoint contrôlant l'accès à la ville palestinienne de BÉTHLÉEM.

Les forces de sécurité israéliennes accompagnées de bulldozers ont procédé à la démolition à l'aube hier, en affirmant que la maison avait été érigée sans permis de construire, selon les résidents, une famille musulmane de 14 personnes. La famille, expulsée, a trouvé abri sous une tente.

Monseigneur TWAL a affirmé que la propriété était légale et que le PATRIARCAT LATIN (catholique) n'avait reçu aucun ordre de démolition de la part des autorités israéliennes.

«Il s'agit d'un terrain religieux et il le sera toujours. Le ministère (israélien) de l'Intérieur et la municipalité (israélienne) de JÉRUSALEM savaient fort bien que ce terrain appartenait au Patriarcat», a déploré le prélat qui a l'intention de saisir la justice israélienne et internationale.

Le MINISTÈRE DE L'INTÉRIEUR et la mairie de JÉRUSALEM se sont refusé à tout commentaire.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/9JLmGlyQnUOiZ6F2phk79fdCZ0r1hpH4qcHw4p6f2A-tJcrScDK9o4Ieni2mKjGFj3c3hvDHP9qWMFu7JUZQpYdUdzBwUken9Quu_6bZqlWExyxCdlbzeE6bdxHdOvMFTNOtAQa28uxnOl3geI2Ju3C9-7D3AWHr3D-716ECSTnYNiYq23muhDLGg9ctAG3t7WDQ6PgXlesvrKLgLerKQazN-0SqDR6yOKcV_W3SvnHwpAhHik-usxbHgJTHDCSvHm3_fo56WcPPssY6MP91PIHTII0-46gO8Qr219BOoPhK1ad2hUMoFq6NkGAdW0QknPzbyGRqMt5uk_P9ML3-wVIngNvIZTrlCfoR42Qz2wuDG893MDFEjDR4JLpcCrcnbglTCGw1w4AvhyqHVCpsZH_jlD8Lkv1BTAfLXDyaOP2r5M_iae18aC6848bgpqCm1FKr8pXB41Bj3E6D7oJ3n3dXR3ODARSjk1kuAxu0XAX65T8pa00yTHPCm2Df4LcGSGGtJKWjiGFZ8igXpxBVXtOEh_fUDxJ9z49lTp5Ylg-VsZq-8v1-YZUYDMO5WanfARbBCQ=w320-h239-no
 
UN AUTRE CIMETIÈRE CHRÉTIEN VANDALISÉ À JÉRUSALEM
 
.
4 OCTOBRE 2013 L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE
.
Des extrémistes israéliens sont suspectés d’avoir vandalisé un cimetière chrétien dans le quartier de SILWAN à JÉRUSALEM-EST, tôt mardi matin [1er octobre] (…) Le Père FIRAS HIJAZEEN [OFM, prêtre franciscain de la paroisse SAN SALVATORE/SAINT SAUVEUR de JÉRUSALEM, PATRIARCAT LATIN DE JÉRUSALEM – L’OBS] a déclaré que les extrémistes avaient détruit une pierre tombale et tagué des slogans racistes sur les murs du monastère latin de SILWAN. Il a fermement condamné cette attaque. Le WADI HILWEH INFORMATION CENTER a signalé que les extrémistes avaient aussi crevé les pneus de six voitures et tagué des graffiti racistes et «prix à payer» «Price tag» sur les murs.

MA'AN NEWS AGENCY
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/l5rSYVi8jnhyEZMD-wkx9PBFeOaOi9Ws9ZFtggNc92Jf1RXWtTOy_6glFQxWc6BDBdzTnQaBr3Juh1UzqLwDSe-of486WMfQktPyfdkIsTmUocDzxciQD1tfoXGfjdC1vDUuvkiwVu98601GUxgBWd5c9Ggo5k_c6QSdjtg6mgb8rMBnlUsFbM1I83bUNVUsPhfy7PRMuAz747_Ow5pcUt98_oWECVjSOGVKewAYaxuJdp-7CuS7BAm3XNRaBr4z73RLuMnyFuaSpPCBRt6uiaIUTTD897yFrMiuUtqvfB3NcMQpoPPbw-kzeQE_GuhnEFqu637twxDut5SVhxr-YCC8jJvZwkk-09C2B_olgoQou9PR2eQA1wAUrSMGCvxIJ4iRjEmCpl0K4tnlYSblSWqELiOCRlOwbzN001ob1kp7h76C32Vu2WZY87eEgHcISdJ_HWuYc1KvUuVO44GHj-SkjckJ3c0gZifHGWwy-vqieS4i3OautdZ_iSMaOwIAK0zMYvL9ttSCj5h5kKhA-YmK1TYlWBZm44LR34DhVopHWd6twCn2Qig3wu0OQLJs8ry89g=w505-h315-no
DES TOMBES CHRÉTIENNES PROFANÉES À JÉRUSALEM
.
30 SEPTEMBRE 2013
.
Une pénible information d’hier qui nous vient d’ISRAËL. Mais, contrairement à ce qui se passe trop souvent en France, la police israélienne n’exclut pas a priori l’incrimination de «crime haineux» et a, avec célérité, arrêté les quatre auteurs de ces profanations odieuses…
.
«La police a arrêté quatre jeunes Israéliens qui étaient en train de briser des pierres tombales dans un cimetière chrétien de JÉRUSALEM, ce dimanche 29 septembre. .
.
Quinze pierres tombales ont été endommagées. «Quatre jeunes juifs israéliens âgés de 17 à 26 ans, dont deux jeunes des collines [jeunes colons de CISJORDANIE Ndlr] ont été arrêtés alors qu’ils brisaient des pierres tombales d’un cimetière chrétien sur le MONT SION», à proximité de la Vieille ville de JÉRUSALEM, a déclaré le porte-parole de la police MICKY ROSENFELD. .
.
La police poursuit deux pistes : celle d’un «incident criminel avec motivations nationalistes» ou celle d’un «crime haineux». .
.
En juillet, deux suspects, dont un originaire de la colonie de BET-EL, au nord-est de RAMALLAH, avaient été arrêtés après la profanation du MONASTÈRE DE LATROUN, à 15 km de JÉRUSALEM, un des sites monastiques les plus célèbres de Terre Sainte. .
.
Des colons extrémistes ainsi que des activistes d’extrême droite se livrent, sous l’appellation du «prix à payer», à des agressions sur des villageois palestiniens ou arabes israéliens, des lieux de culte musulmans et chrétiens, des militants pacifistes israéliens, voire l’armée, en représailles à des décisions gouvernementales qu’ils jugent hostiles à leurs intérêts ou des actes attribués à des Palestiniens».
.
http://www.rtl.fr/actualites/info/international/article/israel-4-jeunes-arretes-pour-profanation-de-tombes-chretiennes-7764887199
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/XFiMqELlr8pD9XOkIM0IcsMqW6hw3A5zZnhVvp9P3nN2nOCQjxKkEV3KmERl0p5zOiPgG9v7Qfb23YQITKhFGQw741wJGiwaBH4Jr7UySxkKM_ORdSyqu9AsiTw0TBPH4ZLIy6rGRmbcNvMDndBiSSnPcVX75Nkf5WWawT_SKF0SR-uBOmZ8UqY1nHtj4g5Er8lr884ELwP9XdMCe365DgOvF4pQTriMS_IGKY9PzjOHIGtTzsqjla1F1OL3TNn8H2P1G5pHxhNbgOTXSQeMRQYy4EnyGjGWfn5fxumtxvvJ043oDdkpubbp6UklfaaXSDeu1n0g-5dskTe5480rbOcD1_ZzaX_WmWBMtnOkVJ0n5VSfP1N_88nlBddOyEIJdS03-R02XlN4JtnWLrtvNCxYPTN9bSAEULJhZalW4JeMGLj0KGBmvmybG5DK2ilDm7n59U6WYc_DUux1gkMMqoo7MCaf60Hz0Xne064JM7J4zw5-pzdFlSfFyDygHHr6kHToKfcLQPION8ZD1fRD1EQ4wDSzQvkh8sKNV-G4fl3JI0P951o2HvDGNN4Sw8PGAG4Prg=w300-h224-no
Père LOUIS HAZBOUN
.
.
LE CALVAIRE DES CHRÉTIENS EN ISRAËL
.
21 AOÛT 2013
.
Un cocktail Molotov a été lancé sur le monastère de BET GEMAL en Terre Sainte par, selon les premières hypothèses, des juifs «orthodoxes» nombreux dans la région. Ce monastère est occupée par la congrégation des SŒURS DE BETHLÉEM.
.
Le père LOUIS HAZBOUN, curé de la paroisse catholique romaine de BIR ZEIT, une petite ville des environs de RAMALLAH, déclare à l’AED :
.
«Les colonies juives nous entourent de toutes parts et nous rendent la vie ici très difficile, à nous autres palestiniens».

.
«Les colons ne cessent de nous couper l’eau ou l’électricité, car ils en ont eux-mêmes besoin. Cela nous limite beaucoup. Et cela dans notre propre pays ! Nous faisons quotidiennement l’expérience de ce que signifie une occupation»
.
«ISRAËL détermine ce qui peut être importé. Par exemple, si les israéliens ont un excédent d’olives, ils inondent nos marchés et font s’effondrer les prix de nos agriculteurs. Or, l’agriculture est déterminante pour de nombreuses familles chrétiennes»
.
YUSEF DAHER, catholique, dirige le «INTER CHURCH CENTER» à JÉRUSALEM, un organisme œcuménique engagé en faveur des droits des chrétiens en Terre Sainte. Il affirme :

.
«Il existe aujourd’hui environ 1 million de chrétiens palestiniens. Mais seulement 20 pour cent d’entre eux vivent dans ce qui est aujourd’hui ISRAËL et les territoires occupés. Le reste est dispersé à travers le monde»
.
«Les chrétiens palestiniens souffrent comme les autres palestiniens. DÈS QUE VOUS N’ÊTES PAS JUIF, VOUS SUBISSEZ LE MÊME TRAITEMENT DISCRIMINATOIRE»

.
Le Père HAZBOUN n’attend pas grand-chose des pourparlers de paix qui ont repris entre israéliens et palestiniens :

.
«Nous, palestiniens, espérons naturellement que les pourparlers de paix entre nous et les israéliens mèneront finalement à une solution à deux États. Mais pour l’instant, je ne suis ni optimiste ni pessimiste. Il y a déjà souvent eu des discussions qui n’ont abouti à rien. Mais je sais une chose avec certitude : on ne peut pas priver durablement un peuple libre de son propre État»
.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/a1TtyhxWtUFDtVsWQmG93kt_NmULBJVrS7TWI1QJvO92NCMRnsZnc6ViQ1msW9QqptIu2H2fPd9HeTGVw4swPVTEc6CCOymRrtMLpk2yqfWWl6NNVDA8ebkVGy1CPDWjGenaILZRCBTKJSwNA_CB9cC0A3YslGryLsopEtmgwRit7FlIRAO-BOqzApPu0hFkHrzUUqy48HbmfqwkeY8xpgpnYU9oVT00lE_FqV70Bi9s5Gt_8J3Bbf3Klym_g58_N1zdzEvL_sCWoHv164_UDfBr3WAMc-VfAdBL3NqLVhBD5WdP12QuexVR0Xqp10k9M4AzQPkqejYDQk8l3ptoPJkt0s_bpDs47a44QFPYEBWkCoSDe9wxUZvxMXrxywM7EsAEGXiMsxpMO1xNdvA3YQASsGDHJpBi_C19IVNe__JC3g73rpT3bG29LBzFGp1dTnjcffpK4_FufhB01aOO-shY0zeYBKn74I3sIo5oJov0ufl3urAopo0T5rsqk-dBQ_Et47xGSMydrNhhJcd7Wi2g5cKyUzULeoe3BCMV34GujdK8hRZSOjT6vwJXr44nwRPF5Q=w250-h165-no
LA GRILLE DU MONASTÈRE, VISÉE PAR UN COCKTAIL MOLOTOV
 
.
COCKTAIL MOLOTOV LANCÉ CONTRE LE MONASTÈRE DE BET JEMAL
.
21 AOÛT 2013
.
Le monastère catholique des SŒURS DE BETHLÉEM de BET JEMAL, près de BEIT SHEMESH, dans les collines de JUDÉE, a été la cible d’actes de vandalisme la nuit dernière. Un cocktail molotov a été lancé contre la porte d’entrée du monastère, et des graffitis «mort aux goys» et «vengeance» ont été tagués sur les murs.

L’enquête de la police israélienne s’oriente déjà vers la piste ultranationaliste. Sous l’appellation du
«prix à payer», des extrémistes juifs se livrent à des agressions sur des villageois palestiniens ou arabes israéliens, des lieux de culte musulmans et chrétiens, des militants pacifistes israéliens, voire l’armée, en représailles à des décisions gouvernementales qu’ils jugent hostiles à leurs intérêts ou à des actes attribués à des Palestiniens.

Le patriarche latin de JÉRUSALEM, Monseigneur FOUAD TOUAL s’est rendu sur place et a fermement condamné l’incident, invitant les autorités israéliennes à «punir de façon exemplaire les auteurs de ces menaces», afin que ces actes ne se reproduisent plus, tout en rappelant l’importance de «l’éducation et du respect de l’autre». 
.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/8XfJsYC3Zwdck1EJnEq9QRFW9f-eg9XcQlYqWkilTj88byVZnqrUfvBaD3A8_rYLO0yXYMCbxG2y6rrOEeuCnsP-TCLdCpOp_gTKRa1gZBDDllgZIIBx7x8bLaUgAFChYRKPveBKsBYYG6MydIfDimsjxBWQVZDvFQFoWoJEZyjPeT8opIYXThIhRoNuTgVU5yugvnMnddiyL2XrRHQrQfZ-5P58rOioaSTwmrEw3Na5pAGyiVH5ocDG5I2MaBe9ihBFpCikMi0PadG0znWEnAZmPjMZKgTLQIcu8Z46SnfdSZmudmSLijw3GQVwkgjoyvNCOi5ZcPNPDEOeFthyPTlQhZ_g3D6onC6vDZ_4XrjxRWwwijYDHjYdLbqDYIlZkFsNhxvsHvuqNMgihEIEGX8nTw6ApN1msU8IIiB4WX5DvV-uvXlMvxhSjZSQs8QaaQobKh4PQn0RQdV-PWXnciOBaYVBqHaF4CERQSgi_LDwk9pn6eJ2XDMy7-smcS-Q2IfjJxx0ypSO4Oh7zu-5BdnwE7mDj-7b1vx2IFvfOpUBGVc45bNHhC573o1FFo7X66yA5A=w280-h210-no
.
GRAFFITI SUR DES TOMBES CHRÉTIENNES À JAFFA
.
13 JUIN 2013 JÉRUSALEM
.
Des tombes chrétiennes ont été taguées dans un cimetière de JAFFA, dans l'agglomération de la ville israélienne de TEL-AVIV, vraisemblablement par des extrémistes juifs, a indiqué la police israélienne jeudi..
.
Les vandales ont écrit en hébreu «prix à payer» et «revanche»revanche sur les pierres tombales de ce cimetière orthodoxe de JAFFA, peuplée à la fois de juifs et de musulmans, a précisé à l'AFP le porte-parole de la police MICKY ROSENFELD.

Les pneus de cinq véhicules stationnés à proximité ont également été crevés, a-t-il ajouté, en précisant qu'apparemment, l'incident s'est produit dans la nuit.

Le CONSEIL DES INSTITUTIONS RELIGIEUSES DE TERRE SAINTE -- représentant le GRAND RABBINAT D'ISRAËL, le ministère palestinien des Affaires religieuses et les Églises chrétiennes locales - a indiqué dans un communiqué être scandalisé par cette attaque.

Des graffiti n'offensent pas seulement les communautés dont les sites ont été profanés, mais aussi celles dont les symboles ont été utilisés à mauvais escient pour commettre l'acte haineux, a-t-il souligné.

Des colons extrémistes ainsi que des activistes d'extrême droite mènent sous l'appellation du
«prix à payer» des représailles sur des villageois palestiniens, ou arabes israéliens, des lieux de culte musulmans et chrétiens, des militants pacifistes israéliens, voire l'armée, après des décisions gouvernementales qu'ils jugent hostiles à leurs intérêts ou des actes attribués à des Palestiniens.

Des graffiti et des insultes anti-chrétiens en hébreu avaient été tagués en mai sur un mur de l'ÉGLISE DE LA DORMITION, l'une des principales abbayes de JÉRUSALEM, alors dernier en date d'une série d'actes de vandalisme antichrétien.

Malgré les condamnations systématiques de tels actes par les autorités israéliennes, leurs auteurs sont rarement traduits en justice.

Une responsable de la police, GALIT ZIV, a néanmoins affirmé mercredi à une commission parlementaire qu'en 2012 la police avait arrêté 200 personnes dans des enquêtes sur des incident de
«prix à payer», et inculpé 123 suspects, et respectivement 76 et 31, sans préciser si des inculpations avaient abouti a des condamnations.


(©AFP / 13 juin 2013 18h36)


ROMANDIE.COM
.
.
.

.

GRAFFITIS ANTI-CHRÉTIENS À JÉRUSALEM

.
ÉCRIT LE 31 MAI 2013
.
https://lh3.googleusercontent.com/4QUf1RhZCOQ7iQV8YqEV-wYZFILMNIujF_n115rBV5VcFO5hW7234rnmvihPHAX7VFNFc2jZgnTN5XZcgGXE3sgcUhjgnGonC3h2DkI0XUcJ6HIk83AGs0BEBTnOjXVDpriEipGFIHC9WXE2X11VwdoWcy86SCwDgV1cR9EgaGJaDCMspvziluG5ilFW9c8W0xkWHBW7j6r5NrArsOaK8U6gdLz3cd0qK0DDe2BwJ0hYq0p04jqPLJkWszgiuNquLqYlPUf0_fm6UlaSEm-XMVAz3p0ZwFEWG8Nncf1NruB69afRmYGTxoPcFA-KYIKWY-E09snaEwBaVlMidsqpnn9MpKYaNCOiZjlbxXz6l6YRHiszBf0i5w50RH5hlmBax-AhBz2UwS5935ZzGaQ6CZtr2BNof1ctYtIeD9yuTy-rAaykYdNhQAGPlwlKGzGPQoyhiJ6e2Mnzr1gPPg4rc41z-0zgWSK9BLqCaZAekAj7XA9BgfBWJtueafi_3MYE21WP6MNUNS6qCqYj48rn086D1xK-iJCYticQ5bnQHnEEi8IS8k__-LZAmpHomoZi0vmkgg=w344-h257-no Avec notre correspondant à JÉRUSALEM, NICOLAS FALEZ
.
«Les chrétiens sont des singes, les chrétiens sont des esclaves».
Les insultes ont été écrites à la bombe de peinture sur les murs de l’ÉGLISE DE LA DORMITION, qui se dresse sur le MONT SION, juste à côté des murailles de la Vieille Ville de JÉRUSALEM. Des voitures garées à proximité de l’édifice ont également été vandalisées.

Un autre graffiti,
«
Havat Maon», fait référence à une colonie sauvage de CISJORDANIE. La police israélienne attribuerait cet acte de malveillance à des colons radicaux. ll s’agirait donc d’un nouvel épisode du «Price tag», «prix à payer». Une tactique qui consiste, pour la frange la plus extrême de la droite israélienne, à s’en prendre à des propriétés palestiniennes ou chrétiennes.

Mais d’autres églises et monastères de JÉRUSALEM et de ses alentours ont ainsi été la cible de graffitis haineux ces derniers mois. Mercredi 29 mai, une dizaine de voitures palestiniennes ont par ailleurs été incendiées en CISJORDANIE et à JÉRUSALEM-EST.


La date n’a pas été choisie au hasard : ce jour-là marquait la fin du mois de deuil observé après l’assassinat d’un colon par un Palestinien en CISJORDANIE.

.
http://www.rfi.fr/moyen-orient/20130531-israel-graffitis-anti-chretiens-jerusalem-mont-sion-dormition
.
.
.
UN PRÊTRE COPTE VIOLENTÉ PAR LA POLICE ISRAÉLIENNE À JÉRUSALEM
.
29 MAI 2013
.
Un lecteur (¡Gracias! J. A.!) vient de me transmettre un lien vers le site UK Copts qui a mis en ligne le 15 mai un article et une vidéo tournée le 4 mai dans les rues de JÉRUSALEM – c’était le SAMEDI SAINT (selon le calendrier julien), montrant la police israélienne agressant et violentant un prêtre copte orthodoxe, le PÈRE ARSANIOS, âgé de 85 ans !
.
«Suite à cette agression le prêtre a fait un malaise et a dû être mené à l’hôpital.

Les patriarches et de nombreux chrétiens se sont plaints cette année de nombreuses violences policières et d’empêchements d’accéder au SAINT-SÉPULCRE.

De tels comportements sont inacceptables de la part des autorités israéliennes mais il faut toutefois reconnaître que c’est sur le site du JERUSALEM POST que cette vidéo a été diffusée et que le gouvernement israélien a présenté ses excuses aux autorités de l’Église copte orthodoxe…
»

.

http://www.christianophobie.fr/breves/un-pretre-copte-violente-par-la-police-israelienne-a-jerusalem#sthash.pnD7ZqVq.dpuf
.
.
.

COMMUNIQUÉ DE L’AOCTS SUR LA QUESTION DE CRÉMISAN

.
ÉCRIT LE 29 AVR 2013 JÉRUSALEM
.
.
L’ASSEMBLÉE DES ORDINAIRES CATHOLIQUES DE TERRE SAINTE publie un communiqué suite au verdict rendu la semaine dernière sur la construction du mur de séparation dans la vallée de CRÉMISAN. Les Ordinaires demandent de changer le parcours du mur selon le tracé de la «Ligne verte».
.
https://lh3.googleusercontent.com/XLCBXd82ZNHTBiEt9Tr0nbwgG-Lzh9yIa9PhbhBTJBqKDGpxnzzhZMHlIg8Ua2dr7kya0dcST_6i1FnuiX5V9Ge4F56pfDLruMXbj54PfczlsyxG1gbwGLvce5_f8HP0T7WBuNrrxvdqXuSNlxENKgT9TZCnmZDhTlrkGuCJBb1NTcP3-M1xc0nZon4E5TgkEMkQ8zDGkxgFnIFZnq0jiJg0p6HxuYhyME-lY2PlFwIFfr68jIuLbigpLoLImA4jZc2F1PE-S-o0A7HcV43j70UITExUExcu3AETy_b6TKFMFjQnVPECIGZLxe0WfW2YjBw-42C0aNkj4ejr-RsS41XifAEhUa5VJeYNKRlAUpFG1VzUCOEqT-YMPICr_gk_Ae016WlrHU-YBKxZPJZP87fSXxV6EkEq0HJIlSFkZxoJoteA2OCFsVqgg1R1_LXRebnX3Tx_qd42CjlIh4GlPgWoFxPk8HmlNb41WavyMZgwEUEuuzmpP6gqW0dO1ha9WV81WhfD9DjNZMQIr_QV2hiqWn5k7p_n3ynZtnf_vB8h-V3DILKb0NBvb1V1BGUuT_dZoA=w663-h140-no
.
COMMUNIQUÉ :
.
Un tribunal israélien à TEL AVIV a publié il y a quelques jours son verdict sur la question de la vallée de CRÉMISAN entérinant le parcours précédemment décidé du mur qui sépare le COUVENT DES SALÉSIENS de celui des sœurs salésiennes (qui dirigent une école florissante) et en même temps qui intègre les terrains de 58 familles palestiniennes de BEIT JALA à la zone de la colonie israélienne de GILO.
.
Nous avons été frustrés par cette décision injuste qui invoque le besoin de sécurité d’ISRAËL mais aussi la difficulté de changer le parcours de la partie déjà construite du mur, qui nous place devant le fait accompli. Notons que le fait accompli ne peut pas devenir la source d’un droit nouveau.
.
C’est pourquoi nous nous joignons à tous ceux qui œuvrent pour la paix et la justice. Nous demandons de changer le tracé du mur en suivant la «Ligne verte». Nous avons espoir que cela aura lieu à la Cour suprême.
.
Nous rappelons aux décideurs israéliens que l’expropriation de terrains ne sert pas la cause de la paix et ne renforce pas la position des modérés.
.
Avec nos prières pour la paix en TERRE SAINTE, sur la base du respect mutuel et de la légitimité internationale,
.
Patriarche FOUAD TWAL
Patriarche latin de Jérusalem
Président de l’ASSEMBLÉE DES ORDINAIRES CATHOLIQUES DE TERRE SAINTE

.
http://fr.lpj.org/2013/04/29/communqiue-de-laocts-sur-la-question-de-cremisan/
.
.
.

DES COLONS JUIFS ONT OCCUPÉ ILLÉGALEMENT UN ERMITAGE CHRÉTIEN À TAYBEH

.
ÉCRIT LE 23 AVRIL 2013

TAYBEH - VENDREDI 19 AVRIL 2013
.
Des colons ont occupé un petit ermitage comprenant une chapelle construit sur un terrain appartenant au PATRIARCAT LATIN DE JÉRUSALEM dans les environs de la ville de TAYBEH.
.
https://lh3.googleusercontent.com/i3mvzyFytGQ5NBdQKhfluYmYriyZAuy-BfTazMCikTndD4cDrHnp9lKYwAFBFZvcwrYV2XxgWVUnFG-wjWcFBlaCK8YProepAD_2b_QX5J4fNapoBjUcPSViGDiVq-oh1b2wqHjHHKyFyZ8j1mQPyTpvbvZVWfuLf1Xf1Ds905EiVyhBtbW2Y1r6lAdYHj7mgNit_32HG9MwjFjxqD26QQODfq4NcN4UN9IFpILchwawlga8TStr6EjWOCglojLp0VnC-RmKpxm9k_bBL4-xuRZzveT79asdpN_6qTvH24rcHjNvdjAh_lmt9aiwLTIrf7Qaj5jkPgNE2H5EBQyxjcbd9FSQwfaEoH0bi5VnKm4c9IvStg9HLqLAVNPmhCsuqBmkDO2EFg8nQypwl2w3PXmoa2FAQqQGOSuUr_Kq129HkUXkIur6Fkyo4pI9l-c3DIUMqOpLxDeMSjKGNRoqNK0vGwE39UHnm4nowTgbTUrBqi2ZzYULaFgr0JK-42_5JN45NMIY5HVXcaucAMgu9JG2N23MNR2rbwXgkY98KMDu9PzbVWt27dQiyHzXl_KNnT4Y4A=w300-h185-no Monseigneur WILLIAM SHOMALI, évêque auxiliaire pour la PALESTINE, s’est rendu sur place samedi 20 avril en compagnie des maires de TAYBEH et de DEIR JARIR pour dénoncer une telle provocation et recueillir les premiers témoignages.
.
L’occupation par les colons – potentiellement originaires de la colonie voisine OFRA – n’a été que provisoire mais suffisamment longue pour attiser les provocations en dressant sur le site le drapeau israélien. C’est grâce à un groupe de jeunes, chrétiens et musulmans, qui se sont rassemblés que l’occupation illégale de l’ermitage (non habité depuis 1 an) n’a pas duré. Monseigneur SHOMALI qui s’est rendu sur place au lendemain de l’épisode pour condamner l’attitude des colons, confie avoir «admiré le courage et l’unité des jeunes qui sont intervenus pour faire front aux agresseurs et pour empêcher l’expropriation» L’évêque rajoute par ailleurs qu’il a également «apprécié les bons rapports créés entre les deux maires de TAYBEH et du village voisin DEIR JARIR qui ont permis de défendre les droits historiques des habitants de TAYBEH»
.
https://lh3.googleusercontent.com/2eQx-UxmbLwsHiblK1VKpLEunQL9T7mVQeBo_GHV_-a_iKfvdoKIIJ29CrkdN72nbGt8OfvBjTXHzJCh4S48m7zTicmO5h_gY2H8XIgmUCOE7Ms1n6Cp5iw7-LBZsisvZuz8FqoK9U7nT_6qrTYI67bk16sGs5H-yXX2YKD58kCrzpiFH3SchdNJs2Kvobmtl8_3nVNxEHd26DEFWIXiyrbnl_VNBH4Q-UMSxpUfDqiTXJTO1X4kLFSmaiUAQBlsHkjXjC7HK411yzoIrXYZo5N1TYfpprPBn9SdaFU5xOQkWPaVStPOvb2pjCfngKYEEufvzdwnXcV_wkQLTLGGmTN4RICQ9DzoOWOMVoHvxN2eBSqgTyuYtESAIjm-_0fMar7htoVTU4qED2xlHAAqbfV_mUTdpeRUmEDxmwM0W6B9eciJMaM3ZHnvz2OGTcCNXfBOOlRROD9F1w45n0Nkkf4Uy6QVg3dH2hPdR5iSxSc5Y2VnRy2qY9JvoQrsfryfozycADm7Thr-NJZmnF5ay9dws7GpgwOnTAxtl0aTSivRrw7ApdNSrTK3Mo_H0sLtvLxzzA=w300-h200-no TAYBEH est une petite ville de CISJORDANIE sous administration de l’Autorité palestinienne, située à 30 kilomètres au nord de JÉRUSALEM et à 12 kilomètres au nord-est de RAMALLAH.
Elle a la particularité d’être encore une localité
entièrement chrétienne depuis les premiers temps de l’Église. Suite à l’épisode, Monseigneur SHOMALI a rappelé à l’agence FIDES que «la loi de l’État d’ISRAËL considère comme illégales les occupations de terrains et de propriétés d’autrui»
.
Par ailleurs, TAYBEH est largement connue pour la commercialisation de lampes à huile vendues dans le monde entier, et la production et la vente de la fameuse bière de TAYBEH. Bientôt sera inaugurée une radio chrétienne dont l’équipement a été offert par la Conférence épiscopale italienne. L’antenne est déjà fixée sur le clocher de l’église..
CHRISTOPHE LAFONTAINE
.
http://fr.lpj.org/2013/04/23/des-colons-juifs-ont-occupe-illegalement-un-ermitage-chretien-a-taybeh/
.
.
.

À VIENNE, MONSEIGNEUR SHOMALI ÉVOQUE L’ÉMIGRATION DES CHRÉTIENS DE TERRE SAINTE

.
ÉCRIT LE 1 MARS 2013
.
VIENNE – Sous le thème «UN MESSAGE POUR LES CHRÉTIENS DE TERRE SAINTE», le commissariat général de TERRE SAINTE et la branche autrichienne de l’ORDRE ÉQUESTRE DU SAINT-SÉPULCRE ont conjointement organisé un symposium «PAX ET BONUM» le 23 février dernier, à VIENNE dans le couvent des franciscains.
.
https://lh3.googleusercontent.com/rDKq1m1ucbbImJmIkdzOzBdeFZemf1xxHyZaVK_2e1HAT_ahMHfvlbJhVUm_ZtVGvZiL1K0f0TF0sipfh2923oNSM__oIKygY9JmYPOawtgYcs_5qGKECwBE-b2OXLjt_CDgPeZtOFJWqXUr3k8CexsPgoK-WT68X8svL0lzvdLiDtCzr5pLHCk_FziCHgBqy0qXX1AGMlgOFValO3kAHo088U6K8GX6Dpkv_fcVHnZ4c80aSC1yFI4a3kIfK8DksQpC5ne23nZCpYz816i0e8TVhnpn7W6nnFwavZUIIeE5nn-y24VTCKMmI1UU4ZvcOauKbSzVYbOBwjlNhiKvslF3KDRRac6ByR-lwM58wO35ukLhqFiPDOFmh0qhE4hd1OuNFNr9XIdznJq8YTuF7zJM3mSYvA3GrR4a98Un6WxZ8zpExZGTvqu76MA0htK3f2EwrjrqBl_0ZrwW8Aw7Ljs9LqwhLxRCM-ENZ9fBa48heM42N_TNKAEP_LNzVz8iN91h-I-gYH4uvI-JsLvDYKbAMXnVlSR6UVXW8kul1PcXsmRUmovpddTF1triWQ67pQDPmA=w293-h300-no
.
Monseigneur SHOMALI, évêque auxiliaire du PATRIARCAT LATIN DE JÉRUSALEM, a donné une conférence sur les problèmes sociaux, économiques et politiques des chrétiens en ISRAËL et en PALESTINE.
.
Actuellement pour les chrétiens de TERRE SAINTE, selon Monseigneur SHOMALI, il y a six «grands défis» à relever :
.
la coexistence des différentes Églises catholiques, le dialogue œcuménique avec les autres
chrétiens, le dialogue inter-religieux avec les juifs et les musulmans, le processus de paix, les conditions économiques et aussi le mouvement d’émigration des chrétiens. Pour l’évêque «ces défis sont liés entre eux. Relever un défi aide à relever le suivant»
.
Mettant un accent particulier sur les aspects économiques, Monseigneur SHOMALI a confié que «les Territoires palestiniens sont un pays plutôt pauvre» Illustrant ses propos, il rappelle que le revenu annuel par habitant dans les Territoires palestiniens équivaut à 2000 $, quand il atteint en revanche 28 000 $ en ISRAËL. Parmi les Palestiniens, on compte 30 % de chômeurs contre 5 % du côté Israélien. Le développement économique dans les Territoires palestiniens souffre également de l’absence de port ou d’aéroport, de difficultés dans les constructions immobilières, de la crise de l’eau qui se renouvelle chaque été…
.
PARADOXE
.
À cette situation économique précaire s’ajoute le manque d’une solution au conflit israélo-palestinien, et pour les chrétiens le fait d’être minoritaires. Ces raisons peuvent pousser les chrétiens à vouloir émigrer. Monseigneur SHOMALI a rappelé que plus d’1 million de chrétiens de PALESTINE et d’ISRAËL vivent dans la diaspora. En TERRE SAINTE, a-t-il fait remarquer, le pourcentage de la population chrétienne ne cesse de diminuer. Cette communauté est aujourd’hui réduite à 2 % de la population totale de TERRE SAINTE. Mais, l’évêque relève un paradoxe :
.
«Alors que le pourcentage baisse, le nombre augmente. Nous sommes maintenant 50 000 chrétiens en PALESTINE, 130 000 en ISRAËL en plus des milliers de travailleurs étrangers chrétiens qui travaillent en ISRAËL. Je note immédiatement que la majorité des chrétiens autochtones sont de langue arabe»
.
À ces tentations d’émigrer au vu des difficultés du quotidien, l’évêque explique l’attitude de l’Église : «Pour encourager les chrétiens à rester, il ne suffit pas de leur promettre des logements ou des avantages matériels. Cela ne les empêchera pas de partir. Il faut les convaincre que rester en TERRE SAINTE est plus qu’une coïncidence et le contraire d’une disgrâce. C’est un privilège et une vocation à laquelle le Seigneur les appelle»
.
CHRISTOPHE LAFONTAINE
http://fr.lpj.org/2013/03/01/a-vienne-mgr-shomali-evoque-lemigration-des-chretiens-de-terre-sainte/
.
.
.
GRAFFITIS DANS UN CIMETIÈRE DE JÉRUSALEM
.
12 DÉCEMBRE 2012
 
 
https://lh3.googleusercontent.com/SxJOAwsur5qMMTqY0PIH7niZ65EDcTfEoRgtfpfzhTfI9ReVydyfaS1GbOzNdQFsxWb4l02eRSxdeqoqm5ao9dCH3O4Hn7z66AYawpR5jYG5IEB5CEhOf_SljiocH4wKlxfzP_tsC-QiJ6ehmjEzEkrAFLJfNPgWExKmZzx3589DxxO49tQ7cGS2XbJYaVc521KI2FrflMNWtlWW8D4Hg6pjFDF3_DqHiBW00oeHfaS7lcmGIiork3tXidRNTnughj3Kn8-iLwNcSy5mLdgO51trPhRip5aVvy52Z7J_U33ibRdIxszExcBP55xlpObuyCuPpVxz2JeYPk64Uhrqtz6ZsB5_lU-pBhM8kshNUgNigwy2uDlSaqmQ8YaGbhTEwPnZg0oyXQYWZqnbfvMRKMdyjBMkw8t1FGLIqOJU1qzgSVXzmRB2lz9-s9Rb0nNnSAerklRy1OyJU-_RPq8puEn7ejPGtYd3s9CCeDPqCDn2nbxMpzvkm6tGSC1-ayI_O2JXCKPGq9d6gpOJnHqr0fy_fEVXXP_gDl8GGcC0g2-6aWnVRBd0Y-ozZHnIdJZUK6AFCg=w300-h200-no JÉRUSALEM – Des graffitis insultants à l’égard des chrétiens ont été retrouvés sur les portes d’un cimetière ainsi que sur les murs d’un monastère à JÉRUSALEM ce matin mercredi 12 décembre. 

Des inscriptions anti-chrétiennes ont été découvertes ce matin dans un monastère et un cimetière de JÉRUSALEM, a indiqué une porte-parole de la police. Des graffitis
insultants à l’égard de la chrétienté ont été inscrits :
.
«en hébreu sur les portes de l’entrée du cimetière arménien, ainsi que sur (les murs) d’un monastère appartenant à l’Église grecque orthodoxe où ont également été inscrits «JOYEUX HANOUKA» et «prix à payer». Les pneus de trois voitures ont été crevés près du monastère», a indiqué la porte-parole de la police LOUBA SAMRI.
.
Source : Flash Actu – Le Figaro
.
PATRIARCAT LATIN DE JÉRUSALEM
.
.
.

LA FACTURE D’EAU QUI MENACE LE SAINT-SÉPULCRE DE FERMER SES PORTES

.
JÉRUSALEM, le 5 NOVEMBRE 2012
.
Suite à un litige concernant une facture d’eau non payée, l‘Église orthodoxe grecque, en charge d’une partie du SAINT-SÉPULCRE se voit réclamer environ 1,8 millions d’euros et voit ses comptes bancaires bloqués. Le patriarche orthodoxe de JÉRUSALEM THEOPHILOS III a vivement protesté contre cette saisie. Cette crise pourrait entraîner la fermeture des portes du Saint-Sépulcre.
.
L’agence AFP rapporte : «Les comptes en banque du Patriarcat grec-orthodoxe, en charge d’une partie du SAINT-SÉPULCRE (BASILIQUE DE LA RÉSURRECTION, ndlr), le haut lieu du christianisme, ont été bloqués par une compagnie des eaux israélienne qui réclame une montagne d’arriérés, selon le quotidien israélien «MAARIV» Autrefois, c’était la ville de JÉRUSALEM qui assurait le paiement des factures d’eau. Mais après le transfert de la gestion du réseau d’eau dans le secteur privé, les dettes de factures d’eau se sont accumulées. Le «MAARIV»affirme que cette mesure a été prise par la société HAGIHON qui demande 9 millions de shekels (soit 2,1 millions de dollars, 1,8 million d’euros) d’arriérés accumulés depuis des années. L’affaire a par ailleurs pris une tournure juridique. La compagnie des eaux a demandé aux tribunaux administratifs de bloquer le compte bancaire israélien de l’Eglise grecque-orthodoxe. 
.
Le président de la Coalition nationale chrétienne en Terre Sainte, DIMITRI DILIANI, un Palestinien grec-orthodoxe, a déclaré à l’AFP que cette affaire de facture d’eau n’était pas le seul problème. Selon lui c’est une manière de faire pression sur les Églises et pour ISRAËL d’imposer de nouvelles mesures touchant au plus sacré des sites chrétiens.
 .
.
PROTESTATIONS
.
A ce titre, le Patriarcat grec-orthodoxe menacerait, ajoute le quotidien «MAARIV», de fermer le SAINT-SÉPULCRE. Une décision qui ne peut pas être actée sans l’aval des Églises latine et arménienne de JÉRUSALEM, coresponsables du Lieu Saint. Le patriarche orthodoxe de JÉRUSALEM THEOPHILOS III a envoyé des lettres aux dirigeants des pays étrangers pour que le monde sache 
.
«ce qui se passe dans l’endroit le plus sacré sur terre, où viennent les pèlerins et les touristes, dépensant des millions à ISRAËL»
.
 Comme chacun sait, le SAINT-SÉPULCRE est l’un des sites de pèlerinage les plus fréquentés par les chrétiens. La Basilique accueille en effet tous les ans plus d’un million de pèlerins. Les grecs-orthodoxes ont écrit au Premier ministre israélien BENJAMIN NETANYAHU et au président SHIMON PÉRÈS pour protester. Ils ont également l’intention de solliciter l’aide du président russe VLADIMIR POUTINE, des dirigeants grecs et chypriotes, du roi ABDALLAH II de JORDANIE et du président américain BARACK OBAMA. Le ministère du Tourisme israélien a déclaré que le problème se situait entre la municipalité de JÉRUSALEM et l’Église, mais qu’il interviendrait pour une médiation afin de résoudre le problème rapidement.
CHRISTOPHE LAFONTAINE

PATRIARCAT LATIN DE JÉRUSALEM
.
.
CONTRE LE RECRUTEMENT DES CHRÉTIENS ARABES DANS L’ARMÉE ISRAÉLIENNE TSAHAL
.
NAZARETH 1 NOVEMBRE 2012
.
PLUSIEURS VOIX SE SONT LEVÉES POUR CONDAMNER LES TENTATIVES DE L’ARMÉE ISRAÉLIENNE DE RECRUTER DES CHRÉTIENS PALESTINIENS.
.
Dernièrement, les autorités israéliennes ont tenu une réunion à NAZARETH ILLIT, près de NAZARETH, dans le but de recruter des chrétiens dans l’armée israélienne et la fonction publique. La participation de membres du clergé chrétien à cette conférence a provoqué des vives réactions, notamment sur les réseaux sociaux, car cette position constitue un écart par rapport à la position commune des arabes en ISRAËL qui implique le refus de servir dans l’armée d’occupation.
https://lh3.googleusercontent.com/LCgv5MD00Wai8Lz7icijO9OoZ_HQG3h8LLL0Xj2RZ8oQLjVO8dUClFVD8Bmv5yZEpRtvOyyFBUJBOR-7hcg8EblQQs5HzmsYFDOfX0wCR8T30fIRCkypwE_Cp_MX7PBKRBTE96kR-PIPZ6UwIPrBj7KI4soyPgN7X19J6CwXi2lBsAciEfRRjBiuvJo8lh5HfcKNf8YuC2HjX44Z0Obh9amL-qZUtl9d4hUNtZk5Lncjdf8MhCLGMZaJm16T-78XMje1fMkxuY8KsHzIa7JGQ2CE9-2mPLxq64-wTn_Bw0gB_izW6-REhXa-E_-T_O0Ft3Kl3tk_GOvgVg1IOOsSxyelG5_GCKi7I8EEi4Sl6jdq0k7jj-5fI2UjhLC1cQ8NehOL085QogAqAsgsCj9UgDLw2U7zjs36W0pEy_0512JkcJFt4QzLWomSXl6nuy_9YV3INwYQEReetV3zc0TdFBxuGICQ5jlRlekXbbOyRHpfFKYrlGNURMiAMiuyNVN5v5VByI0wPpoYszWrsz_y9f6sneu1h0mM4u0CIWzp_aHz4m25THq6iSKB-7J8_C3D2Aeg4Q=s300-no
Le Patriarche émérite MICHEL SABBAH, interviewé à ce sujet par le journal «KULL EL-ARAB» (Tous les Arabes), donne son avis :
.
«Il s’agit d’une armée d’occupation, occupation imposée aux Palestiniens. Le «fusil» israélien est pointé contre les Palestiniens. Il n’est donc pas logique qu’un Palestinien se fasse enrôler dans cette armée. Il s’agit d’une question de conscience et de dignité. Le chrétien palestinien israélien, est un élément qui participe à la construction de sa société israélienne, mais ne peut pas la construire par le sang versé de son frère palestinien sous Occupation israélienne.»
.
Il a ensuite ajouté :
.
«tant que l’armée israélienne vise à éradiquer les Palestiniens ou maintenir l’Occupation, comme c’est le cas à l’heure actuelle, aucun Palestinien est en position d’entreprendre une telle action en conscience. ISRAËL a d’abord le devoir de mettre fin à ce statut d’Occupation et de résoudre d’une façon juste et équitable la question palestinienne, dont la destinée est totalement entre ses mains.»
.
Le Patriarche émérite MICHEL SABBAH a ajouté :
.
«Toute personne humaine est responsable de toute personne humaine sans distinction aucune de religion, de nationalité ou de race. Un chrétien palestinien en ISRAËL fait partie de la société israélienne et doit contribuer à son bien-être comme tout citoyen dans n’importe quel pays, mais ce n’est pas dans une armée d’oppression de ses frères qu’il pourra le faire. De plus il doit prendre conscience qu’il fait partie d’un État qui ne cesse d’émettre des lois racistes, qui le refusent explicitement. Comment donc se jeter dans les bras d’entités qui vous refusent ?»
.
Monseigneur MICHEL SABBAH dit encore :
.
«Les chrétiens palestiniens qui s’enrôlent dans l’armée israélienne sont libres de le faire sur le plan individuel.Ils n’y voient peut-être aucune question de conscience ou de dignité. Ils y voient plutôt l’occasion d’obtenir certains privilèges accordés à ceux qui servent dans l’armée (priorité pour entrer dans les universités, ou dans les opportunités de travail etc…) . Mais cela ne lui donnera pas l’égalité à laquelle il a droit et qu’il n’obtiendra pas puisqu’il restera toujours «arabe» aux yeux de l’État juif. La valeur d’un individu réside dans son humanité et sa dignité. La dignité dans cette affaire revient à répondre à la question suivante : «Est-ce qu’un frère peut pointer son arme sur son frère
.
PATRIARCAT LATIN DE JÉRUSALEM
.
.
UN MUR PASSERA AUSSI AU MILIEU DES COMMUNAUTÉS CATHOLIQUES DE BETHLÉEM
.
JÉRUSALEM, 24 OCTOBRE 2012 (Apic)
.
JÉRUSALEM : LES ÉVÊQUES DE TERRE SAINTE DÉNONCENT LES CONFISCATIONS DE TERRES PAR ISRAËL À CRÉMISAN
.
PAS D’«AUTORISATION VATICANE» POUR CONSTRUIRE CE MUR «ILLÉGAL» SUR LES TERRES DE L’ÉGLISE
.
Les évêques catholiques de Terre Sainte ont dénoncé le 24 octobre 2012 les confiscations de terres par ISRAËL dans la zone de BETHLÉEM-BEIT JALA. Contrairement à ce que prétendent les autorités israéliennes, il n’y a pas eu d’«autorisation vaticane» pour construire un mur de séparation sur les terres de l’Église dans la vallée de CRÉMISAN, soulignent-ils. Cet ouvrage, «illégal au plan du droit international», est prévu près de la ville de BETHLÉEM et des colonies illégales de GILO et HAR HOMA.
.
https://lh3.googleusercontent.com/Yegc0l21wJZFXKG5p3ms7EfU7g8cwtRkYE7cOqbsKAoy1Yk7EO4MNorBkeAnCU43s9QGmVgiWp6M707-3rw-skU4nAEjDJm0nq75byLwbAKzHCIdUVH-D-xqVCD8MfdAsNzm6Ww5DLiM3zOpMoWA3PcoYDIC5zTnw1OZjWwujr-NEo1jMWUmFjP_ukK2MJnFVwuIDVUqbBHXI4H3RwhDTbcXeJ06_8ehJUA70nVTDHFMfBCLwNieiIsu-m6-m9geEPc8u6fh3dbiiXGWqtYpeT_SHB71YaWkVEY82iL0-9fw-DhKBn3NlAXFpihQ7Pdewi38aFwkyPmOwL-Dr0HThd7weNgJnCTOu5oncHK8MB3VUvI-Tb3_7P879z8G4nnALkjYetvJ8xP6QWVR5VyJbkKp5LGOl3NQMg9bM92KNonCYB3k6wsWMBfX9LtJnwZha5dsijZZIhr0oASt_GC3icBsq5aWO6CVeIdCWka1O22ZIA0Mmc3Ytj98yr499Vi8p1ACLSOnZeHFjXCTxL8g4ZnsPixr_rao9O-tEwmPCKr9QryDbeIFHukrjHICOBZlM9LSTg=w600-h337-no
BETHLÉEM Au fond, le mur de séparation à l’entrée de la ville
.
L’Assemblée des chefs des Églises catholiques de Terre Sainte (AOCTS) condamne le tracé prévu par le projet d’un mur de séparation dans la vallée de CRÉMISAN, rapporte mercredi 24 octobre la presse israélienne. DANNY TIRZA, un ex-colonel de l’armée israélienne, affirme pour sa part s’être rendu personnellement au VATICAN pour négocier les détails d’un accord sur le passage du mur de séparation et qu’il aurait montré des plans au sous-secrétaire d’État du VATICAN.
.
«Je lui a montré tous les plans et il en a signé certains»,
.
a déclaré le colonel TIRZA, cité par le quotidien israélien «THE JERUSALEM POST» du mercredi 24 octobre 2012.
.
OBJECTION DES COMMUNAUTÉS CHRÉTIENNES
.
Selon le site internet du PATRIARCAT LATIN DE JÉRUSALEM (http://fr.lpj.org) ,
.
«il n’y a pas d’accord entre l’Église et les autorités israéliennes sur le mur de CRÉMISAN».
.
Le gouvernement israélien, sans tenir compte des objections des communautés chrétiennes locales et des congrégations religieuses concernées, prévoit la construction d’un mur séparant la vallée de CRÉMISAN de BETHLÉEM et des villages voisins. Ainsi les SALÉSIENS DE CRÉMISAN n’ont jamais demandé de «passer du côté israélien», comme on l’a improprement fait croire du côté israélien,
.
«Véritable espace vert, la vallée de CRÉMISAN est le poumon principal sans lequel la population de BETHLÉEM ne peut respirer»,
.
affirme l’AOCTS. En effet, séparés de CRÉMISAN, les communautés locales des villages d’AL WALAJA et de BEIT JALA, une localité majoritairement chrétienne, se verront privées de l’une de ses dernières grandes zones agricoles et récréatives ainsi que de sources d’eau cruciales pour les agriculteurs.
.
.
DE LA TERRE CONFISQUÉE À 58 FAMILLES CHRÉTIENNES DE BEIT JALA
.
«58 familles chrétiennes de BEIT JALA dont la subsistance dépend essentiellement de cette terre en seront privées» , alerte l’AOCTS dans une prise de position signée par son président, le PATRIARCHE LATIN DE JÉRUSALEM FOUAD TWAL. Le document est également signé, entre autres, par Monseigneur ÉLIAS CHACOUR, archevêque grec-melkite catholique d’AKKA et vice-président de l’AOCTS, ainsi que par Monseigneur GIORGIO LINGUA, nonce apostolique en JORDANIE, Monseigneur WALDEMAR SOMMERTAG, chargé d’Affaires de la délégation apostolique à JÉRUSALEM et en PALESTINE et de la Nonciature apostolique pour ISRAËL et CHYPRE, et le PÈRE FRANCISCAIN PIERBATTISTA PIZZABALLA, custode de Terre Sainte.
UNE ÉCOLE «À L’ASPECT CARCÉRAL» ENTOURÉE PAR DES BARRIÈRES MILITAIRES
.
Le communiqué rappelle en outre que les deux congrégations locales salésiennes qui se trouvent sur l’itinéraire du mur de séparation
.
«seront négativement affectées dans leur travail missionnaire envers la communauté locale» .
.
Les 450 enfants qui fréquentent l’école des SŒURS SALÉSIENNES devront aller
.
«dans une école à l’aspect carcéral, entourée de barrières militaires et de check-points» .
.
Le 9 juillet 2004, la Cour internationale de Justice de LA HAYE avait jugé le mur de séparation illégal en vertu du droit international. L’Assemblée des évêques ayant la même position, elle a donc donné mandat à une organisation catholique pour les droits humains basée à JÉRUSALEM, la «SOCIÉTÉ SAINT-YVES» , de déposer plainte contre les autorités militaires israéliennes.
.
UN MOYEN SUPPLÉMENTAIRE POUR FAIRE PARTIR LES CHRÉTIENS DE BETHLÉEM
.
Le projet de construction du mur mettra davantage de pression dans les rangs des chrétiens qui vivent à BETHLÉEM. Sans un revenu fixe et sans avenir pour leurs enfants, beaucoup plus de gens encore vont prendre la décision de quitter la Terre Sainte.
.
Les chefs des Églises catholiques de Terre Sainte,
.
«niant catégoriquement l’existence d’un accord explicite ou implicite entre le VATICAN, l’Église locale et les autorités israéliennes au sujet de la construction de ce mur illégal»,
.
en appellent avec force à l’ÉTAT D’ISRAËL afin qu’il s’abstienne de mettre en œuvre son plan visant à séparer la vallée de CRÉMISAN de BETHLÉEM.
.
http://www.kipa-apic.ch/index.php?&pw=&na=0,0,0,0,f&ki=236594 .


PATRIARCAT LATIN DE JÉRUSALEM
.
.
ÉGLISE ORTHODOXE ROUMAINE SAINT-GEORGES : LES CHRÉTIENS À NOUVEAU PRIS POUR CIBLE À JÉRUSALEM
.
JÉRUSALEM APIC 09 OCTOBRE 2012
.
LES CHRÉTIENS ONT À NOUVEAU ÉTÉ PRIS POUR CIBLE À JÉRUSALEM.
.
Des inconnus s’en sont pris à l’ÉGLISE ORTHODOXE ROUMAINE SAINT-GEORGES, située tout près du grand quartier juif orthodoxe de Méa Shearim, communique mardi 9 octobre le PATRIARCAT LATIN DE JÉRUSALEM.
.
C’est la troisième attaque contre des édifices religieux chrétiens à JÉRUSALEM et en ISRAËL ces dernières semaines.
https://lh3.googleusercontent.com/c4Ekx4pdylnRDDBnBWjCxRq2jzVmRvu7SEud8uiRV8U-HhMViOvEbHNIANCVhdtrpgzgIA59HvynleYaPOZ71HLaPwtk12FRbmnfbWiWmgfueENwsklJHWN2gr_JT7kmAM8Q4qu6zZPNRZK83IYU79mej9EwsRCN7e-UiNmQ8fzoIB1nzuq7qbue1ywm_tHJR_MPhCTiM566JNEKqb231MU2TyH4rDVmBQCMfNzXxk8bU8jcLEaclEbxFB_cOIql-GOPwvlATdmBv5MuauQFn0JGlBVI13_LqYhxsyVHuaOT1Uf7pGvnboGFGZe8wvHsgElg4WsT_yrtlmHnz21ueQqtfvtk4vsPjiq7bA_E3_YE6fg9u312Le2vSX02A5YvzLBE-T8xWnQ6gv1526M2zPU35XPItzCzQC84YA4zrNzx_CHaZ7M3we9MRcPA5bglj2qWsDlcqFbQ16yFsRSICFY79U65IiwRM2KSmJXIZpgQZ5j1YGIfmzKnSEfAy6DDwmsbUy3UA-fBKocgIDS8N-a6ZT1soGVzoqXuvrNNg_p562EerFR8KySjzQS1FDv7sjLGzA=w640-h358-no
.
L'ÉGLISE SAINT-GEORGES a été la cible de pierres, de bouteilles et de détritus, selon la police israélienne. Si personne n'a été blessé dans cette agression, la porte d'entrée de l'église a été endommagée. La police israélienne a ouvert une enquête, mais il y a peu de chances que l'on retrouve les auteurs de ces actes. Les responsables chrétiens se font peu d'illusions à ce sujet.
.
DES INSULTES S'EN PRENANT À LA FIGURE DE JÉSUS
.
Des extrémistes juifs avaient déjà profané dans la nuit du 1er au 2 octobre le COUVENT FRANCISCAIN DU MONT SION à JÉRUSALEM, à deux pas du Cénacle. Les agresseurs sont suspectés de faire partie du mouvement de colons juifs ultranationalistes autoproclamé «prix à payer» «Price tag». Ils ont à nouveau visé des édifices chrétiens de la région de JÉRUSALEM et ont peint des slogans vilipendant la figure du CHRIST, le traitant de «fils de p.». Les évêques de Terre Sainte se sont déclarés «profondément consternés» par cette vague de profanations.
.
Le 4 septembre dernier à l'aube, les extrémistes juifs avaient pris pour cible le couvent des trappistes de LATROUN, à 15 km à l'ouest de JÉRUSALEM. Le portail du monastère avait été incendié et des graffitis insultant JÉSUS, qualifié de «singe», avaient été peints sur les murs.

.
L'Assemblée des Ordinaires catholiques de Terre Sainte (AOCTS) a exprimé le 2 octobre sa profonde consternation après la découverte de graffitis en hébreu sur la porte d'entrée du COUVENT FRANCISCAIN DU MONT SION à JÉRUSALEM.
.
PROFANATIONS DE MONASTÈRES CATHOLIQUES
.
L'incident qui s'est passé lundi 8 octobre à JÉRUSALEM survient à la suite de profanations de monastères catholiques ces dernières semaines qui ont suscité les protestations générales des représentants religieux et des dirigeants israéliens et palestiniens. Les évêques catholiques de Terre sainte ont appelé à «un changement du système éducatif dans certaines écoles (israéliennes) où sont enseignés le mépris et l'intolérance» à l'égard des non juifs.
.


Émission «Jeunesse» TV israélienne : un singe crucifié
.
La plupart des rabbins interdisent formellement les agressions contre les chrétiens et leurs institutions, mais sans pouvoir empêcher des actes récurrents de vandalisme attribués à des jeunes appartenant aux milieux ultra-orthodoxes ou d'extrême droite.

.
MONSEIGNEUR SHOMALI : DES SANCTIONS CONTRE LES PROFANATEURS DES SANCTUAIRES RELIGIEUX
.
Face à la recrudescence des actions anti-chrétiennes (Nouveau Testament déchiré, graffitis à LATROUN…) qui ont vivement ému la communauté chrétienne de Terre Sainte, Monseigneur WILLIAM HANNA SHOMALI, évêque auxiliaire du patriarche latin de JÉRUSALEM, estime que l'adoption de lois anti-blasphème serait une bonne idée.
.
«Mais je demande à ce que ce soit fait au niveau international, au niveau de l'ONU, précise-t-il. Je pense qu'on a besoin d'une loi claire et nette qui impose le respect des religions avec des sanctions contre ceux qui profanent les sanctuaires religieux des autres et s'attaquent à leurs symboles. Une loi sans sanction n'est pas une loi respectable»,
.
déclare-t-il dans une interview au site du PATRIARCAT LATIN DE JÉRUSALEM
.
.
.
DES EXTRÉMISTES JUIFS PROFANENT LE COUVENT FRANCISCAIN DU MONT SION À JÉRUSALEM
.
JÉRUSALEM APIC 02 OCTOBRE 2012
.
Des extrémistes juifs ont profané dans la nuit du 1er au 2 octobre le COUVENT FRANCISCAIN DU MONT SION à JÉRUSALEM, à deux pas du Cénacle. Les agresseurs sont suspectés de faire partie du mouvement de colons juifs ultranationalistes autoproclamé «prix à payer»«Price tag». Ils ont une nouvelle fois pris pour cible des édifices chrétiens de la région de JÉRUSALEM et ont peint des slogans vilipendant la figure du CHRIST, le traitant de «fils de p.». Les évêques de Terre Sainte se sont déclarés «profondément consternés» par cette nouvelle profanation.
.
https://lh3.googleusercontent.com/MVQF3RkZAsN944Dxs4FW0Dn87s9VIFTVo3YlP4MbjIMOdvI9UVjyoJ7NAtPcCjF5mGbZ22Mbz5dm7IoMA5wnCY-dv7LpXLEY3klxrmPF6WJlBIH-AG8ADcbnDUiu4EtsXbmdsEajkPx_nUICO3Al9RNPdLZhGPh6j8qoV5i0iLS9BLdpIOxPJK6JeeWEl9_Mb2MPHVMSrAYZRhIp23mpBxTlZTF2eMsV2BDp7VlHmLzL8mb1AUJzKCwbDQgwpPYSpYW5FnYcB1lBgWDF2ZsgsWM_eXZv6INp_THhj-rz8jbkYvuYvdKFksfBZiK6dbeVqaSW7BM841BlCI8mItSCLdj9yISNoI_efBIxt0-KF9eHJUl_gCxCbGVg2WiqAxSxLYY98vJ2mgRL5lkuAft3uQU58FVkmMcNgN0NSz07OXTUIg1As3jSfZQM48UlkQnbflIZi7gQByDZBluTEJXhvthqZEMxgZomczbBggWg6LuvkMmJkBykCnZSGPD1hg62X0Fvp48hhvB4eYSCe4xWZMVxx6d7Eev8Py7StV_5z5fnwpBRKjq2q9XHUJ7Q44K_lnct7g=w498-h324-no
.
Le 4 septembre dernier à l’aube, les extrémistes juifs avaient pris pour cible le couvent des TRAPPISTES DE LATROUN, à 15 km à l’ouest de JÉRUSALEM. Le portail du monastère avait été incendié et des graffitis insultant JÉSUS, qualifié de «singe», avaient été peints sur les murs. L’Assemblée des Ordinaires catholiques de Terre Sainte (AOCTS) a exprimé mardi 2 octobre sa profonde consternation après la découverte de graffitis en hébreu sur la porte d’entrée du couvent franciscain du MONT SION à JÉRUSALEM.
.
Dans son communiqués de presse, l'AOCTS rappelle que ce n'est pas la première fois qu'on retrouve des graffitis insultant JÉSUS et portant la signature du
«prix à payer». C'est «un mode opératoire caractéristique des Israéliens extrémistes», écrivent les responsables religieux catholiques.
.
ENSEIGNEMENT DU MÉPRIS DES CHRÉTIENS DANS CERTAINES ÉCOLES JUIVES
.
L’AOCTS exprime sa profonde consternation face à de tels agissements et veut aussi manifester son soutien dans la prière et la fraternité aux franciscains et à la communauté chrétienne de Terre Sainte tout entière. Une nouvelle fois, peut-on lire dans le communiqué, l’Assemblée des Ordinaires exprime son inquiétude sur l’éducation donnée aux jeunes dans certaines écoles où le mépris et l’intolérance sont enseignés.
.
Les ordinaires de Terre Sainte se disent certains que les autorités israéliennes trouveront les coupables de l’association
«prix à payer» et leur infligeront «une juste condamnation». Mais plus que tout, l’Assemblée des Ordinaires demande à ce que le système éducatif israélien change radicalement, «sans quoi les mêmes causes produiront les mêmes effets». Cette attaque fait partie de plusieurs actes d’intolérance «insoutenables» en ISRAËL et dans le monde.
.

«NOUVELLE DÉLINQUANCE ANTICHRÉTIENNE»

.
Les auteurs de cette attaque antichrétienne seraient une nouvelle fois des colons extrémistes du mouvement radical «prix à payer» voulant ainsi se venger de la récente évacuation de la colonie sauvage de MIGRON, en CISJORDANIE. Cette implantation illégale était bâtie sur des terres privées palestiniennes confisquées. Les colons s'en sont aussi déjà pris à des mosquées dans les territoires palestiniens occupés.
.
Le PATRIARCAT LATIN DE JÉRUSALEM avait qualifié l'attaque contre le COUVENT DE LATROUN de «nouvelle délinquance antichrétienne». Le groupe de fanatiques derrière ces attentats considère que tous les édifices chrétiens et musulmans de Terre sainte, et plus généralement les bâtiments non juifs, sont une «intrusion» sur «leur» terre. Des responsables palestiniens et des groupes israéliens de défense des droits de l'homme estiment que l'ÉTAT D'ISRAËL, malgré les déclarations gouvernementales, ne fait pas grand-chose pour freiner ces attaques et pour en trouver les coupables.
.
.
.
LATROUN : GRAFFITIS ANTI-CHRÉTIENS, LE PATRIARCAT INDIGNÉ
.
JÉRUSALEM 4 SEPT 2012 PATRIARCAT LATIN DE JÉRUSALEM
.
Le portail de l’ABBAYE DE LATROUN, à 15 km à l’Ouest de JÉRUSALEM a été incendié ce matin, mardi 4 septembre à l’aube. D’autre part, des graffitis blasphématoires soulèvent «l’indignation» du PATRIARCAT LATIN DE JÉRUSALEM qui condamne la «laideur» de tels actes.
https://lh3.googleusercontent.com/TWD1YFOhc1pHvIKEofrIZKEfMdrCA31TKKbtrKNf8qTKAtEirGIMHa1o8shyOsGvmF3ycTj1NCyb3vfvRf87WH82hlBhzFwBLvP5yiGRaR3Vqbp-r3rbJ7uICbQ4FobYAXiTp7E4QwcCkMqDZHReKlhB_wgZHVlq4lG2lwsbb48KKTyyTZzeCxJLnw5RR_wzdgwctsqeOcOjq0-ubr69FZGt1a9FU1WtfB0NVZI1DDBx7zCVr0XPLy8KKRbpAntxfJPK7Zb7jOrRyifdDCx0Ass8e3EUXsOKI2rOb1VJVyJiWg8Q7WbVr-eMbwq4_K9BLNjamsiOcLSL-O8ANpKBSCei3MpUcvywTGp3IgpKAQDkANE3tzRNKWs_EgJdaVxPZ3JN8xwlP9LpvVzBwwJvEisHEzgeoLvGJUB_VbutkNExQvTRJkHCMlJgE3GJoDAy1YGBxs6q7rZ2NMHuICj3H_-e7_ET-sE14cKLywLWn6uG3FXXaiX2wfrmCKRW2zG_vrBA_tlJV9r-STQuQ2FPFbhX1CIGVzhT40STJYMM2wRFAqWXoEsYoDfJ6-WkncSijm3jHw=w300-h200-no
Nouvelle délinquance antichrétienne. Ce n’est pas la première fois que le Patriarcat manifeste son «indignation» face aux actes de vandalisme «honteux et laids» qui
.
«salissent les lieux chrétiens en ISRAËL et s’en prennent à la personne du CHRIST, fils de cette Terre Sainte» Ce matin, les moines TRAPPISTES DE LATROUN se sont réveillés devant la porte du couvent entièrement calcinée. Les vandales ont aussi taggé les murs d’inscriptions en hébreu du genre «JÉSUS est un singe» D’autres graffitis font référence à une colonie récemment évacuée, MIGRON. A ceci, le Patriarcat «dénonce amèrement la confusion des genres et tout amalgame qui peut dresser les communautés les unes contre les autres et les endurcir»
Le Patriarcat rappelle que le respect et l’ouverture aux autres sont des valeurs qui s’apprennent et qui témoignent de la grandeur humaine.
.
.
LA LIGUE ANTI-DIFFAMATION EXHORTE LES GRANDS RABBINS À DÉNONCER LES CRACHATS EN DIRECTION DES CHRÉTIENS
.
.
La ligue anti-diffamation (ADL) a appelé le GRAND RABBINAT D’ISRAËL à dénoncer publiquement
.
«la pratique répugnante des juifs ultra-orthodoxes qui date de plusieurs décennies et qui consiste à cracher en direction du clergé chrétien lorsqu’ils le rencontrent dans la rue»
.
«Cette pratique répugnante est un acte odieux de persécution contre un autre groupe confessionnel et une profanation du nom de DIEU selon la loi juive»,

a déclaré ABRAHAM H. FOXMAN, directeur national de l’ADL. «Cet affichage de haine et de sectarisme n‘a pas sa place en Israël et est contraire aux valeurs juives qui consistent à traiter tous les gens avec respect et bonté.»
.
L’ADL a envoyé aux GRANDS RABBINS SHLOMO AMAR et YONA METZGER une lettre, les exhortant à rencontrer les dirigeants haredi afin de mettre un terme à cette pratique et pour participer à l’éducation de cette communauté au respect des autres religions et à la coexistence pacifique.
.
.
.

LE PATRIARCAT LATIN RÉAGIT AUX PROFANATIONS DE CIMETIÈRES

.
8 OCTOBRE 2011 JÉRUSALEM
.
La plus récente de ces profanations a eu lieu à JAFFA le jour du YOM KIPPOUR et concerne des sépultures musulmanes et chrétiennes. Communiqué :
https://lh3.googleusercontent.com/-CcJG9hR91EI4NaQsWKrYVTWNEE0vVbojPEWxEe5rV-xK8eL03FCwWVqlKevBA642oqfrYUzzyGQeJgRPui-hj3sOobRuGPq-4y4tOD_fINeQ8-Y1uor2CGIq54A_8KIgRa5QVX4oErXsq5atviMBZXnntfoUZxVVa9qXFznUAbIW-BGwR5gq20ZMjQ9uW7r6HOz7qD589Yi6104VYVZkEltPPM0nIYWrxx0QN91oEXx6VKubypHUZVo5duv2O7vu-p3N0b565vKNI5x9lSSbGvDL7Da-LpgU1syavdsM1F1pBWA33B685gj3-eGiUVGZR7CvX2WqF5OWk7nTxORCB3dBFGEYNtp8PBZthT9P2FsIdn48VyX6TyAbPyQ98Y68QuKL-hMpSUudQo5_fg0wTZNqpj6i1vVAxeQXoh4Ni0sFFGKI9oYuulg4Y0Mrn9VsBvWVXcxRFjri_G0UTK9QAedn-L-CC-0dLyyZIZjzXN9V0zQastIb5z9It8z8ibmY3iRwSFjPPxMD3MOIC-mvg14U64xu6_ekEVS4jEeU9fdktz6GJbKY6bMa5Ib5cSaBCbfnA=w320-h191-no «Nous avons assisté ces derniers jours à de fréquentes violations de lieux de culte et de cimetières, qui ont été brulés et profanés.
Ces actes criminels ne sont pas limités à quelques endroits, mais s’étendent de la
GALILÉE à JAFFA.
.
Peu de fondamentalistes sont derrière de tels actes.
Nous faisons face à un phénomène nouveau de violence à l’intérieur même de l’État, qui est responsable de la sécurité et la sûreté de tous, mais surtout des lieux de culte.
.
Ces incidents n’ont rien à voir avec la religion et ne servent pas les intérêts d’État, mais menacent la coexistence pacifique et la sécurité entre les concitoyens.
.
Par conséquent, nous condamnons ces actes, et nous appelons toutes les institutions, notamment l’État, à assumer la responsabilité.
.
À cette occasion, nous espérons que le gouvernement israélien, en plus de condamner et de faire des visites de solidarité, va continuer à prendre des mesures sérieuses pour traduire les coupables, et ceux qui sont derrière eux, devant la justice et à réexaminer le rôle de l’État dans l’éducation de ses citoyens au respect de la diversité religieuse et du pluralisme.
.
Nous prions le TOUT-PUISSANT d’inspirer tous les dirigeants, et les peuples, et surtout ceux qui ont tendance à la violence et à la profanation des lieux de culte, à travailler ensemble pour bâtir une société meilleure dans laquelle les religions jouent un rôle constructif ». 
. 
http://www.chretiente.info/201110095609/israel-le-patriarcat-latin-reagit-aux-profanations-de-cimetieres/
.
.
.
LE CHRISTIANISME VU D'ISRAËL 1/2
Mai 2010 Chaîne 10
LE CHRISTIANISME VU D'ISRAËL 2/2
Mai 2011 Émission Jeunesse israélienne
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/EjaSJMLu80sa2CrzDM_xOyaZko3U3eHrJtIDnxnZa9O8rXQIZEUSBOas8afwQyqi2eRBQ5_9GwOR_dpuyC4bgt1GtV9gpPlcT_VeaHwhXqCM-jggpF8hIbtM7ce5dpnRIJab2yzi5ExyI_vNGTkNd6oD91K-xCoif3xtYNzv0YKb-KK8X3k4w6K6rxWF1zXladGp2KArNIDy7MVOqjJL4XRJ0wWG_dbcu6CyucW3PBb3QoI6Rqo4yUje_RydKK-Eh6ePkZvwUjZPqKZAm1aeOi5O9FRbwXVIXEIF0Ph1HRfbRu_arpr-51H9XrSXlojeGNik9zuYsAkuwNCaheNTNuR5HZdWEwvGsCAccxwpEnY23tj0XK32_RzM4Nu3s0ftRIFYSofBnSkYLSM7MecTEU9ZYodK_fc_AfJ66ds3ZNlbXXuExa3iol1hxsk7GehpuXZ0JHFy3pY62KeMJUNxIAgeGvk6Yc2zFK1lzgmZO833FWv5HF78MpStVwCYHx9rSvWObvWAiv0BrzGHSU9poylBdlK9AKNlRU5IoQOh2GcFaBTbG1vlNbbcgU_bmIO0TQIV_g=w120-h50-nohttps://lh3.googleusercontent.com/EjaSJMLu80sa2CrzDM_xOyaZko3U3eHrJtIDnxnZa9O8rXQIZEUSBOas8afwQyqi2eRBQ5_9GwOR_dpuyC4bgt1GtV9gpPlcT_VeaHwhXqCM-jggpF8hIbtM7ce5dpnRIJab2yzi5ExyI_vNGTkNd6oD91K-xCoif3xtYNzv0YKb-KK8X3k4w6K6rxWF1zXladGp2KArNIDy7MVOqjJL4XRJ0wWG_dbcu6CyucW3PBb3QoI6Rqo4yUje_RydKK-Eh6ePkZvwUjZPqKZAm1aeOi5O9FRbwXVIXEIF0Ph1HRfbRu_arpr-51H9XrSXlojeGNik9zuYsAkuwNCaheNTNuR5HZdWEwvGsCAccxwpEnY23tj0XK32_RzM4Nu3s0ftRIFYSofBnSkYLSM7MecTEU9ZYodK_fc_AfJ66ds3ZNlbXXuExa3iol1hxsk7GehpuXZ0JHFy3pY62KeMJUNxIAgeGvk6Yc2zFK1lzgmZO833FWv5HF78MpStVwCYHx9rSvWObvWAiv0BrzGHSU9poylBdlK9AKNlRU5IoQOh2GcFaBTbG1vlNbbcgU_bmIO0TQIV_g=w120-h50-nohttps://lh3.googleusercontent.com/EjaSJMLu80sa2CrzDM_xOyaZko3U3eHrJtIDnxnZa9O8rXQIZEUSBOas8afwQyqi2eRBQ5_9GwOR_dpuyC4bgt1GtV9gpPlcT_VeaHwhXqCM-jggpF8hIbtM7ce5dpnRIJab2yzi5ExyI_vNGTkNd6oD91K-xCoif3xtYNzv0YKb-KK8X3k4w6K6rxWF1zXladGp2KArNIDy7MVOqjJL4XRJ0wWG_dbcu6CyucW3PBb3QoI6Rqo4yUje_RydKK-Eh6ePkZvwUjZPqKZAm1aeOi5O9FRbwXVIXEIF0Ph1HRfbRu_arpr-51H9XrSXlojeGNik9zuYsAkuwNCaheNTNuR5HZdWEwvGsCAccxwpEnY23tj0XK32_RzM4Nu3s0ftRIFYSofBnSkYLSM7MecTEU9ZYodK_fc_AfJ66ds3ZNlbXXuExa3iol1hxsk7GehpuXZ0JHFy3pY62KeMJUNxIAgeGvk6Yc2zFK1lzgmZO833FWv5HF78MpStVwCYHx9rSvWObvWAiv0BrzGHSU9poylBdlK9AKNlRU5IoQOh2GcFaBTbG1vlNbbcgU_bmIO0TQIV_g=w120-h50-nohttps://lh3.googleusercontent.com/EjaSJMLu80sa2CrzDM_xOyaZko3U3eHrJtIDnxnZa9O8rXQIZEUSBOas8afwQyqi2eRBQ5_9GwOR_dpuyC4bgt1GtV9gpPlcT_VeaHwhXqCM-jggpF8hIbtM7ce5dpnRIJab2yzi5ExyI_vNGTkNd6oD91K-xCoif3xtYNzv0YKb-KK8X3k4w6K6rxWF1zXladGp2KArNIDy7MVOqjJL4XRJ0wWG_dbcu6CyucW3PBb3QoI6Rqo4yUje_RydKK-Eh6ePkZvwUjZPqKZAm1aeOi5O9FRbwXVIXEIF0Ph1HRfbRu_arpr-51H9XrSXlojeGNik9zuYsAkuwNCaheNTNuR5HZdWEwvGsCAccxwpEnY23tj0XK32_RzM4Nu3s0ftRIFYSofBnSkYLSM7MecTEU9ZYodK_fc_AfJ66ds3ZNlbXXuExa3iol1hxsk7GehpuXZ0JHFy3pY62KeMJUNxIAgeGvk6Yc2zFK1lzgmZO833FWv5HF78MpStVwCYHx9rSvWObvWAiv0BrzGHSU9poylBdlK9AKNlRU5IoQOh2GcFaBTbG1vlNbbcgU_bmIO0TQIV_g=w120-h50-no