Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/09/2016

LA MECQUE «Peace and love ?»

LA MECQUE
«Peace and love ?»
.
.
.
IL EST LICITE POUR UN DJIHADISTE DE SE DÉGUISER EN PRÊTRE POUR COMMETTRE UN ATTENTAT !
.
C’est le religieux saoudien WALID AL-WADAAN, PROFESSEUR À L’UNIVERSITÉ ISLAMIQUE AL IMAM MOHAMMED BIN SAOUD, DE RIYAD (ARABIE SAOUDITE) qui l’affirme dans un entretien vidéo : il est licite pour un djihadiste de se déguiser en prêtre – ou en rabbin – pour perpétrer des attentats «chez l’ennemi», autrement dit : chez nous !
.
TRADUCTION DES SOUS-TITRES EN ANGLAIS DES DEUX CAPTURES D’ÉCRAN CI-DESSOUS :
.
«La première partie [du raisonnement] c’est quand il [le djihadiste] prend le déguise en prenant des habits de prêtres ou de rabbins, puis qu’il pénètre dans les rangs de l’ennemi pour y mener son opération. Il n’y a aucun problème en cela. Selon moi, c’est licite».
.
.
.
 
 
L’IMAM EN CHEF DE LA GRANDE MOSQUÉE DE LA MECQUE, ABDUL RAHMAN IBN ABDUL AZIZ AS-SUDAIS APPELLE À L’EXTERMINATION DES CHRÉTIENS
.

30 JUILLET 2015
23 AVRIL 2016
14 SEPTEMBRE 2016 CHRISTIANOPHOBIE
.
La COORDINATION CHRÉTIENS D’ORIENT EN DANGER (CHREDO) dénonce, dans un communiqué reçu cet après-midi, «l’incitation à la haine religieuse par l’imam en chef de la MECQUE», que j’ai, pour ma part, signalé ici le 9 septembre. Je m’associe, évidemment à cette dénonciation et à l’initiative de la CHREDO..
La COORDINATION DES CHRÉTIENS D’ORIENT EN DANGER (CHREDO) condamne les propos tenus le 4 septembre dernier, à l’occasion du début du pèlerinage annuel et de l’afflux de millions de musulmans à la MECQUE, par l’IMAM EN CHEF DE LA GRANDE MOSQUÉE DE LA MECQUE, ABDUL RAHMAN IBN ABDUL AZIZ AS-SUDAIS.

 .
L’imam en chef a en effet tenu un prêche d’incitation à la haine religieuse, notamment contre les chrétiens «haineux» et les juifs «traitres» devant plusieurs milliers de pèlerins de différentes nationalités, dont des Français et des millions de téléspectateurs sur les chaînes des télévisions arabophones.

.
L’Imam en Chef «d’EL HARAM AL CHARIF» (la KAABA, le lieu le plus saint d’ISLAM), l’un des religieux les plus influents en ARABIE SAOUDITE, a demandé le soutien d’ALLAH aux Djihadistes au YÉMEN, en SYRIE et en IRAK pour qu’il leur apporte victoire : sur les Rafedah athées (les chiites), sur les juifs traitres, sur les chrétiens haineux et sur les hypocrites corrompus. Cet appel au meurtre, doublé d’un soutien sans scrupules aux terroristes sanguinaires qui sévissent en ORIENT et dont les ramifications ont atteint l’OCCIDENT, est une preuve à charge contre l’ARABIE SAOUDITE qui autorise de tels prêches sur son sol, qui ont d’ailleurs été vivement critiqués par les médias égyptiens qui l’ont qualifié de discours «daeshien».

.
Au lendemain du 15ème anniversaire du 11 septembre 2001, alors que le monde est devenu un grand champ de bataille et que le terrorisme a germé dans toutes les sociétés, il est urgent de déraciner complètement ce mal là où il pousse, de faire taire toutes les voix qui le portent et d’assécher complètement ses sources.

.
Considérant que ce discours public alimente haine et terrorisme, et en l’absence de toute réaction des autorités saoudiennes, qui signent ainsi leur complicité et leur accord avec ce discours de haine, la CHREDO adresse un courrier à FRANÇOIS HOLLANDE, PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, lui demandant de saisir le ROI D’ARABIE SAOUDITE, le gardien des lieux saints de l’ISLAM, ainsi que les autorités saoudiennes pour exiger des sanctions contre cet Imam et son renvoi des cadres religieux. En l’absence de réaction saoudienne, la CHREDO exige que le PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE saisisse le CONSEIL DE SÉCURITÉ DES NATIONS UNIES et demande des sanctions contre l’ARABIE SAOUDITE qui laisse se développer sur son sol des discours qui alimentent la haine contre les musulmans shiites, les juifs et les chrétiens.
.
.
.
LE GRAND MUFTI D’ARABIE SAOUDITE SOUHAITE LA DESTRUCTION DE «TOUTES LES ÉGLISES»
29 SEPTEMBRE 2013 LA CROIX
.
LE GRAND MUFTI D’ARABIE SAOUDITE, qui est également le CHEF DU CONSEIL SUPRÊME DES OULÉMAS du pays, s’exprimait devant une délégation du KOWEÏT.
 .
S’exprimant devant une délégation venue du KOWEÏT, le CHEIKH ABDUL AZIZ IBN ABDULLAH, GRAND MUFTI D’ARABIE SAOUDITE, a déclaré qu’il «est nécessaire de détruire toutes les églises de la région», rapporte l’agence FIDES. Selon lui, l’élimination des églises serait en accord avec la règle séculaire selon laquelle l’ISLAM est la seule religion praticable dans la PÉNINSULE ARABIQUE.

 .
LE GRAND MUFTI D’ARABIE SAOUDITE est l’un des plus hauts responsables religieux de ce royaume musulman sunnite. Appartenant au courant rigoriste hanbalite, il est également le CHEF DU CONSEIL SUPRÊME DES OULÉMAS (c’est-à-dire des savants musulmans) et du COMITÉ PERMANENT POUR LA RECHERCHE ISLAMIQUE ET LA FATWA. Cette déclaration intervient après qu’un parlementaire koweïtien, OSAMA AL-MUNAWER, a annoncé sur le réseau social TWITTER sa volonté de présenter un projet de loi visant à interdire la construction de nouvelles églises et lieux de culte non islamiques au KOWEÏT.
.
.
.
.
UN PÈLERINAGE JUTEUX : BUDGET MINIMUM PAR PERSONNE DE 5000 EUROS
10 SEPTEMBRE 2016 HUFFINGTON.POST
.
[...]«Ce que recherchent les pèlerins, c'est une agence sérieuse, qui fournit des prestations conformes à ce qui a été vendu», explique JAWED EL HASNNAOUI, dont l'association publie des témoignages, propose des comparatifs entre différents prestataires et prend en charge la défense juridique des consommateurs lésés. Car le voyage coûte cher - «de 4000 à 5000 euros pour un voyage basique» - et les critères qui définissent le prix sont nombreux. Outre le standing de l'hôtel que l'on choisit, va rentrer dans le prix «la distance entre l'hôtel et la mosquée», renseigne notre interlocuteur. «Et plus on est proche, plus c'est cher», souligne-t-il, rappelant que le fidèle doit s'y rendre cinq fois par jour pour y effectuer ses prières quotidiennes. «Si on choisit un hôtel moins cher qui sera plus éloigné, on devra prendre les transports pour s'y rendre», ajoute JAWED EL HASNNAOUI.
.
Aussi, et conformément à une règle imposée par l'ARABIE SAOUDITE, ce sont les agences de voyages agrées qui sont chargées de récupérer le visa. Problème, il y a un nombre limité de visas délivrés par RIYAD, ce qui pousse certains fidèles à se retrouver dans l'illégalité. «On s’est aperçu que depuis 2006-2007 des vrais-faux visas étaient produits en EUROPE et étaient revendus aux pèlerins par l’intermédiaire d’un certain nombre de rabatteurs. Ils sont revendus par des mafieux entre 500 et 1000€ pièce», expliquait à STREET PRESS ZAKARIA NANA, président de la version française de SOS Pèlerins. Car évidemment, un tel marché (22.000 PÈLERINS FRANÇAIS L'AN PASSÉ) attire nombre de promoteurs véreux [...]
.
.
.
.
.
SOURIEZ VOUS ÊTES PUCÉS !
1er JUILLET 2016 RUE 89
.
DES BRACELETS CONNECTÉS POUR TOUS LES PÈLERINS À LA MECQUE
.
Face aux terribles accidents à répétition lors du PÈLERINAGE DE LA MECQUE – dont le dernier a fait PLUS DE 2000 MORTS EN 2015– le royaume d’ARABIE SAOUDITE a décidé d’équiper les pèlerins de bracelets connectés.
.
Selon les informations de
SAUDI GAZETTE, chaque fidèle devrait porter cet objet connecté à son poignet pendant le pèlerinage. Une information à prendre avec des pincettes : une ANNONCE SIMILAIRE avait été faite l’année dernière..
GPS ET DONNÉES PERSONNELLES
.
CE BRACELET AURAIT PLUSIEURS UTILITÉS.
.
La première est de permettre l’identification de n’importe quel pèlerin en cas de nouvelle bousculade. Chaque bracelet contiendrait ainsi les données personnelles et médicales de son porteur, afin d’améliorer sa prise en charge et son identification en cas d’accident.
ARAB NEWS cite la date d’entrée du pèlerin dans le royaume, le numéro de son visa, son adresse et le numéro de son passeport, comme données collectés.

.
Le bracelet aurait aussi une utilité pratique pour les pèlerins. Résistant à l’eau et doté d’une puce GPS il permettrait d’indiquer les horaires des prières, ainsi que des indications en plusieurs langues pour se diriger dans la ville.
 

.
AMÉLIORER LA SÉCURITÉ
.
Chaque année, le pèlerinage rassemble plus de deux millions de personnes. Plusieurs bousculades géantes ont déjà causés des milliers de morts. En 2015, le bilan officiel de l’accident s’était révélé trois fois moins important que la réalité, notamment à cause des problèmes d’identification.

.
Près d’un millier de nouvelles caméras de sécurité vont aussi être installées cette année autour de la grande mosquée, pour tenter d’améliorer les conditions de sécurité.

.
Des mesures qui posent aussi des questions en terme d’utilisation des données privées, surtout si celles-ci sont directement enregistrées par un gouvernement étranger.
.
.
.
2015 L'ANNÉE DES QUATRE MALÉDICTIONS
.
LA MECQUE INCENDIE DANS UN HOTEL
17 JUILLET 2016 L'ORIENT LE JOUR
.
Un incendie a ravagé dimanche un hôtel de 10 étages à LA MECQUE, le premier lieu saint de l'ISLAM, sans faire de victime, a annoncé un porte-parole de la défense civile saoudienne.
.
Le feu s'est d'abord déclenché dans des palmiers à proximité de l'établissement avant d'atteindre la façade est de l'hôtel et de se propager dans tous les étages, a
précisé le colonel Saïd Sarhane, cité par l'agence officielle SPA. Les pompiers ont réussi à maîtriser le feu dans l'hôtel qui était inoccupé au moment de l'incendie, a ajouté le porte-parole, affirmant que le sinistre n'avait pas fait de victime.
.
Des centaines de milliers de fidèles se rendent chaque année à LA MECQUE, dans l'ouest du royaume saoudien, pour y effectuer les rites du HAJJ, prévu cette année en septembre, et de la OMRA (petit pèlerinage)
.
.
.
BOUSCULADE A LA MECQUE 717 MORTS ET PLUS DE 900 BLESSES
26 SEPTEMBRE 2015 RFI
.
Selon les derniers bilans provisoires, les musulmans africains ont payé un lourd tribut dans la bousculade qui a endeuillé jeudi le pèlerinage à LA MECQUE, faisant 717 morts et plus de 900 blessés. Après les réactions d'émotion et de tristesse, des critiques à l’encontre de l’organisation saoudienne commencent à se faire jour, notamment en ALGÉRIE et en TUNISIE.
.
Au moins 19 Nigériens ont trouvé la mort dans la bousculade meurtrière de jeudi à MINA, près de LA MECQUE, et 50 sont portés disparus, ont annoncé les autorités nigériennes. Les autorités saoudiennes n'avaient toujours pas fourni vendredi un décompte par nationalité des 717 victimes du drame. Des médias marocains parlent de 87 morts, le porte-parole du gouvernement du CAMEROUN évoque une vingtaine de morts, tandis que le Tchad fait état de onze tués.

.
Selon les autorités du pays, quatre pèlerins algériens font aussi partie des victimes de la bousculade de jeudi. 6 000 Algériens sont en ce moment à LA MECQUE. Une cellule de crise a été installée au MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES.

.
C'est à la télévision que cet homme a appris la catastrophe. Lui a fait le pèlerinage deux fois. Il insiste : aller à LA MECQUE, ce n'est pas dangereux, et cette fois, les autorités saoudiennes sont fautives. «Pour nous, à l'époque, les portes étaient ouvertes, se souvient-il. Alors que cette fois-ci, ils ont fermé les portes. Et ils ont fini par les ouvrir comme s'ils ouvraient à du bétail»

.
Il met en cause la gestion de l’ARABIE SAOUDITE. «C'est de la faute des Saoudiens, estime-t-il. Ils n'ont pas pensé aux gens à MINA, ils n'ont pensé qu'aux gens qui étaient en train de faire la lapidation et à ceux qui étaient à LA MECQUE, mais ils n'ont pas pensé aux gens qui venaient de MINA»
.
.
.
LA MECQUE : UN ÉCLAIR PROVOQUE LA CHUTE MORTELLE D'UNE GRUE SUR LA GRANDE MOSQUÉE : 80 MORTS
11 SEPTEMBRE 2015 MAIL ONLINE
.
Information confirmée : plus de 80 morts et des dizaines de blessés suite à la chute d'une grue sur la GRANDE MOSQUÉE DE LA MECQUE.
.
sur place, beaucoup avancent que la cause du décrochement serait la violence des éclairs ayant frappé la grue..
.
T
.
.
.
.
LA BOUSCULADE DU HAJJ : 4500 MORTS ?
24 SEPTEMBRE 2016 WIKIPEDIA
 
La BOUSCULADE DU HAJJ (LAPIDATION DE SATAN) en 2015 est une bousculade qui s'est produite le 24 septembre 2015, à la suite d'un mouvement de foule lors de la fête de l'AÏD AL-ADHA à MINA, près de LA MECQUE en ARABIE SAOUDITE. Le bilan officiel, communiqué par le gouvernement saoudien le 26 septembre 2015, est de 769 morts et de 934 blessés. Se basant sur les chiffres communiqués par 30 pays dont les ressortissants étaient à LA MECQUE LE jour de la catastrophe, l'AGENCE FRANCE PRESSE et l'ASSOCIATED PRESS dénombrent respectivement 1 958 et 2 121 morts au 19 octobre 20151. Selon MIDDLE EAST EYE (en), le nombre de corps sans vie photographiés pour l'enquête s'élève à 2533. L'IRAN évoque au moins 4 500 morts, dont au moins 10 % d'Iraniens.

C'est la catastrophe la plus meurtrière de l'histoire du HAJJ
.
.
.

Écrire un commentaire