Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/12/2018

PACTE MONDIAL DE MARRAKECH SUR LES MIGRATIONS

PACTE MONDIAL DE MARRAKECH SUR LES MIGRATIONS
.
.
.
 
Quels médias en parlent ?
.
.
.
.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/T4Q-Xh5l1wH13Y62PVf1eOe4gOPadRM7p2hUoEI7H8YCNWIO39Blw7hzni0-Tph3dBMOmDV_UQlzUqS4Vmw062maCbM63Gg4-c8Teya3NLDZyDM6zpZ6reU40VJMNK1EHiOlwxexVf7bHPxK4ujuXWienaEo_M-6WdsbZiJQc2BbEiDoAHEaY7GxY4evpLFAzYnuUGzXod8WUA0z57BKZcPB1s2uCmF5riT-g2g7-6iCp8iBLsh9oQNQPWgx2o6yWxVAKZoXh0j94D-e0b507Zk3Yf-HF6j8A7mb3Eu-VUlznKnqx_6p8yZWcF7f-ed_tiV8Ftpyc6pJDyOB93ltRNxOn2kFE3uryiANs0UZ_fRRWEmCpm_7qK8Q42EJ4lujELYoeM-AFlk6Q7BAXnqwsgTOTboltWf0dbvuroWGbvFp4yTVx0Ghaf37lz6ERu1_Nd5IcrYZ2Q8R05JTjJNlKBpIA5LpUOUkJJKQv1xOERBv3MTDx0yAFZpT5w7HJJ8tEFzwnxqnq3NRMhatKAIDrngjmTZVXCcOvFbP1s0i6hLWAOMr46NQ_qVeyMY_nmDTleb1U-F8c_8U0HBATjWHRrtoEUPJYjnDQt5yPmwTWQtoBpQCNs7HVVoWcbjZMA9h8yDN1FYADnUWm26l1sb2PmQ1f7ugEw8xFSck9s1RNcoUnIjqFQN7tZDmKGgH9cwchPZPfgt6Tdy8ZLZNu84=w229-h44-no
.
.
.
PACTE DE MARRAKECH
LE PACTE DE MARRAKECH POUR LES MIGRANTS
PACTE SUR LES MIGRATIONS
 PACTE MONDIAL DES INVASIONS AVEC NIGEL FARAGE, LA CRITIQUE DEVIENDRA UNE INFRACTION PÉNALE
   
RIOUFOL AFFIRME LE PACTE DE MARRAKECH SUR L'IMMIGRATION EST CONTRAIGNANT (CNEWS, 07/12/18, 17H38)

ERIC CIOTTI LR LE PACTE DE MARRAKECH UN SCANDALE DEMOCRATIQUE

 
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/Pj5GSF7tt0K9t3hnC7UGzrEGkIBEvYgZLqnburBrhLZCrBGXMcnrLmF6FabZbhOGyaChiIlChPiLqOYwsQcFsVPnOnnzsPzYp7vhCcpIdU1QjVNQwsy-ItLtgrQCH2p6ZU1Z_2qTpJ7aqPOV3QVsMY7Zf0q_2AeL2UZ9lAklXvKbTjJiT9BneDvcAX90JoYYsyzIhOGdvbxPHkJe0aJCY3WUqYq2SIDv8NKFO2ZX8_8-QQrPdiJ4xENEzHhdlmU5QObX_wv-GYm3IqTxxJvH3u2onoB_-r1bNZz0qdn0YZz5DA1DzmfMZmEr9Yaefg3LLbao11uIFP_y-tWSP7G6Z9f_WQiwxib1B3tb6mJPo9uBwK-rcykWA3IugE4QYIhr5a8TCdGhhlKGiIoNFhl0rGA72AyzCZD9tRySpJsSyuru5DRP2uLs1Tnmnk3ial8yprV60Dswv783teQjSdB-xXDiIWIm9iPHO2zXgviLgjslBC0hSmIFnxiKvM36xqgQ6gVauMddyViXsr7h9kPrhW8oB8IP0wnQu_tLp1eB5O1czD8IsrT97VXzIuQFsekMGrTawIlP3_3iYxSYh7uuhk6P8jlkVxztRCWKBDMjL8m1P6bWPIk2GPfAtndVCAiTPUsuIKG6IBqyqu00Q8L3cf9FF-H6l-ZhpRziavD-IRJO1CERF2FS7N1ebdJbtdqWXYeYWDGZTa0omNqW1-E=w285-h275-no 10 DÉCEMBRE 2018 PACTE DE MARRAKECH SUR LES MIGRATIONS EST OFFICIELLEMENT ADOPTÉ
.
.
.
MACRON ANNULE SON DÉPLACEMENT À MARRAKECH MAIS DÉLÈGUE QUELQU’UN POUR L’Y REPRÉSENTER
7 DÉCEMBRE 2018 LE POINT /
 
https://lh3.googleusercontent.com/QBr7M-eV4u4X4dz4F-E41MC_-vL-aTcXTEgn7YDXV4dy6hHBvi_udtKsdTGpuqd5KE6TrJrWlftBh7RFpNlx_LqNlnd0FH2yavYeJnk2L-anqZiHpaoPzWsiecfXi68wfshBXUU35C1_jFkjZpxzHLmxBo0CLcVDOVC61-oJsCd8icmPtWK5TVmGBAHfdL9KvclF5QBmE-u-dQCUxJCiQHrj6myNbCSNgkIkZbBqIC-57OgHuZXhEWA9VRNDaGhdESz4_rWVKH9va_XyCgo7wv0aG2Pmu8uh5BjwHjE6oMNwLFB5x8F-S37ZvmQrm1p-6gtZyo3VbrTlS_FPa3poRenLeaqC5ysY5nZ8CgX1-hMpJmJpUYyWOei3i_CpWQhsh7_vzS394FmzGiZc50gVaQzd_spVcd4aHzzuYrAZHmjxArCl0-mVVdF2d_rC2EwFxxzo83zr0FJKyS2v6rHC7ZdNP8ucFEAY2lv8BUQjtW6vjtkOlTjeWu3bbVbeVkEBCsvRJhz6PBBn-PVigeRH-T8qSfoFwVeXMuFfpstrh9dgCaozzwKVu1joPT7emCt1rIikJ6ckr01PJwrZqwXx0LdA1_RaJUDHEl6S_QRxAIvtxr9nOwaL2-jRJZdE3Hyiii_32FlN5eMg0JX833mriJ2qYwNv4vLc-WVQDlCTMB1idrvmzZeksPsUg46SxFFEfDP9kncLecGJV9Pq2tE=w611-h680-no https://lh3.googleusercontent.com/uUNYnC9j9qXk3rE0vecGcaP9nmPExVNH6yddm1ljZ5qsFALHMspVkdL2ZoNLtvy7krCnUYDNCE8YIXQM3Lw_SrDjAdxTOf5vOHYVKVKk_UtBpCS-ohoZzlbZaK211O2kita-8bYsq8iBfpDwhFrrXOvKrXhFcvQFGSGSsHqnySr0M8jO1Ksst33mgcgIh59xXcTtTWPo2ZUyZw_-izcNMCFCyS6ECrLW6zTTAqz2p3-SLlift1BiyYdFQfrT2jGTej63rIDy4gXSAT8d9R-6bvNLfNAiVw5wlw9gn6v1VAqb05PdfsxenCD9qS5F5jgbI_QqvdHNTGZFVFa-6swVCzRZxatXK1Rae1-DOR4NzKQ64z-VMeR3uI_DJ9TJfRdibci3T_z2AlFxzcdOXHJh1oMPTkmtD4Pnpx7dpdmQhOEzN83MmQSv28CjW6UraE397YPZD7MrC2yasuSjdgPCJktVXuRIQ2c0N_JZM6eLCo9UPTu5YSHq2XCpy7J6OeQajo7GRrzmMpU6naMKAqZ25uFwpjRGX-jbJZkOFRdW4kRTza12swAkqtt-v7nG99T8j7U_YPk5EsNKa4hMGUPHu-Q660kk0Ud8eGXZuDk5PgYsz7Bww3EfqPzicXJxwXip2ls5injhN0TaPQVpiCF5hNFJ1qh69BqPGLApslUm72YXa7k5JtwYM_G063NVpNOQmlHIjgIhFNbXReKuKzw=w285-h214-no
Plus de cent pays se retrouvent lundi et mardi à MARRAKECH pour approuver formellement le PACTE MONDIAL SUR LES MIGRATIONS piloté par l’ONU, malgré les défections et les crispations suscitées par ce texte sans précédent.
 
[…] Côté européen, la CHANCELIÈRE ALLEMANDE ANGELA MERKEL a annoncé sa venue à MARRAKECH après le feu vert houleux du BUNDESTAG. Les chefs de gouvernements espagnol, grec et portugais feront aussi le déplacement, selon des informations obtenues par l’AFP.
 
Le président français EMMANUEL MACRON va déléguer LE SECRÉTAIRE D’ÉTAT AUX AFFAIRES ÉTRANGÈRES. Cette décision a suscité une «grande déception» du MAROC qui voit cette conférence comme un «moment historique», selon une source diplomatique locale.
 
«Il y a une question d’opportunité politique : aller à MARRAKECH aujourd’hui, c’est offrir un boulevard à tous ceux qui critiquent le PACTE, avec un risque de mauvais signal à la population», analyse un observateur européen. […]
.
.
.
DÉJÀ 20 PAYS QUI REFUSENT LE PACTE MONDIAL SUR LES MIGRATIONS (PACTE DE MARRAKECH) DONT :
* ARABIE SAOUDITE
* AUSTRALIE
* AUTRICHE
* BELGIQUE
* BULGARIE
* CHILI
* CHINE
* CROATIE
* DANEMARK
* ESTONIE
* ÉTAT UNIS
* HONGRIE
* ITALIE
* JAPON
* LITUANIE
* POLOGNE
* RÉPUBLIQUE TCHÈQUE
* SLOVAQUIE
* SLOVÉNIE
* RUSSIE
.
.
.
L’EGLISE CATHOLIQUE SOUTIENT LE PACTE DE MARRAKECH POUR DES MIGRATIONS «SÛRES, ORDONNÉES ET RÉGULIÈRES»
https://lh3.googleusercontent.com/fMPbcYkaMdBhOM2J0RTnZ169e6FLbK-IezXJ1xjpupLkY__EfrdFjGN64tShAJkuR0dfnnThoTaPKsOa2oIY663nef5QKKNmQAg8jaOMMFhPj1zJbBdP1VCYpmdmj7mtLDzpF9UfE0MGMZi3PbpCqCmNdkw3go04H-Gm9EME7MV15D6yMFib8ducfUVAo5TYRPExpyz68mrMrYgX-9ajjBKrK58iE2yYy5yB_g0JC77HkPgRYQlr48_YmxA8yUlXaTbyzmYsxTnz6nBtg5KcdjFqOXpyHS3CaBQoXiVySZsw-L90gyxv6w1tx0ZmCK31GsJoPbmH5eNGIl8KDKK07LJX0fP5_IfT40iEFXyqCd7nUeWTVET0fpZ8i4vH6VFgsal7qzi50l2qfazGKklRQ0G9IVH1WX6pka7Yy31fj6-38tIahsFtlfJjddwRpkRHD6j0zKqQi4af_hT5UseUDLiWj4gasyfJaIXYBgRdxJhRJx_giCspMual-izIxSYZlyM9RFzm49UBHdouYdQQRzKRbNdaFd-erbo0dR0W2cW64sIyLTWf7-Ggxyj8Cu99--rP5CE2W07MT7fJvybyT8pEeiwaPb6NTLn1gMehgrT7U9p_yYzhpGWnkowDOpFBKrqz4_yqNYOf3EdyQTEsFsa5mhC8rahIWjwoy5pXKp9Cn_LZA-PqXcVB-BHKclQNDNTxz1iDJhcxA1ArsZc=w750-h404-no
.
.
.
 
https://lh3.googleusercontent.com/LGSmL_FFSs6FvNc7oHEIHv5nFHuIgmBBrthwlN53hArm-ZzbrWf3XXw9eIOgxiX9qn2SaiyQEJEMgb44sL6XJypTSZY9xAzmM9F1j-EOLALENqnWNxL2WJOLQhev25yLsz_HnJBQ8NGPIlm9Mhgak1alYHSQKSrf4ZeMePpwB-suwqfrKOIUuF3cAMdPekdBl7BO1rOmg4xA0wZNEkKPoAyIW1CahiPB-8NVT0RmmOWl79oG8TH7tKGl5An1Y29a3rWOTm2U977TUPQBRE-2H-wNt67pcSEDXu7zzKCCGKOsBubh8ljExr9YUUGaOy7a2dy24EzDPL8ottP_QSe4D0jRo6gWwngwmz1gYDfTjQs-nOzK6ZY2kxNgIf6E8S9TBIj4CaVnDDwGewgao-6b9fOITp0qNcsY6atMe7DjUy8bhl_3LTu30kN7z85InYXKPyaCe2qLgcgx6ozE06gEEXeXKAZn-vKDfEmCWPcSzcqFiBb0YnDKt1SzepUlpXlKvjGC3wlSnOQkNjUTKJT4F6QZ_lnT7kwiZBFuLdXmJJSSeaBSusswx_7m7N5d1DYnjAMX5pwF9gETPLfJW6wbW0coWWW6y_QOKGKcM_LZvP_X44Yq7qaWqp92rEGA7D7G6XSh2TtDrApeWgZi4mS_OISYRLiRWYYsja_LAqS-ezX55uQho-jbV1Kic4Tv_DcoDLvXo-xE15J-p4vKfKs=w226-h231-no
PACTE MONDIAL SUR LA MIGRATION : LE SECOURS CATHOLIQUE RECONNAIT AVOIR INFLUENCÉ LE PROCESSUS «QU’IL NE SOIT PAS CONTRAIGNANT N’EST PAS UN FREIN À SA MISE EN ŒUVRE»
10 DÉCEMBRE 2018 SECOURS CATHOLIQUE CARITAS /
.
PACTE MONDIAL SUR LA MIGRATION : UN SIGNAL FORT EN FAVEUR DES DROITS DES MIGRANT
.
Les 10 et 11 décembre, lors d’une conférence intergouvernementale à MARRAKECH, les États membres des Nations unies vont adopter le PACTE MONDIAL POUR UNE MIGRATION SÛRE, ORDONNÉE ET RÉGULIÈRE. Ce texte est le fruit de plusieurs années de négociations auxquelles a participé le SECOURS CATHOLIQUE-CARITAS FRANCE.
.
EN QUOI L’ADOPTION DE CE PACTE EST UNE AVANCÉE POUR LES MIGRANTS AUX YEUX DU SECOURS CATHOLIQUE ?
.
Tout d’abord ce pacte est historique, vu que c’est la première fois que les États membres de l’ONU se réunissent autour de la même table sur le thème de la migration.
.
Alors que la migration est au cœur de l’actualité mondiale, il n’y a pas eu de négociations internationales sur le sujet depuis 1990 et la signature de la CONVENTION INTERNATIONALE DES DROITS DES TRAVAILLEURS MIGRANTS. [...]
.
COMMENT LE SECOURS CATHOLIQUE A-T-IL TENTÉ D’INFLUENCER LE PROCESSUS DE RÉDACTION DU PACTE ?
.
Nous travaillons sur le sujet depuis plusieurs années, tout d’abord en essayant d’influencer la position de la FRANCE, mais aussi celle de l’UNION EUROPÉENNE.
.
Au niveau mondial, nous avons travaillé avec d’autres organisations de la société civile pour proposer un seul et même document de plaidoyer aux États, avec l’ensemble de nos recommandations – et le SECOURS CATHOLIQUE est d’ailleurs la seule ONG française à avoir participé à la rédaction de ce document.
.
C’était fort et important d’avoir une voix unique de la société civile internationale dès le début des négociations.
.
QUELS POINTS AVEZ-VOUS OBTENUS DANS LE PACTE FINAL ADOPTÉ À MARRAKECH ?
.
Tout d’abord les États reconnaissent qu’il faut développer des voies légales de migration. Il est vrai que le texte cible principalement les travailleurs migrants, mais – et c’est important pour nous – il entérine aussi l’idée des visas humanitaires et du regroupement familial. [...]
.
«LA CONTRIBUTION POSITIVE DES MIGRANTS EST RECONNUE EN TERME ÉCONOMIQUE ET EN TERME D’ENRICHISSEMENT CULTUREL DES SOCIÉTÉS»
.
Le texte rappelle par ailleurs la nécessité de l’accès des migrants aux services de base. Alors certes, ces services ne sont pas définis dans le pacte, mais nous pensons pouvoir nous appuyer sur des textes internationaux antérieurs pour exiger l’accès à la santé, à l’éducation, à l’hébergement…
.
Enfin – et là aussi c’est une première – la contribution positive des migrants est reconnue en terme économique et en terme d’enrichissement culturel des sociétés. Et ça fait du bien d’avoir ce discours positif à l’égard des personnes migrantes ! [...]
.
LE TEXTE N’EST PAS CONTRAIGNANT. EST-CE UN FREIN À SA MISE EN ŒUVRE ?
.
Non car les juristes le disent : les textes contraignants sont appliqués s’ils sont accompagnés de mécanismes d’examen. Tout dépendra en fait de l’action de la société civile et de l’opinion publique : nous allons œuvrer pour l’application au niveau national du PACTE.
.
Par ailleurs le fait que des États (ÉTATS-UNIS, HONGRIE, AUTRICHE) se soient retirés du processus – ce que nous déplorons – prouve que ce texte a aussi une portée à leurs yeux.
.
POUR CONCLURE, DOIT-ON SE RÉJOUIR D’ALLER VERS UNE GOUVERNANCE INTERNATIONALE DES MIGRATIONS OU PLUTÔT LA CRAINDRE ?
.
Encore une fois : c’est un message fort de la communauté internationale en faveur du respect des droits des migrants. Ce pacte permet de faire évoluer positivement les droits des personnes migrantes. C’est donc un outil pour nous battre sur le terrain et faire appliquer le droit.
.
.
.
À L'ÉTRANGER
.
ALLEMAGNE BERLIN
https://lh3.googleusercontent.com/HX6kKo40OVxAZwc92BC_X7qFh97iXZzauNs_McXHsSMGD273Nnz0GlD1Dhom48T9uKlffxTWwRL519JSw1GmvzIeS6scQwfaOzTllBKctrTC9X0wY5hivQwHTT968cjjW4gsd_v5ujecMRME8FswrgB3z4X4Han7unh80t1R6rZfUBlL87aa1DJqn-WVlJ4onZB4Zir8o0FOsOQm6KJEQ1JcmqD8CvHFD5f76ID7dprDUOW9t2YtxIL9idfsY3TNtaFvP6_ZuNjYSe6SGdQKS9wsOoLKk_eg3fPhJTc9SyZH5_6_Nf_ba_OKgMYCz9ZWBER9X6mYd0ABpQNdzJoICjHgRoRal61OL-nZtkJiyxaRecl6RK83bRpUE-AUwutoyL5oMcja7umNquncGM9O8Dbi_IwcoqPbUQw_kU_yS5dbdPXVyDoefZ2BT7W3GZPxPs7tnoWNA6Pp-CwNN4QbP5lsQIXsLCa7ek2icyMXYFBDckpqNc0xxQhkmF67SlYvWnePIeHTULW79LhpAXJ-xioo0SpYS5RpdpzD1EfwCXM5RVQb_N0f2vzzOB8CkZMdR_qHtUDB4IJAnKdt4sGLAx4YVpcSujayKdtqa8WFQxV8V-RBankS7SblwhsB4jU_vTc0jMpissBFtzjZVzrUwjFTTtpIV_Up2JaSl39tdLyxPJwGn1m5fDE1QnigJCJ00Gjod6Fw_fsN5J2zVok=s250-k-no 
SUÈDE
 https://lh3.googleusercontent.com/WM3rHlunAEjwYbIc5ZH3j4862l34jHaPYWGjJ8-zQDQV_M4H31mE2HhegcSKNgIZRKfc5lS_b71iwlks43ZWFbTQa-KC-0HV_jNCIT6Igo0CdR0bYU128sX143KolZeAPUU5yopSPgtWEkLBYrabLcCB82HRFr6KVxovrZNXhkWLDY7QXED8MPxYOS0mFszqgQsBHC-BpK3owXhk0b9uAcBiUhPPyuffkpcSqCwRFM3BbmitYmngiBbtRnwHm_4y-T5PhYsg01fanqO9NqgGnD0w7VBHp2hqskO7xlkqv6mpMzhrmIP_9dmpAYKLUhLOYsmXsGE2GJ2bbE0r8YY6qKHZa4fjMFkRa1jzE2ZQDdIG0EF4cIfD2v9t1vN8VYqIrHmcmj8N-4eHKe4wciw971QUJn8i-_hxgqt7fYSk39yFMzQsDwvkwluZYQcrwI1ke3kk6NA50ld_ODe1zqs_kbC2d-dqW8hDV2Mt5SbKbRP7c4aXScRwnWCSz8Palm-PBvm5Inar8yAHeFPVxBe62D9rY_ZnFCGUm8DADfeA9IQgNAMn8P2uoRA8S0tQHE2TvvAQ-nj6CcwLu4GYDehsJ525AyxOk6tLA3qNg_y0PBYVqu21b0C0_Ub04Akt-OiW7u-o7fPxpkqh-ztMXATU6bj4uS8e2Oh5ilHSKjIlDSoybpyq3bDgNHsfQntd6hNIfD-DUKtFQ7MM3S6Dcv8=s250-k-no
CANADA OTTAWA
 
.
.
.
 
 https://lh3.googleusercontent.com/0_OY7XV4dGcpTYtRz5frI0v6E-wN2XNfdOlFW4dhLPNWtxGiMoGY10MEQ2RY-f1-a5eOfv15tHZLhzwKEO5e1H7kyrnLSCtjnS_BSTHj0FodnYZajEb4tg_cvviCwI04NL8Du1N9MPwoxk_oGFA63eC3K0sJeLXoxj3l9esCHrl4uxwmaOAL_bIR84KJkp1XBuA9AbL344pCeIZWCC81IulEw79CEYopjIZCNfExac6mKbWlGWxrTctqhPW9u4y5j6n_4HSmotwyEZdaLqCAx1yyZohwNyTCSxV_QUr-u5qbt_35-B3r-iokgTm-g9xcRBiu3H81Z_SxvBSMGSFf-amvp3U1BaP3-eIrVc26ZJPb9_iPALbVNd5Rgq3vx6o8fBjlWeYgOQj_0XAoaYlrcoSU2m1xlg5frOXsc4w0cTXI_3ghOiRUKABQC1p8m_tfccY31vl_7p0CC0FC_pMgqo_0-gUCf-mwmL6Ge_11OTU-XZk4ebBDZTgMILVZaAAoo6zxwbVMV-XkM89kvqYJ5KlbrvucIQliR1QCHDiG_dLTqVYTBi_j5HGpbs-HbeOZs9JEyca5cpBCHSGPGfF_pbOju684HNHIxPj18MpkYyhP7LBwBHwZPFzc55OXpHWLoITRdjRk4UebQcwLNVWzChpTC4vGjFX1Ld6lBQ5JeXOiHsaiyVFw_WmWDUVpEBewAcar08QGNkHyVJS86Sw=w285-h160-no
L’ONU VEUT NOUS IMPOSER UN MONDE SANS FRONTIÈRES ET UNE IMMIGRATION MASSIVE
.
LE «PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES POUR DES MIGRATIONS SÛRES, ORDONNÉES ET RÉGULIÈRES» SERA SIGNÉ LES 10 ET 11 DÉCEMBRE PAR LA FRANCE ET DE NOMBREUX PAYS. MAIS IL Y AURA DE FORTES DÉFECTIONS DONT BEAUCOUP EN EUROPE.
.
Au nom des droits de l’homme, l’ONU impose sa vision d’un monde sans frontières, où les migrations seraient inéluctables et constitueraient forcément un bienfait et une richesse pour les pays d’accueil. Elle dénie aux peuples leur droit de protéger leur identité, de contrôler leurs frontières et, plus généralement, d’assurer leur survie.
.
Elle prévoit de faire taire les voix discordantes.
.
En martelant cette rhétorique, les NATIONS UNIES cherchent à instaurer comme une évidence le fait que n’importe quel individu pourrait s’installer dans n’importe quel pays, s’y intégrer sans problème dans un mélange de cultures forcément bénéfique. Aussi, s’inscrivant dans la logique de l’ONU, à MARRAKECH, notre président signera un texte qui permet, selon lui, au nom des droits de l’homme, de pousser les États à se plier à l’idée d’une libre migration et à professer le credo officiel des bienfaits de celle-ci.
.
Pourtant, le pacte fait l’objet de toutes les attentions et de nombreuses tensions. Plus la date de la signature approche, plus les critiques et les défections augmentent.
.
Mais au fond, de quoi s’agit-il ?
.
QUELLE EST L’ORIGINE DU PACTE ?
.
Tout a commencé le 19 septembre 2016 avec la DÉCLARATION DE NEW YORK POUR LES RÉFUGIÉS ET LES MIGRANTS. Les pays membres de l’ONU prévoient alors la signature d’un Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières.
.
L’objectif affiché : le «renforcement de la coopération relative aux migrations internationales sous tous leurs aspects».
Le texte part ainsi du constat «qu’aucun État ne peut gérer seul la question des migrations» et donc qu’ensemble, avec une meilleure coopération, les États peuvent réduire les tragédies liées à la migration et combattre le trafic d’êtres humains.
.
Ainsi, pour le président de l’assemblée générale de l’ONU, MIROSLAV LAICAK, le PACTE peut contribuer à «tirer parti des avantages de la migration et à atténuer les risques. Il peut fournir une nouvelle plate-forme de coopération. Et cela peut être une ressource pour trouver le juste équilibre entre les droits des peuples et la souveraineté des États».
.
Les négociations sur ce PACTE ont débuté en avril 2017 pour aboutir à un texte final le 13 juillet 2018. Les 193 États qui ont participé au processus ont rendez-vous à MARRAKECH les 10 et 11 décembre prochains pour adopter le texte.
.
QUEL EST SON CONTENU ?
.
Après 18 mois de discussions, les États se sont accordés sur un texte de 41 pages permettant d’aboutir à des migrations plus sûres, ordonnées et régulières. Apparemment, le pacte est juridiquement non contraignant mais n’en reste pas moins un texte porteur d’un message et d’engagements forts qui suscitent de nombreuses inquiétudes.
.
Concrètement, il fixe 23 objectifs précis et, pour chacun de ces objectifs, les mesures nécessaires pour l’atteindre. Les plus importants seront explicités prochainement.
.
QUI SIGNERA LE PACTE À MARRAKECH ?
.
Au départ, tous les pays membres des NATIONS UNIES (193 pays) ont entamé les discussions pour élaborer ce PACTE MONDIAL. Mais en cours de route, plusieurs pays ont fait défection, à commencer par les ÉTATS-UNIS, en décembre 2017, qui ont considéré que le pacte était incompatible avec leur politique migratoire
.
Quelques mois plus tard, en juillet 2018, la HONGRIE, pays hostile à l’accueil des migrants, a suivi le même chemin. En octobre dernier, c’était au tour de l’AUTRICHE, où l’extrême droite est au pouvoir, d’annoncer qu’elle ne signerait pas le pacte. Et depuis, la liste des réticents ne fait que s’allonger. La RÉPUBLIQUE TCHÈQUE et la BULGARIE ont, elles aussi, déclaré qu’elles se retiraient du pacte, la POLOGNE menace de suivre, tout comme la CROATIE et l’ITALIE. En BELGIQUE, on le sait, le débat fait rage.
.
En ALLEMAGNE, une formation politique majeure y est opposée. Dernièrement, c’est ISRAËL, par la voix de son PREMIER MINISTRE BENYAMIN NETANYAHOU, qui a fait savoir qu’il ne signerait pas le texte et contrôlerait ses frontières contre l’arrivée de migrants illégaux.
.
Les arguments avancés par les pays réfractaires au pacte considèrent que le texte va créer un précédent juridique et le risque que la migration libre devienne un droit.
.
Toutefois, si la défection de nombreux pays paraît un coup dur pour l’ONU, l’adoption du pacte les 10 et 11 décembre prochains à MARRAKECH ne pourra pas être empêchée.
.
EN CONCLUSION
.
Avec ce pacte migratoire de l’ONU, tous les ingrédients sont réunis pour amplifier un phénomène d’immigration massive et incontrôlée sans précédent en Europe et provoquer à terme, à coup sûr, des confrontations, voire des guerres civiles.
.
Si l’ONU est devenue une machine subversive utilisée pour détruire l’EUROPE, aucune organisation ne peut durablement s’opposer à la volonté des peuples sans générer une violence extrême.
.
Alors nous, Français, résistons à ce pacte criminel et sauvegardons notre souveraineté nationale ! Il est encore temps. Le peuple peut et doit s’opposer à la signature de cet acte qui condamne la FRANCE à une mort certaine !
.
.
.
 
https://lh3.googleusercontent.com/ZWVgCdoWAamu8NeMgyHKLmQ9AZ_UCFtqLRs-MROvjehjdMiMb-4ykRSedBYnTKOKD7xaFVFYsAEsUFf0foLd3Yl3jLsr4HVk1T0rr6YXZRWjviU8hx_RQMMwJpmcZyPnbYnv5QjxbxUYG9U60DS_Lef1Z-jwoVHSxYimgEJQ9umYNYY7dHjnpMeq08o_RbdbHEuLVUUobnt215O8tv8fzh3phMQljf9Q4iRb5gbcQBfN3kSd0Pk4ZOjljamPLPUZyEn10qKM2AWkJyR3udztelOEuJ_tGjlfRI0yszZq5fMhURXS5WG3c5Fs5jykF8dBhmGyJYdmmunkbg6wih4NeABFxWeB3qI691ggi7mOovTyEjOh6QPaBp8ALtNLfMxJCip5drH7dvNR1edG43NqqWArbv8T2NRwmtCzSW1DoaV6NWJTKzf1-cXe_3u7CGAwgXnLpAbhGiwrJpSNdGYlTD8LeQI5OUHV3wMymvNAOAT0sLTTHhl_LTjOVyYfFlQpld3D04B4AyAwJ7AADEzNzvBY2T9_9Q94sAR2AjJlacKC9CkXH-IeWUZzbIszlfN2u0ENhB36kwrar3B62R_k_pW4lTLKmkSm8xPLcReGjqTIYjOUEysBTa0I5s_NUkOe-fBg3GoVqLwDZCwWnE4Q2PloReriE1Om6hAoH0RNy_dJzZ4ZQB2X72fbZF096Cuoxcfm3AfnvM-EsCwGfLg=w285-h214-no 
LES GÉNÉRAUX FRANÇAIS SE LÈVENT CONTRE LA SIGNATURE DU PACTE MONDIAL POUR LES MIGRATIONS
1er DÉCEMBRE 2018 LA GAUCHEMATUER /
.
Alors que la FRANCE connaît une crise jaune, le 20 novembre 2018 EMMANUEL MACRON déclarait, lors de sa visite à BRUXELLES, que la FRANCE soutenait le PACTE MONDIAL POUR LES MIGRATIONS.
.
Face à cela, le GÉNÉRAL PIQUEMAL (2S) ainsi que le GÉNÉRAL MARTINEZ (2S) ont mis en place le 28 Novembre dernier une pétition sur le site des VOLONTAIRES POUR LA FRANCE pour contrer le projet des «migrations sûres, ordonnées et régulières qui doit être adopté par les États membres de l’ORGANISATION DES NATIONS UNIES à la conférence intergouvernementale les 10 et 11 décembre 2018»
.
La FRANCE risquant de tomber dans une crise multiculturelle sans précédent, de nombreux français se soulèvent déjà face à ce nouveau fléau.
.
Le GÉNÉRAL DIDIER TAUZIN (3S) vient ce jour de soutenir la pétition de ses deux collègues :
.
GÉNÉRAL DIDIER TAUZIN
.
Bravo aux généraux MARTINEZ et PIQUEMAL pour cette initiative. Notre pays et l'EUROPE ne peuvent plus supporter une immigration non contrôlée.
.
Comme je le disais lors de la campagne présidentielle, il faut un référendum pour une pause migratoire de 20 ans et un contrôle de l'immigration par la création d'une garde aux frontières terrestres, maritimes et aériennes.
.
https://lh3.googleusercontent.com/5yTolKUPzIWZIhxicb68jq3dQcr7lN2pgP5os84vvT-b0jhsLx6y3wgWjMy1MqorFHcxBC2iRVpjXaje6JUnIIEas-ri07dJT_3njypsZth9tttErfOcXk18-kZk6AIk_sx_P_i6xVuz-Z4BOYMgefiYPXlN-epAKX1nyUttfG2hVIhqmo5O4rVretQs65jCeSRTQQmgfyEVTbEGGq1VHQ-pUff2Foc0uS8-L_IP1wTqu1ETZwcHTBzyddvnuA69rgE8r3DqVJLbsuXLvdkbFB6d3VMzW85_WtXZT7QfaZbtRnNP5BqWbblTQs3c-TOPS58Ptqg7e8KYmxN6G7pGr3dtqGXAF3USbKB2EaaaW6etqrq-IhNfp-Cma_0EW6IhPIgsGvPAIsAyoSl41qV_c9CNe0AGmtppcUfZjO3cYTS0SdBY-44BQtlF0845RnXrNx9Jj44s9hYy0AYUe5A4KxdhTrecbz9AQL_vZsqoEZgb5qe5gm2ESIq8FnS5Aq1mCDAZNVvgIvCKArQPpypyb7OlRijzQhJG3rcFYJOdD0JUghZ2W1plX2CGyjXjYFsqI4glJUVlnQv5-LP2p9h-MxLGWW7mzmYO6n5DhOO4XWG8YAmWnKnwj2i-9sCTb2qalxWAOr3BmoQrNbPMLGA63CNvIr4i-Qqdw2nxF_Z_Yw0GdbcOVEIJ8rkBEgir5JmhbAd5eDf54LXXZXvhjmA=w540-h281-no
.
 
https://lh3.googleusercontent.com/u3VcUp9u_0cJyVrabXYkowIa6-aIHwUocrGZF397gVZy4lWvGzNDxJ43ntGBpZQ0_y9R1fZZ2g30_-FtNLtQ4X-_EvWorWmAFWuu1tm1AEpqOpUN-yPjhGU5c5xiBJMIZEUQuw1rWuEvnXTfPo3MeO3Jjml9Pf90RyxrR5P_nwpdLr7GAbMw4kA4fZLEXE4ZvlFSOziTDSMkZJ7uOw8wZCOMtWv10J6-LgFPbVtkgWPHYLG-ulclg4bFXSqcQtYB4q-V0JpCrnCk9vLLR2g5XJQ-JJrKiN6p6YTkIo7APZLJCUFwSPQyYcOpIoVJ7EH9xgOwt5x3pgo7ce6om2NH_ClAYX8B1TzfbVYSabffVR4uvwA7uzq2rB2mTyVQ_FmMz01-rHmQGxBa3mU3uTEWghmzZ1fI4Ob-3-Xayk0AdkeAI0MTVZRPs4BL6URDrb1lvATTRn-LekAN0JH78OG03BhsrzXxXgowvhSiy05peuwNxwwKyTrZVHUSqL_HQoW073K-x73xSWdVOjsJs87iCzFr8ZhHFZ89QhKd7u7YIXGZWf-u754Av1EKRnOIP7npA7f4ObEA9xwA5Fe9YCUB28rd_RVTuRaxkLDfuIs5RehX2vZasKvgxUa7pgp2CwvPTqSSD4Q0DzpamfQUhfOp_VLp2TUAzCXxzrTTcOIoFRSoUB5NuBLeHizd8pnu83Z6bynLPu4uxlUFdKEzpkE=s250-k-no 
 
.
.
.
 
 https://lh3.googleusercontent.com/rgok6tM36LVAjR15rSGeLpYLFCilid3vb-HQBXLxzd6mW0m0x_YVDHY_XuPQ5DNpFN2gA57K1Gl-V1jXKrBZFXY0rO49oaTNcOeRkBaRTcKjMORyS3ICg6jj5rVzeCW0qe5L-VcwGvHkxfBD2CExIChd1U0Pf53-4-4BUZ1oPG01cFGkkBo66Zgn1UXeOd29mEdiUcAMjdQiXJCd3pg6phDBpu9KOC0cgtehlyTBGWeCFg9TFGOQEAqU8xvPk3nWls1AELJpUU4ROmh4YxyY7mbg-HRe7t9m6BqTD3UQCg4kJwOF-rD5V3FO0A13Rqjp0GJqnHQqyPRGuiRXZUiA2m-nkL00BOIgqZ12VkcFW_0hFbgdvHj501oxus2tr5OnreBwyW5Qz_vCesayzt7fNBZ9YmXEIfPFA7wPj_PEImm5ScQ1Uu36Qv-0U0yu_bVrPoW7MlBO3Q3me8Il5rdFo2-E35ScCzSiLEEPY49aKad8Vb2RHMt0pueB-1EMaAOOZ0JabkkfCsvBh8KEcZwOOXT1c5_tPhYBoTGdgOFQR74fg7dmHyxHO508mSeBTpI8sGsyAsPimEN77BAMnvPIH5Kx97kIJpvWjkl4YGDixHqjbRq_QysnaJERQIMbMncikhPc-Hs4XEBv5zjYCHYgjpp2PlTy3nAMiSVTRnU4pzakz19VuTXoNnT0-DoZ5TazNJOiWnd7D0cW0bloepg=s250-k-no
.
VALÉRIE BOYER LES RÉPUBLICAINS
LES RÉPUBLICAINS fermement opposés au PACTE MONDIAL SUR LES MIGRATIONS préparé par l’ONU demandent que le Gouvernement ne confisque pas le débat auquel ont droit les Français.
 
.
.
.
 
https://lh3.googleusercontent.com/sTzSxf6nRlvNFpUxvr9hL7JjBXBvo9apEHUqp3lsrel1v0PL2CkPsqUcAaJRDmIUQHPHNGFjjR5KsgI4_YEiErLwLoboIzoqtYMtcr2gCMDlqESOwZdOQbbv3LZ_Uni1hfMJTlk27YonrQCxoVZn_URXRy-VFY8fUlOSxmOW5RSt_fhzRJwXN44i58IG-xpJTTg86cyrOdhZ7-waiuh7e_kBMt6ZA4W_iaeCU_4SD5Kybx_Q9QhXU_RcpBhzaCFSFyh_dJuoWag7F9ycpZzlq-VRryySnIcfkV1nienDoZGxklz7p1WyzlRWI6-uSU6Ls7vXaDHsDEO7CM-ENkw4n6dLBVr-VhiSzNzNGNOe2D30OifA47viiiT4r_WU3q05o6BKAmDXmZ4_vchTo9m9JkZig1QjruVypbVR8DdGY27_Q7wtUpZos-3tzgeLjMKy3vvg5uE5Jxtnvp6D6zE1937yIjaZ_J0fXG_sAgp2WMAq-BhAXSZ_tiymR2d2xAK_ghdfX36kqvIzk8HCJSm-J5f4y7FlRsIushGlR1zmaWNxU8LZB6baNGgp7WFi1t1PSlSldh_gWMXhNBnD9hceAf1agq9fMO63MrtiZfZHa3WDoiN6IVXI1Ghm9erng-3dnXUg_K_VZ4ETyQ3a8tfaPXT5U7cLjCkmPZ6s27J_mmJOJOwVvkcD1pdwLp3E5iIAx__POdVDH4pdJhXn0AQ=s250-k-no 
LE «PACTE DE MARRAKECH», CE TEXTE QUI AGITE UNE PARTIE DES «GILETS JAUNES»
5 DÉCEMBRE 2018 EUROPE1 /
.
Membre des GILETS JAUNES LAETITIA DEWALLE s'inquiète de la signature du PACTE MONDIAL SUR LES MIGRATIONS (PACTE DE MARRAKECH) : «Avons-nous les capacités financières et économiques de pouvoir les intégrer ?»
UN PACTE DE L'ONU SUR LES MIGRATIONS DOIT ÊTRE SIGNÉ PAR LES ÉTATS MEMBRES LES 10 ET 11 DÉCEMBRE À MARRAKECH. SUR LES RÉSEAUX, DE NOMBREUX «GILETS JAUNES» S'INSURGENT CONTRE CE TEXTE.
.
Le rendez-vous n'aurait peut-être pas fait couler autant d'encre si la grogne des «GILETS JAUNES» ne s'en était aussi emparée. Les 10 et 11 décembre, EMMANUEL MACRON est attendu au MAROC, à MARRAKECH, pour valider un texte déjà adopté en juillet par l'ensemble des membres de l'ONU, à l'exception des ETATS-UNIS. Ce «PACTE DE MARRAKECH», ou «PACTE MONDIAL POUR DES MIGRATIONS SÛRES, ORDONNÉES ET RÉGULIÈRES», se veut porteur d'une série de valeurs, par ailleurs déjà formulées dans la CONSTITUTION française ou encore la DÉCLARATION DES DROITS DE L'HOMME. Non contraignant, il pose le constat d'un phénomène migratoire devenu inéluctable et énumère une série de principes aptes à en faire un phénomène positif, c'est-à-dire à «créer des conditions favorables qui permettent à tous les migrants d'enrichir nos sociétés grâce à leurs capacités humaines, économiques et sociales»
.
Depuis plusieurs jours pourtant, ce document agite de nombreux fantasmes, en particulier du côté des «GILETS JAUNES», les messages d'alerte appelant à de nouveaux blocages pour s'y opposer se multipliant sur les pages INTERNET apparentées au mouvement.
.
https://lh3.googleusercontent.com/RhYeYs2tzdayn2sY__Bu4qIUJkRqAhByHJ7816UJF0ugziIYUSGH8C7rHLe6YeslmWKJ314cq_65FXh8cRMb5xL8GZzCASzXkzl4z4KAV3iFjXFVoLNoAb-KkWrAEsP6KdlCi42ZINgYX3GaMOjfwCMEZT1fD6Ier_Psn1Q31Xz4nj_TnVZg6WG_xnnHGSTZl581dPIe6OCwJX3UYZ_DX6D6XND4LOOei8f9EeqjNIo9xvv8lw-eePY9hHekyfrLPcUSUzry9uldISbb9stFfi98c4dR1tVcuIVR39dU_1U1jVMebxaSKdwrCON1yT5cJT78Hrcx7TDoMi_feWjnoXtsgtUd0oZKW5ucKpat5LLJRFqdLMC7_ujOGI_c3lVowKomcBtKTMUJITa11oqm3r7QOG-dYO98mfaG1p8srTaGJkYoE_DvZacrRbmUaqWxaP6rPe_G-7hdNIlkOA6ai0T7kW8H0Ru2T2CtScGLYMSI4SmsO-L3T-f6mG2Q6pGQT4PWdwniemZNUdGlyKaJcOD4-BCramJKf_PiPp6c7l0XzEUwEMPicUS2xfQUDmHlmCCNKuK6Acsj1A6KiODxTdxu6m8IfOkg4YoZ7zrffS5lIk5fZfR_zO7RbQUEWqEfD5KNBIOzd76WaSv8XIkuhN9h-nSdQGq-NjO9OHAohjVSLglpRruyq0xelrF2W4SEQe8uky0HmmCtwHYZkTk=w285-h195-no COMMENT CERTAINS «GILETS JAUNES» SE SONT EMPARÉS DU «PACTE DE MARRAKECH»
.
«MACRON doit être destitué avant le 10 décembre, car ce jour-là, il doit signer le PACTE DE MIGRATION de l'ONU», enjoint un poste du groupe FACEBOOK «ALSACE BLOCAGE NATIONAL CONTRE LA HAUSSE DES TAXES». «900.000 immigrés supplémentaires par an rien que pour la FRANCE», prédit la page «GILET JAUNE POUR UN DROIT DE MODIFIER LA CONSTITUTION SUR ORDRE DU PEUPLE», dans un message publié mardi, et dans lequel est invoquée la théorie du grand remplacement : «Ne vous trompez pas, sous un apparat de droit de l'hommiste, il s'agit d'une invasion organisée de la FRANCE !!».
.
Des commentaires similaires, à la tonalité complotiste, fleurissaient encore mercredi, notamment sous LE FACEBOOK LIVE D'EUROPE 1 DEPUIS BRIGNOLES. «Je me demande si le gouvernement n'a pas créé ce mouvement pour cacher la signature du pacte de l'ONU», pouvait-on y lire par exemple.
.
Dénonçant un «pacte abject», le site d'extrême-droite «RIPOSTE LAÏQUE» en appelle également aux «GILETS JAUNES», et leur demande de «profiter de leur 4ème acte d’action militante pacifique et ordonnée pour bloquer l’ÉLYSÉE et tout le quartier, mais aussi les aéroports parisiens, afin que MACRON ne puisse pas décoller pour se rendre à MARRAKECH».
.
Sur YOUTUBE, plusieurs vidéos, mises en ligne par différents comptes ces dernières 24 heures, dénoncent aussi une «destruction programmée de la FRANCE», sous couvert de proposer un décryptage de ce texte d'une vingtaine de pages.
.
CE QUI VA ÊTRE SIGNÉ À MARRAKECH
.
Le pacte «reflète à la fois le point de vue des migrants, dont les Droits de l’Homme sont réaffirmés et les attentes des États, y compris en termes de sécurité et de contrôle des frontières», explique le MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES. Le texte n'a aucune valeur juridique, et donc n'oblige nullement les pays signataires à s'engager sur un quelconque travail législatif, ni sur un seuil chiffré en matière d'accueil.
.
Il se contente de proposer «un recueil de bonnes pratiques» quant à la gestion des flux migratoires, en particulier pour limiter les drames humains. Le renforcement de la coopération entre les États pour lutter contre les passeurs, ou encore l'amélioration de l'information sur les dangers liés aux mouvements illégaux font partie de l'arsenal présenté pour «réduire l'incidence et l'impact négatif de la migration irrégulière».
.
«Le principe de souveraineté nationale est explicitement affirmé dans le texte, et est même élevé au rang de «principe directeur», rappelle FRANCE DIPLOMATIE. Le site d'information du QUAI D'ORSAY consacre d'ailleurs UNE TRÈS LONGUE EXPLICATION DE TEXTE AU CONTENU DE CE PACTE, visiblement soucieux de désamorcer les inquiétudes qu'il pourrait générer.
.
D’OÙ VIENNENT LES INQUIÉTUDES SUR CE TEXTE ?
.
En effet, le retrait ces dernières semaines de plusieurs pays, au rang desquels l'AUTRICHE de SEBASTIAN KURZ, la BULGARIE de BOÏKO BORISSOV ou encore la HONGRIE de VIKTOR ORBAN - principalement pour des raisons d'opposition entre le législatif et l'exécutif -, a contribué à jeter une forte défiance sur ce texte. Samedi, plusieurs organisations de l'extrême-droite allemande, dont Pegida, ont défilé dans les rues de BERLIN, GILETS JAUNES sur le dos, pour dénoncer le «PACTE DE MARRAKECH». «Notre combat rejoint celui des «GILETS JAUNES» français. Ici, nous voulons nous débarrasser de MERKEL. En FRANCE, ils veulent que MACRON démissionne, mais au fond, notre objectif est le même […]», a fait valoir un manifestant interrogé par LE MONDE.
.
En FRANCE, les sphères politiques se sont aussi emparées du sujet depuis la semaine dernière. MARINE LE PEN a pointé «une nouvelle étape dans la submersion organisée de notre pays» lors d'une conférence de presse organisée lundi au siège du RASSEMBLEMENT NATIONAL.
.
Dans les rangs de la droite, ÉRIC CIOTTI, LE DÉPUTÉ LR DES ALPES-MARITIMES, a dégainé le premier une tribune contre ce texte, publiée par LE FIGARO le 30 novembre, et dans laquelle il s'indigne contre un «droit à l'immigration opposable», estimant que ce pacte pourrait servir de référence en matière de politique migratoire des États.
.
Son raisonnement a fini par être repris par une partie de sa famille politique. LES RÉPUBLICAINS ont ainsi demandé au gouvernement d'organiser un débat parlementaire autour de ce texte, a fait savoir ANNIE GENEVARD. «Prenant prétexte qu'il s'agirait d'un texte présenté comme juridiquement non contraignant, le gouvernement français n'en a pas saisi le Parlement pour en débattre avant sa signature, pas plus qu'il ne semble vouloir le faire ultérieurement», explique dans un communiqué publié mercredi la secrétaire générale du parti. Reprenant l'argument de «l'instauration d'un véritable droit à la migration», elle estime que ce pacte va contribuer «à alimenter des vagues migratoires propres à déstabiliser de nombreux États»
.
.
.
 
 https://lh3.googleusercontent.com/ocCk0k65sFHRdEud-NAdkKL7__KOHv3AdPRy4WrPtRZ5IDmM2mWH_nQKe-J38ph2mm_LAgoWaBoiB5_VNON5QNbec-x9J_LRy0mUloVKtboRsWHYuAzBPlnwFsnwEybHKXnB3h0zk14=w285-h190-no
PACTE MONDIAL SUR LES MIGRATIONS : DES JURISTES ALLEMANDS ACCUSENT LE GOUVERNEMENT MERKEL DE «TROMPERIE»
4 DÉCEMBRE 2018 BILD /
.
Le BUNDESTAG vient juste de voter une motion selon laquelle le PACTE ne peut pas empiéter sur le droit allemand. Mais cela ne fait pas pourtant cesser les critiques.
.
La décision du BUNDESTAG pourrait, de l’avis de FRANK SCHORKOPF (48 ANS), SPÉCIALISTE DE DROIT INTERNATIONAL DE GÖTTINGEN, être réduite à néant par le principe de la «responsabilité commune» fixé dans le pacte. C’est ce qu’il a déclaré au «SPIEGEL».
.
[…]
.
Sur DLF [DEUTSCHLANDFUNK], REINHARD MERKEL, SPÉCIALISTE DU DROIT PUBLIC À HAMBOURG, reproche au gouvernement fédéral «une tromperie suggestive». Le pacte «déclenchera un certain appel d’ai» et «renforcera nettement la migration venant des États pauvres vers les États riches», «venant surtout d’AFRIQUE. (…) Nous allons avoir de nouvelles vagues migratoires»
.
L’espoir que le PACTE fasse baisser la pression migratoire est naïf, a déclaré MERKEL. «L’accord aura très certainement des conséquences en droit international. On convient d’objectifs. La façon dont ces objectifs sont mis en œuvre reste l’affaire des Êtats. Mais il est convenu qu’ils doivent être mis en œuvre, et ce de façon vraiment obligatoire sur le plan juridique»
.
MATTHIAS HERDEGEN, SPÉCIALISTE DE DROIT INTERNATIONAL À BONN, qui avait également au début posé sa candidature à la présidence de la CDU, [déclare] dans le journal «DIE WELT» : «[…] Ce n’est pas un pacte sur les migrations, c’est un PACTE MONDIAL POUR LES MIGRATIONS»
.
D’après HERDEGEN, «nous nous dirigeons vers un droit à l’immigration». «Le HAUT-COMMISSAIRE DE L’ONU POUR LES DROITS DE L’HOMME parle d’ailleurs déjà d’un tel droit»
.
JAN HENRIK KLEMENT, 43 ans, spécialiste de droit public à l’UNIVERSITÉ DE MANNHEIM, attire l’attention sur les conséquences à long terme du PACTE DE L’ONU SUR LES MIGRATIONS. Il nous déclare :
.
«Le fait que le pacte ne soit pas juridiquement contraignant ne signifie pas qu’il restera sans effet. Si l’ALLEMAGNE veut respecter ses engagements politiques, les contenus du pacte devront se traduire dans l’action du gouvernement et de l’administration. Cela peut par exemple prendre la forme de dispositions administratives. Il y a de nombreux exemples de transposition dans le droit dur de ce que l’on appelle «SOFT LAW».
.
[…] » […] il existe des mécanismes politiques pour la mise en œuvre du PACTE. On le voit nettement en particulier dans la mise en place prévue dans le projet d’un «FORUM DE CONTRÔLE MIGRATION INTERNATIONALE» de l’assemblée générale de l’ONU»
.
.
.
LE PACTE DE MARRAKECH QUE SIGNERA MACRON PRÉVOIT DE COUPER TOUTES SUBVENTIONS PUBLIQUES AUX MÉDIAS CRITIQUES SUR L’IMMIGRATION ET DE FAVORISER LES AUTRES
3 DÉCEMBRE 2018 BFMTV /
.
Si le PACTE DE MARRAKECH entraîne une levée de boucliers du côté du RASSEMBLEMENT NATIONAL, il agite également certains gilets jaunes qui réclament la tenue d’un référendum et évoquent pêle-mêle sur les réseaux sociaux une «trahison» ou encore un «abandon» de la FRANCE.
.
À l’étranger, LES MEMBRES DE PEGIDA, un groupuscule d’extrême droite allemand, habillés de gilets jaunes, ont manifesté samedi contre ce même pacte depuis BERLIN.
.
(…) Autre sujet de controverse du pacte, les conseils du point 17 à l’égard du débat public. LE PACTE DE MARRAKECH prône ainsi «l’élimination de toutes les formes de discrimination, dont le racisme, la xénophobie et l’intolérance, à l’endroit des migrants et de leur famille», et s’attache à «promouvoir une information indépendante, objective et de qualité, y compris sur INTERNET, notamment en sensibilisant les professionnels des médias aux questions de migrations».
.
Ce point encourage également à lutter contre les discriminations à l’égard des migrants «en cessant d’allouer des fonds publics ou d’apporter un soutien matériel aux médias qui propagent systématiquement l’intolérance, la xénophobie et le racisme», tout en garantissant «le plein respect de la liberté de la presse».
.
.
.
 

Écrire un commentaire