Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/07/2016

ATTENTAT SAINT ÉTIENNE DU ROUVRAY (76) 26 JUILLET 2016

ATTENTAT CHRISTIANOPHOBE
DE SAINT ÉTIENNE DU ROUVRAY (76)
LE 26 JUILLET 2016
(et autres prêtres martyrs)
.
.
.
 
.
.
.
 
.
.
.
.
LES FAITS
.
.
.
.
.
.
UN OTAGE RACONTE
27 JUILLET 2016 BFMTV
.
Un prêtre octogénaire est mort égorgé mardi lors d'une prise d'otages dans son église à SAINT-ÉTIENNE-DU-ROUVRAY, dans l'agglomération de ROUEN.
Un attentat revendiqué par DAESH qui a fait aussi un blessé grave, GUY, 87 ans. Ce mercredi sur RMC, JEANINE, la femme de ce dernier, elle aussi présente dans l'église, raconte le déroulé de la prise d'otages..
Le PÈRE JACQUES HAMEL a été assassiné ce mardi matin, égorgé par deux terroristes qui ont fait irruption pendant la messe qu'il célébrait dans l'église de SAINT-ÉTIENNE-DU-ROUVRAY près de ROUEN. JEANINE, 86 ans, était présente dans l'église au moment des faits avec son mari, GUY, qui fêtait ses 87 ans ce mardi et a été grièvement blessé au cours de cet attentat. Elle raconte.
«Quand l'un des terroristes s'est approché de moi, il m'a dit qu'il n'allait pas me faire de mal parce que nous allions servir d'otages. Il parlait des trois sœurs présentes et de moi. Alors là on s'est dit : «Bon on ne va pas mourir tout de suite. On mourra peut-être tout à l'heure mais…» En revanche, son mari, en tant qu'homme ne sera pas épargné.
.
«IL A FAIT LE MORT»
.
«Il a pris quatre coups de couteau dans le cou, les bras et le dos». C'est pourquoi, JEANINE en est persuadée : «Ils voulaient le tuer, COMME LE PRÊTRE. Au PÈRE JACQUES, ils lui ont d'abord mis un coup, sûrement au cou. Il est tombé la face vers le ciel, vers nous. On voyait le sang couler de sa bouche… Et ensuite, ils lui ont donné d'autres coups et, là, c'était terminé…» Dès lors, pour rester en vie et ne pas attirer l'attention des assaillants, JEANINE explique que son mari «a fait le mort».
 .
Et d'ajouter :
«Les terroristes avaient donné un téléphone portable à mon mari pour qu'il filme ou photographie le père une fois exécuté. C'est ensuite qu'ils ont pris mon mari en otage et ils en ont fait autant…». Comment a-t-elle réagi à la vue de son mari se faisant lacérer de coup de couteau : «Je ne sais pas… Je l'ai vu. Je me suis dit qu'il était mort et que ça allait être notre tour. Les terroristes me tenaient par le dos avec leur revolver dans le cou. Est-ce qu'il était factice ? Je n'en sais rien. Mais il était dans mon cou... Ensuite, ils ont affûté le couteau. C'est tout».
.
«IL FAUT BIEN RÉSISTER»
.
JEANINE a vu son mari ce mardi soir et elle l'assure :
«Je l'ai vu bouger un petit peu. Il allait bien. Il n'avait pas perdu connaissance. Il a essayé de maintenir ses doigts sur sa plaie pour éviter que cela ne saigne trop. Mais il a trouvé le temps long avant qu'on vienne le chercher». Prise en charge par une cellule psychologique, l'octogénaire est rassurée sur sa santé. «Ça va parce que je suis entourée de mes enfants qui sont venus D’ÉVREUX et de la région parisienne. Ils sont arrivés aussitôt et ça fait du bien. Ils m'aident à évacuer… Il faut bien résister».
.
.
.
L'ÉTAT ISLAMIQUE REVENDIQUE L'ATTENTAT DE SAINT ETIENNE DU ROUVRAY VIA L'AGENCE A'MAQ
.
27 JUILLET 2016 L'INTERNAUTE
.
DAESH a revendiqué l'attentat dans un communiqué publié à la mi-journée par son agence de presse Amaq, qui parle des assaillants comme de ses «soldats». L'EI cible régulièrement dans sa propagande et ses communiqués de revendication les dirigeants «CROISÉS» occidentaux et «LE ROYAUME DE LA CROIX», expression semblant désigner l'EUROPE. Des actions contre les églises étaient notamment prônées dans le magazine du groupe terroriste.
.
.
.
LE MAROC A ALERTÉ LA FRANCE 4 JOURS AVANT L’ATTAQUE DE L’ÉGLISE
29 JUILLET 2016 BLADI
.
Le 22 juillet dernier, soit quatre jours avant que deux hommes ne s’introduisent à l’église de SAINT-ÉTIENNE-DU-ROUVRAY, les services de renseignements marocains avaient prévenu les autorités françaises de l’imminence d’une attaque.
.
La révélation a été faite hier par le magazine MARIANNE qui explique que les services de renseignements marocains avaient prévenu la FRANCE d’une «menace imminente» en fournissant la photo de l’un des suspects, en l’occurrence ABDEL MALIK PETITJEAN.
.
«L’individu dont la photographie figure ci-dessous serait prêt à participer à un attentat sur le territoire national. Il serait déjà présent en FRANCE et pourrait agir seul ou avec d’autres individus. La date, la cible et le modus operandi sont pour l’heure inconnus. Des investigations sont en cours en vue de l’identifier et de le localiser…», lit-on sur la note diffusée à tous les services de police par l’UNITÉ DE COORDINATION DE LA LUTTE ANTITERRORISTE.
.
Malgré la mobilisation totale des services anti-terroristes français, ils n’ont pas pu empêcher les deux individus de pénétrer dans une église et d’assassiner JACQUES HAMEL, le prêtre auxiliaire à SAINT-ÉTIENNE-DU-ROUVRAY et de blesser grièvement une autre personne.
.
Ce n’est pas la première fois que les services de renseignements marocains alertent les services français. En novembre dernier, c’est le MAROC qui avait fourni la localisation de ABDELHAMID ABAAOUD, l’un des terroristes du STADE DE FRANCE.
.
.
.
 
NOTRE DAME DE PARIS UNE VOITURE CONTENANT DES BONBONNES DE GAZ DÉCOUVERTE : PLUSIEURS GARDES À VUE
7 SEPTEMBRE 2016 LE FIGARO .
La berline suspecte, qui n'avait plus de plaque d'immatriculation, a été retrouvée dimanche matin aux abords de la CATHÉDRALE NOTRE-DAME. La section antiterroriste de la brigade criminelle et la DGSI ont été saisies. Plusieurs personnes ont été placées en garde à vue.
.
La SECTION ANTITERRORISTE DE LA BRIGADE CRIMINELLE et la DGSI (DIRECTION GÉNÉRALE DE SÉCURITÉ INTÉRIEURE) ont été saisies d'une enquête après la mystérieuse 
découverte, dimanche matin, d'une voiture contenant au moins six bouteilles de gaz, cinq pleines dans le coffre et une vide sur le siège avant, aux abords de la CATHÉDRALE NOTRE-DAME à PARIS. Le véhicule suspect, de marque PEUGEOT 607 et dénué de toute plaque d'immatriculation, était stationné au 43 rue de la Bucherie, dans le Ve arrondissement. «La voiture était libre de tout occupant, comme abandonnée», précise une source informée qui ajoute que «les bonbonnes n'étaient reliées à aucun détonateur, aucune chaîne pyrotechnique». Ses clignotants étaient allumés.
.
Alors que les experts de la police technique et scientifique ont passé la voiture au peigne fin, les enquêteurs cherchent à remonter la piste du ou des derniers occupants. Au dernier stade de l'enquête, deux personnes étaient en garde à vue mercredi dans le cadre d'une enquête préliminaire du chef d'association de malfaiteurs terroristes criminelle. Il s'agit d'un couple d'une trentaine d'années interpellé la veille sur une aire de l'autoroute A7 à hauteur d'ORANGE (VAUCLUSE) par la PJ d'AVIGON avec l'appui d'une équipe de la BRIGADE DE RECHERCHE ET D'INTERVENTION (BRI). Tous deux connus des services de renseignements, ils s'apprêtaient à se rendre en ESPAGNE au moment de leur interception et ont été transferrés au 36 QUAI DES ORFÈVRES pour y être interrogés. Le propriétaire de la Peugeot 607, comme plusieurs autres suspects, a quant à lui aussi été placé en garde à vue avant d'être relâché. D'actives investigations se poursuivaient en fin de journée.
.
Dans un courrier envoyé mardi au PRÉFET DE POLICE DE PARIS, FLORENCE BERTHOUT, MAIRE (LES RÉPUBLICAINS) DU VE ARRONDISSEMENT de la capitale, ajoute qu'un «carnet de note en arabe» a également été découvert dans le véhicule. LE FIGARO a obtenu mercredi confirmation de source informée qu'«un feuillet en langue arabe est en cours de traduction». L'élue ajoute que la voiture a pu stationner en toute illégalité pendant plus de deux heures, en dépit de plusieurs signalements téléphoniques, dans une ruelle où le stationnement est interdit. Elle déplore «une grande difficulté d'appréhension de la menace» et un manque d'effectifs dans un secteur très fréquenté par les touristes.
.
L'affaire, énigmatique et inquiétante, est prise très au sérieux dans le contexte de menace actuelle. Entendu à huis clos à l'ASSEMBLÉE NATIONALE le 24 mai dernier, PATRICK CALVAR, le DIRECTEUR GÉNÉRAL DE LA SÉCURITÉ INTÉRIEURE (DGSI), s'est dit «persuadé» que DAECH «passera au stade des véhicules piégés» en FRANCE. «Je suis persuadé qu'ils passeront au stade des véhicules piégés et des engins explosifs, et qu'ainsi ils monteront en puissance», avait martelé le patron français de la lutte antiterroriste. «C'est ce que nous avons connu en 1986 et 1995 : il s'agit de modes opératoires classiques», rappelait le haut responsable policier avant d'annoncer : «Ils vont finir par projeter des commandos dont la mission consistera à organiser des campagnes terroristes sans nécessairement aller à l'assaut avec la mort à la clef.» «Pour cela, il leur faut des artificiers et organiser toute une logistique, c'est-à-dire s'installer sur notre territoire, acquérir tous les produits», avait noté PATRICK CALVAR. [...]
.
.
.
ATTENTAT SAINT ETIENNE DU ROUVRAY LES SOCIALISTES AU PIED DU MUR
.
.
RAPPEL
https://lh3.googleusercontent.com/mJT1VODU_mmnuq2H_gcMiojxYpQa512xL0MU8DvK9vGmxjWjc1at9F02qwb1-veZpcTVaHQsoLqId5qfup4heYvGgg0QaAoks9Q0ikDFiDJZqNpXJpCoYp74Cys-5dkGdsWSR_OdM4gUxh50fisybJHcdtd6GtYmEUD44AFU_4rU3KzVoibTO4g1HjWuZcrNKZJOixU0aK4YjxqHxnaNtNSFmCVs1ifvSIKPB7mg-1qKpK6WxKchSRrBxNKM4yYkKrgydA2BVMC6uwkVXdJmZXApZ-c1UgI4fKPr3jBByATTh9zeTZv8gm4Hzf3HEfBcetBTQr0z2Lfut4Iuv7SHeu_ZdrV8pYS2yoA9xjw2yWlSfNNGvVYOxw53H9KY0r3OJKdwPZeMfFpQ4hITLoDfFoM3afIg0sCU4Qgmx-BeV5rE16yWWZqXzHeRxGKDGkG4tSh_8AmdJ_c0YJgPGe0Oy-RFx3AqxQQJ4txQLytgW4bUD0EFsZvktt_iTxiOUPbsta1mYW2CZBXJSfEKevJHjsT5-7WNCQi4EpIMHsJHLJmbShnI6AJjVdWrxEtvx7_rwNCQyIwp6N05-JTPWF2YZiLb2LuVFTdZ=w320-h155-no
https://lh3.googleusercontent.com/UDG1Y3V7xMyBuAJrEUsligb-Ge1X-lX94QH0eIw_yP6OqJ3sPoG3ftPYq0djyP4oLHknprY_28e19zthqq3po3IHLtgS6lxvjj_ShSd7jHviVmawd4ldqsEblE5-TbbKTlMbtsw8x_DJjNegSgMORFhXj4SnbZ1M6Qk7kDsOBK-wTXwuXhgoalb1oFsO13eAvTlbmdq2xLorYBNDabQshBAv4zORI_UduCFhQsIqHtnREIsUELChKJwkoy15QFwpKQ2kLBBxGmshQRO2Qa_ZYGNkR1ZuDGst1qluBs_dgLrKmgIJKipslWnAdmkYmM24uIIVV21_wHm-UpLSIANXMeQDB-26xkXgH5wc_eR4cZzhnqJFB2vDKR_u5TwTkLwsosWZdsdMVjC4nRTrdIZXXy9sOTSJbgVbav6fYgsFA53F4fcbAheFt5omiJZkafbWvv9Cqqgp0BQXKFjsaV2JZwegEA90iT1Ii7L0NkQ1qRfLwx4G29NXZAyWXbPMEZMtRuyR3t-YKP2OcDpOW0X582QDE15lM_GGowC4hU7FYtaPlJfrhPy2yri3vJEiXR-OX-0jp8v2RKRojjmO_HlBM0sArPhuqoaj=w400-h225-no

MARTINE AUBRY 2006/2016 2016
https://lh3.googleusercontent.com/JXelNyUPAWcRTTl25kgY3cMPPjuNh4wKhuIdlPl42IiznFmZxym6NEVxcZQtAkzywzXVCU3SDyh7037yJu2AKbTyC4sj9Y0K7ipxH9aAx7moofr9H3Lv7mNsbJfF-0s9hb2_z_O9PL-d1zMUMelySrbeSLVW7lHpAeus9uoOWyaAcNB4eVL8b-g_Gv537E2RlWLh9dCwfvAPLABGPnzo1M9_kbKQrmcBbIcyPljSt5_m7ldi23N1GcqwdYYehVwPFPbZkI3HUI2ek-XBq5bcAbx3yU9AyiMUyvqqCJ_v5d8LuTqTZeMm32Q6bfmH92bERTbfXVYO3h-fq8-ILTasyGgtLu7aBa8-AS0b6LrNLxp28BXm5LWgaw6zsb0BlQ-JNjz2SrgthYWGDs0yBvEuiJrw40eKwJ7Cq1WqHTIfLGdyTOsrj0eozi1jFQKRHkgKs6DcVYrYEToCnKobxiXw__H1a7plEFHxO1WHIayZiVJvhAoldXJBlfYSZHzuRkx6IcK8GeAEePTNfOCH0OTObXiFOtL-WfP9DwxtMiE7luMvK3uZtrwg3_26u_EOyM6kI87bcyf2R_wNtL-H-7FDS_ZTXoivjyJmW-MsaD2Y53Z2pnAaQg=w400-h271-no
 
.
.
.
.LES RATÉS DE LA JUSTICE
.
.
.
LES TERRORISTES
.
.
ADEL KERMICHE
27 JUILLET 2016 LORACTU
.
ADEL KERMICHE l'un des deux assaillants, abattus par la police, était assigné à résidence sous bracelet électronique en attendant son jugement : ADEL KERMICHE, NÉ LE 25 MARS 1997 À MONT-SAINT-AIGNAN (SEINE-MARITIME), ÉTAIT MIS EN EXAMEN APRÈS AVOIR TENTÉ DE RALLIER LA SYRIE PAR DEUX FOIS EN 2015. Placé en détention provisoire après sa deuxième tentative, il avait été libéré en mars et assigné à résidence sous bracelet électronique. Le PARQUET DE PARIS avait fait appel de cette libération, sans succès.
.
.
.
ADEL KERMICHE
.
.
QUATRE MAGISTRATS AVAIENT ORDONNÉ LA LIBÉRATION DU TERRORISTE MALGRÉ SON ENGAGEMENT DJIHADISTE
.
On apprend que le terroriste de SAINT-ETIENNE-DU-ROUVRAY, sous «contrôle judiciaire», c’est à dire en liberté, devant simplement pointer au commissariat et ne pas quitter sa ville, avait été libéré de prison malgré sa détention préventive pour ses deux tentatives de rejoindre l’ETAT ISLAMIQUE en SYRIE. Fiché «S» pour islamisme depuis mars 2015. Le PARQUET ANTITERRORISTE DE PARIS s’était opposé à cette libération voulue par 4 magistrats en raison de sa dangerosité…sans succès. Le laxisme des juges tue, et tuera encore.
.
.
.
.
ABDEL MALIK PETITJEAN
29 JUILLET 2016 L'HUMANITE
.
L’identité du deuxième assaillant de l’église stéphanaise a été révélée hier par le parquet. Il s’agit d’un jeune homme de 19 ans, habitant AIX-LES-BAINS, qui venait d’être repéré pour radicalisation.
 .
...ABDEL MALIK PETITJEAN, lui aussi âgé de 19 ans, habitant AIX-LES-BAINS (SAVOIE) depuis un an, et qui a été «identifié formellement» grâce à des prélèvements ADN effectués sur sa mère.

 .
Dans une interview quelque peu surréaliste, diffusée dans le journal de 20 heures de FRANCE 2, mercredi soir, celle-ci confiait ne pas vouloir croire à la culpabilité de son fils. «C’est un bon Français. Il est doux. Je connais mon gamin, je connais mon fils, il n’est pas impliqué du tout, assurait-elle. Il n’est pas du tout le monstre qu’on essaye de nous faire croire» Les soupçons entourant le jeune homme étaient pourtant déjà très forts, sa carte d’identité ayant été retrouvée au domicile d’ADEL KERMICHE. Officiellement, PETITJEAN était parti en covoiturage pour aller voir son cousin à NANCY. Le matin du drame, il avait donné des nouvelles à sa mère, par SMS  : «Maman, ne t’inquiète pas, tout va bien, je t’aime. Fais dodo» Un dernier signe de vie d’une parfaite banalité, avant que ne déferlent, le lendemain, policiers et journalistes chez la mère de famille…
 

.
Né à SAINT-DIÉ-DES-VOSGES (VOSGES) le 14 novembre 1996, ABDEL MALIK PETITJEAN a grandi avec ses deux sœurs dans une famille recomposée, d’abord dans l’est de la FRANCE, avant de déménager à MONTLUÇON (ALLIER), SEYNOD (HAUTE-SAVOIE) puis AIX-LES-BAINS. S’il n’était pas connu des forces de police pour des faits de délinquance et ne figurait donc pas dans les fichiers d’empreintes génétiques, PETITJEAN était apparu depuis peu dans les radars de l’antiterrorisme : le 29 juin, une fiche «S» avait été établie à son encontre pour des faits de radicalisation. Le jeune homme était soupçonné d’avoir voulu se rendre en SYRIE, après un aller-retour éclair en TURQUIE, les 10 et 11 juin. Un voyage signalé par les autorités turques à la fin du mois. C’est aussi lui, semble-t-il, qui faisait l’objet, depuis le 22 juillet, d’un avis de recherche (anonyme mais accompagné d’une photo), émis par L’UNITÉ DE COORDINATION DE LA LUTTE ANTITERRORISTE (UCLAT). Un service étranger avait prévenu celle-ci qu’un homme «serait prêt à participer à un attentat sur le territoire national». Mais, faute de détails supplémentaires, les enquêteurs n’avaient pu faire le lien avec ABDEL MALIK PETITJEAN.

 .
Mercredi soir, c’est pourtant bien lui qui apparaissait, aux côtés d’ADEL KERMICHE, dans une vidéo diffusée par l’agence AMAQ où tous deux prêtaient allégeance à l’«ÉTAT ISLAMIQUE». Une triste vérité qui a secoué les membres de l’association gérant la mosquée où avait l’habitude de se rendre le jeune homme. Un lieu de culte qui avait été visé par un incendie criminel après l’attaque contre CHARLIE HEBDO en janvier 2015. «C’est incroyable ! Tous les fidèles sont choqués car ils le connaissaient pour sa gentillesse, son calme, a témoigné DJAMEL TAZGHAT, le président de l’association. On n’a jamais eu un signe de radicalisation. Qu’est-ce qui s’est passé dans sa tête ?» Jeudi après-midi, trois personnes dans l’entourage de PETITJEAN étaient toujours en garde à vue, dont l’une avait participé au voyage en TURQUIE du 10 juin. Rien ne dit à ce stade qu’elles avaient eu connaissance du projet d’attentat mené à SAINT-ÉTIENNE-DU-ROUVRAY.
.
.
.
.
LA MOSQUÉE «YAHIA» DE SAINT ETIENNE DU ROUVRAY
.
LA MOSQUÉE DE SAINT-ETIENNE-DU-ROUVRAY A ÉTÉ INAUGURÉE EN 2000 SUR UN TERRAIN OFFERT PAR L’ÉGLISE CATHOLIQUE
.
.
.
L’IMÂM DE LA MOSQUÉE «YAHIA» DE ST-ETIENNE-DU-ROUVRAY DÉJÀ CONDAMNÉ POUR AVOIR FRAPPÉ SA FEMME, LIGOTÉE, À COUPS DE BÂTON
31 AOUT 2010 PARIS NORMANDIE
.
«ABDELBAKI A., 52 ans, est poursuivi pour violences conjugales. Il est soupçonné d’avoir violemment frappé au ventre son épouse, laquelle s’est vu prescrire une interruption temporaire de travail (ITT) de trois jours. Pour ces faits, il a été placé sous contrôle judiciaire. Affaire malheureusement classique. Sauf que dans le cas présent, c’est un imam qui est mis en cause par la justice. ABDELBAKI A., qui se dit aussi exorciste, exerce notamment son ministère à la MOSQUÉE YAHIA DE SAINT-ETIENNE-DU-ROUVRAY, du jeudi au dimanche depuis le début de l’année.
.
FRAPPÉE À COUPS DE BÂTON
.
L’homme, d’origine marocaine mais naturalisé français, a été déféré devant le procureur de la République d’Avesnes-sur-Helpe le 18 août dernier. Il est ressorti du palais de justice avec une convocation pour «violences et blessures volontaires» ayant entraîné une ITT inférieure à huit jours.Au cours de son audition par les enquêteurs de MAUBEUGE, ABDELBAKI A. aurait affirmé avoir procédé à un exorcisme sur son épouse de 45 ans ligotée en lui assénant des coups de bâton sur l’abdomen. Ce sont d’ailleurs des membres de la famille de la victime qui ont dénoncé les faits à la police.
.
.
.
.
«JE VAIS ATTAQUER UNE ÉGLISE». IL M'A DIT ÇA IL Y A DEUX MOIS EN SORTANT DE LA MOSQUÉE [«YAHIA»] ...»
26 JUILLET 2016 LE DAUPHINE
.
Des proches d'ADEL KEMICHE, 19 ans, admettent qu'ils ne sont «pas étonnés» que celui-ci ait participé, ce matin, à la prise d'otage dans une église près de ROUEN, tuant sauvagement un prêtre.
 .
Deux jeunes gens, proches d'ADEL KERMICHE, l'un des auteurs du meurtre de ce matin revendiqué par DAECH, ont témoigné au micro de RTL, avouant n'être pas très surpris.
.
«JE NE L'AI PAS CRU»
.
«Je ne suis pas étonné, il m'en parlait tout le temps... Il parlait de l'ISLAM... qu'il allait faire des trucs comme ça», dit l'un d'eux. «Sur le CORAN de LA MECQUE, il m'a dit : «JE VAIS ATTAQUER UNE ÉGLISE». IL M'A DIT ÇA IL Y A DEUX MOIS EN SORTANT DE LA MOSQUÉE. Sur la vie de ma mère, je ne l'ai pas cru».
.
.
.
ABDELMALIK PETITJEAN ÉTAIT ENCORE BAGAGISTE DANS UN AÉROPORT 3 MOIS AVANT L’ATTENTAT
29 JUILLET 2016 DAILYMAIL
.
ABDELMALIK PETITJEAN avait un emploi à temps plein à l’AÉROPORT DE CHAMBÉRY en FRANCE.
.
Il y travaillait encore trois mois avant l’attaque sur l’église normande.
.
Il n a pas été détecté par les services de police et a pu facilement décrocher le job
.
POUR RAPPEL :
.
AÉROPORTS : DES INSCRIPTIONS «ALLAH AKBAR» RETROUVÉES SUR DES AVIONS À PARIS ET LYON 29 NOVEMBRE 2015 METRONEWS
.
.
.
UN PRÉCEDENT : SID AHMED GHLAM ET L’ATTENTAT DÉJOUÉ D’UNE ÉGLISE DE VILLEJUIF FICHé «S»
.
SID AHMED GHLAM PRÉPARAIT AUSSI UN ATTENTAT AU SACRÉ-CŒUR
25 JUIN 2015 LEJDD
.
Le suspect de l’attentat déjoué d’une église de VILLEJUIF, projetait de s’attaquer à la BASILIQUE DU SACRÉ-CŒUR à PARIS. Des plans révélés par les ordinateurs saisis chez SID AHMED GHLAM, selon une information du FIGARO.
.
La BASILIQUE DU SACRÉ-CŒUR, mais aussi UN TRAIN REMPLI DE VOYAGEURS, faisaient partie des cibles de SID AHMED GHLAM, selon LE FIGARO. Le jeune homme est déjà accusé d’avoir fomenté des attaques, finalement déjoués, contre une ou plusieurs églises de VILLEJUIF, en région parisienne. Les informations concernant les préparatifs des attentats, ont été découvertes dans la mémoire de deux ordinateurs de l’étudiant algérien, récupérés lors de la perquisition de son appartement.
.
«ÇA PREND DU TEMPS POUR LES TUER»
.
Dans ces ordinateurs, les enquêteurs sont également tombés sur des échanges épistolaires entre SID AHMED GHLAM, d’autres personnes et un mystérieux donneur d’ordre, peut-être retranché en SYRIE ou en IRAK. Preuve supplémentaire que le djihadiste n’a pas agi seul. LE FIGARO a pu se procurer des extraits de ces échanges.
.
«Essaie de trouver une église avec du monde et aussi regarde pour que tu puisses repartir rapidement et facilement», demande par exemple le probable commanditaire de l’attentat à SID AHMED GHLAM. Un lieutenant intervient dans la conversation : «Pour l’église, j’ai cherché, et en Ile-de-France, c’est difficile pour repartir. […] Et l’église çà prend du temps pour les tuer»[...]
.
.
.
MEURTRE DES MOINES ET PRÊTRES DANS L'ISLAM
.
MEURTRE DES MOINES JUSTIFIÉ PAR ABU BAKR LE PREMIER CALIFE DE L'ISLAM
.
Extrait de l’introduction de la FATWA DES MOINES d’un des plus grand juristes sunnite IBN TAYMIYYA, jouissant du statut de «SHEIKH DE L’ISLAM». Le texte est introduit par le professeur (musulman) YAHYA MICHOT (BIO) ex professeur à l’UNIVERSITÉ CATHOLIQUE DE LOUVAIN
puis au CENTRE D’ÉTUDES ISLAMIQUES D’OXFORD financé par le QATAR, où enseigne aussi TARIQ RAMADAN.
 
.
Loin d’être marginal, il est considéré comme un des meilleurs spécialistes d’IBN TAYMIYYA, INVITÉ EN STAR À LA FOIRE MUSULMANE DE BRUXELLES.
.
.
Un autre traité de droit musulman justifie ces meurtres des moines non reclus dans leurs ermitages en temps de guerre : le manuel juridique majeur du sunnisme, AL-MUWATTA’, de l’IMÂM MALIK IBN ANAS (710-795) – «synthèse pratique de l’enseignement islamique» sous-titre l’éditeur ALBOURAQ- enseigne d’assommer les moines chrétiens, de violer les femmes issues du butin de guerre, de couper la tête des apostats, de partir en expédition guerrière etc. Nous l’avons acheté à la FNAC de ROUEN ! Il est présent dans toutes les librairies musulmanes.
.
DANS LE LIVRE NUMÉRO 21 , LE POINT 18 ENSEIGNE DE TUER LES MOINES PROSÉLYTES :
.
«Tu verras des gens qui se sont rasé le sommet de la tête (diacres) [en référence à la tonsure des moines], abats-les en frappant le sommet de leur tête» L’assassinat des moines de Tibihirine en 1996, n’est donc pas le fait de fous, mais de personnes appliquant l’ISLAM officiel enseigné au MAROC et en ALGÉRIE.
.
Voir CE DOCUMENTAIRE sur les livres islamiques de l’INSTITUT DU MONDE ARABE, AL-MUWATTA’ est présent, ainsi que les ouvrages d’IBN TAYMIYYA (1263-1328) qui a aussi légalisé le meurtre des moines (cf: son texte LE STATUT DES MOINES) en se référant aux propos d’ABU BAKR, PREMIER CALIFE (632-634) de l’ISLAM éminement respecté car «bien guidé par dieu» [RASHIDÛN].
.
Dans un autre DOCUMENT EXCEPTIONNEL diffusé sur FRANCE 3 le 23 mai 2013, les réalisateurs MALIK AÏT AOUDIA, correspondant de MARIANNE en ALGÉRIE et SÉVERINE LABAT apportent les preuves irréfutables que les sept moines ont bien été assassinés par le GROUPE ISLAMIQUE ARMÉ. En exclusivité, MARIANNE en publie des extraits… Lire dans MARIANNE
.
«Celui qui tue les moines, il se rapproche de DIEU et tous avaient soif de meurtre : il n’y en avait pas un qui ne voulait pas les égorger tous les sept !» L’homme qui parle s’appelle LAID CHABOU. Proche lieutenant de DJAMEL ZITOUNI, le chef du GROUPE ISLAMIQUE ARMÉ (GIA) en cette année 1996, LAID CHABOU était là, ce 21 mai, quand, dans le maquis de BOUGARA, ordre fut donné par ZITOUNI de tuer les moines français»
.
.
.

25/07/2016

TERRORISTES PORTRAITS

LA FRANCE EST LA POUBELLE DES ISLAMISTES
Fous ou possédés ?
 
.
.
.
.
.
.
PORC OMNIVORE EN PLEIN REPAS
LE TERRORISTE CANIBALE ANTISEMITE ABDUL RAZZAQ TLASS QUI A DEMANDÉ L’ASILE POLITIQUE EN FRANCE L'AURAIT OBTENU LE 14 JUILLET 2016 !!??
18 JUILLET 2016 GAIDECLIN / MUSLIMPRESS / SYRIANPC.COM / COMPTE FACEBOOK //
.
L'ANCIEN CHEF DE LA BRIGADE «FAROUK» (du nom de l'ancien cadre d'AL QAÏDA OMAR AL FAROUK, décédé en 2006), ABDUL RAZZAK TLASS, ancien lieutenant de l'armée régulière syrienne dont il a déserté en 2011 aurait, SELON LE SITE SYRIEN SPC, récemment obtenu l'asile politique en FRANCE après avoir fui la SYRIE et avoir trouvé
.
refuge en TURQUIE en 2013 suite à la déroute de son groupe armé face aux troupes régulières de l'ARMÉE ARABE SYRIENNE (AAS).
 .
On se souvient que TLASS et sa brigade terroriste FAROUK ont été impliqués dans de multiples exactions en 2011 et 2012, comme l'
ACTE DE CANNIBALISME FILMÉ et diffusé sur internet d'un de ses hommes (ABOU SAKKAR) envers un soldat de l'AAS, DIVERS CAS DE TORTURES SUR DES PRISONNIERS, la PRISE D'OTAGE DE CINQ INGÉNIEURS IRANIENS ET DE LEUR CUISINIER SYRIEN, le NETTOYAGE ETHNIQUE DES CHRÉTIENS et le SABOTAGE DES OLÉODUCS DE HOMS ou encore le massacre de Houla révélé par le FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG.
.
Il a par ailleurs
LANCÉ UN «APPEL AU DJIHAD» sans équivoque sur ses allégeances islamistes.
 .
Après la
RÉVÉLATION DE SES ACTIVITÉS INAVOUABLES DE «CYBERSEXE» avec une activiste syrienne «pro-démocratie» proche d'HILLARY CLINTON, il cessera ses activités à la tête de la brigade Farouk finalement démantelée en 2013 suite à l'éparpillement de ses troupes dans différents groupes djihadistes.
.
Voir le décryptage publié en 2012 d'un reportage de la chaîne anglaise CHANNEL 4 pour en savoir plus sur la BRIGADE FAROUK :
.
.
.
BRÉSIL : EXPULSION VERS LA FRANCE DE L'EX-PHYSICIEN DU CERN CONDAMNÉ POUR TERRORISME EN 2012
16 JUILLET 2016 FRANCETVINFO
.
Le professeur franco-algérien ADLÈNE HICHEUR, qui avait été condamné à PARIS en 2012 pour terrorisme, a été expulsé dans la nuit de vendredi à samedi du BRÉSIL vers la FRANCE. Un décision dans un contexte de renforcement de la sécurité au BRÉSIL avant les JO.
.
SELON LA PRESSE BRÉSILIENNE, il a été placé dans un avion pour la FRANCE vendredi soir à l'AÉROPORT INTERNATIONAL DE RIO. Dans un communiqué publié par le site internet d'informations G1, le MINISTÈRE DE LA JUSTICE, «étant donné le rejet de la demande de prolongation du permis de travail dans le pays et dans l'intérêt national, a autorisé l'expulsion immédiate du citoyen franco-algérien ADLÈNE HICHEUR».
.
L'UNIVERSITÉ DE RIO «SURPRISE»
.
«LA DIRECTION DE L'UFRJ (UNIVERSITÉ DE RIO «A ÉTÉ SURPRISE CE VENDREDI PAR L'AVIS D'EXPULSION IMMÉDIATE DU PROFESSEUR INVITÉ ADLÈNE HICHEUR, CHERCHEUR À L'INSTITUT DE PHYSIQUE», écrit l'Université dans un communiqué diffusé sur son site internet. Celle-ci fait en outre part de son «extrême inquiétude», déplorant l'absence de «justifications claires» et de respect des «principes démocratiques de base, comme le droit à la défense» dans cette affaire.
.
«La demande de renouvellement du contrat du professeur ADLÈNE HICHEUR a été analysée par plusieurs confrères de l'UFRJ et approuvée par l'Université», ajoute l'institution qui souligne que le Franco-Algérien a été l'auteur d'«articles et (de) découvertes importants dans la physique des particules».
.
UN CHERCHEUR DU CERN EN LIAISON AVEC UN RESPONSABLE PRÉSUMÉ D'AL-QUAIDA
.
En 2009, l'examen des messages électroniques de ce de ce physicien travaillant au CERN (L'ORGANISATION EUROPÉENNE POUR LA RECHERCHE NUCLÉAIRE), à GENÈVE, avait révélé des échanges avec un responsable supposé d'AL-QAÏDA au MAGHREB ISLAMIQUE (AQMI) en vue de la préparation d'attentats en EUROPE et en FRANCE.
.
RENFORCEMENT DE LA SÉCURITÉ AU BRÉSIL AVANT LES JO
.
Il avait été condamné en 2012 à PARIS à quatre ans de prison ferme pour terrorisme. Comme il avait déjà accompli deux ans et demi de détention provisoire depuis son arrestation, et AVEC LE JEU DES REMISES DE PEINES, IL AVAIT ÉTÉ LIBÉRÉ QUELQUES JOURS APRÈS SA CONDAMNATION.
 
 
 
 
 
 
<< MERCI CRICRI !!!
.
Il s'était installé au BRÉSIL en 2013. En janvier, LA REVUE BRÉSILIENNE EPOCA AVAIT RÉVÉLÉ QU'IL ÉTAIT SURVEILLÉ PAR L'AGENCE NATIONALE DE RENSEIGNEMENT (ABIN).
.
Vendredi, le gouvernement fédéral a annoncé le renforcement de son dispositif de sécurité pour les JEUX OLYMPIQUES DE RIO (5-21 août) au lendemain de l'attentat de NICE qui a fait 84 morts et plusieurs dizaines de blessés, et qui a été revendiqué samedi par le groupe jihadiste ÉTAT ISLAMIQUE (EI).
.
.
.
  DES DJIHADISTES INFILTRÉS DANS DEUX AMBASSADES DE FRANCE
6 SEPTEMBRE 2017 LE POINT /
.
Les services de renseignements ont repéré parmi les employés locaux des AMBASSADES DE FRANCE au ROYAUME-UNI et au QATAR plusieurs personnes liées aux mouvances djihadistes. Ces employés locaux ont été écartés des chancelleries concernées. Révélée par LE CANARD ENCHAÎNÉ, l'information fait tache au lendemain de la SEMAINE DES AMBASSADEURS, AU COURS DE LAQUELLE EMMANUEL MACRON A EXPOSÉ LE CAP DIPLOMATIQUE qu'il entendait suivre tout au long de son mandat.
.
À DOHA, ce sont des agents de sécurité de l'ambassade qui affichaient une proximité préoccupante avec des mouvances pro-DAECH. À LONDRES, plus ennuyeux encore, c'est un responsable de l'intendance du poste diplomatique, recruté pour des travaux de maintenance et ayant accès à des locaux sensibles, qui revendiquait une «sympathie déplacée» à l'égard de plusieurs personnalités qualifiées par les services de «terroristes».
.
Un fonctionnaire du QUAI D'ORSAY reconnaît, en off, qu'«il y a un vrai problème avec les agents locaux. Tu peux tomber sur de drôles de types» Le ministère des AFFAIRES ÉTRANGÈRES a annoncé un plan de 67 millions d'euros pour renforcer la sécurité des AMBASSADES DE FRANCE à travers le monde. «Des mesures très fortes ont été prises. [...] Les échanges avec les services locaux de renseignements avant d'habiliter des personnels locaux ont été intensifiés», confie AGNÈS ROMATET-ESPAGNE, la PORTE-PAROLE DU QUAI D'ORSAY.
.
.
.
LE GOUVERNEMENT FRANÇAIS PROTÈGE LES SALAFISTES
.
ÉTAT D’URGENCE : LES AMENDEMENTS SUR LA FERMETURE ADMINISTRATIVE DES «MOSQUÉES ISLAMISTES» SONT REJETÉS À 164 VOIX CONTRE 139...
HELENE BEKMEZIAN, journaliste au MONDE en charge de l'actualité parlementaire rapporte :
 
.
.
.
ESTROSI PERSISTE à DéFENDRE L'IMÂM SADOUNI LIé AUX FRèRES MUSULMANS
L’IMÂM SOUTENU PAR ESTROSI DIT «COMPRENDRE» LES DJIHADISTES EN RAISON DES «DISCRIMINATIONS» ET DE LA «LAÏCITÉ» À LA FRANÇAISE
 
21 JUILLET 2016 L'OBSERVATOIRE DE L'ISLAMISATION / IL GIORNALE
.
L’imâm ABDELKADER SADOUNI, que CHRISTIAN ESTROSI soutient («de toutes mes forces» assura-t-il sur RTL, VOIR LA VIDÉO) contre MARION MARÉCHAL LE PEN qui avait dénoncé à juste titre ses liens avec les islamistes des FRÈRES MUSULMANS (PREUVES DANS LA VIDÉO), vient de donner une interview éclairante à IL GIORNALE (Milan).
.
.
.

GEORGES FENECH ET FILLIERES DJIHADISTES SUD DE LA FRANCE 15 JUILLET 2016
BERNARD CAZENEUVE MÉPRISE L’ENQUÊTE PARLEMENTAIRE SUR LES ATTENTATS DU 11 NOVEMBRE 2015 (LCP)
.
Le PRÉSIDENT DE LA COMMISSION D’ENQUÊTE PARLEMENTAIRE SUR LES ATTENTATS DE PARIS s’indigne de la réponse apportée par le MINISTRE DE L’INTÉRIEUR aux propositions de sa commission..
Invité VENDREDI DANS PARLEMENT HEBDO, le DÉPUTÉ LES RÉPUBLICAINS GEORGES FENECH s’est ému de l’attitude du MINISTRE DE L’INTÉRIEUR à l’égard du travail de la commission d’enquête parlementaire sur les attentats. Cette dernière 
a rendu mercredi son rapport. BERNARD CAZENEUVE a en effet rejeté bon nombre DE PROPOSITIONS DE LA COMMISSION, qualifiant même de «plum-pudding» l’idée de créer une agence nationale du renseignement, similaire à celles existantes aux ÉTATS-UNIS et au ROYAUME-UNI.
 .
«J’ai été véritablement consterné par la réponse du MINISTRE DE L’INTÉRIEUR (…) c’est inacceptable. Venir nous dire que ce que nous proposons c’est du plum-pudding ! C’est une injure à notre travail, c’est un mépris, c’est une arrogance, c’est une suffisance. Et en tant que président de la commission d’enquête, je ne laisserai pas faire», assure GEORGES FENECH. «Je suis vraiment très en colère. Et on ne lâchera pas. On ne peut pas accepter que le ministre qui endosse la plus lourde responsabilité politique sur l’année 2015 puisse venir nous dire tout ce que vous avez fait, ça ne m’intéresse pas»

 .
Le DÉPUTÉ LES RÉPUBLICAINS annonce également son intention de demander la création d’une mission d’information parlementaire chargée du suivi des propositions émises par la commission d’enquête ainsi que son intention de rentrer en contact «avec les plus hautes autorités de l’État».
.
.
.
LA RAISON DES FOLIES DE CHRISTIANE TAUBIRA POUR VIDER LES PRISONS ET NOUS CONDUIRE AU CHAOS
QUESTION :
.
Pourquoi CHRISTIANE TAUBIRA, la GARDE DES SCEAUX, s'est-elle opposée à ce que :
* le SERVICE DU RENSEIGNEMENT PÉNITENTIAIRE puisse procéder à la sonorisation des parloirs et des cellules» (LE POINT)
* Que les peines soient non exécutées ou aménagées, escortes aux prisonniers pour leur permettre de sortir de prison, libération systématique de la majorité des détenus à la moitié de leur peine (RIPOSTE LAÏQUE)
* De la prison au DJIHAD en SYRIE : réforme de TAUBIRA un détenu en sursis a le droit de se rendre à l'étranger (LE POINT) ?
.
RÉPONSE :
.
1) Le grand amour de sa vie, l'ancien leader indépendantiste guyanais ROLAND DELANNON, père de ses quatre enfants, avec lequel elle avait fondé un parti politique, accusé d'avoir fomenté un attentat contre des installations pétrolières, ROLAND DELANNON est condamné à un an et demi de prison, qu'il purge à LA SANTÉ, à PARIS pour terrorisme PARIS MATCH
2) Le fils de CHRISTIANE TAUBIRA condamné pour complicité de vol. CHRISTIANE TAUBIRA alors DÉPUTÉE DE GUYANE, avait tenté de faire annuler purement et simplement la condamnation par le TRIBUNAL DE BOURGES (avec dispense de peine) (VALEURS ACTUELLES) (24HEURESACTU)
.
.

19/07/2016

ATTENTAT NICE 14 JUILLET 2016

ATTENTAT NICE 14 JUILLET 2016
.
.
.
84 morts, dont 10 enfants et adolescents et 202 blessés

« Cinq enfants encore dans un état critique»

«16 corps encore non identifiés»

.
.
.
.
.
.

ATTENTAT NICE DU 15 JUILLET 2016
.
LES FAITS
.
.
.
MENACE DE L'ÉTAT ISLAMIQUE UN MOIS AVANT
.
.
.
L'ÉTAT ISLAMIQUE REVENDIQUE L'ATTENTAT DE NICE VIA L'AGENCE A'MAQ
.
.
.
ATTENTAT DE NICE : «ALLAH EST GRAND, ALLAH EST GRAND»
14 JUILLET 2016 REUTERS LE CAIRE (EXTRAIT) / THE MUSLIM ISSUE
.
Les partisans de l’ÉTAT ISLAMIQUE ont fêté sur les réseaux sociaux l’attaque menée en FRANCE par un camion qui a foncé dans la foule en train de regarder un feu d’artifices tiré à l’occasion de la FÊTE NATIONALE DU 14 JUILLET […] «Le nombre de tués a atteint 62 Français croisés et infidèles pécheurs à NICE, FRANCE. Allah est grand, Allah est grand» a-t-on pu lire sur un tweet.
.
.
.
LE TERRORISTE
.
 https://lh3.googleusercontent.com/kwRxor9GkpRCFJVzsSGAy4v174Dsz8zU0D1_i8KDnHG0qFO5RcN0uUL0N53CtTvzC6bn9iUjNH3ee-JIWN6wca5bOl3sGpxclZYKYZLnpAm4wTk5Zrxa_ShmGQ2OQoQq4pM2wkUZ30hKdR0TMwMq1jRqy0Zj2oWPBxtJA2YUM9JZ83lLjXL8f6-pIkqzPmZBORxDobXgQlgiJ0IOp7t_2VO70acQF_-p-_3olWzDR92N24kHhnCsW_sU2v7HUOujWdW7GqO41mtXBOdDyxHNKEhRaJrV3l0bV-3ob0SG_xPoGgEKH3n5RLIEd5H877XuIdrS75eUqbiQMriW29ne3u4Be2pBUa-y1yLs6ag2lFeJ81YUlZ_yUx-RO-VuLNk-9gT51LGrXvNrJ5hAUu1hjgVb9JkO-3wIxuFSIY0Iy5cqpdvPDNDhfoqQrxVs6Xd9s4In6O3O7UWVQhIfKt1JD3KCRxV9b_X8ZlboUJ49QUGtOAPWH598d29V2DRkvphTKxsZYn47KGhPt-PeBOif2WKxhgAi88jCP3Sdrw4aDIchLdHQHxPXcrqBwpB3WexZDjBdS1pSQr1VRAnbA4Md22GBfA2P3iIF=w580-h438-no
.
LE TUEUR AU CAMION EST LE FILS D’UN MEMBRE DES FRÈRES MUSULMANS TUNISIENS (POLICE TUNISIENNE)
15 JUILLET 2016 TUNISIE-SECRET
.
Le terroriste qui conduisait le camion qui a écrasé 84 victimes à NICE n’est pas franco-tunisien comme cela a été annoncé par les médias français mais un émigré tunisien âgé de 31 ans, qui vivait en FRANCE depuis 2008 et qui a obtenu le séjour à la suite de son mariage avec une franco-tunisienne, sa propre cousine (elle s'appelle HAJER) qui est installée à NICE et dont il a eu trois enfants.

 .
Il s’appellait MOHAMED LAHOUAIEJ BOUHLEL et il est originaire de SIDI BOUZID même s'il est né le 3 janvier 1985 dans la ville sahélienne de MSEKEN (Gouvernorat de SOUSSE).
LE PERE HIPOCRYTE DE MOHAMED LAHOUAIEJ BOUHLEL 16 JUILLET 2016
Selon nos sources policières en TUNISIE, sa mère s'appelle CHERIFA et son père est membre du parti islamiste ENNAHDA
.
* et il est connu à MSEKEN comme étant un extrémiste violent que la police de BEN ALI surveillait de près et qui est devenu après janvier 2011 l'un des leaders locaux d'ENNAHDA à MSEKEN.
.
Le criminel de NICE ne s'est donc pas improvisé terroriste, mais il né et a baigné dans un milieu familiale favorable à la violence et au radicalisme. Il en va de même de sa belle famille.
.
Le permis de conduire du terroriste et sa carte de séjour ont été retrouvés dans le camion qu’il a utilisé comme une arme de guerre avant de se faire descendre par des agents municipaux qui étaient heureusement armés, contrairement à d’autres régions qui refusent le port d’armes à la police municipale. Non satisfait d'avoir tué autant de personnes innocentes, le terroriste tunisien voulait finir son parcours criminel sur un manège pour enfants.
.
Selon certaines sources, cette crapule terroriste était mariée et père de 3 enfants. Son voisinage interrogé le décrit comme «pas très religieux, (qui) ne fait pas la prière, aime les filles et la SALSA». Des propos habituels qui montrent combien un intégriste daéchien peut dissimuler son vrai visage avant de passer à l’action. Et des criminels pareils, il y en a des centaines et des milliers en FRANCE. Pour nous, ce terroriste est né dans un milieu intégriste et il était «culturellement» prédisposé à devenir un terroriste. Les services de police devrait d'ailleurs s'inquiéter du fait que l'un de ses proches travaille à l'aéroport de NICE !
.
L’ayant identifié grâce aux documents retrouvés dans le camion et à l’analyse de ses empruntes digitales, les autorités policières ont pu retrouver rapidement son adresse. Une perquisition a eu lieu à son domicile aujourd’hui vers 09H30 en présence de membres du Raid lourdement armés. Vers 11H00, des membres de la police technique et scientifique étaient toujours présents dans l'appartement situé dans un petit immeuble d'un quartier populaire de l'est de la ville.
.
MOHAMED LAHOUAIEJ BOUHLEL n'était pas connu des services de renseignement français pour radicalisation et ne disposait pas d'une fiche S de sûreté pour lien avec le terrorisme. Il était par contre bien connu des services de police pour des faits de droit commun, principalement des violences avec arme, violences conjugales, menaces et vol.
.
Après analyse et enquête, le corps de cette crapule sera expédié en TUNISIE, où sa famille, ses amis, ses voisins l’enterreront probablement en martyr», comme tous les criminels que ce pays autrefois civilisé et moderne a produit depuis la «RÉVOLUTION» DITE DU JASMIN qu’on avait fait faire à la populace tunisienne et que l’ensemble des politiciens et journalistes Français avaient à l’époque salué, acclamé et exalté.
.
Il y a à peine un mois, la FRANCE de Monsieur HOLLANDE recevait en grande pompe le CHEF DES FRÈRES MUSULMANS TUNISIENS, RACHED GHANNOUCHI. Parmi les objectifs non avoués à l'égard d'un tel doctrinaire de l'islamo-
terrorisme, encadrer, contenir et empêcher la jeunesse française de confession musulmane de basculer dans le radicalisme !!!
.
* Le parti fondamentaliste tunisien «ENNAHDA» appartient à la confrérie des FRÈRES MUSULMANS, une vaste organisation islamiste internationale qui inclut aussi bien le HAMAS palestinien que l’AKP au pouvoir en TURQUIE en passant par l’UOIF en FRANCE. Le principal théologien des FRÈRES MUSULMANS est YOSSEF QARADAWI, un égyptien établi au QATAR qui soutient les attentats-suicide (voir ici).
.
Loin d’être gênés par ce passif, les médias institutionnels français ont donné la parole au père du terroriste musulman qui a aussitôt cherché à nier le caractère islamiste de l’acte. Ce dernier préfère évoquer une «dépression» n’ayant «aucun lien avec la religion». Explications reprises telles quelles par la presse d’état qui ne soulève pas les contradictions dans les déclarations du père.
.
.
.
LE PÈRE DU TERRORISTE
.
LE PARTI ISLAMISTE TUNISIEN «ENNAHDA» DONT FAIT PARTIE LE PÈRE DU TERRORISTE DE NICE EST LIÉ À UNE ORGANISATION FONDAMENTALISTE HEXAGONALE : L’UOIF DES FRÈRES MUSULMANS ALLIÉS DU GOUVERNEMENT SOCIALISTE
16 JUILLET 2016 BREIZATAO
.
Le parti islamiste tunisien «ENNAHDA» est lié à une organisation fondamentaliste hexagonale : l’UOIF. Exemple de cette proximité, lors du 33ème congrès de l’UOIF au BOURGET, en 2016, ABDALLAH BEN MANSOUR – COMPAGNON DE ROUTE DU PARTI ENNAHDA ET COFONDATEUR DE L’UOIF – ÉTAIT PRÉSENT. Cet individu connu pour son engagement radical s’est vu refuser la naturalisation française en 1999.
 .
Lors de ce même congrès, le journal
LE FIGARO rapportait que «certains invités» avaient appelé au «DJIHAD ARMÉ» :
 .
La RENCONTRE ANNUELLE DES MUSULMANS DU NORD à LILLE en février dernier avait SUSCITÉ la polémique. Certains des invités prêchaient ouvertement le djihad. Les conférenciers invités sont-ils cette fois compatible avec les valeurs de la RÉPUBLIQUE et de la FRANCE ?
 
.
Effectivement AMAR LASFAR avait tenté d’inviter dans son fief à LILLE, lors du 9ème RAMN organisé le 7 février dernier, trois islamistes sulfureux issus de la frérosphère internationale : un Marocain, un Saoudien et un Syrien. Les positions radicales de ces personnes concernaient l’appel au DJIHAD armé, l’appel à tuer les apostats et les homosexuels ainsi que des propos anti-JUIFS et anti-ISRAËL. Alerté, le MINISTÈRE DE L’INTÉRIEUR avait adressé un avertissement sans précédent à l’UOIF, habituée a sous-traité la radicalisation à des internationaux. Ces radicaux internationaux ont été déprogrammé au grand dam d’AMAR LASFAR.

 .
CONGRÈS DE L'UOIF DIRIGÉ PAR AMAR LASFAR :
«CERTAINS INVITÉS ÉTRANGERS ONT APPELÉ AU DJIHAD ARMÉ»
.
L’UOIF, dirigé par AMAR LASFAR, est également un soutien du prédicateur salafiste de BREST, RACHID ABOU HOUDEYFA. Ce dernier participe régulièrement aux activités des organisations appartenant aux FRÈRES MUSULMANS dont le «COLLECTIF CONTRE L’ISLAMOPHOBIE EN FRANCE» POUR LAQUELLE IL APPELLE AUX DONS FINANCIERS.
.
Loin d’être marginalisés par les autorités hexagonales, leurs dirigeants sont activement soutenus par le gouvernement socialiste. BERNARD CAZENEUVE A AINSI REÇU AMAR LASFAR ET POSÉ À SES CÔTÉS, tout sourire :
AMAR LASFAR accusé d'escroquerie, travail dissimulé, détournement de fonds, prône un islam rigoriste et voile pour jeunes filles.
ABDELKADER SADOUNI justifie la lapidation des femmes et prône un JIHAD OFFENSIF
.
LES ISLAMISTES TENTENT DE DÉTOURNER L’ATTENTION
.
Dans la foulée de l’ATTENTAT DE NICE, LE «CCIF» A IMMÉDIATEMENT CHERCHÉ À DÉTOURNER L’ATTENTION DU PUBLIC en appelant le gouvernement à combattre «l’extrême-droite», à renforcer encore plus son soutien aux structures religieuses islamiques et à faire taire ceux qui critiquent les agissements des islamistes.
.
.
.
LA FAMILLE DU TERRORISTE
.
LA FAMILLE DE MOHAMED LAHOUAIEJ-BOUHLEL AURAIT REÇU 100.000 EUROS QUELQUES JOURS AVANT LE MASSACRE DE NICE
16 JUILLET 2017 RTL.BE
.
Selon un tabloïd britannique, la famille de MOHAMED LAHOUAIEJ-BOUHLEL aurait reçu une importante somme d'argent quelques jours avant le massacre de NICE. Le frère du tueur s'est dit surpris par une telle fortune.
 .
La famille du tueur de NICE, établie en TUNISIE, aurait révélé par l'intermédiaire du frère qu’une somme de 100.000 euros leur avait été envoyée par MOHAMED LAHOUAIEJ-BOUHLEL, le conducteur du camion. L'argent aurait été envoyé quelques jours avant la tuerie de NICE de ce jeudi soir, a indiqué le site du
DAILYMAIL.CO.UK. Les 100.000 euros auraient été envoyés par colis via des amis qui se rendaient dans sa ville natale de MSAKEN en tunisie. «Il a envoyé l'argent de manière illégale. Il a donné les 100.000 euros à des connaissances de retour en TUNISIE», a précisé JABER, le frère de MOHAMED LAHOUAIEJ-BOUHLEL. Le frère du tueur a admis avoir été très surpris par une telle somme d'argent. La famille avait pour habitude de recevoir de très petites sommes.
.
.
.
UNE FOIS DE PLUS LES AUTORITÉS FRANÇAISES ONT RETIRÉ DES FOURGONS DE POLICE BLOQUANT LA PROMENADE DES ANGLAIS QUELQUES HEURES AVANT !!??
.
SELON LE JOURNAL THE DAILY EXPRESS, DES FOURGONS DE POLICE BARRANT LA PROMENADE DES ANGLAIS ONT ÉTÉ RETIRÉS JUSTE AVANT L’ATTAQUE DE NICE
 
17 JUILLET 2016 THE DAILY EXPRESS
.
De sérieuses questions se posent sur la capacité de la police française à se prémunir contre le terrorisme après que qu’un barrage routier ait été retiré juste avant qu’un terroriste ne percute un camion dans une mer de gens sans méfiance à NICE..
Des témoins oculaires disent que les autorités françaises ont retiré des fourgons de police bloquant la PROMENADE DES ANGLAIS quelques heures avant qu’un camion de 19 tonnes ne tue au moins 84 morts et n’en blesse grièvement d’innombrables autres.

 .
Des témoins oculaires affirment que quatre véhicules de police avaient déjà barricadé la route pour protéger une parade militaire, mais qu’ils ont disparu avant que l’attaque ait commencé.

 .
Seulement 45 officiers étaient en service pendant les célébrations de la JOURNÉE DE LA BASTILLE, à laquelle ont assisté plus de 30.000 personnes.
.
Ceci en dépit des inquiétudes quand au fait que NICE était une cible probable pour une attaque étant donné le grand nombre de jihadistes de la ville s’étant rendus en SYRIE pour se battre contre le dit ÉTAT ISLAMIQUE au cours des dernières années.
.
Le président régional CHRISTIAN ESTROSI a déclaré qu’une demande qu’il avait faite avant la parade pour obtenir davantage de policiers avait été rejetée.
.
Il a été signalé pour avoir dit : «Il n’y avait que 45 officiers de la police nationale le 14 JUILLET. Cela ne suffit pas, je ne peux pas cacher que je suis en colère»
.
Quelques heures après le retrait du barrage routier et le rejet d’une demande renfort de police, MOHAMED LAHOUAIEJ BOUHLEL, 31 ans d’origine tunisienne, a commis l’une des plus meurtrières des atrocités terroristes sur le sol européen.
.
Hier, l’EI a revendiqué la responsabilité de l’attaque.
.
Il a déclaré que MOHAMED BOUHLEL LAHOUAIEJ a «réalisé l’opération en réponse aux appels à cibler les ressortissants des Etats qui combattent l’ETAT ISLAMIQUE».
.
La police cherche à reconstituer le réseau terroriste de BOUHLEL alors qu’ils interrogent cinq associés présumés après des raids à travers NICE.
.
Le MINISTRE DE L’INTÉRIEUR FRANÇAIS, BERNARD CAZENEUVE, a déclaré que l’attaquant «semble être devenu radicalisé très rapidement».
.
Un voisin de son ex-femme a dit : «MOHAMED n’a commencé à visiter une mosquée qu’en Avril»
.
BOUHLEL, qui avait des antécédents de violence et de problèmes de santé mentale, était entré dans un bureau de location de camion et dit : «Je veux le plus lourd des camions que vous avez.»
.
Il avait également envoyé 100.000€ à sa famille en TUNISIE, ce qui suggère une mission suicide bien planifiée.
.
.
.
LES RESPONSABILITÉS
.
NICE : LE CONSEIL D'ETAT AUTORISE L'OUVERTURE D'UNE MOSQUÉE FINANCÉE PAR L'ARABIE SAOUDITE
.
sous l’impulsion et avec le soutien de CHRISTIAN ESTROSI, sur un terrain municipal de 1000 m², que va voir le jour une Grande mosquée dotée d’un espace culturel (permettant de subventionner sans contredire la loi de 1905 ?) et d’un espace d’abattage. Celle-ci administrée par l’imam dirigeant l‘UOIF LOCALE, ORGANISATION ISLAMISTE. (LIRE UOIF FRERES MUSULMANS)
.
30 JUIN 2016 LE FIGARO
.
Le CONSEIL D'ETAT a confirmé ce jeudi l'injonction faite en référé au MAIRE DE NICE d'autoriser l'ouverture d'une salle de prière de 950 m2 financée par l'ARABIE SAOUDITE.

 .
La MOSQUÉE EN NOUR d'une capacité de 800 fidèles -propriété du MINISTRE SAOUDIEN DES AFFAIRES ISLAMIQUES CHEIKH SALEH BEN ABDEL AZIZ AL-CHEIKH- est vilipendée par l'ancien maire LR de NICE CHRISTIAN ESTROSI, devenu 1er adjoint le 13 juin pour se conformer à la loi sur le cumul des mandats.

.
Sa construction à l'ouest de NICE au milieu d'une future technopole, engagée en juillet 2012, s'est achevée en novembre, mais CHRISTIAN ESTROSI souhaite transformer le bâtiment en crèche.

 .
Le 6 juin, le tribunal administratif de NICE avait ordonné à M. ESTROSI d'autoriser l'ouverture de la mosquée, dans un délai de cinq jours, sous astreinte de 500 euros par jour de retard. Le tribunal avait été saisi en référé par l'ASSOCIATION CULTURELLE ET CULTUELLE EN NOUR, gestionnaire de la mosquée.

 .
Saisi en appel par le MAIRE DE NICE, le CONSEIL D'ÉTAT, statuant en référé, a confirmé ce jeudi cette ordonnance.

 .
Dans un communiqué commun, le nouveau MAIRE DE NICE PHILIPPE PRADAL et CHRISTIAN ESTROSI affirment pourtant que, malgré la décision du CONSEIL D'ETAT, ils
«ne signeron(t) pas l'arrêté d'ouverture au public et continueron(t) à demander au Préfet la signature de la déclaration d'utilité publique pour y faire une crèche».
 .
«C'est désormais au PRÉFET DES ALPES-MARITIMES de prendre ses responsabilités s'il veut se substituer au MAIRE DE NICE», précisent-ils.
 .
Le CONSEIL D'ETAT relève dans un communiqué que
«les lieux de prières existants ne permettent pas aux fidèles du culte musulman d'exercer leur culte dans des conditions normales de dignité et de sécurité», une situation «aggravée en période de RAMADAN».
 .
Il a jugé que
«le refus du maire d'autoriser l'ouverture des locaux portait une atteinte grave et manifestement illégale à la liberté de culte».
 .
«Le CONSEIL D'ETAT aura donc fait le choix de laisser ouvrir, dans notre pays, un nouveau lieu de culte financé par un ressortissant de l'ARABIE SAOUDITE», estiment PHILIPPE PRADAL et CHRISTIAN ESTROSI.
 .
Les deux élus jugent cette décision
«en contradiction complète avec les déclarations du MINISTRE DE L'INTÉRIEUR sur la nécessaire transparence des fonds destinés au financement de l'ISLAM DE FRANCE».
 .
Avec cette décision,
«l'Etat oublie que nous avons dans cette ville, en moins de 8 ans, accompagné dans le respect de la loi, 13 lieux de culte dignes pour les fidèles musulmans, en veillant aux règles de sécurité», considèrent-ils.
 .
«Nous refusons de faire courir à la ville des risques d'ordre public, que ce soit sur les idées ou les propos véhiculés au sein de cet établissement dont LE PROPRIÉTAIRE, NOUS LE RAPPELONS, PRÔNE LA CHARIA», écrivent encore les deux élus.
.
.
.

GEORGES FENECH ET FILLIERES DJIHADISTES SUD DE LA FRANCE 15 JUILLET 2016.
BERNARD CAZENEUVE MÉPRISE L’ENQUÊTE PARLEMENTAIRE SUR LES ATTENTATS DU 11 NOVEMBRE 2015 (LCP)
.
Extraits du rapport du DÉPUTÉ GEORGES FENECH (DISPONIBLE ICI) et COPIES D'ÉCRAN ICI et ICI), PRÉSIDENT DE LA COMMISSION D’ENQUÊTE PARLEMENTAIRE sur les attentats
.
Le PRÉSIDENT DE LA COMMISSION D’ENQUÊTE PARLEMENTAIRE SUR LES ATTENTATS DE PARIS s’indigne de la réponse apportée par le MINISTRE DE L’INTÉRIEUR aux propositions de sa commission.
 .
Invité
VENDREDI DANS PARLEMENT HEBDO, le DÉPUTÉ LES RÉPUBLICAINS GEORGES FENECH s’est ému de l’attitude du MINISTRE DE L’INTÉRIEUR à l’égard du travail de la commission d’enquête parlementaire sur les attentats. Cette dernière a rendu mercredi son rapport. BERNARD CAZENEUVE a en effet rejeté bon nombre DE PROPOSITIONS DE LA COMMISSION, qualifiant même de «plum-pudding» l’idée de créer une agence nationale du renseignement, similaire à celles existantes aux ETATS-UNIS et au ROYAUME-UNI.

 .
«J’ai été véritablement consterné par la réponse du MINISTRE DE L’INTÉRIEUR (…) c’est inacceptable. Venir nous dire que ce que nous proposons c’est du plum-pudding ! C’est une injure à notre travail, c’est un mépris, c’est une arrogance, c’est une suffisance. Et en tant que président de la commission d’enquête, je ne laisserai pas faire», assure GEORGES FENECH. «Je suis vraiment très en colère. Et on ne lâchera pas. On ne peut pas accepter que le ministre qui endosse la plus lourde responsabilité politique sur l’année 2015 puisse venir nous dire tout ce que vous avez fait, ça ne m’intéresse pas»

 .
Le DÉPUTÉ LES RÉPUBLICAINS annonce également son intention de demander la création d’une mission d’information parlementaire chargée du suivi des propositions émises par la commission d’enquête ainsi que son intention de rentrer en contact «avec les plus hautes autorités de l’État».
.
.
.
POURQUOI ?
.
ÉTAT D’URGENCE : LES AMENDEMENTS SUR LA FERMETURE ADMINISTRATIVE DES «MOSQUÉES ISLAMISTES» SONT REJETÉS À 164 VOIX CONTRE 139... POURQUOI ????
HELENE BEKMEZIAN, journaliste au MONDE en charge de l'actualité parlementaire rapporte :
 
.
.
.
POURQUOI MOHAMED LAHOUAIEJ BOUHLEL UN ÉTRANGER CONDAMNÉ A PU CONSERVER LE DROIT DE RESTER EN FRANCE ??
16 JUILLET 2016 LIBERATION
.
* six mois de prison avec sursis pour avoir attaqué un autre automobiliste avec une planche de palette de bois, suite à une dispute qui avait mal tourné
* il avait déjà eu affaire à la justice, pour des faits de violences conjugales et de vol commis à partir de 2010
.
.
.
ATTENTAT DE NICE : LA RÉQUISITION JUDICIAIRE URGENTE DEMANDE LA DESTRUCTION DES IMAGES... POURQUOI ???
21 JUILLET 2016 LE FIGARO /
.
«C'EST LA PREMIÈRE FOIS QUE L'ON NOUS DEMANDE DE DÉTRUIRE DES PREUVES.»
 

Une réquisition judiciaire urgente a été envoyée au CENTRE DE SUPERVISION URBAIN DE NICE mercredi 20 juillet. Le parquet de PARIS évoque un souci «d'éviter la diffusion non contrôlée de ces images».

Panique et incompréhension à la mairie de NICE. Mercredi à 11 heures, la sous-direction antiterroriste (SDAT) a envoyé aux agents qui gèrent la vidéosurveillance de la ville une réquisition citant les articles 53 et L706-24 du code de procédure pénale et de l'article R642-1 du Code pénal leur demandant l'effacement «complet» de 24 heures d'images provenant de six caméras nommées et numérotées, mais aussi de toutes les scènes depuis le début de l'attentat ayant eu lieu sur la PROMENADE DES ANGLAIS, dans la nuit du 14 juillet.


«C'est la première fois que l'on nous demande de détruire des preuves.»

De quoi mettre en état de sidération les agents du centre de supervision urbain de NICE. «C'est la première fois que l'on nous demande de détruire des preuves, précise une source proche du dossier. Le centre de vidéosurveillance et la ville de NICE pourraient être poursuivis pour cela et d'ailleurs les agents en charge du dispositif n'ont pas compétence pour se livrer à de telles opérations».

La demande paraît d'autant plus étonnante que la SDAT a envoyé depuis vendredi dernier des serveurs afin de récupérer les 30.000 heures de vidéosurveillance liées aux événements. Une opération de sauvegarde qui va s'étendre encore sur plusieurs jours. «Nous ne savons pas si donner un ordre de destruction alors que nous sommes en pleine sauvegarde ne va pas mettre en rideau tout le système», s'inquiète-t-on dans l'entourage du dossier.

«Cela a été fait dans ce cas précis pour éviter la diffusion non contrôlée et non maîtrisée de ces images.»

LE PARQUET DE PARIS.

Contacté par LE FIGARO, le PARQUET DE PARIS a confirmé l'information et précisé: «cela a été fait dans ce cas précis pour éviter la diffusion non contrôlée et non maîtrisée de ces images». Du côté de la POLICE NATIONALE, on rappelle que «sur les mille caméras installées à NICE, 140 présentaient des éléments d'enquête intéressants. La police judiciaire a récupéré 100% des vidéos de ces dernières. La PJ et le PARQUET ont donc demandé d'effacer les images de ces 140 caméras afin d'éviter l'utilisation malveillante de ces dernières par souci de la dignité des victimes et pour éviter la reprise de ces images par les sites INTERNET djihadistes à des fins de propagande». Enfin, à la chancellerie, on précise que la demande d'un effacement «complet» s'explique par l'impossibilité de procéder à des destructions partielles sur ce type de matériel.

IMAGES PARTAGÉES PAR PLUSIEURS SERVICES


Le lendemain du drame tragique de la PROMENADE DES ANGLAIS, des officiers de police judiciaire étaient venus faire une première recension des caméras en prise directe avec l'événement. Cela a donné lieu à un premier rapport envoyé au MINISTÈRE DE L'INTÉRIEUR. Étrangement, ce serait ces mêmes caméras qui sont visées par la réquisition de la SDAT.

Dès samedi, l'ÉLYSÉE avait demandé copie des images de l'attentat. Une autorisation accordée par le PARQUET DE PARIS. «Ce n'est pas choquant que le PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE ait voulu visionner l'attentat. Faudra-t-il demander à l'ÉLYSÉE de restituer le CD qui lui est parvenu ?», s'interroge un bon connaisseur du dossier. En tout état de cause, ces vidéos sont partagées par plusieurs services concomitamment à savoir ceux de la POLICE et de la GENDARMERIE NATIONALES, de la POLICE JUDICIAIRE et des pompiers.
 
.
.
.
AFFAIRE D'ETAT DES VIDÉOS SURVEILLANCE DE L'ATTENTAT DE NICE 25 JUILLET 2016
LA POLICIÈRE RESPONSABLE DE LA VIDÉO SURVEILLANCE À NICE ACCUSE LE MINISTÈRE DE L'INTÉRIEUR
 
NICE, C’EST 1257 CAMÉRAS QUI QUADRILLENT LA VILLE, 1257 ENREGISTREMENTS QUE LA JUSTICE A DEMANDÉ D’EFFACER POUR NE PAS GARDER DE TRACES DE L’ATTENTAT. ET AUX CAMÉRAS S’AJOUTENT LES WEBCAMS POUR LES INTERNAUTES.
.
23 JUILLET 2016 JDD
.
ATTENTAT NICE : SANDRA BERTIN MAINTIENT SES ACCUSATIONS CONTRE MINISTRE DE L'INTERIEUR
En poste le soir du 14 juillet, SANDRA BERTIN, chef du CENTRE DE SUPERVISION URBAIN (CSU) de NICE et SECRÉTAIRE GÉNÉRALE DU SYNDICAT AUTONOME DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE (SAFPT) MÉTROPOLE-VILLE DE NICE, revient pour le JDD sur sa nuit aux commandes de la vidéosurveillance... Et se confie sur les pressions exercées par la PLACE BEAUVAU.
.
Depuis quelques jours, la polémique enfle autour de la présence de
LA POLICE NATIONALE À NICE le soir du 14-Juillet. Dimanche, dans un entretien exclusif au JDD, SANDRA BERTIN, la chef du CENTRE DE SUPERVISION URBAIN (CSU) de NICE, accuse le MINISTÈRE DE L'INTÉRIEUR de l'avoir mise sous pression.
.
QUAND LE CAMION DE MOHAMED LAOUHAIEJ-BOUHLEL ENTRE SUR LA PROMENADE DES ANGLAIS, CE 14 JUILLET, QUE VOYEZ-VOUS SUR VOS ÉCRANS ?
.
Je me rappellerai toute ma vie de cette heure-là : 22h33. J’étais devant les écrans du CSU avec les équipes. Nous recevons alors des policiers municipaux positionnés sur LA PROMENADE le signalement d’un camion fou. Nous récupérons tout de suite son image à l’écran et nous demandons son interception. Le camion était lancé à 90 km/h, sans phares, sans qu’on l’entende à cause du bruit. Il contourne le barrage de la police municipale. Les équipes n’ont pas pu l’arrêter. On ne crève pas les pneus d’un 19 tonnes avec un revolver ! A ce moment-là, d’autres policiers municipaux sont en civil dans la foule, qui se retrouvent face à lui. S’ils avaient été armés comme nos collègues de la police nationale, une de nos revendications, ils auraient pu le stopper. Le poids-lourd se retrouve finalement face aux policiers nationaux, qui tirent et le neutralisent. Il est 22h34.
«J’ai été harcelée pendant une heure, on m’a ordonné de taper des positions spécifiques de la POLICE NATIONALE que je n’ai pas vues à l’écran»
.
La sous-direction anti-terroriste vous a demandé, le 20 juillet
«l’effacement complet des enregistrements de vidéosurveillance» sur la Promenade pour cette nuit du 14 juillet afin d’éviter les fuites. Ce à quoi s’oppose la ville de NICE….
.
Le lendemain des attentats, le CABINET DU MINISTRE DE L’INTÉRIEUR a envoyé un représentant au CSU qui m’a mis en ligne avec la PLACE BEAUVAU. J’ai alors eu affaire à une personne pressée qui m’a demandé un compte-rendu signalant les points de présence de la police municipale, les barrières, et de bien préciser que l’on voyait aussi la police nationale sur deux points dans le dispositif de sécurité. Je lui ai répondu que je n’écrirais que ce que j’avais vu. Or la police nationale était peut-être là, mais elle ne m’est pas apparue sur les vidéos. Cette personne m’a alors demandé d’envoyer par email une version modifiable du rapport, pour
«ne pas tout retaper». J’ai été harcelée pendant une heure, on m’a ordonné de taper des positions spécifiques de la POLICE NATIONALE que je n’ai pas vues à l’écran. A tel point que j’ai dû physiquement renvoyer du CSU l’émissaire du ministère ! J’ai finalement envoyé par email une version PDF non modifiable et une autre modifiable (...)
.
.
.
POURQUOI LE TERRORISTE CANIBALE ANTISEMITE ABDUL RAZZAQ TLASS QUI A DEMANDÉ L’ASILE POLITIQUE EN FRANCE L'AURAIT OBTENU LE 14 JUILLET 2016 !!??
18 JUILLET 2016 GAIDECLIN / MUSLIMPRESS / SYRIANPC.COM / COMPTE FACEBOOK //
.
L'ANCIEN CHEF DE LA BRIGADE «FAROUK» (du nom de l'ancien cadre d'AL QAÏDA OMAR AL FAROUK, décédé en 2006), ABDUL RAZZAK TLASS, ancien lieutenant de l'armée régulière syrienne dont il a déserté en 2011 aurait, SELON LE SITE SYRIEN SPC, récemment obtenu l'asile politique en FRANCE après avoir fui la SYRIE et avoir trouvé
refuge en TURQUIE en 2013 suite à la déroute de son groupe armé face aux troupes régulières de l'ARMÉE ARABE SYRIENNE (AAS).
 .
On se souvient que TLASS et sa brigade terroriste FAROUK ont été impliqués dans de multiples exactions en 2011 et 2012, comme l'
ACTE DE CANNIBALISME FILMÉ et diffusé sur internet d'un de ses hommes (ABOU SAKKAR) envers un soldat de l'AAS, DIVERS CAS DE TORTURES SUR DES PRISONNIERS, la PRISE D'OTAGE DE CINQ INGÉNIEURS IRANIENS ET DE LEUR CUISINIER SYRIEN, le NETTOYAGE ETHNIQUE DES CHRÉTIENS et le SABOTAGE DES OLÉODUCS DE HOMS ou encore le massacre de Houla révélé par le FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG.
.
Il a par ailleurs
LANCÉ UN «APPEL AU DJIHAD» sans équivoque sur ses allégeances islamistes.
 .
Après la
RÉVÉLATION DE SES ACTIVITÉS INAVOUABLES DE «CYBERSEXE» avec une activiste syrienne «pro-démocratie» proche d'HILLARY CLINTON, il cessera ses activités à la tête de la brigade Farouk finalement démantelée en 2013 suite à l'éparpillement de ses troupes dans différents groupes djihadistes.
.
Voir le décryptage publié en 2012 d'un reportage de la chaîne anglaise CHANNEL 4 pour en savoir plus sur la BRIGADE FAROUK :
.
.
.
...Comme pour les attentats du «11 SEPTEMBRE» ou de «CHARLY HEBDO»
MIRACLE ? LA CARTE DE SÉJOUR DE MOHAMED LAHOUAIEJ BOUHLEL EST RETROUVÉE DANS LE CAMION DU TERRORISTE... POURQUOI ?
15 JUILLET 2016 LE DAUPHINE
.
Voici la reproduction de la carte de séjour delivrée à MOHAMED LAHOUAIEJ-BOUHLEL en 2008 pour la première fois. Il était alors âgé de 23 ans.
.
Il a été «formellement identifié» vendredi comme le chauffeur du camion fou qui a tué 84 personnes dont des enfants jeudi 14 juillet à NICE juste après le feu d'artifice.
.
Né le 31 janvier 1985, à MSAKEN dans la banlieue de SOUSSE (TUNISIE), MOHAMED LAHOUAIEJ-BOUHLEL habitait à NICE.

Les papiers d’identité de cet homme de 31 ans, chauffeur-livreur à son compte, connu uniquement pour des faits de violences mais pas pour radicalisation, avaient été retrouvés dans le véhicule par les enquêteurs.
.
.
.
NOMBRE DES CHAUFFEURS DE CAMION TERRORISTES : UN POUR LES MÉDIAS, DEUX D'APRÈS LES TÉMOINS... POURQUOI ?
18 JUILLET 2016 LE COURRIER DE RUSSIE / IZVESTIA /
.
[...] BAÏ se souvient qu’il y avait énormément de monde – quasiment toute la ville était de sortie.
.
«Heureusement, les terroristes sont arrivés un peu en retard – les gens avaient commencé à se disperser. À propos, je ne comprends pas pourquoi on ne parle que d’un terroriste ? Ils étaient deux ! Un qui conduisait, et un autre sur le siège passager, c’est lui qui a tiré», assure l’homme. [...]
.

ATTENTAT NICE DES TÉMOINS ÉVOQUENT «DES TIREURS»

 
.
.
COMMENT UNE TELLE COÏNCIDENCE EST-ELLE POSSIBLE ? LE JOURNALISTE RICHARD GUTJAR PRÉSENT EXACTEMENT AU MOMENT DES ATTENTATS DE NICE ET DE MUNICH !!!
16 JUILLET 2016 / BFMTV / VAR MATIN / VETERANSTODAY / MOTHERJONES /
.
Incroyable d’admettre que de telles coïncidences puissent se produire, ne serait-ce que d’un point de vue purement statistique. Il y a certainement plus de chances de gagner au loto que d’occurrences à vivre ces deux scènes de terreur ! La fiche WIKIPEDIA allemande de ce monsieur indique qu’il est père de deux enfants, marié depuis 2007 à une ex-députée de la KNESSET israhellienne, EINAT WILF. La même année de son mariage, cette dame se présenta à la présidence du CJM ou CONGRÈS JUIF MONDIAL mais elle retira sa candidature juste avant le vote. Bien que ce RICHARD GUTJAHR ne soit pas juif, on se demande bien comment a-t-il fait pour se trouver au mauvais endroit et au mauvais moment en si peu de temps… et filmer
.
.
.
 
DOCUMENT ÉTAT ISLAMIQUE QUI INCLUT LA FRANCE DANS UNE DE SES BASES ARRIÈRE COMME L’ALGÉRIE, L'ARABIE SAOUDITE, LA TURQUIE, LA TUNISIE, LE LIBAN, LE BENGLADESH
 
.
On comprend désormais pourquoi :
.
.
.