Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/09/2017

ATTENTAT EN FRANCE ET AILLEURS

ATTENTATS EN FRANCE ET AILLEURS

..

https://lh3.googleusercontent.com/yO254WO8mLDSYxk1diH34NbFEZV9AcbzpS8jgguR8Xtx_-E7sSJkZnvTzhMU9FWOIpdCrpMJe5vB7yp43rPkLqSKZwMiYxWLOMbFjFnEdd0qJnJ77acaRXEaKZW2ezgNvOiQ-oGcmY90Fpoc2Imt6i7gY1O_puaNwKlvkFxEzjcZyY5Ca3na7CKGKh5yUCkZ7YPFze61jgPZhENCmD_G0MYzwq6U8IzZAGu_F5JgTRlhx--n2-WBWDb6h2Zg1Wt7bYm-CTMZx246H3fwQCWeBpLI7S81QhAX2-RSe22Mzm9o6zLHB86u2jmt4nJnPPOYnDJHbkDEeo72FSQKfptW7nQkgNiZd2cjQQj_iMTF-TKs_XFLHC1Li4V2W6ts0lGW1FwhQDqU34xbGwtjf8_b6_OpISyiEUjPwy3nl3cLHra9jCKrJPdp8Sxfbb5hEvgSSTVKF52bTP2v3gPmyAIFSvo4jCOzvmSYsK-6e0Yyu4dSpOplseskctcB64v5Bh-ZxGAPSmXgYhhsjR3pIKyoK7GxrziWKb-e0dqGdrB9mM9I4fcy-oe8tXiCifgaPRPauqG0UD5sFdbN5TAHb4NujQVggUrg2N28uY_K6DgUCunGBfG5rGMCzuKvL5HTQyFCHaR3GxM_LaoU4m5sBzt5GRiE7tDoAJEdEnzTz7ENwp0=w310-h163-no
.
LISTE DES ATTENTATS DEPUIS 2015
.
LES ATTENTATS TERRORISTES SE MULTIPLIENT EN EUROPE DEPUIS 2015
* Le 31 OCTOBRE 2017 ATTENTAT À À NEW YORK 8 MORTS 12 BLESSÉS NEW YORK TIMES
* Le 1er OCTOBRE 2017 ATTENTAT AU COUTEAU À MARSEILLE 2 ÉTUDIANTES MORTES DE 20 ET 21 ANS L'INTERNAUTE
* Le 15 SEPTEMBRE 2017 ATTENTAT DE LONDRES RT 29 BLESSÉS
* Le 25 AOÛT 2017 ATTENTAT BRUXELLES
NICE MATIN
* Le 19 AOÛT 2017 ATTENTAT À TURKU EN FINLANDE 2 MORTS 8 BLESSÉS
* Le 16/17/18 AOÛT 2017 ATTENTATS ESPAGNE BARCELONE 13 MORTS 110 BLESSÉS
* Le 9 Août 2017 ATTENTAT LEVALLOIS-PERRET 6 BLESSÉS
* Le 19 Juin 2017 ATTENTAT CHAMPS-ÉLYSÉES 
* Le 7 Juin 2017 ATTENTAT THÉHÉRAN EN IRAN 17 MORTS 20MINUTES
* Le 3 Juin 2017 ATTENTAT DE LONDRES 8 MORTS 48 BLESSÉS
* Le 26 Mai 2017 ATTENTAT ÉGYPTE CHRÉTIENS COPTES QUI SE RENDAIENT EN PÈLERINAGE 35 MORTS DONT 10 ENFANTS 25 BLESSÉS CHRISTIANOPHOBIE.FR
* Le 22 Mai 2017 ATTENTAT MANCHESTER GRANDE-BRETAGNE 22 MORTS 75 BLESSÉS MARIANNE
* Le 11 Avril 2017 ATTENTAT ALLEMAGNE ÉQUIPE DE FOOTBALL DU BORUSSIA À DORTMUND
* Le 9 Avril 2017 ATTENTAT ÉGLISE COPTE ORTHODOXE MAR GIRGIS (SAINT-GEORGES) de TANTA (ÉGYPTE)
* Le 9 Avril 2017 ATTENTAT CATHÉDRALE SAINT-MARC D’ALEXANDRIE (ÉGYPTE)
* Le 7 Avril 2017 ATTENTAT DE STOCKHOLM
* Le 4 Avril 2017ATTENTAT DU MÉTRO DE SAINT PETERSBOURG
* Le 23 Mars 2017 TENTATIVE D'ATTENTAT À ANVERS (BELGIQUE)
* Le 22 Mars 2017 ATTENTAT À LONDRES
* Le 18 Mars 2017 ATTENTAT À ORLY
* Le 3 Février 2017 ATTENTAT MUSÉE DU LOUVRE PARIS
* Le 19 décembre 2016 ATTENTAT MARCHÉ DE NOËL DE BERLIN ALLEMAGNE 12 morts 48 blessés
* Le 14 juillet, l’ATTENTAT DE NICE, dans lequel 84 personnes ont perdu la vie, et près de 200 autres ont été blessés.
* Le 19 juillet, l’
ATTENTAT DE WÜRZBURG, en ALLEMAGNE, dans lequel 20 personnes ont été blessés grièvement à la hache par un mineur Afghan.
* Le 19 juillet, le
CRIME DANS LES HAUTES ALPES, en FRANCE, dans lequel une * femme et ses trois enfants ont été grièvement poignardés au couteau par un «déséquilibré» qui jugeait sa tenue trop courte.
* Le 22 juillet, l’
ATTENTAT DE MUNICH, en ALLEMAGNE, dans lequel un germano-iranien a ouvert le feu dans un centre commercial.
* Le 24 juillet, l’
ATTENTAT DE REUTLINGEN, en ALLEMAGNE, dans lequel un réfugié syrien a massacré une femme à la machette et blessé grièvement deux autres personnes.
* Le 24 juillet, l’
ATTENTAT RATÉ DE ANSBACH en ALLEMAGNE, dans lequel un autre réfugié syrien a tenté de se faire exploser dans un bar. N’ayant pas eu le droit d’entrer, il s’est fait sauter à l’entrée, blessant 15 personnes.
* Le 26 juillet, l’
ATTENTAT DE SAINT-ETIENNE-DU-ROUVRAY, dans lequel un prêtre a été sauvagement égorgé par un «déséqulibré».
* DOUBLE ASSASSINAT D'UN COUPLE DE POLICIERS chez eux à MAGNANVILLE (78) par LAROSSI ABBALLA revendiqué par DAESH
* Les ATTENTATS TERRORISTES SEXUELS EN ALLEMAGNE du 31 Décembre 2015 1215 plaintes
* Le 13 Novembre 2015, l'ATTENTAT DE PARIS BATACLAN, 132 morts, 415 blessés
* Le 21 août 2015 ATTENTAT RATÉ DANS LE THALYS RELIANT AMSTERDAM À PARIS. L'assaillant, un jeune Marocain, est interpellé. 
* Le 15 juillet 2015 ATTENTAT DU SITE CLASSÉ SEVESO LYONDELLBASELL À BERRE-L’ÉTANG le patron décapité par YASSIN SALHI
* Le 19 avr 2015 SID AHMED GHLAM, ÉTUDIANT ALGÉRIEN EN INFORMATIQUE, EST ARRÊTÉ À PARIS, SOUPÇONNÉ D'AVOIR TUÉ UNE FEMME et préparé un attentat imminent contre une église de VILLEJUIF dans la banlieue sud de PARIS
* Le 7-9 jan 2015 Les frères CHÉRIF et SAÏD KOUACHI tuent 12 personnes le 7 janvier au siège de l'hebdomadaire satirique français CHARLIE HEBDO À PARIS.
* Le 8 janvier 2015 AMEDY COULIBALY tue une policière et blesse un agent municipal à MONTROUGE, au sud de PARIS. Le 9 janvier, il prend en otages les clients et employés d'un SUPERMARCHÉ CASHER DE PARIS et tue quatre d'entre eux, tous juifs
.
.
.
ATTENTATS 2017
https://lh3.googleusercontent.com/sEH8k5LL-qPdg-ZaCWYlbdNajluMAbPua7blOIMjZGKs54Eb89TM9t_vgHguie_qPPlhKgoxnraFhkwN88NjPspT_6Tw_D2lH7pNHKQ_9PG7T18lCxGWZa5zGqNyEW59BqA9K01mfZ245bdd9RJdaF2WCeWcGgbRdoQHrOJp1aFc_m8hBJe49M0eg5vGym4CXwUIduO_Js6JVM2n9QvO3m_CmFemX3vp9YK4ZdslrPupTicynsR5A7svQkqRJ7I0RlOTogprg53wNl-9uqOOrSVHD5n6i0IfQmGuf_DaSgcFPGdVOM7K65B_ei-FncWZqrMG22ybH3l8lQs2bQfct7do7y5WkCWKFiTJ1gZrMF9kNNzRvJhhIJcYxt9vlWPga4jzFjWpivGamGwaB_zsV86wkxN0G-0J3tdd-UjLK_NJDa-HxMUqQs4-oAnqTDDfDYvmKg0Lx9cTQGAhj6NpF5IJ3IRalxf6nCgamVIMwFA98Lvxn_vhwPBsqA2geaUIF1DgRhHMztTrUyzMI7DF0caEcg7KIw_8qYAvQKWdk4pNGF321ty53FUf5gXtI9shI1WEZvhAFXFNvmtcO17xMLqrGMgY3x0ElNkBd-oknE1h4zILji4hBGM52s7kiNZCntHJxAl-Cf6gr1sZaasMgE6Bbpswc0GgpXbnmAm4Wyg=w640-h480-no
 
.
.
.
 
 
 
31 OCTOBRE 2017
.
ATTENTAT DE NEW YORK UN TERRORISTE FONCE EN CAMIONNETTE SUR LA FOULE AUX CRIS D’ «ALLAH AKBAR», AU MOINS 8 MORTS ET 12 BLESSÉS
31 OCTOBRE 2017 NEW YORK TIMES /
.
L’auteur de l’attaque a laissé dans le véhicule un message manuscrit où il fait allégeance à l’ETAT ISLAMIQUE
.
Le suspect est IDENTIFIÉ comme SAYFULLO SAIPOV, un OUZBEK de 29 ans résidant en Floride. Arrivé aux ÉTATS-UNIS en 2010. (CBS) «Il aimait les ÉTATS-UNIS et n’était pas un terroriste. Il souriait tout le temps», a indiqué à la chaîne l’un de ses amis FACEBOOK.
.
D’après la police de NEW YORK (NYPD), le suspect s’est engagé sur une piste cyclable dans le sud de MANHATTAN, le long de la rivière HUDSON, à 15h05 (20h05 heure de PARIS), au volant d’une camionnette louée chez HOME DÉPÔT. Il a foncé sur des cyclistes et des passants sur près de 1.500 mètres, avant de percuter un bus scolaire. Il est sorti de son véhicule avec deux armes à la main, qui étaient en fait factices. Un officier l’a neutralisé d’une balle dans le ventre, et le suspect a été emmené à l’hôpital. Il y a 8 morts et 11 blessés dans un état «sérieux». [...]
.
.
.
1er OCTOBRE 2017
.
ATTENTAT À MARSEILLE ST CHARLES DEUX COUSINES ÉTUDIANTES DE 20 ET 21 ANS TUÉES AU COUTEAU
3 OCTOBRE 2017 L'INTERNAUTE /
.
GARE SAINT-CHARLES : LE DÉTAIL DE L'ATTAQUE DE MARSEILLE
.
«Il est établi que l'auteur est arrivé en gare de MARSEILLE SAINT-CHARLES à 13h32. Il s'est rendu sur le parvis de la gare à 13h38, où il est resté assis sur un banc jusqu'à 13h45. A 13h45, il s'est soudainement levé et s'est dirigé vers une première victime à laquelle il a porté plusieurs coups de couteau, avant de partir en courant, puis, faisant un mouvement circulaire - il a tourné en rond en fait en courant -, de revenir sur ses pas et d'agresser une seconde victime, à qui il a pareillement asséné plusieurs violents coups de couteau», continue FRANÇOIS MOLINS. Il n'est donc pas question officiellement d'une victime «égorgée» comme certains médias ont pu le rapporter hier.
.
L'AUTEUR IDENTIFIÉ PAR LES AUTORITÉS TUNISIENNES
.
Selon FRANCE 2, les autorités tunisiennes auraient identifié l'auteur de l'ATTENTAT DE MARSEILLE. Il s'agirait d'AHMED HANACHI . L'auteur de l'attaque au couteau serait bien un ressortissant tunisien

AHMED H. : DIVORCÉ ET CONSOMMATEUR DE DROGUES DURES

https://lh3.googleusercontent.com/ZL0CUdPQle0Om9AGhthS1zsNaZQaAx2prJ5YSsAqz6H0cTsz04vojPEM092qrBlvy8s17ERu-5QVAcaQ9dQDn5v-Mi3_9yAbzUaTqFP6xLLR0QoyfvujLx6yVRmM-20-o2lH8yr9iTuo98-GaC6Hp8-oZY0sCBGIu9tGm8PFHW3hqoO2f7rE8bYIqL620E2PPfMytuoLcHkdQSd38xrvTIHxftKx_nVIGy45VWsnYSIZdXxp8k6jZcLlcIFoh57m9USYRL-s18TcBsrAMGj7WAB1tlqPTVAib-Adyjmcq_249gQDEcPjed8Tq_lPBzBIjgbdNzq3vLomEO5FypxsvXRTTJfJLmdmBy0IKBqYlFJPpyFO5ZXdgeDLxbdFDs32CVitTgGwx5Mr7z7EEHIjTty0LJQBrXwJvs15oYp_US-JwA5U7IuPsyKxDuUbmIV2cegy61NweKmdlHpi_n4Yj71IBcDC-eK5tmFB4_g5vJ1Jvx2Ci2B8j6ePdzLugOYubooRe7FA9v5hOH34TZtY92uXWi_HXJOs0-WexnG0ktf1pd72jH3ECrABzBFTK3SFxYiZcSnq9g8432MxgSg7lhHpFCnCEomatCSbO_2VEVTebxlXIznx7iXz7LhTf8PGnu7eeRS-Z_bLLCfUsRsQgmqFJyY2pXs3rsHv=w232-h285-no
FRANÇOIS MOLINS a livré les premières informations sur le profil d'AHMED HANACHI, livrées lors de sa garde à vue à LYON. «A l'occasion de sa garde à vue à LYON, il avait déclaré vivre à LYON, où il s'était dit sans domicile fixe et sans emploi, autre que des missions non déclarées comme peintre. Il a également indiqué être consommateur de drogues dures et enfin, sur sa situation personnelle, être divorcé.
.ALLAH AKBAR : LES CRIS DE L'AGRESSEUR CONFIRMÉS
.
«Tandis que l'agresseur se relevait, il a aperçu la patrouille SENTINELLE et a alors foncé sur les militaires qui ont fait feu à deux reprises sur lui après sommations verbales», ajoute FRANÇOIS MOLINS. «Il ressort par ailleurs des témoignages recueillis que l'agresseur a crié comme je le disais «ALLAH AKBAR», en tuant les deux jeunes femmes, puis sen se ruant sur les militaires de l'OPÉRATION SENTINELLE».
.
DAESH A REVENDIQUÉ L'ATTENTAT
.
Le groupe ÉTAT ISLAMIQUE a revendiqué l'attaque dimanche soir, dans un communiqué diffusé par son agence de propagande AMAQ et relayé par le centre américain de surveillance des sites jihadistes, SITE. «L'auteur (...) provient des soldats de l'ETAT ISLAMIQUE», a assuré une «source de sécurité» citée par l'organe de propagande. 
https://lh3.googleusercontent.com/3QpYukj1kTQjHkbxBpVqMqr6TL23_70xrH4JCV-ngmH2dZ0aKuLWu0EJ3a6RTGjxZ_-RLs7sF4RWBcd44iX0tr8D1naJx-py9WypI87XQ4-9zSeP1Ipwd6wKQtqmVXzbKHUxgo8q6m2tI7_G_QU3ajpoihcYZzqHLm5JI8hLNZRATft0VkSfm0Hc-SkEVR9dGz-VSLAKyGyAjRpalDn2PVkgYSYXTYmsWmAjBwWylWfYa0fAR3K1OgPPhn48cX86FGUoA0os8Sa8iaGpHVbLaq7adnbXsrhmZGFVqMafYnfQ0PMv2ZQv3lbJkg-c1vCGCk5Zlm1pUHU7bMXpNfGtK9lHRrWPtxyQLKtU-ohYcUo3Qv_VAeW_0ahe5ABXNphcD4tvZYg_zV6uRdeG5RVDjiP5XAuX9MVjkE1qO8RfanEvWNdFizGgd4F65qCrcFlg8xohEwmE-KXQOJXi86_6fuQDvqbUTyuB1whQTfB-gFISI-LJahGOoTRZsQTy5y4h-uYhDbIMoYn4Obbi620tFDHtvZRrACSX2FJpc_7aBaZz64Rqs9r9_IhBjIaQl61KB775bwmTPAokJINROcvRWqCJLu1rJHVKuuFdJzkosmDZLpXyTTfDmoFZil9aiAav8EbdtnIxhgDxShrqpDdVSRDgbchIdet_b3Pr=w762-h257-no 
.
.
.
15 SEPTEMBRE 2017
.
LONDRES ATTENTAT DANS LE MÉTRO REVENDIQUÉ PAR L’ÉTAT ISLAMIQUE 29 BLESSÉS
15 SEPTEMBRE 2017 RT /
.
Le 15 septembre, une explosion a retenti dans la station PARSONS GREEN du métro londonien, créant la panique. 29 personnes ont été blessées par cet attentat, revendiqué par DAESH.
.
La police de LONDRES a fait savoir le 15 septembre qu'une explosion avait eu lieu dans la station de métro PARSONS GREEN, dans le centre-ville de la capitale britannique. Les secours ont déclaré que 29 personnes avaient été hospitalisées, selon un dernier bilan. Aucune d'entre elles ne souffre de blessures graves et leurs jours ne sont pas en danger.
.
«L'engin explosif [employé] était destiné à faire d'énormes dégâts», a déclaré le PREMIER MINISTRE BRITANNIQUE, THERESA MAY, dans un message télévisé, à l'issue d'une réunion d'urgence de sécurité de son cabinet dans l'après-midi.
.
ACTE TERRORISTE REVENDIQUÉ PAR DAESH
.
L'incident a été considéré comme «un acte terroriste», a déclaré à la mi-journée NEIL BASU, un responsable de l'anti-terrorisme de la ville dans un communiqué. Le gouvernement a convoqué une réunion d'urgence.
.
https://lh3.googleusercontent.com/EAfqqnp0jl74lfXbYf-0uG7tE6AyuEQn4HLS92fQnbCt1MF0y-koT9Jrp-O3D2YlDDtNhdpJDg-OvN0z2les809jzNH5KUkzfaW_kMiDl42H2IeF-vXBBX-pXmwT6e727sOD53-Sa9EpiQrwcSPDUFKnJsff74sp5VxllqO69NO6BgpnJXjAPiwu07WbRcG7LeaJdfU6K_3pYeDkeDc7KYKbJPL9kChBgkQqhaCSaZXo9KUZRX2pa0XYfB3AL31jy2IgefLRVxUOOPr_XAEJ7J9l0DPVS8wecSB5H3ZdxMX82mAb84ib5Hb2n03plIS0YzRhfGqAet1wNCH3mXJgQUQ80xCi727eYeWvP8BwwAj5-9drNq6C22lDaHWZ1l_VbvEJW3JTYAM_o6zoskE_dseyqzHU65xz88TjvUOeTkNr4t8j61DFQWZ1mj3o3fOos8xYFhCXFA2ql9C0MC-nuBTzoVBcDV7KeFZpCTfsNT69_j16-o5AgI-vfueQXpZdQtDbJW75BUUu6dQDoHUk5NT6qYLX1tzSUV8tON6W021pqhfXEGyCUB0l7cLRUnQL0JTjx3pwUUlyxec6HEg9LDVoaZmGpmFPOVnKR8PafWwI5oqiPA_S1Ba9MKO39Grrq0wY6iBbXUA-DAPthFmD4GsOdkoefvFTkICn=w300-h179-no
LES SUSPECTS SONT DES RÉFUGIÉS IRAKIENS ET SYRIENS
.
Le premier suspect de l’attentat de vendredi dernier dans le métro de LONDRES, âgé de 18 ans et dont on ignore le nom, était un réfugié irakien débarqué au ROYAUME-UNI il y a quelques années, a fait savoir THE TELEGRAPH.
.
Le deuxième suspect, YAHYAH FARROUKH, agé de 21 ans, SERAIT ARRIVÉ DE DAMAS, en SYRIE, selon les informations trouvées sur sa page FACEBOOK.
.
Les deux individus ont été accueillis à LONDRES par la famille de PENNY et RON JONES. Le couple est connu pour ses actions de charité auprès de centaines de réfugiés, et ce, depuis les années 1970. En 2009, ELIZABETH II leur a même décerné l’ORDRE DE L’EMPIRE BRITANNIQUE.
.
.
.
25 AOUT 2017
.
ATTENTAT DE BRUXELLES
27 AOUT 2017 NICE MATIN / LE FIGARO / 7SUR7.BE /
.
L’ÉTAT ISLAMIQUE REVENDIQUE L'ATTAQUE AU COUTEAU CONTRE DES MILITAIRES À BRUXELLES
.
Un homme a agressé au couteau des soldats en plein cœur de BRUXELLES, en BELGIQUE, vendredi 25 août dans la soirée. L'agresseur a été tué. L'attaque a été revendiquée par le groupe jihadiste ETAT ISLAMIQUE.
.
Un Belge s'est précipité sur des militaires en criant «deux fois Allah Akbar» (Dieu est le plus grand en arabe), vendredi vers 20h, sur un boulevard en plein centre de la capitale belge, à proximité de la Grand Place, a affirmé la porte-parole du parquet fédéral belge.
.
Un soldat a été «légèrement blessé». L'assaillant, qui était âgé d'une trentaine d'années selon plusieurs médias belges, «est décédé», a assuré la porte-parole du parquet fédéral belge.
.
https://lh3.googleusercontent.com/ofhdm269vaPowm-64qJ2q7aGsaxMzx1_Btz3Mhh6uhEH1Uav2oM7JYIhuutaJLyHtOGDhLqtvMb9MTx2EtCwABvD1x_AJefJPwUfgz5MxMzqbAer8hX9Kzc6igWVGO8Amj_9-Acl8hS_xfalMxvGHcPZ20ewpkt0g8u32hopgQGOkeNLNWiiR1woKIUe7EOI2-7WBKbCPuOZRHXxzV-I-ssObMrI1SKVWSCikVccY66OJhDzyXgY_TnwvcqrIgbbN9Ia48l3gASK-F4dU0XN12Gf7v6nI6VfaVdRA0oNyRrc2S9Mu3ldXsioqM8HhBWAQJ13UtQN8pigH9sld_r8XxJBVgtHBujKPCNwTHgOzcfHOsxbk0gxFTOmh1_lfFKobanxEr2P6aaWskSYz2NwK6nnj9cvbABMxC_4FAeXch_M6g3EDxAOroeFXqtOUxWeihmFcXhBoB4TzYldlpbKf8o562rl_aeAJXS5rZmd35Skf6Imemr0BFdwOc2LGeS2nw8Mzv3g9ZA-p-Jp1uKj8MiDxa1wGP3pbC5Tz5nLC6OBMcH29fvN1M5PD_Ij2R7RhtbwnwviCa3llFE_kd4vV8N_UmVWD5Iij5IvY4Gbint_6_moa5sxjb_UjG36pAh_AgrYNamu9hU29RxjBP7PVCQN9XfR-cp_5n0tZSgTS_fSigU=w265-h260-no
HAASHI AYAANIE, celui qui a agressé des militaires au cri de «Allah Akbar», est de nationalité belge, d’origine somalienne. Il est arrivé en BELGIQUE en 2004 et a obtenu la nationalité belge en 2015. Il n’était pas connu pour des faits de terrorisme, mais bien pour un fait de coups et blessures en février 2017 ainsi que pour vandalisme, note encore le parquet.
.
.
.
 
 
https://lh3.googleusercontent.com/ftEGz4GPANxZXGxDiNzUk4NGat6JyK58_mcgwqhdJcPdR2o8QS-eQ0u6FwmTXpd6lFH9-UASjj22qyDutmEZ6jMXK7WwKm84_YVi5kyamqEMYITSMs_q7wJpyZv23SwanDIOYy_fWellVC8kgvzJUCz1muBRlYUZYV154xN7xkT3DRsgr6ilWy_1s74QYE7Psg4mGrDOsC8uuD0xxSP8ATuZfFAJlyUfKMXpzU3qdP-AELiHMqDKLNddGugXzdDtLA0-zw6xkA8B_qHi1zCITgQ_L6YFjYf5lqj4Rxput4WZjimrTbL40FHYOYvSeI4msc3ye-9Fez6iyCuzWYXzojLvT9zzl-PHryV4bB85jm0e_aYiL9S0pgtnS-mPpyvF3bdjOeLizqkF4xgOM8EpNup_FMUzSRUCrUHpPAANRhHd-se-oy0xChrvTKVs_FQWzb3F12-ifMefhRWYnXe0lDh7XYd5IizAtn2JhJ7Veeab9O2HAG2wAdc-lh0Kj6OrMqaWruleF6nuAfDfNFLHqdcozdGHTcPNfxFGQmISvUn7RgUk4xnNpogljFkrz0k5_Ag7r_DKRKR9JtKEcDF_rmBdwmKouo9WECL21yNLzXvST4Qy-lFAjsSBaLDgY28amQxuy8ylkHGVKKb3kXhWVWghcP1WPNN15X5aA-k2LVZ84Lo=w84-h57-noRUSSIE : UN HOMME ABATTU PAR LA POLICE APRÈS AVOIR POIGNARDÉ 8 PERSONNES, L’ÉTAT ISLAMIQUE REVENDIQUE L’ATTAQUE
.
7 BLESSÉS
19 AOÛT 2017 LE MONDE /
.
L’assaillant «a attaqué des passants» en pleine rue à SOURGOUT, en SIBÉRIE. L’organisation ETAT ISLAMIQUE (EI) a revendiqué l’attaque dans un message sur son organe de propagande.
.
Un homme armé d’un couteau a été abattu par la police, samedi 19 août, après avoir poignardé sept personnes en pleine rue à SOURGOUT, en SIBÉRIE occidentale. L’organisation ÉTAT ISLAMIQUE (EI) a revendiqué peu après l’attaque, dans un message diffusé par son agence de propagande AAMAQ. «L’assaillant dans la ville de SOURGOUT en RUSSIE est un soldat de l’EI», a précisé l’organisation djihadiste dans le communiqué.
.
Le drame est survenu peu après 11 heures dans le centre de cette ville pétrolière et gazière de 330 000 habitants située à 2 100 kilomètres à l’est de MOSCOU, a fait savoir le comité d’enquête russe, organe chargé des principales investigations criminelles. Une enquête judiciaire pour «tentative d’homicide» et non pour «terrorisme» a été ouverte, sous le contrôle direct du DIRECTEUR DU COMITÉ D’ENQUÊTE RUSSE, ALEXANDRE BASTRIKINE, a annoncé dans un communiqué cet organe.
.
L’assaillant a tenté de «résister» aux policiers avant d’être abattu, selon un communiqué des forces de l’ordre. Le comité d’enquête de la ville affirme également que l’homme, né en 1994, portait une fausse ceinture d’explosifs. La police dit examiner les éventuels antécédents psychiatriques de l’agresseur.
.
Des images diffusées par des sites d’information et chaînes de télévision russes montraient le corps de l’attaquant sous un drap blanc, un chien policier inspectant le cadavre. D’autres images montraient un blessé effondré sur un banc dans une flaque de sang.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/xNiAUycl2iZDQlEAcPq0eiAWIXWLLykeo8x7Wf82AVA5F900FVohHXKYd3-T4aiJnFatAprDugfhP6hHvB1fW8acAoH5G-AcgAHcMnqMULExaoDQ1_bK2-mY2GqLDyMUkG5MRumLGwvfMoM4rLhKlWYDXQVJQd4eAQLrdtoIOkSuuUf2r6mCVA7FANAeUyMr2Ola2VoIm2lmPgneaCJIbms6I8WS3iKj_5oQpgXXVe0Ns2ukDazC-edMT4YemuoHrNkvpIp2wFnbeCnBO8aelQQd59RY14-P0MFZzROlP76Pc0lSXYQjp99S5JnT72dWPhqga_kdXfS_qo0wgcsvb-9uOM4rR4wFq2I3vSQQ9qTXL-KPRz5mJKKKOVqrJtOwOn96sPiPLU15ffMCH0UFdyKuvYbetub3sKvCjguJjipktZgiEnIaoV8gCnmcTXCXcJjIdb9m4w4bltml2kuTbHx34MoDYi2VvmtUwi6X6pdFpvoTYyLlsp2QeDQMDURgtZVbKvYa4NPPi89_VrJalQL8qedb-dTAY0gVdS046cuOfjDAEI4TO9pR-oHRpkf6GCNifRhJ38ol3mGLEbCSsw_4s9GpBM17wVOYxGlNpNRgJ0Sp5KNYB-YsnlE1X4t39tK7hulDXKQJq8q0L1DpVXUapywUhkyKG7UW9mfeTcYSbiI=w84-h57-no18 AOUT 2017
.
ATTENTAT À TURKU EN FINLANDE
.
2 MORTS 8 BLESSÉS
ATTAQUE AU COUTEAU EN FINLANDE: LA POLICE OUVRE UNE ENQUÊTE POUR ACTE DE TERRORISME
.
19 AOUT 2017 LE FIGARO /
.
https://lh3.googleusercontent.com/ZLAWhDpO6VgDZeMzAbo9K5IZxfox5IAp0jSfEN6PluVqkSZPwIEFe8iAGTSO2RTL1iggm5S6Try_lBgL-SvUHvuvPH2xAf8pQLfhuZ-1OAPtyD8b_QIsYI-ELUVlbHkaU41eWuduy3LYrgDtGSWi9pj1o_H9b0FK-ZnwGH54ZgySNFkaq9rHhmI6MHjx6MDzv5MHiOTpBoP3k4-IfRig1DprilR8mTakyQwOIeF1-cH1MxIB9smmSUNls0l8qFu5x7mo_Wh-jJEmCef0HsfC2FGS0kSeZLsbirVwIiV_373V7JoN1z2zMtSKvzalUUaIiDP_7Q0mqtY-NAyc0W9qxacTnd-uxFMW1t__5OXMBec5PNo2LoOM2OgPKqqtwnp6D6kPTdI4B4NfgfMWwzVQrhQAuWoNf1A2CJ6s-0x_vgqDiJVKrwRLIJBLqnY5wEsYJvq_yiWrAmtvQ1HeFvEQ3n1B5cQBKsi-lAAhrDxIL6-XH5Z8H38mr5Epz-kEFGDt35g5Etnc_DUR3YqpaKBR30Ee9dl9WNBstcS17Y5bOGJFJ4bs2I8_axXNIfIzbHg3rW3bdZPFjwAwtwgANTuQXLau4Vn5SapxW6wQIPNBSc98N1qge9PW7ifsuz4g4ThDtjcqTkh7PBbB5DpUdMKeNduvKLUbD3CFQxh6njH16OS2tdQ=w285-h214-no
La police finlandaise a annoncé samedi qu'elle traitait comme un acte terroriste l'attaque au couteau commise la veille à TURKU, dans le sud-ouest du pays, où deux personnes ont été tuées et huit autres blessées.
.
«L'attaque a d'abord été qualifiée de meurtre, mais pendant la nuit, nous avons reçu des informations supplémentaires qui indiquent que les infractions pénales sont maintenant des meurtres terroristes», a déclaré la police dans un communiqué.
.
L'agresseur présumé, blessé et interpellé par la police, est un Marocain âgé de dix-huit ans.
 
Six suspects en détention
.
.
.
.
ATTENTAT DU 9 AOÛT 2017 À LEVALLOIS-PERRET
9 AOÛT 2017 20MINUTES /
.
LEVALLOIS-PERRET : UN VÉHICULE FONCE SUR DES MILITAIRES, SIX SOLDATS BLESSÉS DONT TROIS GRIÈVEMENT
.
Des militaires de l’OPÉRATION SENTINELLE ont été renversés ce mercredi matin vers 8h par un véhicule à LEVALLOIS-PERRET dans les HAUTS-DE-SEINE, a indiqué la PRÉFECTURE DE POLICE DE PARIS à 20 MINUTES. Six d’entre eux ont été blessés, dont trois grièvement. Ils ont été transportés à l’HÔPITAL MILITAIRE DE PERCY à CLAMART, dans les HAUTS-DE-SEINE. Leur pronostic vital n’est pas engagé.
.
9 AOUT 2017 LE PARISIEN /
.
https://lh3.googleusercontent.com/Th_p7n-woc__lDqsvyXLIrhtz0r4Rgys6OlulK5n3UOATaJOUV0QyhhZH28jUW1JUyR6Be4Sbj40QIJsb4D2uAoYsICnsX2lEGXo9QlV1KKbauPiflq51Or2WbAX55XmVmpFWIsa4Ai6xj0ldQivkRdtRiecP7b8ATQ_UBIlQjo7u8FvVwEXL_J4t4EQoA3ypWFmsbed_umgR3QIk4ut1JV0P3XC8yYEu8psp7VQYuXIRo6UBf_IPNixmPQmGW_xr_uArBdn9iEK8Qi7D3H7FO3Z_HoyCgqJH7cxf4W7VxBslgZx7-A8GwLGaZDJBj9KZPg9Kg2KU08CY-Q9UnYPQ6SD8dN-kZrtqR7W8mq2dq6uK0Sf_urYlDxe7EEvTyIKJgmiZJafL6xPb7G3AmBwLgvl1tRyvIWLY-0MgMVZErR3PIcG4GvyKiQp0CnXTi49MvFqQo3B9yUXQDisWeit4ZHPOi1JLpw4oxnwLhAxfWYzAzD3JQEV327kkWflWwYBmDHpof_UoAwu2q3DcqQeMWcU9kQAN8_jpylHIiPHyMquNFctguue-Wl1HMtp2APP0p8idkj4T2n84Z6rwrS0QcrDCaKtgmvZG5KDqLkzc-AjceAYiq_in4cXRu-_v4zqHYbJhCuKeNTW-f2_vEyABLaf3dhAXw2cGFk8p0Ww1cQM5kk=w211-h285-no
CET ALGÉRIEN DE 37 ANS A ÉTÉ ARRÊTÉ MERCREDI APRÈS-MIDI DANS LE PAS-DE-CALAIS.
 
Il est l'homme qu'ont traqué 300 policiers mercredi. HAMOU BENLATRÈCHE est le principal suspect dans l'attaque des militaires renversés dans la matinée à LEVALLOIS-PERRET (HAUTS-DE-SEINE). Là où peu avant 8h, une voiture-bélier a foncé dans le groupe de soldats, déployés dans le cadre de l'OPÉRATION SENTINELLE, en blessant six dont trois grièvement. L’œuvre d'une BMW qui prend la fuite immédiatement après l'attaque et qui sera interceptée quelques heures plus tard sur l'A16 dans le PAS-DE-CALAIS.
.
Pour l'instant, les enquêteurs travaillent encore à déterminer les motivations du conducteur. Selon nos informations, il n'était pas connu des services de renseignements pour sa radicalisation. Cet homme de 37 ans, de nationalité algérienne, portant une épaisse barbe noire et atteint d'un strabisme, habite BEZONS (VAL-D'OISE), dans un secteur limitrophe de Sartrouville (Yvelines), une commune qui abrite une communauté salafiste. Après les ATTENTATS DE PARIS, des perquisitions administratives y avaient été menées. Dans le quartier de BEZONS où les forces de l'ordre menaient hier soir une perquisition, les riverains ne le connaissaient pas. «BENLATRÈCHE n'était pas fiché S. Son dossier dans les archives de la police est fort de quelques antécédents judiciaires de petite délinquance, évoque une source proche de l'affaire. Il est notamment connu pour infraction à la loi sur les étrangers»
.
L'homme a été hospitalisé. Lors de l'intervention «musclée» de la BRI sur l'autoroute A16, l'homme de 37 ans a été atteint de cinq balles alors qu'il tentait de fuir. Son pronostic vital n'est pas engagé.
.
.
.
.
ATTENTAT CHAMPS-ÉLYSÉES DU 19 JUIN 2017
20 JUIN 2017 BOURSIER.COM /
.
https://lh3.googleusercontent.com/x-Ycz4Yx8UWwKaSew2THB8ynvTh0DkLrhapieqDzbn-o1VW9AFBu3p1614WLjEDG2Os9p4mAeLhw2bk2Bvg-_V4fSwxumXKl3tms1ZgEkh9I2EHX1dYW7jTl90HtyaZM1JzD-PAzq2IXHbrNpRnZIJ1NIMFR_vRI3qvll6rw54bmjwF_lSh8Cx-AoOijGzfcC8LLbIg9UefRynv4PUQ6AXrFprZ7YhsfBr-pp5sfm79ioMScMDloz4Bi1wcYje3bS1nTE5Iu7HTvKxWXkr28MxKXvExk1d484e7084QkMVeGdvogRTJ3Oc-MVxhXZu76_uZAi9TEP9Lv97Zx6tLmAoeqR8S2d3gFwHJ8UCs6qVaafML13rZnbCmmZchXqC10yAPvEo5Q53SQ9GrU8b2ymYQuuhL4FPAmfjTQVXlITBV2_2yYZNLUf3esBFoP5KffZ2gq3vEd7V8sJIfmicuuZlb7K-l8eQJ95wVvYEsvUi9MoPNaJezcd6HtAA147CpBjpouXjfTJaytEI4dggCY9wBrDddZIqLdF_v59KhSNxLoRN0DdxMXyyyhSGQAL3mzSUpdXkVSM4xYFiVzHGeFGA5hHHR5Fxl8x3qALdtECsJ2m9YPIdjMSbFrPpO5lMCf1-4PWkF6p2tACOHO76F19K9-bMyD0Mpe2nXGQMt-kwg=w285-h319-no
L'ASSAILLANT DES CHAMPS-ELYSÉES A FAIT ALLÉGEANCE À DAECH
.
L'homme qui a percuté lundi à PARIS un fourgon de gendarmes mobiles avec une voiture chargée de bouteilles de gaz avait prêté allégeance à DAECH dans une lettre remise à son beau-frère, a-t-on appris mardi de source proche de l'enquête.
.
Cet homme de 31 ans, identifié sous le nom d'ADAM LOTFI DJAZIRI, selon des sources policières, était fiché «S» depuis 2015 pour appartenance à la mouvance islamiste radicale et des liens supposés de son environnement avec la même mouvance.
.
Il avait notamment été signalé au moins une fois en famille à la frontière gréco-turque, dit-on de source policière.
.
Il «faisait du commerce d'or avec la TURQUIE» et n'était «a priori pas connu» de la justice et de la police françaises en dehors de cette fiche «S», précise-t-on de source judiciaire.
.
Il avait fait l'objet d'une fiche de recherche INTERPOL émise à la demande de la TUNISIE en 2013, mais qui n'était plus active, ajoute-t-on de mêmes sources.
.
Selon une source policière, cette fiche de recherche avait été émise en raison de liens présumés d'ADAM LOTFI DJAZIRI avec des islamistes radicaux tunisiens.
.
Le père, le frère, la belle-sœur et l'ex-épouse de ce père de deux enfants ont été placés en garde à vue à la suite de ce qui ressemble à un attentat manqué, dont la seule victime est le djihadiste présumé lui-même.
.
Les enquêteurs s'interrogent notamment sur ce qu'étaient ses intentions exactes. Si la voiture avec laquelle il a percuté le fourgon de gendarmerie contenait deux bouteilles de gaz pleines, l'enquête n'a pas révélé à ce stade dans le véhicule de trace d'autres produits inflammables, dit-on de source policière.
.
Pourquoi l'homme a-t-il emporté avec lui un véritable arsenal (un fusil d'assaut KALACHNIKOV, deux pistolets automatiques GLOCK et un lot important de munitions) s'il voulait se faire sauter ? se demandent les enquêteurs.
.
Ils s'étonnent de la façon dont il a percuté le fourgon - «Est-ce un malaise ? Est-ce que quelque chose a pété avant ?» - et s'interrogent sur l'origine de l'épaisse fumée jaune qui a surgi de la voiture après le choc, qui ressemblait à celle d'un fumigène ou d'une fusée de détresse.
.
PERMIS DE DÉTENTION D'ARMES
.
Une autopsie devait établir mardi les causes exactes de la mort de cet homme qui résidait au PLESSIS-PÂTÉ, dans l'ESSONNE, où une perquisition a permis de découvrir à son domicile un autre stock d'armes.
.
Autre question : comment cet homme a-t-il pu avoir un permis de détention et de transport d'armes pour tir sportif, permis régulièrement renouvelé, alors qu'il était fiché «S» ?
.
Selon le PREMIER MINISTRE, la première autorisation de détention d'armes lui avait été accordée avant son signalement pour appartenance à la mouvance islamiste radicale, en 2015.
.
«Au moment où l'autorisation a été donnée, il n'y avait aucun antécédent judiciaire qui aurait justifié une décision de ne pas autoriser la détention d'armes», a expliqué EDOUARD PHILIPPE, interrogé par BFM TV et RMC.
.
«Personne ne peut se satisfaire et certainement pas moi que quelqu'un qui fait l'objet d'un signalement puisse continuer à bénéficier de cette autorisation», a-t-il ajouté.
.
On explique de source policière le renouvellement de son permis par la volonté de ne pas attirer son attention sur la surveillance dont il faisait l'objet.
.
Enfin, il avait été envisagé fin 2015 de soumettre son domicile à une perquisition administrative et de l'assigner à résidence, dit-on encore de source policière. Mais ces mesures n'ont finalement pas été prises, soit, de nouveau, pour ne pas attirer son attention, soit faute d'éléments.
.
Il n'en devait pas moins être convoqué ces jours-ci par les services de sécurité intérieure, précisément au moment il est passé à l'acte.
.
Sa tentative d'attentat a eu lieu sur les CHAMPS-ELYSÉES où un autre djihadiste présumé, KARIM CHEURFI, lourdement armé, a tué un policier et en a blessés deux autres le 20 avril, avant d'être abattu.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/9honu-FWnurqV2MZlxaoB5EYDk0TTR61iiPzkANW-kl0J3gofbrraXJRBo7QIN83ICS5QGbHh_JoUhZ8Ubn2z_wnI_7wN7qh3WRjWtPVVWUltiftGEz9YqSCjhUOapkGC3d4OlB1h6Uw9HFTs3RQAXOOtopE4y4znQzwcAe5EoysfMPTnS0JUAHAVHoQYI-SgfcsBf7AkRHf7WcEkUlD3dphKBlZcVeJM9pEB5EDap0i2DehUXDuw1Qf6ffOscruL5lPMuJG9ufiDDauH0Lx6CjhSWCdwKF91gEV0IBeeDJhlsMBwTE6ZbAzJeSVdiV9yfhrIaHhQEmRXnP8B__KwqHJMuq3MyEi85b5Zt3P5-2NVGaBTJzpR2ICvHxT_0Z_rP3LmcWhfMHkmAgxD7xG_Yup8_mwK9dfOcqPA_TDK5f91uxyGN3-RQ1qTWOmKpllduPq_QGYsIrp1mG-GaF6wyrzFfk0pmd3KKkQx59WilaYUj3io0G04FNQ6vf9DqskmI6alKMMg_Xkdfho43uJ_Sa8oIjwvS080xzh1RL9l0RrI7zJajHX0QHt3-D-6dRjyTVzYwoCaACKlKMPi7NQp9tN7S-G9P1ZmTnp0BIs_ZZEgcVsleUJ7gyHEvRkYdIOUMZA6Kq6luWstOM_OPkrR_yq8kPR4Dlx5tkuvt7lKw0=w280-h175-no
ATTENTAT À ORLY : «JE SUIS LÀ POUR MOURIR PAR ALLAH, DE TOUTE FAÇON IL VA Y AVOIR DES MORTS», A DIT L'ASSAILLANT
18 MARS 2017 LE PARISIEN
.
Cette agression intervient un mois et demi après celle à la machette contre des militaires au MUSÉE DU LOUVRE à PARIS, et moins d'un an après l'attentat de l'AÉROPORT DE BRUXELLES le 22 mars 2016 (32 morts et plus de 300 blessés).
.
L'AÉROPORT D'ORLY a été évacué et le trafic aérien suspendu plusieurs heures samedi matin, après qu'un homme, ZIYED BEN BELGACEM, a été abattu. Plus tôt dans la matinée, l'individu avait tiré sur des policiers et pris la fuite à GARGES-LÈS-GONESSE (VAL D'OISE).
..
Un homme a été abattu samedi matin par les forces de sécurité à l'aéroport d'ORLY-SUD (VAL-DE-MARNE) après avoir dérobé un fusil Famas à une femme militaire de l'OPÉRATION SENTINELLE. L'AÉROPORT D'ORLY a été évacué et le trafic aérien complètement interrompu pendant plusieurs heures.
.
La fusillade a eu lieu vers 8h30 dans le hall 1 de l'AÉROPORT D'ORLY-SUD, devant la boulangerie CHEZ PAUL. L'homme s'est jeté sur une femme appartenant à une patrouille de l'ARMÉE DE L'AIR et a tenté de saisir son fusil FAMAS. «Cette patrouille était composée de trois aviateurs, dont un réserviste, et une aviatrice ; c'est précisément l'aviatrice qui a été agressée par l'individu qui l'a mise à terre, qui a essayé de lui dérober son arme», avant d'être lui-même abattu par les autres membres de la patrouille, a raconté le MINISTRE DE LA DÉFENSE, JEAN-YVES LE DRIAN.
.
Cet individu, nommé ZIYED BEN BELGACEM est le même que celui qui A TIRÉ SUR DES POLICIERS LORS D'UN CONTRÔLE DE POLICE À GARGES-LÈS-GONESSE (VAL-D'OISE), ce samedi à 6h55. Agé de 39 ans, de nationalité française et originaire du VAL-D'OISE, IL ÉTAIT CONNU DE LA POLICE ET DE LA JUSTICE POUR DES VOLS À MAIN ARMÉE ET TRAFIC DE STUPÉFIANTS. Il n'était pas fiché S mais avait été surveillé par la DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ INTÉRIEURE (DGSI) pour des soupçons de radicalisation djihadiste. «Détecté comme radicalisé», il a fait l'objet, en 2015, d'une perquisition administrative, qui «n'a rien donné», a précisé une source policière.
.
19h30. Le PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE DE PARIS a fait le point sur les événements, ses déclarations.
.
18h40. «Au nom d'Allah !» dit-il en volant la voiture. ZIYED BEN BELGACEM, dont LE PROFIL COMMENCE À SE PRÉCISER, a, selon nos informations, prononcé «au nom d'Allah» au moment de voler la CITROËN PICASSO, à VITRY (VAL DE MARNE). Par ailleurs, l'homme avait été repéré en 2013 comme «en train de se radicaliser», lors d'une incarcération à la MAISON D'ARRÊT D'OSNY (VAL-D'OISE). Deux ans plus tard, la DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ INTÉRIEURE (DGSI) avait manqué d'éléments pour le ficher S, mais ZIYED BEN BELGACEM avait quand même été interdit de sortie du territoire français.
.
18h07. ZIYED BEN BELGACEM transportait un bidon d'essence. Selon nos informations, un bidon d'essence a été retrouvé dans le sac que portait l'homme au moment d'attaquer les militaires de l'OPÉRATION SENTINELLE.
.
17h27. Trafic aérien à ORLY : retour à la normale dimanche. «On n'arrivera pas à revenir à la normale avant demain matin», a prévenu le PDG DU GROUPE AÉROPORT DE PARIS, AUGUSTIN DE ROMANET. Au total, ce samedi, le trafic aérien a été interrompu plus de trois heures au terminal Ouest et plus de cinq heures à ORLY-SUD.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/pQKigG9ghW4lQpi9Baqs0p7VpiXfAhHXIJ9ubeqyBQ51OJt9wvP9IOsfQ4zHIrGFi4IksoBbcetpShnW2YqKy3cjD_-KOWXGxXublVGS42Lqj0hAXYUTk9B5tXTens3A_Hrdcuj5Y9YWMDt3J9jjjBz3D16pR5DH4I4vJxKei9YL3R_ynPB_s90VWPiiFplB4WqhdyyIOKF0j0dtl7GWpKLiNjKi-cs15fnwhAb1RC1QnzHbpkJMHH4vXbsF1Nqc5z9LTqFLieJQRoi1Gk682e8RY7HpcaUONG5xX_ZKtWqSgV_svzHC5SQ1OmcUK-w70YgXNIFthjwepvoc8Xh3UbIvcNwf-oUcAwW_Q0mcljo94xUgaGG92m82WJP3b2U886sGV6Oj7OJ4yagpVN90fLItZgq7HhYI7vTrat9pgRLm1FIv77CUrUgO1qpXntOw4qJjgON36ZVGloRA7fRC2r6OXD2JlYdW4KRBNc0qzk_QqnIPgXSMejK9Eyo9MQOsGu6Xk24GMh5zCj9wbBJKjbK-9kGppJxXGhhWOW7X-C5j-3GWl1XOloIncu08cgrGulMP7MJTNTOgvRqAln2o-ZHaHxRGNyFEqztk3vbhnlfXipcXCbiTb90t6DCSCPFvhd5eFCbbJP_RypPXmmsLMMPWaKvLEMqoFWGlqT6Tg7A=w280-h175-no
3 FÉVRIER 2017
.
ATTENTAT MUSÉE DU LOUVRE PARIS
3 FÉVRIER 2017 / L’INDÉPENDANT / RT / LE PARISIEN
.
ATTAQUE DE MILITAIRES AU CRI DE «ALLAH AKBAR» AU LOUVRE
.
L'ATTAQUE - Vers 10H00, dans un escalier qui mène à la galerie marchande du CARROUSEL DU LOUVRE, lequel donne accès au musée le plus fréquenté du monde, mais situé en amont des contrôles de sécurité, un homme brandissant une machette s'est précipité vers quatre militaires de l'OPÉRATION SENTINELLE en proférant des «menaces» et en criant «ALLAH AKBAR». Un militaire est légèrement blessé au cuir chevelu. Les militaires tirent cinq balles sur l'assaillant qui en reçoit une dans le ventre. Grièvement blessé avec un pronostic vital engagé, il a été opéré dans la journée. Le militaire légèrement blessé a été pris en charge à l'HÔPITAL MILITAIRE PERCY à CLAMART, où il a reçu vers 15H00 la visite des ministres de l'Intérieur et de la Défense. Il «va bien» et rejoindra «ce (vendredi) soir son unité», a déclaré JEAN-YVES LE DRIAN.
.
L'AUTEUR - ABDALLAH EL-HAMAHMY. Il est soupçonné d'être entré en FRANCE le 26 janvier par un vol en provenance de DUBAÏ avec un visa sur lequel il se dit Égyptien mais les enquêteurs cherchent à déterminer avec certitude son identité. Dans sa demande de visa, l'homme, «inconnu des services de police français», dit être né en Égypte et âgé de 29 ans, ont précisé des sources proches de l'enquête. Lors de l'attaque l'individu armé d'une machette était porteur de deux sacs à dos dans lesquels se trouvaient une seconde machette et des bombes de peinture.
.
L'ENQUÊTE - Le parquet antiterroriste a ouvert une enquête de flagrance pour «tentatives d'assassinats aggravées en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroriste criminelle». Les motivations de l'auteur restent encore à déterminer. Il s'agit «visiblement» d'une «attaque à caractère terroriste», a déclaré le PREMIER MINISTRE BERNARD CAZENEUVE. «Un acte dont le caractère terroriste ne fait guère de doute», a renchéri le PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇOIS HOLLANDE.
.
Une perquisition a eu lieu vendredi après-midi dans le VIIIe arrondissement de PARIS rue de Ponthieu. L'immeuble visé abrite notamment un hôtel, un salon de coiffure et un restaurant, a constaté une journaliste de l'AFP. Un deuxième homme au comportement suspect avait été interpellé à proximité de l'attaque. Il a été mis hors de cause.
.
LES CIBLES - Il s'agit de militaires du 1er RÉGIMENT DE CHASSEURS PARACHUTISTES (1er RCP) de PAMIERS (ARIÈGE) qui font partie des 3.500 militaires de SENTINELLE déployés à PARIS pour sécuriser la capitale, en appui des policiers et gendarmes déployés dans le cadre du plan VIGIPIRATE. «Porter un uniforme, on le voit bien dans la propagande de ceux qui veulent nous attaquer, c'est être une cible», a rappelé le ministre de l'Intérieur BRUNO LE ROUX.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/FPkoJmMGn1peNsux4u9gyrg-Ske9-hpCKstBwgeQhR1y9F8vIjRcU4oYJ3MBBBiySDrLHVDN5sO2zJE8QlLIxzYvwrn6JjYrTHksNCgaCrej94K9KRoZVDvf12oUWgtnbHAD0ODMzbbdarwBRZLYHiV2z3EfnzysMrr4fMK1XOhwNZ9D1OjQM54Aew9G5Trg2U6cr58d0Nyri2Q5t2SE4WiawLwaolqYPG3vth7j6rIR2BtlJuZCVrxYdwRLWyobpOLtG9B7ZAtr8GNco-e8O4lwPWSPh6QmZ0Xyh6xlcDzWWN8m0z95kdUaUm8OPxD_Gm-bhXNvyZaqK2A6ss2_U2cSki4rFEakEudI4TTSPKgNfH-hmbSg8GCWS6es8X7Qjxlx-Eno8LZN838F0Gr0pNuZHF-MMVmYq-gCf3G3ZHSNAsm64Klw1Ax-HjYoPEftqfn6neJE3vKzaz6sI5MvL47Rz1xLjbWI2NVavS9xEfN4SDhFYHXRZEWsOTjydLQHRhd9Ei5KV9TnZXzABRvhugb1GDiwJpXTfh2PJoa9cpF0_6nf5YuWdwFlh89ciFkfYllH8mB2ZOYmgsV0KMIalBmgyjiry0TM=w300-h201-no
TERRORISME DANS LE THALYS RELIANT AMSTERDAM À PARIS 21 AOÛT 2015
22 AOÛT 2015 LA VOIX DU NORD
.
QUATRE PASSAGERS À BORD D’UN THALYS NEUTRALISENT UN TERRORISTE, INTERPELLÉ À ARRAS
.
Un homme a ouvert le feu vendredi peu avant 18 heures dans le THALYS reliant AMSTERDAM à PARIS. Lourdement armé, il s’apprêtait visiblement à commettre un carnage. Sans le sang-froid de quatre passagers, deux militaires et un étudiant américains ainsi qu’un touriste britannique, le bilan aurait pu être très lourd. L’individu a été interpellé en gare d’ARRAS. Le parquet antiterroriste de Paris s’est saisi de l’enquête.
.
Il est 18 heures quand retentissent dans la ville les sirènes des voitures des policiers de la brigade anticriminalité (BAC) qui convergent en trombe vers la gare d’ARRAS. Ils viennent interpeller à la descente du THALYS 9364, effectuant la liaison AMSTERDAM-PARIS, un homme suspecté d’être l’auteur de coups de feu dans la deuxième voiture.
.
SIGNAL D’ALARME DÉCLENCHÉ
.
Les faits interviennent vers 17 h 50 à hauteur d’OIGNIES, où le train s’immobilise une fois le signal d’alarme déclenché. L’alerte donnée, le train est dérouté vers la gare d’ARRAS, où l’homme est appréhendé puis placé en garde à vue. D’après les premiers éléments de l’enquête, il déclare être marocain ou d’origine marocaine, avoir 25 ou 26 ans et être monté en gare de BRUXELLES. Il ferait l’objet d’une fiche des services de renseignements, selon une source policière. Information non confirmée par le MINISTRE DE L’INTÉRIEUR, BERNARD CAZENEUVE, qui s’est déplacé à ARRAS.
.
Un homme a ouvert le feu vendredi peu avant 18 heures dans le THALYS reliant AMSTERDAM à PARIS. Lourdement armé, il s’apprêtait visiblement à commettre un carnage. Sans le sang-froid de quatre passagers, deux militaires et un étudiant américains ainsi qu’un touriste britannique, le bilan aurait pu être très lourd. L’individu a été interpellé en gare d’ARRAS. Le parquet antiterroriste de PARIS s’est saisi de l’enquête.
.
Il est 18 heures quand retentissent dans la ville les sirènes des voitures des policiers de la brigade anticriminalité (BAC) qui convergent en trombe vers la gare d’ARRAS. Ils viennent interpeller à la descente du THALYS 9364, effectuant la liaison Amsterdam-Paris, un homme suspecté d’être l’auteur de coups de feu dans la deuxième voiture.
.
UN CARNAGE ÉVITÉ
.
Deux militaires américains en civil à bord du train, SPENCER STONE et ALEK SKARLATOS, ont entendu dans les toilettes le bruit de la culasse d’une arme lourde en train d’être chargée. Ils sont intervenus pour maîtriser l’homme avant qu’il ne puisse faire un carnage. Son sac contenait une KALACHNIKOV, une arme blanche et des munitions (neuf chargeurs) selon le témoignage de passagers du train. Ils ont été aidés par un étudiant américain, ANTHONY SADLER, et un touriste britannique, CHRIS NORMAN, qui ont ensuite ligoté l’individu.

.
UN MILITAIRE BLESSÉ AU CUTTER, UN PASSAGER SE PREND UNE BALLE
.
SPENCER STONE, un des militaires, a dû être secouru par les équipes du SMUR et les pompiers. Blessé par un cutter, avec une plaie superficielle au cou et une fracture de la main, il a été transporté au CH d’ARRAS. Il va être transféré ce samedi à LILLE. Il sera sans doute examiné par un chirurgien pour une blessure à un doigt. Son pronostic vital n’est pas engagé.
.
Une autre personne a été blessée par une balle perdue tirée dans la bagarre. Le blessé, un franco-américain, a été héliporté par HÉLI 59 au CHR de LILLE . Son pronostic vital n’est pas engagé.
.
Le MINISTRE DE L’INTÉRIEUR, qui s’est rendu à l’hôpital d’ARRAS puis à la gare, a loué «la grande bravoure» de ces passagers à qui il a manifesté sa «gratitude» et son «admiration» pour avoir neutralisé le passager prêt à exercer «une violence barbare».
.
L’ACTEUR JEAN-HUGUES ANGLADE (SON TÉMOIGNAGE) PARMI LES PASSAGERS
.
BERNARD CAZENEUVE a rencontré l’acteur JEAN-HUGUES ANGLADE, passager du train, qui s’est légèrement blessé à la main en brisant une vitre pour tirer le signal d’alarme.
.
Le ministre a salué le travail des secours, qui ont mis en place une cellule médico-psychologique pour la prise en charge des passagers en état de choc.
.
Quelque 360 des 554 passagers du THALYS au départ d’AMSTERDAM ont été accueillis dans une salle ouverte par la ville à proximité de la gare. [...]

.
.
.

.
ATTENTAT DU SITE CLASSÉ SEVESO LYONDELLBASELL À BERRE-L’ÉTANG
15 JUILLET 2015 LIBÉRATION
.
La piste d’un incendie déclenché par une action intentionnelle prend de plus en plus d’épaisseur, concernant le site pétrochimique de BERRE-L'ÉTANG (BOUCHES-DU-RHÔNE). Selon des informations recueillies par Libération, les gendarmes ont retrouvé à proximité d’une des deux cuves d’essence ayant brûlé «un dispositif de mise à feu de type électrique». L’engin devait servir à générer une étincelle. Cet outillage est actuellement à l’analyse au sein de l’INSTITUT DE RECHERCHE CRIMINELLE DE LA GENDARMERIE NATIONALE (IRCGN). En outre, les enquêteurs se sont aperçu que le grillage entourant le site classé SEVESO avait été cisaillé à plusieurs endroits, sans qu’il ne soit possible pour le moment de déterminer si ces ouvertures sont récentes ou plus anciennes.
.
Dès mardi, le parquet d’AIX-EN-PROVENCE a ouvert une enquête pour «destruction par incendie». La piste d’une action humaine était déjà envisagée, les deux cuves incendiées étant distantes d’environ 500 mètres. Si aucun blessé n’est à déplorer, les flammes spectaculaires ont consumé des milliers de mètres cubes d’hydrocarbures, obligeant les pompiers à mobiliser cinquante véhicules. [...]

.
.
.

PROJET D'ATTENTAT CONTRE DEUX ÉGLISES, LE SACRÉ-CŒUR DE PARIS, UN TRAIN DE VOYAGEURS ET MEURTRE D'AURÉLIE CHATELAIN PAR SID AHMED GHLAM
8 JUIN 2015 LE FIGARO
.
QUI EST SID AHMED GHLAM ?
.
Ce jeune homme de 24 ans suivait des études d'informatique à PARIS. De nationalité algérienne, il est arrivé en FRANCE pour la première fois en 2001 avec sa mère, pour rejoindre son père installé à SAINT-DIZIER, dans la HAUTE-MARNE. Faute de papiers lui permettant de rester sur le sol français, il est reparti en 2003 en ALGÉRIE. Là-bas, il a obtenu son baccalauréat en 2010, avant de revenir en FRANCE la même année. Son arrivée à Paris remonte à 2011, pour des études d'informatique. Le cursus dure cinq années mais SID AHMED GHLAM partira au bout de deux ans. Brièvement retourné à SAINT-DIZIER, il est revenu dans la capitale à la fin de l'année 2014.
https://lh3.googleusercontent.com/aHY6B8WP9_GmL11BIR5ZXl2Vy90vzVBuimW1T9-Adwz40rmztKb_Eqyenxjl8TNgVfix6XA4JERMDYqMORBTTuCXlx4AmRVzLudGlQ67JD9ocOUg6lU8ZEXPuI8x9btL2AG0imviHrxdEvYVtTOkt6DCPQxCkDjtYqRJsEUIDhc26oWY9VWmlFw9hmd_PJPri_VOWzD6W6KH9tEt7UuRwIavz4W8M4sFhK7DV3xh2FdnT9Dw1xD8-k85Afvgm9mc9N6bJkit3RPVadwlcwyxHCf9edySaziunanCf_EiQA7FP141FCbWInCYAxQn-srR9IdZNwwHNooYhA_mC_SwDAgtl5QtzOtiljokFNNIVOUcGbqNt_TdtLoKbzOWvGN9iXPmrNGsp6DWWYhCfZvBizw0BWjNcfidW0vtPgE62SlLPGm1dcmhYfY2-BHr4RPUUkYmkS9XrfZuD6Dyu_x0-vLFcdKg_cK9ylh6YvMNi7KAA_4F7XeTgf_BVTCliJ9z2VdXR2ZvaI9QWNDSsYnI4Wb7IK0C_mgeIoC3aM4SY750Tb5dB8UQIWaB8WmnVee7btRL9b466ZfwI1xlUwisjBqaZzC_r3Ds=w300-h170-no
Connu pour «ses velléités de départ en SYRIE», le jeune homme faisait l'objet d'une fiche «S» pour «Sûreté de l'État» et était donc surveillé de façon discrète. Il avait été SIGNALÉ PAR SON FRÈRE, qui estimait qu'il «se
radicalisait». L'audition et le suivi téléphonique qui ont suivi n'ont pas entraîné d'action supplémentaire à son encontre.
https://lh3.googleusercontent.com/K1yOlzwfvhJBQyic47vdpWOejuj4OQyvRnnp-8N6e0CMCq241Y_vEbVDNHwQEY5gh3N9ClbyKJ2xuNCSB-5r_hzTse39IFogBFTHtPaVQalHyGXQI8aKipYyPWVrqxg9QAK0b4iERTkAOkLVfzy6s5KOUKH9a8Q1nhSPetuheAJeqqLYP2YQDt1sWd8KJ9ksvdn7QUBrMD9tQdE6WKXkpGCuT71_RSPbwhEMr4d8hh_Lg0_TROv6wuKAfVgp6zIxO8A-ENi3P6XNqeHlL_HgpJVY8TJCPjfOmkQA3Vl_5sKUPZ7DDA-qjLObEjiaX2NZfX9U5J55xW-zhfBxtdVRhJ3dPAIoF2MOuk4FuwUy1k23iel9wpd-p-mm_9chocRtUfB_lrqV-BiSoq-sT1vF9qdy9_sTrvNnBydTmjKIHpm_4QPMxtCkK4Yl7-NewgBugzTgYTXnkiIJ9Keuh9m-B2Ayn4CoMqrJvdBAn_XGNZvTinjVGBL7sdN98pOlknXzxDcUfLRElPL2H3cPdeuLnnxY2PyYD33TZTQfgBTUt-y1jXyxp_0BreKk0WAF1o0rxH0gw3cuHi5A5U5Ey4yVzOIyeV7c_pyQ=w631-h501-no
.
SID AHMED GHLAM PRÉPARAIT AUSSI UN ATTENTAT AU SACRÉ-CŒUR
25 JUIN 2015 LEJDD
.
Le suspect de l’attentat déjoué d’une église de VILLEJUIF, projetait de s’attaquer à la BASILIQUE DU SACRÉ-CŒUR à PARIS. Des plans révélés par les ordinateurs saisis chez SID AHMED GHLAM, selon une information du FIGARO.
.
La BASILIQUE DU SACRÉ-CŒUR, mais aussi UN TRAIN REMPLI DE VOYAGEURS, faisaient partie des cibles de SID AHMED GHLAM, selon LE FIGARO. Le jeune homme est déjà accusé d’avoir fomenté des attaques, finalement déjoués, contre une ou plusieurs églises de VILLEJUIF, en région parisienne. Les informations concernant les préparatifs des attentats, ont été découvertes dans la mémoire de deux ordinateurs de l’étudiant algérien, récupérés lors de la perquisition de son appartement.
.
«Ça prend du temps pour les tuer»
.
Dans ces ordinateurs, les enquêteurs sont également tombés sur des échanges épistolaires entre SID AHMED GHLAM, d’autres personnes et un mystérieux donneur d’ordre, peut-être retranché en SYRIE ou en IRAK. Preuve supplémentaire que le djihadiste n’a pas agi seul. LE FIGARO a pu se procurer des extraits de ces échanges.
https://lh3.googleusercontent.com/nnQDE0OUPUHkiIe_bzBJdQEtsi_xpAApPRyA-RQgZVjemG_X7BbKRncYAGmWmmyb0BtSoiLUJMtAelTxP-ntUAkvXT4pZfZy5R0DWY8A7fGpAWmg48-0HwErqt7KXPaJLwyzkuQ3vytBPitgDbSSUs-xs5PBbOVLWP5Jln3ItieKoJtrwI5nqmbu7p4M26qIRIX6jPhsNV65S_Y7GJfUKrTCZ15F5V022gCAXNyuF7MhbGH64wjripi1OoT187b0fFOpq66D6ELBPexsgCb1hxjXrDmCybWNCS-XHQKycwzwfJwfYizvYoPA44DsbFQ0SpxNNyyJzTyT8OUEmTBjKqyJmqgkc__zeOiFtbF0tOlTTr_pVksw1suACR0arxOee_56fnaZvSOLLfCTlUQH0c4diYjrUIMotHdqisPkeNQoL6T1fy8k5QpKo8dYAVp_zj9jclU-qIwRx90DwkIXDVnXUGMAd1uUh_vIvzdKZpNia-PaK_weQh1Q2fwvsGVyMeBzvuoOtqMjCY1f78BazW9oL8V7csDar5JAuqNJW_XqD9ie_-pGzFR1T78-Yj2LeEax8EmNn9Rb7bY2yp2zyzW5u8uBAuNU=w320-h155-no
(SOUHAIT D'AURÉLIE FILIPPETTI P.S. PRESQUE EXHAUSSÉ)
«Essaie de trouver une église avec du monde et aussi regarde pour que tu puisses repartir rapidement et facilement», demande par exemple le probable commanditaire de l’attentat à SID AHMED GHLAM. Un lieutenant intervient dans la conversation : «Pour l’église, j’ai cherché, et en Ile-de-France, c’est difficile pour repartir. […] Et l’église çà prend du temps pour les tuer» [...]

.
.
.

ATTENTAT UN HOMME DÉCAPITÉ DANS L'USINE DE LA SOCIÉTÉ AIR PRODUCTS CLASSÉE SEVESO À SAINT-QUENTIN-FALLAVIER, DANS L'ISÈRE
26 JUIN 2015 RTL
.
La FRANCE a de nouveau été la cible d'une attaque terroriste. Un homme «abjectement décapité», des drapeaux islamistes et une explosion : un attentat a été commis vendredi dans un site de gaz industriels en ISÈRE, près de LYON, moins de six mois après ceux de PARIS qui avaient fait 17 morts. L'attaque est survenue vers 10 heures dans une unité du groupe américain AIR PRODUCTS située dans une vaste zone logistique à SAINT-QUENTIN-FALLAVIER, entre LYON et BOURGOIN-JALLIEU, non loin de l'AÉROPORT SAINT-EXUPÉRY.
.
Une explosion dévastatrice évitée. Selon les premiers éléments, l'auteur de l'attentat est arrivé seul dans une voiture bénéficiant d'un agrément pour accéder au site, classé SEVESO et par conséquent protégé, et a foncé sur des bonbonnes des gaz, stockées en très grand nombre provoquant une explosion dont il réchappait. Il tentait alors de déclencher une autre explosion - qui aurait pu être bien plus dévastatrice (43 personnes se trouvaient sur le site)- quand deux pompiers sont intervenus, l'un d'eux parvenant à le maîtriser.
https://lh3.googleusercontent.com/QdtBR4iyfVxLaGnnTmbXeMXsTJbRfeYSyt7W-h6sZm7DuXnhOwNcdqufUbY2lIaham04WsawPBh4BGAiXlX09xf4Rfi_Gev9pIFnf6H62rU41XA0XgRkmzUpe26AYNYKN4OM_o2G7HMYKqIwDZWLiZDZAvcv1nl8rSokAo6_BKzT-NftP8wBOdAF6_0CUzS_GqWLad32sQdLfJRPsDEMYd1yt7sHSfD2xUtvW__uNOAcKTUyKCDH4YEzDRP42VMtpDgDVdgGUHozWqG-Urx_L3T-mSqkSWI1EZsf0rHt1g5EMjg11t_3qz7xuW2KZhXq81pCrVjkliYNyisL88Am_u94BAynWsRd4eMcfpjelGlndnt_xY6e-TF4HOhstRuMsZrtXYwzT8GH3SDnkfnDvgpZG8loNewUObhnDGVDp91NKEFgdxLDZJpi7v0HA78ZvKwruLxn2OQsKvKBjuRxJetszx6HuhmmvxKJ7egByIfoENzBEvtuxuWvo4Es6XqXfQGWPUD2nFEW_EYmPoJ51o0iBvpCUlkSRslDSGsoF8ZveF9wwxsjwkrqby2q-mdjBUh-hzlgegiYsTic_GKuRsI6H8imJZCV=w500-h370-no
Une mise en scène macabre. Les gendarmes dépêchés sur place découvraient un corps «abjectement décapité», puis une tête accrochée au grillage d'enceinte. La victime était directeur commercial au sein d'une entreprise de transport de la banlieue lyonnaise qui employait l'auteur présumé de l'attentat depuis le mois de mars. C'est la première fois qu'un homme est décapité en FRANCE lors d'un attentat, alors que cette pratique est fréquente dans les zones de SYRIE et d'IRAK aux mains du groupe ÉTAT ISLAMIQUE. À CHASSIEU, les employés du patron décapité sont sous le choc. Choqués par l'horreur du crime commis par le terroriste présumé, ils dressent le portrait d'un chef d'entreprise «conciliant». [...]
.
26 JUIN 2015 RTL
.
ATTENTAT ISÈRE LA FEMME DU SUSPECT «ON EST DES MUSULMANS NORMAUX QUI FAISONS LE RAMADAN»
YASSIN SALHI, suspect dans l'attentat survenu ce vendredi en ISÈRE, a été pris en compte par la DGSI l'année dernière après la rédaction de deux notes d'information des SERVICES D'INFORMATIONS GÉNÉRALES DU DÉPARTEMENT DU DOUBS en 2013 et en 2014. Dans ces documents, les policiers soulignaient l'action de YASSIN SAHLI et de deux de ses amis classés comme «musulmans durs» qui souhaitaient créer un institut musulman à BESANÇON.
.
La deuxième note, datée de mai 2014, faisait référence aux signes de radicalisation de SALHI après des signalements de son voisinage à BESANÇON. Les policiers soulignaient ses «absences régulières et pour des périodes longues estimées à 2 ou 3 mois sans qu'il soit possible de dire où il se rend». SALHI organisait, lorsqu'il était à BESANÇON, des réunions à son domicile dans le quartier sensible de la Planoise avec d'autres hommes parfois vêtus de treillis militaires et dont les conversations parfois menées sur le palier de l'appartement faisait référence au JIHAD et au MALI.
https://lh3.googleusercontent.com/aHY6B8WP9_GmL11BIR5ZXl2Vy90vzVBuimW1T9-Adwz40rmztKb_Eqyenxjl8TNgVfix6XA4JERMDYqMORBTTuCXlx4AmRVzLudGlQ67JD9ocOUg6lU8ZEXPuI8x9btL2AG0imviHrxdEvYVtTOkt6DCPQxCkDjtYqRJsEUIDhc26oWY9VWmlFw9hmd_PJPri_VOWzD6W6KH9tEt7UuRwIavz4W8M4sFhK7DV3xh2FdnT9Dw1xD8-k85Afvgm9mc9N6bJkit3RPVadwlcwyxHCf9edySaziunanCf_EiQA7FP141FCbWInCYAxQn-srR9IdZNwwHNooYhA_mC_SwDAgtl5QtzOtiljokFNNIVOUcGbqNt_TdtLoKbzOWvGN9iXPmrNGsp6DWWYhCfZvBizw0BWjNcfidW0vtPgE62SlLPGm1dcmhYfY2-BHr4RPUUkYmkS9XrfZuD6Dyu_x0-vLFcdKg_cK9ylh6YvMNi7KAA_4F7XeTgf_BVTCliJ9z2VdXR2ZvaI9QWNDSsYnI4Wb7IK0C_mgeIoC3aM4SY750Tb5dB8UQIWaB8WmnVee7btRL9b466ZfwI1xlUwisjBqaZzC_r3Ds=w300-h170-no
La note faisait aussi état d'un «brutal» changement de YASSIN SALHI qui avait perdu beaucoup de poids et s'était rasé la barbe. Cette note inquiétante a entraîné la prise en compte de SALHI par la DGSI. MAIS UN AN APRÈS CETTE ALERTE, SALHI NE FAISAIT PAS L'OBJET D'UNE VRAIE SURVEILLANCE RENFORCÉE.

.
.
.

.
HYPER CASHER VINCENNES, DAMMARTIN-EN-GOELE 9 JANVIER 2015
https://lh3.googleusercontent.com/aHY6B8WP9_GmL11BIR5ZXl2Vy90vzVBuimW1T9-Adwz40rmztKb_Eqyenxjl8TNgVfix6XA4JERMDYqMORBTTuCXlx4AmRVzLudGlQ67JD9ocOUg6lU8ZEXPuI8x9btL2AG0imviHrxdEvYVtTOkt6DCPQxCkDjtYqRJsEUIDhc26oWY9VWmlFw9hmd_PJPri_VOWzD6W6KH9tEt7UuRwIavz4W8M4sFhK7DV3xh2FdnT9Dw1xD8-k85Afvgm9mc9N6bJkit3RPVadwlcwyxHCf9edySaziunanCf_EiQA7FP141FCbWInCYAxQn-srR9IdZNwwHNooYhA_mC_SwDAgtl5QtzOtiljokFNNIVOUcGbqNt_TdtLoKbzOWvGN9iXPmrNGsp6DWWYhCfZvBizw0BWjNcfidW0vtPgE62SlLPGm1dcmhYfY2-BHr4RPUUkYmkS9XrfZuD6Dyu_x0-vLFcdKg_cK9ylh6YvMNi7KAA_4F7XeTgf_BVTCliJ9z2VdXR2ZvaI9QWNDSsYnI4Wb7IK0C_mgeIoC3aM4SY750Tb5dB8UQIWaB8WmnVee7btRL9b466ZfwI1xlUwisjBqaZzC_r3Ds=w300-h170-no
CHÉRIF et SAID KOUACHI, 32 et 34 ans, nés à PARIS et de nationalité française. CHÉRIF KOUACHI, jihadiste bien connu des services antiterroristes, avait été condamné en 2008 pour avoir participé à une filière d'envoi de combattants en IRAK.

.
.
.

.
ATTENTAT CHARLY HEBDO 7 JANVIER 2015
https://lh3.googleusercontent.com/JRBZn1BQJJ7Hy90j2PR0dz28oKrUdaMwVDkHEL7hoojWVCW1FlKCBqIfIjT3jqFGC7nGuhD6lUSzpXXW-MF5fwoOX47WNwCAIY6F3JWk9XJJbrsu5Q8qDEN9iCxXXJkDSTiiZTJiCTyg_kVoiY_xJkqufth2NGrJfW10AVYJXb0egXJ-IuhZf6L2rFpZVivELTdBnsA0xM26FfBBDA1SmeEOHvBYgOKsSIzHx8LJnE57lUTEQvtpjvbQjB53m6M05Gbo_xFZI8hsy_7cS4hKq00Y-2b2YDQSfni97H837ALB75VKpozmw4Pk7ssWBxJyDiu2t9_6_RR2zVXwa5x3ww73nsLSn7SBhxC25sQL4Yb3m9vqG7C3w4cG7w4SM7AJmztIHuDJ2TjCv-_pc7-xHYO1FjPHmxRi6gZ2AjfPRnsPqb-ju9hpCq7tPKNfykhQfnRFzYXv7yxlAzVXWZ1Q6s911Rq2kpjZauCaOlPoX12--sNdzDKuOxIrxJG7dnRkN8ainn2cZ53zulJ7PPPKWOFuWtnRIrLpYNeFK0Y_TLx74K9mUDNNH2DL23v3OWzpbrPClSrCA9MeZtQrQ5VuwHuwMIFkCyLa=w550-h273-no
LES VICTIMES : NOUVEL OBS

.
.
.

.

Écrire un commentaire